Vous êtes sur la page 1sur 17

République du Senegal

Un Peuple – Un But – Une Foi


Ministère de l’Education nationale
Direction de l’Enseignement Elémentaire
Projet d’Appui à l’Education des Filles

COURS DE SOUTIEN DESTINES AUX ELEVES DU


Cours Moyen 2ème Année (C.M 2)
RECUEIL D’EXERCICES FRANCAIS

IA : ................................................................................ ZONE

IEF : .............................................................................. Rurale 

Ecole :.......................................................................... Urbaine 

Prénom et Nom du (de la) Maître(sse) de soutien : …………………………………………………………

Année scolaire 2016 / 2017


LECTURE
PRE TEST

Semaine 1
Lire et comprendre un texte narratif

Exercice 1 ::
Lis le texte, observe les indices soulignés et choisis la réponse.
À la tombée de la nuit, il rôdait parfois très silencieusement près de notre demeure. Nous
l'avions aperçu une ou deux fois. Sa fourrure orangée et noire et son odeur trahissaient sa
présence. Il délimite son territoire de chasse en laissant des traces odorantes, produites par une
glande sous sa queue. Un matin, nous avons retrouvé la carcasse d'une poule.

Qui a tué la poule ?


a) un chien
b) un chacal
c) un rat
Comment le sais-tu ?

Exercice 2 : Identifier des mots fréquents.


Remplace les mots soulignés avec des mots pris dans le texte.
Notre maison est très proche du marché.
Le chat tourne autour du poulailler.
Le maitre détermine les contours du terrain de sport.

Exercice 3 : Fluidité
Individuellement
En dyade
Vocabulaire :
Exercice 1 : Employer des mots adaptés au thème du texte
Indique dans le texte trois mots qui appartiennent au champ lexical des animaux. Fais
une phrase pour chacun d’eux.

Exercice 2 : Identifier le sens propre et le sens figuré de quelques mots


a) Pour chacune des phrases, indique si le sens du mot souligné est employé au sens
propre ou au sens figuré.
À la tombée de la nuit, il rôdait parfois très silencieusement près de notre demeure.
Un matin, nous avons retrouvé la carcasse d'une poule.
b) Choisis le complément qui convient pour obtenir des expressions au sens figuré. Puis
explique la signification.

L’expression au sens figuré Explication du sens


casser (les pieds/ une assiette)
déborder (le lait…/ de joie) :
peser (des fruits/ ses mots) :
avoir le cœur (en forme/sur la
main) :

Semaine 2

Grammaire: la proposition subordonnée relative complément de nom (dont).


1 : Réunie les deux phrases en une seule de façon à former une phrase qui contient une
subordonnée relative.
Le professeur explique les cours. Les élèves doivent réviser ces cours.
Ce client est revenu. J’ai oublié le nom de ce client.
Ce film est très comique. Vous m’avez parlé de ce film.

Utilise un pronom relatif pour réunir

2. Employer des pronoms possessifs

Complète les phrases avec l’adjectif possessif qui convient


Prends ton ballon parce qu’il va sûrement oublier ………… (Son ballon)
Nous ne savons pas où se trouvent nos affaires. Et vous, avez-vous trouvé ……(Vos affaires).
Nafi m'a prêté sa montre car j'ai perdu….. (ma montre).

Conjugaison : Conjuguer des verbes du 1er groupe au subjonctif présent


Conjuguer des verbes du 2ème groupe au subjonctif présent
Conjuguer des verbes usuels du 3ème groupe au subjonctif présent

Exercice 1 : Complète les phases ci-dessous avec le verbe au subjonctif présent :

Nous espérons que les enfants ------------------------- (réussir) leurs examens.


Sans que nous ------------------------- (être) prévenus les enfants sont arrivés.
Je souhaite que vous ------------------------- (mémoriser) bien votre leçon.
Il est important que vous ------------------------- (être) rentrés avant la nuit.
Je regrette vraiment que vous ne ------------------------- (pouvoir) pas venir nous voir cette
année.

