Vous êtes sur la page 1sur 6

ABRÉV.

GRP : dictionnai JOB : pr1deb DIV : 10⊕abrev⊕dic⊕auteurs p. 1 folio : 31 --- 1/3/010 abréviation
--- 12H55 (ARG. S
ABSOLT absolument (en construction absolue : des G
GRP : dictionnai JOB : pr1deb DIV : 10⊕abrev⊕dic⊕auteurs p. 1 folio : 31 --- 1/3/010 --- 12H55 sans le complément attendu) public
ABSTRAIT qualifie un sens (s’oppose à CONCRET) le la
ABUS. abusif confon
ABUSIVT abusivement (emploi très critiquable, ARITHM. terme
parfois faux sens ou solécisme) ART. articl
DE LA LANGUE FRANÇAISE XXXI ACCUS. accusatif ABRÉVIATIONS ARTILL. terme
DE abréviations
LA LANGUE FRANÇAISE XXVIII
XXXI ACOUST. terme d’acoustique ABRÉVIATIONS
le petit robert ARTS
ADAPT. adapté, adaptation (d’une forme étrangère (ou EN ART) mot
DE LA LANGUE FRANÇAISE XXXI adaptée en français) ABRÉVIATIONS nique
ADJ. adjectif (LOC. ADJ. : locution adjective) ASTROL. terme
ADJT adjectivement (emploi en valeur d’adjectif ASTRON. terme
d’un mot qui ne l’est pas normalement) terme
TABLEAU DES TERMES, SIGNESADMIN. CONVENTIONNELS
dans la langue écrite de l’administration
ASTRONAUT.
AT. atomi
TABLEAU DES
ET ABRÉVIATIONS DU DICTIONNAIRETERMES, SIGNES CONVENTIONNELS
seulement atomi
ET ABRÉVIATIONS
TABLEAU DES TERMES, SIGNES ADVT DU DICTIONNAIRE
ADV. adverbe ; adverbial
CONVENTIONNELS
ATHLÉT. terme
adverbialement (emploi comme adverbe ATTRACTION phéno
terminologie
ET (technique,
ABRÉVIATIONS
REM. Dans ce tableau, terme présente un mot de spécialistes
didactique,
DU DICTIONNAIRE
scientifique) et non
d’un
du
quimot fait qui
vocabulaire
partie ne d’unel’est pas normalement)
courant.
l’aspe
REM. Dans ce tableau, terme présente un mot deAÉRONAUT. spécialistes terme d’aéronautique
qui fait partie d’une en ét
Les noms de(technique,
terminologie domaines didactique, ne renvoient pas à desetdomaines
scientifique) non du
AGRIC. encyclopédiques,
vocabulaire
terme d’agriculture courant. ils ou au
indiquent
Les
REM. noms Dansque de le
ce domaines terme terme
tableau, dont ils
ne renvoient précèdent
présente la
à définition
pasmot
un des domaines
de spécialistes
AGRON. appartient au partie
encyclopédiques,
terme
qui d’agronomie
fait vocabulaire d’uneils AUDIOVIS. terme
des spécialistes
indiquent
terminologie que(technique, de ce
le terme dont domaine. ils précèdent
didactique, la définition
scientifique) et nonappartient
ALCHIM. terme
du duau langage
vocabulaire vocabulaire
courant. des alchimistes (mot AUGMENT. augm
des
Les spécialistes
noms de domaines de ce domaine. ne renvoient pas à des domaines vieux ou encore utilisé
encyclopédiques, ils en histoire des AUJ. aujou
indiquent que le terme dont ils précèdent la définition appartient sciences)au vocabulaire AUTOM. terme
I numéros généraux decorrespondant
des spécialistes ce domaine. à un ALLÉGOR. allégorique
ALG. terme d’algèbre AUTOMAT. terme
regroupement
I numéros généraux de sens apparentés ou
correspondant à un de allusion
ALLUS. allégorique
ALLÉGOR.
formes semblables
regroupement de sens apparentés ou de ALLUS. terme d’alpinisme
ALPIN. allusion
subdivision
A, IB formes
numérossemblables de , ...
généraux correspondant à un
I II dans les grands ALTÉRATION modification
ALPIN. terme
ALLÉGOR. allégoriqued’alpinisme anormale d’une forme
articles
A, B subdivision
regroupement de deI ,sens II ... apparentés
dans les grands ou de ancienne ou étrangère
ALLUS. modification
ALTÉRATION allusion anormale d’une forme
t 1, t 2 articles
numérossemblables
formes correspondant à un sens, et (par) analogie
ANAL. ancienne : qualifie le sens d’un mot
ou étrangère
ALPIN. terme d’alpinisme
éventuellement
t 1,A,t 2B numéros
subdivision de àI unII emploi
correspondant à unou
... dans ungrands
lessens, typeet issu du
ANAL. (par)
ALTÉRATION sens précédent
analogie
modification qualifie par
: anormale une
le sens
d’une comparai-
d’unforme
mot
d’emploi (parfoisà ,un
éventuellement
articles regroupés
emploi sous ou un I , typeII ) son
issu implicite
du sens
ancienne (ex. analogie
ou précédent
étrangère par unede comparai-
forme, de
t sert à (parfois
numéros introduire
t 1, t 2 d’emploi correspondant les à articles
regroupés soussens,
un I , sans )
II et couleur)
son impliciteou plus (ex. généralement
analogie
ANAL. (par) analogie : qualifie le sens d’un mot de une valeur
forme, de
t sert
subdivisions
à introduire
éventuellement à un les emploi articles
ou un sans type impliquant
couleur)
issu du sens ou le plus sentiment
généralement
précédent pard’un
unerapport
une valeur
comparai-
signe
D subdivisionsde subdivision
d’emploi (parfois regroupés sous I , II ) qui sépare les terme
ANAT. impliquant
son d’anatomie
implicite le sentiment
(ex. analogie d’underapport
forme, de
Dt signe
nuances
sert àdede sens ou d’emploi
subdivision
introduire lesquiarticlesàsépare
l’intérieur les
sans ANCIENNT anciennement
ANAT. terme
couleur) ou plus: présente
d’anatomie généralement un mot une ouvaleurun
d’un sens
nuances
subdivisions t 1, tou
de (sens etc.), suivi
2, d’emploi ou non
à l’intérieur sens
ANCIENNT anciennement courant qui
: désigne
présente
impliquant le sentiment d’un rapport ununemot chose
ou un du
d’une
D d’un nouvelle
signe sens t 1, tdéfinition
de (subdivision 2, etc.),quisuivi ou non
sépare les passé courant
ANAT. sens
terme disparue.
d’anatomie qui Ne désigne
pas confondre du,
avec VIEUX
une chose
dans
E d’une une
nuances étymologie,
nouvelle
de sens définition sépare la
ou d’emploi à l’intérieurdate d’appa- ANCIENNT passé avec disparue. :Neprésente
anciennement
