Vous êtes sur la page 1sur 56

Université Virtuelle de Tunis

Partie I- Environnement normatif


Leçon 1- Importance des normes et institutions
normatives

A/U 2014-2015

Elyes BENHMIDA ELEBRI 1


Plan
 Importance des normes et types de référentiels

 Évaluation de la conformité et les différentes preuves


de conformité

 Organismes internationaux de normalisation

Elyes BENHMIDA ELEBRI 2


Introduction et contexte
Dans le contexte de la mondialisation des marchés et du marché
unique européen, il est actuellement indispensable, pour les
transactions, d’améliorer la confiance des utilisateurs (clients,
consommateurs, pouvoirs publics, etc.), dans la conformité des
produits et dans la compétence des organismes qui
garantissent cette conformité.
 d’où le développement de la normalisation internationale
les 20 dernière années

Elyes BENHMIDA ELEBRI 3


La normalisation
La normalisation est toute activité où on fixe à l'avance les
dimensions, les caractéristiques et les méthodes par le biais
desquelles on détermine le degré de conformité d'un produit
aux spécifications préétablies.
Elle permet, également, de garantir l'uniformité de
fabrication, de mesures et d'essais dans divers secteurs de
l'activité économique et de simplifier l'activité humaine. La
norme intéresse au plus près la vie quotidienne.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 4


La normalisation
 L'Organisation internationale de normalisation,
l’ISO, définit la normalisation comme étant une
activité propre à établir, face à des problèmes réels ou
potentiels, des dispositions destinées à un usage
commun et répété, visant l'obtention du degré optimal
d'ordre dans un contexte donné.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 5


MISSION
 La normalisation a pour mission de fournir des documents de référence qui
favorisent le dialogue, l'évaluation et le progrès en réponse aux attentes des
marchés et de l’ensemble des acteurs socio-économiques. C’est un outil
collectif et moderne permettant de mettre de l’ordre et de donner confiance,
que ce soit pour les produits ou les services, afin de favoriser la compétitivité
économique, la qualité de la vie et le développement durable.

 Seulement il n’y a pas que les normes qui constituent des référentiels 

Elyes BENHMIDA ELEBRI 6


Les Types de référentiels
1) Spécifications d’entreprise, cahiers des charges privés ou par abus de langage "norme
d’entreprise",
2) Codes d’usage ou spécifications professionnelles,
3) Normes (dans le sens stricto sensu, voir définition normalisée de la norme, car la
plupart du temps tout référentiel est considéré par abus de langage comme norme),
4) Codes des marchés publics,
5) La réglementation.

 Une norme est donc un référentiel


parmi d’autres

Elyes BENHMIDA ELEBRI 7


Pour chacun des ces référentiels, on peut définir
qui les élabore, qui les adopte et qui les applique:
Code d’usage
Spécifications Code des
/spécifications Normes Réglementation
d’entreprises Marchés Publics
professionnelles

Membres d’une L’ensemble des Les pouvoirs Les pouvoirs


Élaboration Entreprise
profession professions publics publics

Professions
L’ensemble des
Membres d’une travaillant dans Les pouvoirs
Adoption Entreprise professions +
profession le cadre des publics
consensus
Marchés Publics

Les mêmes Tous les


Tous les secteurs
Application Entreprise professions ou secteurs Obligatoire
d’activité
plusieurs d’activité

Elyes BENHMIDA ELEBRI 8


Type de normes :
 Normes de base, de portée générale ou comportant des dispositions

d'ensemble pour un domaine particulier ;

 Normes de terminologie, qui fixent des termes, généralement accompagnés

de leur définition, de notes explicatives, d'illustrations et d'exemples ;

 Normes d'essai, qui donnent des méthodes d'essai accompagnées d'autres

dispositions concernant l'échantillonnage, l'emploi des méthodes

statistiques et l'ordre des essais ;

 Normes de produit, qui spécifient les exigences auxquelles doit satisfaire un

produit ou un groupe de produits pour assurer son respectivement leur

aptitude à l'emploi ;
Elyes BENHMIDA ELEBRI 9
Type de normes :
 Normes de processus spécifiant les exigences auxquelles doit satisfaire un

processus pour assurer son aptitude à l'emploi ;

 Normes de service spécifiant les exigences auxquelles doit satisfaire un

service pour assurer son aptitude à l'emploi ;

 Normes d'interface spécifiant les exigences relatives à la compatibilité de

produits respectivement de systèmes à leurs points d'interconnexion, ou

encore:

 Normes sur données à fournir, qui dressent des listes de caractéristiques

dont les valeurs ou autres données doivent être indiquées pour spécifier un

produit, processus ou service.