Exercice 2 : Écris les phrases suivantes à la personne indiquée :


Il faut que nous partions tôt. → Il faut que je …
Je crains que tu ne sois malade. → Je crains qu'elle ne …
Il souhaite que tu fasses un effort. → Il souhaite que nous …
Tu veux que je prenne l'avion. → Tu veux qu'ils …
Pourvu que nous n'ayons pas de retard ! → Pourvu que je …
Orthographe: Employer correctement le participe présent et l’adjectif verbal
Ecrire correctement quand, quant, qu’en

Exercice 1 : Employer correctement le participe présent et l’adjectif verbal

Il faut penser aux facteurs ……………..sur l'environnement. (influant – influent)


Le plongeur respirait en ………………….. à sa sortie de l'eau (suffoquant - suffocant)
Les propos ……………… sont interdits en classe. (provocants – provoquant)
Vous devez trouver des arguments plus ……………. (convainquant -
La route avait été extrêmement ……………….. (fatigante – fatiguant)

Exercice 2 : Ecrire correctement quand, quant, qu’en

………….. vous lirez ces mots, je serai partie.


Il ne sait pas ……………. le train arrivera.
…………….. serez-vous en vacances ?
Il faut tirer la ficelle …………………. la porte commence à s’ouvrir.
……………… le vin est tiré, il faut le boire.
……………… à vous, je vous garde à l'œil.
………………….. aux enfants, je m’en occupe.
……………………. à votre proposition, elle sera examinée par la commission.
……………….. dis-tu ?
…………………… fais-tu ?

Semaine 3

Texte :
Cette année, notre école célèbre la journée de l’environnement à sa manière. Très tôt le matin,
nous nous retrouvons à l’école. Armés de pelles, de râteaux, de balais et de têtes de loup, filles
et garçons s’organisent en équipe. Les uns nettoient l’école et ses abords, les autres lavent les
toilettes à grande eau. Coins et recoins sont passés au peigne fin.
Une belle musique accompagne les travaux. Ces activités, entrecoupées de danses endiablées,
sont menées avec la participation des maîtres. Vers quatorze heures, le « set setal » se termine.
Les autorités et les parents sont très satisfaits du travail effectué.

Compréhension
1- Donne un titre au texte :
…………………………………………………………………………………………
2- Réponds par VRAI ou FAUX
Le « set-setal » est organisé dans le quartier. (…………) 1 pt
Les maîtres ne participent pas à la journée de nettoyage. (………….) 1pt
Le « set-setal » se termine dans l’après-midi. (……………) 1pt
Le travail est bien organisé. (…………….) 1pt
3- Souligne la bonne réponse : 3 pts
C’est un texte: descriptif – narratif – injonctif -
informatif
Vocabulaire
Employer des mots adaptés au thème du texte en ayant recours à plusieurs procédés
Exercice 1. Trouve dans le texte deux mots qui appartiennent au champ lexical de
l’environnement

Exercice 2. Classe ces phrases –mots ci-dessous en trois domaines indiqués dans le tableau.
Trier les déchets. / Utiliser la voiture. / Utiliser des engrais naturels (fumier, compost). /
Vaporiser un insecticide. / Jeter un produit chimique dans l’évier. / Ne pas laisser couler l’eau
quand on se brosse les dents. / Jeter une pile à la poubelle. / Utiliser une éolienne comme source
d’énergie. / Eteindre la lumière en quittant une pièce. / Préférer le vélo à la voiture.

les actions polluantes les actions non polluantes gestes pour protéger l’environnement

Identifier le sens propre et le sens figuré de quelques mots

Exercice 3 : Pour chaque mot, écris deux courtes phrases en l’employant au sens propre et au
sens figuré.
a) armés
sens propre : …………………………….
sens figuré : ……………………………..
b) tête de loup
sens propre : ……………………………
sens figuré : ……………………………..

Grammaire : Identifier la proposition subordonnée relative complément de nom (dont).

Exercice 1. Recopie et souligne la proposition subordonnée relative. Entoure le nom


qu’elle complète.
1. Nous avons adopté un chat que nous avons appelé Minou.
2. Dans le hall de la gare, le responsable du centre de vacances réunit les enfants qui
descendent du train.
3. Le vautour se nourrit de charognes dont il est friand.
4. Je n’ai pas encore lu le livre que tu m’as prêté.
5. Septembre est le mois où les feuilles ont les couleurs les plus belles.