HIST. pas confondre un mot un,
avecouVIEUX
rition
E dans
d’un une duétymologie,
sens mot(t 1,ent français etc.), de
2, sépare la son
dateou
suivi origine
d’appa- non anglais
ANGL. avec
sens HIST.
courant qui désigne une chose du
sépare du
— rition
d’une lesmot
nouvelle nuances
endéfinition
françaisdéterminées
de son origine par le ANGLIC. anglicisme
ANGL. anglais : mot anglais,
passé disparue. Ne pas confondre avec VIEUX, de quelque
contexte
—E sépare
dans une les;étymologie,
les emplois
nuances ou la
déterminées
sépare expressions par leà
date d’appa- provenance
ANGLIC. anglicisme
avec HIST. qu’il
: mot soit,anglais,
employédeen quelque
français
l’intérieur
contexte
rition du; mot d’unen
les même
emploisfrançais sens
ou deexpressions
son origineà et critiqué qu’il
ANGL. provenance
anglais comme soit, emprunt
employé en abusif
françaisou
t CONTR. t HOM. annonce
— l’intérieur
sépare les d’unune rubrique
nuances même finale
sens
déterminées (contraires,
par le ANGLIC. et inutile (les
critiqué :comme
anglicisme mots anglais
mot anglais, employés
empruntdeabusif depuis
quelqueou
homonymes)
t CONTR. t HOM. annonce
contexte ;uneles rubrique
emplois finale (contraires,à
ou expressions longtemps
inutile (les et
mots normalement
anglais
provenance qu’il soit, employé en français en
employés français
depuisne
avant une entrée,
1, 2 homonymes)
l’intérieur d’un même signalesens qu’il s’agit d’une sontcritiqué
longtemps
et pas précédés
et comme
normalement deemprunt
cetteenmarque)
français
abusif ne ou
t CONTR. t1HOM. forme
, 2 avant
annonce homographe
uneune entrée, d’une
signalefinale
rubrique autre
qu’il s’agit (ex.
d’une
(contraires, 1 antique
ANT. sont
inutile pas (lesprécédés
mots anglais de cette marque)
employés depuis
POSTER
forme
homonymes) , 2 POSTER
homographe ) ; ce autre
d’une numéro (ex. est 1 ANTHROP. terme
ANT. antique
longtemps d’anthropologie
et normalement en français ne
rappelé
avant unedans
1, 2 POSTER , entrée,
2 POSTERlessignalerenvois ce et
) ; qu’il numérodansd’une
s’agit les
est ANTIPHR.
ANTHROP. terme (par)
sont pasantiphrase
d’anthropologie : en exprimant
précédés de cette marque) par ironie
contraires
rappelé dans
forme homographe (ex. les
Á 1 renvois poster
d’une ) et autre dans (ex.les1 l’opposé
ANT. (par)
ANTIPHR. antique de ce :qu’on
antiphrase veut dire
en exprimant par ironie
* contraires
placé après
POSTER, (ex. un mot,
Á 1 poster
2 POSTER signifie
) ; ce qu’on
) numéro est y terme employé
ANTIQ. l’opposé
ANTHROP. terme de ce en
d’anthropologie qu’onhistoire dire X HIST.
veutantique.
trouvera
* placé
rappelé après une un
dans explication
lesmot, renvois signifieet dans qu’on les y ANTIQ.
ANTIPHR. terme
APIC. terme d’apiculture
employé
(par) antiphrase en: en histoire
exprimantantique.par X ironie
HIST.
placé avant
o trouvera
contraires une unexplication
(ex. Ámot, dans une
1 poster ) étymologie, APPELL. appellation
APIC. terme
l’opposé d’apiculture
de ce qu’on veut dire
signifie
o* placé qu’il s’agit d’une formequ’onnon apposition (PAR APPOS. : par antique.
apposition). Se
placé avant
après unun mot, mot, dans une étymologie,
signifie y APPOS.
ANTIQ. appellation
APPELL. terme employé en histoire X HIST.
attestée,
signifie
trouvera qu’il reconstituée
une s’agit d’une
explication selonforme les non lois dit d’und’apiculture
APIC. apposition
APPOS. terme nom(PAR qui APPOS. en: suit un autre et Se
par apposition). le
phonétiques
o attestée,
placé avantreconstituée
un mot, dansselon les lois
une étymologie, APPELL. ditdétermine, sans mot
d’un nom qui en suit un autre et le
appellation grammatical entre
suivi d’unqu’il
Á phonétiques
signifie mot en gras, présente
s’agit d’une forme un motnon qui eux
APPOS. détermine,
apposition (sans PAR APPOS. mot: grammatical
par apposition). entre
Se
a un grand
Á suivi d’un mot
attestée, rapport
en gras,
reconstituée de sensprésente: 1° avec
selon unlesmotle motqui
lois après
APR. eux
dit d’un nom qui en suit un autre et le
traité ; 2° avec
aphonétiques
un grand rapport l’exemple
de sens qui précède
: 1° avec le mot arabe
AR. après
APR. détermine, sans mot grammatical entre
G dans
Á traité les
; 2° étymologies,
suivi d’un avec
mot en l’exemple présente
gras, présente qui précède
ununmot terme
qui ARBOR. terme
AR. arabe
eux d’arboriculture. X SYLVIC.
G dans apparenté.
a un grand X aussideCF.
les étymologies,
rapport présente
sens : 1° avec un le terme
mot ARCHÉOL. terme
après d’archéologie,
APR. terme
ARBOR. d’arboriculture. X SYLVIC. (X ANTIQ.),
d’Antiquité
après ;chaque
[ ] apparenté.
traité 2° avec X entrée,
l’exemple
aussi CF.contient la pronon-
qui précède ARCHÉOL. d’art ou
AR. terme
arabe d’histoire concernant
d’archéologie, d’Antiquitédes objets
(X ANTIQ. ),
ciation enétymologies,
alphabet
entrée,phonétique présentela;un dans un matériels
[G] après
dans chaque
les contient pronon-
terme ARBOR. d’art
terme oud’arboriculture.
d’histoire concernant X SYLVIC.des objets
article,
ciation
apparenté. contient
en alphabet la
X aussi phonétique prononciation
CF. ; dans un d’un terme d’archéologie,
ARCHIT. matériels
ARCHÉOL. terme d’architectured’Antiquité (X ANTIQ.),
groupe
[ ] article, de
après chaque mots
contient entrée,oula d’une entrée
prononciation
contient dérivée
la pronon- d’un mot
d’art d’argot,
ARG. terme
ARCHIT. ou emploiconcernant
d’architecture
d’histoire argotique limité à un
des objets
posant de
groupe
ciation un mots
en problème
alphabet particulier
ou phonétique
d’une entrée dérivée
; dans un ARG. motmilieu particulier,
