Vous êtes sur la page 1sur 19

Autoroute 40 Rio 2016

Faut-il revoir L’eau verte


les règles inquiète au
de transport plongeon, et
de matières le vert anime
dangereuses? Jean Dion
Page A 3 Pages B 4 et B 5

◆ www.ledevoir.com ◆

VO L . C V I I No 1 8 0 LE DEVOIR, LE JEUDI 11 AOÛT 2016 1 , 3 0 S| + TA X E S = 1 , 5 0 S|

O LÉODUC É NERGIE E ST

La FTQ s’oppose malgré les dissensions


ALEXANDRE SHIELDS ce que conclut la Fédération des travailleurs du contre le projet de transport de pétrole des sables
Québec (FTQ) dans le mémoire préparé en vue bitumineux. «Pour la FTQ, la pertinence du projet

L e projet de pipeline Énergie Est créera peu


d’emplois à long terme, n’améliorera pas la
sécurité énergétique du Québec, nuira à la lutte
des audiences du BAPE qui ont été annulées au
printemps dernier. Une position qui ne fait pas
l’unanimité au sein de la centrale syndicale.
Énergie Est doit être remise en question en raison
du grand nombre d’inconvénients et du peu d’avan-
tages qu’il comporte pour le Québec », souligne
contre les changements climatiques et n’obtien- Le mémoire d’une vingtaine de pages obtenu
JACQUES NADEAU LE DEVOIR dra jamais l’acceptabilité sociale nécessaire. C’est par Le Devoir présente un verdict sans appel VOIR PA GE A 8 : FTQ
Naomi Klein est à Montréal pour le FSM.

E NVIRONNEMENT
L ES « HÉROS » OLYMPIQUES HONORÉS PAR L’OSM
Le Canada est
aveuglé par
l’aura Trudeau,
avertit
Naomi Klein
BORIS PROULX

«fontLexactement
es libéraux disent tout ce qu’il faut à pro-
pos des changements climatiques, mais
ce qu’il ne faut pas ; ils accapa-
rent tout l’amour, mais ne sont pas désireux de
prendre des responsabilités qui vont avec. »
L’éminente militante altermondialiste Naomi
Klein vient livrer un message aux militants ca-
nadiens tombés sous le charme du nouveau
premier ministre Justin Trudeau : ce n’est pas
le temps pour les mouvements sociaux de fai-
blir, puisqu’ils ont plus que jamais une oreille
attentive au sommet.
« Si nous mettons sur le gouvernement Tru-
deau le même niveau de pression que nous met-
tions sur Harper au sujet des pipelines, nous ga-
gnerons notre bataille. Sinon, nous perdrons. »
Rencontrée par Le Devoir à l’ombre des ar-
bres du parc du Mont-Royal, la respectée mili-
tante fait le parallèle entre le président améri-
cain Barack Obama et le premier ministre Jus-
tin Trudeau. Pour le meilleur, mais surtout pour
le pire : « Je pense que Trudeau est un bon élève PEDRO RUIZ LE DEVOIR
d’Obama, le maître en ce qui a trait à paraître C’est avec L’univers des héros, un hommage au 40e anniversaire des Jeux olympiques de Montréal, que l’OSM a
cool et progressiste, mais qui procède à la vente
d’armes à des régimes pas très recommandables lancé mercredi soir sur l’Esplanade du Parc olympique sa Virée classique. Jeunes athlètes et artistes de cirque
et met en avant des ententes commerciales pour étaient de la partie. Le compte rendu de Christophe Huss sur le site Web et l’application tablette du Devoir.
VOIR PAGE A 8 : KLEIN

AR T PUBLIC
A UJOURD ’ HUI
Éditorial › L’impartia-
lité de l’ONE en jeu.
Le MBAM fait gagner
La confiance, ça se
mérite. À l’ONE de
l’inspirer. Un éditorial
ses perdants
de Manon Cornellier. Page A 6 Un seul artiste a obtenu le « 1 % » rattaché
au nouveau Pavillon pour la paix, mais tous
Économie › Consommer les soumissionnaires y verront leurs œuvres
maintenant… Si le dis-
cours économique s’est JÉRÔME DELGADO dants : le concours du 1 % tenu
en marge de la construction du
ajusté aux enjeux cli-

U
n vainqueur et des Pavillon pour la paix, le cin-
matiques sérieux, les perdants, c’est le quième du MBAM, n’a pas fait
sort des concours. de malheureux. Sur décision de
actions se font attendre. Une chro- Y compris en art, y Nathalie Bondil, la directrice de
nique de Gérard Bérubé. Page B 1 compris lors des l’établissement, les projets non
concours menés sous la Poli- retenus par le jury seront réali-
tique d’intégration des ar ts à sés en vue de l’ouverture en no-
l’architecture et à l’environne- vembre du bâtiment du consor-
Avis légaux.................. A 4
ment du Québec (le 1 %). Au tium Atelier TAG/Jodoin La-
Décès............................ A 5
Musée des beaux-ar ts de marre Pratte architectes.
Météo............................ B 2
Montréal (MBAM), on vient « Chaque ar tiste devait [ex-
Mots croisés............... B 8
Petites annonces .......A 5
cependant de rompre avec primer] ce que la paix signifiait
Sudoku......................... B 6
ANNIK MH DE CARUFEL LE DEVOIR cette longue tradition.
Le « perdant » Yannick Pouliot construit Autoportrait. Un vainqueur et zéro per- VOIR PA GE A 8 : PERDANTS
A 2 L E D E V O I R , L E J E U D I 1 1 A O Û T 2 0 1 6

ACTUALITÉS
LACS
Hivon propose une lutte musclée contre l’évasion fiscale EXPÉRIMENTAUX

Tous les candidats péquistes appuient la proposition, ajoutant que les objectifs semblent ambitieux Ottawa
MARIE-MICHÈLE SIOUI
finance la
L a candidate à la chef ferie
du Par ti québécois (PQ)
Véronique Hivon a proposé
mercredi de nouvelles me-
sures de lutte contre l’évasion
recherche
fiscale qui permettraient, à son ALEXANDRE SHIELDS
avis, de s’attaquer « aux gros
joueurs ».
Parmi ses suggestions, il y a
la création d’une unité perma-
L e gouvernement Trudeau
a annoncé mercredi qu’il
bonifie le financement fédéral
nente anti-évasion fiscale, qui au programme de recherche
comprendrait des effectifs de scientifique de la Région des
l’Autorité des marchés finan- lacs expérimentaux, un labora-
ciers (AMF), de Revenu Québec toire à ciel ouver t unique au
et de la Sûreté du Québec. «On monde qui permet de mener
veut créer une plus grande syner- des études sur les écosys-
gie; on peut faire un rapproche- tèmes aquatiques. L’aide pu-
ment avec l’UPAC », a-t-elle blique est toutefois dirigée
avancé, en référence à l’Unité vers des études liées aux
permanente anticorruption. pêcheries.
Selon Mme Hivon, le Québec Ottawa avait déjà promis
pourrait récupérer de 4 à 5 mil- d’augmenter les investisse-
liards de dollars en resserrant ments fédéraux à l’Institut in-
sa lutte contre l’évasion fiscale. ternational du développement
Les chif fres qu’elle avance durable de la région des lacs
semblent concorder avec l’esti- expérimentaux (IIDD-RLE),
mation des pertes fiscales dé- dont la sur vie avait été mise
coulant de l’économie au noir, en péril par le gouvernement
que le ministère québécois des conservateur.
Finances a évaluées à 3,9 mil- Pêches et Océans Canada
liards pour 2015. octroiera donc à l’exploitant de
Mais en récupérer autant l’établissement, l’Institut inter-
avec de nouvelles mesures de national du développement du-
lutte contre l’évasion fiscale ? ANNIK MH DE CARUFEL LE DEVOIR rable, la somme de 1,7 million
« Ça me semble très optimiste », La candidate à la chef ferie du PQ Véronique Hivon de dollars au cours des deux
a réagi Jean-Pierre Vidal, pro- prochaines années. Ce mon-
fesseur titulaire au Dépar te- le monde payait son impôt « Plus d’enquêteurs, que ont recours à l’évasion fis- aux autorités doivent seule- tant vient s’ajouter aux inves-
ment de sciences comptables chaque année au lieu de mettre l’Agence du revenu et l’AMF cale », a-t-elle déclaré. ment rembourser les impôts tissements de l’Ontario et du
de HEC Montréal. « Tout le [de l’argent] dans des paradis soient plus outillés, c’est bien, qu’ils n’ont pas payés, de même Manitoba, qui avaient pris le
monde peut lutter contre l’éva- fiscaux, on n’aurait jamais eu a-t-il commenté, au sujet de la Transparence pénalités que les intérêts qu’ils ont en- relais du gouvernement fédé-
sion fiscale, mais en même de problème de déficit, étant pr oposition de créer un Un peu dans l’esprit de la loi grangés sur ces revenus. «C’est ral lorsque ce dernier avait dé-
temps, il faut se rappeler que ce donné les sommes » en jeu. UPAC de l’évasion fiscale. 1, qui oblige les entreprises qui l’hameçon qui permet d’attraper cidé de réduire son finance-
sont des gens qui ne déclarent « Le gouvernement du Qué- Mais il faut aussi radier le sollicitent des contrats publics le poisson, a résumé Jean-Pierre ment annuel à 250 000 $.
pas leurs revenus. Ce n’est pas bec doit dénoncer lui-même, problème à la source, et ce de plus de 10 millions de dol- Vidal. On dit à la personne Selon ce qu’a précisé
si simple : il y a déjà beaucoup tout de suite, une douzaine de sont les conventions signées lars à montrer patte blanche, “paye ton impôt et tes intérêts, on Pêches et Océans par voie de
de travail qui se fait à Revenu conventions fiscales que le pays entre les Canada et les pays Véronique Hivon propose va laisser faire les pénalités et tu communiqué, « la recherche
Québec. Les objectifs sont assez a signées avec une douzaine de avec des paradis fiscaux [qui d’instaurer un registre de pra- n’iras pas en prison”.» consistera à étudier à long
exigeants », a-t-il affirmé. pays comme la Barbade », a sont problématiques]. » tiques fiscales responsables, Véronique Hivon propose terme les écosystèmes d’eau
ajouté le député de Rosemont. Aussi candidate au leader- dans lequel les entreprises sou- d’ajouter à ces pénalités une douce, les espèces aquatiques
Ses adversaires réagissent Sur cette question, son adver- ship du par ti, Mar tine Ouel- haitant obtenir des contrats de amende cor respondant au envahissantes et les autres fac-
Jean-François Lisée, aussi saire Alexandre Cloutier l’a ap- let a insisté sur l’importance l’État québécois devraient par- double des impôts que les per- teurs de stress qui ont une inci-
candidat à la direction du PQ puyé. « Vous ne me ferez pas de jouer dans les ligues ma- tager des informations sur leur sonnes auraient dû payer, si dence sur les pêches en eau
et membre de la commission croire qu’ils sont à la Barbade jeur es. « Très souvent, des structure fiscale et les impôts elles avaient suivi les règles. douce et sur la productivité
des finances publiques, estime pour investir dans les palmiers!» multinationales, grâce à leurs qu’elles payent au Québec. « En ce moment, c’est la quasi- des pêches ».
que le chif fre avancé par sa a-t-il lancé, à propos des investis- plus grands moyens finan- Autre proposition : celle de immunité, il n’y a pas d’incita-
consœur est « colossal ». « Mais sements canadiens dans ce ciers, réussissent à développer mettre fin à ce que la candidate tif pour les gens — sauf quand Laboratoire
une par tie des sommes serait pays, qui ont atteint 63 milliards des stratagèmes comptables péquiste qualifie de « quasi-im- ils sentent la soupe chaude — La Région des lacs expéri-
liée à des investissements de so- de dollars en 2013, selon le rap- complexes pour avoir accès à munité » pour les divulgateurs pour dévoiler les sommes ca- mentaux est un centre de re-
ciétés québécoises dans d’autres port de la Commission d’exa- l’évasion fiscale et s’en sor tir. volontaires de pratiques d’éva- chées », a-t-elle déploré. cherche scientifique situé dans
pays », a-t-il nuancé. Quand men sur la fiscalité québécoise, Ce sont les gros contrevenants sion fiscale. À l’heure actuelle, le nord de l’Ontario. Il se com-
même, il a affirmé que « si tout publié en mars 2015. qui nuisent le plus, lorsqu’ils les fraudeurs qui se rendent Le Devoir pose de 58 lacs de petite taille
qui sont dédiés à la recherche
en écologie aquatique.
Depuis son ouver ture, en
PONT CHAMPLAIN 1968, cette infrastructure a été
un laboratoire à ciel ouvert où
on étudie la façon dont les éco-
Accident : systèmes aquatiques et les po-
pulations qui les habitent réa-
gissent aux perturbations hu-

la CNESST maines et naturelles. Ce cen-


tre détient d’ailleurs la plus
longue série de mesures sur

rend ses les lacs du Canada.


Les recherches qui y sont me-
nées fournissent des connais-
sances et des solutions à cer-
conclusions tains enjeux environnementaux
majeurs, tels que les cyanobac-
téries, la pollution par le mer-

L e contremaître mort en tra-


vaillant sous l’estacade du
pont Champlain, le 15 septem-
cure, les gaz à effet de serre et
les nanoparticules. C’est notam-
ment à ce centre qu’on a dé-
bre 2015, est tombé à l’eau couver t le rôle joué par le
parce qu’il tentait de déblo- phosphate dans la proliféra-
quer un palan, selon la Com- tion des algues bleu-vert.
mission des nor mes, de Le directeur exécutif de
l’équité, de la santé et de la sé- l’IIDD, Matthew McCandless,
curité du travail (CNESST). a salué mercredi le soutien fi-
La CNESST conclut que le nancier fédéral. « Cet appui,
travailleur essayait de débloquer qui s’ajoute aux par tenariats
une des quatre poulies qui sou- actuels des gouvernements de
levaient la plateforme sur la- l’Ontario et du Manitoba, est
quelle il se tenait. Quand la pla- JASON PATINKIN ASSOCIATED PRESS crucial pour entretenir le dépôt
teforme s’est renversée, le har- Quelques-uns des 30 000 civils Nuer réfugiés dans une base des Nations unies, dans la capitale Juba, au Soudan du Sud. unique de l’IIDD de la région
nais de sécurité du contremaître des lacs expérimentaux, riche
n’était pas relié à un point d’an- CASQUES BLEUS de près de 50 ans d’expérimen-
crage, indique la commission. tation et de recherches scienti-
De plus, la méthode utilisée fiques sur le plan écologique. »
pour enlever la plateforme
n’était pas sécuritaire, soutient
la CNESST. Selon elle, le
Une stratégie coûteuse, selon un ex-commandant Le Devoir

contremaître, qui était accompa- Le gouvernement fédéral effectue des démarches pour évaluer un éventuel déploiement
gné d’un autre travailleur, se
trouvait sur une plateforme qui
Une ministre
était soutenue par des appareils
de levage non conçus pour sup-
MÉLANIE MARQUIS Dans une lettre ouverte pu-
bliée mercredi dans les pages
faires étrangères, Stéphane
Dion, le mandat d’accroître le
Joëlle Zahar, directrice scien-
tifique au Réseau de r e-
rapatriée à grands
à Ottawa
porter des individus. De plus, la du quotidien torontois The soutien du Canada aux opéra- cherche sur les opérations de frais pour l’aide
charge était soulevée de ma-
nière inadéquate puisqu’elle se
trouvait au-dessus des travail-
L es Casques bleus ne doi-
vent pas servir de monnaie
d’échange en vue de la recon-
Globe and Mail, il exhorte le
gouvernement libéral à aban-
donner son « obsession de rem-
tions de maintien de la paix. Il
s’agit de l’une des pierres an-
gulaires de la stratégie pour
paix (ROP).
Mais il est aussi vrai que
cer taines missions de main-
à mourir
leurs opérant les palans. quête d’un siège au Conseil de porter un coûteux siège tempo- reconquérir un siège. tien de la paix pour raient Ottawa — Le gouvernement
Dany Cléroux était contre- sécurité des Nations unies raire au Conseil de sécurité ». Le por te-parole adjoint du desser vir les intérêts écono- de Justin Trudeau a déployé
maître au ser vice de l’entre- (ONU). C’est le message que Il y plaide que le déploie- Parti conservateur en matière miques et géopolitiques ca- des efforts considérables — et
prise Groupe TNT inc. et par- lance un ex-commandant des ment de Casques bleus n’est de défense, Pierre Paul-Hus, nadiens, a fait remarquer la coûteux — pour rapatrier d’ur-
ticipait à des travaux pour ren- forces canadiennes de main- plus pertinent dans le contexte reproche au gouvernement de chercheuse en entrevue gence à Ottawa la ministre du
forcer le tablier du pont Cham- tien de la paix déployées en post-guerre froide et fait valoir « se chercher une mission qui téléphonique. Développement international
plain. Le projet consistait aussi Bosnie dans les années 1990. que le Canada devrait plutôt n’existe pas, tout simplement « Le Canada a un intérêt à ce et de la Francophonie afin
à créer une piste cyclable. Le major général à la re- contribuer à d’autres agences pour se donner une bonne que cer tains pays africains qu’elle puisse participer à
Le jour de l’accident, le traite Lewis MacKenzie a pris onusiennes plus ef ficientes, image face aux Nations unies, soient stables, notamment l’adoption du projet de loi sur
contremaître et cinq travail- la plume pour y aller de ce comme l’UNICEF ou l’Agence pour essayer de regagner un parce que nous y avons des inté- l’aide médicale à mourir. La
leurs s’af fairaient à enlever plaidoyer, alors même que le des Nations unies pour les siège au Conseil de sécurité ». rêts commerciaux très impor- ministre Marie-Claude Bibeau
des plateformes de travail utili- ministre de la Défense, Harjit réfugiés. Il est vrai que, « pour pou- tants. C’est en Afrique qu’une se trouvait en mai à Copen-
sées sous l’estacade du pont Sajjan, ef fectue un « voyage voir jouer dans cette compéti- grande par tie de nos compa- hague pour participer à une
Champlain. M. Cléroux s’est d’enquête » en Afrique avec le Une fausse quête tion-là, les pays doivent mon- gnies minières travaillent », a conférence internationale sur
noyé après avoir chuté à l’eau. lieutenant-général à la retraite Le premier ministre Justin trer qu’ils sont impliqués dans soulevé Mme Zahar. les droits et la santé des
Roméo Dallaire et la juge à la Trudeau a confié au ministre le maintien de la paix à tra- femmes.
La Presse canadienne retraite Louise Arbour. Sajjan et à son collègue aux Af- vers l’ONU », expose Marie- La Presse canadienne La Presse canadienne
L E D E V O I R , L E J E U D I 1 1 A O Û T 2 0 1 6 A 3

ACTUALITES
L’autoroute
ouverte
au mieux
« dans deux
ou trois
jours »
JEAN PHILIPPE
ANGERS

L es automobilistes qui em-


pr untent l’autoroute Mé-
tropolitaine devront prendre
leur mal en patience, car il
semble bien que la portion en
direction ouest de cette artère
majeure ne sera pas encore
rouverte jeudi.
En fait, en point de presse
mercredi après-midi, le minis-
tre des Transpor ts, Jacques
Daoust, a laissé entendre que
le meilleur scénario pour une
JACQUES NADEAU LE DEVOIR réouverture serait « dans deux
Les travaux de réfection de la voie de l’autoroute Métropolitaine se sont poursuivis dans le courant de la journée, mercredi. ou trois jours ».
M. Daoust a expliqué que
l’évaluation de l’état de la situa-

Matière dangereuse, chemin hasardeux tion se faisait rapidement et


qu’on devait pouvoir obtenir un
diagnostic plus complet dans
les 12 prochaines heures, soit
tôt jeudi. Le ministre de la Sécu-
L’accident survenu mardi sur l’autoroute Métropolitaine constitue un rappel rité publique, Martin Coiteux, a
ajouté que l’on ne pouvait pas
des risques du transport pétrolier se permettre de laisser passer
les voitures sur la structure tant
qu’on ne connaissait pas l’éten-
SARAH R. CHAMPAGNE du moins en dehors des fait référence aux entrecroise- bruts qui a le plus augmenté, tiques liés aux combustibles fos- due des travaux à faire.
heures de forte circulation. ments d’entrées et de sorties doublant entre 2004 et 2012, se- siles, mais aussi des risques Le maire de Montréal, Denis

A près la stupéfaction, l’exa-


men et l’inquiétude. L’in-
cendie d’un camion-citerne, en
Chemin risqué
qui font en sorte que les véhi-
cules accélèrent et décélèrent,
L’autoroute Métropolitaine créant des « situations de circu-
lon une compilation de Statis-
tique Canada. Si la hausse est
surtout marquée dans les pro-
inutiles auxquels on fait de
plus en plus face avec l’aug-
mentation du trafic pétrolier »,
Coderre, demande à la popula-
tion d’être patiente. Aux côtés
des ministres lors du même
pleine heure de pointe sur une « ne présente pas des conditions lation instables ». vinces de l’Ouest, les produits a souligné Patrick Bonin de point de presse sur les lieux de
ar tère névralgique, qui a aussi optimales en termes de L’ingénieur propose de ré- pétroliers ne manquent pas de Greenpeace Canada. l’accident, M. Coderre n’avait
causé la mort du conducteur roulement que d’autres auto- duire la vitesse de circulation, transiter au Québec. La députée péquiste Mar- pas écarté plus tôt la possibi-
Gilbert Prince, constitue pour au vu des « courbes Le ministère des Transports tine Ouellet a elle aussi appelé lité que l’ar tère soit ouver te
certains un douloureux rappel assez serrées », d’éta- du Québec (MTQ), qui régit et à reconnaître « le grand danger pour l’heure de pointe en fin
des risques liés au transpor t L’autoroute Métropolitaine blir de longues zones administre toutes les autoroutes du transport de pétrole », après de journée, jeudi, mais a indi-
du pétrole. Au-delà de la miti- « ne présente pas des conditions de non-dépassement de la province, ne possède pas avoir offert ses condoléances. qué qu’on ne pour ra pas le
gation immédiate pour la flui- et d’installer des feux de système de suivi efficace de « La première solution est de di- confirmer avant que les ex-
dité de la circulation, des ingé- aussi optimales en termes de de voies, à l’image de ces véhicules. L’étude la plus ré- minuer les quantités de pétrole perts aient déterminé que les
nieurs proposent aussi des celles en place sur cente sur le camionnage date de transpor tées », a-t-elle exposé lieux sont sécuritaires. Le
aménagements pour réduire roulement que d’autres autoroutes des ponts. « Il vaut 2006-2007 et indique que 6,3 % au Devoir. conducteur d’un camion-ci-
ces dangers sur l’autoroute mieux contrôler et des déplacements interurbains Projet Montréal réclame par terne est mort et six autres per-
Métropolitaine. plus nouvelles » continuer à concen- de véhicules lourds transpor- ailleurs une enquête pour dé- sonnes ont été blessées légère-
« Dans une voie aussi acha- trer le camionnage taient des matières dange- terminer pourquoi le système ment dans la collision.
landée que l’autoroute 40, il routes plus nouvelles », note à sur peu d’axes bien aménagés, reuses. De ce nombre, un peu d’alerte de la Ville de Montréal En direction est, l’autoroute
suf fit que quelqu’un fasse une son tour Ottavio Galella, ingé- plutôt que de les éparpiller dans moins de la moitié (42%) renfer- a tardé à être activé mardi a été rouverte mercredi matin
fausse manœuvre pour créer nieur spécialisé en circulation des quar tiers densément peu- mait des liquides inflammables, après-midi. Ces alertes servent dans ce secteur, de même que
un accident », reconnaît Jean- et transpor ts. Les dif férents plés », conclut-il. à l’image du diesel qui a flambé à informer la population des la voie de desserte, ce qui per-
Paul Lacoursière, professeur tronçons de cette voie de circu- mardi soir. mesures de précaution à pren- met un peu plus de mobilité.
en génie chimique retraité de lation ont en effet été inaugu- Suivi du camionnage Contrôle routier Québec, dre. « Si un incident majeur « Demain matin [jeudi], on
l’Université de Sherbrooke. rés successivement dans les Cet accident sur vient dans l’agence chargée de l’applica- avait eu lieu dans l’est de Mont- devrait être en mesure d’éva-
S’il y aura toujours une proba- années 1960, une « grande réus- un contexte de forte hausse du tion du règlement sur le réal, où des raffineries sont si- luer l’ampleur des dommages, à
bilité que ce type d’accident site à l’époque » pour désengor- transport de matières dange- contrôle de ce type de trans- tuées à proximité de quartiers savoir s’ils sont super ficiels,
sur vienne, « il y a une ré- ger le réseau routier urbain. reuses par camion au Canada. port, rapporte que 2000 infra- résidentiels, est-ce que la Ville moyens ou sévères. Et seule-
flexion à faire, considérant la Elle est aujourd’hui cepen- L’écrasante majorité, soit plus ctions ont été relevées pour aurait attendu des heures avant ment alors, on pourra détermi-
perte de vie humaine ». M. La- dant « à peu près la seule auto- de 70 % des marchandises dan- 2015. Elles vont d’un simple do- de réagir et de communiquer ner quand on pourra légitime-
coursière rappor te que cer- route présentant des caractéris- gereuses qui transitent sur le cument d’expédition incomplet avec les résidents ? » a réagi la ment ravoir notre circulation
taines juridictions ont choisi tiques d’aménagement révo- territoire, est en fait expédiée à un mauvais arrimage des ma- conseillère Laurence Lavigne de façon fluide », a dit le minis-
de faire circuler les camions lues », ajoute M. Galella, qui dans des véhicules lourds. tières dangereuses au véhicule. Lalonde. tre Daoust.
transpor tant des matières est également président de la Parmi ces matières, c’est le « C’est un rappel qu’il n’y a
dangereuses durant la nuit ou firme de consultants Trafix. Il transport de produits pétroliers pas juste des enjeux clima- Le Devoir La Presse canadienne

FORUM SOCIAL MONDIAL

Les groupes pro-Palestine présents irritent la CAQ


BORIS PROULX très à droite », analyse l’aspi-
rante-chef du PQ Véronique

D érangée par la présence de


certains groupes propales-
tiniens au Forum social mon-
Hivon, qui participe à des ate-
liers du Forum. « Des centaines
de points de vue sont exprimés
dial, la CAQ souhaite que le ici, c’est la beauté de la partici-
gouvernement du Québec re- pation citoyenne », af firme la
tire sa subvention de 100 000 $ députée de Joliette.
à l’événement. Québec solidaire, pour sa
En cette semaine de Forum part, nie la dangerosité alléguée
social mondial (FSM), qui a été aux organisations citées par la
lancée mardi à Montréal, envi- CAQ. «Ces propos sont très graves
ron 1000 organisations de 118 et démontrent l’ignorance de la
pays organisent des activités CAQ sur le FSM», écrit la porte-
« autogérées » qui ratissent l’en- parole Françoise David, par voie
semble des causes sociales et de communiqué. « Le Forum a
environnementales de notre dû annuler [pour racisme] un
époque. Cependant, certaines seul événement sur près de 1500.
de ces causes n’auraient pas dû Ça met les choses en perspective»,
être les bienvenues, selon la a ajouté la formation politique en
Coalition avenir Québec conférence de presse.
(CAQ). Deux groupes propa- Le fédéral a toutefois fait reti-
lestiniens, Palestinian House et rer le mot symbole « Canada »,
BDS (Boycott, Désinvestisse- qui n’apparaît plus aux côtés de
ment, Sanctions), sont dans la BORIS PROULX LE DEVOIR ceux du gouvernement du Qué-
mire des caquistes Nathalie Le groupe BDS fait partie des entités jugées antisémites par la CAQ. bec et de Tourisme Montréal
Roy et Benoit Charette. Le pre- dans la liste des partenaires du
mier groupe s’est vu retirer son dosse le terrorisme. C’est pour- la députée de Montar ville. social mondial. Au cabinet de ment, rayonnement de Mont- Forum social, après les protesta-
financement fédéral en 2012 tant ce que fait le ministre Coi- « C’est comme un serpent qui se M. Coiteux, on indique que la réal et retombées touristiques », tions du député libéral de Mont-
pour son soutien allégué à l’ex- teux », accuse Nathalie Roy. mange la queue », illustre-t-elle. subvention accordée au FSM énumère l’attachée de presse Royal, Anthony Housefather. Le
trémisme, alors que le second La subvention de 100 000 $ ne signifie pas une prise de po- Marie-Ève Pelletier. FSM a déjà annulé un événe-
défend des positions anti-Israël provient du ministère des Af- Autres partis sition du gouver nement du Le Parti québécois, dont des ment nommé «Terrorisme, wah-
incompatibles avec la position faires municipales, mais serait Il semble que la CAQ soit la Québec. « La subvention ré- députés prennent part aux ac- habisme, sionisme » dénoncé
du Québec, selon la CAQ. « Je incompatible avec la seconde seule formation politique à pond aux critères administratifs tivités du FSM, ne critique pas comme étant à teneur raciste
vois mal les raisons qui justi- fonction qu’occupe Mar tin l’Assemblée nationale à s’in- du Fonds d’initiative et de la subvention accordée à l’évé- contre la population juive.
fient de s’associer de près ou de Coiteux, qui est aussi ministre surger contre la subvention rayonnement de la métropole nement. « Je crois que la CAQ
loin à une association qui en- de la Sécurité publique, selon gouvernementale au For um (FIRM) : envergure de l’événe- est en train de se positionner Le Devoir
A 4 L E D E V O I R , L E J E U D I 1 1 A O Û T 2 0 1 6

ACTUALITÉS
De l’horloge
biologique
des tournesols
Des chercheurs prouvent que
l’héliotropisme des jeunes plants
est dicté par un cycle circadien
PAULINE GRAVEL maximale vers l’ouest à la tom-
bée du jour, et les plants em-

Iquelplus
n’y a probablement pas de
fidèle adepte du soleil
le jeune tour nesol qui,
pruntaient des directions com-
plètement erratiques durant la
nuit », af fir ment les cher-
jour et nuit, suit la course de cheurs. Par contre, quand
cet astre vital. Une équipe de ceux-ci ont réintroduit un cy-
chercheurs des universités de cle de 24 heures, les plants ont
Californie à Davis et à Berke- retrouvé leur trajectoire noc-
ley ainsi que de V irginie a turne normale.
percé le mystère de la fasci- Alors qu’ils cherchaient à
nante danse solaire des tour- comprendre comment le tour-
nesols, appelée héliotropisme, nesol par vient à se mouvoir,
laquelle est en grande partie les biologistes ont d’abord ob-
r ythmée par une horloge cir- servé une réduction graduelle
cadienne, interne à la plante. de l’amplitude des mouve-
En vertu de ce phénomène ments héliotropiques des tour-
d’héliotropisme, les pousses, les nesols à mesure que les plants
feuilles et la tête des jeunes atteignaient leur maturité et
plants de tournesol sont tour- que leur croissance ralentis-
nés vers l’est à l’aube et vers sait. Ils ont ensuite montré que
l’ouest au crépuscule. Durant la l’allongement de la tige durant
nuit, les organes aériens de la la croissance était le facteur
plante font le chemin inverse, se moteur de l’héliotropisme, et
réorientant à nouveau vers l’est, ce, à l’aide de tournesols nains
pour être fin prêts à capter les produisant très peu d’hor-
BEN BLACKMAN UC BERKELEY premiers rayons du soleil. Les mones de croissance.
Contrairement aux jeunes plants qui suivent la course du soleil par héliotropisme, les fleurs des tournesols matures ne changent pas chercheurs ont d’abord Lorsqu’ils ont traité ces
d’orientation et font toujours face à l’est. confirmé que l’héliotropisme fa- plants nains — ne manifestant
vorise la croissance de la plante, aucun héliotropisme — avec
car, lorsqu’ils ont immobilisé les l’hormone de croissance dont ils