Exercice 2 : Employer des pronoms possessifs


Supprime les répétitions en utilisant les pronoms possessifs qui conviennent.
Prête-moi tes couleurs, j’ai oublié mes couleurs. ......................................................
Les fermiers apportaient des paniers de lapins et de volailles : ces volailles étaient attachées
par les pattes.
Les Hollandais nous expédient des oignons ; nos oignons sont moins compétitifs que leurs
oignons.
Nous avons oublié nos guirlandes. Avez-vous apporté vos guirlandes ?
Conjugaison : Le subjonctif présent

Exercice n°1 : Conjugue les verbes entre parenthèses au présent du subjonctif.


1. Pourvu que vous (étudier) sérieusement, vous réussirez !
2. Il faut que tu (évaluer) tes progrès
3. Je crains que nous n’(envoyer) ce colis un peu tard.
4. Qu’ils (essayer) de me joindre au plus tôt.
5. Il est temps que vous (voler) de vos propres ailes.
6. Je veux que ce travail de broderie (être) très soigné.
7. Il faut que le ténor (se faire) mieux entendre.
8. Nous craignons qu’Odile ne (savoir) pas s’y prendre avec lui.
9. J’ai mon téléphone sur moi afin que tu (pouvoir) m’avertir.
10. Si tu as besoin que je (venir) te chercher, dis-le moi.

Orthographe :
Exercice 1 : Employer correctement le participe présent et l’adjectif verbal
Dites si les formes en –ant sont des participes présents ou des adjectifs verbaux ; à quel signe
les reconnaissez-vous ?
Comment se fierait-on à un homme changeant ?
Déjà le premier coq, lançant un vibrant cocorico, salue le jour naissant.
On aime un caractère ferme, n’hésitant jamais à obéir au devoir.
Ce n’est pas en gémissant qu’il faut affronter les difficultés.
Un silence apaisant descend sur la vallée, enveloppant toutes choses d’un voile de douceur. .
Dieu aidant, nous sortions d’embarras !;

Exercice 2 : quand, quant, qu’en


Complète les phrases suivantes avec l’un ou l’autre des homophones entre parenthèses.
Exemple Tu ne réponds jamais (qu’en – quant – quand) on t’appelle.
Réponse : Tu ne réponds jamais quand on t’appelle.

1. Ils n’ont pas bougé de l’abri (qu’en – quant – quand) l’autobus est arrivé. Ils n’ont pas
bougé de l’abri ________________ l’autobus est arrivé.
2. Elle ne viendra (qu’en – quant – quand) avril, (qu’en – quant – quand) reviennent les oies.
Elle ne viendra ________________ avril, ________________ reviennent les oies.
3. (Qu’en – Quant – Quand) il encensait ta sœur, tu ne savais (qu’en – quant – quand) penser.
________________ il encensait ta sœur, tu ne savais ________________ penser.
4. (Qu’en – Quant – Quand) à toi, tu riras moins (qu’en – quant – quand) je te dirai ce que
nous avons fait. ________________ à toi, tu riras moins ________________ je te dirai ce que
nous avons fait.
5. On pelletait encore la neige, (qu’en – quant – quand) vous plantiez déjà vos choux. On
pelletait encore la neige, ________________ vous plantiez déjà vos choux.
6. (Qu’en – Quant – Quand) pensez-vous retourner là-bas ? ________________ pensez-vous
retourner là-bas ?
Semaine 4

Texte à lire :
Le revenant.

