Vous êtes sur la page 1sur 7

Objectifs

La pompe cardiaque :  Connaître les variations dynamiques de


pressions intracardiaques et aortique, le
cycle cardiaque, débits fonctionnement des valves
Identifier l ’origine des bruits (cf
(cf cours sur les
et facteurs de variation 
bruits du cœur) et les autres signes du cycle
cardiaque
H. Lefebvre  Connaître le principe de détermination du débit
cardiaque
 Connaître les principaux facteurs de variations
de l ’activité cardiaque
1 2

Définition Historique - quelques dates


 Rôle du cœur : forunir un débit sanguin en  IMHOTEP (Egypte, 2980 AVJC) : pouls artériel
permanence aux différents tissus de  HIPPOCRATES (Grèce, 360 AVJC) : signes des
l ’organisme en fonction des besoins maladies cardiaques
 Conversion d ’une énergie chimique en
 PLATON (Grèce, 400 AVJC) : pompe cardiaque
une énergie cinétique  HARVEY (1628) : circulation du sang
 LAENNEC (1819) : stéthoscope
 Cœur = pompe mécanique avec une
 LUDWIG (1847) : méthodes graphiques
activité intermittente systole/diastole
 STARLING, WIGGERS et KATZ (1920)

3 4

Importance Plan
 Fonction vitale
 Grandes variations physiologiques  Description
 Anatomie fonctionnelle, Différentes
 Ex : cœur humain
phases, Roles des valves cardiaques,
 débit : 3-
3-30L/min, contre pression jsuqu ’à Signes extérieurs
300 mmHg
 Relations pression, volume, débit
 vitesse d ’écoulement du sang (1-
(1-2 m/s)
 relation pression-
pression-volume, courbes de
non préjudiciable aux cellules sanguines
Starling
 Relation VOS et FC optimisé
 Débit cardiaque
 Etanchéité des valves
 définition, mesure, facteurs de variation
 Contrôle intrinsèque et extrinsèque
5 6

1
Description - anatomie Description - anatomie
fonctionnelle fonctionnelle
 Ventricule droit : paroi fine, faible pression
 Squelette fibreux : valves aortiques, de remplissage, éjection dans système à
pulmonaires, mitrales et tricuspides faible pression (artère pulmonaire), action
 Septum interventriculaire : principalement en « soufflet » de la paroi musculaire au
musculaire cours de la systole
 Oreillettes : paroi fine, sert avant tout de  Ventricule gauche : paroi 3x plus épaisse,
réservoir pour remplir le ventricule, rôle disposition des fibres musculaires très
mineur de la systole auriculaire efficaces pour éjection contre forte
pression (aorte)
7 8

 Valves cardiaques

Le cycle cardiaque Les différentes phases


 Phase 1 : contraction isovolumétrique
 début de la contraction ventriculaire
 fermeture valvules auriculoventriculaires
 augmentation Pintraventriculaire

 Phase 2 : éjection maximale


 ouverture valvules sigmoïdes
 expulsion rapide du sang
 Pic de Pression intraventriculaire

9 10

Le cycle cardiaque Les différentes phases


1 2  Phase 3 : éjection réduite
 diminution du débit d ’éjection hors du
ventricule
 début de la relaxation ventriculaire

 Phase 4 : protodiastole
 chute rapide de Pintraventriculaire
 fermeture des valvules sigmoïdes
 Phase 5 : relaxation isovolumétrique
 relaxation sans modification de volume
11 12
 ouverture des valvules auriculoventriculaires

2
Le cycle cardiaque
Les différentes phases
3 4,5
 Phase 6 : remplissage rapide
 remplissage rapide du ventricule à partir de
l ’oreillette
 Phase 7 : diastase
 remplissage lent du ventricule
 Phase 8 : systole auriculaire
 fin du remplissage ventriculaire

13 14

Le cycle cardiaque
Les différentes phases
 Mêmes phases pour cœur droit
 pressions plus faibles
6, 7, 8  Remarque « asynchronisme » :
contraction OD avant OG, mais
contraction VD débute après contraction
VG.

15 16

Rôles des valves cardiaques Rôles des valves cardiaques


 Caractéristiques fonctionnelles  Ouverture : simple à comprendre
 indispensable au bon fonctionnement de
l ’activité cardiaque
 faible résistance au débit quand elles sont
ouvertes P P
 fermeture très sensible à un faible gradient de
pression
P
 étanchéité parfaite
 mouvement passif
P
17 18

3
Rôles des valves cardiaques Rôles des valves cardiaques
 Fermeture : plus difficile
 valve mitrale (mouvement de sang dans  Fermeture : plus difficile
ventricule), valve aortique (décélération)
S S
A A Quand débit décélère,
C C du par exemple à une occlusion du tube,
À plein débit, le débit va de A en B, débit rétrograde apparaît en S
sans rentrer dans la section courbe Explication : quand occlusion , PB
B B devient supérieure à PA, ce qui crée le
passage de liquide en C.

