Vous êtes sur la page 1sur 46

SECURLINE

Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 Aout 2016

Notice de montage & Dossier technique


I. INTRODUCTION
La ligne de vie SecurLine permet à un intervenant muni d’un
EPI (Équipement de Protection Individuel) de s’amarrer lors de
travaux en hauteur. Cette ligne de vie fabriquée par
SECURLINE Sécurité basé à BARBEZIEUX (16300) est conforme
à la norme BS EN-795-C 2012 lorsqu’elle est montée suivant
cette notice de montage.
SecurLine est une ligne de vie horizontale à passage
I. Introduction........................................................ 1 manuel et automatique sur support d'assurage
flexible en câble.
II. Principaux composants....................................... 2
Qu'il s'agisse de réaliser des opérations de nettoyage ou
III. Tableau des efforts et des flèches. ..................... 7 d'entretien, d'inspecter une installation ou d'accéder tout
simplement à un chantier en toute sécurité, la ligne de vie
IV. Qualité et garantie des composants ................... 7
horizontale SecurLine représente la solution idéale pour
V. Règle de montage. .............................................. 8 protéger le personnel en cas de chute de hauteur. SecurLine
peut être utilisée par 3 personnes.
VI. Montage de la ligne de vie ............................... 10
VII. Fiche de controle au montage .......................... 18 Les personnes attachées à la ligne de vie peuvent franchir les
poteaux et pièces intermédiaires sans se déconnecter, avec
VIII. Limite d’utilisation ............................................ 19
l'aide d'un simple mousqueton lors de l’utilisation des passants
IX. Utilisation ......................................................... 19 SL05, par l’intermédiaire d’une longe fourche lorsque la ligne
possède des passants d’angle de type SL06. Il est également
X. Garantie et limite de garantie .......................... 20
possible de passer les passants « auto » ou « over-head » par
XI. Entretien et maintenance................................. 20 l’intermédiaire des navettes SL50, SL50-OH.
XII. Schéma d’implantation et fiche d’identification23
En cas de chute, l'absorbeur d'énergie limitera les efforts, la
XIII. Fiche de controle .............................................. 24 déformation permanente de l’absorbeur, préviendra ainsi tout
XIV. Certificat de conformité ................................... 25 futur utilisateur.

I. Fiches techniques des composants : ................ 26 Facile à installer, la ligne de vie SECURLINE permet des
entraxes de 15 m et dispose d'un indicateur de pré-tension
pour la mise en place du câble.

Il est strictement interdit de changer, modifier, ajouter ou


transformer les composants de la ligne SECURLINE sans accord
préalable de SECURLINE.
Il est impératif de respecter les consignes stipulées dans la
notice d’installation ainsi que les règles en vigueur pour la mise
en sécurité d’une construction.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

II. PRINCIPAUX COMPOSANTS Le câble 7*19 en inox 316, réf SL04


Câble en inox 316 de 8mm de diamètre composé de 7 torons
de 19 fils. Le câble SecurLine possède un marquage dont la
Signification du marquage : couleur change en fonction des lots.
1- Nom du fabricant
2- Marque de la ligne de vie Le passant intermédiaire en inox, réf SL05
3- Référence du produit
4- Numéro de série
5- Norme et année de la norme
6- Lire attentivement la notice
7- Informations complémentaires

Exemple sur la pièce SL08 :

Passant intermédiaire permettant de franchir les potelets sans


se déconnecter avec l’aide d’un simple mousqueton.
3 Ce passant ne peut être mis en place qu’en position murale ou
1 2 4 au sol. Il ne peut donc pas être mis en position dite «plafond ».

La poulie à gorge d’angle, réf SL06

7 5 7 6
Passant d’angle pour potelet SecurBac raidi ou pour potelet
d’angle. Lors de la mise en place de la ligne de vie sur des
potelets SecurBac, l’angle ne doit pas excéder 60°.
Le kit « manchonnage manuel », réf SL01 ou le kit à
terminaison « SECUR-VIT» réf SL03
Composé de l’absorbeur chape-chape, d’un tendeur chape-
chape, d’un panonceau, d’un manchon à visser ou d’une
terminaison SECUR-VIT et d’une notice de montage.

Le kit « sertissage », réf SL02


Composé de l’absorbeur à sertir, d’un tendeur à sertir, d’un
panonceau et de cette notice.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

L’absorbeur chape-chape, réf SL07 et SL07 OH Le tendeur à sertir, réf SL10

Tendeur en inox 316 avec une chape et un manchon à sertir


diam13. Un plomb avec un numéro de série est fourni.
Absorbeur en inox 316 à dissipation d’énergie par déformation
plastique. Le plateau de déformation plastique se situant La platine d’extrémité, réf SL11
entre 600daN et 750daN, les efforts en extrémité se limitent
donc le plus souvent à cette zone de valeur.
La course de l’absorbeur est de 1 mètre, ce qui lui permet
d’absorber beaucoup d’énergie.

La version SL07 OH est destinée aux lignes de vie Over-Head.


Elle permet de tendre la ligne à près de 300kg. Le plateau de
déformation plastique se situe autour de 1000daN
Platine d’extrémité en inox 304. Peut être mis en position
murale, plafond et toiture. Elle se fixe sur une structure
L’absorbeur à sertir, réf SL08 et SL08 OH métallique, ou sur une maçonnerie suffisamment
dimensionnée par l’intermédiaire de deux fixations M12 (voir
la notice de montage).

Panonceaux, réf SL12

Absorbeur en inox 316 avec une chape et un manchon à sertir


diam13. Présente les mêmes caractéristiques mécaniques que
SL07.

La version SL08 OH est destinée aux lignes de vie Over-Head.


Elle permet de tendre la ligne à près de 300kg. Le plateau de
déformation plastique se situe autour de 1000daN
Il existe 2 panonceaux. Le panonceau de gauche est à
Le tendeur chape-chape, réf SL09 positionner au niveau de l’accès à la zone sécurisé. Le
panonceau de droite est à positionner à proximité de la ligne
de vie.
Adaptateur d’extrémité, réf SL14

Tendeur chape-chape en inox 316. Permet de reprendre la


tension du câble grâce à sa course de 23cm. Un plomb avec un
numéro de série est fourni.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

Pièce en acier inox 304 passivée et polie permettant la liaison


entre les extrémités de la ligne de vie et les potelets
d’extrémité. Elles peuvent être superposées dans le cas d’une
double extrémité. La ligne de vie doit obligatoirement être
dans le plan de l’adaptateur.

La platine de départ 4 fixations, réf SL16

Système de terminaison manuelle plombée. Ce système


permet la pose de la ligne de vie sans serre-câble et sans presse
hydraulique. Ce système breveté est sûr et a une résistance
supérieure à 3800daN. Une fois plombé, le système est
indémontable.

Platine d’extrémité en acier galvanisé. Peut être mis en


position murale, plafond et toiture. Elle se fixe sur une
structure métallique, ou sur une maçonnerie suffisamment
dimensionnée par l’intermédiaire de quatre fixations M12.
Manchonnage à visser, réf SL23

Système de terminaison manuelle à visser. Ce système permet


la pose de la ligne de vie sans presse hydraulique. Ce système
a une résistance supérieure à 3000daN. Une fois plombé, le
système est indémontable.
Terminaison SECUR VIT, réf SL24
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

Passants automatiques, réf SL30, SL31 et SL32 et SL33 Passants Over Head, réf SL30-OH, SL31-OH et SL33-OH
Passants automatiques en inox 304 passivés et électropolis, Passants automatiques en inox 304 passivés et électropolis,
ces passants sont utilisables avec la navette SL50. Il existe 3 ces passants sont utilisables avec les navettes SL50 et SL50 OH.
types de passants standards, le SL30 (intermédiaire sans Il existe plusieurs types de passants standards, le SL30-OH
angle), le SL31 pour les angles à 90° et les passants SL33 à angle (intermédiaire sans angle), le SL31-OH-E pour les angles à 90°
réglable grâce à la platine à cintrer. extérieur, le SL31-OH-I pour les angles à 90° intérieur, et les
angles réglables SL33-OH qui se cintre avec la platine de
cintrage SL37.

