Vous êtes sur la page 1sur 17

‫وزارة الفالحة والصيد البحري والتنمية القروية واملياه والغابات‬

Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts


‫املندوبية السامية للمياه والغابات ومحاربة التصحر‬
Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification
Direction régionale des Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification du Sud Ouest
‫ باكادير‬+‫املديرية الجهوية للمياه ة الغابات و محاربة التصحر الجنوب الغربيي‬
Direction Provinciale des Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification de Sidi Ifni
‫املديرية اإلقليمية للمياه و الغابات و محاربة التصحر بسيدي افني‬

Marché n° /2020/DPEFLCD/SI

AO Ouvert sur Offre des prix n°06 /2020/DPEFLCD/SI du 21/04/2020

Passé par Appel d'offres ouvert en séance publique sur offres de prix,
en En application de l’article 16 et 17 du Décret n° 2-12-349 du 8
Joumada Ier 1434 (20 mars 2013) relatif aux marchés publics

Montant du Marché
Montant du détail estimatif :
……………………………………………………………DH
S.A.V pour Intérêt moratoire :
…………………………………………………………...DH
S.A.V pour Révision des Prix :
…………………………………………………………..DH
Engagement Total ……………………………………...DH

IMPUTATION BUDGETAIRE VENTULATION DES CREDITS


Chapitre…………..Article…………Parg…… CP
Ligne…… 2020=…………………………….DH
Chapitre…………..Article…………Parg…… CE
Ligne…… 2021=…………………………….DH

Entre

Le Directeur Provincial des Eaux et Forêts et de la Lutte Contre la


Désertification de Sidi Ifni agissant au nom et pour le compte du Haut
Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification,
désigné dans le CPS par le maître d’ouvrage.
D’une Part
ET

…………………………………………………………….
Monsieur :
.
…………………………………………………………….
Faisant élection du domicile .
:
à …………………………………………………………….
.
…………………………………………………………….
Adresse du siège social de .
:
l’entreprise  …………………………………………………………….
.
Inscrit au Registre de …………………………………………………………….
:
commerce n°  .
…………………………………………………………….
Affilié à la C.N.S.S.n°  :
.
…………………………………………………………….
Compte Bancaire (RIB) :
.
…………………………………………………………….
Ouvert auprès de Banque - .
:
Agence …………………………………………………………….
.
…………………………………………………………….
Patente n°  :
.
Agissant au nom et pour le …………………………………………………………….
:
compte de .
Désigné ci-après par le terme « Entrepreneur ou titulaire du marché»
D’autre Part,
Il a été convenu et arrêté ce qui suit :

CHAPITRE I
CLAUSES ADMINISTRATIVES.
ARTICLE N° 1: OBJET DU MARCHE.
Le présent marché a pour objet Exécution des travaux d’Ouverture de la
piste AGNI IKHNOFA-TARMAST sur 7.3Km, C. Tighirt, cercle de Lakhssas
et province de Sidi Ifni. (Lot n°1).

ARTICLE N°2: SITUATION DE LA PISTE


- Forêt  : Mejjat
- Canton : Mejjat
- Piste : AGNI IKHNOFA-TARMAST
- Coordonnés Lambert  : -Départ  X: 98599 y: 270537
-Arrivée  X: 102564 Y: 274653
- Province  : Sidi Ifni
- Cercle  : Lakhssas
- Commune  : Tighirt
- CCDRF : Sidi Ifni
-Secteur : Ait Erkha
ARTICLE N°3 : REFERENCE AUX TEXTES GENERAUX
L’entrepreneur titulaire du marché sera soumis, sauf dérogations
stipulées au présent CPS, aux prescriptions des textes généraux suivants :
* Décret n° 2-12-349 du 8 Joumada Ier 1434 (20 mars 2013) relatif aux
marchés publics.
* Cahier des Clauses Administratives Générales/ Travaux (CCAG/T)
applicables aux marchés de travaux exécutés pour le compte de l’Etat
(CCAG.T) approuvé par le Décret n°2-14-394 du 06 Chaabane 1437 (13 mai
2016)..

2
* Décret Royal n° 330-66 du 10 Moharrem 1387 (21 avril 1967) portant
règlement général sur la comptabilité publique tel qu’il a été modifié et
complété.
* Dahir n°1-15-05 du 29 Rabii II 1436 (19 Février 2015) portant
promulgation de la loi n°112-13 du 29 Rabii II 1436 (19 Février 2015) relatif
au nantissement des marchés publics.
* Décret n° 2-07-1235 du 5 kaada 1429 (4 novembre 2008) relatif au
contrôle des dépenses de l’Etat.
* Les textes officiels réglementant l'emploi, le salaire et la sécurité du
personnel.
* Dahir n° 1/85 347 du 27 Rabia II 1406 (20.12.1985) portant promulgation
de la loi n° 30/85 relative à la T.V.A.
* Le décret n ° 2-16-344 du 17 Chaoual 1437 (22 Juillet 2016) relatif aux délais de paiement
et aux intérêts moratoires en matière de marchés de l’Etat.
* Le décret n°2-14-272 du 14 Mai 2014 relatif à l’octroi d’avances.
* Le dahir n° 1-03-194 du 14 rajeb 1424(11 septembre 2003) portant
promulgation de la loi n°65-99 relative au code du travail.
* L’Arrêté Chef de Gouvernement n° 3-302-15 du 15 Safar1437 (27
Novembre 2015) fixant les règles et les condition de révision des prix des
marchés de travaux ou de services portant sur les prestations d’études
passée pour le compte de l’état.
* Arrêté du ministre de l'économie et des finances n° 1.874-13 du 9
moharrem 1435 (13 novembre 2013) pris en application de l'article 160 du
décret n°2-12-349 du 8 Joumada Ier 1434 (20 mars 2013) relatif aux
marchés publics.
Tous les textes réglementaires ayant trait aux marchés de l’Etat rendus
applicables à la date de signature du marché.
Le titulaire du marché devra se procurer ces documents s'il ne les possède
déjà, et ne pourra en aucun cas se prémunir de l'ignorance de ceux-ci pour
se dérober aux obligations qui y sont contenues.

