Vous êtes sur la page 1sur 61

comI 5,OO€

'. -:Lj, tt -*
il-mXTRtttfilffi
ï ?
Gâmmo SÈCOu Modul€ D€mêtlanl d Ôcn.6

ffiià
d .le I'E $, uns c€tl€ o r'->
> Modôfi 6éri€ radio synlhélisé 'jà,/
â p6ntr dê volr€ microcontrôtêutou
5 c€nau)( - Uùlisalion uhra€impl€ dun modul€PICBÀSICo! CUBLOC
> Modul€s émêliêulÈ / roc€pteuF vrâ dês ordr6s séies lrès srmolG (ni
o et iransê€ivêr bande élroal6 v€àux loqquês o. 5 vc.) .... ..... .. .. 67,00 €
Féqu.: 433 MHz - Ponéê 7oo m cF-col,ldenrhu€Dou.6nôcF".... 67,00€
I I So.de à connexion USA pour PC combinànl l€s
lôrrlim 1 v(È (1 G Ects. 10 t li. > Modul€s éh6ileùrs / ré.,opl€uB
mode .éoétilô. cre , de
{FFT) d€ €l.l€ bânde él.otl€
( R ê r 'P s 4 o M l o ) . . . . . . .

2l Modàlo aùx lonclions similaircs mais livré €n


291 € F.r&u.r 433 MHz - Poné€ 700 m

porlé€+dê3rironèlfcs
îis"mî$$ii'ff*:#Jlr
9
dê m.t vinud @ur Windows" g8r'xP.
ll Siatl€rkr pout dévêloppem€nlsur
niÉrmntt6leuB PIC'". Ptoorahdaleùr USB In-
tÉùi€r âvêc 2 voies (20 M Ech/s€c. 12 bllt ntod€ Dh.:24x 16ôm Modul€lsns êâblêl 27,9i, € iéorÉ. suDoonsooû PIC 0. ia. 20, 28 el l|l, be
réDétitil)€l un€ sonie laisânl otiic€ d€ L s c â b l eU S B s ô u | . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
. .'.0. .0. .€. . .h;s rvè âvæ PIc16FBn emolac€m6ntsDolr
(Réi.:OSMI2).... ....266 € âlticheuc LcD 2 x 16 et âllichsur Lco graphique
128 | 64 (livré. ên opllon), 32 leds, 32 boulons_
3) Modères"PRO'2 voiês à @nnerion USB
V e l s i o n2 x 6 0 M H z ( B é l : M 5 2 1 ) . . . . . . . . .5. .2. O
V o B i o n2 r 1 5 0M H 2 ( F é t . M : 5 2 6 ) . . . . . . . .9. 1 .1€
. €
i;ffçi.#srx;"(Ee
OÊM subminialuEsau tomal
DIL (2.7 | 2.4 cm) - Pùissn@ 1 à 10 mW. PoÊ
Cans p€mat[ant de r€sltluer d€
1à124
aùlÉs ênr€oErr€m€nIssonoGs
au lormar .Wav préâlablem€nl
sr@késsurunê cart€ cFry (non
€l
poussotrs, 4 alich€urs 7 segmsnls, emPlacê_
m6nt Dour caolour lempératu'e DS18520 (leté
en ooion) ænnèctou' pou' communÉâùonUSB
(poor les PIC dolés dê c€ne possrb ilé), dnnæ-
rcur oour clavi6. Psi/2 (non livfé), pon séaê
Exemd6'C'de programm€s en asmbrsur . Bæic,
ré€ mâx. 100 à 600 m €nv. Alimsnlalion:3,3 v. rivré€).Alim.r12 Vc..8 entéss Pascâ|. Mikræl€kDnikâ donl res veMN d€
Erisl€nl €n ve6Dns sv€c anl€nne ntégtéê (lilai ds cmmandê. Amplilicaleu, inlég.é 1 1 7 , 1€5 d é m r l i m i è 6 a 2 K r s o n l l N r ô € s . . . .. 1 1 9 . 6 0 €
.â où Chrôl ôu sorli€ sùr@nnsdêur U.FL
L€ modur€ sêul (version 1 mw) à pann d€ 31 € Exsile en ve.sion compatibleav€c icniô. MP3 êl o o o n a l i c h s u rL C o 2 x 1 6 € r a c i è , € s . . . . . . I €
l*g', Oition atrrchourLCD graphiq|]o128 x ô4.. 28 €
Oprion câpleur t€mpéralur6 oSl8S20 . .. 3,gO €

àconn6xion USB
odula8 'nledace lDE, qêslion
l) capablad€ at
vels,on I voi6s (Fél.: ANTs) ....................
299 € dét€cl€,lè no.dêt ds vousindiqu6r ôàn sém usB. t2c'. sPt- Fs485, cAN, Eû€r
V€6ion 16 voiês (Réi.: ANT16)..... .,......{73 € l o r i e n r â t i o( n
0 à 3 5 9 , 9 ' )v i âu n s ilet écntùr€ledu.e sur cades SOa/MMC"/CF ,
ediê PwMoù r2c'.-......45,90 3 àtl'chàqê LCD alphanuménque/9'aphiqu€,ges_
Version32 voios (Êé1.:M611IE+ECæ2! 784 3 ton de clavi€r.modules.adio calculs malhêma'
liques, signaux PWM, mémoirê Flâsh/ EEprcm
21 2 voiss (ra@ordem€nl 2 ù s s . . . . 2 4 , 9 0€ inlemê,temponsalDns.elc
sur oorr DararrêrelFât. M631Æi 671 € 3 àxês....41,00 €
Accélércmèlro
VeBpn ên boili€r (44 r 34 r 19 mn)
Mod0l6 . . . . . . .7. .9 , 0 0€
çÇ Ta.ils valabl6s si âchetés sols
av6c a 6nné€s ânal> Poné€ 'B: 1oo m env. . ..... .. . 120.80 €
3) cyro$op6 + a@élôromélre2 ates 105,00 € Mir()p,cBASlC:15O € MikTpEPASCAL 152 €
oiqu4 / numénques12 b,rs + 2 sorli€s analogi vê6'on 'OËM' subminialure(24 r 13 mm) Mik.oP'c"c"215 €
àuàs {10 bitsl + 20 Enlrêêysorlresloul_ou_nen+ Portâ€md 20 m onv . ... .. .. .. . 55 €
Comoieur æ b s + warch.dos. LrvÉ àvec DLL
tur LàbVlEW". O€lohi'', C*, V|sUalC", Visu.l_ 3,Ê0,!ii*'" * 3n1iii3li"''31'"iJH-
co oui lê séoars d un obslâcls (l cm
CIg TanlsvalablesSaChet!:çavecplalinoÊasvPrc3
MikrorcBASlC:100 € MiktoflcPASCAL102 €
irâs " P(MrBàs.ù rFél : LâbJackul2) 139 €
ilod!le3 à3m) Sqnal d€ sn'e PwM . . . . . . 26.50 € MikÉPÉ€" 145 €
Modè16avêc 16 connexions conligurâbblêssn
enlréeysorlies tout-ourien ou enlré€s analogi'
ou6s/ nùmérouês 12 bhs + 4 enléss/sonrosloul_
SlanêÊkits p€motanl dê
lêsrer et
lêsler êt d évaluer râpi
râoi
cbEnt el stnol€dEnl l€s
O Modér€avæ sonres ânaloo'ou€.PWM el séie
i o / 5 v c c l - D ê t e c r i o1n6 c r n - à 6 , 4 5n 3 9 , 0 0 €
2) Abord€ lous les aspocls.
théonqussol oràhquesde la prooràmmêlon ên
ou-æn rRél LabJàc*U3l .. .......119€
Modèls âvec inte.laæ USB et Eth.rn l dolé d6
14 enté€s analoqiquês/ numénqu€s12 à 16 bits
+ 2 soriiês snalo0iqu6s
lmde unoor.r€lb'Doraror
oq
'b.hroloqi€6" & |àf nq,

ffi,**ffi.*i-
o€motr.nr rl€ ljr€ ei d écnE (survant res modèles)
CircuninÉoré DlLeb@hes o€menad d6lraG_
lom€i un6 lièce mélallialo €n zonê dê
(au loùché ou au taveÉ d unê
plâqued€ voro). ie circuitintégÉ $ul 8,95 €
ranoàri€ BASIC dss mrcroconlrôlêursPlC " €n
s aôeùvant su. de r'ès nomb'€ux êxehples de
co&is iou.G en l|ltroxBAslc dévelooo€s sur
raDlarr@EssvPtC3{r€1..21004951€6) ... 39 €

rl2 b s) + 23 Enùé6s/ sonr€s (50 Hz pa. ÊfS) au, dês ca4€s uniquê'", Hilag", Mitar6 " -
itonlcéna'n€s comptsur32 b'rs, PWM.. trcl € Urilisarionrràs
ulilisalionrràs simpl€ via liai-son
simol€ via liai-son sé.ie
sé.ie €
êl com.
m a n d €As S C l l . A p a r l i r d e . . . .. ..... ......., ,2. .5
. e vos connaissances en mrcmcon.
Gamme d 6nl6nôês el ds lranspondêurs RFID
câoacn (av€c résistanc6 chânfianl€
D€,insnanl d évit6i l ellst d€ la Gée l*::"viliiiffiliti,le'l: âi7
z.)
sl',;,tÇ:È
sous lome de canes, |etons, âmooul€s, Dorle_
cl6ls. moduresauro{ollànts a oain do I ,60 €
do matin). Néc€ssile ùnô électrcniquede com_
m6ndeassociéo.Le @pt€ur ssu|.........5,45 €
rcus voulôzdéveloooe.des apolicâ.
rDns câoabrêsdeDllôt€rdesàti.
chêurs iCD ou 7 seqmenls. des
commùnicalions sénes,l2C^', SPI ",
-g -
-t9 >.
-,2'

de comDosânts Drob..lonnol.
pour PC. Logici6l
disponiblsen léléchârgemênt.
llodulos OElt
Réceplourmmialure20 énâur
O ' m . 2 7 , 9x 2 0 x 2 , 9 m m . S I R Fl l l ' "
Modute sêul (p.d6, dtôniêJ 75,35 €
+ GlEEEæ!
des siqnaux PWM, mesute. des val6!6 aMlcgts
aues, Dilotor dos swomoreuB,
tiirs d u,tilisateuÉ. dé@uvrêz rês
d6 moleuls pas
à'G. des moleurs'æ'.. Â106 commo des mrl-
mc.o@.rÙÉbuE se proq6nner{ 6 laiqaqÉ aasc
I Css

\r'
rl'.hês-
M.nPmL- rconnêron Dararlèlêl - ZIF bc (dÉponrble sn lrbr€lélEhârg€m€nt viâ un rc g'à'
àémon6s sÙooonê€s. . . 200 € Êéceotsur miniature 20 c€naut cê à un loorcEl our ltânslèrera vos insituclions
O m . 3 0 x æ r 1 0 , 5m m - s l F F l l l - hémore
dans sà 'iéléci'ae€', par un càble râccotdé au PC
4 SmlnProgÊ (conrexion USA) - ZIF b@hês Avæ anlonnê ntéo'é€ . . 89,70 € allrchours LcD standârds (pilotage 6n mod€ 4 ou Um 106 æ demû poura élE dè@F
comDosnls suooorlés + do<rè pro_ A bns suryanl modèlss) Réttoéclâirage bl.u. neclé (,e lo'dinàbut pout ére blar€renl autonG
-
o a m m a r i o iI S P c , ' , . , , r , . r s . 510 € T'às
A l D h a n u m é n q u e 2l 6x c a f a c l è . o s . . . . .1.O , 4 5 € æ D@menralm sbè'€ôênl en
alohanùménoue4 r 16caEctèrês.... 18,20 € nombrousésaoDhcâlons,ouvraoe echniau€ de
3) ;ePros {conn€xion us8 6r pa€rlèls) ' zlF tlodulæ OÊil rômàl{h irôd,lÈ PlcBAsrc à @fu d€ 2Ae
brochês @moo6anls suDPonês+ Modure OUAD.Band @npâlibl€ prolù Atohsnumé.iouo4x20câraclètss...... 23,20€
p'osrammaron rSP - Girà,,r,c I àns 909 € 'lax', 'SMS', . Pilotagê ...-,i,
cll€s'voir' Ghohioue 122 x 32 pirels .................. 19'50 €
).2
G ' à p h q u €1 2 8r 6 . r p r x s l s . . . . . . . . . . 2 8 , 5 0 € Lês snl des ver
d€i'aT'. Prévoi.a'ilênn€ sn sus .... 104,50 € GraphrqueI28 r 128 pir6ls . . .. ..45.00 € sions on@.e plus évolué€s
(avæ lonctions mâlhémal!

QÇ"tt" {',- Itodulê3 OÉM


Emen€ur (31 x 29 t 4 mm) el ntc€pl6ur
(41 x 31 x 6 mft) vidéo / audio (sté.éo)
,e AfiÈheur LCD .éireéclâùé verl g,a-
phiqùè 1æx 80 pirsls avæ dâllê
ractile(marriæ 160 x 80) à pilolags
séne {niveau0 - 5 Vc.}. Ulilisalion
,l--+ |
t--.'
ques, 80 K de Flâsh.geston
d inrerupnons.elc...) lls enl
prcgrâmmabbs en l8ngâgê
d (nniaulo
trè simplêviâ ordresascll 85'00 € mate) avæ uùlisâtion .ihult -
âvæ 4 dnâd sélelionnablos dâns la É nac de pârt l€Lr slruclu€ €
urîffË bande 2,4 GHz Ponéê mâx. 100 m. dultilâchss. Dæum4lâlion el
-;\ u L€ module émstl€ut seur {$M 6.ton.) 12,95
'19,95€ ùès coriplète ènriè.em€nl €n
Lé moduls récoPlou. sul {ss anbnm) € /---rxr É#.*?&'iË
:Y,iîJlii;.,," - brehæ à b.ah6 rv.c
ll 'oonol6s' d€srinés à è116conneclés au pon .;$ll'en"e''"'e'e* i',:llÉÎà,1.î3ttn i ô d u l âB ScomD.tlblo
2 1 3 i R A M a ( E E D ' o m1 6 E , 5 ) 4 7 €
ÙSBouhs.232 dun PC alin de vous p€mênr€ vrâordros séns ùès simol€s{l'àren 2) 1 3 ( F A M . a KÊ É p ' o f l4 s E l s ) . . . . . 5 5 €
do bénéiDi6r d uno connexion loùl 6n Téléconmande 433 MHz - RS-232- niveau0 - 3,3 V) à Da,û de vc
élantadEssés @hme un porl sên€. 3) ( 2 s kF A M . 4x E Ê p 6 s 2 E " s . F r C8) 7 €
Êns€mblêcompren. 2 émêneurs tc microconùôldr,PIC&ASIC,CUBLoc.
c a N 2 3 2( m o d è r e
s u r æ n s é n e ) . . . . . . . . . . . 1 1 0€
caNUsB (modèleà @nnexionusB) .. . 1 57 €
miniat!rcsanli-sc€n.sr+ 1 Éceplou,
à enro 'etâÉ_tJvA'oulemoo.isée
Ponéemar : 30m êiv 49,00 €
tl Généraleurde €raclères inrégré.lracés
de lon€s ærc|ês. orxels.fonles multiDl€s
ar,m: .5vcc uLbD-MKr .. 49.90 €
ldem am affch  d images lixes ou anF
EZL-50: ModèreoEM uaFT/TrL ô 108âseT' mées oréalabl€mentch.roé6s dans la
Prol@oles TCP. UDP, lP. ICMP. ARP. OHCP, mèmo,ù flash uLco-MKra 79,90 €

't',,ru.
P P P o ET E L N € T M
, u l l i 6 s l . . . .. . . ....38€
ÊZL-200F: ve6Dn boirisr Rs232t422/4a5<>
lO/1ooBaseT - ProtocolêsTCP, UOP, lP, ICMP, uodulê OEil "illc.ovcA' (640 r 4801
ARP. TELNET. DHCP, PPPo€. SSL. 5SH2 remole Ce modulê hvbrids â! lomat DIP (25 x 28 mm)
danas€me.r, remor€d€bugging.. .. .. . 81 € est€eable rfafilchô.du texte €ldos o.aphismes
leô 256 @ld6i $r un éeàn VG,\ (CRT o{r LCD)
3) B.il€r d lnterla@ âvec b- â! hoyen d'ordresùès smples 0iaien Rs_232_
orcrorde oesuon. d'i!êrs el oLL pour dévêlop_ nNêâ! 0-5 V) à oanù de lolre miqo@nlrÔleur
Éem6nrÊÀ'c'o! LâbvrEw' . .. 28:l € c-uaLoc Rêaoruùon640 ( a80 5:1.00 €

l)r,'flffi
I ) Sp!.n logiciol do sise de *hêûæ 42,22 €
eSB<> FS232. ...........4:la
C o r d o ni n r o . r a cU 2) Loch ili3i.r aide au prototypage 43,00 €
Boilier ntênac€ USB ô RS48'FS422 .. 59 €
Loarcrelde
- réalisàlionde crcurrs
Boine, inl€rtaceUSB <> 4 x FS232 ..... 115 € . . . .. . . . 4 7 , 7 2 €
BoirierInrenaceUSa <> I x RS232 . 189 €
peneflânt oe
4r Prclllrb-Êxo6r! Gdnérate!. d apol'câùon Documentationscomplètessur le
5) AnalvseûB de smularêurqiaphqùo . 121,99 e y Brùeroh " SrG, rNC USÀ
dèrècler les ersu6 el les ncompatbilrtés dàns zqBæ' s â,.q,t.'od nad€n3l| or rh.z'oa€ë alriânc€
rês oerohenoues.res conlrôl€uBdhôle,lês loots 5r Frod Cr..bncr Loorcielde conceDtionde
...42.22€ Ioui€r r$ ar6s râeJ.3 r6srd
c'èl; emba'quês.l€s dnve6 A panrdo 95O € ,àcê avânr;our boii,6r . rt â lau' Prcp@b'o êr Fâb@r ,.e6.rl
4 lnfos,/Nouveautés

I nitiation
I Internetpnatique
1o La led, un composanten pleineévolution
tq Le cincuitPCF4574

Réalisez vous-même

Micno/Robot/Domotiq ue
16 Le CB 22O et le oort l'zC
22 Surveillancetéléphoniquede la tempénature
30 Détecteur de métaux
34 Détecteur d'approchepar capteur"à effet HALL
38 Sernurecodéeà 1O12Opossibilités

Audio
44 Et si on parlaittubes [cours n'26J
52 Alimentationstabiliséehautetension
pour amplificateurà tubes [2" pantie)

Fondâtdr:Jæn-P*E VEI,.IIILLARO - TRANSOCEAI{IC 574000€ - 3,boulevard


S.ÀS.eucapilaldo Ney,75018 PARIS
Té1. - Fax: 01.44.65.80.90
:01.44.65.80.80
- PÉsiècnt: Pe.ùick
ttûelrtet:httpJ/www.dectroniquepâtique.com VERCHER - Oir€cteurde ls public€tion: PalrickVÊRCHER - R&ect ur 6ndrd : BernardDWAL
S€crÉùir dalÉdÊcth.r:Annr€ LECOMIE- Mb. enpa{F: DidisBELLANGER - Cow.rturr: Dominiquo oUMAS- lllurtationa: AJainBOUTEVEILLE SANoERS, P MERCIER
Pholos : lsab€lleGAFRIGOU- Avec b psrtc@on d. : R. Bassi, R. Kno€n,Y i,te€y, P Morin, G. S€mblatKât, JL Vanddsle!€n
La Bé<!ætbnd'Elætonique Pnttque déclitÉ toute Êsporaebilitéqu&t aux opinionslotmutréesdans lesâ,7hles,cêllês-cin engagenlque 1eu.5auteus.
O|FFUS|ON/EI{ÎES : AlX CONSETLPRESSETé1.: 01.64.66.16.39 - ruAUCfiÊ : 3, boolevardNey - 75018PârisTé1.: 01 44 65 80 80 Far | 01 44 65 80 90 E Mâil : pubêp@fr.oleane.com
AAONNEMENTS:18-24.ouarde la Mârn€- 7f0l9 Paris- Té1.: 01 44 84 8516 - Fa( : 01 42 00 56 92.- PÉcisd sur l'onveloppe .SERVICEABONNEMEIJTS"
Ât1ET|oN!sivousaesdéjàabonné'vousfaci|ilereznotrgtâch€€njoignantàvotrerlemeniso|i|'un9d
Abofi€mdû t SA- Csnada:Pourvousabonnorà Elêc-ùonhueHqu€ aux USAou au Csnads,- communiqu€z avecErÈr33 llag I USA:PO.Box2769,Plâttsburgh, N.Y 12901-
0239-CAMDA:8155næLaney,Aniou(OC)H1J2L5-Téléphonê:(514)355-3333-Sansfrais:1800363-1310-Fâ)(:(514)35,5-33,32.-Couniel:erpsnag@erpêssnag.con
annuelpourlesUSAgt leCânada€std€54€
- [3 tarild'abonn6ment
Intern€t: www-e{pæssmag.con
|.S.S.N.02434911- N' CommÈsionparitairs : 0909T 85322- Dlstibulion : TransportPresse- lhprlmé en Frencê/Printodin Fraocê
lmpdmedê: ACTISMAULDE & RENOU02430GAUCHY- DEPOTLEGALSEPTEMSRE æOO- Copyright@2006- IRANSOCEAN|C

tE PROCHAI}I
I{UMËRO SERAEl{KIOSOUE
PRATIQUE
D'ÉLECTROI,IIOUE tE 3 OCTOBRE
AN6
niques.L excellentesensibilitéde son
tuner permet une réceptionoptimale
des 18 chaînesnumérioues.
Tout comme ses grands frères, cet
adaptateur,compatible 16/9", classe
automatiquementles chaîneset per-
met d'accéder au guide électronique
des programmes(EPG)et au sous-
titrage.
Lancéele 31 mars 2005, la Télévision
numériqueterrestre[INT), a convain-
cu l'Hexagoneoù 1,1 milliond'adap-
tateurs ont été vendus entre avril et
Pour profiter de la TNT, il fallait jus- à olacer aux abords du téléviseur décembre 2005. L'analysteGfK pré-
qu'ici connecter un boîtier supplé- pour zapper en toute simplicité.Une voit la vente de 1,7 milliond'adapta-
mentaire sous le téléviseur.Avec la pureté esthétique qui fera merveille teurs en 2006. Avant la fin de cette
Zapbox plug-inde Metroniccommer- aux côtés d'un écran plat (LCD ou année, un foyer français sur cinq
cialisée ce mois, cette contrainte plasma) dont le taux d'équipement devraitrecevoirles 18 chaînesnumé-
appartient désormais au passé. atteindra 19 o/o fin 2006 (prévision riques gratuites.Depuis juin dernier,
Dissimulée derrière le téléviseur, GfK). le signal TNT couvre 65 % de la
directement enfichée dans sa prise Pas plus grande qu'un paquet de populationfrançaiseavec, à la clé, la
Péritel (ou via le cordon fourni), cet cigarettes, la Zapbox plug-in n'est possibilité de recevoir '18 chaînes
adaptateur ne laisse voir que son toutefoisminimalisteque par sa taille gratuitesen qualiténumérique.
déport infrarougede télécommande, et non par ses spécificationstech- www.metronic,com

Disparitionde notre
collaborateuret ami
DidierBellanger
C'est avec une profonde tristesse
que nousavonsappriscet été la dis-
paritionbrutalede DidierBellangerà
l'âge de 58 ans. Didierceuvraitau
sein d'E/ect/'onrguePratrque depuis
plusieursannées,et plus récemment
à sa mise en page. Toute sa vie pro-
fessionnelle, débutéetrèsjeunedans
I'imprimerie,il I'auradédiéeau monde
de l'éditiondont il connaissaitoarfai-
tementtous les rouages.
Homme généreuxet sincère, heu-
reux de partagerses connaissances,
Didierétait un ferventamoureuxde
la vie. Cettepassion,il nous la com-
muniquaitchaquematin,lui qui bien Les nouveauxrelaisde contrôlede ohasesérie 7231 de FinderFrancecontrô-
souventa ouvertnos " ateliers". lent l'ordre de phase (sens de rotation) et la perte de phase avec régénération
(jusqu'à80 %). Leurs principalescaractéristiquessont les suivantes: largeur
Sa disparitionlaisseun vide profond
à tous ceux qui, comme nous, I'ont de 17,5 mm, montagesur rail 35 mm, tension d'alimentationtriphaséede 208
connu et apprécié.Nous adressons à 400 volts nominaux,inverseur6A et sécuritépositive(ouverturedu contact
nos condoléancesémues à son NO en cas de problème).lls s'appliquentà des ascenseurspour contrôlede
présence ou perte de phase, moteurs pour matériel électrique transportable et
épouse,à ses deux filles et à I'en-
semblede sa famille. compresseursf rigorifiques
www.findenfr Té1.: M 79 83 42 2l

n" 3ttg \À1^rrv-pleEtroniqueprêtlque.corn ELECTRONIQUEPRATIQUE


polypropylène iub.! Indlvldu.lr lot dr 2 tub.. rppalnta
de démarrage 2A3 Sovl€k ....... ..... 30€
enfin
Lesschémathèques
1uF/450V . . 7,00€ 15uF/450V.. 13,00€ 3oo8 EH ............1 . .9 æ AUDIOstéréolog
1.5!F/450V 8,00€ l6uF/450v .. 13.00€
12AX7LPS- Sovr€k ... 13€
6 5 5 0 E H . . . . . . . . .. . . . . . 5 t € 2x50K
2x2oK, .....19,q)€ !
disponibles
nouveau
5 A R 4 , S O V T E K . . . . . .2 0 €
2!F/450v..... 8,00€ 2oiFl450v 13.00€ 6 L 6 G C- E H . . . . . . . . . . . .3. 5. € 21100K
2x1oK, ...14,50€
4!F/450V i0,00€ 25irFi45OV . 14,00€
5Y3GT Sovlêk ... ... 14€
6 V 6 E H . . . . . . . . . . . . . 2. .7 € ræ*ED e^hÂ6ârhàÂ"a
8!F/450V.... 10,00€ 5725 CSFThomson ô,50€ - --11-"'.--'-r-:
3OuF/450V. 14,00€ 8 4 5 C H T N E. . . . . . . . . . . 1
. .1. 0 €
10!F/450V.. 12,00€ 35uF/450V .. 14,50€ 5 8 8 1 ( ' )S o r c k . . . . . . . . . 1 5 €
E L 3 4 - E H . . . . . . . . . .2. .æ - radto des annees
12!F/450V .. 13,00€ 5ouF/450V .. 15.00€ 6 5 5 0- E H . . . . . . . . . . . . . 2 5 €
ôca4/Ez 8r - EH .... rs€
E L 8 4 - E H . . . . . . . . .æ € EEEI 30,40 et 50
K T 8 8 . Ê H . . . .. . . . . . . . . 6. .9 € -l|-
chimique axial
SPRAGUE 6 L 6 G C , E H . . . . . . . . . . . .1 5 €
MONOLINÉAIRE:470ohms.1K,2K2,4x7,1o^. -wlâdlmlr soroklnô
8pF/450V .Ol2 L=45mm .... 4,90€ 6 S N 7 , E H . . . . . . . . . .... . l 5 €
1M................
.......
7,10é - l l ê r i s r e ù n € l o . 1 êd e m a n d s
- O2OL=32mm .. 6,00€ 6 V 6 G T E H . . . . . . . . . . . . t. 7 .€ 22K.47K.100K.220K.
470K.
1OpFÆOOV
16!F/475V - O23 L=41mm .6,50€ , ECC 81 / 12AT7EH ... t0€ @ E
-
c t r e zt e s a m a t ê u r s
d é l e c l r o n r q u êp o l r l e s
20!F/5OOV. O23 L=55mm . ô,75€ E C C E Z 1 2 A U 7E H . . . i 0 € MONOLOG 470ohhs,1K2K2,4K7.1oK.22K. s râdio anciais.
3OyF/5OOV . 026 L-42mm .. 7,00€ ECC 83=12AX7Sov. 10€ o 2 2 m m ( 1 ) . . . . . . . .4 , 6 0 € 47K,1oOK,22oK.47oK. ............8,90€
1M................. -appa.êi
EOr. â d o c u m e n l a lo n
4O!F/5OOV- 026 L=6rmm .. E,5O€ ' E C Cæ E H n 2 A X 7 . . . . . .1 0 € o 2 5 m m ( 2 ) . . . . . . . . .3. ,. 5 0 €
E C C8 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . r. 0
. .€ 30€ |.t 12 aËl d ôrE .le qu' P€tFoll â,t de
E0FF/|5OV' O?7 L-67mm .. 8,5æ sTÉRÉo LINÉAIRE : z xzKz,2x1K7,2x1oK, ?,22K, Æ@lillI 'eoâtsf o! d€ rab,'q!ef
loOgF/lsOV - O32 L=80mm 11,(,(l€ E C F8 Z 6 U 8 A . . . . . . . . . .l æ blindé chassis(3) .. 4,60€
2\47K.2X1OOK.
2x22OK,
2x470K, r1,30€
2x1M ............ - soi.mèmsc€s aooa.eils
ECL 8Z6BM8 Sovrêk. l€€ chassisdoé (4) .... 4,60€
micaaroenté500V - n ' € s l o l u s d i s p o n i bs . c € s
E C L8 6 / 6 G W 8. . . . . . . . . .2. .5 €
1sopF....
o,8o€ STÉRÉO LOG : 2x2K2,2 x4K7, 2x10X.2r22K, E o u v r a g e sr s p r ô n n e n l l e s
looF....;.so€ E F 8 6 . . . . . . . . . . . . . . . ...... 2 æ OCTAL
22opF. 0,95€ 2x22OK.
2x47K.?X1OOK. ....13,90€
2x47OK................ --]-- s c h é m a sd € o o s r e s r a d r o
zz;F ......o.æa E L 3 4 - E H . . . . . . . . .... . . .1 2 € A c o s s € s( 5 ) . . . . . . 4 , 6 0 €
$;F......o.8o€ 250pF....
o'95€ - l l s é r a r e n ro â f u s € n e L r f
E L 8 4 S o v l 6 k . . . . . . . . . .ô. € 32€ l.! E
47;F .....o,8o€ 39opF...o'95€ E 1 8 6 . . . . . . . . . . . . . . . . . r. 4 . € Pour Cl (6) ..... .. 4,00€
E r . - o s d a n s 1 âs é r i e
6s;F......o.8o€ 5oopÊ.. l,to€ E M 8 0 / 6 E t P r. . . . . . .... . 2 2 € A cossss doÉ (7) .. 5,00€ E o o u v r â g s s" s c h é m â t h è q l s
1oboF.... o,8o€ 680PF 1,20€ E Z 8 r / 6 C A 4- E H . . . l 5 €
- " d ê s o r o k r n s .P o l f
rnF ... 1,20€ E s c h é m a .l e s c l € u r
G Z 3 2 | 5 V 4 . . . . . . . . . . .l .E e " ti'pasqouseed e I e n s € n b l s d o s
pour 3008 OFt ..... ... 10€ E d
GZ 34 / sAB4sovr€k.. 20€
doubletadial
chimique K T 8 8 - E H . . . . . . . . .. . . . .2 9 € p o u r 8 4 5 . . . . . . .. . . . . . . .2. 4 €
OA2 Sovtsk ..... .... ... 10€
3 2 y F + 3 2 y F - 0 3 6 H = 5 2 m m. . . . . . .1. 4 € pour 3OOBOB ........a,60€ d â s m é l h o d € sd a r g n 6 .
O B 2 s o v t s k . . . . . . . . . . . .1 0 €
m â n t . d e d i a g n o s l i cd €
5O9F+ 5ntF - 036 H=52nm ... 12,5!€

s,î 0;T
pannss er ds répâralion
looyF + 100ÈF . 036 H=68mm . 19€
40yF + 31 20gF ' O40 H'52mm .. 22€ coll€ctlon ETsF
210x275mm
SCRoolvoroovlène
'"* a n n é €3 0 : 1 9 2 p a g € s
- I C h a s s i ss é i s D - F t s t / v i r s . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . E
...0
. .0. .€. a n n ô ê4 0 : 1 7 6 p a g e s
,*rrr*"u,- Châssisséds0 USBI/8.................... ........5.OOç année 50 171 pages
2t€h.l0 t.0gF/630v........
2,?l€
22nF^ooov........
2.e0€ Zl€ b.lo
?'eLl|, 2,2VFI250V.. 2,Où€
2Jo€ 2.AJFÆ30V
47nFl1000V......,. ..........2trO€
2l€h.t0 2l€ b.lo
4,7!F25ov.......3,0O€
O.luF/l000V........2.S€
'
Amplilicateursà tubes
4.7uFl100v..........1't|1€

ffiffi
2t€h.10

!i'i:ii!+:li*i{i"j"'ffi"''
0,22uFn(ffiv.'. 2.30a 2l€l- l0
2J€h.10 10!F/250v.....4,00€
0.33!F/1OOOV . 3,50€ 1O!F/400V........4,50€
O.47uF4OOv l,9O€ 22pF400V .....9.50€
!,OO€ 47pF4oov
o,47irF4OOOv...... t6.00€
2l€ L. t0 68pF400v 17,50€

