Vous êtes sur la page 1sur 19

Rio 2016

Le Canadien
Derek
Drouin
s’envole
Des centaines d’enfants pour l’or
juifs inscrits à l’école Page A 3 Page B 5

◆ www.ledevoir.com ◆

VO L . C V I I No 1 8 5 LE DEVOIR, LE MERCREDI 17 AOÛT 2016 1 , 3 0 S| + TA X E S = 1 , 5 0 S|

L’appétit pour le gaz de schiste ne tarit pas


La majorité de la vallée du Saint-Laurent est assujettie à des permis d’exploration, révèle la carte du ministère
ALEXANDRE SHIELDS plus peuplée de la province. C’est ce que révè- répétées, le ministère a finalement accepté de Cette carte permet de constater que six an-
lent les données du ministère de l’Énergie et transmettre une carte mise à jour de l’ensem- nées après le début du scandale provoqué par

L e dossier du gaz de schiste est loin d’être


clos au Québec. Une douzaine d’entreprises
pétrolières et gazières contrôlent toujours près
des Ressources naturelles obtenues par Le De-
voir. La Loi sur les hydrocarbures doit d’ail-
leurs confirmer pour de bon la validité de ces
ble des permis d’exploration pétrolière et ga-
zière en vigueur au Québec. Un document qui
est d’ailleurs désormais disponible sur le site
l’industrie du gaz de schiste au Québec, les en-
treprises du secteur des énergies fossiles s’in-
téressent toujours activement au potentiel du
16 000 kilomètres carrés de permis d’explora- droits immobiliers consentis à des compagnies. Web du ministère de l’Énergie et des Res-
tion dans la vallée du Saint-Laurent, la région la À la suite de près d’une année de demandes sources naturelles (MERN). VOIR PA GE A 8 : SCHISTE

I MMIGRATION D ES S YRIENS
La loi SE RETROUVENT APRÈS UN AN

anti-Airbnb
est aisément
contournée
Tourisme Québec
s’avoue vaincu par
des utilisateurs inventifs
PHILIPPE ORFALI

S itôt promulguée sitôt détournée : la nouvelle


loi québécoise anti-Airbnb n’aura finalement
pas traversé l’été sans que des utilisateurs du
populaire site de location de logements trou-
vent des façons de la contourner. Des tech-
niques « créatives » qui laissent Tourisme Qué-
bec et ses enquêteurs complètement impuis-
sants, a appris Le Devoir.
Éric Perron croyait avoir enfin réglé son «pro-
blème d’Airbnb » en envoyant une mise en de-
meure à sa locataire, la sommant de cesser de
louer son appartement de Gatineau sur ce ré-
seau. La jeune femme s’est plutôt plongée dans la
nouvelle loi 67, adoptée en décembre dernier et
entrée en vigueur en avril, pour en découvrir les
failles. Elle n’a pas eu à chercher très loin.
Comme la loi, promulguée par le gouverne-
ment Couillard afin d’encadrer cet aspect de
l’économie du partage, précise qu’un « établisse-
ment d’hébergement touristique » doit être « offert
en location contre rémunération pour une période
n’excédant pas 31 jours» pour être visé par la loi,
elle a tout simplement précisé dans son annonce
que l’appartement ne serait désormais disponible
que pour des périodes d’un mois ou plus.

VOIR PAGE A 8 : AIRBNB

JACQUES NADEAU LE DEVOIR


Ahmed al Omar et Nouha Youssef ont deux enfants. Pour le moment, ils profitent de leur nouvelle ville et la visitent de long en large.

A UJOURD ’ HUI
Rendez-vous à Montréal, mon amour
Séparés par la guerre et un passeport volé, Ahmed et Nouha
ont eu peur jusqu’au dernier moment de ne pas se revoir
SARAH R. CHAMPAGNE leurs deux fils, réclamaient leur tion en Syrie. « Nous comprenons tenir un visa », dit-il en défron-
mère chaque soir. Attablé pour tout à fait que c’est un processus çant les sourcils.

A
hmed al Omar a un la première fois de sa vie dans normal », insistent-ils tous les Ils se regardent en chiens de
air de vacancier. Il a un Tim Hor tons du boulevard deux. Ils redoutent de froisser faïence un bref instant, et
maigri, sa peau s’est Décarie, Ahmed était visible- les autorités du pays qui les ac- avouent à demi-mot toute l’in-
teintée d’un hâle lé- ment usé. Il avait pris le foyer en cueille. « J’étais loin de mes en- cer titude qui les a fait douter
Actualités › Le député libéral ger, il a enlevé son charge de A à Z, en plus de tout fants, c’est ça qui rendait la si- l’un de l’autre par moments.
manteau d’hiver et beaucoup de apprendre sur sa nouvelle vie. tuation dif ficile », explique la Puis, au début juillet, le signal
Mauril Bélanger s’est éteint. ce qui pesait sur ses épaules. Sa Leur demande de résidence femme de 35 ans. est enfin donné : le visa est prêt,
Le Franco-Ontarien avait reçu un femme, Nouha Youssef, vient permanente déposée en 2009 a il attend Nouha à Amman, en
d’ar river à Montréal, après cheminé six ans avant d’obtenir Retrouvailles à Beyrouth Jordanie.
diagnostic de SLA en novembre presque un an de séparation. une réponse positive. Lui, tra- Alors qu’il regardait les Sy- « J’ai téléphoné au transpor-
2015. Page A 2 Il y a huit mois, en décem- vailleur qualifié en tourisme, riens réfugiés débarquer à l’aé- teur DHL pour lui faire envoyer
bre 2015, lors de sa première elle, formée en droit à l’univer- ropor t à l’aube du temps des et on m’a répondu que ça pren-
rencontre avec Le Devoir, ce Sy- sité, et leurs deux fils ont vécu Fêtes, Ahmed sentait le besoin drait dix jours », relate son mari.
rien de Damas soupirait d’avoir suspendus à ce « rêve », alors de réitérer : « Je n’abandonnerai Les décisions rapides s’enchaî-
Avis légaux.................. A 4
« tant vieilli en si peu de temps ». que l’étau de la guerre se res- pas. » Vivre dans un climat de nent : Ahmed ira le chercher lui-
Décès............................ A 5
Son épouse était restée là-bas, serrait sur eux. peur et de tension constante même en Jordanie et ils se re-
Météo............................ A 4
puisque son passeport avait été En plus de ces délais, la redé- rend suspicieux. « Je n’arrivais joindront à Beyrouth au Liban.
Mots croisés............... A 2
Petites annonces ...... A 5
volé, avec plusieurs autres de livrance du visa de Nouha a né- pas à comprendre pourquoi ça « J’avais tellement peur que
Sudoku......................... B 2
leurs biens, une semaine avant cessité des vérifications de sé- prenait plus de six mois [le délai
le grand départ. Majd et Joud, curité approfondies, vu la situa- d’abord annoncé] avant de réob- VOIR PA GE A 8 : A MOU R
A 2 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 7 A O Û T 2 0 1 6

ACTUALITÉS
ÉLÈVES JUIFS
Le député libéral Mauril Bélanger s’est éteint
Les inscriptions Le Franco-Ontarien était atteint de la SLA
à l’école à la BRUCE CHEADLE

LINA DIB
de retourner, une fois de plus,
aux Communes afin que son
projet de loi puisse entamer sa

maison explosent à Ottawa

M auril Bélanger, membre


libéral du Parlement de-
troisième lecture. Les conser-
vateurs, alors, refusaient d’ac-
cepter que le projet de loi soit
transféré au parrainage d’un au-
puis plus de deux décennies et tre élu libéral et le parrain d’un
MARIE-MICHÈLE SIOUI avaient des carences ; il y avait militant de longue date pour projet de loi doit être présent à
toutes sortes de scénarios. » les droits des francophones au l’amorce de chacune des étapes

E lle en dénombrait dix il y a


deux ans, mais à l’ap-
proche de la rentrée, la Com-
Depuis des années, le cas
des écoles juives dites illé-
gales font les manchettes, car
Canada anglais, s’est éteint à
l’âge de 61 ans après une ba-
taille publique contre la sclé-
d’étude du texte législatif.
M. Bélanger était alors ap-
par u beaucoup plus faible
mission scolaire English-Mon- les enfants qui les fréquentent, rose latérale amyotrophique qu’un mois plus tôt, n’offrant
treal (CSEM) compte 600 en- et dont le nombre n’est pas en- (SLA), communément appelée aucune réaction visible à ce
fants inscrits à l’école à la mai- core déterminé, ne reçoivent maladie de Lou Gehrig. qui se passait autour de lui. Il
son, principalement des mem- pas toujours une éducation Le premier ministre Justin n’a pas pris la parole. Cette
bres de la communauté juive conforme aux exigences du Trudeau a lui-même annoncé le image aura réussi à effacer les
hassidique. ministère québécois de l’Édu- décès du député de la circons- précédentes, alors que le dé-
Depuis la conclusion, en cation. Grâce aux ententes cription d’Ottawa-Vanier sur puté Bélanger, malgré sa mala-
2014, d’une entente entre le concernant la scolarisation à la son compte Twitter, mardi soir. die, tenait à faire son travail de
gouvernement du Québec et maison, les communautés M. Trudeau a écrit : « Mauril parlementaire.
l’académie juive Yeshiva Toras juives estiment être parvenues Bélanger est décédé. Toute la fa-
Moshe, le nombre d’enfants à un bon compromis, puisque mille parlementaire pleure ce ADRIAN WYLD LA PRESSE CANADIENNE Travail à finir
juifs qui apparaissent dans les les enfants peuvent continuer grand ami, ce député infatigable Le député Mauril Bélanger avait reçu son diagnostic de SLA en M. Bélanger, deuxième
registres du ministère de de recevoir une éducation reli- et ce courageux combattant.» novembre 2015. d’une famille de cinq enfants,
l’Éducation ne cesse d’aug- gieuse tout en étant super vi- La maladie n’a pas empêché est né à Mattawa, en Ontario,
menter, a confirmé la commis- sés par des professionnels M. Bélanger, quelques mois maines seulement après avoir été rejeté à sa deuxième lec- et sa mère était une militante
sion scolaire au Devoir. d’une commission scolaire. avant son décès, de réclamer été réélu dans la circonscrip- ture en avril 2015. pour les droits de la commu-
En 2014, le gouvernement que la Ville d’Ottawa devienne tion d’Ottawa-Vanier pour la M. Bélanger était revenu aux nauté francophone locale. Ado-
provincial et cette académie, Nouvelles ressources officiellement bilingue à temps huitième fois depuis son arri- Communes, le 6 mai 2016, pour lescent, il devait rouler en auto-
qui enseignait dans l’illégalité, « On est en train d’engager pour les célébrations de 2017 vée en politique fédérale lors lancer le débat en deuxième bus pendant 60 kilomètres
sont par venus à un accord. plus de personnes pour nous as- marquant le 150e anniversaire d’une élection partielle, en fé- lecture de son nouveau projet jusqu’à North Bay pour étudier
sister, a reconnu le de la Confédération. Il avait vrier 1995. de loi. Ovationné par ses col- dans une école secondaire fran-
Le nombre d’élèves inscrits à l’école por te-parole de la reçu ce soir-là le prix Bernard-
Combat pour le Ô Canada
lègues à son entrée en Cham- cophone. Il a par la suite étudié
CSEM, Michael Co- Grandmaître, décerné par l’As- bre, en fauteuil roulant, il avait la littérature anglaise à l’Uni-
à la maison est passé de 10 à 236 hen. Ce n’est pas un sociation canadienne-française Le 27 janvier 2016, il était présenté ses arguments à tra- versité d’Ottawa afin de par-
problème. On est en de l’Ontario (ACFO) à une per- entré dans l’histoire en deve- vers une voix synthétique. faire sa langue seconde.
entre les années scolaires transition, notre dé- sonne qui a marqué Ottawa par nant le premier député de la « Notre hymne national ne de- Son projet de loi qui change
par tement pédago- son engagement et son leader- Chambre des communes à uti- vrait pas ignorer la contribution la version anglaise du Ô Ca-
2014-2015 et 2015-2016 gique a bon espoir ship dans la promotion et le dé- liser une voix électronique ; il grandissante de 52 % de notre nada a été adopté par les Com-
qu’on aura le person- veloppement de la commu- avait alors redéposé son projet population », avait-il exposé munes le 15 juin 2016. Cepen-
L’injonction qui pesait sur nel nécessaire pour faire ce tra- nauté francophone. de loi d’initiative parlemen- sous le regard de sa femme, dant, une semaine plus tard, le
l’école — qui existe depuis vail. » Surtout, la commission M. Bélanger a eu besoin taire visant à retirer une qui était assise dans les tri- Sénat a ajour né ses travaux
1952 et que Québec tentait de scolaire se réjouit des 400$ sup- d’aide pour monter sur l’es- phrase qu’il jugeait sexiste bunes en compagnie de l’an- pour l’été sans l’adopter. Le dé-
fermer depuis 2006 — a été le- plémentaires par enfant qu’elle trade et s’est adressé à l’as- dans le Ô Canada. Il s’agissait cien chef intérimaire du Parti puté Bélanger n’aura donc pas
vée quand Yeshiva Toras reçoit cette année. « Le gouver- semblée avec l’aide d’une voix de sa deuxième tentative pour libéral, Bob Rae. pu entendre sa version corri-
Moshe a accepté d’inscrire ses nement nous donne 1000 $ par synthétique, la maladie l’ayant rendre plus « inclusive » la ver- « Les progrès réalisés par les gée de l’hymne national.
163 élèves à la CSEM afin élève», a annoncé M. Cohen. privé de la parole, dès son ap- sion anglaise de l’hymne en femmes dans notre société sont Celui qui s’est battu toute sa
qu’ils terminent leur éducation Mais jusqu’où le gouverne- parition ; un coup doublement remplaçant l’extrait « true pa- significatifs, et ils devraient être vie publique pour le respect de
à la maison. ment pourra-t-il soutenir cette cr uel pour cet homme qui a triot love in all thy sons com- pleinement reconnus », avait la langue française au Canada
Résultat : le nombre d’élèves tendance? Difficile à évaluer, se- passé sa vie à militer pour les mand » (« un vrai amour de la poursuivi M. Bélanger, qui était aura réussi à marquer la
inscrits à l’école à la maison est lon Abraham Ekstein, qui es- droits linguistiques. patrie anime tous tes fils ») par resté en Chambre pendant un langue anglaise aussi… à
passé de 10 à 236 entre les an- time que plus d’un millier d’en- Le député a appris qu’il était « true patriot love in all of us peu plus de 15 minutes avant de condition que le Sénat finisse
nées scolaires 2014-2015 et fants juifs pourraient être ins- atteint de cette maladie neuro- command » (« un vrai amour de la quitter, sous les applaudisse- le travail qu’il avait entrepris.
2015-2016. Le saut est encore crits à la CSEM. Qu’importe: à dégénérative incurable en no- la patrie nous anime tous »). ments de ses pairs.
plus grand pour l’année qui son avis, le plus important est vembre 2015, quelques se- Le premier projet de loi avait Le 10 juin, il a été contraint La Presse canadienne
commence, puisque 600 jeunes d’être en mesure d’offrir une
membres de la communauté éducation de qualité aux enfants
juive hassidique seront inscrits juifs, en plus de leur permettre
à la CSEM, qui sera chargée de de préserver leur culture. «Les ACCUEIL DE RÉFUGIÉS
superviser l’éducation qu’ils re- enfants passeront les mêmes exa-
cevront à la maison.
Mise à niveau
mens que les autres Québécois et
ils auront les mêmes occasions, a-
t-il assuré. Certaines personnes
« Je pense que c’est un jour pensent que le succès se mesure à
Un succès relatif
heureux pour la société québé- notre niveau de ressemblance
coise », s’est réjoui mardi un avec le reste des Québécois. Ce Les organismes ont fait de leur mieux devant l’afflux d’arrivants syriens
por te-parole de la commu- n’est pas le but de la loi. Tout le
nauté, Abraham Ekstein. « Cer- monde a le droit à sa religion et à LISA-MARIE GERVAIS prévu qu’ils aillent là pour quelques dizaines par année réalité de ces réfugiés fait
tains de ces enfants recevaient sa culture», a-t-il plaidé. avoir des ser vices, et je l’ai à plusieurs centaines — et aussi par tie des objectifs. Et
presque l’ensemble des enseigne-
ments au programme, d’autres Le Devoir L’ opération d’accueil des
réfugiés syriens aura été
un succès, hormis quelques
constaté, a dit Mme Weil en en-
trevue au Devoir. Mais je ne
voulais pas qu’ils se sentent
ont été débordées. Elles n’ont
pas non plus l’exper tise
qu’ont les groupes commu-
peut-être faudra-t-il songer à
offrir des stages en milieu de
travail, conjointement à de la
écueils, surtout dans le parrai- mal et on va s’assurer dans nautaires spécialisés dans francisation, a-t-elle évoqué.
nage au privé, où l’af flux co- l’avenir de bien faire les l’accueil et l’intégration, rap- Le directeur de la TCRI réi-
lossal de réfugiés aura consti- choses. Et s’il faut faire plus de pelle Stephan Reichhold, di- tère l’importance de maintenir
tué un défi majeur. Le gouver- formation pour les organismes recteur de la Table de concer- les ser vices pour les réfugiés
nement souhaite d’ailleurs de parrainage, qu’on le fasse. » tation des réfugiés et des im- qui ar riveront, mais égale-
mieux encadrer ces par rai- D’autant qu’au Québec, la migrants (TCRI). « Ils ont ment pour ceux qui sont déjà
nages collectifs, a indiqué la grande majorité des réfugiés beaucoup de dif ficulté pour arrivés et qui tentent de s’inté-
ministre de l’Immigration, syriens sont par rainés au trouver les bons services. Pour grer au Québec. Des fonds
Kathleen Weil, qui vient de privé, surtout par des familles avoir accès aux soins de santé spéciaux avaient été engagés
terminer deux jours de ren- et des organisations r eli- ou à l’école, ils ne savent pas à pour répondre à l’afflux mas-
contres avec tous les acteurs gieuses, et que ce type de qui s’adresser. Chacun bricole sif des réfugiés, mais seront-
et organismes impliqués dans parrainage est encore la ten- de son côté. » ils récurrents ? « Il faut qu’on
l’accueil et l’intégration. dance, a confirmé le gouver- nous remette de l’argent sur la
« Des fois, [les réfugiés par- nement. Cer taines organisa- Des défis pour la suite table en janvier-février », in-
rainés au privé] arrivaient tions, comme les églises, ont La ministre Weil dit avoir siste M. Reichhold.
dans les organismes commu- parrainé beaucoup plus de ré- été très présente sur le ter- Sans annoncer d’investisse-
nautaires, et ce n’était pas fugiés que d’habitude — de rain pour s’assurer que « per- ments, la ministre a rappelé
sonne ne tombe entre deux que la planification est basée
chaises », mais elle a néan- sur l’argent obtenu des trans-
moins constaté que des défis ferts fédéraux, et notamment
se dressent pour la suite des sur le nombre de personne
choses. La reconnaissance ne parlant pas français.
des diplômes, l’intégration à À l’heure actuelle, les réfu-

GOLF EN RÉGI N l’emploi, la santé mentale…


« On nous a fait la recom-
mandation d’être patients
avec les réfugiés, car beau-
giés sont prioritaires par rap-
port aux travailleurs qualifiés
que le ministère sélectionne
habituellement, et ce sera le
LANAUDIÈRE coup d’entre eux ont vécu des cas encore l’année prochaine
traumatismes. Ils ont l’air à tout le moins. Aujourd’hui
prêts à travailler, mais on ne commence d’ailleurs la com-
peut pas savoir ce qui s’en mission parlementaire qui
vient », soutient Kathleen discutera d’une réforme des
Weil, qui colligera toutes les politiques d’immigration, no-
recommandations du milieu tamment du nombre de réfu-
dans un rapport à paraître en giés à accueillir.
FORFAITS GOLF, VOITURETTE & SOUPER octobr e. Sensibiliser les
écoles et les employeurs à la Le Devoir

Partie de golf 18 trous avant 14h30


Souper table d’hôte ou grillades du mercredi
Congédié?
LUNDI AU JEUDI À PARTIR DE 58 $ taxes en sus
Partie de golf 18 trous avant 14h30 I Souper Pastabar
VENDREDI À PARTIR DE 68 $ taxes en sus Voyez
Partie de golf 18 trous entre midi et 14h30 I Souper table d’hôte
SAMEDI, DIMANCHE & JOURS FÉRIÉS
François Gendron
À PARTIR DE 68 $ taxes en sus avocat
Souper seulement I Pastabar 20.50 $ I Table d’hôte à partir de 21.00$ LL.L., M.A., Ph.D.
Grillades à partir de 21.00 $ taxes et services en sus
2075 Côte Terrebonne à Terrebonne
Réservations : 450 964-2251 I www.golfleversant.com

Pour annoncer dans ce regroupement, Vieux Montréal 514-845-5545


contactez Caroline Filion au 514 985-3444 ou cfilion@ledevoir.com
L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 7 A O Û T 2 0 1 6 A 3

PROJET DE LOI 110


ACTUALITES
375e DE MONTRÉAL

Les arbitres au La Ville reporte les travaux au Biodôme


cœur du débat L’établissement d’Espace pour la vie demeure ouvert jusqu’en 2018
ISABELLE POR TER PAULINE GRAVEL
à Québec

Q u’est-ce qu’un arbitre impartial ? Qui doit


trancher lors de conflits entre syndicats
L e Biodôme, qui devait fermer
ses portes le 5 septembre pro-
chain pour subir d’importants tra-
municipaux et villes ? En voulant « moderniser » vaux de réaménagement de ses es-
les relations de travail dans le monde munici- paces, demeurera finalement ou-
pal, le ministre Coiteux a lancé un intense dé- vert, et ce, au moins jusqu’en jan-
bat sur l’arbitrage mardi. vier 2018. Il en sera ainsi parce que
Même s’ils sont généralement de son côté le maire de Montréal, Denis Co-
dans ce débat, les maires de Québec et de derre, vient d’annuler le processus
Montréal lui ont demandé d’aller plus loin avec de sélection de la firme qui devait
le projet de loi 110. Ils souhaitent qu’il élimine réaliser le projet de rénovation pré-
complètement les arbitres du processus de rè- senté à la presse en octobre der-
glement des conflits de travail parce qu’ils ont nier. Le maire a pris cette décision
trop favorisé les syndicats dans le passé. après avoir été informé que les
« L’arbitrage dans les villes, c’est une folie pour coûts exigés par les trois soumis-
nous autres ! » a lancé en commission parlemen- sionnaires dépassaient significati-
taire le maire de Québec, Régis Labeaume. vement ceux qui avaient été esti-
À l’heure actuelle, lorsque des négociations més par deux firmes spécialisées
achoppent dans le monde municipal, l’une des en gestion de projet. Le Biodôme
parties peut demander l’intervention d’un arbi- restera donc accessible au public
tre du ministère du Travail. Dans le cas des po- durant toute l’année des festivités
liciers et pompiers, l’arbitre est appelé à tran- du 375e anniversaire de Montréal.
cher (étant donné l’impossibilité de grève). Dénommé La migration du Bio-
dôme, le projet de rénovation qui
Une fonction à définir avait été retenu lors d’un concours
Les arbitres sont nommés par le ministre du d’architecture prévoyait une re-
Travail à par tir des suggestions d’un comité configuration des lieux, dont la
consultatif formé de dirigeants syndicaux et pa- construction d’une « mezzanine ac-
tronaux reconnus. La liste du ministère compte cueillant un belvédère et des points
actuellement près de 100 noms. La plupart sont de vue inédits sur l’ensemble des éco-
des avocats et experts en relations de travail. systèmes, […] un agrandissement de
Or les maires, et M. La- la région subantarctique, une meil-
beaume au premier chef, leure immersion dans la région sub- ANNIK MH DE CARUFEL LE DEVOIR
« L’arbitrage leur reprochent de ne pas arctique, ainsi qu’une refonte du hall Le report des travaux ne constitue pas un risque pour les animaux hébergés par le Biodôme.
dans les villes, avoir assez tenu compte de
la « capacité de payer » des
d’accueil principal ». Lors de la pré-
sentation du concept à la presse en teurs du projet, la Ville a souhaité dendas aux plans et devis du pro- lors des festivités du 375e », a souli-
c’est une folie contribuables dans leurs dé- octobre 2015, on avait évalué le obtenir une autre estimation « com- jet figurent sur le Système électro- gné Mme Maurice.
cisions dans le passé. « Ils budget total du projet, incluant les plètement indépendante », de la part nique d’appel d’offres (SEAO), un Faut-il s’inquiéter du report de
pour nous donnent toujours des déci- honoraires professionnels et de de Macogep qui a évalué pour sa site Internet du gouvernement du ces travaux de rénovation ? Ces
sions “wouchi-woucha” [sic] gestion du projet, le coût de part les coûts à 23,7 millions. Québec où sont publiés les avis derniers étaient-ils devenus né-
autres ! » dans le milieu pour ne pas construction, le déplacement des concernant tous les appels cessaires compte tenu du fait que
trop déplaire à chacune des animaux, la muséologie et le mobi- Ce projet de rénovation du Biodôme d’offres publics lancés par le Biodôme a ouvert ses portes en
a lancé en parties. Ils veulent avoir d’au- lier à 22 millions de dollars. les autorités provinciales 1992, il y a 24 ans, dans un bâti-
commission tres mandats dans le futur. » ainsi que celui de l’Insectarium et municipales. ment, à l’origine un vélodrome,
M. Labeaume souhaite Plusieurs millions Ce projet de rénovation conçu pour les Olympiques de
parlementaire donc que l’étape de l’arbi- La Ville de Montréal a lancé le devaient à l’origine être financés par du Biodôme ainsi que ce- 1976, et qu’il reçoit quelque
trage prévue dans le projet 17 mai dernier un appel d’of fres lui de l’Insectarium — qui 835 000 visiteurs chaque année ?
le maire de de loi 110 soit complètement pour la réalisation de ces travaux. le gouvernement provincial devait suivre en 2018 et « Le projet Migration du Biodôme
Québec, Régis retirée du processus pour
les employés réguliers. Une
Le 20 juillet dernier, trois entrepre-
neurs dif férents ont déposé un
qui visait à doubler la su-
« Le maire trouve inacceptable per ficie des lieux — devaient à
vise essentiellement le renouvelle-
ment de l’expérience de visite. Le
Labeaume position soutenue par dossier faisant valoir leur exper- l’écart entre les estimations faites et l’origine être financés par le gou- repor t de sa réalisation ne com-
l’Union des municipalités du tise pour exécuter le projet. Le les prix obtenus lors de l’appel d’of- ver nement provincial. Mais le porte donc aucun risque pour la sé-
Québec et le maire de Mont- 3 août, ces mêmes entrepreneurs fres. C’est pourquoi il a annulé l’ap- gouver nement libéral de Phi- curité des lieux et pour le maintien
réal, Denis Coderre. ont soumis leur offre de services. pel d’offres. Il demande des explica- lippe Couillard a retiré son appui en bon état de marche des infra-
La situation est différente pour les policiers Magil réclamait 31 millions, QMD tions au sujet de ces écarts et au su- en 2014, laissant la V ille seule structures », nous a confirmé Na-
et pompiers. Le projet de loi 110 prévoit un nou- 31,4 millions et TEQ 33 millions jet du nombre élevé d’addendas aux pour assumer les coûts de ces dine Fortin, chargée de communi-
veau mécanisme d’arbitrage présidé par un pour la concrétisation du concept. plans et devis. Il demande égale- deux projets. cation à Espace pour la vie, qui
« conseil de règlement des dif férends ». Or, Selon une première estimation ment aux fonctionnaires chargés du chapeaute le Biodôme, l’Insecta-
contrairement à ce qui prévaut actuellement, des coûts d’un tel contrat effectuée dossier une révision importante du Suivi à faire rium, le planétarium Rio Into Al-
les membres du conseil seraient sélectionnés par la firme GLT, ceux-ci devraient projet », nous a précisé Catherine « Une révision complète du dos- can et le Jardin botanique.
par le ministre des Af faires municipales et se limiter à 14,2 millions, soit moins Maurice, directrice des communi- sier doit être faite avant de statuer L’équipe d’Espace pour la vie n’a
n’émaneraient pas du ministère du Travail. que la moitié des coûts exigés par cations au cabinet du maire Co- sur ce qui adviendra du projet du pas voulu commenter la décision
Les maires sont favorables à ce système, chacun des trois entrepreneurs. derre. En ef fet, outre les écar ts Biodôme. Mais entre-temps, nous du maire pour l’instant.
mais ils s’inquiètent du statut professionnel des Comme la firme GLT a été embau- entre les estimations et les prix pouvons déjà annoncer que le Bio-
trois membres du futur conseil. En commission chée par les architectes et concep- par les soumissionnaires, 40 ad- dôme restera accessible au public Le Devoir
parlementaire, le maire Labeaume a demandé
qu’ils aient une tâche « permanente » ou un sta-
tut apparenté à des juges pour qu’ils soient PROJET DE LOI 104
moins accommodants dans leurs décisions.
« Comme ils sont embauchés au besoin, ils sur-
veillent leurs arrières », a-t-il dit.
Les syndicats à la défense
Le rôle des arbitres a également été au cœur
L’industrie automobile réfractaire aux quotas
des inter ventions des syndicats mardi. L’un Les concessionnaires estiment que la demande de véhicules électriques est insuffisante au Québec
après l’autre, ils ont réclamé le maintien du sys-
tème actuel. Un nouveau système, contrôlé par BORIS PROULX nibles seulement au sud de la fron-
le ministre des Affaires municipales, n’aurait tière, mais pas au Québec : Volks-
aucune crédibilité parce que trop près des inté-
rêts des villes, ont-ils fait valoir. « Le ministre
qui va nommer les arbitres est le même ministre
L es consommateurs québécois
n’ont pas d’appétit pour plus de
véhicules électriques, croient les
wagen e-Golf, Mercedes B200 ED,
Honda Fit EV, Fiat 500 E, notam-
ment. « Là où une loi zéro émission
qui prend parti pour l’une des deux parties en ar- principaux acteurs de l’industrie a été adoptée, les manufacturiers
bitrage », a dénoncé l’avocat des syndicats de automobile, opposés au système ont été forcés d’inventer et d’offrir de
pompiers, Me Claude Leblanc. de quotas envisagé par le gouver- nouveaux modèles de voitures élec-
Ce dernier a aussi souligné que le principal nement du Québec. triques », analyse-t-il.
pour fendeur des arbitres, Régis Labeaume, Le projet de loi 104, présenté par Déjà, une dizaine d’États améri-
n’avait subi qu’un seul arbitrage depuis 2007 et le ministre du Développement du- cains ont adopté des lois simi-
qu’il s’était dit satisfait de la décision rendue en rable, de l’Environnement et de la laires à celle étudiée à Québec,
2014. « Quand la décision est sor tie […], le Lutte contre les changements cli- dont la Californie et l’État de New
maire Labeaume […] disait que la décision de matiques, David Heurtel, envisage York. Au total, c’est le tiers du
l’arbitre [reconnaissait] la légitimité et la perti- d’imposer un système de « crédits » marché américain qui est soumis
nence des enjeux propres à la Ville de Québec. pour les manufacturiers automo- aux quotas de véhicules élec-
[…] Sur quelle étude se base le gouvernement biles, lesquels seraient forcés de triques ou hybrides vendus par
québécois, outre les propos du maire Labeaume vendre une part croissante de véhi- les constr ucteurs automobiles,
répétés par le maire Coderre ? » cules « zéro émission » au Québec. sans quoi ceux-ci subissent de
Mardi matin, les représentants des syndicats Invités à se prononcer dans le lourdes pénalités financières.
ont répété que le projet de loi ciblait des pro- cadre de consultations par ticu- Une loi « zéro émission » était
blèmes inexistants puisque, dans 96 % des cas, lières à l’Assemblée nationale JACQUES NADEAU LE DEVOIR aussi dans les plans de l’ex-minis-
les conventions collectives se signent sans mardi, les constructeurs et conces- Des quotas de 3 % de vente de voitures « zéro émission » sont prévus pour tre et aspirante chef du Parti qué-
conflit. En commission parlementaire, le prési- sionnaires automobiles n’ont pas 2018. bécois Martine Ouellet, qui croit
dent de la FTQ, Daniel Boyer, a dit au ministre caché leur scepticisme. Dans sa que cette mesure devrait s’appli-
que les syndicats tenaient déjà compte de la forme actuelle, le projet de loi 104 lui, exiger un quota de vente de véhi- émission », selon Jacques Béchard, quer avant 2018. Mathieu Lemay,
« capacité de payer » des contribuables. Inter- prévoit que les manufacturiers de- cules électriques reviendrait à «pri- p.-d.g. de la Corporation des député de Masson et porte-parole
rogé sur l’écart moyen de 40 % entre les condi- vront payer pour les crédits man- ver entre 100000 et 200000 consom- concessionnaires automobiles du de la CAQ en matière d’environ-
tions des fonctionnaires du Québec et ceux des quants s’ils échouent à atteindre la mateurs québécois qui ne pourront Québec. « Les concessionnaires ris- nement, a dit pour sa part souhai-
villes, il a répondu que le problème, c’est que cible de 3 % de vente de véhicules avoir accès à un véhicule [à essence] quent d’être les plus af fectés par le ter que cette mesure n’entraîne
« ça [n’a] pas augmenté suf fisamment dans le électriques au Québec pour 2018, dont ils ont besoin». projet de loi 104 », avance-t-il, bran- pas de hausse des coûts pour les
secteur public ». augmentant progressivement dissant le spectre de l’achat de vé- consommateurs.
Plus tard, l’Union des municipalités du Qué- jusqu’à atteindre 15,5 % en 2025. Un marché hicules traditionnels en Ontario ou Le ministre David Heur tel a
bec (UMQ) a plaidé que cette absence de L’industrie souhaiterait que le gou- Si Québec allait de l’avant avec aux États-Unis. Sur les 450 000 vé- mar telé, devant les par ticipants
conflit avait son prix. « Les conventions collec- vernement ne se mêle pas des mo- ce projet de loi, l’industrie aurait hicules vendus l’an dernier au Qué- sceptiques à la consultation de
tives actuelles sont le fruit de dizaines d’années dèles de voiture qu’elle décide d’of- besoin de plus de temps pour bec, seuls 3000 sont électriques. mardi, l’importance pour le Qué-
de compromis par les villes durant lesquelles elles frir, ou non, sur le marché québé- s’adapter, note M. Nantais, préve- « Des milliers de personnes se sont bec de trouver des moyens pour
ont privilégié la paix sociale et évité de longs et cois. Mark Nantais, le président de nant aussi les parlementaires inscrites sur des listes d’attente pour réduire de 20 % ses émissions de
coûteux conflits de travail », a fait valoir la vice- l’Association canadienne des d’une « pression à la hausse sur les la Nissan Leaf, pour la Tesla 3… gaz à effet de serre sous le niveau
présidente du caucus et mairesse de Longueuil, constructeurs de véhicules, qui re- prix » des voitures. Ce n’est pas qu’il n’y a pas de de- de 1990 d’ici à l’année 2020,
Caroline St-Hilaire. « C’est sans doute pourquoi présente Fiat-Chrysler, Ford et Ge- Les concessionnaires automo- mande, c’est qu’il n’y a pas d’offre », conformément à son engagement
on dit aujourd’hui, du côté syndical, que 96 % des neral Motors au Canada, a été invité biles sont tout aussi critiques du affirme pour sa part Yvon Berge- pris peu avant la Conférence de Pa-
négociations se règlent sans arrêt de travail. » à expliquer ses réserves sur le projet projet de loi. « Nos consommateurs ron, porte-parole de Coalition zéro ris sur le climat.
de loi 104 devant le ministre Heurtel québécois ne sont pas prêts à acqué- émission Québec (CZEQ). Il
Le Devoir et des députés de l’opposition. Selon rir suf fisamment de véhicules zéro dresse la liste des modèles dispo- Le Devoir
A 4 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 7 A O Û T 2 0 1 6