La navette SL50 :

La navette SL50-OH

Navette à roulette ouvrante. Cette navette permet de passer


les points de reprise intermédiaire et d’angle de référence
SL30, SL31, SL32 et SL33 automatiquement. Navettes à galet ouvrantes. Ces navettes permettent de
La platine de cintrage, réf SL37 passer les points de reprise intermédiaire et d’angle
automatiquement.
La Poulie SL51

Outils de cintrage des tubes avec graduation. Permet de La poulie SL51 est une alternative à la navette SL50-OH pour
cintrer les SL33 et SL33 OH à l’angle souhaité, vers le haut, vers les lignes de vie composées d’une mono-portée de 3 à 15ml.
le bas ou latéralement.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

Les potelets de la gamme SECUR

Potelets rigides en acier galvanisé avec en tête un filetage


M12. Ces potelets peuvent indifféremment être utilisé en
extrémité, intermédiaire ou en angle jusqu’à 90°.
Les potelets de la gamme SecurBac

Gamme de potelet déformable sur structure légère. Ils


permettent de se reprendre directement sur le bac acier, ou
s’autre type de structure par l’intermédiaire de vis à bascule,
de rivet, ou de vis autoforeuses. Résistant à 1900daN, ils sont
compatibles avec la ligne de vie SecurLine seulement sous
certaines conditions. (Voir la notice de montage).
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

III. TABLEAU DES EFFORTS ET DES


FLECHES.

IV. QUALITE ET GARANTIE DES


COMPOSANTS

L’ensemble des composants de la ligne de vie SECURLINE est


fabriqué sous contrôle qualité. Il fait l’objet de soins
particuliers pendant toutes les étapes de sa fabrication. Un
marquage de tous les composants garantit une traçabilité
complète du système SECURLINE.
Une grande partie des pièces est réalisée en acier inoxydable
et est garanti 5 ans contre tout vice de fabrication par
SECURLINE, dans des conditions normales d’utilisation (une
atmosphère particulièrement corrosive peut réduire ce délai).
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

La charge maximale susceptible d’être transmises en


V. REGLE DE MONTAGE.
service par le dispositif d'ancrage est définie par le logiciel
Avant tout montage, il est impératif de suivre « SecurLine » ou par le tableau des efforts et des flèches fourni
scrupuleusement les instructions de ce manuel. Les règles de dans cette notice (figure 18). Le tableau ne traite pas des lignes
montages diffèrent en fonction du type de support de vie installées avec les absorbeurs SL08-OH et SL07-OH.

Règle de montage sur support rigide: Recommandations relatives à l’installation prévues dans
l’annexe informative A de la norme BS EN-795-C 2012: En cas
 Ligne de vie uniquement horizontale (angle maximale de fixation dans l’acier ou le bois, il conviendra qu’un
de 15°) technicien compétent vérifie par le calcul que les données en
 Limitée à 3 utilisateurs matière de conception et de montage sont conformes à la
 Lorsqu’un angle est positionné sur la ligne il est norme BS EN-795-C 2012 (que le support résiste au double de
obligatoire de mettre deux absorbeurs. l’effort donné par le tableau fig18 ou par le logiciel SecurLine).
 Entraxe maximum: 15 m.
Pour le béton ou la pierre, il est impératif de se reprendre
 Longueur minimale : 3m. (pas de longueur maximale)
soit par tiges traversantes, soit par fixations chimiques. Il est
 Connexion à la ligne de vie avec un mousqueton
alors impératif de tester la qualité de la pose par un test à
EN362 ou par les coulisseaux SL50, SL50-OH ou SL51.
500daN pendant 15 secondes. Attention, cet essai doit être
Règle supplémentaire sur potelet SecurBac: effectué avant la mise en place des composants SecurLine.
Réaliser cet essai avec les composants de la ligne de vie en
place entraînerait la déformation de l’ancrage.
 0<Angle maximum<60°.
 L’effort sur le potelet ne doit pas excéder 950daN. Le Pour le bois, il est obligatoire de se reprendre par tiges
bac acier ne supportant pas un effort d’impact traversantes ou par contre-platine.
supérieur à 1900daN (selon nos essais). En cas de fixation dans d’autres matériaux, il convient que
En cas de stockage avant pose, les composants doivent être l’installateur vérifie l’adéquation des matériaux structurels soit
stockés dans un endroit propre et sec. De même lors du par une note de calcul, soit par une méthodologie d’essai.
transport, les composants doivent être protégés de tout Si des interfaces spécifiques doivent être conçues,
écrasement ou choc. l’installateur devra les faire dimensionner par une personne
Les dispositifs d'ancrage doivent être conçus de manière à compétente. Ces interfaces devront être correctement
pouvoir être retirés de la structure, sans endommager la traitées contre la corrosion.
structure ni le dispositif d'ancrage, permettant ainsi sa Toute modification de l’équipement ou toute adjonction à
réutilisation, par exemple, aux fins d'un examen périodique. l’équipement ne peut se faire sans l’accord préalable écrit de
Dans la mesure du possible, la ligne de vie doit être située au- SECURLINE, toute réparation doit être effectuée
dessus de l’opérateur de façon à limiter la hauteur de chute. conformément aux modes opératoires de SECURLINE.
Si cela n’est pas possible, il convient de définir l’implantation Un panonceau indiquant la présence des ancrages
de manière à réduire au minimum le risque de chute et la dans la zone sécurisé doit être mis en place à proximité des
hauteur de chute. ancrages ou à l’accès sur zone. Ce panonceau doit être rempli
Positionnez la ligne de vie pour qu’elle soit visible par suite au montage et après chaque vérification périodique. Ce
l’utilisateur du dispositif antichute. panonceau fait également office de fiche d’identification.

La ligne de vie peut être placée sur un support vertical,


horizontal ou incliné. Par contre l’inclinaison du câble doit être
inférieure à 15°.
L’ensemble des composants a été testé par un bureau de
contrôle et répond aux exigences de la norme BS EN-795-C
2012.
L’installation de la ligne de vie SecurLine sera réalisée dans
les règles de l’art et en respectant les recommandations du
fabricant des éléments de fixation (chevilles...).
La fixation des composants intermédiaires et d’extrémité
sur son support sera réalisée par de la visserie de diamètre 12
mm en inox offrant une résistance minimum à la rupture en
cisaillement de 2000 daN.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

Schéma de montage sur support rigide

6 2 3
2 6 5

7 Max : 90°
10

Max : 15m
6

Schéma de montage sur support SECURBAC

8 2 6
3

5
9
10

Max : 40°

Max : 15m

1- Absorbeur SL08 5- Angle SL06 9- SecurBac


2- Absorbeur SL07 6- Adaptateur d’extrémité SL14 10- Câble inox 316 SL04
3- Tendeur SL10 7- Potelet standard SL20
4- Passant intermédiaire SL05 8- SecurBac 2R
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

VI. MONTAGE DE LA LIGNE DE VIE Montage des adaptateurs d’extrémité de type SL14 :

Matériel nécessaire au montage :

Sens de départ obligatoire

Les adaptateurs d’extrémités se montent en tête des potelets


ou sur des interfaces sur-mesure par l’intermédiaire d’une vis
M12 inox. Il est également possible de mettre en place les SL14
directement sur une structure métallique. L’anti-
desserrement est réalisé par une rondelle grower qui est placé
entre la SL14 et la tête de la vis.
La ligne de vie doit obligatoirement être dans le sens de
l’adaptateur.
La ligne de vie SecurLine peut se monter de deux manières :
Montage des platines d’extrémité de type SL11 :
 Avec sertissage : le matériel nécessaire est alors
composé d’une clé dynamométrique de 19, d’une Les platines SL11 peuvent être mise en place en position sol,
sertisseuse adaptée, d’un moyen de sectionner le plafond, ou murale. La ligne de vie doit toutefois être dans le
câble (coupe-câble hydraulique, meule, ou scie à plan du renfort de départ :
métaux), de scotch, et de frein- filet.

 Sans sertissage, avec manchonnage manuel ou par


l’intermédiaire de la terminaison SECUR-VIT: le
matériel nécessaire est alors composé d’une clé
dynamométrique de 19, d’un moyen de sectionner le
câble (coupe-câble hydraulique, meule, ou scie à
métaux), d’une clé 6 pans de 5mm, de scotch et de
frein-filet.