Xiconpolypropylène/630v
lf"; 3:#îJ8i' i:8ffr-r
a.?nF ..... O,AOâ 220îF i,2(,€ a
lOnF ..... O,8O€ 470nF..... 2,20€ a a
22nF o.AOt

Chimioue axial
SICSAFCO O!ôlqussrsnseign€monlspraliqu€s Ouinzesché_

3:3#-fi
13lFiX33V
22uFl450V .... ....... 3.50€
m â s d a m p l i l i c a l € u r s .C a r a c l é f i s lq u € s d e s l u b e s
Collôcllon ETSF 155x240mm r36pâges 1995

3 3 i r F / 4 5 0 V . . . . . ..... 3 , E 5 € l O O ! F / 4 5 0 V. . . . . 6 . 1 0 €
4 7 v F t 4 5 O V. . . . . . . . . 3 , ô 5 € 2 2 0 ! F / 1 6 0 v. . . . . . 4 , 5 0 € Initiation aux Ampli à Tubes
CM:El 0W6, grain orisnlé, ânrculemsnl
J6rn tllr.g!
radialhautelension
chimique 20H2 à 20KHz, lixation ètfisr.
L a u l s u r b r € n c o n 4 u d € s s P é c ' a I s l s sd u d o F â i n s .
2.2uFl400V. ... 0.00€ otlr€ au râvêrs ds csl ouvrags un€ très bonne
4,7irFl350v..... r,4o€ i n i l i â lo n a u x a m p l r l r c a r € u f s
1.40€
2?uFl450V.......... à t u b e s q u i l a l a r g € m â n lc o n '
47iFt4OO\.......... ...-....2,75€
2,AOa 22OO|F/63V tribué à r€msll.€ â la mod€
rOopF/zOOv 3,35€
.......2,75€ 4700!F/63V........ à pârlir dss annéôs 70. Sa
l o n g u ê € x p é r i s n c ô ,s ê s c o n -
chimiquehauteiensiontypeSNAP n â i s s â n c s sd a n s l 6 d o m a r n e

##ffi a
du tùb€ éleclroniq!â f!sion
nânt avec l€s techniquss no!
vslles, {onl d€ cêl ouvtag€
C M:El OW6.qualilé M6X .êcuit, €n 35/1OO',snroulêmsnt CM " dolble C ". enroul€mântsandwrchés,BP: 15Hz à ! n e d o c u n € n l â io n p r é c r € u s 3 ,
sândwichés.BP 2oHz à 6oKH2.à en€astt6rcâpolnoit 80KH2.houlé dans boiiier noir' prisô 6cran à 40% sur qui vous 16râ découvrir l€s
220iF 35ov ... 4.50€ 680!F 200v 5,00€ étonnânlos possibililésdes
looolF.2oov 7,00{ oriss écran à 40% suf entoul€nonl primâir6.
22oilF/4oov.......!.00€
'
IOOOpF/25oV .. 13,00€ (') L.s modèlsssn clrve sonl .sur commanê., délâi 15,ours envtron
16€h.10 S o m m a l r a : P r é l â c € .A D s f c u
22OuFl450V .. 6,50€ 47OO!F/5OV.... 3,70€
4700!F/100V ...9,50€ hisro.iquô L€ vids Les diodes à vrd8. L€ lub€
330!F/4OOV ... 9,50€
470!F 25Ov ..... a,oo€ 10000!F 40V 7.00€ t r i o d â c o n l i g u r a l i o nd e s l i l a m e i l s , d ê l a g n l € ,
aTOuFlasOV.....12,00€ IOOOOIF63V.. 8.90€ ,''Prcùlolion-- d â l â o l a q u s ,l e s b u l b s s ,l s s € n b a s 6 s , l ê s b t o c h a -
!l€L.a
680!F/385V (Cl)27,00€
15000uF35V .. 7.00€
?2OOO!F/25V.... 7,OO€
Ët{Cmâle
àsertir75 g ê s . L e s p r € m i ô . s c i r c u i l s a m p l i l i c a l € u r sb a s s o
l i é q u s n c s . A p s r ç u h i s t o rq u s ( p o l a n s a t , o ng n r r o ,
ohmsVB10æ61 p o l a r i s a t i o na u l o m â i i q u € .p o l a . i s a l i o nl i x s . l e 1 u b 6
Cxeurcott,C039
CxruroueNrppor'r (ViÈlecl
RG179 - t é i r o d s , l s l u b € p o n t o d e ) P r € m i e . sm o n l a g s s â m '
p l i l i c a l s u r sà l L r b â sl é l r o d € s l p e n t o d € L e c r c u r l
47OuFsOOV' 051 Lô8mm .......:5€ RGl87(') Loltin & Whir€ L âgs d of des lriodss : l€s iriodes
TOOSuF sOOV O5l L105mm ... 36€ (')Er : Po0r ctb|| XOGAII 26C5 a m é r i c â i n s s ,l r a n c â l s ê se l a l l e m a n d € s
l5OOuF45OV- O5l L105dm .... 35€ n o n l â o s s d € s a n n é 6 s 4 0 . 6 0 . L a m P l r lc â l Ê u f
220OuF45OV- 063 L1O5mm......45€ Olson. L'amplilicaleurWilliamsonLôs monla9€s
22ooiF 45ov o51 1142mm.... 50€ M a c l n l o s h . L s s m o n t â g e su l l r a l i n é â r e s L a m p l '
47oouF loov - O35 L80mm .. ltl€ l r c a t €u . M â r a . r z L e s a u r ' 6 s F o r l a g e s
IOOOOuF 1(x)V- O51 L80mm ....20€
22OOOyF 63V ' O51 L67mm . .... 19€ 1 7 0 x 2 4 0m m - 2 1 6 p 1998 _ z'édilron
47mOuF 25V - O35 L80mm .. .... 23€
4TOOOuF 4OV- O5OLSOmm........28€
rsoooôlF rôv , o51 LSomm ......23€

Chambre de révertÉration à rèssofts (accutronics" (voirdocsurnot'esitewww.stquentin.nel)

''' --- 't4'


3 6 € 4 a a z A B . 2 r e s s o . s .d e r â r o r e ' i r e n p r a . - - - -

iX;pif,â,?ÈË*,ffi;li"::'il:ff;;"
3 6 € - 4 F B 3 O 1 B 2 r s s s o n sd. é l a i l o n g( t e m p l a c o m ê tnyl p e .A r n æ g l y p e " C " ) l y p 4
JtF 8o[e. tansoarenl clair,sâlt ('leinlé bleu) Aoug.
o5mm Sooomcd15 0.95f-/1- 12€ le! l0
loooof,cd 6 0.95{-/l ' 1æ l.! l0
à'sïi . eooomca ZO" t.SO€./l ti|€ tô. tO o5hF
. -
39€ ' 9AB3C18 6 fessorts.délar ong (pour Fende4. iypg
o3mm l2oomcd/zo' l,50gt-1æ1.. l0 IV.n
I o 5 m m l l o o o r c d 1 5 ' 0 , 9 5 € . /'1t 2 € r . ! l 0
abu I
æ€ 8AA2A1B.3 ressods.déla moysn. (Mesa Eoog|€).typS ô 5 m m 3 5 o o m c d1 5 ' . l . 5 0 g l - 1 2 € 1 . . 1 0 l J r u n .
Typ€ 4 : 42.5 )( 11.1 x 3,33cm
33€ 8AA2DIA. 3 resso.ls,délâ moysn (JC120),lyps o 3 m m l S O O m c d / 1'51' , 5 0 ? r - 1 2 € 1 . . 1 0 | â s m m ' 2 O O O O m c d / 6 ' - 0 , 9 5 € 'Jt 1 2€1..lO
T y p € € : 2 3 . 5 t 1 1 . 1t 3 , 3 3 c m
33€ sOB2ClD 3 f€ssons délâimoyen (Malshall) typS o 3 m n ( ' ) - 1 8 o o m c c ' / 1 5 ' 1 , 5 0 € . / 1 - l æ l . t l 0 o 5 m m ' 1 2 5 o 0 m c d / 1 5' '0 , 9 5 € / r- 1 2 € 1 . . r q
T y p €I : 4 2 . 5 t 1 1 1 x 3 , 3 3 c m
3 ! € - 8 E B 2 C 1 B ' 3 r c s s o n sd, é l a i m o y e n( M u s r cM â n ,F s n d e r P
. eavy).lypS
@@t'.n.e.ront.r
ropéé. Multimètresgénéralistæcompacts
2 x O.75mmz 0.80€ 2 t 2,smnt'...... 1,80€ Le multimètreTRMS Série 110 intègrel€s
2 r 1.5mm:.. . l.(ro€ 2 x 4mm,...... .. 2,50€ tonclions de mgsuro de base nécessairêspour
€tfgcluer les tâch€s quotidiennes.Sa simplicité,
'oug€.1noh.
@r.pé'{ sa concgptioncompacteet son pr ix abodable
Codons RCA <-.> DVt, 2 mèl6s ...........-......-.. 20,0æ 2 r 0,50mm2....0,50€ 2 r 2,5mm?--....l,3O€ en lont I'outil idéal pour les installalionset les
Cordons RCA <..> DVl, 5 mèùss ..................... 28,00€ 2 r 0,75mm?....0,50€ 2 r 4mnf...--.... 2,00€ inlgrvgntionssur sitê.
C o r d o n sR C A < . . >D V t , 1 0 m à t t e s . . . . . . . . . . . . . . . .3. 2
. .,.0. 0 € 2 x I mltf......... 0.70€ 2 r 6mtlf......... Z!0€
2 x 1.5mm2......0.95€
C o r d o n sH D M I < - > H O M I, 2 m à t r c s. . . . . . . . . . . . . . . .2.2. .,.0 0 € soupr€.typ.
M€surss€llicâc€svrâi6s.alfichagsnuméiqusavôcmisoâ
Codons HOMI <-> HDMI ,5 màtrcs .-.................. 2a,00€ I@.nrs jo|ll 4loispârs€cond€.
Altichag€avecéùo-échnâgs(112
!|nd€r. trrnarl.nt €r rêpant.
CordonsHDMI <.-> HOMI ,i0 môlres .................. 35,00€ uniquom6nl).8açraphs analogiqu€33 s€gmsnls,avec mis€
2 r 0,75mt'f....0,7!€ 2 x 4mm,.........3.50€ à iour 40 tojspil s€cond€. Sél€clion do Oâmms aulomaliqu€
2 x 1 , s m m , . . . . .1. , 6 0 € 2 r 6mm?.........4,60€ €t mânu€lls.Mainti€nde Ianichag€.Modo d6ntsgisÙsmsnl
Cordons0Vl<..> OVl, 2 màtr€s ...................-...... æ,00€
2 r 2.smllf...... 2.!0€ vale!|s min., max.. moyenn6âv€c bip sonorê sur valeurs
Cor(bns 0Vl<..> OVl, 5 mèù€s .......................... 35,00€
minimal€€t maximale.M€suÉ d€ diodss sl de conlinurlé
C o r d o n s0 V l < ' ' > O V l ,1 0 m è l r o s . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
. .9. .,.0. .æ
av€c bip sonor€. lmput Abnn. Signelisalionpour dês lonsionsûngersùs€ au
dsssus d€ 30V Inclicâtion d€ chargs insufiisânlo d6s pil€s. 8oÎlis| compacl âvôc élui
cor.lon. RCA .udlo
amovibl€.R€mplac€rn€ntlacils cl€spiles sâns ouvrir complètomenll€boîli€. Mod€
Cordons 3 mèùss veill€sél€ctionnablspouraugm€ôterla dué€dss piles.Fréqusnc€mètrê5OKHt êi
@ capâcamètre10000!F mâx. L6 Flukê 110 n â pas de calibr€âmpèrcmèircAc el Dc
3l03'2 r rtmf, O 12,5mm .....................
10,00€
Co.don.2IRCA âudlo <-> Jrcl 3,5mm fLnxl 2!,/l1- 1x2,5mît ,O 11,$mm ...................
10,0æ
Acc€ssoif€s inclus : Cordons d6 mosurss avsc poinlôs dê louch6s 4 mm lyp€
15,00€ 2A72- a tzmr,t,O 10,5mî,-....................
1t,00€
1?,00€ lanreh€, élui C10, pil€ d€ 9v montée ei madu€ldê Iulilisâiour
3lOa- 4 r 4mnt', 15,0O€
O 15mm..............---.......

A d â p t a t € uDr V I < . . > H O M 1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1


AdaptâlsurPôribl<-> 3 RCÂ- FGB ...................
. .2. .,.0. 0
12,00€
. .€.
e 3Oa2 2- r 2mrn, O 6.5.nm{lyp€ cosJ(iâl} ... 3,&t€

291|l : 4 oatss. O€xl. gmm ....---...........................


7,C5€
2902 : 8 pairc6,O oxt. l2mm .......--.....................
13,15€
Ftuk 110....161,OO€ Fluk lll,..21t9,00€ Flut l 12...223,00€

aïuEG^ r2c508-o4P ''-..- 2,90€ PlC.ult


8-l6Pl ''''....-----...- 8€ 12C508{,rcns -- 2,go€ r6F873-20/P ---- 9,50€
8L-8Al ---------- 0€ 12C509-04/JW--------23€ l6F876.OZVP.-...--- 11€
15-16P1--------'--- æ 12C509-O4P------ /t€ I6F876.2CVP..--.--. 11€
W 161-8Al ---------.'- 1zcsog,oulcrns --..-- 3€ 1ôF877.20/P..--.-- 13€

,-l-l"*lffi
a€
3l3,so€n| 7,so€ I .,20€/rI a,a0€ a,to€ 103-GAL-....------ 2l€ 12F675t/P ----- 3,50€ l7c42A-JW -'.--..- 29€
13,51€/rol 13,7t€./r0l
8535-EPl---.-----.. 19€ 16C54RC/P--....- a,oo€ 18F4521/P-''-.''-..- 12€
13,r2e|25 | 13,3r€/251
12,ËeÆo l 13,16€/50l a1!! 16C5âJW ----'---'--"- læ
rl .,r0€ | - lrr0€ | 15C63-04SP ----------la€
| | 5.30€| 9,5O€
.l r,.æ l!,0æl
| r,oo€ | 11.00€ ôeo€
1.,o.I
30VA- 0,49K9 ?5Æl?5Æl26Æl25Æ
50va- o,71Kg 2e€l2r€l2s€l2r€ l8
lrÀgCsr-zlpr ----- æ
ATagC2ost-24pt ..-..- 4€ 16C64JW -----._ æ'75€
----- 22,15€
16c65rrJw
@
n
'F
I ..--.-*
erÀôsosr.àær LCC r10 ..-..---- E,75€
517,ô0€ - 8,0o€ l12,oo€ 80va- 0,91K9 æ€ l!o€ | 30€| o€
| - l 1 o , 5 o|€ :: 120V4-1,39K9 s€ l$€ 13.€13.€ ATB9S53-Z4P|--- 950€ 16C71A_ùVP----- 12€ LCA 110-.-....-..----- l€
1110,70 | €- l r 2 , o o € l
7 l r 3 , m €| 113,50€l
11,5æl1a,5O€
17,æ€l1!,00€ 225V4- 2,45K9 æ€llee l3s€l18€ *li'i ATS9SSZS2.24p1-Ol1a 16C74lr'JW_ -_-- 3:)€
16C622A44/P --- 7.We
s æ2s01,..---.. 5,5æ
s æ2 so2..-..----- æ
300v4- 2,83K9 1 5 € l r 5 € l r G € l a rs
€æ l r ) AT9o tôC745Jw -..------- 20€
Embould€ 5O0VA - 4,17Kg - l 7 i € l æ € I t 9 € ?r€ | (') AT9OS2313I0PC-'... ?{ tôF64-(X/p ----- !.SO€
AT9OS2343-I0PC - 6'50€

ô1"'J5t xLR- r,r0'€./l (')lss modèlss sn eodis 110ou 220V sur


AT90S8515€P|---,- tæ
ptc
15p6444'g ,-.------ 3.966
rere+æip ___.. tosoe
16F628.0:VP ---- 5,95€
r6F87r{/P ----- 7,50€
GP20120-.--..- t3,50€
12C50&04/JW------ 23€ GP2Y0A02YK-.. 13,50€
RCA. noir, roug€, Proti FCA (Noar
æT
Facô 1U pour |ôck - 4xLR séri€ D + 8 RCA
jaunô, vêrl, bl€u, blanc + rcug€) t9,00€ l?ll
1,2Ah - il8r98$1mm - o,soKs .....16,00€
1,to€Jl,l€3 4 - 5,20€
+ 1 lichô alim 9,90€,/1 2,14h . 34x178r60mm- 0,85K9 ...22,00€
2,8Ah - 671134J(60mm - 1,2Kc .....27,00€
(')sur
lr-rrr-E 4 A h - 4 7 r 1 9 5 r 7 0 m m- 1 , 7 K 9 . . . . . . . . æ , 0 0 €
Fac€ 1U oour lack - SXLR séi€ o 9,90€.ll 7Ah'65x151x94mm-2,45K9......2a,00€
l2Ah , 15or97x93mm- 4,r3K! ....55,00€ - 24V(rA)....... 19€ t_
vgi!{) - 94 21 5Vr.54 - r8V/æV{1.24}

Fçâ
sério D
lTAh - 75rl81xt67mm - 6.2K9 ....4t,00€ Paaf,vt - 3rl,5/6r/,tgn2v(0.8A)- 869..........
. . ...... 17€ Dl
Bl|nc 7,00€
Roug.7,00€ 24Ah(') - l75r166r12smm-8,5K0 75,00€ . -
PSSf,va vôr/.s,€x2'15v{3.64) 95t55x30mm......æ€ -
6V ?s,s$V' - 1Z15t1E2otnt24v (2,34). 67x29x74mm ....50€ ?

S]m';*n"
slâB 1,24h ,97*5x54,5mm - 0,3rKg .. la,0æ PrSSxw- 5v à 24V- 4,3à t5A. 92r42x28mm .............
cr€
3Ah - 134x3axôztmm - 0,70K9 ......18,00€ PSSr2l2(')- 12V- 1,2Aminialur€ (1.alim:z,1mm) ........t9€
PSSI2!7(').12V . 1,74 (1.
mlniaturo alim:z,lmm) ........
21€
BNC 75 ohms- So€âkon. "-:--:_^-:" 70x47x105,5mm- 0,85K0 .-.15,00€
chassisséne o châssis4ls
pro|ongaGur4pls Y'jljo- 15t1611il19tæt2z21v2,94à 3,54- 4159..---...... 30€
151x34x97.5mm- 1,35K0 ...2a,0O€
12Ah - 151 x5ox97,5mm . 2,05K9 . 2450€ PSSlrVg- tô"Â/9/10/11/1
2!l3t14t15t1€/1At
lâck 6.35mm Uono {.30€ ùck 6.35mms1tao5,90€ Jack 6,35mm 19t2otnn1v- 7.5Aà2,7A lsAmaxsous12V). .-..........39€V
*{D ..,'-:It lemell€ stéréo 8,80€
pssxv!, 15/r6r'18/1920v
IWTH5OGS 6,?,5/9/12V
(6a)- 2224v (54)...............
60€
(5A)- r3,t1sV (3,84).............
38€
Jack coudé 6.35mm Jâckcoudé6,35mm^ GAC I : Gotham, t cond + blind,r 5,3mm, ..........4m€
srarao8,50€ ZIt 252a : lrrbgami,I cond + blindeg€ .....--................. 2,lO€
. 6Amar ........... PSS1212
Jâc* 6,35mm ô ^ C 2 : G o l h a m ,2 c o n d . + b t l n d , o 5 , , 1 m m . . . . . . . . . . 4 2 æ C Rslttoo. t 5/16/18/19/20/2224V æ,50€ f"ss1217
G C2-2P : Golham, 2 loF 2 pâiros CARS6Oq)- l5/16/18/19/2012224U- 6A mat -...............8a
'v mélal7,l0€
27llt : Mogami,2cond. I blindâg€ .......-..........-.... 2,20€ caRs6000/
MW7HsOGS
'ùzJ
Jack Banlam slééo ?,0æ
,V, .*:)t ,#\ Jâct 3,5mm sléréo ôAC 2 AE9EBU Golhan, (pourson digitâl).........5,50€
O A C 3 : G o l h â m , 3c o n d .+ b l i n d ,r , l , 8 m m . . . . . . . . . . 2 , 5 0 €
G C a : Golhâm, 4 cond. + blind,r 5,4|nm ..---.....3,00€
2534 r Mo06ml,4cond + uindag€........................- 2,!0€
caBs3500

Câbl€ f,Oc^tl 2552 pour z'e65 : tlooeml. audiolvitéo


Bônlam 2.00€ L ml | *" o.n. *" ,'. coudé rype sincl€r . /t,6mm par câna| ,,...,.,,,,,,,............-... 3,!0€
"f, "ff Câbl€ ilOGAII 2552 pour Banlam....................... 2,00€

.11w -. 3a,oo€ *-"---'r.l Coltrets lrà3 robusl€ €n 3 élémenb ass€mblés par vÉ: Equipé élé 230V d'un cordon s€cleur longu6ur 1.30m âvoc uno liche
Jac lasr
lâçâd6s avârn st aniàrc €n âluminium 30/1 0' anodis6, côlés €n nomalisé€ 16 amp.2
JBc aosr- 24w ... 3o.oo€ -.I*" "*.. protilô d'aluminaom noir lômânl dBsiôal€ur de chel€ù.' Fond el pôles+terrc,€l o6té115V ^n{Pcto - 63OVA {.2K9 - 90,00€
JBC aosl- 26w.. so,0o€ € e-r couvs.cl€ €ri lôl€ d aoar 10/10' laqué€ noar. d un socl€américâin€ ATl{PI(tro - 10o0VA.8Kg. 125,00€
r€c€vanr2lichss platesa ^TflPls{x) - 1500VA- gKg- 1rl5,0o€
Jac $sT - 36w ... 3,00€ -*"I ". - i.^-r ler6. Fâbdcâtion|rançAise.^n{P20m- 2O00VA - 13,5K9- 199,00€
23€ | OXl87 124$0xl70mm..................3ti€
GXr{l 124r40x73mh...................
OSlor à cl€ssoud€r55,00€ 9U62g GXtaT l24r1oxt7omm .................2æ
|

,"*p*a
ler th€morégulô.. æ,00€ ox2a7 23ot/ox17omm 35€ | 6xrtr' æOx80xl70mm
..........-...... .................38€
35€ | or2æ 23Or8Ox23Omm ..................42€
e;N*-3r
ox2ari 230!/Or23omm. .........-......
oxl.t z3ox/tox2Eomm...........---....aæ
| Ox28! 230x80x280mm.........--.......4iti€ ^og,t\o$ ..uo- rre
ox3a7 3:rcr4or17omm aO€ | oI3tT 3:tox8ox17omm
... ............ ..................48€
ox8{1 Ttorztoxz3omm ..................
at€ | cx|{13 3:tot8oxz3omm
................. 50€
GX34a 3itorilor2Somm €€ | GXt!! 3:,0x8ot280mm.
................ 6(€

k,.al tosa L c&lafr ilc.lhL Auro-hânslopour ut'l'salionâur 45W ....... .,,,, tl.OO€ Ormens'onsidênliqu€s
USA.jâpon ttens|ons€ctôur toow... ....... te.OOe auxm0dè16s45€l
g) bdns oriw€ émaillô 0,15mm 22AWG 'r 0,65mrn16ml (rcuo€, noir, 110v). F ch€ mâle ryp€ US, sorl|ô 3oow .... . 39 00€ 1oovactsd€ssus
1,!O€ mâr.on, blanc, vsri, blôu) -.. ...1,80€ 220v typ€ SCHUKO (Ger)
50 bdns c'riv.6 émaillé 0,25mm 1SAWG ' o 1mm (li€nl la chal€ur)
l € m | . . . . . - . . . . . . . . . . . - . - . . . , . . . . , .3. ., .3. t, €, , , , , , l o m l ( v s d l o n é ) . . . . . . . . . . . . . . . . . - . . . . 2. .,.E. .o. .€
L'étudedes phénomènes
thermiquesoccupe
une grandeplace dans
de nombreuxdomaines
scientifiques.L'électronique
s'y intéresseégalement
de près en raisonde
I'effetjoule qui s'applique
à tous les composants
traverséspar un courant. crla.ùr,

d.rtt.-
d. a.npéoal]r

prilk I Irl

Mais l'électronique ' - -- -l


IFF[=E:=.::
apporteaussides
solutions,en permettant
de mesureret d'étudier
l'évolutionde
la températureà I'aidede
capteurs très variés.
Afin de découvrir les
différentestechniques
utiliséespour mesurer
http://perco.orange.fr/mi cheLhubin/ca pteurs/phys/chap_tl .htm
une température,nous
allonsune fois de plus moélectriques qui sont exploités ll existed'autrestechniquesque I'uti-
utiliserles innombrables dans un thermocoupleet il comporte lisation de la thermoélectricitépour
égalementde nombreuxtableauxqui mesurerla températured'un corps.
ressourcesd'lnternet. permettentd'exploiterdirectementla La mesure par infrarouge est une
n èlectronique, les cap- tension développée par un thermo- techniquede plus en plus utiliséecar
teurs les plus répandus couote. elle permet d'effectuerdes mesures
pour étudierla températu- Si vous avez envie de mettre en sans contact. Le documentque vous
re d'un coros sont sans æuvre un thermocouple,vous serez pourrez consulter à l'adresse
nul doute les thermocouoles.ll est certainement intéressé par les http:/ /www.omega.fr/ library/ Biblioth
donc tout naturel de commencer quelquesexplicationsque vous trou- o/oC3o/oA8q ue/ Notes/ 0093.pdf donne
notre visite sur la toile mondiale Dar verezsur le srtesuivant: quelquesexplicationssur le principe
ce thème. h t t p : / / w w w . a c - p o i t i e r s .f r / s c de fonctionnement de ce tvoe de
Pour découvrir les notions de bases phys/ cres Ir/tp / soleau/ capteur.htm. caoteur.
sur le fonctionnementd'un thermo-
couple, nous vous invitonsà charger 2 http://aviatechno.free.fr/fites/thermocouples.pdf
la page suivante dans votre naviga-
Ieur:
http:/ / perso.orange.fr/ mi chel.hubin/
capteurs/ phys/ chap_t 1.htm. dl
tll
gh.b.nsird@'.|Û.

Ce site présente assez rapidement lrl


trl
les thermocouples.mais il renferme ltl
de très nombreusesexolicationssur Itl
r,tl

les phénomènesphysiquesqui leur 1l


il
sont liés. A ce titre, ce site mérite au
moins une visitede votre oad. Ill d.ds
j|fu0.*.p..brlq.Jjcé{&vj

t' av|d J?aw

Pour rester sur l'étude des thermo- it


couples,nous vous invitonsensuiteà ilil ùbM.d.vcldÛ...Fry.dh.lb

téléchargerle documentsuivant: ,,ll RÊFÉRET'CÊ


OCLA JO{CIOII ÊxrlniE

http :/ / aviatechn o.free.fr/f iles/ thermo


couples.pdf.Ce document décrit de
TI
it
dlrt.di:,dùÔfu

façon détailléeles phénomènesther- -.'"

rr" 3llA w\,\,1 ,/.eletrtroniqr lpf)TatiqLllr. EDrrl E I T t r C T R O N I G UPER A TO U Ê


Enfin.le derniersite que nous vous
' Jr' 3 invitons à visiter se situe à I'adresse
http://www.ac-poi http :/ /www.en seirb.fr/ - don do n/ pu is
tiers.tr/sc_phys/ue sance/ Infrarouge/ coursInfraroug e.html.
s_lr/tp/soleau/cap ll donne quelques explicationscom-
teur,htm plémentarressur les techniquesutili-
sées dans les systèmesd'analysepar
infrarouge.
Comme à notre habitude,nous vous
proposonsen annexe quelques liens
supplémentairesà visiter si ce sujet
vous a oassionnéet nous vous don-
nons d'ores et déjà rendez-vousle
mois prochain pour de nouvelles
découvertesorâce à Internet.