ARTICLE N°4: PIECES INCORPOREES AU MARCHE:


Les pièces constitutives du marché sont :
 L’acte d’engagement,
 Le présent cahier des prescriptions spéciales (CPS),
 Le plan de situation de la piste
 Le bordereau des prix détail estimatif,
 Le C.C.A.G.T.
 Les documents et plans de l’étude d’ouverture réalisée
ARTICLE N 5: VALIDITE DU MARCHE – DELAI D’EXECUTION –
PENALITES:
Le présent marché ne sera valable, définitif et exécutoire qu’après visa du
Trésorier provincial de Guelmim, et notification de son approbation par
l’autorité compétente.

3
Le délai d’exécution des travaux prévus au présent marché est fixé à Six
(06) mois à partir de la date prévu par l’ordre de service prescrivant de
commencer les travaux.
A défaut par l’entrepreneur d’avoir terminé une opération donnée dans
le délai fixé, il lui sera appliqué une pénalité égale à Deux pour mille
(2/1000) du montant du marché.
Toutes les pénalités seront déduites d’office des décomptes des sommes
dues à l’entrepreneur sans mise en demeure préalable.
En application de l’article 65 du C.C.A.G.Travaux, le montant des
pénalités est plafonné à 8 % du montant du marché TTC, éventuellement
modifié ou complété par les avenants intervenus. Lorsque ce plafond est
atteint, le marché sera résilié après mise en demeure préalable et sans
préjudice de l’application des autres mesures coercitives prévues par
l’article 79 du C.C.A.G. Travaux.
ARTICLE N°6: CONNAISANCE DES LIEUX:
L’entrepreneur est censé avoir pris connaissance en personne ou fait
reconnaître par un représentant qualifié les lieux d’exécution des travaux et
l’emplacement des ouvrages à réaliser ; il est censé avoir une parfaite
connaissance des lieux et des sujétions d’exécution résultant des conditions
du site du chantier. L’entrepreneur ne pourra élever aucune réclamation, ni
ne demander aucune indemnité au cas où il estimerait que du fait des
renseignements donnés dans les documents contractuels, il aurait subi une
perte ou des dépenses imprévues par suite de mauvaises estimations des
risques ou de toutes sujétions.
L’entrepreneur est réputé avoir étudié toutes les conditions objet du
marché et avoir lui-même contrôlé que les travaux peuvent être exécutés
conformément aux conditions et délais prescrits.
ARTICLE N°7: SOUS TRAITANCE:
L’entrepreneur demeure personnellement responsable de toutes les
obligations résultant du marché tant envers le maître d’ouvrage que vis-à-
vis des ouvriers et des tiers. Toutefois, et pour des cas particuliers, il peut
confier une partie de son marché à un sous-traitant, sur autorisation écrite
du Directeur Régional des Eaux et Forêts et de la Lutte Contre la
Désertification de sud ouest à Agadir.
L’entrepreneur devra en tout cas, respecter les dispositions relatives à
la sous-traitance prescrites de l'article 158 du décret n°2-12-349 du 8
Joumada Ier 1434 (20 mars 2013).
ARTICLE N°8: APPORT EN SOCIETE.
Le marché sera passé au nom de l’entreprise retenue. Tout apport en
société ou cession devra être autorisé par le Haut Commissaire des Eaux et
Forêts et de la lutte contre la désertification de, qui se réserve le droit de
résiliation sans préavis ni indemnités dans le cas où cette obligation ne
serait pas respectée conformément aux dispositions du C.C.A.G.Travaux.
ARTICLE N° 9 : DOMICILE DE L'ENTREPRENEUR
A défaut par L’entrepreneur d'avoir satisfait aux obligations qui lui sont
imposées par l'article 20 du C.C.A.G.Travaux, toutes les notifications
relatives au marché sont valablement faites au siège de l’entreprise dont
l’adresse est indiquée dans on acte d’engagement