AV I S L É G A U X E T A P P E L S D ’ O F F R E S
Avis public
Arrondissement de Côte-des-Neiges
Notre-Dame-de-Grâce

Rapport du maire sur la situation financière 2015 TRAVAUX PUBLICS ET PARCS Charges de fonctionnement
Déposé en août 2016 Administration générale 9 146 7 325 6 824
• Réfection des infrastructures d’aqueduc :
Chères concitoyennes,
Chers concitoyens, ➣ 1447 inspections complètes de bornes d’incendie; Sécurité publique 463 549 527
➣ 1554 inspections de vannes de réseau; Transport 21 20 21
En conformité avec l’article 144.7 de la Charte de la Ville de Montréal, il me fait plaisir de
vous présenter le rapport annuel sur la situation financière de notre arrondissement. Ce ➣ 191 réparations de fuites d’eau; Hygiène du milieu 14 15 15
rapport fait état de diverses réalisations de l’année 2015 et certaines à venir en 2016. Nous Santé et bien-être 1 745 1 548 1 590
ne pouvons qu’être fiers des nombreux projets mis de l’avant pour le bénéfice de toute la ➣ 74 remplacements d’entrées de service en plomb;
Aménagement, urbanisme
population de Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce. ➣ 16,5 km d’auscultations et 0,7 km de nettoyage de conduites d’égout;
et développement 4 038 3 670 3 585
Le budget de l’arrondissement comprend toujours deux volets. La partie fonctionnement ➣ 2202 nettoyages et 95 remplacements de puisards;
est consacrée, à titre d’exemples, aux activités de déneigement, de collecte des ordures, Loisirs et culture 24 24 24
de sports et de loisirs ou de lutte à la pauvreté. Le Programme triennal d’immobilisations ➣ 38 remplacements de vannes de réseau;
Total 74 792 73 413 73 725
regroupe quant à lui des investissements sur trois ans, financés par emprunts, et destinés ➣ 229 réparations de boîtes de service (excavation pneumatique);
à la réfection routière, à l’achat de mobiliers ou encore, à l’aménagement des parcs. Excédent (déficit) de l’exercice (383) 4 498 3 315
➣ 17 remplacements de regards d'égout.
Depuis 2013, nous nous sommes donnés pour objectif de gérer ce budget avec rigueur et Financement
prudence. Le présent rapport fait état de cette bonne gestion. L’année 2015 nous a permis • Abattage d’arbres et essouchement pour contrer l’infestation de l’agrile du frêne.
Remboursement de la dette à long terme
d’améliorer significativement nos parcs, nos infrastructures urbaines et souterraines et • Opération additionnelle de colmatage des nids-de-poule.
d’offrir davantage de services en matière de sport, de loisirs et de culture. Nous comptons Affectations
en faire tout autant, sinon davantage en 2016, toujours dans l’objectif de faire de notre • Opération massive de dégel de tuyaux dans plus de 177 propriétés privées de l’arrondis- Activités d’immobilisations (158) 1
arrondissement un environnement en santé, qui bouge, qui s'épanouit et qui s’enrichit col- sement et de 112 propriétés d’Outremont.
Excédent des activités
lectivement.
de fonctionnement non affecté
Nous pouvons également nous targuer d’avoir généré un surplus budgétaire de plus de Liste des contrats de 25 000 $ et plus
Excédent des activités
7 M$. La centralisation de certaines de nos activités à celles de la Ville centre nous amènera La liste des contrats, incluant ceux de plus de 2000 $ conclus avec un même contractant et de fonctionnement affecté 383 1 273 915
de nouveaux défis en matière de gestion des deniers publics. Sans compter que nous pré- totalisant 25 000 $ et plus, du 1er juin 2015 au 31 mai 2016, peut être consultée sur le site
voyons un investissement total, directement dans la communauté, de l’ordre de 20 490 000$ Internet de la Ville de Montréal à l’adresse : ville.montreal.qc.ca./cdn-ndg Réserves financières et fonds réservés (468) 15
tel que prévu dans le Programme triennal d’immobilisations 2017-2019. Charges constatées à taxer ou à pourvoir 30 5
Tous les jours, les employés et les élus de l’arrondissement s’assurent de la saine gestion DERNIERS RÉSULTATS FINANCIERS (2015)
des sommes qui nous sont imparties. Nous gardons en tête l’importance de sans cesse Total 383 677 936
Budget de dépenses 74 791 700 $
améliorer les services qui vous sont offerts et ce, dans le respect de la capacité de payer de
chacun et de réaliser des projets qui améliorent la qualité de vie des citoyens. Budget de revenus locaux 2 799 880 $ Excédent de gestion selon budget modifié 5 175 4 251
Le maire de l’arrondissement, Ajustements 2 157 1 350
Surplus net de gestion 7 332 083 $
Russell Copeman Excédent de gestion 7 332 5 601
Les dépenses d’exploitations de l’arrondissement ont entraîné des surplus de 7 332 083 $
PRINCIPALES RÉALISATIONS DE 2015 qui proviennent principalement :
ACTIVITÉS D'IMMOBILISATIONS À DES FINS FISCALES
• de la réduction du déficit de la main-d’œuvre, d’un ralentissement des dépenses des
AMÉNAGEMENTS DANS LES PARCS ET BÂTIMENTS autres postes budgétaires et particulièrement des activités de déneigement; Dernier Programme triennal d’immobilisations (PTI)
Centre culturel de Notre-Dame-de-Grâce • des excédents de revenus de stationnement, de l’occupation du domaine public et de ser- Le dernier PTI prévoyait les investissements suivants :
Construction du nouveau centre culturel et de la bibliothèque. vices techniques divers; 2015 7 451 000 $
Parcs Rosemary-Brown, Loyola et Van Horne • du remboursement SST dû à nos efforts dans les dossiers de prévention en santé et sécu- 2016 6 830 000 $
rité au travail. 2017 6 830 000 $
Début des projets de transformation de pataugeoires en jeux d’eau
(Programme Aquatique Montréal). L’arrondissement a engagé des dépenses en immobilisations de l’ordre de 9 493 000 $ pour
PRINCIPALES VARIATIONS | REVENU l’année 2015. Un montant de 6 853 000 $ a été financé par emprunt et une somme de
Parc de la Confédération 2 640 000 $ provenait du budget de fonctionnement, des surplus de l’arrondissement, du
Services rendus et autres revenus : Fonds de parcs ou de subventions.
Début du projet de transformation du terrain de pétanque en jardin d’agriculture urbaine
de légumes et de fines herbes. • des revenus supplémentaires de 0,8 M$ liés à l’occupation du domaine public; L’arrondissement a également bénéficié de plusieurs investissements provenant de la Ville
Parc de Kent • un écart favorable de 0,5 M$ généré par les contributions des constructeurs pour les centre pour réaliser certains de ses projets. Pensons notamment à la construction du nou-
besoins de parcs et de stationnement; veau Centre culturel de Notre-Dame-de-Grâce et à l’acquisition de la première collection
Réfection architecturale de la maçonnerie des façades du Pavillon des baigneurs.
de livres de la bibliothèque Benny, au programme de remplacement de véhicules, à la trans-
Parcs Georges-Saint-Pierre, Loyola et William-Hurst • des revenus supplémentaires de 0,5 M$ attribuables aux contraventions de stationnement formation des pataugeoires en jeux d’eau (Programme Aquatique Montréal), au pro-
Réfection des toitures des chalets de parc. et aux parcomètres ainsi qu’aux droits d’entrée au Centre sportif de Notre-Dame-de-Grâce. gramme de réfection routière (PRR) ainsi qu’au projet d’aménagement du domaine public
Transferts centraux : dans Le Triangle.
Parcs Georges-Saint-Pierre et William-Bowie
Installation de nouveaux gradins pour les terrains de soccer. • l’écart provient principalement d’ententes spécifiques avec certains services centraux (ex.: Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce
entente de partenariat pour l’entretien des réseaux secondaires de l’eau).
Parc Mackenzie-King Les investissements de la Ville centre gérés par l'arrondissement pour l'année
Mise aux normes des équipements de jeux. 2015 sont de 8,6 M$.
CHARGE DE FONCTIONNEMENT | BUDGET
Parc Loyola Construction d’une bibliothèque : 1,9 M$
Les principales variations entre le budget original et modifié concernent :
Programme de réfection routière : 4,1 M$
Début des travaux d’éclairage du petit terrain de baseball. • l’intégration de l’équipe de la gestion immobilière au sein de la Direction des services Aménagement de parcs anciens : 1,0 M$
Parc Nelson-Mandela administratifs, qui a généré un écart net de 0,4 M$; Remplacement de véhicules : 0,4 M$
Aménagement du terrain multifonctionnel. Administration générale : Projet Le Triangle : 1,2 M$
Cour de voirie Madison • essentiellement, des économies de 1,3 M$ ont été enregistrées en services techniques
INDICATIONS PRÉLIMINAIRESDES RÉSULTATS FINANCIERS (2016)
Réfection structurale des abris à sel et des matériaux. divers et en droits d’ester en justice non utilisés.
Le budget de dépenses 2016 a été fixé à 74 000 000 $ et celui des revenus locaux
Centre communautaire et centre Le Manoir Notre-Dame-de-Grâce Transport : à 2 449 800 $.
Travaux mécaniques et correctifs structuraux, réfection du plancher du gymnase et réfec- • une économie de 0,7 M$, principalement sur le déblaiement et le transport de la neige et Plusieurs changements budgétaires marquent à ce jour l’année 2016, entre autres :
tion de la toiture et des toits bas. les travaux de voirie;
• centralisation des contrats de gestion des matières résiduelles (services techniques) par
Aréna Bill-Durnan • en contrepartie, un dépassement de coûts de 0,3 M$ pour l’éclairage de rues. le retranchement de 4 169 900 $;
Début du projet de la mise aux normes du système de réfrigération. Aménagement, urbanisme et développement : • application de la troisième année du Plan quinquennal de la main-d’œuvre;
AMÉNAGEMENT URBAIN ET SERVICES AUX ENTREPRISES • une économie de 0,5 M$ dans les dépenses générales; • poursuite de la réforme du financement des arrondissements répartie sur cinq ans, selon
des paramètres définis, et un ajustement de 2 137 200 $ incluant la portion du financement
• Poursuite des travaux d’aménagement des infrastructures du domaine public dans le • des dépenses supplémentaires de 0,2 M$ en location d’immeubles.
de la Ville centre pour le nouveau Centre culturel de Notre-Dame-de-Grâce;
cadre du projet d’agrandissement du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine. Hygiène du milieu : • intégration de l’entente avec le Service de l’eau dans le budget de l’arrondissement et un
• Travaux d’aménagement du domaine public du chemin de la Côte-des-Neiges. ajustement de 1 479 500 $;
• des travaux de 1,7 M$ sur les réseaux d’aqueduc et d’égouts, remboursés ultérieurement
• Début des travaux d’aménagement et d’infrastructures du projet Le Triangle et acquisition par la Ville centre; • ouverture et exploitation du nouveau Centre culturel de Notre-Dame-de-Grâce.
du terrain du concessionnaire Volvo en vue de la création d’un parc.
• une économie de 0,3 M$ dans les activités liées aux matières résiduelles, principalement • Le début de l’année 2016 a permis à l’arrondissement de rester dans les normes habi-
• Maintien des deux postes d’inspecteurs spécialisés en salubrité des logements. la rémunération des cols bleus. tuelles en matière de déneigement, soit 140 cm de neige nécessitant quatre chargements
• Mise en œuvre du projet de placette sur le chemin de la Côte-des-Neiges. et 12 épandages d’abrasifs. La gestion du déneigement doit être centralisée durant l’année
ACTIVITÉS DE FONCTIONNEMENT 2016, mais les opérations continueront d’être assurées par l’arrondissement.
DIRECTION DE L’ARRONDISSEMENT
Revenus Budget Réalisations Réalisations
• Projet déterminant de prévention en matière de santé et sécurité au travail. ORIENTATIONS GÉNÉRALES DU BUDGET 2017 ET DU PROCHAIN PROGRAMME
(en milliers de dollars) 2015 2015 2014 TRIENNAL D’IMMOBILISATIONS 2017-2019
SPORTS, LOISIRS, CULTURE ET DÉVELOPPEMENT SOCIAL Taxes 88 86 87 Les orientations pour 2017 seront déterminées par la Ville centre au cours de
• Achat et prise de possession de la partie divise du nouveau bâtiment et du centre com- l’été 2016.
Paiements tenant lieu de taxes
munautaire Abe-Limonchik, en copropriété avec l’OMHM. D’ores et déjà, nous connaissons certaines orientations budgétaires importantes pour notre
• Nouveaux équipements (2) pour le circuit de plateforme mobile en conteneur, dédiés à la Transferts 7 14 arrondissement en 2017 :
culture urbaine. Services rendus 2 464 3 480 4 167 • centralisation du matériel roulant et des recettes de vignettes universelles (car2go);
• Installation d’un piano au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine sur la nouvelle Imposition de droits 52 1 136 2 203 • centralisation complète des opérations de déneigement;
placette, durant la saison estivale, dans le cadre du projet Hors les murs.
Amendes et pénalités 197 367 203 • maintien de l’effort pour limiter l’augmentation de la taxe locale.
• Achat de mobiliers pour la bibliothèque interculturelle ainsi que celles de Côte-des-Neiges
et de Notre-Dame-de-Grâce. Intérêts En ce qui concerne le PTI 2017-2019, nous prévoyons un investissement total de 20 490 000 $
réparti sur trois années soit :
• Poursuite des travaux d’aménagement des infrastructures du domaine public dans le Autres revenus 573 207
cadre du projet d’agrandissement du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine. 2017 6 830 000 $
Dotation budgétaire 71 608 73 262 70 159
• Début des travaux d’aménagement et d’infrastructures du projet Le Triangle et acquisition 2018 6 830 000 $
du terrain du concessionnaire Volvo en vue de la création d’un parc. Total 74 409 77 911 77 040 2019 6 830 000 $

Appel d’offres AVIS PUBLIC Appel d’offres


Arrondissement de Côte-des-Neiges
Notre-Dame-de-Grâce

ORDONNANCES Direction générale adjointe –


Services institutionnels
Avis est par les présentes donné que les ordonnances Services institutionnels
Gestion et planification immobilière ci-après décrites ont été décrétées par le conseil Service de l’approvisionnement
Des soumissions sont demandées et devront être d’arrondissement de Côte-des-Neiges—Notre-Dame-
reçues, avant 14 h à la date ci-dessous, au Service de-Grâce de la Ville de Montréal, lors de sa séance Appel d’offres : 16-14505
du greffe de la Ville de Montréal à l’attention du ordinaire tenue le 8 août 2016. Acquisition de services pour l’utilisation d’une
greffier, 275, rue Notre-Dame Est, bureau R-134, RÈGLEMENT SUR LE BRUIT (R.R.V.M., c. B-3, article 20) solution logiciel-service ou infonuagique
Montréal (Québec) H2Y 1C6 pour : hébergée des ressources humaines et paie
- Ordonnance permettant le bruit d’appareils
Catégorie : travaux sonores diffusant à l’extérieur selon les sites et les L’ouverture des soumissions prévue pour le
Appel d’offres : 5857 horaires des événements identifiés au tableau 1 24 août 2016 est reportée au 7 septembre
ainsi que pour l’événement « Festival des saveurs 2016 à 14 h dans les locaux du Service du
Descriptif : Agrandissement et réaménagement de Monkland » du 19 au 21 août 2016. greffe de l’hôtel de ville.
de la bibliothèque de Pierrefonds
RÈGLEMENT CONCERNANT LA PAIX ET L’ORDRE SUR Montréal, le 17 août 2016
Date d’ouverture : Mercredi 21 septembre 2016 LE DOMAINE PUBLIC (R.R.V.M., c. P-1, articles 3 et 8)
Le greffier de la Ville
Dépôt de garantie : 10 % de la valeur de la - Ordonnance permettant de vendre des articles pro- Me Yves Saindon
soumission (cautionnement, chèque visé ou motionnels, de la nourriture, et des boissons alcoo-
garantie bancaire) lisées ou non alcoolisées ainsi que de consommer
Renseignements : des boissons alcoolisées selon les sites et les
horaires des événements identifiés au tableau 1
pour toute question, s’adresser à ainsi que pour l’événement « Festival des saveurs
immeubles.soumissions@ville.montreal.qc.ca de Monkland » du 19 au 21 août 2016 et l’événe-
Visites : Les visites sont individuelles, sans la ment « Marché bonne bouffe NDG » au parc Notre-
Dame-de-Grâce du 13 août au 16 octobre 2016 APPEL D’OFFRES
présence des professionnels. La date limite pour
prendre rendez-vous est le 9 septembre 2016, à (R.R.V.M., c. P-1, article 8) 20160836PUB
16h00. - Ordonnance permettant la tenue de cuisine de rue Travaux de réfection
pour prendre rendez-vous, s’adresser à sur l’avenue de Monkland, entre les avenues du mur de soutènement de la Biosphère
immeubles.soumissions@ville.montreal.qc.ca Girouard et Draper lors de l’événement « Festival
des saveurs de Monkland » du 19 au 21 août 2016 Les documents de cet appel d’offres pourront être
Documents : obtenus par le Système électronique d’appel d’offres
RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATION- (SEAO) à partir du mercredi 17 août 2016 en consultant
Les documents relatifs à cet appel d’offres seront
NEMENT (R.R.V.M., c. C-4.1, article 3, paragraphe 8 o) le site Internet www.seao.ca. Les documents seront
disponibles à compter du mercredi 17 août 2016.
- Ordonnance permettant la fermeture des rues ou le obtenus au coût établi par le SEAO.
Les personnes et les entreprises intéressées par ralentissement de la circulation selon les sites et Les soumissionnaires peuvent également obtenir plus
ce contrat peuvent se procurer les documents de les horaires des événements identifiés au tableau 1 d’informations sur cet appel d’offres en visitant le site
soumission en s’adressant au Service ainsi que pour l’événement « Festival des saveurs Internet de la SPJD www.parcjeandrapeau.com
électronique d’appels d’offres (SÉAO) en de Monkland » du 19 au 22 août 2016
communiquant avec un des représentants par
Toute personne intéressée pourra obtenir une copie Avis est donné selon l'Article 795 AVIS DE
téléphone au 1 866 669-7326 ou au 514 856-6600, du Code Civil du Québec que
des ordonnances et du tableau 1 au bureau Accès CLÔTURE D'INVENTAIRE
ou en consultant le site Web www.seao.ca. Les Montréal de Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce Pauline Alarie Hogg, résidant au Prenez avis de la clôture de l'in-
documents peuvent être obtenus au coût établi situé au 5160, boulevard Décarie, rez-de-chaussée. 3055 boul Notre-Dame, app. ventaire des biens de la succes-
par le SÉAO. Le tableau 1 est également disponible sur le 502, Laval, (Québec), H7V 4C6 sion de Yolande AUBRY, en
Chaque soumission doit être placée dans une site Internet de l’arrondissement dont l’adresse est décédée le 10 mars 2016. son vivant domiciliée au 1500,
enveloppe cachetée et portant l’identification est : ville.montreal.qc.ca/cdn-ndg, en cliquant sur L'inventaire des biens est détenu boul. des Écluses, Sainte-Cathe-
fourni en annexe du document d’appel d’offres. « Avis publics ». aux bureaux de La Société de fi- rine, Québec, J5C 2B4, décédée
ducie Banque de Nouvelle-Écos- le 03 mai 2016, lequel inventaire
Les soumissions reçues seront ouvertes FAIT À MONTRÉAL, ce 17 août 2016.
se situés au 1002 Sherbrooke peut être consulté par les inté-
publiquement dans les locaux du Service du La secrétaire d’arrondissement, ouest, bureau 540, Montréal ressées à l'étude de la notaire
greffe à l’Hôtel de ville, immédiatement après Geneviève Reeves, avocate (Québec), H3A 3L6 pour fins de soussignée au 185, boul. Saint-
l’expiration du délai fixé pour leur réception. consultation. Jean-Batiste, suite 300B, Châ-
La Ville de Montréal ne s’engage à accepter ni la teauguay, Québec, J6K 3B4.
plus basse ni aucune des soumissions reçues et Me Geneviève Banville, notaire.
n’assume aucune obligation de quelque nature
que ce soit envers le ou les soumissionnaires. La suite des avis se
Montréal, le mercredi 17 août 2016
Le greffier de la Ville
trouve en page B 6
Me Yves Saindon

AVIS À TOUS NOS ANNONCEURS : Veuillez, s’il vous plaît, prendre connaissance de votre annonce et nous signaler immédiatement
toute anomalie qui s’y serait glissée. En cas d’erreur de l’éditeur, sa responsabilité se limite au coût de la parution.
L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 7 A O Û T 2 0 1 6 A 5

ACTUALITÉS
La libération conditionnelle de Lise Thibault Transfert d’armes
en vigueur dès mercredi en Libye : Ottawa
STÉPHANIE MARIN vérifié de façon indépendante cette
s’en remet
information.

L’ ex-lieutenante-gouverneure
du Québec Lise Thibault sera
en libération conditionnelle com-
Elle note aussi que l’ex-lieute-
nante-gouverneure a respecté ses
conditions de remise en liberté lors
à la GRC
plète dès mercredi. des procédures judiciaires. Son MARIE-MICHÈLE SIOUI
Elle a obtenu ce nouveau statut risque de récidive a été jugé «faible».
après une séance de la Commis-
sion des libérations condition-
nelles du Québec qui s’est tenue le
La libération conditionnelle com-
plète, en vigueur dès mercredi, est
aussi assor tie d’une série d’exi-
L e gouver nement fédéral a transmis à la
Gendarmerie royale du Canada (GRC) les
conclusions d’un rapport de l’Organisation des
11 août. gences à respecter. Nations unies (ONU), qui révèle qu’une entre-
La femme de 77 ans avait été Selon la décision écrite de la prise canadienne aurait opéré le transfert illi-
condamnée à 18 mois de prison. Commission obtenue par La cite de véhicules blindés vers la Libye.
Mme Thibault était toutefois en li- Presse canadienne, Mme Thibault En mars, un rapport de l’ONU a avancé que
berté depuis le 2 juin. À cette date, devra se présenter au poste de l’entreprise ontarienne Streit aurait transféré en
elle avait pu quitter l’établissement police dès sa sor tie, suivr e et 2012 des véhicules blindés de ses installations
de détention Leclerc, à Laval, compléter une thérapie psycholo- des Émirats arabes unis vers la Libye, pourtant
puisqu’elle s’était vu accorder une gique, ne pourra être en contact sous un embargo commercial qui y interdit la
« sortie préparatoire à la libération avec des personnes impliquées vente d’armements.
conditionnelle ». dans des activités criminelles et Selon le comité de l’ONU concernant la Libye,
Cette « sortie préparatoire » n’était ne pourra gérer des fonds publics tout transfert de véhicule blindé vers le pays de
valide que pour 45 jours, mais avait ou d’organismes caritatifs, in- l’Afrique du Nord devrait être interdit. En 2014,
été renouvelée le 17 juillet. cluant la Fondation Lise Thibault. des membres de ce comité ont rencontré des re-
JACQUES BOISSINOT LA PRESSE CANADIENNE Comme à l’habitude, il est pré- présentants de Streit, qui se sont défendus d’avoir
Démarches L’ex-lieutenante-gouverneure du Québec Lise Thibault cisé qu’en cas de manquement à agi illégalement. Or, selon la CBC, qui a eu accès
Dans sa décision écrite, la Com- ces conditions, la libération condi- à des avis de livraison et des reçus de vente, l’en-
mission évalue la situation de jectif principal de cette démarche est marches pour régler ses dettes en- tionnelle pourrait être révoquée et treprise canadienne aurait continué de vendre
Mme Thibault et indique, s’adres- lié à votre responsabilisation quant vers les gouvernements provincial et la personne contrevenante pour- des véhicules blindés à la Libye et au Soudan du
sant à elle directement : « Vous à votre implication dans les délits. » fédéral ». rait alors être réincarcérée jusqu’à Sud après avoir été avertie par l’ONU.
poursuivez le suivi psychologique Dans un rapport antérieur, la Com- Elle ajoute plus loin : « Vous men- la fin de sa peine. « Il incombe à la GRC d’enquêter sur les infra-
que vous aviez amorcé rapidement mission avait noté qu’elle avait de tionnez que vous avez versé le dé- Lise Thibault purgeait sa peine ctions possibles au droit canadien », a indiqué
à votre libération de la détention. la dif ficulté à reconnaître sa res- dommagement de 200 000 $ au gou- de prison de 18 mois depuis le mardi François Lasalle, porte-parole du minis-
Selon votre psychologue, vous vous ponsabilité pour ses délits. vernement du Canada et 100 000 $ 25 février. tère des Affaires mondiales.
impliquez dans votre thérapie et La Commission relève aussi que au gouvernement du Québec », mais
vous faites preuve d’ouverture. L’ob- M me Thibault a « entrepris des dé- l’organisme ne semble pas avoir La Presse canadienne Le Devoir

LES PETITES ANNONCES AVIS DE DÉCÈS


103 165 165 307
CONDOMINIUMS PROPRIÉTÉS À LOUER PROPRIÉTÉS À LOUER LIVRES ET DISQUES
ET COPROPRIÉTÉS *Librairie Bonheur d'Occasion*
achète à domicile livres de qualité
RIVE-SUD - PRÈS MÉTRO en tout genre. 514 914-2142
Vaste condo fenestré 3 côtés, 1317, ave du Mont-Royal Est
pièces de vie en aire ouverte, 415
2 CAC, 2 SDB, grands range-
ments, 2 stats. 450-646-2017 SECTEUR INFORMATIQUE
160 Personne demandée pour travail
et recherche informatique.
APPARTEMENTS ET 1 an expérience. Bilingue,
LOGEMENTS À LOUER 3e langue un atout. Envoyez CV :
groupelllgbse88@gmail.com
DISCRIMINATION
INTERDITE 515
INFORMATIQUE ET BUREAUTIQUE
La Commission des droits de la
personne du Québec rappelle que
lorsqu'un logement est offert en lo-
cation (ou sous-location), toute per-
sonne disposée à payer le loyer et VOTRE ORDINATEUR B0GUE
à respecter le bail doit être traitée OU RALENTIT ?
en pleine égalité, sans distinction, Mise à jour et réparation
exclusion ou préférence fondée sur P.C., Mac et portables.
la race, la couleur, le sexe, la gros- 10 ans d'exp. Service à domicile.
sesse, l'orientation sexuelle, l'état 514 573-7039 Julien
civil, l'âge du locataire ou de ses
enfants, la religion, les convictions
politiques, la langue, l'origine ethni- 170 564 564 564
HORS FRONTIÈRES EUROPE
que ou nationale, la condition so-
ciale, le handicap ou l'utilisation À LOUER DÉCORATION INTÉRIEURE DÉCORATION INTÉRIEURE DÉCORATION INTÉRIEURE
d'un moyen pour pallier ce handi-
cap. PARIS VII - XV Champ-de-Mars
Site exceptionnel - 2 1/2 rénové 08
Tt équipé, très ensoleillé. Sur jardin
Sem/mois 514 272-1803
BAIN EN BOIS
PROVENCE
100 % QUÉBEC
Vallée du Rhône
Maison de village dans le
ARTECO INC
quartier médiéval de Nyons.
2 c.c. 2 s. de b. Toute équipée. arteco.ca
Terrasse ensoleillée. Internet. 438.397.1560
www.bonnevisite.ca/nyons
mariehalarie@gmail.com arteco.inc@gmail.com

AVIS À TOUS NOS ANNONCEURS PARCE QUE VOUS


Veuillez, sʼil vous plaît, prendre connaissance de ÊTES UNIQUE
votre annonce et nous signaler immédiatement
toute anomalie qui sʼy serait glissée.
LE DEVOIR ne sera pas responsable des erreurs
répétées.
Merci de votre attention.
Promotion spéciale
Petites annonces
LES PETITES ANNONCES Pour les annonces textes de 5 lignes et moins
DU LUNDI AU VENDREDI DE 8H30 À 17H00 7 jours de parution :
Pour placer, modifier ou annuler votre annonce,
téléphonez avant 14 h 30 pour lʼédition du lendemain. 100 $
Téléphone: 514-985-3322 Télécopieur: 514-985-3340 Pour les encadrés
petitesannonces@ledevoir.com
Conditions de paiement : cartes de crédit À l’achat
s r r TM
de deux obtenez le
troisième gratuitement
Pour
our une publication section
s n déc
décès dans Pour information
Par téléphone, télécopieur ou par courriel
Dimanche à vendredi:10h à12h et de 13h à 17h00
1 Heuree de tombées 15h15
Téléphone : 514 985-3322
(comptoir à la clientèle fermé le dimanche)
dimanch Sam
medi: ferm
rmé Courriel : petitesannonces@ledevoir.com
Le Mémoriel
1855, rue
u Du Haavre, Mont
M réal, Qc, H2K 2X4
Télé: 514 525-1149
Téléc.: 514 525-7999
necrologgie@lememorieel.com
A 6 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 7 A O Û T 2 0 1 6

EDITORIAL
SALAIRE MINIMUM
FONDÉ PAR HENRI BOURASSA LE 10 JANVIER 1910 › FAIS CE QUE DOIS !

