Vous êtes sur la page 1sur 9

Fiche de synthèse – IFRS 5 Actifs non courants détenus en vue de

la vente et activités abandonnées

Actifs non courants ou groupes d’actifs détenus en vue de la vente

DEFINITIONS ET FAIT GENERATEUR

Actifs concernés par la norme IFRS 5


Les critères de classement de la norme IFRS 5 s’appliquent soit aux actifs non courants pris isolément, soit
à un groupe d’actifs détenus en vue de la vente.
Définitions d’un actif non courant et d’un actif courant
- Actif non courant = Actif qui ne satisfait pas à la définition d’un actif courant.
- Un actif courant est un actif qui satisfait à l’un des critères suivants :
on s'attend à ce qu’il soit réalisé, ou vendu et consommé dans le cadre du cycle normal de
l’exploitation de l’entité,
il est détenu principalement aux fins d'être négocié,
on s’attend à ce qu’il soit réalisé dans un délai de douze mois après la date de clôture, ou,
il s’agit de trésorerie ou d’équivalent de trésorerie sauf s'il ne peut être échangé ou utilisé
pour régler un passif pendant au moins douze mois à compter de la date de clôture.
Pour plus d’explication sur la notion d’actifs courants et non courants, se référer au module de
formation IAS 1 Présentation des états financiers.
Définition d’un groupe d’actifs
- Est défini comme :
un groupe d’actifs avec des actifs courants et non courants et des passifs directement liés à
ces actifs lors d’une transaction unique.
- Peut correspondre à :
une unité génératrice de trésorerie, une partie d’une unité génératrice de trésorerie, ou
plusieurs unités génératrices de trésorerie.

Rappel définition unité génératrice de trésorerie : plus petit groupe identifiable d'actifs qui
génère des entrées de trésorerie largement indépendantes des entrées de trésorerie générées par
d'autres actifs ou groupes d'actifs.
Pour plus d’explication sur la notion d’unité génératrice de trésorerie, se référer au module de
formation IAS 36 Dépréciation d’actifs.

© Éd. Francis Lefebvre / PricewaterhouseCoopers 1/9


2 critères de classement en Actifs non courants et groupes d’actifs détenus en vue
de la vente
Actif non courant (ou groupe d’actifs) considéré comme détenu en vue de la vente lorsque :
- l’actif non courant (ou le groupe d’actifs) est disponible pour une cession immédiate dans son
état actuel, sous réserve de conditions habituelles et coutumières pour la vente de tels actifs,
- la cession est hautement probable.
5 critères à respecter pour que la cession soit hautement probable :
un plan de vente de l’actif (ou du groupe d’actifs) doit avoir été engagé par un niveau de
direction approprié,
un programme actif pour trouver un acheteur et finaliser le plan doit avoir été lancé,
l’actif (ou le groupe d’actifs) doit être activement commercialisé en vue de la vente à un
prix raisonnable par rapport à sa juste valeur actuelle,
l’entité s’attend à ce que la vente intervienne dans un délai maximal d’un an, à partir de la
date de classement en Actifs non courants et groupes d’actifs détenus en vue de la vente,
sauf circonstances particulières,
les mesures nécessaires pour finaliser le plan doivent indiquer qu’il est peu probable que
des changements notables seront apportés au plan ou que celui-ci sera retiré.

Circonstances particulières justifiant une cession dans un délai supérieur à une


année
Certaines circonstances peuvent prolonger la période nécessaire pour conclure la vente au-delà d’un an.
Si le retard est causé par des événements ou circonstances indépendants du contrôle de l’entité.
Et s’il y a suffisamment d’éléments probants pour que l’entité demeure engagée dans son plan de
cession de l’actif.