4
ARTICLE N°10: NOTIFICATION DE L’APPROBATION DU MARCHE:
En application de l’article 153 du décret n°2-12-349 du 20 mars 2013 ;
l'approbation des marchés est notifiée à l'attributaire dans un délai
maximum de Soixante Quinze (75) jours à compter de la date d’ouverture
des plis.
ARTICLE N°11 : OBLIGATIONS DIVERSES DE L'ENTREPRENEUR:
L’entrepreneur sera tenu de provoquer lui-même les instructions écrites
qui pourraient lui manquer. Dans ces conditions il ne pourra jamais se
prévaloir du manque de renseignements pour justifier une exécution
défectueuse des travaux.
L’entrepreneur doit se conformer aux dispositions de l’article 28 du
C.C.A.G.Travaux relative à l’organisation de police des chantiers applicable
à tous les travaux.
En cas de défaillance de l’entrepreneur ou de non respect de l’une des
obligations imposées par les clauses du présent marché, le maitre d’ouvrage
lui adressera une mise en demeure assortie d’un délai qui ne doit pas être
inférieur à 15 jours sauf en cas d’urgence pour le rétablissement de la
situation. Passé ce délai, l’autorité compétente procédera de plein droit à
l’application des mesures prévues à l’article 79 du C.C.A.G.Travaux qu’elle
juge appropriées.
ARTICLE N°12: ORIGINE DES MATERIAUX:
Conformément aux dispositions de l'article 42 du C.C.A.G.travaux, les
matériaux utilisés et notamment le grillage à gabion et le fil de fer galvanisé
doivent être d'origine connue. A ce titre l'entrepreneur est tenu de fournir
au maître d'ouvrage les pièces justifiant l'origine des matériaux ainsi que
leurs caractéristiques techniques (certificats d'origine, factures ou bons ).
ARTICLE N°13: ASSURANCES:
Avant le commencement des prestations, L’entrepreneur doit remettre au
maître d’ouvrage les copies certifiées conformes de l’ensemble des
attestations exigées l’article 25 du C.C.A.G. Travaux; approuvé par le
Décret n°2-14-394 du 06 Chaabane 1437 (13 mai 2016).
En aucun cas, l’administration ne sera responsable des dommages ou
indemnités légales payables en cas d’accidents.
ARTICLEN°14: STOCKAGE ET UTILISATION DES MATIERES
DANGEREUSES:
Le stockage de carburantes et autres matières dangereuses sera organisé
conformément aux lois en vigueurs.
ARTICLE N°15 : COMMENCEMENT DES TRAVAUX.
Le commencement des travaux intervient sur ordre de service
conformément à l’article 40 du C.C.A.G. Travaux.
ARTICLE N° 16: SIGNALISATION DES CHANTIERS:
L’entrepreneur est tenu de signaler à ses frais de jour comme de nuit, de
façon apparente les abords de ses chantiers ou la voie publique, tel que
tranchée ouverte de matériaux, sortie de camions etc. Il sera tenu pour
responsable des accidents qui pourraient survenir du fait de la non
observation de ces prescriptions.
ARTICLE N° 17: MAIN D’ŒUVRE:
5
La main d’œuvre nécessaire à l’exécution des travaux sera recrutée par
l’entrepreneur sous sa responsabilité suivant les règlements en vigueur,
notamment l’article 23 du C.C.A.G. Travaux, L’entrepreneur est tenu
d’employer au maximum et en priorité la main d’œuvre locale. En cas de non
disponibilité de celle-ci, il peut procéder au recrutement des ouvriers en
dehors de la zone, après accord écrit des autorités locales les plus proches.
L’entrepreneur devra tenir sur le chantier la liste, constamment à jour, des
ouvriers permanents employés aux travaux.
Le Directeur Provincial des Eaux et Forêts de Sidi Ifni à le droit
d’exiger le changement des agents ou ouvriers de l’entrepreneur pour
insubordination, incapacité ou défaut de probité conformément à l’article
11 du C.C.A.G.T.
L’entrepreneur est responsable des délits qui seraient commis par ses
ouvriers.
.
ARTICLE N° 18: MESURES DE SECURITE ET D'HYGIENE:
Conformément à l'article 33 du C.C.A.G.travaux, l'entrepreneur doit
prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et l'hygiène
dans le chantier.
ARTICLE N° 19: ORGANISATION DU CHANTIER
Dans un délai de sept(7) jours à compter du lendemain du jour de la
notification de l’ordre de service de commencer les travaux, l’entrepreneur
devra faire agréer par le Directeur Provincial des Eaux et Forêts de Sidi
Ifni, le planning des réalisations à exécuter, ainsi que les dispositions qu’il
compte adopter pour l’organisation du chantier.
Dans le cas où une modification quelconque serait apportée par
l’entrepreneur ou sur la demande du maître d’ouvrage, par exemple à cause
d’un retard su le programme initial, un planning rectifié devra être soumis à
l’approbation de ce dernier.
ARTICLE N° 20: CONTRÔLES ET VERIFICATIONS:
Au cours de l’exécution des travaux, le technicien désigné par
l’Administration à tout moment droit d’intervenir dans l’exécution des
travaux soit sur le terrain, soit au bureau et pourra procéder à toute
vérification portant sur la qualité du travail exécuté et sur les volumes des
prestations et ce Conformément à l’article 04 du CCAGT en vigueur.
Tout travail reconnu défectueux sera repris par l’entreprise sans que
pour autant les délais d’exécution prévus à l’article 5 du présent cahier des
prescriptions spéciales soient modifiés.
Il reste entendu que seuls les travaux ayant fait l’objet d’acceptation
pourront être inclus dans les décomptes prévus à l’article 31 du présent
cahier des prescriptions spéciales.
ARTICLE N°21: RECEPTIONS DES TRAVAUX:
1-Réception Provisoire:
Conformément à l’article 73 du CCAGT en vigueur, la commission
désignée par la maitre d’ouvrage doit procéder aux opérations préalables à
la réception provisoire dans un délai maximum de dix (10) jours à compter
de la date de réception d’avis d’achèvement des travaux établi par
l’entrepreneur. Elle ne sera prononcée que dans la mesure où les contrôles
6
effectués n'auront donné lieu à aucune observation de la part de la
commission désignée à cet effet.

