Vous êtes sur la page 1sur 3

LE

Riza Harani TEXTE DESCRIPTIF


Sujet Amène Exemple de sujet Amène

Le Koala

Il y a des millions d’années, les koalas vivaient dans le monde. On les


trouve dans les régions côtières de l'Australie méridionale et orientale,
d'Adélaïde à la partie sud de la péninsule du cap York.
Exemple de sujet posé
Sujet posé Le koala appelé aussi Paresseux australien, est
une espèce de marsupial arboricole herbivore endémique d'Australie et le
Présentez clairement le sujet du texte. seul représentant encore vivant de la famille des Phascolarctidés.

Sujet divisé Exemple de sujet divisé

Annoncez les aspects qui seront Dans ce texte, cela répondra à la question des caractéristiques du koala et
développés dans le texte. Dans cette de son lieu de vie.
partie de l’introduction, vous vous
trouverez à indiquer au lecteur le
plan que vous suivrez.
Développement : représente le corps du texte qui couvrira deux ou trois des paragraphes du travail. Chaque
paragraphe du développement traitera d’un aspect différent du sujet choisi et surtout, il faut les laisser dans le bon
ordre.
Aspect 1 Marqueurs de relation

Marqueur de relation : Chaque paragraphe doit Dans un premier temps, découvrez…


débuter par un marqueur de relation. Premièrement, …
Tout d’abord,…
Énoncé de l’aspect : La première phrase de chaque
paragraphe doit annoncer l’aspect traité. Exemple de développement d’un aspect (aspect
1)
Développement des idées : Tout ce qui suit la
première phrase doit décrire l’aspect traité.
Premièrement, le koala a des caractéristiques particulières,
il mesure entre 61 et 85 cm et pèse entre 4 et 14 kg. Sa
corpulence dépend de la région dans laquelle il vit. Dans les
zones froides, les koalas sont plus gros, tandis que dans les
endroits où il y a peu de pluie, ils sont plus petits. Le koala
ne possède pas de queue mais sa morphologie lui permet de
garder un bon équilibre quand il est sur les branches. Ses
quatre membres sont courts et terminés par 5 doigts munis
de griffes pointues, lui permettant de s’agripper facilement
aux arbres. Comme chez tous les marsupiaux, la femelle
possède une poche ventrale.
Aspect 2 Marqueurs de relation

Marqueur de relation : Chaque paragraphe doit Dans un deuxième temps, sachez que… Deuxièmement,…
débuter par un marqueur de relation. Ensuite,…

Énoncé de l’aspect : La première phrase de chaque Exemple de développement d’un aspect (aspect
paragraphe doit annoncer l’aspect traité.
2)
Développement des idées : Tout ce qui suit la
Deuxièmement, dans son lieu de vie, les koalas ne se
première phrase doit décrire l’aspect traité.
retrouvent qu’en Australie, sur les côtes Est et Sud. Ils
aiment les forêts humides et passent le plus clair de leur
temps dans les arbres. Cependant, lorsque les arbres sont
éloignés les uns des autres, ils peuvent se déplacer sur le
sol.

Conclusion : commence par un marqueur de relation soulignant la conclusion. Par la suite, il est important de
faire un rappel du sujet et un résumé des aspects présentés dans chaque paragraphe. Puis, l’on termine en
formulant une ouverture telle que : souhait, suggestion ou piste de réflexion.

Pour résumé, le koala était au départ très répandu en Australie. Chassé pour sa fourrure, sa population a
fortement diminué. La destruction de son habitat conduit aussi à sa perte. Il est aujourd’hui protégé et les
autorités l’ont réintroduit dans des espaces réservés pour qu’il puisse y vivre tranquillement.
LE TEXTE NARRATIF

Quand j’étais petite, je faisais souvent des choses bizarres. J’étais très méchante à ce
moment là, je volais des fruits dans le jardin de mon voisin, je criais toute la nuit dans ma
chambre, quelques fois, je dérangeais les élèves de ma maman dans la classe, au fait, elle était
professeur. Ma maman me disais toujours que j’étais gentille et mignone, mais les autres ne me
le disaient pas. Alors, je pensais et croyais toujours ce que ma maman me racontait.

Un jour, moi et ma famille avons visité mes grands-parents à Tanah Karo, Sumatera
Utara. J’étais très excitée de les rencontrer. La nuit, quelque chose est arrivée, à l’instant, je me
suis enfuite de chez eux. Dans ma tête, je ne savais pas ce qui se passait avec moi. J’étais fachée
parce que ma grand-mère m’avait grondé. Quand j’étais dehors, il faisait mauvais. À ce moment
là, je me sentais coupable de faire ça. J’étais ridicule et ça aussi me rendait timide. À la fin,
quand ma famille m'a trouvée, je pleurais en embrassant ma maman.