Vous êtes sur la page 1sur 19

Patrimoine Rio 2016

Des intervenants Succès au plongeon,


sonnent l’alarme revers au judo, et
à Montréal devant Jean Dion raconte
un autre cas de une édition minée
façadisme Page B 8 par les soupçons de
dopage Pages B 4 et B 5
◆ www.ledevoir.com ◆

VO L . C V I I No 1 7 9 LE DEVOIR, LE MERCREDI 10 AOÛT 2016 1 , 3 0 S| + TA X E S = 1 , 5 0 S|

Des réfugiés L’autoroute Métropolitaine paralysée


peinent Un grave accident impliquant un camion-citerne a fait un mort et six blessés

à passer
le permis
de conduire
Des intervenants jugent que
le nombre d’échecs élevé nuit
à l’intégration en région et
réclament de l’aide
ISABELLE POR TER
à Québec

D evant les problèmes persistants vécus par


des réfugiés installés en région, des voix
s’élèvent pour que le permis de conduire de-
vienne un élément pilier des politiques d’inté-
gration. Des inter venants réclament un meil-
leur accompagnement pour réduire le nombre
élevé d’échecs aux examens théoriques.
«Je pense que c’est la principale embûche à leur
intégration en région», affirme Céline Auger, pro-
fesseure de francisation, qui essaie actuellement
de recruter des réfugiés désireux de travailler
dans des fermes dans la MRC de Bécancour. La
plupart des candidats qu’elle trouve n’ont pas leur
permis. «J’ai rencontré des personnes immigrantes
qui avaient échoué quatre ou cinq fois et se décou-
rageaient. C’était leur principale barrière.»
La Société de l’assurance automobile du Qué-
bec (SAAQ) permet aux réfugiés et immigrants
qui avaient un permis valide chez eux de conduire ANNIK MH DE CARUFEL LE DEVOIR
sans permis québécois pendant six mois, période Le feu a duré environ deux heures, mardi après-midi, forçant l’évacuation de l’autoroute 40 dans les deux directions dans le secteur de la rue Saint-Denis.
de grâce après laquelle ils doivent passer les exa-
mens de conduite. Or, plusieurs d’entre eux subis-
sent des échecs répétés à l’étape théorique. SARAH R. CHAMPAGNE Depuis le centre-ville jusqu’au nord de l’île, ont été pris en charge par Urgences-santé. Deux
Marwan Al-Oufan, un réfugié syrien résidant on apercevait en après-midi le signe de la colli- d’entre eux ont été transportés vers un centre
à Lévis, vient d’échouer à son examen pour la GENEVIÈVE TREMBLAY sion entre un camion-citerne transportant du hospitalier, a précisé la Ville de Montréal par
cinquième fois. Cela veut dire qu’à par tir du diesel et plusieurs véhicules sur venue peu voie de communiqué, mardi soir.
19 août, il ne pourra plus faire l’épicerie pour
ses quatre enfants sans demander l’aide de
quelqu’un. Sans parler des cours de francisa-
D ans un épais nuage de fumée noire éma-
nant de boules de flammes sur l’autoroute
métropolitaine, un homme a perdu la vie mardi
avant 16 h. Lourdement empruntée, l’artère né-
vralgique a dû être fermée à la circulation dans
les deux directions en pleine heure de pointe.
Le ministre des Transports, Jacques Daoust,
a parlé d’une « catastrophe impor tante » lors
d’un point de presse en soirée. « C’est une infra-
tion de l’autre côté du pont, et des rendez-vous après-midi. L’accident majeur impliquant un ca- Le camion a pris feu après l’impact, a indiqué structure qui n’est pas utilisée à temps partiel »,
à l’hôpital. Louis-Marie Asselin, le résidant de mion-citerne sur l’un des plus importants axes la porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ) Au- a-t-il dit, considérant que 200 000 véhicules en
routiers de Montréal a également fait six blessés. drey-Anne Bilodeau. La victime est un homme
VOIR PAGE A 8 : PERM IS L’autoroute reste fermée jusqu’à nouvel ordre. dans la quarantaine. Quant aux six blessés, ils VOIR PA GE A 8 : A U TOR OU TE

G RANDEUR NATURE
A UJOURD ’ HUI
Au zoo, cohabiter avec le bipède
Des chercheurs jaugent le niveau de stress des animaux
Le Devoir vous transporte cet été sur le
terrain en compagnie de chercheurs qui
profitent de la belle saison pour recueillir
obser vations et données. Dans une série
épisodique, Grandeur Nature s’immisce
dans la sphère de ceux qui font la science
au jour le jour. Aujourd’hui, dans les en-
Actualités › Le Forum social clos du zoo de Granby.
mondial démarre malgré
JESSICA NADEAU
le chaos des visas. Page A 3

C
haque incident qui sur vient
dans un zoo soulève des ques-
Économie › Après Téo Taxi, tions sur le bien-être des ani-
Alexandre Taillefer passe à la maux en captivité, leur relation
avec leur habitat et avec les
vitesse supérieure et acquiert êtres humains qu’ils côtoient. Pour les
Taxi Diamond. Page B 1 conservateurs, c’est un sujet de préoccupa-
tion quotidienne.
Ce matin-là du mois d’août, le zoo s’éveille
Avis légaux.................. A 4 doucement. Dans la zone australienne, un
Décès............................ A 5 wallaby — petit cousin du kangourou — tra-
Météo............................ B 8 verse en sautillant le sentier encore désert.
Mots croisés............... B 8 Le directeur de la recherche et de la conser-
Petites annonces ...... A 5 vation du zoo de Granby, Patrick Paré, est ANNIK MH DE CARUFEL LE DEVOIR

Sudoku......................... B 4 Selon une étude comparative, les éléphants en captivité feraient autant de pas que ceux dans
VOIR PA GE A 8 : ZOO leur environnement naturel.
A 2 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 0 A O Û T 2 0 1 6

ACTUALITÉS
ÉNERGIE EST FREDY VILLANUEVA

La webdiffusion des audiences de l’ONE Des accusations


se limitera à la bande audio toujours réclamées
SARAH R. CHAMPAGNE tion, en augmentation depuis
ALEXANDRE SHIELDS

À l’heure où la webdiffusion
est devenue une techno-
logie aisément accessible et
couramment utilisée par les
organismes gouver nemen-
« On doit avoir confiance en notre
système, on doit avoir confiance
en nos institutions, et nous devons
avoir l’occasion de comparer
en temps réel les façons de
faire de l’ONE et du BAPE au
cours des prochaines se-
maines. Le comité d’audience
de l’ONE sera en effet de pas-
sage à Québec du 3 au 7 octo-
H uit ans plus tard, il n’est
pas oublié. La famille de
Fredy Villanueva et des proches
se sont rassemblés mar di
soir à proximité de l’endroit
où le jeune homme est tombé
sa création en 2010, reprochent
au BEI d’avoir choisi des en-
quêteurs trop proches du mi-
lieu policier. « Sur 18 personnes,
14 ont soit déjà été des policiers,
soit travaillé pour des corps poli-
ciers », a précisé Alexandre
taux, l’Of fice national de bre. Ces audiences se tien- sous les balles d’un policier, Popovic, proche de la famille
nous assurer qu’on a des décisions
l’énergie n’entend pas y re-
courir pour les audiences en
cours sur le projet de pipeline
Énergie Est, a appris Le De-
voir. Les documents présen-
tés par les inter venants ne
sont pas non plus publiés sys-
qui sont indépendantes
»
La ministre fédérale de l’Environnement, Catherine McKenna
dront donc en partie à la même
période que celles prévues
pour le BAPE sur Énergie Est,
qui doivent débuter en octobre.
Décisions indépendantes
Par ailleurs, malgré les vives
le 9 août 2008. En plus des
sympathisants, trois autres
femmes pr oches de per-
sonnes tuées par des poli-
ciers étaient sur place pour
réclamer justice et critiquer
le nouveau Bureau des en-
Villanueva. Également porte-
parole de la Coalition contre
la répression et les abus poli-
ciers (CRAP), il dénonce cette
surreprésentation. « Après une
longue carrière dans la police,
ce n’est pas vrai que tu changes
tématiquement sur le site de direct, les documents présentés droits désignés », a-t-il égale- critiques à l’endroit de l’ONE quêtes indépendantes (BEI). de mentalité », ajoute-t-il.
l’organisme fédéral consacré par les différents intervenants. ment précisé. au cours des derniers jours, la « Ce sont encore des policiers Il a lui-même déposé une
au projet de TransCanada. Dans le cas de l’évaluation « La transcription est égale- ministre fédérale de l’Environ- qui enquêtent sur des policiers», plainte criminelle contre l’agent
Les audiences sur le contro- menée présentement par ment disponible la journée nement, Catherine McKenna, a dénoncé Bridget Tolley, la Jean-Loup Lapointe en août
versé projet d’exportation de l’Of fice national de l’énergie même », a indiqué le porte-pa- a refusé mardi de réagir direc- gorge serrée, mais la voix forte. 2013. « La greffe [du Palais de
pétrole des sables bitumineux (ONE), seule la diffusion au- role de l’ONE. Cette transcrip- tement aux révélations qui ont Sa mère, Gladys Tolley, est justice de Montréal] m’avait
ont débuté lundi à Saint John, dio est disponible. Il est donc tion quotidienne, qui dépassait démontré que des commis- morte sous les roues d’une au- alors avisé que le délai maxi-
au Nouveau-Brunswick. Cette impossible de voir les docu- 100 pages de texte lundi, est saires qui sont chargés d’étu- topatrouille de la Sûreté du mum pour une pré-enquête se-
première étape publique de ments présentés par les inter- effectivement disponible sur le dier le projet Énergie Est ont Québec (SQ) il y a 16 ans. «C’est rait d’un an. » Trois ans plus
l’évaluation du pipeline Éner- venants. Ces mêmes inter ve- site de l’ONE « en soirée ». rencontré Jean Charest au son anniversaire aujourd’hui, tard, il reste sans nouvelle.
gie Est doit permettre à plus nants sont en outre difficiles à Les documents présentés moment où il était consultant elle aurait eu 76 ans.» Ayant de- « Je suis patient, mais il faut
de 337 inter venants de pré- identifier, par ticulièrement par les inter venants doivent pour TransCanada. mandé à maintes reprises qu’il y que je trouve quelqu’un prêt à in-
senter leur position sur le pour les internautes qui dési- par ailleurs être déposés par « On doit avoir confiance en ait enquête sur la mor t de sa tervenir », poursuit-il. M. Popo-
projet, et ce, dans plusieurs rent suivre les audiences par eux à l’ONE pour qu’ils puis- notre système, on doit avoir mère, elle af firme n’avoir es- vic a donc fait parvenir une let-
villes canadiennes d’ici dé- l’entremise de la traduction si- sent être mis en ligne. Cela confiance en nos institutions, suyé que des refus. tre à la ministre de la Justice
cembre. Montréal et Québec multanée. Et l’essentiel des n’est pas fait de façon systéma- et nous devons nous assurer À ses côtés, des membres so- Stéphanie Vallée. Il souhaite
seront du nombre. travaux se déroule en anglais. tique, a reconnu Marc Drolet. qu’on a des décisions qui sont lidaires de la coalition Justice qu’elle inter vienne auprès du
Bien qu’il s’agisse d’une Dans le cadre du BAPE, dès indépendantes », s’est-elle pour les victimes de bavures Directeur des poursuites crimi-
étape qui se veut ouver te au Transcription disponible qu’un mémoire est présenté contentée d’of frir en confé- policières ont également témoi- nelles et pénales (DPCP) afin
public, il est impossible de Le por te-parole de l’ONE, au cours des audiences pu- rence de presse à Halifax, en gné. «Je suis là pour dire que des d’obtenir une révision de la dé-
suivre les audiences en web- Mar c Dr olet, a confir mé bliques, celui-ci est automati- Nouvelle-Écosse. injustices comme celles-là, ça ne cision de ne porter aucune ac-
diffusion. Cette façon de faire mardi que seule la bande au- quement rendu public sur le Greenpeace réclame pour sa passe plus. On veut une enquête, cusation contre l’agent du Ser-
constitue pour tant la norme dio sera dif fusée pour toute site Web de l’organisme. par t « la démission des deux on veut des policiers imputables, vice de police de la Ville de
pour les travaux du Bureau la durée des audiences pu- Pour le por te-par ole de commissaires qui ont rencontré on a un deuil à faire», a déclaré Montréal qui a tiré sur Fredy
d’audiences publiques sur l’en- bliques prévues cette année. Greenpeace, Patrick Bonin, Jean Charest », mais aussi « la Dominique Bernier. Elle est la Villanueva. Il considère que le
vironnement (BAPE) du Qué- « Le comité a considéré la dif- « le système utilisé par l’ONE suspension » des audiences sur mère de Brandon Maurice, DPCP a « instrumentalisé les
bec. Toutes les séances du fusion vidéo et, pour dif fé- est complètement archaïque, Énergie Est, le temps qu’une mort en novembre 2015 à l’âge propos d’un témoin civil pour
BAPE sur Énergie Est tenues rentes raisons, la décision a par ticulièrement à l’ère des enquête soit menée sur ces de 17 ans, après avoir été inter- blanchir un policier», et invoque
plus tôt cette année étaient été prise d’utiliser l’audio, a-t- nouvelles technologies. Il se- rencontres, « qui vont à l’en- cepté par des policiers. « Per- l’affaire Nicholas Thorne-Be-
d’ailleurs dif fusées en direct il répondu par cour riel. Les rait pourtant essentiel que les contre du code d’éthique de sonne ne nous a encore confirmé lance, dans laquelle la ministre
sur le Web, en plus d’être dis- journalistes et le grand public citoyens puissent avoir accès l’ONE », selon Patrick Bonin. qu’une enquête aurait lieu», a-t- Vallée est intervenue.
ponibles par la suite sur le site sont les bienvenus dans la en temps réel à toute l’infor- elle ensuite confié au Devoir.
de l’organisme. Cette diffusion salle et peuvent filmer et pren- mation disponible ». Avec La Presse canadienne Les membres de cette coali- Le Devoir
permettait aussi de voir, en dre des photos dans des en- Les inter nautes devraient Le Devoir

Ottawa a été averti


AVIS LÉGAUX ET APPELS D’OFFRES du mauvais état des
ǀŝƐƉƵďůŝĐ Appel d’offres Appel d’offres
édifices gouvernementaux
Service des infrastructures
de la voirie et des transports
Direction générale adjointe –
Services institutionnels
O ttawa — La ministre des
Ser vices publics, Judy
Foote, a été avertie à la fin de
assurer des services minimaux.
Pour la suite des choses, les
fonctionnaires disent qu’il fau-
ǀŝƐĚĞƌĞĚĠǀĞůŽƉƉĞŵĞŶƚĚ͛ƵŶůŝĞƵ Direction des infrastructures Service de l’approvisionnement l’année dernière que, sans un fi- dra prévoir une somme an-
Ě͛ĠůŝŵŝŶĂƟŽŶĚĠƐĂīĞĐƚĠ Appel d’offres : 293602 Appel d’offres : 16-15405 – ERRATUM nancement accru pour les répa- nuelle de 350 millions pour les
Travaux d’aménagement paysager dans l’avenue A85 – Fourniture et installation d’équipements de rations des édifices gouverne- rénovations les plus urgentes
Conformément au 'ƵŝĚĞƌĞůĂƟĨăůĂĐŽŶƐƚƌƵĐƟŽŶ Papineau. Arrondissements: Ahuntsic-Cartierville jeu au parc Giuseppe-Garibaldi et d’équipements mentaux, certains d’entre eux et les travaux d’entretien qui
ƐƵƌƵŶůŝĞƵĚ͛ĠůŝŵŝŶĂƟŽŶĚĠƐĂīĞĐƚĠ du ministère et Villeray–Saint-Michel. d’exercices extérieurs au parc Hébert
L’ouverture de la soumission prévue pour le
pourraient menacer la santé et ont pris du retard à cause des
du Développement durable, de l’Environnement Veuillez noter qu’une erreur c’est glissée dans la
ĞƚĚĞůĂ>ƵƩĞĐŽŶƚƌĞůĞƐĐŚĂŶŐĞŵĞŶƚƐĐůŝŵĂƟƋƵĞƐ͕ 10 août est reportée au 17 août 2016 à 14h dans date d’ouverture publié le 8 août 2016, il aurait dû
la sécurité des travailleurs. coupes du gouvernement fé-
ƵŶĞ ƐĠĂŶĐĞ Ě͛ŝŶĨŽƌŵĂƟŽŶ ƉƵďůŝƋƵĞ ƉŽƌƚĂŶƚ ƐƵƌ les locaux du Service du greffe de l’Hôtel de ville. se lire le 29 août 2016 au lieu du 24 août 2016. Selon des notes d’informa- déral précédent.
ůĞƐ ŵĞƐƵƌĞƐ ĚĞ ƌĠŚĂďŝůŝƚĂƟŽŶ ĞŶǀŝƌŽŶŶĞŵĞŶƚĂůĞ Montréal, le 10 août 2016 Montréal, le 10 août 2016 tions rédigées pour Mme Foote, Le gouvernement Trudeau a
ĞŶǀŝƐĂŐĠĞĚĂŶƐůĞĐĂĚƌĞĚĞůĂĐŽŶƐƚƌƵĐƟŽŶ͕ƐƵƌƵŶ Le greffier de la Ville
Le greffier de la Ville
le ministère est à ce point à prévu de dépenser 248 millions
ĂŶĐŝĞŶůŝĞƵĚ͛ĠůŝŵŝŶĂƟŽŶ͕ĚƵĐŚĂůĞƚĚĞŐŽůĨĚĞ'ŽůĨ Me Yves Saindon
Me Yves Saindon cour t d’argent qu’il ne peut de dollars pour des réparations
Ile des Sœurs I Montréal aura lieu le 12 août 2016, plus payer pour des inspec- et des travaux d’entretien au
ă ϭϬŚϬϬ͕ ă ůĂ ƐĂůůĞ ŽƵůĞĂƵdž͕ ƐŝƚƵĠ ĂƵ ĞŶƚƌĞ tions visant à recenser les en- cours de l’exercice financier
ĐŽŵŵƵŶĂƵƚĂŝƌĞ ůŐĂƌ͕ ϮϲϬ ZƵĞ ůŐĂƌ͕ sĞƌĚƵŶ͕ Y droits représentant des risques en cours, environ 100 millions
H3E 1C9. et à déter miner les répara- de moins que la somme né-
tions nécessaires. La situation cessaire estimée par les fonc-
Le site à l’étude est situé au 999, boulevard de la pourrait même contraindre le tionnaires pour entretenir des
&Žƌġƚăů͛/ůĞĚĞƐ^ƈƵƌƐ͕ŽĐĐƵƉĞůĞůŽƚϯϵϮϲϭϳϮĚƵ
gouvernement fédéral à inter- immeubles vieillissants.
ĐĂĚĂƐƚƌĞ ĚƵ YƵĠďĞĐ͘ /ů Ă ĠƚĠ ĐŽŶƐƚƌƵŝƚ ĞŶ ƉĂƌƟĞ
ƐƵƌĚĞƐŵĂƟğƌĞƐƌĠƐŝĚƵĞůůĞƐĂŝŶƐŝƋƵĞĚĞƐĚĠďůĂŝƐ
rompre certains services. Une por te-parole de
Ě͛ĞdžĐĂǀĂƟŽŶ͘ ĞƐ ŵĂƟğƌĞƐ ƐŽŶƚ ĐůĂƐƐĠĞƐ ĐŽŵŵĞ Selon des fonctionnaires, Mme Foote a indiqué que le mi-
ŶŽŶĚĂŶŐĞƌĞƵƐĞƐ͘>ĞƉƌŽũĞƚƉƌĠǀŽŝƚůĂĐŽŶƐƚƌƵĐƟŽŶ environ le tiers des édifices nistère n’avait pas recommandé
Ě͛ƵŶ ĐŚĂůĞƚ ĚĞ ŐŽůĨ Ğƚ ĚĞ ƚĞƌƚƌĞƐ ĚĞ ƉƌĂƚŝƋƵĞ gouvernementaux seraient en que les libéraux dépensent
ƐƵƌŵŽŶƚĠĞĚ͛ƵŶĞƚŽŝƚƵƌĞĨŝdžĞ͘>ĂĐŽŶƐƚƌƵĐƟŽŶĚƵ mauvais état. 350 millions dans le budget
ďąƟŵĞŶƚƉƌŽƉŽƐĠƉŽƵƌƌĂŝƚŶĠĐĞƐƐŝƚĞƌů͛ĞdžĐĂǀĂƟŽŶ Des ser vices publics pour- 2016, faisant valoir que ces chif-
ĚĞ ƐŽůƐ ƐƵƐĐĞƉƟďůĞƐ ĚĞ ĐŽŶƚĞŶŝƌ ĚĞƐ ŵĂƟğƌĞƐ raient cesser d’être offerts s’il fres représentaient une « prévi-
ƌĠƐŝĚƵĞůůĞƐ͘ >Ă ƋƵĂůŝƚĠ ĞŶǀŝƌŽŶŶĞŵĞŶƚĂůĞ ĚĞƐ n’y a pas de financement addi- sion préliminaire» des besoins.
ƐŽůƐŶĞ ĚĠƉĂƐƐĞ ƉĂƐ ůĞ ƌŝƚğƌĞ  ĚĞ ůĂ WŽůŝƟƋƵĞ tionnel, indiquent les docu- Jessica Turner a dit par cour-
ĚĞƉƌŽƚĞĐƚŝŽŶ ĚĞƐ ƐŽůƐ Ğƚ ĚĞ ƌĠŚĂďŝůŝƚĂƚŝŽŶ ĚĞƐ ments, dont La Presse cana- riel que le gouvernement de-
ƚĞƌƌĂŝŶƐ ĐŽŶƚĂŵŝŶĠƐ͘ ŝŶƐŝ͕ůĞƐŵĂƟğƌĞƐƌĠƐŝĚƵĞůůĞƐ dienne a obtenu copie en vertu meurait investi à fournir des
ƋƵŝƐĞƌŽŶƚŵĂŝŶƚĞŶƵĞƐƐƵƌůĞƐŝƚĞƐĞƌŽŶƚƌĞĐŽƵǀĞƌƚĞƐ
de la Loi d’accès à l’information. environnements de travail sé-
Ě͛ƵŶĞ ĐŽƵĐŚĞ Ě͛ƵŶ ŵğƚƌĞ ĚĞ ŵĂƚĠƌŝĂƵdž ƉƌŽƉƌĞƐ
ĚĂŶƐ ůĞƐ ƐĞĐƚĞƵƌƐ Žƶ ĂƵĐƵŶ ƌĞǀġƚĞŵĞŶƚ Ŷ͛ĞƐƚ
Dans le plus récent exercice curitaires et productifs pour les
ƉƌĠǀƵ Ğƚ ĚĞ ƋƵĂƌĂŶƚĞ ĐĞŶƚŝŵğƚƌĞƐ ĚĂŶƐ ůĞƐ fiscal, les responsables ont employés fédéraux et les occu-
ƐĞĐƚĞƵƌƐ Žƶ ƵŶ ƌĞǀġƚĞŵĞŶƚ ĚĞ ďĠƚŽŶ ĞƐƚ ƉƌĠǀƵ͘ évalué qu’ils avaient besoin pants des édifices dont il est le
'ŽůĨ/ůĞĚĞƐ^ƈƵƌƐ/DŽŶƚƌĠĂůŵĞƩƌĂĞŶƉůĂĐĞĚĞƐ d’au moins 200 millions de dol- propriétaire et l’administrateur.
ŵĞƐƵƌĞƐĚĞƐƵƌǀĞŝůůĂŶĐĞĂĮŶĚ͛ĂƐƐƵƌĞƌů͛ŝŶƚĠŐƌŝƚĠ lars pour couvrir un manque à
ĚƵƌĞĐŽƵǀƌĞŵĞŶƚĚĞƐŵĂƟğƌĞƐƌĠƐŝĚƵĞůůĞƐ͘ gagner budgétaire et pour La Presse canadienne
>ĂƋƵĂůŝƚĠĞŶǀŝƌŽŶŶĞŵĞŶƚĂůĞĚĞů͛ĞĂƵƐŽƵƚĞƌƌĂŝŶĞ
Ŷ͛ĂƩĞŝŶƚ ƉĂƐ ůĞƐ ĐŽŶĐĞŶƚƌĂƟŽŶƐ ŝŶĨĠƌŝĞƵƌĞƐ ĂƵdž
ĐƌŝƚğƌĞƐ ĚĞ ZĠƐƵƌŐĞŶĐĞ ĚĂŶƐ ů͛ĞĂƵ ĚĞ ƐƵƌĨĂĐĞ Mike Duffy soutient teur. Il n’a par ailleurs réclamé
aucuns « frais d’hospitalité ».
ĚƵ 'ƵŝĚĞ ů͛ŝŶƚĞƌǀĞŶƟŽŶ ʹ WƌŽƚĞĐƟŽŶ ĚĞƐ ƐŽůƐ Ğƚ
ƌĠŚĂďŝůŝƚĂƟŽŶĚĞƐƚĞƌƌĂŝŶƐĐŽŶƚĂŵŝŶĠƐ;:ƵŝůůĞƚϮϬϭϲͿ que ses plus récents En vertu des règles en vi-
gueur au Sénat, M. Duffy peut
ĚĞƐŽƌƚĞƋƵ͛ĂƵĐƵŶĞŵĞƐƵƌĞƐƉĠĐŝĂůĞŶ͛ĞƐƚƉƌŽƉŽƐĠĞ
ƉŽƵƌ ůĂ ŐĞƐƟŽŶ ĚĞƐ ĞĂƵdž ƐŽƵƚĞƌƌĂŝŶĞƐ͕ ŵŝƐ ă ƉĂƌƚ frais de logement réclamer jusqu’à 11 286 $ par
année pour ses séjours dans la
ƵŶƉƌŽŐƌĂŵŵĞĚĞƐƵŝǀŝǀŝƐĂŶƚů͛ĠĐŚĂŶƟůůŽŶŶĂŐĞĚĞ
ĐĞůůĞͲĐŝ͘&ŝŶĂůĞŵĞŶƚ͕ĚĞƐďŝŽŐĂnjŽŶƚĠƚĠĚĠƚĞĐƚĠƐ
ƐƵƌůĞƐŝƚĞ͘ĞƐŵĞƐƵƌĞƐĚ͛ĂƩĠŶƵĂƟŽŶƌĞůĂƟǀĞƐă
ont été approuvés résidence qu’il possède en
banlieue d’Ottawa. Par contre,
ůĞƵƌƉƌĠƐĞŶĐĞƐĞƌŽŶƚŵŝƐĞƐĞŶƉůĂĐĞŶŽƚĂŵŵĞŶƚ Ottawa — Le sénateur Mike pour l’exercice financier ac-
ĚĂŶƐůĞƐŝŶĨƌĂƐƚƌƵĐƚƵƌĞƐƐŽƵƚĞƌƌĂŝŶĞƐĞƚăů͛ŝŶƚĠƌŝĞƵƌ Duffy soutient que la chambre tuel, il était limité à 10 636 $,
du bâtiment proposé afin d’éliminer leur haute a approuvé ses plus ré- car il n’y était pas admissible
ĐŽŶĐĞŶƚƌĂƟŽŶĞƚĂƐƐƵƌĞƌƵŶĞƵƟůŝƐĂƟŽŶƐĠĐƵƌŝƚĂŝƌĞ cents frais de logement dans jusqu’à la fin d’avril, puisqu’il
ĚƵďąƟŵĞŶƚĞŶƚŽƵƚƚĞŵƉƐ͘ leur totalité. Selon ses rap- était suspendu du Sénat. C’est
ports trimestriels de dé- d’ailleurs la première fois en
WŽƵƌĂƐƐŝƐƚĞƌăĐĞƩĞƐĠĂŶĐĞĚ͛ŝŶĨŽƌŵĂƟŽŶ͕ǀĞƵŝůůĞnj penses, le sénateur Duffy a ré- plus de deux ans que le séna-
ǀŽƵƐ ŝŶƐĐƌŝƌĞ ĂƵ ƉƌĠĂůĂďůĞ ĞŶ ƚƌĂŶƐŵĞƩĂŶƚ ǀŽƚƌĞ
ŶŽŵĞƚǀŽƚƌĞŶƵŵĠƌŽĚĞƚĠůĠƉŚŽŶĞƉĂƌĐŽƵƌƌŝĞůă
clamé le remboursement de teur Duffy peut réclamer au
ů͛ĂĚƌĞƐƐĞŝŶĨŽΛŐŽůĮĚƐŵŽŶƚƌĞĂů͘ĐŽŵ͕ĂƵƉůƵƐƚĂƌĚ frais de subsistance de Parlement le remboursement
ůĞ ϭϭ ĂŽƸƚ ƉƌŽĐŚĂŝŶ͘ >ĞƐ ĚŽĐƵŵĞŶƚƐ ƉĞƌƟŶĞŶƚƐ 1691,59 $. On ignore quelle de ses dépenses. Depuis avril,
ƉĞƵǀĞŶƚġƚƌĞĐŽŶƐƵůƚĠƐăůĂďŽƵƟƋƵĞĚĞ'ŽůĨ/ůĞ part de cette somme a été M. Duffy a depuis été rétabli
ĚĞƐ ^ƈƵƌƐ / DŽŶƚƌĠĂů͕ ƐŝƚƵĠĞ ĂƵ ϵϵϵ͕ ŽƵůĞǀĂƌĚ consacrée aux repas et aux sé- dans ses fonctions au Sénat en
ĚĞůĂ&Žƌġƚ͕ƐŽŝƚĚƵůƵŶĚŝĂƵǀĞŶĚƌĞĚŝĞŶƚƌĞϴŚϯϬ jours du sénateur dans sa rési- tant que membre à part en-
ĞƚϭϲŚϯϬ͘ dence d’Ottawa. M. Duffy a tière, avec l’intégralité de son
aussi réclamé le rembourse- salaire et autres ressources.
Le 3 août 2016 ment de 627,85 $ en déplace- Le Sénat lui réclame cepen-
ments, ce qui comprend le tra- dant le remboursement de dé-
>ĂŝƌĞĐƟŽŶĚĞ'ŽůĨ/ůĞĚĞƐ^ƈƵƌƐ/DŽŶƚƌĠĂů
jet entre la capitale et la rési- penses jugées inadmissibles.
dence principale d’un séna- La Presse canadienne
L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 0 A O Û T 2 0 1 6 A 3

ACTUALITES
Montréal FORUM PARLEMENTAIRE MONDIAL

expulse Ottawa refuse des visas à six parlementaires


Kabane 77 PHILIPPE ORFALI Pourquoi resteraient-ils au
Canada ? C’est extrêmement
Un atelier antisémite annulé, un logo « Canada » retiré au FSM
MARIE-MICHÈLE SIOUI
O ttawa en a-t-il contre les
élus de la gauche et leurs
malheureux comme situation,
et le signal que cela envoie au

