Vous êtes sur la page 1sur 4

Dessin de construction de bâtiments CONSTRUCTION

1/4
Rèf : Cda Cotation des dessins d’architectures 1°STI G.E.

I GÉNÉRALITES
1. PRINCIPES GÉNÉRAUX

La définition dimensionnelle des éléments d'un bâtiment nécessite un nombre important de côtes.
Afin que celles-ci ne gênent pas la lecture des dessins, il importe de respecter les principes suivants :

Principe 1 : Les côtes définissant des éléments intérieurs du bâtiment seront placées à l’intérieur du
dessin.
Principe 2 : Les côtes définissant des éléments sur les murs extérieurs du bâtiment seront placées à
l’extérieur des dessins.
Principe 3 : Les dimensions horizontales s'inscrivent sur les plans et les dimensions verticales sur les
coupes (sauf si la lecture du dessin s'en trouve facilité).
Principe 4 : Ne pas inscrire de côtes sur les façades sauf impossibilité majeure.

2. LES UNITÉS DE COTATION


Le choix est laissé entre les trois unités de base : le km, le m ou le mm.

Cependant, traditionnellement dans la profession, les côtes s'expriment :


• en centimètres en dessous de un mètre ;
• en mètres avec deux décimales au dessus de 1 mètre.
C'est une cotation verticale cumulée qui indique les niveaux ou altitude à partir d'une origine.

II COTATION DES NIVEAUX


C’est une cotation verticale cumulée qui indique les niveaux ou altitude à partir d’une origine.

Origine des cotes de niveau des étages :


- Le niveau supérieur du sol fini de la
partie principale du rez-de-chaussée.

Rattachement du zéro soit :


- au Nivellement Générale de la
France. (Abréviation : N.G.F.)
- à un repère d'altitude sur le terrain :
Exemples :
• bornes existantes
• plaque d'égout
• repère sur la route, bordure de
trottoir, etc.

Niveaux placés à l'intérieur des dessins


Exemples :
• niveaux des planchers finis
(rez-de-chaussée, sous sol,
étages).

Niveaux caractéristiques utiles placés à l'extérieur des dessins.


Exemples :
• niveaux des fondations ;
• niveaux d’un dallage extérieur ;
• niveaux du terrain naturel.
Dessin de construction de bâtiments CONSTRUCTION
2/4
Rèf : Cda Cotation des dessins d’architectures 1°STI G.E.

III COTATION DES PLANS


Lignes de cotes extérieures
a 1re ligne : Cotes des trumeaux et des baies.
b 2e ligne : Cotes d'axe en axe des baies.
c 3e ligne : Cotes d'ensemble des parties principales.
d 4e ligne : Cotes générales.
Ces lignes de cotes sont parallèles et placées dans l'ordre indiqué.
Remarque :
Des variantes de cotation sont rencontrées sur les plans suivant les bureaux d'entreprises ou les
bureaux d'étude.
Exemples :
- 2e ligne non représentée (voir thème 2) ;
- 1fe ligne avec indication des largeur et hauteur de baies.
LIGNES DE COTES INTÉRIEURES
Cotes indiquées :
- épaisseurs totales des :
• murs extérieurs ;
• murs de refend ;
• cloisons de distribution.
- dimensions
• de chaque pièce ;
• des placards, penderies, etc. ;
- implantation d'appareils (éventuellement) ; exemple : axe de lavabo ;
- implantation des portes intérieures et des passages.
Remarque :
Les dimensions des portes intérieures (largeur x hauteur) sont indiquées sur les plans si les portes ne
sont pas identiques.
Dessin de construction de bâtiments CONSTRUCTION
3/4
Rèf : Cda Cotation des dessins d’architectures 1°STI G.E.

IV COTATIONS DES COTES VERTICALES


Lignes verticales de cotes
¾ Intérieures au dessin

a Ligne de cotes partielles dans le cas d'une


baie.
Exemple : fenêtre avec indication des
hauteurs d'allège, de baie, distance du
dessous de linteau au plafond.

b Ligne de cotes de plancher fini à plafond


indiquant ainsi :
- la hauteur sous plafond ;
- 'épaisseur nominale du plancher fini.

c Ligne de cote (éventuelle) de plancher fini à


plancher fini pour les étages.

¾ Extérieures au dessin
Elles peuvent être placées pour favoriser l'exécution des
travaux (aras de maçonnerie par exemple) ;
NOTA : Dans la mesure du possible, on doit leur
préférer l'indication des niveaux.
Remarques :
• les lignes de cotes verticales sont en trait
fin ;
• les extrémités des lignes de cotes sont
avec : flèches, points ou tirets inclinés à
45° ;
• les cotes sont exprimées en mètres
(variante : en cm) ;
• les hauteurs de passage sous poutres
sont indiquées et éventuellement les
hauteurs de passage de portes.
Dessin de construction de bâtiments CONSTRUCTION
4/4
Rèf : Cda Cotation des dessins d’architectures 1°STI G.E.

V COTATION DES NUS


1 PRINCIPE
C'est une cotation qui permet de mettre en évidence les différents reliefs existants sur une façade.
Les cotes de nus sont cumulées comme les cotes de niveaux ; leur origine est choisie sur le nu
principal de la façade, elle se repère par le signe 0.

2 REPRÉSENTATION
Elle est identique à celle des niveaux (cercle sur les façades et flèches sur les coupes) mais les
symboles sont de plus petites dimensions.

3 EMPLACEMENTS
Ce type de cotation s'utilise uniquement lorsque la définition des reliefs ne peut être faite avec
suffisamment de clarté au moyen de lignes de cotes traditionnelles.
Les cotes de nus s'inscrivent sur les façades, les plans et les coupes verticales.