Vous êtes sur la page 1sur 21

Programme du stage

Prévention de la corrosion en Exploitation

Ä
Ä

Ä Les contrôles associés


Ä
Principes de maîtrise de la corrosion en exploitation

Action Historique Etat induisant action


de la
conduite

négligeable
mineur
Contrôle du
caractère corrosif

I
Risque de N
Caractère faible S
corrosion
corrosif des P
de la
fluides E
conduite
C
T
I
O
majeur Prévention
Contrôle de N
de la important
la prévention
corrosion
Les contrôles corrosion : "Monitoring"

Ä Si pas de traitement (caractère corrosif mineur) :


ð Contrôle du caractère corrosif :
q Vérification périodique de l’absence de caractère corrosif

Ä Si traitements de prévention :
ð Contrôle de la prévention :
q Vérification de la bonne mise en oeuvre (injection, débits...)
q Vérification de l’efficacité

Ces contrôles ne renseignent pas sur l’état


des installations, ni sur l’efficacité réelle des traitements
Contrôles de la corrosion

Corrosion externe
Ä Peintures :
ð Essentiellement contrôles visuels d'état==> INSPECTION
Ä Revêtements de pipeline
ð Idem
Ä Protection cathodique ( + revêtements)
ð Contrôle de la mise en œuvre et de l'efficacité ==> MONITORING
q Fonctionnement des postes redresseurs,
q Mesures de potentiels
q Débit des anodes
ð Contrôle de résultat ==> INSPECTION
q Inspections visuelles externes (ROV, fouilles)
q Rech défauts de revêtements (méth Pearson, mes. d'atténuation, de
gradient de potentiel…)
q Racleurs instrumentés
Mesures de protection cathodique

Mesures de potentiel
Mesures sur ouvrages immergés

Mesures de courant
Contrôles de la corrosion

Corrosion interne
Ä Contrôle de la mise en œuvre des traitements
ð Débits/ volumes injectés,
ð Dosages d'inhibiteurs ===> MONITORING

Ä Contrôles du car. Corrosif ou de l'efficacité de la prévention


ð Mesures corrosion --> Labo ===> MONITORING

Ä Contrôle de résultat
q Mesures Ultra-sonores,
q Racleurs instrumentés… ==> INSPECTION
Méthodes pratiques de "monitoring" de la corrosion interne

Coupons de
Analyses corrosion
chimiques

Sondes «LPR»
Méthodes

Bioprobes

Test-kits Sondes «ER»


Les coupons de corrosion

Ä Principe : Mesure de la perte de masse moyenne et observation aspect


(corrosion localisée…)
ð Nettoyage - Décapage : acide INHIBE
ð Mesure perte de masse DM : à ± 0.1 mg
ð Calcul Vcorr : Vcorr (mm/an) = DM (g) x 3650 / (S (cm2) x r (g/cm2) x t (j))
r = 7.8 g/cm2 pour l'acier
ð Contrôle d'aspect : Corrosion localisée, dépôts, couleur anormale...
Ä Objectifs : Contrôle caractère corrosif ou efficacité prévention
Ä Avantages : Simplicité
Ä Inconvénients : Temps de réponse et représentativité limitée au point de
localisation
Ä Périodicité : 1 à 3 mois
Les sondes ER (Sondes à résistance)

Ä Principe : Mesure perte épaisseur par


augmentation résistance électrique
ð Mesure résistance électrique : élément sensible de faible ép. Utile
(20 à 500 microns, selon sondes)
ð Conversion en épaisseur
ð Conversion vitesse de corrosion : à partir de mesures successives
en fonction du temps
Ä Objectifs : Contrôle caract corrosif ou efficacité prévention
Ä Avantages : Utilisable en présence H et Gas. Mesure automatisable.
Ä Inconvénients : Sensib. var température. Corr localisée non détectable.
Usure rapide élément sensible.
Ä Périodicité : Mesure manuelle : 1 à 2 semaines
Mesure automatisée : 0.5 à 1 jour
Les Test-Kits bactériens (BSR ou TSR)

Ä Principe : Numération bactérienne dans un fluide (bactéries


"planctoniques")
ð Ensemencement : dans un milieu de culture favorable au développement rapide
ð Dilutions : Num complète : 3 séries de 8 TK, routine : 1 série de 4 ou 5 TK
ð Séjour étuve : Conditions les + favorables au développement
ð Détection virage : Noircissement par précipitation sulfure de fer
Ä Types de TK : TK Labège à forte sensibilité ==>
Seuil de détection 1 bact/cm3
Ä Avantages : Simplicité, peu de matériel requis, forte sensibilité.
Ä Inconvénients : Temps de réponse, coût unitaire de contrôle
Ä Périodicité : 1 à 2 semaines
Monitoring Corrosion
Coupons et sondes
Sondes ER Sondes LPR Coupons

Bioprobes

Flush
(Cormon data
sheet)

Cylindrical Flush Intrusive Flush


(Cormon data (Corrocean data
intrusive sheet) sheet)
(RCS data sheet)
Monitoring Corrosion
2" Access fitting

Corrocean type (from Corrocean data sheet) Standard R/C type (from Cormon data sheet)
Monitoring Corrosion
Extracteurs HP

Mecanique (doc. tech. Rohrback-Cosasco) Hydraulique (doc. tech. Corrocean)


Les contrôles corrosion : Inspection

Seule l’INSPECTION permet de renseigner directement


sur l’état des équipements et l’efficacité réelle des
traitements

ÄContrôles visuels
ÄContrôles ultrasonores
ÄGamma-graphies
ÄCalipers (---> tubings)
ÄRacleurs instrumentés (---> pipelines)
Contrôle corrosion dans les puits
Raclage instrumenté des pipelines

MFL (Magnetic Flux Leakage) tool Ultrasonic tool


(from PII documentation) (from PIPETRONIX documentation)
Raclage instrumenté
Principe de mesure par «Perte de flux magnétique» (MFL)
Raclage instrumenté
Principe de mesure ultrasonore
Les coûts des contrôles corrosion *

Monitoring corrosion (corrosion interne et externe)


Ä Contruction :
ð Access fitting, extracteurs, anodes monitorées, él de référence,
appareils de mesure et instrumentation associée :
q ~0.2 ct/bbl, soit
q ~ 0.7% budget d'investissement
q ~0.07 % des coûts totaux corrosion
Ä Exploitation :
ð Suivi protection cathodique, analyses labo, mesures corrosion et
bactérienne sur site… :
q 0.7 ct/bbl, soit
q ~0.24% coûts d'exploitation
q ~ 2.4 % des coûts totaux corrosion

* : Données moyennes 95-97 Groupe Elf, toutes filiales


Les coûts des contrôles corrosion *

Inspection corrosion (corrosion interne et externe)


Ä Exploitation : ct/ bbl % coûts corr % OPEX
ð Services : 2.6 9 0. 9
q Contrôles caliper 0.03
q Insp. ss-marine (part corrosion) 0.2
q Raclage instrumenté 0.25
q Inspection topsides et structures 1.7
q Autres services 0.45
ð Travaux : 2.3 7.9 0.8
ð Pertes de production -> insp. 1.2 4.1 0.4
TOTAL Inspection 6.1 21% 2.1%
TOTAL monitoring + inspection 7 24% 2.4%

* : Données moyennes 95-97 Groupe Elf, toutes filiales