«tivesAcitoyennes
ujourd’hui, voilà à quoi
se heur tent les initia-
qui tentent de
idées progressistes ? C’est la
question que se posent les
organisateurs d’un sommet
monde, c’est que des députés
élus démocratiquement sont des
indésirables ici, au Canada », a
Les organisateurs du Forum social mondial
(FSM) se confondaient en excuses mardi, à la
suite de la publication d’une caricature jugée
parmi les activités officielles du Forum.
« Quand on a constaté la teneur de cette acti-
vité, on a eu un malaise. Elle manifestait de
changer la façon dont on plani- parlementaire qui se tient mer- estimé la députée de Québec antisémite sur le site Internet de l’événement. nombreux préjugés et c’est pour ça qu’on a pris
fie les usages des espaces dans credi à Montréal, en marge du solidaire Françoise David. Ils ont également annulé la tenue de l’atelier la décision de la retirer de la programmation.
la ville de Montréal. » Forum social mondial (FSM). Elle n’a pas manqué de rele- « Terrorisme, wahhabisme, sionisme », à l’ori- On ne peut tolérer quoi que ce soit de raciste
Elle était palpable, la décep- C’est qu’en plus d’avoir refusé ver la contradiction entre ces gine de la publication du dessin, après que dans nos activités », a-t-elle déclaré.
tion, quand le collectif Kabane l’entrée au pays à l’ex-ministre décisions et le message d’ou- des groupes d’intérêt juifs et des députés libé- Cette activité avait notamment été décriée
77 a annoncé mardi sur sa malienne Aminata Traoré, les verture sur le monde de Justin raux ont dénoncé cette activité « raciste ». par le député libéral de Mont-Royal, Anthony
page Facebook que les instal- autorités canadiennes ont re- Trudeau lors de son élection à Le FSM, qui doit regrouper quelque 10 000 délé- Housefather. L’élu, de confession juive, serait
lations qu’il avait construites jeté les demandes de visa la tête du pays, l’an dernier. gués à Montréal au cours des prochains jours, même intervenu pour faire retirer le mot-sym-
autour d’un bâtiment aban- d’au moins six parlementaires Député montréalais du compte des centaines de tables rondes, débats bole « Canada » qui apparaît à côté de ceux du
donné du Mile-End avaient été étrangers au cours des der- Nouveau Parti démocratique, et conférences, en majeure partie program- gouvernement du Québec et de Tourisme
démantelées par des employés nièr es semaines, un geste Alexandre Boulerice qualifie més de façon autonome par les différents Montréal dans la liste des partenaires du Fo-
de l’ar rondissement du Pla- hautement inhabituel. quant à lui d’« indécentes et groupes présents, a indiqué Carminda Mac rum, selon le National Post. Le gouvernement
teau-Mont-Royal. Ils proviennent du Népal, de honteuses » ces décisions des Lorin, porte-parole de l’événement, pour expli- fédéral n’a pas commenté cette information
Cer taines tables, quelques la Colombie, de la Malaisie, autorités. « Je comprends tout à quer comment cet atelier a pu se retrouver mardi soir.
chaises ont été sauvées. Mais du Mali et de la Palestine et fait qu’on puisse avoir, parfois,
les balançoires, comme la ma- devaient assister mercredi au peur que cer taines personnes
jorité des str uctures assem- Forum parlementaire mondial refusent de retourner dans leurs réponse aurait été tout autre. tout simplement pas savoir qui de dif férents pays, autant de
blées par des bénévoles, sont (FPM), un événement distinct pays. Mais dans le cas présent, Ces gens-là auraient pu entrer sont ces gens », malgré le poste l’Europe que des pays du Sud.
parties. Pourtant, dès l’arrivée mais tenu simultanément avec c’est complètement loufoque au pays sans problème. » qu’ils occupent, a indiqué Félix Si les trois élus de Québec
du printemps, les membres de le FSM. Or ils ont tous reçu des comme argumentaire. Ces per- Le cabinet du ministre de Corriveau, un porte-parole du solidaire et deux des quatre
Kabane 77 ont nettoyé la place avis leur annonçant que leur de- sonnes par ticipent régulière- l’Immigration, des Réfugiés et ministre McCallum. députés montréalais du NPD
— publique et abandonnée. mande de visa avait été refusée, ment à des forums internatio- de la Citoyenneté, John McCal- Le ministre aurait pu interve- seront présents, une seule
« On a révélé les briques d’argile au motif qu’ils n’auraient pu dé- naux », fait-il valoir. lum, a offert bien peu de détails nir s’il avait été avisé de ces pro- députée du Parti québécois, la
qui constituaient la place pu- montrer qu’ils venaient au pays À la tête de l’événement, An- pour expliquer ces refus, invo- blèmes, a-t-il laissé entendre. Il candidate à la chefferie Mar-
blique, l’ancien pavé de la gare «sur une base temporaire». dré Fontecilla, de Québec soli- quant la protection des rensei- est toutefois peu probable que tine Ouellet, sera présente au
du Mile-End », a résumé au De- Des arguments qui conster- daire, voit carrément dans ces gnements personnels. On rap- les six parlementaires puissent FPM. D’autres députés pé-
voir Sébastien B Gagnon, nent autant les organisateurs décisions un « ciblage » des élus pelle que les demandes de visa être admis au pays à temps pour quistes participeront toutefois
membre du collectif. Au 77, du FPM que les parlemen- de la gauche. Parmi les gens à sont évaluées au cas par cas et la tenue du FPM mercredi. à certaines activités du FSM,
avenue Bernard, des citoyens taires canadiens qui par tici- qui on a refusé un visa figurent que les décisions sont prises Les défis conjoints de la selon un por te-parole. L’ab-
« ont pris l’initiative » de vider pent à l’événement, lequel per- notamment l’un des co-orga- par des fonctionnaires confor- gauche et des mouvements so- sence d’une délégation plus
le bâtiment abandonné depuis met à ces acteurs d’échanger nisateurs de l’événement de mément à la loi canadienne, et ciaux, la lutte contre l’austérité impor tante du PQ au for um
20 ans. « Il y avait l’équivalent sur les défis auxquels font même qu’un ancien candidat à non par le personnel politique. et la justice environnementale parlementaire en a fait sour-
de cinq camions remplis de dé- face la gauche politique et les la présidence du Mali, qui n’ont « Qu’ils soient parlemen- figurent parmi les thèmes qui ciller plus d’un au sein de
chets », a ajouté M. Gagnon. mouvements sociaux. aucun intérêt à rester ici, dit-il. taires ou pas, s’ils ne remplis- doivent être abordés lors de ce l’organisation de l’événement.
Et alors, où était le mal ? « On parle de parlementaires, « C’est sûr que, si c’était un fo- sent pas les critères, ils ne peu- sommet qui accueillera une
Dans les clous pointant parfois d’élus démocratiques chez eux. rum prônant le libre-échange, la vent pas [venir]. On ne peut quarantaine de parlementaires Le Devoir
hors de cer taines constr uc-
tions, dans les str uctures
chambranlantes et dans les
risques d’incendie signalés par
les autorités, a répondu le
conseiller du district du Mile-
End, Richard Ryan. « On en-
courage ces initiatives-là, mais
il faut qu’elles soient faites dans
les règles », a af firmé l’élu de
Projet Montréal, en soulignant
que Kabane 77 n’avait pas ob-
tenu de permis de la Ville.
Sans permis, mais…
Le terrain situé au 77, ave-
nue Bernard a été acquis par
Montréal au Canadien Paci-
fique en 2000. Dès lors, la ville
centre a lorgné l’endroit pour y
installer une cour de voirie per-
mettant de répondre aux be-
soins de l’ar rondissement.
Pour y arriver, elle a annoncé
le 7 mars la démolition de l’édi-
fice industriel qui se trouve en
son cœur, malgré le désir des
citoyens de le conserver.
Devant la lente évolution du
dossier, et pour prolonger l’es-
prit citoyen, piéton et vert du
secteur — l’hectare protégé
pour le Champ des possibles
se trouve juste à côté —, Ka-
bane 77 a investi le ter rain.
Sans permis, avec l’intention
de faire du bâtiment un « ci-
néma indépendant et ouver t
sur la communauté », selon la
description de son projet. « On
fabrique des places, on renverse
le système, plutôt que de laisser
des urbanistes et des architectes
décider pour nous », a résumé
Sébastien B Gagnon, aussi JACQUES NADEAU LE DEVOIR
technologue en architecture. Antonia Rodriguez, autochtone de Bolivie et ex-ministre du Développement productif et de l’Économie plurielle sous le président Evo Morales, a pris place aux côtés de
« C’est un peu le principe de la délégation mohawk à la tête de la marche inaugurale du Forum social mondial, mardi à Montréal.
l’urbanisme tactique ; que les
gens prennent des initiatives et FORUM SOCIAL MONDIAL
que les autorités s’adaptent », a
rappelé Simon Van Vliet, jour-
naliste indépendant et mem-
bre du conseil d’administra-
tion de la place des Gorilles,
Les Premières Nations en appui aux luttes sociales mondiales
qui vise aussi l’appropriation BORIS PROULX Mélissa Mollen Dupuis, co- organisateur du FSM, Raphaël [qu’il y a des pr oblèmes]. Nations sur leur ter ritoire,
citoyenne d’un espace public, fondatrice de Idle No More Canet. Le contingent autoch- C’est mondial ! » leurs causes ont trouvé écho
dans le secteur Mar coni-
Alexandra celui-là. « Il y a un
peu de “deux poids, deux me-
L e For um social mondial
2016 a été lancé mardi par
une grande marche et un spec-
Québec, partage son enthou-
siasme. « Il y a une reconnais-
sance qu’on ne voyait pas
tone a guidé les milliers de
participants vers le spectacle
d’ouverture du Forum, sur la
Sur la ligne de départ de la
grande marche inaugurale du
FSM, Charles Coocoo semble
au sein des mouvements pro-
gressistes, analyse-t-elle. « Le
plus grand défi, c’est qu’on doit
sures” », a-t-il ajouté. « Si le pro- tacle qui a regroupé quelques dans le passé », avance la mili- place des Festivals, aussi ému de constater une telle mo- maintenant apprendre à tra-
priétaire d’un terrain décide de milliers d’altermondialistes. En tante, qui voit un change- lancé par des ar tistes issus bilisation des Premières Na- vailler ensemble, promouvoir la
négliger les critères de sécurité, tête de cortège, les premiers ment dans la manière dont des Premières Nations. tions : « Je suis content de voir transversalité des causes. »
de laisser un bâtiment à l’aban- peuples du continent, nom- sont incluses les causes au- « Le problème que nous vi- autant de jeunes de la réserve Sur la scène du spectacle de
don, c’est toléré. Mais quand ce breux à s’être déplacés pour tochtones dans les autr es vons, c’est aussi le problème nous accompagner. Ils sont moti- lancement du FSM, mardi soir
sont des gens qui s’approprient ce lancement. D e l’avis de luttes sociales et environne- de l’humanité », philosophe vés, sont d’une nouvelle généra- à Montréal, l’Innue a d’ailleurs
l’espace, ça ne l’est plus. » groupes autochtones ou tra- mentales. « Il y a eu beaucoup Charles Coocoo, 66 ans, qui tion. » Il confie que la mobilisa- pris la parole devant le public,
Dif ficile de définir les vaillant avec les autochtones, de changement dans les der- vit dans la réser ve Atika- tion autochtone d’il y a quelques composé de milliers de partici-
contours de l’implication ci- jamais un tel rassemblement nières années. Avant, les au- mekw de Wemotaci, en Mau- décennies n’était pas aussi pants de dif férents pays. « Je
toyenne et de la réglementa- n’a fait autant de place aux tochtones étaient invités, mais ricie. Le militant écologiste enthousiasmante. « Il y avait tiens à rappeler que les Pre-
tion, conviennent MM. Van Premières Nations au Québec. ils n’étaient pas mis en avant. » fait par tie de la trentaine de beaucoup de méconnaissance, de mières Nations n’étaient pas
Vliet et Gagnon. « C’est complè- « En ce moment, la question personnes qui compose la dé- racisme et d’intolérance au non plus les bienvenues sur leur
tement arbitraire, ce qui est to- autochtone prend une place Une place de choix légation Atikamekw, principa- Québec», se souvient-il. propre territoire », a-t-elle dé-
léré et ce qui ne l’est pas », a qu’elle n’a jamais prise », Battant le r ythme au son lement des jeunes du secon- Melissa Mollen Dupuis, qui claré, faisant référence à une
commenté le premier. D’autant avance Manon Barbeau, fon- des tambours, les Mohawks daire, qui ont financé leur se qualifie d’« enfant de la crise époque où les autochtones
qu’« on se heurte à un mur rem- datrice du Wapikoni mobile, ont été invités à ouvrir la voyage grâce à une cam- d’Oka », témoigne aussi du étaient brimés dans leur li-
pli de faux arguments », a lancé qui travaille avec les jeunes marche inaugurale du FSM, pagne de sociofinancement. changement dans les mentali- berté. Elle a aussi voulu mar-
le deuxième. Les matelas, les autochtones. L’organisme a aux côtés d’autres représen- Leur motivation, comme le tés. « Quand j’étais petite, il quer sa solidarité avec les cen-
lumières et autres débris qui obtenu du financement pour tants autochtones du Canada résume l’accompagnatrice était impossible d’avoir une taines d’invités du Forum ori-
encombraient le secteur aupa- aider 26 de ces jeunes à pren- et même d’aussi loin que L ydia Newashish, est de tis- couverture positive sur les au- ginaires de pays aux for tes
ravant étaient au moins aussi dre part aux différentes activi- d’Amérique du Sud. ser des liens entre les causes tochtones dans les médias. » Au- inégalités sociales et dont le
dangereux, a-t-il fait valoir. tés sur les thématiques au- « Puisqu’on est sur leur terri- autochtones et celles des au- jourd’hui, notamment grâce visa a été refusé par le Canada.
tochtones organisées en toire, on considère qu’ils nous tres peuples. « Ce n’est pas aux tribunaux qui ont reconnu
Le Devoir marge du FSM. accueillent ici », explique le co- juste au Québec ou au Canada certains droits des Premières Le Devoir
A 4 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 0 A O Û T 2 0 1 6

AV I S L É G A U X E T A P P E L S D ’ O F F R E S AVIS AUX CRÉANCIERS DE


Appel d’offres Appel d’offres
AV I S D E D I V ID EN D E S LA PREMIÈRE ASSEMBLÉE
Dans l'affaire de la faillite de
123808 Canada inc. Avis est
par les présentes donné que la
Dividende faillite de 123808 Canada inc.,
No Montant Date de référence Payable le personne morale dûment consti-
Services institutionnels
Services techniques tuée, ayant son siège social au
Par action ordinaire : Gestion et planification immobilière 2295, rue Frenette à Montréal,
Espace pour la vie
Des soumissions sont demandées et devront être Québec H4R 1M3 est survenue
132 0,6825 $ 15 septembre 2016 15 octobre 2016 Des soumissions sont demandées et devront être le 5 août 2016 et que la premiè-
reçues, avant 14 h à la date ci-dessous, au Service
Le 3 août 2016, Par action privilégiée de premier rang à dividende cumulatif rachetable : du greffe de la Ville de Montréal à l'attention du reçues, avant 14 h à la date ci-dessous, au Service du re assemblée des créanciers
le conseil greffe de la Ville de Montréal à l’attention du greffier, sera tenue le 25 août 2016, à
• Série R 64 0,258125 $ 1er novembre 2016 1er décembre 2016 greffier, 275, rue Notre-Dame Est, bureau R-134,
d’administration 275, rue Notre-Dame Est, bureau R-134, Montréal 11h, au bureau du syndic, 4159,
• Série S 198 Flottant 31 août 2016 12 septembre 2016 Montréal (Québec) H2Y 1C6 pour : rue Bélanger, Montréal, Québec.
de BCE Inc. a déclaré (Québec) H2Y 1C6 pour :
• Série S 199 Flottant 30 septembre 2016 12 octobre 2016 Catégorie : travaux Fait à Montréal, le 10 août 2016.
les dividendes Catégorie : Travaux de construction Pomerleau & Associés
suivants, payables • Série S 200 Flottant 31 octobre 2016 12 novembre 2016 Appel d’offres : 5862
Appel d’offres : JA-00046-1 Syndic Inc.
aux porteurs de • Série T 40 0,2120625 $ 30 septembre 2016 1er novembre 2016 Descriptif : Rénovation majeure de la caserne 26, 4159, rue Bélanger
ses actions à la 2151 Avenue du Mont-Royal Est, arrondissement Descriptif : Travaux de réfection DES SERRES Montréal (Québec) H1T 1A2
• Série Y 184 Flottant 31 août 2016 12 septembre 2016 Louis-Dupire et la construction d’une quarantaine
fermeture des du Plateau Mont-Royal Tél: 514-721-3744
• Série Y 185 Flottant 30 septembre 2016 12 octobre 2016 fédérale au Jardin botanique Web: www.LibereTesDettes.ca
bureaux aux dates Date d’ouverture : 7 septembre 2016
de référence • Série Y 186 Flottant 31 octobre 2016 12 novembre 2016 Date d’ouverture : 31 août 2016
Dépôt de garantie : 10 % de la valeur de la AVIS DE CLÔTURE
indiquées : • Série Z 56 0,197 $ 1er novembre 2016 1er décembre 2016 soumission (cautionnement, chèque visé ou Dépôt de garantie : 10 % du montant de la D'INVENTAIRE
• Série AA 59 0,215625 $ er
1 novembre 2016 1er décembre 2016 garantie bancaire) soumission Prenez avis que madame
IRENE DEMERS, en son vivant
• Série AB 108 Flottant 31 août 2016 12 septembre 2016 Renseignements : pour toute question, s’adresser Renseignements : Hakima Amari; gestionnaire domiciliée au 16 650, avenue
• Série AB 109 Flottant 30 septembre 2016 12 octobre 2016 à immeubles.soumissions@ville.montreal.qc.ca immobilier Bourdages Sud, appartement
• Série AB 110 Flottant 31 octobre 2016 12 novembre 2016 Visites : Les visites sont individuelles. La date Hakima.amari @ville.montreal.qc.ca numéro 130, Saint-Hyacinthe,
limite pour prendre rendez-vous est le 16 août Documents : Les documents relatifs à cet appel province de Québec, J2T 4J9,
• Série AC 55 0,22188 $ 1er novembre 2016 1er décembre 2016 est décédée au Centre d'héber-
2016, à 15 h. Les visites auront lieu du 15 août d’offres seront disponibles à compter du 10 août
• Série AD 102 Flottant 31 août 2016 12 septembre 2016 2016 au 17 août 2016 inclusivement, selon gement de l'Hôtel-Dieu-de-Saint-
2016 Hyacinthe, situé ai 1800, rue
• Série AD 103 Flottant 30 septembre 2016 12 octobre 2016 l’horaire suivant : 8 h, 9 h, 10 h, 13 h, 14 h et 15 h.
Les personnes et les entreprises intéressées par ce Dessaulles, Saint-Hyacinthe,
• Série AD 104 Flottant 31 octobre 2016 12 novembre 2016 pour prendre rendez-vous, s’adresser à contrat peuvent se procurer les documents de provinde ce Québec, J2S 2T2, le
• Série AE 116 Flottant 31 août 2016 12 septembre 2016 immeubles.soumissions@ville.montreal.qc.ca soumission en s’adressant au Service électronique 6 juin 2016. Un inventaire des
Documents : Les documents relatifs à cet appel d’appels d’offres (SÉAO) en communiquant avec un biens a été dressé conformé-
• Série AE 117 Flottant 30 septembre 2016 12 octobre 2016 ment à la loi et peut être consul-
d’offres seront disponibles à compter du 10 août des représentants par téléphone au 1 866 669-7326
• Série AE 118 Flottant 31 octobre 2016 12 novembre 2016 té par les intéressés à l'étude de
2016 ou au 514 856-6600, ou en consultant le site Web
• Série AF 40 0,194375 $ 30 septembre 2016 1er novembre 2016 Me Chantal L'Heureux notaire,
Les personnes et les entreprises intéressées par www.seao.ca. Les documents peuvent être obtenus située au 905, avenue du Palis,
• Série AG 40 0,175 $ 30 septembre 2016 1er novembre 2016 ce contrat peuvent se procurer les documents de au coût établi par le SÉAO. à Saint-Hyacinthe, province de
• Série AH 116 Flottant 31 août 2016 12 septembre 2016 soumission en s’adressant au Service Chaque soumission doit être placée dans une Québec, J2S 5C6.
• Série AH 117 Flottant 30 septembre 2016 12 octobre 2016 électronique d’appels d’offres (SÉAO) en enveloppe cachetée et portant l’identification Donné ce 4 août 2016, à Saint-
communiquant avec un des représentants par fournie en annexe du document d’appel d’offres. Hyacinthe
• Série AH 118 Flottant 31 octobre 2016 12 novembre 2016 téléphone au 1 866 669-7326 ou au 514 856-6600, Micheline Désautels, liquidateur
• Série AI 40 0,171875 $ 30 septembre 2016 1er novembre 2016 ou en consultant le site Web www.seao.ca. Les
Les soumissions reçues seront ouvertes Lise Désautels, liquidateur
documents peuvent être obtenus au coût établi publiquement dans les locaux au Service du
• Série AJ 61 Flottant 31 août 2016 12 septembre 2016 greffe à l’Hôtel de ville, immédiatement après
par le SÉAO.
• Série AJ
• Série AJ
62
63
Flottant 30 septembre 2016
Flottant 31 octobre 2016
12 octobre 2016
12 novembre 2016
Chaque soumission doit être placée dans une
l’expiration du délai fixé pour leur réception.
La Ville de Montréal ne s’engage à accepter ni la AVIS
LÉGAUX
enveloppe cachetée et portant l’identification
• Série AK 21 0,25938 $ 31 août 2016 30 septembre 2016 fourni en annexe du document d’appel d’offres. plus basse ni aucune des soumissions reçues et
n’assume aucune obligation de quelque nature
& APPELS
• Série AM 8 0,17275 $ 31 août 2016 30 septembre 2016 Les soumissions reçues seront ouvertes que ce soit envers le ou les soumissionnaires.
• Série AN 2 0,16566 $ 31 août 2016 30 septembre 2016 publiquement dans les locaux du Service du

D’OFFRES
greffe à l'Hôtel de ville, immédiatement après Montréal, le 10 août 2016
• Série AO 8 0,284375 $ 31 août 2016 30 septembre 2016
l'expiration du délai fixé pour leur réception. Le greffier de la Ville
• Série AQ 8 0,265625 $ 31 août 2016 30 septembre 2016
Me Yves Saindon
La Ville de Montréal ne s'engage à accepter ni la
plus basse ni aucune des soumissions reçues et HEURES DE TOMBÉE
Les dividendes versés par BCE à des résidents canadiens sont des dividendes
n'assume aucune obligation de quelque nature Appel d’offres
admissibles pour fins de l’impôt sur le revenu canadien.
que ce soit envers le ou les soumissionnaires.
Les réservations
Michel Lalande doivent être faites
Montréal, le 10 août 2016
Premier vice-président – Chef du service juridique et Secrétaire de la société, avant 16h00
Le greffier de la Ville pour publication
BCE Inc. Me Yves Saindon
deux (2) jours
Direction générale adjointe –
Services institutionnels
plus tard.
Appel d’offres
Appel d’offres Appel d’offres Service de l’approvisionnement Publications
Des soumissions sont demandées et devront être du lundi:
reçues, avant 14 h à la date ci-dessous, au Service Réservations
du greffe de la Ville de Montréal à l’attention du avant
greffier, 275, rue Notre-Dame Est, bureau R-134,
Service des grands parcs, du verdissement
Montréal (Québec) H2Y 1C6 pour :
12 h 00
Service des infrastructures, de la voirie Service de l’eau et du Mont-Royal
et des transports le vendredi
Direction de l’épuration des eaux usées Des soumissions sont demandées et devront être Catégorie : Biens et services
Direction des infrastructures Des soumissions sont demandées et devront être reçues, avant 14 h à la date ci-dessous, au Service du Appel d’offres : 16-15448 Publications
Des soumissions sont demandées et devront être reçues, avant 14 h à la date ci-dessous, au Service du greffe de la Ville de Montréal à l’attention du greffier, du mardi:
Descriptif : A57 - Service d’unité mobile pour l’entretien
reçues, avant 14 h à la date ci-dessous, au Service du greffe de la Ville de Montréal à l’attention du greffier, 275, rue Notre-Dame Est, bureau R-134, Montréal et la réparation de têtes de souffleuses - 2 ans
Réservations
greffe de la Ville de Montréal à l’attention du greffier, 275, rue Notre-Dame Est, bureau R-134, Montréal H2Y 1C6, pour: avant
275, rue Notre-Dame Est, bureau R-134, Montréal (Québec) H2Y 1C6 pour : Date d’ouverture : 29 août 2016
Catégorie : Travaux 16 h 00
(Québec) H2Y 1C6 pour : Catégorie : Construction Dépôt de garantie : Aucun le vendredi
Appel d’offres : 16-6925
Catégorie : Travaux Appel d’offres : 1542-AE-16 Renseignements : Julie Leblanc, agente
Descriptif : Travaux de réfection de trois terrains
Appel d’offres : 330703 d’approvisionnement : 514 872-1040
Descriptif : Construction de dalles sur sol en béton de balle : parcs Roger-Rousseau, Alexander et Tél.:
Descriptif :Travaux de réparation de diverses
structures 2016 - Lot 3.
armé sur le site de la Station d’épuration des eaux
usées Jean-R.-Marcotte
Giuseppe-Garibaldi
Date d’ouverture : 29 août 2016
Appel d’offres : 16-15557
Descriptif : Fourniture de blocs de pierre calcaire - 514-985-3344
Date d’ouverture : 31 août 2016 Date d’ouverture : 31 août 2016 Dépôt de garantie : 10 % du montant de la
Aménagement des abords du Musée des beaux-arts Fax:
Dépôt de garantie : 0 % Dépôt de garantie : 10 % du montant de la soumission soumission / cautionnement, chèque visé ou lettre
de garantie bancaire
de Montréal
Date d’ouverture : 29 août 2016
514-985-3340
Renseignements : Pour de plus amples Renseignements : M. Claude Meunier ing.
renseignements, veuillez nous envoyer un courriel au 514-280-4418 Renseignement : Dépôt de garantie : 5 % (Cautionnement et/ou Sur Internet :
www.ledevoir.com/services-
à l’adresse suivante : Documents : Les documents relatifs à cet appel appelsdoffres.infos.dgpv@ville.montreal.qc.ca chèque visé) et-annonces/avis-publics
appelsdoffres.infos.dtp@ville.montreal.qc.ca d’offres seront disponibles à compter du 10 août 2016 Claudia Pelletier, agente de bureau Renseignements : Simona Radulescu Tomescu, www.ledevoir.com/services-
Documents : Les documents relatifs à cet appel Télécopieur : 514-872-1474 agente d’approvisionnement : 514 872-0486 et-annonces/appels-d-offres
Les personnes et les entreprises intéressées par ce
d’offres seront disponibles à compter du 10 août 2016 contrat peuvent se procurer les documents de Documents : Appel d’offres : 16-15497 Courriel :
Les personnes et les entreprises intéressées par ce soumission en s’adressant au Service électronique Les documents relatifs à cet appel d’offres seront avisdev@ledevoir.com
Descriptif : Réception, tri et mise en marché de
contrat peuvent se procurer les documents de d’appels d’offres (SÉAO) en communiquant avec un disponibles à compter du 8 juin 2016. résidus de construction, rénovation, démolition et
soumission en s’adressant au Service électronique des représentants par téléphone au 1 866 669-7326 Les personnes et les entreprises intéressées par ce d’encombrants provenant de l’arrondissement
d’appels d’offres (SÉAO) en communiquant avec un ou au 514 856-6600, ou en consultant le site Web contrat peuvent se procurer les documents de AVIS
Montréal-Nord et de Ville Mont-Royal
des représentants par téléphone au 1 866 669-7326 www.seao.ca. Les documents peuvent être obtenus soumission en s’adressant au Service électronique
ou au 514 856-6600, ou en consultant le site Web au coût établi par le SÉAO. Date d’ouverture : 29 août 2016 À TOUS NOS
d’appel d’offres (SEAO) en communiquant avec un
www.seao.ca. Les documents peuvent être obtenus Chaque soumission doit être placée dans une des représentants par téléphone au 1 866 669-7326 Dépôt de garantie : 2 % (Cautionnement et/ou ANNONCEURS
au coût établi par le SÉAO. enveloppe cachetée et portant l’identification fournie ou au 514 856-6600, ou en consultant le site Web chèque visé) Veuillez, s’il vous
Chaque soumission doit être placée dans une en annexe du document d’appel d’offres. www.seao.ca. Les documents peuvent être obtenus Renseignements : Sonia Bedder, agente plaît, prendre
enveloppe cachetée et portant l’identification Les soumissions reçues seront ouvertes publiquement au coût établi par le SEAO. d’approvisionnement : 514 872-5514
fournie en annexe du document d’appel d’offres.
connaissance de
dans les locaux du Service du greffe à l’Hôtel de ville, Catégorie : Travaux Catégorie : Services professionnels votre annonce et
Les soumissions reçues seront ouvertes immédiatement après l’expiration du délai fixé pour Appel d’offres : 16-6926
publiquement dans les locaux du Service du leur réception. Appel d’offres : 16-15493 nous signaler
greffe à l’Hôtel de ville, immédiatement après Descriptif : Parc du Mont-Royal – Réaménagement Descriptif : Services professionnels d’une firme immédiatement
La Ville de Montréal ne s’engage à accepter ni la plus d’un escalier sur le flanc sud
l’expiration du délai fixé pour leur réception. basse ni aucune des soumissions reçues et n’assume spécialisée en estimation de projets de constructions toute anomalie qui
La Ville de Montréal ne s’engage à accepter ni la aucune obligation de quelque nature que ce soit Date d’ouverture : 31 août 2016 et d’aménagements s’y serait glissée.
plus basse ni aucune des soumissions reçues et envers le ou les soumissionnaires. Dépôt de garantie : 10 % du montant de la Date d’ouverture : 29 août 2016
n’assume aucune obligation de quelque nature
En cas d’erreur de
Montréal, le 10 août 2016 soumission / cautionnement, chèque visé ou lettre Dépôt de garantie : Aucun
que ce soit envers le ou les soumissionnaires. de garantie bancaire l’éditeur, sa
Le greffier de la Ville Renseignements : Yves Belleville, agent responsabilité se
Montréal, le 10 août 2016 Me Yves Saindon Renseignement :
d’approvisionnement : 514 872-5298 limite au coût de la
Le greffier de la Ville appelsdoffres.infos.dgpv@ville.montreal.qc.ca
Me Yves Saindon Claudia Pelletier, agente de bureau Documents : Les documents relatifs à ces appels parution.
Avis public Télécopieur : 514-872-1474 d’offres seront disponibles à compter du 10 août 2016
Arrondissement de Côte-des-Neiges Pour être considérée, toute soumission doit être Les personnes et les entreprises intéressées par ce
Avis public Notre-Dame-de-Grâce présentée sur les formulaires spécialement préparés contrat peuvent se procurer les documents de
Arrondissement de Côte-des-Neiges à cette fin. soumission en s’adressant au Service électronique
Notre-Dame-de-Grâce d’appels d’offres (SÉAO) en communiquant avec un
Documents :
AUTORISATION DE DÉMOLITION des représentants par téléphone au 1 866 669-7326
Les documents relatifs à cet appel d’offres seront ou au 514 856-6600, ou en consultant le site Web
AVIS est par la présente donné que le Comité de démo- disponibles à compter du 10 août 2016.
INVITATIONS www.seao.ca. Les documents peuvent être obtenus
lition de l’arrondissement de Côte-des-Neiges—Notre-
Dame-de-Grâce tiendra une séance le mercredi 24 Les personnes et les entreprises intéressées par ce au coût établi par le SÉAO.
PROGRAMME TRIENNAL D’IMMOBILISATION 2017-
2018-2019 août 2016, à 19 h, au 6767, chemin de la Côte- contrat peuvent se procurer les documents de Chaque soumission doit être placée dans une
des-Neiges, Montréal, en vue d’étudier la demande soumission en s’adressant au Service électronique enveloppe cachetée et portant l’identification
SOIRÉE D’INFORMATION
d’autorisation de démolition de l’immeuble suivant : d’appel d’offres (SEAO) en communiquant avec un fournie en annexe du document d’appel d’offres.
Les membres de votre conseil d’arrondissement, M. des représentants par téléphone au 1 866 669-7326
Russell Copeman, maire d’arrondissement, Mme 6255 - 6257, chemin Deacon Les soumissions reçues seront ouvertes
ou au 514 856-6600, ou en consultant le site Web
Magda Popeanu, conseillère du district de Côte-des- Au cours de cette séance, une période sera consacrée www.seao.ca. Les documents peuvent être obtenus publiquement dans les locaux du Service du
Neiges, M. Peter McQueen, conseiller du district de aux questions des citoyens relativement à cette greffe à l’Hôtel de ville, immédiatement après
au coût établi par le SEAO.
Notre-Dame-de-Grâce, M. Jeremy Searle, conseiller du demande de démolition ainsi qu’au programme préli- l’expiration du délai fixé pour leur réception.
district de Loyola, M. Marvin Rotrand, conseiller du dis- minaire de réutilisation du sol dégagé proposé. Chaque soumission doit être placée dans une
trict de Snowdon, et M. Lionel Perez, conseiller du dis- enveloppe cachetée et portant l’identification La Ville de Montréal ne s’engage à accepter ni la
Toute personne qui veut s’opposer à la démolition doit,
trict de Darlington, vous invitent à participer à une fournie en annexe du document d’appel d’offres. plus basse ni aucune des soumissions reçues et
dans les dix jours de la publication du présent avis ou
soirée d’information sur le Programme triennal d’im- à défaut, dans les dix jours qui suivent l’affichage de n’assume aucune obligation de quelque nature
Les soumissions reçues seront ouvertes que ce soit envers le ou les soumissionnaires.
mobilisation (P.T.I.) 2017-2018-2019 de l’arrondisse- l’avis sur l’immeuble concerné, faire connaître par écrit
ment de Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce, au publiquement dans les locaux du Service du
son opposition motivée à la soussignée, par courrier au greffe à l’Hôtel de Ville, immédiatement après Montréal, 10 août 2016
cours de laquelle les citoyens pourront adresser leurs 5160, boulevard Décarie, bureau 600, Montréal, H3X
questions ou suggestions aux membres du conseil. l’expiration du délai fixé pour leur réception. Le greffier de la Ville
2H9, ou par télécopieur au 514 868-3538.
Date : mercredi 24 août 2016 La Ville de Montréal ne s’engage à accepter ni la Me Yves Saindon
FAIT À MONTRÉAL, ce 10 août 2016.
Heure : 19 heures plus basse ni aucune des soumissions reçues et
La secrétaire d’arrondissement, n’assume aucune obligation de quelque nature
Lieu : Bureau d’arrondissement, 5160, boulevard Déca- Geneviève Reeves, avocate que ce soit envers le ou les soumissionnaires.
rie, 4ième étage
Montréal, le 10 août 2016
SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL
D’ARRONDISSEMENT Avis public Le greffier de la Ville
AVIS est également donné qu’une séance extraordi- Me Yves Saindon
naire du conseil d’arrondissement de Côte-des-
Neiges—Notre-Dame-de-Grâce sera tenue concernant
le Programme triennal d’immobilisation (P.T.I.) 2017-
Appel d’offres
2018-2019. ENTRÉE EN VIGUEUR DE RÈGLEMENTS
Date : mardi 6 septembre 2016 Avis est donné que le conseil
Heure : 18 heures d’agglomération, à son assemblée du
Lieu : Centre culturel de Notre-Dame-de-Grâce, 6400, 19 mai 2016, a adopté le règlement suivant : Direction générale adjointe –
avenue de Monkland RCG 16-044 Règlement autorisant Services institutionnels
Au cours de cette séance, une période de 30 minutes l’utilisation d’un montant de 1 753 516 $ Service de l’approvisionnement
sera consacrée aux questions et aux demandes des provenant du solde disponible des Appel d’offres : 16-15414
citoyens portant exclusivement sur le Programme règlements d’emprunt fermés pour l’affecter
triennal d’immobilisation (P.T.I.). À cet égard, il y aura à la réalisation de l’objet de divers A52 - Fabrication, fourniture et installation d’éclairage
une période d’inscription de 17 h 15 à 17 h 45. règlements d’emprunt décoratif hivernal dans le Vieux-Montréal
Fait à Montréal, ce 10 août 2016 Ce règlement a été approuvé par le ministre des L’ouverture des soumissions prévue pour le 10 août
La secrétaire d’arrondissement,
Geneviève Reeves, avocate
Affaires municipales et de l’Occupation du
territoire le 4 août 2016. Il entre en vigueur en date
2016 est reportée au 24 août 2016 à 14 h dans les
locaux du Service du greffe de l’hôtel de ville.
La suite
de ce jour et est disponible pour consultation
durant les heures normales de bureau au Service
Montréal, le 10 août 2016 des avis
du greffe, 275, rue Notre-Dame Est. Il peut
également être consulté en tout temps sur le site
Le greffier de la Ville
Me Yves Saindon se trouve
Internet de la
www.ville.montreal.qc.ca/reglements
Ville : en page
Montréal, le 10 août 2016 A2
Le greffier de la Ville,
Me Yves Saindon
L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 0 A O Û T 2 0 1 6 A 5

ACTUALITÉS
Fin des témoignages au Le cupping fait des vagues à Rio
procès de Richard Bain À l’instar de Michael Phelps, plusieurs athlètes ont recours à la technique des ventouses PAULINE GRAVEL
SIDHAR THA BANERJEE La défense, quant à elle,

