Vous êtes sur la page 1sur 2

LA GRANDE PRIERE MAJEURE DE BELKIS ET DE SALOMON

Ô Seigneur !
Ecoute-moi !
Seigneur l’Eternel, Seigneur l’Infini,
Seigneur l’Unique !
Dieu de force, Dieu de Justice, Dieu d’Amour.
Aide-moi,

Toi qui es Flamme ! Toi qui es Feu ! Toi qui es Lumière !


Protège-moi !
Je crois en toi, Substance spirituelle et éternelle, Etre Parfait, ingénéré,
immuable, qui est sans commencement, sans milieu et sans fin et qui
s’engendre éternellement soi-même !
Je crois en toi, Architecte sublime, qui, par l’effet de Ta volonté, a tiré du
Néant ce splendide Univers !
Je crois en Toi, Axe et Pôle du Cosmos, Infini, Eternel, Incréé, Phallus érigé,
Sperme Fécondant, Matrice Frutescente !
Je crois en Toi, cause originelle et permanente de toute chose dont la Droite
crée pour détruire et dont la Gauche détruit pour créer !
Je crois en Toi, Ame et Stabilisateur des Mondes, dont la Divine providence
règle le jeu constant de la Nature et en entretient la vie !
Je crois en Toi, Appui et Moteur Universel dont l’action va de l’infinitésimal
Atome à la planète suspendue dans l’Ether !
Je crois en Toi, Seigneur, Seigneur des Etres et des Non-être et des
Eternités des Trois Mondes, Père et Mère de toutes les créatures que ta
prévoyante sollicitude a pourvues d’une organisation et d’un instinct
conforme à leur fin et marqué au coin de la plus admirable sagesse !

Je crois en Toi, source inépuisable de vie et d’intelligence qui a bien voulu


donner à l’homme la Raison, cette parcelle de Toi-même, qui lui permet, Ô
Invisible ! de Te voir partout ;

Ô impalpable ! de Te sentir en tous lieux ;


Ô muet ! de reconnaître Ta voix dans la grandiose Harmonie de l’Univers !
Car, Ô Seigneur !
Quoique Tu ne sois rien, Tu es Tout :
Tout ce qui a été, et Tout ce qui n’a jamais été … Tout ce qui est, et Tout ce
qui n’est pas, Tout ce qui sera, et Tout ce qui ne sera jamais !
Tu es la Vie et Tu es la Mort !
Tu es le vide et Tu es le Plein !
Tu es l’Obscurité et Tu es la Lumière !
Tu es le Silence et Tu es le Bruit !

On te trouve au-dedans et au-dehors, au-dessus et au-dessous, au centre et


à la périphérie.

Tu enveloppes l’Infini et l’Infini est rempli de Toi !


Tu embrasses et contiens le Tout, car Tout est tiré de Ton essence – et ainsi
Tout est en Toi : le Passé, le Présent, le Futur.
Tu es le Tout qui est Un, l’Un qui est Tout, termes qui se résument en un
seul mot.

Et ce mot ne se trouve que dans le Silence ….