Vous êtes sur la page 1sur 5

Ministère de l'éducation et de la formation

Direction régionale de 4ème T,4


Devoir de contrôle n °1
l'enseignement de Nabeul M. Berhouma I
***
Lycée rue T.Mhiri
Durée : 3 heures *** Date :03 /11/2006 Sciences physiques
de Menzel Temime

Le sujet comporte deux exercices de chimie et trois exercices de


physique, réparties sur 4 pages.
Recommandations *La feuille annexe est à remettre avec la copie.
*On exige l'expression littérale avant toute application numérique.
*L'usage d’une calculatrice non programmable est autorisé.

CHIMIE (8pts)
Exercice1(4pts)
Les ions peroxodisulfate S2O82- .oxydent les ions iodure I- selon la réaction lente et
totale d équation bilan :

les ions thiosulfates S2O32- réduisent le diode I2 en ions iodure selon la réaction
rapide et totale d’équation bilan

A la date t = 0. et a une température fixe . on mélange :

-un volume V1= 50 mL dune solution aqueuse de péroxodisulfate d’ammonium


de concentration molaire C1 = 510-2 mol.L-1

-un volume V2 = 50 mL d’une solution aqueuse d’iodure de potassium ( K+ , I- )


de concentration molaire C2 = 1,6 10-1 mol.L-1 .
- quelques gouttes d’empois d’amidon (on rappelle que l'empois d'amidon
colore en, bleue une solution contenant du diode I2 même en faible
quantité ),

Des prélèvement de même volume V = 10 mL . effectuées à partir du mélange


réactionnel, sont introduits très rapidement dans 9 erlenmeyers numérotés de 1 à 9
A la date t1 = 1 min , on ajoute environ 50 mL d’eau glacée au contenu
de l’erlenmeyer n°1 et on dose la quantité de diiode I2 formée par une solution
de thiosulfate de potassium(S2O32- ,2k+ )

1
les contenus des autres erlenmeyers sont soumis au même dosage aux dates

t2 = 2min ; t3 = 3min ………………….t9 = 9min ce qui permet de tracer la


courbe correspondant à la concentration en ions iodure restant en fonction du temps
elle est représentée sur la figure 1 ( page 5 )

1 - a – l’ajout d’eau glacée permet de ralentir fortement l’évolution de la réaction


(1) de sorte que nous pouvons la supposer pratiquement stoppée .

Citer ,parmi les trois facteurs cinétiques (température ,catalyseur ,et concentration
des réactifs ) ceux qui sont responsables de ce ralentissement

b- la figure -2- de la page -6- à remplir par le candidat et à remettre avec la copie
correspond au dispositif de dosage .Compléter les quatre espaces en pointillés de
cette figure .

c- Ce dosage consiste à ajouter progressivement la solution dosante jusqu’à


l’équivalence qu’elle observation faite à l’œil nu , nous permet de dire que le dosage
est terminé et qu’il faut mettre fin à l’ajout de la solution dosante ?

2-Définir la vitesse instantanée de disparition des ions iodures I - et déterminer sa


valeur en mol.L-1.min-1 à la date t1 = 1min

3-a- Préciser en le justifiant le réactif limitant ( ou réactif en défaut )


b- Déterminer les concentrations relatives à chacune des espèces chimiques
présentes en solution, en fin de réaction.

Exercice2 (4pts)
On se propose d'étudier la cinétique chimique de la réaction d'estérification entre
1,5.10 -2 mol. d'acide éthanoïque pur et 1,5.10 -2 mol. de butan-1-ol pur à une certaine
température . A l'aide d'un protocole expérimental approprié, on détermine la quantité
d'ester formé n ester à des instants différents. Ceci permet de tracer la courbe
d'estérification portée sur la figure 3 (page 5)

1) Ecrire l'équation de cette réaction d'estérification . Quelles sont ses caractéristiques ?

2) Citer deux moyens permettant d'augmenter la vitesse de cette réaction.