A près 31 jours d’audiences,


la Couronne et la défense
plaide la non-responsabilité
criminelle pour cause de trou-
ble mental. L’accusé a soutenu
L es plaques violettes sur les
corps musclés de plusieurs
athlètes olympiques qui com-
ont conclu leur preuve, mardi, qu’il avait pris plusieurs com- pétitionnent à Rio ont intrigué
au procès de Richard Henr y primés de l’antidépresseur maints spectateurs ces der-
Bain, et elles livreront leur plai- Cymbalta en début de soirée niers jours. Les hypothèses les
doirie finale à compter de jeudi. le 4 septembre. La psychiatre plus diverses ont été avancées
Le juge Guy Cournoyer, de appelée à la barre par la dé- pour expliquer la peau criblée
la Cour supérieure, a indiqué fense estime que Richard Bain d’ecchymoses du plus grand
qu’il livrera ses directives aux souffrait de trouble bipolaire champion olympique de tous
jurés vendredi et les a prévenus non diagnostiqué, et que cet les temps, le nageur Michael
qu’ils partiront immédiatement état, jumelé à une surdose Phelps, lors du relais 4 x 100 m
en isolement pour délibérer. d’antidépresseur, avait vrai- libr e masculin dimanche.
Richard Henry Bain, âgé de semblablement provoqué chez Avait-il participé à une partie
65 ans, est accusé de meurtre lui le 4 septembre un épisode de paintballing ou a-t-il été at-
prémédité, de trois tentatives psychotique et maniaque. taqué par une pieuvre géante ?
de meurtre, de possession de Le dernier témoin appelé à En fait, ces hématomes ayant
matériel incendiaire et d’in- la bar re par la Couronne, la chacune la for me par faite
cendie criminel relativement à toxicologue judiciaire Cathe- d’une grande pastille résul-
l’attentat perpétré le 4 septem- rine Lavallée, a indiqué lundi tent de l’application de ven-
bre 2012 au Métropolis de qu’aucune trace de Cymbalta touses sur la peau, une forme
Montréal. Après avoir été at- n’avait été décelée dans l’orga- de médecine traditionnelle
teints par le même projectile à nisme de l’accusé au lende- millénaire, communément
l’extérieur du Métropolis, où main de l’attentat meurtrier. appelée « cupping ».
les militants péquistes célé- La défense soutient aussi que À l’instar de plusieurs autres
braient leur victoire électorale, M. Bain avait déjà connu en athlètes, principalement des na-
le technicien de scène Denis 2009 un épisode psychotique geurs et des gymnastes états-
Blanchette avait perdu la vie et alors qu’il prenait du Cymbalta, uniens, Michael Phelps a re-
son collègue Dave Courage et qu’il ne s’en était jamais re- cours au cupping dans le but de LEE JIN-MAN ASSOCIATED PRESS
avait subi de graves blessures. mis complètement. L’accusé a soulager ses douleurs et de s’ai- Très remarquées sur les épaules de Michael Phelps aux Jeux olympiques de Rio, les marques rouges
La Couronne soutient que indiqué au procès qu’il avait re- der à récupérer de l’intense en- aux allures de gros suçons résultent du cupping.
le meurtre était prémédité et commencé à prendre l’antidé- traînement physique auquel il
que l’accusé a agi sous le presseur au début de 2012, à s’astreint. Les sportifs font appel t-on confir mé. Dominique procure des bienfaits ». « Aucune sang. Mais aujourd’hui, on sait
coup de la colère suscitée par l’insu de son médecin. à diverses techniques de récu- Babin, qui pratique l’acupunc- étude scientifique comparant les qu’« il n’y a aucune raison pour
l’élection des souverainistes pération, telles que des mas- ture à Montréal, fait appel à ventouses à un placebo n’a ja- laquelle les ventouses seraient ef-
de Pauline Marois. La Presse canadienne sages, des saunas, des bains cette technique pour traiter les mais pu être effectuée à double ficaces. L’effet placebo peut par
glacés et des vêtements de com- problèmes musculo-squelet- insu [c’est-à-dire sans que les contre être très puissant. Si les
pression, mais récemment, le tiques, notamment inflamma- expérimentateurs sachent si athlètes y croient, ça les aide. »
Des sites naturels pays grâce au Google Trekker.
Le sac à dos de quelque 22 kilo-
cupping a gagné en popularité.
La technique consiste à brû-
toires et de tension muscu-
laire, de ses patients. « Les ven-
c’est le traitement ou le pla-
cebo qui a été administré au
Même si le fait de voir des
célébrités spor tives, comme
canadiens sur grammes muni d’un système
de caméra était dans la baie de
ler un coton imbibé d’alcool
dans une ampoule de verre. La
touses provoquent un afflux de
sang à la sur face de la peau,
patient] puisqu’il est impossible
de trouver un placebo aux ven-
Phelps, ou du showbiz, telles
que Gwyneth Paltrow, Justin
Google Street View Fundy, lundi, afin d’immortali-
ser plusieurs endroits, dont le
chaleur générée chasse l’air
de l’ampoule, qui est alors ap-
c’est pourquoi elles laissent des
marques rouges sur la peau.
touses », souligne-t-il, avant
d’ajouter que « la forte succion
Bieber, Victoria Beckham et
Jennifer Aniston, tatouées pen-
Les plages de l’Île-du-Prince- sommet du sentier Five Fa- pliquée sur la peau. Le vide Elles permettent ainsi d’activer qu’entraîne la ventouse sur la dant quelques jours par des
Édouard et la baie de Fundy, au thom Hole juste à l’ouest de qui se crée dans l’ampoule à la circulation et de défaire les peau provoque la rupture de pe- ventouses risque de susciter un
Nouveau-Brunswick, où vivent Saint-Jean. Mardi, le Google mesure qu’elle se refroidit in- blocages. Ça fait beaucoup de tits vaisseaux sanguins, les ca- engouement pour le cupping au
les pluviers siffleurs, une es- Trekker visitait l’Île-du-Prince- duit une succion qui soulève la bien, ça donne l’impression pillaires », qui est responsable sein du grand public, M. Fens-
pèce en voie de disparition, font Édouard afin d’explorer les peau. Mais il est également d’avoir eu un massage en pro- des plaques rouges. ter ne s’inquiète pas trop, car
partie des sites naturels du Ca- plages de St. Peters Harbour. Il possible de faire le vide dans fondeur », explique-t-elle. M. Fenster rappelle qu’autre- cette pratique est généralement
nada qui seront bientôt visibles devrait ensuite se rendre en l’ampoule à l’aide d’une petite Professeur à l’Université fois, en France, on appliquait sans danger. Elle est utilisée de-
sur Google Street View. Nouvelle-Écosse, jeudi, pour pompe aspirante. McGill et fondateur de l’Orga- des ventouses sur la poitrine puis des milliers d’années par
Conservation de la nature Ca- photographier le sentier Gaff Tous les membres de l’As- nisation pour la science et la ou sur le dos des enfants diverses civilisations, notam-
nada (CNC) a révélé, mardi, Point. Selon CNC, le Trekker sociation des acupuncteurs société, Ariel Fenster affirme lorsqu’ils souf fraient d’un ment chinoise, égyptienne et
qu’il était en train de capter des prendra en photo des sites de du Québec offrent des traite- pour sa part qu’il n’y a « aucune rhume ou d’une grippe. On moyen-orientales.
images d’une dizaine de sites toutes les provinces. ments aux ventouses (cup- preuve scientifique indiquant croyait alors que l’on aspirait
naturels incontournables du La Presse canadienne ping) à leurs clients, nous a- que l’application de ventouses les humeurs ou le mauvais Le Devoir

LES PETITES ANNONCES AVIS DE DÉCÈS


564 564 564

LES PETITES ANNONCES DÉCORATION INTÉRIEURE DÉCORATION INTÉRIEURE DÉCORATION INTÉRIEURE

DU LUNDI AU VENDREDI BAIN EN BOIS


DE 8H30 À 17H00 100 % QUÉBEC
Pour placer, modifier ou annuler votre
annonce, téléphonez avant 14 h 30 ARTECO INC
pour lʼédition du lendemain. arteco.ca
Téléphone: 514-985-3322 438.397.1560
arteco.inc@gmail.com

Télécopieur: 514-985-3340 PARCE QUE VOUS


petitesannonces@ledevoir.com
Conditions de paiement : cartes de crédit
ÊTES UNIQUE
s r r TM

Promotion MMUNIQUEZAVEC
,E-ÏMORIEL
170
160
APPARTEMENTS ET
HORS FRONTIÈRES EUROPE
À LOUER spéciale
LOGEMENTS À LOUER PARIS VII - XV Champ-de-Mars
Site exceptionnel - 2 1/2 rénové 08 Petites 0OURPUBLIER
annonces
DISCRIMINATION Tt équipé, très ensoleillé. Sur jardin
INTERDITE
La Commission des droits de la
personne du Québec rappelle que
Sem/mois 514 272-1803

PROVENCE
UNOUDES
lorsqu'un logement est offert en lo- Vallée du Rhône
Maison de village dans le
cation (ou sous-location), toute per-
sonne disposée à payer le loyer et quartier médiéval de Nyons. Pour les annonces s!VISDEDÏCÒSs&AIRE PART
2 c.c. 2 s. de b. Toute équipée. textes de 5 lignes
à respecter le bail doit être traitée
en pleine égalité, sans distinction, Terrasse ensoleillée. Internet. et moins s2EMERCIEMENTSs#ONDOLÏANCES
exclusion ou préférence fondée sur www.bonnevisite.ca/nyons
la race, la couleur, le sexe, la gros- mariehalarie@gmail.com
7 jours de s!NNIVERSAIRESs(OMMAGE
sesse, l'orientation sexuelle, l'état 307
civil, l'âge du locataire ou de ses
LIVRES ET DISQUES
s)NMEMORIAM
enfants, la religion, les convictions
politiques, la langue, l'origine ethni-
parution :
*Librairie Bonheur d'Occasion*
que ou nationale, la condition so-
achète à domicile livres de qualité 100 $
ciale, le handicap ou l'utilisation
d'un moyen pour pallier ce handi- en tout genre. 514 914-2142 ,E-ÏMORIEL
cap. 1317, ave du Mont-Royal Est
515 Pour les encadrés
 RUE$U(AVRE
E
MILE END - LAURIER OUEST
-ONTRÏAL 1C (+8
INFORMATIQUE ET BUREAUTIQUE
Beau grand 6 1/2 chauffé, ensol.,
très propre, 3e étage, balcons. À l’achat
Réf. requises. AOÛT. 1 600 $
514-272-5683 ou 514-737-3563
VOTRE ORDINATEUR B0GUE de deux 4ÏLÏ 
OU RALENTIT ? 4ÏLÏC 

PLATEAU - GRAND 6 1/2
Entièrement rénové, 3 ch. fermées,
Mise à jour et réparation obtenez le
salle de lavage, lave-vaisselle.
P.C., Mac et portables. NECROLOGIE LEMEMORIEL
Près des services.
514-777-6035
10 ans d'exp. Service à domicile.
514 573-7039 Julien troisième
165 165 gratuitement
PROPRIÉTÉS À LOUER PROPRIÉTÉS À LOUER
Pour information
Téléphone :
514 985-3322
Courriel :
petitesannonces
@ledevoir.com

AVIS À TOUS NOS ANNONCEURS


Veuillez, sʼil vous plaît, prendre connaissance de votre
annonce et nous signaler immédiatement toute anomalie
qui sʼy serait glissée.
LE DEVOIR ne sera pas responsable des erreurs répétées.
Merci de votre attention.
A 6 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 0 A O Û T 2 0 1 6

EDITORIAL
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
FONDÉ PAR HENRI BOURASSA LE 10 JANVIER 1910 › FAIS CE QUE DOIS !

L’impossible Trump Directeur BRIAN MYLES


Rédactrice en chef LUCE JULIEN
Vice-présidente, développement CHRISTIANNE BENJAMIN
Vice-présidente, ventes publicitaires LISE MILLETTE
Directeur des finances STÉPHANE ROGER
Les républicains s’éveillent-ils enfin au danger que pose la can- Directrice de l’information MARIE-ANDRÉE CHOUINARD
didature du « Donald » à la présidence américaine ? L’égoma- Directeur de l’information numérique FLORENT DAUDENS
Adjoints PAUL CAUCHON, JEAN-FRANÇOIS NADEAU, DOMINIQUE RENY, LOUISE-MAUDE RIOUX SOUCY
niaque menteur compulsif perd des appuis au sein de l’esta-
Directeur artistique CHRISTIAN TIFFET
blishment de son propre parti. Ce n’est pas trop tôt. Directeur de la production CHRISTIAN GOULET

e jour où Donald Trump annonçait son plan

L
pour remettre l’économie américaine sur les
rails, la sénatrice républicaine la plus expéri-
mentée, Susan Collins (Maine), et une cin-
quantaine d’anciens responsables de la sécu-
rité nationale, tous des républicains, annon-
çaient leur intention de ne pas voter pour lui.
Donald Trump n’a ni le caractère, ni les va-
leurs, ni l’expérience pour devenir président
des États-Unis et assumer le rôle de Comman-
dant en chef, jugent ces conseillers chevronnés, parmi lesquels
figurent Michael Hayden, un ancien directeur de la CIA et de la
NSA, et Michael Chertoff, un ex-secrétaire à la Sécurité inté-
rieure. Un hypothétique président Trump affaiblirait la sécurité
nationale des États-Unis et leur autorité morale en tant que chef
de file du monde libre, écrivent-ils dans une lettre au New York
Times. Le lecteur déduira du propos qu’il est dangereux de
confier l’arsenal nucléaire américain à ce loose
canon impétueux, allergique à la critique, inca-
pable de se contrôler et de discerner la vérité
du mensonge.
Malgré l’ampleur de la calamité qu’ils décri-
vent, aucun de ces bonzes de la sécurité inté-
rieure n’ose appuyer officiellement la candida-
ture de la démocrate Hillary Clinton. Si le péril
est aussi grand qu’ils le croient — et il l’est ! —,
BRIAN
pourquoi se contenter de demi-mesures ?
MYLES La sénatrice Susan Collins évite elle aussi de
se rallier à la candidature de Mme Clinton. Son
analyse de la faillite morale et intellectuelle de Donald Trump
n’en est pas moins dévastatrice. La propension de M. Trump à
invectiver et à intimider ses adversaires rendra le monde encore
plus dangereux qu’il ne l’est déjà, dénonce-t-elle.
Depuis qu’il s’est lancé dans la course à la présidence, Donald
Trump s’est moqué du handicap d’un journaliste, il a remis en
doute l’intégrité d’un juge né en Indiana de parents mexicains, il a
dénigré des femmes, il a traité les immigrants mexicains de vio-
leurs, il a proposé de refuser aux musulmans l’entrée aux États-
Unis, il a minimisé l’héroïsme du sénateur John McCain parce
qu’il avait été capturé lors de la guerre du Vietnam, il s’est moqué
du physique de l’épouse de son principal adversaire, Ted Cruz…
Comme si ce n’était pas suffisant, il a jonglé mardi avec l’idée
que les citoyens pourraient s’appuyer sur le deuxième amende-
ment de la Constitution, légalisant le port des armes, pour stop- L E T T R E S
per Hillar y Clinton si elle s’aventurait d’office à nommer des
juges à la Cour suprême favorables au contrôle des armes à feu
une fois élue. L’ambiguïté de son propos a forcé ses stratèges en
communication à préciser qu’il n’en appelait pas à la violence Gratitude alors que nous roulions à vive allure vers
l’Hôtel-Dieu.
chroniqueurs de tout acabit qu’on dé-
pêche sur place pour entretenir le tournis
contre son adversaire. Nous voilà rassurés sur son jugement et Au cours des dernières semaines, mon Que dire encore de toute cette ten- et finalement, ceux des politiciens qui
ses talents oratoires. mari et moi avons eu l’occasion, pour des dresse manifestée par cette préposée de croient nous endormir en nous détour-
C’est ce guignol à l’ego surdimensionné que la base républi- problèmes différents, d’avoir recours aux l’IRGLM qui m’appelle « ma chérie » ? nant de la réalité par quelques médailles.
caine voit comme président des États-Unis. Jamais depuis la can- urgences de trois hôpitaux montréalais : Je peux aussi évoquer ma surprise et L’aspect collectif des Jeux se range plutôt
didature du ségrégationniste George Wallace, en 1968, un aspi- Hôtel-Dieu, Hôpital général juif et Hôpital mon réconfort à mon réveil, après l’opéra- du côté des coûts financiers, humains (ex-
rant au poste de président des États-Unis n’a attisé autant la général de Montréal (fibrillation car- tion, de m’entretenir calmement avec le propriations) et sociaux (détournement
haine et le préjugé racial. diaque, traumatisme crânien, etc.). De neurochirurgien m’expliquant dans un de financement public au profit d’une
D’une controverse à une autre, M. Trump a affiché une éton- plus, je poursuis ma convalescence à l’Ins- français impeccable le déroulement de élite). Le sport a raison de vouloir se tenir
nante capacité de rebondissement, jusqu’à ce qu’il s’en prenne à titut de réadaptation Gingras-Lindsay-de- l’opération. à l’écart de la politique ; agir autrement
Khizr et Ghazala Khan, les parents d’un soldat américain de Montréal (IRGLM). Que tous soient ici remerciés. pourrait lui causer un malaise.
confession musulmane tué en Irak. L’absence totale de compas- Drôle de tourisme médical en cette saison Souhaitons de tout cœur que notre sys- Luc Le Blanc
sion du milliardaire à l’égard des Khan a pour ainsi dire marqué estivale ! Pour tout ce voyage que nous tème de santé public si efficace se main- Montréal, le 9 août 2016
le début de sa descente aux enfers. n’avions pas prévu, la carte soleil fut l’unique tienne, s’améliore et s’oriente vers les
Les plus récents sondages prévoient des lendemains qui dé- passepor t qui nous a ouver t toutes les
portes et les cœurs, le tout en français.
meilleures décisions pour l’avenir.
Élizabeth Panisset-Roussel
Le gaspillage ?
chantent pour M. Trump. Des candidats républicains envisagent
sérieusement de modifier leur stratégie de campagne : concéder Je veux ici exprimer toute ma gratitude Le 8 août 2016 On nous reproche de gaspiller, mais on
la victoire à Mme Clinton, et appeler les électeurs à envoyer une envers ces femmes et ces hommes, venus ne nous aide pas à ne pas le faire. À l’épice-
délégation républicaine forte au Sénat et au Congrès pour tenir de tous les horizons et aux visages de cou-
leurs variées. Ils se sont penchés sur nous
Les Jeux de rie, il n’y a presque plus d’aliments en vrac.
Tout est emballé (suremballage inutile) en
« Crooked Hillary » en garde à vue.
Quoi qu’il advienne d’ici le 8 novembre, le parti républicain
pour nous prodiguer des soins avec profes-
sionnalisme, compétence et empathie.
l’individualisme trop grande quantité pour deux personnes.
Exemple : les champignons, les choux de
sortira grand perdant de cette élection. Donald Trump n’a de ré- Je n’oublierai pas ces premiers répon- De ces Jeux qui devraient inspirer la Bruxelles, les fèves vertes, etc. Comment
publicain que le nom. C’est un dangereux démagogue, d’incli- dants, pompiers et ambulanciers, interve- fierté nationale par leurs belles valeurs pouvons-nous manger, à deux, au moins 25
naison fasciste, pour qui la course à la présidence est ni plus ni nus dans des délais très courts, sachant collectives, je retiens sur tout les avan- choux frais en quelques jours, sinon en
moins une occasion rêvée de satisfaire sa pulsion narcissique. Il nous rassurer par leur calme et leurs tages individuels des uns et des autres : s’écœurant et en ne mangeant que ça, si
aura réussi le triste exploit de permettre à l’Amérique belli- gestes appropriés. J’entends encore ce ceux des membres du CIO que les villes nous ne voulons pas gaspiller ? Il est plus
queuse et revancharde de sortir des marges et de crier haut et petit enregistrement répétitif sortant de candidates courtisent de toutes les ma- que temps d’être réaliste et conséquent
fort sa haine de l’Autre, son rejet de la différence. leur équipement : « Vérifier patient, véri- nières, ceux des bâtisseurs qui imposent dans notre discours sur le gaspillage. Per-
Le parti, totalement défiguré, a renié l’héritage d’Abraham fier patient. » Ce qui me fit pousser une leur prix devant l’échéance immuable, sonnellement, je n’embarque pas dans ce
Lincoln. Menée par un agitateur, minée par sa base toxique et petite pointe d’humour en demandant à ceux des intermédiaires qui profitent de jeu. Je suis consciente du gaspillage qui
composée d’un establishment qui pousse le débat politique tou- l’un d’eux si c’était la voix du Bon Dieu. toutes les corruptions, ceux des athlètes existe, mais je ne me rendrai pas malade à
jours un peu plus à droite, la formation vogue à la dérive. Et les Ils me répondirent en montrant leur qui croient que tout cela leur est dû pour être vertueuse.
idéaux fondateurs de l’Amérique deviennent une terre distante badge : l’un s’appelait Cadieux et l’autre avoir sacrifié leur jeunesse à s’entraîner Claude Geoffroy
pour les républicains. Paradis ! Nous étions entre bonnes mains ou à se doper, ceux des journalistes et Joliette, le 9 août 2016

L I B R E O P I N I O N

Les Jeux olympiques d’Orwell


ALEXANDRE PAQUIN tiques du mouvement olympique qui avaient Breloques organisateurs des Jeux de Pékin, capitale d’un
Montréal échappé à l’aristocrate. Le mouvement olympique n’est plus ce qu’il pays totalitaire, faisant appel à une firme d’archi-
était ? Maurras et Orwell ont le mérite de nous tectes allemande dirigée par un certain Albert
Chauvinisme
«à l’occasion
L eguerre
sport est ouvertement un simulacre de
», écrivait George Orwell en 1945
de la tournée britannique d’une
À l’occasion des premiers Jeux modernes en
1896, La Gazette de France avait dépêché à
rappeler qu’avant même de ne pas être ce qu’il
ose encore prétendre être, l’olympisme n’a ja-
mais été ce qu’il pensait être.
Speer Junior. Mais voilà, nous n’en sommes déjà
plus au duel idéologique de grande envergure
de l’époque d’Orwell.
équipe sportive soviétique. Cette citation an- Athènes un jeune critique littéraire féru de cul- Les Jeux olympiques ne peuvent véritable- L’olympisme est néfaste aujourd’hui non pas
nonçait déjà le climat spor tif de la guer re ture grecque, Charles Maur ras, qui devint ment servir que dans un dessein contraire à ce- parce que le monde a changé depuis 1896, mais
froide. Elle exposait aussi la déconcertante naï- bientôt, grâce à l’affaire Dreyfus, un des piliers lui imaginé par leur créateur. Ils ne sont pas, et au contraire parce qu’il n’a pas changé, sinon
veté de l’esprit olympique conçu par le baron de l’extrême droite française. ne seront jamais, l’espéranto du sport. Est-il en- pour le pire. Maurras anticipait déjà que « les
Pierre de Coubertin, empreint de pacifisme et Maur ras, de prime abord, se méfiait de core possible à quiconque de croire qu’ils peuples déliés du poids de la terre, servis par la
de fair-play. l’olympisme, croyant y détecter le germe de n’aient jamais été véritablement à la gloire de vapeur et l’électricité, vont se fréquenter sans pro-
L’impor tant, Or well le savait trop bien, l’anglicisation du monde et la montée du cos- l’athlétisme amateur, au bénéfice de la curations, s’injurier de bouche à bouche et s’acca-
n’avait jamais été de participer. « À un certain mopolitisme, mais il se convaincra bientôt du concorde des nations ? bler de cœur à cœur » ; l’avion et Internet n’ont
niveau, le sport n’a plus rien à voir avec le fair- contraire : « Bien loin d’étouf fer les passions Certes, les agissements du Comité internatio- fait qu’accélérer la tendance, sans pour autant
play », écrivait-il. « Il met en jeu la haine, la ja- patriotiques, écrivit alors Maur ras dans la nal olympique nous rappellent sans cesse que les changer la donne. Le climat politique qui pré-
lousie, la forfanterie, le mépris de toutes les rè- version originale de sa quatrième lettre à la chacals et les hyènes ont succédé aux guépards vaut aujourd’hui, populiste et nationaliste, est
gles et le plaisir sadique que procure le spectacle Gazette, tout ce faux cosmopolitisme du Stade et aux lions; mais ce serait une perte de temps de planétaire ; et l’olympisme ne peut que se lais-
de la violence : en d’autres termes, ce n’est plus ne fait que les exaspérer. Je suis loin de m’en nous préoccuper de ce sentiment de décadence ser exploiter par lui.
qu’une guerre sans coups de feu. » plaindre. » généralisée dans lequel baigne le mouvement Le coup de force russe en Crimée, quelques
Non seulement Orwell était-il extrêmement Notant au passage le chauvinisme ambiant, olympique : cas de corruption, de dopage, pou- jours à peine après l’euphorie patriotique des
lucide quant aux rouages propagandistes des sur tout celui, par ticulièrement bruyant, des ponnières à champions chinois, athlètes d’élite Jeux de Sotchi, nous indique avec quelle célé-
régimes totalitaires, il avait aussi une connais- Américains, il ajouta : « On le voit, les patries ne commandités par des chaînes de malbouffe. rité nous y retournons, à cette longue fin du
sance profonde de la tradition sportive britan- sont pas encore détruites. La guerre, non plus, dix-neuvième siècle. Jadis, la Crète et l’Alsace-
nique dont s’était for tement inspiré l’anglo- n’est pas morte. » Remarque presciente : un an De l’Alsace à la Crimée Lorraine ; aujourd’hui, la Crimée et les îlots de
phile baron. Coubertin mourut en 1937, un an plus tard, les Grecs se lançaient dans une Orwell aurait sans doute goûté l’ironie d’avoir la mer de Chine. Autant en finir, et le plus tôt
après l’olympiade de Berlin, consécration du guer re désastreuse pour reprendre l’île de tenu les Jeux de Moscou de 1980, boycottés en possible, avec l’odieux du stade : sinon, le pro-
détournement politique des Jeux. Coubertin Crète aux Ottomans, prélude aux guerres bal- raison de l’invasion soviétique en Afghanistan, chain lot de médailles pourrait fort bien se dé-
n’a pu lire Or well, mais d’autres auteurs kaniques de 1912-1913 et à la Première Guerre sous le thème de la paix, tout comme il aurait sû- cerner aussi à titre posthume.
avaient déjà compris les implications poli- mondiale. rement apprécié l’humour noir de l’anecdote des L’important, c’est de ne plus participer.
L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 0 A O Û T 2 0 1 6 A 7

IDEES
Le défilé de la Fierté: un arc-en-ciel sans éclat? Ah, l’été…
AUDREY CHARLAND
LYSA JANELLE
Membres de la communauté LGBT FRANCINE
État n’a pas d’affaire dans les PELLETIER

«L’
chambres à coucher. » Cette ci-
tation de Pierre Elliott Tru-
deau, célèbre dans l’histoire
du Québec, semble avoir été a petite brise qui vous balaie le front, le
prise au pied de la lettre pour
certains, sortant « leur cham-
bre à coucher dans les rues ».
L soleil qui vous chauf fe la nuque, l’air
qu’on respire à pleins poumons… Ah, le
temps des petits fruits qui vous barbouillent le
Bien que cette extension menton. Fermons les yeux et tentons d’oublier
puisse paraître caricaturale, — c’est l’été, après tout — que ces bontés de la
voire totalement déplacée, il n’en demeure pas nature sont hypothéquées depuis lundi dernier.
moins qu’elle porte à réfléchir… Le 8 août marque cette année la limite des res-
Alors que débutent les festivités de la sources naturelles planétaires. C’est donc dire
Fier té Montréal, nous nous permettons de qu’on est, à partir de maintenant et pour le res-
remettre en question quelques aspects de tant de l’année, dans le rouge pour ce qui est
cet événement prisé par la communauté des bienfaits de la terre. On consomme des
LGBT montréalaise. choses qui ne sont pas tout à fait gratuites.
Au premier abord, il y a toujours un petit ins- Tentons d’oublier aussi que 2015 a été « la
tant de fébrilité dans l’air quand les kiosques pire année de l’histoire moderne » pour l’environ-
du Village et des alentours commencent à affi- nement. « Les températures à la sur face de la
cher le programme de la Fierté. Puis, une dé- terre et au-dessus des océans, le niveau des mers
ception de plus en plus amère. Les étés se sui- et les émissions de gaz à effet de serre ont battu
vent et se ressemblent, de même que les activi- des records établis juste l’année précédente », di-
tés proposées par le comité organisateur. sent 450 scientifiques. Oublions que 42 % des
Beaucoup de par tys, bien que l’on note avec amphibiens, 13 % des oiseaux, 26 % des mammi-
contentement une ouver ture vers d’autres fères (dont le tigre, le panda et l’éléphant), 31 %
types de rassemblements. De l’extérieur, cela PEDRO RUIZ LE DEVOIR des requins et raies, 33 % des
por te à renforcer le coriace stéréotype « les Tandis qu’à l’origine, les manifestants prenaient des risques en sortant dans la rue, de nos jours, le coraux constr ucteurs de Oublions que
gais sont toujours sur la go », ainsi que tous les défilé paraît plutôt être devenu un événement culturel, un divertissement. récifs et 34 % des conifères
préjugés périphériques. sont menacés d’extinction. 42 % des
Dans la tête de monsieur et madame Tout-le- Petit à petit, plusieurs droits furent acquis, au contraire. Sur vient alors un questionne- Oublions vite, car 2016 s’an-
monde, l’énergumène les fesses au grand vent presque au même titre que la majorité hétéro- ment que nous ne pourrions nier : à quels ob- nonce pire encore. « Il fau-
amphibiens,
et le torse nu serti de chaînes, qui parade dans sexuelle. De leur côté, les personnes trans jectifs, quels besoins répond le défilé en 2016 ? dra en 2016 l’équivalent de 13 % des
un océan d’organismes communautaires, de font également leur bout de chemin dans l’uni- Le spectacle ne diluerait-il pas le message re- cinq planètes pour soutenir la
fanfares et de bannières, demeure un souvenir vers législatif, lutte parsemée d’embûches, vendicateur des débuts au profit d’un visage consommation d’un Nord- oiseaux, 26 %
net, souvent imprégné de dégoût et d’incom- mais allant nécessairement se couronner d’un rassembleur voilant à peine un important coup Américain », écrit Kar el
préhension. L’esprit ayant tendance à effectuer brillant succès. de marketing ? Mayrand de la Fondation des
de navrants raccourcis, l’image de l’homme gai Or, qu’en est-il des bisexuels ? Nous sommes Tout compte fait, tandis qu’à l’origine, les David Suzuki. mammifères,
en général, voire de l’homosexualité au sens heureuses de constater que le « B » se trouve manifestants prenaient des risques en sortant Tout se passe comme si
large, en vient à être associée à ce genre d’indi- toujours dans l’acronyme LGBT, car, dans le dans la rue, de nos jours, le défilé paraît plutôt l’« historique » sommet de 31 % des
vidus qui, avouons-le, floute les frontières déjà programme de la Fierté, une seule activité est être devenu un événement culturel, un divertis- Paris sur le climat n’avait ja-
franchement difficiles à saisir, pour le commun destinée aux personnes bisexuelles. Aucun or- sement, offrant davantage de visibilité pour les mais eu lieu. On aurait cru requins et
des mor tels, entre identités, orientations et ganisme consacré à cette orientation n’existe à politiciens que pour les organismes commu- qu’un accord liant 195 pays
pratiques sexuelles. Montréal, forçant donc les individus bisexuels, nautaires travaillant d’arrache-pied à la lutte aurait eu un impact évident. raies, 33 %
pansexuels et queers à se ranger du côté des contre l’homophobie. Il s’agit de 99,5 % de la pla- des coraux
Dépolitisation organisations liées à leur sexe ou leur genre, Il est navrant de constater que, parmi les in- nète, après tout. Mais non. Il
Cela nous porte à croire que les motifs ini- c’est selon. dividus défilant fièrement main dans la main, y a d’abord tous les pays qui constructeurs
tiaux du défilé ont été « troqués » contre des Les personnes de ces identifications ne de- bon nombre demeurent « pudiques » quant à n’en ont rien à cirer : la Syrie,
idéaux discutables. Rappelons que les pre- vraient-elles pas être mises en avant au même leurs démonstrations envers l’être aimé dans la l’Afghanistan, le Soudan, le de récifs
mières manifestations de la communauté gaie titre que leurs homologues homosexuels et les- vie de tous les jours. Il n’est pas question ici de Koweït… La Chine a déjà si-
ont eu lieu à Montréal au milieu des années biennes dans le cadre de ces festivités se vou- « chambre à coucher », mais bien de liber té gnifié qu’elle n’a aucune in- et 34 % des
1970. À l’origine, ces défilés illégaux étaient te- lant inclusives ? d’action. À croire que les droits durement obte- tention de bouger avant une conifères
nus en guise de protestation face à la répres- nus ne semblent pas avoir été nécessaires à décennie ou deux. Ensuite,
sion policière et aux descentes dans des bars et Coup de marketing ? l’éradication de la discrimination. Nous de- tous ceux, comme le nôtre, sont menacés
des saunas de la ville où se rencontraient clan- Depuis quelques années, nous entendons un vrions donc travailler en ce sens que les reven- qui font de belles promesses,
destinement gais et lesbiennes. Puis, les discours qui prône le caractère « familial » du dications du défilé s’étendent au-delà de investissent dans des « fonds d’extinction.
marches organisées visaient une chose bien défilé. Qu’on nous vante qu’il y ait des aînés, quelques coins de rue. ver ts », puis continuent
précise : la défense et la reconnaissance des des familles avec leurs enfants et des alliés pré- Autrement dit, est-ce suf fisant d’être fiers comme si de rien n’était — Car 2016
droits en matière de diversité sexuelle. sents au défilé n’est pas mauvais en soi, bien une fois l’an ? Énergie Est ? Anticosti ? Une s’annonce pire
cimenterie à Por t-Daniel ?
Par ici, les investisseurs ! —, encore.