d’argot,
matériels emploi surtout argotiqueprofessionnel
limité à un
abréviation
contientun
/ / posant
ABRÉV. article, uneproblème
contient variante la (graphie,
particulier
prononciation conjugaison) d’un (ARG. SCOL.
ARCHIT. milieu
terme : argot scolaire
particulier,
d’architecture surtout ; ARG. MAR. : argot
professionnel
ABSOLT absolument
admise par
ABRÉV. abréviation
groupe de Les mots(en construction
Rectifications
ou d’une de entrée absolue
dérivée:
l’orthographe des
ARG. (mot marins),
d’argot,
ARG. SCOL. : argot mais
emploi scolaire inconnu
argotique du : grand
; ARG. limité
MAR. argot
à un
sans
ABSOLT absolument le
(Journal complément
officiel
posant un problème n° 100,
(en construction attendu)
décembre 1990)
particulierabsolue : public
des
milieu ;
marins),
particulier,
ARG. FAM. : mot
mais surtout d’argot passé
inconnuprofessionnel
du granddans
ABSTRAIT
ABRÉV. sans qualifie
abréviation un sens (s’oppose
le complément attendu) à CONCRET) le langage
public ; familier: mot ; argotique.
d’argot
(ARG. SCOL. : argot scolaire ; ARG. MAR. : argot
ARG. FAM. passé Ne pas
dans
ABSTRAIT
ABSOLT abusif un sens
ABUS. qualifie
absolument (en (s’oppose
construction à CONCRET )
absolue : confondre
le
des langage
marins),avec familier
mais
FAM. et ;POP.argotique.duNegrand
inconnu pas
ABUSIVT abusivement
ABUS. abusif (emploi
sans le complément attendu) très critiquable, terme
public ;d’arithmétique
ARITHM. confondre avecFAM.
ARG. FAM.: et mot POP.d’argot passé dans
ABSTRAIT parfois
qualifie faux
ABUSIVT abusivement un sens sens
(emploi ou solécisme)
(s’oppose trèsà CONCRET
critiquable,
) ARITHM. article
ART. terme
le d’arithmétique
langage familier ; argotique. Ne pas
ACCUS. accusatiffaux sens ou solécisme)
ABUS. parfois
abusif ARTILL. terme
ART. article d’artillerie
confondre avec FAM. et POP.
ACOUST.
ABUSIVT terme d’acoustique
ACCUS. accusatif
abusivement (emploi très critiquable, ARTS terme
ARTILL.
ARITHM. terme d’artillerie
d’arithmétique
ADAPT. terme
ACOUST. adapté,d’acoustique
parfois adaptation
faux sens (d’une ou solécisme)forme étrangère (ou EN ARTSART) mot spécial au langage des arts (tech-
ART. article
ACCUS. adaptée
ADAPT. adapté, en français)
accusatifadaptation (d’une forme étrangère ART) mot
(ou ENARTILL. nique,
termespécial critique,
d’artillerie au histoire...)
langage des arts (tech-
ACOUST. adjectif
ADJ. adaptée (en ADJ. : locution adjective)
LOC. français)
terme d’acoustique ASTROL. terme d’astrologie
ARTS nique, critique, histoire...)
ADJT
ADAPT. adjectivement
ADJ. adjectif
adapté, LOC. ADJ.(emploi
(adaptation (d’une
: locution en valeur
forme
adjective) d’adjectif
étrangère (ou ASTRON. termespécial
ART) terme
ASTROL.
EN mot d’astronomie
d’astrologie au langage des arts (tech-
d’un motenqui
ADJT adjectivement
adaptée ne l’est en
(emploi
français) pas normalement)
valeur d’adjectif ASTRONAUT.
ASTRON. termeterme d’astronomie
nique, d’astronautique
critique, histoire...)
ADMIN. dans
ADJ. d’un la (langue
mot
adjectif LOC.quiADJ.neécrite l’est de
: locution pasl’administration
normalement)
adjective) ASTRONAUT.
ASTROL. atomique
AT. terme (No AT., M. AT. : numéro, masse
terme d’astronautique
d’astrologie
ADJT dans
ADMIN. seulement
la langue(emploi
adjectivement écrite de en l’administration
valeur d’adjectif ASTRON. atomique)
AT. atomique
terme d’astronomie(No AT., M. AT. : numéro, masse
adverbe
ADV. seulement
d’un mot ; adverbial
qui ne l’est pas normalement) terme d’astronautique
ATHLÉT. atomique)
ASTRONAUT. terme d’athlétisme
ADVT adverbialement
ADV. adverbe
ADMIN. dans la ;langue
adverbial (emploi
écrite de comme adverbe
l’administration ATTRACTION phénomène
AT. terme
ATHLÉT. atomique (No par
d’athlétisme AT., M. lequel
AT. : un mot masse
numéro, prend
d’un mot
ADVT adverbialement
seulement qui ne l’est pas
(emploi comme adverbe normalement) l’aspect d’un par
ATTRACTION phénomène
atomique) autrelequel mot avec un lequel
mot prend il est
AÉRONAUT.
ADV. d’unterme mot
adverbe d’aéronautique
qui ne l’est pas normalement)
; adverbial en
ATHLÉT. l’aspectétroite relation (formelle,
d’un autre mot avec lequel il est
terme d’athlétisme syntaxique
AGRIC.
AÉRONAUT. terme d’aéronautique
ADVT terme d’agriculture
adverbialement (emploi comme adverbe ou
en autre)
étroite relation
ATTRACTION phénomène par lequel un mot prend (formelle, syntaxique
AGRON.
AGRIC. termetermemot
d’un d’agronomie
d’agriculture
qui ne l’est pas normalement) AUDIOVIS. ou termeautre)
l’aspect d’audiovisuel
d’un autre mot avec lequel il est
ALCHIM.
AGRON. terme
AÉRONAUT. terme d’agronomie
terme du langage des alchimistes (mot
d’aéronautique AUGMENT.
AUDIOVIS. termeaugmentatif
en d’audiovisuel
étroite relation (formelle, syntaxique
vieux
AGRIC. terme
ALCHIM. terme du ou encore utilisé
langage des alchimistes (mot
d’agriculture en histoire des AUJ. aujourd’hui
AUGMENT. augmentatif
ou autre)
sciences)
vieux ou
AGRON. terme d’agronomie encore utilisé en histoire des AUDIOVIS. terme d’audiovisuelde l’automobile
AUTOM.
AUJ. terme
aujourd’hui du langage
ALCHIM. terme du
ALG. sciences)
terme d’algèbre
dulangage
langage des des alchimistes
alchimistes (mot vieux (mot AUTOMAT.
AUTOM. terme
AUGMENT. terme du
augmentatif de l’automatique
langage de l’automobile
ALG. terme
vieux
ou encored’algèbre
ou encore
utilisé en utilisé
histoire en histoire des
des sciences) AUTOMAT. AUJ. terme
aujourd’huide l’automatique
sciences) AUTOM. terme du langage de l’automobile
ALG. terme d’algèbre AUTOMAT. terme de l’automatique