Les lignes de vie SecurLine se posent principalement avec de la


visserie Inox de classe 50 (généralement en visserie M12). Les
couples de serrage à appliquer sont les suivants :
 Visserie M12 inox – 50 : 35 Nm Les platines de départ SL11 doivent être mise en place par
 Visserie M16 inox – 50 : 80 Nm l’intermédiaire de 2 fixations M12 en inox. Si les fixations sont
reprises dans un mur en béton, nous conseillons d’utiliser des
SecurLine fourni des rondelles grower mais dans un milieu scellements chimiques. Le couple de serrage des fixations
soumis aux vibrations, il faut en plus rajouter un contre-écrou. devra être de 35Nm.
Rappel : la rondelle grower est à placer entre la tête de la vis
et la rondelle plate. Montage des platines d’extrémité de type SL16 :
Les platines SL16 peuvent être mise en place en position sol,
plafond, ou murale. La ligne de vie doit toutefois être dans le
plan de la pièce de départ (voir la 3D ci-dessous). Cette platine
peut être montée avec une contre-platine SL21:
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

Ensuite, mettre en place la goupille fendue et écarter les deux


moitiés selon le schéma ci-dessous :

Montage des tendeurs :


Détendre au maximum le tendeur. A une extrémité, démontez
Les platines de départ SL16 doivent être mise en place par
l’anneau brisé et l’axe, et remonter l’ensemble sur
l’intermédiaire de 4 fixations M12 en inox. Si les fixations sont
l’adaptateur d’extrémité :
reprises dans un mur en béton, nous conseillons d’utiliser des
scellements chimiques. Le couple de serrage des fixations
devra être de 35Nm.

Montage des absorbeurs :


Les absorbeurs SL08 et SL07 peuvent être montés aux deux
extrémités de la ligne de vie, avant ou après les tendeurs. Tout
type de combinaison est possible. Il va de soi qu’à une même
extrémité, un tendeur à sertir SL10 ne peut pas s’ajouter à un Anneau brisé à
absorbeur à sertir SL08. positionner en dessous

Comme le montre le schéma ci-dessus, l’anneau brisé doit


toujours être positionné en dessous (sauf dans le cas où la
chape est mise en place latéralement, sur un anneau par
exemple)

Montage des passants SL05:


Le passant intermédiaire SL05 se met en place par
l’intermédiaire d’une vis M12 à tête bombée inox. Ne pas
omettre le frein filet ou la rondelle grower lors du montage.

Serrez fort la manille à l’aide d’une petite clé à molette, ou


d’une pince multiprise.

Serrez au couple de 35N.m. Un angle de 5° est toléré à l’entrée


et à la sortie des passants intermédiaires SL05.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

Montage des passants SL30:

Bien positionner la pièce supérieure afin


Les passants SL30 se mettent en place sur leur support par d’empêcher la sortie du câble de la gorge
l’intermédiaire d’une vis M12 inox tête hexagonale. Le cache Serrez au couple de 35N.m.
PVC doit être mis en place après le serrage au couple de
35N.m. Particularité concernant les adaptateurs muraux SL60 et
SL61:
Un angle de 5° est toléré à l’entrée et à la sortie des passants
intermédiaires SL30. Il existe 2 types d’adaptateur muraux : le SL60 pour les angles
intérieurs et pour les passants intermédiaires, et les SL61 pour
Montage des passants SL30 OH: les passants d’angle extérieur :

Interface SL61 avec 3


fixations chimiques M12

Interface SL60 avec 2


fixations chimiques M12

Montage des passants d’angle SL31, SL32 OU SL33:


Les passants SL30-OH se mettent en place sur leur support par Les passants d’angle automatique SL31 se mettent en place
l’intermédiaire d’une vis M12 inox tête hexagonale. Le cache par l’intermédiaire d’une simple vis M12 inox (tête
PVC doit être mis en place après le serrage au couple de Hexagonale). Ne pas omettre la rondelle grower lors du
35N.m. montage.
Un angle de 5° est toléré à l’entrée et à la sortie des passants Cintrage des passants SL33 :
intermédiaires SL30 OH.

Montage des passants d’angle SL06:


Le passant d’angle SL06 se met en place par l’intermédiaire
d’une simple vis M12 inox (tête Hexagonale). Ne pas omettre
la rondelle grower lors du montage.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

Serrez au couple de 35N.m. Un angle de 5° est toléré à l’entrée


et à la sortie des passants intermédiaires SL33 OH.

Particularité concernant les passants d’angle SL31 OH-


E:
Cale permettant de
Lors d’une pose en position murale, le dégagement d’origine
limiter l’ange de cintrage du passant SL31 OH E ne permet pas de le positionner sur un
à 15, 30 ou 45° angle extérieur. Il existe pour cet usage un adaptateur en Z (Réf
SL35) qui permet de décaler la pièce d’angle de 4-5cm :

Les passants SL33 se cintrent vers le haut, vers le bas ou


latéralement en fonction de vos besoins. L’angle total ne doit
pas excéder 60° (30° de chaque côté par exemple.
Le montage est identique au montage des passants SL30 Adaptateur SL35 avec 1
fixation chimiques M12
Serrez au couple de 35N.m.
Un angle de 5° est toléré à l’entrée et à la sortie des passants
intermédiaires SL33. Montage du câble (version standard):
Montage des passants d’angle SL31 OH, SL33 OH: Mettre en place la boucle manchonnée, ou l’œil à sertir au
niveau du tendeur SL09:
Les passants d’angle automatique SL31 se mettent en place
par l’intermédiaire d’une simple vis M12 inox (tête
Hexagonale). Ne pas omettre la rondelle grower lors du
montage.
Cintrage des passants SL33 OH :

Cale permettant de
limiter l’ange de cintrage
à 15, 30 ou 45°
Faire passer le câble dans les passants. Si la ligne est longue, il
peut être intéressant de tendre le câble à la main et de le
bloquer au niveau du dernier passant à l’aide d’une pince bloc :
Par l’intermédiaire du manchonnage manuel :
Pour la mise en place du manchonnage manuel, il est plus
simple de repérer à l’aide d’un scotch l’emplacement du fond
de boucle et de créer sa boucle avec le câble détendu.
Desserrer au maximum le manchon à visser à l’aide d’une clé
Les passants SL33 se cintrent vers le haut, vers le bas ou 6 pans de 5mm.
latéralement en fonction de vos besoins. L’angle total ne doit
Après avoir passé le câble dans le thermo-rétractable, et dans
pas excéder 60° (30° de chaque côté par exemple).
le système de verrouillage en aluminium, passez le une
Le montage est identique au montage des passants SL30 OH première fois dans le manchonnage manuel puis après avoir
fait une boucle, passez le une deuxième fois dedans.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

Boite à coin

Cale
Double tube
Une fois que la cosse cœur est prise dans le câble, serrez
progressivement (en alternant) les 4 vis du manchon… A l’aide
Gaine thermo
d’une clé dynamométrique, vous devez contrôler que le
couple de serrage est bien de 10Nm.
Passer le câble dans le deuxième tube, et serrer la boucle
dans la boite à coin :

Coupez le câble et chauffez le thermodurcissable pour la Rapprocher le double tube de la boite à coin pour bloquer le
finition au niveau de la terminaison du câble. Positionnez selon câble. Mettre en place le plomb. Couper le câble et chauffer le
le schéma ci-dessous le dispositif de plombage. thermodurcissable pour améliorer la finition :

Montage du câble avec la terminaison SecurVit :


Montage du câble avec sertissage :
Passer le câble dans la gaine thermodurcissable, puis dans un
des deux tubes. Passer le câble dans la boite à coin, faire une Sertir l’absorbeur (5 sertissages écartés de 3mm). :
boucle et faire ressortir le câble. Positionner la cale.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

est tout à fait possible de mettre l’absorbeur et le tendeur du


même côté pour faciliter la mise en tension.
Lorsque le câble est long, ou lorsqu’il y a plusieurs angles sur
la ligne de vie, la mise en tension doit être faite en plusieurs
étapes. Une fois la tension reprise dans une portion de la ligne,
mettre une pince block devant le point de reprise
intermédiaire ou d’angle :