Lettre à Aminata Traoré c’est-à-dire sans vraiment te-


nir compte du fait qu’on fonce dans un mur —
« effondrement économique et déclin démogra-
phique » à prévoir d’ici 15 ans — et qu’il faudrait
JEAN-LOUIS ROY pays, de ta région et de l’Afrique vraiment changer de modèle économique.
Écrivain et diplomate tout entière, chacune des causes Le Fonds vert mis en place par le gouverne-
relevées précédemment est mar- ment Couillard est un exemple patent des
hère amie, quée d’un indice d’urgence indis- vœux pieux vis-à-vis de l’environnement. Notre

C T u dois savoir que


nous sommes nom-
breux à nous désoler et
davantage du refus du
Canada de délivrer, à
ton profit, un visa d’entrée en vue
de ta par ticipation au Forum so-
cutable, d’un besoin de pensées
nouvelles pour faire émerger ce
qui doit l’être dans ce continent
qui, aujourd’hui, connaît des situa-
tions sécuritaires désastreuses et
n’arrive pas à satisfaire les besoins
de base de sa population. Et cette
principal outil dans la lutte contre les change-
ments climatiques, ce programme a « un ef fet
incertain, voire inexistant sur les émissions de
gaz à effet de serre », révélait La Presse cette se-
maine. On jette de l’argent par la fenêtre —
près de 800 millions de dollars — pour des ini-
tiatives dont on ne connaît pas l’efficacité et qui,
cial mondial, édition 2016, réuni der nière doublera dans le pro- dans bien des cas, n’ont même pas lieu. Ou si
à Montréal. Ceux-là t’ont appré- chain quar t de siècle, de 1,1 à peu. Chauf fez ver t n’a utilisé que 31 % de sa
ciée lors de précédentes visites 2,2 milliards d’habitants. subvention, Roulez électrique, 30 %, Branché au
comme ministre de la Culture de Dans cette même période, les travail, 23,5 %, et la réduction des GES dans le
ton pays et amie du nôtre, partici- écoles, qui ne suf fisent pas à la transport intermodal, un gros 6 %. À ce rythme,
pante à des rassemblements de la tâche, devront accueillir des cen- il est évident que notre objectif de réduction de
francophonie au titre notamment taines de millions d’enfants ; le GES de 20 % d’ici 2020 est inatteignable.
de la diversité culturelle, es- marché du travail, des millions Il va falloir des mesures autrement plus
sayiste honorant nos salons du li- de travailleurs annuellement et contraignantes, en commençant par une taxe
vre ou encore, puisqu’il faut choi- les villes, le double de leur popu- sur le carbone plutôt qu’un autre marché bo-
sir, comme invitée de Droits et lation actuelle. nasse, celui d’encourager la réduction de GES
Démocratie. Bref, tu étais chez toi Le statu quo est intenable. Il auprès de l’industrie lourde en la faisant payer
dans notre ville jusqu’à ce refus est volcanique. Tu as mille fois les niveaux trop élevés. Le « marché du car-
incompréhensible qui nous prive raison de le rappeler sans cesse. bone », tel que présentement conçu, transforme
aujourd’hui de ta présence et de Si maintenu, il continuera à pro- la pollution en espèce de prostitution : il est tou-
ta parole. duire et produira, aussi loin que jours possible de s’adonner à ce type de com-
Ce refus, tu le sais bien, a été in- l’on puisse voir dans l’avenir, des merce, mais en payant. C’est encore une fois
séré sournoisement dans l’ADN successions ininter rompues de mettre la charrue avant les bœufs, traiter l’envi-
canadien par le gouvernement pré- drames humanitaires, sécuri- ronnement comme une « externalité », en faire
cédent copiant les pires pratiques taires, sociaux, culturels et autres quelque chose de secondaire à l’activité pre-
de plusieurs gouvernements eu- impliquant des dizaines de mil- mière qu’est l’économie.
ropéens. Il n’y a pas d’exception lions de personnes sur le conti- Or, de pair avec les inégalités sociales, l’envi-
canadienne, à ce sujet, à moins nent même et dans le monde. ronnement est la problématique de l’heure, rien
qu’elle ne soit établie par le nou- Violence, terreur, souffrance de n’est plus urgent. À quand les publicités, les ini-
veau gouvernement fédéral. toute nature émergeront du conti- tiatives et les politiques gouvernementales qui
Nous attendons de lui une rup- nent vers le monde et du monde reflètent adéquatement cette urgence ?
ture radicale qui, dans les circons- vers le continent. Tu as raison de En attendant, on peut toujours aller voir ce
tances actuelles, compor te les t’interroger sur les causes d’une qui se trame du côté de la société civile. Mont-
trois éléments suivants : telle situation, de les dénoncer et réal a le privilège d’accueillir, pour la première
1) Que soient rendus publics les de chercher les conditions d’un au- fois en Occident, le Forum social mondial, « le
motifs du refus qui te concerne. MEHDI FEDOUACH AGENCE FRANCE-PRESSE tre avenir. Tu n’es pas seule, tu le plus grand rassemblement de gens voulant re-
2) Que soient mises en débat pu- Aminata Traoré, ancienne ministre de la Culture et du Tourisme du Mali, sais bien. Vous êtes légion sur le lever les défis de notre temps ». Ce regroupe-
blic les politiques d’octroi de visa participe, le 22 novembre 2009 à Paris, à une réunion organisée à continent à inscrire engagements ment de syndicalistes, d’écologistes et d’alter-
en vue de leur révision avant la fin l’initiative de Réseau éducation sans frontières. et investissements dans cette re- mondialistes ne changera rien du jour au lende-
de la présente année. cherche vitale. C’est à eux tous et main. Mais il sème des graines, explore de nou-
3) Que des excuses of ficielles te loppement durable, mise en œuvre internationales, celles des institu- à elles toutes que nous venons de velles avenues, envisage des solutions. Comme
soient adressées d’autant que les de l’équité entre les genres, arri- tions et celles des puissances. fermer nos frontières en te signi- dirait John Lennon, il faut s’imaginer ailleurs
causes que tu soutiens le sont mage entre développement écono- « Canada is back », dit le premier fiant que tu n’es pas la bienvenue avant de s’ouvrir sur d’autres horizons.
aussi par un grand nombre de Ca- mique et développement social et, ministre Trudeau… en Afrique… au Canada.
nadiens : par tage équitable de la finalement, justice dans les poli- Pas encore ! Espèr e te voir bientôt… à fpelletier@ledevoir.com
croissance, accélération du déve- tiques financières et commerciales Chère amie, dans le cas de ton Montréal. Sur Twitter : @fpelletier1

L’ÉQUIPE DU DEVOIR
RÉDACTION Véronique Chagnon et Louis Gagné (adjoints à la direction de l’information), Antoine Robitaille et Guy Taillefer (éditorialistes, responsables de la page Idées), Michel Garneau (caricaturiste), Jacques Nadeau (photographe), Olivier Zuida (recherchiste photos);
information générale : Isabelle Paré (chef de division), Lisa-Marie Ger vais (éducation), Alexandre Shields (environnement), Amélie Daoust-Boisvert (santé), Pauline Gravel (sciences), Fabien Deglise (société), Jean Dion (sports), Jessica Nadeau, Philippe Orfali et Karl Rettino-Parazelli
(reporters); information politique : Marco Fortier (chef de division), Michel David(chroniqueur), Hélène Buzzetti et Marie Vastel (correspondantes parlementaires à Ottawa), Marco Bélair-Cirino et Robert Dutrisac (correspondants parlementaires à Québec), Jeanne Corriveau
(af faires municipales, Montréal), Isabelle Porter (af faires municipales, Québec), Guillaume Bourgault-Côté (reporter), Julie Carpentier (pupitre); information culturelle : Catherine Lalonde (reporter culturel), Odile Tremblay (cinéma), Stéphane Baillargeon (médias), François
Lévesque et Caroline Montpetit(reporters), Benoît Munger et Philippe Papineau(pupitre); information économique : Gérard Bérubé (chef de division), François Desjardins et Éric Desrosiers (reporters), Gérald Dallaire (pupitre); information internationale : Sophie Chartier
et Jean-Frédéric Légaré-Tremblay (pupitre); section art de vivre: Diane Précourt (responsable des cahiers Week-end et Plaisirs); Loïc Hamon (cahiers spéciaux); équipe internet: Laurence Clavel, Marie-Pier Frappier et Geneviève Tremblay (pupitre), Martin Blais, Annabelle
Caillou, Justine Daneau, Florence Sara G. Ferraris et Coralie Mensa (assistants) ; correction : Andréanne Bédard, Isabelle Dowd, Christine Dumazet et Michèle Malenfant ; soutien à la rédaction: Amélie Gaudreau (secrétaire), Laura Pelletier et Arnaud Stopa (commis).
DOCUMENTATION Manon Derome (Montréal), Denise Ledoux (Ottawa), Dave Noël (Québec). PUBLICITÉ Cynthia Floccari (adjointe), Marlène Côté, Evelyne De Varennes, Amel Elimam, Caroline Filion, Claire Paquet, Chantal Rainville et Nadia Sebaï (publicitaires), Sylvie
Laporte (avis légaux), Amélie Maltais (coordonnatrice), Laurence Hémond (secrétaire). PRODUCTION Bruno Dubois, China Marsot-Wood, Yannick Morin et Nathalie Zemaitis. INFORMATIQUE Yanick Martel (administrateur web), Jean-François Côté (analyste programmeur),
Osvaldo Casas (technicien informatique). PROMOTION, DISTRIBUTION ET TIRAGE Catherine Gentilcore (coordonnatrice du service à la clientèle), Sébastien Beaupré, Manon Blanchette, Nathalie Filion, Ginette Rouleau et Isabelle Sanchez. ADMINISTRATION Olena
Bilyakova (responsable des services comptables), Mélisande Simard (adjointe administrative et responsable des ressources humaines), Florentina Draghici et Véronique Pagé.
A 8 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 0 A O Û T 2 0 1 6

ACTUALITÉS
PERMIS rique pas moins de vingt fois. Sou-
vent, les réfugiés continuaient à
conduire dans l’illégalité, collection-
beaucoup plus importante à Mont-
réal », explique le porte-parole de
la SAAQ Mario Vaillancour t. Il
examens théoriques. Quant à savoir
si M. Al-Oufan est un bon conduc-
teur, il affirme qu’il « conduit très
SUITE DE LA PAGE 1 nant les amendes. ajoute que seul Montréal a les ins- bien et se stationne mieux que [lui]».
La SAAQ dit pourtant offrir déjà tallations adéquates pour passer
Lévis qui parraine sa famille, est dé- beaucoup de services à ces popula- Trop peu de temps
l’examen avec un interprète.
couragé. « C’est un coup dur. Pour tions. Les réfugiés peuvent notam- M. Vaillancourt ajoute que plu-
Par ailleurs, les allophones ont
eux, c’était une grande libération de ment passer l’examen dans leur sieurs bureaux régionaux offrent des
jusqu’à trois ans pour se prévaloir
ne pas devoir nous appeler tout le langue. M. Al-Oufan, par exemple, du droit de passer l’examen dans
« services aux nouveaux résidants »
temps.» a passé l’examen en arabe. Il af- (Québec, Saguenay, Rouyn-Noranda,
leur langue. Dans le cas du groupe
firme cependant que l’arabe de Rimouski, Gatineau et Sherbrooke).
de Népalais qui ont quitté Québec
Des interprètes… à Montréal au printemps, il semble
En octobre, Le Devoir rapportait « En 2007, j’ai déposé un rapport à [la commission Bouchard-Taylor] que plusieurs l’ignoraient
que des dizaines de familles réfu- et ont voulu passer l’exa-
giées originaires du Népal quit- traitant de cette problématique […] Nous sommes en 2016 men trop tard. Aussi, les PAUL CHIASSON LA PRESSE CANADIENNE
taient la ville de Québec pour l’Onta- et rien n’a changé. » inter venants jugent que Le camion-citerne transportait du diesel.
rio, notamment parce qu’elles n’arri- le délai de six mois de
vaient pas à passer leur permis de
conduire ici. Pierre Grandchamp a
constaté le même genre de pro-
l’examen est traduit maladroite- Mais il semble que beaucoup de res- grâce est insuffisant pour préparer
ment et est incompréhensible. Le sources manquent malgré tout en ré- l’examen. « Ce n’est pas beaucoup de
Devoir a voulu vérifier si c’était le gion. À Joliette, Pierre Grandchamp, temps pour maîtriser tout ça », sou-
AUTOROUTE
blème des dizaines de fois à Joliette. cas en le faisant examiner par un qui a parrainé plusieurs réfugiés co- pire M. Asselin. Un avis que par- SUITE DE LA PAGE 1
« En 2007, j’ai déposé un rapport à tiers, mais la SAAQ a refusé de lombiens, a par exemple fait des tage Céline Auger, qui se demande
[la Commission Bouchard-Taylor] fournir le questionnaire. pieds et des mains pour dénicher des si le permis de conduire ne devrait moyenne circulent sur l’autoroute métropoli-
traitant de cette problématique et en En plus d’of frir des examens ouvrages leur permettant d’étudier pas être intégré au programme de taine selon les chiffres de son ministère.
2010, j’ai déposé un rappor t à la théoriques dans d’autres langues, l’examen dans leur langue. M. Asse- francisation. M. Grandchamp, lui, Denis Coderre, qui accompagnait le ministre
Commission parlementaire des la SAAQ permet aux candidats de lin, lui, n’en a pas trouvé à Lévis. pense que ça devrait « faire partie lors de cette allocution publique, s’est dit « satis-
Transports. Nous sommes en 2016 et recourir à une banque d’inter- Pour Louis-Marie Asselin, le nom- du mandat des organismes d’ac- fait de la qualité de l’intervention ». Plus de 100
rien n’a changé.» prètes dans 32 langues. Or ce ser- bre élevé d’échecs est un «mystère». cueil », surtout en région. pompiers ont été déployés sur place pour com-
Il affirme avoir connu une dame vice est seulement offert à Mont- « Chose certaine, ce ne sont pas des battre le brasier, de même qu’une vingtaine
qui avait échoué à l’examen théo- réal. « La demande est toujours examens faciles », dit-il à propos des Le Devoir d’unités d’inter vention, dont des camions
mousse. Une équipe d’intervention spécialisée
dans les matières dangereuses a aussi été dépê-
chée sur les lieux. Aucune voiture ne pourra
ZOO circuler à partir de la sortie Christophe-Colomb
en direction ouest et de la sortie Saint-Laurent
en direction est.
SUITE DE LA PAGE 1 Tous espèrent rouvrir l’autoroute à la circulation
le plus rapidement possible. Le ministre Daoust a
très fier de ce nouvel aménagement évoqué en soirée la possibilité que les voies en di-
qui permet au visiteur d’entrer dans rection est, de l’autre côté du lieu de l’incendie,
l’habitat de l’animal plutôt que de puissent reprendre du service rapidement. Les fré-
l’obser ver derrière une cloison. quences des bus et des métros devraient être ajus-
Mais il a un doute. « Nous, on se tées dès mercredi, et des voies alternatives indi-
trouve bien bons, mais est-ce que c’est quées par des policiers de circulation.
réellement plus intéressant pour En point de presse à 21 h mardi soir, une
l’animal? Est-ce que la proximité du porte-parole du ministère des Transports du
visiteur agit comme un élément posi- Québec (MTQ) a indiqué que les exper ts
tif ou comme un stresseur ? C’est ce n’avaient pas encore pu accéder à la structure,
que nous voulons savoir.» le ser vice des incendies travaillant toujours
C’est ici que Julie Beaudin-Judd sous l’autoroute.
entre en scène. Étudiante à la maî- La cause de l’accident reste inconnue, mais
trise en biologie à l’Université « aucune hypothèse n’est écartée pour l’instant »,
Concordia, la jeune femme a passé a fait savoir Jimmy Potvin, inspecteur-chef de la
les deux dernières années de sa vie Sûreté du Québec (SQ). « La Sûreté du Québec
à obser ver le compor tement des va prendre en charge la scène pour recueillir des
wallabys au zoo de Granby ainsi que éléments d’enquête » et analyser les images des
dans deux autres zoos, en Ontario caméras de sur veillance qui ont capté l’acci-
et aux États-Unis. dent, a indiqué M. Potvin.
Elle choisit un animal et lance Laurence Lavigne Lalonde, conseillère de Pro-
son chronomètre. Toutes les 15 se- jet Montréal dans le district Maisonneuve–
condes, pendant 10 minutes, elle Longue-Pointe, a relevé de son côté que l’alerte
note où l’animal se trouve dans du Centre de sécurité civile de Montréal a tardé à
l’habitat et ce qu’il fait : repos, dé- PHOTOS ANNIK MH DE CARUFEL LE DEVOIR être émise. Ces alertes servent à guider les ci-
placement, nutrition, toilettage, vi- Julie Beaudin-Judd, étudiante à la maîtrise en biologie à l’Université Concordia, mène un projet de recherche toyens sur les actions à prendre, tel que rester à
gilance, interaction avec les autres depuis deux ans auprès des wallabys au zoo de Granby. l’intérieur ou sortir des bâtiments par exemple.
wallabies ou les visiteurs. Elle re- « C’était un test aujourd’hui. C’était un vrai acci-
fait l’exercice une vingtaine de fois dent et ils n’ont pas réagi. Nous demandons des ex-
par jour, à différents moments de plications concrètes », a-t-elle affirmé en entrevue
la journée et de l’année, avec ou au Devoir, soulignant que son secteur se trouve à
sans visiteurs, pour avoir le por- proximité de plusieurs raffineries.
trait le plus complet possible.
Elle fera ensuite une moyenne du Série d’explosions
temps que l’animal consacre à Marc-André Ross, qui travaille au 17e étage
chaque activité et la comparera avec des bureaux du Fonds de solidarité FTQ, a
ce qu’elle a observé dans les autres d’abord entendu « un impact vraiment impor-
zoos et la littérature scientifique. «Je tant ». « Ça avait l’air d’une collision importante,
veux savoir s’il y a une différence et, voire fatale. Le feu a rapidement pris sous l’habi-
si oui, ce que ça veut dire.» tacle du camion », explique-t-il.
Un autre conducteur a tenté de por ter se-
Tests de personnalité cours à celui du camion-citerne, mais il a dû
Aux fins de la recherche, on a vite s’éloigner, voyant le véhicule s’enflammer
identifié chaque individu par un davantage. Le camion-citer ne a ensuite ex-
signe de couleur sur l’oreille. La plosé. Une première exposition suivie de plu-
droite pour les femelles, la gauche sieurs autres, environ toutes les dix secondes,
pour les mâles. Mais la cher- selon le témoin. Marc-André Ross a ensuite
cheuse n’a plus besoin de s’y réfé- évacué les lieux avec ses collègues.
rer pour reconnaître ses protégés. Les bâtiments de la FTQ et de Desjardins si-
« Elle, c’est bleu. Elle est plus té- tués à proximité de l’incendie ont été endom-
méraire, c’est l’une des rares à in- Bien au fond de l’enclos des émeus, un wallaby regarde vers le sentier des Le tigre de l’Amour est l’une des magés. Des fenêtres ont volé en éclats sous l’ef-
teragir avec les visiteurs », affirme visiteurs « en position de vigilance ». 40 espèces menacées du zoo. fet de la chaleur.
la chercheuse en pointant un ani-
mal se laissant flatter par un guide marqué que les wallabys se tiennent — est plus discret. « On pourrait cas. La chercheuse a plutôt constaté Évaluation de la structure
qui prépare le parc pour l’arrivée beaucoup là, surtout en après-midi, avoir une fosse, comme on en voit sou- que le déménagement avait entraîné « On va attendre le rapport des experts pour
imminente des visiteurs. quand l’achalandage augmente, ob- vent, mais un félin, ça ne vit pas dans des changements dans la hiérarchie voir si la structure a été fragilisée », a soutenu le
La chercheuse procède égale- serve la chercheuse Julie Beaudin- une fosse! Et on ne veut pas que le félin du groupe, ce qui a ajouté une maire Denis Coderre. Il a précisé que du diesel
ment à des tests de personnalité, Judd. Je vais voir après l’analyse des perçoive un effet de dominance de l’hu- source de stress pour les macaques. s’est écoulé dans les égouts et qu’une opération
une pratique nouvelle et assez résultats, mais est-ce qu’ils vont dans main, qui serait plus élevé au-dessus «On a entendu ses recommandations de nettoyage devra être effectuée.
controversée. Elle marche vers un l’enclos pour s’assurer qu’il n’y a pas de la fosse», explique le biologiste. et on tente de stabiliser la structure du Une équipe d’exper ts du ministère des
wallaby, marque l’endroit où l’ani- de visiteurs qui viennent les voir? Est- groupe. On commence à voir une Transports (MTQ) doit ainsi analyser plus en
mal l’aperçoit et calcule la distance à ce que c’est seulement certains indivi- Macaques imberbes amélioration : le poil repousse chez profondeur la structure de la por tion d’auto-
laquelle elle a pu s’approcher avant dus qui font ça ? Et pourquoi ? Ça Les macaques japonais, générale- plusieurs individus.» route où a eu lieu l’incendie. L’importance des
que le wallaby ne détale. amène beaucoup de questions.» ment si imposants avec leur pelage Des projets de ce type, le zoo en a dommages sera vraisemblablement connue
« Avec ces tests-là, il y a des zoos L’équipe de recherche se déplace bien touf fu, ont perdu tous leurs plus d’un. On a compté les pas des mercredi. La nature de ces dommages détermi-
qui pourraient vouloir faire de la re- vers le pavillon de l’Asie en tentant poils. Ils ont l’air si mal en point éléphants pour vérifier s’ils sont nera le temps de fermeture de la voie.
production des animaux plus témé- de se frayer un chemin à travers les qu’un guide doit être sur place en aussi actifs en captivité que dans la «Les structures de béton ont l’avantage de bien ré-
raires afin qu’ils s’approchent plus familles, les camps de jour et les permanence pour répondre aux in- nature. On s’est également penché sister au feu», a expliqué au Devoir Bruno Massi-
des visiteurs. D’autres zoos vont dire: poussettes. «Aujourd’hui, ça va être quiétudes des visiteurs. «Ils font de sur un problème de reproduction cotte, professeur à l’École Polytechnique de Mont-
non, on veut garder nos animaux le une journée folle, prévient Patrick l’alopécie. On pense que c’est une des flamants roses, la colonie réal. L’incendie ayant eu lieu en hauteur, la chaleur
plus sauvages possible, même si on a Paré. On attend 15 000 visiteurs. source de stress qui leur a fait perdre n’ayant pas donné naissance à un s’est échappée par le haut. «C’est grave, mais moins
un espace ouvert. Ce sont des déci- C’est le fameux deuxième mercredi leur poil», résume Patrick Paré. seul petit depuis plus de dix ans. que si l’incendie avait eu lieu sous la structure», a-t-il
sions qui doivent être prises à l’in- des vacances de la construction, c’est Ici aussi, le zoo a fait appel à l’Uni- « Le mot-clé, pour ce qui est de la re- ajouté. Il serait étonné de ne voir aucun dommage,
terne pour savoir ce qu’on va faire toujours une journée record.» versité Concordia pour étudier la re- cherche chez nous, c’est le bien-être mais il rappelle que c’est une «structure massive,
avec ça par la suite», explique le di- Pour éviter la cohue, l’équipe uti- lation de l’animal avec son habitat et animal. Toutes les études que l’on très lourde, qui sert à protéger l’armature en acier».
recteur de la recherche et de la lise les raccourcis et passages inter- les visiteurs. La chercheuse a pu ob- fait faire, […] il faut que ça nous « Cinq équipes sont en attente, des inspecteurs
conservation, Patrick Paré. dits, qu’on appelle communément server les macaques japonais dans serve pour améliorer le bien-être des sont sur place et deux autres spécialistes en béton
Quelques mètres plus loin, des «les coulisses». leur ancien environnement de même animaux. » Malgré tout, il faut par- sont sur le point d’arriver de Québec », a fait sa-
émeus flânent dans un enclos, à l’in- On passe l’enclos des tigres de que dans leur nouvel habitat, beau- fois faire des compromis, reconnaît- voir la porte-parole du MTQ mardi soir.
térieur même de l’habitat des walla- l’Amour, une espèce en danger, coup plus vaste, avec des roches il. « Dans un zoo, il faut toujours es- Si des dommages sont relevés sur la struc-
bys. « On n’a pas voulu les libérer mieux connue sous son ancienne ap- chauffantes et des bains thermaux sayer de concilier l’expérience du visi- ture, les cinq équipes pourront faire les répara-
parce que les visiteurs n’aiment vrai- pellation, «tigre de Sibérie». Ici aussi, pour l’hiver. L’équipe de biologistes teur et le bien-être de l’animal. C’est tions nécessaires — béton, asphalte, mobilier
ment pas ça», précise le biologiste. l’habitat a été repensé pour rappeler du zoo pensait que le problème d’alo- le grand défi des biologistes.» urbain, réseau électrique.
Mais les wallabys, plus petits, peu- son environnement naturel en forêt. pécie du singe allait se régler après
vent passer sous la clôture. «J’ai re- Le grillage — essentiel, il va sans dire le transfert, mais ça n’a pas été le Le Devoir Le Devoir

La rédaction Avis publics et appels d’offres Abonnements (lundi à vendredi, 7 h 30 à 16 h 30)


Au téléphone 514 985-3333 / 418 643-1541 Au téléphone 514 985-3344 Au téléphone 514 985-3355
Par courriel redaction@ledevoir.com Par courriel avisdev@ledevoir.com Extérieur de Montréal (sans frais) 1 800 463-7559
Le Devoir sur
ledevoir.com Par télécopieur 514 985-3360 Par télécopieur 514 985-3340 Par courriel abonnements@ledevoir.com
Les bureaux du Devoir sont situés
Par télécopieur 514 985-5967
au 2050, rue De Bleury, 9e étage, Publicité Petites annonces
Montréal (Québec), H3A 3M9 Place-des-Arts Au téléphone 514 985-3399 et publicité par regroupement
Ils sont ouverts du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h
sur Facebook Extérieur de Montréal (sans frais) 1 800 363-0305 Au téléphone 514 985-3322 Agenda culturel
Renseignements et administration : 514 985-3333 et sur Twitter Par télécopieur 514 985-3390 Par télécopieur 514 985-3340 Par courriel agenda@ledevoir.com

Le Devoir peut, à l’occasion, mettre la liste d’adresses de ses abonnés à la disposition d’organisations reconnues dont la cause, les produits ou les services peuvent intéresser ses lecteurs. Si vous ne souhaitez pas recevoir de correspondance de ces organisations, veuillez en avertir notre service à la clientèle. Le Devoir est publié du
lundi au samedi par Le Devoir inc. dont le siège social est situé au 2050, rue De Bleury, 9e étage, Montréal (Québec), H3A 3M9. Il est imprimé par Imprimerie Mirabel inc., 12800, rue Brault, Saint-Janvier de Mirabel, division de Québecor Media, 612, rue Saint-Jacques Ouest, Montréal, qui a retenu pour la région de Québec les
services de l’imprimerie du Journal de Québec, 450, avenue Béchard, Québec, qui est la propriété de Corporation Sun Media, 612, rue Saint-Jacques Ouest, Montréal. Envoi de publication — Enregistrement no 0858. Dépôt légal: Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2007.
Erdogan-Poutine Réputation Valeant
Retrouvailles médiatiques changera de nom
et stratégiques Page B 6 s’il reste un boulet Page B 3

ECONOMIE
CAHIER B › L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 0 A O Û T 2 0 1 6

Terre-Neuve essuie un autre revers


Un tribunal donne raison à Hydro-Québec, qui pourra continuer d’acheter
presque toute l’électricité produite à la centrale du Haut-Churchill
FRANÇOIS DESJARDINS ment aura lieu le mois prochain, après quoi Chambre commerciale de la Cour supérieure,
l’expiration du contrat est prévue en 2041. n’a pas retenu les arguments de CF(L)Co. En

JACQUES BOISSINOT LA PRESSE CANADIENNE


Philippe Couillard
L e renouvellement automatique du contrat
qui per met à Hydro-Québec d’acheter
l’électricité de la centrale de Churchill Falls ne
Dans le litige amené en Cour supérieure, Hy-
dro-Québec déplorait de nouvelles interprétations
faites par Churchill Falls (Labrador) Corporation,
gros, il faut prendre le contrat d’origine et le re-
nouvellement comme un tout.
« Hydro-Québec jouit du droit exclusif d’acheter
changera pas, au 1er septembre 2016, certains appelée communément CF(L)Co. Terre-Neuve toute la puissance disponible et toute l’énergie
droits jugés essentiels par la société d’État, a campait son raisonnement dans le cadre du pro- produite à la centrale du Haut-Churchill, comme

Couillard tranché la Cour supérieure du Québec. Le pro-


ducteur terre-neuvien souhaite analyser la déci-
sion avant de dire ce qu’il entend faire.
Pour Hydro-Québec, qui a soumis le dossier à
longement automatique de l’entente, en essayant
de faire certaines distinctions entre le contrat ori-
ginal et celui du renouvellement.
défini à l’article 1.1 du Contrat original et du
Contrat renouvelé », a écrit le juge Castonguay,
qui a entendu la preuve pendant vingt-six jours
en plus de quatre jours de plaidoiries.
s’inquiète de la Cour en 2013 pour faire valider des droits que
Terre-Neuve remettait en question, la décision
rendue lundi marque une deuxième victoire en
Flexibilité de consommation
Selon Hydro-Québec, Terre-Neuve voulait
désormais limiter la flexibilité de consomma-
Il y a toutefois deux exceptions : un bloc de
225 MW réservé à la consommation de Terre-
Neuve et un autre de 300 MW pour une tierce

la montée du autant de semaines après avoir obtenu gain de


cause en Cour d’appel sur la question des tarifs.
Le contrat, en fonction duquel Hydro-Québec
achète la quasi-totalité du courant à faible coût
tion d’Hydro-Québec sur une base mensuelle
— plutôt que « pluriannuelle et saisonnière » —
et voulait se conser ver le droit de vendre des
blocs de plus de 300 MW à des acheteurs au-
partie hors Québec.
Hydro-Québec se dit «satisfaite» du jugement.
« Ça vient confirmer qu’on bénéficie du droit
d’acheter toute la puissance et l’énergie produite en
protectionnisme depuis des décennies, est contesté par Terre-
Neuve depuis que le prix de l’électricité a pris
de l’altitude sur les marchés. Le renouvelle-
tres qu’Hydro-Québec.
Dans une décision de plus de 200 pages, le
juge Martin Castonguay, coordonnateur de la
pointe et en tout temps, à l’exception des deux blocs

VOIR PAGE B 2 : ÉLECTRICITÉ

aux États-Unis
JOCELYNE RICHER
à Québec

L a montée récente du protectionnisme obser-


vée aux États-Unis fait craindre le pire au
premier ministre Philippe Couillard en ce qui a
trait à d’éventuelles pertes d’emplois au Québec.
Les Québécois ont donc tout intérêt à suivre
de près l’élection présidentielle présentement
en cours aux États-Unis, car son résultat risque
d’entraîner des répercussions directes sur leur
emploi, a-t-il prévenu mardi, jugeant la question
excessivement importante pour l’économie du
Québec. « Le partenariat américain est critique
pour nous », a rappelé le premier ministre en
point de presse, en marge d’une conférence
prononcée à Québec. « Chaque Québécois,
chaque Québécoise, dans nos régions, partout,
doit suivre ça avec beaucoup d’attention, parce
que ça aura un impact direct sur nos économies,
sur nos emplois. »
La santé économique du Québec repose di-
rectement sur l’ouverture des États-Unis à nos
produits : en hausse constante, pas moins de
72 % des exportations québécoises sont desti-
nées à nos voisins du Sud.
Comme le gouverneur du Maine, Paul Le-
Page, M. Couillard était un des orateurs invi-
tés à la 56 e assemblée annuelle de l’Eastern
Regional Conference du
« Il faut Council of State Gover n-
ment, qui se tient à Québec
répéter avec jusqu’à mercredi. L’orga-
nisme réunit les dirigeants
force que politiques des provinces de
l’est du Canada et du nord-
l’ouverture est des États-Unis. À cette
des marchés, occasion, M. Couillar d a
lancé un appel visant à
c’est ce qui contrer les forces protection-
nistes qui gagnent en popula-
va protéger rité dans le discours poli-
tique, tant en Europe qu’aux
l’emploi » États-Unis. Car tout ce qui
constitue un obstacle à l’ou-
verture des marchés menace l’emploi et tout JACQUES NADEAU LE DEVOIR
discours de fermeture est préoccupant, a indi- Taxi Diamond change de propriétaire : Taxelco, qui possède les taxis électriques Téo, en a fait l’acquisition, a annoncé mardi Alexandre Taillefer.
qué M. Couillard, se livrant à une nouvelle
profession de foi envers le libre-échange et la
libéralisation des échanges entre le Québec et MONTRÉAL
ses principaux partenaires commerciaux.
M. Couillard a dit ne pas vouloir s’immiscer
directement dans la campagne électorale en
cours aux États-Unis, mais il a rappelé qu’il
était un ardent défenseur de l’ALENA (l’Accord
Alexandre Taillefer passe à la vitesse supérieure
de libre-échange nord-américain conclu entre
le Canada, les États-Unis et le Mexique en L’ancien «dragon» acquiert Taxi Diamond, ce qui fait de lui le plus gros joueur de l’industrie
1993), qu’il a qualifié de bénéfique pour tous les
partenaires, dont le Québec.
Malgré ces retombées satisfaisantes, il dit en- FLORENCE SARA G. FERRARIS quis l’an dernier par Taxelco, et à Téo Taxi, le
tendre, en provenance des États-Unis, tant du service de taxis entièrement électriques lancé
côté démocrate que républicain, le son inquié-
tant d’un nombre croissant de voix s’élever
contre l’ouverture des marchés, sous prétexte
D es centaines de taxis électriques circuleront
dans les rues de Montréal d’ici quelques an-
nées. C’est du moins le souhait de l’homme d’af-
il y a quelques mois par l’entreprise. Avec 1720
voitures, la firme de l’ancien « dragon » devient
ainsi le plus gros joueur de l’industrie, avec pas
de protéger les emplois locaux. La popularité faires Alexandre Taillefer, actionnaire principal de moins de 40 % des parts du marché.
de ce courant de pensée trouverait sa source, Taxelco, qui, en annonçant l’acquisition de Taxi La valeur de la transaction n’a pas été dévoilée,
selon lui, dans cette « période excessivement in- Diamond par son entreprise, est devenu, mardi mais M. Taillefer a indiqué que le chiffre d’affaires
stable sur le plan économique » que nous traver- matin, propriétaire de la plus importante flotte de de Diamond était «en deçà de 10 millions».
sons. Or, « il faut répéter avec force que l’ouver- taxis de la métropole. Ce nouveau géant du taxi montréalais ne
ture des marchés, c’est ce qui va protéger l’em- « Ça fait déjà un moment qu’on en parle, mais compte cependant pas aller plus loin, estimant dis-
ploi. C’est la fermeture des marchés qui va mena- pour moi c’est clair que, d’ici 2019, près de poser maintenant du nombre de voitures néces-
cer l’emploi », a-t-il fait valoir. 100 % de nos taxis seront électriques », lance sans RYAN REMIORZ LA PRESSE CANADIENNE saires pour desservir les Montréalais sur l’ensem-
Le candidat républicain à la présidence des hésitation Alexandre Taillefer. Joint par télé- Alexandre Taillefer ble du territoire. Il n’est donc pas question d’établir
États-Unis, Donald Trump, estime que l’ALENA a phone par Le Devoir, l’ancien « dragon » ex- un monopole dans l’industrie du taxi montréalaise.
été catastrophique en termes de pertes d’emplois plique avec un enthousiasme évident comment rit, une certaine autonomie… En ce moment, sur «Nous n’envisageons pas de faire de nouvelles ac-
aux États-Unis. Il s’est engagé à renégocier l’ac- il envisage l’avenir de cette industrie, souvent le marché, il n’y a que la Tesla qui correspond à quisitions», a-t-il précisé en entrevue avec Le De-
cord, voire à le déchirer, s’il devient président en malmenée au cours des dernières années. tous ces critères, mais elle coûte un bras ! » voir. Il n’exclut toutefois pas la possibilité d’en faire
novembre. Dans le passé, la candidate démo- Et, bien qu’à l’heure actuelle seuls les véhi- L’homme d’affaires est toutefois confiant. Les d’autres ailleurs au Canada. «Nous irons à Québec,
crate, Hillar y Clinton, a elle aussi émis de sé- cules ver t et blanc de Téo Taxi soient élec- avancées technologiques prévues au cours des c’est certain, affirme-t-il. Après, ce sera peut-être To-
rieuses réserves par rapport à l’ALENA. triques, M. Taillefer entend bien procéder à prochaines années — dont l’arrivée du Model 3 ronto, Ottawa… Il est encore trop tôt pour le dire.»
M. Couillard a aussi rappelé son appui au l’électrification de l’ensemble de sa flotte rapi- de Tesla, plus autonome et, surtout, plus aborda-
Partenariat transpacifique (PTP), un autre ac- dement. Des contraintes technologiques et fi- ble — devraient rapidement changer la donne. VOIR PAGE B 2 : T A XI
cord commercial international qui divise pré- nancières empêchent toutefois l’entreprise de D’ici l’électrification espérée, les Montréalais
sentement la classe politique américaine. Autre procéder aussi vite qu’elle le voudrait. devraient, à tout le moins, voir beaucoup plus Voir › Le portrait de l’industrie du taxi à
« Toutes les voitures électriques ne font pas de de taxis hybrides dans les rues de la métropole. Montréal. Notre explicateur vidéo à
VOIR PA GE B 2 : ALENA bons taxis, précise-t-il. Ça prend un certain gaba- Diamond s’ajoute ainsi à Taxi Hochelaga, ac- ledevoir.com/taxi
B 2 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 0 A O Û T 2 0 1 6