32101244_I-XL_malavt_PR1-18.indd 28 02/03/18 13:39


GRP : dictionnai JOB : pr1deb DIV : 10⊕abrev⊕dic⊕auteurs p. 2 folio : 32 --- 1/3/010 --- 12H55

de la langue française XXIX abréviations


ABRÉVIATIONS XXXII LE PETIT ROBERT

AUXIL. auxiliaire CONTR. contraire


AVANT AVANT 1655 : au plus tard en 1655, souvent CONTRACT. contraction
date de mort d’un auteur dont on ne peut COORDIN. coordination
dater certaines œuvres CORRUPTION altération d’une forme
AVIAT. terme de l’aviation COUR. courant : insiste sur le fait qu’un sens,
BACTÉRIOL. terme de bactériologie un emploi est connu et employé de tous,
BALIST. terme de balistique quand le mot est d’apparence savante ou
BÂT. terme du bâtiment quand les autres sens sont techniques,
BIBL. biblique savants, etc. ; PLUS COUR. : plus courant que
BIJOUT. terme de bijouterie d’autres sens eux-mêmes courants ; ou
BIOCHIM. terme de biochimie relativement plus courant que les autres
BIOL. terme de biologie sens (sans être très courant dans l’absolu)
BLAS. terme de blason COUT. terme de couture
BOT. terme de botanique ; botanique (adj.) CR. criminel (DR. CR. : droit criminel)
BOUCH. terme de boucherie CRISTALLOGR. terme de cristallographie
BOULANG. terme de boulangerie CROISEMENT contamination de deux mots à l’origine
BOURSE terme du langage boursier d’un troisième, participant de chacun d’eux
BX-ARTS beaux-arts CUIS. terme de cuisine, excluant le plus
C.-À-D. c’est-à-dire souvent les termes propres à la pâtisserie.
CALLIGR. terme de calligraphie X PÂTISS.
CAN. canon (DR. CAN. : droit canon) CYBERN. terme de cybernétique
CARACTÉROL. terme de caractérologie DANSE terme de danse. X CHORÉGR.
CARD. cardinal (ADJ. NUMÉR. CARD. : adjectif numéral DÉBUT devant un siècle jusqu’au xv e s. (1492),
cardinal) signifie que le texte a été composé entre
CARTES terme spécial aux jeux de cartes les années 01 et 34. Ex. début xiv e s. = entre
CARTOGR. terme de cartographie 1301 et 1334. À partir du xvi e siècle,
CATHOL. catholique ; catholicisme signifie que le mot apparaît dans les pre-
CELL. cellulaire (BIOL. CELL. : biologie cellulaire) mières années du siècle.
CELT. celtique DÉF. 1° défini (ART. DÉF. : article défini) ; 2° défi-
CÉRAM. terme de céramique nition
CF. confer, comparez : sert à présenter un DÉFORM. déformation. X ALTÉRATION, CORRUPTION
mot de sens différent, mais comparable ; DÉM. démonstratif
une expression, une locution de même DÉMOGR. terme de démographie
sens (en cas d’ambiguïté, le mot où l’on DÉNIGR. dénigrement (PAR DÉNIGR. : par dénigrement,
trouvera des informations est indiqué présente un mot ou un emploi péjoratif,
par *) ; une expression, un terme de injurieux) X PÉJ.
formation semblable, de même origine, DENT. dentaire (CHIR. DENT. : chirurgie dentaire)
dans les étymologies DESS. terme de dessin
CHANS. chanson DÉTERM. 1° déterminatif ; 2° déterminant
CHARCUT. terme de charcuterie DIALECTAL qualifie un mot ou un emploi provenant
CHARPENT. terme de charpenterie d’un dialecte, d’un patois, qui n’est pas
CHASSE terme de chasse (surtout chasse au fusil). employé comme un mot du français
X VÉN. général et n’appartient pas à l’usage
CHAUSS. chaussées (PONTS ET CHAUSS. : Ponts et bourgeois, urbain (à la différence de
Chaussées) RÉGIONAL)
CH. DE FER terme des chemins de fer DIDACT. didactique : mot ou emploi qui n’existe
CHIM. terme de chimie ; chimique que dans la langue savante (ouvrages
CHIR. terme de chirurgie pédagogiques, etc.) et non dans la langue
CHORÉGR. terme de chorégraphie (danse classique) parlée ordinaire. – Les mots didactiques
(CHOSES) présente un sens, un emploi où le mot sont présentés par DIDACT., SC. (sciences) ou
(adjectif, verbe) ne peut s’employer une abréviation d’un nom de science
qu’avec des noms de choses (s’oppose à DIPLOM. terme de diplomatie ; diplomatique
ÊTRES VIVANTS ou à PERSONNES) DIR. direct (TR. DIR. : transitif direct)
CHRÉT. chrétien (LITURG. CHRÉT. : terme de la liturgie DOC. terme de documentation
chrétienne) DR. terme de la langue du droit (DR. CAN. : droit
CIN. terme du cinéma canon ; DR. CIV. : droit civil ; DR. COMM. : droit
CIV. civil (DR. CIV. : droit civil) commercial ; DR. CR. : droit criminel ; DR.
CLASS. classique FISC. : droit fiscal ; DR. INTERNAT. : droit

COLLECT. collectif : présente un mot employé au international ; DR. TRAV. : droit du travail)
singulier pour désigner un ensemble, une ÉBÉNIST. terme d’ébénisterie
pluralité ÉCOL. terme d’écologie
COLLECTIVT collectivement, en emploi collectif ÉCON. terme d’économie
COMM. terme de la langue commerciale ou terme ÉD. édition
technique concernant les activités com- ÉLECTR. terme d’électricité
merciales ; commercial (DR. COMM. : droit ÉLECTRON. terme d’électronique
commercial) ÉLECTROTECHN. terme d’électrotechnique
COMMUNIC. terme de la communication ELLIPT elliptiquement : présente une expression
COMPAR. 1° comparaison (PAR COMPAR. : par compa- où un terme attendu n’est pas exprimé
raison avec ce qui précède, lorsque cette EMBRYOL. terme d’embryologie
comparaison est explicite [emploi de EMPHAT. emphatique
comme, tel]) ; 2° comparatif ENFANTIN (LANG. ENFANTIN : langage enfantin, mot,
COMPL. complément expression du langage des jeunes enfants,
COMPOS. 1° composé ; 2° composition que des adultes peuvent également
COMPTAB. terme de comptabilité employer en s’adressant à eux ou par
CONCRET qualifie un sens (s’oppose à ABSTRAIT) emploi stylistique)
CONDIT. conditionnel ENTOMOL. terme d’entomologie
CONFIS. terme de confiserie ENV. environ
CONFUS. confusion (PAR CONFUS. : par confusion) ENZYMOL. terme d’enzymologie
CONJ. 1° conjonction ; 2° conjonctif (LOC. CONJ. : ÉPISTÉM. terme d’épistémologie
locution conjonctive) ÉQUIT. terme d’équitation. X HIPPOL.
CONJUG. conjugaison ÉQUIV. équivalent
CONSTIT. constitutionnel ESCR. terme d’escrime
CONSTR. terme de construction ESP. espagnol

32101244_I-XL_malavt_PR1-18.indd 29 02/03/18 13:39


GRP : dictionnai JOB : pr1deb DIV : 10⊕abrev⊕dic⊕auteurs p. 3 folio : 33 --- 1/3/010 --- 12H55 G

