Vous êtes sur la page 1sur 28

PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 3 / 30

SOMMAIRE

1. OBJET .................................................................................................................................... 5

2. DOCUMENTS EN REFERENCE ....................................................................................... 5


2.1 Documents du marché................................................................................................................................... 5

2.2 Documents reglementaires............................................................................................................................ 5

3. DESCRIPTION SOMMAIRE DE LA STRUCTURE ....................................................... 6

4. HYPOTHESES DE CALCUL .............................................................................................. 8


4.1 Général ........................................................................................................................................................... 8
4.1.1 Méthode de calcul des rideaux.................................................................................................................... 8
4.1.2 Méthode de calcul de la stabilité des pentes de la zone entre les 2 quais ................................................... 8
4.1.3 Méthode de calcul des superstructures – poutre de quai en béton armé ..................................................... 8
4.1.4 Surdragage .................................................................................................................................................. 8
4.1.5 Action de la corrosion................................................................................................................................. 8

4.2 Hypothèses de sol........................................................................................................................................... 9

4.3 Niveaux d’eau .............................................................................................................................................. 11

4.4 Matériaux ..................................................................................................................................................... 11


4.4.1 Béton......................................................................................................................................................... 11
4.4.2 Armatures pour béton armé ...................................................................................................................... 11
4.4.3 Tubes du rideau principal, palplanches du rideau avant et arrière ............................................................ 11
4.4.4 Liernes du rideau arrière ........................................................................................................................... 12
4.4.5 Tirants....................................................................................................................................................... 12

4.5 Actions et sollicitations................................................................................................................................ 13


4.5.1 Action permanente.................................................................................................................................... 13
4.5.2 Actions variables ...................................................................................................................................... 13
4.5.3 Actions accidentelles ................................................................................................................................ 16

4.6 Combinaisons d’actions .............................................................................................................................. 17


4.6.1 Coefficients partiels et concomitances...................................................................................................... 17
4.6.2 L’application des combinaisons dans le cadre de l’étude et du dimensionnement des rideaux ................ 19

4.7 Critères de vérification................................................................................................................................ 19


4.7.1 Contraintes admissibles des parties métalliques ....................................................................................... 19
4.7.2 Contraintes admissibles des parties béton................................................................................................. 19
4.7.3 Connexion tubes-poutre de quai ............................................................................................................... 20
4.7.4 Vérification des soudures.......................................................................................................................... 20
4.7.5 Coefficients de sécurité stabilité externe .................................................................................................. 20
4.7.6 Limitation de la déformation des rideaux ................................................................................................. 21
4.7.7 Portance des pieux .................................................................................................................................... 21
4.7.8 Tableau récapitulatif des vérifications (« Coefficients de modèles » - « Trame ROSA 2000 ») .............. 21
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 4 / 30

5. DESCRIPTION DU MODELE DE CALCUL.................................................................. 23


5.1 Modélisation et phasage .............................................................................................................................. 23

5.2 Mode de calcul des caractéristiques du rideau principal ......................................................................... 23

6. CONCLUSION .................................................................................................................... 24

7. ANNEXE A........................................................................................................................... 25
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 5 / 30

1. OBJET

L’objet de la présente note est de donner les hypothèses générales pour la justification des quais
A et B du projet FOS 2XL.

2. DOCUMENTS EN REFERENCE

2.1 DOCUMENTS DU MARCHE

Cette note fait référence à :

• Le cahier des clauses administratives particulières du Marché principal du 03/05/07


• Le cahier des clauses techniques particulières - Solution Rideau Mixte du 03/05/07

Ainsi que :
• Le Plan d’Assurance Qualité du groupement solidaire de référence XL1 PAQ 0001
• Procédure « numérotation et maîtrise des documents » XL1 PAQ 0002

On se réfère à l’annexe A du Plan d’assurance Qualité BE1 PAQ 0001 pour la liste des pièces
contractuelles.