3)a- Utiliser la courbe d'estérification portée sur la figure -1- pour déterminer les
valeurs des vitesses de formation de l'ester aux instants t1 = 10 min et
t2 = 20 min .

b- Déduire de quelle manière évolue cette vitesse au cours du temps ? Préciser la


cause qui conduit à ce type d'évolution

4) Déterminer la constante d'équilibre de cette réaction d'estérification

2
PHYSIQUE(12pts)

Exercice 1: ( points )
On considère un véhicule de masse totale m = 1000 kg en mouvement sur une piste
agricole inclinée d’un
angle α=30° par rapport au plan horizontal et dans un lieu où l’accélération de la
pesanteur a la valeur g= 10 m.s2 .

Au cours de son mouvement , le véhicule est constamment soumis à des forces de


frottement dont la résultante f est dirigée dans le sens contraire au vecteur vitesse et
a pour valeur f = 400 N . Lorsque le véhicule se déplace son centre d’inertie G décrit
la ligne de plus grande pente représentée par l’axe x’x ( figure - 4 - ) .

Fig4

1 )- Sous l’effet d’une force motrice F, développée par le moteur et de même


direction que la ligne de plus grande pente , le véhicule quitte la position A avec
une vitesse nulle et atteint la position B avec une vitesse de valeur v B = 20 m.s-1
. La distance entre A et B est égale à 100 m .

a - Enoncer le théorème de l’énergie cinétique .


b - Calculer la valeur de F en appliquant ce théorème au système constitué par le
véhicule .

2) - Lorsque le véhicule passe en B , la force motrice F est supprimée . Le véhicule


continue son mouvement jusqu’à atteindre la position C où sa vitesse s’annule .

Montrer que le système ( véhicule , Terre ) n’est pas conservatif . En déduire la


distance entre B et C

Exercice2

Un solide (S ) de masse m = 0,14 Kg se déplace sur une rectiligne inclinée


D’un angle α = 10° par rapport àl’ horizontale .Le solide ( S) est lâché sans vitesse
initiale du point A d abscisse x A définie relativement au repère(B, i ,j ).

Arrivé au point K il s'engage dans un mouvement de chute libre

3
parabolique ou tout type de frottement est négligeable et rencontre e sol au point I
tel que la différence d'altitude entre les points K et I est h = 1 m comme l’ indique
la figure 5

Les frottements auxquels est soumis le solide , ( S ) au cours de son mouvement


entre les points A et K sont équivalents à une force f' d'intensité supposée constante
A l’aide d’un dispositif approprié, on détermine la vitesse instantanée du solide
( S )lors de son passage par les points B. C . D E et K c abscisses respectives
0 m ; 0,2 m 0,4m ; 0,6 m et   0,8 m

Ceci permet de tracer e diagramme de là figure - 6 –correspondant à l’énergie


cinétique du solide (S ) en fonction de l’ abscisse x .

1-a- En appliquant, le
théorème de l’énergie
cinétique au solide (S )
entre la position B et une
position quelconque M
d’abscisse x par rapport
au repère ( B , i )

montrer que :

Ec ( x ) = ( mIIg II sinα – II f II ) x + EcB

b- En exploitant le diagramme de là figure - 6 - déterminer l'intensité de la force


de frottement f et la valeur de l’abscisse X A du point A .

on donne IIg II = 9,8m.s-2

2- a –montrer que l’ énergie mécanique Em du système ( Terre , (S )) est conservée


au cours du mouvement de chute parabolique

b - Calculer la valeur de Em sachant que l’énergie potentielle de pesanteur au sol


4
est nulle
c - En déduire la valeur de la vitesse avec laquelle le solide ( S ) percute le sol en I

Nom de cette verrerie

Espèce chimique dosante

Nom de cette verrerie

Espèce chimique à doser

Agitateur magnétique Barreau aimanté

Vous aimerez peut-être aussi