Un bond qualitatif Directeur BRIAN MYLES


Rédactrice en chef LUCE JULIEN
Vice-présidente, développement CHRISTIANNE BENJAMIN
Vice-présidente, ventes publicitaires LISE MILLETTE
Directeur des finances STÉPHANE ROGER
Doit-on hausser le salaire minimum à 15 $ l’heure au lieu des
Directrice de l’information MARIE-ANDRÉE CHOUINARD
10,55 $ en vigueur cette année ? Les syndicats et les organisa- Directeur de l’information numérique FLORENT DAUDENS
tions de défense des petits salariés répondent oui, alors que Adjoints PAUL CAUCHON, JEAN-FRANÇOIS NADEAU, DOMINIQUE RENY, LOUISE-MAUDE RIOUX SOUCY
Directeur artistique CHRISTIAN TIFFET
le ministre des Finances et le monde patronal soutiennent le Directeur de la production CHRISTIAN GOULET
contraire. En fait, tout est af faire de rapport de force bien
plus que de théorie économique.

l serait imprudent de prétendre détenir la vé-

I
rité en matière de détermination des salaires.
Pourquoi une femme de ménage qui travaille
au noir obtiendra-t-elle facilement le double
du salaire horaire d’une « associée » chez
Walmart ?
Dimanche dernier, les médecins ontariens
ont rejeté une entente qui leur accordait une
hausse de la masse salariale de 2,5 % par année.
Pourtant, à 368 000 $, ils sont plutôt bien payés.
Au Québec, où notre ministre des Finances, Carlos Leitão,
juge qu’un salaire minimum inférieur à celui de l’Ontario est
chose normale compte tenu du coût de la vie, le gouvernement
libéral a accordé des augmentations trois fois plus élevées que
l’inflation à ses 21 000 médecins. Est-ce trop ou pas assez ?
Comment expliquer qu’un jeune policier ait droit à un salaire
de 70 000 $ après seulement cinq années d’exercice, alors
qu’une infirmière ayant suivi un cours dont le coefficient de
difficulté est nettement plus élevé et le niveau
de responsabilités aussi critique recevra
20 000 $ de moins ?
L’of fre et la demande sont en cause, bien
sûr, mais il y a aussi, sur tout, le rappor t de
force. Laissés à eux-mêmes, les travailleurs
au salaire minimum n’ont aucun rappor t de
force.
M. Leitão considère qu’un salaire mini-
JEAN-ROBERT
mum de 10,75 $ est « approprié » pour le
SANSFAÇON Québec. Étant donné la position qu’il oc-
cupe, on comprend que le ministre des Fi-
nances d’un gouvernement libéral défende la petite entre-
prise des secteurs — majoritairement féminins — de la res-
tauration, de l’hôtellerie ou du vêtement. Ces employeurs pa-
niquent à l’idée de devoir payer 15 $ l’heure en plus des
contributions obligatoires automatiquement majorées pour
l’assurance-emploi, la CSST, la Régie des rentes et le Fonds
des ser vices de santé.
En revanche, dans les secteurs où l’on embauche surtout des
hommes, l’idée n’est pas reçue avec autant d’appréhension,
parce qu’il y a longtemps qu’on sait ne pas pouvoir trouver de
personnel à moins de 15 $ l’heure, même peu scolarisé. Com-
bien d’éboueurs, de bûcherons, de « laveurs à la buanderie » L E T T R E S
d’un grand hôtel, de peintres patentés et de simples manœuvres
acceptent de se déplacer pour 10,75 $ l’heure ?
Alors pourquoi les préposées aux bénéficiaires dans les cen-
tres privés pour personnes âgées, les « associées » chez Walmart
Le Canada et le Québec On peut sans doute déplorer que les
athlètes québécois en soient réduits à se
des profits et est une société d’État, elle
se doit donc de servir la population à qui
et McDonald’s et les vendeuses dans les boutiques de vête-
ments n’auraient-elles pas droit à 15 $ l’heure ?
à Rio travestir en « Canadiens » pour accéder à
la notoriété internationale. Au lieu de pré-
elle appar tient. Les profits réalisés doi-
vent servir à respecter les employés et la
Certainement pas parce qu’elles ne le méritent pas. Encore On se souvient de la fable de La Fon- senter comme un crime — on se de- population.
moins parce qu’elles n’en ont pas besoin. À 22 000 $ par année, taine Le loup et l’agneau. Un agneau boit mande bien lequel — le fait de le consta- Depuis des années, la population fait
c’est grâce aux dif férents transferts gouvernementaux si on dans un ruisseau bien innocemment. Un ter, un journaliste honnête devrait souli- face à des réductions de services et à des
réussit à joindre les deux bouts. Pourtant, est-ce une si bonne loup sur vient en aval et feint de boire à gner que cette situation découle du statut hausses de tarifs. Il est temps d’emprun-
idée sur le plan économique de subventionner le commerce de son tour. Comme il veut dévorer l’agneau politique du Québec et que ledit statut im- ter une autre avenue. Le ser vice postal
détail et les industries les moins productives ? et qu’il l’a décidé sans appel, il accuse plique une responsabilité collective dont public peut faire bien davantage que de li-
Contrairement à ce qui se dit, les travailleurs au salaire mini- l’agneau de troubler son eau, ce qui est nul, y compris les athlètes, ne saurait s’in- vrer le courrier. Le gouvernement doit
bien impossible vu sa position sur le nocenter complètement. adopter la proposition formulée par l’ini-
mum ne sont pas tous des jeunes aux études. En fait, plus de la cours de l’eau, et de plusieurs autres Est-il besoin d’énoncer que le vœu tiative « Vers des collectivités durables »,
moitié ont plus de 25 ans, dont une majorité de femmes. Leur ni- crimes imaginaires. d’un certain commentateur que, pour la qui prône la prestation de ser vices ban-
veau de scolarité est faible, certes, mais leur contribution à la so- On a vu récemment quelques défen- durée des Jeux, l’on fasse trêve de « que- caires, la mise sur pied de services desti-
ciété est inversement proportionnelle à leur rémunération. seurs du fédéralisme, probablement man- relles » en laissant tout le champ libre au nés aux personnes âgées, l’installation de
Bien sûr, hausser d’un coup le salaire minimum à 15 $ aurait datés et payés de haut, feindre de s’en- fédéral, on y cesse toute vision critique, bornes de recharge pour véhicules élec-
pour conséquence de faire disparaître des emplois, mais aussi flammer contre la gent « souverainiste ». on s’agenouille dans une aveugle et ex- triques dans l’ensemble du pays, pour ne
de faire pression à la hausse sur ceux qui sont rémunérés en- Le crime de celle-ci : avoir souhaité que clusive adoration du podium, est d’une nommer que quelques-unes des idées
tre 12$ et 20 $. Voilà des arguments qui plaident en faveur les athlètes québécois présents à Rio ne parfaite et superlative partialité ? Il s’agit proposées.
d’une hausse progressive répartie sur au moins de cinq à sept soient pas confondus dans la masse des d’un laissez-passer sans limites, d’une L’an dernier, les grandes banques cana-
ans, histoire de permettre au marché de l’emploi de retrouver provinces anglaises et que leur origine permission sans frein à l’absolutisme de diennes ont réalisé des profits de 35 mil-
son équilibre. québécoise soit bien soulignée. La sug- la propagande canadienne. « Tu troubles liards de dollars. De tels profits ne les ont
Hausser le salaire minimum à 15 $ ou pas ? Les deux courants gestion ironique de les voir monter sur le mon eau ! » toutefois pas empêchées de supprimer
ont cours chez les économistes, les uns affirmant que des mil- podium enveloppés par le fleurdelisé au Hubert Larocque des emplois et de hausser les frais des
liers d’emplois sont en jeu, alors que les autres soutiennent que lieu du rouge unifolié a été qualifiée, au Gatineau, le 15 août 2016 services courants.
cela entraînera des gains de productivité attendus depuis long- premier degré, de « dérapage souverai- Au Canada, de nombreuses municipali-
temps dans le secteur des services et une augmentation du pou-
voir d’achat des consommateurs.
niste », de crime de lèse-Canada. Pourtant,
du même souffle, ces vierges offensées
Postes Canada tés ont un bureau de poste, mais aucune
succursale bancaire. Une banque postale
Comme toujours par le passé, la réponse dépend désormais
davantage de l’action politique et sociale que de la théorie éco-
reconnaissaient que les Jeux de Rio
étaient, entre autres et surtout, une opé-
et son avenir représente une solution abordable, sus-
ceptible de réaliser des investissements à
nomique. Car c’est la force du mouvement à l’échelle du conti- ration de promotion de l’identité cana- Je vous écris parce que je suis inquiète l’échelle locale.
nent et sa capacité à mobiliser l’opinion publique qui détermine- dienne et par conséquent de l’effacement de l’avenir de Postes Canada et des ser- Marie-Josée Forget
ront l’issue de la bataille. du Québec. vices qui y sont liés. Postes Canada fait Montréal, le 16 août 2016

L I B R E O P I N I O N

Burkini à Cannes : une variante du principe de l’éléphant rose


CHRISTOPHE ACHDJIAN let dernier, est interdit « l’accès aux plages et à voile ni la kippa ni les croix, j’interdis simple- jeures pendant près de deux jours, menant par
Étudiant à la maîtrise en droit à l’Université Laval la baignade […] à toute personne n’ayant pas ment un uniforme qui est le symbole de l’extré- exemple à des voitures incendiées et à cinq
une tenue correcte, respectueuse des bonnes misme islamiste. » blessés. Il est difficile de ne pas penser à « l’ef-

Q u’arrive-t-il lorsqu’une personne dit à une


autre de ne pas penser à un éléphant rose ?
Cette autre personne va probablement passer
mœurs et de la laïcité [et] respectant les règles
d’hygiène et de sécurité ». Une interdiction justi-
fiée notamment par le fait qu’« une tenue de
De tels propos sont pour le moins étonnants.
Porter un burkini, ou à la limite n’importe quel
signe religieux musulman, signifierait donc ap-
fet papillon » lorsqu’on considère qu’une déci-
sion maladroite prise par un parc aquatique à
plusieurs kilomètres de là a pu avoir de telles
outre l’interdiction et penser à un éléphant rose. plage manifestant de manière ostentatoire une prouver les massacres perpétrés par le groupe répercussions quelques semaines plus tard.
Sans doute que plus la restriction de penser à appartenance religieuse alors que la France et État islamique ? Il y a certainement là une hy-
une telle chose sera vive, plus il sera tentant de les lieux de culte religieux sont actuellement la ci- perbole. Mais plus encore : ladite interdiction ne Effets contraires
faire exactement le contraire. C’est là une ma- ble d’actes terroristes est de nature à créer des s’applique que jusqu’au 31 août 2016. Aussi bien Cependant, inutile de désigner des responsa-
nière bien simple de rappeler que certains re- risques de troubles à l’ordre public qu’il est néces- dire que passée cette date, le burkini ne sera bles quant à l’escalade des violences : le jeu de
mèdes peuvent aggraver, et parfois même en- saire de prévenir ». Quoique le port du burkini plus un symbole d’allégeance envers le terro- « celui qui a commencé » est interminable. Reve-
gendrer le mal qu’ils désirent contrecarrer. ne soit pas expressément mentionné par le li- risme et que toutes les tensions engendrées de nons-en plutôt au principe mentionné dans le ti-
Il y a peu, en France, une vive polémique bellé de la loi, un grand ef for t d’imagination par sa présence tomberont par elles-mêmes. La tre de cet article : il existe des circonstances
éclatait quant à l’établissement d’une « journée n’est pas nécessaire pour comprendre que c’est contradiction entre la nécessité de la mesure et dans lesquelles une interdiction peut engendrer
burkini » dans un parc aquatique de Marseille. ce qui est visé. sa durée est donc manifeste, la seconde remet- des ef fets contraires à ceux qui sont prévus.
Il s’agissait de prévoir une journée réservée ex- tant en question la pertinence de la première. Ainsi, prétendre que le burkini n’a pas sa place
clusivement aux femmes et aux enfants (mais Symbole de l’extrémisme islamiste ? Il n’aura pas fallu attendre très longtemps dans l’espace public est une chose. Faire un lien
interdite aux garçons de plus de 10 ans), à la- De toute évidence, la volonté de prévenir des pour que le burkini revienne au cœur de l’ac- direct entre le soutien au terrorisme et le port
quelle les femmes désireuses d’y assister de- tensions similaires à celles sur venues à Mar- tualité, cette fois de bien triste manière. Pen- d’un tel maillot en est une autre. Peut-être qu’en
vaient porter un maillot cachant une bonne par- seille a animé cette nouvelle interdiction. Il y a dant la fin de semaine du 13 août, de violents l’absence de cet amalgame cannois, les vio-
tie de leur corps. Face au tollé suscité, la jour- néanmoins lieu de se demander s’il était néces- heurts ont eu lieu à Sisco, heurts ayant incité le lences de Sisco auraient malgré tout eu lieu. Il
née a finalement été annulée, mais également à saire pour ce faire de laisser entendre que le maire Ange-Pierre Vivoni à emboîter le pas à est toutefois raisonnable de penser qu’un tel dis-
la suite des menaces reçues. burkini n’est pas une tenue correcte ou respec- Cannes quant à l’interdiction précitée. Les ori- cours tenu par de hauts responsables de l’État a
C’est dans ce contexte que de multiples villes tueuse des règles d’hygiène. Le doute n’est ce- gines de ces actes ne sont pas très claires. Un une certaine influence sur l’humeur d’une popu-
de France, à commencer par Cannes, puis Ville- pendant pas per mis quant aux propos de vacancier aurait pris des photos sur une plage lation meurtrie, soit en confortant certains pré-
neuve-Loubet (dépar tement des Alpes mari- Thierr y Migoule, directeur général des ser- où étaient des familles dont les femmes por- jugés, soit en alimentant un sentiment de persé-
times) et Sisco (dépar tement de la Haute- vices de la Ville de Cannes, pour qui le burkini taient le burkini. Une altercation a ensuite eu cution. De toute évidence, en cherchant à apai-
Corse) ont décidé d’interdire le burkini en est une « tenue ostentatoire qui [fait] référence à lieu entre le vacancier et les hommes des fa- ser les tensions qui animent les Français,
lieux publics. La décision de Cannes mérite une allégeance à des mouvements terroristes qui milles, qui pensaient à tort ou à raison que ce- Cannes aura prévu une interdiction justifiée
néanmoins une attention particulière, puisque nous font la guerre ». Et le maire de Cannes, Da- lui-ci prenait des photos de leur femme. La vio- d’une telle manière qu’elle s’apparente à celle
la ville a lancé l’initiative. Ainsi, depuis le 28 juil- vid Lisnard, d’ajouter : « On n’interdit pas le lence a par la suite pris des propor tions ma- de ne pas penser à un éléphant rose.
L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 7 A O Û T 2 0 1 6 A 7

IDEES
LOI SUR LES HYDROCARBURES
L’autre côté
Les comités de « pères Ovide » du miroir
GÉRARD MONTPETIT
Membre du Comité des citoyens
et citoyennes pour la protection FRANCINE
de l’environnement maskoutain PELLETIER
orsque le minis-

L
tre de l’Énergie et
des Ressources
naturelles Pierre ppelons-la Alice, car la femme qui
Arcand a déposé
le projet de loi
106 en juin der-
A me tient au téléphone a fait elle aussi
un saut dans l’inconnu en se joignant
à la Direction de la protection de la jeunesse
nier, il savait que (DPJ), il y a quelques années. C’est elle qui si-
son projet passe- tue la DPJ comme étant de « l’autre côté du mi-
rait sous le radar roir », vu sa mauvaise réputation (perçue soit
médiatique en ce comme trop interventionniste, soit comme pas
début des vacances. Était-ce pour fa- assez) et la tension perpétuelle dans laquelle
voriser discrètement l’industrie des baignent les intervenantes, des femmes à 85 %.
hydrocarbures tout en évitant la « On n’est jamais content de nous voir », dit celle
controverse? qui veut garder l’anonymat, car les travailleuses
Certes, ce projet de loi présente sociales de la DPJ n’ont pas la permission de
quelques points intéressants au parler aux médias.
chapitre de la transition énergé- Le rôle de la Protection de la jeunesse est
tique, mais le projet de Loi sur les d’intervenir auprès des enfants en difficulté de
hydrocarbures qu’il contient aussi 0 à 18 ans et de les retirer du milieu familial au
reprend l’essentiel des disposi- besoin. Imaginez quelqu’une qui se pointerait
tions inacceptables de l’antique Loi chez vous pour annoncer qu’il n’y a pas assez
sur les mines, dont la première de bouffe dans le frigo, pas assez de vêtements
version date de 1880. pour votre flo, pas assez de suivi à l’école, pas
Depuis quelques années, l’indus- assez de présence parentale. Ce n’est pas dit
trie des hydrocarbures et le gou- comme ça, évidemment, on prend des gants
vernement martèlent que les pro- blancs, on fait attention, on
jets industriels doivent bénéficier est devant des gens « fragili- Imaginez
de l’acceptabilité sociale. Pourtant, sés » et, en plus, « le premier
la liste officielle des intervenants à objectif est de maintenir les quelqu’une
la commission parlementaire sur enfants à la maison ». Bien
le projet de loi 106 fait état de seu- sûr, la travailleuse sociale qui se
lement trente inter venants. Cette tente de son mieux de se
liste révèle que seulement six d’en- rendre utile. Les statistiques pointerait
tre eux pourraient potentiellement sont d’ailleurs là pour le chez vous
poser un regard critique au sujet prouver : en 2015, près de
des dispositions de la future loi. 50 % des enfants « signalés » pour annoncer
Les autres sont des inter venants à Montréal sont restés dans
connus pour avoir une approche leur famille, 38 % ont été re- qu’il n’y a pas
très favorable à l’industrie. Com- placés dans la famille élar-
ment jouer la carte de l’acceptabi- gie et 12 % ont été placés assez de
lité sociale sans aucun groupe de JACQUES BOISSINOT LA PRESSE CANADIENNE dans des centres de réadap- bouffe dans
citoyens ni aucun groupe des Pre- Le premier ministre, Philippe Couillard, et le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand tation. Cela dit, dif ficile
mières Nations ? d’imaginer un travail plus le frigo, pas
L’acceptabilité sociale sera majo- bres du comité sont choisis selon le Des comités de suivi bidon jourd’hui, collé demain », le père délicat, voire ingrat.
ritairement définie par des interve- processus déterminé par le titulaire comme ceux-là, ça nous rappelle Ovide est une marionnette qui n’a Mon interlocutrice marche assez
nants qui ont un préjugé favorable de la licence. Il détermine égale- Les belles histoires des pays d’en aucun pouvoir ; sa colonne verté- continuellement sur des
à l’exploitation des énergies fos- ment le nombre de membres qui haut. Dans notre imaginaire collec- brale en Jell-O officialise la main- œufs, car son boulot consiste de vêtements
siles. Cer tes, pour la forme, la composent le comité ». tif, on se souvient du roman de mise de son patron sur le système à annoncer aux parents un pour votre flo,
commission acceptera des mé- Claude-Henri Grignon et d’une politique. « signalement » pour négli-
moires de groupes ; sinon, la mani- Rappel littéraire longue télésérie avec l’acteur Jean- Les comités de suivi sont cen- gence ou mauvais traite- pas assez de
pulation de l’opinion publique se- Un comité de suivi dont les mem- Pier re Masson, sans oublier un sés « favoriser l’implication de la ments, et puis évaluer si c’est
rait beaucoup trop flagrante. bres sont nommés par le promo- film avec Pierre Lebeau, puis les communauté locale » dans le cadre bel et bien le cas. Mais de ça, suivi à l’école,
teur… Le promoteur va-t-il nommer plus jeunes ont vu une série plus de l’acceptabilité sociale. En théo- elle ne se plaint pas. C’est l’in-
Comités bidon une personne qui connaît le dos- olé olé l’an passé avec Vincent Le- rie, c’est vrai, mais si le projet de timidation, les menaces à pas assez de
Le projet de loi 106 prévoit qu’il sier, comme moi ? Va-t-il nommer clerc dans le rôle-titre. loi 106 conserve l’idée que ces co- peine voilées, la violence ver- présence
y aura des comités de suivi pour une personne qui l’a défié en si- Pour assurer son pouvoir écono- mités seront choisis par le « titu- bale et psychologique qui,
faire semblant d’avoir la participa- gnant une des 66 000 lettres « Vous mique et politique sur sa paroisse, laire d’une licence d’exploitation », ces temps-ci, lui donnent «en- parentale
tion de la communauté. À l’ar ti- n’entrerez pas chez nous » ? Ou préfé- Séraphin Poudrier utilisait des ces comités seront une parodie vie de pleurer ». Des préoccu-
cle 25, on peut lire que « le titulaire rera-t-il nommer de gentils mes- prête-noms, comme celui de père grossière de l’acceptabilité so- pations qu’elle met de côté la plupart du temps,
d’une licence d’exploration constitue sieurs et de gentilles madames qui Ovide. Un « père Ovide », c’est une ciale. Si le projet de loi n’est pas mais que l’agression sauvage d’une travailleuse
un comité de suivi pour favoriser ne feront pas de vagues ? Et comme mitaine, un béni-oui-oui qui fait ce amendé, ces comités-bidons se- sociale, la semaine dernière, a ravivées. Dans le
l’implication de la communauté lo- ceux-ci ont une connaissance très li- que son patron lui dicte de faire à ront la preuve que M. Couillard et stationnement d’un centre jeunesse, sa collègue
cale sur l’ensemble du projet d’explo- mitée du dossier, ils ne sauront la table du conseil municipal. M. Arcand sont les « pères a été frappée à coups de bâton de hockey par un
ration » et, plus loin, que « les mem- même pas quelles questions poser. Même s’il est « collé hier, collé au- Ovide » des pétrolières ! père en colère. Elle s’est retrouvée à l’hôpital
avec un bras cassé; lui, à Pinel, pour une évalua-
tion psychiatrique. La nouvelle a très peu fait la
manchette, le syndicat a mis une semaine à réa-

Apprendre à vivre ensemble : avons-nous échoué ? gir, et la direction, elle, tente de se faire rassu-
rante. Peine perdue.
« On est presque toutes des femmes, on tra-
vaille seules la plupart du temps, et il n’y a pas
NANCY BOUCHARD porte à croire qu’il s’agit surtout de gardien à nos bureaux. Nos chums capote-
Professeure titulaire et directrice d’enseignants d’autres disciplines, raient de savoir à quoi on s’expose », dit Alice.
du Groupe de recherche sur non formés en éthique et culture D’ailleurs, si ce métier était davantage exercé
l’éducation éthique et l’éthique religieuse. par des hommes, les conditions ne seraient-
en éducation à la Faculté des sciences Si l’apprentissage du vivre-en- elles pas plus sécuritaires ? Pour l’instant, les
humaines de l’UQAM semble est une priorité, il est mesures de protection se résument à un paquet
grand temps d’y voir afin d’être de consignes vestimentaires — « souliers plats,
ans sa lettre Bon été, cer tains que nous n’échouerons pas de bijoux, rien qui s’agrippe » —, à indiquer

D
chers professeurs (Le De- pas à cette tâche éducative essen- le lieu de sa visite et le degré de risque, à quit-
voir, 4 juillet 2016), le mi- tielle. Il importe de nous assurer ter les lieux si le parent est intoxiqué, à appeler
nistre de l’Éducation Sé- que nous prenons cette responsa- la police si nécessaire. Alice déplore que l’em-
bastien Proulx af firme bilité d’éduquer au vivre-ensemble ployeur ne leur fournisse pas au moins un cel-
qu’il y va de la vocation suffisamment au sérieux. Les évé- lulaire pour appeler à l’aide ou signaler leurs
de l’enseignant de faire nements de l’actualité ne cessent déplacements.
en sor te que nos enfants devien- de nous le rappeler : il reste beau- Mais demain n’est pas la veille. La DPJ a été
nent des adultes qui auront décou- coup à faire pour vivre ensemble touchée par la réforme de la santé et des ser-
vert l’importance des liens sociaux en paix et, éventuellement, dans vices sociaux, la fameuse loi 10 du Dr Barrette.
et du respect d’autrui dans notre l’amitié. Ses bureaux, qu’on appelle centres de jeunesse,
société. On ne peut que se réjouir Apprendre à vivre ensemble est sont désormais fusionnés avec les CLSC, les cen-
de cette vision de l’éducation du une nécessité. L’UNESCO en a fait tres de dépendance et les hôpitaux du secteur.
nouveau ministre, car c’est l’avenir le chantier prioritaire de l’éduca- En plus de perdre leur spécificité, les employés
de notre société qui est en jeu. tion depuis de nombreuses an- ont quadruplé, passant de 3000 à 15000. Diluées
Mais qu’en est-il dans les faits ? nées, la ligne générale étant d’éra- dans un grand tout, avec les budgets sabrés, les
Depuis sept ans, une période à RENAUD PHILIPPE LE DEVOIR diquer les causes profondes qui équipes ont été beaucoup déstabilisées, dit Alice.
l’horaire de l’élève est consacrée Le cours Éthique et culture religieuse (ECR) a été implanté simultanément sont aux sources du terrorisme, Puis, arrive un «geste extrême» comme celui de
exclusivement au développement à tous les niveaux du primaire et du secondaire en 2008. parmi lesquelles figurent la pau- la semaine dernière, et la peur et les appréhen-
de rappor ts sociaux harmonieux vreté, l’ignorance, le préjugé, la sions qu’on prend soin de garder pour soi remon-
avec le cours Éthique et culture re- que l’on est à même de refuser l’in- tion québécoise en éthique et cul- discrimination. Omettre ce pilier tent à la surface et prennent toute la place. La tra-
ligieuse (ECR) : sa visée ultime tolérance comme l’intolérable ? ture religieuse cor robore les de l’éducation pour rait avoir vailleuse sociale qui s’est fait séquestrer, l’autre
étant d’apprendre à vivre ensem- Qu’en est-il de l’enseignement de échos que nous avons du milieu comme conséquence l’annihilation qui s’est fait cogner la tête contre le cadre de
ble dans la diversité. Implanté si- ce programme ? scolaire : près de la moitié des de tous les autres efforts en faveur porte, le père, furieux, qui tenait la poignée de
multanément à tous les niveaux du écoles (100/211) réduisent sensi- de l’éducation, car il s’agit là de la por te tout le temps de l’entretien… Et l’ava-
primaire et du secondaire en 2008, Favoriser le dialogue blement le temps d’enseignement clé de voûte de l’éducation pour le lanche de commentaires du genre : « À ta place,
il y a fort à parier que ce projet de Un bilan s’impose ! Par exemple, recommandé par le ministère. À XXIe siècle. je me surveillerais quand je sors.»
formation au vivre-ensemble re- au sujet du dialogue en culture re- Montréal, ce taux grimpe aux deux L’école ne peut pas tout à elle Comme le souligne Alice, « tout le monde est
quiert des ajustements. ligieuse, celui-ci se pratique diffici- tiers. Il semble aussi que des seule, l’éducation des enfants est pour la protection des enfants ». Pourquoi ce
L’enseignement de ce programme lement, et il est généralement ab- écoles placent of ficiellement ce une responsabilité partagée, mais souci de protection ne concernerait-il pas da-
contribue-t-il à l’apprentissage du vi- sent des préparations de cours (si- cours à l’horaire, mais, dans les il n’en demeure pas moins que, vantage les gardiennes du temple ?
vre-ensemble, à la reconnaissance tuations d’apprentissage). À pro- faits, lui substituent un autre pour apprendre à vivre avec les au-
de ce bien commun que représente pos de l’enseignement consacré à cours. Quant au personnel qui tres, à vivre en société, l’école doit fpelletier@ledevoir.com
la dignité humaine — de ce qui fait ce cours, une enquête de l’Associa- donne ce cours au secondaire, tout jouer un rôle majeur. Sur Twitter : @fpelletier1

L’ÉQUIPE DU DEVOIR
RÉDACTION Véronique Chagnon et Louis Gagné (adjoints à la direction de l’information), Antoine Robitaille et Guy Taillefer (éditorialistes, responsables de la page Idées), Michel Garneau (caricaturiste), Jacques Nadeau (photographe), Olivier Zuida (recherchiste photos);
information générale : Isabelle Paré (chef de division), Lisa-Marie Ger vais (éducation), Alexandre Shields (environnement), Amélie Daoust-Boisvert (santé), Pauline Gravel (sciences), Fabien Deglise (société), Jean Dion (sports), Jessica Nadeau, Philippe Orfali et Karl Rettino-Parazelli
(reporters); information politique : Marco Fortier (chef de division), Michel David(chroniqueur), Hélène Buzzetti et Marie Vastel (correspondantes parlementaires à Ottawa), Marco Bélair-Cirino et Robert Dutrisac (correspondants parlementaires à Québec), Jeanne Corriveau
(af faires municipales, Montréal), Isabelle Porter (af faires municipales, Québec), Guillaume Bourgault-Côté (reporter), Julie Carpentier (pupitre); information culturelle : Catherine Lalonde (reporter culturel), Odile Tremblay (cinéma), Stéphane Baillargeon (médias), François
Lévesque et Caroline Montpetit(reporters), Benoît Munger et Philippe Papineau(pupitre); information économique : Gérard Bérubé (chef de division), François Desjardins et Éric Desrosiers (reporters), Gérald Dallaire (pupitre); information internationale : Sophie Chartier
et Jean-Frédéric Légaré-Tremblay (pupitre); section art de vivre: Diane Précourt (responsable des cahiers Week-end et Plaisirs); Loïc Hamon (cahiers spéciaux); équipe internet: Laurence Clavel, Marie-Pier Frappier et Geneviève Tremblay (pupitre), Martin Blais, Annabelle
Caillou, Justine Daneau, Florence Sara G. Ferraris et Coralie Mensa (assistants) ; correction : Andréanne Bédard, Isabelle Dowd, Christine Dumazet et Michèle Malenfant ; soutien à la rédaction: Amélie Gaudreau (secrétaire), Laura Pelletier et Arnaud Stopa (commis).
DOCUMENTATION Manon Derome (Montréal), Denise Ledoux (Ottawa), Dave Noël (Québec). PUBLICITÉ Cynthia Floccari (adjointe), Marlène Côté, Evelyne De Varennes, Amel Elimam, Caroline Filion, Claire Paquet, Chantal Rainville et Nadia Sebaï (publicitaires), Sylvie
Laporte (avis légaux), Amélie Maltais (coordonnatrice), Laurence Hémond (secrétaire). PRODUCTION Bruno Dubois, China Marsot-Wood, Yannick Morin et Nathalie Zemaitis. INFORMATIQUE Yanick Martel (administrateur web), Jean-François Côté (analyste programmeur),
Osvaldo Casas (technicien informatique). PROMOTION, DISTRIBUTION ET TIRAGE Catherine Gentilcore (coordonnatrice du service à la clientèle), Sébastien Beaupré, Manon Blanchette, Nathalie Filion, Ginette Rouleau et Isabelle Sanchez. ADMINISTRATION Olena
Bilyakova (responsable des services comptables), Mélisande Simard (adjointe administrative et responsable des ressources humaines), Florentina Draghici et Véronique Pagé.
A 8 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 7 A O Û T 2 0 1 6