P. MORIN

4 http://www.omega.tr/ Iibrary/ BibIioth%C3%oA8


qu r http://ttvww.enseirb.fr/-dondon/puissance/lnfra
e/Notes/UB3.pdf rouge/courslntnrouge.htmt

t'l Principesdes thermocouples


It I lr l

Èl
lll
'Ë"r:q*u*:
.'
''4r,
inlrarouges

/,
BÀÀC DE TIIE&IIOGRAPIIIE
lNl R^RO['CD

tl
ilt l l
tl
tll

ttI

tn
.îïî-
lll
lr"--
t-_

http://perso.orange.f r/michel.hubin/capteurs/phys/chap_t1 .htm Llste des llen3


http://aviatechno.free.frlf iles/thermocouples.pdf de ce dossler
http ://www.ac- poitiers.fr/sc_phys/cres_lr/tp/soleau/capteur.htm
http://www.enseirb.frl-dondon/puissance/lnfrarouge/courslnfrarouge.html
http://www.omega.f r/library/Biblioth%C3%A8que/Notes/0093.pdf
http://perso.orange.frlmichel. hubin/capteurs/phys/chap_t0.htm
http://aviatechno.free.f r/thermo/thermo00.php
http://aviatechno.free.fr/thermo/thermo_loi.php?retour=thermo00. php
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Seebeck
http://www.stielec.ac-aix-marseille.f r/cours/abati/capteurtemp.htm
http://www.techno-science. neV?onglet=glossaire&definition=371
I
http ://www.eudil.fr/ eudil/ belv ra243.htm
htto://www.eudil.frleudil/belk/dv3922.htm
http://www.phys.ens.frlenseign/agregation/ressources/polycopies/Serie 3Æhermodynamique_02_03.pdf
http://membres. lycos.frlarrad38/bidouilles/capt temp/capt_temp.htm
http://www.ac-nancy-metz.frlenseign/physiqueÆp-phys/MPl-2001/bw/capt_temp.htm
http://fr.wikipedia.org/wikiÆhermocouple
http://www.esiee.lr/ -francaio/enseignemenVversion_pdf/ll_capteurs.pdf
http://www.loreme.frl%5CfichierscapteursoZ5Clntroduction o/o2Oayoz}layo20ThermomeT(ieyo2oyo2l
lntroduction%2Oayo2jlayo2llhermometrieolo20rev1 .odf
http://perso.orange.frlsmart2000/thermometrie2. htm
https://staff.hti.bfh.ch/uploads/media,/ElTech_1 .4_Thermosensoren_f.pdf

n" 3al8 w\,\,l,/v.electronialrerrrdtiorre.cclrn F I FCTRONIGUE PRATIGUE


La led
un corrrposiant
Grn pleinG! évolution
repérage supplémentaire permet de
mettre en évidence la oolarisation de
la led, même lorsque les électrodes,
une fois soudéeset donc couoéesne
peuvent plus être identifiées
Une led est essentiellementdéfinie
par un certain nombre de caractéris-
tioues:
- le diamètre
- la couleur définie par la longueur
d'onde (I) émise, en nanomètres
- la tension de seuil (Vs) à partir de
laquelleelle émet des photons
- la tension maximale inverse (Vr)
qu'elle peut supporter
- I'intensiténominale de fonctionne-
ment, en mA
- I'intensité lumineuse du rayonne-
ment émis, en mcd (millicandela)
- I'anglede diffusiondu rayonnement
La diode une utilisationdans le domaine de
l'éclairage (feux tricolores par émis
électroluminescenteà exemple).
spectre visible est le fruit
d'une inventionplutôt Fonctionnement Fonctionnement
récente.C'est en 1962 dtuneled Lorsqu'une différence de potentiel
qu'ellefut mise au point PÉsentation est appliquéeentre les deux couches
P et N, des électrons pénètrent dans
par Nick Holonyak,un
Elle comporte un boîtier coloré ou la couche de type N (flgurc 2). Cela
américainde I'université transDarentfaisant office de lentille et revient à dire oue la couche P est le
de l'lllinois.Par la suite, destiné à la protéger (figurc l). Deux siège d'une iniectionde " trous ". À
électrodes émergent de la base du I'interfacede ces deux zones (couche
la LED (Light Emitting
boîtier : I'anode,borne positive et la active), les électrons et les trous se
Device)à lumièrevisible, cathode qui est la borne négative.La combinent pour donner naissanceà
bien connuede nos longueurde I'anodeest supérieureà des photons. ll en résulte une émis-
celle de la cathode,ce qui permet de sion de lumière.
lecteurs,n'a cessé Pour obtenir des zones caractérisées
distinguerI'une de I'autre.
d'évoluer L anode est reliée à une couoelle par un excès ou un déficit de trous,
émettrice dont le rôle consiste à diri- ces dernières sont dopées. Cette
eaucouo de chemin a été ger les rayons lumineux dans une opération consiste à incorporer des
parcouru depuis l'époque direction orécise. Au fond de la cou-
où elle n'émettaitque sous pelle se trouve la puce semi-conduc-
les trois couleurs standard : trice émettant la lumière. Elle se ll nrincioe
delonctionnement
le rouge, le jaune et le vert. En effet, caractérise par une surface de I'ordre
+ Co.rdre de type P . +. +-
on assiste actuellement à I'avène- de 1 mm'?.Enfin. les deux électrodes
ment de diodes électroluminescentes sont reliéesentre elles par un fil de
_1 coodr€ adv! f ..-^:'r' Phdo.lB

de couleursnouvellescomme le bleu bondingtrès fin. o-l


CoucfË (b typo N

et le blanc, avec en plus une très Par ailleurs,on distingueà la base un S(M - Slppon
haute luminosité qui permet même méolat du côté de la cathode. Ce

rt" 3(t8. wvwv.electronlquepratlque.corn ELECTFONIQUE PFATIOUE


lement les segments de certains affi-
cheurs sept segments.
Le tableau A résume les principales
G._u.0,", caractéristiouesdes leds.

les ledsmulticolorcs
Une led bicolore comporte générale-
ment deux électrodes. Suivant le
sens du courant, la led émet dans
une couleurou dans I'autre.Les cou-
leurs les plus courantes sont le rouge
et le vert.
ll existeégalementdes leds tricolores
à trois électrodes. L'une des élec-
trodes corresoond au commun tandis
que chacune des deux autres est
affectée à une couleur, par exemple
//
__>f_ symborê d'unediode
Constifution le rougeet le vert. Mais en alimentant
électoluminescenE simultanément les deux électrodes, il
se oroduit une nouvellecombinaison
atomes étrangers dans le semi-
conducteur. Ces atomes ont généra-
Lesledsinfrarouges des couleursqui donne naissanceà
une troisièmecouleur.Du rouge et du
lement comme propriété particulière En fait, ces leds sont de conception vert forment ainsi une variété de
d'avoir juste un électron de plus ou antérieure aux leds à spectre visible iaune.
de moins sur leur couche périphé- et existent depuis de nombreuses
rique, par rapport au semiconducteur. années notammentdans le domaine
Dans le dopage N, on incorpore un de la télécommande. Elles émettent
Lesledsclignotantes
élément . donneur " d'électrons. dans le soectreinvisiblede l'infrarou-
Généralementil s'agit d'un élément Ces leds comportent un circuit élec-
ge et fonctionnent souvent en mode
possédant cinq électrons sur sa tronique interne qui génère leur cli-
impulsionnelafin d'accroître la portée
couche périphérique.Un de ces élec- gnotement. La période varie d'un
de leur rayonnement.
trons est libre et aura donc la oossibi- type à l'autre. Elle est généralement
lité de se déplacer,tandis que les comprise entre 0,4 à 1 seconde (2,5 à
1 Hz). Elles peuvent être directement
quatre restants participent à la struc- les leds alimentéespar une source de poten-
ture cristalline. Cette oartie du cristal
est porteuse de charges mobiles. Les
visible
à spec''lre tiel continu de 6 à 12 V sans insérer
éléments utilisés sont généralement une résistancede limitationde cou-
Les olus courantes ont une forme rant.
le phosphore (P) ou I'arsenic (As).
cylindriquede 3, 5, 10 voire 20 mm
Dans le cas du dopage B on incorpo-
de diamètre. Le boîtier peut présenter
re un élément " accepteur " d'élec-
trons. Celui-ci présente une lacune
la même couleur que celle de la Règlesd'utilisation
lumièreémise, mais il peut aussi être
en électrons,ce qui revientà dire qu'il
transparent. On trouve également Le problèmele plus fréquentconsis-
comporte des trous pouvant se
des leds carrées,triangulairesou rec- te à déterminerla valeur de la résis-
déplacer dans la couche P comme
tangulaires.Les leds constituent éga- tance (R) à insérer en série avec une
des particules de charge positive. Les
élémentsle plus fréquemmentmis en lableauA
æuvre sont le bore (B), I'aluminium
(Al),le gallium(Ga)ou l'indium(ln).
Couleur À(nm) Tensionde seuil (V)

< 400
les différentstypes Ultraviolet
Blanc 410- 420
3,1
3,5
ll existe différentessortes de . leds ". Bleu 430- 470 2 , 5- 2 , 8
Signalonsau passageque la dénomi- Vert 525- 565 2,1-2,5
nation. LED ' a fini oar entrerdans le Jaune 585- 590 2.1
langagecourant sous la forme d'un Oranqe 600- 620 2
Rouge 625 - 655 ' t . 6- 2
nom commun s'accordant d'ailleurs 't,6
Infrarouqe > 760
au Dluriel.

n" 3l,g www.electronlqlrepratlque.corn ELECTRONIQUE PRATIOUE


ou plusieurs pou-
leds,ces dernières possibled'insérerune résistancede
vant être groupéesen série ou en 47 kO. Dansce cas le courantobte-
parallèle.Dansle cas simplede la led nu est un peu inférieurà 5 mA et la
uniquereprésentéeen flgure 3, les puissancedissipéedans la résistan-
paramètresgénéralementconnus ce est de 1,2 W. On peutalorsmettre
sont les suivants: en æuvreune résistancede 2 W.
- la valeurU du potentield'alimenta- Maispourconnaîtred'unefaçonplus
tion généralela valeurde la résistanceà
- la valeurdu ootentieluL caractéri- insérerdanslecasd'unealimentation
sant la led bassetension,on peut consulterles
- la valeurde i souhaitée Alimenbtiond'uneledavec tableaux I et 2 ci-contre.Ces der-
dansla led sa Ésisfalnce
delimitation niersprennenten compte:
Nouspouvonsécrirel'égalité: - le type de led (u < 2,5 V et u > 2,5
U = u R + u L d ' o ùu R = U - u L ll convient donc de la protéger en v)
C o m m eu R = R x i l a v a l e u r d e R e s t montant une diode résistant à une - le nombrede ledsgroupées
finalement: tension inverse d'au moins 400 V (du
- le type de groupage(ledsen série
U-u, type 1N 4004 par exemple) comme ou en parallèle)
R = -----------:- l'indiquela flgurc 4.
- I'intensitésouhaitéedans une led
i
En reprenant l'exemple traité précé- (5,10,15 ou 20 mA)
La puissance thermique dissipée demment, la valeur de 2,1 V de - la valeurdu Dotentield'alimentation
dans R est alorsde P =Rxi'? potentiel de fonctionnement est (3,6, 9 ou 12 V)
Prenonsà titre d'exemple une led négligeable par rapport à la valeur de
caractérisée
tionnement
par un potentielde fonc- 230 V.
de 2,1 V que l'alimenta- Dans ce cas, la valeur de la résistan-
Lesprugrèsfuturc
tion est une sourcede courantconti- ce R à insérer dans le circuit est de :
Les leds ne remplacerontpas à
nu de | 2 V et quenoussouhaitons
un 230
R= - =23000c) moyen terme l'éclairage assuré
courantde 10 mA. La valeurde R à 0.010
actuellementpar les lampesà incan-
insérerdans le circuitest de :
Nousretiendronsalorsune valeurde descence.En effet,pour le moment,
12- 2.1 22l,{1. ellessont loinde présenteruneinten-
R= ----------:-
=990Q
0,010 Maisattentionà la puissanceà dissi- sitélumineusesuffisanteet voisinede
Nous retiendronsdans ce cas la per.Celle-ciest de 22000x (0,010)' l'éclairagetraditionnel.Par ailleurs,
= 2,2 W. ll convientdonc de faire force est de reconnaîtreoue leur
valeurde 1 kO.
La puissancedissipée dans R est appelà une résistancede 3 W. lumière" froide" rendleur éclairage,
égale à P = 1000 x (0,010)'?soit Étantdonnéque la led ne s'éclairera mêmeintenseà I'instarde certaines
0,1 W. Une résistance1/4 W peut que lorsd'unealternance sur deux,il lampestorchesà leds,assezdifficile
doncconvenir. se pourraitque I'on note un légercli- à vivresur le plan psychologique.
À noter que si " n " ledssont montées gnotement. Du moins, l'éclairement En revanche,ellesse révèlerontsans
en série,le potentielglobalse rappor- de la led paraîtraplusfaibleque dans doute par leur aptitude à créer de
tant au groupementdes ledsest égal le cas d'une alimentationpar une nouvellesutilisationset de nouveaux
à n x uL, alorsque l'intensité iest la sourcecontinue.Le secondmontage besoins dans des concepts nova-
mêmedanstoutesles leds. présentéen figure4 résoudrace pro- teurset futuristesdansle domainedu
Enfin,si . n " leds sont montéesen blème. design.
parallèle,la valeur du potentielcor- En faisant appel à une led à haute Une nouvellegénérationde leds, les
respondantau groupementdes leds luminosité(et donc à faibleconsom- oleds,est en train de voir le jour : il
est la valeuruL tandisque la valeur mation)et en adoptantle principedu s'agitdes ledsorganiques, à I'oppo-
de I'intensitétraversantR est égaleà recoursau pont de diodes afin de sé des leds que nous venons de
nxi. bénéficierdesdeuxalternances. il est décrire et qui sont minérales.Les
oleds auront sans doute un rôle à
Autre problème: peut-on alimenter Protection
dela diodeconbe jouer dans l'éclairaged'ambiance
une led en partant d'un potentiel I'altemance
négative dans lequel elles peuvent recouvrir
d'alimentationde 2ll0 volts ? 230V 230V des mursentierset changerde cou-
La réponseest oui moyennanttoute- leur.Dansle mêmeordred'idées,ces
fois une précautionfondamentale oledspourrontmêmedevenirentière-
supplémentaire qui consisteà proté- ment transparentespour ouvrir la
ger la led des surtensionsinverses. voieà d'autresapplicationstellesque
En effet,en insérantsimplementune I'affichaged'informationssur les
résistanceen série,la led ne suppor- oare-brises desvéhicules...
tera pas I'alternancenégative. R. KNOERR

n" 3.lB wv\^w.eleEtrEnlqueprdtlque.corn ELECTRONIQUE


PRATIOUE
Léoender' Rêsistâncel W '
!ê990d9 : Résislance1W
" Résistance2 W

Tableau| : Groupementde ledsdepotentiel< 2,5 V Tableau 2: Êroupementde ledsdepohntiel


Valeur(en{2) desrésistances
à insérerdansle circuit > 2,5 V.Valeur(enQ) desrésistances
à insérer
dansle circuit

ilF--"JçsEnsniçilF-*ç,tçSE
CatalogueGênéral
Connnnndn'b,
riffi, dn^

Coupon à nerounnen à: Selectronic El.|' ,|OOEO o Ei9E|g1 LILLE Gedex 9

tr oUl,je désine
necevoir
teGatalogue Génénal 2OO7 Selectronic
à I'adnesse au tanif "lettre"en vigueunou 5,50€ par"chèqueJ:
suivante[ci-joint1O timbnes-poste
Mn ,/ Mme :
NO:
Ville:
d'un droit d'accèset de rectificationaux donnéesvous concernant"
Le cincuiË PCFBEïTA
poru. étendne les ponts drun
rnicnocontnôleun
peuventdébiterun courantde 25 mA,
,k{È3
b:c
ce sont des sorties.
Une sortie" interruption" informele
microcontrôleurde commande du

ffi changementd'état des entrées en


passantà l'état " bas " (0 volt). Le
signalde cette lignen'influepas sur
le dialoguel'C et doit être traité par
programmation.
Ce circuitcomprendune adressede
base et trois brochesoour I'adresse
auxiliaire(A0,A1 et A2). En fonction
du niveaulogiquede ces dernières,il
est possible de gérer huit circuits
identiquessur la mêmeliaisonl'zC.ll
existe une variantedu PCF8574: le
PCF8574A.Ce dernierpossèdeune
adressede basedifférentedu précé-
dent,de sortequ'àl'aidedesbroches
A0 à A2, il est possiblede comman-
der huit autres circuits identiques,
La robotique et la - INT : Sortieintenuptionpour signa- toujours sur la même liaison.Nous
ler au microcontrôleurun change- oouvonsdonc obtenirun maximum
domotique nécessitent mentd'état des entrées. de 128lignesbidirectionnelles sur un
l'emploide - SDA : Signall'zCbidirectionneldes seul microcontrôleur! La ffgurc 4
microcontrôleurs pourvus données. montre comment s'organise le
- SGL : Signal l'C de cadencement registreinterned'un PCF8574et d'un
d'un grand nombre de (horloge). PCF8574A.
lignes d'entrées/sorties. - A0, Al, A2 : Lignesde configuration Afind'éviterde vouslivrerà descalculs
La solution la plus souple de I'adressedu composant. et ainsiréduirclesrisquesd'eneurs,le
- P0 à P7 : Port bidirectionnelà tableau I donnelesadresses, au for-
et la plus économique I bits. mat décimal,des deux types de cir-
consiste à utiliser le Pour mieux comprendrela suite de cuits selon que vous souhaitezles
microcontrôleurde son cette étude, la flgurt 2 montre le configureren entréeou en sortie.
diagrammeschématiqueinterne du La commandede ces circuits reste
choix et à étendre le circuit et la flgure 3, celui d'une assez simple. Un microcontrôleur
nombre de ses ports lignedu port bidirectionnel. Cubloc, C8220 par exemple,vous
à I'aide d'un circuit Ce composantse commandeà l'aide
desdeuxsignauxtraditionnels " SDA" ENTREE SORTIE
spécialisé pour les donnéeset ( SCL ,DPour 1- PCF8574 6{
2hPcFgsTt 67 66
3hPcF8574
I'horloge.Vous obtenez de cette 4hPcFg574 69 68
71 70
e circuit integré PCF8574 de manièrehuit lignes bidirectionnelles s-PcF8574 72
6h PcFg574 75 71
marque Philipso,fonctionnant pouvant donc être configuréesen 7dPcFgs74 77 76
selon le orotocole " l'zC' est entréeou en sortie par programma- 8hPcFg574 ao
't
78
1'PCF8574A 13 112
tout indiqué pour ce genre tion. Positionnées au niveaulogique 2hPcF8574A 1'15 114
d'applications. La flgurc I donne le " haut ", elles sont limitées en courant 3h PcFgsT4A 1'17 116
4h PcF8574A 119 118
brochage de ce circuit intégré. Voici à | 00 pA. ll est possible de les forcer 5h PcF8574A 121 120
à l'état " bas " (masse), elles sont ô- PcFg574A 123 122
une description succincte de ses 7- PCFB574A 125 121
broches. donc considérées comme des g* PcFgsT4A 127 124
- Vcc : Alimentation positive 5 volts. entrées. Lorsqu'elles sont program- Tableau1 - Atircsæsdescircuib
- Gnd : Alimentation 0 volt (masse). mées au niveau logique " bas ", elles selonleurconfrguration

n" 3tt8 www.eleEtrErrlqueprôtlque.trorn ELECTRONIQUE PFATIQUE


lmpulsion
d'écriture

Donnéesvanant
du registreà
décalage

POàP7
lnitialisation
de mrsesous
lension

lmpulsion Gnd
de leclure (Masse)

Donnée pour Vers


le registre à interruption
décalage logque

Brcchage
du circuit Diagramme d'unelignedu PcF674
schématique
PCF8574 E
g Diagramme inarne duPCF8574
schématique

INT

AO

PO
P1
SCL P2
SOA P3
P4

lmpulsiond'écriture

facilited'ailleursla tâche car il dispo- 4. Condition. stoo ' à la fin. grammation, sont invitésà consulter
se d'instructionsspécifiquesau port En analysant le source basic du pro- la notice,en langueanglaise,sur le
l,c. gramme de I'afficheurLCD à com- site du constructeur Philios@à
ll suffit de respecter les impératifs du mande f'C oour QB22Ofourni sur le l'adresse:
protocole. site Internet du magazine, vous http :/ / www.semiconducto rs.phiIi ps.c
1. Condition. start ' au départ. retrouverez les principes énumérés. om/ acrobat_downIoad/ d atash eets/ P
2. Configuration du registre (adresse, Les lecteurs désirant approfondir CF8574_4.pdf
lecture ou écriture). cette étude, notamment en ce qui
3. Instructiond'écritureou de lecture. concerne les diagrammes de pro- Y. MERGY

f Begistre
inHmedu PCF8574

PCF8574 0 0 0 A2 AI AO R/W

PCF8574.A 0 1 I N2 A1 AO R/W
...............t.--.--.....,-|
I
Adresse I Adresse | 1= Leclure
de base I auxiliaire l0=Écriture

n" 3oB www.electronlqrlepratiqlre.corn ELECTBONIQUE PRAÏIQUE


Le GEI 22O
eË Ie ponË IzC
Adaptation dtun afficheun
LGD de 4 x ?O canactènes
pouvoir créer des instructionsper-
sonnelles sous forme de sous-rou-
tines et de fonctionsqu'il suffit d'ap-
peler par leurs noms, suivi des para-
mètres. Ces nouvelles instructions
peuvents'utiliserdans n'importequel
programme,par simple . copier-col-
ler " car elles n'emploientque des
variableslocales. Nous vous livrons,
comme exemple avec cet article,
celles développéespar nos soins
pour le port l'?Cet I'afficheurLCD.

de principe
Schéma
Cette réalisation comporte deux
petits circuitsdrstincts.L'un est des-
tiné à commander un afficheurLCD
alphanumériquetraditionnel de 4
lignes de 20 caractèrespar une liai-
son I'C gérée par un microcontrôleur
Cubloc C8220. L'autre constitue la
petite platine de base dédiée à ce
Dansles pages tation (fichier" PDF " de 273 pages)
microcontrôleur.Elle comporte I'ali-
et des notes d'applications (fichier
du numéro 304 mentation,le connecteurl'?C,la prise
" PDF " de 114 pages)par la société RS232 de programmation à partir
d'ÉlectroniquePratique, Lextronic.Petit reversde la médaille:
.16 d'un PC et enfin, des connecteurs
nous avons présentéle les lignes d'entrées/ sorties sont
permettant d'accéder aux 16 lignes
un peu insuffisantespour des appli-
nouveaumicrocontrôleur cations d'envergure.Nous vous pro-
d'entrées / sorties. La figure I
donne le schémade orincioede ces
Cubloc CB22Ofabriqué posons deux articlesmettant à profit
deux circuits.
par la société Comfile@ le port l'C du CB22O pour combler
efficacement cette lacune, voici le
et distribuéen France
par Lextronic@
premier. Platine
Un afficheurLCD à commandeoaral-
lèle monopolise6 à 10 lignes d'un
de programmation
elui-ci présente les avan- microcontrôleuret le C8220 possède et d'alimentation
tages de se programmer des instructionsdédiées uniouement du G8220
sous un ouissantBasicou à des afficheurs spécifiques gérés
en Ladder,de travailleren par une communication spéciale La tensionde 8 à 12 volts issued'un
multitâcheréel, d'être physiquement (Cunetou RS232).Grâce au port l'C, bloc secteur se raccorde sur le
compatible broche à broche avec le nous n'utilisonsque deux lignes et connecteur d'alimentation.La diode
Basicstamp2@ pour un coût inférieur vous le verrez lors d'un prochain anti-retour D1 protège le montage
de moitié et une capacitéde mémoi- article,sur ces deux fils, vous pourrez contre les inversions de polarité.
re quarantefois plus élevée (80 ko). également augmenter considérable- Nous devons obtenir 5 volts et le
Ajoutonsà cela la traductioncomplè- ment le nombre d'entrées/ sorties. schémade notrealimentationest tout
te, en français,de toute la documen- Le C8220 offre l'énorme avantaqe de à fait classioue.La tension d'entrée

rr" 3oB wvr/vv. electroniqtlepratique. corn Fl FCTFON QtlE PBAf OUE


(o>

o Éo

t)
x83X3Sr8 o

N
o

3 zqa 2
2e'.2 ;FE I
;ir3 8 'n
lfl+

'tt .It ! .It .It 1, .It !!T!T!T'I'


rNo5('0r{ OJN(tà(tO)'.1

I o
st 8es88889
+

È ri€ 5
Ll," m

illæ-"L+
D7

tx z z
D3 2
z
:i c
D1 g
DO u
E
RW
RS

Vcc
Gnd

E
Schémadeprincipe

rr" 3oB ww ^,/.electroniquepratiqlre. corn ELECIBONICIUE PRATIOUE


est lissée et découplée par C5 et C6 donc : 112. Pour Cl2, A0 est reliéeau
avant la régulation positive par Cl5, +5 V. A1 et A2 à la masse, I'adresse
puis enfin filtrée en sortie par C7. La
DEL limitée en courant par la résis-
tance R4 atteste du bon fonctionne-
ment de l'alimentation.
L'interface de programmation du
C8220 orésente I'intérêt d'être rudi-
décimale du circuit chargé des
signauxde commandeest alors 114.
Le PCF8574 imoose de travailler en
logiquenégative.En sortie,le port de
ce composant peut fournir 25 mA au
niveaulogique" bas ", contre 100 pA
cl T
o
q,
to
D

i
tl,
ô
q\
æil
aclo
coro
CEE
rEO
cEt
æ2
mentaire ! Quatre liaisons directes, à l'état " haut ". Ce dernier est ô

N fr
.3
clD
dont la masse, à la prise RS232 suffi- d'ailleurs réservé à la configuration lH
tz
senI. en entrée. Nous avons adjoint res- 'I IH

H
La touche " RST " accompagnée de pectivement à Cl1 et Cl2 les circuits D
ô
sa résistance R5 permet d'obtenir Cl3 et Cl4, des 74HCT540, compor-
lll Hc
r*
une initialisationmanuelledu micro- tant chacun huit tampons inverseurs.
It
contrôleur par forçage de la broche Les sorties de ces composants atta-
22 à la masse. Le condensateur C8 quent directement les lignes de I'affi-
découple l'alimentationau plus près cheur. Les six sorties inutilisées de
du module. Cl4 sont raccordées à un connecteur,
Deux connecteurs à 8 broches : JPO elles peuvent être employées pour
et JP1 donnent I'accès aux deux commander des actionneurs par pro-
ports du microcontrôleur. Les lignes grammation,après amplification.Les Tncédu circuitinpriné
P8 et Pg composent I'interface l'C, la condensateurs C1 à C4 découplent du microcontrôleur
premièrefournit le signal bidirection- les tensions au plus près des circuits
nel des données- SDA ", alorsque la intégrés et C5 filtre l'alimentation de
seconde se charge d'envoyer le 5 volts au niveau de la prise l'zC.
signal d'horloge " SCL " du maÎtre La résistance AJ1, un modèle multi-
*nfl-lBn
vers les esclaves. Le connecteur à
quatre broches . l'C " véhicule égale-
ment I'alimentation (+Vcc et la
masset.
tours, sert à régler le contraste. Si
vous optez pour un afficheur dispo-
sant du rétroéclairage,le cavalierJRE
I'inhibe ou le met en service à travers
lHll.gllH
'[6
Gartel'Gpour
la résistance R3. Attention, cette
fonction est assez gourmande en ll--_f
I'afficheurLGII
Voici le principe : nous faisonsappel
couranl.
Si vous le souhaitez, vous pouvez
bien sûr utiliser des modèles
ffiçô
fe/ \-/
PCF8574 pour Cl1 et Cl2 au lieu des : È c-t
6
à deux circuitssoécialisésPCF8574A | | E= t6lr----'1
PCF8574A, il faudra, dans ce cas, llOlctsg H
pour générerles dix lignesde sorties
adapter les adresses dans le pro-
nécessaires à un afficheur LCD
gramme.
alphanumériqueà commande paral-
lèle à partir d'une liaisonl'?C.Le pre-
mier se charge des huit lignes de Réalisation ImplantationdeséEnenE
données, le second produit les deux
dela carE "miqoæntôleur"
signauxde commande : <<EN D pour Chaque montage prend place sur un
la validationet " RS ' oour le bascu- petit circuit imprimé simple face. les trous en tenant compte du dia-
lement entre les commandes et les Hormis la liaison l'C, vous n'avez mètre des pattes des composants.
données à afficher. aucun câblage externe à effectuer.La En suivant les schémas d'implanta-
Une liaison l'?Cimoose de voir ses platinedu C8220 supportemême les tions des flgures 4 et 5, soudez les
signaux " SDA " et " SCL " tirés au connecteurs. Celle de l'afficheur, pièces,sur les deux circuitsen même
positif de I'alimentation au repos, moins longue mais de même largeur temDs.
c'est le rôle des résistancesR1 et R2. que ce dernier, s'embroche directe- Respectez I'ordre dicté par la taille et
Afin de réserver des adresses pour ment sur le connecteurà 16 broches, la fragilitédes composants.
les futurs montages que nous étudie- sous l'afficheur. Commencez par les cinq ponts de
rons lors de la seconde partie, nous Lesflgures 2 et 3 donnentrespecti- liaisons de la platine de l'afficheur.
employons des circuits PCF8574A vementle dessindu typondu circuit Continuez par les résistances, la
pour gérer notre afficheur LCD (voir imprimé du microcontrôleuret celui diode, les supports de circuits inté-
I'articlethéoriqueconsacréà ce com- de I'afficheur. grés, les connecteurs constitués de
posant). Les broches A0 à A2 de Cl1 Reproduisez les circuits selon la barrette sécable (ne soudez pas celui
sont reliées à la masse, I'adresse méthode photographique, gravez-les de I'afficheur), les condensateurs au
décimaledu circuit des données est au perchlorure de fer et percez tous mylar, la touche RST, la résistance

n" 3oE w!vw.electronlqlrepratlque.corn ELECTRONIQUE PFAI|OUE


cBee6
LCO-I eC
llomenclature
Résistances5 %
R1, R2 : 4,7 kct (aune, violet,rouge)
R3 : 47 a (aune, violet,noir)
R4 : 680 o (bleu, gris, marron)
R5 : 220 Q (rouge, rouge, marron)
AJ1 : Résistanceajustableverticale
à 25 tours de 10 kQ
Condensateurs
C1 à C4, C6, C8 : 100 nF (mylar)
C5 : 1000 pFl25 V (électrochimique
à sorties radiales)
C7 : 1Oà 22 uFl25 V (électrochimique
à sorties radiales)
C9 : 22 à 47 pFl25 V (électrochimique
à sorties radiales)
Semiconducteurs
Cl1, Cl2 : PCF8574A(Voirtexte)
E ftacédu circuitinprttnedel'afficheur Cl3, Cf4 : 7 4HCT54Oou 74HC540
Cls : 78L05
Cl6 : MicrocontrôleurCubloc C8220
(en vente chez Lextronic)
D1 : 1N4007
DEL 3mm (haute luminosité de préfé-