Quand le père Benfa mourut, sa maison resta close pendant cinq ou six mois. Un locataire, à la
fin, vint l’habiter, et les fenêtres se rouvrirent. Mais il courait dans le village une rumeur étrange
: la maison du père Benfa était hantée. Les locataires entendaient un bruit bizarre toute la nuit
: un bruit particulier, comme si on remuait du papier, du parchemin… Les locataires eurent
beau chercher, virer, tourner dans tous les coins de la maison, nettoyer le buffet, regarder sous
le lit, sous l’escalier, sur les planches de l’évier, ils ne virent rien ; et ce bruit renaissait toutes
les nuits ; à ce point, vous dirai-je, que ces gens prirent peur et qu’ils déménagèrent… Dans le
village on ne parlait plus que de revenants. Les hommes, le dimanche, près du puits de la place,
s’entretenaient tous de la chose et disaient :
- Le père Benfa, le pauvre père Benfa était pourtant un brave homme : il n’est pas croyable que
ce soit lui. - Mais alors, qui serait-ce ?

Compréhension :
Après avoir lu ce texte, réponds aux questions suivantes.
1. Qu’est- il arrivé au père Benfa?
2. En t’aidant du contexte, explique ce que signifient les mots suivants :
• « Un locataire » ;
• « Un revenant ».
3. Pourquoi les nouveaux locataires déménagent- ils ? Pour répondre, recopie un
passage précis du texte.
4. Quelle est la première explication donnée par les gens du village pour expliquer
l’origine des bruits étranges ?

Identifier des mots fréquents :


Voici des mots fréquents : bruit, nuit
Chacun devra inventer un mot semblable qu'il peut écrire. (le mot devra contenir le son /ui/)
Vocabulaire: Identifier des mots de la même famille
Pour chaque mot, trouve un mot de la même famille
Mots de même famille

Locataire

habiter

ouvrirent

croyable
Semaine 5

Grammaire:

Exercice 1- Relève les subordonnées et dis si elles sont relatives ou complétives.


Ils n’avaient rien, sauf les habits qu’ils portaient au moment de la catastrophe.
Le père Benfa décida que désormais il se passerait de leurs conseils.
Nos jeux furent d’abord la chasse aux moineaux qui chantaient autour de nous. –
Quand la maison fut vide, il la quitta.
La dame coupa trois cheveux d’or qu’elle mit dans la main de Salimata.

Exercice 2 : Fais l’analyse grammaticale des mots soulignés


Quand le père Benfa mourut, sa maison resta close pendant cinq ou six mois. Un locataire, à
la fin, vint l’habiter, et les fenêtres se rouvrirent. Mais on pensait dans le village que la maison
du père Benfa était hantée.

Exercice 3 : Analyse logique des phrases

Il nous quitta, sous prétexte qu'il avait froid.


Partons vite, afin que nous ne manquions pas le spectacle.
Le bruit devint si fort qu'on dut fermer les fenêtres.
Quoique la blessure fût anodine, il tenait à appeler le médecin.

Correction pour le maitre :


Il nous quitta : principale - sous prétexte qu'il avait froid : subordonnée conjonctive, CC cause
de quitta
Partons vite : principale - afin que nous ne manquions pas le spectacle : subordonnée
conjonctive, CC but de partons
Le bruit devint si fort : principale - qu'on dut fermer les fenêtres : subordonnée conjonctive,
CC conséquence de devint si fort
Quoique la blessure fût anodine : subordonnée conjonctive, CC concession de tenait - il tenait
à appeler le médecin : principale

Conjugaison :
Conjugue les verbes ci-dessous au présent de l'indicatif, à la 2ème personne du singulier, puis
à la 2ème personne du pluriel
Appler –jeter – projeter – morceler - épousseter

Verbe en eter/eler 2ème personne du singulier 2ème personne du pluriel

Orthogaphe : Ecrire sans erreur des mots avec préfixe in- ; im- il- ou ir-
Exercice 1 : Ecrire sans erreur des mots avec préfixe in- ; im- il- ou ir-
Recopie le texte suivante : remplace le mot souligné par son contraire (en lui ajoutant un
préfixe : in, im, dés, ir ou mal)
La petite fille s’est envolée dans une région connue. C’était un pays visible sur les cartes ; il
était réel. Les maisons étaient construites en bois, mais elles étaient confortables ; d’ailleurs
elles étaient toutes habitées. Dans toutes les rues l’ordre régnait. C’était vraiment un endroit
très agréable et il était possible d’y vivre. On y venait par chance et si on s’y installait on ne
pouvait qu’être heureux.

