Vous êtes sur la page 1sur 2

Types Il s'agit ici d'énonciation différée, puisque le temps de l’énoniation n’est plutot commun au

d’énonciation. locuteur et illocutoire. Cet oeuvre apartient au style littéraire ou l’allocutoire n’a de
possibilitéde répondre
(Argumentez
votre choix)
Types des L’énoncéest stable, le locuteur n’a pas de possibilité d’intervenir, indépendant parce que les
énoncés écritures demeurent et ne dependent pas de l’allocutoire et del’environnement, le style est
parlé
(Argumentez
votre choix)

Les embrayeurs Les embrayeurs ne sont pas présentés en général, mais on peut juger qu’ils peuvent plutot
subjectifs marquer l’absence et l’appel uux locuteurs
Les déictiques Les déictiques temporels sont de simultaneité parce que l’actionse passe au
temporels présent ils marquent la présence de locuteur pendant que l’action se passe.Il
(qu’est-ce qu’ils s’agit ici d’un présent de l’énonciation parce que les donnés ne sont pas
indiquent dans le générales.
texte)
Les déictiques Les déictiques spatiaux ont les indices adverbiaux(à des hauteurs, sur le
spatiaux bord opposé) et les autres sont absents. Ils indiquent la seule déscription
(qu’est-ce qu’ils sans se concentrer sur le précis de détails
indiquent dans le
texte)
Caractérisez Le temps dominant est le présent
déscriptif ou le présent de l’énonciation parxe
l’organisation du que celui de l’énonciation dure pendant le moment et n’indique pas des
temps dans le connaissances g énérales
texte
Les marques de la modalité du texte ne s'exprime pas par des temps particuliers (condionel,
modalité subjonctif), ni par des mots marqueurs – vouloir, pouvoir, devoir, savoir
etc. On a l’impression que le narrateur parle avec lui-meme et ne s’adresse
a aucun
Le type de la progression à thème divisé pq contient le thème d'ensemble, ou hyperthème (noté HTh),
progressions des sous-thèmes à partir desquelles les phrases successives développent de nouveaux rhèmes :
 Ph1: HTh -Th 1- Th 2- Th 3
thématique  Ph 2: Th 1- Rh 1- Rh 2 etc.
(caractérisez,  Ph 3: Th 2 Rh 1- Rh 2 etc.
expliquez)  Ph 4: Th 3 - Rh 1- Rh 2 etc.

L’ANALYSE DU TEXTE

Les moyens linguistiques qui établissent la cohérence du texte


La dislocation dans la première phrase, l'auteur se concentre sur le bord occidental,
l'amenant à la première place le faisant détaché
L’extraction dans la première phrase, l'auteur se concentre sur le bord occidental,
l'amenant à la première place le faisant détaché
La proposition Dans les phrases nominales à deux termes de cet extrait le propos est placé en début de
nominale phrase, avant le thème. Les adjectifs constituent le propos et le theme est un peu retardé
Les autres les phrases sont reliées par des connaissances phonologiques communes,
particularités de les phrases semblent cohérentes et compréhensibles pour le locuteur. toutes
la cohérence du les règles de cohérence sont respectées
texte
Les moyens linguistiques qui établissent la cohésion du texte
Les éléments De toutes les formes, de toutes les couleurs, de tous les parfums pour
anaphoriques, donner le texte la harmmonie
cataphoriques
La ponctuation Le propos de la première phrase est séparée pour son accentuation
(expliquez les supplémentaire et retarder la theme, puis l'auteur met des virgules entre les
signes de membres identiques de la phrase
ponctuation)
Les connecteurs Dans la première proposition, les phrases sont séparées les unes des autres
entre les phrases au moyen de conjonctions, puis l'auteur ne les utilise pas pour augmenter la
(expliquez leurs tension et accélérer la parole
usages)
Spatialité du Этого, к сожалению, я не понял
texte

Telle est la scène sur le bord occidental ; mais elle change sur le bord opposé, et forme avec la
première un admirables contraste. Suspendus sur le cours des eaux, groupés sur les rochers et
sur les montagnes, disperses dans les vallées, des arbres de toutes les formes, de toutes les
couleurs, de tous les parfums, se mêlent, croisent ensemble, montent dans les airs à des hauteurs
qui fatiguent les regards.