2.2 DOCUMENTS REGLEMENTAIRES

(Doc. N°1) BAEL (et BPEL) 91 révisés ’99


(Doc. N°2) Fascicule 62 titre V pour le calcul des fondations
(Doc. N°3) Guide technique du Service Technique Central des Ports Maritimes et
Voies Navigables : Prise en compte du séisme dans la conception de la justification des
ouvrages portuaires intérieurs neufs
(Doc. N°4) Règles de construction parasismique - PS 92

(Doc. N°5) ROSA 2000 :« Recommandations pour le calcul des ouvrages maritimes
aux états-limites » à titre de raccordement entre les textes généraux ci-dessus pour leur
application aux ouvrages maritimes.

(Doc. N°6) Directives Communes du 13 mars 1979

(Doc. N°7) Fascicule 61 titre 2 pour les surcharges routières.

On s’appuiera, si besoin, aux règles et principes des normes européennes Eurocodes EN (ou ENV
en stade provisoire). Attention particulière sera faite à la cohérence entre l’application des
différents documents cités ci-dessus.
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 6 / 30

3. DESCRIPTION SOMMAIRE DE LA STRUCTURE

L’infrastructure des quais A et B est un rideau mixte, il s’agit d’un assemblage de tubes et de
palplanches fixées aux tubes au moyen de serrures.
Chaque tube est ancré au rideau arrière par un tirant refoulé. L’ancrage au rideau principal est
projeté à la cote -4.00 CM et au rideau arrière au niveau -3.00 CM.
L’espacement des tirants est égal à l’espacement des tubes : e=Diam tube + Lpalp + Lserrures

TUBES O.D. 1623 ep.23mm Acier X56TUBE

PU28
3 palplanches + 2 serrures
AU25 AU25

LOCK C6

LOCK C6 LOCK C6

750mm 600mm 750mm

La fiche des tubes dans le Cailloutis de Crau, selon l’avant-projet, est de l’ordre de 7.00m à
8.00m. La fiche précise sera déterminée dans les Notes de Calculs justificatives des rideaux.

Les palplanches du rideau principal rentrent environ 1.20m dans le cailloutis.


La cote d’arase inférieure des palplanches est égale à la valeur inférieur de (cote toit du cailloutis
– 1.20m selon Note de Calculs BE1 NdC 020 « Dimensionnement du Rideau Mixte Quai A » ; -
19.60 CM), la fiche des palplanches doit respecter la condition de renard et de boulance (voir E
coefficients de sécurité paragraphe 4.7.5)

La superstructure des quais A et B est composé d’une poutre de couronnement en béton armé de
4.60m de large et de 2.30m de hauteur environ :
- Quai A, l’arase supérieure varie de +2.13CM à +2.60CM
- Quai B, l’arase supérieure est à +2.60CM .

Le rail avant de la grue est axé sur le rideau afin d’éviter l’introduction de moments de flexion
supplémentaires dans la structure.
La poutre en tête du rideau est connectée aux tubes par l’intermédiaire d’un bouchon béton armé
qui est ferraillé jusqu’à environ 1.00m en dessous du niveau d’ancrage des tirants.

Le rideau arrière est constitué de palplanches d’une longueur projetée de 7.00m (niveau 0.00m
CM à -7.00m CM). Une lierne répartie la force d’ancrage des tirants sur le contre-rideau.

Conformément à la demande de la demande du Maître d’Ouvrage, le type de tubes, de


palplanches, de liernes et de tirants sera précisé dans les notes de calculs justificatives.
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 7 / 30

Coupe de principe :

Tubes

Palplanches
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 8 / 30

4. HYPOTHESES DE CALCUL

4.1 GENERAL

4.1.1 Méthode de calcul des rideaux

Les calculs des rideaux de soutènement sont menés suivant la méthode élastoplastique (ou
méthode au module de réaction) (Logiciel RIDO).