ÉCONOMIE
TRANSFORMATION DU PORC

Investissement de 80 millions à Yamachiche


L’abattoir Lucyporc, du Groupe Robitaille, sera intégré à l’usine Atrahan, d’Olymel
JULIEN ARSENAULT deux entreprises n’a pas été dévoilé. Cet inves- Pour le président de Groupe Robitaille, Claude mentation et du commerce.
tissement découle d’un partenariat annoncé en Robitaille, cette consolidation permettra enfin à Les deux partenaires ont l’intention de solli-

O lymel et le Groupe Robitaille comptent in-


vestir 80 millions à Yamachiche, en Mauri-
cie, afin de regrouper les activités de deux
novembre dernier ayant permis à Olymel de
prendre une participation de 50 % dans l’abat-
toir de Lucyporc. En échange, le Groupe Robi-
son entreprise de répondre à la demande exté-
rieure, notamment celle en provenance du Japon
pour ses produits de marque Mugifuji et Nagano.
citer l’aide du gouvernement québécois dans
l’espoir d’obtenir une contribution financière
ou une subvention.
usines, ce qui devrait se traduire par l’ajout de taille avait obtenu des parts de cette filiale de la «Actuellement, nous ne réussissons pas à produire Par ailleurs, revenant sur les mauvaises nou-
350 postes dans la région. Coop fédérée. ce que nos clients veulent », a-t-il expliqué, préci- velles annoncées la semaine dernière, M. Na-
Cette consolidation, qui doit être complétée Pour Olymel, qui a annoncé il y a moins sant que l’usine actuelle de Lucyporc traitait quo- deau a affirmé que les travailleurs intéressés à
dans trois ans, prévoit l’intégration des 430 sala- d’une semaine l’élimination de 340 postes à son tidiennement entre 1500 et 1700 porcs. «Il y a une venir travailler à l’usine de Yamachiche, même
riés de l’abattoir Lucyporc, propriété du Groupe usine de Saint-Hyacinthe au cours de la pro- croissance naturelle au Japon, et avec le réseau si elle est à environ 90 minutes en voiture de
Robitaille, dans l’usine d’abattage et de découpe chaine année, le projet s’inscrit également dans d’Olymel, nous pourrons tenter de développer d’au- Saint-Hyacinthe, seront considérés.
de porcs Atrahan, propriété d’Olymel, qui compte la réorganisation de ses activités dans le sec- tres marchés», a ajouté M. Robitaille. Il croit toutefois que la majorité des 340 em-
360 employés. À terme, plus de 1000 personnes teur du porc. L’argent permettra de doubler, à S’il est prévu que les 1000 employés du futur ployés concernés pourront être relocalisés au
devraient travailler sur le site. «Nous allons dou- 36 000 porcs par semaine, la production de site passent dans le giron de la filiale de la Coop cours des 18 prochains mois dans un rayon d’en-
bler la capacité de production de l’usine pour répon- l’usine Atrahan. En plus d’ajouter un deuxième fédérée, Lucyporc conser vera son équipe des viron 75 kilomètres. «Il y a un certain roulement
dre aux besoins de Lucyporc, qui peine à répondre à quart de travail, on agrandira entre autres le ventes ainsi que ses dirigeants, a assuré le diri- de personnel dans nos usines et il y aura également
la demande, tout en poursuivant nos autres activi- secteur de l’abattage, des salles frigorifiques et geant du Groupe Robitaille. Avant de confirmer une augmentation de la charge de travail dans nos
tés», a expliqué mardi le président-directeur géné- de la salle de découpe. Une fois la consolidation que le projet ira de l’avant, Olymel et le Groupe installations de Drummondville, Saint-Damase et
ral d’Olymel, Réjean Nadeau, au cours d’un entre- effectuée, le site actuel de l’abattoir du Groupe Robitaille devront s’entendre sur certaines mo- à Saint-Jean-Baptiste», a-t-il affirmé.
tien téléphonique. Robitaille devrait fermer ses portes, à moins dalités avec leurs employés respectifs, qui sont
Le montant qui sera allongé par chacune des qu’on lui trouve une autre vocation. représentés par les Travailleurs unis de l’ali- La Presse canadienne

MARCHÉS BOURSIERS Le Koweit accuse un déficit


TORONTO
S&P TSX
New York
S&P 500
PÉTROLE
42,77
-0,25 $US
budgétaire après 16 ans de surplus

14 801,23 ▲
-0,6%
2181,74 ▲
+45,61 +0,85
+0,3% +0,0% OR
1346,70
+5,40 $US
K oweït — Le Koweït a annoncé avoir enre-
gistré son premier déficit budgétaire après
16 ans de confortables excédents en raison de
Parlement que le Koweït avait l’intention d’em-
prunter jusqu’à 10 milliards sur le marché fi-
nancier international et 6,6 milliards sur le mar-
NASDAQ +0,4% ▲ la dégringolade des prix du pétrole dont il tire ché intérieur pour combler son déficit.
l’essentiel de ses revenus. Durant les 16 années d’excédents, le Koweït
5225,48 ▲ +12,34 DOLLAR CANADIEN
+0,2% Le déficit pour l’exercice fiscal 2015-2016 qui a accumulé environ 600 milliards de dollars qui
76,20 s’est achevé le 31 mars a atteint 4,6 milliards de ont été investis par le fonds souverain, Kuwait
+0,23 $US
dinars (15,3 milliards $US), a précisé le minis- Investment Authority, aux États-Unis, en Eu-
DOW JONES
+0,3% ▲ tre des Finances Anas al-Saleh dans une décla- rope et en Asie.
1$US = 1,3123 ration publiée tard lundi par l’agence officielle Le déficit projeté pour l’exercice qui a com-
18 533,05 ▲ +3,76
+0,0% 68,58 Kuna. Il s’agit du premier déficit budgétaire de- mencé le 1er avril est de 28,9 milliards.
+0,03 EURO puis l’exercice 1998-1999. Le Conseil des ministres a annoncé la se-
1 EURO = 1,4582
M. Saleh a indiqué que les revenus avaient maine dernière des augmentations de plus de
Titre Symbole Fermeture Variation Volume Titre Symbole Fermeture Variation Volume baissé de 45 % pour l’exercice 2015-2016, à 80 % du prix de l’essence pour la première fois
($) (%) (000) ($) (%) (000) 45,2 milliards, alors que les dépenses avaient en deux décennies. Il a augmenté l’année der-
été réduites de 14,8 %, à 60,5 milliards. Les reve- nière les prix du kérosène et du diesel et an-
LES INDICES DE LA BOURSE DE TORONTO SERVICES PUBLICS
0.31 170400 Fortis FTS 42.84 -0.36 -0.83 798
nus pétroliers ont atteint 40,1 milliards (46,3 % noncé pour l’année prochaine des augmenta-
S&P TSX SPTT14801.23 45.61
S&P TX20 TX20 660.22 -0.98 -0.15 85249 TransAlta TA 6.27 0.04 0.64 616 de moins que la période précédente) et ont tions des prix de l’eau et de l’électricité pour les
S&P TX60 TX60 860.74 4.27 0.50 76214 contribué à hauteur de 89 % de l’ensemble des résidents étrangers.
S&P TX60 Cap. TX6C 951.80 4.71 0.50 76214 TECHNOLOGIE revenus, contre 95 % pour l’exercice précédent.
Cons. de base TTCS 537.32 4.79 0.90 3363 BlackBerry BB 10.19 -0.10 -0.97 707
Cons. discré. TTCD 176.49 0.61 0.35 5966 CGI GIB.A 63.97 -0.14 -0.22 362 M. Saleh a déclaré le mois dernier devant le Agence France-Presse
Énergie TTEN 196.58 0.06 0.03 41836 TÉLÉCOMMUNICATIONS
Finance TTFS 249.86 0.96 0.39 17775
Aurifère TTGD 276.21 1.53 0.56 50162 BCE BCE 63.17 0.33 0.53 745
TTHC 90.86 5.18 6.05 6865 Manitoba Telecom MBT 38.93 0.22 0.57 116

ÉLECTRICITÉ
Santé
Tech. de l’info TTTK 56.25 0.10 0.18 4619 Rogers RCI.B 58.48 0.33 0.57 638 droélectrique souter raine en Amérique du
Industrie TTIN 189.32 -0.12 -0.06 9310 Telus T 43.81 0.31 0.71 769 Nord.
Matériaux TTMT 272.51 0.93 0.34 60863 FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE Lorsqu’elle a déposé une poursuite en Cour
Immobilier TTRE 304.33 -2.55 -0.83 4912
Télécoms TTTS 159.58 0.94 0.59 2268
iShares DEX XBB 32.54 0.06 0.18 42 SUITE DE LA PAGE B 1 supérieure en 2010, afin de pouvoir renégocier
iShares MSCI XEM 27.48 0.10 0.37 8 les tarifs, CF(L)Co avait déploré qu’Hydro-Qué-
Sev. collect. TTUT 244.82 -1.27 -0.52 6219
iShares MSCI EMU EZU 33.12 0.00 0.00 0
Métaux/minerals TTMN 684.74 -3.48 -0.51 11516
iShares S&P 500 XSP 24.98 0.01 0.04 246 réservés à CF(L)Co », a dit un des porte-parole bec puisse acheter le courant au prix de 25
TSX CROISSANCE iShares S&P/TSX XIC 23.48 0.08 0.34 38 d’Hydro-Québec, Serge Abergel. cents le kilowattheure et le revendre plusieurs
TSX Venture JX 823.50 7.94 0.97 101448 LES PLUS ACTIFS DE LA BOURSE DE TORONTO La société d’État souligne aussi que la décision fois plus cher à ses clients.
ENTREPRISES DE CONSOMMATION DISCRÉTIONNAIRE IAMGOLD CORP IMG 6.68 -0.80 -10.70 6081 du juge Castonguay « reconnaît que la centrale « La société analyse la décision et fournira de
Alim. Couche-Tard ATD.B 58.05 -0.26 -0.45 659 BAYTEX ENERGY CORP BTE 6.55 -0.08 -1.21 6019 doit être gérée comme le sont les centrales du parc plus amples informations une fois cette analyse ter-
Canadian-Tire CTC.A 143.31 -0.64 -0.44 107 ENCANA CORP ECA 11.51 0.04 0.35 5819 d’Hydro-Québec, c’est-à-dire en tenant compte no- minée », a écrit Nalcor dans une brève déclara-
BARRICK GOLD CORP ABX 28.19 -0.02 -0.07 4434
Cogeco CCA 65.01 0.95 1.48 44
VALEANT VRX 36.88 7.37 24.97 4016
tamment de la nature de notre climat». tion transmise au Devoir mardi. En vertu de l’in-
Corus CJR.B 13.00 0.05 0.39 289
Groupe TVA TVA.B 4.01 -0.19 -4.52 9 KINROSS GOLD CORP K 7.06 -0.06 -0.84 3993 CFL(L)Co a deux actionnaires : le producteur terprétation de la Cour, les droits d’Hydro-Qué-
Jean Coutu PJC.A 19.01 -0.04 -0.21 110 HB NYMEX CL BULL HOU 7.06 -0.03 -0.42 3692 terre-neuvien Nalcor (65,8 %) et Hydro-Québec bec demeureront les mêmes après le renouvelle-
Loblaw L 73.67 0.69 0.95 459 BIRCHCLIFF ENERGY BIR 9.14 -0.04 -0.44 3502 (34,2 %). La centrale de Churchill Falls est capa- ment du contrat qu’avant, a-t-elle reconnu.
Magna MG 53.14 0.18 0.34 1026 MANULIFE FINANCIAL MFC 17.47 0.07 0.40 3443
FIRST QUANTUM FM 11.81 -0.11 -0.92 3427 ble de générer 5428 MW de puissance, ce qui
Metro MRU 47.36 0.31 0.66 251
Quebecor QBR.B 40.48 0.09 0.22 107 LES GAGNANTS EN % en fait, selon Nalcor, la deuxième centrale hy- Le Devoir
Uni Select UNS 31.30 0.18 0.58 148
Saputo SAP 43.21 1.42 3.40 764 VALEANT VRX 36.88 7.37 24.97 4016
Shaw SJR.B 26.42 0.02 0.08 621 HB NYMEX NG BEAR HND 14.73 1.17 8.63 594
échange. Au contraire, le gouverneur LePage
Dollarama
Restaurant Brands
Transat A.T.
Yellow Media
DOL
QSR
TRZ
Y
97.73
62.41
6.54
18.51
-0.34
0.76
-0.06
-0.21
-0.35
1.23
-0.91
-1.12
238
241
14
16
GUYANA GOLDFIELDS
PREMIUM BRANDS
SANDSTORM GOLD LTD
HUDBAY MINERALS
GUY
PBH
SSL
HBM
8.92
59.60
8.11
6.49
0.46
2.95
0.40
0.27
5.44
5.21
5.19
4.34
463
187
586
2073
ALENA dit se montrer favorable à une ouverture totale
des marchés, sans contrainte, ni tarif d’aucune
SAPUTO INC SAP 43.21 1.42 3.40 764 sorte, et sans intervention de l’État. À ses yeux,
ÉNERGIE PRETIUM RESOURCES PVG 15.57 0.50 3.32 360 SUITE DE LA PAGE B 1 avec tous ses règlements, l’ALENA « n’est bon
Cameco CCO 12.51 -0.26 -2.04 953 TMAC RESOURCES INC TMR 16.68 0.52 3.22 179 pour personne » et ne constitue pas un véritable
Canadian Natural CNQ 41.22 0.05 0.12 1543 ASANKO GOLD INC AKG 5.84 0.17 3.00 1797
Hydro One H 25.57 -0.16 -0.62 433 source d’inquiétude pour le Québec : dans le accord de libre-échange.
Enbridge ENB 54.77 -0.44 -0.80 1238 LES PERDANTS EN % dossier du bois d’œuvre, les échéances se Il ne croit pas sa position contraire à celle de
EnCana ECA 11.51 0.04 0.35 5819 RITCHIE BROS RBA 38.50 -4.68 -10.84 618 bousculent. À compter d’octobre, l’entente de M. Trump. «Je crois au libre-échange. Cela signifie
Enerplus ERF 8.80 -0.12 -1.35 1122 IAMGOLD CORP IMG 6.68 -0.80 -10.70 6081
Pengrowth Energy PGF 1.96 -0.05 -2.49 1125 2006 avec les États-Unis deviendra caduque, une affaire conclue entre deux entités, sans que le
HB NYMEX NG BULL HNU 10.21 -0.95 -8.51 3117
Pétrolière Impériale IMO 40.68 0.22 0.54 327 TRILOGY ENERGY TET 5.88 -0.25 -4.08 134 ouvrant la porte à l’imposition de tarifs aux en- gouvernement soit impliqué», a soutenu en point
Suncor Energy SU 35.90 0.26 0.73 2191 PARAMOUNT RES LTD POU 12.74 -0.41 -3.12 421 treprises canadiennes, si aucune nouvelle en- de presse M. LePage, se disant convaincu que «le
Cenovus Energy CVE 19.31 -0.12 -0.62 943
TransCanada TRP 61.87 0.13 0.21 770
FORTUNA SILVER FVI 11.95 -0.33 -2.69 867 tente n’est conclue d’ici là. Pour tant, « dans gouvernement n’est pas bon pour faire des affaires»
INNERGEX RENEWABLE INE 14.48 -0.39 -2.62 184
Valener VNR 22.34 -0.04 -0.18 34 RICHMONT MINES INC RIC 13.48 -0.33 -2.39 836
l’histoire de l’humanité, le protectionnisme a tou- et qu’il a intérêt à se tenir loin de tout traité com-
FINANCIÈRES FREEHOLD ROYALTIES FRU 11.47 -0.28 -2.38 338 jours nui à la prospérité », a plaidé M. Couillard. mercial. Le gouverneur s’est dit nostalgique de
B. CIBC CM 100.45 0.65 0.65 884 BORALEX IND BLX 19.08 -0.45 -2.30 115 De son côté, le gouverneur du Maine, Paul l’époque où une poignée de mains entre deux
B. de Montréal BMO 83.80 0.31 0.37 672 LES GAGNANTS EN $ LePage, qui appuie Donald Tr ump dans la hommes suffisait pour sceller une entente.
B. Laurentienne LB 48.82 -0.32 -0.65 98 course à la présidence des États-Unis, a dit qu’il
B. Nationale NA 45.87 0.56 1.24 1156 VALEANT VRX 36.88 7.37 24.97 4016
B. Royale RY 80.22 0.35 0.44 1260 PREMIUM BRANDS PBH 59.60 2.95 5.21 187 s’opposait à l’ALENA, mais pas au libre- La Presse canadienne
B. Scotia BNS 66.90 0.23 0.34 1214 FRACO-NEVADA CORP FNV 104.05 1.56 1.52 363
B. TD TD 57.31 0.27 0.47 2503 SAPUTO INC SAP 43.21 1.42 3.40 764
Brookfield Asset BAM.A 46.26 0.50 1.09 471 AGNICO EAGLE MINES AEM 76.63 1.24 1.64 436
Cominar Real CUF.UN 16.71 -0.17 -1.01 532 HB NYMEX NG BEAR HND 14.73 1.17 8.63 594
Corp. Fin. Power
Fin. Manuvie
Fin. Sun Life
PWF
MFC
SLF
29.77
17.47
42.75
-0.03
0.07
0.12
-0.10
0.40
0.28
531 WASTE CONNECTIONS
3443 KINAXIS INC
617 RESTAURANT BRANDS
WCN
KXS
QSR
102.51
60.76
62.41
1.00
0.82
0.76
0.99
1.37
1.23
253
114
241
TAXI Diamond, qui continuera de jouer son rôle de
répartiteur. Le numéro de téléphone devrait, lui
aussi, rester le même.
Great-West Lifeco GWO 31.20 -0.37 -1.17 1312 AGRIUM INC AGU 120.70 0.72 0.60 175
Industrielle All. IAG 45.26 -0.45 -0.98 416 LES PERDANTS EN $ SUITE DE LA PAGE B 1 « Le but est de conserver les acquis de Dia-
Power Corporation POW 27.81 -0.15 -0.54 501 RITCHIE BROS RBA 38.50 -4.68 -10.84 618 mond — son côté innovant, sa clientèle, etc. — et
TMX X 61.56 1.29 2.14 79 HB NYMEX NG BULL HNU 10.21 -0.95 -8.51 3117 Concrètement, dans un premier temps, cette d’y ajouter la qualité de service qui fait la
INDUSTRIELLES BOARDWALK EQUITIES BEI.UN 56.34 -0.80 -1.40 526 acquisition aura peu d’incidence sur les usa- marque de commerce de Téo », lance l’homme
Air Canada AC 9.07 0.03 0.33 775 IAMGOLD CORP IMG 6.68 -0.80 -10.70 6081
gers. Même signalisation, même numéro de té- d’affaires.
Bombardier BBD.B 1.96 -0.02 -1.01 2220 WEST FRASER TIMBER WFT 44.38 -0.72 -1.60 203
CAE CAE 17.60 0.03 0.17 218 CANADIAN TIRE CORP CTC.A 143.31 -0.64 -0.44 107 léphone, celui qui prend un taxi Diamond régu-
Canadien Pacifique CP 190.04 -0.07 -0.04 206 INTER PIPELINE IPL 27.16 -0.62 -2.23 2384 lièrement ne devrait pas être trop dépaysé. Réactions
Chemin de fer CN CNR 82.36 0.31 0.38 811 DETOUR GOLD CORP DGC 33.39 -0.60 -1.77 794 D’ici quelques mois, Taxelco prévoit toute- L’annonce de l’acquisition de Diamond par
SNC-Lavalin SNC 56.34 -0.01 -0.02 164 SMART REIT SRU.UN 36.70 -0.60 -1.61 237
fois de remplacer l’ensemble de la flotte de vé- Taxelco a été relativement bien accueillie au
Transcontinental TCL.A 18.69 -0.07 -0.37 88 BORALEX IND BLX 19.08 -0.45 -2.30 115
TransForce TFI 26.01 0.17 0.66 102 hicules, pour qu’il y ait une certaine uniformité sein de l’industrie du taxi. Au Bureau du taxi de
Consultez toutes les cotes boursières visuelle entre les différents services qu’il offre. Montréal, on se réjouit de ce nouveau pas pour
ENTREPRISES DE MATÉRIAUX sur www.decisionplus.com À terme, tous les taxis Taxelco auront donc le milieu. « Pour nous, toute action qui participe
Agrium AGU 120.70 0.72 0.60 175
Barrick Gold ABX 28.19 -0.02 -0.07 4434 une signature visuelle caractéristique. Seules à la modernisation de l’industrie est positive »,
Goldcorp G 23.75 0.54 2.33 1918
CENTRE D’ANALYSE
ET DE SUIVI DE
INDICES QUÉBÉCOIS les couleurs seront différentes : les taxis élec- lance sans ambages Marie-Hélène Giguère,
Kinross Gold K 7.06 -0.06 -0.84 3993 L’INDICE QUÉBEC
L’indice Québec est une initiative
Indice Fermeture var. pts var. % triques Téo resteront blanc et vert, les Hoche- chargée de communication pour le Bureau.
Mines Agnico-Eagle AEM 76.63 1.24 1.64 436
Potash POT 21.65 0.09 0.42 2235
du Département de finance de l’Université
de Sherbrooke et
de l’Institut de recherche en
IQ30 2312,25 +10,68 +0,46 laga seront blancs et turquoise, et les Diamond, Pour la directrice générale de Taxi Coop
Teck Resources TCK.B 21.10 -0.37 -1.72 3120
économie contemporaine
IQ120 2371,12 +9,93 +0,42 blanc et noir. « Le but est de créer une signature Montréal, une coopérative qui représente 330
visuelle facilement reconnaissable. Les gens nous chauffeurs de taxi, cette fusion est de bon au-
disent déjà qu’ils voient les Téo partout, pourtant gure pour l’ensemble de l’industrie. « Ça envoie
il n’y en a pas encore 100. C’est exactement la le message que l’industrie est capable de se renou-
même chose qu’on veut faire ici. Créer un sym- veler, mais qu’elle est là pour de bon, avance-t-
bole montréalais. » elle. Pour nous, c’est une très bonne nouvelle ! »
«Il y a un an, M. Taillefer nous a dit qu’il vou-
Structures diverses lait changer l’industrie, rappelle cependant le pré-
Contrairement au modèle de Téo Taxi, où les sident de Taxi Champlain, George Boussios. On
chauffeurs sont des salariés payés à l’heure, les attend toujours ces changements. Pour moi, pour
chauffeurs qui travaillent chez Taxi Diamond le moment, ce n’est qu’un propriétaire de plus.»
demeureront des travailleurs autonomes. Cette
acquisition ne sonne pas non plus le glas de Le Devoir
L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 0 A O Û T 2 0 1 6 B 3

ECONOMIE La Caisse acquiert


Valeant pourrait changer de nom 20 % de Plenary
Group Holdings
activités de Plenary en Amé-
rique du Nord.
Le Devoir

L’action de la pharmaceutique a fait un bond de 25 % mardi La Caisse de dépôt et place-


Participation dans
ROSS MAROWITS grâce à notre stratégie précise,
ment du Québec a conclu une
entente aujourd’hui pour ac-
un parc éolien
nos investissements intelligents quérir 20 % du capital-actions Un consortium composé

M ême si son action a en-


grangé mardi son meil-
leur gain pour un seul jour, Va-
et notre solide exécution », a af-
fir mé M. Papa lors d’une
conférence téléphonique avec
de Plenary Group Holdings,
qui contrôle l’ensemble des
activités et les actifs d’infras-
d’Axium Infrastructure, d’Al-
berta Teachers’Retirement
Fund Board et de La Société
leant Pharmaceuticals pourrait des analystes. tructures de Plenary Group Financière Manuvie a annoncé
éventuellement changer son Au plus récent trimestre, les en Australie. Dans le cadre de la clôture de l’acquisition
nom si la réputation associée à flux de trésorerie des activités la transaction, Plenary émet d’une participation d’un tiers
sa marque actuelle nuisait à de la pharmaceutique ont aug- de nouvelles actions afin d’ob- dans le parc éolien K2 de Sam-
son plan de redressement, a in- menté de 9 % à 448 millions. tenir du capital supplémen- sung Renewable Energy. Les
diqué mardi le nouveau grand Cependant, Valeant a af fiché taire pour financer sa partici- deux tiers restants sont déte-
patron de l’entreprise. un bénéfice ajusté de 488 mil- pation dans de futurs projets. nus, dans une proportion
« Ce n’est pas une priorité lions, soit 1,40 $US par action, La Caisse est un partenaire de égale, par Pattern Energy
cruciale, mais c’est cer taine- en baisse par rappor t à celui long terme de Plenary, ayant Group et Capital Power Corpo-
ment quelque chose que je vais de 751 millions, ou 2,14 $US investi plus de 200 millions de ration. K2 est un parc éolien
continuer à envisager si je crois par action, du deuxième tri- dollars australiens dans sept de 270 MW situé près de Go-
que cela nous nuit », a affirmé mestre de 2015. La perte nette de ses projets d’infrastruc- derich en Ontario, dont les
Joe Papa lors d’un entretien RYAN REMIORZ LA PRESSE CANADIENNE par action s’est élevée à tures sociales depuis 2012, opérations commerciales ont
après la publication des résul- Joe Papa aimerait bien obtenir la note investissement pour 88 ¢US, comparativement à dont le Victorian Comprehen- débuté en mai 2015. Le parc
tats financiers du deuxième l’entreprise qu’il dirige. celle de 15 ¢US par action de sive Cancer Centre à Mel- est composé de 140 turbines
trimestre de la société phar- l’an dernier. Les revenus ont bourne. Plenary Group Hol- éoliennes. Le projet fait l’objet
maceutique. M. Papa affirme déjà abaissées — resteraient liard dès cette année, en in- reculé de 11 % à 2,42 milliards, dings possède aussi une parti- d’un contrat d’approvisionne-
qu’il continue à évaluer les les mêmes. Certains investis- cluant les quelque 880 millions par rapport à 2,73 milliards un cipation dans les activités de ment de 20 ans avec le Inde-
réactions au nom de Valeant seurs craignaient qu’elles versés au plus récent trimes- an plus tôt, essentiellement en Plenary au Canada et aux pendent Electricity System
même si le « bruit » entourant soient réduites de nouveau, a tre. Valeant a annoncé mardi raison d’une réduction des États-Unis par le biais d’une Operator.
la marque a diminué dans les souligné l’analyste Gary Nach- son intention de vendre trois ventes des activités existantes détention minoritaire dans les Le Devoir
derniers trois à six mois. man, de BMO Marchés des éléments d’actif — les droits et d’un impact négatif des va-
Aux yeux du président et capitaux. Le titre a pris 25 % européens sur le brodalumab, riations des taux de change.
chef de la direction, l’entre-
prise de Laval fait des progrès.
Elle a modifié son entente à
long terme avec la chaîne de
pour clôturer à 36,88 $ à la
Bourse de Toronto, même si
l’entreprise a affiché une perte
nette du deuxième trimestre
les activités de Synergetics
USA et Ruconest — pour
181 millions, en plus de poten-
tiels paiements futurs de
Les analystes s’attendaient à
une baisse de 10 % des reve-
nus, à 2,46 milliards, et à un
bénéfice ajusté de 512,4 mil-
CARRIÈRES ET PROFESSIONS
pharmacies américaine Wal- de 302 millions $US, six fois 329 millions. lions, soit 1,48 $US par action.
greens, amélioré ses activités plus importante qu’un an plus M. Papa dit qu’il aimerait ré- Même si elle n’a pas comblé
dermatologiques et gastro- tôt. Mais le cours de l’action duire d’environ 10 milliards la les attentes, l’entreprise mon-
intestinales, et remboursé une de Valeant reste largement in- dette de Valeant. « Dans un tre des signes de redresse-
partie de sa dette. Valeant veut férieur à son sommet de 52 se- monde idéal, j’aimerais que ment, a observé l’analyste Neil
réorganiser ses activités en maines, de 333,44 $, atteint il y nous obtenions une note de ca- Mar uoka, de Canaccord Ge-
trois segments, étudie les oc- a environ un an. L’entreprise tégorie investissement, mais nuity. « Malgré tout, nous
casions en vue de vendre pour détenait alors une des plus cela ne va pas se produire à croyons que le chef de la direc-
jusqu’à 8 milliards $US d’actifs grandes valeurs boursières au court terme », a-t-il ajouté. tion, Joseph Papa, doit conti-
qu’elle juge non essentiels et pays. Pour l’instant, la société pré- nuer à renforcer la crédibilité
espère obtenir des change- Selon M. Papa, les flux de voit dépenser davantage pour pendant les premières étapes de
ments aux ententes avec ses trésorerie disponibles et les le développement de médica- son mandat, et la confiance des
créanciers. ventes d’actifs réduiront de ments en réduisant ses coûts investisseurs ne pourra s’amélio-
L’action de Valent a for te- plus de 5 milliards la dette de administratifs. « Valeant et les rer que grâce à une bonne exécu-
ment rebondi mardi, après Valeant, actuellement d’envi- détenteurs de titres ont traversé tion et à l’atteinte des cibles », a-
que la phar maceutique eut ron 30 milliards, au cours des plusieurs épreuves dans la der- t-il écrit dans un rapport.
confirmé que ses prévisions 18 prochains mois. Il s’attend à nière année et j’ai bon espoir
pour l’exercice — qu’elle avait rembourser au moins 1,7 mil- que notre avenir sera brillant, La Presse canadienne

Ralentissement des mises en chantier en juillet


O ttawa — La cadence des
mises en chantier résiden-
tielles au Canada a ralenti le
moyenne à 195 000 mises en
chantier pour le mois dernier.
Les mises en chantier dans
part avancé à 201 936 unités en
juillet, en hausse par rapport à
celle de 197 847 unités affichée
pond à la moyenne mobile de
six mois du nombre mensuel
désaisonnalisé et annualisé.
mois dernier, après avoir affi- les milieux urbains ont dimi- en juin, a indiqué la SCHL. « La tendance des mises en chan-
ché un r ythme inhabituelle- nué de 9,9 % par rappor t au Les mises en chantier en mi- tier au Quebec a fléchi en raison
ment robuste en juin, mais elle mois de juin, retraitant à lieu urbain ont diminué au de ralentissements dans les seg-
est restée plus forte que prévu. 182 620. Pour les logements Québec, en Colombie-Britan- ments des maisons individuelles
Le nombre de mises en collectifs, les mises en chan- nique, en Ontario et dans les et des appartements », a affirmé
chantier en données désaison- tier ont reculé de 13,3 % à régions de l’Atlantique. Elles Eric Bond, analyste de marché.
nalisées s’est établi à 198 395 123 630, tandis qu’elles ont re- ont cependant progressé dans Quant au nombre mensuel dés-
unités en juillet, a indiqué traité de 1,8 % à 58 990 pour les les Prairies. aisonnalisé et annualisé, il se si-
mardi la Société canadienne maisons individuelles. Au Québec la tendance des tuait à 27 344 en juillet, en
d’hypothèques et de logement Dans les régions rurales du mises en chantier d’habitations baisse par rappor t à celui de
(SCHL). En comparaison, il pays, les mises en chantier se dans les centres urbains se 33 296 enregistré en juin.
avait été de 218 326 unités le sont dénombrées à 15 775 en chif frait à 31 419 en juillet,
mois précédent. Les écono- juillet. La tendance sur six mois comparativement à 31 944 en Avec Le Devoir
mistes s’attendaient en des mises en chantier a pour sa juin. Cette tendance corres- La Presse canadienne
B 4 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 0 A O Û T 2 0 1 6 B 5

LES JEUX OLYMPIQUES DE RIO 2016 HORS-JEUX


TABLEAU DES
MÉDAILLES L’Américaine Simone Biles entame sa moisson On veut des
e
Son compatriote Michael Phelps récolte sa 20 médaille d’or olympique
P our ses premiers Jeux, l’in-
croyable Texane Simone Biles
point sous son total impressionnant
des préliminaires, elle a néanmoins
dette Lauren Hernandez (16 ans) et
Madison Kocian.
deux sets 6-4, 6-3. L’Américaine,
N.1 mondiale et championne olym-
noms
s’est ouvert la voie d’un inédit quin- illuminé l’Aréna de Rio sous les De son côté, Michael Phelps a pique en titre, n’a plus aucune
tuplé olympique en or mardi en ai- yeux de Nadia Comaneci, légende à décroché mardi à Rio la 20e mé- chance de remporter une médaille
dant les siennes à remporter haut la laquelle la jeune femme de 19 ans daille d’or olympique de sa carrière au Brésil, ayant aussi perdu préma-
main le concours par équipes des se mesure désormais. en s’adjugeant le 200 m papillon, ti- turément en double dames aux cô- JEAN DION
Jeux de Rio de Janeiro. Sur le podium, médaille d’or autour tre qu’il avait perdu en 2012 à Lon- tés de sa soeur aînée Venus (1er
Les États-Unis ont conservé leur du cou et derrière ses coéquipiers dres. L’Américain de 31 ans, déjà le tour). Sa défaite précoce est une
titre en devançant de plus de penchées, Biles devait parfois se met- sportif le plus titré de l’histoire des énième surprise dans une compéti-
8 points, un gouffre, la Rus- tre sur la pointe des pieds, Jeux, s’est imposé en 1 min 53 sec tion folle où la championne de Ro-
BR T
ZE
N
ON
GE

sie et la Chine, qui avaient elle qui fait à peine 1,45 m. 36/100 devant le Japonais Masato land-Garros, l’Espagnole Garbiñe ites donc, ça commence à brasser sé-

D
OR
AR

pris les mêmes places sur le Mais la plus grande, c’est Sakai, médaillé d’argent, et le Hon- Muguruza, a aussi été éliminée au rieusement, et pas seulement quand
1 ÉTATS-UNIS 8 8 8 24
podium masculin la veille. bien elle. Au sein de l’école grois Tamas Kenderesi, qui prend troisième tour. les nageurs d’élite de la planète fen-
2 CHINE 8 3 6 17 «C’est tout ce que j’espérais américaine raflant tous les le bronze. Phelps, déjà sacré di- dent l’onde de la piscine du Stade aquatique
3 AUSTRALIE 4 0 5 9 et même encore mieux», a-t- tournois par équipes des JO manche sur le relais 4x100 m mas- Étoile éclopée olympique de Rio. Il y a aussi après, quand on
elle lancé à la presse. «On et Mondiaux depuis cinq ans culin, compte désormais 24 mé- La surprise du jour a eu lieu sur le demande aux principaux intéressés ce qu’ils
4 RUSSIE 3 6 3 12 n’avait pas l’impression se trouve une surdouée qui, dailles olympiques au total, dont 20 terrain de rugby. L’étoile néo-zélan- pensent de la vie en général et de la justice im-
5 ITALIE 3 4 2 9 d’être aux JO. Ça nous a ai- depuis son émergence aux en or, record absolu tous spor ts daise Sonny Bill Williams a quitté le manente en particulier.
6 CORÉE DU SUD 3 2 1 6 dées. C’était comme une rou- Simone Biles Championnats du monde de confondus. match sur une civière en raison Ç’a commencé avec Mack Horton, l’Austra-
tine ordinaire, et nous 2013, se moque de la concur- d’une blessure à la cheville gauche lien gagnant du 400 mètres style libre samedi,
7 JAPON 3 1 9 13 sommes restées sereines.» rence et entre à pas décidés dans Exit pour Serena Williams et les All Blacks ont perdu 14-12 face de qui on voulait savoir pourquoi il n’avait pas
8 HONGRIE 3 1 1 5 Le seul suspense, au vu des quali- l’histoire de la gymnastique. Serena Williams, trahie par son au Japon lors de leur match d’ouver- répondu à un salut du Chinois Sun Yang, qui a
9 FRANCE 2 3 1 6 fications sur volées par les Améri- Biles par tage son premier titre service, a été éliminée au troisième ture du tournoi de rugby à 7. terminé 2e, plus tôt à l’entraînement. « Je n’ai
caines, résidait dans le spectacle olympique avec Aly Raisman et Ga- tour du tournoi olympique des Jeux pas de respect pour les dopés », a-t-il mentionné.
10 THAÏLANDE 2 1 1 4 qu’allait offrir Biles, entre le choix brielle Douglas, déjà titrées par de Rio mardi par l’Ukrainienne Avec La Presse canadienne En 2014, Sun, double champion aux Jeux de
29 CANADA 0 1 4 5 de tel ou tel superlatif. Avec 0,5 équipes à Londres en 2012, la ca- Elina Svitolina, 20e mondiale, en Agence France-Presse Londres en 2012, a été suspendu pour trois
mois pour un truc censé combattre l’angine de
poitrine et, semble-t-il, l’angoisse qui va avec.
« J’ai utilisé le mot “dopé” parce qu’il a été
Acrobatie diplomatique contrôlé positif », a ajouté Horton.