Elyes BENHMIDA ELEBRI 10
Définition d’une norme :
 Toutes ces normes ont une définition commune,
celle d'être une spécification technique approuvée
par un organisme reconnu à activité normative
pour application répétée ou continue, dont
l'observation n'est pas obligatoire et qui peuvent
encore relever de l'une des catégories suivantes :

Elyes BENHMIDA ELEBRI 11


Définition d’une norme :
 "norme internationale" : norme qui est adoptée par une
organisation internationale de normalisation et qui est mise à la
disposition du public,
 "norme européenne" : norme qui est adoptée par un organisme
européen de normalisation et qui est mise à la disposition du
public, (Ce Type est seulement cité vu les relations économiques qu’a la Tunisie avec l’union
européenne)

 "norme nationale" : norme qui est adoptée par un organisme


national de normalisation ( INNORPI pour la Tunisie) et qui est
mise à la disposition du public.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 12


Définition d’une norme :
Application des normes en Tunisie :
Toute norme applicable en Tunisie est une norme tunisienne
par adoption de l’organisme habilité (INNORPI), que ce soit
nationale ou internationale donc son intitulé doit être
précédé de NT (norme tunisienne)
Ex Norme Tunisienne NT. 106.002 (1989) relative aux rejets
d'effluents dans le milieu hydrique (Protection de
l'environnement)

Elyes BENHMIDA ELEBRI 13


Définition d’une norme :
 «Une norme résulte d'un consensus entre producteurs,
utilisateurs et administrations à l’échelle
internationale (respectivement national) sur un
ensemble de spécifications (produit ou système); et
cela englobe l'ensemble des secteurs d'activité. Elle est
présentée sous forme d'un document élaboré au sein
de commissions techniques. »

Elyes BENHMIDA ELEBRI 14


La normalisation en Tunisie
 Les normes Tunisiennes sont élaborées, adoptées et diffusées conformément aux
modalités fixées par le Les références réglementaires régissant l’activité de la
normalisation sont les suivantes :
 Loi n° 2009-38 du 30 juin 2009, relative au système national de
normalisation .
 Décret n° 83-724 du 4 août 1983, fixant les catégories de normes et les
modalités de leur élaboration et de leur diffusion.
et des procédures en vigueur.
 L’organisme qui a la responsabilité des normes en Tunisie est l’INNORPI (institut
national de normalisation et de la propriété industrielle)

Elyes BENHMIDA ELEBRI 15


De l'importance des normes
« Si les normes n'existaient pas, nous le
remarquerions sans tarder ».
ISO

 La contribution des normes, bien qu'elle soit très


souvent imperceptible, est considérable dans la plupart
des aspects de nos vies.
Elyes BENHMIDA ELEBRI 16
De l'importance des normes
 L'importance des normes se manifeste lorsque celles-ci
font défaut.
Ainsi, en tant qu'acheteurs ou utilisateurs de produits,
nous remarquons rapidement
 si ces produits sont de mauvaise qualité,
 s'ils ne sont pas adaptables,
 ou s'ils sont incompatibles avec d'autres
appareils que nous possédons déjà,
 s'ils ne sont pas fiables
 ou présentent des danger

Elyes BENHMIDA ELEBRI 17


De l'importance des normes
Il nous semble aller de soi que les produits répondent à
nos attentes. Nous n'avons d'ordinaire pas conscience du
rôle que les normes jouent pour améliorer les niveaux de
qualité, de sécurité, de fiabilité, d'efficacité et
d'interchangeabilité - et des avantages qu'elles
apportent pour un coût économique.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 18


