L’Edito du RDJ

Un exemple de démocratie
Entre la fin du mois dernier et début décembre, nous avons mis en place un réel travail d’équipe pour constituer le livre blanc des Jeunes Populaires. Dans un premier temps, vous avez tous pu émettre vos propositions qui ont ensuite été soumises à vos votes. L’intérêt que vous avez porté à cette initiative ne peut que nous laisser penser que nous sommes sur la bonne voie pour gagner les élections cantonales. Différents candidats et le Président Bernard Bonne s’intéressent de près à ces propositions et vont essayer d’en intégrer à leurs programmes. Petit à petit, les candidats partent en campagne. A Montbrison, Feurs, Saint-Etienne ou encore Saint-Chamond, tous les candidats que j’ai rencontrés sont prêts. Ils ont tous la soif de vaincre, et ne veulent certainement pas que le

Conseil Général bascule à gauche. La gestion dont les socialistes font preuve dans d’autres départements ou dans nos villes et notre région, ne doit pas nous induire en erreur. Et pour cela, nous, Jeunes Populaires, nous devons être présents sur le terrain. Nous devons aller à la rencontre des citoyens, et leur expliquer les compétences du Conseil Général, ce que la droite a fait, et ce que feront nos futurs élus. Ce travail de terrain, nous devons le faire autour de nos candidats. Nous devons au plus vite rejoindre les équipes de campagne, et apporter nos compétences aux candidats. Nous avons tous des qualités qui serviront les candidats. Les candidats attendent les jeunes dans leurs équipes. Il ne vous reste plus qu’à oser franchir la porte d’une réunion et vous laisser prendre par la passion. Et ensemble, aux côtés des Jeunes Pour la France, des Jeunes Radicaux, des Jeunes Centristes et des Jeunes Démocrates, nous garantirons un meilleur avenir pour

la Loire que celui préparé par les socialistes. 4 mois d’actions se terminent par cette newsletter, et ce n’est pas fini. De gros événements sont en préparation pour la rentrée. Ne ratez pas le rendez-vous ! A titre indicatif, les adhésions à l’UMP sont valables de janvier à décembre. Vous serez donc sollicités au mois de janvier pour vous réengager pour faire gagner la France. Le Gouvernement et le Président ont besoin de vous, ne les décevez pas ! Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter au nom de tout le bureau départemental, de joyeuses fêtes de fin d’année, ainsi qu’un bon courage à tous ceux qui révisent pendant ces vacances. Clément Lacassagne RDJ de la Loire

Un nouveau Secrétaire Général Le Conseil National de l’UMP Les cantonales à Saint-Chamond

2 2 3

Jean-Pierre Gay, Portrait Alerte rouge La caricature du mois

3 4 4

Quentin Bataillon RDJA Un mois d’action L’actu du mouvement

5 5 5

Un nouveau secrétaire Général pour l’UMP

Conseil National de l’UMP: François Fillon était aux côtés de Jean-François Copé pour ce Conseil National.