«
En Chine, on n’a manifestement pas apprécié
Rien n’est anodin entre les deux Corées rivales, même le geste cette fine allusion. Le quotidien Global Times,
généralement innocent de l’égoportrait aux Jeux olympiques. Je veux dire qu’il y a proche du Parti communiste, a produit un viru-
Comme des dizaines d’athlètes aux Jeux de Rio, les gymnastes lent éditorial où il est question de « suffisance cy-
Hong Un Jong, de la Corée du Nord, et Lee Eun-ju, de la Co- des musulmans nique » de la part de Horton, de laquelle l’Aus-
rée du Sud, ont fraternisé en marge des entraînements et des ERIC BARADAT AGENCE FRANCE-PRESSE tralie entière devrait être « embarrassée ». Mais
compétitions. Lee Eun-ju, âgée de 17 ans, qui en est à ses pre- conservateurs et tout cela « ne signifie pas grand-chose pour nous.
miers Jeux, a posé jeudi, souriante, pour un égoportrait avec Dans de nombreux essais sérieux écrits par des
Hong Un Jong, athlète d’expérience âgée de 27 ans. Cette ren-
contre amicale et d’autres entre ces deux athlètes ont été cap-
tées par des journalistes — et ont pris aussitôt une symbolique
plus large pour les deux pays encore techniquement en
d’autres plus libéraux.
Qu’il y a des femmes Filion et Benfeito s’envolent pour le bronze Occidentaux, l’Australie est mentionnée comme
un pays aux confins de la civilisation. Dans cer-
tains cas, il est fait allusion au statut historique
du pays de prison outre-mer pour la Grande-Bre-
guerre. Hong Un Jong est devenue la première gymnaste de la qui se couvrent les Le rêve du judoka Antoine Valois-Fortier s’écroule tagne. Ceci suggère que personne ne devrait être
Corée du Nord à remporter une médaille d’or en 2008, et Lee surpris que des actes non civilisés surgissent de ce
cheveux et d’autres
»
Eun-ju n’avait que neuf ans et résidait dans son Japon natal à pays. » Voilà pour la fraternité des peuples in-
ce moment. Lee Eun-ju a déménagé en Corée du Sud en 2013,
car son père coréen souhaitait qu’elle se familiarise davantage
avec la culture du pays. Quelques jours après que l’égoportrait
non. L es athlètes canadiens ont vécu
d’intenses émotions, mardi aux
Jeux olympiques de Rio. Si les plon-
ter, elles ont dû attendre le résultat
des Britanniques avant d’être fixée
sur leur sort. Anxieuse sur le bord
match de deuxième tour face aux
Tchèques Lucie Safarova et Bar-
bora Strycova.
dro Goncalves Oliveira Junior et
Pedro Solberg.
duite par le mouvement olympique.
Lundi soir, le Comité international olympique
a senti le besoin d’intervenir après que la Russe
eut été pris, les deux gymnastes ont interagi de nouveau, di- geuses Roseline Filion et Meaghan de la piscine, elles ont accueilli les En natation, Audrey Lacroix de Avec Le Devoir Yulia Efimova, suspendue 16 mois pour dopage
manche, durant les compétitions préliminaires. Lee Eun-ju a Benfeito ont versé des larmes de notes avec un grand soulagement. Pont-Rouge a quant à elle pris le 8e La Presse canadienne en 2013 et contrôlée positive au meldonium
été éliminée, tandis que Hong Un Jong prendra part à la finale Ibtihaj Muhammad joie après avoir obtenu in extremis Antoine Valois-For tier, lui, en et der nier rang de la première plus tôt cette année, eut aussi fait l’objet de pro-
du saut de cheval. Les photos de leurs accolades ont réjoui plu- une médaille de bronze à la tour de avait gros sur le coeur après s’être demi-finales de 200 m papillon. pos considérés comme désobligeants. « Nous
sieurs Sud-Coréens et ont offert une rare note d’harmonie 10 mètres synchro, c’est la incliné au repêchage face Au hockey sur gazon, l’équipe voulons vraiment encourager la liberté d’expres-
dans des relations autrement exécrables entre les pays rivaux. mort dans l’âme que le ju- au Japonais Takanori Na- masculine a subi une troisième dé- sion. Mais d’un autre côté, les Jeux, c’est le res-
De telles rencontres ne sont pas illégales en Corée du Sud, doka Antoine Valois-Fortier gase, champion du monde faite d’affilée, s’inclinant 7-0 face pect des autres et le respect du droit des autres d’y
mais elles sont compliquées par la longue histoire d’animosité KIRILL KUDRYAVTSEV AGENCE FRANCE-PRESSE a accueilli sa défaite en en titre. Médaillé de aux Pays-Bas. participer dans la tranquillité, sans être agres-
et de bain de sang entre les deux pays. La loi oblige les Sud- combat de repêchage, le bronze surprise il y a qua- En fin d’après-midi, les filles de sés », a dit Mark Adams, porte-parole du CIO.
Coréens à obtenir l’autorisation gouvernementale pour toute E SCRIME privant ainsi d’un autre pos- tre ans, son objectif avoué l’équipe canadienne de soccer ont Mais cela n’a pas empêché quelques-uns d’en
rencontre ou communication planifiée avec les Nord-Coréens. sible podium olympique. à Rio était de devenir célébré à Brasilia. Elles ont conclu rajouter plus tard en soirée. Michael Phelps n’a
L’exigence est levée pour les interactions spontanées avec les Médaillées de bronze en champion olympique. Mais la phase de groupes avec une vic- identifié personne, mais il était clair qu’il jetait un
Nord-Coréens qui peuvent survenir durant les voyages à
l’étranger, notamment dans le cadre des Jeux olympiques.
Associated Press
La sabreuse au hijab et à la bannière 2012 à Londres, Filion et
Benfeito ont réalisé un solide der-
nier plongeon pour monter de nou-
il reviendra des jeux sans
même une médaille.
Ses espoirs en avaient déjà pris
toire 2-1 contre l’Allemagne, ce qui
leur permet de terminer en tête du
groupe F avec une fiche parfaite
coup d’œil en direction d’Efimova lorsqu’il s’est
dit «attristé» et «énervé» — il a aussi utilisé une
expression pas mal plus vulgaire — de voir
veau sur la troisième marche du un coup lorsqu’il s’est incliné après de 3-0-0. Melissa Tancredi a mar- concourir des athlètes déjà convaincus de do-
Ibtihaj Muhammad pourrait être la première américaine voilée podium. Seulement cinquièmes 26 secondes de la prolongation en qué les deux buts des siennes. page, «deux fois même». Des propos corroborés
après le quatrième des cinq plon- quarts de finale de la catégorie des Vendredi, le Canada affrontera la par l’ancien champion sprinteur Michael John-
à monter sur un podium olympique geons, elles ont bien exécuté un 81 kg face au Russe Khasan Khal- France em quarts de finale. son, qui s’est dit d’avis que tout individu trouvé
double périlleux arrière et demi murzaev, champion d’Europe. Sur la plage de Copacabana, Ben coupable ne serait-ce qu’une fois par le passé de-
avec une vrille et demie, ce qui L’aventure olympique d’Eugenie Saxon et Chaim Schalk ont re- vrait être exclu et a affirmé que les athlètes ont
ANTHONY HERNANDEZ capacité à réussir. C’est mon héros », dans l’enceinte de l’Arena Carioca 3: leur a permis de doubler au fil les Bouchard a aussi pris fin. Jouant froidi les ardeurs des Cariocas en parfaitement le droit de «mettre en lumière» les si-
confie Qareeb, qui ne cherche pas à «Je veux dire qu’il y a des musulmans Nord-Coréennes et les Britan- en double féminin avec Gabriela disposant en trois manches (17-21, PHOTOS EVARISTO SA ET
tuations injustes, y compris en donnant des noms.

L
a nuée de journalistes pa- dissimuler son émotion. conservateurs et d’autres plus libéraux. niques. Avant-dernière à s’exécu- Dabrowski, elles ont perdu leur 21-18, 16-14) des Brésiliens Evan- YASUYOSHI CHIBA AGENCE FRANCE-PRESSE Donner des noms, on ne peut cependant pas
tiente depuis presque Loin de se contenter d’être une Qu’il y a des femmes qui se couvrent les dire que cela fait précisément partie de la pro-
une heure. L’interview de sportive de haut niveau, Ibtihaj Mu- cheveux et d’autres non. Il y a des Afro- fession. D’ordinaire, quand il y a des suspicions
la sabreuse américaine hammad n’hésite pas à prendre la pa- Américains musulmans, des Blancs S OCCER et qu’on en fait publiquement part, on pointe un
Mariel Zagunis, double role dans le débat public. Un acte mi- musulmans, des Arabes musulmans, il sport, genre l’haltérophilie, ou un pays, genre
championne olympique défaite en
huitièmes de finale, est expédiée au
pas de course. Tout ce beau monde
attend fébrilement l’une des stars
litant fort alors que les États-Unis
sont entrés dans la dernière ligne
droite d’une campagne présidentielle
marquée par les propos méprisants
y a tellement différents types.»
Pour Sally Jenkins, journaliste
sportive au Washington Post, Ibtihaj
Muhammad est «une voix intelligente
Le marasme sportif gagne le Brésil la Russie, comme on a été un peu, n’est-ce pas,
en mesure de le constater ces derniers temps.
Mais après Horton, le Français Camille La-
court, 5e au 100m dos lundi, est revenu sur le cas
inattendues de ces Jeux, sa compa- de Donald Trump envers les musul- qui assume de faire passer ses idées CÉDRIC MATHIOT chaça ou la samba! Il ne peut pas y de Sun, vainqueur un peu plus tôt du 200m libre.
triote Ibtihaj Muhammad, qui s’est, mans. Après que le candidat républi- grâce à sa médiatisation ». Au point avoir d’unité derrière une équipe ! «Ça me donne envie de vomir de voir des tricheurs

L
elle aussi, inclinée, dès son cain a attaqué la famille d’un soldat qu’en février, le président Barack e bar du coin est toujours Pourquoi il n’y a pas de public pour les sur les podiums. Sun Yang, il pisse violet…»
KIM DO-HOON YONHAP ASSOCIATED PRESS deuxième match à Rio. américain de confession musulmane Obama l’a citée en exemple lors de un bon thermomètre des JO? Car nous vivons une tragédie éco- Évidemment, le CIO est vertement critiqué,
À 30 ans, Ibtihaj Muhammad n’est mort au combat, Ibitihaj est encore son discours remarqué dans une passions. À Rio, la rue de nomique, parce que notre présidente notamment pour avoir permis aux Russes
pourtant pas la meilleure sabreuse montée aux créneaux. « Je pense que mosquée de Baltimore. En avril, l’es- Libé, c’est la rua Júlio de doit être destituée, parce que notre re- d’être de la par tie à Rio, mais c’est tout sauf
du monde (numéro 8), ni même des ses mots sont dangereux. Quand ce crimeuse a même été classée parmi Castilhos. Et le bar, la présentation politique est affligeante. simple. Il y a le Tribunal arbitral du sport —
États-Unis (numéro 2). Mais sous type de commentaires est tenu, per- les cent personnes les plus influentes Casa de Marujos. Le quartier est ru- Nous n’avons pas de chaussures, nous que certains sont en passe de renommer Tribu-
son casque au drapeau sonne ne réfléchit à la ma- du monde par le magazine Time. Le pin, le bistrot pas du tout. On y sert n’avons pas d’hôpitaux.» nal arbitraire du sport — et des montagnes de
américain, la jeune femme nière dont cela peut réelle- même mois, pour marquer les cent du poulet grillé avec frites et riz, et considérations juridiques. Et la question fonda-
por te un hijab. Lundi ment toucher les gens », a-t- jours avant les Jeux, c’est la première on y descend à grandes goulées des Marasme mentale demeure : une personne qui a purgé sa
8 août, elle est ainsi deve- elle déclaré sur CNN. dame Michelle Obama qui s’est vu bières Antartica glacées. Quand Fla- Il ajoute, comme pour devancer peine n’a-t-elle pas droit à une autre chance ?
nue la première spor tive Quelques jours avant la accorder une rapide leçon d’escrime mengo, un des clubs de la ville, a ce qui pour rait lui être opposé : Et que répliquent ceux qui sont visés? Il pour-
américaine voilée à concou- cérémonie d’ouverture, en en plein Times Square. joué mercredi dernier contre Santos « Vous dites que je suis riche. Je vis rait arriver que vous n’en reveniez pas vraiment.
rir aux JO. «Ce moment est réponse à la proposition lors de la 17e journée du Brasileiro, il dans ce quartier où les loyers sont Efimova, par exemple, a reproché à ses détrac-
plus grand que moi. J’ai tant du milliardaire d’interdire Marque de vêtements régnait un barouf d’enfer. Comme importants, bien sûr. Mais les plus teurs de «faire de la politique» sur son dos et ap-
travaillé pour le vivre. Représenter le ter ritoire national aux musul- C’est à l’âge de 13 ans que la jeune s’il y avait un but toutes les deux mi- pauvres pensent comme moi. Nous pelé la population générale à «essayer de [la] com-
mon pays et ma communauté, c’est tel- mans, elle avait eu ses mots : « Je suis fille a commencé l’escrime, heureuse nutes, ou un tir de pénalité, ou un vivons un moment historique où les prendre et de revoir [sa] position sur [elle]».
lement plus important que ma per- Afro-Américaine. Je n’ai pas d’autre de trouver un sport où elle peut «être scandale arbitral. Alors qu’aucun EVARISTO SA AGENCE FRANCE PRESSE plus pauvres, les moins éduqués, Quant à son infraction au meldonium — in-
sonne. Que peut-on demander de plus maison. Ma famille est née ici. Je suis couver te sans se sentir dif férente ». pion n’a été marqué. Le Brésil de Neymar est dos au mur, celui de la honte, car il doit battre le ont accès à de l’information. Ils terdit depuis le 1er janvier dernier —, ce n’est
que de faire par tie de l’équipe des née ici. Nous avons grandi dans le Professeure remplaçante dans un col- Quand l’équipe brésilienne mascu- Danemark mercredi à Salvador pour être sûr d’éviter une incroyable voient comme je le vois, notre sys- pas sa faute, tout comme ce n’aurait pas été sa
États-Unis ? » explique-t-elle, la pres- New Jersey, j’ai grandi dans le New lège, l’athlète possède également sa line a joué, dimanche, son deuxième élimination dès le premier tour des JO 2016. tème est pourri. Ce n’est pas moi faute si elle avait mangé du yaour t et que le
sion retombée. Jersey. Où irions-nous ? » propre marque de vêtements — «mo- match du tournoi olympique contre qui pense ça, demandez aux gens ! yaourt était soudainement devenu illégal.
À l’issue de sa défaite face à la Fran- Lundi, à l’issue de sa compétition destes» —, Louella, dont elle dessine l’Irak, c’était muito muito tranquila. Il joueuse du monde. Et son équipe, fessée reçue par les Allemands en Demandez au bar ! » Soupir.
çaise Cécilia Berder, l’Américaine n’a individuelle, les yeux brillants souli- les modèles. Diplômée de l’Univer- ne se passait rien au score. Mais elle, gagne. Lors du match Brésil- demie (7-1). Mal parti. Au bar, l’explication du marasme
pu retenir ses larmes. Au premier gnés par un maquillage noir, la spor- sité Duke en relations internationales dans le bar non plus. Ni cri, ni chant, Suède (5-1), le public braillait : Le Brésil a mal à son soccer parce sportif mène aussi à la politique et à ◆ ◆ ◆
rang de la tribune, l’escrimeuse saou- tive a profité des micros pour faire et en études afro-américaines, elle ni passion, ni rien. Les deux grands «Marta est meilleure que Neymar ! » qu’il a mal tout court, dit Marcio San- l’économie. Steveao, qui essuie les La dernière fois, nous nous demandions com-
dienne Lubna Al-Omair, voilée elle passer un message de tolérance. « Je n’avait que 18 ans en 2004 lorsque le écrans diffusaient la rencontre, mar- Neymar, star de l’équipe brési- chez. Marcio, la trentaine, est violo- verres: «C’est la loi Pelé [réformant ment on peut s’assurer de ne pas céder à la ten-
aussi, lui adresse un signe de récon- suis excitée à l’idée de combattre les sabre féminin, longtemps jugé trop quée par la maladresse de l’attaque lienne, lui, ne marque pas. niste à l’opéra de Rio et les liens de propriété entre les clubs tation de forniquer dans les bosquets ou en tout
fort. Pendant la cérémonie d’ouver- stéréotypes et les préjugés que les gens violent par les sexistes, a été introduit brésilienne et l’héroïque défense des Ni ses coéquipiers. 0-0 boit son café tous les ma- et les joueurs] qui a tué le soccer brési- autre endroit idoine pendant la quinzaine sacrée.
ture des Jeux, les quatre femmes de ont sur les femmes musulmanes. Je ne aux Jeux. Irakiens, sans susciter d’émotions contre l’Afrique du Sud en tins à la Casa de Majuros lien. C’est devenu un grand marché. Vous savez, ils sont jeunes, débordants d’énergie
la modeste délégation saoudienne veux pas seulement montrer que nous Samedi 13 août, lors de la compéti- chez les clients qui regardaient. ouver ture. 0-0, donc, en lisant «un roman philo- Nike et Adidas font la loi.» Regarde- et au sommet de leur forme et on ne peut pas
avaient toutes réclamé leur photo pouvons faire par tie de n’impor te tion par équipe, Ibtihaj Muhammad « C’est la pire équipe de l’histoire. contre l’Irak. Si l’équipe sophique ». Quand on lui ront-ils le match contre le Dane- freiner éternellement les élans de la nature.
avec la sabreuse. quelle équipe olympique mais aussi pourrait bien encore entrer dans l’his- Pourquoi voulez-vous que les gens la ne gagne pas jeudi contre demande s’il aime le jeu et mark? Marcio et Stevao disent oui, La réponse est d’une simplicité à faire pleu-
de celle des États-Unis, qui est l’une toire : en étant la première sportive soutiennent? dit le gérant du bar. Ce le Danemark, ce sera fini. les joueurs, il lève les yeux mais haussent les épaules. « Même rer un haltérophile : il suffit de résider au vil-
Acte militant des plus fortes au monde. » américaine voilée à monter sur un po- sont des joueurs commerciaux… « Nous nous excusons au- au plafond et son visage s’ils gagnent une médaille d’or, ça lage olympique avec… sa maman.
Le frère d’Ibtihaj, Qareeb, maillot Interrogée par Le Monde sur cet en- dium olympique. Classée au qua- Pourquoi les gens aiment Flamengo? près du public et du peuple s’anime intensément : changera quoi? Il restera la crise éco- La Géorgienne Nino Salukvadze, 47 ans, et son
de basket siglé « USA » sur le dos, gagement politique peu fréquent, la trième rang mondial, l’équipe des Car les joueurs ont grandi dans le brésilien, on sent qu’on les laisse frus- «J’adore le sport. J’étais décathlonien, nomique et politique. » Tout ce qui fils Tsotne Machavariani, 18 ans, défendent tous
saute sur la piste et l’étreint quelques prudente Mariel Zagunis bottait en États-Unis en possède l’ambition. quartier, le représentent.» trés», a déclaré l’entraîneur, Rogério j’ai joué au handball. J’aime les empêche un pays de se reconnaître deux les couleurs de leur pays en tir au pistolet. Il
instants. La famille Muhammad, dont touche, saluant toutefois les bienfaits « J’aime mon équipe, j’aime mes co- Dans le stade, en revanche, le pu- Micale. joueurs ! » Et quand on lui parle de dans une équipe. Marcio: «Avant, des s’agit du tout premier duo mère-fils à participer
les parents de l’escrimeuse, est venue pour l’image de l’escrime des projec- équipières. Je crois en elles. Je crois en blic brésilien s’est fait entendre. Les Micale, ex-coach de l’équipe cette équipe, son visage se trans- gens pouvaient se dire "je suis Zico!" aux mêmes Jeux olympiques de l’histoire.
en nombre de Los Angeles et du New teurs braqués sur sa coéquipière. moi. Je veux plus que tout que nous fans scandaient, chambreurs : des moins de 20 ans, a été chargé forme en un masque de douleur et ou "je suis Ronaldhino!" Aujourd’hui, Salukvadze en est à ses huitièmes JO, elle
Jersey. « Malgré l’adversité, elle fait Sans avoir peur de déplaire à ceux qui remportions une médaille. Je veux que «Irak! Irak!» ou «Marta! Marta!». en juin de conduire les auriverde d’incompréhension, comme si la personne ne vous dira "je suis Ney- qui a remporté trois médailles, dont l’or à Séoul
face. En tant que musulmane, en tant prétendent que l’on ne doit pas mélan- nous le fassions pour notre pays.» Marta Vieira da Silva joue au Brésil, à Rio pour faire oublier le désas- question ne pouvait se poser: «Mais mar", ni aucun autre joueur.» en 1988. Quant à Machavariani, il est né en sep-
qu’Afro-Américaine, en tant que ger le sport et la politique, Ibtihaj Mu- mais dans l’équipe féminine. Elle a tre de l’horrible Coupe du monde nous n’avons plus de joie pour ça ! tembre 1997, ce qui indique qu’il n’a pas été
femme, elle a toujours confiance en sa hammad s’est, elle, livrée sans crainte Le Monde été désignée cinq fois meilleure 2014 à domicile, marquée par la Nous n’avons pas de joie pour la ca- Libération conçu en circonstances olympiques.
B 4 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 0 A O Û T 2 0 1 6 B 5

LES JEUX OLYMPIQUES DE RIO 2016 HORS-JEUX


TABLEAU DES
MÉDAILLES L’Américaine Simone Biles entame sa moisson On veut des
e
Son compatriote Michael Phelps récolte sa 20 médaille d’or olympique
P our ses premiers Jeux, l’in-
croyable Texane Simone Biles
point sous son total impressionnant
des préliminaires, elle a néanmoins
dette Lauren Hernandez (16 ans) et
Madison Kocian.
deux sets 6-4, 6-3. L’Américaine,
N.1 mondiale et championne olym-
noms
s’est ouvert la voie d’un inédit quin- illuminé l’Aréna de Rio sous les De son côté, Michael Phelps a pique en titre, n’a plus aucune
tuplé olympique en or mardi en ai- yeux de Nadia Comaneci, légende à décroché mardi à Rio la 20e mé- chance de remporter une médaille
dant les siennes à remporter haut la laquelle la jeune femme de 19 ans daille d’or olympique de sa carrière au Brésil, ayant aussi perdu préma-
main le concours par équipes des se mesure désormais. en s’adjugeant le 200 m papillon, ti- turément en double dames aux cô- JEAN DION
Jeux de Rio de Janeiro. Sur le podium, médaille d’or autour tre qu’il avait perdu en 2012 à Lon- tés de sa soeur aînée Venus (1er
Les États-Unis ont conservé leur du cou et derrière ses coéquipiers dres. L’Américain de 31 ans, déjà le tour). Sa défaite précoce est une
titre en devançant de plus de penchées, Biles devait parfois se met- sportif le plus titré de l’histoire des énième surprise dans une compéti-
8 points, un gouffre, la Rus- tre sur la pointe des pieds, Jeux, s’est imposé en 1 min 53 sec tion folle où la championne de Ro-
BR T
ZE
N
ON
GE

sie et la Chine, qui avaient elle qui fait à peine 1,45 m. 36/100 devant le Japonais Masato land-Garros, l’Espagnole Garbiñe ites donc, ça commence à brasser sé-

D
OR
AR

pris les mêmes places sur le Mais la plus grande, c’est Sakai, médaillé d’argent, et le Hon- Muguruza, a aussi été éliminée au rieusement, et pas seulement quand
1 ÉTATS-UNIS 8 8 8 24
podium masculin la veille. bien elle. Au sein de l’école grois Tamas Kenderesi, qui prend troisième tour. les nageurs d’élite de la planète fen-
2 CHINE 8 3 6 17 «C’est tout ce que j’espérais américaine raflant tous les le bronze. Phelps, déjà sacré di- dent l’onde de la piscine du Stade aquatique
3 AUSTRALIE 4 0 5 9 et même encore mieux», a-t- tournois par équipes des JO manche sur le relais 4x100 m mas- Étoile éclopée olympique de Rio. Il y a aussi après, quand on
elle lancé à la presse. «On et Mondiaux depuis cinq ans culin, compte désormais 24 mé- La surprise du jour a eu lieu sur le demande aux principaux intéressés ce qu’ils
4 RUSSIE 3 6 3 12 n’avait pas l’impression se trouve une surdouée qui, dailles olympiques au total, dont 20 terrain de rugby. L’étoile néo-zélan- pensent de la vie en général et de la justice im-
5 ITALIE 3 4 2 9 d’être aux JO. Ça nous a ai- depuis son émergence aux en or, record absolu tous spor ts daise Sonny Bill Williams a quitté le manente en particulier.
6 CORÉE DU SUD 3 2 1 6 dées. C’était comme une rou- Simone Biles Championnats du monde de confondus. match sur une civière en raison Ç’a commencé avec Mack Horton, l’Austra-
tine ordinaire, et nous 2013, se moque de la concur- d’une blessure à la cheville gauche lien gagnant du 400 mètres style libre samedi,
7 JAPON 3 1 9 13 sommes restées sereines.» rence et entre à pas décidés dans Exit pour Serena Williams et les All Blacks ont perdu 14-12 face de qui on voulait savoir pourquoi il n’avait pas
8 HONGRIE 3 1 1 5 Le seul suspense, au vu des quali- l’histoire de la gymnastique. Serena Williams, trahie par son au Japon lors de leur match d’ouver- répondu à un salut du Chinois Sun Yang, qui a
9 FRANCE 2 3 1 6 fications sur volées par les Améri- Biles par tage son premier titre service, a été éliminée au troisième ture du tournoi de rugby à 7. terminé 2e, plus tôt à l’entraînement. « Je n’ai
caines, résidait dans le spectacle olympique avec Aly Raisman et Ga- tour du tournoi olympique des Jeux pas de respect pour les dopés », a-t-il mentionné.
10 THAÏLANDE 2 1 1 4 qu’allait offrir Biles, entre le choix brielle Douglas, déjà titrées par de Rio mardi par l’Ukrainienne Avec La Presse canadienne En 2014, Sun, double champion aux Jeux de
29 CANADA 0 1 4 5 de tel ou tel superlatif. Avec 0,5 équipes à Londres en 2012, la ca- Elina Svitolina, 20e mondiale, en Agence France-Presse Londres en 2012, a été suspendu pour trois
mois pour un truc censé combattre l’angine de
poitrine et, semble-t-il, l’angoisse qui va avec.
« J’ai utilisé le mot “dopé” parce qu’il a été
Acrobatie diplomatique contrôlé positif », a ajouté Horton.

«
En Chine, on n’a manifestement pas apprécié
Rien n’est anodin entre les deux Corées rivales, même le geste cette fine allusion. Le quotidien Global Times,
généralement innocent de l’égoportrait aux Jeux olympiques. Je veux dire qu’il y a proche du Parti communiste, a produit un viru-
Comme des dizaines d’athlètes aux Jeux de Rio, les gymnastes lent éditorial où il est question de « suffisance cy-
Hong Un Jong, de la Corée du Nord, et Lee Eun-ju, de la Co- des musulmans nique » de la part de Horton, de laquelle l’Aus-
rée du Sud, ont fraternisé en marge des entraînements et des ERIC BARADAT AGENCE FRANCE-PRESSE tralie entière devrait être « embarrassée ». Mais
compétitions. Lee Eun-ju, âgée de 17 ans, qui en est à ses pre- conservateurs et tout cela « ne signifie pas grand-chose pour nous.
miers Jeux, a posé jeudi, souriante, pour un égoportrait avec Dans de nombreux essais sérieux écrits par des
Hong Un Jong, athlète d’expérience âgée de 27 ans. Cette ren-
contre amicale et d’autres entre ces deux athlètes ont été cap-
tées par des journalistes — et ont pris aussitôt une symbolique
plus large pour les deux pays encore techniquement en
d’autres plus libéraux.
Qu’il y a des femmes Filion et Benfeito s’envolent pour le bronze Occidentaux, l’Australie est mentionnée comme
un pays aux confins de la civilisation. Dans cer-
tains cas, il est fait allusion au statut historique
du pays de prison outre-mer pour la Grande-Bre-
guerre. Hong Un Jong est devenue la première gymnaste de la qui se couvrent les Le rêve du judoka Antoine Valois-Fortier s’écroule tagne. Ceci suggère que personne ne devrait être
Corée du Nord à remporter une médaille d’or en 2008, et Lee surpris que des actes non civilisés surgissent de ce
cheveux et d’autres
»
Eun-ju n’avait que neuf ans et résidait dans son Japon natal à pays. » Voilà pour la fraternité des peuples in-
ce moment. Lee Eun-ju a déménagé en Corée du Sud en 2013,
car son père coréen souhaitait qu’elle se familiarise davantage
avec la culture du pays. Quelques jours après que l’égoportrait
non. L es athlètes canadiens ont vécu
d’intenses émotions, mardi aux
Jeux olympiques de Rio. Si les plon-
ter, elles ont dû attendre le résultat
des Britanniques avant d’être fixée
sur leur sort. Anxieuse sur le bord
match de deuxième tour face aux
Tchèques Lucie Safarova et Bar-
bora Strycova.
dro Goncalves Oliveira Junior et
Pedro Solberg.
duite par le mouvement olympique.
Lundi soir, le Comité international olympique
a senti le besoin d’intervenir après que la Russe
eut été pris, les deux gymnastes ont interagi de nouveau, di- geuses Roseline Filion et Meaghan de la piscine, elles ont accueilli les En natation, Audrey Lacroix de Avec Le Devoir Yulia Efimova, suspendue 16 mois pour dopage
manche, durant les compétitions préliminaires. Lee Eun-ju a Benfeito ont versé des larmes de notes avec un grand soulagement. Pont-Rouge a quant à elle pris le 8e La Presse canadienne en 2013 et contrôlée positive au meldonium
été éliminée, tandis que Hong Un Jong prendra part à la finale Ibtihaj Muhammad joie après avoir obtenu in extremis Antoine Valois-For tier, lui, en et der nier rang de la première plus tôt cette année, eut aussi fait l’objet de pro-
du saut de cheval. Les photos de leurs accolades ont réjoui plu- une médaille de bronze à la tour de avait gros sur le coeur après s’être demi-finales de 200 m papillon. pos considérés comme désobligeants. « Nous
sieurs Sud-Coréens et ont offert une rare note d’harmonie 10 mètres synchro, c’est la incliné au repêchage face Au hockey sur gazon, l’équipe voulons vraiment encourager la liberté d’expres-
dans des relations autrement exécrables entre les pays rivaux. mort dans l’âme que le ju- au Japonais Takanori Na- masculine a subi une troisième dé- sion. Mais d’un autre côté, les Jeux, c’est le res-
De telles rencontres ne sont pas illégales en Corée du Sud, doka Antoine Valois-Fortier gase, champion du monde faite d’affilée, s’inclinant 7-0 face pect des autres et le respect du droit des autres d’y
mais elles sont compliquées par la longue histoire d’animosité KIRILL KUDRYAVTSEV AGENCE FRANCE-PRESSE a accueilli sa défaite en en titre. Médaillé de aux Pays-Bas. participer dans la tranquillité, sans être agres-
et de bain de sang entre les deux pays. La loi oblige les Sud- combat de repêchage, le bronze surprise il y a qua- En fin d’après-midi, les filles de sés », a dit Mark Adams, porte-parole du CIO.
Coréens à obtenir l’autorisation gouvernementale pour toute E SCRIME privant ainsi d’un autre pos- tre ans, son objectif avoué l’équipe canadienne de soccer ont Mais cela n’a pas empêché quelques-uns d’en
rencontre ou communication planifiée avec les Nord-Coréens. sible podium olympique. à Rio était de devenir célébré à Brasilia. Elles ont conclu rajouter plus tard en soirée. Michael Phelps n’a
L’exigence est levée pour les interactions spontanées avec les Médaillées de bronze en champion olympique. Mais la phase de groupes avec une vic- identifié personne, mais il était clair qu’il jetait un
Nord-Coréens qui peuvent survenir durant les voyages à
l’étranger, notamment dans le cadre des Jeux olympiques.
Associated Press
La sabreuse au hijab et à la bannière 2012 à Londres, Filion et
Benfeito ont réalisé un solide der-
nier plongeon pour monter de nou-
il reviendra des jeux sans
même une médaille.
Ses espoirs en avaient déjà pris
toire 2-1 contre l’Allemagne, ce qui
leur permet de terminer en tête du
groupe F avec une fiche parfaite
coup d’œil en direction d’Efimova lorsqu’il s’est
dit «attristé» et «énervé» — il a aussi utilisé une
expression pas mal plus vulgaire — de voir
veau sur la troisième marche du un coup lorsqu’il s’est incliné après de 3-0-0. Melissa Tancredi a mar- concourir des athlètes déjà convaincus de do-
Ibtihaj Muhammad pourrait être la première américaine voilée podium. Seulement cinquièmes 26 secondes de la prolongation en qué les deux buts des siennes. page, «deux fois même». Des propos corroborés
après le quatrième des cinq plon- quarts de finale de la catégorie des Vendredi, le Canada affrontera la par l’ancien champion sprinteur Michael John-
à monter sur un podium olympique geons, elles ont bien exécuté un 81 kg face au Russe Khasan Khal- France em quarts de finale. son, qui s’est dit d’avis que tout individu trouvé
double périlleux arrière et demi murzaev, champion d’Europe. Sur la plage de Copacabana, Ben coupable ne serait-ce qu’une fois par le passé de-
avec une vrille et demie, ce qui L’aventure olympique d’Eugenie Saxon et Chaim Schalk ont re- vrait être exclu et a affirmé que les athlètes ont
ANTHONY HERNANDEZ capacité à réussir. C’est mon héros », dans l’enceinte de l’Arena Carioca 3: leur a permis de doubler au fil les Bouchard a aussi pris fin. Jouant froidi les ardeurs des Cariocas en parfaitement le droit de «mettre en lumière» les si-
confie Qareeb, qui ne cherche pas à «Je veux dire qu’il y a des musulmans Nord-Coréennes et les Britan- en double féminin avec Gabriela disposant en trois manches (17-21, PHOTOS EVARISTO SA ET
tuations injustes, y compris en donnant des noms.