HH
lËT[ il ll;ll
SDA
SCL
Masse
+VCC
rence)
1 atficheur LCD oarallèlede 4 x 20
caractères (Lextronic,St Ouentin
Radio, Sélectronic)

tllf il_ir Divers


1 support large de circuit intégré
à 24 broches
2 supports de circuits intégrés
à 16 broches
2 supports de circuits intégrés
à 20 broches
1 connecteurd'alimentationde
2,1mm.
- AFFTCHEUR .{@ 1 embase DBg coudée femelle pour
circuitimprimé
1 touche " travail " pour circuit
imprimétype D6
jl detacarte"afficheur" Barrette sécable mâle et femelle
mOmbfion deséléments
type tulipe
Barretle sécable mâle et femelle
type SIL
1 cavalier de configuration
Filssouplesfins (pour réalisationdu
câble l'?C)et visserie de 3 mm.

ajustable,la DEL, le connecteurd'ali-


mentation,la prise DB9 coudée, les
condensateurschimiqueset enfin, le
régulateurCls vissé sur son dissipa-
teur thermioue. Soudez un connec-
teur constituéde 16 brochesde bar-
rette sécable mâle sur I'afficheur LCD
et femelletype tulipe sur notre mon-
tage, mais du côté des pistes cui-
vrées. L'assemblage mécanique
entre les deux circuits s'effectue au
moyen de deux entretoisesM/F file-
tées de 3 mm de diamètre mainte-
Assemblage au moyende barrct'f,issécables.
entrelesdeuxmodules Notezla nues par vis et écrous (voir la photo
présence
d'uncondensahur supplémentaire
dedécouplage de0,lttF ci-contre). ll est peut-être nécessaire

rt" 3(lE \ ^ r/lr'.electronlquepratique.trorn ELECTRONIOUE PFATIQUE


de contreperceravec grandsoin les via I'interface RS232 d'un PC. que le signal des données " SDA "
troustrop petitsde I'afiicheuren pre- Téléchargeztout aussi gratuitement est confié à la broche " P8 " et celui
nant les précautionsinhérentesaux le programmebasic que nous avons de I'horloge " SCL " à la broche P9.
courantsstatiques. développépour cet articlesur le site Set I2c 8,9
Veillezau sensdes composantspola- Internetdu magazineà I'adresse:
Nous définissons alors le contenu
risés (circuitsintégrés,diode, DEL, " http:/ / www.electroniquep ratique.co
des chaînes de caractères.
condensateurschimiques,touche m". Les lecteursn'ayantpas I'oppor-
Rappelons que ce sont des variables
RSI etc.).Pourterminer,réalisezun tunitéde se connecterà Internetpeu-
et de ce fait, vous pouniez décider de
câbledroit MlF à 4 fils pour la liaison ventl'obteniren adressantà la rédac-
changer le t€xte.
l'C. Vérifiezbien la qualité de votre tion un CDROM sous enveloppe
travailavantutilisation. auto-adressée et suffisamment T1 = "AFFICHÀGEIÆD 8 BIIS"
affranchie. Chaque chaîne de caractères ayant
Chaqueprogrammepour le Cubloc son propre contenu invariable, nous
Miseensenrice C8220comporteen fait deuxfichiers aurions pu utiliser des constantes
indissociables.Les nôtres se nom- comme ceci.
Avant toute chose, prenezle temps ment : " CB22O-\2C-LCD.CUL " et T1 Con,,AI.FICHÀGEI,cD 8 BITS.'
de contrôlerminutieusementle bon CB22O_I2C_LCD.CUB Lorsque
" ". Une temporisation d'une demie
état des pistesdes circuitsimprimés, vous êtes sous " CublocStudio",
le senset la valeurdes composants. seconde oermet à I'afficheur LCD de
ouvrez le premieret lancez la pro-
À ce stade, n'embrochezni l'affi- se stabiliser en tension.
grammationdu C8220 par la petite
cheur,ni les circuits intfurés, reliez icône reorésentantune flèche trian- Delay 500
lesdeux olatinesà I'aidedu câblel'C gulaireorientéeversla droite.Si vous Allonsmaintenantbienplus loindans
et alimentezle programmateur via un n'arrivez pas à programmer le le programmepour comprendreles
bloc secteur.Mesurezla tensionen CB,220,'nfaudra peut être, au préa- instructionspersonnelles, particulari-
différentsendroits,sur les supports lable,procéderà la miseà jour de son té très intéressantedu langagedu
par exemple,vous devez trouver 5 CB22O. Après I'instructionfinale
" firmware " (comprenez: logiciel
volts et voir la DEL s'illuminer.Hors internedu constructeur). A cet effet, " End ", commencela programma-
tension,embrochezuniquem€ntl'af- consultezla " F.A.Q." à la fin de la tion des sous-routines,ou instruc-
ficheuret alimentezà nouveauI'en- notice " .PDF " du manuel du tions personnelles. Celles-ciprésen-
semble.Rfulez I'ajustableAl1 pour CUBLOCpour réalisercette opéra- tent l'avantagede s'appeler,dans le
obtenir20 rectanglessur les lignes1 tion. corps principalde programme,par
et 3, ne forcezpas trop le contraste. leurssimplesnoms,suivisdes éven-
Le curseurdoit se trouvertrès proche tuels paramètres.Ne faisant appel,
de la masse.Avant le réglage,il est Leprugramme de préférence,qu'à des variables
frâluent de ne rienvoir sur l'afficheur, locales,vous pouvezde cette maniè-
pas d'affolement. L afficheur LCD vous présente, r€ les utiliserdans vos proprespro-
Votre réalisationest maintenantter- immédiatementaprès programma- grammespar un simple" copier/ col-
minée.Hors tension,insérezles cir- tion, un bel échantillonnagede ses ler ". Autre particularitéattrayante,
cuits dans leurs supports respectifs possibilités.Si vous essayez de vous pouvezvous servir d'une ins-
et le câble entre les deux platines. décortiquerle programmeen basic truction personnelleau sein même
Prenezgarde au sens des connec- largementcommenté,il voussemble- d'une autre sous-routinelors de sa
teursl'.C.Pourvoirfonctionnereffica- ra peut-être un peu long. Celui-ci programmation. Voyons comme
cementvotre afficheurà commande tient sur 259 lignes, commentaires exemolela sous-routin€" SORTIR"
l'C, vousdevezprogrammerle micro- compris.Voyonsensemblequelques servantà ênvoyerune donnée,sur la
contrôleur. pointsessentiels. liaisonl'?C,à destinationdu PGF8574
La premièreinstruction,indispen- de son choix(tableau l).
sable, sert à spécifier le type de Cetteinstructions'utilisesimolement
Prugrammation microcontrôleur employé. en l'appelantainsi : " soRTrR no,
Const Device = C8220 donnée ".
En premierlieu,il convientd'installer
Mennentensuiteles déclarationsdes - ( tlo correspond au numéro du
le logiciel de programmation "
variableset des constantes.Voicien PCF8574 à adresser (0 à 7 pour un
" CublocStudio.EXE " de la société
Comfile' concernant le Cubloc exemplela déclarationd'une variable PCF8574 ayant pour adresse auxiliai-
C8220. ll est fourni gracieusement, numérique,d'une chaîne de 20 re 0 à 7 et 10 à 17 pour un PCF8574A
ainsique la documentationfrançaise caractèreset d'une constante. ayant pour adresse auxiliaire 0 à 7)
très complète, par la société Dim c Às Btrte sous forme numérioue ou d'une
Lextronico sur son site Internet: Dim 11 Às String * 20 variable.
" http:/ lwww.lextronic.frl Comfile/ cubl CII Con 10 - donnée représentela valeur d'un
" "
oclPPhtm". ll faut maintenantinitialiserla liaison octet à envoyer (format " byte ") sous
Le C8220se programmedirectement l'zC.La lignede codesuivantesignifie forme numérique ou d'une variable.

rr" 3lt8 w\,vw.dectrDdquepratlque.corn ELECTRONIOUE PRAIQUE


Sub SORTIR (NttM Às Byte ' DÀTÀ Às B)Èe ) Uinstruction personnelle,dont la des-
'variable A
Dùl A As Byte locale cription suit, montre l'utilisationde
'Variable
Diln ÀDR As Byte loca]e ÀDR ',
'Inversion " SORTIR au sein de cette dernière.
DATÀ=255-DÀTA du contenu de Ia ll s'agit de I'ordre " colo{ANnE', per-
DATA variable mettant, comme son nom I'indique,
'Valeur par défaut en cas
ADR=64
d'envoyer une commande à I'affi-
d'erreur
'r€s cheur LCD via la liaison l'?C.ll faut
If NW<8 Then I choix d'un PCF8574
donc faire appel à la procédure
ADR=NUU*2
ÀDR=ADR+54
'oéfinition de 1 'adresse " soRTrR ", vue précédemment
End If (tableau 2).
'Les 8 choix d'un PCF8574A Vous le constatezpar vous même,
If NUID9 And NT,M<18 ThEN
ADR=( Nt M-l0 ) *2 cette manièrede programmersimpli-
'oéfinition
ÀDR=ÀDR+Ll-2 de I'adresse fie grandementla tâcheet lesinstruc-
End If tionsdeviennent bien plus explicites
'Envoi
I2cstart de la condition de car c'est le programmeur qui choisit
DEPÂRT leurs noms. Nous avons ainsi défini
'Envoi
a=I2cwrite (ÂDR) de I'ÀDRESSE du
dix sous-routinespour gérer l'affi-
cdnposant
'Envoi cheur LCD avec un C8220, par une
A=I2c$rrite ( DATA) de la DoNNEE
I2cstop
'Envoi
de Ia condition de
liaison l'C. Elles se nomment :
FTN " SORTIR ;COMMANDE; DONNEE;
End sub |N|T_LCD; EFFACE; CURS-N ;
lableauI CURS_F;CURS_C;PI-ACE et ECRI-
RE".
( CIiAR As Byte )
Sub COMMAT,TDE Revenonsà la suite de notre pro-
'EN=0etRS=o grammeoù nous appelonsla procé-
SORTIR CI2, O
soRTrRcrl, cHÀR 'Envoi donnée
de I'afficheurLCD.
dured'initialisation
soRTrRcr2, 128 'EN=1etRS=o
'EN=o et P.S=o INIT-I'D
SORTIR CI2, O
'sN=o et RS=1 La redéfinition du premier caractère
soRTrRcr2,54
en mémoire " CGRAM " de I'afficheur
End Sub
se comprend presque d'elle même
lableau2 grâce aux noms des instructions per-
COMMANDES4O
'Mresse et cc[rûnandedu l* sonnelles (tableau 3).
caractère en CGtlÀM Nous vous montrons maintenant
DONNEE&800001110
'1b donnée comment faire défiler le caractère
DONNEE&800010101 défini (un petit monstre)à chaque
DONNEE&800011111 emplacement de chaquelignede I'af-
DONNEE&800010001 ficheur, puis nous vous laissonsle
D O N N E E& 8 0 0 0 1 1 1 1 1 soin d'analyser, par vous même,le
DONNEE&800001010 programme (tableau 4).
restedu
DONNEE&800001010
'8* Au coursdu secondarticleconsacré
DONNEE&800011011 donnée
aux applicationsdu port l'?Csur le
lableau3 microcontrôleur C8220,nousverrons
'Effacementde I'afficheur comment obtenir 32 entrées et 32
EFFACE
For L=1To 4 'Chaqueligne sorties numériouessur la liaison à
For C=1To 20 'Chaquecolonne deuxfils de notreafficheurLCD.Voilà
PLACEL,C 'Positionnementdu curseur de quoi étendre les capacités du
'Envoi du caractère redéfini situé à CB22O| À cette occasion,nous étu-
DONNEE O
l'adresse 0 dieronsla programmationdes lonc-
Delay200 'Temporisationde 0,2 seconde tions personnelles aussisimplesque
EFFACE 'Effacement de l'afficheur
lessous-routines. Ellespermettentde
Next 'Fermeturede la boucle des colonnes
'Fermeturede la boucle des lignes renvoyerunevaleuret sonttrès utiles
Next pour liredes entrées,par exemple.
Tableau4 Vouspouvez,bienentendu,confierla
gestionde I'afficheurLCD comman-
Bibliographie dé par une liaison l'?Cà un autre
EP N"306 : Les afficheursalphanumériquesLCD page 10. microcontrôleur. il faudradansce cas
Dunod ETSF : . Montages pour écrans graphiques " de Guy Ehretsmann. adaptertoute la programmation.
Documentationfrançaise sur le Cubloc C8220 gracieusement publiée par
Lextronic.
Y. MERGY

n" 3oB www.electronlqueFratlque.torn ELECTRONIQUE PFATIOUE


SrrFveillanccl
t,éléphctniquGl
de la telrrpénatuFcI
selon les besoins. ll suffit alors de
modifi€r les six valeurs fixes de déli-
mitation des tranches pour obtenir
une plage plus restreinte,par exemple
d u t y p e: 0 , 3 , 6 , 9 , 1 2e t 1 5 ' C .
Le montage étant branché sur la ligne
téléphoniquede la résidenceà sur-
veiller (en parallèle sur le poste télé-
phonique normal), le système
décroche au bout de neuf sonneries.
Ce nombre de sonneriesest volontai-
rement important.
En efiet, dans le cas d'un appel de la
part d'un conespondant ignorant la
présence du montage, il y a de foÉes
chances que ce dernier raccroche au
bout de quatre à cinq sonneries.
Si tel n'était pas le cas, cela ne serait
pas grave : le correspondant serait
simplement informé de la températu-
re régnantdans la résidence...
Après neuf sonneries, on entendra
ainsi une communicationvocale du
type " de 10 à 15 degrés ' par
exemple, le tout étant répété sept à
huit fois.
Ensuite, le système raccroche. Le
cycle de transmissionde I'informa-
tion est terminé.

Fonctionnement
Ge montage sera bien Principe
d'utilisation
adapté à un contrôle Allmentatlon
La températureambianteest contrô- L énergie provient du secteur 220 V
périodiqueet à distance lée par une résistanceCTN(résistan- par l'intermédiaire d'un transforma-
du bon fonctionnement ce à coefficientde températurenéga- teur abaisseur de tension fournissant
de l'installationde ti0. La valeur mesuréeentre alors sur son enroulementsecondaireun
dans l'une des sept tranchesqui potentiel alternatif de 12 V (figure 1).
chauffageéquipant peuvent,par exemple,être les sui- Un pont de diodes redresse les deux
une résidence vanres: alternancestandisque la capacitéCl
secondaire,par exemple. - températurenégative réalise un premier filtrage.
- compriseentre0 et 5 "C Sur la sortie du régulateur 7805, on
I I suffirapourcela de composer - compriseentre5 et 10 "C relèveun potentielcontinu stabiliséà
I le numérode téléphonede la - comprise10 et 15 'C 5V. La capacité C2 effectue un
I résidenceen question pour - compriseentre15 et 20 'C second filtrage, alors que C4 assure
I connaîtreaussitôtla tranchede - compriseentre20 et 25 "C le découplage de I'alimentationdu
températureambianterégnantdans - suoérieure à 25 "C circuit proprement dit. La led verte L1
les locauxchauffés,par le biaisd'une Bien entendu,il est possiblede choi- signalise la mise sous tension du
transmission vocale. sir les valeurs limitant les tranches montage.

n" 3(ta www.eletrtronlquepratlque.com ELECTRONIQUE PFATIQUE


Prtncipe
Tfansfo1 delonctionnement
o---_--r r
O(lll-
_^^.. o{iltb \
":' g lllB:
ol lll \_
oJ.
2,(6V

02
1N4004
+5v
R5
470 ko
Rl8/100ka 1AÊ3 1t4l9l R9
RIO CO408l D3 COzt011 10ko
1 0k o ,^.4 1N4148
r2
BC547
D4
114lC3 j N4j4B
cD4081 Transfo2
R21 J
'l nF 33kO

R35/10cl

47 kO

'1N4148

c13
1t4lc3 2 , 2p F
R33 L34aune + 5 V
cD4081 1kO -^.

R16
10 kçl Rl5
21 l0 ka
c17
.'', 0,47pF
17
19
18

n' 3oB wvu,v.eleEtroniquepratique.cBrn ELECTRONlQUE PRAÏIOUE


dessignauxd'appel
Réception dis que toutes les autres sorties sont potentiel nécessairepour obtenir une
Les signaux de sonnerie se caractéri- à l'état " bas '. Lors de la réception valeurde 12Y aux bornesde la bobi-
sent oar une allure sinusoidale de des signaux de sonnerie, les états ne. Suivant le relais oue l'on aura
l'ordre de 100 V de crête à crête, la . haut périodiquescorrespondantà
" réussi à se procurer, il se peut que la
valeur moyenne se situant à environ chaque sonneriesont pris en compte valeur de R3 soit à adapter. Si U est
50 V. La fréouence est de 25 Hz. Ces par le dispositif intégrateurformé par le potentielsur l'armaturepositivede
signaux sont pris en compte par la l'ensembleD4, R21, R22 et C10. ll en C1 et R la valeur en ohms mesurée
diode D2 faisant office de détrom- résulte un état pseudo ( haut ,, per- de la bobine, la valeurde R3 peut se
peur de polarité et le pont diviseur manent sur les entréesréuniesde la déterminerpar la relationsuivante:
constituéoar R5 et R7. Par I'intermé- porte NAND lll de lC1, étant donné
diairede C7, ils sont ensuitetransmis que C10 n'a pas le temps de se R3=u-12xR
décharger dans R22 lors des 12
à la base du transistor NPNÆ2. Lors
des sonneries,on relèvesur le collec- silences. La diode D1 protège le transistor des
teur de ce dernier un signal carré En conséquence, la sortie de cette effets de surtension de self qui se
d'une oériode de 40 ms et de 5 V porte présente un état " bas " sur manifestent essentiellement lors de
d'amolitude. I'entrée. Reset ' de lC4 qui, de ce I'ouverturedu relais.
fait, devient opérationnelle. En effet, Pendantla fermeturedu relais,la led
Itaitement les fronts montants des états . haut " rouge L2 s'allumeen signalisantainsi
dessignauxd'appel corresoondant aux débuts des son- la prise de ligne.
Les signaux de forme carrée issus du neries et disponiblessur la sortie de À noterégalementque I'apparitionde
collecteur de T2 sont inversés par la la porte AND lll de lC3 sont achemi- l'état " haut ' sur la sortie 39 soumet
porte NAND/IVde lCl . Signalons,au nés sur l'entrée" Clock " de lC4 par I'entréede validation- V - de lC4 au
passage,qu'en I'absencede signaux I'intermédiaire du triggerformé par la même état . haut ", ce qui bloque le
de sonnerie,le collecteurde T2 pré- porte AND I de lC3 et des résistances compteur lC4 sur cette position.
sente un ootentiel fixe de 5 V. Si bien périphériquesR10 et R18.
que, sur la sortiede la porte NAND/IV Le rôle de ce trigger est de conférer Restitution
de lC1, on enregistreun état " bas ". aux fronts montants et descendants dela lignetéléphonique
Mais revenons à la ohase active au une allure davantage verticale Dès que les sonneries cessent, la
cours de laquelle se produisent les capable de faire avancer le compteur caoacité C10 commence à se
signauxde sonnerie.L'ensembleD3, lC4 lors des fronts ascendants pré- déchargerdans R22. Au bout d'une
CB et R17forme un dispositifintégra- sentéssur I'entrée" Clock ". durée de I'ordre d'une trentaine de
teur grâce à la charge rapide de C8 secondes, le potentiel présent sur
l'armature positive tombe à une
lors des états. haut " et à la déchar- Prisede lignetéléphonlque valeur inférieure au demi potentiel
ge lente de cette même capacité Au bout de neuf sonneries, la sortie
dans R17. lors des états " bas " du d'alimentation.La oorte NAND lll de
Sg orésente un état " haut ". ll en
signal carré. ll en résulte sur les lC1 bascule : sa sortie passe à l'état
résulte la saturation du transistor
entréesréuniesde la porte AND lll de haut ", aussitôttransmissur I'entrée
NPNÆ1qui comporte, dans son cir- "
lC3 un état oseudo. haut " lors des Reset' de lC4. ll en résultela remi-
cuit collecteur,le bobinage du relais "
signauxde sonnerie.Ces derniersse se à zéro du compteur lC4. L état
REL. Ce dernier se ferme. La ligne
caractérisent par une période de haut " disponiblesur la soÉie 59 se
téléphonique est alors shuntée par "
5 secondes : 1,7 seconde de sonne- déplaceà nouveausur S0. Le transis-
R36 et I'un des deux secondaires6 V
rie et 3,3 secondes de silence. Ce tor T1 se bloque et le relaiss'ouvre.
d'un second transformateur par
signal, à savoir 1,7 seconde d'état La ligne téléphoniqueest alors resti-
ailleurs identique au transformateur
. haut ' et 3,3 secondes d'état tuée. Le système est de nouveau prêt
d'alimentation.Cet ensemble a une
. bas ,', se trouvealors disponiblesur pour une nouvellesollicitationéven-
impédance très voisine d'un poste
la sortie de la porte AND lll de lC3. tuelle.
téléphoniqueque l'on décroche. La
fermeture du relais entraîne la prise
Pilotagedu compteur de ligne dont le potentielchute à une Gommande de la mémoire
du nombrede sonneries valeur de 12 à 15 V. Les sonneries uocale
En I'absencede signauxde sonnerie, cessent. Nous verrons ultérieurement Aussitôt que se produit la prise de
les entrées réunies de la porte NAND les autres conséouences de cette ligne, l'état . haut " disponiblesur la
lll de lol sont soumises à un état prise de ligneet, en particulier,la res- sortie 39 de lC4 est à l'originede la
" bas ' étant donné la déchargede titution vocale de I'informationrelati- charge de C9 à travers R19. Environ
C10 dans R22. La sortie de cette ve à la température. deux secondesplus tard, la sortie de
oorte soumet donc l'entrée " Reset ' À noter oue la bobine du relais est la porte NAND I de lOl passe de
du compteur-décodeurdécimal lC4 à directement soumise au potentiel de l'état " haut " à l'état. bas ". ll en
un état " haut '. Ce dernierest alors l'ordre de 20 V disooniblesur I'arma- résultel'apparitiond'un état " haut "
en situation de blocage : seule la sor- ture positive de la capacité C1. La sur la sortie de la porte NAND ll de
tie S0 présente un état " haut ', tan- résistance R3 assure la chute de tc1.

n" 3og vwvw.eleEtronlqlreprËtlque.Eorn ELECTRONIQUE PRATIQUE


Les oortes NAND lll et lV de lC2 for-
ment un oscillateurastablecomman-
dé. Tant que son entréede comman-
de (broche n' 8) reste soumise à un
état " bas ", la sortie de I'oscillateur
(broche n" 11) présente un état
. bas " de repos.En revanche,si I'en-
trée de commande se trouve reliéeà
un état " haut ", I'oscillateurentre en
action. ll génère sur sa sortie un
signal de forme carrée caractérisé
par une période de I'ordre de quatre
secondes.Les fronts descendantsde
ce signal sont pris en compte par le
dispositif dérivateur constitué par
I'ensembleR13. R14. C5 et D6. En
oarticulier de brefs états . bas " sont
présentéstoutes les quatre secondes
sur I'entréede la basculemonostable d'unecapacitétotaledequatrc-
lltilisationd'unemémoirevocalelSD2590
formée par les portes NAND I et ll de vingtdix secondes
lC2. ll en résulte,sur la sortiede cette
bascule,la délivranced'états " bas ' dans I'enroulementsecondaire6 V du de I'entrée directe est inférieurà cette
d'une durée calibréegrâce à la pré- second transformateur par I'intermé- valeur,la sortie du comparateurpré-
sence de I'ajustable47. Cette durée diairede R35. En définitive,le messa- sente un état " bas ". Elle orésente un
est de I'ordre de 1,5 à 2 secondes. ge vocal se trouve injecté dans la état " haut " dans le cas contraire.ll
Nous verrons ultérieurementcom- ligne téléphonique par le biais du convientalors de réglerle curseurde
ment il convientde la régler. couplage magnétiqueentre les deux l'aiustableA1 sur une position telle
enroulements6 V de ce transforma- que le comparateur se trouve en
Émission vocal
du message teur.À noter que I'enroulemenT 22OY situationde basculement.
La oorte AND lV de lC3 avec R12 et est inutilisé. On aboutit alors au constat suivant :
R20 constitueun triggertransmettant - si la températureest inférieureà
ces états. bas ' sur les entrées CE dela température
Mesurc 0 "C, la sortie du comparateurest à
(Chip Enable Input) et PD (Power La température est prise en compte l'état " bas "
Down Input) de lC8 qui est un oar une sonde constituéed'une CTN - si la température est supérieure à
ISD 2590, c'est-à-dire une mémoire formant avec R24 un oont diviseur. 0 "C, la sortie du comparateurest à
vocale d'une caoacité totale de 90 Cette sonde oeut être montée directe- l'état . haut ".
seconoes. ment sur le moduleou encorereliéeà La résistance R25 introduit une réac-
La restitutionvocalese produit pério- ce dernieroar une liaisonfilairedans tion oositive lors des basculements
diquementlors de la présentationdes le cas orlril est nécessairede recourir afin d'obtenirdes transitionsfranches
états " bas . sur les entréesréunies à une sonde extérieureau module. du comoarateur. ll en résulte une
CUPD. Nous verrons ultérieurement Rappelonsque la résistanceohmique légèrehystérésis: la valeurde la tem-
que le début de la lecturecorrespond d'une CTN diminuelorsquela tempé- pérature de basculement n'est pas
à un adressage donné de cette rature ambiante à laquelle elle est rigoureusementla même lorsque la
mémoire. soumise diminue,et inversement.Le températureaugmenteque lorsqu'el-
Suivant les niveaux logiques aux- point de sortie du pont diviseur est le diminue.
quels sont soumisesles entrées43, relié aux entrées inverseuses de six
A4, A5, A6, A7 et A8, les sortie Sp+ et comparateurs de potentiel contenus de la mémoire
Adressage
Sp- (speaker)restituerontles signaux dans les circuitslC5, lC6 et lC7. vocale
analogiques correspondant à un A titre d'exemple,examinonsle fonc- Les six comparateursprécédemment
message vocal donné, par exemple tionnementdu premier de ces com- évoqués auront chacun un réglage
. de 15 à 20 degrés ". Ce message oarateurs. L'entrée directe est en donné de la temoératurede bascule-
est alors répété toutes les quatre relation avec le ooint médian de ment. Dans le cas présent,ces tem-
secondes jusqu'à restitution de la I'ajustableA1. ll est donc possiblede pératuressont les suivantes'
lignetéléphonique.L'émissionde ces la soumettre,par voie de réglage,à -comparateurl:0"C
messagesest signaliséepar I'alluma- un potentiel compris entre 0 et 5 V. -comparateur2:5'C
ge de la led jaune L3. Nous verrons Supposonsque la CTN soit soumise -comoarateur3:10'C
plus loin comment est réaliséela pro- à une temoératurede 0'C. ll en - comoarateur4 : 15 "C
grammationvocalede lC8. résulteun potentielde I'ordrede 4 V - comparateur5 : 20 "C
Le signal analogique est acheminé sur I'entréeinverseuse.Si le potentiel - comoarateur6 : 25 'C

n" 3I'g v!,\^/w,eletrtronlquepratiqLie.trorn ELECTRONIOUE PFATIQUE


A3 A4 A5 A6 A7 A8 Messagevocal Le tableau ci-contre résume l'adres-
sage présenté aux entrées A3 à AB
0 0 0 0 0 0 Négatif de lC8, ainsi que le message vocal
1 0 0 0 0 0 Zéroà 5 degrés corresoondant.
1 1 0 0 0 0 5 à 10 deqrés Nous verronscomment réaliserorati-
1 1 1 0 0 0 10 à 15 deqrés
quement les réglages des ajustables
1 1 0 0 15 à 20 desrés
'| 1 1 1 1 0 20 à 25 deqrés A1 à46.
'l
1 1 1 1 1 Supérieurà 25 deqrés
Enregistrement
desmessages
En positionnant, dans un premier
temps, tous les curseurs des ajus-
tables Al à A6 de façon à soumettre
toutes les entrées directes des com-
parateurs à un potentiel nul, les sor-
ties des six comparateurs présentent
un état " bas ". C'est donc la simula-
tion de la situationcorrespondantà la
premièreligne du tableau.
ll convientalorsde placerl'inverseurI
sur. R " (Record),c'est-à-dire de
soumettre I'entrée P/R (Play/Record)
à un état. bas '. En appuyantsur le
bouton-poussoir BP, la bascule
m o n o s t a b l eN A N D l e t l l d e l C 2
Pourenregistrer il convientdeplacerl'inverseursu la position
un message, délivre sur sa sortie un état . bas "
a p n (Beconl) d'une durée qui devra être légère-
ment supérieure à la longueur du
messagevocar.
Pendant I'allumagede la led L3, on
orononceraalors devant le micro le
message " Négatif ".
Par la suite, on placerale curseurde
A1 de manièreà orésentersur I'en-
trée directe du comoarateur 1 un
potentiel de 5 V Sa sortie présente
alors un état " haut ". ll en résultela
\-d\-t situation de la deuxième ligne du
ooettt- tableau. En appuyant sur le bouton-
poussoir BP,on prononceracette fois
le message. 0 à 5 degrés ".
ll suffitde poursuivresuivantle même
principeen agissant successivement
sur les curseurs des ajustablessui-
vants pour leur faire présenter un
potentiel de 5 V sur les entrées
directeset de prononcerle message

_W
vocal approprié.

pratique
Réalisation
Gircuitimprimé
Sa réalisation n'appelle pas de
remarque particulière (figure 2).
Toutefois.avant de orendre le modu-
le publié comme modèle de repro-
duction,il y a lieude s'assurerque les
deux transformateurs et le relais
comportent le même brochage que
celui qui caractériseces composants

n" 3IlB www.eletrtronlqueprêtlqlle.corn ELECIRONIQUE PRAT QUÊ


- 220V- - 2 2 O V-
l{omenclature
(NC) Résistances
R1, R2 : 2,2 ko (rouge,rouge,rouge)
Transfo2 Transfo 1 R3 : 220 o (rouge,rouge,marron)
R4 : 750 Q (violet, vert, marron)
R5, R6 : 470 kQ (jaune,violet,jaune)
R7, Rg | 22 kQ (rouge,rouge,orange)
Rg à R16 : 10 kQ (marron,noir,orange)
.100 (manon,
-L .'1--!-?-r I l-l R17 à R20: kQ noir,jaune)
l"l ^ _L,.. R21 : 3,3 kQ (orange,orange,rouge)

..^g+|îl | \e ffiË. @F
R22 i 220 kQ (rouge,rouge,jaune)
R23 i 4,7 ko ûaune,violet,rouge)
R24 : 47 kQ (laune,violet, orange)

