Vous êtes sur la page 1sur 6

LE DÉCRIRE AU PASSÉ :

l’imparfait
COMPRÉHENSION ORALE : L’imparfait I

1. Écoute l’audio « Unité 3 L'imparfait - 6 mai AUDIO A » et complète les trous.

A. Quel genre d’enfant étiez-vous ?

Un journaliste pose des questions à une écrivaine. Elle raconte son enfance.

JOURNALISTE : Quel genre d’enfant ___________-vous ?

ÉCRIVAINE : J’étais très calme et très curieuse.

JOURNALISTE : Comment passiez-vous votre _________ ____________ ?

ÉCRIVAINE : Enfant, je sortais peu de chez moi. Je jouais avec mes frères et sœurs et
nous passions les mercredis et les dimanches tranquillement _______________
________________. Parfois on allait au cinéma en famille, mais c’était très rare.

JOURNALISTE : Vous n’aviez pas d’amis ?

ÉCRIVAINE : Si bien sûr, j’avais des ____________ de classe, mais ils ne venaient
jamais à la maison.

JOURNALISTE : Vous pratiquiez un sport ?

ÉCRIVAINE : Je faisais de l’équitation tous les mercredis après-midi. J’adorais ça.

JOURNALISTE : Jouiez-vous d’un instrument ?

ÉCRIVAINE : Oui, je jouais du violon. D’ailleurs, __________ ___________ aussi


jouaient du violon.

JOURNALISTE : Où passiez-vous vos vacances ?

ÉCRIVAINE : Alors, chaque année, mes parents nous emmenaient en Bretagne près
de Saint-Malo. Mon oncle avait une _____________ _____________ là-bas.
LE DÉCRIRE AU PASSÉ :
l’imparfait
J’adorais cet endroit. On pouvait aller à la mer tous les jours.
LE DÉCRIRE AU PASSÉ :
l’imparfait
COMPRÉHENSION ÉCRITE : L’imparfait I

2. Quel était le caractère de l’écrivaine ?


Elle était ________________________________________.

3. Comment passait-elle ses dimanches ?


Elle les passait ________________________________________.

4. Faisait-elle du sport ?
Oui, elle faisait ________________________________________.

5. Jouait-elle d’un instrument de musique ?


Oui, elle jouait ________________________________________.

6. Réponds VRAI ou FAUX :


VRAI FAUX
1. L’ écrivaine n’avait pas d’ami.
2. Elle allait souvent au cinéma.
3. Elle n’aimait pas le sport.
4. Elle passait ses vacances dans une région de
l’ouest de la France.

B. La maison de mon oncle

JOURNALISTE : Vous pourriez me parler de la maison de votre oncle ?

ÉCRIVAINE : Oui, elle était grande. Il y avait cinq ou six chambres. La salle à
manger était gigantesque. On faisait des repas incroyables. Mon oncle invitait toujours
des tas d’amis qui apportaient tous un petit quelque chose à manger et à la fin, ça
faisait un grand repas. Ils appelaient ça « la compotatio », mais je ne suis pas certaine
que le terme existe vraiment…

JOURNALISTE : Est-ce qu’il y avait un jardin ?

ÉCRIVAINE Paradoxalement, le jardin n’était pas à l’échelle de la maison. Il était


minuscule, presque ridicule comparé à cette immense demeure. Mais cela n’avait pas
d’importance, nous étions toujours à la mer car la maison était située à deux pas de la
LE DÉCRIRE AU PASSÉ :
l’imparfait
plage.
LE DÉCRIRE AU PASSÉ :
l’imparfait
GRAMMAIRE : L’imparfait

7. Tu vas étudier l’IMPARFAIT.


Souligne dans les deux textes les verbes qui sont à l’imparfait.

SINGULIER : Je……….ais Tu…….ais Il……….ait


PLURIEL : Nous……….ions Vous……….iez Ils……….aient

8. Lis à nouveau les textes A et B.


a) Dans le texte A « Quel genre d’enfant étiez-vous ? »…

on parle de l’avenir

on décrit une personne du passé

on parle des habitudes passés

on décrit un endroit de notre passé

b) Dans le texte B « La maison de mon oncle »…

on parle de l’avenir

on décrit une personne du passé

on parle des habitudes passés

on décrit un endroit de notre passé

9. Corrige les ERREURS. Parfois on a utilisé une mauvaise terminaison.

1.Avant, ils n’étaient pas très forts.

2. Avant, tu ne prenait pas beaucoup de vacances.

3.Avant, elles ne buvent pas de soda.

4.Avant, il ne faisions pas ses devoirs en rentrant.

5.Avant, je ne lisais pas le journal le matin.

6.Avant, ils n’avaient pas de temps pour eux.


LE DÉCRIRE AU PASSÉ :
l’imparfait
7.Avant, tu ne venais pas au bureau à pied.

8.Avant, vous ne disions pas bonjour à vos voisins.

Vous aimerez peut-être aussi