Exercice 2 : Recopie chaque mot en mettant un tiret à l’endroit où tu as le droit de le couper


s’il se trouvait en fin de ligne.

A) village D) sonner

B) sortie E) l’avion

C) travailler F) aéroport

Semaine 6

Lis le texte suivant :

Le plus long voyage de toute ma vie : Paroumba-Vélingara, Vélingara -Dakar, et je n’étais pas
encore au bout de mes peines !… À la gare routière des baux maraichers, l’apprenti que j’ai
admiré tout le long du trajet, m’a collé une bouteille de Coca glacé entre les mains en me disant
d’attendre sans bouger. Son petit chapeau rouge a disparu dans la foule et je me suis
retrouvé seul avec la trouille qu’il m’oublie dans mon coin. Les hangars grouillaient de
monde. Des tas de gens s’agitaient dans tous les sens en trimbalant d’énormes valises. Tous
avaient l’air de parfaitement savoir où ils allaient. Pas moi ! Je n’étais certain que d’une chose
: j’allais à Keur Massar, dans la banlieue.

Compréhension :
a) En t’aidant de la phrase en gras, trouve si le personnage qui raconte est : un garçon - une
fille Relève un mot de cette phrase qui t’a permis de le savoir :
……………………………………
b) Indique le lieu où se trouve le personnage qui raconte l’histoire (réponds par une phrase).
…………………………………………………………………………………………………
………………………………………………
c) Parmi les localités suivantes, quelle est la destination finale du personnage ? Entoure la
bonne réponse. Paroumba - Keur Massar – Dakar – Vélingara -
d) Complète la phrase :

Le pronom “il” souligné dans le texte remplace


…………………………………………………………
e) Complète la phrase :
Le mot « tous » souligné dans le texte remplace
…………………………………………………………
f) De quoi le personnage qui raconte l’histoire a-t-il peur ? (réponds par une phrase)
…………………………………………………………………………………………………
………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
………………………………………………
g) Quels sont les indices qui nous montrent que ce personnage est un enfant ?
…………………………………………………………………………………………………
……………………………………………
…………………………………………………………………………………………………
……………………………………………
Vocabulaire :

Exercice 1 : Pour chacun des mots ci-dessous trouve deux mots de la même famille :

Apprenti – parfaitement – tas - certain

Grammaire:
Les hangars grouillaient de monde. Des tas de gens s’agitaient dans tous les sens en
trimbalant d’énormes valises.
Analyse les mots soulignés

Relève dans le texte une subordonnée complétive

Effectue l’analyse logique de la phrase


« L’apprenti que j’ai admiré tout le long du trajet, m’a collé une bouteille de Coca glacé entre
les mains ».

Conjugaison :

« L’apprenti que j’ai admiré tout le long du trajet, m’a collé une bouteille de Coca glacé ».
Remplace le mot souligné par le verbe jeter et mets la phrase au présent de l’indicatif.

Orthographe :
Sépare les préfixes par un trait vertical.
refroidir - maladroit emporter raconter parvenir inexistant surélever illégal anormal
automobile

Trouve un préfixe à chacun des mots suivants : correction, limiter, réel, planter,

Semaine 7

Lecture :

Au physique, je suis de taille moyenne, plutôt petit. J’ai des cheveux noirs coupés court
afin d’éviter qu’ils ondulent, par crainte aussi que ne se développe une calvitie menaçante.
Autant que je puisse en juger, les traits caractéristiques de ma physionomie sont : une nuque
très droite, tombant verticalement comme une muraille ou une falaise, marque classique (si
l’on en croit les astrologues) des personnes nées sous le signe du taureau.
Compréhension :
Parmi les mots en caractères gras, indique les mots qui décrivent physiquement le personnage.
À quoi est comparée la nuque de l’homme ?
...........................................................................................
Pourquoi ? (faire une croix devant la ou les bonnes réponses)

Elle est grande


Elle est solide
Elle est verticale
Elle est droite

Vocabulaire :
Exercice 1 : Trouve deux mots pour décrire les cheveux et deux mots pour décrire le visage.
Exercice 2 : souligne, dans la liste de mots finissant par ette, ceux formés d’un suffixe et ceux
qui ne le sont pas.
La chouette enfile ses chaussettes avec ses lunettes. La fillette mange une omelette et une
raclette avec une fourchette. Une chouette adore les crevettes. . Une minette joue de la
trompette.