Dans le cas contraire, les travaux défectueux seront notifiés à


l’entrepreneur par ordre de service. Le maître d’ouvrage lui fixe à cet effet
un délai, en fonction de l'importance des anomalies relevées pour y
remédier. La réception ne pourra être prononcée que lorsque toute les
mises au point auront été effectuées, tout à la charge de l’entreprise et dans
les délais prescrits par le CPS, et ce conformément à l’article 73 du
C.C.A.G. Travaux.
La commission devra être composée d'au moins Un (01) ingénieur et
trois (3) Techniciens y compris le BET chargé de suivi. Cette commission
est désignée par Le maître d’ouvrage. Le titulaire du secteur dont relève
la piste doit être présent. Elle procédera à la réception des travaux en
présence de l'entrepreneur, ou de son représentant. Un procès verbal sera
dressé et signé sur les lieux par les membres de la commission en
présence de l'entrepreneur, ou son représentant.
2-Réception Définitive:
Cette réception sera réalisée conformément aux modalités prévues par
l'article 76 du C.C.A.G.Travaux

ARTICLE N° 22: CAS DE FORCE MAJEURE:


L’entreprise est soumise en ce qui concerne le cas de force majeure à
l’article 47 du C.C.A.G. Travaux.
Les intempéries et autres phénomènes naturels qui sont réputés
constituer un événement de force majeure au titre du présent marché sont,
le tremblement de terre, les pluies torrentielles et autres phénomènes
naturels qui ne sont ni de la faute ni du fait de l'entrepreneur.
S’il intervenait un cas de force majeure en cours de travaux
l’entrepreneur est tenu d’en informer par écrit l’administration dans un
délai maximum de sept (7) jours.
Les effets de la sécheresse ne peuvent en aucun cas être évoqués
comme cas de force majeure.
ARTICLE N° 23: LITIGES:
Tous les litiges ou contestations pouvant s'élever entre l'entrepreneur et
le maître d’ouvrage à l'occasion de l'exécution du présent marché seront de
la compétence des tribunaux du Maroc.
ARTICLE N 24: RESILIATION:
Le marché pourra être résilié de plein droit par l’autorité compétente
dans tous les cas prévus par le C.C.A.G.Travaux.
ARTICLE  N° 25: ARRET DES TRAVAUX
Pour des raisons de services ou techniques, l'Administration peut
émettre des ordres d’ajournement ou de cessation des travaux
conformément aux articles 48 et 49 du C.C.A.G. Travaux.
7
ARTICLE N° 26: NANTISSEMNT:
Dans l’éventualité d’une affectation en nantissement, il sera fait
application des dispositions de la loi n° 112-13 relative au nantissement des
marchés publics promulguée par le dahir n° 1-15-05 du 29 rabii II (19
février2015), étant précisé que :
La liquidation des sommes dues par le maître d’ouvrage en exécution du
marché sera opérée par les soins du Directeur Provincial des Eaux et forêts
et à la Lutte Contre la Désertification de Sidi Ifni.
Au cours de l’exécution du marché, les documents cités à l’article 8 de
la loi n°112-13 peuvent être requis du maître d’ouvrage, par le titulaire du
marché ou le bénéficiaire du nantissement ou de la subrogation, et sont
établis sous sa responsabilité.
Lesdits documents sont transmis directement à la partie bénéficiaire
du nantissement avec communication d’une copie au titulaire du marché,
dans les conditions prévues par l’article 8 de la loi n° 112-13.
Les paiements prévus au marché seront effectués par le Trésorier
Provincial de Guelmim seul qualifié pour recevoir les significations des
créanciers du titulaire du marché.
Le maître d’ouvrage remet au titulaire du marché une copie du
marché portant la mention « exemplaire unique » dûment signé et indiquant
que ladite copie est délivrée en exemplaire unique destiné à former titre
pour le nantissement du marché.
ARTICLE N° 27: CONSISTANCE DES PRIX
Conformément à l'article 53 du C.C.A.G.travaux, les prix du bordereau
tiennent compte de tous les frais (frais généraux, faux frais), taxes et impôts
de toutes natures, bénéfice de l’entrepreneur titulaire du marché et toutes
les dépenses qui sont la conséquence nécessaire et directe du travail.
ARTICLE N° 28: CONDITIONS DE REGLEMENT:
Le règlement des prestations s’effectuera par l’application des prix
unitaires du bordereau des prix aux quantités des prestations réellement
exécutées et régulièrement constatées.

ARTICLE N° 29: REVISION DES PRIX:


S’agissant d’un marché de Travaux, les prix ne sont pas fermes
conformément à l’article 12 du décret n°2-12-349 du 20 mars 2013.
Formule de révision de prix.
 Pour les prix A1 et A2 afférents aux travaux de terrassement, la
formule de révision est :
P = Po [0,15 + (0,85*TR1/TR10)]
P  : Est le prix révisé de la prestation considérée ;
Po  : Le prix initial de cette même prestation ;
TR1  : Valeur de l’index « Terrassement » du mois de la date d’exigibilité de
la révision ;
TR10 : Valeur de l’index « Terrassement » du mois de la remise des
offres ;
8
 Pour les prix B1 et de C1 à C11 afférent aux travaux d’assainissement
et soutènement, la formule de révision est :
P = Po [0,15 + (0,85*TR2/TR20)]
P  : Est le prix révisé de la prestation considérée ;
Po  : Le prix initial de cette même prestation ;
TR2  : Valeur de l’index « Assainissement et soutènement  »du mois de la date
d’exigibilité de la révision ;
TR20 : Valeur de l’index « Assainissement et soutènement   » du mois de
la remise des offres;
ARTICLE N° 30: CAUTIONNEMENT, RETENUE ET DELAI DE
GARANTIE:
1-Cautionnement:
L’entrepreneur est tenu de constituer un cautionnement provisoire de
Vingt Mille (20 000,00) Dirhams. Pour pouvoir participer à l’appel
d’offres.
La caution définitive est fixée à Trois Pour Cent (3%) du montant total
du marché arrondi au dirham supérieur le plus proche. Elle doit être
constituée dans les 20 jours qui suivent la notification de l'approbation du
marché conformément à l’article 15 du C.C.G.A.T.
2-Retenue de garantie:
Une retenue de garantie sera prélevée sur les acomptes. Elle est égale à dix
pour cent (10 %) du montant de chaque acompte.
Elle cessera de croître lorsqu'elle atteindra Sept pour cent (7%) du
montant initial du marché augmenté le cas échéant, du montant des
avenants.
La retenue de garantie peut être remplacée, à la demande de
l'entrepreneur, par une caution personnelle et solidaire constituée dans les
conditions prévues par la réglementation en vigueur.
Elle ne sera libérée que conformément aux articles 16, 17 et 64 du
C.C.A.G.T.
3-Délai de garantie
Le délai de garantie est fixé à Douze (12) mois à compter du lendemain
de la date de la réception provisoire.
ARTICLE N° 31: MODALITES DE PAIEMENT:
Le paiement du marché se fera par décomptes au vu des attachements
faits par l’entrepreneur et validés et signés par le BET et l’agent chargés de
suivi conformément au nouveau CCAGT en vigueur.
Les paiements seront effectués par virement au compte bancaire fourni
titulaire du marché, par le Trésorier Provincial de Guelmim.