Un calcul type dynamique temporel non-linéaire sera retenu pour la justification au séisme.

4.1.2 Méthode de calcul de la stabilité des pentes de la zone entre les 2 quais

La stabilité des pentes de la zone entre les 2 quais sera vérifiée à l’aide d’un logiciel aux grands
glissements de type TALREN.

4.1.3 Méthode de calcul des superstructures – poutre de quai en béton armé

La poutre de quai sera étudiée à la base des efforts transmis par le rideau (résultats calcul du
rideau) et des efforts appliqués localement sur la poutre.

Il pourra être tenu compte de la répartition transversale et longitudinale des efforts (atténuation
des efforts localisés par l’effet de continuité longitudinale de la poutre.)

Les logiciels utilisés pour les vérifications sont les logiciels habituels de RDM et de béton armé.

4.1.4 Surdragage

On tient compte de la butée du terrain à partir de la « cote de calcul » à -19.00m CM coté darse
en phase de service et pour le séisme. Un remblaiement en pied de l’ouvrage en dessus de cette
cote ne participera à la butée que par son apport de poids sur les couches en dessous de la cote -
19CM.

4.1.5 Action de la corrosion

Les épaisseurs d’acier sacrifiées à la corrosion sont prises égales à :

- 3,00 mm à l’extérieur et 1,00mm à l’intérieur des tubes


- 3,00 mm sur la face exposée à la mer et 1mm sur la face coté remblai pour les palplanches
du rideau principal soit 4,00 mm en tout
- 1,00 mm sur chaque face des palplanches du rideau d’ancrage soit 2.00mm en tout
- 1,50 mm pour les tirants d’ancrages (sur le rayon) soit 3,00mm en tout
- 2.00 mm en tout sur les liernes du rideau d’ancrage
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 9 / 30

4.2 HYPOTHESES DE SOL

La présente note est établie sur la base des données du marché, rappelées au CCTP.
On donne ci après les caractéristiques Long Terme du sol, l’annexe A donne une évaluation des
paramètres du sol Court Terme. Une Note de Calculs spécifique sera dédiée à la prise en compte
du comportement Long Terme, Court Terme dans les calculs.

Désignation Niveau toît Poids Poids φ’ c Ee


CM (cf. CCTP p. Volumique Volumique degrées [t/m²] [MPa]
17) humide γ déjaugé γ’
[t/m3] [t/m3]] *)
Arase sup
Remblais 1.90 0.95 33° 0 15.00
plateforme

Sables fins limoneux, +2.00


1.80 0.85 33° 0 14.50
(avant traitement de sols) à -6.00

Sables fins limoneux, +2.00


1.90 0.95 33+2=35° 0 21.75
(après traitement de sols) à -6.00

Limons gris CT -4.50 45 / 70


1.92 0.92 0° 8
(avant traitement de sols) -10.00 **)

Limons gris LT -4.50


1.92 0.92 30° 0 8
(avant traitement de sols) -10.00

Limons gris CT -4.50 8.5° 45


1.92 0.92 12
(après traitement de sols) -10.00 (22° après 24h) (20 (+24h))

Limons gris LT -4.50


1.92 0.92 30+3=33° 0 12
(après traitement de sols) -10.00
Limons CT
environ 2.00m au 45/70
(sans traitement, couche en 1.92 0.92 0 8
dessus du cailloutis **)
dessus cailloutis)
Limons LT
environ 2.00m au
(sans traitement, couche en 1.92 0.92 30° 0 8
dessus du cailloutis
dessus cailloutis)
-19 à – 20 (sud)
Cailloutis de Crau 2.10 1.10 38° 0 400
-17 à -18 (nord)

Enrochement en pied coté


-18.00 2.05 1.10 38° 0 -
darse de -19 CM à -18 CM)

*) Conformément à la note « Analyse Géotechnique de la solution variante » n° 170002-060065-3A, on


prend pour module de déformation après amélioration un module qui vaut 1.50 fois le module avant
traitement de sol.