Semaine 8

Grammaire : Employer les propositions subordonnées conjonctives circonstancielles de


temps, de lieu

Exercice 1 : Complétez les phrases suivantes par une subordonnée circonstancielle de


temps.
a) Les habitants du village ont lutté contre l’inondation
b) Nous irons tous faire du sport.
c) Le public retenait ses émotions
d) Mon ami cherchera un appartement
e) Il a ouvert les fenêtres de la maison

Exercice 2 :
Souligne les compléments circonstanciels de lieu de chaque phrase. Aide-toi en posant la
question où ? après le verbe.
Thomas range les clés dans le tiroir.
Dans le potager, les salades poussent.
Vous vous promenez le long du lac.
Le lion dort dans sa tanière.
A la plage, les vacanciers se reposent.

Exercice 3 : Complète les phrases suivantes avec la conjonction de coordination qui convient
Hier matin, lui ……. moi avons bavardé au salon, près du feu.
Elle n'a rien de fin ……. de distingué

J'hésite entre acheter de la viande ……. du poisson, qu'en penses-tu ?


Je vais pouvoir m'offrir cette montre ……. j'ai eu de l'argent pour mon anniversaire
John arrivera demain par le train de 7h …….. celui de 10h, il nous le confirmera tout à
l'heure.
Il a fait beaucoup d'efforts ces derniers temps ……… ce n'est pas encore suffisant.
Tu termines tes devoirs ……… seulement ensuite tu pourras sortir jouer.
Tu n'as pas rangé ta chambre ……… tu restes ici le temps de le faire.

Conjugaison
Exercice 1 : Mets les verbes entre parenthèses au présent.

Il (étiqueter) ________________ le colis puis le (ficeler) ______________. Tu (jeter)


_____________ ce vieux maillot et tu en (acheter) _______________ un neuf. Je (feuilleter)
_________________ un magazine et je l’(acheter) _________________. Tu (projeter)
______________ d’aller en Turquie. Les poules (caqueter) _____________. Le chef cuisinier
(peler) ____________ les fruits. Elle (décacheter) _____________ le courrier, (feuilleter)
________________ les dossiers, puis (jeter) _____________ les enveloppes à la poubelle. Je
(renouveler) ______________ mon inscription et j’(acheter) _______________ des timbres
pour l’envoyer. Cela fait trois fois que je (rappeler) ______________ ce numéro. (Épeler)
_____________ - tu les mots de ta dictée avant de les apprendre ? La sorcière (ensorceler)
_______________ le jeune prince. Ce lac (geler) _____________ chaque hiver. Nous
(ruisseler) __________________ de sueur à chaque match. Les gouttes de rosée (étinceler)
________________ dans le soleil matinal.

Orthographe :
Ecris correctement quel, quelles, quels, qu’elle, qu’elles.

1. Ce matin, ..................... temps magnifique: c'est vraiment inespéré! 2. Le cycliste se


demande dans ..................... mesure il sera prêt pour le championnat. 3. Il restait à
déterminer dans ..................... circonstances l'accident avait eu lieu. 4. Après
l'opération, il a fallu plusieurs mois pour ..................... retrouve l'usage normal de ses
jambes. 5. Allez donc savoir dans ..................... pétrin il s'est encore mis! 6. Ces
danseuses étaient ravissantes et ce soir-là, il n'a vu personne d'autre ...................... 7.
Ils sont réunis pour voir ..................... solution adopter. 8. C'est un très bon bricoleur.
Il faut voir avec ..................... ardeur il a démonté le magnétoscope. 9. Julia et Roberta
préparaient la décoration depuis une semaine. Il était temps ..................... en finissent
avec ces travaux. 10. ..................... agréable parfum, attirant et discret à la fois! 11