De l'importance des normes
Les normes sont utiles, voire nécessaires quand les interactions
avec l'ensemble des partenaires économiques sont importantes,
à la condition de respecter certains principes :
 La priorité absolue est le but recherché quand la démarche
Qualité a été entreprise.
 La Certification doit être une conséquence de la démarche,
non sa raison d'être.
 En cas de problème, la référence suprême est le client, pas la
norme.
 La norme ne doit en aucun cas être prétexte à une rigidité
qu'elle exclut dans son principe
Elyes BENHMIDA ELEBRI 19
De l'importance des normes
Pour les entreprises;
 Produire selon des plans et des programmes prédéfinis et
reconnus.
 Partager les phases de production, ce qui a pour effet de faciliter
et d'encourager l'interchangeabilité et la sous-traitance.
 Produire en masse tout en assurant la qualité du produit.
Réduire les coûts de production et améliorer la productivité.
 Disposer de documents techniques comme argument de vente et
renforcer par conséquent le potentiel de concurrence.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 20


De l'importance des normes
Pour les entreprises;
 Pour ce qui concerne l'adoption très générale des Normes
internationales signifie que les fournisseurs peuvent baser
le développement de leurs produits et services sur des
spécifications qui bénéficient d'une large acceptation
internationale dans leurs secteurs. Ainsi, les entreprises qui
ont recours aux Normes internationales peuvent soutenir la
concurrence sur des marchés beaucoup plus nombreux
dans le monde.
Elyes BENHMIDA ELEBRI 21
De l'importance des normes
Pour les innovateurs;
 Ceux qui créent de nouvelles technologies, les normes
internationales se rapportant par exemple à la
terminologie, à la comptabilité et à la sécurité accélèrent la
diffusion des innovations et leur utilisation pour la
fabrication de produits commercialisables.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 22


De l'importance des normes
Pour les clients;

 La compatibilité mondiale des technologies, qui est


obtenue avec des produits et des services basés sur des
Normes internationales, permet un choix
diversifié d'offres. Les clients retirent également les
avantages des effets de la concurrence entre
fournisseurs.
Elyes BENHMIDA ELEBRI 23
De l'importance des normes
Pour les gouvernements;

 Les Normes internationales fournissent les bases


technologiques et scientifiques qui sous-tendent la
législation en matière de santé, de sécurité et
d'environnement.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 24


De l'importance des normes
Pour les dirigeants économiques;
 Simplifier et accélérer le travail du législateur.
 Economiser les efforts et les ressources.
 Limiter, voire supprimer les obstacles techniques lors des échanges
commerciaux entre les pays.
 Améliorer la qualité de vie du contribuable.
 Augmenter la compétitivité des entreprises sur le plan national et
international.
 Développer et rationaliser la sous-traitance.
 Faciliter la coopération technologique internationale.
 Faire face à la concurrence déloyale.
Elyes BENHMIDA ELEBRI 25
De l'importance des normes
Pour les dirigeants économiques;
 Les Normes internationales par ailleurs créent une
"place de marché équitable" pour tous les
concurrents. L'existence de normes nationales ou
régionales divergentes peut créer des obstacles
techniques au commerce. Les Normes internationales
sont les moyens techniques qui permettent la mise en
pratique d'accords de politique commerciale.
Elyes BENHMIDA ELEBRI 26
De l'importance des normes
Pour les pays en développement;
 Les Normes internationales, qui représentent un consensus
international sur l'état de la technique, constituent une
source importante de savoir-faire technologique. En
définissant les caractéristiques que les produits et services
doivent réunir pour accéder aux marchés d'exportation, les
Normes internationales sont une base qui permet aux pays
en développement d'étayer leurs décisions lorsqu'il s'agit
d'investir leurs ressources rares et d'éviter de les dilapider.
Elyes BENHMIDA ELEBRI 27
De l'importance des normes
Pour des consommateurs;