DEabreviations
LA LANGUE FRANÇAISE XXX
XXXIII ABRÉVIATIONS
le petit robert

ETHNOGR. terme d’ethnographie HORLOG. terme d’horlogerie


ETHNOL. terme d’ethnologie HORTIC. terme d’horticulture
ÉTHOL. terme d’éthologie HYDROGR. terme d’hydrographie
EUPHÉM. euphémisme (PAR EUPHÉM. : par euphémisme, HYPERB. hyperbole (PAR HYPERB. : par hyperbole)
présente un emploi qui remplace un IBID. ibidem (dans le même livre)
terme plus cru) ICONOGR. terme d’iconographie
ÉVANG. évangélique ID. idem
EX. exemple (PAR EX. : par exemple)
IMMUNOL. terme d’immunologie
EXAGÉR. exagération (PAR EXAGÉR. : par exagération,
présente un sens, une expression empha- IMP. imparfait (temps du verbe)
tique) IMPÉR. impératif (mode du verbe)
EXCLAM. exclamation ; exclamatif, en interjection IMPERS. impersonnel (V. IMPERS. : verbe imperson-
EXPR. expression (DANS QUELQUES EXPR. : sens qui ne nel) ; impersonnellement (emploi imper-
se manifeste que dans quelques expres- sonnel d’un verbe personnel)
sions) IMPR. impropre (emploi critiquable, par confu-
EXT. (par) extension : qui présente un sens plus sion sémantique)
large ; qui s’applique à de plus nombreux IMPRIM. terme d’imprimerie. X TYPOGR.
objets (s’oppose à SPÉCIALT). Ne pas confon- IMPROPRT improprement
dre avec PLUS GÉNÉRALT IND. indirect (V. TR. IND. : verbe transitif indirect,
F. 1° forme ; 2° féminin (N. F. : nom féminin) dont l’objet est introduit par une
FAM. familier (usage parlé et même écrit de la préposition ; COMPL. IND. : complément
langue quotidienne : conversation, etc., indirect, introduit par une préposition)
mais ne s’emploierait pas dans les INDÉF. indéfini
circonstances solennelles ; concerne la INDIC. indicatif (mode du verbe)
situation de discours et non l’apparte- INDUSTR. terme de l’industrie ; industriel (adj.)
nance sociale, à la différence de POPU- INF. infinitif
LAIRE X POP.)
INFORM. terme d’informatique
FAUCONN. terme de fauconnerie
FÉM. féminin (AU FÉM. : au féminin) INGÉN. terme d’ingénierie
FÉOD. terme concernant la féodalité, utilisé par INTERJ. interjection
les historiens, les juristes, etc. INTERNAT. international (DR. INTERNAT. : droit interna-
FIG. figuré : sens issu d’une image (valeur tional)
abstraite correspondant à un sens concret) INTERROG. interrogation ; interrogatif
FIN devant un siècle jusqu’au xv e s. (1492) INTR. intransitif (V. INTR. : verbe intransitif, qui
signifie que le texte a été composé entre n’a jamais de complément d’objet dans
les années 66 et 00. Ex. fin xii e s. = entre le sens envisagé [ne pas confondre avec
1166 et 1200. À partir du xvi e siècle, ABSOLT])
signifie que le mot apparaît au tournant INTRANS. intransitivement (passage d’un transitif à
du siècle. un emploi intransitif)
FIN. terme de finances ; financier, adj. (DR. FIN. : INTROD. introduisant (telle forme, tel mot)
droit financier) INUS. inusité : emploi qui est extrêmement
FISC. fiscal rare, ou non attesté hors des dictionnaires
FORTIF. terme de fortifications INV. invariable
FRANÇAIS ancien français, du ix e s. à 1350 ; moyen IRON. ironique, ironiquement, pour se moquer
français, de 1350 à 1600 ; français (souvent par antiphrase)
moderne, depuis 1600. IRRÉG. irrégulier
FRÉQUENT. fréquentatif IT. italien
FUT. futur JARD. terme de jardinage
GÉNÉR. général
JEU, JEUX terme spécial à un jeu (peu connu dans
GÉNÉRALT généralement, le plus souvent ; PLUS
l’usage général)
GÉNÉRALT : d’une façon plus courante (faits,
caractères) JOAILL. terme de joaillerie
GÉNÉT. terme de génétique JOURNAL. terme particulier au milieu de la presse,
GÉOD. terme de géodésie du journalisme
GÉOGR. terme de géographie JUD. judaïque (ANTIQ. JUD., RELIG. JUD. : terme
GÉOL. terme de géologie didactique concernant l’Antiquité judaï-
GÉOM. terme de géométrie que, la religion judaïque)
GÉOMORPH. terme de géomorphologie JURID. juridique
GÉOPHYS. terme de géophysique LANG. langage
GÉROND. gérondif LAT. latin
GREC grec, adj. (ANTIQ. GR., HIST. GR. : Antiquité, LATIN LATIN CLASSIQUE, de l’époque de Cicéron (I er s.
histoire grecque) ; grec (employé seul : av. J.-C. – 14 apr. J.-C.) ; LATIN IMPÉRIAL ou
grec ancien), grec byzantin : grec POST-CLASSIQUE, de l’époque de l’Empire
médiéval parlé entre 330 et 1453 (i er-ii e s.) ; BAS LATIN, LATIN TARDIF (iii e-v e s.) ; LATIN
GRAMM. terme de grammaire MÉDIÉVAL (v s. à la Renaissance) ; LATIN MODERNE
e

GRAV. terme de gravure (xvi e s. – début du xx e s.) ; LATIN POPULAIRE,


GYMN. terme de gymnastique parlé par les peuples conquis, reconstitué
HAPAX apparition, attestation isolée d’un mot à partir des langues romanes ; LATIN CHRÉTIEN,
(suivi de la date de cette attestation) utilisé par la communauté des premiers
HÉMATOL. terme d’hématologie chrétiens ; LATIN SCOLASTIQUE, utilisé en dia-
HÉRALD. terme d’héraldique lectique à partir du xiii e s. ; LATIN DIDACTIQUE,
HIPPOL. terme d’hippologie utilisé dans l’enseignement ; LATIN BIBLIQUE,
HISPANO- qui a servi à traduire la Bible des Septante
AMÉRICAIN espagnol d’Amérique et la Vulgate ; LATIN ECCLÉSIASTIQUE, langue de
HIST. 1° terme d’histoire (HIST. ANT. : histoire l’administration de l’Église ; LATIN RELIGIEUX,
antique [X ANTIQ.] ; HIST. MOD. : histoire de la liturgie ; LATIN SCIENTIFIQUE ou LATIN SAVANT,
moderne ; HIST. SC. : histoire des sciences ; forgé par les savants avec les racines du
HIST. RELIG. : histoire des religions, etc.) ; latin classique, et servant de langue
2° historique scientifique universelle ; LATIN DES BOTANISTES,
HISTOL. terme d’histologie DES MÉDECINS..., utilisé dans la terminologie

HOM. homonyme : présente la ou les formes de la botanique, de la médecine...


ayant la même prononciation que le mot LÉGISL. terme de législation
traité (HOM. poss. : homonyme possible) LING. terme de linguistique

32101244_I-XL_malavt_PR1-18.indd 30 02/03/18 13:39


GRP : dictionnai JOB : pr1deb DIV : 10⊕abrev⊕dic⊕auteurs p. 4 folio : 34 --- 1/3/010 --- 12H55