ARTICLE N° 32 : OCTROI D’AVANCE

9
Le maitre d’ouvrage versera au titulaire du marché le paiement d’une avance
dont le montant et les conditions sont définis par le décret n°2.14.272 du 14 Rajab
1435 (14/05/2014) relatif aux avances dans les marchés publics. Le paiement de
cette avance sera dû après notification de l’ordre de service de commencer la
livraison du marché et trente jours au mois après :
*La fourniture par l’entrepreneur d’une caution d’avance instaurée par le
décret précité. Cette garantie bancaire demeurera en vigueur jusqu’à ce que le
paiement d’avance ait été remboursé, mais le montant de celle-ci peut être
progressivement réduit.
*La mise en place des assurances
L’avance sera remboursée par déduction en pourcentage des acomptes. Les
déductions commenceront lorsque l’acompte suivant celui dans lequel le totale
tous le paiement d’acompte certifiés en faveur de l’entrepreneur aura atteint pour
30% du montant du marché. Le remboursement de l’avance est fixé à :
*20% du montant des acomptes pour les marchés dont le montant initial est
inférieur ou égal à 10 MDh TTC
*10%du montant initial pour les marchés dont les montant initial est supérieur
à 10 MDh TTC
A noter que le premier remboursement le taux sus visé s’applique au montant
de l’acompte au-delà de 30% du montant initial du marché
-En cas de résiliation du marché, quel que soit la cause, la liquidation du
remboursement est immédiatement effectuée sur les sommes dues à
l’entrepreneur ou à défaut sur la caution personnelle et solidaire.
-En cas de sous traitance survenue après versement de l’avance, la part de
l’avance correspondante au montant de la fourniture sous traitées doit être
prélevées immédiatement en totalité sur les sommes dues au titulaire.
-En cas de nantissement du marché, les attestations des droits constatés
doivent tenir comptes du montant de l’avance versée au titulaire du marché.

10
CHPITRE II
CLAUSES TECHNIQUES

ARTICLE N°33 : CONSISTANCE DES TRAVAUX


L’Implantation du tracé :
Avant toute exécution, l'entrepreneur procédera à l'implantation de tous axes et à l'installation des repères de
nivellement nécessaires à partir des repères N.G.M.
Cette implantation devra être établie à ses frais, ainsi que l'implantation de tous ouvrages à sa charge, selon les
plans et détails d'exécution et les instructions du Maître d’Ouvrage et le BET chargé du suivi dont le rôle sera de
vérifier cette implantation.
Cette implantation fera l'objet d'un plan de piquetage, établi par l'Entreprise, comportant notamment les
coordonnées des intersections de tous les axes et le niveau des repères de nivellement N.G.M.
Avant que le piquetage du tracé‚ des collecteurs soit effectué, l'entrepreneur procédera à la reconnaissance du
tracé et de la nature des sols, s'il y'a lieu des tranchées en sondages perpendiculaires au tracé envisagé, afin de
déterminer les ouvrages souterrains dont l'existence peut conduire à modifier le tracé des canalisations projetées
ainsi que la qualité des sols au niveau du radier des collecteurs.
La reconnaissance et la définition du tracé seront effectuées par l'entrepreneur. Il sera tenu d'en demander la
vérification au Maître de l'ouvrage et au BET chargé du suivi avant tout commencement des travaux. Toutes
erreurs constatées après cette vérification ne déchargeront pas l'Entrepreneur de sa responsabilité pleine et entière.
La matérialisation des repères définissant les axes et les points de niveaux seront également à sa charge.
L'entrepreneur devra veiller à la conservation de ses axes et repères et les remplacer s'ils sont dérangés par
une raison quelconque. Il sera rendu responsable de toute erreur d'implantation ou de nivellement, et en procédera à
la correction à tout moment à ses frais.
L'Entrepreneur fournira à ses frais les ouvriers ainsi que tout appareil et équipement nécessaires au contrôle de
la réalisation du chantier. Ce matériel doit rester sur le chantier à la disposition du Maître d'Ouvrage pendant toute
la durée du chantier.
Les travaux à réaliser conformément au projet d’exécution (profils en travers) comportent :
Poste A : Terrassement :