AVIS LÉGAUX ET APPELS D’OFFRES plants de tournesol à l’aide de ri-


gides tuteurs ou lorsqu’ils ont
fait pivoter les pots — contenant
chacun un plant — chaque soir
étaient privés, ces petits tourne-
sols ont vu leur tige s’allonger
et… se mouvoir selon un rythme
circadien. Les chercheurs ont
Canada COUR DU QUÉBEC vers l’est afin que la plante soit également suivi de très près la
Avis public – Assemblée publique de consultation Province de Québec Chambre civile
District de MONTREAL Division des petites créances tournée vers l’ouest au petit ma- croissance de la tige de jeunes
Localité MONTREAL 1 NOTRE-DAME EST tin suivant, ils ont mesuré une plants normaux, et ils se sont
MONTRÉAL (QC) H2Y 1B6
Téléphone : 514-393-2304 diminution de 10% de la surface alors aperçu que le côté oriental
PROJET DE RÈGLEMENT P-AO-322 MODIFIANT LE RÈGLEMENT CONCERNANT LA PROTECTION
des feuilles des plantes et de la de la tige, celui étant exposé au
DES ARBRES SUR LA PROPRIÉTÉ PRIVÉE ET PUBLIQUE DANS LE TERRITOIRE DE LA VILLE
AVIS PUBLIC DE NOTIFICATION biomasse totale produite par soleil, croissait rapidement du-
D’OUTREMONT (1168), LE RÈGLEMENT CONCERNANT LES PERMIS ET LES CERTIFICATS (articles 135 et 137 C.p.c.) ces plantes par rappor t aux rant le jour et très lentement
(1176), LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 1177 ET LE RÈGLEMENT CONCERNANT LES SECTION I – AVIS plants qui pouvaient suivre le en soirée et la nuit, tandis que
PLANS D’IMPLANTATION ET D’INTÉGRATION ARCHITECTURALE (1189) NOTAMMENT AFIN Avis est donné à :
DE PROCÉDER À LA CONCORDANCE AU SCHÉMA D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT
soleil à leur guise. le côté occidental de la tige
nom et dernière adresse connue numéro de dossier
DE L’AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL (RCG 14-029) DANICK MOQUIN, 1485 RUE BRÉBEUF, STE-CATHERINE, QC, J5C 1V7 500-32-152380-160 croissait pour sa par t lente-
AVIS PUBLIC est par les présentes donné aux personnes intéressées de l’arron- DIESEL RIOUX & FILS INC, 8155 CHAMP-D’EAU, MONTREAL, QC, H1P 1Y1 500-32-150769-166 Un répit la nuit ment durant le jour, mais plus
dissement d’Outremont et d’une zone contiguë à l’arrondissement d’Outremont de vous présenter au greffe de la Cour du Québec, Division des petites créances, du district de Montréal Dans un article paru dans la rapidement le soir. « Le taux de
dans les arrondissements de Côte-Des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, de Villeray– situé au 1 Notre-Dame Est # 1.04, Montréal, Qc., H2Y 1B6, dans les 30 jours afin de recevoir la demande dernière édition de la revue croissance plus élevé sur le côté
St-Michel–Parc-Extension, du Plateau-Mont-Royal, de Rosemont–La Petite-Patrie introductive d’instance en recouvrement d’une petite créance qui ya été laissée à votre attention.
et de Ville-Marie par la soussignée, Secrétaire de l’arrondissement d’Outremont : Vous devez répondre à cette demande dans le délai indiqué dans l’avis d’assignation qui l’accompagne, sans
Science, ces spécialistes de est de la tige par rappor t au
Que lors de sa séance ordinaire du 4 juillet 2016, le conseil d’arrondissement a quoi un jugement par défaut pourrait être rendu contre vous et vous pourriez devoir payer les frais de justice. biologie végétale et molécu- côté ouest durant le jour permet
adopté un projet de règlement intitulé : « Règlement modifiant le règlement SECTION II - INFORMATIONS RELATIVES À LA PUBLICATION laire affirment que la réorien- à l’apex [sommet] de la pousse
concernant la protection des arbres sur la propriété privée et publique dans le ter- Le présent avis est publié aux termes d'une ordonnance rendue le 9 août 2016 par le greffier dans les tation des jeunes tournesols principale de se mouvoir gra-
ritoire de la ville d’Outremont (1168), le Règlement concernant les permis et les cer- dossiers portant les numéros ci-haut mentionnés.
tificats (1176), le Règlement de zonage numéro 1177 et le Règlement concernant
durant la nuit, soit en l’ab- duellement d’est en ouest. Puis,
Il ne sera pas publié à nouveau, à moins que les circonstances ne l’exigent.
les plans d’implantation et d’intégration architecturale (1189) notamment afin de sence de tout signal lumineux le soir, le taux de croissance plus
SECTION III - INFORMATIONS FINALES
procéder à la concordance au Schéma d’aménagement et de développement de Montréal, le 9 août 2016 évident de l’environnement, élevé sur le côté ouest de la tige
l’agglomération de Montréal (RCG 14-029) » (P-AO-322).
Hizia Hadj-Attou suggère for tement que la conduit cette fois l’apex à faire
Ce projet de règlement vise à assurer la concordance au schéma d’aménagement Greffière de la Cour du Québec plante est dotée d’une horloge face à l’est à l’aube », expliquent
et de développement de l’agglomération de Montréal (RCG 14-029) ainsi qu’au
document d’accompagnement indiquant la nature des modifications réglemen-
biologique interne. Les scienti- les auteurs dans leur article.
Cet avis est par la présente don-
taires à apporter aux plans et aux règlements d’urbanisme. Il vise également à Appel d’offre né que le Groupe de planifica-
fiques ont été convaincus de
apporter d’autres modifications réglementaires connexes. tion et de développement en ver- l’existence d’une telle horloge Immaturité
UNE ASSEMBLÉE PUBLIQUE DE CONSULTATION sera tenue, concernant ce projet de règle- tu de la Loi sur les compagnies quand, après avoir exposé de Dans la nature, seuls les
(Québec) et ayant au siège sur
ment, le lundi 29 août 2016, à 19 heures à la salle du conseil d’arrondissement,
la rue Monkland demandera au jeunes plants à un éclairage jeunes plants de tournesol se
530, avenue Davaar à Outremont, conformément aux dispositions de la Loi sur
l’aménagement et l’urbanisme (R.L.R.Q., c. A-19.1). AMÉNAGEMENT DU PARC DE LA MAISON
Registraire des entreprises du fixe, installé au zénith, ils ont meuvent par héliotropisme.
Québec la permission de se dis- obser vé que ces derniers ont Quand les plants atteignent
BRIGNON-DIT-LAPIERRE
Au cours de cette assemblée publique de consultation, la mairesse de l’arron- soudre.
dissement ou tout autre membre du conseil désigné par elle expliquera le pro- CONTRAT No 976 continué à pivoter vers l’ouest leur stade final de développe-
jet de règlement ainsi que les conséquences de son adoption et entendra les AVIS DE durant le jour et à se reposi- ment, soit la floraison, ils ces-
Des soumissions dans des enveloppes scellées CLÔTURE D'INVENTAIRE
personnes qui désirent s’exprimer à ce sujet. portant inscription: « SOUMISSION 976 – AMÉNAGEMENT Prenez avis de la clôture de l'in- tionner vers l’est durant la nuit sent de suivre la course du so-
DU PARC DE LA MAISON BRIGNON-DIT-LAPIERRE » et adressées
Ce projet de règlement ne contient aucune disposition propre à un règlement
à la secrétaire de l’arrondissement de MontréalNord,
ventaire des biens de la succes- pendant plusieurs jours d’affi- leil et adoptent pour toujours
susceptible d’approbation référendaire et vise l’ensemble du territoire de sion de Lucille BOUDRIAS, en
l’arrondissement.
Me Marie-Marthe Papineau, 4243, rue de Charleroi, son vivant domiciliée au 255, rue lée, et ce, en dépit de l’absence une position orientée vers
Toute personne intéressée peut consulter ce projet de règlement au Secrétariat de
Montréal-Nord, H1H 5R5, seront reçues jusqu'à onze Guy, app. 104, Beauharnois, de tout signal lumineux direc- l’est. Cette orientation leur
heures (11 h), le 6 septembre 2016.
l’arrondissement d’Outremont situé au 543, chemin de la Côte Sainte-Catherine,
Québec, J6N 0C7, décédée le tionnel. Autre preuve de la procure un avantage écolo-
Lesdites soumissions seront ouvertes, publiquement, 23 mai 2016, lequel inventaire
à Outremont, du lundi au jeudi de 8 h à 16 h 30 et le vendredi de 8 h à 13 h. immédiatement après l’échéance du délai prévu peut être consulté par les inté- présence de cette horloge in- gique, soulignent les cher-
Montréal, ce 11 août 2016 pour leurs présentations, à la salle du conseil ressées à l'étude de la notaire ter ne : la vitesse du mouve- cheurs, qui ont obser vé que
d’arrondissement, au 4243, rue de Charleroi, en soussignée au 185, boul. Saint- ment de réorientation vers les fleurs faisant face à l’est
Me Marie-France Paquet, avocate présence des soumissionnaires désireux d’y assister. Jean-Batiste, suite 300B, Châ-
Secrétaire de l’arrondissement
Renseignements : M. Ahmed Yasmi, teauguay, Québec, J6K 3B4. l’est des têtes des jeunes étaient visitées le matin cinq
agent d’approvisionnement niveau II, Me Geneviève Banville, notaire. plants durant les nuits du sols- fois plus souvent par les polli-
APPEL D’OFFRES PUBLIC à l’adresse électronique suivante : tice d’été (16 heures de lu- nisateurs que celles exposées
appelsdoffres.mtlnord@ville.montreal.qc.ca
mière et 8 heures d’obscu- à l’ouest, et ce, vraisemblable-
Documents : Les documents relatifs à cet appel
d’offres seront disponibles à partir du 11 août
AVIS rité) était plus rapide que du- ment parce qu’elles se ré-

Des soumissions sont demandées et devront être reçues


2016. Les personnes et les entreprises intéressées
par cet appel d’offres peuvent se procurer les LÉGAUX rant les nuits d’automne
(12 heur es de lumièr e et
chauffent beaucoup plus rapi-
dement le matin.
avant 11 h à la date ci-dessous, au comptoir Accès
Ville-Marie situé au 800, boulevard De Maisonneuve Est,
documents de soumission en s’adressant au SÉAO
en communiquant avec un des représentants par & APPELS 12 heures d’obscurité). Quand les chercheurs ont ré-
17e étage, Montréal H2L 4L8, pour :
Appel d’offres : VMP-16-025 Aménagement d’un jeu
téléphone au 1-866-669-7326 ou au 514-856-6600,
ou en consultant le site Web www.seao.ca.
Les documents peuvent être obtenus au coût
D’OFFRES Un r ythme défini
chauf fé les fleurs orientées
vers l’ouest à l’aide de petits ra-
Les chercheurs ont prouvé diateurs portatifs afin d’imiter
d’eau et des sentiers Parc Julia-Drummond
Date d’ouverture : 26 août 2016
établi par le SÉAO. HEURES DE TOMBÉE que l’héliotropisme des jeunes les fleurs exposées au soleil le-
Chaque soumission devra être accompagnée d’un
Dépôt de garantie : Cautionnement de 10 %. cautionnement de soumission au montant de 10 % de Les réservations plants de tournesol est gou- vant, elles ont reçu la visite
Documents : Les documents relatifs à cet appel d’offres la valeur totale de la soumission et de lettres doivent être faites verné par une horloge « circa- d’un plus grand nombre de pol-
seront disponibles à compter du 11 août 2016 par le garantissant l’émission d'un cautionnement d’exécution
biais du Système électronique d’appel d’offres (SÉAO) et d’un cautionnement pour gages, matériaux avant 16h00 dienne » — c’est-à-dire ayant linisateurs, qui est néanmoins
en communiquant avec des représentants par télé- et services. pour publication un rythme de 24 heures — et demeuré moindre que pour les
phone au 1 866 669-7326 ou au 514 856-6600, ou en La Ville ne s'engage à accepter ni la plus basse, ni deux (2) jours non pas seulement par les si- fleurs montrant leur visage à
consultant le site internet www.seao.ca. Les documents aucune des soumissions reçues, et ce, sans obligation plus tard.
peuvent être obtenus au coût établi par le SÉAO. d’aucune sorte envers le ou les soumissionnaires.
gnaux lumineux de l’environne- l’est. Encore une fois, mère Na-
Renseignements : vm-appeldoffres@ville.montreal.qc.ca À Montréal, arrondissement de Montréal-Nord Publications ment, en exposant les plants à ture fait des mer veilles pour
Pour être considérée, toute soumission doit être pré- Ce 11 août 2016 du lundi: un cycle de 30 heures, soit promouvoir la reproduction de
sentée sur les formulaires préparés à cette fin par Marie-Marthe Papineau, avocate Réservations 20 heures de lumière et cette magnifique fleur qui a
l’arrondissement de Ville-Marie et placée dans une Secrétaire d'arrondissement avant 10 heures d’obscurité. Sous un tant inspiré Van Gogh.
enveloppe cachetée portant l’identification fournie
en annexe du document d’appel d’offres. Les sou- 12 h 00 tel régime, « les plants n’attei-
missions reçues seront ouvertes publiquement le vendredi gnaient plus leur inclinaison Le Devoir
immédiatement après l’expiration du délai fixé pour
leur réception. Publications
L’arrondissement de Ville-Marie ne s’engage à du mardi:
accepter ni la plus basse ni aucune des soumissions Réservations
reçues et n’assume aucune obligation envers le ou avant
les soumissionnaires.
16 h 00
Montréal, le 11 aoû 2016
AVIS À TOUS NOS le vendredi
Me Domenico Zambito
Le Secrétaire d’arrondissement ANNONCEURS
Veuillez, s’il vous Tél.:
plaît, prendre
connaissance de 514-985-3344
votre annonce et Fax:
514-985-3340
nous signaler
immédiatement
toute anomalie qui
s’y serait glissée. Sur Internet :
www.ledevoir.com/services-
En cas d’erreur de et-annonces/avis-publics
l’éditeur, sa www.ledevoir.com/services-
responsabilité se et-annonces/appels-d-offres
limite au coût de la
parution. Courriel :
avisdev@ledevoir.com
PASCAL PAVANI AGENCE FRANCE-PRESSE
L E D E V O I R , L E J E U D I 1 1 A O Û T 2 0 1 6 A 5

ACTUALITÉS
ARCHÉOLOGIE
La GRC arrête
un suspect après
Relance du débat une « menace
sur le peuplement terroriste
potentielle »
de l’Amérique La Gendarmerie royale du Ca-
nada (GRC) a annoncé mer-
credi soir avoir arrêté un sus-
pect en matinée en raison de
La thèse dominante était craintes liées à une possible at-
taque terroriste. «Plus tôt au-
celle d’hommes venus d’Asie jourd’hui, la GRC a reçu de l’in-
formation crédible indiquant
en empruntant à pied un corridor une menace terroriste
potentielle», a indiqué le service
LAURENCE COUSTAL de police dans un communiqué
à Paris conser vés au sein des sédi- envoyé aux médias. «Un sus-
ments de l’ancien corridor. pect a été identifié et les mesures

C omment les premiers Ils ont ainsi recréé le ta-


hommes sont-ils arrivés en bleau complet de son écosys-
Amérique? Le débat au sein de tème, montrant quand et com-
appropriées ont été prises afin de
s’assurer qu’il n’y ait aucun dan-
ger pour la sécurité publique.»
la communauté scientifique a ment la flore et la faune y ont La GRC n’a pas fourni de dé-
été relancé mercredi par des émergé. tails supplémentaires. Elle a af-
chercheurs qui réfutent l’idée « Au lieu de chercher l’ADN firmé prendre les menaces à la
communément admise d’un de certaines espèces spécifiques, sécurité des citoyens «très au
passage par un corridor du dé- nous avons tout séquencé, des sérieux». Le lieu exact de l’ar-
troit de Béring, privilégiant l’hy- bactéries aux animaux », ex- restation demeure inconnu.
pothèse de la côte Pacifique. plique Eske Willerslev. Le Devoir
Anthropologues et archéo- « C’est incroyable ce que nous
logues se divisent depuis de avons sor ti de tout cela. Nous
nombreuses années sur le avons trouvé des traces de pois-
Énergie Est :
peuplement du continent amé- sons, d’aigles, de mammifères et
ricain. Quand les premiers mi- de plantes », ajoute-t-il.
les Micmacs inquiets
grants sont-ils arrivés ? Par où Selon les chercheurs, la Saint-Jean — Les communau-
et de quelle façon ? Les opi- steppe n’a commencé à se for- tés micmaques du Nouveau-
nions divergent. mer qu’il y a environ Brunswick se sont dites
Jusqu’à maintenant, 12 600 années, suivie préoccupées, mercredi, par
la thèse dominante Le corridor rapidement par l’ap- les violations de leurs droits
était celle d’hommes parition d’animaux WIN MCNAMEE AGENCE FRANCE-PRESSE ancestraux que pourrait en-
venus d’Asie en em- était certes tels que le bison, le La mairesse de la ville de Baltimore, Stephanie Rawlings-Blake (au centre), a tenu une conférence traîner la construction de
pr untant à pied un mammouth laineux de presse mercredi, en compagnie du commissaire de la police municipale, Kevin Davis (à gauche) l’oléoduc Énergie Est. Le
cor ridor, qui s’est sorti des ou le campagnol. et de la responsable de la division des droits civils au ministère de la Justice, Vaita Gupta. chef de la Première Nation
formé lorsque deux glaces, mais il Mais avant cette Eel Ground, George Ginnish,
énormes glaciers cou- date, rien! Le corridor a témoigné aux audiences pu-
vrant le Canada actuel n’hébergeait était donc incompati- BALTIMORE bliques de l’Office national
ont reculé. Ce pas- ble avec un si long de l’énergie (ONE) sur le
sage d’environ 1500 pas encore
kilomètres de long,
voyage. « Avant cette
date, il n’y avait absolu-
qui reliait la Sibérie les ressources ment pas de plantes ou
et l’Alaska, est au- indispensables d’animaux », explique
La police montrée du doigt projet Énergie Est, qui se dé-
roulent à Saint-Jean. Il s’ex-
primait au nom de neuf com-
munautés micmaques de l’est
jourd’hui noyé sous à l’AFP Mikkel Pep- et du nord du Nouveau-
le détroit de Béring. à ces dersen, de l’Université Le ministère de la Justice dénonce de pratiques illégales Brunswick. Celles-ci s’inquiè-
Mais tout semble de Copenhague, coau- tent des conséquences envi-
remis en cause par chasseurs-
une étude publiée
mercredi dans la re- cueilleurs
teur de l’étude.
Route pacifique
W ashington — La police de Baltimore a été
sévèrement critiquée mercredi par le mi-
nistère de la Justice pour avoir utilisé depuis
policiers de Baltimore « enfreignent la Constitu-
tion ou la législation fédérale ».
ronnementales qu’entraîne-
rait le projet s’il se concré-
tise, notamment sur les bas-
vue scientifique britan- Cette découver te plusieurs années des techniques de maintien Anticonstitutionnelles sins hydrauliques et les
nique Nature. D’après une fait donc pencher la balance de l’ordre illégales, dont la communauté noire a Le ministère a mis en lumière des « interpel- traverses de cours d’eau.
équipe de chercheurs interna- vers une autre hypothèse défen- été particulièrement victime. lations, fouilles et arrestations anticonstitution- La Presse canadienne
tionaux, les premiers migrants, due par certains scientifiques : « Les comportements et pratiques habituelles nelles ». Selon Mme Gupta, seulement 3,7 % des
qui ont foulé le sol du Nouveau une voie initiale de migration
Monde il y a plus de 13 000 ans, qui longerait le Pacifique depuis
que nous avons découver ts résultent de défail-
lances systémiques perdurant de longue date au
plus de 300 000 interpellations de piétons sur-
venues entre 2010 et mai 2015 ont entraîné un
Voitures
n’auraient pu survivre sur cette l’Alaska. «Cela semble désormais
route. D’autant que, selon de le scénario le plus probable», es-
sein de la BPD », la police de Baltimore (Mary-
land, Est), a déclaré Vaita Gupta, responsable
procès-verbal ou une arrestation.
« La plupart de ces interpellations et fouilles en
électriques : faut-il
nombreux archéologues, cette time Eske Willerslev.
peuplade serait même arrivée Cette voie était d’ailleurs
de la division des droits civils au ministère de la
Justice (DoJ).
ayant résulté n’avaient pas de justification au re-
gard de la Constitution », a-t-elle relevé. Surtout,
offrir des remises?
plus tôt qu’on ne le pense. sans doute la plus rapide et le rapport dénonce « la mise en œuvre de straté- Ottawa — Des hauts fonction-
Il y a 13 000 ans, le corridor per mettait aux premiers Le cas Gray gies de maintien de l’ordre qui entraînent des dis- naires à Transports Canada
était cer tes sor ti des glaces, hommes de se nour rir aisé- Cette enquête a été lancée après la mort de parités graves et injustifiées dans le taux d’inter- concluent que la meilleure fa-
mais il n’hébergeait pas en- ment en exploitant les res- Freddie Gray, un jeune Noir de 25 ans qui avait pellations, de fouilles et d’arrestations de Noirs ». çon de convaincre les
core les ressources indispen- sources de la mer, comme ils été placé dans un fourgon de police le 12 avril Près de 44 % des interpellations sont sur ve- consommateurs d’acheter un
sables à ces chasseurs-cueil- savaient très bien le faire. 2015 pour être emmené au poste. nues dans « deux petits quartiers à prédominance véhicule électrique, c’est de
leurs : animaux, végétaux ou « Nous savons qu’il n’y avait Le jeune homme a subi, dans des circons- noire qui n’hébergent que 11 % des habitants de la leur proposer une remise en
bois nécessaire pour faire du pas de glace et que cela était tances qui n’ont jamais été clairement établies, ville », a remarqué Mme Gupta, citant l’exemple espèces ou un incitatif fiscal.
feu et fabriquer des outils, font donc possible, note Mikkel Pep- une fracture des vertèbres cer vicales lors du d’un homme noir contrôlé trente fois en moins Par contre, ces hauts respon-
valoir ces spécialistes. dersen. Mais il nous manque transpor t. Il a succombé à ses blessures le de quatre ans sans qu’aucun procès-verbal ni ar- sables, qui planchent sur des
« Même si le couloir s’est ou- encore la preuve. » 19 avril. restation ne s’ensuivent jamais. Le rapport note stratégies de lutte contre les
vert il y a 13 000 ans, il a fallu Les indices permettant de Mais l’enquête du DoJ ne por tait pas sur également un « usage excessif de la force » et des changements climatiques
plusieurs centaines d’années corroborer cette théorie sont cette af faire directement. En présentant à la « représailles envers les personnes exerçant [un dans le secteur des trans-
avant qu’il ne soit possible de par ticulièrement dif ficiles à presse un rapport de 164 pages élaboré en 14 mode] d’expression protégé par la Constitution ». ports, estiment qu’il ne fau-
l’utiliser », explique dans un trouver, car le niveau de l’océan mois, Mme Gupta a relevé que les habitudes de De plus, les enquêteurs du ministère font drait pas trop attendre de mi-
communiqué Eske Willerslev, a monté d’environ 66 mètres la police de cette ville portuaire avaient « profon- part de leurs « inquiétudes » concernant la sécu- racles des sommes prévues
de l’Université de Cambridge, depuis cette période, immer- dément altéré la confiance mutuelle entre la rité des personnes transportées et les « défail- cette année dans le budget du
coauteur de l’étude. geant la plupart des premiers BPD et la communauté qu’elle sert ». lances » dans les enquêtes sur les agressions ministère pour inciter les
Pour arriver à cette conclu- lieux côtiers d’habitation. Les enquêteurs du ministère sont remontés sexuelles. consommateurs à faire l’essai
sion, les chercheurs ont ana- jusqu’à 2010. Ils ont conclu qu’il est « raisonna- d’un véhicule électrique.
lysé l’ADN des éléments Agence France-Presse ble de penser » que les pratiques routinières des Agence France-Presse La Presse canadienne

Téléphone: 514-985-3322
Télécopieur: 514-985-3340 LES PETITES ANNONCES Courriel:
petitesannonces@ledevoir.com AVIS DE DÉCÈS
165 165 170
160 Pour une publication
HORS FRONTIÈRES EUROPE
APPARTEMENTS ET PROPRIÉTÉS À LOUER PROPRIÉTÉS À LOUER À LOUER
section décès dans
Le Mémoriel Promotion spéciale
LOGEMENTS À LOUER 1855, rue Du Havre, Montréal, Qc, H2K 2X4

DISCRIMINATION
PARIS VII - XV Champ-de-Mars
Site exceptionnel - 2 1/2 rénové 08
Tt équipé, très ensoleillé. Sur jardin
Sem/mois 514 272-1803
Tél: 514 525-1149
Téléc.: 514 525-7999
necrologie@lememoriel.com
Petites annonces
INTERDITE
La Commission des droits de la
personne du Québec rappelle que PROVENCE Pour les annonces textes de 5 lignes et moins
lorsqu'un logement est offert en lo- Vallée du Rhône
cation (ou sous-location), toute per-
sonne disposée à payer le loyer et
Maison de village dans le
quartier médiéval de Nyons. 7 jours de parution :
à respecter le bail doit être traitée 2 c.c. 2 s. de b. Toute équipée.
en pleine égalité, sans distinction,
exclusion ou préférence fondée sur
Terrasse ensoleillée. Internet.
www.bonnevisite.ca/nyons
100 $
la race, la couleur, le sexe, la gros- mariehalarie@gmail.com
sesse, l'orientation sexuelle, l'état 307 Pour les encadrés
civil, l'âge du locataire ou de ses
enfants, la religion, les convictions LIVRES ET DISQUES
politiques, la langue, l'origine ethni-
*Librairie Bonheur d'Occasion*
À l’achat
que ou nationale, la condition so-
ciale, le handicap ou l'utilisation
d'un moyen pour pallier ce handi-
achète à domicile livres de qualité
en tout genre. 514 914-2142
de deux obtenez le
1317, ave du Mont-Royal Est
cap.
515
troisième gratuitement
MILE END - LAURIER OUEST
Beau grand 6 1/2 chauffé, ensol.,
très propre, 3e étage, balcons.
Réf. requises. AOÛT. 1 600 $
INFORMATIQUE ET BUREAUTIQUE Pour information
514-272-5683 ou 514-737-3563
Votre PME paie trop cher ses
Téléphone : 514 985-3322
télécommunications? Courriel : petitesannonces@ledevoir.com
Me Julien Valois-Francoeur
514-667-4860

LES PETITES ANNONCES 564


DÉCORATION INTÉRIEURE
564
DÉCORATION INTÉRIEURE
564
DÉCORATION INTÉRIEURE
DU LUNDI AU VENDREDI
DE 8H30 À 17H00
Pour placer, modifier ou annuler votre
annonce, téléphonez avant 14 h 30
BAIN EN BOIS AVIS À TOUS NOS
pour lʼédition du lendemain. 100 % QUÉBEC ANNONCEURS
ARTECO INC
Téléphone: 514-985-3322 Veuillez, sʼil vous plaît, prendre
connaissance de votre annonce et
Télécopieur: 514-985-3340
arteco.ca
438.397.1560 nous signaler immédiatement toute
arteco.inc@gmail.com anomalie qui sʼy serait glissée.
petitesannonces@ledevoir.com
Conditions de paiement : cartes de crédit LE DEVOIR ne sera pas responsable
PARCE QUE VOUS des erreurs répétées.
s r r TM

ÊTES UNIQUE Merci de votre attention.


A 6 L E D E V O I R , L E J E U D I 1 1 A O Û T 2 0 1 6

EDITORIAL
ÉNERGIE EST
FONDÉ PAR HENRI BOURASSA LE 10 JANVIER 1910 › FAIS CE QUE DOIS !