ACTUALITÉS
AIRBNB Le territoire couvert par des permis d’exploration
SUITE DE LA PAGE 1
La carte a été mise en ligne par le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles
« En l’espace de 31 jours, j’ai près d’un an après avoir été retirée
pour tant vu trois dif férents
clients occuper l’appartement.
Et les enquêteurs de Tourisme Titulaires des permis
Québec ne peuvent rien faire »,
s’indigne M. Perron. Altai Resources Inc.
« J’ai ouver t un dossier à la Canadian Quantum Energy Corporation
Régie du logement pour résilier
le bail, mais pendant ce temps- Gastem Inc.
là, elle continue à se faire une Intragaz Exploration SEC
centaine de dollars par soir, Junex Inc.
avec ma propriété, sans mon
consentement. » Lone Pine Resources Canada Ltd.
Le cas de M. Perron est loin Pétrolympia Inc. Québec
d’être isolé. Un sur vol rapide Questerre Energy Corporation
des chambres et appar te-
ments offerts en location dans Repsol Oil & Gas Canada inc.
la région de Montréal sur Ressource & Énergie Squatex Inc.
Airbnb permet de constater
Suncor Energy Prospect Generation Inc Trois-Rivières
que de nombreux logis sont
désor mais of fer ts pour un
mois ou plus par leur occu-
pant, les exemptant de l’obliga-
tion de détenir une attestation
de classification de Québec.
La Corporation des proprié-
taires immobiliers du Québec
(CORPIQ), le principal re- Victoriaville
groupement de propriétaires
de logements locatifs de la
province, aurait également été
sollicitée par plusieurs mem-
bres aux prises avec le même
problème que M. Perron. « On
ne peut imaginer qu’après tout Montréal
le travail nécessaire pour obte-
nir cette loi, elle ait été contour-
née aussi facilement. C’est une
aberration qu’on puisse se déga-
ger de toute obligation en ajou- Sherbrooke
tant une simple mention de 31
jours », s’indigne le por te-pa-
role Hans Brouillette.
Une loi floue
C’est pourtant bel et bien le SOURCE MERN
cas, tranche l’avocate Chloé
Fauchon, qui s’est penchée
sur la loi 67. « Si l’annonce sur
Airbnb dit qu’on offre pour plus
de 31 jours, mais qu’au fond,
SCHISTE réal, on constate entre autres
que Terrebonne, Mascouche,
Repentigny, Joliette et Ber-
sources, Pétrolympia, Gastem,

béral Raymond Savoie, ainsi


litique énergétique 2030 et mo-
dirigée par l’ancien ministre li-
difiant diverses dispositions lé-
gislatives » prévoit d’ailleurs de
inscription au registre public.
Et en cas de découverte de gi-
sement, il pourra aller jusqu’à
on loue pour moins de 31 SUITE DE LA PAGE 1 thierville sont sous permis. Le que l’entreprise alber taine permettre les opérations de demander une « expropriation »
jours, il n’y en a pas, d’infra- territoire couvert par les droits Questerre. Une filiale de la pé-fracturation au Québec, opéra- pour lancer la phase d’exploi-
ction. Il y a une certaine faille sous-sol des basses terres du d’exploration s’étend ensuite trolière Suncor y possède tion essentielle pour extraire tation de pétrole ou de gaz.
dans la loi, qui se concentre Saint-Laurent. Elles détiennent jusqu’à Québec, englobant au deux permis. Quant à Repsol le gaz de schiste. Le document Une telle mesure est inscrite
sur l’of fre plutôt que sur l’acte ainsi près de 16 000km2 de per- passage une bonne par tie de Oil & Gas Canada, filiale de la qui est étudié cette semaine dans la Loi sur les mines du
de location. En plus, on y parle mis d’exploration entre Mont- Trois-Rivières. Fait à noter, la multinationale espagnole Rep- en commission parlementaire Québec depuis la fin du
d’une of fre qui doit être pu- réal et Québec, de part et d’au- carte du MERN indique que le sol, elle détient 20 per mis ne mentionne toutefois jamais XIXe siècle.
blique, alors si on s’entend en tre du fleuve Saint-Laurent. territoire de l’aéroport Jean-Le- dans toutes les basses terres. le mot « fracturation ». Le gou- Toutes ces mesures inquiè-
privé avec autrui, il n’y a pas Le ter ritoire ciblé par les sage se trouve dans une zone En comparant les données vernement Couillard parle plu- tent la Fédération québécoise
non plus d’infraction. » permis commence d’ailleurs où l’entreprise Junex détient mises à jour par le MERN avec tôt de « stimulation physique, des municipalités, dont plus
La loi précise par ailleurs que aux portes de Montréal. Sur la un permis d’exploration. chimique ou autre ». d’une centaine de membres
l’offre de location doit être faite Rive-Sud, les ter ritoires de Une telle démarche s’opposent déjà à l’adoption du
« sur une base régulière » pour Longueuil, Saint-Lamber t, Plusieurs entreprises La portion située entre l’autoroute nécessitera une « au- projet de loi 106. Selon ce qu’a
être considérée comme illégale, Brossard, La Prairie, Château- C’est aussi Junex, dont In- torisation de complé- fait valoir mardi son président,
un terme «très large, très vague», guay, Saint-Jean-sur-Richelieu, vestissement Québec est le 20 et le fleuve Saint-Laurent, tion » de la par t du Richard Lehoux, les droits ac-
selon Me Fauchon. «Le ministère Chambly, Saint-Br uno-de- « troisième actionnaire », qui une zone où l’activité agricole est gouvernement. cordés aux entreprises ris-
a développé un guide qui précise Montar ville, Belœil et Saint- détient le plus de permis sur la quent d’interférer dans le dé-
leur interprétation de cette notion, Hyacinthe sont couver ts en Rive-Nord, entre Montréal et importante, est sous permis Conflits en vue veloppement et l’aménage-
mais ultimement, ce sera à la jus- par tie ou en totalité par des Québec, en plus d’autres Qui plus est, la ment des municipalités. Ils
tice de déterminer ce qui est régu- permis d’exploration. droits sur la Rive-Sud. Sur son la situation qui prévalait en première législation sur les pourraient donc, au final, nuire
lier ou non. » Les objectifs que Les permis d’exploration site Web, l’entreprise présente 2011, au plus fort de la contes- hydrocarbures de l’histoire du significativement à l’autonomie
souhaitait atteindre Québec en s’étendent aussi de par t et d’ailleurs les basses terres du tation sociale contre le gaz de Québec doit permettre d’en- des municipalités, a-t-il dit en
élaborant cette loi ne sont selon d’autre de l’autoroute 20, et ce, Saint-Laurent comme un « bas- schiste, on constate en outre châsser dans la loi le fait que substance, invitant le gouver-
toute vraisemblance pas atteints, jusqu’à englober une partie de sin gazier en émergence » qui que la superficie couverte par les permis d’exploration nement à modifier son projet
estime l’avocate affiliée au cabi- Lévis. Ces droits cédés à des renfermerait un important po- des permis d’exploration dans « constituent des droits réels im- de loi « façon impor tante ».
net Lavery de Québec. entreprises incluent ainsi en tentiel en ressources « non les basses terres du Saint-Lau- mobiliers » et « une propriété Sans quoi, estime M. Lehoux,
totalité le ter ritoire de plu- conventionnelles », c’est-à-dire rent a été réduite de moitié. distincte de celle du sol sur le- « l’acceptabilité sociale ne sera
Impuissance sieurs municipalités, dont So- en gaz de schiste. Mais si des entreprises ont quel ils portent ». Pour les obte- pas au rendez-vous ».
Le ministère du Tourisme rel-Tracy et Drummondville. Parmi les entreprises qui quitté le territoire québécois, nir, il suf fit de formuler une
se dit bien conscient de la si- Et toute la portion située entre détiennent des droits de re- certaines ont cédé leurs per- simple demande au MERN. Le Devoir
tuation. Les usagers d’Airbnb l’autoroute et le fleuve Saint- cherche de pétrole et de gaz mis à d’autres entreprises qui Une fois qu’il obtient le per-
ou d’autres sites Internet de Laurent, une zone où l’activité dans les basses ter res, on lorgnent toujours son potentiel mis, le titulaire devra simple- Voir › Notre carte interac-
location de logements « qui of- agricole est impor tante, est compte par ailleurs Res- gazier. ment informer le propriétaire tive des permis d’explo-
frent en location pour des pé- sous permis. sources et Énergie Squatex, Le projet de loi 106 « concer- du terrain et la municipalité ration à ledevoir.com/carte-
riodes de plus de 31 jours ne Sur la Rive-Nord de Mont- Intragaz Exploration, Altai Re- nant la mise en œuvre de la Po- « dans les 30 jours » suivant son permis
contreviennent pas à la loi », ré-
pond la por te-parole Domi-
nique Bouchard.

AMOUR
«
«Donc, il n’y a pas raison d’in- de base d’atterrissage ailleurs. fin. Ahmed et Nouha ont-ils vu qu’ils sont réunis. Nouha est
tervenir », ajoute-t-elle, en réfé- Plus de la moitié de la popula- les bombardiers russes décol- déjà inscrite à des cours de
rence aux 23 enquêteurs em- J’avais tion préconflit est réfugiée hors ler depuis l’Iran mardi ? Et les francisation pour le mois de
bauchés par Québec et des or- SUITE DE LA PAGE 1 du pays, soit 4,8 millions de intenses raids aériens du dé- septembre.
ganismes comme la Corpora- tellement peur que personnes selon le Haut-com- but de l’été qui ont pilonné Da- En hochant la tête, elle
tion de l’industrie touristique quelque chose arrive, une missariat des Nations unies raya, un faubourg de Damas confirme la véracité du pro-
du Québec (CITQ) afin de s’at- bombe, un missile, avant la quelque chose pour les réfugiés (UNHCR). déjà af famé par un siège qui verbe arabe qui dit que la pa-
taquer au phénomène d’Airbnb. frontière », poursuit Nouha, Ceux-ci sont dispersés majori- n’en finit plus ? tience est la clé. Elle est très
arrive [...] avant
»
Si un individu est pris à affi- grâce à la traduction simulta- tairement en Turquie, au Li- Auparavant le nez collé sur impatiente de pouvoir le tra-
cher un logement sans détenir née de son bien-aimé. Le sou- ban et en Jordanie, mais aussi les nouvelles, sur les groupes duire en français. En atten-
d’attestation, il recevra d’abord venir de leurs retrouvailles la frontière en Égypte, au Qatar, aux Émi- Facebook qui relaient de l’infor- dant, le couple visite Montréal,
un avertissement, puis un avis remplit encore leurs yeux rats arabes unis et dans les mation du terrain de conflit, ils et se croque en photo sur la
d’infraction, mais ne s’exposera d’émotions. Nouha Youssef pays de l’Union européenne. essaient de détourner leur at- Place des Arts.
à aucune amende. Ce n’est tention pour ne pas imploser à
qu’après avoir été poursuivie Éclatement Détourner le regard leur tour. « Nous n’avons aucun Le Devoir
par Québec et reconnue coupa- Nombreuses sont les fa- pour réduire les délais de traite- Pour l’instant, le régime de signe positif que la paix est
ble devant la justice qu’une per- milles qui sont séparées par ment. Le Conseil canadien pour Bachar al-Assad maintient le proche», soupire Ahmed.
sonne pourrait éventuellement
faire face à une amende de
l’immigration. Pour 2016, Ot-
tawa prévoit que 82 000 per-
les réfugiés (CCR) rappor te
que de nombreux enfants doi-
contrôle sur le centre de Damas.
Les avancées périodiques de di-
Le plan initial de vie de la fa-
mille Al Omar a été pour le
Rectificatif
2500$ à 50 000$. sonnes (conjoints, enfants, pa- vent attendre plus de deux vers groupes de rebelles expo- moins bousculé. Les dé- Dans l’éditorial de Manon Cor-
En date du 15 août 2016, 161 rents, grands-parents) arrive- avant d’être réunis avec leur sent cependant les civils à de marches ont fait fondre leur nellier intitulé « Entre nostalgie
avis d’infraction avaient été ront par l’intermédiaire du re- père ou leur mère. Le traite- lourdes représailles, comme compte de banque, mais moins et réalité », paru le 16 juillet
donnés, mais aucune pour- groupement familial, soit 16 000 ment peut s’avérer encore plus cette nuit de 2012 où Ahmed a d’un an après son arrivée, Ah- 2016, il aurait fallu lire que
suite n’avait été intentée de- de plus qu’en 2014. long dans le cas de réfugiés, les cru mourir en entendant tomber med se débrouille en français. « plus de cinq millions de per-
puis l’entrée en vigueur de la Durant la campagne électo- vérifications d’usage étant plus les bombes sur son quartier. « Je suis rendu au niveau 4 et je sonnes sont décédées depuis une
loi, en avril, selon Tourisme rale l’an dernier, Justin Tr u- compliquées. Le reste du pays natal im- vais continuer, je sais que c’est vingtaine d’années des consé-
Québec. deau avait promis de doubler le Nouha et Ahmed songent plose toujours, en proie à un très important», déclare-t-il. Ah- quences » du conflit en RDC et
budget alloué à ce programme aussi à tous ces Syriens qui déchaînement de violences med pense à chercher un tra- non qu’elles ont été tuées du-
Le Devoir d’immigration, notamment n’ont pas de point de contact ou dont personne n’annonce la vail à temps partiel, maintenant rant celui-ci. Nos excuses.

La rédaction Avis publics et appels d’offres Abonnements (lundi à vendredi, 7 h 30 à 16 h 30)


Au téléphone 514 985-3333 / 418 643-1541 Au téléphone 514 985-3344 Au téléphone 514 985-3355
Par courriel redaction@ledevoir.com Par courriel avisdev@ledevoir.com Extérieur de Montréal (sans frais) 1 800 463-7559
Le Devoir sur
ledevoir.com Par télécopieur 514 985-3360 Par télécopieur 514 985-3340 Par courriel abonnements@ledevoir.com
Les bureaux du Devoir sont situés
Par télécopieur 514 985-5967
au 2050, rue De Bleury, 9e étage, Publicité Petites annonces
Montréal (Québec), H3A 3M9 Place-des-Arts Au téléphone 514 985-3399 et publicité par regroupement
Ils sont ouverts du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h
sur Facebook Extérieur de Montréal (sans frais) 1 800 363-0305 Au téléphone 514 985-3322 Agenda culturel
Renseignements et administration : 514 985-3333 et sur Twitter Par télécopieur 514 985-3390 Par télécopieur 514 985-3340 Par courriel agenda@ledevoir.com

Le Devoir peut, à l’occasion, mettre la liste d’adresses de ses abonnés à la disposition d’organisations reconnues dont la cause, les produits ou les services peuvent intéresser ses lecteurs. Si vous ne souhaitez pas recevoir de correspondance de ces organisations, veuillez en avertir notre service à la clientèle. Le Devoir est publié du
lundi au samedi par Le Devoir inc. dont le siège social est situé au 2050, rue De Bleury, 9e étage, Montréal (Québec), H3A 3M9. Il est imprimé par Imprimerie Mirabel inc., 12800, rue Brault, Saint-Janvier de Mirabel, division de Québecor Media, 612, rue Saint-Jacques Ouest, Montréal, qui a retenu pour la région de Québec les
services de l’imprimerie du Journal de Québec, 450, avenue Béchard, Québec, qui est la propriété de Corporation Sun Media, 612, rue Saint-Jacques Ouest, Montréal. Envoi de publication — Enregistrement no 0858. Dépôt légal: Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2007.
Syrie Moscou renforce Dépanneurs Couche-Tard
sa coopération avec l’Iran pourrait acquérir
Page B 6 CST Brands Page B 3

ECONOMIE
CAHIER B › L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 7 A O Û T 2 0 1 6

Les pays
émergents
attirent
de nouveau
les capitaux
étrangers
JÉRÔME PORIER

A près cinq années de purgatoire, les


Bourses des pays émergents retrouvent la
faveur des investisseurs. Depuis le début de
l’année, le Pérou bondit de 57 %, le Brésil de
38,3 %, la Russie progresse de 13,8 % et l’Inde de
7,6 %. Ces hausses vont de pair avec une forte
appréciation des devises locales, qui rend les
placements dans ces pays doublement lucratifs
pour les investisseurs occidentaux.
Le premier facteur qui explique ce retour en
grâce est l’inertie de la Réserve fédérale améri-
caine (Fed). En maintenant les taux d’intérêt à
un niveau proche du plancher aux États-Unis,
la Fed favorise le rebond des monnaies émer-
gentes face au dollar. « Plusieurs années de crise
ont provoqué un effondrement des devises dans
de nombreux pays comme la Russie, le Brésil ou
l’Inde, puis la chute des importations a permis
un rééquilibrage des balances des paiements cou-
rants, explique Patrice Lemonnier, responsable
de la gestion actions émergentes chez Amundi.
Les investisseurs étrangers n’ont plus peur de se ALEXANDRE SHIELDS LE DEVOIR
faire piéger par une chute des devises locales. Au

Confusion sur le rôle de


contraire, en achetant des obligations ou des ac-
tions émergentes, ils espèrent profiter de l’appré-
ciation du change. »
Pour un investisseur en actions, le monde
émergent offre des perspectives de croissance
sans équivalent. En diminution constante de-
puis 2011, l’écart de croissance entre le Sud et
le Nord augmente de nouveau : le Fonds mo-
nétaire international (FMI) table sur une pro-
gression moyenne du PIB de 4,1 % en 2016 et
de 4,6 % en 2017 dans la sphère émergente,
Transition énergétique Québec
contre 1,9 % et 2 % dans les pays développés.
Or les actions émergentes, qui capitalisent en Le milieu des affaires s’inquiète d’éventuels dédoublements
moyenne 12 fois leurs bénéfices attendus dans
les douze prochains mois, sont beaucoup
moins chères que les actions américaines ou FRANÇOIS DESJARDINS tive et de doublons dans les responsabilités de sources naturelles, qui se déroulent jusqu’à ven-
européennes. TEQ et celles qui relevaient jusqu’à maintenant dredi, ont aussi entendu l’Association cana-
Une oasis de rendement
Autre facteur, les écarts de rendement entre
L a création de Transition énergétique Qué-
bec (TEQ) pour coordonner les efforts en
matière d’efficacité suscite l’enthousiasme du
de la Régie de l’énergie ou des ministères », a fait
valoir la Chambre de commerce du Montréal
métropolitain (CCMM).
dienne de l’énergie éolienne, l’Association qué-
bécoise de la production d’énergie renouvelable,
le Conseil du patronat, le Conseil patronal de
les obligations des pays développés et celles milieu des affaires, qui s’interroge toutefois sur «Notamment, on note que le projet de loi exige de l’environnement, la grappe Écotech et la Fédéra-
des pays émergents poussent les investisseurs certains éléments concernant sa gouvernance. TEQ de présenter au gouvernement, puis à la Ré- tion canadienne de l’entreprise indépendante. La
occidentaux à s’aventurer hors de leurs fron- Au début des consultations por tant sur le gie de l’énergie, un plan directeur contenant toutes Fondation David Suzuki a suggéré en matinée
tières. Les taux des obligations d’État à dix ans projet de loi 106, qui porte à la fois sur la transi- les mesures de transition, d’innovation et d’effica- de scinder le projet de loi en deux pour analyser
ne dépassent pas 1,5 % aux États-Unis et 0,1 % tion énergétique et sur les hydrocarbures, cer- cité énergétiques qu’elle mettra en avant. Cepen- plus longtemps le volet des hydrocarbures.
en France, alors qu’ils sont à 5,8 % au Mexique, tains participants ont insisté sur une mission dant, la Régie de l’énergie exigeait déjà des distribu- Parmi les participants prévus mercredi figu-
8,4 % en Russie et 11,9 % au Brésil. « La dette claire permettant d’éviter de dédoubler ce qui teurs d’énergie un plan directeur comprenant ces rent Gaz Métro, la Fédération québécoise des
émergente est une oasis de rendement dans un se fait dans l’appareil gouvernemental, mais éléments» ajoute la Chambre de commerce. municipalités — opposée à la Loi sur les hydro-
monde de taux faibles ou négatifs », dit Philippe aussi sur l’importance d’un conseil diversifié et En réponse à une question de l’opposition, le carbures — et le groupe environnemental Co-
Waechter, directeur de la recherche écono- compétent. président de la CCMM, Michel Leblanc, a dit alition Saint-Laurent.
mique chez Natixis Asset Management. TEQ, qui devra faire l’inventaire de tous les que tous les partis doivent s’efforcer de travail- Le gouvernement Couillard, qui vise une ré-
Et cette situation devrait durer. Aux États- programmes en place et des moyens à mettre ler ensemble. « Ça peut être une réussite, la duction de 37,5% des émissions de gaz à effet de
Unis, seuls 45 % des investisseurs pensent que la en œuvre afin d’atteindre des objectifs, aura transition énergétique, mais ça peut être très in- serre d’ici 2030 par rapport au niveau de 1990, a
Fed passera à l’action en décembre, selon pour mission d’établir un plan directeur. Le bu- quiétant pour le milieu des affaires et la popula- déposé son projet de loi au mois de juin. Dans sa
Bloomberg. « C’est crucial, car lorsque le loyer de reau sera financé par les distributeurs énergé- tion en général. Si vous vous pognez là-dessus, ça politique énergétique dévoilée au mois d’avril,
l’argent renchérit outre-Atlantique, les investis- tiques et recevra des sommes du Fonds vert et va juste ajouter à l’inquiétude. » Québec a proposé un objectif de réduction de 40%
seurs sont incités à rapatrier leurs avoirs aux du Fonds de transition énergétique. Les consultations de la Commission de l’agri-
États-Unis », commente Xavier Hovasse, respon- « Il existe un risque de complexité administra- culture, des pêcheries, de l’énergie et des res- VOIR PAGE B 3 : ÉNERGIE
sable de l’équipe marchés émergents chez Car-
mignac. Un maintien du dollar sur ses niveaux
actuels est surtout important pour les pays pro-
ducteurs de matières premières, car une hausse
du billet vert pèserait sur leurs exportations.
Ces pays ont souvent comme meilleur client
la Chine, premier acheteur mondial de métaux
Salaire minimum, la fracture
pour la constr uction et l’un des principaux
consommateurs de pétrole de la planète. C’est
Syndicats et patrons s’opposent sur le salaire minimum à 15 $
pourquoi la bonne santé de l’empire du Milieu,
dont le poids au sein des indices émergents dé- LIA LÉVESQUE pas le morceau », s’est-il exclamé, au cours
passe 30 %, leur est vitale. Fin 2015 et début d’une entrevue avec La Presse canadienne,
2016, les cours des matières premières ont été
affectés par la crainte d’un atterrissage brutal
de l’économie chinoise.
L e ministre des Finances Carlos Leitão a
beau se montrer réticent à hausser le sa-
laire minimum à 15 $, les promoteurs de cette
mardi. « Je comprends que ça ne fasse pas l’una-
nimité. Mais si on posait la question dans un
sondage ‘‘est-ce que c’est suffisant comme salaire
« Les inquiétudes ne sont plus aussi vives qu’en idée n’ont pas l’intention de lâcher prise. De 10,75 $ l’heure ?’’, je pense qu’il y aurait un fort
début d’année. C’est ce qui a permis un rebond des son côté, la représentante des petites entre- pourcentage de gens qui diraient non. Et j’invite-
cours des matières premières », souligne Patrick prises voit dans un tel salaire minimum une vé- rais M. Leitão à vider son compte en banque, et
Mange, stratégiste marchés émergents chez ritable catastrophe pour les PME. à essayer de vivre pendant une semaine, un
BNP Paribas Investment Partners. Les cours de Cette question du salaire minimum à 15 $, dé- mois, avec 10,75 $ l’heure, juste pour le fun, pour
l’acier et du zinc gagnent ainsi 53 % depuis jan- fendue par plusieurs organisations syndicales voir ce que ça donne », a lancé M. Boyer.
vier, celui du nickel 28 % et le Brent affiche une et groupes communautaires, est revenue dans Le président de la plus grande centrale syndi-
progression de 73%, à 48$US le baril. l’actualité à l’occasion du Forum social mon- cale au Québec s’est d’ailleurs dit surpris de
Selon le FMI, la croissance chinoise devrait dial, vendredi dernier, après que l’homme d’af- cette attitude fermée du ministre des Finances,
passer de 6,9 % en 2015 à 6,5 % en 2016, puis à faires Alexandre Taillefer l’eut aussi défendue, ajoutant que lorsque les organisations syndi-
6,2 % en 2017. Des chiffres à considérer avec au nom de la « décence » envers les travailleurs à cales en avaient parlé au premier ministre, Phi-
précaution, car les statistiques de la Chine sont faible revenu. Dans les heures qui ont suivi, lippe Couillard, lors de leur traditionnelle ren-
peu fiables. Et si le pays semble capable de sou- M. Leitão a dit juger que le salaire minimum, contre du 1er mai, ce dernier s’était montré plus
tenir sa croissance, son endettement, qui repré- actuellement à 10,75 $ l’heure, était suffisant. compréhensif, plus ouvert.
sente 255 % de son PIB, pose problème aux in- L’un des porte-étendards de cette cause du
vestisseurs, qui redoutent une dévaluation du salaire minimum à 15 $, Daniel Boyer, prési- « Catastrophique », dit la FCEI
yuan. Cette situation explique pourquoi la JACQUES NADEAU LE DEVOIR dent de la FTQ, s’est dit estomaqué d’une telle De son côté, la Fédération canadienne de
Bourse de Shanghai perd 13,2 % depuis janvier. Daniel Boyer, président de la FTQ, dit qu’il déclaration du ministre. Il a l’intention de pour- l’entreprise indépendante, qui représente des
continuera à talonner le gouvernement pour qu’il suivre le gouvernement avec cette idée jusqu’à
Le Monde hausse le salaire minimum à 15 $ l’heure. la prochaine élection s’il le faut. « On ne lâchera VOIR PAGE B 3 : SALAIRE
B 2 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 7 A O Û T 2 0 1 6

ÉCONOMIE
Les Britanniques commencent
à payer le prix du Brexit
Ordinateurs, voitures et plusieurs autres biens
coûtent déjà plus cher qu’avant le vote
JEAN BAPTISTE pour la maison, importés prin- pour les propriétaires, d’autant
OUBRIER cipalement de la Belgique et que, selon le site Rightmove,
à Londres des Pays-Bas, ce qui se tra- les prix à la vente dans l’immo-
duira par une hausse de prix bilier résidentiel londonien ont

C hanger d’ordinateur, de de même ampleur.


voiture ou de moquette va Tous les regards se tournent
bientôt coûter plus cher aux désormais vers l’alimentation
à peine progressé en août, de
2,1 % d’une année sur l’autre,
après des années de flambée
Britanniques du fait du vote et l’immobilier, qui sont jusqu’à des prix.
sur le Brexit, dont les ef fets présent relativement épargnés. Si les premiers ef fets du
encore incertains sur l’immo- La grande distribution est pour Brexit se font sentir, les chif-
bilier et l’alimentation susci- l’instant quasiment immunisée fres officiels ne montrent pas
tent l’inquiétude. grâce à la concurrence féroce encore une montée en flèche
Les conséquences du réfé- entre enseignes qui cassent les des prix, avec seulement une
rendum, qui doit se traduire tarifs pour maintenir leur part légère accélération de l’infla-
DANIEL SORABJI AGENCE FRANCE-PRESSE par la sortie du Royaume-Uni de marché, a expliqué à l’AFP tion en juillet, à 0,6 %. Mais la
Des passants traversent le pont de Londres. Les Britanniques voient le prix de certains produits de l’Union européenne, étaient Fraser McKevitt, analyste au hausse est parfois nette d’un
augmenter depuis qu’ils ont choisi de quitter l’Union européenne. jusqu’à présent peu tangibles, sein du cabinet Kantar à Lon- mois sur l’autre pour certains
mais plusieurs an- dres. Selon lui, il produits, comme les boissons
nonces récentes lais- Les pourrait toutefois y alcoolisées, et les analystes

MARCHÉS BOURSIERS sent penser que le


consommateur britan- Britanniques
nique s’apprête à faire ne pourront
les frais de cette déci-
avoir à terme des
conséquences sur
les prix de cer tains
produits alimen-
s’attendent à une poussée gé-
nérale dans les mois à venir,
via les biens importés.
Il faut dire que la Banque
sion qui a d’ores et pas compter taires si la livre reste d’Angleterre tente de relancer
TORONTO New York PÉTROLE
46,58 déjà entraîné un for t faible longtemps, la machine économique, no-
S&P TSX S&P 500 +0,84 $US af faiblissement de la sur une rappelant que « 40 % tamment l’inflation, par de

14 703,44 ▼
+1,8% livre. des biens alimen- nouvelles mesures de soutien
2178,15 ▼
-73,58 -12,00
-0,5% -0,6% OR La chute de la de- hausse des taires sont impor tés monétaire, avec pour consé-
1356,90 vise, qui a perdu entre salaires pour au Royaume-Uni ». quence de pénaliser toujours
+9,40 $US 10 et 15 % de sa valeur Le comparateur plus la livre.
NASDAQ +0,7% ▲ devant l’euro ou le dol- compenser de prix mysuper- Les Britanniques ne pour-
lar depuis le vote, se market.com a déjà ront en outre pas trop compter
5227,11 ▼ -34,91 DOLLAR CANADIEN
-0,7% répercute directement l’augmentation obser vé que le prix sur une hausse des salaires
77,80 sur les sociétés qui du panier moyen pour compenser la hausse at-
+0,38 $US
vendent au Royaume- du coût dans les supermar- tendue des prix. « Il semble
DOW JONES
+0,5% ▲ Uni des biens produits de la vie chés avait progressé probable que le pouvoir d’achat
1$US = 1,2853 à l’étranger, comme de 1 % en juillet, le des consommateurs va être si-
18 552,02 ▼ -84,03
-0,5% 68,98 les automobiles, l’informa- second mois consécutif de gnificativement dilué dans les
-0,23 EURO tique, les vêtements ou cer- hausse, estimant que « les prochains mois », au moment
1 EURO = 1,4497
tains aliments. craintes quant à l’impact du où « les entreprises pourraient
Titre Symbole Fermeture Variation Volume Titre Symbole Fermeture Variation Volume Le constructeur automobile Brexit sur le coût de la vie bien serrer la vis concernant les
($) (%) (000) ($) (%) (000) Peugeot a indiqué à l’AFP s’installent ». salaires », en tentant de préser-
avoir augmenté de 2 % en ver leurs marges, a prévenu
LES INDICES DE LA BOURSE DE TORONTO SERVICES PUBLICS
-0.50 148230 Fortis FTS 42.43 -0.27 -0.63 668
moyenne depuis le 1er août le Loyers en baisse Hor ward Archer, analyste
S&P TSX SPTT14703.44 -73.58
S&P TX20 TX20 664.44 -0.36 -0.05 83385 TransAlta TA 5.73 -0.04 -0.69 480 prix de ses modèles des trois L’immobilier donne de son chez IHS Global Insight.
S&P TX60 TX60 854.28 -4.73 -0.55 64619 marques phares Peugeot, Ci- côté des signes préoccupants Même une hypothétique
S&P TX60 Cap. TX6C 944.66 -5.23 -0.55 64619 TECHNOLOGIE troën et DS. De même, le et une déprime du marché hausse des salaires qui décou-
Cons. de base TTCS 540.66 5.71 1.07 3759 BlackBerry BB 10.58 0.02 0.19 874
Cons. discré. TTCD 174.25 -1.99 -1.13 6447 CGI GIB.A 62.92 -0.10 -0.16 379 groupe informatique Dell a fait peut être redoutée. Les loyers lerait d’une baisse de l’immi-
Énergie TTEN 200.89 -0.35 -0.17 37602 TÉLÉCOMMUNICATIONS savoir qu’il était contraint de payés pour les nouveaux gration suite au Brexit serait
Finance TTFS 247.42 -1.14 -0.46 15475 répercuter sur ses prix le coût contrats de location ont baissé plombée par le ralentissement
Aurifère TTGD 270.90 -2.18 -0.80 44160 BCE BCE 62.24 -0.71 -1.13 829
Santé TTHC 82.45 -0.15 -0.18 3952 Manitoba Telecom MBT 38.45 -0.15 -0.39 57 de ses composants, libellés en à Londres en juillet sur un an, économique causé par le vote,
Tech. de l’info TTTK 55.05 -0.42 -0.76 5722 Rogers RCI.B 57.32 -0.69 -1.19 540 dollars. Autre exemple, le pour la première fois depuis a montré une étude du centre
Industrie TTIN 188.82 -1.04 -0.55 7197 Telus T 43.15 -0.39 -0.90 631 groupe britannique Headlam a novembre 2010, d’après le de recherches Resolution
Matériaux TTMT 269.30 -2.02 -0.74 52263 FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE expliqué que la baisse de la li- groupe Countr ywide. Cette Foundation, publiée mardi.
Immobilier TTRE 298.40 -0.69 -0.23 4831
Télécoms TTTS 157.09 -1.44 -0.91 2057
iShares DEX XBB 32.44 -0.05 -0.15 25 vre augmentait de 0,6 % le coût bonne nouvelle pour les loca-
Sev. collect. TTUT 241.65 -1.11 -0.46 4641
iShares MSCI XEM 27.30 -0.28 -1.02 3 de ses revêtements de sol taires est toutefois mauvaise Agence France-Presse
iShares MSCI EMU EZU 33.12 0.00 0.00 0
Métaux/minerals TTMN 670.38 0.00 0.00 0
iShares S&P 500 XSP 24.95 -0.13 -0.52 268
TSX CROISSANCE iShares S&P/TSX XIC 23.36 -0.09 -0.38 57
TSX Venture JX 838.55 2.45 0.29 89477 LES PLUS ACTIFS DE LA BOURSE DE TORONTO
ENTREPRISES DE CONSOMMATION DISCRÉTIONNAIRE
Alim. Couche-Tard
Canadian-Tire
ATD.B 62.00
CTC.A 140.59
1.89
-1.70
3.14
-1.19
1118
162
BAYTEX ENERGY CORP
YAMANA RES INC
MANULIFE FINANCIAL
HB NYMEX CL BULL
BTE
YRI
MFC
HOU
6.93
7.07
17.08
8.27
-0.01
-0.20
-0.12
0.23
-0.14
-2.75
-0.70
2.86
5631
4344
3712
3606
Pékin autorise la connexion boursière
entre Hong Kong et Shenzhen
Cogeco CCA 62.24 -0.79 -1.25 43
Corus CJR.B 12.95 0.00 0.00 170 BARRICK GOLD CORP ABX 27.39 -0.41 -1.47 3524
Groupe TVA TVA.B 3.95 -0.02 -0.50 1 ENCANA CORP ECA 12.30 -0.04 -0.32 3490
Jean Coutu PJC.A 19.08 -0.06 -0.31 88 FIRST QUANTUM FM 12.10 0.11 0.92 3116
Loblaw L 73.13 0.62 0.86 788 TECK COMINCO CL B TCK.B 20.91 0.04 0.19 2928
KINROSS GOLD CORP K 6.58 -0.09 -1.35 2900