Semaine 9

Le père Benfa était fier de son mouton. Les vieux du quartier l'admiraient ; il était tout blanc
avec de petites taches noires autour des yeux. Sa longue queue lui pendait entre les pattes.
Avec des cornes admirables, il était bien nourri et propre. Il accompagnait souvent son maître
dans la rue et ne le quittait pas d’un pouce. Le père Benfa le caressait jalousement et devenait
furieux lorsque les enfants s’amusaient à faire tinter la clochette que le mouton portait au cou.
A plusieurs reprises, des marchands avaient offert de fortes sommes au père Benfa, mais il ne
voulait à aucun prix se séparer de son mouton, car l’embonpoint de ce dernier témoignant de
la bonne chère dont jouissait la famille.
Ce mouton était si choyé par le maître qu’aucune de ses femmes n’osait se plaindre quand
l’animal leur mangeait de la farine de mil ou des brisures de manioc.

I-Compréhension
1°/ Donne un titre au texte.
2°/ Relève dans le texte les mots pour décrire le mouton.
II.- Vocabulaire
3°/ Identifie un mot commençant par « em » dans le texte. Classe le dans le tableau suivant.

Mots préfixés Mots non préfixé

Trouve des mots commençant par « em » ou « en » et complète le tableau.


4°/ Donnez les noms formés à partir des verbes « caresser » « amuser » « offrir » et
« acheter ».
5°/ Donnez deux mots de la même famille que « furieux ».

III.- Grammaire
6°/ Donne la nature et la fonction des mots ou groupes de mots soulignés dans le texte.
7°/ « L’embonpoint de ce dernier témoignait de la bonne chère dont jouissait la famille. »
a) Releve la proposition subordonnée dans la phrase, puis donnez sa nature et sa fonction.
b) Quelle et la fonction de « dont » ?
10°/ Faites l’analyse logique des phrases suivantes :
« Le père Benfa le caressait jalousement........que le mouton portait au cou »
« Aucune de ses femmes n’osait se plaindre quand l’animal leur mangeait de la farine de mil
ou des brisures de manioc ».

IV.- Conjugaison
« Il accompagnait souvent son maître dans la rue et ne le quittait pas d’un pouce ».
A quel temps sont employés les verbes de cette phrase ?
Réécris la phrase aux autres temps simples de l’indicatif.

V.- Orthographe
Remplace les points par quel, quelles, quels, qu’elle, qu’elles
Vraiment, …… attachement pour ce mouton. Savez-vous …….. animaux l’accompagne ?
……… plaisir de regarder ce mouton !

Semaine 10

Lecture : Lire et comprendre un texte descriptif

La sorcière Mamie Watta


La sorcière apparaît à l’écran. Nafissatou se blottit sous sa couette. Elle en découvre juste un
petit coin pour observer Mamie Watta. Celle-ci, toute de noire vêtue, porte un haut chapeau
pointu enfoncé sur sa grosse tête rougeâtre couverte de verrues poilues. Ses gros yeux en feu
lancent des éclairs et illuminent son long nez qui semble tremper dans sa bouche cruelle. Elle
tient fermement son balai entre ses longs doigts crochus. Ses jambes, maigres et cagneuses, se
terminent par d’énormes chaussures aux bords relevés, poussiéreuses et usées.

1- Classe les éléments décrits dans le tableau (uniquement les noms).


visage corps Vêtements et accessoires

…………………………… ……………………………… ………………………………


……………………… ……..……………. …………………….
…………………………… ……………………………… ………………………………
……………………… …..………………. …….…………….
…………………………… ……………………………… ………………………………
…………………….. ..…………………… ………..………….
2- Indique les adjectifs qui décrivent :
La tête : ………………………………………………………………………….
Le nez : ……………………………………………………………………………
La bouche : ………………………………………………………………………..
Les doigts : …………………………………………………………………………
Les jambes : ………………………………………………………………………..
Le chapeau : ……………………………………………………………………..