L’impartialité Directeur BRIAN MYLES


Rédactrice en chef LUCE JULIEN
Vice-présidente, développement CHRISTIANNE BENJAMIN
Vice-présidente, ventes publicitaires LISE MILLETTE

de l’ONE en jeu Directeur des finances STÉPHANE ROGER


Directrice de l’information MARIE-ANDRÉE CHOUINARD
Directeur de l’information numérique FLORENT DAUDENS
Adjoints PAUL CAUCHON, JEAN-FRANÇOIS NADEAU, DOMINIQUE RENY, LOUISE-MAUDE RIOUX SOUCY
Directeur artistique CHRISTIAN TIFFET
Les audiences sur le pipeline Énergie Est commencent à peine Directeur de la production CHRISTIAN GOULET
que l’Of fice national de l’énergie (ONE) doit faire face à une
méfiance renouvelée de la part des opposants au controversé
projet et par la faute de deux de ses commissaires assignés au
dossier. Comment croire à leur impartialité après qu’ils ont eu
des rencontres privées avec de futurs inter venants et Jean
Charest, alors consultant auprès de TransCanada ?

e gouvernement libéral a beau avoir apporté

L
des modifications au processus d’évaluation
environnementale de plusieurs projets de pipe-
lines, il reste qu’il se déroule toujours en vertu
de la loi adoptée sous les conser vateurs, une
loi entachée par un préjugé systémique en fa-
veur des promoteurs.
Ces projets soulèvent une forte opposition,
et celle des Québécois à celui d’Énergie Est
n’est pas isolée. Des municipalités, des ci-
toyens, des bandes autochtones, des groupes environnemen-
taux s’inquiètent aussi au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-
Écosse, en Colombie-Britannique. Le dernier déversement en
Saskatchewan ne fait rien pour les rassurer.
L’ONE se défend de tout parti pris, mais il lui re-
vient d’en faire la preuve. Il doit laver plus blanc
que blanc. Ce n’est malheureusement pas ce qui
s’est produit dans le dossier d’Énergie Est et, n’eût
été les révélations du National Observer la se-
maine dernière, on n’aurait rien su de ces rencon-
tres privées tenues à Montréal en janvier 2015.
La rencontre avec M. Charest a eu lieu à la de-
MANON mande du commissaire Jacques Gauthier. Ce
CORNELLIER dernier s’y est présenté avec la commissaire
Lyne Mercier et le président de l’ONE, Peter
Watson, tous nommés par les conservateurs. Deux fonctionnaires
les accompagnaient. À l’ONE, on affirme qu’on ignorait à l’époque
que M. Charest conseillait TransCanada. S’en sont-ils assurés?
L’ONE a aussi nié qu’il ait été question d’Énergie Est. Ce dont
on s’est excusé par la suite, car, selon les courriels et notes obte-
nus par le National Observer en vertu de la Loi d’accès à l’informa-
tion, M. Gauthier voulait précisément discuter «des grands enjeux
qui toucheront le Québec au niveau pétrolier (Énergie Est, etc.) ».
Les commissaires ont aussi eu des rencontres avec le maire de
Montréal, Denis Coderre, des élus municipaux, des représentants
du milieu des affaires. Chaque fois, Énergie Est était au menu, se-
lon les notes des fonctionnaires. L E T T R E S
◆ ◆ ◆
L’ONE est un organisme de réglementation fédéral indépen- loi 105 qui a la « réussite scolaire » pour
dant qui agit comme un organisme quasi judiciaire. Il est tenu à L’école est gratuite, dit naires ou des calculatrices) allaient à l’en-
contre de la loi provinciale qui garantit la principal objectif.
l’impartialité et à l’apparence d’impartialité. Les commissaires se Étant donné que, malheureusement,
doivent de faire preuve d’une réserve proche de celle d’un juge. la Loi. Elle devrait l’être. gratuité de l’école primaire et secondaire.
Notons à ce propos les commentaires de le Québec a un taux de décrochage sco-
Cela ne veut pas dire qu’ils ne peuvent avoir des rencontres for- laire très élevé, le premier ministre, Phi-
melles ou informelles avec des gens de l’industrie ou de la commu- Vraiment. la Fédération des comités de parents du
Québec rapportés dans l’article « Quand lippe Couillard, et le ministre de l’Éduca-
nauté. Même les juges en ont, mais en vertu de règles claires. Dif- Les parents québécois devront bientôt les factures s’additionnent », Le Devoir, tion, Sébastien Proulx, devraient scruter
ficile de croire, dans ces conditions, que le code de conduite des s’acquitter de toutes sortes de dépenses 22 août 2015. à la loupe les dépenses relatives à l’ad-
commissaires est moins strict que celui des employés de l’Office, pour l’éducation de leurs enfants. Du ma- C’est une question d’équité. Certains ministration et à la gestion des commis-
qui, eux, n’ont pas à prendre de décisions quasi judiciaires. tériel scolaire aux dif férents ser vices parents ne peuvent pas payer cer tains sions scolaires, et éliminer les frais de
Au sujet des rencontres avec les parties prenantes, le code des em- éducatifs, ces frais sont en constante ser vices pour leurs enfants, comme une scolarité.
ployés précise qu’«à moins qu’il ne s’agisse d’une réunion informelle et augmentation. activité sportive parascolaire ou une sor- Chris Eustace
SANS RAPPORT [nous soulignons] avec une question qui sera portée Malheureusement, la hausse annuelle tie éducative. Montréal, le 9 août 2016
devant l’Office, il faut dresser un ordre du jour et un procès-verbal de la de ces frais a dépassé le taux de l’infla- Aucun enfant ne devrait être privé
réunion et les verser aux dossiers de la Gestion de l’information et tech-
nologie. […] Grâce au procès-verbal, [l’Office] pourra prouver que la
tion. D’ailleurs, ces der niers varient
grandement d’un endroit à l’autre de la
d’une activité éducative en raison de fac-
teurs socioéconomiques. Bien que la
L’effet
discussion a été confinée aux sujets inscrits à l’ordre du jour.»
On ajoute qu’«en raison du caractère confidentiel du processus dé-
province, car ils sont prélevés par les
commissions scolaires et les écoles. Les
réussite scolaire soit impor tante dans
un système éducatif sain, la par ticipa-
Normandeau-Pygmalion
cisionnel de l’Office et de l’importance pour celui-ci d’être vu comme dépenses scolaires représentent un far- tion à des activités parascolaires l’est Bien sûr, les « groupies pantelants » al-
étant équitable et impartial, certains types de réunion devront être deau inutile sur le budget de plusieurs tout autant. liés aux militants libéraux gaspésiens dé-
approuvés au préalable.» Celles de janvier 2015 l’ont-elles été? familles, puisque l’éducation publique À l’école secondaire, que ce soit par sirent, sans retenue, soutenir Mme Nor-
La ministre fédérale de l’Environnement et du Changement devrait être gratuite de la maternelle à leur engagement dans le club de l’envi- mandeau à travers une campagne de fi-
climatique, Catherine McKenna, a évité de se prononcer sur la cinquième année du secondair e, ronnement, le comité de rédaction de l’al- nancement pangaspésienne pour ainsi
cette controverse, déclarant simplement qu'« on doit avoir comme le prescrit la Loi sur l’instr uc- bum annuel ou le conseil étudiant, les créer un fonds de défense. Voilà bien un
confiance en notre système, on doit avoir confiance en nos institu- tion publique. élèves apprennent à contribuer au bien- ef fet Pygmalion bien structuré dans ce
tions, et nous devons nous assurer qu’on a des décisions qui sont Rappelons que, quelques années plus être de la société. soutien.
tôt, des parents québécois souhaitaient in- Le gouver nement du Québec s’est D’autre part, si c’était un jeune mécani-
indépendantes ». Un message aux citoyens, suppose-t-on, mais
tenter une action collective contre les courageusement lancé dans une ré- cien inconnu de la population gaspé-
aussi, espérons-le, un avertissement à l’ONE. commissions scolaires de la province en forme majeure des commissions sco- sienne qui devait subir des frais judi-
La confiance, ça se mérite. À l’ONE de l’inspirer. L’Office se doit raison des dépenses annuelles liées à laires en vue de moderniser notre sys- ciaires aussi importants, les Gaspésiens
donc de dissiper les doutes en relevant de leurs fonctions ces com- l’achat de matériel éducatif. tème d’éducation publique. Le mois pro- afficheraient-ils la même sympathie ?
missaires le temps de faire toute la lumière sur ces rencontres pri- Ils soutenaient que ces frais (pour des chain, le gouvernement libéral tiendra Michel Beaumont
vées et de rendre publique toute l’information qu’il détient à leur instr uments de musique, des diction- des audiences publiques sur le projet de Québec, le 9 août 2016
sujet. Il en va de la crédibilité de ces audiences.

L I B R E O P I N I O N

L’État devra agir à propos des allergies alimentaires au restaurant


JEAN-PIERRE MAR TEL porté d’urgence aux soins intensifs de l’hôpi- d’être dans le coma pendant deux jours, et ce, teurs ferroviaires a eu les conséquences catas-
Montréal tal, M. Canuel y fait un arrêt cardiaque le len- malgré le fait qu’il se trouvait aux soins intensifs. trophiques qu’on sait.
demain et tombe dans un coma qui durera En réalité, s’il a frôlé la mor t, c’est fonda- Et finalement, à Sherbrooke, l’incident dont il

L e 29 mai 2016, Simon-Pierre Canuel est atta-


blé au bistro Le Tapageur de Sherbrooke.
En donnant sa commande de tartare de bœuf à
deux jours. Il quitte l’hôpital moins d’une se-
maine plus tard.
mentalement parce ce qu’on s’est trompé de
tartare au restaurant. Sans cette erreur, rien
ne serait arrivé.
est question a provoqué la réaction décevante
de l’ARP. Conséquemment, l’État devra agir
puisque les restaurateurs sont, de toute évi-
son serveur, il lui précise qu’il est extrêmement Responsabilité De plus, on ne peut qu’être étonné de la réac- dence, incapables de s’imposer d’eux-mêmes
allergique aux fruits de mer et au saumon. En- Cette affaire a refait surface la semaine der- tion de l’Association des restaurateurs du Qué- des normes minimales de sécurité.
viron quinze minutes plus tard, il reçoit son tar- nière avec l’arrestation du ser veur. La suite bec (ARQ). Celle-ci suggère à ses cinq mille Voilà pourquoi je suggère l’imposition des
tare. Mais à la première bouchée, il se rend nous dira s’il a bien transmis l’information aux membres de refuser de servir les personnes al- mesures préventives suivantes au milieu de la
compte qu’il s’agit d’un tartare de saumon et cuisines, si le chef en a tenu compte et si le ser- lergiques ou, à défaut, de leur faire signer une restauration québécoise :
non de bœuf. veur a procédé à l’examen visuel du plat en cui- décharge de responsabilité. La formation obligatoire du personnel aux dan-
Cuite, la texture du bœuf est très différente sine avant le l’apporter en salle. Dans tous les En somme, au nom de ses membres, cette gers des réactions allergiques et l’enseigne-
de celle du saumon. Mais crues, leurs textures cas, le restaurateur est civilement responsable association réclame le droit à l’irresponsabilité ment des méthodes de réanimation cardio-
molles se ressemblent. Alors que les papilles de ses employés. Selon la jurisprudence cana- civile, ce qui signifie le droit de compromettre vasculaire.
gustatives de la langue ne goûtent que cinq sa- dienne, il en est exonéré seulement s’il peut impunément la vie des gens. La double vérification des mets appor tés aux
veurs de base (l’amer tume, le sucré, le salé, prouver que ses employés l’ont fait exprès clients allergiques.
l’acidité et l’umami), c’est après avoir avalé les pour lui nuire. Utopie La disponibilité d’une seringue d’Epipen dans
sucs de la mastication ou une bouchée — La nouvelle de l’arrestation du ser veur a Dans un monde idéal, les particuliers et les chacun des restaurants du Québec, et la vé-
lorsque les parfums remontent vers le nez — suscité une controverse sur les médias so- entreprises devraient être capables d’autodisci- rification régulière de sa date d’échéance
que le goût d’un mets se révèle véritablement. ciaux. Pour cer taines personnes, le client pline. Dans le vrai monde, il est souvent illu- (les dates de péremption ne sont jamais très
Malheureusement, dès qu’on avale quoi que porte une lourde responsabilité dans cette af- soire de s’y fier. éloignées).
ce soit, il est déjà trop tard pour la personne qui faire pour avoir oublié sa seringue d’Epipen Au XIX e siècle, l’État a imposé aux mi- À la Maison de Victor Hugo de la Place des
est allergique. La seringue d’Epipen du client dans sa voiture. nières des mesures d’échappement des gaz Vosges, à Paris, on possède un défibrillateur. Cet
est demeurée dans sa voiture. En quelques ins- S’il est vrai qu’une personne gravement aller- explosifs afin de prévenir les coups de grisou. appareil sert dans certains cas d’accidents vas-
tants, le gonflement interne de ses voies respi- gique devrait toujours transporter sur elle sa Parce qu’elles n’ont pas su le faire de leur culaires cérébraux. Chacun des musées apparte-
ratoires (l’angiœdème) apparaît : il est incapa- seringue d’Epipen, on doit savoir que la durée propre chef. nant à la Ville de Paris doit en posséder un.
ble de parler distinctement. d’action de l’épinéphrine est relativement Au Québec, après une multitude d’incendies, Dans ce musée, il est non seulement facile-
Le client est accompagné d’un médecin. Pen- courte alors que les symptômes d’allergie du- n’importe quel établissement est maintenant ment accessible au personnel, mais placé bien à
dant que celui-ci se hâte d’appeler les services rent beaucoup plus longtemps. obligé d’avoir sur place un extincteur chimique la vue du public. Comme pour rassurer les visi-
d’urgence, M. Canuel est incapable de respirer Voilà pourquoi l’épinéphrine administrée par et des gicleurs automatiques. teurs en leur disant : « Voyez comme votre vie
et s’affaisse au sol. Un autre médecin, présent les ambulanciers n’a pas empêché cette per- À Lac-Mégantic, la confiance aveugle du fé- est importante pour nous. » Puisse cet exemple
lui aussi, lui fait le bouche-à-bouche. Trans- sonne d’avoir un arrêt cardiaque le lendemain et déral à l’égard de l’autodiscipline des transpor- être utile aux restaurateurs du Québec.
L E D E V O I R , L E J E U D I 1 1 A O Û T 2 0 1 6 A 7

IDEES

ISTOCK
Avec son panorama enchanteur, l’île d’Orléans a été le lieu choisi par des dizaines d’amants du patrimoine qui y ont patiemment restauré une maison ancestrale avec science, amour et respect.

L’île d’Orléans, le souffle du pays


MICHEL LESSARD d’histoire et de traditions nous liant intensé- du patrimoine, gens d’affaires cultivés, même le tional pour son caractère rural, agricole, mari-
Historien, auteur de L’île d’Orléans : Aux sources ment aux provinces de France, la mère patrie. maire de Québec feu Jean-Paul L’Allier, avec qui time et villageois enraciné dans notre histoire
du peuple québécois et de l’Amérique française j’ai souvent jasé du sujet, se sont laissés séduire depuis 1635, date d’installation du premier co-
Bacchus par le caractère bucolique enraciné de la terre de lon. Il faut y appliquer la même sévérité de
our les Québécois, l’île d’Or- Oui, plusieurs maisons anciennes de l’île Bacchus, comme l’a désignée Jacques Cartier au contrôle du développement qu’on retrouve

P
léans demeure un pays sont à vendre, toutes de solides constructions XVIe siècle, et y ont pris maison. dans des lieux patrimoniaux similaires en
de sens. J’y ai souvent en bois, en brique et en pier re qui por tent France et ailleurs dans le monde, ce qui n’a
écouté les dieux jaser fort à la une âme enracinée, des œuvres qui marquent Musée à ciel ouvert malheureusement pas été toujours le cas de-
pointe d’Argentenay, l’au- le temps du pays, notre temps et qui parlent Tous ces gens ont vieilli en même temps et puis son classement comme lieu historique.
tomne, quand des milliers de fier té et du bonheur de respirer le large, veulent maintenant se rapprocher des ser-
d’oies jacassent dans le vent, en rappelant aussi que ces ancêtres tenaces et vices de santé, des institutions culturelles. Plu- Le souffle du pays
sous la pluie, et envahissent résistants ont dû s’inventer un cadas- sieurs veuves trouvent la maison Chaque village doit conserver son autonomie
les battures dans un paysage tre, une agriculture, un habitat res- Il faut grande. Les enfants ont fait leur vie administrative, chacun portant fièrement des
sauvage hors du temps. Je pectueux de la cadence climatique ailleurs. Les carrés exigent d’être en- particularités originales qui appartiennent au
connais des dizaines d’amants des étés et des hivers, mettre au marcher Saint- tretenus, on choisit de vendre. Un patrimoine immatériel de cette société, ce qui
du patrimoine, venus de partout au Québec, qui point des modes de chauf fage, des roulement normal du bâtiment quand n’empêche pas de regrouper certains services.
depuis 60 ans y ont patiemment restauré une véhicules et des vêtements pour ré- Jean et lire on suit la chaîne des titres d’un bien Oui, six municipalités ! Et les demandes de per-
maison ancestrale bicentenaire ou tricentenaire sister au froid, repenser les tech- comme dans dans les archives. mis doivent être traitées de façon prioritaire,
à grands frais, avec science, amour et respect, niques d’élevage et de conser vation Je connais plusieurs de ces passion- mais sans compromis à la loi et aux règlements
des projets familiaux. des aliments et du four rage ; en un grand livre nés qui quittent à regret leur bien, qui devraient être plus mordants.
Je connais également des terres ancestrales somme, nos aïeux de l’île ont inventé mais je connais également de jeunes Le marché de la revente est lent, c’est nor-
où la même lignée, depuis onze ou douze géné- un pays à notre mesure, dont nous son fabuleux couples, présentement engagés fébri- mal, tenant compte de la valeur des biens. Une
rations, occupe le lot des ancêtres, depuis des profitons aujourd’hui. lement dans une restauration. Et d’au- maison traditionnelle demeure une œuvre
siècles. Plus de 300 familles souches débar- Il faut marcher Saint-Jean et lire paysage bâti, tres qui ne quitteraient jamais leur d’art, pas un cornet de patates frites ! Les Qué-
quées de France s’y sont établies formant au- comme dans un grand livre son fabu- un des plus vieille maison, leurs jardins et leur vue bécois forment toujours un peuple fier. Nos
jourd’hui des descendances de plusieurs cen- leux paysage bâti, un des plus beaux imprenable. Il y aura toujours un mar- jeunes hommes d’affaires et nos professionnels
taines de milliers d’individus disséminés à tra- villages du Québec. Il faut traverser le beaux villages ché pour la maison de villégiature ou en début de carrière doivent souscrire à ces va-
vers le continent. chemin du Mitan pour se retrouver la maison historique permanente rem- leurs d’affirmation identitaire et reprendre le
Plusieurs habitants vous raconteront que égaré sur une autre planète. Partout du Québec plie de sens. souffle du pays dans des constructions solides,
souvent, l’été, des visiteurs s’ar rêtent, em- des clochers d’églises qui rappellent L’île d’Orléans doit contrôler avec ri- restaurées, mises au goût du jour, aux jardins
brassent le sol et repartent avec une bouteille que cette terre est chrétienne. À l’île, le Québec gueur son développement. Elle doit protéger aménagés pour y continuer une forme noble du
remplie de la terre bénie du premier arrivant. affirme par ses églises, ses presbytères, ses ci- ses activités agricoles et circonscrire en saison plaisir de vivre.
Les fraises et les pommes de l’île, les poi- metières, ses chapelles de procession, ses chaude la circulation automobile. Le nouveau Il faut écouter et réécouter l’émouvante chan-
reaux de Saint-François, le fromage Paillas- croix de chemin qu’il est un pays catholique. pont projeté ne doit jamais devenir une liaison à son Le tour de l’île de Félix Leclerc qui parle di-
son de Sainte-Famille, fruits et légumes, vins L’île a été reconquise par des urbains à la fin quatre voies, mais plutôt rester dans la modes- rectement au cœur pour vibrer au r ythme de
et liqueurs, des dizaines de produits du ter- des années cinquante dans un élan de fierté ja- tie. Autrement, on signe un arrêt de mort. cette terre sacrée protégée des dieux depuis
roir contiennent des ver tus magiques mar- mais connu antérieurement. Poètes, peintres, Depuis 1970, cette terre est devenue un terri- des millénaires et berceau d’une civilisation ori-
quées partout par un passé chargé de labeur, fonctionnaires, enseignants, journalistes mordus toire musée, un arrondissement historique na- ginale pleine d’énergie.

LA RÉPLIQUE › U RBANISME
Gentrification rime aussi avec meilleures conditions de vie
RENAUD BROSSARD s’enrichir grâce à l’augmenta- entre un prix jugé raisonnable de meilleure qualité, fera préci-
Porte-parole de Génération LE DÉCLENCHEUR tion de la valeur de leurs pro- et un prix jugé déraisonnable ? sément cela : 550 $ par mois.
trompée priétés. N’est-ce pas ce que Est-ce que cette « cassure » Ultimement, en subvention-
l’on souhaite voir arriver aux prendra en compte la taille du nant de la sorte, on annule l’as-
e récent texte de « Le problème avec la gentrification, c’est que la valeur des pro- populations des quartiers les logement et, si oui, est-ce pect progressif du marché lo-

L
M. Hugo Brossard priétés monte en flèche. Dans le meilleur des cas, il en résulte plus démunis ? Je ne crois pas qu’on la calcule en pieds car- catif dans ce quartier. Un indi-
nous présente cer- une augmentation du prix des loyers sans que les salaires sui- qu’il y ait le moindre individu rés, en nombre de pièces, ou vidu qui, sans avoir les plus
tains des problèmes vent. Dans le pire, le propriétaire réalisera qu’il ferait davan- qui souhaite ancrer la pau- est-ce un modèle hybride ? grands moyens financiers qui
les plus visibles as- tage de fric en créant des condos. » vreté, au lieu de créer la ri- Plus le calcul devient com- soient, souhaite avoir un ap-
sociés à la gentrifi- — Hugo Brossard, « Quand gentrification rime avec expro- chesse de tous. pliqué et plus il faudra de partement un peu plus douillet
cation. Une délocali- priation », Le Devoir, 5 août. En tentant de remédier aux temps à un citoyen ordinaire se voit potentiellement bloqué
sation de la population mène côtés négatifs qu’il relève, pour le calculer, tandis que parce qu’on a enlevé un ou
aussi à une délocalisation des mon collègue propose de dimi- plus le calcul est simple, deux barreaux à l’échelle de
ser vices ciblant cette popula- limité, tout comme il y a un des populations locales ; ils nuer les taxes des proprié- moins il prend en compte les prix. Quant à la qualité des lo-
tion, signifiant que les orga- nombre d’appar tements li- n’ont plus besoin d’aller taires offrant des loyers à des diverses réalités. Le même gements, s’il n’y a pas de mo-
nismes ressources n’ont d’au- mité, alors que la demande jusqu’au centre-ville et de pas- prix jugés raisonnables, ou en- problème se pose quant à l’in- bilité possible pour le prix, un
tre choix que de déménager, pour ceux-ci augmente. Consi- ser une heure en transpor t core de subventionner les dice de pauvreté d’un quartier. propriétaire perd tout incitatif
eux aussi, et de recommencer dérant que les ressources sont pour se trouver un emploi, commerces locaux selon un Le second problème vient du à rénover ses loyers, ce qui
leur travail. Cependant, ce limitées, les potentiels loca- mais peuvent le faire au coin indice lié à la pauvreté du fait que tout incitatif vient ulti- nuit ultimement au confor t
texte ne présente qu’un côté taires ou acheteurs sont prêts de la rue. Moins un individu quartier environnant. mement créer des distorsions, des locataires. Quel que soit le
de l’histoire, et offre des solu- à payer plus cher pour se pro- passe de temps en transport, Bien que ces deux solutions qui ne sont pas nécessairement niveau de subvention, on crée
tions qui, bien qu’ancrées curer ceux-ci. plus il peut en consacrer à ses semblent différer, elles s’appa- positives. Disons que la « cas- toujours des distorsions.
dans de bonnes intentions, Voyant la valeur des proprié- loisirs ; c’est aussi ça, l’amélio- rentent toutes deux à une sure » mentionnée préalable- Ultimement, bien que les
nuiraient ultimement aux loca- tés environnantes augmenter, ration de la qualité de vie. forme de subvention, que ce ment se situe à 500 $ par mois, solutions proposées par
taires et aux propriétaires de plusieurs entrepreneurs lo- soit de manière directe, dans le pour un 2 ½ typique, et vient M. Hugo Brossard soient an-
logements. caux y voient une occasion en Créer la richesse cas de la seconde solution, ou avec un congé fiscal équivalant crées dans de bonnes inten-
Comme mon collègue le dit or pour ouvrir des commerces En ce qui a trait aux proprié- encore de manière indirecte, à 100 $ par mois. Le proprié- tions, elles risquent plutôt
si bien, lorsqu’il y a gentrifica- de proximité. Cette augmenta- taires des environs, ils voient en donnant un congé fiscal. taire facturant 500 $ par mois de constituer un enfer pour
tion, il y a une augmentation tion nette du nombre de com- ef fectivement la valeur de Le premier problème vient fera donc, ultimement, l’équiva- les propriétaires et loca-
de la valeur des propriétés. merces entraîne ultimement leurs propriétés augmenter. d’un point de vue purement lé- lent de 600 $ par mois. Cepen- tair es. Au lieu d’ancr er la
Cette augmentation vient du une augmentation des possibi- C’est bien souvent des gens gal : quelle valeur pécuniaire dant, le propriétaire facturant pauvreté, créons plutôt la ri-
fait qu’il y a un nombre de lots lités d’emplois pour les jeunes du quartier, qui réussissent à créée symbolise la « cassure » 550 $ par mois, pour un loyer chesse de tous.

L’ÉQUIPE DU DEVOIR
RÉDACTION Véronique Chagnon et Louis Gagné (adjoints à la direction de l’information), Antoine Robitaille et Guy Taillefer (éditorialistes, responsables de la page Idées), Michel Garneau (caricaturiste), Jacques Nadeau (photographe), Olivier Zuida (recherchiste photos);
information générale : Isabelle Paré (chef de division), Lisa-Marie Ger vais (éducation), Alexandre Shields (environnement), Amélie Daoust-Boisvert (santé), Pauline Gravel (sciences), Fabien Deglise (société), Jean Dion (sports), Jessica Nadeau, Philippe Orfali et Karl Rettino-Parazelli
(reporters); information politique : Marco Fortier (chef de division), Michel David(chroniqueur), Hélène Buzzetti et Marie Vastel (correspondantes parlementaires à Ottawa), Marco Bélair-Cirino et Robert Dutrisac (correspondants parlementaires à Québec), Jeanne Corriveau
(af faires municipales, Montréal), Isabelle Porter (af faires municipales, Québec), Guillaume Bourgault-Côté (reporter), Julie Carpentier (pupitre); information culturelle : Catherine Lalonde (reporter culturel), Odile Tremblay (cinéma), Stéphane Baillargeon (médias), François
Lévesque et Caroline Montpetit(reporters), Benoît Munger et Philippe Papineau(pupitre); information économique : Gérard Bérubé (chef de division), François Desjardins et Éric Desrosiers (reporters), Gérald Dallaire (pupitre); information internationale : Sophie Chartier
et Jean-Frédéric Légaré-Tremblay (pupitre); section art de vivre: Diane Précourt (responsable des cahiers Week-end et Plaisirs); Loïc Hamon (cahiers spéciaux); équipe internet: Laurence Clavel, Marie-Pier Frappier et Geneviève Tremblay (pupitre), Martin Blais, Annabelle
Caillou, Justine Daneau, Florence Sara G. Ferraris et Coralie Mensa (assistants) ; correction : Andréanne Bédard, Isabelle Dowd, Christine Dumazet et Michèle Malenfant ; soutien à la rédaction: Amélie Gaudreau (secrétaire), Laura Pelletier et Arnaud Stopa (commis).
DOCUMENTATION Manon Derome (Montréal), Denise Ledoux (Ottawa), Dave Noël (Québec). PUBLICITÉ Cynthia Floccari (adjointe), Marlène Côté, Evelyne De Varennes, Amel Elimam, Caroline Filion, Claire Paquet, Chantal Rainville et Nadia Sebaï (publicitaires), Sylvie
Laporte (avis légaux), Amélie Maltais (coordonnatrice), Laurence Hémond (secrétaire). PRODUCTION Bruno Dubois, China Marsot-Wood, Yannick Morin et Nathalie Zemaitis. INFORMATIQUE Yanick Martel (administrateur web), Jean-François Côté (analyste programmeur),
Osvaldo Casas (technicien informatique). PROMOTION, DISTRIBUTION ET TIRAGE Catherine Gentilcore (coordonnatrice du service à la clientèle), Sébastien Beaupré, Manon Blanchette, Nathalie Filion, Ginette Rouleau et Isabelle Sanchez. ADMINISTRATION Olena
Bilyakova (responsable des services comptables), Mélisande Simard (adjointe administrative et responsable des ressources humaines), Florentina Draghici et Véronique Pagé.
A8 L E D E V O I R , L E J E U D I 1 1 A O Û T 2 0 1 6

ACTUALITÉS
KLEIN gauche, lorsqu’ils sont au pouvoir,
de changer les choses, c’est qu’ils
ne peuvent agir que dans leur
FTQ
SUITE DE LA PAGE 1 pays. Dans un monde globalisé, les SUITE DE LA PAGE 1
pays doivent composer avec
de grandes entreprises. » l’Union européenne, avec la l’organisation représentant 600 000 membres
De passage dans sa ville natale Banque mondiale, avec les créan- dans ce document achevé en avril 2016. Il devait
pour par ticiper au Forum social ciers étrangers, etc. Je pense que ça être présenté au Bureau d’audiences publiques
mondial (FSM), Naomi Klein souligne l’importance de créer une sur l’environnement, mais l’évaluation a été sus-
cr oit que, malgré les engage- vraie stratégie transnationale pour pendue avant la présentation des mémoires.
ments pris lors de la Conférence la gauche. » La centrale, qui compte plusieurs membres
de Paris sur le climat, peu des dans le secteur industriel, déplore notam-
choses sont mises en œuvre ici, Profiter de l’échec ment la faible création d’emplois associée au
au Canada, pour atteindre nos Il y a toutefois matière à se ré- pipeline de TransCanada. « Le projet ne contri-
ambitieux objectifs. « Mettre ça en jouir pour les altermondialistes : buera que marginalement à l’emploi, mis à
avant à Paris, puis revenir et vou- le modèle néolibéral ne fait plus part durant la phase de construction », affirme
loir faire passer les pipelines rêver. « Pour moi, c’est un bon mo- ainsi la FTQ, en soulignant que, une fois
comme Énergie Est, faire si peu ment pour se rassembler, lance construit, Énergie Est devrait générer 33 em-
d’efforts pour la transition juste… Naomi Klein, puisque le projet plois directs durant la phase d’exploitation.
c’est moralement répréhensible ! » idéologique [néolibéral] s’est effon- Selon la pétrolière, le pipeline pourrait être
Un gouvernement libéral n’équi- dré. Il n’y a plus de vrais croyants exploité dès 2021, après avoir été approuvé
vaut pas à un gouver nement du néolibéralisme. Bien sûr, des en 2018.
conser vateur, tempère-t-elle. Le politiques néolibérales continuent La FTQ reconnaît que le projet entraînera
premier, qui maîtrise le « symbo- d’être mises en avant, mais elles des retombées économiques, mais elle estime
lisme progressiste », est plus sensi- créent tant de crises qu’on ne peut que le gouvernement Couillard devrait évaluer
ble à l’opinion publique et à la plus convaincre le public que c’est si le fait de favoriser ainsi la croissance du sec-
pression exercée par dif férents bon pour lui. » teur pétrolier aura des conséquences néfastes
mouvements sociaux, selon l’an- La contestation de ce modèle a sur d’autres secteurs « plus vulnérables » aux
cienne journaliste. L’expérience toutefois été reprise tant à gauche changements climatiques, dont le tourisme,
américaine a toutefois démontré qu’à droite, souligne-t-elle, expli- l’agriculture et la foresterie. La centrale juge
que c’est justement lors de l’arri- quant ainsi la popularité de mouve- aussi qu’il faudrait chiffrer les impacts sur l’em-
vée au pouvoir d’un gouvernement ments d’extrême droite dans le ploi dans le secteur manufacturier, défavorisé
plus progressiste que la contesta- JACQUES NADEAU LE DEVOIR monde. L’édition 2016 du Forum par un dollar canadien poussé à la hausse par
tion faiblit. « Quand Obama est ar- L’essayiste engagée Naomi Klein donne une conférence jeudi au FSM. social mondial se déroule sous le la flambée des prix du pétrole au cours des der-
rivé au pouvoir, les gens ont cessé signe de deux périls, prévient-elle : nières années.
de se mobiliser, exactement au mo-
ment où ça aurait pu avoir le plus
d’impact ! »
D’où l’importance, plus que ja- « Ce gouvernement ne sera à la hauteur
des attentes que si nous le poussons
« Nous nous rassemblons dans l’om-
bre de Trump, de Le Pen, du ra-
cisme ouvert […] mais aussi dans
une ombre : celle des changements
Ce rejet pur et simple de la FTQ n’est pas
partagé par tous les syndicats affiliés à la cen-
trale, puisque la FTQ-Construction a appuyé à
plusieurs reprises la construction du pipeline