Image: lemouvementpopulaire.fr

Comme nous le savons tous, Jean-François Copé a été nommé secrétaire général de l’UMP à la suite de la nomination de Xavier Bertrand en tant que ministre du Travail. Nous avons donc décidé de vous présenter un peu plus M. le secrétaire général : Sur son site Internet, il commence par «Je suis né le 5 mai 1964 à BoulogneBillancourt, dans les Hauts-de-Seine. De par mes parents, originaires de Roumanie pour mon père et d’Algérie pour ma mère, je suis moi aussi, comme Nicolas Sarkozy l’a si bien exprimé le 14 janvier 2007, un « petit Français de sang mêlé ».» Maire de Meaux depuis 1995, il fait la même année, son entrée à l’Assemblée Nationale. Cependant, il n’y restera que 2 ans, la dissolution de l’Assemblée, puis une triangulaire défavorable lui auront coûté sa place. En 2002, il est appelé au Gouvernement à la suite de l’élection de Jacques Chirac. En 2007, suite à l’élection de Nicolas Sarkozy, ce n’est pas un poste ministériel que le nouveau Président va lui proposer, mais la Présidence du groupe UMP à l’Assemblée Nationale. Un nouveau défi pour Jean-François Copé. Renforcé par la révision de la Constitution en 2008, le nouveau Parlement va prendre une place primordiale dans les institutions de la République, et va mettre à l’honneur Jean-François Copé. En 2010, suite à l’annonce du remaniement par le Président de la République, Jean-François Copé annonce qu’il a fait une offre de service à Nicolas Sarkozy, pour diriger l’UMP. Ce sera chose faite en novembre. Fort de son dynamisme et d’une équipe regroupée autour de son Think-Tank «Génération France», Jean-François Copé veut une levée de masse en vue de la Présidentielle de 2012. Si les médias l’ont parfois annoncé comme un ennemi de Nicolas Sarkozy, le nouveau secrétaire Général de l’UMP souhaite réellement la réélection du Président actuel, et va mettre en place le parti majoritaire pour emporter cette échéance majeure.

« Etape importante » pour renforcer la mobilisation de la famille UMP dans la perspective de la Présidentielle 2012, le Conseil national du 11 décembre a été l’occasion pour François Fillon, le Premier ministre de mesurer le prix de la fidélité de chacun des membres du parti. « Etre un élu, un militant de l’UMP en ce début de siècle, cela tient d’une bataille permanente », souligne le chef du Gouvernement. « Il faut défendre l’unité nationale sans verser dans la peur du monde, protéger nos concitoyens, nos emplois, nos solidarités sans céder à la démagogie ». Tout comme Jean-François Copé et la nouvelle équipe dirigeante de l’UMP à qui il apporte son « appui le plus résolu », François Fillon veut faire de 2011 une année utile pour la France, axée sur la poursuite des réformes (fiscale, justice, dépendance) dans un contexte de « bataille pour la croissance ».
Lire la suite

«Pour préparer 2012 et faire gagner notre famille politique, je propose au
Président de la République de prendre la tête de l’UMP. Avec la confiance de Nicolas Sarkozy, le bureau politique du parti me confie le secrétariat général de notre mouvement. C’est un nouveau défi que je relève en souhaitant mobiliser le plus largement les militants et les sympathisants de la droite et du centre. Ensemble, nous voulons construire un projet ambitieux pour notre pays et regagner la confiance des Français.»

Jean-François Copé

Elections cantonales - Saint-Chamond

Portrait Jean-Pierre GAY

A Saint-Chamond, deux cantons sont renouvelables. Le Nord et le Sud. Dans le Nord, François Rochebloine (Nouveau Centre) sera le candidat de la droite et du centre (UPL) et Jean-Pierre Gay, le candidat du canton Sud.