L
a nuée de journalistes pa- dissimuler son émotion. conservateurs et d’autres plus libéraux. niques. Avant-dernière à s’exécu- Dabrowski, elles ont perdu leur 21-18, 16-14) des Brésiliens Evan- YASUYOSHI CHIBA AGENCE FRANCE-PRESSE Donner des noms, on ne peut cependant pas
tiente depuis presque Loin de se contenter d’être une Qu’il y a des femmes qui se couvrent les dire que cela fait précisément partie de la pro-
une heure. L’interview de sportive de haut niveau, Ibtihaj Mu- cheveux et d’autres non. Il y a des Afro- fession. D’ordinaire, quand il y a des suspicions
la sabreuse américaine hammad n’hésite pas à prendre la pa- Américains musulmans, des Blancs S OCCER et qu’on en fait publiquement part, on pointe un
Mariel Zagunis, double role dans le débat public. Un acte mi- musulmans, des Arabes musulmans, il sport, genre l’haltérophilie, ou un pays, genre
championne olympique défaite en
huitièmes de finale, est expédiée au
pas de course. Tout ce beau monde
attend fébrilement l’une des stars
litant fort alors que les États-Unis
sont entrés dans la dernière ligne
droite d’une campagne présidentielle
marquée par les propos méprisants
y a tellement différents types.»
Pour Sally Jenkins, journaliste
sportive au Washington Post, Ibtihaj
Muhammad est «une voix intelligente
Le marasme sportif gagne le Brésil la Russie, comme on a été un peu, n’est-ce pas,
en mesure de le constater ces derniers temps.
Mais après Horton, le Français Camille La-
court, 5e au 100m dos lundi, est revenu sur le cas
inattendues de ces Jeux, sa compa- de Donald Trump envers les musul- qui assume de faire passer ses idées CÉDRIC MATHIOT chaça ou la samba! Il ne peut pas y de Sun, vainqueur un peu plus tôt du 200m libre.
triote Ibtihaj Muhammad, qui s’est, mans. Après que le candidat républi- grâce à sa médiatisation ». Au point avoir d’unité derrière une équipe ! «Ça me donne envie de vomir de voir des tricheurs

L
elle aussi, inclinée, dès son cain a attaqué la famille d’un soldat qu’en février, le président Barack e bar du coin est toujours Pourquoi il n’y a pas de public pour les sur les podiums. Sun Yang, il pisse violet…»
KIM DO-HOON YONHAP ASSOCIATED PRESS deuxième match à Rio. américain de confession musulmane Obama l’a citée en exemple lors de un bon thermomètre des JO? Car nous vivons une tragédie éco- Évidemment, le CIO est vertement critiqué,
À 30 ans, Ibtihaj Muhammad n’est mort au combat, Ibitihaj est encore son discours remarqué dans une passions. À Rio, la rue de nomique, parce que notre présidente notamment pour avoir permis aux Russes
pourtant pas la meilleure sabreuse montée aux créneaux. « Je pense que mosquée de Baltimore. En avril, l’es- Libé, c’est la rua Júlio de doit être destituée, parce que notre re- d’être de la par tie à Rio, mais c’est tout sauf
du monde (numéro 8), ni même des ses mots sont dangereux. Quand ce crimeuse a même été classée parmi Castilhos. Et le bar, la présentation politique est affligeante. simple. Il y a le Tribunal arbitral du sport —
États-Unis (numéro 2). Mais sous type de commentaires est tenu, per- les cent personnes les plus influentes Casa de Marujos. Le quartier est ru- Nous n’avons pas de chaussures, nous que certains sont en passe de renommer Tribu-
son casque au drapeau sonne ne réfléchit à la ma- du monde par le magazine Time. Le pin, le bistrot pas du tout. On y sert n’avons pas d’hôpitaux.» nal arbitraire du sport — et des montagnes de
américain, la jeune femme nière dont cela peut réelle- même mois, pour marquer les cent du poulet grillé avec frites et riz, et considérations juridiques. Et la question fonda-
por te un hijab. Lundi ment toucher les gens », a-t- jours avant les Jeux, c’est la première on y descend à grandes goulées des Marasme mentale demeure : une personne qui a purgé sa
8 août, elle est ainsi deve- elle déclaré sur CNN. dame Michelle Obama qui s’est vu bières Antartica glacées. Quand Fla- Il ajoute, comme pour devancer peine n’a-t-elle pas droit à une autre chance ?
nue la première spor tive Quelques jours avant la accorder une rapide leçon d’escrime mengo, un des clubs de la ville, a ce qui pour rait lui être opposé : Et que répliquent ceux qui sont visés? Il pour-
américaine voilée à concou- cérémonie d’ouverture, en en plein Times Square. joué mercredi dernier contre Santos « Vous dites que je suis riche. Je vis rait arriver que vous n’en reveniez pas vraiment.
rir aux JO. «Ce moment est réponse à la proposition lors de la 17e journée du Brasileiro, il dans ce quartier où les loyers sont Efimova, par exemple, a reproché à ses détrac-
plus grand que moi. J’ai tant du milliardaire d’interdire Marque de vêtements régnait un barouf d’enfer. Comme importants, bien sûr. Mais les plus teurs de «faire de la politique» sur son dos et ap-
travaillé pour le vivre. Représenter le ter ritoire national aux musul- C’est à l’âge de 13 ans que la jeune s’il y avait un but toutes les deux mi- pauvres pensent comme moi. Nous pelé la population générale à «essayer de [la] com-
mon pays et ma communauté, c’est tel- mans, elle avait eu ses mots : « Je suis fille a commencé l’escrime, heureuse nutes, ou un tir de pénalité, ou un vivons un moment historique où les prendre et de revoir [sa] position sur [elle]».
lement plus important que ma per- Afro-Américaine. Je n’ai pas d’autre de trouver un sport où elle peut «être scandale arbitral. Alors qu’aucun EVARISTO SA AGENCE FRANCE PRESSE plus pauvres, les moins éduqués, Quant à son infraction au meldonium — in-
sonne. Que peut-on demander de plus maison. Ma famille est née ici. Je suis couver te sans se sentir dif férente ». pion n’a été marqué. Le Brésil de Neymar est dos au mur, celui de la honte, car il doit battre le ont accès à de l’information. Ils terdit depuis le 1er janvier dernier —, ce n’est
que de faire par tie de l’équipe des née ici. Nous avons grandi dans le Professeure remplaçante dans un col- Quand l’équipe brésilienne mascu- Danemark mercredi à Salvador pour être sûr d’éviter une incroyable voient comme je le vois, notre sys- pas sa faute, tout comme ce n’aurait pas été sa
États-Unis ? » explique-t-elle, la pres- New Jersey, j’ai grandi dans le New lège, l’athlète possède également sa line a joué, dimanche, son deuxième élimination dès le premier tour des JO 2016. tème est pourri. Ce n’est pas moi faute si elle avait mangé du yaour t et que le
sion retombée. Jersey. Où irions-nous ? » propre marque de vêtements — «mo- match du tournoi olympique contre qui pense ça, demandez aux gens ! yaourt était soudainement devenu illégal.
À l’issue de sa défaite face à la Fran- Lundi, à l’issue de sa compétition destes» —, Louella, dont elle dessine l’Irak, c’était muito muito tranquila. Il joueuse du monde. Et son équipe, fessée reçue par les Allemands en Demandez au bar ! » Soupir.
çaise Cécilia Berder, l’Américaine n’a individuelle, les yeux brillants souli- les modèles. Diplômée de l’Univer- ne se passait rien au score. Mais elle, gagne. Lors du match Brésil- demie (7-1). Mal parti. Au bar, l’explication du marasme
pu retenir ses larmes. Au premier gnés par un maquillage noir, la spor- sité Duke en relations internationales dans le bar non plus. Ni cri, ni chant, Suède (5-1), le public braillait : Le Brésil a mal à son soccer parce sportif mène aussi à la politique et à ◆ ◆ ◆
rang de la tribune, l’escrimeuse saou- tive a profité des micros pour faire et en études afro-américaines, elle ni passion, ni rien. Les deux grands «Marta est meilleure que Neymar ! » qu’il a mal tout court, dit Marcio San- l’économie. Steveao, qui essuie les La dernière fois, nous nous demandions com-
dienne Lubna Al-Omair, voilée elle passer un message de tolérance. « Je n’avait que 18 ans en 2004 lorsque le écrans diffusaient la rencontre, mar- Neymar, star de l’équipe brési- chez. Marcio, la trentaine, est violo- verres: «C’est la loi Pelé [réformant ment on peut s’assurer de ne pas céder à la ten-
aussi, lui adresse un signe de récon- suis excitée à l’idée de combattre les sabre féminin, longtemps jugé trop quée par la maladresse de l’attaque lienne, lui, ne marque pas. niste à l’opéra de Rio et les liens de propriété entre les clubs tation de forniquer dans les bosquets ou en tout
fort. Pendant la cérémonie d’ouver- stéréotypes et les préjugés que les gens violent par les sexistes, a été introduit brésilienne et l’héroïque défense des Ni ses coéquipiers. 0-0 boit son café tous les ma- et les joueurs] qui a tué le soccer brési- autre endroit idoine pendant la quinzaine sacrée.
ture des Jeux, les quatre femmes de ont sur les femmes musulmanes. Je ne aux Jeux. Irakiens, sans susciter d’émotions contre l’Afrique du Sud en tins à la Casa de Majuros lien. C’est devenu un grand marché. Vous savez, ils sont jeunes, débordants d’énergie
la modeste délégation saoudienne veux pas seulement montrer que nous Samedi 13 août, lors de la compéti- chez les clients qui regardaient. ouver ture. 0-0, donc, en lisant «un roman philo- Nike et Adidas font la loi.» Regarde- et au sommet de leur forme et on ne peut pas
avaient toutes réclamé leur photo pouvons faire par tie de n’impor te tion par équipe, Ibtihaj Muhammad « C’est la pire équipe de l’histoire. contre l’Irak. Si l’équipe sophique ». Quand on lui ront-ils le match contre le Dane- freiner éternellement les élans de la nature.
avec la sabreuse. quelle équipe olympique mais aussi pourrait bien encore entrer dans l’his- Pourquoi voulez-vous que les gens la ne gagne pas jeudi contre demande s’il aime le jeu et mark? Marcio et Stevao disent oui, La réponse est d’une simplicité à faire pleu-
de celle des États-Unis, qui est l’une toire : en étant la première sportive soutiennent? dit le gérant du bar. Ce le Danemark, ce sera fini. les joueurs, il lève les yeux mais haussent les épaules. « Même rer un haltérophile : il suffit de résider au vil-
Acte militant des plus fortes au monde. » américaine voilée à monter sur un po- sont des joueurs commerciaux… « Nous nous excusons au- au plafond et son visage s’ils gagnent une médaille d’or, ça lage olympique avec… sa maman.
Le frère d’Ibtihaj, Qareeb, maillot Interrogée par Le Monde sur cet en- dium olympique. Classée au qua- Pourquoi les gens aiment Flamengo? près du public et du peuple s’anime intensément : changera quoi? Il restera la crise éco- La Géorgienne Nino Salukvadze, 47 ans, et son
de basket siglé « USA » sur le dos, gagement politique peu fréquent, la trième rang mondial, l’équipe des Car les joueurs ont grandi dans le brésilien, on sent qu’on les laisse frus- «J’adore le sport. J’étais décathlonien, nomique et politique. » Tout ce qui fils Tsotne Machavariani, 18 ans, défendent tous
saute sur la piste et l’étreint quelques prudente Mariel Zagunis bottait en États-Unis en possède l’ambition. quartier, le représentent.» trés», a déclaré l’entraîneur, Rogério j’ai joué au handball. J’aime les empêche un pays de se reconnaître deux les couleurs de leur pays en tir au pistolet. Il
instants. La famille Muhammad, dont touche, saluant toutefois les bienfaits « J’aime mon équipe, j’aime mes co- Dans le stade, en revanche, le pu- Micale. joueurs ! » Et quand on lui parle de dans une équipe. Marcio: «Avant, des s’agit du tout premier duo mère-fils à participer
les parents de l’escrimeuse, est venue pour l’image de l’escrime des projec- équipières. Je crois en elles. Je crois en blic brésilien s’est fait entendre. Les Micale, ex-coach de l’équipe cette équipe, son visage se trans- gens pouvaient se dire "je suis Zico!" aux mêmes Jeux olympiques de l’histoire.
en nombre de Los Angeles et du New teurs braqués sur sa coéquipière. moi. Je veux plus que tout que nous fans scandaient, chambreurs : des moins de 20 ans, a été chargé forme en un masque de douleur et ou "je suis Ronaldhino!" Aujourd’hui, Salukvadze en est à ses huitièmes JO, elle
Jersey. « Malgré l’adversité, elle fait Sans avoir peur de déplaire à ceux qui remportions une médaille. Je veux que «Irak! Irak!» ou «Marta! Marta!». en juin de conduire les auriverde d’incompréhension, comme si la personne ne vous dira "je suis Ney- qui a remporté trois médailles, dont l’or à Séoul
face. En tant que musulmane, en tant prétendent que l’on ne doit pas mélan- nous le fassions pour notre pays.» Marta Vieira da Silva joue au Brésil, à Rio pour faire oublier le désas- question ne pouvait se poser: «Mais mar", ni aucun autre joueur.» en 1988. Quant à Machavariani, il est né en sep-
qu’Afro-Américaine, en tant que ger le sport et la politique, Ibtihaj Mu- mais dans l’équipe féminine. Elle a tre de l’horrible Coupe du monde nous n’avons plus de joie pour ça ! tembre 1997, ce qui indique qu’il n’a pas été
femme, elle a toujours confiance en sa hammad s’est, elle, livrée sans crainte Le Monde été désignée cinq fois meilleure 2014 à domicile, marquée par la Nous n’avons pas de joie pour la ca- Libération conçu en circonstances olympiques.
B 6 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 0 A O Û T 2 0 1 6

LE MONDE
Boko Haram en
guerre… fratricide
Dans un contexte où le groupe
EI recule sur son propre terri-
toire en Irak, en Syrie et en Li-
bye, que cherche-t-il à faire au-
jourd’hui avec Boko Haram ?
Quelle est la nature de leur lien?
L’impor tance de Boko Ha-
JEAN-FRÉDÉRIC ram pour le groupe EI doit
LÉGARÉ-TREMBLAY être comprise dans le contexte
de l’Afrique centrale et de

B oko Haram a un nouveau


chef : Abou Mosab al-Bar-
naoui. C’est le groupe État is-
l’Ouest. Ces deux régions sont
aux prises avec d’énor mes
problèmes de stabilité, de cor-
lamique (EI), avec lequel le ruption et de sécurité, et les
groupe terroriste africain en- déficits importants de crédibi-
tretient des liens depuis 2015, lité dont souffrent les gouver-
qui en fait l’annonce la se- nements ouvrent la por te à
ALEXANDER NEMENOV AGENCE FRANCE-PRESSE maine dernière. Or, l’ancien des organisations criminelles,
Les présidents turc, Recep Tayyip Erdogan (à gauche), et russe, Vladimir Poutine, se sont rencontrés mardi à Saint-Pétersbourg. chef de Boko Haram, Abuba- qui viennent ainsi combler ce
kar Shekau, n’entend pas cé- vide. Ajoutez à cela des activi-
der son trône de sitôt, comme tés de trafic en tout genre

Poutine-Erdogan : l’entente pragmatique il l’a fait savoir par vidéo deux


fois plutôt qu’une. Résultat :
une violente guerre fratricide
s’installe dans l’organisation
d’une rare ampleur — donc
très profitables — et les orga-
nisations terroristes et crimi-
nelles trouvent dans ces ré-
Les leaders russe et turc brisent la glace après un froid diplomatique ter roriste, explique Yan St- gions les conditions idéales
Pierre, spécialiste du contre- pour se développer. C’est d’ail-
ÉTIENNE BOUCHE russes, clientèle très friande le projet eurasiatique. Dans rence. Le président turc a mis ter rorisme et président du leurs visible avec al-Qaïda au
à Saint-Pétersbourg du soleil d’Antalya. quelle mesure ces objectifs sont de l’eau dans son vin en recon- Modern Security Consulting Maghreb islamique (AQMI),
Le président turc avait déjà réalisables, Moscou ne le sait pas naissant l’importance de la posi- Group (MOSECON), à Berlin. qui est à la fois une menace et

L es journalistes turcs étaient


venus nombreux assister
aux retrouvailles. Après des
cherché à arrondir les angles
fin juin en adressant une lettre
au président russe. Y exprimait-
encore, mais pour le Kremlin, le
jeu en vaut la chandelle, analyse
dans Slon Vladimir Frolov, ex-
tion de Moscou, mais les diver-
gences de fond persistent: leurs
alliances régionales s’opposent,
Boko Haram est-il éclaté ?
Qu’est-ce que cela indique sur
un garant de sécurité dans plu-
sieurs pays du Sahel.
En fournissant à Boko Ha-
mois de philippiques envoyées il des « excuses » ou de simples pert en relations internationales. comme le point de vue qu’ils dé- sa direction doctrinaire et ram un appui logistique et un
par médias interposés, Recep « regrets » ? La traduction de ses De son côté, Ankara a l’intention fendent sur l’avenir de Bachar stratégique ? encadrement stratégique, le
Tayyip Erdogan a engagé mardi propos avait alimenté, en Rus- ferme de jouer la carte russe afin al-Assad en Syrie. «Nous avons Boko Haram est un depuis groupe EI tente de profiter de
une «nouvelle étape» avec Mos- sie, différentes interprétations. de riposter au flot de critiques de toujours proposé de trouver une longtemps un groupe hétéro- la situation dans ces régions
cou. Au palais Constantin, Soucieux de mettre fin à une l’UE et des États-Unis sur les vio- solution au conflit, ensemble et gène. Par contre, au cours des pour s’y implanter de façon
luxueux théâtre de cette récon- querelle coûteuse, Erdogan au- lations des droits de l’homme de- au plus vite. Seulement, celle-ci 18 derniers mois, des diver- plus profonde et durable qu’il
ciliation médiatique situé au sud rait pris cette initiative sur les puis le putsch raté.» ne pourra être trouvée tant que gences tactiques, stratégiques ne pouvait le faire en Libye, en
de Saint-Pétersbourg, le prési- conseils d’intermédiaires répu- Piqué par la tiédeur manifes- Bachar al-Assad reste au pouvoir. et de discours ont for tement Syrie ou en Irak.
dent turc a brisé la glace en ren- tés proches de Poutine, notam- tée après la tentative de coup Il faut qu’il parte », a réaffirmé suggéré que deux courants
contrant son homologue du ment Noursoultan Nazarbaïev, d’État par les responsables occi- Erdogan dans un récent entre- dominants régnaient au sein Boko Haram a été identifié en
Kremlin. Pour sa première vi- le président du Kazakhstan. dentaux, Erdogan n’a pas été in- tien au Monde. « Nos points de du groupe. Ces courants sont novembre dernier comme le
site à l’étranger depuis le putsch sensible au soutien du président vue sur le problème syrien ne contradictoires et reflètent des groupe terroriste le plus meur-
raté du 15 juillet, il n’a pas été « L’union des humiliés » russe, son « cher ami », qui fut coïncident toujours pas […] mais approches qui rappellent par trier au monde. Il subirait toute-
avare en formules bienveil- Depuis, la Russie a ordonné l’un des premiers à réagir. nous avons un objectif commun, moments al-Qaïda et à d’au- fois un recul sous l’assaut des
lantes à son égard. Un rappro- une levée progressive des sanc- «Moscou n’a pas exprimé d’objec- celui de régler la crise», a déclaré tres, le groupe EI. Le nouveau forces armées de la région.
chement qui, selon Iouri Oucha- tions et fait preuve d’une éton- mardi Poutine. chef, Abou Mosab al-Bar- Qu’en est-il?
kov, un conseiller de Poutine, nante mansuétude à l’égard de Les présidents souhaient reprendre Les deux chefs naoui, bien que nommé par ce Les divisions internes et la
révèle l’importance stratégique son ancien ennemi. Il y a deux d’État ont émis le dernier, représente le courant pression exercée par la Force
de Moscou pour Ankara. mois encore, la télévision russe leurs relations commerciales souhait de repren- plus sélectif dans le choix des multinationale mixte (FMM,
Dire que les relations entre condamnait durement le « par- dre leurs relations cibles — dont ne pas tuer de composée de militaires du Ni-
les deux pays s’étaient refroi- rain des terroristes» faisant des et la coopération énergétique commerciales — le- musulmans de façon indiscri- géria, du Tchad, du Niger, du
dies relève de l’euphémisme affaires avec le groupe État isla- vée des sanctions, in- minée —, alors que Shekau Cameroun et du Bénin) lui ont
diplomatique. En Russie mique. Cette rencontre à Saint- tions à la répression sévère des vestissements — et la coopéra- est prêt à tuer tous ceux qui fait perdre beaucoup de terri-
comme en Turquie, la majorité Pétersbourg scellerait «l’union putschistes et ne lui a pas fait de tion énergétique : Erdogan a contredisent son interpréta- toire au Nigéria. Par contre,
des médias nationaux s’était des humiliés», selon l’expression leçon de démocratie », observe assuré que le gazoduc Turkish tion de l’islam. C’est cette divi- l’organisation s’est repliée au
d’ailleurs alignée sur la posi- du magazine russe Slon. Recep Vladimir Frolov. Un soutien Stream serait réalisé, comme sion théologique et politique Niger et dans l’Extrême-Nord
tion du pouvoir, rompant des Tayyip Erdogan n’a pas bonne réaffirmé par Poutine mardi au la centrale nucléaire d’Akkuyu. qui a éclaté au grand jour la se- du Cameroun, où elle est tou-
liens jusqu’alors pragmatiques. presse dans les chancelleries oc- cours de leur rencontre: la Rus- Après neuf mois de crise, maine dernière. jours très active. Elle est loin
À la suite de la destr uction cidentales. Vladimir Poutine non sie est «catégoriquement opposée « nous avons un travail difficile On peut désormais parler d’être vaincue.
d’un bombardier r usse par plus. Le contexte est propice à à toute tentative d’agir de ma- à faire pour réanimer la coopé- d’une guerre entre ISWAP (le Boko Haram traverse une
l’aviation turque au-dessus de une entente pragmatique pour nière inconstitutionnelle». ration économique et commer- gr oupe EI en Afrique de période de transition, et la
la frontière turco-syrienne en ces deux pays à la périphérie de ciale », a commenté Poutine. l’Ouest) et Jamā'at Ahl as-Sun- lutte fratricide l’af faiblira à
novembre 2015, Moscou avait l’Europe, géographiquement Divergences de fond La journée devait s’achever par nah lid-Da’wah wa’l-Jihād, court terme. Mais les difficul-
répliqué en adoptant des me- comme politiquement. «Moscou Durant la conférence de une rencontre avec des repré- nom original de Boko Haram tés de la FMM — manque de
sures de rétorsion écono- voit dans ces négociations des ou- presse, le dossier syrien, le plus sentants de la communauté auquel Shekau s’est claire- ressources, de coordination et
miques contre Ankara. Et avait ver tures géopolitiques sur au épineux, a été peu évoqué — il d’affaires russo-turque. ment identifié dans ses deux divisions politiques — nuisent
frappé un point sensible en pri- moins trois tableaux: les relations devait être discuté, selon Pou- messages. Ce conflit en est un à sa capacité d’exploiter cette
vant la Turquie de touristes avec l’Occident, le "front syrien" et tine, en privé après la confé- Libération de légitimité, de théologie et situation pour obtenir une vic-
de charisme dans lequel Abou toire militaire. De plus, les fac-
Mosab al-Bar naoui a l’avan- teurs qui ont permis l’émer-
D’autres républicains quittent le navire «Trump» tage. Il est le fils du fondateur
de Boko Haram, Mohammed
Yusuf, il est très charisma-
gence de l’organisation — pau-
vreté, corruption et manque
de crédibilité des institutions

W ashington — De nou-
veaux élus républicains
ont annoncé mardi qu’ils ne
Les nouveaux dissidents qui
apportent leur soutien à la dé-
mocrate Hillar y Clinton sont
tique comme une blague.
William Ruckelshaus, qui a
ser vi sous les présidents Ri-
fonctions dans l’appareil améri-
cain de sécurité nationale,
ceux-ci dénonçant l’ignorance
tique, et sa compréhension et
son interprétation de l’islam
sont très respectées. Outre ce-
gouvernementales — sont tou-
jours présents.
Au bout du compte, on peut
voteraient pas pour Donald d’anciens administrateurs de chard Nixon et Ronald Rea- et l’incompétence de Donald lui du groupe EI, il jouit de so- tracer aujourd’hui certains pa-
T r ump, le candidat de leur l’Agence de protection de l’en- gan, et William Reilly, qui a Trump, qui serait, selon eux, lides appuis, dont celui du lo- rallèles entre Boko Haram dans
parti à l’élection présidentielle vironnement. Ils ont sérieuse- travaillé avec George H.W. « le président le plus dangereux gisticien très respecté dans la région du lac Tchad et ce qu’a
de novembre, avertissant que ment critiqué Donald Trump, Bush, estiment que faire de l’histoire américaine ». les milieux djihadistes Mam- connu la Somalie avec le groupe
sa vir ulence et son manque qui « a montré une profonde marche arrière vis-à-vis d’ini- man Nur. terroriste Al-Shabab vers 2013-
d’expérience politique met- ignorance de la science » et a tiatives environnementales sur Sénatrice Collins Les soutiens sur lesquels 2014 : après une lutte fratricide
traient le pays en danger. présenté le changement clima- le climat « renverrait le monde L’influente sénatrice Susan Shekau peut s’appuyer sont très violente, l’organisation s’est
des décennies en arrière ». Collins est allée dans le même basés sur ses sept années à ti- stabilisée et est redevenue une
« Nous, républicains, devrions sens mardi, af firmant que le tre de chef de Boko Haram, grande menace à la sécurité de
être choqués, en colère même, à candidat républicain « ne mé- mais il est craint, et les ré- la Somalie et du Kenya. C’est le
l’idée de voir tous ces progrès ré- rite » pas la Maison-Blanche et centes défections au sein du même scénario qui se dessine
pudiés par Donald Trump », qu’elle ne le soutiendra pas. groupe montrent que cet ap- avec Boko Haram.
écrivent-ils dans un communi- «Je suis consternée par son flot pui est mince, d’autant qu’il est
qué dif fusé par l’équipe de constant de déclarations cruelles rejeté par le groupe EI. Collaboration
campagne de Mme Clinton. et son inaptitude à admettre ses Comme Shekau a clairement Le Devoir
S’il est élu, le milliardaire a erreurs ou à s’excuser », écrit fait savoir qu’il ne cédera pas
promis d’annuler le plan climat ainsi Mme Collins dans une tri- sa place, il faut s’attendre à Voir aussi › Planète Terre
de Barack Obama et de retirer bune dans le Washington Post. une lutte fratricide très vio- à 21 h au Canal Savoir
LE MYANMAR DORÉ les États-Unis de l’accord de Pa- Après une convention répu- lente au sein de Boko Haram et à l’adresse
AU FIL DU FLEUVE IRRAWADDY ris sur le climat. Il voudrait re- blicaine difficile et plusieurs po- au cours des prochains mois. ledevoir.com/planete-terre
lancer le charbon et l’extraction lémiques ces der nières se-
Navire nolisé exclusivement pour Voyage Louise Drouin
d’hydrocarbures offshore. maines, Donald Trump est à la
L’annonce de MM. Ruckels- traîne dans les sondages, qui
haus et Reilly intervient au len-
demain d’une lettre ouverte si-
donnent une confortable avance
de 7 à 9 points à Hillary Clinton.
L’ONU craint pour d’Alep, une ville désormais
unie dans sa souffrance », ont
gnée lundi par 50 républicains les 1,5 million affirmé le coordinateur huma-
Permis du Québec

ayant exercé d’impor tantes Agence France-Presse nitaire de l’ONU pour la Sy-
d’habitants d’Alep rie, Yacoub El Hillo, et le
coordinateur régional Kevin
L’ONU a appelé à un accès Kennedy. Les stocks de nour-
r Louise Drouin humanitaire immédiat aux riture et de médicaments
M . Dino Riccio et accompagné pa quelque 1,5 million d’habi- sont « à un niveau dangereu-
Groupe guidé par tants à Alep près de laquelle sement bas », ont-ils prévenu,
Du 25 novembre au 14 décembre 2016 des combats opposaient appelant à des « pauses huma-
Navire 5* de seulement 34 passagers mardi régime aux rebelles, nitaires hebdomadaires de
qui se préparent à une ba- 48 heures » dans les combats.
pour 24 membres d’équipage.
taille cruciale pour le contrôle Aussi bien le régime que les
La beauté des escales de cette croisière de cette deuxième ville de Sy- rebelles parviennent encore
fluviale vous émerveillera ! rie. Des centaines de milliers à faire entrer de la nourriture
de civils sont désormais pris et d’autres produits dans les
TOUS LES DÉTAILS ET VIDÉO DE CE PROGRAMME: au piège à Alep avec notam- secteurs sous leur contrôle,
WWW.LOUISEDROUIN.COM 1 888 475-9992 ment d’importantes pénuries mais ces voies d’achemine-
et une flambée des prix, pous- ment ne sont pas assez sûres
Pour réserver un espace publicitaire, contactez Caroline Filion sant l’ONU à tirer la sonnette pour permettre aux civils de
514 861-0469 | ymavocatsmtl.com d’alarme. « L’ONU se tient prêt les emprunter.
au 514 985-3444 ou cfilion@ledevoir.com à aider la population civile Agence France-Presse
L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 0 A O Û T 2 0 1 6 B 7

CULTURE
C ES FILMS DE VOS VIES MUSIQUE DU BOUT DU MONDE

Nausicaä de la vallée du vent, d’Hayao Miyazaki Sous le signe


Une série où les lecteurs partagent un coup de cœur cinéma de l’éclectisme
Vous êtes tombé dessus par notamment les modèles A6M Zero YVES BERNARD
hasard à la télévision. Surpris par destinés aux kamikazes durant la
la pluie, vous l’avez choisi par
dépit après vous être réfugié au
Seconde Guerre mondiale. Rapide-
ment toutefois, les mangas, ces co-
mics japonais, l’empor tèrent sur
C ette semaine, les abords de la baie de
Gaspé et la rue de la Reine vont s’animer
e
puisque la 13 édition du Festival Musique du
cinéma ou au club vidéo. À les plans d’appareils. Pour l’anec- bout du monde (FMBM) s’y déroule avec son
l’inverse, vous avez ardemment dote, Miyazaki publia d’abord Nau- lot de concer ts sous le grand chapiteau ou à
attendu sa sor tie. Vous savez, sicaä de la vallée du vent sous l’extérieur, son marché des artisans, ses ate-
forme de manga. liers et ses activités de cirque. Sur le plan musi-
ce film qui vous a mar qué ? Âgé d’à peine quatre ans cal, la programmation s’avère éclectique avec
lorsque sa famille fut évacuée en les Radio Radio, Champion et ses G-Strings,
FRANÇOIS LÉVESQUE pleine nuit, Miyazaki confia plus Poirier, Vox Sambou, Les Cowboys Fringants,
tard garder un souvenir vivace des Delhi 2 Dublin, The Cat Empire et plusieurs au-