»
mais nécessaire selon l’auteure et climatiques. Nous sommes sur un de TransCanada. Pour ce syndicat représen-
signataire du manifeste écologiste deadline. » tant 77 000 travailleurs, le projet Énergie Est
et social Un bon vers l’avant (Leap vers ce que nous voulons Devant l’urgence, la contestation serait bénéfique pour « le développement écono-
Manifesto), de rendre le gouverne- doit donc s’activer, mais sur tout mique de plusieurs régions du Québec », en plus
ment Trudeau imputable envers Naomi Klein, auteure, entre autres, de Tout peut changer s’unir. « La gauche n’est pas faible à de créer des milliers d’emplois.
toutes ses promesses. « Ce gouver- cause de ses idées, mais parce
nement ne sera à la hauteur des at- qu’elle est bien trop divisée », croit Croissance insoutenable
tentes que si nous le poussons vers depuis 15 ans, une première fois ici que président du Brésil, en tant que l’altermondialiste qui a voué une « Pour la FTQ, l’avenir de l’emploi ne passe
ce que nous voulons. Je pense au Nord, à Montréal, je pense que simple candidat ! » partie de sa carrière, justement, à pas par les projets visant à exporter le pétrole des
qu’une lune de miel prolongée peut ça témoigne vraiment de la vigueur Depuis cette époque, il y a eu lier les causes environnementales sables bitumineux, insiste en outre le mémoire.
être très dangereuse. » des mouvements sociaux ici, comme certes un certain nombre de vic- et sociales. Telle est l’utilité d’un Nous ne voulons pas d’une croissance écono-
une petite poche de résistance au toires du mouvement altermon- rassemblement comme le Forum mique insoutenable qui ne s’inscrit pas dans une
Un Forum pour s’organiser néolibéralisme en Amérique du dialiste, mais aussi bien des dé- social mondial, lors duquel Naomi logique de développement durable. »
Naomi Klein effectue un retour Nord. » faites. À ce chapitre, Naomi Klein Klein prendra la parole dans le ca- L’organisation juge du même souf fle que
au For um social mondial après Relisant ses notes prises au Fo- note l’expérience parfois doulou- dre de la grande conférence « pour un même investissement, beaucoup plus
avoir couvert le tout premier FSM r um de 2001, elle témoigne de reuse de la prise du pouvoir par « Changer le système, pas le d’emplois sont créés dans les secteurs ver ts de
à Porto Alegre, au Brésil, en tant l’évolution de la contestation mon- les par tis de gauche du monde. climat ! », jeudi. l’économie — comme l’efficacité énergétique, les
que journaliste. « C’est beaucoup diale. « J’ai vu Lula [Luiz Inácio « L’une des raisons pour lesquelles énergies propres et le transport collectif — que
d’émotion. Ce processus en marche Lula da Silva] parler. Pas en tant il est si dif ficile pour les partis de Le Devoir dans le secteur des combustibles fossiles, ce qui
comprend la construction de pipeline ». Qui plus
est, la « transition vers une économie plus propre
présente un potentiel très intéressant » pour le

PERDANTS aussi du nom de ses principaux


mécènes, feu Michal et Renata
Hornstein, mettra à l’honneur une
secteur de la construction, selon la FTQ.
Ce rejet très net du projet de la multinatio-
nale albertaine ne signifie pas que la centrale
SUITE DE LA PAGE 1 collection d’art international, allant syndicale s’oppose à tous les projets de pipe-
du Moyen Âge aux temps mo- lines. Elle avait d’ailleurs appuyé l’inversion de
pour lui. Chacun l’a poussé [et dernes, ainsi que les programmes la ligne 9B d’Enbridge, qui transporte du pé-
abordé] le bien-être, l’écologie, d’éducation et d’art-thérapie. trole de l’ouest vers Montréal. Le projet per-
l’environnement, a expliqué au Nathalie Bondil ne voulait pas mettait d’accroître la « sécurité énergétique » du
Devoir Nathalie Bondil. Leurs œu- faire du thème de la paix « un Québec, affirme la FTQ. Or, ce ne serait pas le
vres ne sont pas le fruit du hasard. logo », mais un concept fort et in- cas d’Énergie Est.
J’aurais trouvé dommage de les clusif. D’où l’idée du 1 % ouver t Le mémoire rappelle ainsi que ce pipeline
voir ailleurs [qu’au MBAM] », es- aux multiples interprétations, d’où « est d’abord et avant tout » conçu pour faciliter
time celle qui a choisi l’emplace- l’idée du Sentier de la paix et de l’exportation de pétrole des sables bitumineux,
ment final pour chaque projet. ses œuvres du XXI e siècle, pour dans un contexte de croissance de l’industrie et
Ensemble, et avec d’autres acqui- lesquels le musée puise dans ses alors que les projets de pipelines vers la côte
sitions en cours, ils formeront le fonds d’acquisition. « Mais on ouest sont bloqués. « Son objectif principal n’est
Sentier de la paix. cherche aussi des mécènes », recon- pas d’améliorer la sécurité énergétique du Qué-
naît la directrice. bec, contrairement à ce que prétendent les parti-
Un délicieux déplacement « Il fallait que le pavillon puisse sans du projet. »
Pas de perdant, mais cinq artistes dialoguer, poursuit-elle, avec l’art Dans le meilleur des scénarios actuellement
lauréats : un grand, Patrick Beau- contemporain d’ici. Je voulais qu’il sur la table, pas moins de 900 000 barils trans-
lieu, dont l’œuvre (voir encadré) ANNIK MH DE CARUFEL LE DEVOIR jette des ponts, des passerelles. » portés chaque jour par le pipeline seraient des-
animera le rez-de-chaussée comme L’œuvre de Yannick Pouliot est basée sur un miroir sans tain, qui permet tinés à l’exportation, soit plus de 80 % du pé-
l’énonçait le concours, et quatre pe- de voir sans être vu. Ces derniers jours, il en était à l’étape du moulage. Chacun son étage trole. Et jusqu’à 300 000 barils transpor tés
tits, invités à réduire, voire à modi- Comme Yannick Pouliot, chacun chaque jour à travers le territoire québécois se-
fier leur concept original. des autres finalistes aura droit à raient importés des États-Unis.
L’un d’eux, Yannick Pouliot, son étage. Martha Townsend oc-
connu pour explorer les arts déco- La volée d’oiseaux du vrai gagnant cupera l’étage de la Renaissance Climat ou pipeline
ratifs européens, se considère avec une œuvre « très Copernic » et À l’instar de nombreuses autres organisa-
comme bienheureux. Même s’il À tout seigneur, tout honneur : le projet lauréat, Les élans, de Pa- sa réflexion sur la place de l’hu- tions, la FTQ souligne aussi les impacts clima-
n’a pas obtenu les 250 000 $ mis en trick Beaulieu, est celui que les visiteurs découvriront en entrant main dans l’univers. tiques liés à un tel projet. « La construction de
jeu, somme correspondant au 1 % dans le nouveau pavillon. Choisie à l’unanimité, l’œuvre consiste L’installation de Patrick Coutu, cet oléoduc est profondément irréconciliable avec
du budget de construction (25 mil- en une représentation de milliers d’oiseaux en plein envol. Le qui simulera les cabinets de cu- la lutte contre les changements climatiques et la
lions de dollars) du Pavillon pour thème, la diversité de la matière utilisée (aluminium, laiton, cuivre) riosité, atterrira près des salles protection de l’environnement », peut-on lire
la paix. et les jeux de lumière qu’elle provoquera font de cette proposition des XVII e et XVIII e siècles. Ro- dans le mémoire.
« C’est une bonification d’avoir une pièce emblématique du croisement propre aux activités du mu- ber to Pellegrinuzzi, qui prépare Alors que la science plaide clairement pour
été déplacé », dit celui qui travaille sée. « Patrick Beaulieu est celui qui a le mieux compris le Pavillon une œuvre cumulant les papiers une réduction majeure des émissions de gaz à
désormais son installation Auto- pour la paix, qui a compris le lieu comme un espace pour les jeunes, photographiques et les motifs vé- effet de serre au cours des prochaines années,
por trait en fonction du 2 e étage, confie Nathalie Bondil. Les autres artistes ont travaillé plus dans gétaux, se retrouvera dans une l’organisation syndicale juge qu’il est insensé
consacré à l’ar t des XVIII e et l’esprit d’intégration des collections, moins dans l’idée d’animer des mezzanine en écho à la Belle de construire un pipeline dont l’exploitation est
XIX e siècles. L’ar tiste qualifie ce espaces éducatifs. » Époque. prévue pour plusieurs décennies. Selon la
choix de « délicieux déplacement », De l’avis de Suzanne Paquet, his- FTQ, une telle infrastructure ne peut qu’accen-
parce qu’en cohérence avec les torienne de l’art spécialisée en art tuer la crise climatique, et ce, au détriment des
mutations stylistiques qui le qui n’était pas présent dans la pre- travail à Yannick Pouliot, assisté public, l’issue de ce concours est « générations futures ».
préoccupent. mière proposition », dit-il. notamment de ses parents, avant unique. Et ce qui le rend particuliè- Enfin, conclut la centrale, «il n’y a pas d’accepta-
Si heureux, Yannick Pouliot, d’envoyer la structure à l’Atelier rement intéressant à ses yeux, c’est bilité sociale pour ce projet et elle sera vraisembla-
qu’il a accepté d’ouvrir aux journa- L’autoportrait du public du Bronze, fonderie d’art située à que le privé a pris le relais de ce blement très difficile, voire impossible, à obtenir».
listes son atelier de Sainte-Justine- L’auteur du mémorable Le cour- Inverness. Elle sera réalisée là, concours public. « On ne peut pas
de-Newton. À situation exception- tisan, une boîte immersive et mu- en acier. Le miroir viendra après. être contre la vertu. Les œuvres ver- Le Devoir
nelle, mesure exceptionnelle. Le sicale qui l’a révélé en 2002, « Yannick innove avec ce miroir ront le jour», reconnaît-elle.

«
sculpteur, qui préfère se tenir loin jouera une fois de plus avec les qu’il retravaille à la manière tra- La chercheuse de l’Université de
des micros et caméras, n’est pas principes du piège et de la sur- ditionnelle au mercure, frotté au Montréal ne croit cependant pas
du genre à montrer une œuvre en prise. L’installation s’intitule Au- sel d’argent, pour créer des au- que ce cas fasse école, ni que le Pour un même
cours de réalisation. toportrait, mais livrera le portrait réoles, taches, oxydations et autres MBAM modifie ses façons de faire.
« C’est comme si je vous deman- de celui qui la regardera, et non disparitions. Notre reflet devient « Si chaque œuvre [destinée à l’ac- investissement, beaucoup
dais de lire le texte que vous êtes en celui de son auteur. brouillé, comme dans un daguer- quisition] doit répondre à un thème,
plus d’emplois sont créés
»
train d’écrire », lance-t-il, en bou- Basée sur un miroir sans tain, réotype », commente Nathalie ce serait un peu contraignant, un
tade, devant le garage familial où il de ceux dont un côté permet de Bondil, ravie qu’Autopor trait of- peu ennuyeux. C’est une histoire à
travaille. voir sans être vu, l’œuvre aux dé- fre « une réflexion sur la vacuité, surveiller, pour que ça ne se produise dans les secteurs verts
« Grâce à M me Bondil, l’œuvre tails rococo était, au début du la richesse, l’apparence », à pas», signale-t-elle.
aura une signification ambiguë sur mois d’août, à l’étape des mou- l’époque des égoportraits. Extrait du mémoire de la FTQ
la rencontre et la non-rencontre, ce lures. Il restait deux semaines de Le Pavillon pour la paix, baptisé Le Devoir

La rédaction Avis publics et appels d’offres Abonnements (lundi à vendredi, 7 h 30 à 16 h 30)


Au téléphone 514 985-3333 / 418 643-1541 Au téléphone 514 985-3344 Au téléphone 514 985-3355
Par courriel redaction@ledevoir.com Par courriel avisdev@ledevoir.com Extérieur de Montréal (sans frais) 1 800 463-7559
Le Devoir sur
ledevoir.com Par télécopieur 514 985-3360 Par télécopieur 514 985-3340 Par courriel abonnements@ledevoir.com
Les bureaux du Devoir sont situés
Par télécopieur 514 985-5967
au 2050, rue De Bleury, 9e étage, Publicité Petites annonces
Montréal (Québec), H3A 3M9 Place-des-Arts Au téléphone 514 985-3399 et publicité par regroupement
Ils sont ouverts du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h
sur Facebook Extérieur de Montréal (sans frais) 1 800 363-0305 Au téléphone 514 985-3322 Agenda culturel
Renseignements et administration : 514 985-3333 et sur Twitter Par télécopieur 514 985-3390 Par télécopieur 514 985-3340 Par courriel agenda@ledevoir.com

Le Devoir peut, à l’occasion, mettre la liste d’adresses de ses abonnés à la disposition d’organisations reconnues dont la cause, les produits ou les services peuvent intéresser ses lecteurs. Si vous ne souhaitez pas recevoir de correspondance de ces organisations, veuillez en avertir notre service à la clientèle. Le Devoir est publié du
lundi au samedi par Le Devoir inc. dont le siège social est situé au 2050, rue De Bleury, 9e étage, Montréal (Québec), H3A 3M9. Il est imprimé par Imprimerie Mirabel inc., 12800, rue Brault, Saint-Janvier de Mirabel, division de Québecor Media, 612, rue Saint-Jacques Ouest, Montréal, qui a retenu pour la région de Québec les
services de l’imprimerie du Journal de Québec, 450, avenue Béchard, Québec, qui est la propriété de Corporation Sun Media, 612, rue Saint-Jacques Ouest, Montréal. Envoi de publication — Enregistrement no 0858. Dépôt légal: Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2007.
Hillary Clinton rebondit La Grosse Lanterne
sur les faux pas se prépare à une édition
de Donald Trump Page B 6 charnière Page B 7

PERSPECTIVES
ECONOMIE
CAHIER B › L E D E V O I R , L E J E U D I 1 1 A O Û T 2 0 1 6

Consommer
maintenant…
GÉRARD BÉRUBÉ

Vivre sur le crédit de « consommer mainte-


nant, payer plus tard » a engendré endette-
ment et surexploitation des ressources. Ils
sont donc nombreux à plaider l’urgence d’un
changement du modèle économique. Nous fai-
sant cependant oublier que l’action devrait vi-
ser le comportement de l’Homo sapiens plu-
tôt que la modélisation de sa réaction devant
la satisfaction de ses besoins.
e Global Footprint Network nous dit

L que l’humanité vit à crédit depuis lundi.


Que les ressources naturelles et renou-
velables que produit la terre en une année sont
épuisées depuis et que l’atteinte des limites de
la biocapacité de la planète se fait toujours plus
rapide. Cette lecture interpelle l’humanité dans
son absence de volonté à modifier son compor-
tement. Elle relance la pertinence de ces mou-
vements sociaux faisant contre-pouvoir, sinon
contrepoids, aux actions politiques s’inspirant JACQUES NADEAU LE DEVOIR
encore du néolibéralisme. Mais le discours éco- Une manifestation de chauf feurs de taxi s’est tenue mardi à Montréal contre Uber. L’industrie envisage de développer prochainement un ser vice de taxi-
nomique, lui, a su s’ajuster. partage qui permettrait à des usagers quittant un secteur et se dirigeant approximativement au même endroit d’emprunter le même taxi.
Le « jour du dépassement » n’est pas qu’une
affaire de croissance démographique. L’institut
de recherche indique que c’est également le re-
flet d’une augmentation de la consommation
moyenne par habitant à l’échelle du globe.
Dans son rapport 2013 sur le développement
humain, les Nations unies ont ressor ti que
Rattrapage en vue pour l’industrie du taxi
« l’émergence du Sud est sans précédent par sa Guy Chevrette affirme que la vente de Diamond démontre que « le marché du taxi
rapidité et son ampleur ».
Il a déjà été écrit que la fameuse révolution est dynamique » face à la concurrence du service de chauffeurs Uber
industrielle du XIXe siècle n’a touché qu’une

«
centaine de millions de personnes. Au- PHILIPPE ORFALI pide » alors même qu’il fait face à la concur-
jourd’hui, l’essor économique empor te des rence du ser vice de chauf feurs Uber. « Ça
Encore une fois, nous
milliards de personnes réparties entre l’Asie,
l’Amérique latine, l’Afrique et l’Europe de
l’Est, réduisant de moitié la proportion d’hu-
A cculés par Uber et des projets innovateurs
comme la flotte de voitures électriques de
Téo Taxi, les ténors de l’industrie québécoise avons la preuve qu’il n’est
bouge dans le taxi, et plus rapidement que les
gens le pensent. Encore une fois, nous avons la
preuve qu’il n’est pas nécessaire d’être hors-la-loi
mains vivant sous le seuil de pauvreté ex- du taxi tentent aujourd’hui de faire la preuve pour innover », a lancé M. Chevrette en confé-
trême. Si, hier, 1,4 milliard d’Occidentaux qu’ils peuvent, eux aussi, prendre le virage de plus nécessaire d’être hors- rence de presse.
consommaient 80 % des ressources du globe,
ils sont aujourd’hui aussi nombreux à venir de
la nouvelle classe moyenne de la Chine, de la
Russie, de l’Amérique latine ou de l’Inde à
vouloir donner dans le rattrapage et revendi-
quer leur part d’un gâteau rétrécissant à vue
la modernité.
Mercredi, le Comité provincial de concerta-
tion et de développement de l’industrie du taxi
(CPCDIT) a accueilli avec « enthousiasme » la
vente annoncée de la montréalaise Taxi Dia-
mond à Taxelco, entreprise de l’ex-« dragon »
la-loi pour innover
»
Le porte-parole du Comité provincial
de concertation et de développement
de l’industrie du taxi, Guy Chevrette
Investissements prévus
Le CPCDIT, qui représente environ 6000
des 8200 détenteurs de permis de taxi au Qué-
bec, travaille à divers projets afin de rattraper
le grand retard de la plupart des membres de
d’œil. Si, avant la Révolution industrielle, le ni- Alexandre Taillefer. Avec 1720 voitures, la l’industrie.
veau de vie avait doublé en cinq siècles, il dou- firme de l’homme d’af faires devient ainsi le Outré que le gouvernement ait « joué le jeu
ble aujourd’hui tous les 30 ans. plus gros joueur de ce secteur, avec pas moins ministre péquiste Guy Chevrette, la vente de d’Uber » en lui permettant de mener un projet
de 37 % des parts du marché. Diamond démontre que « le marché du taxi est
Cinq planètes Aux yeux du porte-parole de l’industrie, l’ex- dynamique, innovateur et en mouvement ra- VOIR PAGE B 2 : T A XI
Mais tout n’est pas que l’af faire des pays
émergents. Le Global Footprint Network
souligne qu’au r ythme actuel, il faudrait
l’équivalent de 1,6 Terre pour répondre à la
surconsommation des humains. Et s’ils vi-
vaient tous comme les Australiens ou les
Américains, ils engloutiraient les bienfaits
L’endettement québécois augmente,
d’au moins cinq planètes, peut-on lire dans le
quotidien Le Monde.
Une autre étude publiée dans la revue Na-
ture vient situer la surexploitation des res-
mais demeure sous la moyenne
sources et l’intensification de l’agriculture au
premier rang de la liste des menaces à la biodi- Les emprunts non hypothécaires totalisent en moyenne 17 800 $ par personne
versité, suivies du développement des villes,
des espèces invasives, des maladies, de la pol- FRANÇOIS DESJARDINS
lution puis du réchauf fement climatique. Un
changement de ce modèle économique axé sur
la surconsommation, voire un réalignement
des priorités sur la décroissance et le loca-
L’ endettement des consommateurs québé-
cois s’élevait à environ 17 800 $ par per-
sonne au cours du deuxième trimestre, un ni-
lisme, ne saurait suffire sans le recours au jeu veau dont l’augmentation annuelle de 3,8 % dé-
des incitatifs-désincitatifs. passe cependant l’évolution de la moyenne ca-
Les nouveaux paradigmes ont modifié le nadienne, selon l’agence de vérification de cré-
langage économique depuis. Il est désormais dit TransUnion.
reconnu qu’il y a une corrélation historique et Dans une série de données dévoilées mer-
statistique positive entre le degré d’égalité de credi, l’agence précise que cet endettement,
la distribution des revenus et le taux de crois- qui exclut les emprunts hypothécaires, se situe
sance. En finance, les décisions d’investisse- toujours sous la moyenne canadienne de
ment reposent sur des calculs tenant compte 21 580 $, laquelle est en hausse de 2,89 % par
des éléments d’actif échoués et des consé- rapport à la même période de 2015.
quences des catastrophes naturelles. En éco- « La progression de l’endettement des consom-
nomie, on tend désormais à appuyer le diag- mateurs québécois a été plus rapide que la
nostic sur l’actualisation des obligations non fi- moyenne canadienne, mais à Montréal, la hausse
nancées en matière d’engagements sociaux et est en ligne avec ce qui se passe à l’échelle natio-
des externalités des impacts environnemen- nale », a nuancé le directeur de la recherche et
taux. Les analystes font de plus en plus le tran- de l’analyse de TransUnion, Jason Wang.
sit entre le PIB, l’indice de développement hu- « Je ne dirais pas que c’est une préoccupation,
main, voire l’indice de progrès véritable. mais il faudra continuer de surveiller la situa-
Et l’on a mesuré une adéquation entre pro- tion », a dit M. Wang lors d’un entretien.
tection de l’environnement et croissance. TransUnion a fait remarquer que l’Ontario et JOSHUA LOTT GETTY IMAGES AGENCE FRANCE-PRESSE
Mieux, la lutte contre les changements clima- la Colombie-Britannique, qui représentent envi- Le niveau d’endettement des ménages préoccupe de plus en plus les autorités monétaires, la Banque
tiques pourrait se faire à coût dérisoire, nous ron la moitié de la population canadienne de du Canada craignant que les faibles taux d’intérêt aient placé du monde en position vulnérable.
disait un rapport de l’ONU en 2014. La même quelque 35 millions, ont vu leurs soldes pren-
année, le FMI publiait un livre en appui à une dre de l’altitude, mais que les taux de défail- La province présentant le niveau d’endette- Les données de TransUnion montrent toute-
proposition de virage vert de la fiscalité. On y lance sont stables. « Leur per formance est un ment le plus élevé est l’Alber ta, à 27 583 $. fois que le taux de défaillance supérieur à 90
apprenait qu’une taxe carbone fixée au niveau facteur positif pour l’économie dans son « L’Alberta et la Saskatchewan ont connu chaque jours des Québécois est de 2,1 %, bien en deçà
approprié devenait même synonyme de crois- ensemble », a dit M. Wang. année une augmentation à deux chiffres de leur de la moyenne canadienne de 2,7 %.
sance, ajoutant au PIB tout en incitant à adopter Dans ces deux provinces marquées par ce taux de défaut de paiement, ce qui ne nous a pas
des comportements amenant une réduction no- que plusieurs appellent carrément une bulle surpris puisque nous avions déjà prévu que cela Endettement total
toire des émissions de carbone et des décès immobilière, le crédit non hypothécaire a effec- se produirait l’été dernier », a écrit l’agence, qui Le rapport de l’agence survient deux mois et
liés à la pollution de l’air. tivement continué d’augmenter de 2 % en Co- fait un lien avec la chute des cours du pétrole et demi après des informations d’un concurrent,
Le discours économique s’adapte. Reste le lombie-Britannique (23 419 $) et de 3,1 % en On- son impact sur la santé économique des travail-
comportement économique. tario (21 520 $). leurs de ces régions. VOIR PAGE B 2 : MOYENNE
B2 L E D E V O I R , L E J E U D I 1 1 A O Û T 2 0 1 6

ÉCONOMIE
BREXIT

Les postes à pourvoir dans la City


ont reculé en juillet
L ondres — Le nombre de
postes à pour voir dans la
City à Londres a enregistré
Pour autant, la société de
conseil estime qu’il s’agit
d’un repli modeste compte
sur un an, ce qui correspond
à un marché de l’emploi glo-
balement peu dynamique du-
un for t recul de 12 % sur le tenu des enjeux liés au réfé- rant le pr emier semestr e.
mois de juillet en raison du rendum, selon un communi- L’étude montre également
vote en faveur du Brexit, qué. « Les embauches ont ra- une baisse de 14 % du nom-
dont l’impact a toutefois été lenti alors que les institutions bre de personnes à la re-
moins for t que prévu, selon sont dans un flou post-Brexit, cherche d’un emploi en juil-
une étude de la société de mais l’impact du référendum let. M. Enver évoque « des
conseil Morgan McKinley. n’a pas été aussi for t qu’at- facteurs saisonniers au mo-
Cette baisse traduit le climat tendu », souligne dans le com- ment où les gens par tent en
d’incertitude après la décision muniqué Hakan Enver, res- vacances ce qui se traduit par
des Britanniques, le 23 juin ponsable des ser vices finan- une accalmie sur le marché ».
lors d’un référendum, de quit- ciers chez Morgan McKinley. L’exper t note enfin que le
ter l’Union européenne, pous- Il explique en outre qu’un dé- marché de l’emploi à la City
sant à la prudence les entre- placement massif d’emplois est très dépendant de celui
prises, en par ticulier dans le vers le continent semble peu des fusions-acquisitions, qui
secteur de la finance prédomi- réaliste à ce stade. était au ralenti en juillet. ODD ANDERSEN AGENCE FRANCE-PRESSE
nant dans le centre des af- Le repli des postes à pour- Après le vote des Britanniques en faveur du Brexit le 23 juin dernier, le centre névralgique de la
faires de Londres. voir atteint quant à lui 27 % Agence France-Presse finance en Europe perd en ef fet des emplois. Mais cela n’interdit pas une remontée dès la rentrée.

MARCHÉS BOURSIERS MOYENNE


SUITE DE LA PAGE B 1
gère baisse par rappor t à la
fin de 2015, mais en hausse
de 4,8 % par rappor t au pre-
mier trimestre de 2015. Les
nétaires depuis quelques an-
nées, la Banque du Canada
craignant que les faibles taux
d’intérêt aient placé du monde
principaux vecteurs de cette en position vulnérable.
TORONTO New York PÉTROLE
41,71 Equifax Canada, selon le- hausse étaient liés aux prêts Le Mouvement Desjardins
S&P TSX S&P 500 -1,06 $US quel les gens, toutes régions à tempérament et aux prêts a récemment fait une simula-

14 775,04 ▼ -26,19
-2,5% confondues, ont conscience automobiles. tion pour calculer le risque
-0,2% 2175,49 ▼ -6,25
-0,3% OR du risque associé à l’endette- Cependant, Equifax a fait d’un choc. Si le pourcentage
1351,90 ment, mais que le solde total remarquer que, dans le cré- des ménages ayant de la dif-
+5,20 $US augmente quand même. neau des car tes de crédit, ficulté à s’acquitter de leurs
NASDAQ +0,4% ▲ Au cours des trois pre- 57 % des gens avaient réduit dettes passait de 5 % à 5,5 %,
miers mois de 2016, selon leur dette alors que 37 % le nombre de ménages dits
5204,58 ▼ -20,90 DOLLAR CANADIEN
-0,4% Equifax, les ménages cana- l’avaient augmentée. vulnérables grimperait de
76,55 diens traînaient une dette to- Le niveau d’endettement 25 000 à 125 000 en cinq ans.
+0,35 $US
tale (hors hypothèque) de des ménages préoccupe de
DOW JONES
+0,5% ▲ 1618 milliar ds, en très lé- plus en plus les autorités mo- Le Devoir
1$US = 1,3064
18 495,66 ▲ -37,39
-0,2% 68,50

Titre Symbole Fermeture Variation Volume Titre Symbole


-0,08 EURO

1 EURO = 1,4599
Fermeture Variation Volume
TAXI
($) (%) (000) ($) (%) (000) SUITE DE LA PAGE B 1

LES INDICES DE LA BOURSE DE TORONTO SERVICES PUBLICS


-0.18 188370 Fortis FTS 42.79 -0.05 -0.12 1045
pilot qui légaliserait, à terme,
S&P TSX SPTT14775.04 -26.19
S&P TX20 TX20 660.68 0.46 0.07 96706 TransAlta TA 6.07 -0.20 -3.19 788 son ser vice, le CPCDIT en-
S&P TX60 TX60 858.88 -1.86 -0.22 81051 tend lui aussi présenter au mi-
S&P TX60 Cap. TX6C 949.75 -2.05 -0.22 81051 TECHNOLOGIE nistre des Transports, Jacques
Cons. de base TTCS 537.02 -0.30 -0.06 3160 BlackBerry BB 10.23 0.04 0.39 904
Cons. discré. TTCD 176.20 -0.29 -0.16 6657 CGI GIB.A 64.24 0.27 0.42 419 Daoust, un projet pilote, qui of-
Énergie TTEN 195.53 -1.05 -0.53 45019 TÉLÉCOMMUNICATIONS frirait davantage de flexibilité
Finance TTFS 249.14 -0.72 -0.29 15359 pour les chauffeurs et les dé-
Aurifère TTGD 279.65 3.44 1.25 67567 BCE BCE 63.09 -0.08 -0.13 722
Santé TTHC 89.79 -1.07 -1.18 4146 Manitoba Telecom MBT 38.73 -0.20 -0.51 101 tenteurs de permis de taxi.
Tech. de l’info TTTK 55.83 -0.42 -0.75 5634 Rogers RCI.B 58.65 0.17 0.29 646 L’objectif : permettre la loca-
Industrie TTIN 189.10 -0.22 -0.12 7982 Telus T 43.96 0.15 0.34 640 tion d’un permis de taxi par
Matériaux TTMT 274.75 2.24 0.82 80238 FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE bloc d’heures.
Immobilier TTRE 302.29 -2.04 -0.67 6119
Télécoms TTTS 159.60 0.02 0.01 2110
iShares DEX XBB 32.54 0.00 0.00 430 À l’heure actuelle, il est pos-
iShares MSCI XEM 27.27 -0.21 -0.76 5 sible pour un détenteur de
Sev. collect. TTUT 243.65 -1.17 -0.48 6548
iShares MSCI EMU EZU 33.12 0.00 0.00 0
Métaux/minerals TTMN 688.54 3.80 0.55 12200
iShares S&P 500 XSP 24.92 -0.06 -0.24 157 permis de taxi de louer son
TSX CROISSANCE iShares S&P/TSX XIC 23.43 -0.05 -0.21 67 véhicule (et le permis qui l’ac-
TSX Venture JX 834.47 10.97 1.33 98007 LES PLUS ACTIFS DE LA BOURSE DE TORONTO compagne), lorsqu’il n’est pas
ENTREPRISES DE CONSOMMATION DISCRÉTIONNAIRE BAYTEX ENERGY CORP BTE 6.26 -0.29 -4.43 6949 sur la route. Le Comité sou-
Alim. Couche-Tard ATD.B 58.91 0.86 1.48 568 ENCANA CORP ECA 11.25 -0.26 -2.26 5857 haite of frir la possibilité de
Canadian-Tire CTC.A 143.00 -0.31 -0.22 186 IAMGOLD CORP IMG 6.74 0.06 0.90 5111 louer le permis seulement, à
YAMANA RES INC YRI 7.47 -0.02 -0.27 4956
Cogeco CCA 64.93 -0.08 -0.12 90
HB NYMEX CL BULL HOU 6.65 -0.41 -5.81 4946
condition que le deuxième
Corus CJR.B 13.24 0.24 1.85 340
Groupe TVA TVA.B 3.98 -0.03 -0.75 0 FIRST QUANTUM FM 12.03 0.22 1.86 4288 chauf feur ait, lui aussi, une JACQUES BOISSINOT LA PRESSE CANADIENNE

