Vous êtes sur la page 1sur 3

Cour : Oscillation électrique en régime sinusoïdale forcée 4éme M-S exp

A- Etude expérimentale

 Le générateur est appelé excitateur.

 Le circuit RLC est appelé résonateur.

 Le circuit RLC réponse en intensité de même fréquence que le générateur.

 U et i sont deux fonctions périodiques sinusoïdales en fonction du temps. (U tension du


générateur).

 U et I oscille au cour du temps sons diminution d’amplitude.

 Donc en peut dire que le circuit se comporte comme un oscillateur réalisant des oscillations
forcées.

𝑓𝑒 ∶ 𝑓𝑟é𝑞𝑢𝑒𝑛𝑐𝑒 𝑑𝑢 𝑔é𝑛𝑒𝑟𝑎𝑡𝑒𝑢𝑟
Soit I = I m sin (w e t + Ԑ i ). Avec � .
𝑓𝑜 ∶ 𝑓𝑟é𝑞𝑢𝑒𝑛𝑐𝑒 𝑝𝑟𝑜𝑝𝑟𝑒 𝑑𝑢 𝑐𝑖𝑟𝑐𝑢𝑖𝑡 𝐿𝐶

I m et Ԑ i dépond de f e (fréquence imposée par le générateur).


𝑈𝑚
𝐼𝑚 = , 𝐿′ 𝑎𝑚𝑝𝑙𝑖𝑡𝑢𝑑𝑒 𝑒𝑠𝑡 𝑚𝑎𝑥𝑖𝑚𝑎𝑙𝑒
𝑅
SI f e = f o : � 𝑈 𝑒𝑡 𝑖 𝑠𝑜𝑛𝑡 𝑒𝑛 𝑝ℎ𝑎𝑠𝑒 ∶ 𝑖 = 𝑢
𝐿𝑒 𝑐𝑖𝑟𝑐𝑢𝑖𝑡 𝑎 𝑙𝑎 𝑟é𝑠𝑜𝑛𝑜𝑛𝑐𝑒 𝑑 ′ 𝑖𝑛𝑡𝑒𝑛𝑠𝑖𝑡é, 𝑒𝑡 𝑠𝑎 𝑟é𝑝𝑜𝑛𝑐𝑒 𝑒𝑛 𝑖𝑛𝑡𝑒𝑛𝑠𝑖𝑡é 𝑒𝑠𝑡 𝑚𝑎𝑥𝑖𝑚𝑎𝑙𝑒.

Elaboré par Afdal Ali / GSM : 26548242/97242548 Page 1


Cour : Oscillation électrique en régime sinusoïdale forcée 4éme M-S exp

B- Etude théorique (Influence du f e sur I m et Ԑ i ).

1- Equation différentielle.

Uc + UL + UR = U

𝑑𝑖 𝑞 𝑈 = 𝑈𝑚 𝑠𝑖𝑛(𝑤𝑜 + 𝑢)
L + Ri + = U avec � .
𝑑𝑡 𝑐 𝐼 = 𝐼𝑚 𝑠𝑖𝑛 (𝑤𝑜 + 𝑖)

2- Résolution de l’équation diff.

A chaque tension de l’équation différentielle on associe un vecteur tournant: le vecteur de Fresnel.

 U(t) = U m sin (ωt + φ u ) correspond le vecteur de Fresnel : V [ U m , φ u ] .

 R t I m sin (ωt + φ i ) correspond le vecteur de Fresnel : V 1 [ R t I m , φ i ] .


𝝅 𝝅
 LωI m sin (ωt + φ i + ) correspond le vecteur de Fresnel : V 2 [ LωI m , φ i + ].
𝟐 𝟐

𝑰𝒎 𝝅 𝑰𝒎 𝝅
 sin (ωt + φ i - ) correspond le vecteur de Fresnel : V 3 [ , φ i- - ] .
𝒄𝒘 𝟐 𝒄𝒘 𝟐

 D'après l'équation différentielle on peut écrire : V 1 + V 2 + V 3 = V.

𝟏
1er cas : ωe > ω0 ; Lω >
𝒄𝒘
; fe > fo .
𝑈𝑚
 Im = 1 .
�𝑅2+( 𝐿𝑤 − 𝑐𝑤)2

 Ԑ u > Ԑ i : U est en avance de phase par rapport a’ i.


𝐿𝑤 − 1/𝑐𝑤 𝑅 𝐼𝑚
 Tg ( Ԑ u - Ԑ i ) = et cos (Ԑ u - Ԑ i ) = .
𝑅 𝑈𝑚

𝜋
 Rq : ( Ԑ u - Ԑ i ) ԑ [ 0 ; ] Donc tg ( Ԑ u - Ԑ i ) > 0 . le circuit est dit inductif
2

𝟏
2éme cas : we 〈 W0 ;
𝒄𝒘
> Lw ; fe 〈 f0

𝑈𝑚
 Im = 1 .
�𝑅2+( 𝐿𝑤 − 𝑐𝑤)2

 Ԑ i > Ԑ u : i est en avance de phase par rapport a’ U.

𝐿𝑤 − 1/𝑐𝑤 𝑅 𝐼𝑚
 Tg ( Ԑ u - Ԑ i ) = et cos (Ԑ u - Ԑ i ) = .
𝑅 𝑈𝑚

𝜋
 Rq : ( Ԑ u - Ԑ i ) ԑ [ 0 ; - ] Donc tg ( Ԑ u - Ԑ i ) 〈 0 . le circuit est dit capacitif
2
Elaboré par Afdal Ali / GSM : 26548242/97242548 Page 2
Cour : Oscillation électrique en régime sinusoïdale forcée 4éme M-S exp

1 𝑈𝑚 𝑈𝑚 𝑅 𝐼𝑚 𝑅
En pose Z = �𝑅2 + (𝐿𝑤 − ) = Im = cos (Ԑ u - Ԑ i ) = =
𝑐𝑤 𝐼𝑚 𝑍 𝑈𝑚 𝑍

𝐼𝑚
Soit I = intensité éfficase
√2

𝑈𝑚 𝑈
U= tension efficace I =
√2 𝑍

𝟏
3éme cas : we = wo ;
𝒄𝒘
= Lw ; fe = fo (Résonance d’intensité)

𝑈𝑚
R Im = Um Im = Z = R cos (Ԑ u - Ԑ i ) = 1 Ԑu =
𝑅
Ԑi

U et i sont en phase

le circuit est dit résistif

3- Coefficient de surtension _ Facteur de qualité (w e = w o ).


𝑈𝑐 𝑈𝐿 𝑞 𝐼
Q= = Or U= RI , U L = Ldi = L w I et Uc = =
𝑈 𝑈 𝑐 𝑐𝑤

1 1 𝐿𝑤
Q = = =
𝑐𝑤𝑅 𝑅𝑐𝑊𝑜 𝑅

4- La puissance moyenne électrique


𝑈
𝐼 =
𝑍
P = U I cos (Ԑ u - Ԑ i ). avec � 𝑅𝐼
cos ( 𝑢 − 𝑖 ) = = 𝑅/𝑍
𝑈

P = R I2.

A’ la résonance d’intensité P = U I cos (Ԑ u - Ԑ i ) = U I = R I2. (Puissance maximale)

5- Influence de la résistance

A’ la résonance aigue : le circuit et dit sélectif. (R faible)

A’ la résonance floue : le circuit est dit peu sélectif. (R important)

Elaboré par Afdal Ali / GSM : 26548242/97242548 Page 3