ATTENTION :
Lors du montage de 2 absorbeurs sur la ligne de vie (1 à chaque
extrémité, il est recommandé de monter 2 absorbeurs SL08 et
un tendeur SL09. En effet la ligne ne pourra être montée avec
3 systèmes à sertir. Il est également possible de mettre en
place 1 absorbeur à manille suivi d’un tendeur à sertir à une
extrémité et un absorbeur à sertir à l’autre extrémité. Tendre la ligne de vie jusqu’à ce que la dernière spire touche
le pli du plat situé sur le dessus :

Ajustez la longueur du câble en ayant pris soin de scotcher le


câble au niveau de la coupe afin d’avoir une finition propre. Les spires s’écartent alors de 1.2mm. La tension est alors de
100 daN.
Sertir le tendeur de la même manière :
La tension doit être visuellement bonne, le fait que la dernière
spire ne touche pas le plat ne remet pas forcément en cause la
conformité du montage.
Une fois la tension ajuster, serrez les écrous du tendeur pour
bloquer la tension, et mettre en place le plomb :

Réglage de la tension et mise en place des plombs :


La tension se fait par l’intermédiaire du tendeur, mais le
capteur se situe au niveau de l’absorbeur. Nous rappelons qu’il
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

Réglage de la tension avec les absorbeurs SL07 OH :


Pour la version SecurLine OH S, (à tension forte), un absorbeur
avec un diamètre moyen des spires de 40mm est utilisé. Les
absorbeurs SL07 OH ou SL08 OH permettent de monter la
tension à 300daN lorsque le témoin touche la dernière spire.
La tension se fait par l’intermédiaire du tendeur, mais le
capteur se situe au niveau de l’absorbeur. Nous rappelons qu’il
Le jointoyeur est une pièce permettant de rallonger le câble ou
est tout à fait possible de mettre l’absorbeur et le tendeur du
de protéger le câble dans une zone où il peut être soumis au
même côté pour faciliter la mise en tension.
frottement.

Sertissage des passants Over-Head en version S


Lorsque la ligne de vie Over-Head est montée en version S (à
tension forte), les passants intermédiaires doivent être sertis
pour limiter la flèche du câble. Le câble est alors bloqué et ne
glisse que sous une tension de 150 à 200daN.
Il faut alors réaliser 1 sertissage de chaque côté du passant :

.Montage du jointoyeur SL17 :


Le jointoyeur se serti avec 5 sertissages de chaque côté en
démarrant de l’intérieur. Un perçage permet de contrôler que
le câble est bien en fond de jointoyeur :

Les passants d’angle Over Head peuvent également être sertis.


Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

Mise en place des panonceaux


Les panonceaux peuvent être collés ou fixés par
l’intermédiaire de vis autoforeuses ou de rivets.
Le panonceau format « portrait » est à remplir et à positionner
à l’accès à la ligne de vie. Il peut être compléter par un schéma
d’implantation de ou des lignes de vie.
Il donne les informations nécessaires avant d’accéder au site
sécurisé, dont notamment le nombre de personne par ligne
de vie, la date du dernier contrôle et les EPI préconisés.

Le panonceau « ligne de vie » est à positionner à proximité de


la ligne de vie.
C’est la fiche d’identité de la ligne de vie. Est à renseigner :
 Le nom de l’installateur
 Le nombre d’utilisateur maximum (généralement 3
personnes)
 La longueur de la ligne de vie.
 La flèche du câble. (Peut être renseigné par
l’intermédiaire du tableau ou par l’intermédiaire du
logiciel SecurLine)
 La hauteur de chute disponible.
 La date de l’installation.
 La date de la réception.
 Et le type d’EPI préconisé par l’installateur.

Panonceau à positionner au niveau de l’accès à sécuriser.


Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

VII. FICHE DE CONTROLE AU


MONTAGE
……..
SANS
POINT DE CONTRÔLE OUI NON REMARQUES
OBJET

Ancres structurelles : Les chevilles chimiques ont été testées à l’extractomètre


(500daN 15s). Les fixations métalliques ont été testées à 35Nm.

Les ancres structurelles sont en inox et ont un système d’anti desserrement.

Les interfaces ont été mise en place selon les règles de montage.

Les adaptateurs d’extrémité et les passants ont été mis en place correctement
avec un couple de serrage de 35Nm.

Les terminaisons (à sertir, manchonnage manuel, SecurVit) sont montées


conformément à la notice de montage.

Les éléments à sertir ont bien 5 sertissages.

Le câble est en bon état : repérer les écrasements éventuels, le détorronage


ou les fils coupés.

Les manilles des absorbeurs ont une goupille fendue garantissant le non-
desserrement de la manille.

Présence et bon montage des anneaux brisés sur les tendeurs et présence d’un
plomb.

La tension de la ligne est correcte. La dernière spire touche le plat. (Rappel : la


tension doit être visuellement bonne, le fait que la dernière spire ne touche
pas le plat ne remet pas forcément en cause la conformité du montage)

Présence d’un panonceau d’identification par ligne de vie complètement


rempli.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

VIII. LIMITE D’UTILISATION IX. UTILISATION


Le système EPI doit être relié à la ligne de vie au moyen d’un Principe de passage des différents passants intermédiaire :
connecteur EN362 mis en place sur le câble. Il est recommandé
 Passage du passant SL05
d’utiliser une longe fourche EN 355 pour le passage des
passants d’angle SL06.
En cas de chute de l’opérateur la déformation de l’absorbeur
et la flèche importante du câble fait office de témoin de chute.
La ligne de vie SecurLine est destinée exclusivement à
l’accrochage d’un système de protection individuelle contre
les chutes de hauteur.
Pour toute application spéciale, n’hésitez pas à vous adresser
à SECURLINE Sécurité.
La résistance de la ligne de vie étant directement liée à la
qualité du support, la conformité ne pourra être établie que si
les (s) matériaux, constituant celui-ci, est (sont) exempt(s) de
tout vice de fabrication ou de chute de performance
dépendante de sa mise en œuvre ou de son utilisation
(vieillissement, surcharge, attaques chimiques ou climatiques,  Passage du passant SL06 : Le passage du passant SL06
etc …) se fait par l’intermédiaire d’une longe fourche ou
longe Y.
La ligne SecurLine ne doit être utilisée qu’avec du matériel
d’assujettissement (harnais, longe, etc…), possédant le  Passage des passants SL30 OH:
marquage CE et utilisé conformément aux recommandations
du fabricant.
Les pièces et accessoires ainsi que la position et la qualité des
ancres structurelles seront rigoureusement ceux, décrits dans
ce dossier technique.
La ligne de sécurité sert à sécuriser un intervenant contre les
chutes, et ne pourra en aucun cas être utilisé comme système
de suspension (déplacement horizontal pour appareillage de
manutention).
Il est essentiel pour la sécurité de l’utilisateur, si le produit
est revendu hors du premier pays de destination, que le
revendeur fournisse le mode d’emploi, les instructions pour
l’entretien, pour les examens périodiques ainsi que les
instructions relatives aux réparations, rédigés dans la langue
du pays d’utilisation du produit.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