P
Magna MG 52.23 -0.71 -1.34 651 ékin — Le gouvernement modèle de la plateforme exis- reproduira le modèle du dis-
Metro MRU 45.44 0.44 0.98 619 IAMGOLD CORP IMG 6.27 -0.10 -1.57 2671
Quebecor QBR.B 40.39 -0.40 -0.98 116 LES GAGNANTS EN % chinois a annoncé mardi tante entre les Bourses de positif existant déjà entre les
Uni Select UNS 30.57 -0.20 -0.65 702 avoir donné son feu ver t au Shanghai et Hong Kong, a in- places hongkongaise et shan-
Saputo SAP 43.13 -0.13 -0.30 435 HIGH LINER FOODS HLF 22.81 2.79 13.94 124 projet de plate-for me de diqué le premier ministre, Li ghaïenne, qui of fre aux in-
Shaw SJR.B 26.06 -0.44 -1.66 463 HORIZONS BETAPRO HVU 5.02 0.33 7.04 1004
Dollarama DOL 96.78 -0.30 -0.31 150 TREE ISLAND STEEL TSL 5.28 0.26 5.18 106 connexion boursière entre les Keqiang. Les travaux prépara- vestisseurs de chacune des
Restaurant Brands QSR 60.94 -0.41 -0.67 200 TORC OIL & GAS LTD TOG 8.37 0.41 5.15 2303 places de Shenzhen, la toires sont pour l’essentiel ter- deux Bourses un accès aux
Transat A.T. TRZ 6.60 0.05 0.76 8 MAG SILVER CORP MAG 22.36 1.06 4.98 308 deuxième de Chine continen- minés, a-t-il ajouté, dans un actions cotées sur l’autr e
Yellow Media Y 18.25 0.04 0.22 9 DHX MEDIA LTD DHX.B 7.83 0.30 3.98 327
POLARIS PIF 9.87 0.37 3.89 148 tale, et de Hong Kong, disposi- communiqué dif fusé par le marché, de façon cependant
ÉNERGIE OCEANAGOLD CORP OGC 5.06 0.16 3.27 2520 tif emblématique des réformes gouver nement, mais sans très encadrée.
Cameco CCO 12.43 -0.31 -2.43 1023 ALIMENTATION ATD.B 62.00 1.89 3.14 1118 promises par Pékin mais dont fournir de calendrier. Lancée fin 2014, la plate-
Canadian Natural CNQ 41.54 -0.43 -1.02 1088 TRILOGY ENERGY TET 6.56 0.19 2.98 144
Hydro One H 25.50 0.01 0.04 281 le lancement a été sévèrement La Commission de régula- forme « Shanghai-Hong Kong
Enbridge ENB 53.72 -0.25 -0.46 822 LES PERDANTS EN % retardé. tion des marchés financiers Connect » permet aux investis-
EnCana ECA 12.30 -0.04 -0.32 3490 AVIGILON CORP AVO 9.98 -3.37 -25.24 1522 « Le Conseil des af faires avait réaffirmé vendredi der- seurs de Chine continentale
Enerplus ERF 9.48 0.10 1.07 1332 ATS AUTOMATED ATA 9.82 -0.41 -4.01 115
Pengrowth Energy PGF 2.09 0.08 3.98 1765 d’État [gouvernement] a ap- nier que cette plateforme se- d’acheter des actions sur le
HORIZONS BETAPRO HVI 13.07 -0.45 -3.33 190
Pétrolière Impériale IMO 40.62 -0.23 -0.56 451 FIRST MAJESTIC FR 21.86 -0.71 -3.15 1146 prouvé la mise en œuvre de la rait lancée d’ici la fin de l’an- marché de l’ex-colonie britan-
Suncor Energy SU 36.59 -0.09 -0.25 1745 HB NYMEX CL BEAR HOD 12.44 -0.39 -3.04 1780 proposition d’un ˝Shenzhen- née, après une annonce simi- nique, un ter ritoire chinois
Cenovus Energy CVE 19.76 0.01 0.05 1245
TransCanada TRP 61.37 -0.94 -1.51 1383
OSISKO GOLD OR 16.40 -0.48 -2.84 336 Hong Kong Connect˝ , sur le laire en juin. Cette connexion doté d’une large autonomie, et
YAMANA RES INC YRI 7.07 -0.20 -2.75 4344
Valener VNR 21.86 -0.40 -1.80 65 STELLA JONES INC SJ 43.95 -1.20 -2.66 176
aux investisseurs hongkongais
FINANCIÈRES POTASH CORP POT 21.14 -0.56 -2.58 1627 d’avoir accès à la place shan-
B. CIBC CM 100.00 -0.45 -0.45 687 CAMECO CORP CCO 12.43 -0.31 -2.43 1023 ghaïenne. Une porte ouverte
B. de Montréal BMO 83.57 -0.46 -0.55 767 LES GAGNANTS EN $ significative car les Bourses
B. Laurentienne LB 48.73 0.32 0.66 117 de Shanghai et de Shenzhen,
B. Nationale NA 45.81 -0.13 -0.28 549 HIGH LINER FOODS HLF 22.81 2.79 13.94 124
B. Royale RY 79.94 -0.22 -0.27 1175 ALIMENTATION ATD.B 62.00 1.89 3.14 1118 du fait des sévères restrictions
B. Scotia BNS 66.50 -0.30 -0.45 900 MAG SILVER CORP MAG 22.36 1.06 4.98 308 maintenues par Pékin sur les
B. TD TD 56.91 -0.25 -0.44 1563 TOREX GOLD TXG 32.73 0.80 2.51 632
mouvements de capitaux, de-
Brookfield Asset BAM.A 44.81 -0.19 -0.42 694 LOBLAW COMPANIES L 73.13 0.62 0.86 788
Cominar Real CUF.UN 16.71 -0.10 -0.59 249 METRO INC MRU 45.44 0.44 0.98 619 meurent très isolées du reste
Corp. Fin. Power PWF 29.56 -0.09 -0.30 339 ENDEAVOUR MINING EDV 22.95 0.44 1.95 265 du monde.
Fin. Manuvie MFC 17.08 -0.12 -0.70 3712 KEYERA CORP KEY 40.12 0.42 1.06 603
Mais cette ouverture limitée
Fin. Sun Life SLF 40.98 -0.59 -1.42 907 TORC OIL & GAS LTD TOG 8.37 0.41 5.15 2303
Great-West Lifeco GWO 31.24 -0.16 -0.51 292 POLARIS PIF 9.87 0.37 3.89 148 des marchés d’actions chinois
Industrielle All. IAG 44.57 -0.39 -0.87 184 LES PERDANTS EN $ aux investisseurs étrangers a
Power Corporation POW 27.26 -0.05 -0.18 392 AVIGILON CORP AVO 9.98 -3.37 -25.24 1522 rencontré un succès plus mo-
TMX X 60.56 -0.42 -0.69 36 CANADIAN TIRE CORP CTC.A 140.59 -1.70 -1.19 162 deste qu’attendu, et l’effondre-
INDUSTRIELLES WASTE CONNECTIONS WCN 99.31 -1.39 -1.38 157 ment des Bourses chinoises
Air Canada AC 8.94 -0.07 -0.78 963 STELLA JONES INC SJ 43.95 -1.20 -2.66 176
de l’été 2015 avait contribué à
Bombardier BBD.B 1.96 0.00 0.00 1664 LINAMAR CORP LNR 54.95 -1.16 -2.07 115
CAE CAE 18.09 0.09 0.50 431 THOMSON REUTERS TRI 53.05 -1.14 -2.10 460 refroidir l’engouement pour le
Canadien Pacifique CP 191.85 -0.38 -0.20 251 SHOPIFY IINC SH 49.38 -1.05 -2.08 143 dispositif… tout en retardant
Chemin de fer CN CNR 81.50 -0.29 -0.35 492 AGRIUM INC AGU 118.40 -1.04 -0.87 233 les avancées sur la connexion
SNC-Lavalin SNC 56.00 -0.35 -0.62 251 NEW FLYER NFI 43.18 -0.99 -2.24 306
avec Shenzhen.
Transcontinental TCL.A 18.09 -0.11 -0.60 71 TRANSCANADA TRP 61.37 -0.94 -1.51 1383
TransForce TFI 25.88 -0.15 -0.58 93
Consultez toutes les cotes boursières Agence France-Presse
ENTREPRISES DE MATÉRIAUX sur www.decisionplus.com
Agrium AGU 118.40 -1.04 -0.87 233
Barrick Gold ABX 27.39 -0.41 -1.47 3524
Goldcorp G 24.18 -0.17 -0.70 1499
CENTRE D’ANALYSE
ET DE SUIVI DE
INDICES QUÉBÉCOIS
Kinross Gold K 6.58 -0.09 -1.35 2900 L’INDICE QUÉBEC Indice Fermeture var. pts var. %

Carrières &
L’indice Québec est une initiative
Mines Agnico-Eagle AEM 74.67 -0.47 -0.63 388 du Département de finance de l’Université
de Sherbrooke et IQ30 2296,76 -3,56 -0,15
Potash POT 21.14 -0.56 -2.58 1627 de l’Institut de recherche en
économie contemporaine
IQ120 2353,95 -4,06 -0,17
professions
Teck Resources TCK.B 20.91 0.04 0.19 2928

1 2 3
SERVICES

1
PRIX
mcote@ledevoir.com 514.985.3313
L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 7 A O Û T 2 0 1 6 B 3

ECONOMIE POSTES CANADA

Entente avec
les employés ruraux
T oronto — Un arbitre a ac-
cepté la proposition de
convention collective soumise
processus de sélection de l’of-
fre finale a été confié à l’arbitre
Michel G. Picher. C’est pour la
par Postes Canada pour enca- proposition de l’employeur
drer les relations de travail que ce dernier a opté.
avec ses maîtres de poste et Néanmoins, la société d’État
adjoints dans les bureaux ru- n’est toujours pas par venue à
raux un peu partout au pays. un accord avec le Syndicat des
Cette nouvelle convention travailleurs et travailleuses des
collective prévoit un régime de postes (STTP), qui représente
retraite à cotisations détermi- 50 000 employés. Ce syndicat
nées pour les nouveaux em- — le plus important de Postes
ployés représentés par l’Asso- Canada — persiste à rejeter
ciation canadienne des maîtres un régime de retraite à cotisa-
de poste et adjoints (ACMPA). tions déterminées pour ses
Elle comprend aussi des chan- nouveaux membres. Le STTP
gements aux salaires d’entrée, tient mordicus au régime de
de même qu’une hausse du retraite à prestations détermi-
taux de cotisations des em- nées puisqu’il place l’em-
ployés pour leurs prestations ployeur sous l’obligation lé-
après-retraite. gale d’assurer un revenu dé-
Par voie de communiqué, terminé aux retraités, nonobs-
Postes Canada a indiqué, tant le rendement des place-
mardi, avoir consenti de « mo- ments. À l’opposé, le montant
destes » augmentations de sa- du revenu de pension dans un
laire. L’ACMPA rassemble les régime de retraite à cotisa-
5000 employés des bureaux de tions déterminées dépend de
poste ruraux au Canada. ce revenu de placement.
Afin de sortir d’une impasse
à la table de négociation, le La Presse canadienne

JACQUES NADEAU LE DEVOIR


DSF : croissance des Les prix à la
ventes d’assurance consommation
Couche-Tard pourrait acquérir et des primes
Pour le semestre terminé le
30 juin 2016, Desjardins Sécu-
demeurent
inchangés en juillet
CST Brands pour 3,4 milliards $US rité financière (DSF), filiale du aux États-Unis
Mouvement Desjardins, spé-
cialisée en assurance-vie, en
assurance santé et en épargne-
retraite, a inscrit une hausse
Washington — Les prix à la
consommation aux États-Unis
sont demeurés inchangés en
L’entreprise visée exploite 2000 magasins des deux côtés de la frontière de ses primes brutes d’assu-
rance qui atteignent 1,97 mil-
juillet, alors qu’un important
recul des prix de l’essence et
liard, contre 1,94 milliard en d’autres produits du secteur
ROSS MAROWITS magasins en Amérique du sitions récentes, dont celle du Couche-Tard », a-t-elle écrit 2015. Pour leur part, les énergétique a maintenu l’infla-
Nord, étant seulement devancé réseau de détail d’Esso, ne si- dans son rapport. ventes d’assurance se chif- tion sous contrôle. Le départe-

A limentation Couche-Tard
pourrait être sur le point
de conclure une entente pour
par 7-Eleven. CST Brands
compte plus de 2000 magasins
aux États-Unis et au Canada.
gnifiaient pas que l’entreprise
abandonnait la poursuite d’au-
tres achats, tels que CST
M m e Nattel a af fir mé que
l’entente pourrait présenter
des économies, notamment
frent à 260 millions, en hausse
de 5,8 %. Le résultat net du se-
mestre s’élève à 221,6 millions
ment américain du Travail a
fait état mardi d’un relevé in-
changé des prix de base à la
acquérir le rival CST Brands, Ni Couche-Tar d, ni CST Brands, qui disait en mars pro- sur les plans de l’approvision- comparativement à 240,5 mil- suite d’un gain de 0,2 % le mois
et d’ainsi renforcer sa position Brands n’ont voulu discuter céder à un examen stratégique nement en marchandises pour lions pour la même période précédent. Les prix de l’éner-
comme l’une des plus impor- de la possible entente. La qui pouvait inclure la vente de les magasins, une marge béné- l’an dernier. Il est à noter que gie ont enregistré leur chute la
tantes chaînes de dépanneurs porte-parole de Couche-Tard, son réseau. ficiaire pour l’essence plus so- les résultats de 2015 avaient plus importante en cinq mois.
en Amérique du Nord, selon le Karen Romer, a affirmé que le lide par rappor t au volume, été influencés favorablement L’inflation de base, qui exclut
Wall Street Journal. détaillant québécois avait une Bureau de la concurrence une réduction du nombre de par des ajustements aux hypo- l’énergie et les produits ali-
Selon le journal, l’entente approche disciplinée quant L’analyste Irène Nattel, de cadres et une présence accrue thèses actuarielles relative- mentaires, plus volatils, a aug-
pour rait être annoncée dès aux acquisitions et « plusieurs RBC Marchés des capitaux, a sur le marché. Néanmoins, ment aux activités cana- menté de 0,1 % en juillet, la
cette semaine et la transaction cibles » à explorer simultané- dit croire que le Bureau de la l’analyste a souligné que les diennes d’assurance de per- plus mince progression en
pourrait se chiffrer à au moins ment. Par communiqué, concur rence pour rait avoir accords existants à long terme sonnes acquises de State quatre mois. La Réserve fédé-
3,4 milliards $US, la valeur sur Couche-Tard a indiqué mardi des réser ves quant à la trans- sur l’approvisionnement en Farm. Cette baisse s’explique rale américaine établit sa cible
les marchés de l’entreprise être « en discussion avec des action, par ticulièrement au carburant avec Valero Energy, aussi par une détérioration de d’inflation pour l’année à 2 %.
établie au Texas. Le Wall tierces parties en ce qui a trait Québec, où Couche-Tard propriétaire d’Ultramar, pour- l’expérience technique de cer- Bien que l’inflation de base a
Street Journal cite des sources à des transactions d’af faires compte environ 800 succur- raient signifier l’absence d’éco- tains produits en assurance de été de 2,2 % au cours des douze
bien au fait de la question. potentielles. Aucune entente sales et CST détient 533 maga- nomies de coûts dans la rené- groupes et de particuliers. derniers mois, l’inflation en gé-
Néanmoins, le jour nal sou- formelle n’a encore été conve- sins. En Ontario, Couche-Tard gociation d’entente sur l’appro- Quant au taux de rendement néral demeure bien en deçà de
ligne que d’autres groupes in- nue. Il n’y a aucune assurance détient quelque 1000 maga- visionnement en carburant. des capitaux propres, il se la cible de la Fed, ayant été de
téressés — les r umeurs in- que des transactions résulte- sins, tandis que CST gère 146 À la Bourse de Toronto, l’ac- chiffre à 15,8 % comparative- seulement 0,8 % au cours des
cluent 7-Eleven, Marathon Pe- ront de ces discussions », a af- succursales. « Il serait intéres- tion de Couche-Tard a gagné ment à 19,6 %. douze derniers mois.
troleum, OXXO ou une société firmé l’entreprise. sant de voir une analyse de la mardi 3,1 %, ou 1,89 $, pour clô- Le Devoir Associated Press
financière privée — pourraient Le chef de la direction, combinaison potentielle de l’em- turer à 62 $.
ultimement remporter la mise. Brian Hannash, a affirmé plus preinte de CST au Canada et
Couche-Tard compte 7900 tôt cette année que des acqui- aux États-Unis et de celle de La Presse canadienne
CARRIÈRES ET PROFESSIONS
ÉNERGIE Québec n’a pas l’intention de
lancer un cinquième appel
d’of fres pour de l’électricité
pas le seuil de 2,5 %, mais à lui
seul il ne peut garantir l’at-
teinte des objectifs de 2030 », a
base manufacturière.
« Il est clair que le Québec
aura besoin de nouveaux ap-
SUITE DE LA PAGE B 1 éolienne (produite par des dit Jean-Frédérick Legendre, provisionnements en électri-
producteurs privés, parfois en directeur régional de l’Asso- cité renouvelable, a dit M. Le-
de la consommation de pro- partenariat avec des commu- ciation canadienne de l’éner- gendr e. Ce qu’on pr opose,
duits pétroliers, une améliora- nautés). Le gouvernement si- gie éolienne (CanWEA) au c’est de les étaler dans le ADJOINT-E À LA DIRECTION GÉNÉRALE ET DIRECTEUR-TRICE
tion de 15 % de l’ef ficacité gnale qu’il faudrait d’abord Québec. Des projets éoliens temps le plus possible, de tenir DES COMMUNICATIONS (POSTE À TEMPS COMPLET)
énergétique et une hausse de que les surplus d’Hydro-Qué- prennent des années à prépa- compte des objectifs de 2030 et
25 % de la production d’éner- bec diminuent de 4 % à 2,5 %. rer, a-t-il rappelé. De plus, les pas seulement de la photo an- Syndicat professionnel, l’UNEQ regroupe plus de 1 600 membres et œuvre à la
défense des intérêts socio-économiques des écrivains, ainsi qu’à la promotion
gies renouvelables. L’industrie éolienne a fait va- coûts seraient appelés à dimi- née après année selon le plan de la littérature québécoise au Québec, au Canada et à l’étranger.
loir qu’il faudrait voir au-delà nuer si le Québec poursuivait d’Hydro-Québec. »
Voir à long terme Sous lʼautorité du directeur général, le-la titulaire de ce poste assume les tâches
de ce critère. dans cette voie, notamment dʼadjoint-e à la direction générale. Il-elle :
Pour l’instant, toutefois, « Ce n’est pas qu’on n’accepte par la consolidation de la Le Devoir • Développe et met en place une stratégie de recrutement et de positionnement
de l’Union auprès des médias, des membres et de la communauté;
• Assiste le directeur général pour tout ce qui concerne les obligations légales et

SALAIRE et d’investir en formation pour prises. Elles-mêmes le font va- que celle du salaire mini- autres de l’Union, notamment au chapitre des documents internes ou externes,
des demandes de subventions, des relations avec le personnel, du membership
les travailleurs moins qualifiés. loir lorsqu’il est question de mum », leur conseille Mme Hé- et du fonctionnement général de ses diverses instances ;
M. Boyer rejette cette sug- leur fonds de travailleurs, bert. Elle fait ainsi référence • Assiste le directeur général dans les questions relatives au droit d’auteur, au contrat
SUITE DE LA PAGE B 1 gestion de hausser l’exemp- comme quoi elles veulent soute- au Fonds de solidarité de la d’édition et plus largement à tout ce qui touche le statut de l’écrivain et les conditions
tion personnelle de base, nir les PME. Eh bien, si elles FTQ et au Fondaction de la socio-économiques qui en découlent ;
• Assure le suivi des dossiers de diverses natures qui lui sont confiés, notamment
milliers de petites et parce que ce serait ainsi l’en- veulent vraiment soutenir les CSN.
la gestion de certains projets, et participe à différents comités ;
moyennes entreprises, s’in- semble des contribuables qui PME, elles devraient peut-être • Accomplit toute autre tâche connexe.
quiète d’un salaire minimum se trouveraient à compenser opter pour une autre solution La Presse canadienne Sous lʼautorité du conseil dʼadministration, le-la titulaire de ce poste assume les
éventuellement à 15 $. « Ce financièrement les salaires tâches de directeur-trice des communications. Il-elle :
n’est pas une bonne idée. Ce se- trop bas payés par ces em- • Élabore et met en œuvre les stratégies de communication en cohésion avec
rait catastrophique pour les pe- ployeurs. les orientations du conseil d’administration;
tites entreprises », s’est excla- Mme Hébert fait valoir un au- • Supervise la chargée de communications.
mée Martine Hébert, vice-pré- tre argument : l’équité entre Exigences
sidente principale de la FCEI, les travailleurs au sein d’une • Diplôme universitaire approprié; formation en communications/marketing ou
en gestion d’organismes culturels un atout
au cours d’une entrevue avec entreprise. Elle croit que, si on • Expérience pertinente, de préférence au sein d’un organisme culturel
La Presse canadienne. hausse le salaire minimum à • Excellentes capacités de communication et de rédaction
M me Héber t estime qu’une 15 $ pour les employés moins • Sens des responsabilités et de l’organisation; tact
telle hausse n’est pas le meil- qualifiés, ceux qui en gagnent • Habileté à traiter avec des intervenants de diverses natures
leur moyen pour améliorer le actuellement 18 $ réclameront Salaire annuel à déterminer.
sort des travailleurs à faible re- à leur tour davantage. Et la
venu et qu’il y aurait des vice-présidente s’adresse par- Les personnes intéressées par ce poste doivent faire parvenir leur curriculum vitæ
moyens « moins dommageables ticulièrement à la FTQ et à la (par la poste ou par courriel) au plus tard le 26 août, à 17 h, à l’attention du
directeur général :
pour l’économie ». Elle suggère, CSN, qui militent pour cette
par exemple, de hausser cause. « Les grandes centrales 3492, avenue Laval, Montréal (Québec) H2X 3C8
(ffc@uneq.qc.ca)
l’exemption personnelle de syndicales le savent très bien
base de 1000 $ ou 2000 $ pour qu’on a une économie basée sur 514 861-0469 | ymavocatsmtl.com Un accusé de réception sera transmis à la suite du dépôt du dossier. Confidentialité assurée.
Nous communiquerons uniquement avec les personnes retenues pour une entrevue.
les travailleurs à faible revenu les petites et moyennes entre-
B 4 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 7 A O Û T 2 0 1 6 B 5

HORS JEUX
LES JEUX OLYMPIQUES DE RIO 2016 TABLEAU DES
2,38 mètres MÉDAILLES
Le bain et la foule
Lavillenie, lui, n’était vraiment « non, non » et a pointé le pouce imperméables à l’agitation am- battue à chacun de leurs quatre
pas content. vers le bas. Puis la médaille d’or biante, entièrement concentrés der niers combats. Si elle l’em-
Le concours de perche s’est dé- lui a échappé. sur la tâche à accomplir, mais ce porte, elle sera assurée d’un po-
r oulé tout sauf r ondement. Un peu plus tard, il a dit sa fa- n’est pas le cas de la boxeuse dium, puisqu’on remet deux mé-
JEAN DION D’abord, une interruption d’une çon de penser sans trop emprun- britannique Savannah Marshall, dailles de bronze en boxe. Elle
heure en raison d’une pluie abon- ter de détours. qui a déjà un projet bien défini pour rait avoir à disputer une
dante, et comme le matelas de ré- « J’ai tout donné, j’ai rien à re- pour l’après-compétition. demi-finale vendredi et la finale
ception avait été laissé exposé, gretter. Quand t’as 40 000 per- C’est que sa chambre au vil- dimanche.
l y a de ces moments d’antho- des participants se sont retrouvés sonnes qui sont en train de te siffler lage des athlètes est située tout L’Australien Sawan Serasinghe,

I logie, figés dans l’espace- complètement détrempés. Puis, juste à côté du restaurant McDo- lui, n’a pas eu à se montrer aussi

BR T
alors que tu tentes ta meilleure per-

ZE
N
GE
ON
temps, impossibles à oublier un problème électrique dans le formance… Je comprends et c’est nald’s, qui a le droit d’être là patient. Éliminé dès la phase de

OR
AR
ANTONIO SCORZA AGENCE FRANCE-PRESSE
même si on le voulait très fort. Le dispositif de placement de la par faitement normal que tout le parce que la compagnie fait par- poules en double au badminton, il
1 ÉTATS-UNIS 28 28 28 84

Tantôt héros, passage de la barre à 6,03 mètres


par Thiago Braz da Silva au saut à
la perche tard lundi soir et l’ins-
tantanéité de la réaction d’une
barre a causé un autre délai. À la
télé, Jean-Paul Baert était furieux.
Extraits choisis : « Ils se foutent de
notre gueule », « ils ont essuyé la
monde soit pour Thiago, enfin du
moins ici, mais de là à me siffler…
C’est une ambiance de foot que
malheureusement on voit trop sou-
tie, selon l’expression officielle,
des « Par tenaires Olympiques
Mondiaux Top », avec quatre ma-
juscules pour faire solennel. Et
s’est fait photographier en compa-
gnie de six burgers, six grandes
portions de frites, 40 croquettes
de poulet et six carrés de brow-
2 G.-BRETAGNE
3 CHINE
4 RUSSIE
19
17
12
19
15
12
12 50
19 51
14 38

tantôt paria, foule qui ne se pouvait juste plus


fait partie de ceux-là même si on
est d’un naturel plutôt blasé.
Le compor tement des specta-
teurs brésiliens a suscité bien des
piste avec des raclettes de maisons
de poupées », « des guignols avec du
matériel de seconde classe » et
« c’est une honte ».
Malgré ces contretemps, Lavil-
vent, et là, c’est la première fois
qu’on voit ça en athlé. Je pense que
la dernière fois qu’on a vu ça, c’est
quand Jesse Owens a couru en
1936. C’est juste incroyable. Ça fait
elle commence à en avoir du ré-
gime alimentaire rigoureux que
lui impose son spor t. « Tous les
jours, dit Marshall, je regarde par
la fenêtre et je me dis “encore
nies. Après des mois de train de
vie spartiate, a-t-il dit, l’heure était
venue de se gâter.
Ce qui nous rappelle, n’est-ce
pas, un cer tain Alexandre Des-
5 ALLEMAGNE
6 ITALIE
7 PAYS-BAS
11
8
8
8
9
3
7
6
3
26
23
14

Havelange commentaires depuis le début


des Jeux. Si certains comme Mi-
chael Phelps ont dit se régaler de
leur enthousiasme et de leur fer-
lenie, champion olympique en ti-
tre, sur volait la concur rence,
même après avoir échoué deux
fois à 6,03 m. C’est alors que Da
chier d’avoir un public de merde
comme ça sur des JO parce que la
compétition était juste énorme. »
Quelques heures plus tard,
quelques jours, une semaine, et je
serai dans cette file d’attente”. Je
sais quelles sont les périodes de la
journée où il y a moins de monde,
patie, alors âgé de 13 ans, mé-
daillé d’or aux Jeux du Common-
wealth à Kuala Lumpur en 1998,
qui avait déclaré avoir simple-
8 FRANCE
9 AUSTRALIE
10 JAPON
7
7
7
11
8
4
11 29
9 24
18 29

s’éteint veur, d’autres ont critiqué leur


partisanerie à la limite de l’esprit
spor tif, qui consiste non seule-
ment à encourager vivement les
Silva a tenté un coup fumant, ce-
lui de réussir à cette hauteur, lui
qui n’avait jamais fait mieux que
5,93. Et ç’a fonctionné, et ce fut
Lavillenie a présenté ses ex-
cuses sur les Twitters en invo-
quant une « réaction à chaud »
qui l’a amené à faire une « mau-
je sais tout. Je sais qu’ils ne font
pas de cheeseburgers doubles, je
prendrai donc quatre cheesebur-
gers et je jetterai deux pains. J’ai
ment hâte de manger « un bon
Big Mac ». Mais, assure l’entre-
prise, si un long partenariat avec
Despatie s’est fait jour, « ce sont
JOHANNES EISELE AGENCE FRANCE-PRESSE

Le Canadien Derek Drouin a gagné l’or au saut en hauteur aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, mardi. Drouin, médaillé de
bronze il y a quatre ans aux Jeux de Londres, a été le seul à réussir un saut de 2,38 mètres, un sommet pour lui cette saison.
L’Ukrainien Bohdan Bondarenko a fait durer le suspense en demandant de monter la barre à 2,40 mètres après avoir raté ses
17 CANADA 3 2 9 14

PIERRE AUSSEILL athlètes du pays hôte et quelques le délire. vaise comparaison ». Il faut dire tout prévu. » ses valeurs et sa personnalité qui deux premières tentatives à 2,38 mètres. Il a toutefois accroché la barre, confirmant la victoire de Drouin. Le Qatari Mutaz Essa
étrangers, notamment les négli- Mais la foule ne se contentait que l’évocation de l’Allemagne Avant les succulentes bou- ont charmé McDonald’s ». Barshim a gagné l’argent (2,36 mètres) et Bondarenko s’est contenté du bronze (2,33). Âgé de 26 ans et originaire de Corunna,
à Rio de Janeiro gés d’une compétition, mais aussi pas de soutenir bruyamment l’en- nazie mène rarement à une dis- lettes, Marshall tient cependant La prochaine fois, nous tente- en Ontario, Drouin a réussi chacun de ses six premiers sauts. Il a tenté de franchir les 2,40 mètres pour la forme après la confir-
à en huer d’autres. fant du pays, elle conspuait aussi cussion intelligente. à gagner une médaille. Inscrite rons d’imaginer si la même chose mation de sa victoire, mais il n’a pas réussi à le faire.