Travaux d ’ Henderson et Johnson (1912) 19


Travaux d ’ Henderson et Johnson (1912) 20

Rôles des valves cardiaques Signes extérieurs


 Application à la valve aortique  Bruits cardiaques
 Pouls artériel
Sinus de Valsalva
Ejection  Pouls jugulaire
Ventricule Aorte  Choc précordial
gauche
P1 P2 P1>P2  ECG
Voir cours précédents et TD

Décélération
P2>P1
fermeture 21 22

Plan Relation pression-


pression-volume
1- Remplissage ventriculaire
 Description 2- Systole isovolumétrique
3 3-Ejection
 Relations pression, volume, débit 4- Relaxation isovolumétrique
intraventriculaire

 relation pression-
pression-volume,
Pression

 courbes de Starling 4 2
 Débit cardiaque
 définition, mesure, facteurs de variation 1

Volume intraventriculaire
23 24

4
Relation pression-
pression-volume Courbe de Starling
(courbe de fonction ventriculaire)
3
 Illustre la loi fondamentale du cœur, loi de
Postcharge Franck Starling,
Starling, autorégulation hétérométrique
intraventriculaire
Pression

Vtélédiastolique
4 2 Enoncé (1914) :
W= ∫ ∆P.dV
Vtélésystolique
« …l ’énergie mécanique libérée par le passage de l ’état de
repos à celui de contraction dépend de la surface des zones
douées d ’activité chimique, c ’est à dire de la longueur des
1 Précharge fibres musculaires »
« … dans certaines expériences, le cœur devient
excessivement distendu, est incapable de prendre en charge
Volume intraventriculaire
le sang qui remplit ses cavités et le débit effluent diminue
25
bien que la pression veineuse atteigne un maximum » 26

Courbes de Starling Courbes de Starling


Volume ondée systolique

Volume ondée systolique

Normal

Digitaliques

Insuffisant

Dyspnée, œdème,
hypotension
congestion

Volume télédiastolique ventriculaire Volume télédiastolique ventriculaire


27 28

Plan Débit cardiaque -définition


 Description  Débit cardiaque (L/min) = Fréquence
 Relations pression, volume, débit cardiaque (/min) x Volume de l ’ondée
 Débit cardiaque systolique (L)
 définition  Volume de l ’ondée systolique = Volume
 mesure télédiastolique - volume télésystolique
 facteurs de variation  Adapatation par changement de
chronotropie ou changement d ’inotropie
 Notion capitale : débit droit = débit gauche

29 30

5
Mesure du débit cardiaque Mesure du débit cardiaque
moyen moyen
 Principe de Fick appliquée à la mesure du
poumon
débit pulmonaire : dans l ’unité de temps,
Art. pulm Veine pulmon.
la masse d ’indicateur emportée par le
sang efférent est égale à la masse
d ’indicateur apportée par le sang afférent MvO2=DC x CvO2 MaO2=DC x CaO2
plus la masse d ’indicateur fournie au MO2
sang.
MaO2 = MO2 + MvO2
 application de l ’équation de conservation
de masse en prenant l ’oxygène comme D ’où DC = MO2/(CaO2-CvO2)
indicateur 31 32

Mesure du débit cardiaque Mesure du débit cardiaque


moyen moyen
 Méthode par thermodilution
 indicateur = sérum physiologique froid,
DC = k
Ta−Tb 36°C
injectée dans l ’oreillette droite t =∞
 thermistance placée dans l ’artère
pulmonaire: mesure de la température ∫ ∆T .dt
t =0
a

 conservation de chaleur

37°C

Aire sous la courbe


33
Autre solution : échographie 34

Débit cardiaque -facteurs de


variation Débit cardiaque -facteurs de
variation
 Précharge
 retour veineux principalement
 Age
 Postcharge  Position (max en décubitus)
 PA systémique, vasoconstriction, vasodilatation  Exercice musculaire
 Inotropie  Température centrale
 loi de starling,
starling, rôle de l ’innervation extrinsèque
 Altitude
 Fréquence cardiaque
 automatisme, innervation extrinsèque
 effet d ’une tachycardie sur la durée de la diastole
35 36

6
Conclusion Avez-
Avez-vous compris ?
 Décours temporel du cycle cardiaque  Au cours de la contraction
isovolumétrique,
isovolumétrique, l ’éjection est maximale
 Relation pression, volume, débit
 Les valves aortiques sont ouvertes au
 Loi de Starling
cours de la systole auriculaire
 Principe de calcul du débit cardiaque  Le débit droit est inférieur au débit gauche
 Plus la pression télédiastolique
ventriculaire est élevée, plus le débit est
faible
37 38