Le système est conforme pour ; est en état de fonctionnement (non déformé, non corrodé, les
fixations sont bien serrées.
La sécurisation de 3 opérateurs pour des
déplacements horizontaux. L'utilisateur doit être équipé d'un moyen permettant de
limiter les forces dynamiques maximales exercées sur
La ligne de vie répond aux exigences de la norme BS
l'utilisateur lors de l’arrêt d'une chute, à une valeur maximale
EN 795 type C de 2012. Cette classe d’ancrage n’est pas
de 6 kN
soumise à la directive EPI 89/686/CEE (Pas de certification CE).
Avant et pendant l’utilisation, vous devez envisager la
La durée de vie du dispositif est illimitée. Seule la
façon dont le sauvetage éventuel pourrait être assuré de
vérification périodique peut mettre au rebus certains
manière efficace et en toute sécurité.
composants.
Le harnais d’antichute est le seul dispositif de préhension
Conformément à la norme EN 363, les produits associables
du corps qu'il soit permis d'utiliser dans un système d'arrêt des
sont
chutes. L’utilisateur doit être relié à l’ancrage par
 Un dispositif d’ancrage (EN 795) l’intermédiaire d’un système antichute conforme (antichute à
 Un connecteur (EN 362) rappel automatique ou longe), au point sternal ou dorsal de
 Un système antichute (EN 354, 355 ou 340) son harnais.
 Un harnais d’antichute (EN 361) Il est essentiel, pour des raisons de sécurité, de vérifier
(Point d’accrochage dorsal ou sternal) l'espace libre requis sous l'utilisateur sur le lieu de travail avant
chaque utilisation possible, de manière qu’en cas de chute, il
La ligne de vie peut être utilisée conjointement à des n'y ait pas de collision avec le sol, ni présence d'autre obstacle
antichutes à rappel automatique EN 340 de tout type et de sur la trajectoire de la chute. De même l’utilisateur doit faire
toutes marques apte pour le type d’utilisation qu’il en sera fait, attention aux effets de chute pendulaire.
ainsi qu’avec tout type d’antichute EN353-2. Le comportement
de l’absorbeur évite les saccades qui sur certaines ligne de vie Les composants de la ligne de vie ne sont pas destinés à
rende le fonctionnement des antichutes à rappel automatique être utiliser pour les travaux dit en suspension (car il risquerait
défectueux. de se déformer).

Il est interdit de: A proximité de l’ancrage, un panonceau informe


l’utilisateur de la date de la dernière vérification périodique.
 Utiliser une ligne de vie SecurLine qui présente un
défaut (corrosion, déformation...). X. GARANTIE ET LIMITE DE
 Utiliser une ligne de vie qui a arrêté une chute et qui GARANTIE
n’a pas été changé.
 Assurer la protection de plus de trois personnes Les composants de la ligne de sécurité sont garantis contre
attachées à la même ligne de vie. tout vice de fabrication. La garantie s’étend au remplacement
 Suspendre des charges à la ligne de vie. des pièces jugées défectueuses. Cette garantie est applicable
 Apporter une quelconque modification aux 5 ans.
composants de la ligne de vie. La garantie ne s’applique pas :
ATTENTION : - aux matériaux de support
L’utilisation de la ligne de vie doit être effectuée par une - aux pièces détériorées, suite à un essai de
personne en bonne santé, et en pleine possession de ses qualification ou à une utilisation de la ligne en dehors
moyens physiques. L’utilisateur doit être formé à l’utilisation des prescriptions.
de ce type de dispositif d’ancrage et doit avoir les
compétences pour utiliser ce type d’EPI antichute. - au montage

Dans la mesure du possible, le dispositif d’ancrage doit


être situé au-dessus de l’opérateur de façon à limiter la L’ensemble des composants sont traitées contre la corrosion
hauteur de chute. et le rayonnement UV.
La connexion à la ligne de vie d’un EPI et l’utilisation de
celui-ci doivent avoir fait l’objet d’une démonstration à tout
opérateur avant usage. XI. ENTRETIEN ET MAINTENANCE
Respecter les règles d’association des produits EPI pour Les lignes de vie doivent être immédiatement retirées de la
obtenir un système d’arrêt des chutes conforme à la norme circulation :
EN363 (chapitre VII).
 si sa sécurité est mise en doute, ou
L’utilisation du dispositif consiste, avant d’utiliser le  si elles ont été utilisées pour arrêter une chute.
dispositif antichute, à vérifier, chaque fois, que la ligne de vie
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

Il convient de ne plus en faire usage avant qu’une personne


compétente n’ait autorisé par écrit sa réutilisation.
Avant chaque utilisation de la ligne de vie :
 Vérification visuelle du bon état apparent
(vérification de la tension du câble).
 Si un composant est détérioré, la ligne de vie ne doit
plus être utilisée. Elle doit impérativement être
condamnée et les composants défectueux doivent
être remplacés après contrôle de la structure.
La ligne de sécurité ne nécessite aucun entretien particulier.

Il est obligatoire de contrôler attentivement la ligne de vie


SecurLine au moins une fois par an. La personne chargée de la
vérification soit être compétente, et doit maitriser cette notice
de montage ainsi que la réglementation en termes de travaux
en hauteur. La sécurité de l'utilisateur est liée au maintien de
l'efficacité et à la résistance de l'équipement.
Cette vérification visuelle consiste à analyser le bon état
général des composants (platines d’extrémités, câble, pièces
intermédiaires, tendeur et absorbeur, tension, serrage des
fixations, fonctionnement à l’utilisation). Le tableau 36
reprend la liste des points de contrôle.
Le nettoyage des composants de la ligne de vie doit être
effectué avec de l’eau et du savon. Aucun produit chimique ne
doit être utilisé. Il est inutile de graissé le câble
Après chaque vérification, il est impératif de renseigner le
panonceau par un macaron ou un marquage dans la zone
prévue à cet effet.
Toute réparation doit être effectuée conformément aux
modes opératoires de SECURLINE. En cas de doute sur les
opérations de maintenance contacter le 05 45 78 83 85, ou
votre revendeur.
Pour les réparations que SECURLINE juge envisageables, les
réparations doivent faire l’objet d’instructions écrites,
rédigées dans les langues officielles du pays dans lequel
l’article est mis en service. Ces instructions doivent
comprendre une clause précisant que les réparations ne
doivent être effectuées que par une personne compétente,
autorisée par le fabricant, et dans le respect strict des
instructions du fabricant.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

Le tableau de vérification annuelle est le suivant :

SANS
POINT DE CONTRÔLE OUI NON REMARQUES
OBJET

L’absorbeur est correctement monté. Il ne présente pas de signe de


déformation anormale. Aucune chute n’a eu lieu sur la ligne de vie.

Les ancres structurelles sont en bon état. (pas de présence de rouille,


serrage au couple de 35Nm).

Les ancres structurelles sont en inox et ont un système d’anti


desserrement.

Les interfaces ont été mises en place selon les règles en référence aux
figures 14 et 15 de la notice de montage.

Les interfaces sont en bon état : pas de rouille, bonne étanchéité, pas
de déformation anormale.

Les adaptateurs d’extrémité et les passants ont été mis en place


correctement avec un couple de serrage de 35Nm.

Les interfaces sont en bon état : pas de déformation anormale. Les


vis de fixation sont bien serrées.

Les terminaisons (à sertir, manchonnage manuel ou SecurVit) sont


montées conformément à la notice de montage.

Les éléments à sertir ont bien 5 sertissages.

Le câble est en bon état : repérer les écrasements éventuels, le


détorronage ou les fils coupés.

Les manilles des absorbeurs ont une goupille fendue garantissant le


non-desserrement de la manille..

Présence et bon montage des anneaux brisés sur les tendeurs et


présence d’un plomb.

La tension de la ligne est correcte. La dernière spire touche le plat.

Présence d’un panonceau d’identification par ligne de vie


complètement rempli et lisible.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

XII. SCHEMA D’IMPLANTATION ET FICHE D’IDENTIFICATION

Client (Nom, adresse…) : ………………………………………………………………………………………………………………

Bâtiment :…………………………………………………………………………………………………………………………………….

Installateur :…………………………………………………………………………………………………………………………………

Type de ligne de vie : SECURLINE

Fabricant: SARL SECURLINE Sécurité, 36 Avenue de Plaisance, 16300 BARBEZIEUX, Tél : 05 45 78 83 85

Type d’interface (potelet, platine) :……………………….…………………………………………………………………….

Type d’ancre structurelle :……………………………………..……………………………………………………………………

Type de structure porteuse (nature, épaisseur) : …………………………………………………………………………

Type de tests réalisés :……………………………………………..……………………………………………………………………

Schéma d’implantation (les différentes lignes de vie doivent être numérotées pour renseigner la fiche d’identification) :

Référence interne Type Type d’ancre Numéro de série Année de Date d’achat Date de la
de la ligne de vie d’interface structurelle (sur le plomb) fabrication première
utilisation
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

XIII. FICHE DE CONTROLE

Contrôle N°… (Pour la numérotation des lignes de vie, se référer au point précédent concernant le schéma d’implantation)
Nom et Société de la personne compétente chargée de la vérification périodique : ………………………………………………………………………………………………………
Date du contrôle :…………………………………………………….. Date du prochain contrôle :…………………………………………………………………….