C raint autant que respecté, le Brésilien


Joao Havelange, décédé mardi, a régné
pendant 24 ans sur le football mondial et l’a
Justin Gatlin a dit qu’il n’avait
pas r emar qué qu’on l’avait
conspué lors de la finale du
Lavillenie à chacune de ses sor-
ties. Et lors de son dernier essai à
6,08, le Français a, avant de partir
◆ ◆ ◆
Les concurrents sont réputés
dans la catégorie des 75 kg,
Marshall af fronte ce mercredi
en quar ts de finale la Néerlan-
se serait produite si le plongeur
avait fait part de son impatience
de déguster un savoureux Whop-
fait entrer dans l’ère du spor t-business, au
prix de graves accusations de corruption qui
100 m dimanche. Mais Renaud à courir, agité l’index pour dire être dans leur bulle olympique, daise Nouchka Fontijn, qui l’a per double avec fromage.
D OPAGE
ont terni son héritage. AGENCE FRANCE-PRESSE
Mentor et prédécesseur du Suisse Joseph Blat-
ter, Havelange a occupé la présidence de la FIFA
(Fédération internationale de football) de 1974
à 1998. Cet ancien sportif au regard bleu d’acier et
à la carrure imposante restera celui qui a fait de la
Yulia Stepanova craint pour sa vie Quatre fois l’or
pour Biles
Coupe du monde le plus grand événement sportif
planétaire, la faisant passer de 16 à 32 équipes.
L’athlète russe, qui a dénoncé le dopage organisé dans son pays, Simone Biles, saga olym-
pique, 5e et dernier épisode :
Sa mor t à l’âge de 100 ans sur vient alors
que la FIFA est ébranlée par le plus grand
vit cachée aux États-Unis au lieu de courir le 800 m à Rio celui d’une quatrième mé-
daille d’or aux JO 2016 cueillie
scandale de corruption de son histoire, qui a mardi au sol, qui convoque un

M
contraint le fils spirituel de Havelange, Joseph ardi 16 août, à inter nationale d’athlétisme record et traduit l’impression-
Blatter, à démissionner de la présidence. 21 h à Rio, la (IAAF) avait donné son accord nante domination de l’Améri-
Joao Havelange « avait une idée dans la tête, seule Russe à ce qu’elle y prenne part sous caine en gymnastique artis-
c’est de faire du football un jeu global avec son engagée dans le drapeau du Comité interna- tique féminine. La Texane de
slogan : “Le football est une langue universelle”, les épreuves tional olympique (CIO). 19 ans, pour ses premiers
et il a réussi », a déclaré M. Blatter. d’athlétisme aux Jeux fera ses Une manœuvre du CIO, qui Jeux, avait auparavant été ti-
Thomas Bach, le président du Comité olym- der niers étirements avant a voulu priver de Jeux tout trée à Rio par équipes, au
pique international, a annoncé que les dra- d’entrer dans sa compétition. athlète précédemment sus- concours général et au saut,
peaux seraient mis en berne en son hommage Il s’agit de Dar ya Klishina, pendu pour dopage — Stepa- outre une médaille de bronze
sur les sites olympiques de Rio tandis que le sauteuse en longueur pourtant nova l’a été pour des irrégula- à la poutre. « Ç’a été une expé-
président par intérim du Brésil, Michel Temer, citée dans le rapport McLaren rités sur son passeport biolo- rience incroyable, a-t-elle dé-
a déploré « la per te pour le spor t mondial de sur le dopage d’État en Russie, gique à l’époque où elle sui- claré. Tout ce que j’ai gagné, je
l’un de ses principaux leaders ». et non de Yulia Stepanova, spé- vait les programmes de do- n’aurais jamais pu en deman-
Né le 8 mai 1916 à Rio dans un milieu aisé, de pa- cialiste du 800 m et lanceuse page de ses entraîneurs —, der autant. »
rents belges qui avaient fui les horreurs de la Pre- d’alerte ayant permis de révé- l’en a empêchée. Agence France-Presse
mière Guerre mondiale, Jean-Marie (Joao) Faustin ler l’ampleur de la triche orga- Si Yulia Stepanova n’avait
Godefroid Havelange devient en 1974 le premier nisée dans son pays. rien dit, elle participerait sans
non-Européen à remporter la présidence de la Yulia Stepanova, athlète doute aux Jeux avec des
FIFA. Durant sa campagne, il a promis à l’Asie et à frêle et timide, cheveux tirés chances de médaille et n’aurait
l’Afrique d’y développer un sport jusqu’alors can- vers l’ar rière, vit ter rée jamais été qualifiée de « Judas »
tonné à l’Europe et à l’Amérique latine. quelque par t aux États-Unis par Vladimir Poutine. La déci-
Havelange a alors derrière lui une longue expé- avec son mari, Vitaly Stepanov, sion de lui barrer la route de
rience du monde du sport. Comme sportif, il a par- ancien contrôleur de l’agence Rio risque fort, craint-elle, de
ticipé aux JO de 1936 à Berlin en natation et aux JO russe antidopage (Rusada) qui réprimer les bonnes intentions
de 1952 à Helsinki en water-polo, avant de devenir l’a entraînée dans cette quête d’éventuels lanceurs d’alerte.
dirigeant : président de la Confédération brési- LEO CORREA ASSOCIATED PRESS de vérité et de rachat, et leur GEER T VANDEN WIJNGAER T ASSOCIATED PRESS « Si tu parles, tu n’iras jamais
lienne des sports (CBD) en 1958 puis membre du Les joueuses Sophie Schmidt et Ashley Lawrence tentent de se consoler après avoir essuyé un revers (2-0) des Allemandes au stade Mineirão à Belo Horizonte mardi. fils Rober t, âgé de deux ans. Le compte d’Yulia Stepanova sur le système Adams, où les athlètes aux Jeux olympiques », résume WILLIAM WEST AGENCE FRANCE-PRESSE
Comité international olympique (CIO) en 1963. Une trentaine de journalistes se localisent pour pouvoir être contrôlés, a été piraté. L’athlète a Yulia Stepanova.
À son arrivée, la FIFA vivote et manque de
ressources. Il esquisse un programme de déve- S OCCER du monde entier ont conversé
la veille avec eux durant une
pris part en juillet dernier aux 23es Championnats d’Europe
d’athlétisme (photo ci-dessus).
Le CIO et son président al-
lemand, Thomas Bach, dans
Tom Burton
loppement et, pour le mener à bien, recrute en heure, derrière leur webcam, les bonnes grâces de Poutine, champion de Laser
Le onze canadien encaisse une défaite crève-cœur
1975 Sepp Blatter, alors âgé de 39 ans. C’est lui souriant, elle le regard la télévision allemande ARD Rusada, V iatcheslav Sinev, sont désormais la cible privi-
sous le mandat de Havelange que commencent dans le vague. Ils ont fait pas- qui a, le premier, révélé l’am- était également mor t de ma- légiée des Stepanov. « Hormis L’Australien Tom Burton est
à être signés des accords télévisés à prix d’or. ser un message clair : « Je veux pleur du dopage organisé dans nière suspecte. Kamaïev proje- le moment où j’ai eu l’impres- devenu mardi à Rio champion
L’expansion de la FIFA en Afrique et en Asie a que vous sachiez que, s’il nous l’athlétisme russe. Puis l’Alle- tait d’écrire un livre pour ra- sion que le CIO voulait nous olympique de Laser Standard
coïncidé avec le boom de la télévision et la arrive quelque chose, ce ne sera conter ce qu’il savait corrompre en nous invitant devant le Croate Tonci Stipa-
« stratégie mondiale de marketing de Coca-Cola
pour pénétrer de nouveaux marchés », explique
Les joueuses affronteront les Brésiliennes lors du match pour le bronze vendredi à São Paulo pas un accident. »
Yulia Stepanova craint pour «S’il nous arrive quelque chose,
de la fabrique à mé-
dailles de son pays.
tous frais payés à Rio, nous
n’avons reçu aucune aide du
novic et le Néo-Zélandais Sam
Meech. Burton, qui succède à
l’universitaire canadien Trevor Slack dans son sa vie. La semaine dernière, ce ne sera pas un accident.» CIO », affirme Vitaly. son compatriote Tom
« Judas »
livre La commercialisation du sport.
Havelange « observe le monde au télescope et
jamais au microscope », disait de lui Henri Kis-
L’ équipe canadienne de soccer
féminin tentera de défendre
sa médaille de bronze acquise il y
consécutives. Accusant un re-
tard de 2-0 après 59 minutes, les
Canadiennes ont multiplié les
tisme, alors que le sprinter An-
dre De Grasse s’est facilement
qualifié pour les demi-finales du
une défaite face à la Chinoise
Cancan Ren en quar ts de finale
dans la catégorie des 51 kg.
Îles de la Madeleine, a été éliminé
lors du repêchage du keirin.
ses cour riels et son compte
sur le système Adams — par
lequel les athlètes se localisent
– Yulia Stepanova « Nous essayons de
prendre toutes les me-
Les époux Stepanov conti-
nuent pourtant de ne rien re-
gretter. Yulia compte même
Slinsgby, titré à Londres en
2012, a profité de cette ultime
régate pour s’emparer de la
singer, l’ancien secrétaire d’État américain. a quatre ans à Londres, après assauts sur le filet allemand, 200 mètres masculin. L’athlète Le cycliste Hugo Barrette, des La Presse canadienne pour pouvoir être contrôlés — magne pour les États-Unis, sures possible pour rester en sé- r egar der le 800 mètr es, première place, détenue
Sous son leadership, la FIFA s’est aussi ou- avoir été blanchie en demi-finales sans toutefois par venir à faire âgé de 21 ans et originaire de ont été piratés. « Le seul intérêt l’Agence mondiale antidopage curité, raison pour laquelle comme elle suit toutes les jusque-là par Stipanovic.
verte au football féminin et à la jeunesse, avec lors de la 11 e jour née bouger le cordage. Markham, en Ontario, a décro- pour quelqu’un de pirater votre (AMA) ayant considéré qu’ils nous avons à nouveau démé- épr euves des Jeux olym- Agence France-Presse
la création des Mondiaux féminins, -20 ans et - des Jeux olympiques de Quand l’arbitre a sif flé ché le bronze au 100 mètres, di- compte Adams, c’est de décou- n’étaient pas suffisamment en nagé, témoigne Yulia Stepa- piques, même si elle doute
17 ans, ainsi que la Coupe des confédérations. Rio de Janeiro. la fin du match, les Ca- manche soir. Mardi, il a rem- 13,05 secondes vrir l’endroit où vous habitez », sécurité à trois heures de vol nova. Nous sommes très in- de la véracité de cer taines
Il a aussi largement fait gonfler le nombre Les espoirs des Cana- nadiennes ont tenté de por té sa vague en 20,09 se- résume-t-elle. de Moscou. quiets. Si quelqu’un veut nous performances.
d’associations nationales membres de la FIFA diennes de grimper se consoler sur le ter- condes, le meilleur temps du Le couple sait trop bien ce En revenant d’une balade à faire du mal, il y arrivera. Je La spécialiste du double
(198 à son départ en 1998, 211 actuellement), plus haut sur le podium rain. Elles af fronteront jour. Le Torontois Aaron Brown qui arrive à ceux qui trahis- ski de fond dans la banlieue de veux donc répéter que ce ne tour de piste continue de s’en-
pour cela surnommée « Les Nations unies du ont été anéantis par une les Brésiliennes lors du a aussi atteint le tour suivant sent les intérêts primaires du Moscou, le 14 février, Nikita sera pas un accident s’il nous traîner en vue de la saison en
football ». L’instance l’a même présenté au… défaite de 2-0 contr e match pour le bronze, grâce à un chrono de 20,23 se- spor t r usse. Raison pour la- Kamaïev, l’ex-directeur de la arrive quelque chose de grave. » salle et espère participer à des
prix Nobel de la paix en 1988. l’Allemagne, mar di. vendredi, à São Paulo. condes. Les demi-finales auront quelle ils ont fui la Russie pour Rusada, a succombé à une Yulia Stepanova aurait dû par- compétitions cet hiver.
Des buts de Melanie Les Allemandes croise- mercredi et la finale jeudi. l’Allemagne, après avoir témoi- crise cardiaque. Onze jours ticiper aux séries du 800 m
Zones d’ombre Behringer et Sara Dae- ront le fer avec les Sué- Dans les autres épreuves préli- gné dans le documentaire de plus tôt, l’ancien patron de la mercredi, à Rio. La Fédération Le Monde
Mais l’histoire de Joao Havelange à la tête de la britz de chaque côté de la mi- doises en grande finale, au stade minaires, Nathan Brannen, de
FIFA ne manque pas de zones d’ombre. Au fil des temps ont réglé le sor t des Ca- Maracana, à Rio. Cambridge, en Ontario, et ERIC FEFERBERG AGENCE FRANCE-PRESSE
années, Havelange a été plusieurs fois soupçonné nadiennes, qui avaient amorcé le La jour née a été meilleure Charles Philiber t-Thiboutot, de
de corruption sans jamais être condamné.
En décembre 2011, il a démissionné de son
poste au CIO — après 48 ans — afin d’éviter
tour noi avec quatre victoires pour les Canadiens en athlé- Québec, ont atteint les demi-fi-
nales au 1500 mètres masculin,
tandis que Nikkita Holder, de
Le Brésil connaît une journée décevante Un triplé pour
Jason Kenny
une sanction pour cor r uption dans une en- Pickering, en Ontario, et Phylicia
quête sur ses liens avec l’ex-agence de marke-
ting de la FIFA, International Spor t Leisure
(ISL), qui a fait faillite en 2011 avec des dettes
George, de Markham, se sont
qualifiées pour les demi-finales
au 100 mètres haies féminin.
L a journée a été plus déce-
vante pour la nation hôte
que la veille, lorsque Thiago
sée de Larissa Franca Maes-
trini et de Talita Rocha 21-18,
21-12. En gagnant cette demi-
aux Américaines en soirée.
Parmi les autres faits sail-
lants de la 11e journée :
lancer du disque sur son dernier
jet. Elle a montré des signes de
frustration après avoir touché le
Le Britannique Jason Kenny a
remporté mardi sa troisième
médaille d’or aux JO de Rio en
de 300 millions de dollars. Parmi les autres faits saillants da Silva a créé la surprise en finale, Laura Ludwig et Kira Basketball L’Australie était filet protecteur, mais elle a néan- gagnant le keirin après la vi-
Il a aussi été accusé d’avoir reçu un million de la 11e journée : enlevant le concours du saut à Walkenhorst ont assuré l’Alle- considérée comme une me- moins réussi une performance tesse par équipes et la vitesse
de dollars pour qu’ISL conser ve les droits de Les nageuses synchronisées la perche. Son équipe de soc- magne d’une première mé- nace pour gagner l’or en bas- de 69,21 mètres pour conserver individuelle, sur la piste du vé-
la Coupe du monde, selon un documentaire Jacqueline Simoneau, de Mont- cer féminin s’est inclinée daille en volleyball de plage fé- ketball féminin, mais la Ser- son titre olympique. lodrome olympique. Kenny,
de la BBC. réal, et Karine Thomas, de Gati- FABRICE COFFRINI AGENCE FRANCE-PRESSE mardi en tirs de barrage face à minin. Les hommes avaient bie a anéanti ses espoirs en Badminton La Chine avait vainqueur devant le Néerlan-
De héros à paria : Havelange avait invité à neau, ont pris le septième rang la Suède en demi-finales. décroché l’or à Londres. l’empor tant 73-71 en quar ts balayé les cinq médailles d’or dais Matthijs Buchli et le Ma-
son centenaire la famille olympique dès 2009, de la finale en duo. Le Jamaïcain Omar McLeod (à gauche) a été sacré champion olym- Volleyball de plage Et l’Alle- Le duo formé d’Agatha de finale. en badminton aux Jeux de laisien Azizulhasni Awang, a
lorsque Rio de Janeiro avait obtenu l’organi- Le plongeur Philippe Gagné, de pique du 110 m haies mardi à Rio dans un temps de 13,05 (vent : magne a réduit au silence la Bednarczuk et de Barbara Lancer du disque La Croate Londres, mais elle n’en ob- apporté son 6e titre au cy-
sation des JO de 2016, mais il avait fêté ses Montréal, a terminé en 11e place +0,2 m/s). L’Espagnol d’origine cubaine Orlando Ortega a pris la foule du Stade de Copacabana Seixas de Freitas, numéro 2, Sandra Perkovic a échappé à tiendra aucune en simple clisme britannique en dix
100 ans en mai dans l’indifférence générale. PHOTOS: FRANÇOIS-XAVIER MARIT ET MAR TIN BUREAU AGENCE FRANCE-PRESSE au tremplin de 3 m individuel. médaille d’argent (13,17) et le Français Dimitri Bascou celle de en éliminant la paire brési- aura l’occasion de sauver une élimination prématurée cette année. épreuves. Un de moins qu’aux
Les nageuses synchronisées Jacqueline Simoneau et Karine Thomas ont pris le La boxeuse Mandy Bujold, de bronze (13,24). lienne, première tête de série l’honneur du Brésil en dispu- deux fois en autant de jours JO de Londres.
Agence France-Presse 7e rang, tandis que le plongeur Philippe Gagné a terminé en 11e . Kitchener, en Ontario, a encaissé et favorite du tournoi, compo- tant l’autre demi-finale face avant de gagner le concours du Associated Press Agence France-Presse
B 4 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 7 A O Û T 2 0 1 6 B 5

HORS JEUX
LES JEUX OLYMPIQUES DE RIO 2016 TABLEAU DES
2,38 mètres MÉDAILLES
Le bain et la foule
Lavillenie, lui, n’était vraiment « non, non » et a pointé le pouce imperméables à l’agitation am- battue à chacun de leurs quatre
pas content. vers le bas. Puis la médaille d’or biante, entièrement concentrés der niers combats. Si elle l’em-
Le concours de perche s’est dé- lui a échappé. sur la tâche à accomplir, mais ce porte, elle sera assurée d’un po-
r oulé tout sauf r ondement. Un peu plus tard, il a dit sa fa- n’est pas le cas de la boxeuse dium, puisqu’on remet deux mé-
JEAN DION D’abord, une interruption d’une çon de penser sans trop emprun- britannique Savannah Marshall, dailles de bronze en boxe. Elle
heure en raison d’une pluie abon- ter de détours. qui a déjà un projet bien défini pour rait avoir à disputer une
dante, et comme le matelas de ré- « J’ai tout donné, j’ai rien à re- pour l’après-compétition. demi-finale vendredi et la finale
ception avait été laissé exposé, gretter. Quand t’as 40 000 per- C’est que sa chambre au vil- dimanche.
l y a de ces moments d’antho- des participants se sont retrouvés sonnes qui sont en train de te siffler lage des athlètes est située tout L’Australien Sawan Serasinghe,

I logie, figés dans l’espace- complètement détrempés. Puis, juste à côté du restaurant McDo- lui, n’a pas eu à se montrer aussi

BR T
alors que tu tentes ta meilleure per-

ZE
N
GE
ON
temps, impossibles à oublier un problème électrique dans le formance… Je comprends et c’est nald’s, qui a le droit d’être là patient. Éliminé dès la phase de

OR
AR
ANTONIO SCORZA AGENCE FRANCE-PRESSE
même si on le voulait très fort. Le dispositif de placement de la par faitement normal que tout le parce que la compagnie fait par- poules en double au badminton, il
1 ÉTATS-UNIS 28 28 28 84

Tantôt héros, passage de la barre à 6,03 mètres


par Thiago Braz da Silva au saut à
la perche tard lundi soir et l’ins-
tantanéité de la réaction d’une
barre a causé un autre délai. À la
télé, Jean-Paul Baert était furieux.
Extraits choisis : « Ils se foutent de
notre gueule », « ils ont essuyé la
monde soit pour Thiago, enfin du
moins ici, mais de là à me siffler…
C’est une ambiance de foot que
malheureusement on voit trop sou-
tie, selon l’expression officielle,
des « Par tenaires Olympiques
Mondiaux Top », avec quatre ma-
juscules pour faire solennel. Et
s’est fait photographier en compa-
gnie de six burgers, six grandes
portions de frites, 40 croquettes
de poulet et six carrés de brow-
2 G.-BRETAGNE
3 CHINE
4 RUSSIE
19
17
12
19
15
12
12 50
19 51
14 38

tantôt paria, foule qui ne se pouvait juste plus


fait partie de ceux-là même si on
est d’un naturel plutôt blasé.
Le compor tement des specta-
teurs brésiliens a suscité bien des
piste avec des raclettes de maisons
de poupées », « des guignols avec du
matériel de seconde classe » et
« c’est une honte ».
Malgré ces contretemps, Lavil-
vent, et là, c’est la première fois
qu’on voit ça en athlé. Je pense que
la dernière fois qu’on a vu ça, c’est
quand Jesse Owens a couru en
1936. C’est juste incroyable. Ça fait
elle commence à en avoir du ré-
gime alimentaire rigoureux que
lui impose son spor t. « Tous les
jours, dit Marshall, je regarde par
la fenêtre et je me dis “encore
nies. Après des mois de train de
vie spartiate, a-t-il dit, l’heure était
venue de se gâter.
Ce qui nous rappelle, n’est-ce
pas, un cer tain Alexandre Des-
5 ALLEMAGNE
6 ITALIE
7 PAYS-BAS
11
8
8
8
9
3
7
6
3
26
23
14

Havelange commentaires depuis le début


des Jeux. Si certains comme Mi-
chael Phelps ont dit se régaler de
leur enthousiasme et de leur fer-
lenie, champion olympique en ti-
tre, sur volait la concur rence,
même après avoir échoué deux
fois à 6,03 m. C’est alors que Da
chier d’avoir un public de merde
comme ça sur des JO parce que la
compétition était juste énorme. »
Quelques heures plus tard,
quelques jours, une semaine, et je
serai dans cette file d’attente”. Je
sais quelles sont les périodes de la
journée où il y a moins de monde,
patie, alors âgé de 13 ans, mé-
daillé d’or aux Jeux du Common-
wealth à Kuala Lumpur en 1998,
qui avait déclaré avoir simple-
8 FRANCE
9 AUSTRALIE
10 JAPON
7
7
7
11
8
4
11 29
9 24
18 29

s’éteint veur, d’autres ont critiqué leur


partisanerie à la limite de l’esprit
spor tif, qui consiste non seule-
ment à encourager vivement les
Silva a tenté un coup fumant, ce-
lui de réussir à cette hauteur, lui
qui n’avait jamais fait mieux que
5,93. Et ç’a fonctionné, et ce fut
Lavillenie a présenté ses ex-
cuses sur les Twitters en invo-
quant une « réaction à chaud »
qui l’a amené à faire une « mau-
je sais tout. Je sais qu’ils ne font
pas de cheeseburgers doubles, je
prendrai donc quatre cheesebur-
gers et je jetterai deux pains. J’ai
ment hâte de manger « un bon
Big Mac ». Mais, assure l’entre-
prise, si un long partenariat avec
Despatie s’est fait jour, « ce sont
JOHANNES EISELE AGENCE FRANCE-PRESSE

Le Canadien Derek Drouin a gagné l’or au saut en hauteur aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro, mardi. Drouin, médaillé de
bronze il y a quatre ans aux Jeux de Londres, a été le seul à réussir un saut de 2,38 mètres, un sommet pour lui cette saison.
L’Ukrainien Bohdan Bondarenko a fait durer le suspense en demandant de monter la barre à 2,40 mètres après avoir raté ses
17 CANADA 3 2 9 14

PIERRE AUSSEILL athlètes du pays hôte et quelques le délire. vaise comparaison ». Il faut dire tout prévu. » ses valeurs et sa personnalité qui deux premières tentatives à 2,38 mètres. Il a toutefois accroché la barre, confirmant la victoire de Drouin. Le Qatari Mutaz Essa
étrangers, notamment les négli- Mais la foule ne se contentait que l’évocation de l’Allemagne Avant les succulentes bou- ont charmé McDonald’s ». Barshim a gagné l’argent (2,36 mètres) et Bondarenko s’est contenté du bronze (2,33). Âgé de 26 ans et originaire de Corunna,
à Rio de Janeiro gés d’une compétition, mais aussi pas de soutenir bruyamment l’en- nazie mène rarement à une dis- lettes, Marshall tient cependant La prochaine fois, nous tente- en Ontario, Drouin a réussi chacun de ses six premiers sauts. Il a tenté de franchir les 2,40 mètres pour la forme après la confir-
à en huer d’autres. fant du pays, elle conspuait aussi cussion intelligente. à gagner une médaille. Inscrite rons d’imaginer si la même chose mation de sa victoire, mais il n’a pas réussi à le faire.

C raint autant que respecté, le Brésilien


Joao Havelange, décédé mardi, a régné
pendant 24 ans sur le football mondial et l’a
Justin Gatlin a dit qu’il n’avait
pas r emar qué qu’on l’avait
conspué lors de la finale du
Lavillenie à chacune de ses sor-
ties. Et lors de son dernier essai à
6,08, le Français a, avant de partir
◆ ◆ ◆
Les concurrents sont réputés
dans la catégorie des 75 kg,
Marshall af fronte ce mercredi
en quar ts de finale la Néerlan-
se serait produite si le plongeur
avait fait part de son impatience
de déguster un savoureux Whop-
fait entrer dans l’ère du spor t-business, au
prix de graves accusations de corruption qui
100 m dimanche. Mais Renaud à courir, agité l’index pour dire être dans leur bulle olympique, daise Nouchka Fontijn, qui l’a per double avec fromage.
D OPAGE
ont terni son héritage. AGENCE FRANCE-PRESSE
Mentor et prédécesseur du Suisse Joseph Blat-
ter, Havelange a occupé la présidence de la FIFA
(Fédération internationale de football) de 1974
à 1998. Cet ancien sportif au regard bleu d’acier et
à la carrure imposante restera celui qui a fait de la
Yulia Stepanova craint pour sa vie Quatre fois l’or
pour Biles
Coupe du monde le plus grand événement sportif
planétaire, la faisant passer de 16 à 32 équipes.
L’athlète russe, qui a dénoncé le dopage organisé dans son pays, Simone Biles, saga olym-
pique, 5e et dernier épisode :
Sa mor t à l’âge de 100 ans sur vient alors
que la FIFA est ébranlée par le plus grand
vit cachée aux États-Unis au lieu de courir le 800 m à Rio celui d’une quatrième mé-
daille d’or aux JO 2016 cueillie
scandale de corruption de son histoire, qui a mardi au sol, qui convoque un

M
contraint le fils spirituel de Havelange, Joseph ardi 16 août, à inter nationale d’athlétisme record et traduit l’impression-
Blatter, à démissionner de la présidence. 21 h à Rio, la (IAAF) avait donné son accord nante domination de l’Améri-
Joao Havelange « avait une idée dans la tête, seule Russe à ce qu’elle y prenne part sous caine en gymnastique artis-
c’est de faire du football un jeu global avec son engagée dans le drapeau du Comité interna- tique féminine. La Texane de
slogan : “Le football est une langue universelle”, les épreuves tional olympique (CIO). 19 ans, pour ses premiers
et il a réussi », a déclaré M. Blatter. d’athlétisme aux Jeux fera ses Une manœuvre du CIO, qui Jeux, avait auparavant été ti-
Thomas Bach, le président du Comité olym- der niers étirements avant a voulu priver de Jeux tout trée à Rio par équipes, au
pique international, a annoncé que les dra- d’entrer dans sa compétition. athlète précédemment sus- concours général et au saut,
peaux seraient mis en berne en son hommage Il s’agit de Dar ya Klishina, pendu pour dopage — Stepa- outre une médaille de bronze
sur les sites olympiques de Rio tandis que le sauteuse en longueur pourtant nova l’a été pour des irrégula- à la poutre. « Ç’a été une expé-
président par intérim du Brésil, Michel Temer, citée dans le rapport McLaren rités sur son passeport biolo- rience incroyable, a-t-elle dé-
a déploré « la per te pour le spor t mondial de sur le dopage d’État en Russie, gique à l’époque où elle sui- claré. Tout ce que j’ai gagné, je
l’un de ses principaux leaders ». et non de Yulia Stepanova, spé- vait les programmes de do- n’aurais jamais pu en deman-
Né le 8 mai 1916 à Rio dans un milieu aisé, de pa- cialiste du 800 m et lanceuse page de ses entraîneurs —, der autant. »
rents belges qui avaient fui les horreurs de la Pre- d’alerte ayant permis de révé- l’en a empêchée. Agence France-Presse
mière Guerre mondiale, Jean-Marie (Joao) Faustin ler l’ampleur de la triche orga- Si Yulia Stepanova n’avait
Godefroid Havelange devient en 1974 le premier nisée dans son pays. rien dit, elle participerait sans
non-Européen à remporter la présidence de la Yulia Stepanova, athlète doute aux Jeux avec des
FIFA. Durant sa campagne, il a promis à l’Asie et à frêle et timide, cheveux tirés chances de médaille et n’aurait
l’Afrique d’y développer un sport jusqu’alors can- vers l’ar rière, vit ter rée jamais été qualifiée de « Judas »
tonné à l’Europe et à l’Amérique latine. quelque par t aux États-Unis par Vladimir Poutine. La déci-
Havelange a alors derrière lui une longue expé- avec son mari, Vitaly Stepanov, sion de lui barrer la route de
rience du monde du sport. Comme sportif, il a par- ancien contrôleur de l’agence Rio risque fort, craint-elle, de
ticipé aux JO de 1936 à Berlin en natation et aux JO russe antidopage (Rusada) qui réprimer les bonnes intentions
de 1952 à Helsinki en water-polo, avant de devenir l’a entraînée dans cette quête d’éventuels lanceurs d’alerte.
dirigeant : président de la Confédération brési- LEO CORREA ASSOCIATED PRESS de vérité et de rachat, et leur GEER T VANDEN WIJNGAER T ASSOCIATED PRESS « Si tu parles, tu n’iras jamais
lienne des sports (CBD) en 1958 puis membre du Les joueuses Sophie Schmidt et Ashley Lawrence tentent de se consoler après avoir essuyé un revers (2-0) des Allemandes au stade Mineirão à Belo Horizonte mardi. fils Rober t, âgé de deux ans. Le compte d’Yulia Stepanova sur le système Adams, où les athlètes aux Jeux olympiques », résume WILLIAM WEST AGENCE FRANCE-PRESSE
Comité international olympique (CIO) en 1963. Une trentaine de journalistes se localisent pour pouvoir être contrôlés, a été piraté. L’athlète a Yulia Stepanova.
À son arrivée, la FIFA vivote et manque de
ressources. Il esquisse un programme de déve- S OCCER du monde entier ont conversé
la veille avec eux durant une
pris part en juillet dernier aux 23es Championnats d’Europe
d’athlétisme (photo ci-dessus).
Le CIO et son président al-
lemand, Thomas Bach, dans
Tom Burton
loppement et, pour le mener à bien, recrute en heure, derrière leur webcam, les bonnes grâces de Poutine, champion de Laser
Le onze canadien encaisse une défaite crève-cœur
1975 Sepp Blatter, alors âgé de 39 ans. C’est lui souriant, elle le regard la télévision allemande ARD Rusada, V iatcheslav Sinev, sont désormais la cible privi-
sous le mandat de Havelange que commencent dans le vague. Ils ont fait pas- qui a, le premier, révélé l’am- était également mor t de ma- légiée des Stepanov. « Hormis L’Australien Tom Burton est
à être signés des accords télévisés à prix d’or. ser un message clair : « Je veux pleur du dopage organisé dans nière suspecte. Kamaïev proje- le moment où j’ai eu l’impres- devenu mardi à Rio champion
L’expansion de la FIFA en Afrique et en Asie a que vous sachiez que, s’il nous l’athlétisme russe. Puis l’Alle- tait d’écrire un livre pour ra- sion que le CIO voulait nous olympique de Laser Standard
coïncidé avec le boom de la télévision et la arrive quelque chose, ce ne sera conter ce qu’il savait corrompre en nous invitant devant le Croate Tonci Stipa-
« stratégie mondiale de marketing de Coca-Cola
pour pénétrer de nouveaux marchés », explique
Les joueuses affronteront les Brésiliennes lors du match pour le bronze vendredi à São Paulo pas un accident. »
Yulia Stepanova craint pour «S’il nous arrive quelque chose,
de la fabrique à mé-
dailles de son pays.
tous frais payés à Rio, nous
n’avons reçu aucune aide du
novic et le Néo-Zélandais Sam
Meech. Burton, qui succède à
l’universitaire canadien Trevor Slack dans son sa vie. La semaine dernière, ce ne sera pas un accident.» CIO », affirme Vitaly. son compatriote Tom
« Judas »
livre La commercialisation du sport.
Havelange « observe le monde au télescope et
jamais au microscope », disait de lui Henri Kis-
L’ équipe canadienne de soccer
féminin tentera de défendre
sa médaille de bronze acquise il y
consécutives. Accusant un re-
tard de 2-0 après 59 minutes, les
Canadiennes ont multiplié les
tisme, alors que le sprinter An-
dre De Grasse s’est facilement
qualifié pour les demi-finales du
une défaite face à la Chinoise
Cancan Ren en quar ts de finale
dans la catégorie des 51 kg.
Îles de la Madeleine, a été éliminé
lors du repêchage du keirin.
ses cour riels et son compte
sur le système Adams — par
lequel les athlètes se localisent
– Yulia Stepanova « Nous essayons de
prendre toutes les me-
Les époux Stepanov conti-
nuent pourtant de ne rien re-
gretter. Yulia compte même
Slinsgby, titré à Londres en
2012, a profité de cette ultime
régate pour s’emparer de la
singer, l’ancien secrétaire d’État américain. a quatre ans à Londres, après assauts sur le filet allemand, 200 mètres masculin. L’athlète Le cycliste Hugo Barrette, des La Presse canadienne pour pouvoir être contrôlés — magne pour les États-Unis, sures possible pour rester en sé- r egar der le 800 mètr es, première place, détenue
Sous son leadership, la FIFA s’est aussi ou- avoir été blanchie en demi-finales sans toutefois par venir à faire âgé de 21 ans et originaire de ont été piratés. « Le seul intérêt l’Agence mondiale antidopage curité, raison pour laquelle comme elle suit toutes les jusque-là par Stipanovic.
verte au football féminin et à la jeunesse, avec lors de la 11 e jour née bouger le cordage. Markham, en Ontario, a décro- pour quelqu’un de pirater votre (AMA) ayant considéré qu’ils nous avons à nouveau démé- épr euves des Jeux olym- Agence France-Presse
la création des Mondiaux féminins, -20 ans et - des Jeux olympiques de Quand l’arbitre a sif flé ché le bronze au 100 mètres, di- compte Adams, c’est de décou- n’étaient pas suffisamment en nagé, témoigne Yulia Stepa- piques, même si elle doute
17 ans, ainsi que la Coupe des confédérations. Rio de Janeiro. la fin du match, les Ca- manche soir. Mardi, il a rem- 13,05 secondes vrir l’endroit où vous habitez », sécurité à trois heures de vol nova. Nous sommes très in- de la véracité de cer taines
Il a aussi largement fait gonfler le nombre Les espoirs des Cana- nadiennes ont tenté de por té sa vague en 20,09 se- résume-t-elle. de Moscou. quiets. Si quelqu’un veut nous performances.
d’associations nationales membres de la FIFA diennes de grimper se consoler sur le ter- condes, le meilleur temps du Le couple sait trop bien ce En revenant d’une balade à faire du mal, il y arrivera. Je La spécialiste du double
(198 à son départ en 1998, 211 actuellement), plus haut sur le podium rain. Elles af fronteront jour. Le Torontois Aaron Brown qui arrive à ceux qui trahis- ski de fond dans la banlieue de veux donc répéter que ce ne tour de piste continue de s’en-
pour cela surnommée « Les Nations unies du ont été anéantis par une les Brésiliennes lors du a aussi atteint le tour suivant sent les intérêts primaires du Moscou, le 14 février, Nikita sera pas un accident s’il nous traîner en vue de la saison en
football ». L’instance l’a même présenté au… défaite de 2-0 contr e match pour le bronze, grâce à un chrono de 20,23 se- spor t r usse. Raison pour la- Kamaïev, l’ex-directeur de la arrive quelque chose de grave. » salle et espère participer à des
prix Nobel de la paix en 1988. l’Allemagne, mar di. vendredi, à São Paulo. condes. Les demi-finales auront quelle ils ont fui la Russie pour Rusada, a succombé à une Yulia Stepanova aurait dû par- compétitions cet hiver.
Des buts de Melanie Les Allemandes croise- mercredi et la finale jeudi. l’Allemagne, après avoir témoi- crise cardiaque. Onze jours ticiper aux séries du 800 m
Zones d’ombre Behringer et Sara Dae- ront le fer avec les Sué- Dans les autres épreuves préli- gné dans le documentaire de plus tôt, l’ancien patron de la mercredi, à Rio. La Fédération Le Monde
Mais l’histoire de Joao Havelange à la tête de la britz de chaque côté de la mi- doises en grande finale, au stade minaires, Nathan Brannen, de
FIFA ne manque pas de zones d’ombre. Au fil des temps ont réglé le sor t des Ca- Maracana, à Rio. Cambridge, en Ontario, et ERIC FEFERBERG AGENCE FRANCE-PRESSE
années, Havelange a été plusieurs fois soupçonné nadiennes, qui avaient amorcé le La jour née a été meilleure Charles Philiber t-Thiboutot, de
de corruption sans jamais être condamné.
En décembre 2011, il a démissionné de son
poste au CIO — après 48 ans — afin d’éviter
tour noi avec quatre victoires pour les Canadiens en athlé- Québec, ont atteint les demi-fi-
nales au 1500 mètres masculin,
tandis que Nikkita Holder, de
Le Brésil connaît une journée décevante Un triplé pour
Jason Kenny
une sanction pour cor r uption dans une en- Pickering, en Ontario, et Phylicia
quête sur ses liens avec l’ex-agence de marke-
ting de la FIFA, International Spor t Leisure
(ISL), qui a fait faillite en 2011 avec des dettes
George, de Markham, se sont
qualifiées pour les demi-finales
au 100 mètres haies féminin.
L a journée a été plus déce-
vante pour la nation hôte
que la veille, lorsque Thiago
sée de Larissa Franca Maes-
trini et de Talita Rocha 21-18,
21-12. En gagnant cette demi-
aux Américaines en soirée.
Parmi les autres faits sail-
lants de la 11e journée :
lancer du disque sur son dernier
jet. Elle a montré des signes de
frustration après avoir touché le
Le Britannique Jason Kenny a
remporté mardi sa troisième
médaille d’or aux JO de Rio en
de 300 millions de dollars. Parmi les autres faits saillants da Silva a créé la surprise en finale, Laura Ludwig et Kira Basketball L’Australie était filet protecteur, mais elle a néan- gagnant le keirin après la vi-
Il a aussi été accusé d’avoir reçu un million de la 11e journée : enlevant le concours du saut à Walkenhorst ont assuré l’Alle- considérée comme une me- moins réussi une performance tesse par équipes et la vitesse
de dollars pour qu’ISL conser ve les droits de Les nageuses synchronisées la perche. Son équipe de soc- magne d’une première mé- nace pour gagner l’or en bas- de 69,21 mètres pour conserver individuelle, sur la piste du vé-
la Coupe du monde, selon un documentaire Jacqueline Simoneau, de Mont- cer féminin s’est inclinée daille en volleyball de plage fé- ketball féminin, mais la Ser- son titre olympique. lodrome olympique. Kenny,
de la BBC. réal, et Karine Thomas, de Gati- FABRICE COFFRINI AGENCE FRANCE-PRESSE mardi en tirs de barrage face à minin. Les hommes avaient bie a anéanti ses espoirs en Badminton La Chine avait vainqueur devant le Néerlan-
De héros à paria : Havelange avait invité à neau, ont pris le septième rang la Suède en demi-finales. décroché l’or à Londres. l’empor tant 73-71 en quar ts balayé les cinq médailles d’or dais Matthijs Buchli et le Ma-
son centenaire la famille olympique dès 2009, de la finale en duo. Le Jamaïcain Omar McLeod (à gauche) a été sacré champion olym- Volleyball de plage Et l’Alle- Le duo formé d’Agatha de finale. en badminton aux Jeux de laisien Azizulhasni Awang, a
lorsque Rio de Janeiro avait obtenu l’organi- Le plongeur Philippe Gagné, de pique du 110 m haies mardi à Rio dans un temps de 13,05 (vent : magne a réduit au silence la Bednarczuk et de Barbara Lancer du disque La Croate Londres, mais elle n’en ob- apporté son 6e titre au cy-
sation des JO de 2016, mais il avait fêté ses Montréal, a terminé en 11e place +0,2 m/s). L’Espagnol d’origine cubaine Orlando Ortega a pris la foule du Stade de Copacabana Seixas de Freitas, numéro 2, Sandra Perkovic a échappé à tiendra aucune en simple clisme britannique en dix
100 ans en mai dans l’indifférence générale. PHOTOS: FRANÇOIS-XAVIER MARIT ET MAR TIN BUREAU AGENCE FRANCE-PRESSE au tremplin de 3 m individuel. médaille d’argent (13,17) et le Français Dimitri Bascou celle de en éliminant la paire brési- aura l’occasion de sauver une élimination prématurée cette année. épreuves. Un de moins qu’aux
Les nageuses synchronisées Jacqueline Simoneau et Karine Thomas ont pris le La boxeuse Mandy Bujold, de bronze (13,24). lienne, première tête de série l’honneur du Brésil en dispu- deux fois en autant de jours JO de Londres.
Agence France-Presse 7e rang, tandis que le plongeur Philippe Gagné a terminé en 11e . Kitchener, en Ontario, a encaissé et favorite du tournoi, compo- tant l’autre demi-finale face avant de gagner le concours du Associated Press Agence France-Presse
B 6 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 7 A O Û T 2 0 1 6

