Vous êtes sur la page 1sur 8

Département Génie Mécanique

TP Circuit Electrique

Dipôles Passifs Dans Le Circuit


En Courant Alternatif Sinusoïdal

Elaboré Par : BOUSSAA Nourchene


CHEBBI Ryhab

Classe : 2AGM3 groupe 1


Année Universitaire 2019-2020

I. But de TP 
Le but de ce TP est l’étude expérimentale des dipôles passifs en courant
alternatif sinusoïdal, l'étude des caractéristiques d’entrée fréquentielles et la
détermination des paramètres des schémas équivalents série et parallèles.

II. Manipulations :

1/

Fixer U =3V :

Avant de commencer la réalisation du


montage, il faut s’assurer tout d’abord que
la tension d’alimentation est fixée à 3V.
Alors on réaliser le circuit suivant, on varie
la tension du GBF jusqu’à lire sur le
multimètre 3 V.

2/ Réaliser le montage suivant 

Avec : f =100 Hz

R 7=10Ω
osc
P
Determiner Nature du dipole utilisé :
Pour déterminer la nature de circuit (inductif ou capacitif ) on observe l’allure
des courbes ) à l’aide d’un oscilloscope .

On constate sur l’oscilloscope que la courbe de la tension u(t ) est en avance de


phase par rapport à la courbe de l’intensité (t) .

Le dipôle est donc inductif.

Détermination du déphasage :

Déphasage Φ=360∗Δt / T =360∗Δt∗f ¿ 360∗1∗10−3∗100Φ=36 ᵒ

Avec Φ : déphasage.


f : fréquence.

Δt   : le temps entre deux sommets consécutifs.

Détermination expérimental des impédances complexes et les


paramètres R L :

On a La tension aux bornes de R7 : U mes =0.5 V

et on a Φ=36 ᵒ

On sait que :

ź 1=R L + j X L Avec X L =Lw et w=2 πf

w=200 π rad /s .

Req =|Z 1|cos (Φ) .

X L =|Z1|sin(Φ ).

|Z 1|=U / I .
I eff =U mes /R ¿ 0.5/10

¿ 0.05 A

|Z 1|=U / I eff |Z 1|=3/0.05=60 Ω

D ’ où : Req =|Z 1| cosΦ=48.541 Ω

→ R L =Req −R7 =38.541Ω .

Et X L =|Z 1| sinΦ=35.267 Ω

D’où Z1 =R L − j X L

Z1 =38.541 – j 35.267

On en déduit les caractéristiques du dipôle Z1  :


X L =L ω=¿ L= X L /2 π f =35.267 /2 π∗100=0.056 H

L=0.056 H

Schéma équivalent en série :


3/ fréquence de coupure :

La fréquence de coupure est lorsque ℑ(Z )=R é el(Z )

Circuit Inductif donc f c =Req/2 πL d’où f c =48.541/2 π∗0.056

f c =137.956 Hz

4/ Dipôle considéré comme pratiquement résistif :


R L >3 X L donc R L >3∗2 π f 1 L
d’où f 1< R L /6 π∗L=36.512 Hz

Dipôle considéré comme pratiquement résistif : f 1< 36.512 Hz

Dipôle considéré comme pratiquement réactif :


X L >3 R L donc 2 π f 1 L>3 R L

d’où f 1> 3 R L /2 πL=328.607 Hz

Dipôle considéré comme pratiquement réactif : f 1> 328.607 Hz

6/
Valeurs Mesurées Valeurs calculées d’après les résultats de
mesures
f (Hz) W ( s−1) U mes (V ) Φ tot (ᵒ) I (A ) Ztot ( Ω) R L ( Ω) X L ( Ω) Z1 ( Ω) Φ (ᵒ)

50 314.159 0.682 18 0.0682 43.98 31.82 13.59 34.664 23.12


100 628.318 0.594 28.8 0.0594 50.505 34.257 24.330 42.017 35.383
200 1256.637 0.431 43.2 0.0431 69.605 40.772 47.678 62.733 49.464
400 2513.27 0.249 63.36 0.0249 120.481 44.021 107.690 115.39 67.766
600 3769.91 0.173 69.12 0.0163 184.049 55.597 171.96 180.72 72.083
800 5026.54 0.134 74.88 0.0134 223.880 36.41 220.899 223.879 80.64

7/

z = f(f)
250

200

150
𝑍 (𝛺)

100

𝛷 = f(f)
50
90

80
0
70 0 100 200 300 400 500 600 700 800 900
𝑓 (𝐻𝑧)
60

50
𝛷(ᵒ)

40

30

20

10

0
0 100 200 300 400 500 600 700 800 900
𝑓 (𝐻𝑧)
8/
D’après les caractéristiques obtenues, la fréquence de coupure est :
f c =¿ 185 Hz
Et d’après la mesure on a f c =137.956 Hz

10/
on a : U =3V =3 e j 0
XL
Φ=arctg ( )
RL
=28.8 ᵒ U Uz

R 7=10Ω
I =0.0594 A

D’ou le diagramme vectoriel : U7

RL I XLI

Puissance active=P=R I 2=U I cos Φ=¿ 5.132 w

Puissance r é active=Q= X L I 2=0.125 w

Vous aimerez peut-être aussi