Jean Coutu PJC.A 18.81 -0.20 -1.05 172 KINROSS GOLD CORP K 7.06 0.00 0.00 4231 voiture conforme aux normes Le porte-parole du Comité provincial de concertation et de
Loblaw L 72.98 -0.69 -0.94 343 BARRICK GOLD CORP ABX 28.42 0.23 0.82 4001 de l’industrie. « Au lieu de développement de l’industrie du taxi, Guy Chevrette
Magna MG 53.00 -0.14 -0.26 578 GOLDCORP INC G 24.78 1.03 4.34 3964
TAHOE RESOURCES THO 21.66 1.20 5.87 3686 payer 200 $ pour le permis et la
Metro MRU 47.15 -0.21 -0.44 221
Quebecor QBR.B 40.58 0.10 0.25 143 LES GAGNANTS EN % voiture, peut-être qu’on pourra étudiants universitaires pour- mais sa voiture s’use moins.
Uni Select UNS 31.63 0.33 1.05 129 louer le permis à seulement raient faire du taxi pendant leur C’est plus facile pour rentabiliser
Saputo SAP 42.80 -0.41 -0.95 621 ROCKEY MOUNTAIN RME 7.83 0.69 9.66 181 75 $. Ça donne une flexibilité temps libre. Pour le détenteur de le permis », expose le président
Shaw SJR.B 26.46 0.04 0.15 653 KLONDEX MINES LTD KDX 6.74 0.52 8.36 716
Dollarama DOL 97.69 -0.04 -0.04 217 TAHOE RESOURCES THO 21.66 1.20 5.87 3686 plus grande. Par exemple, des permis, c’est moins d’argent, du conseil d’administration du
Restaurant Brands QSR 61.79 -0.62 -0.99 216 ENDEAVOR SILVER EDR 7.42 0.41 5.85 853 Comité, Georges Tannous,
Transat A.T. TRZ 6.59 0.05 0.76 9 HB NYMEX CL BEAR HOD 15.70 0.86 5.80 2024 également président de Coop
Yellow Media Y 18.51 0.00 0.00 11 ENDEAVOUR MINING EDV 23.85 1.23 5.44 252
NUVISTA ENERGY LTD NVA 6.67 0.32 5.04 1404 Taxi Laval. On croit que le pro-
ÉNERGIE CANWEL BUILDING CWX 6.58 0.31 4.94 455 jet fera en sorte d’augmenter le
Cameco CCO 12.35 -0.16 -1.28 1213 GOLDCORP INC G 24.78 1.03 4.34 3964 nombre de taxis sur les routes
Canadian Natural CNQ 40.82 -0.40 -0.97 1803 NEW GOLD INC NGD 7.77 0.32 4.30 2642
Hydro One H 25.32 -0.25 -0.98 405 les soirs et les week-ends.
Enbridge ENB 54.39 -0.38 -0.69 946 LES PERDANTS EN %
EnCana ECA 11.25 -0.26 -2.26 5857 HB NYMEX CL BULL HOU 6.65 -0.41 -5.81 4946 Hygiène et bienséance
Enerplus ERF 8.65 -0.15 -1.70 826 AIRBOSS of AMERICA BOS 13.66 -0.72 -5.01 213
Pengrowth Energy PGF 1.93 -0.03 -1.53 917 On entend aussi investir en
AMALCO CL A AGI 11.38 -0.56 -4.69 1276
Pétrolière Impériale IMO 40.43 -0.25 -0.61 421 BAYTEX ENERGY CORP BTE 6.26 -0.29 -4.43 6949 formation afin d’améliorer la
Suncor Energy SU 36.04 0.14 0.39 3439 DREAM INDUSTRIAL DIR.UN 8.54 -0.39 -4.37 164 qualité du ser vice à la clien-
Cenovus Energy CVE 18.74 -0.57 -2.95 1749
TransCanada TRP 61.35 -0.52 -0.84 916
BOARDWALK EQUITIES BEI.UN 53.89 -2.45 -4.35 481 tèle. Guy Chevrette ne cache
DELPHI ENERGY CORP DEE.NT 100.00 -4.00 -3.85 134
Valener VNR 22.27 -0.07 -0.31 35 AECON GROUP INC ARE 17.97 -0.66 -3.54 391
pas que celui-ci laisse encore
FINANCIÈRES HB NYMEX NG BULL HNU 9.86 -0.35 -3.43 1902 trop souvent à désirer, à Mont-
B. CIBC CM 100.25 -0.20 -0.20 602 COMPUTER MODELLING CMG 10.00 -0.35 -3.38 120 réal notamment. « C’est cho-
B. de Montréal BMO 83.65 -0.15 -0.18 915 LES GAGNANTS EN $ quant, je le sais. […] On prend
B. Laurentienne LB 48.94 0.12 0.25 98 un taxi et je sais ce que le chauf-
B. Nationale NA 45.83 -0.04 -0.09 1258 PREMIUM BRANDS PBH 62.07 2.47 4.14 217
B. Royale RY 80.24 0.02 0.02 1193 ENDEAVOUR MINING EDV 23.85 1.23 5.44 252 feur a mangé hier soir parce
B. Scotia BNS 66.71 -0.19 -0.28 1078 TAHOE RESOURCES THO 21.66 1.20 5.87 3686 que ça sent le poulet… Il y a un
B. TD TD 57.22 -0.09 -0.16 1202 DETOUR GOLD CORP DGC 34.53 1.14 3.41 748
resserrement de la qualité, un
Brookfield Asset BAM.A 46.17 -0.09 -0.19 404 GOLDCORP INC G 24.78 1.03 4.34 3964
Cominar Real CUF.UN 16.81 0.10 0.60 720 HB NYMEX CL BEAR HOD 15.70 0.86 5.80 2024 ménage à faire », a-t-il indiqué.
Corp. Fin. Power PWF 29.49 -0.28 -0.94 396 ALIMENTATION ATD.B 58.91 0.86 1.48 568 Des leçons d’hygiène person-
Fin. Manuvie MFC 17.33 -0.14 -0.80 3036 S&P TSX GLOBAL HGU 32.94 0.77 2.39 839
nelle et de politesse seront au
Fin. Sun Life SLF 42.02 -0.73 -1.71 1084 MAG SILVER CORP MAG 22.18 0.76 3.55 226
Great-West Lifeco GWO 31.23 0.03 0.10 716 WHISTLER BLACKCOMB WB 37.00 0.75 2.07 1116 menu. On entend aussi encou-
Industrielle All. IAG 45.28 0.02 0.04 304 LES PERDANTS EN $ rager les chauf feurs à mieux
Power Corporation POW 27.58 -0.23 -0.83 711 DELPHI ENERGY CORP DEE.NT 100.00 -4.00 -3.85 134 connaître leur propre ville sur
TMX X 61.34 -0.22 -0.36 99 BOARDWALK EQUITIES BEI.UN 53.89 -2.45 -4.35 481 le plan touristique afin de pou-
INDUSTRIELLES OPEN TEXT CORP OTC 81.59 -1.39 -1.68 222 voir par tager ces renseigne-
Air Canada AC 9.10 0.03 0.33 702 CANADIAN PACIFIC CP 188.72 -1.32 -0.69 172
ments avec leur clientèle.
Bombardier BBD.B 1.98 0.02 1.02 2118 VALEANT VRX 35.75 -1.13 -3.06 1988
CAE CAE 17.86 0.26 1.48 584 ONEX CORP OCX 78.83 -1.10 -1.38 106 Un code d’éthique provin-
Canadien Pacifique CP 188.72 -1.32 -0.69 172 CANADIAN APT CAR.UN 31.26 -1.06 -3.28 380 cial auquel adhéreraient tous
Chemin de fer CN CNR 81.93 -0.43 -0.52 719 HOME CAPITAL GROUP HCG 29.24 -0.96 -3.18 345 les titulaires de permis doit
SNC-Lavalin SNC 56.50 0.16 0.28 316 BROOKFIELD BPY.UN 30.88 -0.91 -2.86 240
également être dévoilé sous
Transcontinental TCL.A 18.51 -0.18 -0.96 97 RITCHIE BROS RBA 37.61 -0.89 -2.31 422
TransForce TFI 26.04 0.03 0.12 107 peu aux membres du CPCDIT.
Consultez toutes les cotes boursières Parmi les autres idées évo-
ENTREPRISES DE MATÉRIAUX sur www.decisionplus.com quées, M. Chevrette envisage
Agrium AGU 120.21 -0.49 -0.41 196
Barrick Gold ABX 28.42 0.23 0.82 4001 même de développer un ser-
Goldcorp G 24.78 1.03 4.34 3964
CENTRE D’ANALYSE
ET DE SUIVI DE
INDICES QUÉBÉCOIS vice de taxi-par tage, qui per-
Kinross Gold K 7.06 0.00 0.00 4231 L’INDICE QUÉBEC
L’indice Québec est une initiative
Indice Fermeture var. pts var. % mettrait à des usagers quittant
Mines Agnico-Eagle AEM 77.19 0.56 0.73 400
Potash POT 21.52 -0.13 -0.60 2144
du Département de finance de l’Université
de Sherbrooke et
de l’Institut de recherche en
IQ30 2309,40 -2,85 -0,12 un secteur et se dirigeant ap-
Teck Resources TCK.B 21.09 -0.01 -0.05 3252
économie contemporaine
IQ120 2368,72 -2,40 -0,10 proximativement au même en-
droit d’empr unter le même
taxi, comme le permet déjà
Uber dans cer taines villes
nord-américaines, avec son
service UberPOOL.
Le Comité doit transmettre
au cours des prochaines se-
maines ces différents dossiers
au ministre Daoust afin d’obte-
nir son aval.

Le Devoir
L E D E V O I R , L E J E U D I 1 1 A O Û T 2 0 1 6 B3

ECONOMIE
La Banque mondiale
souffre d’une « crise
de leadership »
W ashington — La Banque
mondiale souf fre d’une
« crise de leadership » et doit
rogations parmi les 15 000 em-
ployés de l’institution. Elle est
aussi confrontée à la concur-
changer le mode de désigna- rence croissante de nouveaux
tion de son président pour ne acteurs du développement et
pas devenir « un anachro- notamment la Chine.
nisme » sur la scène internatio- « Le groupe Banque mon-
nale, affirme une lettre ouverte diale connaît une crise de lea-
de l’association des personnels. dership », affirme l’association
« Nous défendons les prin- des personnels. Dans sa lettre,
cipes de bonne gouvernance, de elle appelle à ouvrir le proces-
transparence, de diversité, de sus de désignation à l’interna-
concurrence internationale et tional et à des hommes et des
de sélection basée sur le mérite. femmes sur la base de critères
Malheureusement aucun de ces professionnels clairs et en fai-
principes n’a été appliqué dans sant preuve de transparence.
la nomination des précédents « Le monde a changé et nous de-
présidents de la Banque mon- vons changer avec lui. À moins
diale », indique ce cour rier que nous changions les règles
daté de mardi. du jeu, la Banque mondiale
Au terme d’une règle non- fait face au risque bien réel de
écrite, les Européens placent devenir un anachronisme sur
l’un des leurs à la tête du Fonds la scène internationale », as- JACK GUEZ AGENCE FRANCE-PRESSE
monétaire international tandis sure l’association. Des membres de Boycott, désinvestissement et sanctions ont dénoncé mercredi en assemblée des contrats obtenus par CAE pour la vente
que la présidence de la Banque Contactée par l’AFP, la de pièces et d’autres éléments de simulateurs de vol pour l’entraînement des pilotes d’avions de combat de la force aérienne israélienne.
mondiale, l’institution dédiée à Banque mondiale a assuré que
la lutte contre la pauvreté, est ré- le conseil d’administration re-
servée aux Américains. « Nous
avons accepté des décennies d’ac-
cords secrets qui ont abouti, douze
fois d’af filée, à la désignation
présentant ses 189 États mem-
bres avait déjà adopté en 2011
des règles garantissant un pro-
cessus de désignation ouvert,
La question du Moyen-Orient s’invite
d’un homme américain. Cela
doit changer », assure l’associa-
tion du personnel.
L’actuel titulaire du poste,
fondé sur le mérite et transpa-
rent. « Ces règles ont été utilisées
pendant la désignation en 2012
et continueront de l’être pour le
à l’assemblée des actionnaires de CAE
l’Américain Jim Yong Kim, voit
son mandat de cinq ans s’ache-
futur processus de désignation
du président », a assuré un
La frange québécoise de Boycott, désinvestissement et sanctions exhorte
ver en juillet prochain et n’a porte-parole dans un courriel. la société à décréter un embargo complet contre Israël dans le secteur militaire
pour l’heure pas officiellement En 2012, M. Kim, choisi par
annoncé son intention de bri- les États-Unis, avait ainsi pour JULIEN ARSENAULT mise à niveau de simulateurs douilles de l’événement, étant pouvaient avoir sur l’image de
guer sa reconduction mais s’il la première fois dû affronter la pour des hélicoptères de com- en mesure d’obtenir un entre- l’entreprise.
s’est dit ouver t à cette idée.
Sous sa présidence, la Banque
a engagé une restructuration
concurrence inédite d’une au-
tre candidate, l’ancienne mi-
nistre des Finances nigériane
L es activités de CAE au
Moyen-Orient se sont re-
trouvées sous la loupe, mer-
bat en plus d’avoir collaboré
avec la firme israélienne Aero-
nautics, spécialisée dans la
tien, qui aura lieu dans deux
semaines, avec la vice-prési-
dente aux affaires publiques et
Cette notion de responsabi-
lité fait les manchettes depuis
plusieurs mois au Canada en
controversée qui a provoqué Ngozi Okonjo-Iweala. credi, lors de l’assemblée an- production de drones. communications mondiales de raison du controversé contrat
des mobilisations en interne et nuelle du spécialiste des simu- « Nous vendons nos produits l’entreprise, Hélène Gagnon. prévoyant la vente de blindés
continue de susciter des inter- Agence France-Presse lateurs de vol et de la forma- selon les règles canadiennes en « Des compagnies israéliennes légers à l’Arabie saoudite par
tion, qui se déroulait à son place et nous les suivons très ri- vendent des produits qu’elles di- l’entreprise ontarienne General
siège social montréalais. goureusement », a répliqué le sent avoir testé sur le terrain, Dynamics Land Systems. Dans
La frange québécoise de président et chef de la direc- qu’est-ce que cela veut dire ? ce pays, CAE a déjà eu le trans-
Boycott, Désinvestissement et tion, Marc Parent, précisant Tester sur la population civile porteur aérien national Saudia
Sanctions (BDS), un mouve- que ces contrats étaient venus palestinienne ? On se pose la comme client dans le secteur
ment créé par la société civile à échéance. question », a affirmé aux jour- civil, a précisé M. Parent, sans
palestinienne, a exhorté la so- nalistes une représentante de toutefois dire si l’entreprise
ciété à décréter un embargo Lettre morte BDS-Québec, Sabine Friesin- avait actuellement des contrats
complet contre Israël dans le Alors que le For um social ger, accompagnée de l’avocat en vigueur du côté militaire.
secteur militaire. mondial se déroule dans la en droit pénal inter national La société a par ailleurs pro-
Pendant la période des métropole, les représentants John Philpot. fité de son assemblée annuelle
questions, des membres du de BDS-Québec s’étaient dé- Réitérant que CAE respec- pour dévoiler ses résultats du
groupe, dont certains sont ac- placés à l’assemblée des ac- tait toutes les règles entourant premier trimestre. CAE a en-
tionnaires de l’entreprise, ont tionnaires, affirmant que leur l’exportation de matériel et de grangé un profit net de
évoqué des contrats obtenus missive envoyée en mars der- ser vices dans le secteur mili- 69,3 millions, ou 25 ¢ par ac-
au cours des dernières années nier pour solliciter une ren- taire, M. Parent a affirmé, en tion, en hausse de 55 % compa-
par CAE. Ils ont notamment contre avec la direction de point de presse, qu’il n’avait rativement à la même période
cité celui décroché en 2013 au- CAE était restée lettre morte. pas l’intention de cesser de l’an dernier. Abstraction faite
près d’Elbit Systems pour la Les partisans du mouvement faire des affaires avec Israël. des éléments non récurrents,
vente de pièces et d’autres élé- BDS af fir ment qu’il prône « Je suis responsable de gérer la son bénéfice ajusté a af fiché
ments de simulateurs de vol l’autodétermination palesti- compagnie pour les action- une progression de 40 %, s’éta-
pour l’entraînement des pi- nienne, alors que ses détrac- naires. Nous prenons des déci- blissant à 70,9 millions, ou 26 ¢
lotes d’avions de combat de la teurs affirment que cette cam- sions qui vont faire croître la par action, alors que les reve-
force aérienne israélienne. pagne ne vise qu’à stigmatiser valeur de la compagnie. » nus ont été de 651,6 millions,
CAE a également obtenu d’au- les Israéliens. M. Parent s’est toutefois dit en hausse de 17 %.
tres contrats auprès des forces Ses représentants québé- très sensible à l’incidence que
armées israéliennes pour la cois ne sont pas repartis bre- cer taines relations d’af faires La Presse canadienne

PAYS EN DÉVELOPPEMENT

MANDEL NGAN AGENCE FRANCE-PRESSE


Le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, voit son mandat
de cinq ans s’achever en juillet prochain.
Facebook revient à la charge avec Express Wifi
MARGAUX LACROUX Communications, un opérateur
Unifor et trois Contrat local. Sauf que des activistes se

grands de de 1,7 milliard D ans un grand élan de cha-


rité, Mark Zuckerberg a
lancé son tout nouveau service
sont vite fait entendre.
Pour les détracteurs de Free
Basics, l’application ne respec-
l’automobile en Angleterre destiné aux pays en développe-
ment : Express Wifi. Unique-
tait pas la neutralité du Net. En
principe, les utilisateurs, doi-
commencent pour Bombardier ment implanté en Inde (pour le
moment), il vise à installer des
vent avoir accès au même ré-
seau quelles que soient leur
à négocier La division ferroviaire de
Bombardier a remporté un
bornes Wi-Fi dans les zones
r urales. En par tenariat avec
connexion. Les opérateurs doi-
vent garantir l’égalité de traite-
Toronto — Le syndicat Unifor contrat de 1,7 milliard pour la des fournisseurs d’accès à In- ment des contenus. Or Face-
entreprend cette semaine à To- construction de 660 voitures ternet, des opérateurs mobiles book, en proposant un échan-
ronto des négociations avec les de train, ce qui lui permettra et des entrepreneurs locaux, tillon du Web en accès libre, a
fabricants d’automobiles Gene- de conserver 1000 emplois à Facebook souhaite ainsi facili- mis en place une différence en
ral Motors, Ford et Fiat Chrys- son installation de Derby, au ter un accès au Web « aborda- fonction de l’origine des conte-
ler Canada. Les négociations Royaume-Uni. Selon le minis- ble » et de « qualité ». nus. Le père du réseau social
vont se poursuivre jusqu’à la fin tère britannique du Trans- Une version pilote du pro- PUNIT PARANJPE AGENCE FRANCE-PRESSE soutient de son côté qu’après
du mois avec les trois compa- port, le contrat s’inscrit dans gramme a déjà été testée dans Une version pilote du programme Express Wifi a déjà été testée tout, une partie d’Internet, c’est
gnies. Une compagnie cible le cadre d’une initiative plus 125 points d’accès en Inde, en dans 125 points d’accès en Inde. mieux que pas d’Internet du
pour fixer le contrat type sera large pour améliorer le ser- collaboration avec opérateur tout pour ceux qui ne peuvent
identifiée au début du mois de vice dans la région d’East An- télécom du pays, d’après les tils d’information, d’éducation, de s’être fait taper sur les doigts il y pas s’offrir d’abonnement.
septembre. Le président natio- glia. Bombardier a indiqué informations de la BBC. Ce santé, de recherche de travail, de a quelques mois par les autorités Mark Zuckerberg s’est aussi
nal d’Unifor, Jerry Dias, pré- mercredi que la commande territoire d’un milliard de per- divertissement et de communica- indiennes. défendu d’utiliser le Facebook
vient qu’il n’y aura pas d’entente de voitures de trains élec- sonnes est une priorité pour le tion tels que Facebook», écrit l’en- En septembre 2015, le grand Free Basics à des fins com-
avec aucune des compagnies triques Aventra permettrait réseau social, par ailleurs in- treprise sur sa plateforme Inter- chevalier de «l’Internet pour les merciales : il n’y avait pas de
sans engagement de la part de d’occuper 1000 personnes terdit en Chine. En améliorant net.org. Express Wifi rentre pauvres» a mis les pieds dans le pubs sur son application.
chacune d’elle pour des inves- œuvrant à l’assemblage, l’in- la couverture du Net en Inde, dans le cadre de ce projet lancé pays avec son application Free Grâce à sa campagne média-
tissements au Canada. Selon génierie et d’autres emplois à Mark Zuckerberg espère atti- en 2013 par Mark Zuckerberg, Basics, développée dans le cadre tique, il a réussi à obtenir le
lui, la santé relativement bonne l’installation de Derby pen- rer de nouveaux utilisateurs pour qui «la connectivité est un d’Internet.org. Sans besoin soutien de plus de huit mil-
des fabricants d’automobiles et dant la durée du contrat. dans ses filets. droit de l’homme ». Ce site se d’avoir souscrit un abonnement lions d’Indiens. Dans le colli-
la force du marché de l’automo- Cette dernière doit toujours donne pour mission de donner au Web, l’application donnait un mateur de l’Agence indienne
bile en Amérique du Nord être déterminée. Le fabricant Service payant un accès gratuit à n’importe quel accès gratuit à Facebook ainsi de régulation des télécoms,
confirment que le moment est suisse Stadler Rail fournira Connectés au Web sur leur té- utilisateur dans les pays en déve- qu’à différents services d’éduca- Free Basics a été interdite dé-
idéal pour investir. Les conven- les 383 autres voitures de la léphone grâce aux bornes Wi-Fi, loppement. Sauf que le fonction- tion, d’emploi et de santé depuis but 2016. Mais chassez Face-
tions collectives arriveront à commande, qui en compte un les Indiens « peuvent explorer nement d’Express Wifi ne re- un terminal mobile. Au total, 35 book et il revient au galop.
échéance le 19 septembre. total de 1043. l’éventail d’informations qu’Inter- pose pas sur la gratuité. Face- sites étaient en accès libre grâce
La Presse canadienne La Presse canadienne net a à offrir, notamment des ou- book a retenu la leçon après à un partenariat avec Reliance Libération
B 4 L E D E V O I R , L E J E U D I 1 1 A O Û T 2 0 1 6 B 5

TABLEAU DES
LES JEUX OLYMPIQUES DE RIO 2016 HORS-JEUX
E SCRIME
MÉDAILLES
Un autre grand retour Eleanor
jourd’hui exposé au Temple de la portions de Zika. Un demi-Zika, un cimens faisant 10 à 12 pieds hors

JEAN DION
renommée du golf canadien à Oak-
ville, et une médaille d’or, qui a
malencontreusement été perdue et
dont on ignore toujours au-
tiers de Zika.
Remarquez, on peut comprendre
les golfeurs apeurés : s’il y a des
athlètes — quoique l’Allemand et
tout dans son jardin en Floride.
Des singes également (logeant
dans des arbres non loin du vert du
12 e trou), de même que des bra-
Harvey
jourd’hui où elle peut bien se trou-
ver malgré des recherches inten-
sives. Avant la Première Guerre
ancien numéro 1 mondial Mar tin
Kaymer se demande s’ils en sont,
ayant été fortement impressionné
dypes, ces paresseux à trois doigts
dotés de longues griffes dont qui-
conque a déjà fait des mots croisés
étonne
E
n ce jeudi, le golf effectue un
retour fracassant aux Jeux
olympiques, et la commu-
mondiale, des membres de la fa-
mille de L yon ont écrit au Comité
international olympique pour avoir
par l’ardeur des entraînements à son
arrivée au village olympique : il a dit
s’être demandé « si nous, golfeurs,
sait qu’on peut aussi les appeler
« aïs ». Des chevêches des terriers,
un animal pas mal chouette. Des ca-
M ême si elle n’a pas obtenu
de médaille, la Cana-
dienne Eleanor Har vey a
nauté internationale dans son ensem- une autre médaille, mais les autori- pybaras, ces énormes rongeurs, des connu un impressionnant par-
BR T

faisons quoi que ce soit ou si nous


ZE
N
ON
GE

ble frétille d’une impatience incontrô- tés en place leur ont fait savoir que sommes simplement paresseux » — hystricognathes qui peuvent aller cours qui lui a permis d’entrer
OR
AR

lable. Ce qui est immensément com- cela était impossible. Ils ont dû se exposés aux moustiques, ce sont jusqu’à concourir dans la catégorie dans l’histoire olympique ca-
1 ÉTATS-UNIS 10 11 10 31
préhensible compte tenu du fait que contenter d’une réplique. bien eux, surtout s’ils s’adonnent à des 65 kg et qui mangent de l’herbe nadienne, mercredi.
2 CHINE 10 5 8 23 le sport est absent du programme Cette fois, on se retrouve à connaître une mauvaise journée au nuitamment. Et des boas constric- L’escrimeuse ontarienne de
3 JAPON 6 1 11 18 depuis 1904, ce qui ne nous rajeunit Barra da Tijuca, sur un parcours bureau et se ramassent plus souvent teurs, entre autres serpents. 21 ans a conclu au septième
pas d’une seule minute. spécialement constr uit pour les qu’à leur tour dans les fourrés. Est-ce que ça donne le goût rang, le meilleur classement
4 AUSTRALIE 5 1 5 11 D’ailleurs, sachons nous en enor- Jeux de la XXXIe olympiade d’été, En matière de faune, il n’y aura ce- d’avoir hâte d’aller siroter une pe- d’une Canadienne à l’épreuve
5 HONGRIE 5 1 1 7 gueillir ne serait-ce qu’un fol instant: mais qui pourra permettre à Rio pendant pas que les moustiques aux tite froide au 19e trou, oui ou oui ? du fleuret. Le fait d’armes de
6 RUSSIE 4 7 4 15 c’est un Canadien bien de chez nous d’accueillir d’autres grands tour- abords des allées ou même dedans On assure toutefois que des dres- sa journée est survenu en ma-
qui détient le titre individuel de la nois. Si bien sûr les joueurs d’élite pour divertir le parterre. Comme le seurs seront déployés tout au long tinée lorsqu’elle a surpris la fa-
7 CORÉE DU SUD 4 2 3 9 discipline depuis 112 ans. Parfaite- acceptent de s’y rendre : aux JO, parcours a été aménagé sur un site du parcours et que, si des créatures vorite, l’Italienne Arianna Er-
8 ITALIE 3 6 2 11 ment : George L yon, né pas loin les quatre meilleurs hommes au qui était déjà un habitat naturel pour dangereuses s’approchent trop des rigo, 15-11 en 16es de finale. Er-
9 G.-BRETAGNE 3 3 6 12 d’Ottawa. Né en 1858, aussi, un so- classement mondial, Jason Day, plusieurs espèces (118), on pourrait joueurs et des spectateurs, elles se- rigo est considérée par cer-
lide indice de ce que le temps file et Dustin Johnson, Jordan Spieth et retrouver, notamment mais non ex- ront capturées et évacuées vers un tains comme la meilleure es-
10 FRANCE 2 3 1 6 que, si on ne saisit pas l’occasion Rory McIlroy seront absents, tous clusivement: des caïmans, qui vivent parc naturel voisin. crimeuse au monde toute
34 CANADA 0 1 4 5 maintenant, il sera trop tard. Regar- ayant invoqué une crainte du virus dans les lacs situés près des trous 2, Pour en revenir à l’histoire du ar me confondue. Elle était
dez un peu Michael Phelps aller: s’il Zika, ce satané Zika qui constitue 3, 5 et 9. On raconte cependant qu’à golf olympique, une anecdote parti- pressentie pour devenir la pro-
AU MOMENT DE METTRE SOUS PRESSE MERCREDI ne décollait pas du bloc de départ à une raison supplémentaire de se l’instar de Yuri van Gelder, le gym- culièrement folichonne : en 1900 à chaine grande championne ita-
point et ne sur volait pas les flots demander pourquoi diable Noé a naste néerlandais qui a été exclu de Paris, Margaret Abbott, de Chi- lienne à Rio après la retraite
S ÉCURITÉ comme un aéronef en rase-mottes
qui a oublié quelque chose sur le
placé un couple de moustiques
dans son arche.
son équipe nationale et renvoyé chez
lui après avoir fêté sa qualification
cago, et sa mère, Mar y, ont pris
par t au « tournoi », consistant en
de Valentina Vezzli, sextuple
médaillée d’or.
feu, aurait-il assez de breloques pour Ils ne seront pas au rendez-vous pour la finale aux anneaux en trin- une ronde de neuf trous. Après avoir signé la victoire,
Un autobus garnir un conteneur gerbé ? Je ne
pense pas.
George L yon, donc, qui ne se
même si les autorités sanitaires du
Brésil ont indiqué avant les Jeux
qu’elles envisageaient moins de 1
quant jusqu’au petit matin dimanche
à l’extérieur du village olympique, le
caïman sort surtout pendant la nuit,
Margaret l’a empor té et a reçu
une coupe, pas une médaille, et les
Jeux de 1900 étaient si mal organi-
Har vey a retiré son masque,
s’est tournée vers le contingent
de partisans canadiens, ébahis,

est frappé M ONGOLIE


JUNG YEON-JE AGENCE FRANCE-PRESSE mit à la pratique du golf qu’à l’âge
vénérable de 38 ans — il préférait
jusque-là le cricket —, mais triom-
pha quand même au Glen Echo
cas de Zika parmi le demi-million
de visiteurs étrangers attendus à
Rio. Très exactement cela : moins
de 1. Les raisons pour lesquelles
et que, contrairement à l’équipe mas-
culine de basketball des États-Unis,
il est d’un naturel plutôt timide. De
plus, comme l’a fait remarquer le
sés que, comme plusieurs autres
concur rents, elle ne savait pas
qu’elle par ticipait aux Jeux olym-
piques. Elle ne savait pas davan-
GABRIEL BOUYS AGENCE FRANCE-PRESSE
à proximité et a tapé sur son
plastron comme si elle disait
«Moi? J’ai réussi ça?». Harvey
s’est plus tard inclinée 15-13 en
par des Countr y Club, près de St. Louis, elles n’ont pas car rément dit responsable des verts — seront-ils tage qu’elle était la première
Les Britanniques Jack Laugher et Chris Mears arrachent l’or au tremplin
synchronisé de 3 mètres. quarts de finale contre le Tuni-

projectiles Il y a Dieu et Naidan qui, fait à noter, fut le tout premier


terrain aménagé à l’ouest du fleuve
Mississippi. Pour sa peine, L yon
reçut un superbe trophée, au-
« zéro » semblent aussi mysté-
rieuses que celles des bassins
olympiques où l’eau tourne au vert,
mais c’est peut-être qu’il existe des
bleus ? — à Barra da Tijuca, Mark
Johnson, le caïman brésilien mesure
environ 5 pieds à peine, alors qu’il
n’est pas rare qu’il aperçoive des spé-
femme américaine « médaillée »
d’or olympique lorsqu’elle est
morte, en 1955.
Allez, birdie. Le gris et le vert
sienne Ines Boubakri.
Dans la piscine
Santo Condorelli, un Onta-
rien de 21 ans, a terminé mer-
« Il y a eu la paix, les gens ont connu la
L a police militaire de Rio de
Janeiro entend renforcer joie. Naidan et le judo ont accompli ça. » s’imposent dans le ciel credi soir au 4e rang de la finale
du 100 mètres style libre
(47,88). Condorelli a du coup
ses mesures de sécurité après
que des projectiles eurent
heur té un autobus transpor-
tant des journalistes vers le
SABINE COLPAR T Naidan, lui, n’a pas pris la mesure
de ce qu’il avait accompli. « En ga-
et les eaux de Rio enregistré le meilleur temps de
sa carrière. Il était en tête du-
rant les 90 mètres de la course.
Il s’est fait coiffer à la toute fin