9lq I--{
Grh
ï+dcffi R25 à R30 : 1 MCI (marron,noir, vert)
R31 :330 kQ (orange,orange,jaune)
ll lsl R32 : 2,2 Mo (rouge, rouge, vert)
æ1-'@F@lTlH R33 : 1 kO (marron,noir, rouge)
,.------------l
'c3 | | R34: 5,1 kQ (vert,marron,rouge)
R35 : 10 Q (marron,noir,noir)
@lËP lllËl I
tr-!Jtl
I R36 : 330 Q / 1 W (orange,orange,
marron)
' .LE!g-J- lc11 lA
A | -
3 | CTN : Résistanceà coefficient de
., Re-Ï lsllqdI | température négatif de 47 ko (goutte)
A1 à A7 : Ajustables 47 kQ

,-) rcr lnf l I Diodes


E
IËl -
(9 L--"-J_ Dl, D2: 1N4004
|| -r1n------1
ilca F- D3 à D6 : 1N 4148
L1 : Led verte O 3
ô
| '", tçlffiEtslËktïj
È /r\ r---::---tftt L2 : Led rouge O 3
L3 : Led jaune O 3

ffi
1--I!---r { c 1 s l l F-
- - r-ln l/,-\ I crN\, =
Pont de diodes
Condensateurs
Cl | 2200 uF/25 V
-@AA
ï--il"l 7.'
(ez)
l('")l
l\-/l
@
= C2, C3 : 47 1.tF/10Y
il'r \-/ I C4 à C6 : 0,1 !F - céramiquemulti-
couches
C7 : 0,22 pF - céramiquemulticouches
C8, C9 : 22 1tF/10Y
C1O: 22O VFI1OV
C11, C12 : 1 nF - céramiquemultÊ
couches
utilisés dans le montage décrit. Au grande hauteur. C13, C14 | 2,2 lrF - céramiquemulti-
ll convient d'apporter un soin tout à coucnes
besoin,il convientd'effectuerl'adap-
C15:100!F/10V
tation nécessaire. fait particulierquant au respect de
C16, C17 : 0,47 1tF- céramiquemulti-
Le circuit sera ensuitegravé dans un I'orientationdes composants polari- coucnes
bain de perchlorurede fer,puis abon- sés. Les curseursdes ajustablesA1 à C18 : 4,7 pF/10 V
damment rincé. A6 sont à placer en position de Semiconducteurs
Par la suite,toutes les pastillesseront potentielminimal,c'est-à-direà fond T1, T2 : NPN - BC 547
à percerà I'aided'un foret de 0,8 mm dans le sens anti-horaire.Le curseur l C 1, l c z : C D 4 0 1 1
de A7 est à placer dans un premier lC3 : CD 4081
de diamètre.Certainstrous seront à
lC4 : CD 4O'17
agrandirà 1 mm voireà 1,3 mm, sui- temps sur sa positionmédiane.
lcs à lC7 : LM 358
vant le diamètredes connexionsdes lC8 : ISD 2590 (mémoirevocale90 s)
composantsgénéralementplus volu- Réglages REG : 2805
mineuxauxquelsils sont destinés. Divers
préalables
0pérations 3 supports I broches
3 supports14 broches
lmplantation
descomposants Dans un premiertemps, le montage 1 support 16 broches
Après la mise en place des straps de ne sera pas relié à la ligne télépho- 1 support 28 broches
liaisons(figure 3), on implanterales nioue. ll sera seulementbranché sur M : Micro Electret
diodes, les résistances,les petites le secteur230 V La CTN doit cepen- 2 transformateurs220 Y/2 x 6 \tr
dant être en place, que ce soit direc- 1 VA (type moulé)
capacitéset les supportsdes circuits
R E L : R e l a i s1 2 V / 1 R T
intégrés.Par la suite, ce sera le tour tement sur le module ou en liaison
| : Interrupteurunipolaire(dualin line)
des ajustables,des transistors,des extérieure.Un haut-oarleurde 30 à BP : Bouton-poussoirà contacttravail
capacités plus volumineuseset, en 50 mm de diamètreest à relierpar fils 3 bornierssoudables2 plots
général, des composants de plus soudés à un secondaire6 V du trans- 13 straps (9 horizontaux,4 verticaux)

n" 3.tB www.electronlquÊpratique.trorn ELECTFONIOUÊ PRAT OUE


formateur n" 2. On oeut utiliserindiffé-trera le message . de 0 à 5 degrés ". Lorsque la température de 0 "C est
remment I'un ou I'autre des deux On procèdera ainsi de proche en atteinte,il convientde tournerdouce-
secondaires.Après branchement sur proche pour aboutir au positionne- ment le curseur de I'ajustable A1
le secteur,on vérifiera la présence du ment du curseur de A6 à fond dans le dans le sens horaire et de cesser la
potentielde 5 V sur toutes les broches sens horaire pour enregistrer le mes- rotation dès que I'entrée A3 (broche
" + V " des huit circuitsintégrés. sage " supérieurà 25 degrés ". n" 4) de lC8 passe à l'état. haut ".
Les opérations d'enregistrement ll convient alors de laisserremonter la
Enreglsùement desmossagesétant achevées, il ne faut pas oublier température de I'eau, soit par
I
Uinverseur est à placeren position de positionnerdéfinitivementI'inver- réchauffement naturel au contact de
" Record ", ce qui correspondà un seur sur la position " Play ' qui cor- I'air, soit en y ajoutant de petites
état " bas " sur la broche n" 27 de resoondà la soumissionde la broche ouantités d'eau tiède. Une fois la
lC8. On appuieraensuitesur le bou- 27 delCB à un état " haut ". température de 5 'C atteinte, c'est le
ton-poussoir BP et on prononcera Le haut-parleur peut alors être curseurde A2 ou'il convientde tour-
. température négative lors de I'al- débranché. Les curseurs des ajus- ner dans le sens horaireoour le blo-
"
lumage de la led jaune L3. En posi- tables A1 à A6 sont à placer à fond à quer dès qu'un état " haut " est dis-
tionnantI'inverseursur " Play " et en gauche dans le sens anti-horaire. ponible sur I'entréeA4 (broche n" 5)
appuyantsur BP,on pourraécouterle de lC8. On poursuit ainsi de proche
message vocal. S'il est tronqué, il Réglagedestranches en prochejusqu'à atteindre25 'C qui
conviendra d'augmenter légèrement de température correspond au réglage du curseur de
la durée d'enregistremenVrestitution La sonde CTN est à placer dans un A6 pour obtenir un état " haut " sur
en agissantsur le curseur de l'ajus- sachet plastique étanche afin de pou- I'entréeA8 (brochen' 9) de lC8.
table A7. La durée augmente si on voir être plongéedans I'eaucontenue Les mises au point sont achevées et
tourne le curseur dans le sens anti- dans une bassineque l'on aura pla- le montage peut être testé en le bran-
horaire. ll est alors nécessairede réa- cée auparavant dans le réfrigérateur chant sur la ligne téléphoniqueet en
liser un nouvelenregistrement. pour obtenir une température de appelant le numéro correspondant à
Après avoir placé le curseur de A1 à 0 "C. Un thermomètre de contrôle I'aided'un portable,par exemple.
fond dans le sens horaire,on enregis- sera d'ailleursà plongerdans I'eau. R. KNOERR

Schaelfer

r,$i,ç*3y3,wJ I t"
vElGi! xot l voR -'Dêsrgntrdr?1 n - j'' t,
^u a^tofl A I'aidedenotretogiciet t
FE|O æOa
Faces Avant*- vouspor.r{ez
éhllser. ê i'rr *':'}"-"
facilementvotr€taceava|f individ
17. . tt ocloàn
GMTUIT: essay€zle!
renseignements, n'hésitd
HAIL 7/:l
JTAD X"
contacter.dos intodocuteu çars 'ffi
ffl11:'HiiiiïIo."
siteinternê|.
*,-,,"
{ r ffi, -i
Fil- i::

. Calculd6s prix automatique


' Délaide livraison:entr€5 et I iours Eremple de prixr 3d,,42€
;I;ffiïrÀ/
. Si besoin est, service 24124 dês ftais d'envoi

rl|'Lmil
@ urç l4qJ I Um orrd _ errË E ar+,'- 3 r.-'rca I
s.h..tter AG . HotÉntwi€lst€ig6a . D-14163 B6rlin. Têl +49 (0)308058ô95-30
Fax +49 (O)3O8058695-33 . Web info.lr@schaeffer-ag.de . wwwscha€fie.-ag.dô

)9
\ ltrl
l'rrlrqu( rl.' rrtrrli! ù\ I)(- \ (1c-nrrm(irrc
\u. l.s,\olL ( irllùurscr robr)ll(luc-Progrrnl I'rrrtrqurr1r I logrqucscquen
(.rlruls rrrr.r.rilrl\Jr ! rr\Lrrl\ ,1il! dc\ Lnt.rlir.\ I'( \fuiln\.r nrltron.l un |rrhol-\le\urcs (l c l i r l l c - l ) e r o Lf r r\ l c r a ) l c d c s
. l . f l r , r i r ! l u ù .' u r l ' ( ( l)llrdr- c . l i i f . r r o n \ l L ) g r q u c . l \ o t , ) c o l . chrrrnrrnt-lchr|llgerùd('r)drnl outils dc dù\ùloflemcnl n(
( ( , r r r r r r . r ) \ l\(1 . \ I \ . l , i ù . l r r ( , n r ' \ l ( ) l ) l l l S - l ) r r ! n \ , ! 1 1 q L r.ùr u l ( r. u r R(rbolr eonrm.rndc\\ o.irlùs tni!nÈ( ('llù.1ronf ar at
Irur'-( rrtr \l\l . m r i r r r r t L r 'r t ) P ( \ i r n r l I n i l c . r u l o r ( r r r r c[ é l c .\Lrt,rnrirte niogritmùrhlc l, 1ù\(iS\l-( rrlr "l'roirilr\cSl\l'
\ , r l t n r c t r e ' r f r l , l c ( n r i l n r u r r r . r - n r a \ r L r .\ l l | l r ) l c m c l l l . r l ( i . I ù ( r r ) ) f l l n d c ( 1 ù: I n o l , : 1 i l \ I ) ( c l oLr\crlcI{tceplcur( IJ Prflrgc
l L L r r jc r r l r c I l ' l . L \! i n r , \ l a r n c n l r c c \ l \ i ! r q u c \ Lll\nrclrt - mLrteLù pirs i pas- lelceonr ruto Llc\norl\ rcnc Ju P( \1ln1
r.tll (!l'r(,!furrrr.itfrLr \i. (, \l ( n m m r n ( i ù l l e d . u \ n r o l c r r r \f . r \ i t nrlnric nrbot ilnrùliorle - l)è\ù- ronrpil\ aun)crqua- Iclarlirn-
ll\ lr) .l ll,\ \ ( ,\Lrge '1c.,\iit p:r''Spot J lclirrr.rlc i LILr'dc: loflcmenl hrr.fhrlc ( rJn- ntrndc I uourrnl\ porlctll\ tl
ue l)l\ll'lc.l.ur !!ifr.ur ,lt l . , l * ( i ( ' l L l . i r L ld ù ( l e \c l o f t . r n . i l l ilrrndc (le llrol'rur\ du bout Pl('!lcsLrfedc .l .jnlrcr\i|nrlo-
rùlù.(,nrr.rf(1. ll{ grquc{\ iir Inrernùt-lcncLrr leds

br. :
\ l,r: \ 1"1' \ l(rr \ lilll

( l f r i n r f r r n i l f l f - ( . 1 l . u l, l ù : d r * R c g L r l r t c L rJr e l c n \ r ( m - l I l c l ' d u \\\cr \ i'\enrents hnùarrc\ - i\nlnlrspclll\ srgrlilu\r lrrn\r\- I ILrdc.iun. mrnulcnrl-ù l'lc\r-
L c r t n a L : s - I r l n i t : t r , r s , : ne L
\ L I , . r r f u r( \ \ O ] i L i l r g ) c I { e rihlugc tlrtr: Le\ |n(lnlir!ùs ( or)lf{ilcd un n)()lùrrl eournnl t()rs[)ctcclcr ct n]ciurùr le\ nrulirlion'l:l!clrlrnlqLre f our nr(, nol Itùh(n I Po\ l\ l!lc!trrde
l r r , n i r t r q u . - l J r \ r (. r r r i , , n l ù l l r \ 1 i l i l h . ( ' u l f L ' \ c t r L, l i t o L r p l g c eonlrnu fr \ll I't e: Pl( -l J r g | r ù \ l l [ : - P r ù \ c n l l l l o nd u duirc rlt lr rtrustquc-lnttr.ttuttt :t rur I)[ l:Lltrl!. rt r')rru]r.rn!iu d.
l)alc.lLrLlr h\ fcr Irequanra - cn o[u\ rc {l un ]rcrfcplron rlrn-codrgcct dccodagcit\ec h Ill'll)-1il),j11ùur It( 5 ! 1'l( l ulriri \lù' fcrthfr.luc' I)( -
.rf|lr.iirr\ril, l!.Inrq'rt,lt' ll{
\nrllr ()l dr lùlsslrr.c 11( ( rrlc di\c1of pour I)l( 16Lrr.. I{obol rnlir()ugc-l)at.elcur dc I ' ( - l ) r o d r s x . r f r . t e rr \ l r q u t s l 6 F 3 l 6 P l l I n c t r en u m c f L q u c -Srfrn (ir \,'al R.rLl,rr Lrltr.r$
. lr ir).l.Lr\ I L Sl]
!(,ilr111iLrJL rl l'l( lsl\\\ ct l)l(JI\loK lrgnc-\lobrlc i rlcplitccmtnt ptrlreLrlicrc\-R.gulirlcLrr x (l!!ou- I'jl( Iir\r. " rrcb 'trrct , Ii \ r r q u c - l n l cl rri ù l n ' ! r J m n l , t t r l Ù
l)l( I'R().151er lal-( (nr\rr.ron lineirre-(onrnrrrldcde nroleur lirgr l{erenteLrr pourhindeit\rl- lotrqLrc' supplimcntrrte' n r i l l û u s , r g cl -) r L rrgr r r rn l . rrl o n
irrr r Iritlrqur-l L'Lrf. \ lrco
l ) l l . . 1 L r u r , i. l c f r r o n r i t ! n i l r \ r Ù r r u n r c r L ! l L l c, t ' l i r l o g L q u cr I i l r d c prr prrrc L Sfi ( rplcLu Ljrrcc lion-RlrenlcurI]luc poLrrbtndc I)L'fotr\'rrlc\ (l\l)1(\ I{itdrtrr . r r c e J \ ' L r t e . s r| , \t n t r l i r l l l
I r.!lucf..nr.lrr ril \111,.-lJtLr- tlc l.r \11 I-( oilùur ilù.(\leur lronncl-toil)nrilJ)da molcLufrr l0 m lrn\c eoninilndtùcn lR- ellil I)opfler-S\slerrre de l o L | l ' \ u r ] r l L r h icn L ( ) )\-r ù l l L
( i \ i - R o h o Ir I r r e r \lrnr c.rrn grrnhiqucI)ele.lùur rccnerenf de lar\onnt p(,ur !url]rc in l) I'rc.rrrrf Lô
r r . r f l l { . r } ' j 1 ( \ r r i l r r L i r l e udr. \1,r\c I).t.rtrur il. nit\\il!c !le
\ ehrrLrlc\ dc frùllrlpourrrlur\er clotson\ clnllLr\|our l{onrÙ( rner|.1

\ \lIj

l n r c r n c frf r l r q u c lc\ ll lrrcrncr prirtrquf'Jeù\ dc bir\- l-cr,rll rchùur.rlphrnLrnrcr rqLrts


fr\irl\ lrlc.olllil)irtdclon!uc cLrlc\ - l elLlrilclllc ù\t&r- l_t l) lilc.(nnnrirndc\.r Lrllrlr,
- I{itrlrLrclmnltntlc mcntirlc' []\,rft)-lhermonlôlft \ o n s l n t c r t u . r \ 1 l l LS
frirlca
. l c i r n l L r r - R . r d r Ll, \ 1 I ) c t e e t e L r r o\rllo\Lofc LSI] - llrns ( is\1 \okrl I hcflrr(rr))clfù
dc lirrncc \larrrc it hitult lirmd/ \orrc cli\rcr rle P( dr{rlrl - lJr(lrrlùlfc rLrm!nqur
\aarLnl. - Ll \r of filrllrl luh'js \liil nrc pour rcmorrluc l n d r c l r l c u rd c r r t r s r c c n e l c n e h t
l.our\ il :ll .\rrlplrlrerlùur l'rlirnlplrll.lltur ;LreL: Tl),\ - (cntrule tl lcqLrr.itronunrlo
llilr l\rsh hrll ths:e \ ile 6l (, l 5 l . l \ ' I ' r e r r m p l L l r , : l t c uàt giqLrc numc.quc I I \r ()n[\.tr
(i( tl
flrlrc|
- ( url..ilrnrcnlr lLrtrcs I ( ( N: |( ( s-1 r\ c! lirrttubc'(,:oLrrs
n l:) \ umclrt
rnlréc\ pLiur \1n\le\ - I I \r on r lLrhù'|\lfl oLt I\11.1 '
l,rnrc) \nUlr lr lr hr\h-l'ull
p i r r l i i l l l u h e \ l e o L r r in l . l l i:nccrnlctils!Rcllc\ I \orùs
l . l i r . . c\ ( t t I ' L6 ( , ( l r f i t r l r c l

. f1 . (. ' o ( ' l l l . . ( ' 1 , ( ( ) \ I l t l I l ( s ) \ t \ l 1 . . l t)(( s) 28t 282 283 284


t ' t ' t . t I . ' ( / / ? ( / \ I Q I I l ' i c I I I Q I i Q t L t . . t ) t . . s l l i l . | i l . . ( ' 1 . .o\l l t 285 288 28e 290
Bon à retourner accompagnéde votre règlement par chèque 291 292 293 294
à Transocéanic3, boulevard Ney 75018 Paris 295 296 297 29u
I j n r l r c c\ l ô t l o n o l i t a i n c : ' I i ' . ','r" lc tttlltléro 300 302 303 304
I ) O l \ l - I O N I p i l r a \ i ( ) n - [ . l n i o r tc r - r r o p é c n r:r c ' l c n L t t t . t c l t t r 305 306 307
. . \ t t l r c ps a \ s : r ,i i \ , . , i , ' l ' .

tr N''l.tr M"'' tr Mr" N.m Prén.rr.r

A tlressc

( odc postal VilleiPays Tél :


DétecËGItl'
GrxpénilTrGInËal
d-e lrtét,aux
ll est alorstrès faciled'isolerle signal
audibleà I'aided'un bon filtre pour
ensuiteI'amplifieren vuede piloterun
petit casqueaudio.
Lesvariationsde fréquencedu signal
audio renseignerontimmédiatement
l'opérateurqui porte le casque de
I'approched'une masse métallique.
|joreille humaineétant capable de
détecterdes variationsinfimesde la
fréquencedu signalaudible,il devient
dès lors facilede détecterdes petits
éclats métalliquesavec un tel appa-
reil.

Schéma
Le schéma de notre montage est
reproduit en figur€ 2. Uoscillateur
principalest articuléautourdu tran-
Le petit montage que d'un deuxièmeoscillateuraccordéà sistorT1. La fréquencede travailde
une fréquencetrès proche et aussi cet oscillateur(F1) est imposéepar
nous vous proposonsici stableque possible. C3, C1 et l'antennequi sera raccor-
ne prétend pas rivaliser ll en résulteun signaldont le spectredée à CN1. Quant à I'oscillateur
avec les équipements contient la fréquencede battement secondaire(fréquenceF2),il .estartF
des deux oscillateurs. culé autourdu transistorT2, associé
commerciaux,ilvous Si le détecteur passe à proximité à C2, C4 et L1. Lesdeuxoscillateurs
permettra cependant de d'une massemétallique,la fréquence vont être accordésà une fréquence
découvrirles joies de la d'accordde I'oscillateurprincipalva prochede 120 kHz. Les résistances
changer,entraînantune variationde R10 et R11 permettentde prélever
chasse aux trésors à la fréquencede battementdu signal les signaux produits par les deux
moindrefrais. mélangé.Le but du jeu consistedonc oscillateursen vue de les mélanger
à accorderl'oscillateursecondairede au niveaudu courantde basede T6.
e principeretenuest assez telle sorteque la fréquencede batte- La composantealternativede la ten-
connu,commevous pou- ment devienneaudible. sion qui apparaîtaux bornesde Rl
vez le découvrir avec le
synoptiquede la figur€ '1. ! eri*ic" defonctionæment reanu
Le détecteurse composed'unegros-
se bobine faisant office d'antenne,
laquelleest coupléeà un condensa-
teur et à un amplificateurpourformer
un oscillateurUC.
LorsqueI'antennes'approched'une
massemétallique,la fréquenced'ac-
cord de I'oscillateurUC s'en trouve
modifiée.Pour détecterce change-
ment d'accord,on mélangele signal
de l'oscillateurprincipal avec celui

n" 3ItE www.eleEtronlqueprètlque.trorn ELECTRONIOUE PRATIQUE


R9
10 ko

Phonejack
R11
10 ko

c7
1 0n F

2N2222A.

jl S"ner" deprincipe uC
à deuxosciltateurc
est I'imagedes deux signauxmélan- sion d'alimentation.Étant donné que En dehors de la réalisation des
gés. Si vous observez le signal en le fonctionnementde notre montage bobines,il n'y a pas de difficultépaÊ
question à I'aide d'un oscilloscope, repose sur I'analyse de la différence ticulièrepour ce montage.Soyeztout
vous apercevrezun signal d'une fré- de fréquence des deux oscillateurs, de même attentif au sens des transis-
quence de 12Ok{z moduléen amPli- la moindre variation de la tension tors et des condensateurs C1 1 et
tude à la fréquence de battement d'alimentationse ferait tout de suite C12. Les composants retenus sont
F3 = F1 - F2. Les condensateursC8, entendre. Nous avons donc préféré classiques,vous ne devriezéprouver
C6 et C9 vont filtrer fortement la fré- faire appel à un régulateurLM7805 aucune difficulté à les trouver chez
quence principaledu signal(120 kHz) pour vous épargner ce genre de votre revendeurhabituel.
pour ne laisserfinalementpasserque désagrément. Venonsen maintenantà la réalisation
la partiebassedu spectrequi le com- Notez cependant qu'il existe une des bobines. Celle de I'antennedoit
pose. Le signalobtenuaux bornesde deuxièmesource importantede déri- être réalisée avec le plus grand soin
R3 est déjà le signalaudiblequi nous ve de la fréquence de battement de car ses caractéristiques déterminent
intéresse,il ne resteplus qu'à l'ampli- notre montage. ll s'agit des condi- directementla sensibilitédu monta-
fier grâce aux transistorsT3 et T4. tions d'environnementde I'inductan- ge. Pour cela, il vous faudra trouver
Le signal amplifié servira à attaquer ce L1 qui sert à accorderI'oscillateur un support cylindriqued'un diamètre
un casque audio équipé de petits secondaire.En efiet, l'impédancede de 12 cm environ(10 cm à 15 cm
haut-parleursde 32 O, via J1. La cette inductanceest, elle aussi, sen- peuventconvenirégalement).Le sup-
résistance R7 sert à limiter le niveau sible aux champs magnétiques.ll port utilisépour réalisercette bobine
sonore du signal imposé aux écou- faudra prendre des précautions parti- doit imoérativementêtre choisi dans
teurs. Nous n'avons pas prévu de culières lors de sa mise en ceuvre, un matériau qui n'interfère pas avec
réglage du niveau sonore pour ce comme nous le verrons un peu plus les champs magnétiques(le plastique
montage. Si vous le souhaitez,vous loin. est un très bon choix). Sachez, Par
pourrez remplacerR7 par une résis- exemple, que la base de certaines
tance de 100 O aprèsquoi vous n'au- Réalisation boîtes de CD peut convenir (les
rez plus qu'à monter un potentio- boîtesde 25 CD empilés).
mètre de 10 kO en série avec le Le dessin du circuit imprimé de ce Pour réaliserI'antenne,vous devrez
casque. montageest visibleen figure 3. bobiner 10 spires de fil émaillé (dia-
Ce détecteur pourra être alimenté par La vue d'implantation associée est mètre du fil : 0,2 mm à 0,3 mm) bien
une petite pile de 9 V raccordée à reproduite en figure 4. Les pastilles alignéeset bien serrées.Une fois le
CN2, la diode D1 permettantde pro- seront oercées à I'aide d'un foret de bobinage réalisé, le fil émaillé sera
téger le montagecontre une anversion 0,8 mm de diamètre,pour la plupart. impérativementimmobilisépar de la
du connecteurd'alimentation.On uti- En ce qui concerne les pastillesdes colle (colleà chaud, par exemple).Le
lise un régulateur(REGI) car la fré- connecteurs,de la diode D1 et du fil émailléétant assez fragile, il sera
quenced'accord des oscillateursUC régulateurREGl , il faudra utiliserun préférablede souder un connecteur
varie assezsensiblementavec la ten- foret de 1 mm de diamètre. aux extrémités du fil de la bobine

n" 3og wv!^r'v.electrEnlquepratique.corn ELECTRONIQUE PRATIQUE


@""'
À (i)
a t-ïT--l- A
w
l'l \:-,/
lo;*'o'1
l-n-l-J
f
-ffF -@-
/-^^ \ ---S---l-
/-
@^ [')
_fRor_ ,-..__[:l v
_EF LeeJ t) -"T;-F
pim tâ -@F
lo\--lol \-./
LtlJ
@ co {,
a;)
r-r f\ÆF t
lJo 13 gl lJ, dr
Ël
r
r;r r@
lÈl
\_/ @ ï
lo ol cNl lo o ol J'r

p oessrndespistescuivrées jl nunnn descomposants


(n'oubliezpas de gratter l'émail avec ferritede L1 " tout en haut '. A I'aide signalsonoresoit très basse.Ensuite,
du papier de verre pour assurer un d'un tournevisnon magnétique(tour- approcherune pièce de 1 € de I'an-
contact direct avec le cuivre).Ainsi, nevis entièrementen plastique),faire tenne pour vérifierque la fréquence
par la suite, vous pourrezfacilement plonger lentementle noyau au milieu du signalsonoreaugmenteau fur et à
changerla positionde I'antennesans des spires,jusqu'àentendreun signal mesureque la distancequi séparela
craindre de rompre le fil émaillé à sonore dans les écouteurs.Si vous oièce de I'antennediminue. Si vous
force de manipulerla bobine. n'arrivez pas à obtenir ce signal remarquezque la fréquencedu signal
La deuxièmebobine (L1 sur le sché- sonore lorsque vous déplacez le sonore diminue au lieu d'augmen-
ma) sera montée directementsur le noyau d'une extrémitéà l'autre,vous ter, cela signifie que la fréquence
circuit imprimé. Elle sera réaliséeà devrez retirer 10 spires à la bobine d'accord de I'oscillateursecondaire
I'aide d'un support pour bobinage L1. Puis il faudra recommencer le est la plus élevée(F1 - F2 < 0). Dans
d'un diamètre de 6,5 mm disposant réglagede Ll jusqu'àce qu'un signal ce cas, il suffit de déplacer le noyau
d'un noyau de ferrite afin de per- sonore apparaisseenfin (sinonretirer magnétique jusqu'à annuler la fré-
mettre I'accord de la fréouence de à nouveau10 spires,etc.).A titre d'in- quence de battement,puis de conti-
I'oscillateursecondaire.Dans un ore- formation,sachezque si vous utilisez nuer à déplacer le noyau dans le
mier temps, vous devrezbobiner 120 le même supportd'antenneque nous même sens pour que le signalsonore
à 130 tours de fil émaillé(diamètredu (10 spires sur un diamètre de réapparaisse(maisavec F1 - F2 > O
fil : 0,2 mm à 0,3 mm également). Par 12,5cm), la bobine Ll devracompor- cette fois-ci).
la suite, comme nous allons le voir ter 100 spires.Une fois le réglagede Ne pas oublier qu'il peut se produire
dans le paragraphe suivant, vous L1 terminé.vous oourrezimmobiliser un couplage entre I'antenne et L1.
allezretirerdes spiresjusqu'à ce que le fil avec de la colle (pour figer ses Veillerdonc à maintenirune distance
vous parveniezà accorder les deux caractéristiquesmécaniques). d'au moins20 cm entrele montageet
oscillateursà une fréouence très Ajoutons que ce montage est très celle-ci.Par ailleurs.la oositionrelati-
oroche. tolérant car la fréquence de travail ve du montage et de I'antennedoit
Pour ajuster la bobine L1, procéder des oscillateursUC peut s'étendre être maintenuela plus stablepossible
comme suit. Relier l'antenne et les de 50 kHz à 200 kHz.Aussi,vous ne (pour que le couplage résiduelreste
écouteursau montageet mettre I'ap- devriezpas éprouverde grossesdiffi- constantet ne provoquepas une infi-
oarerlsous tension. Prendresoin de cultés pour faire fonctionner votre me dérive de la fréouencede batte-
placerI'antenneà plus de 50 cm de maquelte. ment,ce qui pourraitdiminuerla sen-
toute masse métalliqueet l'éloigner Une fois le réglage de L1 terminé, sibilitédu montage).llest donc préfé-
égalementde Ia bobine Ll pendant I'utilisationde ce détecteur est très rable de fixer celui-ci (mis dans un
toute la phase du réglage. Dans un simple.Ajusterle noyau de ferrite de boîtier)sur le manche du détecteur.
premier temps, placer le noyau de L1 de telle sorte que la fréquencedu Dans ce cas, ajouter un interrupteur

n" 3llg \,vwr,/v.eletrtroniqlreoratlqlre. corrr LLf CIFONIOtIE PtrAT QtlF


Votreoreillepourradoncfairela difié-
renceentrela variationlentede l'os- llomenclatute
cillateurde référenceet la variation Divers
brusque de la fréquencede batte- CN1 : Banettemini-kk,2 contacts,
mentdue à I'apparition d'unemasse sortiescoudées.à soudersur circuit
métalliqueà proximitéde I'antenne. imprimé,référenceMOLEX22-05-
7028.
Lorsquevous irezsur le tenain,pré- CN2: Bornierà vis 2 contacts,bas
voyezdonc d'emmenerun tournevis profil.
non magnétiqueavecvous,pourpro- L1 : Bobinede 120soiressurmandrin
L1estréalisée
Labobine céder à l'ajustementdu noyaude L1 6,5 mm (voirle textê)
surunmaûrtnde6,5mm en casde besoin. J1 : Connecteurpourécouteur(iack
O6mmouO3,5mm)
en sérieavecI'alimentation, car nous Nous conclurons cet article par Condensateurs
n'en avons pas prévu sur circuit
le une mise en garde importante. ll C1,C2,C3,C4,C8 : 100nF
imprimé.Prévoirégalementun accès convient de savoir que I'utilisation C5,C6,C7,C9,C10: 10 nF
dansle boîtierpourajusterla position d'un détecteurde métauxest régle- C11: 10 1tF/ 25Y
du noyaude la bobineL1. En effet, mentée(sur le domainepublictout C 1 2 : 2 2 O v/ F2 5 V
Résistances 114Wls o/o
vous aurezcertainementà aiusterla commesur un terrainprivé)et soumi- R1, R5,R7,R8,R9,R10,R11 : 10 kO
fréquenced'accordde tempsà autre, se à autorisationauprèsde la préfec- (Manon,Noir,Orange)
notre montage ne prétendantpas ture.Leslecteurssont doncvivement R2 : 1,5 Ma (Manon,Vert,Vert)
rivaliseravec des équipementspro- encouragés à ce sujet
à se renseigner R3,R4 : 39 kO (Orangé,Blanc,
fessionnels(l'effetde la température (voir, par exemple,les informations Orange)
R6: 1 kf,)(Manon,Noir,Rouge)
extérieureest assezsensible). du site fnternet http:llwww.detec- Semiconducteurs
Dansla pratique,cela n'est pas trop teurnet/code.htm). T1,T2,T3,T4,T5,T6 :2N22224
gênant car la fréquencedu signal REGI : LM7805(5 V) en boîtierTO92
sonorene dérivepasd'un seulcoup. P. MORIN D1 : 1N4001