S
ans avoir un préjugé dé- bombardements nocturnes, mais tres. Entrevue avec l’animateur Philippe Feh-
favorable, on est sou- surtout de cette fuite à travers To- miu, qui est également porte-parole du FMBM
vent enclin à penser que kyo lors de laquelle son père ne et membre de son comité de programmation.
les films d’animation put aider d’autres familles moins « L’une des raisons pour lesquelles je suis inter-
s’adressent d’abord aux fortunées que la leur. Outre l’auto- pellé à ce point par ce festival est que je viens de la
enfants. On sous-estime aussi vo- biographique Le vent se lève, son Mauricie, et je suis hyper sensible au phénomène de
lontiers leur contenu, leur conte- adieu (pour le moment) au ci- la culture en région. Quand j’étais petit garçon et
nant coloré monopolisant l’atten- néma, on trouve des traces de cet ado, je voyais peut-être trois concerts par année, et
tion. Comme si, occupé qu’il est à épisode marquant dans l’ensemble ça changeait notre vie. Pour les gens qui vivent à
soigner la forme, l’ar tiste en ou- de l’œuvre du cinéaste, ses films l’extérieur des grands centres, je trouve ça complète-
bliait forcément le fond. Bien sûr, défendant des valeurs pacifiques, ment vital d’avoir un festival avec des pointures in-
ces deux a priori ne résistent pas en plus de promouvoir la solida- ternationales et des grands noms de notre culture.»
à l’analyse. En effet, les scénarios rité, l’entraide et le respect. Les grands spectacles présentés en soirée
des longs métrages animés ren- sous le grand chapiteau reflètent bien cette in-
dent compte, à L’espoir du pessimiste tention. Jeudi, Radio Radio par tage la scène
l’instar de ceux Pour autant, le cinéaste ne porte avec Champion et ses G-Strings : « Cette soirée,
des films met- pas de lunettes roses, loin de là. c’est 100 % moi », dit Philippe. « Je voulais faire
tant en scène Dans une rare entrevue accordée éclater le chapiteau, je voulais une continuité,
de vrais ac- au Guardian, il résumait ainsi son une parenté dans le désir de faire bouger les gens.
teurs, des ambivalence existentielle : Des fois, les soirées sont fraîches, à Gaspé. »
préoccupations « Je suis un pessimiste. Or, si, par Vendredi, un programme triple permettra de
de leurs au- exemple, l’un de mes employés a un voir Poirier Migration Soundsystem avec sa
teurs. C’est par- bébé, je ne peux m’empêcher de le mixture de world 2.0 à tendance antillaise au
ticulièrement bénir pour lui souhaiter un futur pluriel, Vox Sambou et son hip-hop trempé
évident dans le heureux. Car je ne peux pas dire à dans le reggae ou l’afrobeat et Les Cowboys
cinéma d’Hayao cet enfant : “Oh, tu n’aurais pas dû Fringants, qui trancheront dans le décor : « C’est
Miyazaki, un naître dans ce monde.” Et pourtant, très éclectique, en ef fet, mais cette année je
maître de l’animation dite tradi- je sais que le monde va dans la me suis permis de pousser vers ça parce que,
tionnelle. Nausicaä de la vallée du mauvaise direction. C’est en gar- l’année passée, j’ai été étonné de voir à quel point
vent constitue une bonne por te dant à l’esprit ces pensées conflic- les Gaspésiens sont curieux et s’abandonnent
d’entrée dans son univers. C’est le TOEI COMPANY ET STUDIO GHIBLI tuelles que je réfléchis au genre de dans la découver te », explique l’animateur de
coup de cœur de Clara Sornin. Af fiche originale de Nausicaä de la vallée du vent, film sorti en 1984 films que je dois faire. » Via Fehmiu à ICI Musique. Effectivement, pour
l’avoir vécu, on peut témoigner de la fer veur
Un autre genre de princesse Au niveau de l’âme débordante des festivaliers. Ce qui devrait éga-
Nausicaä est le prénom de la Fait intéressant, et comme le re- lement s’avérer le samedi alors que Delhi 2 Du-
princesse de la vallée du vent, un marque Clara Sornin, qu’il s’agisse blin et The Cat Empire croiseront le fer.
îlot de verdure préser vé de la dé- des personnages-titres dans des Mais en contrepartie de la fête extravertie, le
vastation qui prévaut sur la Terre succès comme Princesse Mono- FMBM réserve un autre moment pour le moins
depuis 1000 ans alors que la pollu- noké, Le voyage de Chihiro ou en- singulier : un concert de Milk & Bone au Cap-
tion et les bombes sont venues à core Ponyo sur la falaise, Miyazaki Bon-Ami dimanche matin au lever du soleil. « Je
bout de la civilisation. tend à placer le devenir de l’huma- pense que ça va vraiment être onirique. J’ai hâte
Meur trie, la nature s’est rebif- nité entre les mains de toutes de voir le contraste entre le parc Forillon, la na-
fée, donnant naissance à une jun- jeunes filles. Une humanité qui ture et les filles sur le sol avec la touche moderne
gle toxique gardée par des in- triomphe toujours en puisant en et l’électro », dit le porte-parole. Il parlera aussi de
sectes géants, les Ohms. Douée en elle-même ce qu’elle a de mieux. quelques ar tistes qui se produisent sur les
botanique, Nausicaä a réussi à cul- Pour un pessimiste autopro- scènes extérieures samedi ou dimanche : Shauit,
tiver certaines fleurs et plantes en clamé, une telle ligne nar rative Akawui, Kiran Ahluwalia et King Abid. « Je pense
les déparant de leurs toxines. Elle apparaît, pour le moins, contra- que cette année, il a été mon coup de cœur nu-
explore en outre régulièrement la- dictoire. Ce dont convient le prin- méro un de la musique en général. Quand il mé-
dite jungle, dont elle cherche à cipal intéressé. D’admettre le ci- lange ses beats tunisiens avec les accents très qué-
percer les secrets. néaste, à l’issue de l’entretien du bécois, je trouve ça savoureux. C’est quelqu’un qui
C’est lors de l’un de ses périples Guardian : est très ouvert, qui a voyagé, qui comprend les
que la jeune fille s’est aperçue « Si, comme ar tiste, nous es- nuances de la diversité culturelle, mais qui est
qu’elle arrive à communiquer avec sayons d’opérer au niveau de l’âme vraiment québécois ». Comme tous les autres, il
les Ohms. — si nous disons que la vie vaut la succombera assurément aux charmes de la ville.
Alors que Nausicaä entrevoit peine d’être vécue et que le monde
une possible harmonie entre les TOEI COMPANY ET STUDIO GHIBLI vaut la peine d’être habité —, Collaborateur
humains et la nature, une peuplade La princesse Nausicaä, douée en botanique, dans son laboratoire alors quelque chose de bon peut en Le Devoir
guer rière s’interpose avec ses découler. Peut-être est-ce là le but
armes et ses desseins belliqueux. caä de la vallée du vent. « Et il y a la musique, qui est in- de mes films. C’est ma manière de FESTIVAL MUSIQUE DU BOUT DU MONDE
« Dans ses films, Miyazaki choi- descriptible tant elle transpor te, bénir les enfants. » Du 10 au 14 août dans le centre-ville de Gaspé,
Féminisme écologique sit très souvent des personnages harmonieuse et puissante à la fois. Voilà une excellente raison sauf exception. Renseignements : 1 866 313-3626
« Enfant, bien que je les appré- principaux féminins ; des jeunes « Nausicaä de la vallée du vent de regarder les films d’Hayao (sans frais), musiqueduboutdumonde.com
ciais aussi, j’ai toujours été intéres- filles for tes. Féministe, il soutient conjugue tout cela et réunit à Miyazaki. Parce qu’il n’y a pas
sée par des films d’animation autres que les femmes peuvent également l’écran toutes les valeurs qui d’âge pour croire en « quelque
que ceux de Walt Disney, explique
Clara Sornin. J’ai découver t ceux
être des héroïnes de films tout aussi
intrépides que leurs homologues
me sont chères.
« Je suis heureuse d’avoir décou-
chose de bon ». Nguyen ouvrira le FNC
du cinéaste japonais Hayao Miya- masculins. vert Hayao Miyazaki, et je recom- Manifestez-vous ! Le nouveau film de Kim Nguyen, Two Lovers
zaki et du studio Ghibli chez ma voi- « Visuellement, les paysages font mande ses créations à tous, jeunes Quel est votr e film coup de and a Bear (Un ours et deux amants), ouvrira
sine à l’âge de 12, 13 ans — elle voyager dans des contrées inconnues et vieux. Ses films touchent et font cœur ? Dans quel contexte l’avez- la 45e édition du Festival du nouveau cinéma de
louait des films “dif férents”. Après et magnifiques. L’environnement est grandir. » vous vu ? Pourquoi vous a-t-il plu Montréal, qui se tiendra du 5 au 16 octobre. Le
ce premier film, Le château ambu- d’ailleurs un enjeu récurrent dans à ce point ? La série durera tant film du réalisateur de Rebelle avait été présenté
lant, j’ai poursuivi mon exploration l’œuvre de Miyazaki. Le thème de la Un géant discret qu’il y aura des films. En 250 au printemps à la Quinzaine des réalisateurs du
en allant moi-même louer les autres guerre est aussi omniprésent et Né à Tokyo en 1941, Hayao mots environ, la parole est à vous Festival de Cannes. La projection se tiendra le
de Miyazaki au club vidéo. touche grandement puisqu’il ren- Miyazaki s’intéressa d’abord au à l’adresse cesfilms@ledevoir.com. 5 octobre au Théâtre Maisonneuve à Montréal,
« C’est comme ça que je suis tom- voie aux propres souvenirs d’en- dessin par le biais du travail de son en compagnie de toute l’équipe du film.
bée sur ce chef-d’œuvre qu’est Nausi- fance du réalisateur. père, un fabricant d’avions — Le Devoir Le Devoir

CANAUX 18h00 18h30 19h00 19h30 20h00 20h30 21h00 21h30 22h00 22h30 23h00 23h30 minuit

À LA TÉLÉ
SRC 13h00 Olympiques d'été Le Téléjournal Jeux olympiques d'été de Rio 2016 - Natation (H, F), Volleyball de plage (H) Autriche c. Canada Le Téléjournal
TVA TVA nouvelles Sucré Salé Tranches de vie LOL :-) HOMMES EN NOIR (1997) avec Will Smith, Tommy Lee Jones. TVA nouvelles 22h35 Sucré 23h05 SURVEILLANCE (2012) Ben Stiller.
TQ Les Argonautes Génial! / Marie-Soleil Dion Cuisine futée, Les grands documentaires ÊTRE LLEWYN DAVIS (2013) avec Carey Mulligan, Oscar Isaac. 22h55 30 secondes pour 23h55 Vues
V Atomes Souper parfait Les détestables Punch Personne d'intérêt / Le complot Mémoire sous enquête L'arbitre Atomes Un gars le soir Appelez
RDI Le Téléjournal RDI économie 24/60 Les grands reportages Le Téléjournal RDI économie Le Téléjournal Le National 24/60 Grands rep.
TV5
D
17h50 Champi.. Journal FR
Enchères Enchères
Le Peuple du Rio Ene Les héros du gazon / La finale
Comédie Club / Michel Barrette Transports Transports Déroute
Web Thérapie Super-Héros, la face cachée
Déroute Rodéo Québec Grand Rire
TV5 le journal 23h40 LA VOLANTE (2015)
Rat rods de Vegas Docu-D
Nos choix ce soir
VIE Idées grandeur Meubles Roulotte Mini-maisons On efface et on recommence Destination mariage Idées grandeur Raté rénos! Design V.I.P. Propriétaire Dépendance
MX Taxi payant Taxi payant Séduction Séduction Millionnaire$ à tout prix Souper parfait Souper parfait DÉTROIT VILLE DU ROCK (1999) Giuseppe Andrews. Inspiration LBJ
VRAK.TV Les menteuses Le Studio Le Studio Med Med EN BOUT DE LIGNE (2001) avec Joey Fatone, Lance Bass. Les testeurs Arrange-toi ça Hors d'ondes Président des États-Unis de 1963 à 1969, Lyndon
RDS Sports 30 Jeux olympiques d'été de Rio 2016 - Tennis (H), (F), double, double mixte Jeux olympiques d'été de Rio 2016 Sports 30 Course auto B. Johnson incarne aux yeux de plusieurs l’échec
HISTORIA Pawn Stars Pawn Stars Restauration Restauration Vedettes Country Shotgun Ménard La Grande Guerre Tank: Les grands combats Héros guerre de la politique étrangère en raison de la guerre
ARTV Le temps d'une paix Xpression Catherine Pour l'amour du country Pérusse cité Danser! Questions de société RéelleMENT / Tomber de haut Le pont du Vietnam. En revanche, certains reconnaissent
EXPLORA Ma vie avec les lions Ma vie avec les lions Ma vie avec les lions Fabuleusement gai La vérité sur la viande Homo sapiens Terres de glace
SÉRIES+ NCIS: Los Angeles / Chute libre La Reine Hawaii 5-0 / A Make Kaua Retour à Cedar Cove Zoo / Les nuits fauves Rizzoli & Isles NCIS: L. A.
chez lui ses compétences en politique intérieure.
ZTÉLÉ S'coucher Jobs de bras Les stupéfiants / Les Simpson 666 Park Avenue Brotherhood / Mensonges Le mobile du crime / Contagion Les pires chauffards canadiens Grimm American Experience, PBS, 20 h et 22 h
C. SAVOIR McGill en parle CentRegards Politique dans peau CORIM Portes Planète Terre soirées des Grands Maîtres en musique Publication uni. Coeur sciences
ÉVASION Coups de Food / Sugar Sammy Azimut Bikinis et mer Bouffe en cavale Méditerranée / Notre mer à tous Parcs aqua. Parcs aqua. Cammas, un homme pressé Azimut UN BON POLICIER
TFO LeRanch Le grand galop SonAltesse Subito texto Flip TFO 24.7 LE SOLEIL (2005) Issey Ogata. 22h50 Altitute Flip TFO 24.7 Carte de visite Avec sa gueule à la Lee Marvin et son tempéra-
Cinépop 17h45 LA LOI DU COCHON (2001) 19h25 NETTOYAGE SUNSHINE (2008) LE SAMARITAIN (2011) Samuel L. Jackson. 22h35 PIÈGE MORTEL (1982) Michael Caine. ment bouillant, Robert Ménard est le genre de
SÉcran 17h50 VICE (V.F.) (2015) Bruce Willis. THE REMAINING (V.F.) (2014) Johnny Pacar. UNE RENTRÉE QUI TOURNE MAL (2015) 22h35 VICE (V.F.) (2015) Bruce Willis. 0h15 FURIE policier comme on en rencontre au cinéma. Et
Planète Dimanche à la ferme Des trains..autres / Birmanie Soupçons Entrer l'accusé / Jean-Pierre Treiber, l'affaire Giraud/ Lherbier Enquêtes R.I.P. Recherches pourtant, il a bel et bien existé. Dans cette série
MATV Libre-service Montréalité Billboard Urbaincultrices Mise à jour À vos cas Urbaincultrices Libre-service Montréalité Jamais trop Produits chez Libre-service documentaire lui étant consacrée, il raconte avec
CBC CBCNews /18h05 Rio 2016 Summer Olympics - Basketball (W) Senegal vs. Canada, Swimming (M) 100m Freestyle, Beach Volleyball The National /23h05 Rio 2016 émotion les années où il a infiltré le FLQ, le crime
CTV CTV News Montreal eTalk Presents: The Big Bang Saving Hope / Trading Places Criminal Minds / Pariahville Game of Thrones / Lord Snow 23h05 News News Montreal 0h05 Daily S.
organisé et la mafia.
GBL 17h30 News Global National E.T. Canada Ent. Tonight Big Brother Apocalypse / T Minus American Gothic Global News 23h35 Stephen Colbert
ABC News at 6 World News Local 22 News Inside Edition Fresh Off-Boat Fresh Off-Boat Fresh Off-Boat Fresh Off-Boat Modern Family Black-ish News at 11 23h35 Jimmy Kimmel Live
Shotgun Ménard, Historia, 21 h
CBS Channel 3 News at Six Evening News Ent. Tonight Big Brother Criminal Minds / Pariahville American Gothic Ch. 3 News 23h35 Stephen Colbert
NBC NBC5 @ 6 NBC News Jeopardy! Olympic Zone Rio 2016 Summer Olympics (D) 0h05 News FIERTÉ GAIE
PBS (33) PBS NewsHour The Governors / Kunin American Experience / LBJ Partie 1 de 2 American Experience / LBJ Partie 2 de 2 Charlie Rose Jusqu’au 14 août, on célèbre la fierté gaie à
PBS (57) News America Business PBS NewsHour American Experience / LBJ Partie 1 de 2 American Experience / LBJ Partie 2 de 2 Charlie Rose Montréal. À cette occasion, pourquoi ne pas
UNIS Pense vite! Balade Tor. Chalets Alberta François-série D'un rire à l'autre Les Lavigueur / Le cinéma Dans l'ombre des Tudors Belle-Baie Pense vite! Angela, 15 ans jeter un coup d’œil à ce documentaire où le
HBO 16h55 Rites 18h25 AMBER ALERT (2012) Summer Bellessa. Ballers Vice Principals OUTCAST (2014) Wednesday Game of Thrones / The Door After-Throne YouMeHer cinéaste Bryce Michael Sage se livre à des
AddikTV Les enquêtes de Murdoch Les pouvoirs de Toby Traitement royal / Dénouement Continuum Justifié / L'esprit en paix Flash / Manque de temps Le trône de fer expériences scientifiques pour déterminer si
TVA Sports Le TVA sports Le top 25 LMB Baseball / Rays de Tampa Bay c. Blue Jays de Toronto (D) Le TVA sports Icônes sport Le TVA sports Sport nature Cours toujours l’homosexualité est innée ?
08/10 18h00 18h30 19h00 19h30 20h00 20h30 21h00 21h30 22h00 22h30 23h00 23h30 minuit Fabuleusement gai, ICI Explora, 21 h
Manon Dumais
CANAUX 18h00 18h30 19h00 19h30 20h00 20h30 21h00 21h30 22h00 22h30 23h00 23h30 minuit
SRC 13h00 Olympiques d'été Le Téléjournal Jeux olympiques d'été de Rio 2016 - Natation (H, F), Volleyball de plage (H) Autriche c. Canada Le Téléjournal
TVA TVA nouvelles Sucré Salé Tranches de vie LOL :-) HOMMES EN NOIR (1997) avec Will Smith, Tommy Lee Jones. TVA nouvelles 22h35 Sucré 23h05 SURVEILLANCE (2012) Ben Stiller.
TQ Les Argonautes Génial! / Marie-Soleil Dion Cuisine futée, Les grands documentaires ÊTRE LLEWYN DAVIS (2013) avec Carey Mulligan, Oscar Isaac. 22h55 30 secondes pour 23h55 Vues
V Atomes Souper parfait Les détestables Punch Personne d'intérêt / Le complot Mémoire sous enquête L'arbitre Atomes Un gars le soir Appelez
RDI Le Téléjournal RDI économie 24/60 Les grands reportages Le Téléjournal RDI économie Le Téléjournal Le National 24/60 Grands rep.
TV5 17h50 Champi.. Journal FR Le Peuple du Rio Ene Les héros du gazon / La finale Web Thérapie Super-Héros, la face cachée TV5 le journal 23h40 LA VOLANTE (2015)
D Enchères Enchères Comédie Club / Michel Barrette Transports Transports Déroute Déroute Rodéo Québec Grand Rire Rat rods de Vegas Docu-D
VIE Idées grandeur Meubles Roulotte Mini-maisons On efface et on recommence Destination mariage Idées grandeur Raté rénos! Design V.I.P. Propriétaire Dépendance
MX Taxi payant Taxi payant Séduction Séduction Millionnaire$ à tout prix Souper parfait Souper parfait DÉTROIT VILLE DU ROCK (1999) Giuseppe Andrews. Inspiration
VRAK.TV Les menteuses Le Studio Le Studio Med Med EN BOUT DE LIGNE (2001) avec Joey Fatone, Lance Bass. Les testeurs Arrange-toi ça Hors d'ondes
RDS Sports 30 Jeux olympiques d'été de Rio 2016 - Tennis (H), (F), double, double mixte Jeux olympiques d'été de Rio 2016 Sports 30 Course auto
HISTORIA Pawn Stars Pawn Stars Restauration Restauration Vedettes Country Shotgun Ménard La Grande Guerre Tank: Les grands combats Héros guerre
ARTV Le temps d'une paix Xpression Catherine Pour l'amour du country Pérusse cité Danser! Questions de société RéelleMENT / Tomber de haut Le pont
EXPLORA Ma vie avec les lions Ma vie avec les lions Ma vie avec les lions Fabuleusement gai La vérité sur la viande Homo sapiens Terres de glace
SÉRIES+ NCIS: Los Angeles / Chute libre La Reine Hawaii 5-0 / A Make Kaua Retour à Cedar Cove Zoo / Les nuits fauves Rizzoli & Isles NCIS: L. A.
ZTÉLÉ S'coucher Jobs de bras Les stupéfiants / Les Simpson 666 Park Avenue Brotherhood / Mensonges Le mobile du crime / Contagion Les pires chauffards canadiens Grimm
C. SAVOIR McGill en parle CentRegards Politique dans peau CORIM Portes Planète Terre soirées des Grands Maîtres en musique Publication uni. Coeur sciences
ÉVASION Coups de Food / Sugar Sammy Azimut Bikinis et mer Bouffe en cavale Méditerranée / Notre mer à tous Parcs aqua. Parcs aqua. Cammas, un homme pressé Azimut
TFO LeRanch Le grand galop SonAltesse Subito texto Flip TFO 24.7 LE SOLEIL (2005) Issey Ogata. 22h50 Altitute Flip TFO 24.7 Carte de visite
Cinépop 17h45 LA LOI DU COCHON (2001) 19h25 NETTOYAGE SUNSHINE (2008) LE SAMARITAIN (2011) Samuel L. Jackson. 22h35 PIÈGE MORTEL (1982) Michael Caine.
SÉcran 17h50 VICE (V.F.) (2015) Bruce Willis. THE REMAINING (V.F.) (2014) Johnny Pacar. UNE RENTRÉE QUI TOURNE MAL (2015) 22h35 VICE (V.F.) (2015) Bruce Willis. 0h15 FURIE
Planète Dimanche à la ferme Des trains..autres / Birmanie Soupçons Entrer l'accusé / Jean-Pierre Treiber, l'affaire Giraud/ Lherbier Enquêtes R.I.P. Recherches
MATV Libre-service Montréalité Billboard Urbaincultrices Mise à jour À vos cas Urbaincultrices Libre-service Montréalité Jamais trop Produits chez Libre-service
CBC CBCNews /18h05 Rio 2016 Summer Olympics - Basketball (W) Senegal vs. Canada, Swimming (M) 100m Freestyle, Beach Volleyball The National /23h05 Rio 2016
CTV CTV News Montreal eTalk Presents: The Big Bang Saving Hope / Trading Places Criminal Minds / Pariahville Game of Thrones / Lord Snow 23h05 News News Montreal 0h05 Daily S.
GBL 17h30 News Global National E.T. Canada Ent. Tonight Big Brother Apocalypse / T Minus American Gothic Global News 23h35 Stephen Colbert
ABC News at 6 World News Local 22 News Inside Edition Fresh Off-Boat Fresh Off-Boat Fresh Off-Boat Fresh Off-Boat Modern Family Black-ish News at 11 23h35 Jimmy Kimmel Live
CBS Channel 3 News at Six Evening News Ent. Tonight Big Brother Criminal Minds / Pariahville American Gothic Ch. 3 News 23h35 Stephen Colbert
NBC NBC5 @ 6 NBC News Jeopardy! Olympic Zone Rio 2016 Summer Olympics (D) 0h05 News
PBS (33) PBS NewsHour The Governors / Kunin American Experience / LBJ Partie 1 de 2 American Experience / LBJ Partie 2 de 2 Charlie Rose
PBS (57) News America Business PBS NewsHour American Experience / LBJ Partie 1 de 2 American Experience / LBJ Partie 2 de 2 Charlie Rose
UNIS Pense vite! Balade Tor. Chalets Alberta François-série D'un rire à l'autre Les Lavigueur / Le cinéma Dans l'ombre des Tudors Belle-Baie Pense vite! Angela, 15 ans
HBO 16h55 Rites 18h25 AMBER ALERT (2012) Summer Bellessa. Ballers Vice Principals OUTCAST (2014) Wednesday Game of Thrones / The Door After-Throne YouMeHer
AddikTV Les enquêtes de Murdoch Les pouvoirs de Toby Traitement royal / Dénouement Continuum Justifié / L'esprit en paix Flash / Manque de temps Le trône de fer
TVA Sports Le TVA sports Le top 25 LMB Baseball / Rays de Tampa Bay c. Blue Jays de Toronto (D) Le TVA sports Icônes sport Le TVA sports Sport nature Cours toujours
08/10 18h00 18h30 19h00 19h30 20h00 20h30 21h00 21h30 22h00 22h30 23h00 23h30 minuit
B 8 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 0 A O Û T 2 0 1 6

PATRIMOINE ARCHITECTURAL
CULTURE
Bernard Drainville
L’administration en toute liberté à
Coderre accusée la radio et à la télé
de façadisme MANON DUMAIS Journaliste, il rêvait de savoir
ce qu’était le caucus. Au-
JÉRÔME DELGADO nement à ciel ouver t ? » lit-on
dans le communiqué de B ernard Drainville est un
homme comblé. Alors que
jourd’hui analyste politique, il
rêve que son expérience en

D es tours résidentielles en
lieu et place de maisons
historiques : l’arrondissement
presse diffusé mardi par Pro-
jet Montréal.
Le projet validé lors d’un
certains politiciens se retrou-
vent devant rien après leur dé-
part, l’ex-député péquiste a ra-
politique active lui permette
de bien vulgariser la com-
plexité des enjeux politiques,
de Ville-Marie donnait son ac- conseil extraordinaire de l’ar- pidement été courtisé. Avant les rapports de force à l’inté-
cord lundi pour qu’un (autre) rondissement s’élèvera sur même de quitter la politique rieur des par tis et les prises
projet immobilier en hauteur une hauteur équivalant à en juin der nier, il avait été de décision. « Le principe qui
remplace un ensemble plus 25 étages. contacté par Cogeco peu après m’a toujours guidé, c’est qu’un
discret — et sans occupants. L’ensemble remplacé est si- la démission de Pier re Karl enjeu n’est jamais trop com-
Désigné comme la troi- tué dans « l’aire de protection Péladeau. Est ar rivée peu plexe », croit-il fermement.
sième phase d’un complexe in- des façades de la rue Jeanne- après l’offre de TVA.
cluant le Hilton Garden Inn et Mance », avis rendu en 1979 À la mi-août, Drainville pren- Le jupon qui dépasse ?
le C-Loft, le projet vise à rem- par la direction du patrimoine dra la place laissée vacante par S’il préfère ne pas commen-
placer les maisons situées en- du ministère de la Culture et Nathalie Normandeau aux cô- t e r l e p u r g a t o i r e d e d e u x
tre les numéros 2100 et 2122 des Communications (MCC). tés d’Éric Duhaime, du ans qu’impose Radio-
de la rue de Bleur y. Celles-ci Pour aller de l’avant, le pro- lundi au vendredi, à Canada à ses « reve-
sont en mauvais état — l’une moteur doit maintenant obtenir 11 h, au FM 93 à Qué- nants » et les critiques
d’elles a même perdu son re- l’approbation du MCC. Il est bec. Dès le 6 septem- sur l’aspect boys’ club
vêtement — et ont été aban- trop tôt pour estimer quelle bre, il participera, en di- de La joute, voici ce
données par les commerçants voie prendra Québec. Toute- rect des studios de TVA qu’il répond à ceux qui
du rez-de-chaussée en 2015. fois, selon la direction des com- à Québec, avec Luc La- croient que son jupon
Le site est considéré comme munications du MCC, le per- voie à La joute, animée dépassera : « Je ne serai
ayant une « grande valeur pa- mis peut être livré rapidement. par Paul Larocque, du pas un commentateur
trimoniale sur les plans archi- lundi au jeudi, à 16 h, à Bernard péquiste. Les convictions
tectural et urbain, tant pour le Contre le façadisme LCN. Pour ainsi dire, Drainville indépendantistes et na-
choix de matériaux nobles que Pour la conseillère Valérie l’ex-journaliste et ani- tionalistes que j’avais
la composition soignée des fa- Plante, seule élue de Projet ANNIK MH DE CARUFEL LE DEVOIR mateur de Radio-Canada re- demeurent les mêmes. Je vais
çades », selon un document de Montréal du centre-ville, il Des maisons d’une grande valeur patrimoniale sur la rue de tourne à ses premières amours. parler aux libéraux, aux ca-
la Ville de Montréal daté de s’agit d’un exemple de la voie Bleur y sont menacées de destruction. « Ce que j’ai à apporter, c’est quistes, aux solidaires et aux pé-
juillet 2016. du « façadisme » trop souvent le regard de celui qui a connu à quistes pour nourrir ma ré-
Bien que les façades en empruntée à Montréal. envoie un mauvais signal. « Je suite à nos appels. la fois le journalisme et la vie flexion et bien asseoir les posi-
pierre grise soient conservées, « Je suis particulièrement ou- crains qu’on en arrive à une À Projet Montréal, on es- politique, celui qui connaît les tions que je vais prendre.»
l’opposition officielle à l’Hôtel trée, parce qu’en trois ans de banalisation de l’architecture time important de mieux enca- jeux de coulisses, qui en a été té- Bernard Drainville ne s’en
de Ville considère ce projet mandat j’ai vu beaucoup de ces avec toutes ces tours que l’on drer ce type de transforma- moin. Je pense sincèrement que cache pas, il piaf fe d’impa-
comme une preuve que le dé- situations où l’on détruit les bâ- construit », commente-t-elle. tion. Car trop souvent, selon la mon expérience politique de tience de sauter sur la glace
veloppement du Quartier des timents en ne gardant que les Il n’a pas été possible de join- conseillère de Ville-Marie, la tout près de dix ans va faire de afin de débattre avec ses nou-
spectacles se fait au détriment façades », dit-elle, au téléphone. dre Dinu Bumbaru, le porte-pa- détérioration d’un bâtiment pa- moi un meilleur commenta- veaux confrères. « Paul La-
de l’architecture historique. Jadis, il y a eu la cathédrale role d’Héritage Montréal étant trimonial n’est pas assez prise teur », avance Bernard Drain- rocque, que j’ai côtoyé comme
« Le patrimoine urbain du Saint-Jacques, notoire pour en vacances. Mais l’organisme au sérieux. ville, joint par téléphone. collègue, a une très belle crédi-
centre-ville disparaît à vue être devenue un pavillon de a tenu à se manifester par écrit : « Je n’accuse pas les proprié- Au dire de l’ex-politicien, il bilité, est aimé du public. Luc
d’œil. Il est pourtant possible de l’UQAM. Le cas de figure ré- « Un ensemble patrimonial taires [de la rue de Bleury] de n’a pas perdu ses réflexes de Lavoie, qui a une expérience
développer intelligemment, cent concerne aussi un lieu de d’une telle intégrité avec des fa- négligence. Mais la Ville doit journaliste. Pour chaque sujet, exceptionnelle en politique,
sans sacrifier systématiquement culte, l’église Saint-Sauveur, çades de pierres grises, en géné- avoir les moyens de contrôler il promet de vérifier les faits et amène un bagage très intéres-
les bâtiments existants. Va-t-on dont le clocher a été sauvé ral, mérite de continuer à parti- l’état d’un bâtiment. Pour le de recueillir le plus d’informa- sant. Avec Éric Duhaime, je
vraiment démolir trois bâti- pour être intégré au CHUM. ciper à l’identité urbaine du moment, il y a beaucoup de la- tion possible afin d’avoir l’opi- pense qu’on va très bien s’enten-
ments patrimoniaux pour un S e l o n Va l é r i e P l a n t e , l a cœur de Montréal. » titude », déplore Valérie Plante. nion la plus éclairée qui soit et dre et ce n’est pas parce qu’on
projet alors que de l’autre côté seule conser vation des De son côté, l’administra- de réduire le risque d’erreur n’aura pas nos désaccords. »
de la rue se trouve un station- façades de la r ue de Bleur y tion Coder re n’a pas donné Le Devoir qu’implique le direct. « Rigueur, Si le jour nalisme ne lui a
rigueur, rigueur », dirait l’autre. « presque pas » manqué durant
« Je reprends là où j’ai laissé sa vie politique, il n’est pas cer-
TIFF
Nouvelle vague quand j’ai quitté le journa- tain que celle-ci lui manquera :
lisme. Là où ça diffère, c’est que « J’ai été très heureux en poli-
de mises à pied The Turning Point en première mondiale je vais pouvoir librement expri- tique. Je pense que ça a fait de
mer mon opinion. À Radio-Ca- moi une meilleure personne,
au Toronto Star nada, j’étais assujetti à la règle mais… je ne me vois pas y re-

Un an après le lancement de
son édition tablette, le Toronto
T oronto — Leonardo DiCa-
prio a choisi le Festival
du film de Toronto pour pré-
le prix du meilleur court mé-
trage canadien avec Viaduc,
revient à Toronto pour présen-
net avec Tshiuetin et Jonathan
Tremblay avec L’air de vent.
Alexandre Dostie présen-
de l’impar tialité. Je ne pense tourner. Je ne suis pas capable
pas qu’un ex-politicien peut pré- de vous dire où je serai dans
tendre à l’impartialité, mais je 15 ou 20 ans, mais, dans mon
Star a annoncé mardi une nou- senter en première mondiale ter en première mondiale tera en première nord-améri- dois viser l’équilibre. » esprit, j’ai tourné la page. »
velle vague de compressions son documentaire The Tur- Drame de fin de soirée. Ra- caine Mutants, tout comme Jeune, Bernard Drainville
budgétaires et la mise à pied ning Point sur les change- phaël Ouellet a aussi choisi Marie-Hélène Turcotte avec If rêvait de devenir politicien. Le Devoir
d’une soixantaine d’employés, ments climatiques. Tor o n t o p o u r l a p r e m i è r e ou le rouge perdu.
dont plusieurs travaillaient à Les organisateurs du TIFF mondiale de son cour t mé- La 41e édition du TIFF aura
l’élaboration de cette édition ont annoncé mardi la program- trage Tout simplement, comme lieu du 8 au 18 septembre.
électronique gratuite. L’annonce mation dans les sections docu- Ariane Louis-Seize avec La
de mardi, qui tombe alors que mentaires et courts métrages, peau sauvage, Caroline Mon- La Presse canadienne
de nombreux employés sont de même que les « films de
encore en vacances, affecte en- peur » plus décalés, « hors-
tre autres «22 employés régu- norme », présentés dans le ca-
liers, incluant 19 personnes à la dre de la section Folie de mi-
rédaction», indique l’éditeur par nuit. C’est là que sera présen-
intérim du Star, David Holland. tée pour la première fois la
Le plus important quotidien au nouvelle suite au Projet Blair.
pays avait déjà procédé à de Paul Schrader viendra aussi
nombreuses mises à pied en montrer à Toronto le suspense
janvier, en plus de confier à des Dog Eat Dog, avec Nicolas
fournisseurs externes l’impres- Cage et Willem Dafoe.
sion de son édition papier et ses On y verra aussi un suspense
services informatiques. Le Star de science-fiction avec Glenn
avait lancé en grande pompe Close (The Girl with All the
l’an dernier le Star Touch, son Gifts), un conte dystopique de
édition tablette quotidienne, qui cannibales avec notamment Jim
s’appuie sur la technologie déve- Carrey et Keanu Reeves (The
loppée pour La Presse +. «Bien Bad Batch), et un film mettant
que notre auditoire ne corres- en vedette Jason Schwartzman,
ponde pas, pour l’instant, à ce Lena Dunham et Susan Saran-
que nous espérions, Star Touch a don, My Entire High School Sin-
développé un lectorat hautement king Into the Sea.
engagé et fidèle», a indiqué Côté cour ts, le Québécois
M. Holland mardi. Patrice Laliber té, qui avait
Le Devoir remporté au TIFF l’an dernier

18 AOÛT
ANTOINE BAREIL, violon
STÉPHANE TÉTREAULT, violoncelle
VALÉRIE MILOT, harpe
Trois musiciens exceptionnels forment
un tout nouveau trio et vous offriront
un concert d’une grande virtuosité!
JEUDI 18 AOÛT, 20 H 30 Au programme :
A. Pärt, J. Ibert, M. Tournier et H. Renié
Église Sainte-Pétronille,
Île d’Orléans Concert présenté par
À seulement 15 minutes du centre-ville de Québec Hydro-Québec
Tarifs : régulier 40 $
30 ans et moins : 20 $
Information et réservation
418 554-7092 et sur le Réseau Billetech www.musiquedechambre.ca

Pour annoncer dans ce regroupement, communiquez avec


Claire Paquet au 514.985.3318 ou cpaquet@ledevoir.com