 Faciliter la comparaison et le choix sur des bases


scientifiques.
Satisfaire ses besoins et remplir les fonctions escomptées
du produit.
 Bénéficier de garanties de qualité, de régularité, de sécurité
et d'interchangeabilité.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 28


De l'importance des normes

Pour tous;

 Les Normes internationales contribuent à la qualité


de vie en général, en assurant la sécurité des
transports, des machines et des outils que nous
utilisons.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 29


De l'importance des normes
Pour la planète que nous habitons;
 les Normes internationales sur la qualité de l'air, de
l'eau et du sol, et sur des émissions de gaz et le
rayonnement, font partie des efforts visant
la protection de l'environnement.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 30


Les objectifs de la normalisation:
 Faire des économies en supprimant les problèmes de
répétition, afin d'assurer plus de compétitivité sur les marchés.

 Unifier le langage technique entre partenaires afin de faciliter


l'échange d'informations.

 Fournir les données techniques indispensables à l'élaboration


des stratégies industrielles et commerciales et à l'assurance de
la compatibilité et l'interchangeabilité des biens et services.

 Protéger l'environnement.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 31


Evaluation de la conformité

Selon ISO/IEC 17000:2004

 « démonstration que des exigences spécifiées


relatives à un produit, processus, système, personne
ou organisme sont respectées »

Selon ISO 9000 : 2005


 Conformité « satisfaction d'une exigence »

Elyes BENHMIDA ELEBRI 32


Type de preuves de conformité
 Dans les différents référentiels définis précédemment,
(norme ou autres) il reste pour les utilisateurs, dans le
sens large (clients, fournisseurs, etc.), à définir les
preuves de conformité nécessaires afin de garantir la
"qualité" des prestations ou des produits.

 Ces preuves de conformité sont les suivantes :

Elyes BENHMIDA ELEBRI 33


La déclaration du fournisseur (par extension ou
abus de langage, l’autocertification)
 La déclaration de la conformité par le fournisseur est une procédure par
laquelle le fournisseur donne, sous sa seule responsabilité, une assurance
écrite, qu’un produit, un processus ou un service est conforme aux
exigences spécifiées. Le fournisseur déclare sur "l’honneur" la conformité
de sa prestation (ou de son produit), par rapport au référentiel déterminé
lors de la relation avec son client (au sens large).
 Cette déclaration du fournisseur n’a que la valeur "de sa bonne foi".
 La norme ISO/CEI 17050 spécifie les critères généraux pour la déclaration
de conformité du fournisseur en relation avec les Normes internationales.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 34


 « Déclaration du fournisseur »

 « Rapport d’essais » d’un laboratoire

 Rapport d’un organisme de contrôle

 Certification :
• du personnel
• des produits
• de systèmes

Elyes BENHMIDA ELEBRI 35


Exemple de déclaration d’autocertification
Le Marquage
 Signifie une conformité aux exigences essentielles
d’une Directive(européenne),
 N’indique pas la procédure d’évaluation retenue,
 Est apposé par le fabricant et sous sa responsabilité,
 Donne au produit l’autorisation de libre circulation
dans l’U.E.,
 N’est en aucun cas un sigle de qualité.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 36


C
O
PROCEDURES MARQUAGE CE
N Autocertification Respect
Des
Dossier Déclaration
S
Directives Technique
T
Via les Établi par CE DE
R normes Constructeur
U Européennes Conformité
C Harmonisées
1 Dossier
T Technique aux
E Machine Envoyé à
U Exigences
Soumise à L’organisme
R Directives Notifié qui Essentielles MARQUAGE
en A. R .
ou de la
Examen Dossier
I CE de Technique Directive CE
M Type Envoyé à
P OUI Organisme
Respect de la En 2
O Directive fonction de la Notifié qui
R Via les normes Directive Atteste
T EN Adéquation Déclaration
CE de
A NON 3 Conformité
T Examen CE
De Type
E De type par
U Organisme
R Notifié
+ Audit