PRIX N°A-1  : DEBLAIS


Ce prix rémunère les déblais de toute nature y compris le rocher quelque soit le mode d’extraction. Il rémunère
aussi le décapage, et la mise en dépôt provisoire éventuelle en attente de la réutilisation, dans un endroit hors
l’emprise, le tri des matériaux en fonction de leurs destinations résultant des conditions de réutilisation, et
l’évacuation vers un endroit précisé par le maître d’ouvrage. Les déblais doivent être exécutés sans endommager
les réseaux existants. Au cas contraire, l’entreprise prendra en charge la remise en état de ces réseaux. Il rémunère
aussi :
* L’ouverture de la plate-forme et des fossés sur la section désignée au détail estimatif, conformément aux plans
notifiés « Bon pour exécution ». Il comprend :
L’extraction, le chargement, le transport, le déchargement et la mise en dépôt provisoire ou définitive
Le réglage des talus et de la plate-forme ;
L’ouverture des fossés incorporés dans les profils ;
* La fouille au métré dressé après exécution, les déblais en terrain de toute nature y compris le rocher, pour
l’aménagement des exutoires des fossés et des ouvrages d’assainissement. Il comprend :
 L’extraction, le désherbage, l’évacuation des déblais et leur mise en dépôt provisoire ou définitive ;
 Le déracinement et enlèvement des arbres, et tout autre obstacle se trouvant dans les limites de la plate-forme ;
 Le réglage ;
* L’ouverture de l’encaissement conformément aux plans notifiés « Bon pour exécution ». Il comprend l’extraction
et l’évacuation des déblais ainsi que toutes les sujétions résultant des documents contractuels.
* Le piquetage complémentaire
* La conservation des piquets
* Le compactage et le réglage du fond de forme. Il comprend la fourniture, le transport de l’eau et l’arrosage ou le
brassage pour corriger la teneur en eau du sol.
Ainsi que toutes les sujétions résultant des documents contractuels.
PRIX N°A-2  : REMBLAIS
11
Ce prix rémunère au mètre cube mesuré par la méthode indiquée au C.P.S. les remblais méthodiquement compactés
pour ouverture de la plate-forme sur la section désignée au détail estimatif conformément aux plans notifiés « Bon
pour exécution ». Il comprend :
L’extraction, le chargement, le transport, le déchargement au lieu d’emploi des matériaux provenant d’emprunt ;
La reprise en dépôt provisoire des matériaux provenant des déblais réutilisables en remblai,
Le réglage et le compactage méthodique des remblais par voie humide y compris la fourniture de l’eau et son
répandage ;
Le réglage des talus et de la plate-forme.
Ainsi que toutes les sujétions résultant des documents contractuels.
Les remblais seront exécutés soit avec les terres provenant des fouilles soit par apport de terre
complémentaire, dans le cas où il serait constaté que les terres de déblais seraient impropres à la mise en remblais
par le BET chargé du suivi.
L'Entrepreneur devra, à la demande du Maître de l'ouvrage, faire procéder à tous contrôles de compactage
nécessaires, selon les indications du Maître d'Ouvrage et du BET responsable du suivi.
Ces contrôles seront réalisés par un laboratoire agrée dans la limite des cadences fixées par le maître
d'ouvrage, et vérifiés par le BET responsable du suivi en y indiquant Bon Pour Exécution.

Poste B: Corps de chaussée :


PRIX N°B-1  : LA COUCHE DE ROULEMENT EN (MCR).
a. Approvisionnement :

Après réception de la plateforme par l’administration, l’entrepreneur procédera à


l’approvisionnement de tout-venant en tas à partir des zones de production où les matériaux auront été
préalablement acceptés par l’administration.

b. Epandage et compactage :

L’épandage sera effectué, de préférence, à la niveleuse qui devra être opéré en un ou plusieurs
passages de façon à réaliser un brassage des matériaux permettant d’obtenir une couche homogène.
Après compactage qui sera effectué au rouleau, la densité des vides ne doit pas excéder 1%. L’épaisseur
du corps de la chaussée après compactage sera de 0,20 mètres.

Ce prix rémunère en M3, la fourniture, le transport et la mise en œuvre des matériaux y compris
arrosage, compactage, traitement des accotements, essais de laboratoire et toutes sujétions.

Poste C : Ouvrages hydrauliques


A- Fabrication du béton
Le béton sera fabriqué mécaniquement le type et la capacité des machines à employer, le mode de
fabrication ainsi que la durée de malaxage devra être agrée par l’administration et le BET chargé du
suivi.
B- Mise en œuvre du béton
L'emploi du pervibrateur mécanique est formellement imposé. La mise en œuvre et le transport du
béton se fera avec un matériel agrée par l’administration et le BET chargé du suivi.
Il sera fait usage de bennes ou de goulottes pour le transport vertical du béton. En aucun cas, il ne sera
toléré de chute directe afin d'éviter la ségrégation.
C- Coffrages
Tous les coffrages intérieurs seront obligatoirement métalliques, les dispositions de ces coffrages
devront être soumises à l'accord préalable du Maître d’ouvrage et vérification du BET chargé du suivi
par une note indiquant par un BON POUR EXECUTION.
PRIX N°C-1  : DÉBLAIS POUR FOUILLES
Ce prix rémunère les déblais en tranchée ou en puits en terrain de toute nature, toute profondeur même
en présence de l’eau, y compris évacuation des déblais en excédant, remblaiement des fouilles, blindage
et étaiement des fouilles en cas de terrain inconsistant et la démolition des ouvrages existants ou partie
de ces ouvrages ou en sa totalité. Il s’applique au mètre cube de déblai, les quantités à prendre en
compte étant calculées à partir des dimensions théoriques, portées aux profils du projet remis à
l’entrepreneur, visés « Bon pour exécution » ainsi que toutes sujétions.
PRIX N°C-2: BUSE Ø1000 CAO CLASSE 135A
Ce prix rémunère au mètre linéaire la fourniture et la pose de buses en béton armé de diamètre de1.00 m
CAO classe 135A. Il comprend toutes sujétions de transport et de pose y compris l’exécution des joints

12
au mortier n°1. Il s’applique au mètre linéaire de buses réellement posées dans la limite de longueur
théoriques définies par les dessins visés « bon pour exécution ».