Né le 14 Février 1950 à Saint-Chamond, JeanPierre GAY s’y est marié et y a élevé ses 4 enfants. Il s’est rapidement impliqué au sein de   l’entreprise familiale de Pompes Funèbres dirigée «Le 20 mars 2011, je me présenterai aux suffrages des électeurs du par son père. A l’exception de 13 mois de canton de Saint-Chamond Sud et de la Valla en Gier avec ma suppléante service militaire qu’il effectua dans les services Catherine MOIROUD afin de défendre au Conseil Général de la Loire de Transmission à Agen, Jean-Pierre GAY a été les intérêts de notre territoire et de ses habitants. toujours été fidèle à cette entreprise, consacrant beaucoup de temps à son métier et veillant à être Ce canton de Saint-Chamond Sud et de la Valla en Gier, je le connais en permanence disponible et dévoué pour toutes bien. J’y ai mes racines et j’y suis, comme toutes celles et tous ceux qui y celles et tous ceux qui ont fait appel à ses vivent, profondément attaché. services. D’abord pour y avoir construit ma maison, fondé mon foyer, et pour y avoir vu grandir mes quatre enfants. Puis aussi pour l’avoir sillonné sans relâche depuis de nombreuses années avec la volonté d’aller à la rencontre de ses habitants et de répondre à leurs attentes en tant qu’élu ou responsable associatif. Particulièrement concerné par tous les sujets de citoyenneté, Jean-Pierre GAY anime enfin le Club de Réflexion Saint-Chamond Loire Rhône Alpes, un club de débats et d’échanges ouverts à toutes les sensibilités politiques où sont abordés différentes thématiques touchant au quotidien des Saint-Chamonais de naissance et Couramiaud par passion, je suis présent Ligériens  et à l’avenir de notre département depuis toujours aux côtés et à l’écoute de mes concitoyens, au plus près comme les problèmes d’insécurité ou bien la de leurs préoccupations et de leurs espérances, et ils sont nombreux à modernisation des transports. connaitre la sincérité de mes convictions ainsi que ma détermination à aller jusqu’au bout de mes engagements, quelles que soient l’adversité et Totalement investi dans la vie citoyenne et la difficulté des épreuves. économique de sa cité, Jean-Pierre GAY a ainsi choisi de défendre avec conviction et sincérité ses Conscient et solidaire des besoins de mon canton et de ses habitants, je valeurs et ses choix de société au sein de l’UMP, suis résolu à faire entendre et respecter leur voix au Conseil Général de un mouvement où il peut pleinement exprimer ses la Loire tout en demeurant leur interlocuteur privilégié. Et c’est avec une idées et ses espérances pour la France. ambition forte pour notre territoire que je veux aujourd’hui m’engager à leur service au sein du département. Successivement Adjoint au personnel puis conseiller municipal de la ville de Saint-Chamond Avec eux, je veux construire un canton qui va compter pour tous ses sous deux mandats consécutifs, Jean-Pierre GAY habitants, un canton où il fera bon vivre, travailler et entreprendre, un n’a jamais failli à ses convictions humanistes et il canton fort dans son département, qui offrira la même chance à tous en a toujours démontré sa grande disponibilité et ne cédant rien sur les droits de chacun d’entre nous à vivre bien à tout son sens de l’écoute vis-à-vis des Saintâge de sa vie. Chamonais, cherchant en toute circonstance à trouver une solution aux problèmes qui lui étaient Rassemblés, nous saurons donner à notre territoire toute sa place dans la exposés. Loire. Homme de projets, fidèle à ses convictions et Cela passera par un vrai courage politique, une volonté forte et un résolu à œuvrer pour le bien collectif, c’est dans dynamisme à toute épreuve. J’y suis absolument préparé et, pour faire le même esprit d’écoute, de dialogue et de avancer notre canton, je saurai défendre sans faiblir les intérêts des rassemblement que Jean-Pierre GAY inscrit Saint-Chamonais et des Vallauds sur tous les sujets qui touchent à leur vie aujourd’hui sa démarche au service des habitants quotidienne. du canton sud de Saint-Chamond et de la Valla en Gier en leur proposant sa candidature dans le Si vous aussi, vous souhaitez contribuer avec l’Union Pour la Loire à la cadre des élections cantonales de 2011. mise en œuvre d’un nouveau Pacte pour tous les Ligériens, un Pacte fort pour un département attractif, harmonieux, dynamique et encore plus solidaire, rejoignez-nous !»

AGISSONS,  ENSEMBLE  POUR  TOUS,  AU  COEUR  DE  NOTRE   CANTON  !
JEAN-PIERRE GAY CATHERINE MOIROUD

Alerte rouge dans la 4° circonscription !