de la langue
ABRÉVIATIONS française XXXI
XXXIV abréviations
LE PETIT ROBERT

LITTÉR.1° terme des études littéraires (HIST. LITTÉR. : NO numéro (No AT. : numéro atomique)
terme d’histoire littéraire) ; 2° littéraire : NAT. naturel (SC. NAT. : sciences naturelles)
désigne un mot qui n’est pas d’usage NAVIG. terme de navigation
familier, qui s’emploie surtout dans la NÉOL. néologisme : mot nouveau relevé ou
langue écrite élégante. Ce mot a générale- entendu depuis peu de temps
ment des synonymes d’emploi plus courant NEUROL. terme de neurologie
LITTÉRALT littéralement, mot pour mot NOMBR. nombreux
LITURG. terme de liturgie (LITURG. CATHOL., CHRÉT., JUD., NOM
etc.) DÉPOSÉ nom appartenant à une firme commer-
LOC. locution (groupe de mots formant une ciale, mais utilisé comme nom commun
unité et ne pouvant pas être modifié à NUCL. terme spécial au domaine nucléaire (PHYS.
volonté ; certaines ont la valeur d’un mot NUCL. : physique nucléaire)
grammatical) ; LOC. ADV. : locution adver- NUMÉR. numéral
biale, à valeur d’adverbe ; LOC. CONJ. : NUMISM. terme de numismatique. X ARCHÉOL.
locution conjonctive, à valeur de conjonc- OBSC. obscur
tion ; LOC. PRÉP. : locution prépositive, à OCÉANOGR. terme d’océanographie
valeur de préposition ; LOC. ADJ. : locution OCCID. occidental
adjective, à valeur d’adjectif. – LOC. FIG. : OFFIC. officiel (RECOMM. OFFIC. : recommandation
locution(s) figurée(s) ; LOC. FAM. : expression officielle)
familière ; LOC. PROV. : locution proverbiale ONOMAT. onomatopée ou formation expressive ;
LOG. terme de logique onomatopéique
M. 1° masculin (N. M. : nom masculin ; ADJ. M. : OPPOS. opposition (PAR OPPOS. : par opposition à)
adjectif masculin). Le nom masculin OPPOSÉ À introduit un mot de sens opposé, en
s’emploie aussi à propos d’une femme si le opposition permanente
mot est défini par Personne qui... Autre- OPT. terme d’optique
ment, la définition commence par Celui ORD. ordinal (ADJ. NUMÉR. ORD. : adjectif numéral
qui... ; 2° masse (M. AT. : masse atomique) ordinal)
MAÇONN. terme de maçonnerie ORGAN. organique (CHIM. ORGAN. : chimie organique)
MANÈGE terme de manège ORTHOGR. orthographe ; orthographique
MAR. terme de marine concernant les navires, P. 1° passé (P. COMPOS. : passé composé) ;
la navigation et utilisé par les marins, les 2° participe (P. PRÉS. : participe présent ;
spécialistes seulement P. P. : participe passé – REM. Les participes
MARQUE DÉPOSÉE nom de marque appartenant à une firme
passés adjectifs importants sont traités à
commerciale l’ordre alphabétique. Les autres sont
MASC. masculin (AU MASC. : au masculin) mentionnés au verbe. – P. P. ADJ. : participe
MATÉR. matériaux passé adjectif ; P. P. ou AU P. P. : participe
MATH. terme de mathématiques passé (certains sont donnés en exemple
MÉCAN. terme de mécanique sans mention particulière, après un tiret.
MÉCANOGR. terme de mécanographie – P. P. SUBST. : nom issu d’un participe)
MÉD. 1° terme de médecine (X BIOL., PATHOL.) ; PALÉOGR. terme de paléographie
2° médical) PALÉONT. terme de paléontologie
MÉDIÉV. médiéval
PAPET. terme de papeterie
MENUIS. terme de menuiserie
PARAPSYCHOL. terme de parapsychologie
MÉRID. méridional, du Midi de la France
PARTICIP. participial (SUBST. PARTICIP. : nom issu d’un
MÉTALL. terme de métallurgie
participe) ; proposition participiale
MÉTAPH. métaphore (PAR MÉTAPH. : par métaphore,
PARTICULT particulièrement : concernant telle situa-
comparaison implicite intermédiaire entre
tion, tel objet particuliers. (Ne pas
le propre et le figuré) ; métaphorique. Ne
confondre avec SPÉCIALT, qui concerne le sens et
pas confondre avec COMPAR.
non pas ce dont on parle)
MÉTÉOROL. terme de météorologie
PARTIT. partitif
MÉTON. (par) métonymie : introduit un emploi
issu d’un autre emploi par cette figure PASS. passif (voix du verbe) ; PRONOM. PASS. : forme
MÉTR. terme de métrique pronominale dans le sens passif
MÉTROL. terme de métrologie PATHOL. terme de pathologie. X PHYSIOL., MÉD.
MICROBIOL. terme de microbiologie PÂTISS. terme de pâtisserie. X CUIS.
MILIEU devant un siècle jusqu’au xv e s. (1492), P.-Ê. peut-être
signifie que le texte a été composé entre PÊCHE terme de pêche (X MAR.)
les années 35 et 65. Ex. milieu xv e s. PÉDAG. terme de pédagogie
= entre 1435 et 1465. À partir du xvi e s., PEINT. terme de peinture
signifie que le mot apparaît dans les PÉJ. péjoratif ; péjorativement (employé avec
années 50 du siècle mépris, en mauvaise part, sans que le
MILIT. terme du langage militaire ; militaire sens l’indique expressément)
(adj.) PÉN. pénal (DR. PÉN. : droit pénal)
MINÉR. terme de minéralogie PERS. 1° personne (1re PERS. DU PRÉS. : 1 re personne
MOD. moderne (insiste sur le fait qu’un sens, du présent) ; 2° personnel (PRON. PERS. :
un emploi est d’usage actuel, quand le pronom personnel)
sens précédent ou les emplois voisins (PERSONNES) présente un sens, un emploi où le mot
sont vieux, abandonnés) (adjectif, verbe) ne peut s’employer
MODIF. modification qu’avec des noms de personnes (s’oppose
MOL. moléculaire (BIOL. MOL. : biologie molécu- à CHOSES)
laire) PERSPECT. perspective
MOR. terme de morale PÉTR. terme du langage des pétroles
MUS. terme de musique ; HIST. MUS. : terme de PHARM. terme de pharmacie
l’histoire de la musique PHARMACOL. terme de pharmacologie
MYST. terme de mystique PHILOS. terme de philosophie
MYTH. terme de mythologie PHONÉT. terme de phonétique
N. nom (N. M. : nom masculin ; N. F. : nom PHONOL. terme de phonologie
féminin ; N. M. ou F. : nom dont le genre est PHOTOGR. terme de photographie
fluctuant ; N. M. et F. : nom pour lequel un PHYLOG. terme de phylogénétique
sens correspond à un genre ; N. : nom qui PHYS. terme de physique
a la même forme pour les deux genres PHYSIOL. terme de physiologie. X PATHOL., MÉD.
[épicène ; ex. élève] ou nom avec accord PISCIC. terme de pisciculture
morphologique [ex. chanteur, euse] ; N. M. PL. : PL., PLUR. pluriel (N. M. PL. : nom masculin pluriel ; AU
nom masculin pluriel ; N. PR. : nom propre) PLUR. : au pluriel)

32101244_I-XL_malavt_PR1-18.indd 31 02/03/18 13:39


GRP : dictionnai JOB : pr1deb DIV : 10⊕abrev⊕dic⊕auteurs p. 5 folio : 35 --- 1/3/010 --- 12H55 G