S L
principal parc olympique. Une a photo est posée à côté de gnant, je n’avais pas imaginé que es Jeux olympiques de Rio de Daniel Nestor et Vasek Pospisil aux par trois autres nageurs, dont
dizaine de passagers ont été celle de Dieu dans les mai- j’allais changer le cours de la poli- Janeiro, jusqu’ici baignés de so- Espagnols Rafael Nadal et Marc Lo- le gagnant de la médaille d’or,
légèrement blessés. sons en Mongolie : Naidan tique, de la vie de tous les Mongols », leil, ont tourné au gris et au ver t, pez. l’Australien Kyle Chalmers.
Les autorités brésiliennes ont est bien plus qu’un grand dit-il encore surpris. mercredi. Une pluie hivernale est En soccer masculin, l’Argentine De son côté, la Canadienne
indiqué qu’une enquête prélimi- champion de judo, il est le À 34 ans, il s’entraîne toujours au- tombée sur la ville mais l’attention aurait sans doute souhaité bénéfi- Penny Oleksiak, âgée de
naire démontre que l’autobus a symbole de paix de tout un pays, et tant malgré son statut très particu- s’est sur tout focalisée sur les rai- cier d’une journée de congé, mer- 16 ans, a signé le deuxième
été atteint par des pierres, et joue ses 3es JO à Rio. lier dans son pays, alors qu’il a reçu sons pour lesquelles les bassins de credi. Un verdict nul de 1-1 contre temps des demi-finales du
non par des balles. Une capi- Le 14 août 2008, Tuvshinbayar tous les honneurs et les plus plongeon et de water-polo au Parc le Honduras a éliminé les Argentins 100 m nage libre des jeux
taine retraitée de l’armée de Naidan (catégorie moins de 100 ki- grandes distinctions. aquatique Maria-Lenk ont pris des du tournoi olympique. Le Honduras Olympiques de Rio (52.72), à
l’air américaine, Lee Michael- los) décroche la médaille d’or aux Ce puissant gabarit a toujours le allures d’aquariums négligés. a mérité son billet pour les quarts un petit centième de l’Austra-
son, est néanmoins cer taine Jeux de Pékin, soit le premier titre regard pétillant. Il adore jouer Reste à savoir si la couleur de de finale, tout comme le Portugal, lienne Cate Campbell. L’Amé-
d’avoir entendu des tirs. de l’histoire des Jeux pour la Mon- comme un gamin, même quand il l’eau a eu un rôle à jouer dans la sur- qui a également soutiré un verdict ricaine Simone Manuel, victo-
La femme se trouvait à bord golie depuis son entrée en s’entraîne à l’université Pa- prenante victoire des Britanniques nul de 1-1 contre l’Algérie. rieuse de l’autre demi-finale, a
de l’autobus, mardi, puisqu’elle 1964. ris-Diderot avec le Fran- Jack Laugher et Chris Mears au Le mauvais temps n’a cependant franchi la distance de 100 m
écrit des textes sur le basket- « Tout le monde connaît çais Benoît Campargue, tremplin snchronisé de 3 m. Lau- pas empêché le vétéran suisse Fa- en 53 sec 11: le troisième
ball féminin. Dès que le bruit a Naidan. Des gens ont mis mentor de la légende fran- gher et Mears ont obtenu 454,32 bian Cancellara de rempor ter le temps. Penny Oleksiak, déjà
retenti, Mme Michaelson s’est sa photo à côté de celle de çaise Teddy Riner. Il a points, et ils ont devancé les Améri- contre-la-montre individuel. Son double médaillée des Jeux de
jetée au sol. Le fracas d’une vi- Dieu dans leur maison. commencé le judo parce cains Sam Dorman et Mike Hixon. chrono de 1h12:15,42 lui a permis Rio, jouera son va-tout lors de
tre aurait suivi. Les Mongols ont rêvé du- qu’il aimait soulever les Les Chinois Cao Yuan et Qin de devancer son plus la finale jeudi.
Le comité organisateur des rant 100 ans de la mé- gens ! « C’est quelqu’un de Kai, qui espéraient mener proche rival par 47 se- En après-midi, l’équipe de
Jeux de Rio a toutefois indiqué daille olympique. Et il l’a eue », ra- très gentil et simple, il ne s’est jamais leur pays à un balayage des condes.«L’impor tant, pour basketball féminin a elle aussi
dans un communiqué de presse conte à l’AFP Mashbat Bukhbat, le comporté comme la grande star qu’il huit médailles d’or des Jeux moi, est de savourer cette réalisé une première olym-
que le conducteur du véhicule secrétaire général de la Fédération est. Il travaille très dur, il travaille de Rio, ont dû se contenter médaille d’or, a déclaré le cy- pique en améliorant sa fiche à
en question aurait entendu un mongole, de passage à Paris. aussi pour son père et sa mère », sou- de la troisième place, avec cliste de 35 ans. Au- 3-0. Les Canadiennes ont
bruit provenant de l’intérieur de Ce graal a eu des répercussions ligne Bukhbat. un score de 443,70. jourd’hui, demain, lorsque je peiné, mais elles sont venues à
l’autobus. Ce der nier a dit bien au-delà de la sphère sportive. Père de quatre enfants, deux La qualité de l’eau des retrouverai les membres de bout des Sénégalaises en l’em-
croire qu’il s’agissait de la chute Naidan a été sacré un mois après des filles et deux garçons, Naidan Jeux olympiques de Rio a ma famille, parce que c’est por tant 68-58. L’équipe fémi-
d’un appareil photo. violences post-électorales ayant fait n’en a pas fini avec le judo et parti- été un sujet épineux, mais il qui est important pour moi.» nine n’avait jamais enregistré
Lorsqu’il a regardé dans son cinq morts et choqué le pays, plongé cipe à ses der niers Jeux à Rio. PHOTOS ODD ANDERSEN ET MAR TIN BUREAU AGENCE FRANCE-PRESSE s’agissait de celle de l’océan et des Cancellara a devancé le favori de plus de deux victoires lors du
rétroviseur, le en état d’urgence. «Beaucoup de gens Après avoir accroché l’argent en lagons, pas l’eau des piscines. Les l’épreuve, le Néerlandais Tom Du- tournoi olympique.
chauf feur a re- Le sont morts ou ont été blessés. Naidan 2012, il aimerait bien retrouver organisateurs ont parlé d’une «pro- moulin tandis que le Britannique En cyclisme sur route, Tara
marqué que les
j o u r n a l i s t e s conducteur
étaient tous éten-
dus au sol. Il a en- a mal réagi
a remporté la première médaille d’or
olympique et, après ça, les deux partis
ont trouvé un accord de coalition», se
souvient Bukhbat. « Il y a eu la paix,
l’or, jeudi, avant de continuer à
promouvoir le judo en Mongolie
où la lutte est le sport national.
Naidan reste cependant attaché
La rédemption d’un roi de la natation lifération des algues» tout en insis-
tant sur le fait que les athlètes ne
courent aucun risque.
Sur le front des compétitions, la
Chris Froome a complété la course
62 secondes derrière Cancellara.
Chez les femmes, l’Américaine
Kristin Armstrong a triomphé par
Whitten, de Calgary, une triple
championne du monde, a pris
le septième rang au contre-la-
montre avec un temps de 45 mi-
suite aperçu les les gens ont connu la joie. Naidan et le à sa première médaille d’or, qu’il pluie et les routes glissantes étaient 5,55 secondes devant la Russe Olga nutes 1,16 secondes. Karol-Ann
deux fenêtres fra- à l’incident, judo ont accompli ça. Ç’a été une par- garde comme un bien précieux. BRICE CHENEVAL même acabit que les autres spor- l’alcoolisme et la dépression, au événements qui l’aident à se res- au menu. Les vents forts ont secoué Zabelinskaya. Canuel, de Gatineau, a quant à
cassées du même est d’avis tie très importante de l’histoire de la « Elle est cachée chez moi et je ne tifs. Et pourtant, le protégé de Bob point d’envisager de se suicider. Il ponsabiliser. Peu à peu, Michael les palmiers le long de la côte et En judo, le Japon a remporté les elle terminé 13e en 46:30,93.

P
côté de l’autobus. Mongolie, le judo a joué un rôle très vous dirai pas où elle est ! » lance-t- our ses der niers Jeux Bowman a touché le fond. C’était trouvera alors la force de s’imposer Phelps retrouve le goût de la nata- soulevé les vagues sur le pitto- deux médailles d’or en jeu. Haruka Hugo Houle, de Sainte-Per-
Les deux trous une important pour apporter la paix et il avec malice. olympiques, l’Américain en 2014. Cette année-là, Michael une cure de désintoxication. « C’est tion. « Je suis retombé amoureux de resque lagon où toutes les régates Tachimoto a accédé à la plus haute pétue, a pour sa part conclu au
laissés par les l’unité », assure le responsable de la est en train de réaliser Phelps reprend le fil de sa carrière, sans doute le moment où j’ai ressenti mon sport », confirme-t-il au quoti- d’aviron ont été reportées pour une marche du podium chez les moins 21e échelon au contre-la-mon-
projectiles res- ex-militaire Fédération. Agence France-Presse une impressionnante qu’il a stoppée en 2012 après les la plus grande peur de ma vie », ad- dien sportif français. Une envie qui deuxième fois cette semaine. De- de 70 kg, tandis Mashu Baker l’imi- tre en un temps de 1:17:02,04.
semblaient à ceux moisson de médailles. Jeux olympiques de Londres. mettait le nageur à Sports Illustrated. l’a guidé jusqu’aux Jeux de Rio. vant ces rafales, les rameurs ont tait chez les moins de 90 kg. Les conditions météorolo-
qu’auraient laissés des balles, Incontestable champion des bas- Au final, cette initiative se Ses derniers, donc. Il lui reste rangé leurs rames pour la journée La Chinoise Yanmei Xiang (halté- giques dif ficiles ont forcé le
estime David Davies, un photo- Encore l’or pour Kohei Uchimura sins, Michael Phelps brille aussi en La descente révèle salvatrice : « Je l’ai désormais le 200 m quatre nages in- mais les cyclistes ont disputé pour rophilie, moins de 69 kg), le Britan- report de toutes les compéti-
graphe de l’agence de presse dehors, lui qui a vaincu l’alcoolisme Cependant, son train de enfin reconnu. Il avait les dividuel, dont la finale se déroulera leur part le contre-la-montre indivi- nique Joseph Clarke (kayak mono) tions d’aviron pour la
britannique Press Association. et la dépression. vie est inadapté aux exi- idées claires, travaillait sur dans la nuit de jeudi, et le 100 m pa- duel dans des conditions clima- et le Japonais Kohei Uchimura deuxième fois de la semaine
Selon Lee Michaelson, tant Dans la nuit de mardi à mercredi, gences du haut niveau : ses compor tements », pillon, dont la finale a lieu dans la tiques difficiles. (gymnastique, concours multiple en raison des vents et de l’eau
les organisateurs des Jeux que Michael Phelps a encore accru sa sorties alcoolisées et jeux confiait son entraîneur de nuit de samedi, pour agrandir son De nombreux matchs de tennis individuel) ont aussi remporté des agitée. Les matchs de tennis
le conducteur ont mal réagi à position dans l’histoire des Jeux d’argent r ythment son toujours, Bob Bowman, à total de médailles. Finalement, une ont également été repor tés, in- médailles d’or mercredi. ont également été annulés, ce
l’incident. Dans l’immédiat, le olympiques. Grâce à ses victoires quotidien. En octo- L’Équipe. seule manque à son palmarès : celle cluant la demi-finale du double mas- qui signifie que la demi-finale
chauf feur a ralenti puis s’est sur le 200 m papillon et le relais bre 2014, il est arrêté pour Sa rédemption passe récompensant sa victoire sur ses culin devant opposer les Canadiens Associated Press du tournoi de double mascu-
rangé sur le côté. Une fois le 4x200m nage libre, le nageur a dé- conduite en état d’ivresse. Suspendu ensuite par son mariage avec sa déboires passés. lin, qui opposera le Torontois
véhicule et ses passagers arri- croché ses 20e et 21e médailles d’or par la Fédération américaine de na- compagne, Nicole Johnson, puis la Daniel Nestor et le Vancouvé-
vés à destination, aucune aux Jeux. Ce qui porte à 25 son to- tation, Michael Phelps se noie dans naissance de son fils Boomer, deux Le Temps rois Vasek Pospisil aux Espa-
équipe d’assistance médicale tal de distinctions rempor tées en Dopage: «L’objectif doit être de réintégrer gnols Rafael Nadal et Marc Lo-
n’attendait sur place. Plusieurs quatre éditions, soit 2004, 2008, pez, aura lieu jeudi.
la Russie», fait valoir Sebastian Coe
journalistes étaient toutefois 2012 et 2016.
e
blessés et saignaient.
L’autobus était par ti d’un
quartier du nord de Rio, Deo-
doro, pour se rendre au princi-
À 31 ans, Phelps est le sportif le
plus titré des Jeux olympiques,
devant la gymnaste soviétique La-
rissa Latynina, qui entr e 1956
18 rang «L’objectif doit être de réintégrer la Russie», a affirmé le président de la Fé-
dération internationale d’athlétisme (IAAF), Sebastian Coe, alors que la
Russie athlétique, accusée de dopage d’État, est suspendue depuis novem-
La Presse canadienne

pal parc olympique, dans le et 1964 a rempor té dix-huit mé- Michael Phelps a remporté bre 2015 et que 67 de ses athlètes ont été exclus des JO. M. Coe, qui a es-
quartier Barra da Tijuca. dailles, dont neuf en or. mardi soir sa 21e médaille d’or. timé que la Russie avait «abandonné de manière catacyclismique ses
THOMAS COEX AGENCE FRANCE-PRESSE
L’incident ravive cer taines Pour ses derniers Jeux, l’Améri- Si le nageur américain était un athlètes», a en revanche indiqué qu’il n’y avait «pas de cadre établi en ce qui
craintes concernant la sécurité. À un dixième près, et au tout dernier agrès: le Japonais Kohei Uchi- cain semble décidé à placer la pays, il se hisserait au 18e rang concerne les délais de réintégration» de la Russie dans le giron mondial de
Environ 85 000 soldats et mura a remporté mercredi son deuxième concours général olympique bar re très haut : dans les trois des plus grands médaillés olym- l’athlétisme. Le président de l’IAAF s’exprimait pour la première fois de-
agents de police sont déployés de gymnastique artistique en venant à bout du suspense et de l’Ukrai- épreuves auxquelles il a pris part piques depuis 2000. Avec ses puis Rio de Janeiro, théâtre des Jeux olympiques 2016, alors que l’athlé-
à Rio de Janeiro à l’occasion des nien Oleg Verniaiev, aux JO 2016 de Rio. Déjà sacré en 2012 à Londres, jusqu’à présent — le relais 4x100m 10 médailles d’or, le Canada se tisme, sport olympique no1, arrive au programme pour les 10 derniers
Jeux olympiques, soit l’équiva- «King Kohei» est le premier gymnaste à conserver son titre depuis son nage libre, le 200 m papillon et le classerait loin derrière lui : au jours à partir de vendredi. «À partir du moment où nous avons pris la déci-
lent du double des effectifs lors compatriote Sawao Kato (1968 et 1972). Il s’agit aussi de la septième relais 4x200m nage libre —, à 32e rang. sion de suspendre la Fédération russe, un processus a été mis en place. Des ANDREW MEDICHINI ASSOCIATED PRESS
des Jeux de Londres. médaille olympique pour Uchimura, la troisième en or, après celle dé- chaque fois, il a décroché l’or. Une critères ont été établis. La priorité est de réintroduire cette fédération. L’objec- Eleanor Har vey s’est hissée au
crochée par équipes lundi, et avant de participer à la finale du sol. incroyable moisson qui rappelle tif doit être de réintégrer la Russie», a déclaré M. Coe. septième rang à l’épreuve du
Associated Press que Michael Phelps n’est pas du fleuret.
B 4 L E D E V O I R , L E J E U D I 1 1 A O Û T 2 0 1 6 B 5

TABLEAU DES
LES JEUX OLYMPIQUES DE RIO 2016 HORS-JEUX
E SCRIME
MÉDAILLES
Un autre grand retour Eleanor
jourd’hui exposé au Temple de la portions de Zika. Un demi-Zika, un cimens faisant 10 à 12 pieds hors

JEAN DION
renommée du golf canadien à Oak-
ville, et une médaille d’or, qui a
malencontreusement été perdue et
dont on ignore toujours au-
tiers de Zika.
Remarquez, on peut comprendre
les golfeurs apeurés : s’il y a des
athlètes — quoique l’Allemand et
tout dans son jardin en Floride.
Des singes également (logeant
dans des arbres non loin du vert du
12 e trou), de même que des bra-
Harvey
jourd’hui où elle peut bien se trou-
ver malgré des recherches inten-
sives. Avant la Première Guerre
ancien numéro 1 mondial Mar tin
Kaymer se demande s’ils en sont,
ayant été fortement impressionné
dypes, ces paresseux à trois doigts
dotés de longues griffes dont qui-
conque a déjà fait des mots croisés
étonne
E
n ce jeudi, le golf effectue un
retour fracassant aux Jeux
olympiques, et la commu-
mondiale, des membres de la fa-
mille de L yon ont écrit au Comité
international olympique pour avoir
par l’ardeur des entraînements à son
arrivée au village olympique : il a dit
s’être demandé « si nous, golfeurs,
sait qu’on peut aussi les appeler
« aïs ». Des chevêches des terriers,
un animal pas mal chouette. Des ca-
M ême si elle n’a pas obtenu
de médaille, la Cana-
dienne Eleanor Har vey a
nauté internationale dans son ensem- une autre médaille, mais les autori- pybaras, ces énormes rongeurs, des connu un impressionnant par-
BR T

faisons quoi que ce soit ou si nous


ZE
N
ON
GE

ble frétille d’une impatience incontrô- tés en place leur ont fait savoir que sommes simplement paresseux » — hystricognathes qui peuvent aller cours qui lui a permis d’entrer
OR
AR

lable. Ce qui est immensément com- cela était impossible. Ils ont dû se exposés aux moustiques, ce sont jusqu’à concourir dans la catégorie dans l’histoire olympique ca-
1 ÉTATS-UNIS 10 11 10 31
préhensible compte tenu du fait que contenter d’une réplique. bien eux, surtout s’ils s’adonnent à des 65 kg et qui mangent de l’herbe nadienne, mercredi.
2 CHINE 10 5 8 23 le sport est absent du programme Cette fois, on se retrouve à connaître une mauvaise journée au nuitamment. Et des boas constric- L’escrimeuse ontarienne de
3 JAPON 6 1 11 18 depuis 1904, ce qui ne nous rajeunit Barra da Tijuca, sur un parcours bureau et se ramassent plus souvent teurs, entre autres serpents. 21 ans a conclu au septième
pas d’une seule minute. spécialement constr uit pour les qu’à leur tour dans les fourrés. Est-ce que ça donne le goût rang, le meilleur classement
4 AUSTRALIE 5 1 5 11 D’ailleurs, sachons nous en enor- Jeux de la XXXIe olympiade d’été, En matière de faune, il n’y aura ce- d’avoir hâte d’aller siroter une pe- d’une Canadienne à l’épreuve
5 HONGRIE 5 1 1 7 gueillir ne serait-ce qu’un fol instant: mais qui pourra permettre à Rio pendant pas que les moustiques aux tite froide au 19e trou, oui ou oui ? du fleuret. Le fait d’armes de
6 RUSSIE 4 7 4 15 c’est un Canadien bien de chez nous d’accueillir d’autres grands tour- abords des allées ou même dedans On assure toutefois que des dres- sa journée est survenu en ma-
qui détient le titre individuel de la nois. Si bien sûr les joueurs d’élite pour divertir le parterre. Comme le seurs seront déployés tout au long tinée lorsqu’elle a surpris la fa-
7 CORÉE DU SUD 4 2 3 9 discipline depuis 112 ans. Parfaite- acceptent de s’y rendre : aux JO, parcours a été aménagé sur un site du parcours et que, si des créatures vorite, l’Italienne Arianna Er-
8 ITALIE 3 6 2 11 ment : George L yon, né pas loin les quatre meilleurs hommes au qui était déjà un habitat naturel pour dangereuses s’approchent trop des rigo, 15-11 en 16es de finale. Er-
9 G.-BRETAGNE 3 3 6 12 d’Ottawa. Né en 1858, aussi, un so- classement mondial, Jason Day, plusieurs espèces (118), on pourrait joueurs et des spectateurs, elles se- rigo est considérée par cer-
lide indice de ce que le temps file et Dustin Johnson, Jordan Spieth et retrouver, notamment mais non ex- ront capturées et évacuées vers un tains comme la meilleure es-
10 FRANCE 2 3 1 6 que, si on ne saisit pas l’occasion Rory McIlroy seront absents, tous clusivement: des caïmans, qui vivent parc naturel voisin. crimeuse au monde toute
34 CANADA 0 1 4 5 maintenant, il sera trop tard. Regar- ayant invoqué une crainte du virus dans les lacs situés près des trous 2, Pour en revenir à l’histoire du ar me confondue. Elle était
dez un peu Michael Phelps aller: s’il Zika, ce satané Zika qui constitue 3, 5 et 9. On raconte cependant qu’à golf olympique, une anecdote parti- pressentie pour devenir la pro-
AU MOMENT DE METTRE SOUS PRESSE MERCREDI ne décollait pas du bloc de départ à une raison supplémentaire de se l’instar de Yuri van Gelder, le gym- culièrement folichonne : en 1900 à chaine grande championne ita-
point et ne sur volait pas les flots demander pourquoi diable Noé a naste néerlandais qui a été exclu de Paris, Margaret Abbott, de Chi- lienne à Rio après la retraite
S ÉCURITÉ comme un aéronef en rase-mottes
qui a oublié quelque chose sur le
placé un couple de moustiques
dans son arche.
son équipe nationale et renvoyé chez
lui après avoir fêté sa qualification
cago, et sa mère, Mar y, ont pris
par t au « tournoi », consistant en
de Valentina Vezzli, sextuple
médaillée d’or.
feu, aurait-il assez de breloques pour Ils ne seront pas au rendez-vous pour la finale aux anneaux en trin- une ronde de neuf trous. Après avoir signé la victoire,
Un autobus garnir un conteneur gerbé ? Je ne
pense pas.
George L yon, donc, qui ne se
même si les autorités sanitaires du
Brésil ont indiqué avant les Jeux
qu’elles envisageaient moins de 1
quant jusqu’au petit matin dimanche
à l’extérieur du village olympique, le
caïman sort surtout pendant la nuit,
Margaret l’a empor té et a reçu
une coupe, pas une médaille, et les
Jeux de 1900 étaient si mal organi-
Har vey a retiré son masque,
s’est tournée vers le contingent
de partisans canadiens, ébahis,

est frappé M ONGOLIE


JUNG YEON-JE AGENCE FRANCE-PRESSE mit à la pratique du golf qu’à l’âge
vénérable de 38 ans — il préférait
jusque-là le cricket —, mais triom-
pha quand même au Glen Echo
cas de Zika parmi le demi-million
de visiteurs étrangers attendus à
Rio. Très exactement cela : moins
de 1. Les raisons pour lesquelles
et que, contrairement à l’équipe mas-
culine de basketball des États-Unis,
il est d’un naturel plutôt timide. De
plus, comme l’a fait remarquer le
sés que, comme plusieurs autres
concur rents, elle ne savait pas
qu’elle par ticipait aux Jeux olym-
piques. Elle ne savait pas davan-
GABRIEL BOUYS AGENCE FRANCE-PRESSE
à proximité et a tapé sur son
plastron comme si elle disait
«Moi? J’ai réussi ça?». Harvey
s’est plus tard inclinée 15-13 en
par des Countr y Club, près de St. Louis, elles n’ont pas car rément dit responsable des verts — seront-ils tage qu’elle était la première
Les Britanniques Jack Laugher et Chris Mears arrachent l’or au tremplin
synchronisé de 3 mètres. quarts de finale contre le Tuni-

projectiles Il y a Dieu et Naidan qui, fait à noter, fut le tout premier


terrain aménagé à l’ouest du fleuve
Mississippi. Pour sa peine, L yon
reçut un superbe trophée, au-
« zéro » semblent aussi mysté-
rieuses que celles des bassins
olympiques où l’eau tourne au vert,
mais c’est peut-être qu’il existe des
bleus ? — à Barra da Tijuca, Mark
Johnson, le caïman brésilien mesure
environ 5 pieds à peine, alors qu’il
n’est pas rare qu’il aperçoive des spé-
femme américaine « médaillée »
d’or olympique lorsqu’elle est
morte, en 1955.
Allez, birdie. Le gris et le vert
sienne Ines Boubakri.
Dans la piscine
Santo Condorelli, un Onta-
rien de 21 ans, a terminé mer-
« Il y a eu la paix, les gens ont connu la
L a police militaire de Rio de
Janeiro entend renforcer joie. Naidan et le judo ont accompli ça. » s’imposent dans le ciel credi soir au 4e rang de la finale
du 100 mètres style libre
(47,88). Condorelli a du coup
ses mesures de sécurité après
que des projectiles eurent
heur té un autobus transpor-
tant des journalistes vers le
SABINE COLPAR T Naidan, lui, n’a pas pris la mesure
de ce qu’il avait accompli. « En ga-
et les eaux de Rio enregistré le meilleur temps de
sa carrière. Il était en tête du-
rant les 90 mètres de la course.
Il s’est fait coiffer à la toute fin

S L
principal parc olympique. Une a photo est posée à côté de gnant, je n’avais pas imaginé que es Jeux olympiques de Rio de Daniel Nestor et Vasek Pospisil aux par trois autres nageurs, dont
dizaine de passagers ont été celle de Dieu dans les mai- j’allais changer le cours de la poli- Janeiro, jusqu’ici baignés de so- Espagnols Rafael Nadal et Marc Lo- le gagnant de la médaille d’or,
légèrement blessés. sons en Mongolie : Naidan tique, de la vie de tous les Mongols », leil, ont tourné au gris et au ver t, pez. l’Australien Kyle Chalmers.
Les autorités brésiliennes ont est bien plus qu’un grand dit-il encore surpris. mercredi. Une pluie hivernale est En soccer masculin, l’Argentine De son côté, la Canadienne
indiqué qu’une enquête prélimi- champion de judo, il est le À 34 ans, il s’entraîne toujours au- tombée sur la ville mais l’attention aurait sans doute souhaité bénéfi- Penny Oleksiak, âgée de
naire démontre que l’autobus a symbole de paix de tout un pays, et tant malgré son statut très particu- s’est sur tout focalisée sur les rai- cier d’une journée de congé, mer- 16 ans, a signé le deuxième
été atteint par des pierres, et joue ses 3es JO à Rio. lier dans son pays, alors qu’il a reçu sons pour lesquelles les bassins de credi. Un verdict nul de 1-1 contre temps des demi-finales du
non par des balles. Une capi- Le 14 août 2008, Tuvshinbayar tous les honneurs et les plus plongeon et de water-polo au Parc le Honduras a éliminé les Argentins 100 m nage libre des jeux
taine retraitée de l’armée de Naidan (catégorie moins de 100 ki- grandes distinctions. aquatique Maria-Lenk ont pris des du tournoi olympique. Le Honduras Olympiques de Rio (52.72), à
l’air américaine, Lee Michael- los) décroche la médaille d’or aux Ce puissant gabarit a toujours le allures d’aquariums négligés. a mérité son billet pour les quarts un petit centième de l’Austra-
son, est néanmoins cer taine Jeux de Pékin, soit le premier titre regard pétillant. Il adore jouer Reste à savoir si la couleur de de finale, tout comme le Portugal, lienne Cate Campbell. L’Amé-
d’avoir entendu des tirs. de l’histoire des Jeux pour la Mon- comme un gamin, même quand il l’eau a eu un rôle à jouer dans la sur- qui a également soutiré un verdict ricaine Simone Manuel, victo-
La femme se trouvait à bord golie depuis son entrée en s’entraîne à l’université Pa- prenante victoire des Britanniques nul de 1-1 contre l’Algérie. rieuse de l’autre demi-finale, a
de l’autobus, mardi, puisqu’elle 1964. ris-Diderot avec le Fran- Jack Laugher et Chris Mears au Le mauvais temps n’a cependant franchi la distance de 100 m
écrit des textes sur le basket- « Tout le monde connaît çais Benoît Campargue, tremplin snchronisé de 3 m. Lau- pas empêché le vétéran suisse Fa- en 53 sec 11: le troisième
ball féminin. Dès que le bruit a Naidan. Des gens ont mis mentor de la légende fran- gher et Mears ont obtenu 454,32 bian Cancellara de rempor ter le temps. Penny Oleksiak, déjà
retenti, Mme Michaelson s’est sa photo à côté de celle de çaise Teddy Riner. Il a points, et ils ont devancé les Améri- contre-la-montre individuel. Son double médaillée des Jeux de
jetée au sol. Le fracas d’une vi- Dieu dans leur maison. commencé le judo parce cains Sam Dorman et Mike Hixon. chrono de 1h12:15,42 lui a permis Rio, jouera son va-tout lors de
tre aurait suivi. Les Mongols ont rêvé du- qu’il aimait soulever les Les Chinois Cao Yuan et Qin de devancer son plus la finale jeudi.
Le comité organisateur des rant 100 ans de la mé- gens ! « C’est quelqu’un de Kai, qui espéraient mener proche rival par 47 se- En après-midi, l’équipe de
Jeux de Rio a toutefois indiqué daille olympique. Et il l’a eue », ra- très gentil et simple, il ne s’est jamais leur pays à un balayage des condes.«L’impor tant, pour basketball féminin a elle aussi
dans un communiqué de presse conte à l’AFP Mashbat Bukhbat, le comporté comme la grande star qu’il huit médailles d’or des Jeux moi, est de savourer cette réalisé une première olym-
que le conducteur du véhicule secrétaire général de la Fédération est. Il travaille très dur, il travaille de Rio, ont dû se contenter médaille d’or, a déclaré le cy- pique en améliorant sa fiche à
en question aurait entendu un mongole, de passage à Paris. aussi pour son père et sa mère », sou- de la troisième place, avec cliste de 35 ans. Au- 3-0. Les Canadiennes ont
bruit provenant de l’intérieur de Ce graal a eu des répercussions ligne Bukhbat. un score de 443,70. jourd’hui, demain, lorsque je peiné, mais elles sont venues à
l’autobus. Ce der nier a dit bien au-delà de la sphère sportive. Père de quatre enfants, deux La qualité de l’eau des retrouverai les membres de bout des Sénégalaises en l’em-
croire qu’il s’agissait de la chute Naidan a été sacré un mois après des filles et deux garçons, Naidan Jeux olympiques de Rio a ma famille, parce que c’est por tant 68-58. L’équipe fémi-
d’un appareil photo. violences post-électorales ayant fait n’en a pas fini avec le judo et parti- été un sujet épineux, mais il qui est important pour moi.» nine n’avait jamais enregistré
Lorsqu’il a regardé dans son cinq morts et choqué le pays, plongé cipe à ses der niers Jeux à Rio. PHOTOS ODD ANDERSEN ET MAR TIN BUREAU AGENCE FRANCE-PRESSE s’agissait de celle de l’océan et des Cancellara a devancé le favori de plus de deux victoires lors du
rétroviseur, le en état d’urgence. «Beaucoup de gens Après avoir accroché l’argent en lagons, pas l’eau des piscines. Les l’épreuve, le Néerlandais Tom Du- tournoi olympique.
chauf feur a re- Le sont morts ou ont été blessés. Naidan 2012, il aimerait bien retrouver organisateurs ont parlé d’une «pro- moulin tandis que le Britannique En cyclisme sur route, Tara
marqué que les
j o u r n a l i s t e s conducteur
étaient tous éten-
dus au sol. Il a en- a mal réagi
a remporté la première médaille d’or
olympique et, après ça, les deux partis
ont trouvé un accord de coalition», se
souvient Bukhbat. « Il y a eu la paix,
l’or, jeudi, avant de continuer à
promouvoir le judo en Mongolie
où la lutte est le sport national.
Naidan reste cependant attaché
La rédemption d’un roi de la natation lifération des algues» tout en insis-
tant sur le fait que les athlètes ne
courent aucun risque.
Sur le front des compétitions, la
Chris Froome a complété la course
62 secondes derrière Cancellara.
Chez les femmes, l’Américaine
Kristin Armstrong a triomphé par
Whitten, de Calgary, une triple
championne du monde, a pris
le septième rang au contre-la-
montre avec un temps de 45 mi-
suite aperçu les les gens ont connu la joie. Naidan et le à sa première médaille d’or, qu’il pluie et les routes glissantes étaient 5,55 secondes devant la Russe Olga nutes 1,16 secondes. Karol-Ann
deux fenêtres fra- à l’incident, judo ont accompli ça. Ç’a été une par- garde comme un bien précieux. BRICE CHENEVAL même acabit que les autres spor- l’alcoolisme et la dépression, au événements qui l’aident à se res- au menu. Les vents forts ont secoué Zabelinskaya. Canuel, de Gatineau, a quant à
cassées du même est d’avis tie très importante de l’histoire de la « Elle est cachée chez moi et je ne tifs. Et pourtant, le protégé de Bob point d’envisager de se suicider. Il ponsabiliser. Peu à peu, Michael les palmiers le long de la côte et En judo, le Japon a remporté les elle terminé 13e en 46:30,93.