ful€DtRtvlsloN
Grossistcpour ( US BTRST€R Fronce "
214,ruede Gharenton- 75012Paris
Té1.: 01 43 Æ 43û - www.medialvision.fr
email : com@medialvision.com
€lectroniquc/lnformotique
Mcdi@lvision

tsnfædffi
tu q9--"'^*
*?:li=
Accessoircs pour ordinateur portable
Toutes les marques chez MedialvisionFrance
LecteurDVDpour ordinateurportableà partirde 35 €
ctél,sB oVDpor-
1Go table
23,10€ avec2
ïTC écmns
double
lcd
328,50€
.CANTE

ræl;_ T:Xto
57,50€ m

1f
Détecteul. drappFoche
pan capteuF à effet
HALL
teur est soumis à un champ magné-
tique, sa tensionde sorties'écartede
Vcc/2 avec une amplitude propor-
tionnelleau champ magnétique(envi-
ron 1,30 mV/Gauss).Grâceà I'utilisa-
tion d'un comparateurmonté en trig-
ger de Schmitt, I'emploid'un tel cap-
teur est très simple.
La résistance RB permet de charger
modestement le capteur et fournit le
signal à la borne (-) du comparateur
U3. Le potentiomètre Aj1 permet de
régler le point de référence du com-
parateur tandis que la résistance R5
permet d'introduire une hystérésis
dans les seuils de basculement (effet
trigger de Schmitt).
La sortie de U3 est mise en forme une
seconde fois par les portes U2A et
U2B qui permettent de choisir la
polaritédu montage à I'aide de JP1
ou JP2. En effet, selon le sens du
Ce montage met en L'électronique associée au capteur
champ magnétiqueimposé au cap-
de notre montagedisposed'une sen-
(Euvreun capteur à effet teur, la tension de sortie de U3 bas-
sibilité suffisante pour permettre à ce
HALL pour détecter I'ap- dernier de détecter un oetit aimant culera à l'état " haut " ou " bas' à
I'approche de I'aimant. Pour inverser
proche d'un objet disposé à plus de cinq centimètres
du capteur. Dans ces conditions, facilement le sens de détection du
magnétique,tel qu'un I'installationdu montage n'est pas champ magnétique, nous avons utili-
aimant fixé sur le montant vraiment une contrainte et devrait sé les portes U2A et U2B. Les straps
JP1 et JP2 vous permettront de choi-
d'une pofte. L'application vous donner accès à de nombreuses
sir le sens de détection voulu (ce qui
applicationsdomotiques.
est simple,mais est parfois plus facile que d'inverser
ô combien répandue. le sens du champ magnétique).
Schéma Chaque fois que le champ magné-
'utilisationd'un capteur à tique dépassele seuil fixé par Ajl, le
effet HALL résout les nom- Le schéma électronique de notre condensateur C1 est déchargé via
breux problèmes qui se montage est reproduit en figure 1. D3. La diode D3 oermet au conden-
posentlorsqueI'on souhai- Nous avons choisi d'utiliser un cao- sateur C1 de se rechargerpar la suite
te détecter I'ouvertured'une oorte ou teur à effet HALL disoosant d'une au travers de R4, ce qui produit une
d'une fenêtre à I'aide d'un simDle sortie linéaire, afin de pouvoir régler constante de temps bien définie.
micro-switch. Un caoteur à etfet nous-mêmesle point de fonctionne- Lorsoue le condensateur Cl est
HALL étant principalementsensible ment du montage. Notre choix s'est déchargé (champ magnétiquefort), la
aux champs magnétiques,il est tout donc oorté tout naturellement sur le sortie de U2C passe à l'état " haut "
à fait possibled'enfouirle capteurou capteur UGN3503, en raison de sa pour une durée approximative de
de le dissimulerderrière des maté- grande diffusion. T = 0,7 x R4 x C'|. Tant que le champ
riaux perméables aux champs En I'absencede champ magnétique, magnétique est suffisant, la sortie de
magnétiques (planche en bois, la tension de sortie du capteur U1 U2B (ou U2A selon le strap) maintient
plaquede placoplâtre,etc.). vaut environ Vcc/2. Lorsque le cap- déchargé le condensateur C1. La

rr" 3oB www.electronlquepratlque.corn ELECTBONIOUE PBATIOUE


*1v
n'' 41 R2
ko l(x, ko 100ko
U1
uGN3503 +12V +12V
+ 1 2V

R3 JPI
10Kt
rE R7
3 t0 ko

U3 '-
R8 .!og3
LM3Il
10ko c2
100nF

ùt +12V
1Ml48

REGl c3
D5 +12v vdd 1M7805
+5v
1M001 22 pF

T1
2N29074

*** de lonctionnemmt
du débcaur d'approche
E
temporisationintroduite par R4/C1 correctement filtréeferatrès bienI'af- lant au sensdes composantset res-
débutelorsquele champmagnétique faireà conditionde oouvoirfournirun pectezbien la nomenclature-
est devenutrop faible. Lâ diode D1 courantde 150 mA (lorsquele relais N'oubliezpas d'implanterles deux
p€rmetde protégerI'entréedu circuit est actif).La diodeD5 permetde pro- straps nécessairesau bon fonction-
U2C lors des coupuresd'alimenta- téger le montageen cas d'inversion nement du montage.Celui-ci étant
tion, en déchargeantrapidementC1. du connecteur d'alimentation,ce qui relativementsimple,vous ne devriez
Le signal issu de U2C est ensuite permet d'avoir I'esprit tranquilleau pas rencontrerde difficultélors de
inversé par U2D afin de piloter le momentde I'installation de I'appareil. si ce n'estpourtrouver
l'implantation,
relaisau traversde l'étagede com- Le régulateurREGI permetde dispo- le sens du capteur U1. La figure 4
mandeformépar Tl et T2. Cet étage ser d'une tensionde +5 V nécessaire vous aideraà repérerles brochesdu
de commandeest composéde deux au fonctionnementdu circuit intégré capteurUGN3503.
transistorspour permettreau réseau u1/uGN3503. Selonle sensdu champmagnétique
R10/C3d'inhiberla commandedu que voussouhaitezdétecter,il faudra
relaisà la misesoustensiondu mon- Réallsatlon implanterle strap JP1 ou JP2. Mais
tagevia U2D.Le réseauR10/C3pos- attention,ne montez pas les deux
sèdeuneconstantede temDsdouble l- implantationdu circuit impriméest straps en même temps car vous
de celle de la celluleR4lC1,pour visibleen figure 2. la porteU2Bet il y a
court-circuiteriez
couvrir le temps de chargementde L'insertion des composants est fort à parierque le circuit U2 serait
C1 à la misesoustension.Celaper- reproduiteen figure 3.
met de garantirque le relaisne sera Les pastillesserontpercé€savec un LeLnlrll æt unæmpanhurnmté
pas pilotépendantce lapsde temps. foret de 0,8 mm de diamètre,pour la entiggwdeffirnitt
La commandedu relaisest un clas- plupart. En ce qui concerneREG'I,
sique du genre,aussi nous ne nous D2 et D5, il faudra percer avec un
attarderonspas sur ce suiet. foret de 1 mm. Enfin, en ce qui
Rappelonssimplement,que la bobi- concernele relais,il conviendrad'utF
ne d'un relaisétantinductive,la diode liserun foret de 1.3 mm.
D2 est nécessaire pour démagnétiser Avant de graverle circuit imprimé,il
celle-cilorsde la coupurede la com- est préférablede se procurer les
mandeet protégerle transistorT2. composantspour s'assurerqu'ils
Le montageest alimentéen partiepar s'imolantent correctement.Cette
une tensionde 12 VDcqui n'a pas r€marqueconcerneparticulièrement
besoind'être stabilisée.Une tension le relaiset I'ajustableAj1. Soyezvigi-

n" 3oE www.electrqrlqLreprËtlque.cotrr ELECTRONQUE PRATIQUE


llomenclature
Divers
Aj1 :Ajusiable 100 kQ vertical
Dessin 25 tours (pattes au pas de 2,54 mm)
despistes CN1 : Bornierde connexionsà vis,
cuivrées 3 plots,au pas de 5,08 mm, à souder
sur circuitimprimé,proTilbas
JP1, JP2 : Jumper au pas de 2,54 mm
BL1 : RelaisFBR611ou équivalent
(bobine12 V .l contact repos/travail)
CN2 : Bornierde connexionsà vis,
2 plots, au pas de 5,08 mm, à souder
sur circuitimprimé,profilbas.

Condensateurs
C1, C3 : 22 pF/25V
C 2 : 1 0 0n F
C4 : 47OpF/25 V
C5 : 10 pFl25 V

Résistances 114W/5 o/o


R 1 , R 2 , R 6 : 1 0 0 k Q ( M a r r o nN
, oi(
Jaune)
83, R7, R8: 10 kQ (Marron,Noir,
Orange)
R4 : 220 ko (Rouge,Rouge,Jaune)
R5, R10 : 470 kO (Jaune,Violet,
Jaune)
R9 : 4,7 ka (Jaune,Violet,Rouge)
R11 : 47 ka (Jaune,Violet,Orange)

I
@
--{-E-T}-
Semiconducteurs
T1 : 2N29074
ï2 : 2N2222p'
n lnsertiondes U1 : UGN3503 (capteur à effet HALL à
RL1
H6)
'
\_-/
composants,
Lecapteurà
effetHALLest
sortie linéaire)
U2 : CD4093Bou HEF4093B
U3 : LM311
soudéde telle D 1 ,D 3 ,D 4 : ' 1 N 4 1 4 8
taçonque D2 : 1N4004
D5 : 1N4001
saréîérence
\-/ a;) (maryuage) se REGI : Régulateur78105(5 V) en boî-
-@F q-r"u tier TO92
,:_,v I trouveorientée
versl'ertérteur
it_911- -t8l--l-
Lorlrla-o.n- dumodule
D.uzl{læ
--glrggûrtE-
Capteurà effetHALL
- J r---r:-r
er---l- -É
ltl-t'| JPz deUpeUGN3503
---r--r-
--1-I!--J- lælJPi 6-à.', -. avecrepéragede sesbrcches
\-Z
-{ffi-
ruttt[L
h rrq I
ta -- |
ïtttgg
'.:''l
lAJl| Æ*@
€FF
U1

endommagé.En guise de strap,vous que le champ magnétique est bien Pour terminer,sachez qu'il est pos-
oourrezsouder un fil directementsur détecté en fonction du sens de I'ai- sible de déporterle capteurU1 de 10
le circuit imprimé(en lieu et place de manr. à 20 centimètresdu montage, sans
JP1 ou JP2). Dansce cas, il sera pré- Notez qu'il est possiblede remplacer aucune difficulté. Cela pourra être
férablede faire un essai du montage le circuitU2 par un CD4011, ce qui utile si vous souhaitez installer le
avec I'aimantfinal avant de l'installer modifielégèrementles constantesde montage dans un emplacement
à son emolacementdéfinitif. temps choisies pour ce montage, exrgu.
Cela vous oermettrade vous assurer mais cela reste acceotable. P. MORIN

rr" 3oB www.electroniquepratique.corn ELEC IBONIOUE PRATIQUF


DE"4" COMME
ACCUMUIATEUR
A "2" COMMEZENER:
LESCOMPOSANTS
ELECI'RONIQUES
POUR VOSREALISATIONS

tE LABORATOIREDU HOBBYISTE
Veaimh,lornrolrfib I 60x270rnm, Modtineô inlolerco.npode.
ovtc ponpediftrseordon ,t tub6 o.linique..Forn'otulile
26Oxld0mm. Envtlise
et résiston(e lhenbrblée
315r7&65rnm. Enlit co.nd€lô
moôl€r,oæcvilrÊ,dossir, fl1ouria,
ffh, viserie.
tog,oreuæ,63

L'inrcleuse:
9(l €

: Indeùe: 9€ . Go\crre: 7 € ' t!. dqrx: il€


frcird'envoi
E o./$i,L moliddct l€.con!€ihpourfuhiper ror cinr:it imprimes.

FABRIOUE
VZO T R E
C H A S S IAS I N S O L E R
[e kit comprend : 4 tubesoctiniques8 wottsll6x300mm)- -,1 storlers
2 bollosts - rl
supports de dorter- I douilles
- le schémoêlechique - le plondu colhet(formotutile
160x 280mm) - lemode d'emploi. l,'cnscmblc : 42,00e lErnois : 7,00c)

Ptusque logiciel CIAO4 oessinde circuitimprimésimpleou doublefoce,


Versiotwindor5du célèbreCIAO.Roulooemonuel.Priseen moinhèsrooide.
seulement SimpleeteÉicoce.
CnO4 , | 40 €

AVECSOJoURE uS MIN|-KITS
S;mplei,
e.ononiq@r,
dnùsônÈl0 Édidio$.
coôpoio.h rcnr prèmonlér 3!r ùn plobou êt huipàr dê
coMed€lls ô rlsio.i fro.ud débill€ €t Édogogiq,e M(|57Jo''ml &ffbdmiilruÊ..................24.9t a
ffid læ nqllog€.... .60,00. rlxl55^,{ê.!oge
mogiçc........... .............11.95e
Cofta 30 noorogcr.... .32,00r |t(l50 Démogipe t3.95a
Cô{ftdl0ûbnbg.!..... 2'po e lrlXl!7Strcbocope
ô ledsbbnd'é...................9.954
s(l .3 radreo ledrborrfies.... ... .. .... .. . 9.95a

,tt ut w
EmeiBli ol ..crpl€|rl'.Dobr,oudio,ydÉ!.l lol Ëirta! : Enelhùriel
é.eoèur!
HF........
. ...........
. ...23.00
t
En'êlÈutM.,lÀtAVPf 10.........................
...........1/|.t1t
f Rodlxo'rnondgôrbdule'Hr.. . .. .... . .23.00€
Réc€dLv FM.1M:Ofl't60Sf ..............................2t.æ
f Sor'êilûEélectro.'q'r€........
...... 23.00f

t,',lJl|a
4t.ooc sinirierà b progûmorio. desPIC.... .. .. . ..... .3ôd, e
CombiScope' À,toltÉ:KBI q Apprwdab pros.ommtioo de.HC 5ô00 e
Pou.co'is! Gld, Silvsr, Fùn,LL.'lé: ÀluhiFo US8pl'o6ir.........

I G5a/sd'échantittonnage @[l@@[m"'."'*' 9
K8055
ide*rÊ USB dê+éii,nê'rbliôn.............
...11.@t K8047 I clnolJt
tempsrée[, KeO5lâltltcorlRl5 conaUl...............................æ.OO
a K8016
€.'Esicr€ur
€.iûnbctilê8 @dJi..................
.
a5.00f
OZ.OO e â
I

K8O5O
É.epèfflRl5 concnr(............................310.00
€ (8045 pngrunmoiler..
8 nressoger SO,OO e I
I 0 GSa/sd'échantittonnage â'*nor lR16coioor..............................
K8019 6ô00 f (80.{,1ÉÉEtun d'eflEb
|('Iinelxl2v ... 35.(x'f Y
K80a8
p.ogrûrhobu' ù HC.............................../|1.00
€ K8035 coîpturunivec.l....... 3ôme
tempséquivalent ô

#*.*" *0o,.,,,***'+ ror.oo. :s


ffi,i,fl,#tr ';* E
]
I MPtsde mémoirepar voie gmm#;ffîl'- ,*.*. $
bFÊ, âl'dhùRvidèo...
avecHAMEGMemoryZoom Cobh'Jecodddlul 'imph(|€rnon*. Eûûih:
lp çoi,ç51*,3" o!.opeC755 p€.,,e,& dkt€.xl,ê. ;
"*,n un noqnèroscope
oubnoriquêh.ni surtermerure d,uo Ê
Coh6ro ZWXA: trlir.t Uoft,cqhlrrCCD, 380lbn€.W, -nb(' l,do* r".-.i 1"i............1..
.......... 'O.OOc
Eoin rÉ|ol3ér3hm .. . .. . . ..93.00 e
t

E
FRAIS D'ENVOI oolror,r-ar-rrur.rcER.n..rsconopr. rr
l{lq}1Er=o
hJtrurn nL
ffit-#,ffi
*ïi*#fr ,--"--**'-,"-*.
eî |lfrc|ron (fu Pîx c,€5oPP.ovrlro.in€{ianrs I
SGrFnrl'eI codée
Mêmesice montage
n'est pas la première
applicationd'un PIC dans
ce domaine,le succès
du cadenasélectronique
de notre numéro 299 de
novembre2005 montre
que le sujet est une
valeursûre.Le principe
de cette serrure est de
reproduirefidèlement
et simplement
le fonctionnementd'un
coffre-fort à code.
n compose la combinat- nouveaucode et un nouveautemps principedu multiplexagequi, en allu-
son secrèteen tournant d'action du relais(2 à 90 secondes, mant alternativementun seul digit à
la molette centrale un ou mode bistable). la fois, nous permet de représenter
coup à gauche,un coup - Blocage de la saisie à la moindre deux chiffres différentsen n'utilisant
à droite...Deux versionslégèrement erreur(sansindication). que 7 pattes d'entrées/sortiespour
différentes sont proposées. - Sortie de ouissancesur relaisclas- 14 segments.
Une version 12 V avec commande sique,ou logiqueTTL. Bien que l'usage voudrait qu'une
de puissanceà relais(commandede - Mise en veilleautomatiouede l'affi- résistance de limitation de courant
porte). chage après 60 secondes d'inacti- soit intercaléedans I'alimentationde
Une version PC prévue pour sécuri- vité. chaque segment, seules R5 et R6
ser la mise en marche de votre ordi- remplissentici ce rôle sur les anodes
nateuroar contrôledirect de I'alimen- communesde chaoue afficheur.
tation ATX. Schémade principe Cela oermet encorede réduiresensi-
Le réglage de chacun des nombres blementla surfacedu circuit imprimé
composant la combinaisonse fait au Un des impératifsde cette réalisation et la différencede luminositéentre le
moyen de I'encodeur rotatif, dont a été d'obtenir un montage le plus chiffre(1)et le (8) resteassezfaible.
I'axe est appuyé pour validerchaque compact possible, dont le fonction- De même, les résistancesde rappel
nombre. La combinaisonpeut com- nement soit entièrement basé sur garantissantla stabilité au niveau
poder de 1 à 60 nombres de 1 à 99. l'utilisation de I'encodeur rotatif et " haut " des contacts de l'encodeur
Autant dire que le niveaude sécurité des deux afficheurssept segments rotatif (au repos)sont ici constituées
pourra ètre très élevé (voire même (figure I ). par les " pull-up " internesdu port B
astronomique)pour ceux qui ont une Ceux-ci ont été oréférésà un module du PlC16F84.
bonne mémoire(usqu'à 10120 pos- LCD, car ils sont bien moins volumi- Charge à notre programme de bien
sibilités).La moindreerreurbloque la neux et plus facile à intégreren faça- positionner le bit RBPU du registre
serrure sans qu'aucune information de. Les afficheursà leds forment en OPTION.
ne soit renvoyéeà l'utilisateur. plus des chiffresbien plus grands et Enfin,pour être complet,le classique
visiblesde nuit. ouartz nécessaireau cadencement
Garactéristiques Tousles segmentssont connectésen du contrôleurest remplacé par une
oarallèleet commandésdirectement simolecelluleRC.
- Saisie d'un code de 1 à 6 0 oar le P|C16F84.dont le nombre Notre serrure n'est en effet pas cen-
nombres, compris entre 01 et 99 d'entrées/sortiesdisponibles est ici sée donner I'heure exacte et la fré-
par encodeurrotatif. tout juste suffisant.Seulesles anodes quenced'environ2,4MHz ainsiobte-
- Visualisationsur 2 afficheurs7 seg- communes sont pilotéesalternative- nue est bien suffisante et permet
ments à leds. ment oar les transistors T1 et T2 même de limiterla consommationdu
- Possibilité de reprogrammer un montés en interrupteurs. C'est le montageà quelquesmilliampères.

rr" 3oB \,rlrlv.ele-trclniaueprètique.corn ELECTRON OUE PRATICItJE


R86 RBO
RB5 RBl
R82
R84 R83
RÀI
RÆ}
RA2
vdd
MCLR R87
R0
Oscl/Clkin
Oscz/Clkoû RAI

.r-i^. | ,"130,
--f,- J.À

La patte RB6 du PIC peut au besoin deur rotatif. Le mouvementde l'axe être utilisé oour I'ensembledu mon-
être connectée à un petit haut-par- est détecté après chaque front des- tage, sachant que c'est vraiment le
leur.Vousentendrezalors un petit bip cendant sur la patte A qui sert alors diamètremaximum pour les pastilles
à chaoue rotationd'un cran de I'en- de référenceà la mesure du dépha- les plus fines. Seules les cinq pattes
cooeur. sage entre les deux contacts A et B de I'encodeur devront être légère-
(disposés à 90"). Ceci permet de ment agrandies.
Fonctionnement
logiciel connaître le sens de rotation Le circuit étant prévu pour être
On lira donc l'état du contact B à imolantéen face avant. commencez
Même s'il est aujourd'hui un peu chaque front descendantde A. Si B avant tout par vérifier que la hauteur
dépassé par ses cousins (PlC18 et est au niveau " haut ", l'encodeur des différentscomoosantssoit com-
autres),notre bon vieux 16F84A fait tourne dans le sens horaire, sinon patible avec I'installationprévue. ll
ici oarfaitement I'affaire. Son boîtier c'est le sens anti-horaire(à gauche). sera orobablement nécessaire de
de 18 pattes occupe un minimum de Le signal SW correspond au contact suréleverles afficheurset l'encodeur
place et pas une entrée/sortie ne actionnéen appuyant sur I'extrémité au moyen de supports de Cl ou de
reste inutilisée.La mémoire " Data de l'encodeur.Ce sera notre bouton barrettes sécables " tulipe ". On peut
EEPROM" de 64 octets permet de de validation. aussi utiliser du mastic époxy pour
stocker le code secretet le mode de bloquerI'encodeursurélevé.
fermeturedu relais. Réalisation
Les nombresy sont stockésà la suite Programmation
les uns des autres en partant de Le circuit imprimé et I'implantation
I'adresse(0) et la fin de combinaison des comoosantsde la version" relais" Le PlCl 6F84A étant oarticulièrement
est signalée par la valeur (00). sont représentés sur la figure 4 et répandu,vous avez le choix entre de
L'adresse(63)contientle mode d'ou- ceux de la version " PC " sur la nombreux modèles de programma-
verturede la serrure(bistableou tem- figurc 5. teurs et logiciels (ICPROG,WinPlC,
porisé par pas de 10 secondes). Grâce à quelques contorsions sous Topic,etc.).
Le timer interne est configuré pour les afficheurs,presquetoutes les liai- ll est égalementpossibled'utiliserun
générer une interruptiontoutes les sons ont pu être faites sur une seule programmateurde cartes à puces du
6 ms. C'est la base de temos servant face. ll ne restequ'un seul strap à ne type " GoldCard" dont il constituele
au rafraîchissementdes afficheurs et pas oubliersous le PIC(lC1).La pho- cæur.
au compte à rebours avant le passa- togravure devra être soignée car les Queloues liaisonsdevront alors être
ge en mode veille. pistes sont parfois assezfines en par- faites entre le connecteur de carte et
Les figures 2 et 3 précisentle fonc- ticuliersous les afficheurs. le support de PIC qui devra être
tionnementet le brochaoede I'enco- Un foret de diamètre0,8 mm pourra adaptéle temps de la programmation :

r|' 3.'B wvwv.electronlqueprdtlquE.corn ÊLECiBON OUE PRATIAUE


-L_l-l_ g
",n"",o Fonctionnement
SW

^l1-
coM
COM

del'encodeur r b I 1l
lr
Rotaïon sens ll---.rt
Signal B horârre(â 0role) I T'+] |

Rotatlonsens
Brcchage
i$ $j
SIGNAL SIGNAL
SignalB
ânti-horaire(à gauche) del'encodeur AB

dans ce cas la serrure ne renverra gauchede (01)à (99).


Carte ISO P|C16F84 Fonction
1 14 Vcc strictement aucune indication parti- C'est alors le moment de régler le
culièreet resterabloquée.Seul le fait mode de fermeture du relais. Les
2 4 MCLR\ 't0' à't9'.
1 2 ,1 6 de tourner à fond l'encodeurà droite valeursoossiblesvont de
3 CLK
au-delàde (99),permetde remettrele -'t0' corresoond au mode bistable.
55GND
pointeurà zéro et de recomposerune La sortieresteactivejusqu'à ce que
Comme d'habitude, vous pourrez nouvellecombinaison(le passagede l'on réappuiesur l'encodeurpen-
trouver le code exécutable (01)à (99)est par contre sans effet). dant une seconde. C'est le mode
" COFFRE.HEX" sur le site Internet Lorsqu'un code correct est entré qu'il faudra utiliserpour comman-
de la revueà I'adresse: sans erreur, le relais se colle et le der un PC.
h t t p : / / w w w . e l e c t r o n i q u e p r a t i q u e . symbole " On " est affiché.C'est uni- - 't1 ' activela sortieuniquementpen-
com'. N'hésitez pas également à quement à ce moment qu'il est pos- dant deux secondes,
contacter I'auteur si vous désirez sible de changerle code ainsi que le - de 't2' à 't9', le temps d'activation
obtenirplus de renseignements sur le mode de fermeture du relais. La est à chaque fois augmentéde dix
fonctionnementdu montage, ou le figurc 6 résume la phase de repro- seconoes.
programmesource. grammationde la serrure. Le réglagedéfinitifest mémorisédès
Dès la fermeturedu relais,vous dis- le premier appui sur l'extrémité de
posez en fait de deux secondespour I'encodeur,le signal de validation
Miseenmarche appuyercinq fois successivementsur " On " est à nouveauaffiché,la serru-
et utilisation I'encodeur. re est activéeet retourneen fonction-
Le message " SC " s'affiche alors, nement normal.
Une fois terminé, le montage doit signalantque vous êtes bien entré en
fonctionnertout de suite et afficherle phase de programmationdu code Réalisation
nombre (01).N'oubliezpas que l'affi- (Set Code).
chage s'éteint au bout d'une minute Faites attention, car chaque nouvel
de la versionPG
sans aucune interventionde l'utilisa- appui sur I'encodeur provoque la Les mêmes remarquess'appliquent
teur. Le code fixé oar défaut dans la mémorisationdu nombre réglé.
ici, puisqu'ils'agit en fait du même
mémoireEEPROMest alors (19-6-8). Une rotationà fond à droite entraîne montage. Seule la partie commande
Commencezpar afficher(19),validez ici aussi la remiseà zéro du pointeur du relaiset le régulateuront été sup-
en appuyant sur I'axe de I'encodeur, de code en cas d'erreur. primés (composantsC2, D1, D2, T3,
idem pour (6) et (8). La programmation ne s'arrêtera lC2, REL1).Le circuitimpriméa donc
Attention à ne pas faire d'erreur,car ou'en tournant l'encodeur à fond à été légèrementréduit au passage.
La nouvelle difficulté (non négli-
geable)sera maintenantde brancher
le montagesur le connecteurde I'ali-
mentationATX de votre PC. Le mon-
tage sera maintenantdirectementali-
menté par la patte " 5 V Stand By "
qui fournit une tensiondès que le PC
est connectéau secteur.ll s'agit de la
patte (9) du connecteur ATX.Ce fil est
le plus souvent violet, padois vert
(figure 7). La masse du montage
sera connectéeà la patte (7), fil noir
du connecteur(équivalente à 3, 15,
16, ou 17). Vous pourrez utiliserdes
dominos, de la gaine thermorétrac-
Lesafîicheurcet l'encodeursontsurélevéstlu circuitimpriméaumoyende table, mais dans tous les cas, il ne
barrettessécables" tulipe" faudra pas hésiterà couper les trois

n" 3.rB www.electronioueoratloue.corn ELECTtrONIQl-lF PRAT|Ql.lf


Réslstances
R 1: 1 0 k ( r
R2,R3,R4: 1 kf,r
R5.R6 : 470cr
R7 : 220() (réglersuivantle volume
sonorêsouhaité)
Condonsateurs
C 1: 2 2 o F

ll
C2 O: 471tF | 25V
! G3: 100nF
F
t Semlconducteurs
T1,T2:2N29O7
é T3 c) : 2N2907
t D1,D2c): 1N4007
É
AFF1.AFF2: afficheursà anodes
ccc communes,D350CrDSR5150)
AFFI AFF2