A la date à laquelle elle s’engage dans Une entité obtient un engagement Pendant la période initiale d’une
un plan de cession, l’entité s’attend de d’achat ferme à la suite duquel un année, des circonstances surviennent
manière raisonnable à ce que des acheteur ou d’autres tiers imposent qui étaient précédemment
tiers (distincts d’un acheteur) de manière inattendue des considérées comme peu probables et,
imposent des conditions au conditions au transfert d’un actif non en conséquence, un actif non courant
transfert de l’actif qui prolongeront la courant (ou groupes d'actifs) qui (ou groupes d'actifs) n’est pas vendu à
période requise pour conclure la vente, prolongeront la durée requise pour la fin de cette période, et :
et : conclure la vente, et : - au cours de la période initiale d’une
- les actions nécessaires pour - les mesures nécessaires pour faire année, l’entité a pris les mesures
satisfaire à ces conditions ne face aux conditions ont été prises nécessaires pour faire face au
peuvent pas être mises en œuvre avec diligence, et changement de circonstances,
avant l’obtention d’un engagement - on s’attend à une résolution - l’actif non courant est activement
d’achat ferme , et commercialisé à un prix qui est
- un engagement d’achat ferme est raisonnable étant donné le
changement de circonstances, et
- les autres critères relatifs à « la
disponibillité pour une cession
immédiate dans son état actuel » et
« de vente hautement probable » sont
respectés.

© Éd. Francis Lefebvre / PricewaterhouseCoopers 2/9


Fait générateur du classement en Actifs non courants et groupes d’actifs détenus en
vue de la vente
Principe général
- Date à laquelle l’opération répond aux critères de classement en Actifs non courants et
groupes d'actifs détenus en vue de la vente :
l’actif (ou le groupe d’actif) est disponible pour une cession immédiate dans son état
actuel, sous réserve de conditions habituelles et coutumières pour la vente de tels actifs,
la cession est hautement probable.
Fait générateur pour un actif non courant (ou groupe d’actifs) acquis en vue de sa cession
ultérieure

Classement en Actifs non courants et - Si la vente est réalisée dans un délai


groupe d'actifs détenus en vue de la d’un an (sauf circonstances
vente à la date d’acquisition particulières justifiant une prolongation
de la durée),
- même si les critères de classement ne
sont pas respectés à cette date mais le
seront dans une courte période (3 mois
habituellement).
Application du principe général lorsque les critères sont respectés après la date de clôture
Critères de classement respectés après - Pas de classement des actifs ou
la date de clôture groupe d’actifs dans la rubrique des
Actifs non courants et groupes d'actifs
détenus en vue de la vente dans le
bilan de clôture.

Critères de classement respectés après la - Pas de classement des éléments


date de clôture mais avant la date dans la rubrique des Actifs non
d’autorisation de publication des états courants et groupes d'actifs détenus
financiers en vue de la vente dans le bilan de
clôture,
- informations sur l’opération à fournir
dans les notes annexes.

Actifs non courants destinés à être mis au rebut


Ne doivent pas être classés comme des Actifs non courants et groupes d'actifs détenus en vue de la vente
car la valeur comptable a été généralement recouvrée principalement par le biais d’une utilisation
continue.

Les actifs destinés à être mis au rebut comprennent :


- des actifs non courants (ou des groupes d’actifs) qui doivent être utilisés jusqu’à la fin de leur vie
économique,
- et des actifs non courants (ou des groupes d’actifs) qui seront fermés au lieu d’être vendus.

© Éd. Francis Lefebvre / PricewaterhouseCoopers 3/9


EVALUATION ET COMPTABILISATION DES ACTIFS NON COURANTS OU
GROUPES D’ACTIFS DETENUS EN VUE DE LA VENTE

Evaluation des actifs non courants et groupe d’actifs détenus en vue de la vente à la
date de classement dans cette rubrique
Démarche en 2 étapes
- Etape 1 : immédiatement avant le classement dans la rubrique du bilan Actifs non courants et
groupes d'actifs détenus en vue de la vente.

Evaluation des actifs selon les normes spécifiques qui leur sont applicables (ou
tous les actifs et passifs constituant un groupe).

- Etape 2 : dès le classement dans la rubrique des Actifs non courants et groupes d'actifs détenus en
vue de la vente.

Evaluation des actifs (ou groupe d’actifs) selon la norme IFRS 5.


Au plus faible de :

Valeur nette comptable Juste valeur nette des frais de cession


(après comptabilisation des (coûts marginaux directement
ajustements identifiés au attribuables à la cession, à l’exclusion
ère
cours de la 1 étape). des charges financières et de la charge
d’impôt sur le résultat).

Evaluation des actifs nouvellement acquis et détenus en vue de la vente


En dehors d’un regroupement d’entreprises
Evaluation au plus faible de :

Valeur comptable = Coût Juste valeur nette des frais de cession


d’acquisition (coûts marginaux directement
attribuables à la cession, à l’exclusion
des charges financières et de la charge
d’impôt sur le résultat).
Si la juste valeur nette des frais de cession est inférieure à la valeur comptable,
les écarts constatés entre ces deux valeurs sont constatés en charges.

Dans le cadre d’un regroupement d’entreprises


- Coût d’entrée = Juste valeur nette des frais de cession.
- En conséquence, la prise en compte des frais de cession est intégrée dès la date d’acquisition
dans la valeur du goodwill.

© Éd. Francis Lefebvre / PricewaterhouseCoopers 4/9


Evaluation postérieure au classement d’un groupe d’actifs détenus en vue de la
vente comprenant des actifs ou passifs exclus du champ d’application de la norme
IFRS 5
Evaluation en 2 étapes :
- Etape 1 : identification et évaluation des actifs et des passifs exclus des dispositions relatives à
l’évaluation de la norme IFRS 5.

Evaluation des actifs exclus des dispositions de la norme IFRS 5, selon les
normes spécifiques qui leur sont applicables.

- Etape 2 : évaluation du groupe d’actifs détenus en vue de la vente selon les principes d’évaluation
de la norme IFRS 5.
Au plus faible de :

Valeur nette comptable Juste valeur nette des frais de cession


(après comptabilisation des (coûts marginaux directement
ajustements identifiés au attribuables à la cession, à l’exclusion
ère
cours de la 1 étape). des charges financières et de la charge
d’impôt sur le résultat).

Comptabilisation des pertes de valeur ou des reprises sur les actifs non courants et
groupes d’actifs détenus en vue de la vente

Toute baisse de valeur constatée afin Perte de valeur de l’actif à comptabiliser


de ramener la valeur comptable d’un actif en résultat :
à sa juste valeur nette des frais de - à la date de classement initial,
cession - ou, lors des évaluations postérieures.
Toute augmentation ultérieure de la juste Profit à comptabiliser en résultat, à
valeur nette des frais de cession condition que ce profit ne dépasse pas le
montant cumulé des dépréciations
constatées :
- en application de la norme IFRS 5,
- en application de la norme IAS 36
Dépréciation d’actifs, antérieurement
au classement.

Tout profit ou perte non comptabilisé préalablement à la vente d’un actif non courant ou groupe d'actifs doit
être comptabilisé à la date de cession de cet actif. La sortie de l’actif est comptabilisée selon les principes
des normes IAS 16 Immobilisations corporelles et IAS 38 Immobilisations incorporelles.

Affectation de la perte de valeur aux actifs non courants inclus dans un groupe
d’actifs et qui entrent dans le champ d’application de la norme IFRS 5, en matière
d’évaluation
Le montant de la perte de valeur est affecté aux actifs non courants dans l’ordre d’imputation établi par la
norme IAS 36 Dépréciation d’actifs. C’est à dire, en priorité sur la valeur nette comptable du goodwill et
ensuite, sur la valeur nette comptable des immobilisations corporelles et incorporelles, au prorata de leurs
valeurs comptables respectives.

© Éd. Francis Lefebvre / PricewaterhouseCoopers 5/9


Evaluation et comptabilisation des actifs dont les critères de classement en Actifs non
courants et groupes d’actifs détenus en vue de la vente ne sont plus respectés
Si une entité a classé des actifs non courants ou un groupe d’actifs comme détenu en vue de la vente, mais
que les critères à respecter ne sont plus satisfaits, l’entité doit cesser de classer ces actifs ou groupes d’actifs
en Actifs non courants et groupes d’actifs détenus en vue de la vente.
Ces actifs doivent être évalués au plus faible de :
- la valeur comptable qui aurait été la leur s’ils n’avaient pas été classés dans la rubrique des
Actifs non courants et groupes d’actifs détenus en vue de la vente, c’est à dire ajustée des
amortissements ou réévaluations qui auraient été comptabilisés,
- et de la valeur recouvrable à la date à laquelle les critères pour le classement en Actifs non
courants et groupes d’actifs détenus en vue de la vente ne sont plus remplis.

© Éd. Francis Lefebvre / PricewaterhouseCoopers 6/9


PRESENTATION ET INFORMATIONS A FOURNIR SUR LES ACTIFS NON
COURANTS OU GROUPES D’ACTIFS DETENUS EN VUE DE LA VENTE

Présentation au bilan
Objectif
- Permettre aux utilisateurs des états financiers d’évaluer les effets financiers des cessions d’actifs
non courants ou des groupes d’actifs.
Présentation distincte au bilan
- Des actifs non courants et groupes d'actifs détenus en vue de la vente séparément des autres
actifs du bilan et,
- Des passifs liés à un groupe d’actifs détenus en vue de la vente séparément des autres passifs du
bilan.
- Sans compensation au bilan,
- Au niveau des éléments courants mais dans une sous rubrique distincte après les autres éléments
courants.
Par ailleurs, les gains et pertes relatifs aux actifs non courants et groupes d'actifs détenus en vue de la
vente directement comptabilisés en capitaux propres doivent apparaître dans une rubrique distincte des
capitaux propres.
Information complémentaire
- Décomposition des rubriques Actifs non courants et groupes d’actifs détenus en vue de la
vente, et Passifs liés à un groupe d’actifs détenus en vue de la vente, par grande catégorie :
soit dans le bilan lui même,
soit dans les notes annexes (sauf pour un groupe d’actifs qui correspond à une filiale
nouvellement acquise et détenue en vue de la vente, pour lequel cette décomposition
n’est pas requise).
- Aucun changement de présentation ni de retraitement rétrospectif dans les bilans des exercices
antérieurs au titre de l’information comparative concernant les actifs et les groupes d'actifs, détenus
en vue de la vente, identifiés et classés comme tels au cours de l’exercice.

Information dans les notes annexes


Informations à fournir dans les notes annexes pour la période au cours de laquelle un actif non
courant (ou un groupe d’actifs) a été, soit classé comme détenu en vue de la vente, soit vendu :
- une description de l’actif non courant ou du groupe d'actifs détenu en vue de la vente,
- une description des faits et des circonstances de la vente, ou conduisant à la cession attendue, et
les modalités et l’échéancier prévus pour cette cession,
- le profit ou la perte comptabilisé(e) et, s’ils ne sont pas présentés séparément au compte de
résultat, la rubrique du compte de résultat qui inclut ce profit ou cette perte,
- le cas échéant, le segment dans lequel l’actif non courant ou le groupe d'actifs détenus en vue de
la vente est présenté selon la norme IAS 14 Information sectorielle.
Cas où les critères d’actifs non courants et groupe d'actifs détenus en vue de la vente ne sont
plus remplis (modification de plans) :
- une description des faits et des circonstances qui ont mené à la décision,
- l’effet de la décision sur les résultats des activités pour la période et pour toutes les périodes
antérieures présentées.
(dans les notes annexes de la période durant laquelle la décision a été prise de modifier le plan de
vente de l’actif non courant ou le groupe d’actifs).

© Éd. Francis Lefebvre / PricewaterhouseCoopers 7/9


Activités abandonnées

DEFINITION D’UNE ACTIVITE ABANDONNEE


Une activité est une composante d’une entité, cédée ou détenue en vue de la vente (et respectant les critères
d’Actifs non courants et groupes d’actifs détenus en vue de la vente qui ont été présentés dans le paragraphe « 2
critères de classement en Actifs non courants et groupes d’actifs détenus en vue de la vente »,
ET qui respecte l’une des trois conditions ci-dessous.
Une composante d’une entité comprend des activités et des flux de trésorerie qui peuvent être clairement
distingués, sur le plan opérationnel et pour la communication d’informations financières, du reste de l’entité.
Composante d’une entité unité génératrice de trésorerie ou un groupe d’unités
génératrices de trésorerie lorsqu’elle était utilisée.

Qui représente : une Qui fait partie d’un plan unique et Qui est une filiale
ligne d’activité ou une coordonné de cession d’une ligne acquise uniquement
zone géographique d’activité ou d’une zone dans l’objectif d’être
principale et distincte. géographique principale et cédée.
distincte.

PRESENTATION ET INFORMATIONS A FOURNIR SUR LES ACTIVITES


ABANDONNEES

Présentation des activités abandonnées au compte de résultat et informations sur


les flux de trésorerie
Mention sur une ligne distincte du compte de résultat du montant unique correspondant à la
somme :
- du gain ou de la perte après impôt des activités abandonnées, et,
- du gain (ou de la perte) après impôt, comptabilisé(e) lors de l’évaluation des actifs ou groupes
d’actifs détenus en vue de la vente, à leur juste valeur nette des frais de cession ou lors de la
cession effective des actifs ou groupes d’actifs qui constituent l’abandon d’activité.
Analyse à fournir du résultat des activités abandonnées, soit au compte de résultat, soit dans
les notes annexes.
Mention des éléments suivants :
- produits, charges et profit ou perte avant impôt des activités abandonnées,
- charge d’impôt sur le résultat des activités abandonnées,
- gain (ou perte) comptabilisé(e) résultant de l’évaluation à la juste valeur nette des frais de cession
des actifs ou des groupes d'actifs constituant l’activité abandonnée.
Information sur les flux de trésorerie des activités abandonnées.
Soit dans le tableau des flux de trésorerie, soit dans les notes annexes, les flux des activités
abandonnées constituant :
- des flux des activités opérationnelles,
- des flux des activités d’investissement,
- des flux des activités de financement.

© Éd. Francis Lefebvre / PricewaterhouseCoopers 8/9


Informations à fournir en N+1 au titre de l’information comparative
Présentation et information à fournir en N+1
- Présentation distincte au compte de résultat des activités arrêtées et des activités poursuivies dans
l’information comparative et au titre du dernier exercice présenté au cours duquel l’abandon a été
réalisé.
- Présentation distincte des flux nets de trésorerie des activités abandonnées au titre de l’information
comparative et au titre du dernier exercice présenté au cours duquel l’abandon a été réalisé.
Ajustements pendant la période courante de montants présentés précédemment en activités
abandonnées
Indication de la nature et le montant des ajustements qui sont directement liés à la sortie d’une activité
abandonnée.
la résolution d’incertitudes générées par les conditions de la transaction telles que la
résolution des ajustements du prix d’achat et les questions d’indemnisation avec
l’acheteur,
la résolution d’incertitudes liées aux activités de la composante avant sa cession, telles
que les obligations liées à l’environnement et celles des garanties liées aux produits
conservés par le vendeur,
le règlement des obligations liées au régime d’avantages du personnel à condition que le
règlement soit directement lié à la transaction.
Reclassement d’activités abandonnées en activités poursuivies

Si l’abandon d’activité n’est pas réalisé reclassement du résultat des activités


abandonnés dans les rubriques du compte de
résultat des activités poursuivies et ce pour
toutes les périodes présentées.

Les montants au titre de périodes antérieures doivent être décrits comme ayant été présentés de
nouveau.

© Éd. Francis Lefebvre / PricewaterhouseCoopers 9/9