P
côté de l’autobus. Mongolie, le judo a joué un rôle très vous dirai pas où elle est ! » lance-t- our ses der niers Jeux Bowman a touché le fond. C’était trouvera alors la force de s’imposer Phelps retrouve le goût de la nata- soulevé les vagues sur le pitto- deux médailles d’or en jeu. Haruka Hugo Houle, de Sainte-Per-
Les deux trous une important pour apporter la paix et il avec malice. olympiques, l’Américain en 2014. Cette année-là, Michael une cure de désintoxication. « C’est tion. « Je suis retombé amoureux de resque lagon où toutes les régates Tachimoto a accédé à la plus haute pétue, a pour sa part conclu au
laissés par les l’unité », assure le responsable de la est en train de réaliser Phelps reprend le fil de sa carrière, sans doute le moment où j’ai ressenti mon sport », confirme-t-il au quoti- d’aviron ont été reportées pour une marche du podium chez les moins 21e échelon au contre-la-mon-
projectiles res- ex-militaire Fédération. Agence France-Presse une impressionnante qu’il a stoppée en 2012 après les la plus grande peur de ma vie », ad- dien sportif français. Une envie qui deuxième fois cette semaine. De- de 70 kg, tandis Mashu Baker l’imi- tre en un temps de 1:17:02,04.
semblaient à ceux moisson de médailles. Jeux olympiques de Londres. mettait le nageur à Sports Illustrated. l’a guidé jusqu’aux Jeux de Rio. vant ces rafales, les rameurs ont tait chez les moins de 90 kg. Les conditions météorolo-
qu’auraient laissés des balles, Incontestable champion des bas- Au final, cette initiative se Ses derniers, donc. Il lui reste rangé leurs rames pour la journée La Chinoise Yanmei Xiang (halté- giques dif ficiles ont forcé le
estime David Davies, un photo- Encore l’or pour Kohei Uchimura sins, Michael Phelps brille aussi en La descente révèle salvatrice : « Je l’ai désormais le 200 m quatre nages in- mais les cyclistes ont disputé pour rophilie, moins de 69 kg), le Britan- report de toutes les compéti-
graphe de l’agence de presse dehors, lui qui a vaincu l’alcoolisme Cependant, son train de enfin reconnu. Il avait les dividuel, dont la finale se déroulera leur part le contre-la-montre indivi- nique Joseph Clarke (kayak mono) tions d’aviron pour la
britannique Press Association. et la dépression. vie est inadapté aux exi- idées claires, travaillait sur dans la nuit de jeudi, et le 100 m pa- duel dans des conditions clima- et le Japonais Kohei Uchimura deuxième fois de la semaine
Selon Lee Michaelson, tant Dans la nuit de mardi à mercredi, gences du haut niveau : ses compor tements », pillon, dont la finale a lieu dans la tiques difficiles. (gymnastique, concours multiple en raison des vents et de l’eau
les organisateurs des Jeux que Michael Phelps a encore accru sa sorties alcoolisées et jeux confiait son entraîneur de nuit de samedi, pour agrandir son De nombreux matchs de tennis individuel) ont aussi remporté des agitée. Les matchs de tennis
le conducteur ont mal réagi à position dans l’histoire des Jeux d’argent r ythment son toujours, Bob Bowman, à total de médailles. Finalement, une ont également été repor tés, in- médailles d’or mercredi. ont également été annulés, ce
l’incident. Dans l’immédiat, le olympiques. Grâce à ses victoires quotidien. En octo- L’Équipe. seule manque à son palmarès : celle cluant la demi-finale du double mas- qui signifie que la demi-finale
chauf feur a ralenti puis s’est sur le 200 m papillon et le relais bre 2014, il est arrêté pour Sa rédemption passe récompensant sa victoire sur ses culin devant opposer les Canadiens Associated Press du tournoi de double mascu-
rangé sur le côté. Une fois le 4x200m nage libre, le nageur a dé- conduite en état d’ivresse. Suspendu ensuite par son mariage avec sa déboires passés. lin, qui opposera le Torontois
véhicule et ses passagers arri- croché ses 20e et 21e médailles d’or par la Fédération américaine de na- compagne, Nicole Johnson, puis la Daniel Nestor et le Vancouvé-
vés à destination, aucune aux Jeux. Ce qui porte à 25 son to- tation, Michael Phelps se noie dans naissance de son fils Boomer, deux Le Temps rois Vasek Pospisil aux Espa-
équipe d’assistance médicale tal de distinctions rempor tées en Dopage: «L’objectif doit être de réintégrer gnols Rafael Nadal et Marc Lo-
n’attendait sur place. Plusieurs quatre éditions, soit 2004, 2008, pez, aura lieu jeudi.
la Russie», fait valoir Sebastian Coe
journalistes étaient toutefois 2012 et 2016.
e
blessés et saignaient.
L’autobus était par ti d’un
quartier du nord de Rio, Deo-
doro, pour se rendre au princi-
À 31 ans, Phelps est le sportif le
plus titré des Jeux olympiques,
devant la gymnaste soviétique La-
rissa Latynina, qui entr e 1956
18 rang «L’objectif doit être de réintégrer la Russie», a affirmé le président de la Fé-
dération internationale d’athlétisme (IAAF), Sebastian Coe, alors que la
Russie athlétique, accusée de dopage d’État, est suspendue depuis novem-
La Presse canadienne

pal parc olympique, dans le et 1964 a rempor té dix-huit mé- Michael Phelps a remporté bre 2015 et que 67 de ses athlètes ont été exclus des JO. M. Coe, qui a es-
quartier Barra da Tijuca. dailles, dont neuf en or. mardi soir sa 21e médaille d’or. timé que la Russie avait «abandonné de manière catacyclismique ses
THOMAS COEX AGENCE FRANCE-PRESSE
L’incident ravive cer taines Pour ses derniers Jeux, l’Améri- Si le nageur américain était un athlètes», a en revanche indiqué qu’il n’y avait «pas de cadre établi en ce qui
craintes concernant la sécurité. À un dixième près, et au tout dernier agrès: le Japonais Kohei Uchi- cain semble décidé à placer la pays, il se hisserait au 18e rang concerne les délais de réintégration» de la Russie dans le giron mondial de
Environ 85 000 soldats et mura a remporté mercredi son deuxième concours général olympique bar re très haut : dans les trois des plus grands médaillés olym- l’athlétisme. Le président de l’IAAF s’exprimait pour la première fois de-
agents de police sont déployés de gymnastique artistique en venant à bout du suspense et de l’Ukrai- épreuves auxquelles il a pris part piques depuis 2000. Avec ses puis Rio de Janeiro, théâtre des Jeux olympiques 2016, alors que l’athlé-
à Rio de Janeiro à l’occasion des nien Oleg Verniaiev, aux JO 2016 de Rio. Déjà sacré en 2012 à Londres, jusqu’à présent — le relais 4x100m 10 médailles d’or, le Canada se tisme, sport olympique no1, arrive au programme pour les 10 derniers
Jeux olympiques, soit l’équiva- «King Kohei» est le premier gymnaste à conserver son titre depuis son nage libre, le 200 m papillon et le classerait loin derrière lui : au jours à partir de vendredi. «À partir du moment où nous avons pris la déci-
lent du double des effectifs lors compatriote Sawao Kato (1968 et 1972). Il s’agit aussi de la septième relais 4x200m nage libre —, à 32e rang. sion de suspendre la Fédération russe, un processus a été mis en place. Des ANDREW MEDICHINI ASSOCIATED PRESS
des Jeux de Londres. médaille olympique pour Uchimura, la troisième en or, après celle dé- chaque fois, il a décroché l’or. Une critères ont été établis. La priorité est de réintroduire cette fédération. L’objec- Eleanor Har vey s’est hissée au
crochée par équipes lundi, et avant de participer à la finale du sol. incroyable moisson qui rappelle tif doit être de réintégrer la Russie», a déclaré M. Coe. septième rang à l’épreuve du
Associated Press que Michael Phelps n’est pas du fleuret.
B 6 L E D E V O I R , L E J E U D I 1 1 A O Û T 2 0 1 6

LE MONDE
Poutine accuse l’Ukraine
de terrorisme en Crimée Clinton rebondit sur les faux pas de Trump
Moscou — Le président Vladimir Poutine a ac-
cusé mercredi les autorités ukrainiennes Les propos incitant à la violence du républicain suscitent (à nouveau) la controverse
« d’être passées à la terreur » après l’annonce par
les services secrets russes d’« attentats terro- IVAN COURONNE
ristes » déjoués en Crimée et préparés, selon à Washington
Moscou, par l’Ukraine. Les services secrets
russes (FSB) ont affirmé mercredi avoir « dé-
joué en Crimée des attentats terroristes ayant
pour cible des éléments cruciaux de l’infrastruc-
H illar y Clinton cherchait mercredi à tirer
profit du der nier dérapage de Donald
Trump à propos des armes en tendant la main
ture de cette péninsule » annexée en 2014 par la aux Américains républicains et centristes qui
Russie et qui visaient à « déstabiliser la seraient écœurés par le comportement du can-
situation ». Le FSB a accusé Kiev d’avoir pré- didat à l’élection présidentielle de novembre.
paré plusieurs incursions de « saboteurs-terro- Dans la longue lignée de petites phrases in-
ristes » début août en Crimée qui se sont sol- cendiaires ou ambiguës lâchées par Donald
dées par des affrontements armés et ont coûté Trump depuis plus d’un an, celle prononcée
la vie, selon Moscou, à un agent du FSB et un mardi à Wilmington compte déjà parmi les plus
militaire russe. Le président ukrainien, Petro conséquentes.
Porochenko, a rejeté toutes les accusations en Comme il le fait très régulièrement, il a d’abord
les qualifiant d’« absurdes et cyniques ». Mais prévenu ses partisans lors de ce meeting que si
pour le président Poutine, « les gens qui se sont Hillary Clinton était élue présidente en novembre,
emparés du pouvoir à Kiev sont passés à la ter- elle pourrait nommer les prochains juges à la
reur ». « Cette tentative de provoquer une flambée Cour suprême dans le but, selon lui, d’abolir le
de violences est un jeu très dangereux », a déclaré deuxième amendement de la Constitution, qui
M. Poutine lors d’une conférence de presse au concerne le droit de posséder des armes.
Kremlin, en évoquant la prochaine mise en Puis il a déclaré : « Si elle a la possibilité de
place d’« importantes mesures supplémentaires » choisir ses juges, il n’y a rien que vous puissiez
pour assurer la sécurité de la péninsule. faire, les amis. Quoique les gens [qui soutien-
Agence France-Presse nent le] deuxième amendement… peut-être que
si, je ne sais pas. »
Le groupe EI a mené Une incitation à la violence, selon de nom-
breux éditorialistes et Hillary Clinton.
4900 attaques depuis 2002... Le Secret Service, chargé de la protection du
président et des candidats à la présidentielle, a
ANDREW HARNIK ASSOCIATED PRESS
De passage en Iowa mercredi, Hillar y Clinton a dit que son adversaire avait « dépassé les bornes ».
Paris — Entre 2002 et 2015, le groupe État isla- d’ailleurs indiqué à CNN avoir contacté l’entourage
mique, les organisations qui l’ont précédé, qui y de M. Trump à ce propos. Ces policiers d’élite ont Mais même ses alliés ont reconnu que la for- concernant la Russie et les parents d’un mili-
sont affiliées ou les individus qu’il a inspirés ont la responsabilité d’enquêter sur la moindre me- mulation était malheureuse. taire américain musulman tué en Irak, pour en-
mené plus de 4900 attaques dans le monde, fai- nace contre les personnalités qu’ils protègent. « Quand M. Trump parle, ce n’est jamais aussi granger le ralliement très médiatisé de person-
sant plus de 33 000 morts, indique l’étude d’une Hillary Clinton a estimé que son adversaire habile que ce que les gens imaginent », a dit mer- nalités et d’élus républicains.
université américaine. Selon ce décompte, publié républicain avait « dépassé les bornes », répétant credi Sam Clovis, membre de son équipe de La liste de conser vateurs s’étant désolidari-
mardi par le consortium Study of terrorism and l’argument qu’elle martèle chaque jour : Donald campagne, sur CNN. Il a admis que son candidat sés de leur por te-flambeau of ficiel s’allonge
response to terrorism (START), de l’université Trump n’a ni les qualifications ni le caractère avait des problèmes de discipline, mais estimé chaque jour. La plupart ne disent pas pour qui
du Maryland, cela représente 13% des actions requis pour assumer la fonction suprême. « Les que l’heure n’était pas encore critique : « Il reste ils voteront; certains ont choisi Gary Johnson,
terroristes menées dans le monde sur cette pé- mots ont une importance, mes amis. Quand on encore beaucoup de temps cet été, la rentrée est en- le candidat libertarien, ou affirment qu’ils ins-
riode, et 26% des tués. Les chercheurs font re- est candidat à la présidence, et quand on est pré- core loin, le premier débat est encore loin. » criront symboliquement sur leur bulletin de
monter à octobre 2002, avec l’assassinat en Jor- sident des États-Unis, les mots peuvent avoir des vote le nom de personnalités comme Colin Po-
danie du diplomate américain Laurence Foley conséquences phénoménales », a déclaré Hillary Moment délicat well, bien qu’il ne soit pas candidat; et plusieurs
par un petit groupe dirigé par Abou Moussab al- Clinton à Des Moines, dans l’Iowa, lors d’une Reste que cette énième polémique arrive à ont franchi le pas et rejoint le camp Clinton.
Zarkaoui, le premier acte de terreur qu’ils attri- réunion publique brièvement interrompue par un moment délicat pour Donald Tr ump, en Les républicains regrettaient que l’affaire du
buent à un groupe qui va évoluer pour, en 2013, une militante des droits des animaux qui s’est chute dans les sondages. Hillary Clinton est en « deuxième amendement » fasse de l’ombre à la
devenir la structure aujourd’hui connue sous précipitée vers la scène avant d’être interpellée. tête des intentions de vote des 19 dernières publication de nouveaux messages internes
l’appellation «groupe État islamique». En plus Donald Trump a rétorqué qu’il voulait simple- études recensées par le site Real Clear Politics. montrant d’éventuels conflits d’intérêts entre le
des 33 000 tués, cette nébuleuse et les individus ment dire que les détenteurs d’armes devaient se En moyenne, elle obtient 48 % des voix contre département d’État et la fondation Clinton, lors
isolés qui s’en réclament ont fait environ 41 000 faire entendre en allant voter en novembre. «Nous environ 40 % pour le républicain. des années où Hillary Clinton dirigeait la diplo-
blessés et ont été impliqués dans l’enlèvement devons protéger le deuxième amendement», a-t-il dé- L’équipe de la démocrate profite de la mau- matie américaine.
de plus de 11 000 personnes, révèle l’étude. claré à Abingdon, en Virginie, en compagnie de vaise passe du milliardaire, qui persiste depuis
Agence France-Presse mineurs du charbon. «Un droit qui est assiégé.» bientôt deux semaines en raison de polémiques Agence France-Presse

...et perdu 45 000 combattants SYRIE


aux mains de la coalition
Washington — Quelque 45 000 combattants du
groupe État islamique ont été tués en Irak et en
Syrie depuis que la coalition dirigée par les
Moscou ouvre une fenêtre humanitaire à Alep
États-Unis a commencé ses bombardements il y
a deux ans, a affirmé mercredi le général améri-
cain qui la commande. « Nous estimons que sur
M oscou — L’armée russe a annoncé mer-
credi à Moscou qu’elle allait suspendre
ses frappes chaque jour pendant trois heures à
maine pour ravitailler les civils, ces trois heures
quotidiennes sans frappes ne seront cependant
pas suffisantes pour aider tous ceux qui en ont
Des centaines de milliers de civils sont dés-
ormais pris au piège à Alep avec d’importantes
pénuries et une flambée des prix, et l’ONU a
ces 11 derniers mois, nous avons tué environ partir de jeudi autour d’Alep, ville syrienne de- besoin. « Pour réussir à aider tout le monde, tiré la sonnette d’alarme.
25 000 combattants ennemis. Si on y ajoute les venue l’épicentre des combats opposant le ré- vous avez besoin de deux voies de circulation et il
20 000 que l’on estime tués précédemment, cela gime aux rebelles. faut environ 48 heures pour qu’un nombre suffi- Marchés rouverts
fait 45 000 ennemis de moins sur le champ de « Afin de garantir l’entière sécurité des co- sant de camions puissent entrer » dans la ville, a Mais mercredi, les marchés des quar tiers
bataille », a affirmé le général Sean MacFarland lonnes de véhicules entrant dans Alep, une fenê- insisté le patron des opérations humanitaires sous contrôle des rebelles ont retrouvé leur
lors d’une conférence de presse. Pour le géné- tre humanitaire pendant laquelle seront suspen- de l’ONU Stephen O’Brien. animation, les étals des marchés et les maga-
ral, le groupe EI dispose actuellement de 15 000 dues toutes les activités militaires, frappes aé- Selon les Nations unies, les civils souffrent sins ayant été boudés depuis mi-juillet à cause
à 30 000 hommes, mais il juge que le groupe a riennes et tirs d’ar tillerie, sera observée de en priorité de maladies et d’une pénurie d’eau, du siège imposé par les forces du régime.
de plus en plus de mal à étoffer ses rangs et à 10 h 00 à 13 h 00 locales », a annoncé le général près de deux millions de personnes n’ayant Des clients se sont précipités sur les mar-
remplacer les hommes morts au combat. Cela Sergueï Roudskoï, de l’État-major russe, lors pas eu accès à l’eau courante depuis quatre chés de légumes, et s’empressaient de faire
fait deux ans que la coalition, menée et portée à d’une conférence de presse. « Au cours des qua- jours à Alep. leurs courses de peur d’un nouveau siège ou
bout de bras par les Américains, a commencé tre derniers jours, les pertes des rebelles dans le Les forces de Bachar al-Assad se préparent à d’une nouvelle hausse des prix, a constaté un
ses bombardements pour stopper le groupe EI. sud-ouest d’Alep s’élèvent à plus de mille morts et une bataille cruciale contre les rebelles pour le correspondant de l’AFP.
« Le nombre de combattants au front a baissé. Ils deux mille blessés », a-t-il ajouté, appelant ceux contrôle de la deuxième ville de Syrie, située Le général Roudskoï a indiqué qu’une route
ne baissent pas seulement en quantité, mais éga- qui souhaitent rendre les armes à emprunter dans le nord-ouest du pays. avait été construite vers une zone de la ban-
lement en qualité : nous notons qu’ils opèrent de l’un des « sept corridors humanitaires » mis en Les deux camps ont reçu d’importants ren- lieue nord d’Alep, afin « d’assurer la sécurité et
façon bien moins efficace que par le passé, ce qui place par le régime de Damas et son allié russe. forts en hommes et en armes à Alep et dans ses d’approvisionner en continu en nourriture, eau,
en fait des cibles plus faciles pour nous », a jugé le environs, après que les rebelles ont brisé sa- carburant, médicaments et autres biens de pre-
général qui répondait aux question des journa- Insuffisant medi trois semaines de siège imposé par le ré- mière nécessité l’ouest et l’est de la ville ».
listes du Pentagone, en direct depuis Bagdad. Aux yeux de l’ONU, qui réclame depuis lundi gime aux quartiers sous leur contrôle dans la
Agence France-Presse une trêve humanitaire de 48 heures chaque se- ville septentrionale divisée depuis 2012. Agence France-Presse

Seul un « miracle » peut sauver Dilma Rousseff


Sa destitution semble inévitable après le vote du Sénat brésilien pour la tenue du procès
NATALIA RAMOS
à São Paulo

É car tée du pouvoir depuis


mai par le Sénat, abandon-
Si les deux tiers des séna-
teurs (54 voix sur 81) votent
pour, le sor t de la dirigeante
de gauche sera définitivement
scellé et ce sera la fin de plus
« Il est pratiquement impossible
que [Rousseff] revienne au pouvoir
née par ses alliés et faiblement
soutenue par son propre parti :
seul un «miracle» pourrait sau-
ver la présidente de gauche du
Brésil Dilma Rousseff de la des-
titution, estiment les analystes.
de 13 ans de gouvernement du
Par ti des Travailleurs (PT),
emblème de la gauche latino-
américaine.
«La vérité est que Dilma aura
besoin d’un miracle pour ne pas
et je crois qu’elle-même le sait
»
Sergio Praça, analyste de la Fondation Getulio Vargas

L’avant-dernier chapitre de être destituée, je dirais même que au préalable l’accord du Parle- pour «entrave à la justice» dans
cette telenovela de la destitu- la plus grande surprise serait ment, une pratique à laquelle le cadre de cette affaire. Même
tion a eu lieu mercredi à l’aube. qu’elle arrive à inverser la ten- ses prédécesseurs avaient large- si Mme Rousseff n’a pas été ac-
Après plus de 15 heures de dé- dance. Aujourd’hui, ça me sem- ment eu recours. cusée de corruption, le scan-
bats, les sénateurs, qui votaient ble impossible, a déclaré à l’AFP dale Petrobras a aidé à plomber
à la majorité simple, se sont dé- l’analyste politique Everaldo Scandales de corruption son gouvernement.
clarés sans surprise, par 59 Moraes, de l’Université de Bra- Mme Rousseff pâtit d’un par- « Il est pratiquement impossi-
voix contre 21, pour la tenue du sília. Même dans son propre lement considéré comme le ble qu’elle revienne au pouvoir et
procès de Mme Rousseff, accu- camp, ils savent que le processus plus conser vateur de ces 50 je crois qu’elle-même le sait», af-
sée de maquillage des comptes est irréversible.» dernières années, de la pire firme l’analyste de la Fondation
publics. Michel Temer, 75 ans, rem- récession économique depuis Getulio Vargas, Sergio Praça.
Après cette nouvelle étape, le placera alors Dilma Rousseff, des décennies, du chômage Mme Rousseff «a commis tous les
procès de Mme Rousseff devrait 68 ans, jusqu’à la fin de son en hausse et de la baisse de types d’erreurs qu’un président
s’ouvrir le 25 août, quatre jours mandat, fin 2018. confiance des investisseurs en peut commettre, comme ne pas
après la fin des Jeux olym- La présidente, réélue pour un raison de la crise politique qui tenir ses promesses de campagne,
piques que son prédécesseur second mandat de quatre ans fin a été aggravée par des scan- ne pas accorder l’attention néces-
et parrain politique, Luiz Inacio 2014, est accusée d’avoir ma- dales de corruption. saire à sa coalition gouverne-
Lula da Silva, avait réussi à ob- quillé les comptes publics et Le pire de tous est celui qui mentale, ignorer son propre
tenir alors que le Brésil était en d’avoir signé des décrets enga- frappe le géant pétrolier Petro- parti, n’écouter personne».
plein boom économique. Il de- geant des dépenses non prévues bras. L’ex-prédisent Lula (2003-
vrait durer cinq jours. au budget sans avoir demandé 2010) a été inculpé récemment Agence France-Presse
L E D E V O I R , L E J E U D I 1 1 A O Û T 2 0 1 6 B 7

CULTURE

JEAN-FRANÇOIS GALIPEAU
Le festival La Grosse Lanterne, qui se tiendra les 12 et 13 août dans la petite ville de Béthanie en Montérégie, espère vendre plus de billets et attirer environ 1500 personnes pour cette édition.