Numéro de la Remarque sur l’état de la ligne de vie en rapport avec le tableau de Conforme aux exigences Signature du vérificateur.
ligne de vie vérification, (tableau 36). (Oui ou Non)

Contrôle N°… (Pour la numérotation des ancrages, se référer au point précédent concernant le schéma d’implantation)
Nom et Société de la personne compétente chargée de la vérification périodique :………………………………………………………………………………………………………
Date du contrôle :…………………………………………………….. Date du prochain contrôle :…………………………………………………………………….

Numéro de la Remarque sur l’état de la ligne de vie en rapport avec le tableau de Conforme aux exigences Signature du vérificateur.
ligne de vie vérification, (tableau 36). (Oui ou Non)
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

XIV. CERTIFICAT DE CONFORMITE


Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

I. FICHES TECHNIQUES DES COMPOSANTS :


COMPOSANTS PRINCIPAUX

SL04
Ce câble est composé de 7 torons de 19 fils. C’est un câble
extra souple en inox 316 de diamètre 8 MM. Il a une
charge de rupture de 3304 daN.

La résistance du câble extra souple en inox est de 1 570


N/mm².
Le câble est conditionné à votre convenance et le prix
indiqué est le prix d'un mètre.
Poids : 0.25 Kg/m

SL05
Le passant intermédiaire est en inox A2. Il est recouvert
partiellement de PVC 80 Shore A pour protéger le câble
du cisaillement. Ce PVC est spécialement contre le
vieillissement UV.

La résistance du passant intermédiaire est de 1300 daN.


La fixation est composée d’une vis M12 tête bombée
hexagonale creuse en inox A4 fournie par SECURLINE avec
une rondelle plate et une rondelle grower.
Poids : 0.300 Kg
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

SL06 

La poulie à gorge d’angle est en aluminium et en inox A2.
La résistance du passant d’angle est de 2700 daN.
 La fixation est composée d’une vis M12 en inox A4 fournie
par SecurLine.
 Poids : 0.300 Kg
 Remarque : A partir de 1 angle, il est obligatoire de mettre
un absorbeur à chaque extrémité de la ligne.
 Couple de serrage 35Nm.

 Œil à sertir en inox 316 .Diamètre extérieur de 13mm.


SL15  La résistance de l’œil serti est de 3250daN
 La fixation est composée d’une vis M12 en inox A4 fournie
par SecurLine.
 Poids : 0.15 Kg
 Le sertissage doit être effectué comme indiqué sur la notice
de montage. 5 sertissages avec un intervalle de 3 mm.
 Pression de sertissage : 700bar
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

 Absorbeur à double manille en inox A2 traité


SL07 thermiquement spécialement pour l’absorption.
 Manille Lyre diamètre 10 en inox 316 avec goupille
fendu. Plaque de repère de tension, et de marquage en
inox A2.
 Résistance à la rupture : 3700daN.
 Poids : 1,5 kg
 Longueur totale une fois complètement déployé >
1350mm. Course de 1m.
 Capteur de tension à 100 daN pour la ligne de vie. Autre
possibilité de tension sur demande.

Utilisable pour des installations suspendues, au sol et sur mur. Les manilles lyres sont équipés d’une goupille fendue permettant
de s’assurer du non-desserrement de la manille. Entièrement fabriqué en acier inoxydable, sans élément plastique. Convient
particulièrement pour une utilisation dans des environnements industriels. Facile à manipuler et installer par sa conception 3
en 1 : absorbeur d’énergie, témoin de chute et témoin de pré-tension. Grace à sa course> à 1m, cet absorbeur garanti un effort
sur la structure toujours < 900daN même avec 3 chutes :
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

 Absorbeur à double manille en inox A2 traité


SL07 OH 
thermiquement spécialement pour l’absorption.
Manille Lyre diamètre 10 en inox 316 avec
goupille fendu. Plaque de repère de tension, et de
marquage en inox A2.
 Résistance à la rupture : 3700daN.
 Poids : 1kg
 Longueur totale une fois complètement déployé >
850mm. Course de 600mm.
 Capteur de tension à 300 daN pour la ligne de vie.
Autre possibilité de tension sur demande.

Utilisable pour des installations suspendues, au sol et sur mur. Peut être commandé avec un réglage de tension supérieur à
300daN. Entièrement fabriqué en acier inoxydable, sans élément plastique. Convient particulièrement pour une utilisation dans
des environnements industriels. Facile à manipuler et installer par sa conception 3 en 1 : absorbeur d’énergie, témoin de chute
et témoin de pré-tension. Grace à sa course> à 600mm, cet absorbeur garanti un effort sur la structure toujours < 1200daN
même avec 3 chutes :
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016


SL08 Absorbeur à sertir en inox A2 traité thermiquement
spécialement pour l’absorption. Manille Lyre
diamètre 10 en inox 316 avec goupille fendu. Plaque
de repère de tension et de marquage en inox A2.
 Résistance à la rupture : 3700daN,
 Poids : 1,5 kg
 Longueur totale une fois complètement déployé >
1300mm. Course de 1m.

 Capteur de tension à 100 daN pour la ligne de vie.


Autre possibilité de tension sur demande.
 Le sertissage doit être effectué comme indiqué sur
la notice de montage : 5 sertissages.
 Pression de sertissage : 700 bars
Utilisable pour des installations suspendues, au sol et sur mur. Peut être commandé avec un réglage de tension supérieur à
150daN. Entièrement fabriqué en acier inoxydable, sans élément plastique. Convient particulièrement pour une utilisation dans
des environnements industriels. Facile à manipuler et installer par sa conception 3 en 1 : absorbeur d’énergie, témoin de chute
et témoin de pré-tension. Grace à sa course> à 1m, cet absorbeur garanti un effort sur la structure toujours < 900daN même
avec 3 chutes :

SL08 OH  Absorbeur à sertir en inox A2 traité


thermiquement spécialement pour
l’absorption. Manille Lyre diamètre 10 en
inox 316 avec goupille fendu. Plaque de
repère de tension et de marquage en inox A2.
 Résistance à la rupture : 3700daN,
 Poids : 1kg
 Longueur totale une fois complètement
déployé > 850mm. Course de 600mm.
 Capteur de tension à 300 daN.
 Le sertissage doit être effectué comme
indiqué sur la notice de montage : 5
sertissages.
 Pression de sertissage : 700 bars

Utilisable pour des installations suspendues, au sol et sur mur. Peut être commandé avec un réglage de tension supérieur à
300daN. Entièrement fabriqué en acier inoxydable, sans élément plastique. Convient particulièrement pour une utilisation dans
des environnements industriels. Facile à manipuler et installer par sa conception 3 en 1 : absorbeur d’énergie, témoin de chute
et témoin de pré-tension. Grace à sa course> à 600mm, cet absorbeur garanti un effort sur la structure toujours < 1200daN
même avec 3 chutes :
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

SL09 Ridoir à chape M14 avec plomb. Pièce de liaison entre le câble et la
platine d’ancrage, le ridoir autorise une plus grande souplesse du
réglage de la tension de la ligne de vie.
 Matériaux : inox 316
 Résistance à la rupture 3800daN
 Course de tension : 120mm
 Poids : 0.730 Kg
 Plomb : Corps aluminium et câble inox non préformé de
2,5 mm épaisseur et 500 mm de longueur. Coupe câble
nécessaire pour l’ouverture

SL10 Ridoir à sertir M14 avec plomb. Pièce de liaison entre le câble et la
platine d’ancrage, le ridoir autorise une plus grande souplesse du
réglage de la tension de la ligne de vie.
 Matériaux : inox 316
 Résistance à la rupture 3500daN
 Course de tension : 120mm
 Poids : 0.770 Kg
 Pression de sertissage : 700 bars
 Plomb : Corps aluminium et câble inox non préformé de
2,5 mm épaisseur et 500 mm de longueur. Coupe câble
nécessaire pour l’ouverture
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

La platine d’ancrage est un maillon essentiel de la ligne de vie et son


SL11 installation doit faire l’objet d’un soin tout particulier puisque c’est
elle qui avec le câble, supporte une grande partie des efforts
générés lors d’une chute et de ce fait assure la solidité de la ligne
de vie.
Un calcul de résistance devra être effectué afin de s’assurer de la
compatibilité de l’installation avec la structure d’accueil. On
vérifiera en particulier les efforts appliqués aux ancrages
d’extrémité.
 Cette platine peut être posée en mural, en plafond ou au
sol.
 Fixation par 2 M12 inox. Il est fortement recommandé
d’utilisé des scellements chimiques dans le béton.
Conformément à la réglementation ces scellements
devront être testés à 500daN pendant 15secondes.
 Matériaux : inox 316.