Les élections municipales de 2008, ont permis aux partis de gauche de prendre leur revanche sur les élections de 2001. Mais de nombreux électeurs de droite ne sont pas allés voter en 2008, le taux d'abstention s'élevait à 35% au second tour. C'est alors que beaucoup ont perdu confiance en la droite, et ont suivi peu à peu les élus de gauche. Notre rôle aujourd'hui, dans la 4ème circonscription, est de récupérer ces électeurs, de leur redonner confiance et de leur prouver l'utopisme qui règne chez les élus communistes. Le programme de Marc Petit, maire de Firminy, et de sa liste «Ensemble pour Firminy», lors de la campagne de 2008, prônait toujours un peu plus de social et moins, voir plus du tout, de capitalisme. Un élu sans réel projet, dénonçant toutes réformes, toutes avancées gouvernementales. De même pour Christophe Faverjon, maire communiste de la commune d'Unieux qui, en décembre, soit deux mois après le projet de loi, dénonce encore la réforme des retraites, qualifiant d'aberration le fait de travailler plus longtemps, et mettant en avant seulement la répartition des richesses. A cause de la vague communiste de 2008, les populations ne sont plus informées correctement et suivent leurs élus, tels les sauveurs de l'humanité, pouvant amener dangereusement tous les électeurs contre le gouvernement. La vallée rouge ne peut revenir. Si on critique volontiers le Front National comme étant un parti dangereux, le Parti Communiste reste un parti assombri par l'histoire, et qui n'a jamais su évoluer.

Les élus de ce parti extrémiste sont déconnectés des attentes des citoyens, et les électeurs nous le confirment chaque fois que nous sommes sur le terrain. Je m'engage, en tant que déléguée jeunes de la 4ème circonscription, à maintenir la lutte contre le communisme en reconduisant les électeurs de droite vers les urnes. Pour cela, je compte sur les militants pour qu'ils s'investissent au maximum dans tous les cantons de la circonscription. Les ligériens doivent savoir et comprendre les dangers du communisme dans notre pays. Alice CANIVET Déléguée des Jeunes Populaires de la 4° circonscription Lire aussi: Pour voter, inscrivez-vous!

Un mois d’action :
2 décembre: Remise du Livre Blanc des Jeunes Populaires de la Loire au Président du Conseil Général et aux différents candidats de l’Union Pour la Loire. http://jeunesump42.fr/?p=531 4 décembre: Tractage autour d’un jeune candidat stéphanois pour les élections cantonales: Gaël Perdriau. 9 décembre: Présentation des candidats stéphanois au Ninkasi. Toutes les forces politiques regroupées autour de l’UPL étaient présentes. Plus de 150 personnes ont assisté à cet événement. 11 décembre: Premier Conseil National de l’UMP à Paris autour de notre nouveau Secrétaire Général: Jean-François Copé. Tractage autour de Gaël Perdriau pour les cantonales. 14 décembre: Parebriseage avec la nouvelle campagne des accroche-portes sur le parking du site Tréfilerie de l’Université Jean Monnet.

Devenez populaires,
Rejoignez le mouvement! Adhérez!
Les adhésions à l’UMP et aux Jeunes Populaires fonctionnent sur l’année civile. Lorsque vous avez entre 16 et 30 ans, et que vous adhérez à l’UMP, vous êtes automatiquement adhérents aux Jeunes Populaires. Pensez à renouveler dès le mois de janvier!

Une page sur Facebook
Nous avons désormais lancé notre page sur Facebook afin que vous puissiez suivre l’actualité et la partager avec tous vos amis. Rejoignez-nous!

En 2011:
De nombreuses réunions sont en préparation pour l’année 2011. Il y aura une réunion par mois entre janvier et mai, dans chacune des circonscriptions, avec des thèmes et des intervenants divers. Nous continuerons notre implication dans la campagne des cantonales.

JEUNES POPULAIRES DE LA LOIRE 11 RUE DE LA RÉPUBLIQUE 42000 SAINT-ETIENNE TÉL: 04 77 41 56 07 RESPONSABLE DE LA NEWSLETTER NICOLAS GROUSSON
Newsletter numéro 3: Décembre 2010

Quentin Bataillon nommé RDJA.
Le Bureau National de ce vendredi 10 décembre a nommé Quentin Bataillon Responsable Départemental Adjoint des Jeunes Populaires de la Loire. Il épaulera donc Clément Lacassagne dans la conduite des Jeunes Populaires dans les différentes actions qui mèneront aux victoires en 2011 et en 2012.

Rejoignez nous sur les réseaux sociaux :

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful