Vous êtes sur la page 1sur 6

Fiche de synthèse – IAS 7 Tableaux des flux de trésorerie

DEFINITION DES FLUX DE TRESORERIE

Les activités opérationnelles


Les activités opérationnelles sont les principales activités génératrices de produits de l’entreprise et
toutes les autres activités qui ne sont pas des activités d’investissement ou de financement.
Exemples
Entrées de trésorerie provenant de la vente de biens et de la prestation de services.
Entrées de trésorerie provenant de redevances, d’honoraires, de commissions et d’autres
produits.
Sorties de trésorerie envers des fournisseurs de biens et services.
Sorties de trésorerie envers les membres du personnel ou pour leur compte.

Les activités d’investissement


Les activités d’investissement correspondent à l’acquisition et la sortie d’actifs à long terme et les
autres placements qui ne sont pas inclus dans les équivalents de trésorerie.
Exemples
Flux de trésorerie issus de l’acquisition ou de la vente d’immobilisations corporelles,
incorporelles et d’autres actifs à long terme.
Flux de trésorerie relatifs à l’acquisition ou à la vente d’instruments de capitaux propres ou
d’emprunt d’autres entreprises et de participations dans des coentreprises (autres que les
sorties d’instruments considérées comme des équivalents de trésorerie ou détenus à des fins de
négoce ou de transaction).

Les activités de financement


Les activités de financement sont les activités qui résultent des changements dans l’importance et la
composition des capitaux propres et des emprunts de l’entreprise.
Exemples
Entrées de trésorerie provenant de l’émission d’actions ou d’autres instruments de capitaux
propres.
Produits de l’émission d’emprunts obligataires, ordinaires, de billets de trésorerie,
d’emprunts hypothécaires et autres emprunts à court ou à long terme.
Sorties de trésorerie pour rembourser des montants empruntés.
Sorties de trésorerie effectuées par un preneur dans le cadre de la réduction du solde de la dette
relative à un contrat de location-financement.

© Éd. Francis Lefebvre / PricewaterhouseCoopers 1/6


DEFINITION TRESORERIE ET EQUIVALENT DE TRESORERIE

La trésorerie
Trésorerie = Fonds en caisse + dépôts à vue.

Les équivalents de trésorerie


Les équivalents de trésorerie sont les placements à court terme, très liquides, qui sont facilement
convertibles en un montant connu de trésorerie et qui sont soumis à un risque négligeable de
changement de valeur.

RAPPROCHEMENT ENTRE LES MONTANTS DE LA TRESORERIE ET


D'EQUIVALENTS DE TRESORERIE DU TABLEAU DES FLUX DE
TRESORERIE ET LES ELEMENTS EQUIVALENTS PRESENTES AU BILAN

L’entreprise doit indiquer les composantes de trésorerie et d’équivalents de trésorerie et doit présenter un
rapprochement entre la somme des flux de trésorerie (activités opérationnelles, financement et
investissement) et les éléments équivalents présentés au bilan.

© Éd. Francis Lefebvre / PricewaterhouseCoopers 2/6


PRESENTATION DES FLUX

Présentation des flux pour leurs montants bruts


Présentation des flux opérationnels, d’investissement et de financement pour leurs montants bruts
sauf dans certaines circonstances où les montants nets peuvent être présentés :
lorsque les entrées et sorties de trésorerie sont réalisées pour le compte de clients et les flux
de trésorerie découlent des activités du client et non de celles de l’entreprise,
lorsque les entrées et sorties de trésorerie concernent des éléments ayant un rythme de
rotation rapide, des montants élevés et des échéances courtes.

Présentation des flux de trésorerie de l’activité opérationnelle : méthode directe


(recommandée par la norme) et indirecte

Méthode directe Méthode indirecte

+ Produits de nature monétaire des activités


Résultat net
opérationnelles
+/- Variations sur l’exercice des créances
- Produits de nature non-monétaire
opérationnelles
- Charges de nature monétaire des activités
opérationnelles + Charges de nature non-monétaire

+/- Variations sur l’exercice des dettes +/-Besoins de fond de roulement (variation sur
opérationnelles et des stocks l’exercice des stocks, créances et dettes
opérationnelles)
+/- Produits et charges des activités de
financement et d'investissement
= Flux de trésorerie des activités opérationnelles = Flux de trésorerie des activités opérationnelles

FLUX EN MONNAIE ETRANGERE

Transactions en monnaie étrangère


Flux de trésorerie à présenter dans la monnaie de fonctionnement de l’entreprise qui présente les
états financiers
Conversion des transactions en appliquant le cours de change entre cette monnaie de
fonctionnement et la monnaie étrangère à la date des flux de trésorerie.

Flux de trésorerie d’une filiale étrangère


Flux de trésorerie à présenter dans la monnaie de fonctionnement de l’entreprise qui présente les
états financiers
Conversion en appliquant le cours de change entre cette monnaie de fonctionnement et la
monnaie étrangère à la date des flux de trésorerie.

© Éd. Francis Lefebvre / PricewaterhouseCoopers 3/6


INTERETS ET DIVIDENDES
Pas de consensus précis en matière de classement dans les trois catégories : opérationnelle,
investissement ou financement
Présentation distincte au sein des trois catégories
Classement dans les trois catégories de façon permanente d’un exercice à l’autre
Entreprises industrielles et
Institution financière
commerciales
Activités opérationnelles
Intérêts versés Activités opérationnelles
ou de financement
Activités opérationnelles
Intérêts reçus Activités opérationnelles
ou d’investissement
Activités opérationnelles Activités opérationnelles
Dividendes versés
ou de financement ou de financement
Activités opérationnelles
Dividendes reçus Activités opérationnelles
ou d’investissement

IMPOTS SUR LE RESULTAT

Présentation distincte des autres flux de trésorerie


Classement :
dans les flux de trésorerie des activités opérationnelles sauf si possibilité de rattachement aux
activités :
de financement
d’investissement

© Éd. Francis Lefebvre / PricewaterhouseCoopers 4/6


INFORMATIONS A FOURNIR EN ANNEXE

Autre information obligatoire


Montant des soldes importants de trésorerie et d’équivalents de trésorerie détenus et non
disponibles, accompagné d’un commentaire de la Direction

Autres informations recommandées


Montant des facilités de crédit non utilisées qui pourraient être disponibles pour les activités
opérationnelles futures et pour le règlement d’engagements relatifs à des dépenses en capital, en
indiquant toutes limitations à l’utilisation de ces facilités
Montants globaux des flux de trésorerie provenant de chacune des activités opérationnelles,
d’investissement et de financement et relatifs aux participations détenues dans les coentreprises
présentées en intégration proportionnelle
Montant global des flux de trésorerie qui représentent des augmentations de la capacité de
production séparément des flux de trésorerie qui sont nécessaires pour maintenir la capacité de
production (utile pour déterminer si l’entreprise investit suffisamment pour maintenir sa capacité de
production)
Montants des flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles, d’investissement et de
financement pour chaque secteur d’activité et chaque secteur géographique (IAS 14 Information
sectorielle)

PRESENTATION DES PARTICIPATIONS DANS LES FILIALES, LES


ENTREPRISES ASSOCIEES ET LES COENTREPRISES
Présentation des flux de trésorerie
Participation Méthode de consolidation dans le tableau de flux de trésorerie
consolidé

Filiale – contrôle exclusif Intégration globale Tous les flux de trésorerie de la filiale

Quote-part des flux de trésorerie de


Coentreprise – contrôle conjoint (*) Intégration proportionnelle
l’entité contrôlée conjointement
Flux liés aux titres de participations,
Coentreprise – contrôle conjoint (*)
aux distributions et aux autres
Entreprise associée – influence Mise en équivalence
entrées et sorties de trésorerie entre
notable
la société et l’entité contrôlée

(*) Les entités contrôlées conjointement peuvent être consolidées selon la méthode de l’intégration
proportionnelle ou selon la méthode de mise en équivalence

© Éd. Francis Lefebvre / PricewaterhouseCoopers 5/6


PRESENTATION DES ACQUISITIONS ET CESSIONS DE FILIALES ET
AUTRES UNITES D'EXPLOITATION

Classement dans les activités d’investissement

Présentation distincte des autres flux de trésorerie

Informations obligatoires
le prix total d’acquisition ou de cession,
la portion du prix d’ acquisition ou de cession payée en trésorerie et en équivalents de trésorerie,
le montant de la trésorerie et d’équivalents de trésorerie dont dispose la filiale ou l’unité
d’exploitation acquise ou cédée,
le montant des actifs et passifs, autres que la trésorerie et les équivalents de trésorerie de la
filiale ou de l’unité cédée par grandes catégories.

© Éd. Francis Lefebvre / PricewaterhouseCoopers 6/6