Vous êtes sur la page 1sur 2

PARCOURS 3 - MODULE 3.

3 - ATELIER A
L’IMPORTANCE DE LA « CULTURE PROCESSUS » FACE AUX
CHANGEMENTS

Il faut faire une distinction entre l'implémentation d'un processus métier et la mise en place globale de la
démarche de gestion des processus. L’adoption du BPM est un projet de changement lui-même ayant un
impact sur l'organisation, les structures de gouvernance et la culture. C’est ce dernier point qui est ici
intéressant.

Une « culture processus » existe lorsque les processus sont connus, acceptés, communiqués et visibles par
tous. Cette culture est un véritable levier de transformation. Intégrer ces idées de transversalité, de visibilité
et de collaboration dans la culture de l'entreprise et faire assimiler cela à tous les niveaux de l'organisation
est un facteur clé de maturité. Cela favorise cette adaptabilité, agilité, réactivité, ces approches
d’amélioration continue attendues aujourd'hui par les organisations. Les organisations sont alors plus aptes
à absorber sereinement les changements sur un plan organisationnel.

Une mauvaise culture à l’inverse, sera donc un frein au changement au niveau processus et au niveau de
l’approche global BPM. Par exemple, les managers traditionnels qui ne sont pas capables d'adapter leur
mode de pensée à une approche processus, matricielle, transversale, plutôt que hiérarchiques en silos,
seront potentiellement enclins à ne pas s'engager dans les projets de changement lorsque cela modifie leur
pouvoir, leur influence dans l’organisation, leur zone de confort.

Les processus permettent une meilleure visibilité, transparence de l'activité, et responsabilisent les acteurs
opérationnels en clarifiant le rôle de chacun. De l'analyse de ces processus émergent les risques, les points
de blocage, de non qualité, de non performances, les non-conformités, etc. Il faut donc savoir se remettre
en question, savoir travailler de façon transversale et collective, apprendre à critiquer dans un objectif
positif et non accusateur, accepter la critique et les propositions provenant de tous les niveaux

MOOC - Pilotage des organisations et processus métiers


Leslie HUIN 1
hiérarchiques. Il faut percevoir les critiques non pas sous la forme d'un jugement individuel mais comme un
axe d'amélioration globale. C'est une vision, une mentalité qui n'est pas toujours facile à mettre en place
dans notre société ou l'échec, l'erreur, les problèmes ne sont pas toujours vus selon une approche
constructive. On a souvent tendance à rechercher les coupables, à pointer du doigt et à reprocher à un
groupe ou à un individu les dysfonctionnements identifiés.

Lorsque la culture processus est diffusée et acceptée, elle consolide les


opportunités issues de l’amélioration et de la transformation des processus,
et favorise le processus de changement, car changer devient évident,
devient la norme. C’est un cercle vertueux. Des projets d’implémentation de
processus réussis renforcent cette culture, et plus la culture est solide et
partagée, plus cela favorise les projets de changements.

MOOC - Pilotage des organisations et processus métiers


Leslie HUIN 2