I
1 8x 1 3m m

l'l Ë
'n
t

t

É,É
rl fl- K
t_l.llt-l"l
lC1 : PlC16F84A
lC2 (-): 78L05
Divers

ilfl
IIEL I'EL
COD1: encodeurrotatiftype

AFF 1
Ocs r--------------- P;
til P12336-ND
REL1f) : relaisDIL2RTl5V
(20x 10 x 10 mm)
/--1 OV o | rcr - \--
( 1 1I
\J
É.É
r__r llrI K SVSB .\
- coDl
Rl
Buzzl : bu?l.etoiézoou mini
haut-parleur (.composants
pour la versionPC)
inutiles
ll"llll. BUZZ o rô flr
rlfi r Llens:

ca(-\
r tc1 _-J
ilt
pt
lI [ L:=J
tl
ôl I i'\
P60n
hftp:/lwww.qsl.netI dl4yhflwinpicpr.
f,fmlpourtout savoirsur Winpic
http:ilwww.id2.czljdm2.f,tmschémas
l\r r de programmateurs JDM
lJRj lncé du circuitinprtnÉ hftp:/lwww.microchip.comle site offi-
Y'"' ciel du fabricant
"ooI-A ç--/ n.
| riÈ
etimplanbtiondes
f7 | r , - . 1l n Y élémenEpourla vercion
,tPc" fils utilisésvenantdu bloc alim,pour
I l\Jl I tr3l
l-l\r pouvoir refaire des connexions
ôl solides.La commandede mise en
+,A fonctionnement de l'alimentation se
| 8 +l l lncé du circuitinpriné trouve sur la patte PSON(14).Tant
t-
Ê et implantationdes qu'elleestau niveau" bas", l'alimen-
oo élémenE pourIa
ooo tationest connectée.ll s'agitgénéra-
+!v ae A)ZZ ÊÉL ÊÉL version" Belais"
lement d'un fil vert (parfoisgris).
Celui-ci pourra être entièrement
détourné et aiguillé sur la patte
jl neOnennnation detacombinaison
" PSON" de notreserrure.à oartirdu
momentoù elleseuleoermettrad'al-
flf, --- *nn" *.oin"i"on * ffid -- 5topsrapides --* 5m --> nouvetp comtinaison, lumeret d'éteindre le PC.
ll va de soi qu'il faudradébrancher
prosrammationtermin* 0lËn .- réstase de Hfl . E]Lli <- tourà rondâ saucrre quanaIni le cordon d'alimentation secteur
du PC avant de réaliser les
connexions. Quelle que soit la
méthodede connexionutilisée,assu-
rez vous que les fils sont bien isolés
- - - - - - - OV
- -l'- - - - - - - - - - - - - - -+
o et vérifiez plutôt deux fois qu'une
À avant de sectionnerun conducteur.
E
'tD
E Pour se repérer,la priorité va au
o
(!
Ê numéro de broche du connecteur
e ATX,car en faite,les couleursdes fils
I ne semblentpas encoretout à fait
standardisées.
Lemontageestbranchésurle connæEurdefalimenbtionAfX G. SAMBLANCAT
duPC g. sambIancatcùfree.fr

rr" t.lB www.electronlquepratlque.trorn ELECTRONIOUE PRATIQUE


Banc à insolerdouble face tout Tubesà videE82CC,6L6GC. EMT-Amoex-Melodium-
neuf.ClF.MOD DP 134.Valeur: Sérieminiature, 6V6,basprix. Schoeos-Neumann-Pultec-
1260 €. Cédé 600 €. Té1.: 03 81 52 66 65 UTC-Patridge-Ortofon-Scott-
Té1.: (M 68 83 39 74 Studer-AKG-Fairchild-PYE-
Tubesaudioneufs300B-GM70- 2 transfossortie+ 2 alim.+
12ATA/A-PCC1 Girardin-Bourdereau-
89 Philios-ECC1
89 selfspour3008et 3104: 420€; Goodmans-Tannoy-Fisher-Atoll-
(ECC99)- 2 pav. bois style lwata : 600 €;
Philips-ECL200-6N6P 2 transfossortie9000f,) oour2 Clement-Thorens-Garrard-TAD-
Comp. 1,4" Radian636 PB
PTT2S-1 2SN7GTA(General ECL86+ alim.: 150€: Transfos Altec-Peerless-Tubes
(Hahron)-6V6-6l6, 8O:400€; 2HP38 lMG R5237-
Electric)-EL86 etc. (Monacor): 400 € avec emb.; cellulepourtout typede MC : VF14-4C701K-Telefunken
Té1.: 05 59 39 60 23 30 €; Transfo230 V/230V
Amoli transistorsdouble mono Té1.: 0() 32 65 75 96 941
et push-pull(2 transfo.)2 x 50 W 500 VA : 75 €: Transfos600 O 00 32 498 13 73 24 (Belgique)
OscilloscopeHameg 203-7 +10kO:40€.
cl. AB Silver: 600 €; Préampli
2 x 2O MHz : 200 € (+13 condo (ligne+ phono MM) : 100 €; Té1.: 06 30 62 44 30 Pour écoles,rech. dons UC
15000 pFl100V);Scannerpro-
Ampli NRDS n'256/257 pseudo Mac, portablesPC ou Mac,
grammable500 canaux PSR-
triode (mosfet)DBL push-pull mème HS, troc matos Hifi, info,
225 : 12O€; Multimètrede (composants triés), 2 x 50 W :
poche Metrix MX3000: 30 €;
800 €. Té1.: 06 '1649 50 82 E-mail : macchopes@free.fr ou
Pince ampèremétriquelTC220 Lampemètre ou pentemètre http://macchopes.f ree.fr
(= DCM 97 k) : 25 €; Ordinateur 2 amplis à tubes 360 W, préam- Metrixen l'état. Possibilitéde
portablePower Book G4 pli correcteur incorporé me déplacerpour récupérer Schémaamoli HitachiH4330.
1,5 GHz/8060/17": 1100 €. 6 entréessymétriques: 150 € I'appareil.Faireoffre. Récompense.M. Schaefer
Té1.: 06 17 54 33 O0 I'un;2 amplisà tubes 120W Té1.: 03 21 35 30 52 1, rue du stade 41160 Moisy.
préampli3 entrées:65 € I'un.
Altivar16 AW 16U29N4.souare Té1.:02 41 34 13 16 Doc.ampliBeomaster 1900
D, télémécanique(neuD.Moitié type 2903.Faireoffre. IMPRELEC
prix du neuf. OscilloscopeSchlumberger Té1.: 01 .t3 02 03 34 | 02, rue Yoltaire
T é 1 . : 0 63 2 1 6 9 4 2 1 5 2 2 0 . 2 x 1 0 0M H z . 2x B d t 0t t00oYoNNAx
Mode d'emploi Oscilloscope
retard numérique, notice fran- PhilipsModèleGM5653.Guy Téf.:04 74It 03 66
Tube d'émissionThomson-CSF, : 250 €. M. Villette.
çaise
neuf,TH 3T 21008. Prix : 950 €. Té1. Mestré. Té1.: OO32 474 73 75 Fax : 04 74 73 00 85
: 04 94 57 96 90
07 (Belgique) e-mail : imprelec@wanadoo.fr
I:i::11::::i... 2 comp. Radian1,4",2 HP38, Ampli HYB réf. STK 8050 New
Réalisevos :
85 revues Radio Plans,O,5O€ CIRCUITS IMPR|MÉS de qualité
2 pav. bois. Té1.: 06 16 49 50 82 ClassA équipantle Technics
I'uneen bloc, envoi port dû ou professionnelleSF ou DF,étamés,
par 20 : 0,60 € I'une,poste 7 €. SU-V4 New ClassA et schéma percéssurV.E.8/10 ou l6/10,
Causemaladie vdsintégré Uher Royalde luxe.
M. Martin Té1.: 03 84,18 60 28 PP8452 x 35 W RMS(double æillets,trous métallisés,sérigra-
Faire offre. Té1.: 03 80 61 40 31 phie,vernis épargne,face alu.et
mono),transfosACEA,touscom- (répondeur)
Platine Vintaoe Garrard 3000 pos.audiophiles,
70kg : 3200€. polyester multi-couleurs.De la
sans socle , àso c. Té1.: 03 2697 77 Og lmorimanteHP500 en état de
pièce unique à la petite série,vente
Té1.:02 47 4537 20 fonctionnement. aux entreprises et particuliers.
Bandes magnétiqueso 18; Alfa Tarifs contre une enveloppe
Té1.:0296 2.âJ02
Alim. BES 220 V/48 V 5A C/u 1100 m neuve;6 BASF 750 m; timbrée, par té|. ou mail.
Rég;Ampli CrestAudio CA9 Schamrock732 m; Schamrock Haut-parleur specialn"1476
2 x 1250 W; Table BST-Hife 680 m: 2 Schamrock365 m: et protectiondes
206; TableAcustica MX 12/2F; Hifi neuve avec coffrets; " Signalisation Appareilsde mesures
', n"1637
circuitsfenoviaires
EnceintesHi-Tech800 W RMS 3 Schamrock550 m; Scoth (novembre électroniquesd'occasion.
1978)" Commande Oscilloscopes,générateurs,etc.
3 voies + Proman400 W RMS prof. 365 m neuve; 4 bandes destrainsHO parcourantpor-
2 voies.Té1.: 03 25 87 11 90 365 m; Philipso 15, 565 m; teur'. FernandBemer22, rue HFC Audiovisuel
Kodakneuveo 13. 219 m: Jeanned'Arc57570Cattenom. 29, rue Gapitaine Dr€yfus
Tubesà vide ECC82ou E82CC; bande s 11, 540 m: 2l coffrets 68100 MULHOUSE
tubes à vide miniatureschauffa- de rangementplastiquesà SchémaoourtunerFisher Té1.:03.89.t15.52.11
gel,4Vcontinu. I'horizontal: 4 € (+ port) modèle600T,n"série42975.
Té1.: 03 81 52 66 65 Iê1.: 02 3il 52 20 99 Té1.: 03 81 52 66 65 stRÊ1gtoTgssT0ooozs

Pefites annonces gratuites réservées aux particuliers - Ecrire très lisiblement

Gooe
Texre oe L'ANNoNCE:

À retourner à lhansocéanic - 3, boulevald lley ?5018 Paris


$ilffiflW
*i,,t,'li, -r-tnÉerRes
ULTRa
cÉLÈenes
ELITEA 5 VOIES

(:

I
I
I
I il I
LA PRATI
DITE( DE PUISSANCEu
IIAMPLIFICATION
- vr)
(surTE
ULTRA-LINÉARES
LESPUSH-PULL ETPENTODES
DETÉTRODES
ETAUTRESPUSH-PULLCÉLÈBRES

Dans la 25upartie de notre dans les années 50 entre les aficiona-


dos du " push-pull " triodes (tel le
cours. nous avons défini les Williamson original) et les passionnés
conditions de fonctionne- de tétrodes à faisceaux dirigés (6L6,
ment des push-pull clas- KT66, KT88, 6550, 807).
siques de tétrodes et pen- Hafler et Keroes définirent les caracté-
todes et nous avons montré ristiques idéales que devrait avoir un
nouveau tube pour mettre tout le
que seule la classe dite
monde d'accord (Audio Engineering,
permet d'obtenir le
" ABI " novembre
'1951)
!
meilleur rendement et un Ce nouveau tube devrait présenter les
taux de distorsion minimum caractéristiquessuivantes :
pour une puissance maxi- - Faible résistance interne identique à
celle d'une triode
male. Mais la nature humai- - Haute sensibilité d'entrée identique à
ne est ainsi faite... Malgré celle de la tétrode afin de minimiser les
un taux de distorsion har- problèmes de " drivers "
moniqueextrêmementfaible - Taux de distorsions harmoniques et
(de I'ordre de 0.5 o/o).cer- d'intermodulation inférieurs à ceux des
triodes et des tétrodes
tains gourous et génies de - Rendement élevé afin de ne pas gre-
I'audiodans les annéescin' ver le prix de revient de I'amplificateur
guante s'évertuèrentà trou- idéal.
ver encore mieux !
QU'ESTCE QUI DIFFEREN-
e fut le but des deuxcom- CIE UNETÉTRODE D'UNE
pères David Hafler et TRIODE?
HerbertKeroesqui s'atta-
quèrent" billesen tête ' au Physiquement,c'est bien entendu la
problèmeet I'appliquèrent pour la pre- présencede la grille " écran ". Cette
mière fois au célèbre amplificateur dernièreorocureau tube son extraordi-
Williamsondont la conceptiondataitde naire efficacité.En contrepartie,elle
1947 et qui fut perfectionnéepar augmentela résistanceinternedu tube
Williamson lui-mêmeen 1949. dans de fortes proportionset participe
Nous sommes en 1951. Hafler et au ( son tétrode" dû essentiellement à
Keroes invententle " montage ultra- la présence d'harmoniques impairs et
linéaire" qui restejusqu'àce jour le fortementdécriéepar les amateursdu
montagele plus utiliséen " audiode son " triode" réputéplusdoux.Or,rien
puissance à tubes". n'empêchede transformerune tétrode
en ,, vraie rntriode, il suffit de réunirla
LE CAHIERDESCHARGES grille" écran' à I'anode.C'estle princi-
DE L'ULTRA.LINÉAIRE pe même du Williamson(figure 1a).
Quese passe-t-ilalors?
Pour comprendre,il faut replacerdans Le réseaude caractéristiques la = f(Va)
son contextela guene qui =
faisait rage à Vg çqns16ntedevientcelui d'une

n" 3tlB www.eleÊtronlqueprdttque.torn il4 ELECTRONIAUE PFATIQUE


la

+ H T( v 8 )
Figure 1a : Figure 2a : Montage Figure 3a : Figure 4a :
Tétrode montée en triode classique en tétrode Montage " ultra-linéaire ,' Montage expérimental

Figure 1b : Courbe la = f(Va)à Figure 2b : Courbe la = f(Va)à Figure3b : Figure 4b :


Vg = constante du montage triode Vg = constante du montage tétrode la = fua) en " ultra-linéaire', Droite en ultra-linéaire "
"

triode(figure1b).Ot lorsqueI'on passe oua dès 1952 les transformateurs viendrontbien plus tard. Elles sercnt
de la figure 2 (a et b) " C616616;s1;0r". " ultra-linéaires" spécifiquespour toutes errcnéescar,contrairement à la
du tube monté en tétrode (ou chaquetype de tétrode.Chaquetétro- légendeet aux théoriesmathématiques
Pentode) " à la figure 1 (a et b) de ou pentoderéagit,en effet,différem- étrangesdéveloppéesaprès coup, on
. Caractéristiques du tube monté en ment en fonction de la oositionde la comprendra,en pratique,qu'i! ne s'agit
triode", il doit existerunepositioninter- " prise d'écran D sur le transformateur pas là d'une a contr€-réaction
médiairede connexionde la grille de sortie. d'écran " maisbiend'une " réaction ".
" écran " sur le transformateur
de sortie Hafler et Keroes définirentexpérimôn- C'est pourquoi les premiers" ultra-
où le réseaude courbesintermédiaires talement la positiondu point précisde linéaires", dont le Williamson,avaient
doit lui aussiavoir I'aspectd'une série la prised'écransur leurscélèbrestrans- une fâcheuse tendance à fortement
de " droites" (figures3a et 3b). formateursAcrosounden fonctiondes oscillerà hautefréquence.Cetteréac-
C'estla basedu raisonnement de Hafler tubesà utiliser.Un montageexpérimen- tion d'écEn bien maîtriséeest un des
et Keroeset c'est exactementce qu'ils tal (figure 4a) permet de tracer le atouts maîtres des montages ultra-
constatèrent. Ces droitesétant" linéai- réseaude caractéristiques d'une tétro- linéaires.Ces montagessont ( expan-
'',
res on baptisa le montage" ultra- de (ou pentode)donnée.On déplacele seurs," ce qui les rendparticulièrement
linéaire ". curseur (A) sur l'enroulementprimaire spectaculaires.
du transformateurjusqu'à l'obtention
OÙLEsPRoBLÈMEs de la droitela = f(Va).La droiteobtenue AUJOURD'HUt,
COMMENCENT... en oositionultra-linéaireest reorésentée OU EN SOMMES.NOUS ?
en figure 4b. La positionmoyennede la
Les deux compères,qui étaientaussi orise " standard" se situe à environ Le brevet de l'ultra-linéaireappartient
des hommesd'affaires,s'empressèrent 43 o/odu pointmilieudu transformateur. désormaisau domainepublic.Tousles
de créerla sociétéAcrosoundqui fabri- Les démonstrationsmathématioues constructeurss'étant inspirésdes tra-

n" 3tl8 www.electrEnlqueprEittque.corn .lli ELECTRONIQUE PRATIQUE


tL?- t)vorIsF-|+i-++J-i-l,:,I

I
f
-

Pt Tl volts

655{r/KT88- Connoxion téttode 655O/K188 - Connoxion triodê

rss ÂBt ULTRÀ L|ÈFAR

I50 Fk = 450VoLïS 3p
rl, " rsovorrs I
i Ecr: -4r{vor rs
rrs2 2t0

:
to; fire
9

ffi+]
,t- frt
6 I
9

ro3 ûræ

Eô 50

0 0

0â50/KT88 - Connexion d
Oâ50/KT88 n ultrâ-linéairE
ultiâ-linéaitE " à /(} 7o
à,(} % Taux d9 distorsion en uhra-linéair€: sân3 contre-Éaction. 0,8 70 à æW; 1,8 % à 50 W

o/'l el courbes de dislorsion


Figure 5 : Courbes la = f(Va)de la 6550/KT88en triode, tétrode et ultra-linéaire(prise d'écran à 43
en fonction de I'impédance de charge des deux tubes en push-pull

vaux de Hafler et Keroes fabriquent des linéaire(prised'écranà 43 %), ainsique sèdent les caractéristiques standards
transformateurs spécifiques pour les courbesde distorsionen fonctionde des tubes, ainsi que les pourcentages
chaque type de tube, les prises I'impédancede charge des deux tubes de réactiond'écran.
promener de 20 o/o en push-pull. Vous pourriez placer la
" écran " pouvant se
à 50 % sur le orimairedes transforma- droite de charge sur le réseau ultra- LESAUTRESMONTAGES
teurs. Certains auteurs récents, qui linéaire selon la méthode oue nous ULTRA.LINÉA|NES
redécouvrentla poudre, vont mème jus- avons étudiée dans les orécédents
qu'à 70 % ! Ce qui signifiequ'ils n'ont cours, mais le tableau 1 vous permettra Avant Hafler et Keroes, il existait des
rien compris au principemême de I'ul- plus simplementde choisir le transfor- constructeursqui faisaient de I'ultra-
tra-linéairepuisque, plus vous montez mateur à utiliseren fonction des tubes linéaire sans le savoir. C'est le cas de
vers la partie supérieuredu transforma- les olus courants. Peter J. Walker en Angleterre avec le
teur, plus vous vous rapprochez du Cela dit, faites confiance à votre fabri- célèbreQuad 2. Certainspuristeshurle-
fonctionnementen triode au détriment cant de transformateurs.En principe,il ront en disant : " C'est un montage à
du rendement.de la puissance et du sait ce qu'il fait. S'il vous livreun trans- chargerépartie! '... Exact,mais je suis
taux de distorsion! formateurpour push-pull<<UL,,, par désolé, tous les montages à charge
À titre indicatif, nous vous livrons en exemple en EL34, soyez sûrs que la réoartieoù la tensiond'écran est main-
figure 5 les courbes la = f(Va) de la prise écran sera à la bonne place. Tous tenue à une valeurrigoureusement fixe,
6550/KT88 en triode, tétrode et ultra- les fabricants de transformateurs pos- sont " ultra-linéaires
".

rr' 3oB wvwv-electroniquepratlque.col-n 45 ÊLECTRONiOUE PRATIQUE


C'est le cas du Quad2 (figure6).
ll faut, en effet,biencomprendreque le lype de tube z Dlaoue à plaque Puissancs Hautg tonsion
montage" UL " de Hafleret Keroesfait Prise E
swinguer le potentiel cathode/grille
" écran", la cathodeétantà un poten- EL84/6V6 8000 A p/p env.2QVo 10 à 15 watts 300 volts
tiel fixe (la masse).Si vous faitesswin-
6L6/KT66
guer la cathodeau rythmede la modu-
lationen gardantrigoureusement fixe la 807/5881 6600 O p/p 43Vo 20 à 40 watts 350volts
tensiond'écran,celarevientstrictement 6550/KT88
au même.D'ailleurs.PeterJ. Walkerne EL 34 ou PP oarallèle 3800 O p/p 43% 50 watts 450 volts
s'y est pas trompé en réglantl'impé- KT66/807/5881
dance de I'enroul€mentplacé dans la 6550/KT88
cathodede ses KT66/6L6à 43 % de la Polar.automatique 5000 O p/p 43Vo 50 watts 500 volts
valeurtotale de l'impédancedu trans- EL34
formateur.Cet " ultra-linéairesans le
savoir" fut la clé d'une forte animosité Tableau 1 : Montage " ultra-linéaire " - Classe AB1
entre Hafler et Walker qui explosera
quelquesannéesplus tard par presse 270Volts(rigoureusemont
HT6crans fixo)
interposée.Ces deux-là en anivèrent
mêmeà se lancerdes noms d'oiseaux
peu compatiblesavecla haute-fidélité!

LESAUTRESMONTAGES
>
DITSDE " PUISSANGE
ll en existeplusieursdizainesque vous
croiserezau rythmede vos recherches.
Tousont leurlustification: soit le rende-
ment, soit la puissance,soit la réduc- Polarisation
tion des distorsions.Tous s'insoirent eulomatiquo
néanmoinsdes mêmes principes :
push-pullclassique,ultra-linéaire, char-
ge répartie,chargecathodique.

LES MONTAGESÀ CHARGE Figure 6 : Étage push-pull final du Quad 2 à charge répartie'
Fonctionnement en " ultra-linéaire "
CATHODIQUE
Enfaisantpasserla chargedes anodes
+ 3 0 0V o l t s
à la cathodesanschangersa valeur,on
( V o i rc o u r b . !c o u Gi l ' 2 4 )
obtientun montagedit à " cathodefol-
16ws1 " (tigurc 7).
Avantage : le taux de distorsion,qui
étaitde l'ordrede 4,5 o/opour la 300 B,
va tomber aux environsde 1 % (lire
cours n"24 paru dans Electronique
Pratiquen"305).Avec une charge de
4000O, I'impédanceinternede la sour-
ce tombe à 1250O, bien que l'impé-
dance de charge soit toulours de
4000 o. D'où un meilleuramortisse-
ment.
lnconvénient (majeur): la totalité du
swingaux bornesdu transformateur se P o l e r i s a t i o- n
60Volts
retrouvesur les cathodes des tubes,
soit environ200 volts (coursn'24). Figure 7 : Montage n cathode follower "
Si I'onveutmodulerle tubeà fondpour

n" 3oE lvww.elertrEnlquepratlque.corn 47 ELÊCTFONIQUE PRAIQUE


RENDEMENT. DISTORSION COMPORTEMENT AUX VARIATONS DE CHARGE
TYPEDE CIRCUIT en Tot lê Harmoniqu€a Sur châroô résbtivo Sur charq€ réactive
o/o
on o/o dominântgs Faibls Elsvéo Faible Elevée

Mono-triode 7 2 MoyEn Très bon Mauvais Bon


Mono-tétrodeou oenlhode 13 Moyen irauvais Mauvais Mauvais
Push-oulltriodesà oolarisation
fixe 25,5 4,4 3 Bon Très bon tJOn Trèsbon
Push-pulltriodesà polarisation
automatique 16 5 3 Moyen Trèsbon Moyen Très bon
Push-pulltétrodesou penthodes 2 3,7 Bon Mauvâis Moyen Mauvais
Push-pulltétrodesen ultra-linéaire 54 Bon Bon Bon Bon
Push-pulltriodesà chargede cathodes 25,5 1 3 Bon Îrès bon BOn Très bon
Push-pulltétrodesà chargede cathodes 0,15 Bon Mauvais Moyen Mauvais
Push-pulltétrodesen ultraiinéaireà charged6 cathodes 54 3 Très bon Très bon Très bon Très bon
Push-pulltétrodesà chargerépartie 0,3 3,7 8on Mauvais Moyen Mauvais
Push-oulltétrodesen ultra-linéaire
à charqoréoartie 0,85 3 Très bon Très bon Très bon Très bon

' Rendement
= Puissance plaque
audiode sortiey'Dissipation

TENSIONDE IMPÉDANCE
TYPEDE CIBCUIT MODULATION INTERNE POINTS CRITIOUES A SURVEILLER
CRËTENOLTSI .X CHARGE}

Mono-triode 40 0,375 Translormateurde sortie : risque de saturationpar courant continu


Mono-tétrodeou oenthode 36 11,5 Transiormateurde sortie : risque de saturationpar courant continu
Push-oulllriodes à oolarisationfixe 90 1,4 Bonnerégulation de I'alimeniationhautetension
Push-pulltriodes à polarisalionautomatique 70 0,4 Valeur critiouede la résistancede oolarisation
Push-oulltélrodes ou oenthodes 45 5 (-) Aucun
Push-oulltétrodesen ultra-linéaire 90 1, 2 5 Couplagecritiquedu primaireet du secondairedu transformaleurde sorlie
Push-pullt.iodes à chargede calhodes 414 0,31 Aucun
Push-pulltétrodesà chargede cathodes 605 0,068 lsolementcritique du translormateurde sorti€ bitilaire
Push-pulltétrodêsen ultra-linéaireà charg€ de cathodes 0,17 Couplageot isolementcritiquesdu transformateurde sonie
Push-pulltétrodesà charge répartie 325 0 , 13 Transformateurde sortie bifilaire
Push-oulllétrodesen ultra-linéaireà charoe réoartie 348 0.32 Couolaoedu Drimaireet du secondairedu transformateurde sortie

Ces tableaux empruntés à Norman H. Crowhurst, I'un des papes de la littérature audio à tubes, synthétisent parfaitement
les performances comparées des différents étages de puissance à tubes

Figure I :
Enroulementde cathode (A) égal
à I'enroulementd'anode (B)
(50 % + 50 o/o= 1OOyo unity coupled).
La grille G2 de Tl est reliée au point y,
donc à la plaque de T2.
La grille G2 de T2 est reliée au point x,
Pol ar i sa t i on d e sgr i l l e s donc à I'anode de T1

obtenir la mème puissanceque dans le Pourtant,malgréles difficultés,cela se Ces montages sont aussi appelés
montage traditionnelen supposant les pratiqueet les résultatssont souvent " Unity coupling ", car la charge est
grilles des tubes polariséesà - 60 volts, exceotionnels
! répartie par moitié entre les anodes
il faudra appliqueraux grilles une ten- (enroulementB) et les cathodes(enrou-
sion de 200 V + 60 V = 260 V soit 520 V LES MONTAGESÀ CHARGE lement A).
crête à crête, ce qui est très difficile à RÉPARTIE ETÉcRANscRolsÉs Uastuce majeure a été de réunir les
obtenir sans distorsion d'un honnête (Montages type Mc Intosh, repris grillesG2 de chaque tube à I'anodedu
driver ! depuisparAudioResearch) tube opposé.

n" 3oB wvvw.electronlqueprdttque.com 4a ELECTRONIQUE PRATIQUË


Premier avantage : comme le point y lnconvénient : le transformateur est nous avonsempruntédeux tableauxà
(figure 8) et le point w swinguent exac- extrêmement complexe à réaliser, car NormanH. Crowhurst,l'un des papes
tement de la même valeur et en phase les enroulements (A), (B), et (C) doivent de la littératureaudioà tubes,trop tôt
(tout comme les points x et z), les ten- être parfaitement couplés et l'isolement disparuil y a une vingtained'années.
sions entre, d'une part, G2Æ1 et K'l et, entre (B), relié à la haute tension, et (A), Ces tableauxsynthétisentparfaitement
d'autre part, G2n2 et K2 sont mainte- relié à la masse, doit être particulière- les performances comparéesdes diffé-
nues à chaque instant rigoureusement ment soigné. rentsétagesde puissanceà tubes.
constantes. Ce type de transformateur a été mis au
Tout se passe comme si on avait régulé point dans les années 50 par Gordon EN CONCLUSION
fes tensions d'écrans G2tT1 et G2fi2 Gow, lequel a été à la base de la répu-
par rapport aux cathodes K1 et K2, tation de la firme Mc Intosh. Ainsi se termine notre étude sur les
d'où un rendement ootimal des dits de puissance".
" amplificateurs
tétrodes Tl et T2. D'AUTRESMONTAGES Dans nos prochains cours,nous abor-
Deuxième avantage (et non des moin- deronsle problèmefondamentalde la
dres) : le débit des tubes, qui dans une ll seraitfastidieuxde tous les passeren contre-réaction,souventmal comprise
tétrode (ou une pentode) dépend revue,d'autantque nousles étudierons et mal appliquée.
essentiellementdes tensions G2, est dans la prochainepartiede notrecours Nousétudierons ensuiteles inverseurs
autorégulé. qui sera consacréeà l'étude pratique de phasepourétagespush-pull.
ll est inutile d'appareillerles tubes et des appareilsexistants.
leur vieillissementest automatiquement Pour résumer les chapitressur les À bientôt
compensé. " amplificateurs dits de puissance ", R. Bassi

lEt sl onyarhtt tubas...


