Vous êtes sur la page 1sur 1
Forces de Lorentz et Laplace : applications Principe du moteur à courant continu Un moteur
Forces de Lorentz et Laplace : applications
Principe du moteur à courant continu
Un moteur comporte un cylindre
formé de tôles empilées, appelé rotor,
pouvant tourner autour d’un axe
entre deux pôles d’un électro-aimant,
rotor
A
ligne neutre
Principe d’un spectrographe
ligne de
champ
D
F
Un spectrographe comporte en général une
chambre d’ionisation dans laquelle les ions
sont produits, une chambre d’accélération
ionisation
D’
Détecteur (plaque
I
B
E
accélération
C
N
photographique
)
I
(champ
E ), un filtre de vitesse de façon à
appelé stator. Le champ magnétique
créé est orthogonal à la surface du
rotor.
S
I
C’
stator
obtenir un faisceau homocinétique) et une
B
filtre de
I
F’
chambre de déviation (champ
toire circulaire).
B : trajec-
vitesse
A’
Des conducteurs, tels que CD, sont logés dans des encoches du cylindre. Lorsqu’ils sont
parcourus par un courant, ils sont soumis à la force de Laplace qui a tendance à faire tourner le
v
0
rotor.
Lorsque le conducteur CD ou C’D’
B
q > 0
deux isotopes
Principe d’un cyclotron
Le cyclotron est un accélérateur de particules mis
au point en 1932. Il est formé de « demi-boîtes »
(« Dees ») de cuivre formant un cylindre aplati
coupé suivant un diamètre. L’ensemble est placé
dans le vide et dans un champ magnétique
uniforme perpendiculaire aux faces du cylindre.
De plus, on établit entre les Dees une différence
de potentielle alternative de fréquence N C .
Quel est le rôle de cette ddp ?
Quelle doit être sa fréquence ?
Dee
Dee
vue latérale
passe la ligne neutre AA’ où la force
de Laplace s’annule, il faut changer le
sens du courant, si on veut que le
mouvement se poursuive toujours
dans le même sens ; c’est le rôle du
collecteur. Le collecteur est formé de
deux anneaux de cuivre, isolés l’un de
l’autre et tournant avec la spire. Des
balais appuient contre ceux-ci et sont
connectés au circuit extérieur. Le
B
collecteur est placé de telle sorte qu’il
permute les connexions de la spire au
circuit, et ce, au moment où les forces
B
de Laplace s’inversent.
B
Animation :
http://web.ncf.ca/ch865/frenchdescr/DCElectricMotor.html
vue de dessus
Aux bornes
d’un
moteur
fonctionnant en courant continu :
Dee
Dee
q > 0
U
=
R I
.
e
et
e
=
k.
(
AB
U m .cos( C t)
vitesse angulaire).
Principe d’un synchrotron
Accélérateur dans lequel les particules sont simultanément
accélérées par un champ électrique et maintenues sur une
trajectoire quasi circulaire par un champ magnétique variant au
cours du temps à mesure que croît la quantité de mouvement des
particules.
Il existe d’autres moteurs
électriques fonctionnant avec le
courant alternatif, leur principe est
différent.
Des électrons dans un tel accélérateur émettent un rayonnement (domaine des rayons X jusqu’à
l’infrarouge) appelé rayonnement synchrotron (récupéré et utilisé dans certains cas pour des
applications médicales ou d’analyse des matériaux
).