PRIX N° C-3  : BETON DE CLASSE B10


Ce prix rémunère, au mètre cube, la fourniture et la mise en œuvre de béton classe B10 dosé 200 kg
de ciment par m3 y compris coffrage soigné pour parement vues, coffrage ordinaire pour parement non
vus, vibration et toutes sujétions de mise en œuvre.
Les dimensions sont celles définies dans les plans visés ‘’Bon pour exécution’’.
PRIX N° C-4: BETON DE CLASSE B20
Ce prix rémunère, au mètre cube, la fourniture et la mise en œuvre de béton classe B20 dosé 300 kg
de ciment par m3 y compris coffrage soigné pour parement vues, coffrage ordinaire pour parement non
vus, vibration et toutes sujétions de mise en œuvre.
Les dimensions sont celles définies dans les plans visés ‘’Bon pour exécution’’.
PRIX N° C-5: BETON DE CLASSE B25
Ce prix rémunère, au mètre cube, la fourniture et la mise en œuvre de béton classe B25 dosé 350 kg
de ciment par m3 y compris coffrage soigné pour parement vues, coffrage ordinaire pour parement non
vus, vibration et toutes sujétions de mise en œuvre.
Les dimensions sont celles définies dans les plans visés ‘’Bon pour exécution’’.
PRIX N°C-6: ACIER FE E500
Ce prix rémunère, au kilogramme, la fourniture, transport et la mise en œuvre des aciers haute
adhérence pour béton armé y compris toutes sujétions de fourniture, transports, façonnage et mise en
œuvre. Les dimensions sont celles définies dans les plans visés ‘’Bon pour exécution’’.
PRIX N°C-7: GABIONS
Ce prix rémunère l’exécution des gabions y compris la fourniture et la mise en œuvre des treillis
métalliques, fils de ligature et des moellons de remplissage.
Il s’applique au mètre cube de gabions, les quantités à prendre en compte étant calculées d’après leur
volume en place dans la limite du volume théorique défini par les dessins visés ‘’Bon pour exécution’’.
PRIX N° C-8  : HÉRISSONNAGE EN PIERRES SÈCHES
Ce prix rémunère la fourniture et pose de pierres sèches de 0.30m d’épaisseur pointés en haut y compris toutes
surjetions. Ce prix rémunère en M3 en outre les déblais nécessaires et remblaiement éventuel pour mise
en état des lieux ainsi que l'évacuation des matériaux excédentaires.
PRIX N° C-9 : ENROCHEMENT CLASSE 100/250KG
Ce prix rémunère, au mètre cube, suivant les spécifications du prix n° C-4-8-a du fascicule n° 2 du CPC,
la fourniture, le transport et la mise en place d’enrochement de 100 à 250 Kg. Il comprend les déblais
pour fouilles et le remblaiement des fouilles en matériaux d’apport. Les quantités à prendre en compte
étant déterminées d’après leur volume en place dans la limite du volume théorique défini par les dessins
visés ‟Bon pour exécution‟.
PRIX N°C-10: MAÇONNERIE Y/C BARBACANES
Ce prix rémunère au mètre cube l’exécution des murs en maçonnerie en fondations ou en élévation
pour soutènement ou autres, tels qu'ils sont dessinés sur les plans du BET, de toutes épaisseurs et de
toutes formes, seront exécutés en moellons hourdés au mortier de ciment n°2 dosé à 350kg/m3, y -
Compris : -Fouille en tranché y compris évacuation
-Béton de propreté de 10 cm d’épaisseur
-Chainage en béton armé et couronnement avec armature et poteaux éventuel suivant plan du BET.
-Jointoyage de la maçonnerie de moellon
Les parements seront dressés sur leurs faces vues de façon à ne présenter aucune aspérité. Les joints
seront rigoureusement remplis au mortier.
PRIX N°C-11: LIT DE SABLE EP = 10 CM
Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture, le transport et la confection d’un lit de pose en sable
suivant les épaisseurs fixées par les plans visés « Bon pour exécution », ce prix s’applique dans les
mêmes conditions que celles du CPC applicable aux travaux routiers courants. Il comprend toutes
autres sujétions résultantes des documents contractuels.
ARTICLE N° 34 : QUALITE DES MATERIAUX ET CONTROLE DES
TRAVAUX

