Vous êtes sur la page 1sur 20

La gestion du risque de change

 Supervisé par : Mr. Ahrouch  Réalisé par : Belgounche Mariam


Abaeshak Hajar

Master spécialisé 1 : F2MR


Le Plan :

 Introduction

 Chapitre 1 : Généralités sur le risque de change


• Définition du taux de change
• Les déterminants du taux de change
• Définition du risque de change
• Les types du risque de change
• Exposition au risque de change

 Chapitre 2 : La démarche d’une stratégie de couverture


• L’identification du risque de change
• Evaluation du risque,
• le choix de la stratégie
• Les techniques de gestion du risque de change

 Conclusion
Introduction :

L’internationalisation des activités de l’entreprise à des incidences diverses


sur les flux de trésorerie liés aux différents cycles d’opération. Une
entreprise qui exporte ou qui importe subit un nouveau type de risque, le
risque de change, dans la mesure ou les flux de trésorerie induits par ces
opérations sont libellées dans une monnaie étrangère, dont la valeur
exprimée en monnaie nationale fluctue avec le temps.
Chapitre 1 : Généralités sur le risque de change

1). La définition du taux de change :

Le taux de change d'une devise correspond à la valeur de cette


monnaie par rapport à une autre monnaie. Il s’agit du taux de
conversion d’une monnaie dans une autre. On parle aussi de "parité
d'une monnaie".

EUR/GBP = 0,8250/0,8252
Chapitre 1 : Généralités sur le risque de change

2). Les déterminants du taux de change :

 Le marché de change : C’est un marché sur lequel s’effectuent


des transactions sur les devises (les monnaies étrangères) et où
interviennent principalement des entreprises, des banques et les
autorités monétaires (les banques centrales)
Chapitre 1 : Généralités sur le risque de change

 Le régime de change :

a) Régime de change fixe : la banque centrale peut intervenir


activement sur le marché de change pour maintenir l’équilibre
entre l’offre et la demande
b) Régime de change flottant : ce système se caractérise par la liberté
laissée au marché des changes de déterminer le cours des
monnaies les unes par rapport aux autres.
c) Flottement géré : dans lequel la banque centrale guide l’évolution
du taux de change.
Chapitre 1 : Généralités sur le risque de change

 La balance des transactions courantes :

Qui regroupent principalement les exportations et les importations de


biens. Un pays ayant une balance déficitaire c’est-à-dire ses
importations excède ses exportations. La valeur de sa monnaie devrait
baisser et vice versa.
Chapitre 1 : Généralités sur le risque de change

 L’inflation :

Généralement dans un pays où il y’a une forte inflation, il faut donc de


plus en plus de monnaie nationale pour acheter un produit que ce soit
nationale ou étranger.
Chapitre 1 : Généralités sur le risque de change

3). Définition du risque de change :

 Le risque de change désigne l’incertitude quant au taux de change


d’une monnaie par rapport à une autre. Il s’agit du risque qui pèse
sur la valeur d’une devise par rapport à une autre du fait de la
variation future du taux de change.

 En d’autres termes « Le risque de change est le risque de perte lié


aux fluctuations des cours de monnaie ». Il est supporté par les
participants en position de change.
Chapitre 1 : Généralités sur le risque de change

Les participants dans la position de change sont :

 Pour un importateur : risque d’une appréciation de la devise


étrangère

 Pour un exportateur : risque d’une dépréciation de la devise


étrangère
Chapitre 1 : Généralités sur le risque de change

4). Les types du risque de change :

 Risque de transaction est un risque qui naît du fait que des coûts ou des cash-
flows futurs soient libellés en devises étrangères

 Le risque de change de conversion appelé également Risque de


traduction comptable concerne le bilan de l’entreprise. Il résulte de la
consolidation des états financiers qui impliquent des actifs et des passifs libellés
en devises étrangères. Les entreprises multinationales qui détiennent des actifs à
long terme à l’étranger (filiales, titres de participations…) sont les plus
concernées par le risque de change comptable.

 Le risque de change économique est présent lorsqu’une entreprise devient


moins compétitive versus ses compétiteurs étrangers advenant un mouvement à
la hausse de sa devise locale.
Chapitre 1 : Généralités sur le risque de change

5). L’exposition au risque de change :

 Donc le risque de change concerne au premier chef les entreprises qui


travaillent à l’international. En effet :

 Les fluctuations du taux de change au cours des délais de paiement peuvent affecter le
montant des factures (risque de transaction).

 La variation du taux de change d'une « paire » peut avoir un impact sur la compétitivité
des produits d'une entreprise.

 Le risque de change concerne aussi les investisseurs financiers.


Chapitre 2 :La démarche d’une stratégie de
couverture

1) L’identification du risque de change

l’dentification consiste à recenser toutes les parties exposées au


risque. Dans cette optique, l’entreprise doit établir une liste
contenant ses opérations en devises, selon un échéancier détaillé
par couple de devises concernées et par date de règlement.
2) Evaluation du risque,

 du montant de la transaction : plus le montant est


important, plus le risque de pertes potentielles est élevé

 de la devise considérée : Plus la devise est « exotique »,


plus le risque de pertes potentielles est élevé

 du terme du contrat : Plus l’échéance du contrat est


éloignée, plus il est difficile d’évaluer le risque
3) le choix de la stratégie
 La non couverture
On choisit de ne pas agir et on accepte les risques de change.
On adopte alors une attitude potentiellement risquée. Pour une
entreprise,
 La couverture sélective
On adopte ici une politique qui détermine quand et comment
couvrir le risque de change.
 La couverture systémique
Elle consiste à se couvrir automatiquement dès qu’apparaît un
engagement ou un avoir en Devises
Les techniques de gestion du risque de change

 Le change au comptant «SPOT » :

Le change au comptant est un accord d’achat ou de vente des


devises contre le dirham à un Cour définie en fonction des
conditions du marché. Une opération de change SPOT consiste à
échanger immédiatement des devises contre dirham à un cours
déterminé en fonction du marché. Le dénouement des
transactions au comptant s’opère deux jours ouvrables après leur
conclusion.
Les techniques de gestion du risque de change

 Le change à terme « FORWARD »

Le change à terme est une solution destinée à éliminer le risque


de change dés la conclusion du contrat commercial ou financier.
C’est un outil de couverture très adapté si on anticipe une
évolution défavorable des cours de devises La période de
couverture est de trois jours à un an
Les techniques de gestion du risque de change

 Les options de change :

C’est un contrat qui confère à son acquéreur le droit, et non


l’obligation, d’acheter ou de vendre un montant déterminé de
devises à un cours fixé, appelé prix d’exercice à une certaine
Conclusion :

Plusieurs entreprises sont intimidées par le risque de change et évitent


le commerce international pour ne pas avoir à y faire face. Or, il existe
plusieurs stratégies et produits pour se prémunir contre le risque de
change.
Le risque de change ne devrait donc pas être un obstacle au commerce
international.

Vous aimerez peut-être aussi