 Résistance à la rupture : >4000daN


 Poids : 0.680 Kg
 Couple de serrage des fixations 35Nm.

Panonceaux de signalisation en PVC traité contre les UV et


SL12 antichoc. Panonceaux à remplir obligatoirement par
l’installateur.
Il existe 2 panonceaux. Le panonceau de gauche est à
positionner au niveau de l’accès à la zone sécurisé. Le
panonceau de droite est à positionner à proximité de la ligne
de vie.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

SL24 Terminaison SECUR-VIT : ce système est constitué


d’une boite à coin en inox, d’un double-tube, d’un
thermodurcissable, et d’un plomb.
 Matériaux : inox 304.
 Traitement : Passivation.
 Résistance à la rupture > 3800daN
 Poids : 0.350 Kg
Reporter le numéro de série du plomb sur la fiche
d’identification des lignes de vie.

L’adaptateur d’extrémité est un maillon essentiel de la


SL14 ligne de vie et son installation doit faire l’objet d’un soin
tout particulier puisque c’est lui qui avec le câble, supporte
une grande partie des efforts générés lors d’une chute et
de ce fait assurent la solidité de la ligne de vie.
L’adaptateur d’extrémité se pose sur le potelet SL20 ou sur
les potelets de la gamme SecurBac. Il peut être mis en place
directement sur une structure métallique. La ligne de vie
doit obligatoirement être dans le sens de l’adaptateur.
 Résistance à la rupture : >4000daN
 Poids : 0.250 Kg
 Couple de serrage de la fixation 35Nm.
 Matériaux : Inox 304
 La fixation est composée d’une vis M12 en inox A4
fournie par SecurLine.

SL17 Jointoyeur pour sertissage hexagonal :


 Matériaux inox 316
 Résistance à la rupture>3800daN
 10 sertissages au total. Voir notice.
 Poids : 0.145kg
Application : permet de relier deux câbles lors d’un montage par
sertissage. Ce système est surtout utile sur les grandes longueurs.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

SL23 Système de manchonnage manuel :


 Matériaux : inox 316 pour le manchon et la
cosse cœur. Cage de protection en
aluminium
 Poids : 0.210 Kg
 Couple de serrage des fixations 7Nm.
 Serrage progressif des 4 fixations
 Résistance à la rupture > 3100daN

SL16
Platine d’extrémité à 4 fixations. Idéale pour les
supports ayant une résistance « faible ».
L’adaptateur SL16 est en acier galvanisé à chaud
Concernant les fixations, ces dernières doivent être en
inox et de diamètre M12. Nous préconisons fortement
dans le cas de fixations dans le béton plein, de fixer la
platine par l’intermédiaire de scellements chimiques.
Cette platine peut également être bridée avec une
contre-platine SL21.
Conformément à la réglementation ces scellements
devront être testés à 500daN pendant 15secondes.
Poids : 3.0 kg
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

INTERFACES

SL20 et SL20inox Potelet pour lige de vie : à utiliser comme poteau d’extrémité, d’angle
ou intermédiaire
 Matériaux : acier galvanisé à chaud ou inox A2
 Conformité : conforme à la norme EN 795 (Class C et classe A)
 Livré avec collerette d’étanchéité
 Position: intermédiaire, angle ou extrémité
 Résistance jusqu’à: 30 KN
 Hauteur standard : 500mm. Si autre hauteur, lors de la
commande, indiquer la hauteur.
 Fixation par 4 M12 en inox. Utilisation obligatoire de
scellements chimiques dans le béton. Serrage à 35Nm puis
anti-desserrement par contre-écrou.
Peut être livré avec la contre platine de référence SL21

SL22 et SL22inox Potelet pour lige de vie : à utiliser comme poteau


d’extrémité, d’angle ou intermédiaire
 Matériaux : acier galvanisé à chaud ou inox A2
 Conformité : conforme à la norme EN 795
(Class C et classe A)
 Livré avec collerette d’étanchéité
 Position: intermédiaire, angle ou extrémité
 Résistance jusqu’à: 25 KN
 Hauteur standard : 500mm. Si autre hauteur,
lors de la commande, indiquer la hauteur.
 Fixation par 4 M12 en inox. Utilisation
obligatoire de scellements chimiques dans le
béton. Serrage à 35Nm puis anti-desserrement
par contre-écrou.
 Poids : 10kg
Peut être livré avec la contre platine de référence SL21
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

SBA et SBAinox
Le potelet dynamique Sécurbac 2A répond aux exigences des
normes EN 795 Classe A et C.
L’interface de ligne de vie SecurBac2 A s’adapte sur la plupart des
toitures en bac sec, pour des pentes conformes au DTU 40.35. Pré-
laqué ou galvanisé, le bac sec doit être d’une épaisseur minimum de
63/100° et avoir un profil de type trapézoïdale. (Pour d’autres types,
nous consulter).
Matériaux : acier galvanisé à chaud ou inox A2 et cache en
aluminium
De plus, ce produit est standardisé pour des largeurs d’ondes de
333mm, 250mm et 200mm.
Comme stipulé dans les instructions de montage, la ligne de vie,
lorsqu’elle est mise en place sur ce type d’interface, doit répondre à
des exigences d’étude et de montage particulières car les efforts dans
les interfaces ne doivent pas excéder 950 daN. Ce qui implique
notamment 0<angles<60° et que lorsqu’il y a un angle, la ligne de vie
doit avoir un absorbeur à chaque extrémité.

Données techniques :
 Résistance à la rupture > 1900daN.
 Matériaux : Acier E24 et aluminium ou inox A2.
 Traitement : galvanisation à chaud pour l’acier
E24
 Finition en PVC bleu traité contre les UV.
 Hauteur du potelet de 250mm
 Fixation par vis 16 vis autoforeuses.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

SBR et SBRinox
Le potelet dynamique SecurBac 2R répond aux
exigences des normes EN 795 Classe A et C.
L’interface de ligne de vie SecurBac2 R s’adapte sur la
plupart des toitures en bac sec, pour des pentes conformes
au DTU 40.35. Pré-laqué ou galvanisé, le bac sec doit être
d’une épaisseur minimum de 63/100° et avoir un profil de
type trapézoïdale. (Pour d’autres types, nous consulter).
Matériaux : acier galvanisé à chaud ou inox A2 et cache
en aluminium.
De plus, ce produit est standardisé pour des largeurs
d’ondes de 333mm, 250mm et 200mm.
Comme stipulé dans les instructions de montage, la ligne
de vie, lorsqu’elle est mise en place sur ce type d’interface,
doit répondre à des exigences d’étude et de montage
particulières car les efforts dans les interfaces ne doivent pas
excéder 950 daN. Ce qui implique notamment 0<angles<60°
et que lorsqu’il y a un angle, la ligne de vie doit avoir un
absorbeur à chaque extrémité.

Données techniques :
 Résistance à la rupture > 1900daN.
 Matériaux : Acier E24 ou inox A2 et aluminium.
 Traitement : galvanisation à chaud pour l’acier E24
 Finition en PVC bleu traité contre les UV.
 Hauteur du potelet de 250mm.
 Fixation par vis 12 rivets
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

SBM et SBMinox
Le potelet dynamique SecurBac 2M répond aux exigences des
normes EN 795 Classe A et C.
L’interface de ligne de vie SecurBac2 M s’adapte sur la plupart des
toitures en bac étanché. Le support en bac doit être d’une épaisseur
minimum de 63/100°.
Des essais ont également validé l’interface sur d’autres supports
type OSB, panneaux agglomérés, bac acier support d’étanchéité
perforé… Toutefois, pour tous ces supports, il faut utilisés une
variante avec 4 bascules M10.
Matériaux : acier galvanisé à chaud ou inox A2 et cache en
aluminium.
Comme stipulé dans les instructions de montage, la ligne de vie,
lorsqu’elle est mise en place sur ce type d’interface, doit répondre à
des exigences d’étude et de montage particulières car les efforts dans
les interfaces ne doivent pas excéder 950 daN. Ce qui implique
notamment 0<angles<40° et que lorsqu’il y a un angle, la ligne de vie
doit avoir un absorbeur à chaque extrémité.