13
Si à la suite d’un contrôle, il apparaît que l’entrepreneur a mis en œuvre
des matériaux qui ne satisfont pas aux normes de qualité, ils doivent être
enlevés et remplacés à ses frais dans les délais prescrits par l’ordre de
service notifiant le refus de ces matériaux.
Aucun des matériaux employés ne pourra être mis en œuvre avant d'avoir
été vérifié et accepté par le Maître d'Ouvrage et le BET chargé du suivi.
Les approvisionnements sur le chantier ne devront être faits qu'après
avoir reçu l'agrément du Maître d'Ouvrage sur les matériaux proposés par
l'entrepreneur et leur vérification par le BET. Les matériaux approvisionnés
devront être conformes aux échantillons.
En fin des travaux, le BET chargé de suivi procédera à des contrôles de
réception portant sur :
a- Le respect des caractéristiques géométriques du projet : tracé,
dimensions de la plate forme et de ses annexes et pente des talus.
b- Le surfaçage de la plate-forme et réglage des talus
ARTICLE N° 35 : EMPLOI DES EXPLOSIFS
1-L’Entrepreneur doit prendre toutes les précautions nécessaires pour
que l’emploi des explosifs ne présente aucun danger pour le personnel et les
tiers et ne cause aucun dommage aux propriétés et ouvrages voisins.
2-L’Entrepreneur sera soumis pour tout ce qui concerne la sécurité aux
règlements en vigueur sur l’emploi des explosifs.
3-L'Entrepreneur doit limiter l’emploi des explosifs en fonction des
inconvenants qui pourraient en résulter pour l’ouvrage à construire compte
tenu de sa destination et de sa nature.
L’Entrepreneur ne pourra se prévaloir des délais nécessaires à l’obtention
des autorisations réglementaires pour justifier d’un allongement du délai
d’exécution.
ARTICLE N°36 : PROGRAMME DES TRAVAUX
L'entrepreneur sera tenu de soumettre à l'agrément du maître d' œuvre
dans un délai de 15 jours à dater du lendemain du jour de la notification de
l'ordre de service notifiant l'approbation de son marché, le programme
détaillé selon lequel il s'engage à conduire les travaux et matériels utilisés.
Ce programme sera présenté sous forme de planning classique et fera
ressortir les délais d'exécution par phase de travaux. Il sera établi en
fonction du délai d'exécution fixé par le présent C.P.S. et devra tenir compte
d'une façon réaliste des risques météorologiques.
ARTICLE N° 37: PROJET DES INSTALLATIONS DE CHANTIER
L'entrepreneur devra soumettre au maître d'œuvre dans les délais de
15 jours ouvrables à dater du lendemain du jour de la notification de l'ordre
de service notifiant l'approbation du marché, le projet de ses installations de
chantier.
Ce projet devra comporter les propositions de l'entrepreneur concernant
les routes d'accès et les dispositions relatives aux plates-formes de stockage
et de pré-stockage des granulats et des matériaux.
ARTICLE N° 38: MODE DE MESURAGE
Les quantités de tous les travaux seront évaluées par système
d’attachements après exécution établis par les techniciens du maître
d’ouvrage
ARTICLE N° 39: DEFINITION DES PRIX
Les définitions des prix sont celles données par les listes des prix annexées au fascicule n°2 du C.P.C
relatif aux clauses financières communes applicables aux travaux routiers courants, complétées par la

14
note n° 214.22/50.5/238/340 11/12/98 et la note n° 2143/IT/411/01/92 relative aux définitions des prix
pour travaux d’accotements.
Les prix unitaires sont présentés par l’Entrepreneur hors TVA. Cette dernière est rajoutée au total hors
TVA pour fixer le montant du marché.

AO N°06/2020/DPEFLCD/SI DU 21/04/2020

OBJET : Le présent marché a pour objet Exécution des travaux


d’Ouverture de la piste AGNI IKHNOFA-TARMAST sur 7.3Km, C. Tighirt,
cercle de Lakhssas et province de Sidi Ifni. (Lot n°1).

BORDEREAU DES PRIX.DETAIL ESTIMATIF

Prix unitaire en
Prix Désignation Unité Quantité DH (hors TVA) P.T. HT
En chiffre
A TERRASSEMENTS
A.1 Déblais y compris rocher m3 127 326
A.2 Remblais m3 11 595
B CORPS DE CHAUSSEE
B.1 MCR m3 6 347
C OUVRAGES HYDRAULIQUES
C.1 Déblai pour fouilles m3 629

C.2 Buse Ø1000 CAO classe 135A ml 119

C.3 Béton B10 dosé à 200kg/m3 m3 118

C.4 Béton B20 dosé à 300kg/m3 m3 288

C.5 Béton B25 dosé à 350kg/m3 m3 111

C.6 Acier kg 14 046

C.7 Gabions m3 173

C.8 Herissonnage m3 156

C.9 Enrochement classe 100/250kg m3 140

C.10 Maçonnerie y/c Barbacanes m3 1 185

15
C.11 Lit de sable ép = 10 cm m3 22

TOTAL (H.T)
TVA 20%
TOTAL GENERAL (T.T.C)

PAGE N° 14 ET DERNIERE
APPEL D’OFFRE OUVERT SUR OFFRES DE PRIX
N°06/2020/DPEFLCD-SI du 21/04/2020

MARCHE N° /2020/DPEFLCD/SI, PASSE PAR APPEL D’OFFRES OUVERT SUR


OFFRES DE PRIX
EN APPLICATION DE L’ARTICLE 16 ALINEA 2 PARAGRAPHE 1 ET L’ARTICLE 17
ALINEA 3 PARAGRAPHE 3 DU DECRET N°2-12-349 DU 8 JOUMADA 1 ER
1434(20MARS 2013) RELATIF AUX MARCHES PUBLICS
AVEC…………………………………………………………………………………..

POUR UN MONTANT DE :


………………………………………………………………………

OBJET : Le présent marché a pour objet Exécution des travaux d’Ouverture


de la piste AGNI IKHNOFA-TARMAST sur 7.3Km, C. Tighirt, cercle de
Lakhssas et province de Sidi Ifni. (Lot n°1).

Dressé par le chef de bureau de Lu et accepté par L’entrepreneur


projet et de suivi à la DPEFLCD de
Sidi Ifni

A Sidi Ifni, le……………………………. A…………………………, le


Vu, Vérifié et présenté par le Visé par le Trésorier Provincial de
Directeur Provincial des Eaux et Guelmim
Forêts et de la Lutte Contre la
Désertification de Sidi Ifni

16
A Sidi Ifni, le......................................... A Guelmim, le……………………
Vu et présenté par Vu et approuvé par

A Agadir, Le ………………………………….. A Rabat, Le……………………….

17

Vous aimerez peut-être aussi