Coursn't à tt

\rytrenez à connaltre
et à rnaltr{serhfonct{onnetnent
f,esru6eséfectrontques
éftctron-vo[t,
Emissionthermoionique,
charge{esyace...
-x
PDR" Et si on parlait tubes...>
Je désire recevoarle GD-Rom(fichiers
25€'+ 2€fraisdeport
France:25€ Unioneuropéenne= Autnespays:nousconsulter

Nom: Prénom:
N' : - Rue:
CodePostal: Mlle-Pays:

Bonà retourneraccompagné de votrerèglement à:


TRANSOCÉANIC- 3, boulevardNey75018ParisTé1.: 01 44 65 80 80

n' 3It8 www.electronlqueFrrEtlque.trorn 49 ELECTRONIQUE PRATIQUE


p En kiosque actuellement
Unenouvelle
approche
de l'audio,du homecinéma
et de la vidéo
fmilSfO Dl tollll

Enroul€ments
lUBlcrmrrorr
POUI ltPll

-
I ohmspourtoutsl8s modèles montagesingl€
I tuul + Dl l50orÉlÉt.il.r.n.to.l
,o3gi$1"ê.
Ecc 83 wA Esr
muliicouchestôlesà grainsorientésorlie ECC88 US
ElBg CC TESLA
24
I
22
15
LeDinosaure
Pou. t FL34616 5998classeA 3OW EC 86 pH 10
Primair€multiimpédanca EcC 81 pH 24
21OO24OO27OOtempsd€ monlée3,8$s 60 Eu.os ECC82 EST I
Pour1 t1 class€A 1OOW TOOohms EL 93 ZAEBTX 20
Tempsde montée3,5ps 115Euros EL g4 EST 10
Pour1 6433 classeA 10OW3OOohms EL 34 EST 22
T€mpsd€ montôe2Fs€n cuw 210 Euros KT BBEST 32
Pour 1 3O0BKT 88 6550 classe A 1O0W 6550 EST æ
25OOohmstempsdê montée3,5ps 14OEutos KT 90 EST 62
MontagaPUSCHPULL SOOA eSr 75
Pour2l EL84ou 2x6v6 22w EcL 82 stEM 1s
2x45ooohmstôl€sen C 38 Euros ECL86 EST 14
Pout 1XECL82 OU 2XELC8622w 6L6 cC EST 22
2x35ooohmstôlesen C 38 Eu.os ÊZeoPH 10
Pour2XEL84 OU 2X 6V6 3OW2 c1g2 PH 15
2X45OO ohms p.iss ultralinaire 584 pH 18
΀mps de monté€4l|s 62 Êuros SU4MAZ 18
Pour2XEL34 OU 2X616OU 2X KT 88 5Y3 GB PH 15
2X655O2XKT66 OU 2X KT 90 gOW 6AS7c RCA 16
2X2400ohmsptiss ullra linair6 6V6c MAZ l0
Tempsde montée4,5Fstôlêsôn C
Pour4XEL34 OU 4X616OU 4 KT 88
90 Êuros 6F6GRCA
6N7 FCA
18
15 2x1 5 watts - 4 6 V 6 tétrodes
4X6550OU 4X KT 66 OU 4 KT 90 20OW æ
2xl3ooohms
6SNTRCA
6SL7 RCA 21 e n k i ts a n sc o f f r e t . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Tempsde montée5 p 210 Euros 6S4t EST 3:i
Transtopour maqu€tlesou dépannag€s 6c3g CB 60 e n k i ta v e cc o f f r e t . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
7 Euros
ECL 82 ECL 86 lixâ ét.ier
Pour1 EL 84 fixa étri{ 1l Euros COXDlItl'fUl mun fiX$OI
P r o d u fi ti n i . . . . . . . . . . . . . ................850
îrlr*o D,:rrr:rpoulrmlmurltsr î3$L19*"
cAtN 12 DB 20 HZ +.0,5 Db
TRANSFODFIVERAMPLICATEUB F/4
90 Euros
90 Euros
ærd 3g5v
33ul25Ov
en kitsanscoffret...............................
TRANSFOENTREESYM.SOFTIE
TRANFOENTBEE ASYSORTIESYM.R/4
ASYR/4 90 Euros
90 Euros
47u14ggy
68!t 385v 3,5 en kitaveccoffret..,............................
TRANSFOD ALIMENTATION
Primaire23Ovou spécitication
CAPOTE lmrt 385v
100rrl40Ov 4 Produitfini............. ................90
Secondairô30Ov30oma 6,3v 4A 43 Euros 220!t 385v I

Geprèamplilicahurîait frembler
Sôcondaire4OOvSOOrna 6,3v 4A 74 Euros 220!14OO\r'
AXIAL
ItlISlo loRlOU:tfll||m 230il 8ut35ov
2O0VASEC 220+220Vl0.3A 60+60O,2A
6,3V 3A + 6,3V3A
120V4SÉC 155V+'104V+51V 0.2854
lOpl 350v
73 Euros 22d 35Ov Ie mondedu silence
6,3V3A + 6.3V3A l2OV0,02A 58 Êutos 66g93X3ltlgl 1;tt f66lltll
170VA 168V+ 35V + 35 V/ 0,6412OV0.04A 470pF350V
6.3V 3.6A 70 Euros 24OOpF2O0V n
5OVAP 1'l5V+115V SEC25V 0,54+70VO,lA 32OOpf35Ov 24
9V+9VO,7A 25 Euros 3300pl ,100v 30
ltovA 15OV+70V 6.3V2A æ Euros 47001t 1oov o
10OVA25OV0,3 A + 20V0,3 A 6,3V3,54 40 Euros 470opl ô3v I
8OVA P 115V+115V SECSOOV+3OOV 0,08A 68O0Fl53v 1',|
41 Euros
6.3V3.5 A
1æVA270V+15V0,33A 6,3V 3,5 A Ellndé 52 EurosGffitra]t?lt"iÇn* Prèompli HouleGomme- Closse A - ovecousons
18oVA360V+360V0.15A+5V34+5V3A+
75EulogAXIAL
Télécommonde
10V2A+6.3V2A
80VAP 115V+1lsVSEC 25OV+æV0.184
l NF ô3OV 0,5
Bonc 'Revue
d'essoi duSon'Moi2002- Sono N"30
Musique
39 Euros3NF 1200V
Boncd'essoi'HouteFidèliÎè"Septembre
6.3VS,5A
THANSFOBASSETENSION70 réfôroncsg
4,7NF1600V 1
1
2002
7,sNF1200V
10NF630V 1 hùrurrb Zllo €
tutionrt rullt r5NF 1600V 1,3 Fù srbn f&rrmndc, l|/A - Cbcb|t dtt æuç
7 broc*|€sà co6sesstéatile æNF 1600V poubnatç moma, db(É&bnclbn23c, €
I broch€sà cossessléetil6 33NF 400V
9 broch€sà coôs€sbk
9 brodres à picots Cl
68NF 400V
æoNF 630V 2,5
Ampf,2 x 60watts
UNteUEDANS SONGENRS
9 brochoEsléalit€ pour blindag€ 470NF 630V / 8 Ohms
Oc.tâlstéatiteà cosses I
1pF 250VMKT
Oclal siéatita à picots Cl 6
1,spt4OOvMKT 1 Sonne cornmeles
Octal bk à co6so8
Pour 6C41 ou 6C33 6téalit6
1,5F 25OvMKP meilleurstrlodes
Qrf 25OvMKT 2,5
4,7d 16OvMKP 2,7 InlégrÉ : 5 Enfrées
CONNECTIOUES commulobles
RCAchessist6mâll€ dorée rougs
RCAchassislonsllo doée ixirs
uDrrl ]oNlrortllrl îonsfo de sorlie
ailnÛtr
Prisabâmne HP doré rouge glnl 2000v 2,2 spéciôque
Pdsâ baneno HP doé rxir€ 3
â 39nl 400v perm€tlontun
RCAdoré iilâla pour cablo ror.rg€ 2
47nlæfov
RCAdo.é lrâ16 oour cable ndro 1 rnontoge
68nl 40ov
?2oil2æv 0,8 dlfférenfiel
27Odmv 0,9
470n14O0v ôo
'| Equip6de ttx6fN5de morquePHIUPS en sortie
82onl 4O0v
Prfx de loncement wloble iusqu'ou 3l/07/06
Venteporcorrespondonte
forfoit+ 8 eurordeporf Monté prix de lancement990€- En kit 750€
AMPLIFICATEUR
HAUTEFIDELITEASVOIES Le schéma de l'alimentation
stabilisée avec son circuit
de veille et sa temporisation
HAUTETENSION
ALIMENTATION

12
^c€^
f'J7

Cette alimentationest le deuxièmevolet de notre étude de


I'amolificateurPush-Pullultra-linéairede 5 x 24 Weff. Elle

sousun courantde 850mA.


'unique circuit impriméest ser la hautetensionmonterprogressi- Enfonctionde veille,la tensionau point
universelet peutéquiperbien vement pour se stabiliserà la valeur " R ", sur la ligne" ON ", vautunetren-
d'autres réalisations.Cette souhaitée(figurcs 1 et 2). taine de volts et la diode DB maintient
dernière version. avec sa Un petittransformateur T1 de 4,5VAali- ce potentiel à la broche (2) (entrée
régulationde la température,est la plus mente en permanencele circuit de négative)de lC1.
aboutiede nos réalisations. veille. Dans ce cas, puisque la broche (3)
La fermeturede la ligne" ON " entraîne (entréepositive)se trouve à la demi-
LE SCHEMA l'activationdu relaisK1 et le départde tension,la sortiede I'amplificateuropé-
la temporisation.Le relaisK1 alimente rationnelest nulleet le relaisstatiqueK2
CIRCUIT DE VEILLE le primairedu transformateurde puis- n'est pas activé.
ET TEMPORISATION sanceT2 en sérieavec une résistance Le départde la temporisation est donné
Le principeest de temporiserla mise R26 de 100 CY100W. Troissecondes par la mise à zéro du point " R " qui
soustensiondu transformateur de puis- plustard, le relaisstatiqueK2 court-cir- libèrele condensateurC15. Ce dernier
sance pendant trois secondes afin cuite R26et alimentele transformateur se chargesous I'effetde R16et la ten-
d'éviterla oointede courantet de lais- T2 à pleinepuissance. sion sur I'entréenégativepassele seuil

n" 3oE www.electrEnlquepratlque.ctrrn 5? ELECTRONIQUE PRAÏAUE


a70
am
w

ô.. 6ov

og
lA
tu05.
.5æ-' 1600vdc
C lL O I
3t inl Ii l l't *
à '' v u t ['.,* .37(X
! cl -9t l$ I
' I ,- Æ---lx
€ t; J ârvol H+-
i' o,rÈ
l*' I
l' tl
lro(|(
| ?tl
MO
RT
tI aTqa Eûs-| | 2r3
roll
tl
8@V
(BUAX
8l
:
c2
.P
É
I r o o < | zxx
t2rv9
t/p -
l 2r

-l æ<
I
u L"

c6

3

t5I,K cr€
csll
'oar
!ll

sov II I
I ..ts\td.
.a+5
------------+
6
Tg IP
I 0,luf
63ôV
tlY, r 5 l
t. . 3 Ë,
æt(
f) :1 torf
l.-

de comparaisonde lC1 après plus ou désactiveimmédiatement K1, court-cir- La photo 1 montrelestroisledsqui affi-
moinstrois secondes.A ce moment.le cuite le condensateurC15 via DB et chentl'étatde I'alimentation:
relaisK2 s'activeet met la hautetension R15,provoquele basculement en fonc- - D6 pourla veille(SB),
en service. tion de veillede lC1 et la désactivation - D9 pour la misesoustension(ON)
Pour éviter I'incertitudedu point de de K2. De même,une coupuredu sec- - D4 pour I'activationde la hauteten-
basculement,nousavonscâblé lC1 en teur fait chuter la tension d'alimenta- sion (Hl aprèsvingtsecondes.
" Triggerde Schmitt", la résistanceR25 tion. désactivele relaisKl et court-cir- A noterqu'en positionde veille,avecle
de 'l MQ provoquantpar rétroaction cuiteC15,via D7.La diodeD5 prévient relais K1 au rcpos, la sortie HT est
oositiveI'accélérationdu basculement. la surtensionde coupuredue à la self chargée par la résistanceR13 de
En cas de coupure intempestivede du relais. 1000C/25 W. Laquellea pour objet de
courantou de débranchement acciden- Le rétablissement de la tensionsecteur déchargerrapidementla hautetension
tel du connecteur de liaisons.le circuit ou du connecteurinitialiseun nouveau en cas de débranchementaccid€ntel
de temoorisationest remis automati- cyclede troissecondespourla miseen du connecteurde liaisons.
ouementà zéro. servicedu transformateur de puissance Le choix des relais s'est porté sur le
Le débranchementdu connecteur et la montéeprogressive de la HT. modèleprofessionnel de Finderà trois

n" 3oE wu/w.electrorrlquEFlratlque.corn 53 ELECÏRONIQUE PRATIQUE


l LUV/Uw

d:25.56s 2SrDt

Figure 2 : La montée en tension est d'environ 25 secondes


tandis que la décharge ne dure que 2 secondes

Photo | : Affichage de l'état de I'alimentation au moyen de trois leds

circuitsinverseurset sur la F724OD5


de C2 monteidéalementà +540Vdc, mais afin d'inhiber I'influencethermoibnique
Crydompour le relaisstatique. elle peut varier considérablementen du filament de la première triode de
fonctiondes aléasdu secteuret de la I'ampli dont la cathode est à un poten-
LA HAUTE TENSION situationgéographique.Le choix entre tiel de +30 Vdc.
Le transformateurde puissancea été les trois tensionsau primairese révèle Cette précaution améliore le rapport
développéparACEAet portela référen- ici bienutile. signal/bruitde quelque 10 dB. Le rap-
ce 7507.ll afficheunepuissance nomi- Le circuit de stabilisationest calculé port signal/bruit de l'amplificateur est
nalede 650 VA et peut fournirun cou- idéalementpour une chute de tension de 103 dB linéaire.
rant redresséde 850 mAdc. de 60 V aux bornesdu ballastQ2. Dans
Le primaire prévoit le raccordement ce cas, il dissipe42 W pour un courant LE CONTRÔLE
pour trois tensions de 22O, 230 el de 700 mA. Nous avons utilisé ici un DE LA TEMPÉNETUNC
240 Vac.On noteraque le transforma- BUZ305 (figure 3) qui peut dissiper La principale difficulté rencontrée au
teur seul pèsedélà 12 kg ! 150W à conditiond'êtrebienrefroidi. développement de cette alimentation
La stabilisationest assuréepar le tran- Ce circuitfonctionneefficacement dans est de garantir un refroidissement effi-
sistorQ1 montéen sourcede courant. une fourchettede +520 à +600Vdcen cace du transistorballast.
La tension de 10 Vdc, présenteaux entrée. En fonction de certains facteurs . limi-
bornesde R5, est constanteet le cou- Au-delàde 600Vdc, la diode23 de pro- te ", comme une utilisation prolongée à
rant drainépar le transistorvaut 1 mA. tection de Q1 entre en conductionet pleinepuissancesous une tensionsec-
Ce mêmecourantde 1 mA déveloPPe empêcheQ1 de fonctionneren source teur maximale, Q1 peut être amené à
aux bornesde R6,R7et RBunetension de courant.La réactanceLl de 28 mH, dissiper plus d'une centainede watts.
stablede +490Vdc. placéeentrele redresseur et lescapaci- Or, sous une température ambiante de
Le circuit imprimé prévoit l'emplace- tés tampons, permet d'absorber les 30'C et refroidi oar un radiateur de
ment en R8 d'un ootentiomètrede Dointesde courant. 0,5'C ru avec une interface thermique
100 kg10 tours. Cettetension,à son En l'absencede cette self, ces pointes de 1,S'CÂN pour le meilleur isolateur
tour, charge le condensateurC5 de courantatteignentunedizained'am- électrique, l'élévation de température
(0,a7uFl630v) au traversde la résistan- pèreset parasitentles circuitsd'entrée serait de 230'C.
ce R9 de 10 MQ. de l'amplificateur. Nous voulant résolument conserva-
La montéeen tensionest progressive et Dansplusieursréalisationsde ce type, teurs, nous avons remis à plat le pro-
met environ25 s pour se stabiliserà nous avons constaté que les résis- blème du refroidissementdu ballast.
+485 Vdc en sortie. La déchargevia tances R6 et R7 de 22O kQ,- 1Yo - Nous avons d'abord éliminé la perte
R13 en cas de coupurene dure que 0,66W ne résistentpaset ont tendance principaledue à I'isolantélectrique.
deuxsecondes(figure2). à augmenterde valeur,entraînantla A cet effet, le transistor ballast est fixé
La constantede tempsimposéepar R9 tensionde sortievers des valeursinac- directementsur un bloc d'aluminiumde
et C5 écrasetoute ondulationrésiduel- ceptables.Ellesont été remplacéespar 80 x 80 mm et de 8 mm d'épaisseur.
le- Le ronflementet bruit t Hum & des résistancesà couchemétalliquede L'isolant électrique utilisé vient de chez
Noise') mesuréen sortie est de 6 mV 2W à5%. Laird Technologies.ll est disponible
RMSoour un courantde 700 mAdc. La tensionde chauffagedes filaments chez Radiosoares en feuilles de 300 x
Latensionredressée auxbornesde C1- est portée à un potentielde +60 Vdc 300 mm sous la référence403-279.

n" 3ttB www.etectrorrlquep.êt|que.co|-rl 54 ELECTBONIQUE PRATIQUE


Powerdissipation
= .f(Ic)
P1o1
Vos 800 Volts 160
Rospu l Ohm
lo 7.5Amo(à 31t)
P max lsow (à2st) ' tot
VGsmax +/- âl Volts 120
fo max 150 C tI
los (rune) <lfl!nA (Typ 10 nA) I '100

80

60

40
TG218

Figure 3 : Utilisation d'un BUZ 305 en ballast 20

0
Figure 4 : Caractéristiquesthermiques du BUZ 305 100 120 'c 160
-----+ rç

Nous pouvons vous les fournir à la tance thermique du radiateurau tiers de mentation, tout en laissant le ventilateur
bonne dimension(85 x 85 mm). sa vareur. tourner iusqu'à ce que la température
Les caractéristiques principales sont Le modèle choisi dissipe 1,4 W au du bloc passe sous les 35"C.
une isolation électrique de 3500 Vac et maximum sous 24 Vdc. Son bruit rési- Pour un fonctionnementnormal, avec
une résistancethermique de 2,7"CIW duel à pleine puissanceest de 28 dBA. 540 Vdc après redressement, les cinq
par cm'?.Avec I'interfacealuminiumde Celui-cin'est activéque lorsquela tem- amplis à pleine puissanceet une tem-
64 cm'?,la résistance thermique est de pératuredu bloc en aluminiumdépasse pérature ambiante de 28 "C, la tempé-
0,o42'cM. 40'c. rature du ballast se stabilise vers 38"C.
A dissipation maximale, l'élévationde Le thermostat 52 libère alors la base du Si vous utilisez cette alimentation oour
température due à I'isolant ne dépasse transistor DarlingtonQ3 et applique une un usage moins gourmand, le ventila-
oas 5'C. tensionde +14vdc fixée par le potentio- teur n'est pas indispensableet seul un
Reste alors l'élévation de température mètre P2. " thermique" de 60 ou 70"C au maxi-
subie par le radiateur de 0,5'CÂff qui A ce niveau. le ventilateur consomme mum sera insérédans la ligne " ON '.
atteint encore 50'C à dissioation maxi- 30 mA, dissipe0,5 W et est inaudible.
male.Ce qui, ajoutéaux 30'C ambiants A dissipation maximale, la température QUELQUES MESURES
et aux 5"C de I'isolant,nous donne une est de l'ordre de 45"C pour 30'C de Pour les méthodes de mesures, nous
temDérature de fonctionnement de température ambiante. vous renvoyonsà l'étude de I'alimenta-
85'C. Je rappelle ici, qu'il s'agit touiours de tion de l'ampli stéréo2 x 24 Weff publié
En considérant les caractéristiques conditions" limite ". dans Étectronique Pratique n'302 daté
thermiques du BUZ305 en figure 4, ll y a lieu, enfin, de bien câbler le pri- de février 2006.
nous voyons qu'à 85 'C, la dissipation maire du transformateur en fonction de Les valeurs mesurées sont d'ailleurs
maximaleest limitéeà 80 W ce qui est la tension secteur. très semblables. Seule la résistance
encore insuffisant. La tension idéale sur les condensateurs internede l'alimentationà pleinecharge
De plus, les transistorsSIPMOS, déjà " tampon " à pleine charge (700 mAdc) descend ici à 2,8 o.
assez susceptibles aux températures se situe dans une fourchette de 520 à La stabilité de la tension de sortie est
normales, peuvent se révéler franche- 540 Vdc. mesurée pour une tension secteur com-
ment caractérielsaux temoératureséle- En cas d'emballement thermique, un prise entre 218 et 241 Vac. (230 V +/-
vées. deuxièmethermostatSl libère la ligne 5 o/o).
Comme nous voulons éliminer tout " ON " si la température du bloc dépas- Pour cette variation au primaire, la ten-
risque de surchauffe,nous avons ajouté se 50"C. sion en sortie varie de +/- 2 Vdc. soit
un ventilateur qui fera chuter la résis- ll provoque la mise au repos de une stabifité de I'ordrede +/- 0,5 o/o.

n' 3at8 wvr rv.electronlquepratlque.corn 55 ELECTRONIQUE PRATIQUE


)
i

Figure 5 : Utilisation d'un boÎtier


de dimensions 304 x 280 x 177 mm Photo 2 : Les éléments sont fixés au châssis par quatre profilés en aluminium

Cr rcur t I mprt |né


160 x 100 rnm

n
t!

H
U
O ( r) ( r) O

I Prori lés U
I OxI OxI x298fnû

il o ( r) ( r) o

tl
il (r) nàr quàqe rn-situ d3
otô\
( r)
Y.> orot "

I Cornrères
25x25x3x298mn

I ïrènsloranaleur Tôl e t25xl loxlmrtr

I
U az6l
\--,'( I )

Figure 6

www.electrorilquepratlqlre.corn 56 ELECTRONIOUE PRATIQUE


MISEEN GUVRE Photo 3 :
La carte est
LE CHÂSSIS fixée à quatre
La réalisationest placée dans un boîtier entretoises M3
de dimensions304 x 280 x 177 mm dis- F-F de 25 mm
de hauteur
ponible chez Radiosparessous la réfé-
rence 223-086 (figure 5). Quatre pieds
surélèvent le boîtier de 20 mm. Tous les
Photo 4 :
éléments sont fixés au châssis oar La réalisationdu
quatre profilés en aluminium (photo 2). bloc de
Seules les cotes de placement des pro- refroidissement
demande soin
filés sont données en figure 6, les et méthode
autres cotes de perçages sont pointées
in situ à I'aidedes divers éléments.
Les deux Drofilésen U de 10 x 10 x
1 mm supportentle circuitimprimé.Les
ouatre trous M3 de fixation du circuit
sont percés de manière à ce que le
transistor ballast Q2 soit exactement au
milieudu profilé. Ce positionnementse
fera en vissant le circuit imprimé direc-
tement sur les orofilés.
On équiperaensuiteceux-ci des quatre
entretoisesM3 F-F de 25 mm qui pla-
ceront la carte à bonne hauteur,comme
montré en photo 3. Photo 5: Présentationdes faces d'usinage (en haut) et le travail terminé (en bas)
Les profilés seront placés provisoire-
ment, comme montré en figure 6, pour
être ajustés lors de la fixation du tran-
sistor ballast (Q2) à I'unité de refroidis-
sement.
Les deux cornièresde 25 x 25 x 3 mm
sont fixées aux oreillesdu châssis oar
des vis M4.
Elles soutiennent le transformateur T2
et une tôle de 125 x 110 mm de 1 mm
d'épaisseurqui supporterale relais K1 Usinage interface alu - Côté composants Usinage interface alu - Côté isolant
et la réactance L1.
La disoosition des éléments de la face
avant n'est en rien critique(photo d'en-
trée). Pour les cotes de perçages du
connecteur" Cliff ", je vous renvoieà
Ètectronique Pratique n'301 de janvier
2006. Par contre,la mise en æuvrede la
face arrièredemandeun soin particulier.
Elle porte le refroidisseuret son ventila-
teur et elle est solidaire du SIPMOS Interface alu équipée - Côté composants Interface alu équipée - Côté isolant
(o2).
Les plans sont donnés en figure 7. précision à 80 mm par le fournisseur.
La face arrière La réalisation nécessite une perceuse Pour forer les trous avec précision, le
et I'unité de refroidissement sur bâti-colonne et des forêts neufs, La marquage se fera par une croix et on
La réalisationdu bloc de refroidisse- feuille isolanteest oercée à I'aide d'un commencera le perçage avec des forets
ment(photo4) demandesoinet métho- emporte-pièce. de diamètre inférieur. La photo 5 pré-
de. C'est la qualitédu bloc qui condi- L interfaceen aluminiumest issue d'un sente les phases d'usinage (en haut) et
tionnerala fiabilitéde I'alimentation. profilé plat de 80 x 8 mm, coupé avec le travail terminé (en bas).

no 3ClB \ ^vw.electroniqueprdtlque.trorn 57 ELECTBONIOUE PRATIOUE


Uisolementdes quatre vis de fixation pratiquantun ponçagetrès fin. Cette découpe ne demandePas une
est assurépar des canonsisolantsen TouteI'opérationde fabricationde I'uni- grandeprécision(figure9, photo 6). Le
nylon(figurc 8). Les piècessont chas- dure environune
té d€ refroidissernent perçagedes trous de fixationdu bloc
séesdanslestrous.Lesquatretrousde heure. de refroidissem€nt est réaliséen utili-
fixationdans le dissipateursont forés Conscientsde la difricultéde la réalisa- sant le bloc commegabarit.
au diamètrede 2,5 mm et taraudésà tion, nous proposonsle bloc conplot Le ventilateurest fixé via quatreblocs
3 mm. Les cinq vis M3 de fixationdes testé en isolationà 2000 Vdc, tel que absorbants(silent bloc, photo 8) sur
deux thermiqueset du ballast sont à montré en photo 4. Des informations unetôle plieeen " U "'et fixêeà'1*face
tête coniqueet bloquéespar une petite complémentaires sont disponiblessur anière par quatre blocs absorbants.
pointede colleépoxy. fe site fnternetwww.novotone.belfr Cette précautionélimineles vibrations
On s'assureraqu'il n'y a aucunedis- l- opérationsuivanteconsisteà décou- inévitablesen cas de fixation rigide
continuitédansla surfacede contacten per la partiecentralede la face anière. (figurc 10, photo 4.

rr" 3.tB \ /vvw.eleEtrEnlquepratlque.corn 5E ELECTFONIQUE PRATIOUE


LE CIRCUITIMPRIME
3Oaxl77ûû
Avant de procéderau montagedu cir-
cuit,il convientde vérifierson position-
nementet s'assurerdu contact méca-
nioueentrele ballastet le bloc en alu.
Le BUZ305est préforméde manièreà
ce que le sabotdépassede 2 mm du 80x8omm
bord de la carte et oue le trou de fixa-
tionse trouveà 25 mm de la surfacede
la carte.
On soudeensuitela seulepattecentra-
le du transistorQ2 afin de s'assurer
qu'il peut être vissésur le bloc en alu
sanscontrainte(photos3 et 10).ll fau-
dra probablementensuiterepositionner
les deux profilés.
Le circuitimpriméde dimensions 100x fiâr quà9e i ô-si r u

160 mm porte I'essentieldes compo-


santsactifs(figure 11, photo 9). Celui- Figure 9 :
La découpê de la partiê centrale de la face arrière ne demande pas une grande précision
ci est librede fils,toutesles liaisonsse
font oar cosses Faston et cosses
( picot de 1,3mm.
"
On commenceoar inséreret souderles
cossesFastonet les cosses" picot ",
ensuite les composantspar ordre de
taille.
On terminepar les trois électrolytiques
et le transformateur T1.
Lorsde la miseen placedéfinitive de la
carte, il faut s'assurerque le sabot du
transistorballastet le réceptaclesur le
bloc en alu sont bien propres.
Appliquerde la pâte thermo-conductri-
ce et serrerle transistoravec un écrou
M3 sansforcerle filet de la vis.
Les deux " thermiques" sont ensuite
fixéssanspâte (photo 10). Photo 7 :
Le ventilateur est fixé via
quatrè blocs absorbants
TEST DE LA CARTE
(silent bloc) sur une tôle
La carte peut être testéeen dehorsdu pliéeen"U"
boîtieren alimentantle transformateur
T 1a u x o o i n t s ( T ' e t ( V > .
La tensionen " S " doit êtrede +33 Vdc
environ.Placerune résistancede 1 ko
ou la bobine du relais K1 entre les
points" S' et " R " et monitorer le point
"P".
Ce dernierdoit basculerà +30 Vdc trois PhotoS:Silentbloc
secondesaorès avoir court-circuitéle
point" R " à la masse. Q ". Le relâ-
chementbref du court-circuitinitialise
un nouveaudélaide trois secondes. Figure10 :
Pour la hautetension.il faut d'abord Tôle plaéeen ( U '|
recevantle ventilateur
visser une pièce en aluminiumquel-
conoue sur Q2 de manièreà évacuer

n" 3oB www.electronlqueprdtlque.Eorn 59 ELECTRONIOUE PRATIOUE


w ffi NovoTone
Cui vr e
Êl i menl êt i on HT

Figure ll : Face cuivrée du circuit ampriméet plan de câblage pour I'insertion des composants

:g- t[-ÀlFt
;?
il- .[
,"69)
\v
Ul+ïL
'HHH*.$$
kË'il -trFvor /

Ë(
-{DrF
- Bl +
OU

t'-' l-G-l :a

rr" 3llg wvwv. eleEtroniqueprdtiqLre. corrr 6.' Fl -trCTFlON QUE PRAT OUt
800v 1 RelaisFinder24V/ 3 circuits Conrad Ref: 502885
60v
220VF 350-400V I Radial | 10 mm 1 SocleFinder Conrad Ref: 504378
0,1ÉF 630V I Radial | 15 mm Me contacter
0,47yF 630V I Hadial | 27,5 mm RadiosoaresRef: 226-5675
'InF 630V I Radial I l0 mm RadiosparesRef:261-491
84rF 500V I Radial | 10 mm RadiosparesRet: 201-8479
22nF 1000V I Radial | 10mm ACEA Ref: 7507
31c10,c13,c14 o,1uF
10009F 50V Radial 7,5 mm
82UF/ 500V RadiosoaresRel: 339-7155
I |
1uF 22OVF| 4OOV RadiosoaresRet: 127-672
22pF R9 10MHighvoltage RadiosoaresRef: 484-4450
'1oUF '100V I Badial | smm R l 3 1 K2 5 W RadiosparesRef: 158-519
D1,D2,03,D5 'IN4007
R26100 100W RadiosoaresRef: 188-188
D4,D6,D9 Led Led2mArouge RadiosoaresRef: 180-8495
D7,D8 1N4148
Led2mAorange RadiosoaresRet: 180-8489
3A
r,64 Led2mAverte RadiosparesRel: 180-8467
1A RadiosparesRef: 840-993
741 RadiosparesRel: 109-084
Finder L1 Réactance
28mH/ 2A Hammond159ZE
Crydom RadiosoaresRef: 222-086
28 mH 24V I 1,4W RadiosparesRef: 337-3238
100K
22K RadiosoaresRef: 251-8907
2N5401 Me contacter
BUZ305 Me contacter
8D679 Me contacter
1M RadiosoaresRet:.178-721
100K RadiosoaresRet: 27 1-87o
31R5,R14,R17 10K
Touchproof à 8 contacts Me contacter
220K
1lR8 ( Voirlexte) Selected Me contacter
10M ConradRef: 612600
21R10,R11 470K RadiosparesRel: 408-369
't50K
'tK Thermique50C N/C Me contacter
Thermique
40C N/C Me contacter
100
100K
M325 mm F-F
Entretoises RadiosparesRet: 222-430
4,7K RadiosparesRef: 262-2999
470 RadiosDaresRef: 534-351
'1K RadiosparesRef: 284-8466
1M Conrad Ref: 526274
100 Conrad Ref: 526258
Thermique
Thermique
2x9V

Ventilateur Photo l0 :
5,6V Les deux disjoncteurs sont fixés sans graisse thermique
130V contre le bloc en aluminium
30v

rr" 3lt8 www.electrErtlquepratlque.co.n 6l ELECTFONIQUE PRATIQUE


I
I
I
I
I
I
I
o
Photo 12: Le relais K2 et la résistance R26 sont vissés Photo 11 : Montage final de I'alimentationstabilisée
sur une plaque en aluminium de 120 x 80 x 2 mm
technlques(')
Caractérlstlques
Tensionnominale +485Vdc
Courant 0 ) 850 mAdc
fensionde chautfaoe 12.6Vac- 5.5A
+/.
Stabilitéoour230V 57o +l- O.5o/"
RaDoort SionalBruitdê I'Amolificateur 100dB
Ondulation résiduollo < 10 mvac
Résistanco internestalious <3Q
lmpédance inteme> 100Hz <3fl
lmDédancê intsme> 1000H2 <lQ
MisesoustensiontemDoriséê 25 sec- Ramoe
Consommalion en chame 230V/2.74/650V4
Consommation au reoos 230V1æ.mAl5VA
Dimsnsions 304 x 380 x 200 mm
Poids 1 5K o
avec x 24Wen chargepourun
totalde 70OmAdc
F i g u r e1 2

n" 3(tB \,1/w1,1/.eleEtroniquepratique.trorn 6e tLtCTBONIOUE PRAIIOUE