DEabréviations
LA LANGUE FRANÇAISE XXXII
XXXV lABRÉVIATIONS
e petit robert

PLAIS., PLAISANT plaisanterie (PAR PLAIS.), plaisant : emploi qui REL. relatif (PRON. REL. : pronom relatif)
vise à être drôle, à amuser, mais sans ironie RELATIVT relativement
PLUR. X PL. RELIG. terme de religion. X aussi LITURG., THÉOL.
PLUS. plusieurs RELIURE terme de reliure
POÉT. mot de la langue littéraire (X LITTÉR.) REM. remarque
utilisé seulement en poésie RHÉT. terme de rhétorique
POLIT. terme de politique ROM. romain (ANTIQ. ROM. : Antiquité romaine)
POP. populaire : qualifie un mot ou un sens S. siècle
courant dans la langue parlée des milieux SAVANT mot, dérivé savant, formé d’éléments
populaires (souvent argot ancien répandu), grecs ou latins
qui ne s’emploierait pas dans un milieu SC. terme du langage scientifique et appar-
social élevé. (À distinguer de FAM., qui concerne tenant en général au domaine de
une situation de communication) plusieurs sciences
POSS. 1° possessif (ADJ. POSS. : adjectif possessif) ; SCOL. scolaire (ARG. SCOL. : argot scolaire)
2° possible (HOM. poss. : homonyme SCOLAST. terme de scolastique
possible, présente un mot devenu homo- SCULPT. terme de sculpture
nyme de l’entrée lorsque deux pronon- S.-ENT. sous-entendu
ciations coexistent, par suite de la SÉMIOL. terme de sémiologie
disparition d’une opposition de sons chez SEULT seulement
certains locuteurs) SING. singulier
PR. propre (N. PR. : nom propre ; AU PR. : au sens SOC. social
propre [opposé à AU FIGURÉ]) SOCIOL. terme de sociologie
PRÉCÉD. précédent SORCELL. terme de sorcellerie
PRÉF. préfixe SPÉCIALIS. spécialisation (de sens, d’emploi)
PRÉHIST. préhistoire
SPÉCIALT spécialement : dans un sens plus étroit,
PRÉP. préposition ; prépositif (LOC. PRÉP. : locution moins étendu ; s’oppose à PAR EXT. (Ne pas
prépositive) confondre avec PARTICULT)
PRÉPOSITIVT prépositivement SPÉLÉOL. terme de spéléologie
PRÉS. présent (temps du verbe) ; P. PRÉS. : participe
SPORT terme du langage des sports, peu connu
présent
du grand public (certains sont présentés
PROB. probable par le nom du sport où ils sont
PROBABLT probablement employés : FOOTBALL, TENNIS, BOXE, etc.)
PROCÉD. terme de procédure. X DR. STATIST. terme de statistique
PRON. 1° pronom (PRON. PERS. : pronom personnel ; STÉNOGR. terme de sténographie
PRON. DÉM. : pronom démonstratif ; PRON. REL. :
STYLIST. terme de stylistique
pronom relatif) ; 2° pronominal (V. PRON. :
SUBJ. subjonctif (mode du verbe)
verbe pronominal)
SUBORDIN. subordination
PRONOM. pronominalement (emploi pronominal
isolé d’un verbe) SUBST. substantif, substantivé (emploi comme
PRONONC. prononciation nom de toute autre partie du discours)
PROPOS. proposition SUBSTANT. substantivement ; substantivation
PROPRT proprement : désigne le sens premier d’un SUFF. suffixe
mot d’où est issu un mot français quand SUIV. suivant
c’est dans un autre sens qu’il a été pris SUPERL. superlatif
PROV. proverbe ; proverbial SUPPL. supplément
PROVENÇAL ancien provençal : ancien stade du SYLL. syllabe
dialecte de la Provence ou stade ancien SYLVIC. terme de sylviculture. X ARBOR.
des dialectes occitans SYMB. symbole (d’une unité de mesure, etc.)
PSYCHAN. terme de psychanalyse SYN. synonyme
PSYCHIATR. terme de psychiatrie T. 1° terme (T. D’AFFECTION : terme d’affection) ;
PSYCHOL. terme de psychologie 2° tome
PSYCHOPATHOL. terme de psychopathologie TAUROM. terme de tauromachie
PSYCHOPHYSIOL. terme de psychophysiologie TECHN. technique (mot appartenant au langage
PSYCHOTECHN. terme de psychotechnique technique, et peu ou mal connu de
PUBL. public (DR. PUBL. : droit public ; TRAV. PUBL. : l’ensemble du public ; quand il s’agit
travaux publics) d’une technique particulière et très
PUBLIC. terme de publicité importante, TECHN. est remplacé par le
PYROTECHN. terme de pyrotechnie nom de cette technique [AVIAT., ÉLECTR.,
PHOTOGR.])
QQCH. quelque chose
QQN quelqu’un TECHNOL. terme de technologie
RADIO radiodiffusion TÉLÉCOMM. terme de télécommunications
RARE mot qui, dans son usage particulier (il TÉLÉDÉTECT. terme de télédétection
peut être didactique, technique, etc.), TÉLÉV. terme de télévision
n’est employé qu’exceptionnellement THÉÂTRE terme de théâtre
RÉCIPR. réciproque (V. PRON. RÉCIPR. : verbe pronominal THÉOL. terme de théologie
réciproque) TOPOGR. terme de topographie
RECOMM. recommandation (RECOMM. OFFIC. : recomman- TR. transitif (V. TR. : verbe transitif, qui a un
dation officielle, termes et expressions complément d’objet [exprimé ou non] ; TR.
approuvés ou recommandés par arrêté DIR. : transitif direct [X DIR.] ; TR. IND. :

ministériel, en application des décrets transitif indirect [X IND.])


relatifs à l’enrichissement de la langue TRAD. traduction (de telle langue ; de tel auteur)
française) TRANS. transitivement (présente un emploi excep-
RÉFECTION modification d’une forme plus ancienne, tionnellement transitif d’un verbe intran-
sous l’influence d’une forme du latin sitif)
classique, du français, etc... TRAV. travail (DR. TRAV. : droit du travail ; TRAV. PUBL. :
RÉFL. réfléchi (V. PRON. RÉFL. : verbe pronominal travaux publics)
réfléchi) TURF terme spécial au milieu du turf, des
RÉGION. régional (mot ou emploi particulier au courses de chevaux
français parlé dans une ou plusieurs TYPOGR. terme de typographie. X IMPRIM.
régions [France, pays francophones], mais V. 1° verbe (V. INTR. ; V. TR. ; V. PRON. ; V. IMPERS.) ;
qui n’est pas d’usage général ou qui est 2° vers (devant une date) ; 3° voir
senti comme propre à une région). À VAR. variante
distinguer de DIAL. VÉN. terme de vénerie (chasse à courre)

32101244_I-XL_malavt_PR1-18.indd 32 02/03/18 13:39


GRP : dictionnai JOB : pr1deb DIV : 16⊕abrev⊕dic⊕auteurs p. 6 folio : 36 --- 11/2/015 --- 11H59

ABRÉVIATIONS
de la langue française XXXIII
XXXVI abréviations
LE PETIT ROBERT

VERB. verbal (LOC. VERB. : locution verbale) VULG. vulgaire : mot, sens ou emploi choquant,
VERSIF. terme de versification le plus souvent lié à la sexualité et à
VÉTÉR. terme de l’art vétérinaire ; quand il s’agit la violence, qu’on ne peut employer dans
du cheval, voir HIPPOL. un discours soucieux de courtoisie, quelle
VIEILLI mot, sens ou expression encore compré- que soit l’origine sociale
hensible de nos jours, mais qui ne VX vieux (mot, sens ou emploi de l’ancienne
s’emploie plus naturellement dans la langue, incompréhensible ou peu com-
langue parlée courante préhensible de nos jours et jamais
VIROL. terme de virologie employé, sauf par effet de style :
VITIC. terme de viticulture archaïsme). Ne pas confondre avec ANCIENNT
VOC. vocabulaire ZOOL. terme de zoologie
VS versus ZOOTECHN. terme de zootechnie