Données techniques :
 Résistance à la rupture > 1900daN.
 Matériaux : Acier E24 ou inox A2 et aluminium.
 Traitement : galvanisation à chaud.
 Finition en PVC bleu traité contre les UV.
 Hauteur du potelet de 250mm permettant d’effectuer
Variante avec 4 bascules pour les supports OSB, bac un relevé d’étanchéité selon les DTU.
perforés, bois agglomérés, pour le béton cellulaire  Fixation par vis à bascule M12 en acier bichromatés.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

SBZ Les interfaces d’ancrage SecurBac Z sont des dispositifs d’ancrage


antichute spécifiquement développées pour les toitures Zinc.
Elles possèdent en tête un ancrage tournant S-One conforme à la
norme BS-EN 795 type A de 2012. Ce produit est idéal pour la
sécurisation antichute des toitures en zinc parisiennes.
Ces interfaces d’ancrage antichute sont adaptées à un grand
nombre de support, mais elles ont été développées
spécifiquement pour les supports composés de volige + Zinc. Ils
peuvent être adaptés à d’autres types de supports après
réalisation de tests complémentaires.
L’ancrage S-One est en inox. La plaque est en acier galvanisé à
chaud.
Les points d’ancrage pour toiture Zinc SecurBac Z se mettent en
place par l’intermédiaire de 4 vis à bascule-papillon fournies avec
l’interface. Des écrous borgnes en inox sont fournis avec les vis à
bascule.
L’interface est commercialisée avec 4 rondelles étanches et 2
joints EPDM épaisseur 4mm.
Les ancrages antichute SecurBac Z s’installent directement sur le
complexe d’étanchéité. L’installation est réalisée sans
intervention en sous-face.
Le SBZ- E possède un adaptateur en Z et se positionne dans les
angles et dans les extrémités. Le SBZ - I possède un adaptateur en
U et se positionne au niveau des points intermédiaires.
Données techniques :
 Résistance à la rupture > 1900daN.
 Matériaux : Acier E24 ou inox A2.
 Traitement : galvanisation à chaud pour l’acier E24
 Fixation par 4 bascules M10.
 Poids : 10 kg

Note : Les versions inox ont comme référence SBZ Inox


Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

SBP-E et SBP-I L’interface dynamique SecurBac P répond aux


exigences des normes EN 795 Classe A et C.
L’interface de ligne de vie SecurBac P s’adapte
sur la plupart des toitures zinc de type joint debout.
Matériaux : acier galvanisé à chaud ou inox A2.
L’interface se décline en 2 variantes. Le SBP-E
pour les extrémités et les angles de ligne de vie et le
SBP-I pour les points intermédiaires.
Comme stipulé dans les instructions de montage,
la ligne de vie, lorsqu’elle est mise en place sur ce
type d’interface, doit répondre à des exigences
d’étude et de montage particulières car les efforts
dans les interfaces ne doivent pas excéder 950 daN.
Ce qui implique notamment 0<angles<40° et que
lorsqu’il y a un angle, la ligne de vie doit avoir un
absorbeur à chaque extrémité.

Données techniques :
 Résistance à la rupture > 1900daN.
 Matériaux : Acier E24 ou inox A2 Traitement :
galvanisation à chaud.
 Hauteur des interfaces de 80mm.
 Fixation par l’intermédiaire de deux pinces
comportant chacune 2 vis de serrage M12 en
inox.
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

SL60
Adaptateur mural pour pièce intermédiaire. Cette
équerre peut également être utilisée comme
adaptateur mural pour pièce d’angle intérieur.
L’adaptateur SL60 est en acier galvanisé à chaud
Concernant les fixations, ces dernières doivent être
en inox et de diamètre M12. Nous préconisons
fortement dans le cas de fixations dans le béton
plein, de fixer la platine par l’intermédiaire de
scellements chimiques.
Conformément à la réglementation ces scellements
devront être testés à 500daN pendant 15secondes.
Poids : 0.9 Kg

SL61
Adaptateur mural pour pièce d’angle extérieur.
L’adaptateur SL61 est en acier galvanisé à chaud
Concernant les fixations, ces dernières doivent être
en inox et de diamètre M12. Nous préconisons
fortement dans le cas de fixations dans le béton
plein, de fixer la platine par l’intermédiaire de
scellements chimiques.
Conformément à la réglementation ces scellements
devront être testés à 500daN pendant 15secondes.
Poids : 2.4 kg
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

PASSANTS ET NAVETTES OVER HEAD

SL30 OH Le passant intermédiaire SL30 OH est en inox


A2. Il est passivé et électropoli. La résistance
à la rupture du passant intermédiaire est de
1300 daN.
La fixation est composée d’une vis M12 en
inox A4 fournie par SECURLINE. Un bouchon
de protection est fourni.
Poids : 500g

SL31 OH I

Le passant intermédiaire SL31 est en inox A2. Il


est passivé et électropoli. La résistance à la
rupture du passant intermédiaire est de 2300
daN.
La fixation est composée d’une vis M12 en inox
A4 fournie par SecurLine. 2 bouchons de
protection sont fournis.
Poids : 1200g
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

SL31 OH E Le passant intermédiaire SL31 est en inox A2. Il


est passivé et électropoli. La résistance à la
rupture du passant intermédiaire est de 2300
daN.
La fixation est composée d’une vis M12 en inox
A4 fournie par Securline. 2 bouchons de
protection sont fournis.
Poids : 1200g

SL33 OH Le passant intermédiaire SL33 OH est en


inox A2. Il est passivé et électropoli. La
résistance à la rupture du passant
intermédiaire est de 2300 daN.
La fixation est composée d’une vis M12
en inox A4 fournie par SECURLINE. Un
bouchon de protection est fourni.
Poids : 500g
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

SL50 OH
Matériau
- Acier inoxydable Z8CND17 04
- Polissage électrolytique
Utilisation
- horizontale
- Sur câble acier inox ø 8 mm

Système d’ouverture par doigt d’indexage.

Résistance à la rupture > 19 kN

Poids net : 400 g

Matériau
SL51 - Acier inoxydable et aluminium
- Polissage électrolytique
Utilisation
- horizontale
- Sur câble acier inox ø 8 mm

Résistance à la rupture 25 KN

Poids net : 300 g


Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

PASSANTS ET NAVETTES AUTOMATIQUES

SL30 Le passant intermédiaire SL30 est en inox A2. Il est


passivé et électropoli. La résistance à la rupture du
passant intermédiaire est de 1900 daN.
La fixation est composée d’une vis M12 en inox A4
fournie par SECURLINE. Un bouchon de protection
est fourni.
Poids : 380g

Le passant intermédiaire SL31 est en inox A2. Il est


SL31 passivé et électropoli. La résistance à la rupture du
passant intermédiaire est de 1900 daN.
La fixation est composée d’une vis M12 en inox A4
fournie par SECURLINE. Un bouchon de protection
est fourni.
Poids : 2.9 kg
Référence du document : SL-SECURLINE 2016 V4-4 Mise à jour le 3 AOUT 2016

Le passant intermédiaire SL33 est en inox A2. Il


SL33 est passivé et électropoli. La résistance à la
rupture du passant intermédiaire est de 1900
daN.
La fixation est composée d’une vis M12 en inox
A4 fournie par SECURLINE. Un bouchon de
protection est fourni.

Poids : 500g

Navette en inox avec roulette et coque en


SL50 polymère renforcé.
 Glissement optimal avec 6 roulettes
intégrées.
 Connexion en tout point de la ligne.
 Utilisable avec des ARA
 Design compact et excellente
préhension.
 Verrouillage automatique
 Double sécurité à l’ouverture
Poids : 600g

Vous aimerez peut-être aussi