Le constructeur établit et appose


Elyes BENHMIDA ELEBRI 37
Le rapport d’analyse ou d’essais d’un laboratoire
 Dans ce cas, le fournisseur fait preuve d’une plus grande volonté de bien faire en
faisant analyser son produit par un laboratoire indépendant, qui ne va engager
sa responsabilité que sur l’échantillon testé et en aucun cas sur l’ensemble de sa
fabrication.
 La crédibilité du fournisseur est un peu meilleure, mais guère plus, car il ne
s’engage en rien sur le suivi et sur l’ensemble du processus de production du
produit.
 Les exigences générales à remplir par les laboratoires ou d'autres organismes
pour attester leur compétence à réaliser des essais, des étalonnages et des
échantillonnages sont spécifiées dans la Norme internationale ISO/CEI
17025:2005 Exigences générales concernant la compétence des laboratoires
d'étalonnages et d'essais.
Elyes BENHMIDA ELEBRI 38
Le rapport d’un organisme de contrôle ou
d’inspection
 Cette démarche est initiée par le fabricant, le fournisseur donnant une crédibilité
supplémentaire à ce dernier. Il doit s’engager, non seulement sur une analyse du
produit, mais en plus sur le passage d’un organisme de contrôle qui vérifiera, en
fonction des critères définis entre lui et le fournisseur, les modalités de contrôle qui
peuvent être établies en fonction d’un échantillonnage défini (via un cahier des
charges ou bien d’une norme d’échantillonnage, dont les critères eux, sont bien
définis).
 Les critères généraux pour le fonctionnement de différents types d'organismes
d'inspection sont indiqués dans la Norme internationale ISO/CEI
17020:1998 Critères généraux pour le fonctionnement de différents types d'organismes
procédant à l'inspection.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 39


Certification/enregistrement

 On appelle certification/enregistrement l'assurance


écrite donnée par une tierce partie qu'un produit (ou
un service), processus, personnel, organisme ou
système de management est conforme à des exigences
spécifiques.
 Les désignations «certification» et «enregistrement»
sont interchangeables et la préférence pour un terme
ou pour l'autre varie selon les pays.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 40


Certification Accréditation
PROCEDURE
Tierce partie Organisme faisant autorité

donne une assurance écrite reconnaît formellement


qu’un produit, un processus qu’un organisme
ou un service ou un individu

est conforme est compétent


aux exigences spécifiées pour effectuer des tâches
spécifiques

Spécifiées par quoi ? Définies par quoi ?


Par des référentiels Par des programmes
d’accréditation et régies par les
Elyes BENHMIDA ELEBRI normes de la série ISO 17000 41
Pouvoirs publics
TUNAC en Tunisie
Organismes d’Accréditation COFRAC en France
Etc…
ACCREDITATION

Organismes Laboratoires Organismes


de certification d’essais de contrôle

système personnel
produits Essais Contrôles

Mise sur le Marché


OFFRE
Autorités Clients Utilisateurs de
Réglementaires Procédures
DEMANDE
Elyes BENHMIDA ELEBRI collectives 42
La certification de personnel

 la qualification
 la certification (certificat ou diplôme)
 l’autorisation d’exercer

Elyes BENHMIDA ELEBRI 43


La certification de produits et de services

 caractéristiques certifiables et méthodes d’évaluation

 modalités de contrôle

 moyens mis en œuvre par l’organisme certificateur

 la marque de certification

Elyes BENHMIDA ELEBRI 44


La certification de produits et de services
La surveillance

 prélèvements
(commerce / négociants)

 visites d’inspection / audits des sites

 prélèvements
(chaînes de production / stocks)

 audits des systèmes qualité

Elyes BENHMIDA ELEBRI 45


La certification de produits et de services

Produits titulaires de la Marque NT

Produits titulaires de la Marque NT Ameublement


"Bureau, Sécurité, Confort"

Produits titulaires du Label qualité pour


les articles chaussants

Pour les services , actuellement il existe Le Label Qualité "MARHBA"


Elyes BENHMIDA ELEBRI 46
Exemples français de certification produits et services

Elyes BENHMIDA ELEBRI 47


La Certification de système de management

1970 : lancement de la certification 3AQ (AFNOR )