SYRIE
LE MONDE CASQUES BLEUS

Moscou renforce sa coopération avec l’Iran Missions possibles.


MAXIME POPOV
à Moscou
À certaines conditions.
D es bombardiers r usses
ont frappé mardi pour la
première fois des positions dji-
des forces régionales. On consi-
dère les pays de la région
comme connaissant mieux les
hadistes en Syrie en décollant terrains physique et humain, et
d’un aérodrome en Iran, un donc plus à même d’intervenir
pas supplémentaire dans la efficacement. Or cette familia-
coopération militaire entre les rité peut se traduire par un parti
deux principaux soutiens du pris des intervenants dans ces
régime de Damas. JEAN-FRÉDÉRIC conflits. Et trop souvent, il leur
Les États-Unis, qui mènent LÉGARÉ-TREMBLAY manque les ressources — for-
une coalition inter nationale mation, équipement, etc. — né-
antidjihadiste en Syrie, ont as-
suré de leur côté avoir été in-
formés à l’avance par Moscou
L e gouvernement de Justin
Trudeau cherche à déployer
des soldats dans les missions de
cessaires à l’accomplissement
de leur mandat. En revanche,
les grandes puissances, telles
de cette opération. paix de l’ONU, progressivement que les États-Unis, la France et
Le ministère russe de la Dé- délaissées par les pays occiden- le Royaume-Uni, ont à la fois la
fense a annoncé que des bom- taux, dont le Canada, qui se re- capacité d’inter venir — des
bardiers Tu-22M3 et Su-34 trouve au 67 e rang des pays troupes formées, l’équipement,
étaient partis de la base militaire contributeurs de Casques bleus. la logistique — et la crédibilité
de Hamedan, dans le nord-ouest Le ministre canadien de la Dé- qui y est associée.
de l’Iran, pour frapper en Syrie fense, Harjit Sajjan, vient d’ail- L’examen de 11 missions de
des positions du groupe État is- leurs de clore une tournée en paix en Afrique de 1990 à 2009
lamique (EI) et du Front al- Afrique en vue de participer à révèle aussi que la réussite tient
Nosra (aujourd’hui Front Fateh des opérations de paix. Quel moins à l’utilisation de la force
al-Cham après avoir renoncé à rôle peut jouer le Canada dans qu’à la capacité et à la possibi-
son rattachement à al-Qaïda). ces missions, qui ont grande- lité de l’utiliser. L’emploi de la
Ces frappes ont permis, af- THAER MOHAMMED AGENCE FRANCE-PRESSE ment évolué au fil des conflits, force entraîne souvent des
firme le ministère, la destruc- Un résidant d’Alep obser vait mardi les dommages causés par un raid aérien. au point de devenir obsolètes se- dommages collatéraux nuisi-
tion de « cinq grands dépôts lon certains? Explications de Sa- bles au processus de paix. Mais
d’armes et de munitions » et de diers sont passés […] vers leur « lutte antiterroriste », a expli- tamment la cité antique de Pal- rah-Myriam Martin-Brûlé, pro- dans des contextes violents, la
camps d’entraînement à Deir cible et quand ils sont rentrés », qué le secrétaire du Conseil myre aux djihadistes. fesseure de science politique à présence d’une grande force de
Ezzor, Saraqeb dans la région a-t-il précisé, ajoutant que ces suprême de sécurité nationale La Russie intervenait jusque- l’Université Bishop’s et auteure frappe est néanmoins néces-
d’Idleb et à Al-Bab, une ville frappes « n’avaient af fecté les iranien, Ali Shamkhani, à là notamment à partir de l’aé- d’Evaluating Peacekeeping Mis- saire afin de dissuader les belli-
tenue par le groupe EI dans la opérations de la coalition ni en l’agence de presse d’État Irna. rodrome militaire de Hmei- sions: A Typology of Success and gérants de commettre des ac-
région d’Alep. Irak, ni en Syrie ». L’annonce de ces frappes a mim, dans le nord-ouest de la Failure in International Inter- tions prohibées.
Les avions russes ont égale- été précédée par une rencon- Syrie, ou en tirant à partir de ventions (Routledge, 2016).
ment frappé trois centres de Nouvelle étape tre lundi à Téhéran du vice-mi- navires en mer. Y a-t-il une place, donc, pour le
commandement dans les ré- «C’est une nouvelle étape dans nistre russe des Affaires étran- Des bombardiers straté- Certaines voix s’élèvent pour Canada dans de telles missions?
gions de Jafra et de Deir Ez- la campagne militaire russe en gères, Mikhaïl Bogdanov, avec giques Tu-22M3, trop grands dire que les missions de paix Le Canada peut apporter un
zor, éliminant « un grand nom- Syrie. L’utilisation de cette base le chef de la diplomatie ira- pour utiliser la base syrienne, de l’ONU ne fonctionnent plus. appui significatif aux missions
bre de combattants », selon le donne un avantage tactique à la nienne, Mohammad Javad Za- étaient déjà par tis de Russie Le major général canadien à la de paix en misant sur son expé-
communiqué. Russie car ses bombardiers rif, consacrée notamment au pour frapper la Syrie, mais la retraite Lewis MacKenzie af- rience, son expertise et sur sa
lourds peuvent transporter beau- conflit syrien. base de Hamedan, située à firme notamment qu’elles ne capacité logistique. En Afgha-
Une première coup plus de bombes s’ils ont un moins de 1000 km de la fron- sont plus pertinentes dans le nistan, les troupes canadiennes
C’est la première fois que la temps de vol cour t », souligne Deux alliés tière syrienne, réduit considé- contexte d’après-guerre froide. ont développé et raf finé leur
Russie utilise le territoire d’un l’analyste Pavel Felgenhauer, La Russie et l’Iran sont les rablement leur temps de vol. Qu’en dites-vous? expertise d’inter vention dans
pays tiers pour procéder à des pour qui cette stratégie relève deux grands alliés du régime « Si la Russie commence à Les contextes d’intervention des milieux hostiles et volatils
frappes en Syrie depuis le dé- du «tapis de bombes». syrien de Bachar al-Assad, également procéder à des frappes ont beaucoup évolué, en effet, similaires à ceux où se dérou-
clenchement de sa campagne L’ONG Human Rights Watch qu’ils soutiennent politique- contre le groupe EI en Irak, sa mais les missions se sont adap- lent les opérations de la paix.
militaire, il y a près d’un an. a pour sa part accusé les avia- ment, financièrement et mili- base en Syrie ne convient plus, tées. Depuis leur conceptualisa- Les forces canadiennes se sont
La coalition internationale, tions russe et syrienne d’avoir tairement contre les groupes car elle est trop éloignée. Celle de tion par le Canadien Lester B. démarquées entre autres dans
qui effectue aussi des frappes fait usage à plusieurs reprises rebelles et les djihadistes. Hamedan peut en revanche Pearson, le « père des Casques les opérations psychologiques
contre les djihadistes, « en a de bombes incendiaires dans Pour Moscou, ce soutien mi- convenir, d’autant qu’elle se situe bleus », les opérations de paix et les techniques contre-insur-
été informée par les Russes », a des raids « honteux » sur des ci- litaire a débuté fin septem- sur un territoire allié que la Rus- sont devenues plus complexes: rectionnelles. Celles-ci seraient
af firmé le por te-parole mili- vils dans le nord de la Syrie. bre 2015 avec des bombarde- sie n’aura pas à défendre », sou- les parties au conflit ne consen- utiles dans des environne-
taire américain, Chris Garver. Moscou et Téhéran « échan- ments aériens qui ont permis ligne M. Felgenhauer. tent pas toujours à leur pré- ments comme au Mali ou en
« Nous avons assuré la sécurité gent des moyens et des infra- aux forces de Bachar al-Assad sence; elles imposent plus sou- République centrafricaine.
de leur vol quand ces bombar- structures » dans le cadre de la de reprendre du terrain et no- Agence France-Presse vent qu’elles ne maintiennent la Les troupes canadiennes
paix, ce qui les rend plus mus- sont par ailleurs sensibilisées
clées ; elles sont plus longues ; aux questions de genre et de

APPELS D’OFFRES La justice turque requiert les intervenants se sont diversi-


fiés; et les objectifs se sont mul-
tipliés pour inclure, en plus de
multiculturalisme. Plusieurs
sont aussi bilingues, donc aptes
à inter venir dans des milieux
Appel d’offres
AVIS deux peines de prison à vie la protection des civils, les ré-
formes du système de sécurité,
le désarmement, la démobilisa-
anglophones et francophones.

Le Canada n’étant pas une


LÉGAUX contre Fethullah Gülen tion et la réintégration des belli- grande puissance, ne lui manque-
& APPELS gérants, etc. Les missions de
paix comprennent plusieurs
t-il pas la force nécessaire pour
lui permettre de mener une stra-
D’OFFRES
Direction générale adjointe –
Services institutionnels Ankara étend la purge aux entreprises unités qui travaillent de concert tégie de dissuasion efficace?
Service de l’approvisionnement et qui mobilisent à la fois des Si le Canada ne possède pas
Des soumissions sont demandées et devront être HEURES DE TOMBÉE BURAK AKINCI vivre qui ressemblent davan- outils politiques, militaires et les moyens d’envergure d’une
reçues, avant 14 h à la date ci-dessous, au Service
Les réservations à Ankara tage à la mort pour ces gens. » humanitaires afin de rétablir la grande puissance comme les
du greffe de la Ville de Montréal à l’attention du
greffier, 275, rue Notre-Dame Est, bureau R-134, doivent être faites « Le peuple souhaite le réta- stabilité et le respect des droits États-Unis, la France ou le
Montréal (Québec) H2Y 1C6 pour :
Catégorie : Biens et services
Appel d’offres : 16-15556
avant 16h00
pour publication
deux (2) jours
L e parquet turc a requis
mardi deux peines de pri-
son à vie à l’encontre de l’ex-
blissement de cette peine [capi-
tale] mais je ne pense pas que,
si un débat parlementaire est
de la personne.
Ces missions demeurent per-
tinentes, d’autant qu’il n’existe
Royaume-Uni, il demeure un ac-
teur crédible en raison de la
qualité de la formation de ses
Descriptif : Acquisition et implantation d’un plus tard. imam Fethullah Gülen, accusé ouvert sur le dossier, les députés toujours pas de meilleures op- troupes et, plus généralement,
système de vidéosurveillance dans les véhicules Publications d’avoir ourdi le putsch avorté l’approuveront », a toutefois af- tions. Ces opérations nécessi- de son système politique. Le Ca-
taxi du 15 juillet, tandis que la purge firmé à l’AFP une source gou- tent une coordination et un par- nada jouit de la réputation d’être
du lundi:
Date d’ouverture : 14 septembre 2016 Réservations massive en cours contre ses vernementale. tage de troupes, d’équipement une démocratie exemplaire. Par
Dépôt de garantie : Aucun avant sympathisants s’est étendue à Fethullah Gülen, 75 ans, et d’information, ce qui renforce exemple, lors d’entrevues dans
Renseignements : Bernard Boucher, agent 12 h 00 des dizaines d’entreprises à Is- bête noire du président Recep l’idée d’une responsabilité com- la région éthiopienne de l’Oga-
d’approvisionnement : 514 872-3573 le vendredi tanbul, le cœur économique de Tayyip Erdogan, nie toute im- mune quant à la résolution de den, des réfugiés somaliens
Catégorie : Services professionnels
Publications la Turquie. plication dans le coup de crises. En ce sens, l’ONU est un m’ont dit être heureux de ren-
Appel d’offres : 16-15431
du mardi: Dans l’acte d’accusation, le force. Il est accusé d’être à la forum unique puisqu’elle ras- contrer une Canadienne. Le Ca-
Descriptif : Services professionnels pour la
réalisation d’examens médicaux de préemploi
Réservations prédicateur, qui vit en exil aux tête d’un « État parallèle » et semble tous les pays du monde. nada avait commis des abus,
pour la Ville de Montréal avant États-Unis depuis 1999 et dont d’une « organisation ter ro- mais ceux qui les avaient com-
Date d’ouverture : 7 septembre 2016
16 h 00 Ankara réclame l’extradition, riste » baptisée FETO, depuis Reste que bien des opérations mis ont été traduits en justice,
le vendredi est accusé, d’une part, d’avoir l’éclatement en 2013 d’un échouent ou s’éternisent, sans ce qui était à la fois connu et res-
Dépôt de garantie : Aucun
Renseignements : Louise Venne, agente « tenté de détruire l’ordre consti- scandale de corruption impli- résultats probants. Quelles pecté par les Somaliens.
d’approvisionnement : 514 868-5944 Tél.: tutionnel par la force » et, d’au- quant M. Erdogan. sont, alors, les conditions né- Mais pour réussir, les mis-
Appel d’offres : 16-15542 514-985-3344 tre part, d’avoir « formé et dirigé
Purge
cessaires à la réussite d’une sions auxquelles participerait le
Descriptif : Services professionnels en
Fax: un groupe terroriste armé », a mission de paix? Canada devraient pouvoir comp-
514-985-3340 rappor té l’agence de presse Les autorités turques ont Selon mes recherches, ces ter sur l’appui d’une grande puis-
ingénierie, en conception d’aménagement du
domaine public et de surveillance de travaux pour Anadolu. poursuivi mardi leur purge cri- opérations peuvent réussir, sance, afin d’avoir une force de
différents grands projets sur le territoire de la
Ville de Montréal Sur Internet : Une peine supplémentaire tiquée par les Occidentaux. même dans les pires contextes, frappe suf fisamment grande
www.ledevoir.com/services-
Date d’ouverture : 7 septembre 2016 et-annonces/avis-publics de 1900 ans d’emprisonne- Elles ont déjà fait arrêter plus lorsque deux conditions sont pour être dissuasive.
Dépôt de garantie : Aucun www.ledevoir.com/services- ment est aussi requise à son de 35000 personnes soupçon- réunies : l’implication d’une
et-annonces/appels-d-offres encontre. nées de sympathies pour le grande puissance et l’adoption Collaborateur
Renseignements : Yves Belleville, agent
d’approvisionnement : 514 872-5298 Courriel : prédicateur musul- d’une stratégie de dissuasion. Le Devoir
avisdev@ledevoir.com
Documents : Les documents relatifs à ces man ; 11597 d’entre Prenons les cas de la Syrie,
appels d’offres seront disponibles à compter du
Gülen est accusé d’avoir « tenté elles ont toutefois été du Burundi et du Soudan du Voir aussi › Planète Terre
17 août 2016
Les personnes et les entreprises intéressées par
de détruire l’ordre constitutionnel libérées. Sud, où il est question d’en- à 21 h au Canal Savoir
ce contrat peuvent se procurer les documents de
La police financière voyer des Casques bleus. On et à l’adresse
soumission en s’adressant au Service par la force » et d’avoir « formé et turque a déclenché songe notamment à y engager ledevoir.com/planete-terre
électronique d’appels d’offres (SÉAO) en tôt dans la matinée
communiquant avec un des représentants par dirigé un groupe terroriste armé » une vaste opération à
téléphone au 1 866 669-7326 ou au 514 856-6600,
ou en consultant le site Web www.seao.ca. Les
documents peuvent être obtenus au coût établi
Istanbul, première
Plus tôt mardi, le premier mégapole de Turquie, contre
Pénurie de pot d’opinion», ces dernières mon-
trant «une demande beaucoup
par le SÉAO.
Chaque soumission doit être placée dans une
ministre turc, Binali Yildirim, des entreprises soupçonnées
s’était pr ononcé devant le de liens avec Fethullah Gü-
en vue en Uruguay plus élevée», a déclaré à la chaîne
Canal 4 le secrétaire adjoint du
enveloppe cachetée et portant l’identification parlement en faveur d’un len, selon les médias. Environ Montevideo — La production de cabinet présidentiel, Juan An-
fournie en annexe du document d’appel d’offres.
« procès juste et impar tial » 80 suspects ont été placés en cannabis à usage récréatif en drés Roballo. La vente via les
Les soumissions reçues seront ouvertes
publiquement dans les locaux du Service du pour M. Gülen, semblant détention. Uruguay, sous tutelle de l’État, pharmacies semble prête à dé-
greffe à l’Hôtel de ville, immédiatement après faire marche ar rière sur le Le parquet d’Istanbul a pour ne suffira pas à couvrir la de- marrer: «la quantité de phar-
l’expiration du délai fixé pour leur réception. dossier sensible du possible sa par t annoncé mardi que mande, a prévenu mardi le gou- macies ayant manifesté leur vo-
La Ville de Montréal ne s’engage à accepter ni la rétablissement de la peine de 239 employés des tribunaux vernement du pays sud-améri- lonté de vendre de la marijuana
plus basse ni aucune des soumissions reçues et
n’assume aucune obligation de quelque nature
mort, abolie en 2004. « Gülen d’Istanbul, dont des procu- cain, qui a adopté une loi pion- et la capacité productive que pos-
que ce soit envers le ou les soumissionnaires. va rentrer en Turquie et il reurs, avaient été arrêtés dans nière de légalisation de la sèdent aujourd’hui les entreprises
Montréal, 17 août 2016 rendra des comptes, a-t-il mar- le cadre d’une opération réali- drogue douce. «Ce qui est cer- [qui la produisent pour l’État]
Le greffier de la Ville telé. Une personne ne meur t sée lundi. tain, c’est que [la production] ne sont sensiblement les mêmes»,
Me Yves Saindon qu’une seule fois lorsqu’elle est couvre pas la demande qui existe selon M. Roballo.
exécutée. Il existe des façons de Agence France-Presse théoriquement, selon les enquêtes Agence France-Presse
L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 7 A O Û T 2 0 1 6 B 7

CULTURE
CES FILMS DE VOS VIES
Un concert
L’insoutenable légèreté de l’être, de Philip Kaufman à Montréal
Une série où les lecteurs partagent un coup de cœur cinéma contre le
Vous êtes tombé dessus par hasard à la télévision. Surpris par
la pluie, vous l’avez choisi par dépit après vous être réfugié au
cinéma ou au club vidéo. À l’inverse, vous avez ardemment
sida et les
attendu sa sortie. Vous savez, ce film qui vous a marqué ?
épidémies
FRANÇOIS LÉVESQUE avoué n’avoir pas vraiment
aimé, et je pouvais le compren- L a vedette américaine de
R’n’B Usher ainsi que les

L orsqu’il est question


d’adaptation, la règle veut
qu’il soit plus facile de tirer un
dre tout en comprenant du
même coup quelque chose sur
moi-même : le cinéma ne serait
groupes canadiens d’indie rock
Metric et Half Moon Run seront
les têtes d’affiche d’un concert
grand film d’un mauvais roman jamais plus un simple loisir à gratuit organisé en septembre à
qu’un grand film d’un chef- mes yeux. Montréal en marge de la confé-
d’œuvre littéraire. Toute règle Depuis, il ne m’est plus possi- rence des donateurs de la lutte
ayant ses exceptions, il arrive ble d’évoquer un cognac sans en contre le sida et les épidémies.
qu’un roman magnifique ins- découper silencieusement les syl- L’organisation Global Citizen
pire un film superbe. Cela tient labes avec ma bouche. a annoncé mardi ce grand
à la réunion de plusieurs fac- Neuvième minute du film. concert programmé le 17 sep-
teurs : le bon cinéaste, le bon Le regard de Day-Lewis, les tembre, au lendemain de la cin-
scénariste, les bons inter- cheveux mouillés de Binoche… » quième conférence de reconsti-
prètes… et le bon état d’esprit. tution des ressources du Fonds
Sorti en 1988, L’insoutenable lé- Les désenchantements mondial de lutte contre le sida,
gèreté de l’être, tiré du roman de l’exilé la tuberculose et le paludisme.
phare de Milan Kundera, peut Né en 1929 à Brno dans un Le fondateur de Microsoft,
être cité parmi ces cas de fi- foyer ar tistique, Milan Kun- Bill Gates, de même que le pre-
gure hors norme. C’est le coup dera étudia la littérature, puis mier ministre canadien, Justin
de cœur de Luc Grenier. la philosophie, avant de s’orien- Trudeau, assisteront en tant
L’histoire débute pendant le ter vers le cinéma. Membre du qu’invités spéciaux à ce concert
Printemps de Prague, en 1968. parti communiste, il déchanta pour lequel les 10 000 billets se-
Neurochirurgien en et, lors de la parution ront distribués gratuitement aux
vue, Tomas (Daniel de son roman La plai- candidats ayant pris cer tains
Day-Lewis), un cou- Or, tout santerie, en 1967, se engagements. Il leur faudra
reur de jupons invé- permit des critiques d’abord regarder et par tager
téré, entretient une brillants qui lui valurent d’en une vidéo pédagogique sur le
liaison passionnée soient-ils, être exclu à vie. sida, le paludisme et la tubercu-
avec Sabina (Lena Suf foquant en lose, signer une pétition, adres-
Olin), une artiste bo- un scénario et Tchécoslovaquie, il ser un courriel aux responsa-
hème. Lors d’un sé- émigra en France bles politiques mondiaux en fa-
jour dans une ville des acteurs avec sa femme Véra, veur du financement du Fonds,
thermale, il rencon- en 1975. Publié là-bas sans oublier de lancer un appel
tre Tereza (Juliette ont besoin en 1984, L’insoutena- personnalisé à Justin Trudeau.
Binoche), une aspi- d’un ble légèreté de l’être « Souvent, on demande aux
rante photographe, connut un succès cri- gens de l’argent. Là, ce n’est pas
qui le suit à Prague. réalisateur tique et populaire im- ça qu’on fait. C’est pour ça qu’on
S’engage alors un mé- médiat. Écrit en 1982, est capables de rejoindre tout le
nage à trois houleux capable mais publié en 1985 monde. Tout le monde est capa-
a v e c S a b i n a , alors (par un éditeur basé à ble de se mettre devant son ordi-
qu’en toile de fond se de canaliser Toronto), le manus- nateur, d’envoyer un tweet, de si-
prépare l’invasion de leurs forces crit tchèque original gner une pétition, de regarder
la Tchécoslovaquie fut traduit en plu- une vidéo », a souligné Patrick
par l’URSS. respectives… sieurs autres langues, Langlois, de la radio ÉNERGIE,
dont l’anglais, cimen- qui a été recruté par les organi-
L’éveil des sens tant le statut de best- sateurs pour coanimer l’événe-
« J’avais 18 ans, se souvient seller mondial du roman. ment avec sa collègue Maripier
Luc Grenier. C’était l’hiver, et Lorsque Orion Pictures l’a Morin, George Stroumboulo-
un ami était passé me montrer pressenti pour une adaptation poulos ainsi que Kweku Man-
sa nouvelle voiture et me propo- de L’insoutenable légèreté de dela, le petit-fils de l’ancien pré-
ser une balade. Je souhaitais al- l’être, Kundera accepta avec sident sud-africain.
ler au cinéma, mais sans titre enthousiasme et fut très pré- ORION PICTURES ET WARNER BROS.
en tête. L’affiche de L’insoutena- sent pendant le tournage en Af fiche originale de L’insoutenable légèreté de l’être Financement canadien
ble légèreté de l’être représen- France (qui double la Tchéco- Le Canada, hôte de cette
tait une jeune femme en sous- slovaquie d’alors). Il écrivit car ne un amour idéalisé, Beautiful Laundrette et Cham- p a s s i g n a l é c o m m e u n c i - conférence de financement,
vêtements vêtue d’un chapeau même un poème inédit — ce- Sabina une liberté sentimentale bre avec vue, et la Suédoise néaste intéressé, voire capable s’est engagé à verser 600 mil-
melon : cela nous a convaincus. lui que Tomas mur mure à absolue, et Tomas l’en- Lena Olin (Fanny et de mettre en scène l’érotisme, lions de dollars américains
Je ne savais pas que ce film l’oreille de Tereza. tre-deux tourmenté. Alexandre et Après la aspect central de L’insoutena- entre 2017 et 2019, soit une
durait trois heures. Le cinéphile L’écrivain se déclara néan- répétition), la femme ble légèreté de l’être. hausse de 20% par rapport à sa
que j’étais déjà ne s’en formali- moins déçu du résultat et re- Les bons arborant cet inoublia- N o n s e u l e m e n t s u t - i l l e dernière contribution financière.
sait pas, mais je savais que fuse depuis d’être adapté. collaborateurs ble chapeau melon. faire, mais il y prit goût, réali- Parmi les autres pays donateurs
mon ami aurait préféré étren- Ajoutez à la lumière Or, tout brillants sant ensuite l’excellent mais à ce mécanisme du Fonds mon-
ner son auto et tester ses déra- Charge allégorique l’immense Sven Nyk- soient-ils, un scénario méconnu Henry et June, sur un dial, le Japon a récemment an-
pages contrôlés dans la neige. Cela n’empêcha pas le film vist, directeur photo et des acteurs ont be- a u t r e t r i a n g l e a m o u r e u x noncé une aide de 800 millions
Cela allait se jouer sur un de faire l’objet de critiques élo- indissociable d’Ing- soin d’un réalisateur ca- formé cette fois par Henry Mil- et la France, d’un milliard.
mince fil pour gagner de ne pas gieuses. Cela est d’abord impu- mar Bergman… À si- pable de canaliser leurs ler, sa femme June et Anaïs À l’affiche de ce concert, ou-
quitter la salle avant la fin du table aux choix dramaturgiques gnaler aussi, l’apport forces respectives… Nin. Quills, qui suppute sur les tre Usher, le quatuor Half Moon
film : surtout, ne pas regarder j u d i c i e u x d e J e a n - C l a u d e d’un autre ar tiste de dernières frasques du marquis Run emmené par le chanteur
mon ami, ne rien laisser paraî- Carrière, scénariste attitré de l’ombre, le monteur et Le goût de la chair de Sade, n’est pas piqué des Devon Portielje et Metric, on
tre de ma conscience aiguë de Luis Buñuel (Belle de jour, Le i n g é n i e u r d u s o n Wa l t e r Philip Kaufman y par vint vers non plus. verra la chanteuse de rock alter-
ses signes d’impatience, avan- charme discret de la bourgeoisie, Murch (Le parrain 1 et 2, tout en apportant lui-même un natif Grimes, originaire de Van-
cer le corps vers l’écran discrète- Le fantôme de la liber té, etc.) Conversation secrète, Apoca- surcroît d’inspiration visuelle à Le Devoir couver, et la jeune Québécoise
ment pour le perdre de vue ayant également signé de nom- lypse Now). l’ensemble. À l’époque, il Charlotte Cardin avec ses mé-
dans mon angle mort et expri- breuses adaptations majeures Et c’est bien sûr sans parler constituait pourtant un choix Manifestez-vous! langes d’électro pop.
mer de tous mes pores mon ex- comme Le tambour ou encore des interprètes, tous investis et étonnant. Quel est votre film coup de Le concer t sera dif fusé en
trême attention pour le film Cyrano de Bergerac. crédibles malgré la multiplicité C’est que ses réussites pré- cœur ? Dans quel contexte direct du Centre Bell, notam-
afin qu’il cède. Condensée, c’est inhérent à de leurs accents, avec la Fran- cédentes, L’invasion des profa- l’avez-vous vu ? Pourquoi vous ment sur la nouvelle branche
Je garde depuis le souvenir l’exercice d’adaptation, l’in- çaise Juliette Binoche, déjà nateurs, sur des extraterres- a-t-il plu à ce point ? La série canadienne de iHeartRadio et
d’un des films les plus sensuels trigue originale n’en conserve une vedette établie (Rendez- tres devenant des clones hu- durera tant qu’il y aura des sur TV1.
qu’il m’ait été donné de voir tant pas moins sa charge allégo- vous, Mauvais sang), le Britan- mains, et L’étoffe des héros, sur films. En 250 mots environ,
tous mes sens étaient en alerte. rique sous la gouverne avisée nique Daniel Day-Lewis, alors l’avènement du programme la parole est à vous à l’adresse Agence France-Presse
À la sor tie, mon ami m’a de Carrière, avec Tereza qui in- star en devenir, vu dans My spatial américain, ne l’avaient cesfilms@ledevoir.com. La Presse canadienne