FESTIVAL

La Grosse Lanterne se prépare à une édition charnière


PHILIPPE PAPINEAU d’électricité sur le site, c’est tout un défi d’illumi- fidèle à ses valeurs. «Les grosses entreprises ont de
ner tout ça, et de manière sécuritaire. » Et avec l’argent, mais pour nous, c’est délicat. Ce n’est pas
Dernier tour de piste
P or té par le désir d’améliorer ses installa-
tions et sa programmation, mais grevé par
un contexte économique difficile, le petit festi-
les moyens du bord, aussi.
C’est qu’un événement du genre doit sur vi-
vre trois ans avant d’avoir droit à des subven-
dans nos visées de vendre de la Coors et du roteux
sur le site, et que ça devienne un festival de ban-
nière et de plastique. On ne pourrait pas avoir une pour Pawa Up First
val La Grosse Lanterne tiendra les 12 et 13 août tions ou à de l’aide gouvernementale. Mathieu commandite [des boissons énergisantes] Mons-
sa troisième édition, jugée charnière par ses or- Pontbriand, les producteurs du label Bonsound ter Energy, par exemple, qui véhicule des valeurs Le cofondateur de La Grosse Lanterne, Ma-
ganisateurs. Là-bas, on espère bien que l’amour et le propriétaire du terrain, Martin Bergeron, totalement différentes des nôtres.» thieu Pontbriand, est aussi musicien, et mem-
dure au moins trois ans. ont hésité à se plonger dans cette nouvelle édi- Les organisateurs rêvent encore à du wifi bre du groupe instrumental Pawa Up First.
La Grosse Lanterne est un tout petit festival tion. « Il faut comprendre que c’est juste avec les partout sur le site — « pour les réseaux sociaux, Le festival sera l’occasion pour la bande de
installé depuis 2014 sur un site hors des sen- ventes de billets, les quelques commanditaires et ça nous aiderait » —, ou à un système de faire un dernier spectacle, avant d’arrêter ses
tiers battus, dans la forêt de la petite ville de Bé- la vente d’alcool qu’on réussit à vivre, dit Pont- douches portatives pour rendre l’expérience activités. « C’est vraiment symbolique, dit Pont-
thanie en Montérégie, sur un site où se tiennent briand. Finalement, on a décidé d’attaquer, de se des campeurs mélomanes plus agréable, mais briand. Je travaille sur plein d’événements,
entre autres des « grandeur nature », chers à tenir les coudes serrés, et d’y aller. J’ai vraiment les moyens ne le permettent pas encore. mais mes deux projets artistiques, c’est Pawa
cer tains amateurs du monde médiéval. Le insisté, mais je me disais que c’était une année Tout de même, La Grosse Lanter ne a ap- Up First et La Grosse Lanterne. C’est bien de
temps de deux jours, le festival musical au for- charnière, on commence à être vu et connu. Je porté plusieurs améliorations à son site. L’éclai- fermer la boucle pour l’un et d’être au début de
mat humain envahit les lieux, du petit « village » fais de l’événementiel dans la vie, de la direction rage sera amélioré — c’est en forêt, il ne faut l’autre. Le groupe a douze ans, on a fait quatre
d’accueil jusqu’au camping situé sur les abords de tournée aussi, et d’expérience, ça peut prendre pas l’oublier —, le nombre de toilettes sera albums, et on a toujours fait les choses comme
d’une petite rivière. Cette année, on pourra y en- quatre à cinq ans avant qu’un festival décolle et doublé, une partie délicate du sentier a été ni- on voulait les faire, c’est ça qui est important.
tendre entre autres Lisa LeBlanc, Klô Pelgag, que ça devienne rentable. » velée, et, dans la jour née, davantage de C’est le temps de tourner la page ! »
Groenland, Chocolat et Dead Obies. concer ts se donneront près du camping, où
Joint quelques semaines avant le festival, le Des améliorations et des valeurs sera aménagé un « beer garden » et où la rivière
cofondateur et organisateur de La Grosse Lan- Le plus dur (et aussi le plus gratifiant), c’est de sera éclairée. beaucoup d’énergie, et notre paye, au final, ce
terne Mathieu Pontbriand est au bout du fil, grandir, du moins de s’améliorer, en respectant Pour passer à travers cette troisième année, sont les sourires. Il y a beaucoup d’amour encore,
quelque part sur le site, alors qu’arrive déjà du ses valeurs. La Grosse Lanterne se veut un évé- Pontbriand espère vendre davantage de billets, même après trois ans ! »
matériel qui sera utilisé pour, littéralement, nement écoresponsable, intéressé par les pro- et attirer environ 1500 personnes sur le site.
construire des installations. « Ici, il n’y a pas duits locaux, et désireux de créer une ambiance « On investit beaucoup de temps là-dedans, et Le Devoir

ESPACE GO SAISON 2016-2017

Le déclin de l’empire américain au théâtre


L a prochaine saison d’Es-
pace Go sera marquée par
une adaptation théâtrale du cé-
à notre époque, avec de nou-
veaux personnages. Cette pro-
duction sera présentée à l’hi-
mieux, mise en scène par
Luce Pelletier.
Par mi les autres produc-
la prise de Berlin par l’armée
soviétique à la fin de la
Deuxième Guerre mondiale.
pré, Stéphane Crête, Maude
Guérin, Monique Miller et
Gilles Renaud, interprètent
spectacle multimédia Norge
de Kevin McCoy, en collabo-
ration avec le Trident, specta-
lèbre film de Denys Arcand Le ver 2017. tions, signalons Une femme à Olivier Choinière mettra en une « Jeune-Fille ». La drama- cle qui avait d’ailleurs rem-
déclin de l’empire américain. La saison 2016-2017 d’Es- Berlin, une mise en scène de scène en janvier Manifeste de turge allemande Marieluise porté le Prix des abonnés du
Le théâtre Petit à Petit revisi- pace Go s’ouvrira en septem- Brigitte Haentjens autour d’un la Jeune-Fille, une nouvelle Fleisser proposera dans Théâtre du Trident à Québec
tera le film trente ans plus tard bre avec Clara, une adapta- texte de la jour naliste alle- création, et un spectacle « sub- Avant-garde un spectacle ins- en 2015.
alors qu’Alain Farah et Patrice tion de l’œuvre d’Anne Hé- mande Marta Hillers, sur des versif » dans lequel plusieurs piré de Ber tolt Brecht. Es-
Dubois adapteront le scénario ber t par Pier r e Yves Le- événements sur venus lors de comédiens, dont Marc Beau- pace Go proposera aussi le Le Devoir

À LA TÉLÉ
CANAUX 18h00 18h30 19h00 19h30 20h00 20h30 21h00 21h30 22h00 22h30 23h00 23h30 minuit
SRC Le Téléjournal Jeux olympiques d'été de Rio 2016 - Volleyball (H) Brésil c. États-Unis, Volleyball de plage (H, F), Natation (H, F) Le Téléjournal
TVA TVA nouvelles Sucré Salé Gags Full Ado TWILIGHT: LA FASCINATION (2008) avec Robert Pattinson, Kristen Stewart. TVA nouvelles 22h35 Sucré 23h05 LA TEMPÊTE (2000) George Clooney.
TQ Les Argonautes Génial! / Vincent Bolduc Cuisine futée, 30 secondes pour LA CHUTE DU FAUCON NOIR (2001) avec Josh Hartnett, Ewan McGregor. 23h35 Les francs-tireurs
V Atomes Souper parfait Chicago Police CSI: Miami CSI: Miami / Fin de trajectoire L'arbitre Atomes Un gars le soir Appelez
RDI Le Téléjournal RDI économie 24/60 Les grands reportages Le Téléjournal RDI économie Le Téléjournal Le National 24/60 Grands rep.
TV5
D
17h50 Champi.. Journal FR
Billy Billy
L'évolution en marche
Rat rods de Vegas
Des racines et des ailes / En remontant le Lot
Hantise / Piégés Vivre au temps de la Bible
Partir Autrement TV5 le journal 23h40 Ainsi soient-ils
Bizarre ou quoi? / Objets hantés Comédie Club / Michel Barrette Grand Rire
Nos choix ce soir
VIE Idées grandeur Été Joël Des rénos qui Raté rénos! Minichefs au défi Marie-Sol St-Onge: Invincible Vendre ou rénover? Le pro du patio Meubles Décore ta vie
MX Taxi payant Taxi payant Séduction Séduction Millionnaire$ à tout prix Souper parfait Souper parfait LE MARI DE MA MEILLEURE AMIE (2014) Annie Heise. Inspiration UN ACTEUR D’EXCEPTION
VRAK.TV Les menteuses / Sombre Alison Awkward. Awkward. Filles fauchées New Girl LES RÊVES DE LINDSAY (2015) Megan Park. Les testeurs Arrange-toi ça Hors d'ondes Le nom de David Oyelowo ne vous est proba-
RDS Olympiques Sports 30 Olympiques d'été - Basketball (H) Nigéria c. Espagne Football / Mtl./Edm. (D) Sports 30 Trajectoires Soccer
blement pas familier, mais vous connaissez
HISTORIA FantomWorks Beautés d'acier Beautés d'acier Fous bolides Fous bolides En 6ième vitesse Légendes Légendes Shotgun Ménard GrandeGuerre
ARTV Le temps d'une paix Danser! Catherine PaparaGilles PaparaGilles Bienvenue au paradis Outlander 23h10 LA DANSE DE LA RÉALITÉ (2014)
peut-être son visage, puisqu’il a incarné Mar-
EXPLORA Miracles de la mousson Les requins Océania Tout savoir sur / L'ingénierie Champions de tous les temps Résurrection Terres de glace tin Luther King dans Selma. Découvrez l’éten-
SÉRIES+ NCIS: Los Angeles Séquelles / L'album Joséphine: Ange gardien / Papa est un chippendale La diva du divan / Rivalités FBI: flic et escroc NCIS: L. A. due de son talent dans ce téléfilm où il joue un
ZTÉLÉ Prêt sur gage Jobs de bras Conduite dangereuse L'entrepôt 13 Defiance / La machine à tuer 666 Park Avenue Remorquage Vilains Robots! Grimm militaire dépressif.
C. SAVOIR Encore plus CodeChasten Maîtres en musique Cogito Rencontre Quartier Latin Chanson/Sphère La bibliothèque de... Le Devoir de débattre L'antiscience Nightingale, HBO, 18 h 35
ÉVASION À deux, c'est mieux! / Grossetto Sur le pouce / Gatineau Benoit à la plage / Collioure Vacances de Bruno Montagnes r. Montagnes r. À faire en Grèce / Zakynthos Coups de Food
TFO LeRanch Le grand galop Son altesse Subito texto Flip TFO 24.7 LA COLLECTIONNEUSE (1967) Patrick Bauchau. TFO 24.7 Flip TFO 24.7 Carte de visite MONUMENT MAL AIMÉ
Cinépop 17h30 L'AMOUR À JAMAIS (2007) GAMBIT, ARNAQUE À L'ANGLAISE (2012) SWEENEY TODD: LE DIABOLIQUE BARBIER DE FLEET STREET EXISTENZ (V.F.) (1999) Ian Holm. Le stade : verrue ou grain de beauté sur le vi-
SÉcran 17h55 PREMIERS RÉPONDANTS (2015) ANTBOY 2: LA REVANCHE DE LA FUREUR R... LE CADEAU (2015) Jason Bateman. 22h50 PARTY GIRL (2014) Angélique Litzenburger. sage de Montréal ? Catherine Mathys, Serge
Planète Un dauphin parmi les hommes Opéra Comique The War Paris, la ville Fast food R.I.P. Recherches Bouchard et Michel Labrecque sont au nom-
MATV Libre-service Montréalité Billboard Studio direct CityLife Black Wealth The Checklist Libre-service Montréalité Studio direct Génération Z Libre-service bre des intervenants dans ce sympathique do-
CBC CBCNews /18h05 Rio 2016 Summer Olympics - Swimming (M) 100m Freestyle The National /23h05 Rio 2016
cumentaire de Luc Cyr qui vous fera peut-être
CTV CTV News Montreal eTalk Presents: The Big Bang The Big Bang The Big Bang The Big Bang The Big Bang Game of Thrones 23h05 News News Montreal 0h05 Daily S.
GBL 17h30 News Global National E.T. Canada Ent. Tonight Spartan Big Brother Vikings / What Might Have Been Global News 23h35 Stephen Colbert
changer d’opinion sur ce monument.
ABC News at 6 World News Local 22 News Inside Edition BattleBots Partie 2 de 2 The $100,000 Pyramid Match Game / Cheryl Hines News at 11 23h35 Jimmy Kimmel Live Le stade : autopsie d’un rapport amoureux, ICI,
CBS Channel 3 News at Six Evening News LNF Football / Saints de Nouvelle Orléans c. Patriots de Nouvelle Angleterre (D) Ent. Tonight Ch. 3 News 23h35 Stephen Colbert RDI, 20 h
NBC NBC5 @ 6 NBC News Jeopardy! Olympic Zone Rio 2016 Summer Olympics - Gymnastics (W) Individual All-Around Gold Medal Final, Swimming (M, W) (D) 0h05 News
PBS (33) PBS NewsHour The Governors / Jim Douglas American Experience / Nixon Business Charlie Rose FOUS DU VOLANT
PBS (57) News America Business PBS NewsHour American Experience / Nixon World News Charlie Rose Dès ce soir, Historia rediffuse la première sai-
UNIS Pense vite! Top science Vu intérieur Fous animaux Bouffe en cavale Cher Olivier Hors série Goût du pays Chalets Alberta Pense vite! Angela, 15 ans son de cette série documentaire consacrée à
HBO Cinéma 18h35 NIGHTINGALE (2015) David Oyelowo. Real Time With Bill Maher Ballers Vice Principals Game of Thrones 22h55 Thrones 23h25 Wednes 23h55 Night Of l’histoire de la course automobile et à ses plus
AddikTV Les enquêtes de Murdoch Les pouvoirs de Toby Les enquêtes de Murdoch GANGSTER AMÉRICAIN (2007) avec Denzel Washington, Chiwetel Ejiofor, Russell Crowe. Le trône de fer célèbres pilotes.
TVA Sports Le TVA sports Coeur sur main LMB Baseball / Yankees de New York c. Red Sox de Boston (D) Le TVA sports Icônes sport Le TVA sports Le top 25 Volleyball plage En 6e vitesse, Historia, 21 h
08/11 18h00 18h30 19h00 19h30 20h00 20h30 21h00 21h30 22h00 22h30 23h00 23h30 minuit Manon Dumais
CANAUX 18h00 18h30 19h00 19h30 20h00 20h30 21h00 21h30 22h00 22h30 23h00 23h30 minuit
SRC Le Téléjournal Jeux olympiques d'été de Rio 2016 - Volleyball (H) Brésil c. États-Unis, Volleyball de plage (H, F), Natation (H, F) Le Téléjournal
TVA TVA nouvelles Sucré Salé Gags Full Ado TWILIGHT: LA FASCINATION (2008) avec Robert Pattinson, Kristen Stewart. TVA nouvelles 22h35 Sucré 23h05 LA TEMPÊTE (2000) George Clooney.
TQ Les Argonautes Génial! / Vincent Bolduc Cuisine futée, 30 secondes pour LA CHUTE DU FAUCON NOIR (2001) avec Josh Hartnett, Ewan McGregor. 23h35 Les francs-tireurs
V Atomes Souper parfait Chicago Police CSI: Miami CSI: Miami / Fin de trajectoire L'arbitre Atomes Un gars le soir Appelez
RDI Le Téléjournal RDI économie 24/60 Les grands reportages Le Téléjournal RDI économie Le Téléjournal Le National 24/60 Grands rep.
TV5 17h50 Champi.. Journal FR L'évolution en marche Des racines et des ailes / En remontant le Lot Partir Autrement TV5 le journal 23h40 Ainsi soient-ils
D Billy Billy Rat rods de Vegas Hantise / Piégés Vivre au temps de la Bible Bizarre ou quoi? / Objets hantés Comédie Club / Michel Barrette Grand Rire
VIE Idées grandeur Été Joël Des rénos qui Raté rénos! Minichefs au défi Marie-Sol St-Onge: Invincible Vendre ou rénover? Le pro du patio Meubles Décore ta vie
MX Taxi payant Taxi payant Séduction Séduction Millionnaire$ à tout prix Souper parfait Souper parfait LE MARI DE MA MEILLEURE AMIE (2014) Annie Heise. Inspiration
VRAK.TV Les menteuses / Sombre Alison Awkward. Awkward. Filles fauchées New Girl LES RÊVES DE LINDSAY (2015) Megan Park. Les testeurs Arrange-toi ça Hors d'ondes
RDS Olympiques Sports 30 Olympiques d'été - Basketball (H) Nigéria c. Espagne Football / Mtl./Edm. (D) Sports 30 Trajectoires Soccer
HISTORIA FantomWorks Beautés d'acier Beautés d'acier Fous bolides Fous bolides En 6ième vitesse Légendes Légendes Shotgun Ménard GrandeGuerre
ARTV Le temps d'une paix Danser! Catherine PaparaGilles PaparaGilles Bienvenue au paradis Outlander 23h10 LA DANSE DE LA RÉALITÉ (2014)
EXPLORA Miracles de la mousson Les requins Océania Tout savoir sur / L'ingénierie Champions de tous les temps Résurrection Terres de glace
SÉRIES+ NCIS: Los Angeles Séquelles / L'album Joséphine: Ange gardien / Papa est un chippendale La diva du divan / Rivalités FBI: flic et escroc NCIS: L. A.
ZTÉLÉ Prêt sur gage Jobs de bras Conduite dangereuse L'entrepôt 13 Defiance / La machine à tuer 666 Park Avenue Remorquage Vilains Robots! Grimm
C. SAVOIR Encore plus CodeChasten Maîtres en musique Cogito Rencontre Quartier Latin Chanson/Sphère La bibliothèque de... Le Devoir de débattre L'antiscience
ÉVASION À deux, c'est mieux! / Grossetto Sur le pouce / Gatineau Benoit à la plage / Collioure Vacances de Bruno Montagnes r. Montagnes r. À faire en Grèce / Zakynthos Coups de Food
TFO LeRanch Le grand galop Son altesse Subito texto Flip TFO 24.7 LA COLLECTIONNEUSE (1967) Patrick Bauchau. TFO 24.7 Flip TFO 24.7 Carte de visite
Cinépop 17h30 L'AMOUR À JAMAIS (2007) GAMBIT, ARNAQUE À L'ANGLAISE (2012) SWEENEY TODD: LE DIABOLIQUE BARBIER DE FLEET STREET EXISTENZ (V.F.) (1999) Ian Holm.
SÉcran 17h55 PREMIERS RÉPONDANTS (2015) ANTBOY 2: LA REVANCHE DE LA FUREUR R... LE CADEAU (2015) Jason Bateman. 22h50 PARTY GIRL (2014) Angélique Litzenburger.
Planète Un dauphin parmi les hommes Opéra Comique The War Paris, la ville Fast food R.I.P. Recherches
MATV Libre-service Montréalité Billboard Studio direct CityLife Black Wealth The Checklist Libre-service Montréalité Studio direct Génération Z Libre-service
CBC CBCNews /18h05 Rio 2016 Summer Olympics - Swimming (M) 100m Freestyle The National /23h05 Rio 2016
CTV CTV News Montreal eTalk Presents: The Big Bang The Big Bang The Big Bang The Big Bang The Big Bang Game of Thrones 23h05 News News Montreal 0h05 Daily S.
GBL 17h30 News Global National E.T. Canada Ent. Tonight Spartan Big Brother Vikings / What Might Have Been Global News 23h35 Stephen Colbert
ABC News at 6 World News Local 22 News Inside Edition BattleBots Partie 2 de 2 The $100,000 Pyramid Match Game / Cheryl Hines News at 11 23h35 Jimmy Kimmel Live
CBS Channel 3 News at Six Evening News LNF Football / Saints de Nouvelle Orléans c. Patriots de Nouvelle Angleterre (D) Ent. Tonight Ch. 3 News 23h35 Stephen Colbert
NBC NBC5 @ 6 NBC News Jeopardy! Olympic Zone Rio 2016 Summer Olympics - Gymnastics (W) Individual All-Around Gold Medal Final, Swimming (M, W) (D) 0h05 News
PBS (33) PBS NewsHour The Governors / Jim Douglas American Experience / Nixon Business Charlie Rose
PBS (57) News America Business PBS NewsHour American Experience / Nixon World News Charlie Rose
UNIS Pense vite! Top science Vu intérieur Fous animaux Bouffe en cavale Cher Olivier Hors série Goût du pays Chalets Alberta Pense vite! Angela, 15 ans
HBO Cinéma 18h35 NIGHTINGALE (2015) David Oyelowo. Real Time With Bill Maher Ballers Vice Principals Game of Thrones 22h55 Thrones 23h25 Wednes 23h55 Night Of
AddikTV Les enquêtes de Murdoch Les pouvoirs de Toby Les enquêtes de Murdoch GANGSTER AMÉRICAIN (2007) avec Denzel Washington, Chiwetel Ejiofor, Russell Crowe. Le trône de fer
TVA Sports Le TVA sports Coeur sur main LMB Baseball / Yankees de New York c. Red Sox de Boston (D) Le TVA sports Icônes sport Le TVA sports Le top 25 Volleyball plage
08/11 18h00 18h30 19h00 19h30 20h00 20h30 21h00 21h30 22h00 22h30 23h00 23h30 minuit
B 8 L E D E V O I R , L E J E U D I 1 1 A O Û T 2 0 1 6

CULTURE
La solidarité
ou la mort
gnaient pour pr opulser le
message d’endiguer le désas-
ODILE tr e écologique et écono-
TREMBLAY mique ? Lancez à la ronde :
« C’est possible ! » Par fois, de
petits miracles s’opèrent.

n a vu défiler l’inquié- Aujourd’hui, c’est demain

O tant message aux in-


fos la semaine der-
nière, soulevant par fois une
Ce n’est pas un hasard si,
dans nos cinémas, le docu-
mentaire Demain du militant
crispation d’anxiété, vite ba- écologiste français Cyril Dion
layée par des considérations et de l’actrice Mélanie Laurent
estivales plus légères. constitue un succès-surprise
— Oyez ! Oyez ! L’humanité de l’été, c’est parce qu’il sème
vivra à crédit à partir de lundi. tout benoîtement l’espoir, à un
Nos ressources annuelles pla- moment où des citoyens sou-
nétaires sont déjà brûlées haitent améliorer le sor t du
pour 2016. monde, avec ou sans l’appui
Dans un communiqué com- de leurs dirigeants.
mun, les ONG environnemen- Plus de 300 000 $ de re-
talistes Global Footprint Net- cettes au guichet de l’été du
work et World Wildlife Fund Québec pour Demain ; un mil-
situaient le 8 août ce jour du lion d’entrées en France, Cé-
dépassement. sar du meilleur documentaire,
Ce genre d’info résonne à le film — sociofinancé, car
l’identique un peu plus tôt nul n’y croyait — aura été dif-
chaque année. Vivement les fusé dans une trentaine de WIKICOMMONS JEANGAGNON
Olympiques pour se changer pays, à l’ahurissement de son Pendant que Philippe Bélanger improvisera une trame sonore originale du film Pour l’amour du ciel à la Maison symphonique, cette
les idées ! équipe. Des jeunes applaudis- improvisation sera retransmise à l’extérieur, sur le parterre du Quartier des spectacles, où le film sera projeté.
Oups, même pas ! La céré- sent à la fin de plusieurs
monie d’ouver ture des Jeux séances. Sa graine a germé, MUSIQUE CLASSIQUE
de Rio nous ramenait ven- comme dans la future forêt
dredi sur cette ter re maga- des athlètes au Brésil.
née. Sa thématique environ-
nementaliste se voyait ser vie
sur effets spéciaux ou le plus
simplement du monde par
Des documentaires mieux
étoffés, moins racoleurs, agi-
tant la sonnette d’alarme sur
le dos d’une terre en péril, on
Philippe Bélanger, musicien cascadeur
ces enfants tenant des se- en aura vu passer une co- CHRISTOPHE HUSS lange trop vite, trop d’ingré- commentateur spor tif en di- en mémoire des banques de
mences d’arbres à planter. hor te à l’écran. La force de dients et de saveurs et, à la fin, rect ». Et le « bon commenta- sons, car l’orgue, cela ne se ma-
Dans la futur e forêt des
athlètes à Deodoro, chaque
spor tif de la manifestation
Demain, c’est d’avoir su se
placer à hauteur de citoyen
en bousculant les apathies,
Jclassique,
eudi, dans le cadre du volet
extérieur gratuit de la Virée
Philippe Bélanger
tout le monde est malade. »
Le bon film pour un tel projet
« offre la possibilité de proposer
teur » sera capable de pimen- nipule pas comme un piano. Si
ter des choses « avec de l’hu- l’on doit changer 80 ingré-
mour et de l’élégance ». dients d’un coup parce que le
mettra la sienne en ter r e ; exemples inspirants à l’appui. improvisera en direct à l’orgue une diversité de saveurs de style « C’est comme Evel Knievel, mur vient de s’effondrer et que
avec la création d’une déléga- Tout à coup, créer des pota- Pier re-Béique de la Maison et laisse le temps d’élaborer un légende du monde de la motocy- l’on se retrouve dans le plan
tion de réfugiés, cette initia- gers urbains comme à Detroit symphonique une trame so- discours complet au sens de la clette et grand casca- suivant dans le bureau
tive nous a semblé la plus lu- et à Todmorden, en Angle- nore originale pour le film structure musicale, où images, deur. S’il nous disait d’un notaire, il faut
mineuse de la 33e olympiade. terre, offrir de vraies solutions muet Pour l’amour du ciel avec histoires et contextes sont évoca- “Et maintenant, je vais avoir l’ingrédient. »
Remarquez ! Le Brésil de- de remplacement aux éner- Harold Lloyd. Cette improvisa- teurs de rythmes, de gestes, de sauter par-dessus une Car dans ce proces-
meure un cancre, côté envi- gies fossiles à l’instar de Reyk- tion sera retransmise à l’exté- mouvements, d’émotions que je poubelle”, personne sus, l’organiste as-
ronnement. Dans la baie de javik et Copenhague, compos- rieur, sur le parterre du Quar- dois traduire musicalement. » n’irait le voir. Evel sume tous les rôles :
Guanabara, déchets et eaux ter ou recycler 100 % de dé- tier des spectacles, où le film Knievel, il saute par- « Je suis le discours des
usées invitent les champions chets d’ici 2010 comme s’y at- sera projeté. Comment se pré- Cuisine et cascades dessus des rangées de comédiens, le narra-
de voile à naviguer sur une telle San Francisco ou déve- pare-t-on à un tel exercice ? « Cer tains films sont meil- voitures ou d’autobus. teur, la trame sonore et
soupe pas trop bio. L’Amazo- lopper un système d’éducation Au début du processus, il y leurs ou plus intéressants que Il y a un côté cascade, Philippe le train qui passe. J’ai
nie, poumon planétaire, dont quatre étoiles à la manière fin- a le choix du film, qui se fait d’autres, mais il y a toujours la dans ce que je vais faire Bélanger mille et une fonctions
ce pays abrite la plus grande landaise paraît faisable au en collaboration avec l’OSM. possibilité de commenter musi- jeudi. J’aime cela. » à assumer et des déci-
sur face forestière, est une spectateur. Les pays scandi- « Certains critères sont impor- calement un film », considère Surprise, donc : Philippe Bé- sions à prendre sur le mo-
peau de chagrin après défores- naves ont une longueur tants », dit Philippe Bélanger Philippe Bélanger. langer ne va regarder qu’une ment : cela me prend des
tation sauvage. Quand la pau- d’avance sur les puissances du au Devoir. « Je ne pense pas à la Sa discipline est une maî- seule fois le film de Charles sauces prêtes dans les ar-
vreté est endémique, difficile Nord. Sinon… musique au début, mais elle trise de l’éloquence. « Vous ne Laughton, le matin même. moires. » Ensuite, il lui faudra
de convaincre fermiers et fo- Le For um social mondial, doit être possible de différentes vous entraînez pas à discuter « C’est mon plaisir, parce que mémoriser les sauces et leur
restiers de cesser le défriche- même dégarni, même affaibli, manières. Les films très courts, la veille d’un souper impor- j’ai confiance dans mes moyens emplacement pour « ne pas
ment d’une jungle qui assure enfoncera le même clou que par exemple, sont des condensés tant. Être musicien profession- de le commenter le soir même. être toujours après l’image ».
leur gagne-pain. Demain, en appelant à chan- de microévénements qui chan- nel, c’est posséder la langue, le Si c’est trop préparé, ce n’est Car, oui, le musicien improvi-
Le Brésil tente désormais ger radicalement nos modes gent très rapidement : c’est vocabulaire et la chose dont on plus de l’improvisation. Mon sateur « peut changer dramati-
de mieux protéger l’Amazonie, de vie pour la suite du monde. moins drôle pour un improvisa- traite et être capable spontané- plaisir est surtout de préparer quement l’impact du film, en
mais tout est lent, compliqué, Et s’il faut faire silence pour teur, car il ne peut rien dévelop- ment de s’exprimer ou com- l’orgue comme un cuisinier loupant son commentaire. »
comme les Jeux, comme la mi- écouter ces voix-là, s’il faut lâ- per. C’est comme servir des menter. » Le Richard Garneau prépare des bases avec les-
sère à éradiquer. Et comme la cher un moment la télé des shooters à la chaîne : on mé- de l’orgue se voit « comme un quelles il va cuisiner. Je mets Le Devoir
pulsion internationale à se re- Olympiques et le crépitement
lever les manches. du barbecue, tendons donc
« L’utopie ou la mor t », cla- l’oreille aux voix sor ties de
mait dans le déser t de 1973
l’écologiste René Dumont
dans un ouvrage écologiste
l’ombre.
En passant, Demain n’est
pas qu’un documentaire. Cyril
Mort du sculpteur
avant-coureur.
— Plus de 40 ans plus tard,
les dommages ne sont pas ir-
réversibles — tambourinent
Dion en a tiré un livre, publié
chez Actes Sud. On y re-
trouve in extenso les propos
du film, à méditer en souli-
russe Neïzvestny
les militants du Forum social
mondial assemblés depuis à
Montréal pour soumettre des
gnant des passages ça et là :
« Lorsqu’une catastrophe se
produit, les gens ne changent
M oscou — Le sculpteur
r usso-américain Er nst
Neïzvestny, connu pour ses
Neïzvestny de la très puis-
sante Union des artistes.
Malgré tout, le dirigeant et
remèdes aux maux d’une terre pas, ils paniquent, y déclare la sculptures monumentales et le sculpteur avaient ensuite
essouf flée. Du moins ceux à philosophe indienne Vandana pour une dispute célèbre et res- noué une relation inattendue.
qui Ottawa (revenu apparem- Shiva. C’est sur ce terreau que tée fameuse avec le dirigeant « Tu es une personne inté-
ment à l’ère Harper) n’a pas se développent les dictatures ou soviétique Nikita Khroucht- ressante. Tu as le diable en
refusé leur visa ! Ces mouve- la prise de pouvoir sur les po- chev, dont il conçut plus tard la toi, mais aussi un ange
ments citoyens sont bien en pulations. L’idée que les per- tombe, est mort à New York à quelque par t », avait déclaré
avance sur nos gouver ne- sonnes les plus exploitées aux l’âge de 91 ans. Nikita Khrouchtchev à l’ar-
ments frileux. tréfonds d’une société vont se La mor t de l’ar tiste, né en tiste, qui avait rappor té ces
Et si cette année, par-delà relever miraculeusement n’est URSS et devenu américain, a propos dans une entrevue en
les aveuglements volon- pas réaliste. En revanche, la été annoncée par un journa- 1979.
tair es, les planètes s’ali- solidarité fonctionne. » liste russe basé aux États-Unis, « En dépit de l’atmosphère de
Oleg Soulkine, puis confirmée peur, il était facile de lui parler»,
par les autorités russes. avait alors souligné le sculpteur.
Roméo et Juliette Une biographie « Il était à juste titre considéré
comme l’un des meilleurs sculp-
« Khrouchtchev était très direct,
ce qui me permettait de lui ré-
de Gounod, jeudi contestée sur teurs contemporains. Sa mort
est une perte irréparable pour
pondre aussi directement.»
En 1971, à la mor t de
La session 2016 de l’Institut
canadien d’art vocal, rebapti-
Norman Rockwell la culture », a estimé le Krem-
lin dans un communiqué.
Khrouchtchev, qui avait été
écar té du pouvoir en 1964,
sée Festival d’art vocal, pro- Des membres de la famille de l’ar tiste a été chargé par sa
gramme en clôture de ses ac- l’illustrateur Norman Rockwell Querelle famille de sculpter sa stèle
tivités une représentation de ont lancé une pétition en ligne En 1962, alors qu’il inaugu- funéraire.
Roméo et Juliette de Gounod à demandant au Musée Norman rait une exposition d’ar t Le tombeau de l’ancien nu-
la salle Claude-Champagne, Rockwell, au Massachusetts, contemporain, le dirigeant so- méro un soviétique est un
jeudi 11 août à 19 h 30. La de cesser de vendre une bio- viétique avait qualifié les ar- exemple de l’art qu’il avait au-
Française Sandra Hamaoui graphie de l’artiste qu’ils consi- tistes présents de « dégénérés » trefois vilipendé : une composi-
incarnera Juliette et le ténor dèrent comme frauduleuse. La et leur art de « merde ». tion en noir et blanc, avec la
chinois Kang Wang sera Ro- pétition prétend que la biogra- Neïzvestny, décoré pour tête de Khrouchtchev au mi-
méo ; les chanteurs de l’Ate- phie de Deborah Solomon conduite héroïque pendant la lieu, pour témoigner de la dua-
lier de l’Opéra de Montréal American Mirror : The Life and Deuxième Guerre mondiale, lité de cet homme qui a été le
compléteront la distribution. Art of Norman Rockwell serait avait répondu à Khrouchtchev premier à dénoncer les crimes
Vendredi 12 août, un concert diffamatoire. Norman Rock- « ne pas avoir peur de [ses] me- de Staline, après en avoir été
gala réunira les talents les well est décédé en 1978 à l’âge naces » et avait proposé de lui un fidèle serviteur.
plus prometteurs parmi les de 84 ans. La famille réfute les expliquer son art. En 1976, alors que l’URSS
participants au stage qui se théories de l’écrivaine voulant Le dirigeant soviétique avait est dirigée par Léonid Brejnev,
tient depuis le 27 juillet à que l’œuvre de Norman Rock- refusé et martelé que l’artiste le sculpteur quitte l’URSS en
Montréal. Les chanteurs well ait été homoérotique et avait gâché des matériaux qui évoquant des « désaccords es-
iront ensuite au Domaine qu’il était peut-être pédophile à auraient pu être utilisés dans thétiques avec le régime ». Il
Forget pour un « concert-dé- cause des nombreux enfants l’industrie soviétique. s’installe alors en Suisse avant
gustation », dimanche 14 août inclus dans ses illustrations. La Il lui avait ensuite recom- de partir l’année suivante aux
à 15 h. Renseignements : famille critique le livre depuis mandé de quitter l’URSS, ce États-Unis.
icav-cvai.ca. sa publication, en 2013. qui avait immédiatement pro-
Le Devoir La Presse canadienne voqué l’expulsion d’Er nst Agence France-Presse