Liste
LISTE des
DES principaux auteursCITÉS
PRINCIPAUX AUTEURS cités
A B Bellefroid (Jacques)
A Augier (Émile) Becque (Henry)
Belletto (René)
Abellio (Raymond) Aveline (Claude)
Hampâté Bâ (Amadou Hampâté) G.
Bedel Belorgey
(Maurice) (Gérard)
Abellio (Raymond)
ACADÉMIE, Dictionnaire de l’Aca- M.AyméBâ (Marcel)
(Mariama) T.
BédierBenacquista
(Joseph) (Tonino)
Académie,
démie française Dictionnaire de Babeuf (Gracchus) J.Bedos
Benameur
(Guy) (Jeanne)
l’Académie
C. Achache française
(Carole) Bachelard (Gaston) Benda
A. Begag (Julien)
(Azouz)
C. Achache (Carole) É. Badinter (Élisabeth) B Ben Jelloun (Tahar)
Achard (Marcel) Bégaudeau (François)
O.Achard
Adam (Marcel) (Olivier) Baïf (Jean Bâ Antoine de)Hampâté) L. Ben Mansour (Latifa)
Hampâté (Amadou Béguin (Albert)
J.-C. Bailly (Jean-Christophe) P. Benoit (Pierre)
P. O. Adam(Paul)
Adam (Olivier) M. Bâ (Mariama) Beigbeder (Frédéric)
P. Adam(Arthur) (Paul) P. Bailly (Pierric) J.-L. Benoziglio (Jean-Luc)
Adamov Babeuf (Gracchus) du Bellay (Pierre
Béranger (Joachim) Jean de)
C.Adamov
Aderhold (Arthur)
(Carl) Bainville (Jacques)
Bachelard
Bally (Charles) (Gaston) R. Belleau
V. Bérard (Victor)(Rémy)
J. C. Aderhold
Aicard (Jean) (Carl) É. Badinter (Élisabeth) Bellefroid
H. Béraud (Henri)(Jacques)
Balzac (Honoré de)
É. J.Ajar
Aicard (Émile)
(Jean) Baïf (Jean
Guez de Balzac Antoine de) A. Bercoff
Belletto (René) (André)
Alain
É. Ajar (Émile) Banville
J.-C. Bailly (Théodore de)
(Jean-Christophe) G. Berger (Gaston)
G. Belorgey (Gérard)
Alain-Fournier
Alain J.P.Barbeau
Bailly (Pierric) (Jean) Y. Berger (Yves)
T. Benacquista (Tonino)
Albert-Birot
Alain-Fournier (Pierre) M. Barbery (Muriel) Bergounioux
J. Benameur (Jeanne) (Pierre)
Bainville (Jacques)
d’Alembert
Albert-Birot (Pierre) Barbey, Jules-Amédée Bergson (Henri)
Bally (Charles) Benda (Julien)
Alexakis
d’Alembert (Vassilis) Barbey(Honoré d’Aurevilly Berlioz (Hector)
Balzac de) Ben Jelloun (Tahar)
J. Alexakis
S. Alexis(Vassilis) (Jacques Stephen) A. Barbier (Auguste) Bernanos (Georges)
Guez de Balzac L. Ben
C. Mansour
Bernard (Latifa)
(Claude)
C.J. d’Allaines
S. Alexis (Jacques (Claude) Stephen) Barbusse (Henri)
Allais (Alphonse) Banville
Ch. Bardenat (Théodore de)
(Charles) J.P. Benoit
Bernard(Pierre)(Jean)
C. d’Allaines (Claude) J. Barbeau (Jean) J.-L.Bernard
T. Benoziglio (Jean-Luc)
(Tristan)
J. Allais
Almendros (Julien) Barjavel (René)
(Alphonse) R.M.Barre
Barbery (Muriel)
(Raymond) Béranger (Pierre
Bernardin Jean de)
de Saint-Pierre
J. Almira (Jacques)
J. Almendros (Julien) Barbey,(Maurice)
Barrès Jules-Amédée V. Bérard (Victor)
Bernstein (Henry)
Althusser (Louis)
J. Almira (Jacques) Barthes
Barbey(Roland)
d’Aurevilly H. Berr (Henri)
H. Béraud (Henri)
S. Amadis (Saïd)
Althusser (Louis) Barthou
A. Barbier (Louis)
(Auguste) A. Berry (André)
A. Bercoff (André)
F. Ambrière (Francis)
S. Amadis M. Berthelot (Marcelin)
J.-P. Amette(Saïd) (Jacques-Pierre) Baruk
Barbusse (Henri) (Henri) G. Berger (Gaston)
F. Ambrière (Francis) M.Ch.Bashkirtseff
Bardenat (Charles) (Marie) A. Bertrand
Y. Berger (Yves) (Aloysius)
Amiel (Henri-Frédéric)
J.-P. Amette (Jacques-Pierre) G. Bataille (Georges) J. Bertrand (Janette)
J. Amila (Jean) Barjavel (René) Bergounioux (Pierre)
H. Bataille (Henry) L. Bertrand (Louis)
J. Amiel
Anglade (Henri-Frédéric)
(Jean) R. Barre (Raymond)
M. Bataille (Michel)
Bergson (Henri)
Bescherelle (Louis-Nicolas)
Ch.J. Amila
Angot(Jean) (Christine) Barrès (Maurice) Berlioz (Hector)
Gaston Baty G. Besson (George)
J. Anglade
Anouilh (Jean)(Jean) Barthes (Roland) Bernanos
Bauby (Jean-Dominique) P. Besson(Georges)
(Patrick)
Ch. Angot (Christine)
Apollinaire (Guillaume) H.Barthou
Bauchau (Louis) (Henry) C. Bernard
Ph. Besson(Claude) (Philippe)
N.Anouilh
Appanah (Jean)(Nathacha) Baruk (Henri)
Baudelaire (Charles) J. Bernard
M. (Jean)
Beti (Mongo)
Apollinaire
Aragon (Louis) (Guillaume) Baudrillard
M. Bashkirtseff (Jean)(Marie) Beyala
T. Bernard (Calixthe)
(Tristan)
C.N.Arambourg
Appanah (Nathacha) (Camille) Bayle (Pierre)
G. Bataille (Georges) BIBLE
Bernardin de Saint-Pierre
Aragon (Louis)
Aristote Bazin (Hervé)
H. Bataille (Henry) BIBLE
Bernstein Crampon
(Henry)
M.C.Arland
Arambourg (Marcel) (Camille) A.M.Bazin
Bataille (André)
(Michel) BIBLE
H. BerrSacy (Henri)
G.Aristote
Arnaud (Georges) R.Gaston
BazinBaty (René) Bichat
A. Berry (André)François Xavier)
(Marie
Arnothy
M. Arland (Christine)
(Marcel) G. Béart (Guy) Billy (André)
Bauby (Jean-Dominique) M. Berthelot
A. Binet (André) (Marcelin)
A.G.Arnoux
Arnaud(Alexandre)
(Georges) Y. Beauchemin (Yves)
H. Bauchau
V.-L. Beaulieu (Henry)
(Victor-Lévy) A. Bertrand
L. Binet (Laurent)(Aloysius)
R. Arnothy
Aron (Raymond)(Christine) Baudelaire (Charles)
Beaumarchais J. Bertrand
N. Bismuth(Janette) (Nadine)
Artaud
A. Arnoux (Antonin) (Alexandre) Baudrillard
Beauvoir (Jean) de)
(Simone L. Bertrand
M.-C. Blais(Louis) (Marie-Claire)
Arvers
R. Aron (Alexis
(Raymond) Félix)
P. Artaud
Assouline (Pierre) B.Bayle
Beck(Pierre)
(Béatrix) Bescherelle
M. Blanc (Marcel)(Louis-Nicolas)
(Antonin) Beckett
Bazin (Hervé)(Samuel) R. Blanché(George)
G. Besson (Robert)
J. Arvers
Attali (Alexis
(Jacques) Félix) Becque
A. Bazin (Henry)
(André) Blanchot (Maurice)
P. Besson (Patrick)
F. P.Aubenas
Assouline (Florence)
(Pierre) M. Blancpain (Marc)
Bedel (Maurice)
R. Bazin (René) Ph. Besson (Philippe)
M. Aubert (Marcel) Bédier (Joseph) J.M.Blanzat (Jean)
J. Attali (Jacques) G. Béart (Guy) Beti (Mongo)
Aubigné (Agrippa d’) Bedos (Guy) B. Blier(Calixthe)
(Bertrand)
F. Aubenas (Florence) Y. Beauchemin (Yves) Beyala
S. Audeguy (Stéphane) A. Begag (Azouz) J.-R. Bloch (Jean-Richard)
M. Aubert (Marcel) V.-L. Beaulieu (Victor-Lévy) Bible
Audiberti (Jacques) Bégaudeau (François) M. Bloch (Marc)
M.Aubigné
Audoux(Agrippa d’)
(Marguerite) Beaumarchais
Béguin (Albert) Bible
O. Crampon
Bloch (Oscar)
S. Audeguy (Stéphane) Beauvoir (Simone
Augier (Émile) Beigbeder (Frédéric)de) Bible
R. Sacy(Raymond)
Bloch
Audiberti
Aveline (Jacques)
(Claude) du Bellay(Béatrix)
B. Beck (Joachim) Bichat (Marie
Blondel (Maurice) François Xavier)
M. Audoux
Aymé (Marcel) (Marguerite) R.Beckett
Belleau (Samuel)
(Rémy) Billy (André)
Blondin (Antoine)

32101244_I-XL_malavt_PR1-18.indd 33 02/03/18 13:39