CANAUX
SRC
TVA
TQ
18h00 18h30 19h00 19h30 20h00 20h30 21h00 21h30
Le Téléjournal Jeux olympiques d'été de Rio 2016 - Volleyball de plage, Athlétisme (F) 200m, Basketball (H) Quart de finale (D)
TVA nouvelles Sucré Salé Tranches de vie LOL :-)
Les Argonautes Génial! / Jérémy Demay Cuisine futée, Les grands documentaires
22h00 22h30 23h00 23h30
Le Téléjournal Olympiques d'été - Volleyball de Plage (D)
HOMMES EN NOIR II (2002) Tommy Lee Jones. 21h45 Bloopers TVA nouvelles 22h35 Sucré
L'ÉVADÉ D'ALCATRAZ (1979) Clint Eastwood.
23h05 ÇA, C'EST MON GARS (2012)
23h05 30 secondes pour
minuit
Planète yoga

0h05 Vues
À LA TÉLÉ
V
RDI
Atomes Souper parfait Les détestables Punch
Le Téléjournal RDI économie 24/60
Personne d'intérêt / Diplomatie Mémoire sous enquête
Les grands reportages
L'arbitre
Le Téléjournal RDI économie Le Téléjournal Le National
Atomes
24/60
Un gars le soir Appelez
Grands rep. Nos choix ce soir
TV5 17h50 Champi.. Journal FR Spécimen / Qui rira vivra Un oeil sur la planète / Le monde de demain Web Thérapie Super-Héros, la face cachée TV5 le journal 23h40 L'ARTISTE ET SON ...
D Enchères Enchères Comédie Club / Michel Barrette Transports Transports Déroute Déroute Rodéo Québec Grand Rire Rat rods de Vegas Docu-D
VIE Idées grandeur Meubles Roulotte Mini-maisons On efface et on recommence Destination mariage Idées grandeur Raté rénos! Design V.I.P. Propriétaire Dépendance TOUS MENACÉS
MX Taxi payant Taxi payant Séduction Séduction Millionnaire$ à tout prix Souper parfait Souper parfait HAIRSPRAY (V.F.) (1987) avec Ruth Brown, Divine, Sonny Bono. Inspiration Les grands reportages présentent Dépression,
VRAK.TV Les menteuses Le Studio Le Studio Med Med FILLES MATÉRIALISTES (2006) avec Haylie Duff, Hilary Duff. Les testeurs Arrange-toi ça Hors d'ondes une épidémie mondiale ?, où l’on trace un bilan
RDS Olympiques Sports 30 Olympiques Olympiques d'été - Handball (H) quart de finale 4 Olympiques d'été - Basketball (H) quart de finale 4 Sports 30 Sports 30 Tennis inquiétant de notre santé mentale. À travers le
HISTORIA Pawn Stars Pawn Stars Restauration Restauration Vedettes Country Shotgun Ménard La Grande Guerre Tank: Les grands combats Héros guerre
Le temps d'une paix Xpression Catherine Pour l'amour du country Pérusse cité Danser! Huguette Oligny RéelleMENT Le pont
monde, plus de 350 millions de personnes
ARTV
EXPLORA Yellowstone Océania La Semaine verte La vie secrète des bébés La vérité sur la viande Homo sapiens Terres de glace souffrent de dépression, et ce chiffre ne cesse
SÉRIES+ NCIS: Los Angeles La Reine C.S.I: Les experts Retour à Cedar Cove Zoo / Tous crocs dehors Rizzoli & Isles / Cache-cache NCIS: L. A. d’augmenter.
ZTÉLÉ S'coucher Jobs de bras Les stupéfiants 666 Park Avenue Brotherhood / Petite escapade Le mobile du crime Les pires chauffards canadiens Grimm Les grands reportages, ICI Radio-Canada Télé, 20 h
C. SAVOIR McGill en parle CentRegards Communiquer pour réussir CORIM Portes Planète Terre soirées des Grands Maîtres en musique Publication uni. Coeur sciences
ÉVASION Coups de Food Azimut Éléments 2013 Bouffe en cavale Méditerranée / Notre mer à tous Parcs aqua. Parcs aqua. Broad Peak Azimut
TFO LeRanch Le grand galop SonAltesse Subito texto Flip TFO 24.7 LIKE SOMEONE IN LOVE (2012) Rin Takanashi. 22h45 Noeud Flip TFO 24.7 Carte de visite
MYTHIQUE HORS-LA-LOI
Cinépop Cinéma 18h45 ENTERRE MON COEUR À WOUNDED KNEE (2007) Aidan Quinn. NEW JACK CITY (V.F.) (1991) Wesley Snipes. 22h40 SILENT HILL (V.F.) (2006) Sean Bean. Au cinéma, il a eu la gueule de Scott Brady, de
SÉcran 17h10 VICTOR FRANKENST... 19h05 LES OPPORTUNISTES (2013) Fabrizio Bentivoglio. Toutankhamon: L'enfant roi LES VOISINS (2014) Seth Rogen. Cinéma Kris Kristofferson, d’Emilio Estevez et de
Planète Un dauphin parmi les hommes Des trains..autres / Brésil Soupçons Faites entrer l'accusé Dimanche à la ferme R.I.P. Recherches / Calais plusieurs autres. S’il a inspiré grand nombre de
MATV Libre-service Montréalité Billboard Urbaincultrices Mise à jour À vos cas Urbaincultrices Libre-service Montréalité Marteau Produits chez Libre-service cinéastes, Billy the Kid demeure pour ainsi
CBC CBCNews /18h05 Rio 2016 Summer Olympics - Athletics (M) Decathlon, Beach Volleyball (W) Final (D) The National /23h05 Rio 2016
CTV CTV News Montreal eTalk Presents: The Big Bang Saving Hope Criminal Minds / Scream Game of Thrones 23h05 News News Montreal 0h05 Daily S.
dire un mystère. Ce documentaire tente de
GBL 17h30 News Global National E.T. Canada Ent. Tonight Big Brother Apocalypse / Saviour Day American Gothic / The Oxbow Global News 23h35 Stephen Colbert lever le voile sur sa courte vie.
ABC News at 6 World News Local 22 News Inside Edition Real O'Neals Real O'Neals Real O'Neals Real O'Neals Modern Family Black-ish News at 11 23h35 Jimmy Kimmel Live Billy the Kid, Télé-Québec, 20 h
CBS Channel 3 News at Six Evening News Ent. Tonight Big Brother Criminal Minds / Hostage American Gothic / The Oxbow Ch. 3 News 23h35 Stephen Colbert
NBC NBC5 @ 6 NBC News Jeopardy! Olympic Zone Rio 2016 Summer Olympics - Athletics (W) Gold Medal Final, Diving (W) Platform Qualifying, Beach Volleyball (W) Final (D) 0h05 News RETOMBER EN ENFANCE
PBS (33) PBS NewsHour Globe Trekker / Poland Nova / Cold Case JFK American Experience / The Presidents: Reagan Partie 2 de 2 Business Charlie Rose
PBS (57) News America Business PBS NewsHour Nova / Cold Case JFK American Experience / The Presidents: Reagan Partie 2 de 2 World News Charlie Rose
Présenté à Découverte en mars, ce craquant do-
UNIS Pense vite! Balade Tor. Chalets Alberta François-série D'un rire à l'autre Les Lavigueur / La clôture Dans l'ombre des Tudors Belle-Baie Pense vite! Twin Peaks cumentaire narré par Charles Tisseyre illustre
HBO 17h20 Outcast You Me Her Last Week Ballers Vice Principals Outcast / This Little Light Wednesday Game of Thrones 23h25 Thrones You Me Her à l’aide de propos scientifiques et de mises en
AddikTV Les enquêtes de Murdoch Les pouvoirs de Toby Un diable parmi nous Continuum / La dernière heure Justifié / Périr par le glaive Flash / L'heure des Lascars Le trône de fer scène ludiques ce que nous vivons durant les
TVA Sports Le TVA sports Le TVA sports Ultimate Frisbee ... Saint Malo Volleyball Le TVA sports Le TVA sports Le TVA sports Sports équestres deux premières années de notre existence.
08/17 18h00 18h30 19h00 19h30 20h00 20h30 21h00 21h30 22h00 22h30 23h00 23h30 minuit
La vie secrète des bébés, ICI Explora, 21 h

Manon Dumais
CANAUX 18h00 18h30 19h00 19h30 20h00 20h30 21h00 21h30 22h00 22h30 23h00 23h30 minuit
SRC Le Téléjournal Jeux olympiques d'été de Rio 2016 - Volleyball de plage, Athlétisme (F) 200m, Basketball (H) Quart de finale (D) Le Téléjournal Olympiques d'été - Volleyball de Plage (D) Planète yoga
TVA TVA nouvelles Sucré Salé Tranches de vie LOL :-) HOMMES EN NOIR II (2002) Tommy Lee Jones. 21h45 Bloopers TVA nouvelles 22h35 Sucré 23h05 ÇA, C'EST MON GARS (2012)
TQ Les Argonautes Génial! / Jérémy Demay Cuisine futée, Les grands documentaires L'ÉVADÉ D'ALCATRAZ (1979) Clint Eastwood. 23h05 30 secondes pour 0h05 Vues
V Atomes Souper parfait Les détestables Punch Personne d'intérêt / Diplomatie Mémoire sous enquête L'arbitre Atomes Un gars le soir Appelez
RDI Le Téléjournal RDI économie 24/60 Les grands reportages Le Téléjournal RDI économie Le Téléjournal Le National 24/60 Grands rep.
TV5 17h50 Champi.. Journal FR Spécimen / Qui rira vivra Un oeil sur la planète / Le monde de demain Web Thérapie Super-Héros, la face cachée TV5 le journal 23h40 L'ARTISTE ET SON ...
D Enchères Enchères Comédie Club / Michel Barrette Transports Transports Déroute Déroute Rodéo Québec Grand Rire Rat rods de Vegas Docu-D
VIE Idées grandeur Meubles Roulotte Mini-maisons On efface et on recommence Destination mariage Idées grandeur Raté rénos! Design V.I.P. Propriétaire Dépendance
MX Taxi payant Taxi payant Séduction Séduction Millionnaire$ à tout prix Souper parfait Souper parfait HAIRSPRAY (V.F.) (1987) avec Ruth Brown, Divine, Sonny Bono. Inspiration
VRAK.TV Les menteuses Le Studio Le Studio Med Med FILLES MATÉRIALISTES (2006) avec Haylie Duff, Hilary Duff. Les testeurs Arrange-toi ça Hors d'ondes
RDS Olympiques Sports 30 Olympiques Olympiques d'été - Handball (H) quart de finale 4 Olympiques d'été - Basketball (H) quart de finale 4 Sports 30 Sports 30 Tennis
HISTORIA Pawn Stars Pawn Stars Restauration Restauration Vedettes Country Shotgun Ménard La Grande Guerre Tank: Les grands combats Héros guerre
ARTV Le temps d'une paix Xpression Catherine Pour l'amour du country Pérusse cité Danser! Huguette Oligny RéelleMENT Le pont
EXPLORA Yellowstone Océania La Semaine verte La vie secrète des bébés La vérité sur la viande Homo sapiens Terres de glace
SÉRIES+ NCIS: Los Angeles La Reine C.S.I: Les experts Retour à Cedar Cove Zoo / Tous crocs dehors Rizzoli & Isles / Cache-cache NCIS: L. A.
ZTÉLÉ S'coucher Jobs de bras Les stupéfiants 666 Park Avenue Brotherhood / Petite escapade Le mobile du crime Les pires chauffards canadiens Grimm
C. SAVOIR McGill en parle CentRegards Communiquer pour réussir CORIM Portes Planète Terre soirées des Grands Maîtres en musique Publication uni. Coeur sciences
ÉVASION Coups de Food Azimut Éléments 2013 Bouffe en cavale Méditerranée / Notre mer à tous Parcs aqua. Parcs aqua. Broad Peak Azimut
TFO LeRanch Le grand galop SonAltesse Subito texto Flip TFO 24.7 LIKE SOMEONE IN LOVE (2012) Rin Takanashi. 22h45 Noeud Flip TFO 24.7 Carte de visite
Cinépop Cinéma 18h45 ENTERRE MON COEUR À WOUNDED KNEE (2007) Aidan Quinn. NEW JACK CITY (V.F.) (1991) Wesley Snipes. 22h40 SILENT HILL (V.F.) (2006) Sean Bean.
SÉcran 17h10 VICTOR FRANKENST... 19h05 LES OPPORTUNISTES (2013) Fabrizio Bentivoglio. Toutankhamon: L'enfant roi LES VOISINS (2014) Seth Rogen. Cinéma
Planète Un dauphin parmi les hommes Des trains..autres / Brésil Soupçons Faites entrer l'accusé Dimanche à la ferme R.I.P. Recherches / Calais
MATV Libre-service Montréalité Billboard Urbaincultrices Mise à jour À vos cas Urbaincultrices Libre-service Montréalité Marteau Produits chez Libre-service
CBC CBCNews /18h05 Rio 2016 Summer Olympics - Athletics (M) Decathlon, Beach Volleyball (W) Final (D) The National /23h05 Rio 2016
CTV CTV News Montreal eTalk Presents: The Big Bang Saving Hope Criminal Minds / Scream Game of Thrones 23h05 News News Montreal 0h05 Daily S.
GBL 17h30 News Global National E.T. Canada Ent. Tonight Big Brother Apocalypse / Saviour Day American Gothic / The Oxbow Global News 23h35 Stephen Colbert
ABC News at 6 World News Local 22 News Inside Edition Real O'Neals Real O'Neals Real O'Neals Real O'Neals Modern Family Black-ish News at 11 23h35 Jimmy Kimmel Live
CBS Channel 3 News at Six Evening News Ent. Tonight Big Brother Criminal Minds / Hostage American Gothic / The Oxbow Ch. 3 News 23h35 Stephen Colbert
NBC NBC5 @ 6 NBC News Jeopardy! Olympic Zone Rio 2016 Summer Olympics - Athletics (W) Gold Medal Final, Diving (W) Platform Qualifying, Beach Volleyball (W) Final (D) 0h05 News
PBS (33) PBS NewsHour Globe Trekker / Poland Nova / Cold Case JFK American Experience / The Presidents: Reagan Partie 2 de 2 Business Charlie Rose
PBS (57) News America Business PBS NewsHour Nova / Cold Case JFK American Experience / The Presidents: Reagan Partie 2 de 2 World News Charlie Rose
UNIS Pense vite! Balade Tor. Chalets Alberta François-série D'un rire à l'autre Les Lavigueur / La clôture Dans l'ombre des Tudors Belle-Baie Pense vite! Twin Peaks
HBO 17h20 Outcast You Me Her Last Week Ballers Vice Principals Outcast / This Little Light Wednesday Game of Thrones 23h25 Thrones You Me Her
AddikTV Les enquêtes de Murdoch Les pouvoirs de Toby Un diable parmi nous Continuum / La dernière heure Justifié / Périr par le glaive Flash / L'heure des Lascars Le trône de fer
TVA Sports Le TVA sports Le TVA sports Ultimate Frisbee ... Saint Malo Volleyball Le TVA sports Le TVA sports Le TVA sports Sports équestres
08/17 18h00 18h30 19h00 19h30 20h00 20h30 21h00 21h30 22h00 22h30 23h00 23h30 minuit
B 8 L E D E V O I R , L E M E R C R E D I 1 7 A O Û T 2 0 1 6

CULTURE e
Le 40 FFM se dévoile
Un seul film québécois sera de la compétition
ODILE TREMBLAY

U ne par tie de la sélection


e
du 40 Festival des films
du monde (FFM) a finalement
été dévoilée mardi sur le site
du rendez-vous de cinéma, qui
démarre dans huit jours et de-
meurait voilé de mystère.
Ce retard aurait été occa-
sionné par des problèmes de
liquidités. Sans financement
public depuis trois ans, aban-
donné par une par tie de son
équipe habituelle, le FFM sera
quand même bel et bien sur
ses rails du 25 août au 5 sep-
MARCO BORGGREVE tembre à l’Impérial, ainsi
Alexandre Tharaud jouera notamment la Sonate op. 111 de qu’au cinéma For um. Le pu-
Beethoven à Abercorn. blic pourra acheter des billets
à par tir de samedi dans ces
deux cinémas ainsi qu’au ré-
MUSIQUE CLASSIQUE
seau Admission.
Au programme de sa com-

Derniers feux pétition mondiale, quelques


noms brillent, dont celui du ci-
néaste flamand réalisateur du
populaire Ben X, Nic Baltha-
LAURENT GUÉRIN FILMOPTION INTERNATIONAL
Embrasse-moi comme tu m’aimes, avec, entre autres, Tony Nardi, Émile Schneider et Juliette
Gosselin, sera le seul film québécois à être présenté au FFM.

musicaux de l’été zar, avec Everybody Happy. Le


Brésilien Hector Babenco,
mort le 13 juillet dernier, avait
réalisé les excellents Le baiser
m’aimes. Ce film met à l’af-
fiche une pléiade d’étoiles qué-
bécoises : Antoine Ber trand,
To n y N a r d i , R o y D u p u i s ,
Le jury de la compétition ap-
paraît de bonne tenue, avec
plusieurs cinéastes primés lors
d’éditions précédentes du
Deleau, aux côtés du scéna-
riste et journaliste canadien
Maurie Alioff et de la journa-
liste et cascadeuse italienne
CHRISTOPHE HUSS Calidore, stagiaire en 2014, de la femme araignée et Pixote. France Castel, Rémy Girard, FFM : le Québécois Claude Ga- Mariangiolia Castrovilli.
qui jouit d’une remarquable Son chant du cygne est ici Julien Poulin, Denys Arcand, gnon (Kamataki), le Néo-Zé- Plusieurs volets restent à

L es feux musicaux ne s’étei-


gnent pas avec la fin de la Vi-
rée classique. Alexandre Tha-
réputation.
La surprise nous ar rive
d’Abercor n, petite localité
Mon ami hindou (qui donne la
vedette à Willem Dafoe en ci-
néaste mourant, miroir de l’au-
Émile Schneider, Marc Her-
vieux, etc. sur une histoire de
gémellité située durant la Se-
landais établi à Hollywood Lee
Tamahori (Once Were War-
riors), l’Argentin Eliseo Subiela
dévoiler, dont la section Hors
concours, les documentaires,
la nouvelle section dévolue
raud à Abercorn et le Quatuor proche de la frontière améri- teur). Ajoutez le cinéaste et conde Guerre mondiale. (El lado oscuro del corazón), le aux films chinois, les hom-
Calidore à Montréal sont nos caine, au sud de Lac-Brome. écrivain chinois de Balzac et la Sinon, les œuvres provien- Serbe Goran Markovic (Le cor- mages, etc. La sélection sor t
grandes visites de cette fin d’été. Dans le cadre des «Concerts et petite tailleuse chinoise, Dai nent d’un peu partout, du Ja- don), le Russe Sergei Bodrov un peu au compte-gouttes, et
Deux festivals majeurs rencontres champêtres à Aber- Sijie, de retour avec Le paon de pon à la Roumanie, en passant (Mongol), ainsi que le produc- celle des films en projection
s’achèvent en fin de semaine corn», les samedi 20 août et di- n u i t . A n d r é F o r c i e r, s e u l par l’Iran, l’Italie (La peau de teur français Donald Ranvaud. extérieure, qui devait être
prochaine. Le Domaine Forget manche 21 août, les organisa- Québécois et Canadien de la l’ours de Marco Segato), la Au jur y des premières œu- annoncée ce mardi, manque à
a fait appel à l’ensemble vocal teurs ont attiré ni plus ni moins course, ouvre, comme déjà an- France (Laurent Teyssier avec vres siège l’ancien délégué gé- l’appel.
jazz les Swingle Singers sa- qu’Alexandre Tharaud, qui noncé, l’édition anniversaire Toril), la Turquie (Seren Yüce néral de la Quinzaine des réali-
medi et a confié le concert de jouera notamment la Sonate op. avec Embrasse-moi comme tu avec Swaying Waterlily), etc. sateurs à Cannes, Pierre-Henri Le Devoir
clôture, dimanche à 15 h, à 111 de Beethoven samedi soir!
Bernard Labadie et Marie-Ni- Le trio formé de la harpiste Va-
cole Lemieux. Le rendez-vous, lérie Milot, du violoncelliste JOURNÉE DU LIVRE HAÏTIEN
qui af fiche complet, s’ar ticu- Stéphane Tétreault et du violo-
lera autour de grands airs de niste Antoine Bareil ouvrira la
Haendel et de Haydn et du
Stabat Mater de Vivaldi.
Orford Musique programme,
samedi à 20 h, le gala qui déter-
manifestation, samedi à 14 h.
Les Concer ts Ahuntsic en
Fugue proposeront quatre
concer ts, dans quatre lieux
La résistance par l’imaginaire
minera le vainqueur du prix Or- d’Ahuntsic, les 20, 24, 25 et CAROLINE MONTPETIT mie des lettres du Québec comme Éloi, ces bibliothèques sont dans niversaire de naissance. Le
ford. Ce prix sera décerné en- 27 août prochains. Le pro- moi», dit-il. Certains lisent deux des bidonvilles. Avant, dans les centre CIDIHCA a monté une
tre les jeunes musiciens qui se
sont signalés lors de préludes
aux concer ts professionnels.
gramme du samedi 20 affiche
la soprano Kimy McLaren dans
un programme de mélodies
P our Rodney Saint-Éloi, le di-
recteur de la maison d’édi-
tion Mémoire d’encrier, la litté-
livres par jour alors qu’ils n’ont années 1950, c’étaient les fils de
rien à manger. À défaut
de pouvoir quitter l’île,
notables qui lisaient et
écrivaient, on était
exposition en son honneur, qui
sera présentée au Centre N A
Rive. Marie Vieux-Chauvet est
Les cinq instrumentistes en lice françaises qui se tiendra dans rature est la seule chose qui la littérature propose écrivain de père en fils. née à Port-au-Prince en 1916.
sont les violoncellistes Derek la Salle des défilés de Parfum réussit à Haïti. Et elle s’y porte une forme temporaire Maintenant, il y a beau- Les r omans qu’elle publie
Louie et Sara Scanion, les violo- de France (555, rue Chabanel). bien. Les Montréalais auront d’évasion. coup d’écrivains haï- alors traduisent sa quête
nistes Isabella d’Éloise Perron À ne pas oublier, la suite du l’occasion d’en mesurer la pré- En Haïti, donc, les tiens dont les mères ou d’égalité et de justice. En 1960,
et Mai Tetagami et le pianiste Festival Bach de l’oratoire sence le samedi 20 août, lors de maisons d’édition les pères ne savent ni elle envoie une copie de son
Tancrède Emérat. Pendant la Saint-Joseph, qui se poursuit la Jour née du livre haïtien. fleurissent, paraît-il, et lire ni écrire.» roman Amour, Colère, Folie à
délibération du jury, le quatuor les dimanches à 15 h 30 à la L’événement se déroule au Cen- les jeunes poètes se Mme Duvivier Pierre- Simone de Beauvoir, qui dé-
vocal Quar tom diver tira les Basilique (Marc-André Doran tre N A Rive, rue Saint-Denis. prêtent au slam. Rodney Louis vient d’ailleurs cide de le soutenir chez Galli-
spectateurs. s’y produit ce dimanche), et la « Face à l’extrême, dit Rod- En vidéoconférence Saint-Éloi de codiriger un essai mard. Mais la diffusion de ce
À Montréal se tient depuis fin, dimanche à 19 h, avec Jac- ney Saint-Éloi, l’imaginaire à partir d’Haïti, la jour- chez Mémoire d’en- roman est ensuite interdite,
ce début de semaine l’Acadé- quelin Rochette, des récitals n’est jamais en panne en Haïti. née du livre haïtien accueillera crier : Haïti. De la dictature à sous la menace duvaliériste.
mie internationale de Quatuor estivaux aux grandes orgues C’est incroyable, le nombre de Michèle Duvivier Pierre-Louis. la démocratie ?. De nombreux auteurs seront
à cordes de McGill. Les qua- de la Basilique Notre-Dame de poèmes et de romans qui sor- « C’est une membre de l’intelli- Et au Centre N A Rive, de présents sur place samedi,
tuors Goldmund (Allemagne), Montréal. tent d’Haïti », dit-il. gentsia haïtienne, explique Montréal, où l’on s’occupe de dont Jan J. Dominique, qui y
Argus (États-Unis), Rolston Malgré un taux d’analphabé- Rodney Saint-Éloi. Elle veut que l’intégration des immigrants, lancera son roman L’écho de
(Canada) et Meccor e (Po- Le Devoir tisme très élevé, il y a beaucoup les nouveaux intellectuels du on donne aussi des cours d’al- leurs voix, qui paraît aux Édi-
logne) sont les stagiaires de de jeunes Haïtiens qui lisent, pays sortent des bidonvilles. Que phabétisation. « On y trouve un tions du remue-ménage. Une
professeurs de haut calibre, is- Domaine Forget : dit-il. Et pour écrire, ils ont ça ne soit pas des fils à papa. » dictionnaire créole », dit Rod- animation jeunesse est égale-
sus des quatuors Borodine, Al- www.domaineforget.com plusieurs modèles à suivre. Michèle Duvivier Pier re- ney Saint-Éloi. ment prévue de 14 à 15 heures.
ban Berg et Guar neri. Les Orford Musique : « Maintenant, ils veulent tous Louis a donc fondé une tren- La journée de samedi sera De 11 à 20 heures, de la
concerts de ces quatre ensem- www.orford.mu entrer à l’Académie française taine de bibliothèques un peu également l’occasion de célé- nour ritur e haïtienne sera
bles sont programmés les Académie de Quatuor : comme Dany Laferrière, rece- partout en Haïti, et pas seule- brer l’un des piliers de la litté- servie au Bistro Bouk’entrain.
jeudi et vendredi de cette se- www.misqa.com voir le prix Femina comme Ya- ment à Por t-au-Prince. « Sou- rature haïtienne, Marie Vieux-
maine et de la semaine sui- Abercorn : nick Lahens, ou entrer à l’Acadé- vent, poursuit Rodney Saint- Chauvet, dont c’est le 100e an- Le Devoir
vante à 19 h à la salle Pollack. www.concerts-abercorn.com
Le concer t de clôture du Ahuntsic :
27 août sera confié au Quatuor www.ahuntsicenfugue.com THÉÂTRE

C I N É M A de Sarah préfère la course, na-


tive de Québec, a voulu bros- François Archambault et Larry Tremblay à La Licorne
Pays de Chloé ser avec Pays une fresque sur

Robichaud en
l’identité en abordant le pou-
voir au féminin. Avec en ve-
dette Macha Grenon, Emily
L a prochaine saison du
théâtre La Licorne verra le
retour de François Archam-
en janvier Une mor t acciden-
telle, nouvelle proposition de
François Archambault, l’au-
ment au printemps la pièce
Pour réussir un poulet de Fa-
bien Cloutier. Parmi les autres
Baby-sitter.
Après J’aime Hydro à la ren-
trée d’automne 2016, La Licorne
ouverture au VanCamp et Nathalie Doum-
mar, l’intrigue se situe dans
bault et de Larr y Tremblay,
qui proposeront de nouvelles
teur de Tu te souviendras de
moi et de La société des loisirs,
productions à signaler, on note
Un vent se lève qui éparpille de
proposera en septembre Termi-
nus de l’auteur irlandais Mark
Festival de Québec un pays en crise indéterminé,
où des forces politiques, com-
pièces fort attendues.
La saison 2016-2017 du théâ-
dans une mise en scène de
Maxime Denommée. Égale-
Jean-Marc Dalpé, présenté en
novembre, une production du
O’Rowe, dans une mise en scène
de Michel Monty. En novembre
Après lancement au rendez- merciales et humanitaires tre montréalais présentera dès ment, Larry Tremblay, auteur Théâtre du Nouvel-Ontario et Denis Ber nard proposera
vous de Toronto, Pays de s’affrontent. À la distribution le 30 août J’aime Hydro, cette du texte fort remarqué et célé- du Centre national des arts. une pièce solo de l’auteur écos-
Chloé Robichaud assurera également : Yves Jacques, enquête citoyenne de Christine bré L’orangeraie, proposera en Notons également au prin- sais Douglas Maxwell, Des
l’ouverture du 6e Festival de Alexandre Landry, Serge Beaulieu et Annabel Soutar qui novembre la pièce Le garçon temps 2017 un œuvre de Flo- promesses, des promesses, mettant
cinéma de la ville de Québec, Houde, Sophie Faucher et avait été présentée au FTA. au visage disparu, mis en rence Longpré et Nicolas Mi- en vedette Micheline Bernard.
le 14 septembre prochain au Rémy Girard. Parmi les moments forts de scène par Benoit Vermeulen. chon, Sylvie aime Maurice, et
Palais Montcalm. La cinéaste Le Devoir la saison, on pourra découvrir La Licorne proposera égale- une autre de Catherine Léger, Le Devoir

Ordinateur HUV`YhhY 5ddUfY]`acV]`Y


 Enseignants et enseignantes,
enseignantes, jusq
jusqu’au
u’au 15
15 septembre,
septembre,
abonnez gratuitement
g atuitement v
gr vos
os étudiants aau
u De
Devoir
voir
o
numérique
numérique pour
pour une dur
durée
ée de 115
5 semaine
semainess
Le Devoir ˜˜:c cfai`Yj]fhiY``YYhjYfg]cbD8:
fai`Yj]fhiY``YYhjYfg]cbD8:
˜˜vX]h]cbhUV`YhhYW\UeiY^cif
X]h]cbhUV`YhhYW\UeiY^cif

numérique ˜˜5WWW‚g{%$$XiWcbhYbiXig]hYKYV
˜˜&)
W‚g{%$$XiWcbhYbiXig]hYKYV
)Ufh]W`Yg[fUhi]hgdUfac]gXUbg`YgUfW\]jYg
Ufh]W`Yg[fUhi]hgdUfac]gXUbg`YgUfW\]jYg

en classe ==bgWf]jYn!jcigX‚gaU]bhYbUbhUiledevoir.com/classe
bgWf]jYn!jcigX‚gaU]bhYbUbhUiledevoirr.com//classe
c