1979 : comité technique TC 176 (ISO)

1987 : première série de normes ISO 9000

2008: 4ème version normes ISO 9000

Elyes BENHMIDA ELEBRI 48


je m’améliore grâce
ISO 19011 aux audits internes
ou externes

je démontre mon
ISO 9001
aptitude au management

ISO 9004 je construis mon


< système

ISO 9000 je comprends la philosophie des normes

Elyes BENHMIDA ELEBRI 49


Les organismes internationaux de normalisation
Deux critères essentiels semblent guider la démarche normalisatrice:
 La recherche d’une harmonisation relative des productions débouchant,
entre autres choses, sur un certain degré d’interchangeabilité des
produits ; cette démarche, qui tend à réduire les variétés, est
typiquement normalisatrice et procède souvent d’une démarche
volontaire ;
 Le souci d’unifier les règles touchant à la sécurité (sécurité et sûreté
d’emploi...) et, de plus en plus, à l’environnement ; on assiste dans ce
cadre à une interpénétration du domaine réglementaire et du domaine
volontaire.
Elyes BENHMIDA ELEBRI 50
Les organismes internationaux de normalisation

 À côté d’un certain nombre d’initiatives sectorielles (télécommunications (IUT),


aéronautique...) se sont développés sur le plan mondial deux organismes
importants qui se partagent pratiquement l’ensemble de la normalisation :
 L’un ayant un caractère sectoriel élargi, c’est la Commission Électrotechnique
Internationale (CEI) créée en 1906 et dont le premier président a été lord
Kelvin ;
 L’autre ayant un caractère pluridisciplinaire (hors électrotechnique), c’est
l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO), créée en 1946 (à la
suite de la défunte ISA créée en 1926 et qui regroupait des associations
nationales de normalisation).

Elyes BENHMIDA ELEBRI 51


Les organismes internationaux de normalisation

 La Commission Électrotechnique Internationale (CEI) et l’Organisation


Internationale de Normalisation (ISO), dont les membres sont ceux des
comités nationaux de normalisation, regroupent les experts des
services gouvernementaux, des représentants du commerce et de
l’industrie, de grands donneurs d’ordre, des établissements de
recherche, des universités et des organisations de consommateurs, qui
œuvrent ensemble à la réalisation d’un consensus international dans
presque tous les domaines de l’activité humaine, de l’aviation et des
véhicules spatiaux aux unités de mesure fondamentales et aux méthodes
d’essai.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 52


Les organismes internationaux de normalisation

 L’Union Internationale des Télécommunications


(UIT) est une agence des Nations unies dont les
objectifs sont, entre autres, d’étendre les avantages des
nouvelles technologies de communication à tous les
habitants du monde, tout en facilitant la
normalisation mondiale des télécommunications.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 53


Accords internationaux

 L’ISO et la CEI ont réalisé des accords pour synchroniser


l’élaboration de normes internationales, chacun de son coté
ou tout les deux ensembles dans certains cas :

 Directives ISO/CEI, Partie 1 : Procédures pour les travaux


techniques

 Directives ISO/CEI, Partie 2 : Règles de structure et de


rédaction des Normes internationales

Elyes BENHMIDA ELEBRI 54


Principe de la reconnaissance mutuelle (Organisation
mondiale du commerce, OMC)
 L’importance de la reconnaissance mutuelle pour le marché intérieur
 Le principe de reconnaissance mutuelle assure la libre circulation des marchandises
et des services sans qu'il soit nécessaire d'harmoniser les législations nationales des
États membres (OMC).
 Un produit légalement fabriqué dans un État membre ne peut donc pas être interdit
à la vente dans un autre État membre, même si les prescriptions techniques ou
qualitatives diffèrent de celles imposées à ses propres produits.
 Seule exception faite, l'intérêt général, comme la protection de la santé, des
consommateurs ou de l'environnement, est soumis à des conditions strictes. Le
même principe s'applique en matière de services.

Elyes BENHMIDA ELEBRI 55


Fin de la partie 1

Elyes BENHMIDA ELEBRI 56

Vous aimerez peut-être aussi