Vocabulaire :
Exercice 1 : Propose un synonyme ou un antonyme pour chaque mot.

mot synonyme
blottit
écran
vêtue
fermement
Mot antonyme
Vêtue
Fermement
Juste
Exercice 2 : Souligne dans la phrase les connecteurs spatiaux
Nafissatou se blottit sous sa couette, elle restera ainsi durant tout le film.

Semaine 11
Grammaire :
Exercice 1 :
« Celle-ci, toute de noire vêtue, porte un haut chapeau pointu »
Quelle est la nature de « celle-ci »
Mets la phrase au pluriel.
Exercice 2 :
Indique la fonction des compléments soulignés
La maman confie son enfant à la grand-mère.
Je donne un livre à mon frère.
Je pense à mon prochain voyage
Je parle de mes aventures à mes parents.
Conjugaison :
Trouve la bonne terminaison de ces verbes qui sont tous conjugués au présent.
Ma soeur essu……. la vaisselle. (essuyer)
Le chien abo……. dès qu'il entend un bruit. (aboyer)
Vous vous apito…… sur le sort de votre ami. (s'apitoyer)
Tu netto……. tes habits. (nettoyer)
Nous tuto…….. notre voisin. (tutoyer)

Orthogaphe: règles d’emploi du trait d’union dans les phrases interrogatives


Améliore la formulation de la question de deux façons différentes.
a) Tu désires parler à mon père ?
b) Papa doit te téléphoner ?
c) Tu peux attendre un instant ?
d) Tu veux que j’appelle maman ?
e) Tu as un numéro de téléphone ?

Semaine 12

La ville de Quinsai est très grande. Ses rues et ses canaux sont très longs et très larges. Il y a
des places carrées où se tiennent les marchés. La ville est située entre un lac d’eau douce très
claire et un énorme fleuve. Ce fleuve pénètre dans la ville par une multitude de canaux qui
emportent toutes les immondices. Voilà qui rend l’air très salubre. On peut se rendre partout en
ville en suivant ces canaux. (…) Autour du lac, il y a des palais et de belles maisons, des
monastères et des temples. En outre, on trouve sur le lac des bateaux ou des barques en grand
nombre pour se promener. Les hommes comme les femmes sont beaux et gracieux. La plupart
s’habillent toujours de soie, en raison de sa grande abondance. (…)

D’après Marco Polo (13e siècle), Le livre des Merveilles, in Histoire des gens de chez nous 3,
De l’an mil au siècle des lumières, De Boeck, p.51

Compréhension :
Où se situe la ville de Quinsai ?
Quels mots décrivent les hommes dans ce texte ?

Vocabulaire : synonyme, antonyme


Relie les mots synonymes.

maison immense
bateau Foire
énorme demeure
salubre propre
canaux navire
marché voies
Grammaire : pronoms démonstratifs, complément d’objet second (COS) ou complément
d’attribution
Complète la phrase avec le pronom démonstratif qui convient
On peut se rendre partout en ville en suivant ces canaux, ……… traversent toute la ville.

Conjugaison : verbes en –yer (essuyer)


Les moines (essuyer) les murs des monastères et des temples.
Mets cette phrase au présent de l’indicatif et au futur simple.

Orthographe : les règles d’emploi du trait d’union dans les phrases interrogatives
Transforme les phrases en questions.

La ville de Quinsai est très grande


La ville est située entre un lac d’eau douce très claire et un énorme fleuve
Autour du lac, il y a des palais et de belles maisons
Les hommes comme les femmes sont beaux et gracieux Comme elle est jolie !

Semaine 13

Lecture

« Une mer est une étendue d'eau salée, plus petite qu'un océan. Les mers, souvent peu
profondes, communiquent avec les océans, mais sont partiellement fermées.
Les mers fermées continentales, comme la mer Morte et la mer Caspienne, sont en fait
des grands lacs. »

Encyclopédie Microsoft ® Encarta ® 2005. © 1993-2004 Microsoft Corporation

Compréhension
Le texte donne-t-il une définition du mot « mer » ?
Quel est le but poursuivi par l’auteur ? Autrement dit, quelle est l’intention de
communication.
Compte tenu de ta réponse, identifie le type de texte :

 type narratif ?
 type informatif ?