**) Cohésion non drainée à l’avant du rideau couche de limons non traités Cu = 45 kPa
Cohésion non drainée à l’arrière du rideau des limons non traités et après réalisation du remblai à
+2.50CM (plateforme de battage) Cu = 70 kPa

Nota : Les calculs des rideaux seront menés sur différentes coupes, représentatives pour les quais
A et B.
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 10 / 30

Conformément à l’observation de la Maîtrise d’Œuvre, les valeurs augmentées des angles de


frottement après traitement par colonnes ballastées indiquées dans le CCTP (33° pour les limons
et 35° pour les sables) seront à démontrer par le groupement d’entreprises par des essais après
réalisation des colonnes ballastées.

Modules de réaction
Les valeurs du coefficient de réaction long terme élastique Kh dans le cadre d’un calcul type
RIDO sont déterminées selon la méthode de Schmitt d’après la formule :
[ Ee] 4 / 3
Kh = 2.10
[ EI ]1 / 3
Avec Ee module de déformation élastique (valeurs issues du CCTP, module de déformation)
EI produit d’inertie de la paroi.

Voir annexe A et Note « Analyse Géotechnique de la solution variante » n° 170002-060065-3A


La Note de Calculs du rideau donnera les valeurs de Kh par couche de sol.
Le module de réaction court terme sera obtenu en multipliant par 2 le module Long Terme

Pieux seuls : Sous la cote d’arrêt des palplanches on prendra kh, la valeur définie par le fascicule
62 titre V.

Angle de poussée des sols sur le parement


Calcul statique (Calcul RIDO):
- Angle de poussée δ / ϕ = 0
- Angle de butée δ / ϕ = −2 / 3

Coefficients de poussée
Les coefficients de poussée-butée sont déterminés par les tables Caquot – Kérisel (service).
On se réfère aux « tables de poussée et de butée des terres » Kerisel et Absi, Presse des Ponts et
chaussées.
Le coefficient de poussée des terres au repos ko est pris égal à 1-sinφ’.

Valeur de calcul ELU


Pour la justification des rideaux à l’ELU on utilisera (conformément aux recommandations
ROSA 2000) les coefficients de sols ci-dessus avec l’angle de frottement rabattu d’un coefficient
γm,fond = 1.20 :
tan(φ’ELU)= tan(φ’ELS)/1,20

Les coefficients de poussée-butée sont déterminés en fonction du nouvel angle de frottement.

Les coefficients suivants seront pris sur la cohésion :


Limons non traités : coefficient de 1.40 sur Cu
Limons traités : coefficient de 1.20 sur Cu (la sécurité est prise sur le fait que l’on sous-estime la
capacité de consolidation des limons par colonnes ballastées)
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 11 / 30

4.3 NIVEAUX D’EAU

Le niveau d’eau initial est pris à 0.45m CM.


Le niveau PHM est pris à +1.20m CM
Le niveau PBM est pris à -0.10m CM

On prendra en compte un dénivelé d’eau de 0.50m pour les calculs à l’ELS et à l’ELU. Ceci
conduit aux 3 situations de calcul suivantes :
• Coté mer : +0.45m CM, coté terre +0.95m CM
• Coté mer : +1.20m CM, coté terre +1.70m CM
• Coté mer : -0.10m CM, coté terre +0.40m CM

4.4 MATERIAUX

4.4.1 Béton

Poids volumique : 2.5t/m3


Résistance caractéristique à la compression : 45 MPa
Résistance caractéristique à la traction : 3.3 MPa
Module court terme (sollicitation inférieure à 24h) : Ect=11000 3 f cj = 39125 MPa
Module long terme : E = Ect / 3

4.4.2 Armatures pour béton armé

Poids volumique : 7.85t/m3


Limite élastique aciers haute adhérence : 500 MPa
Limite élastique aciers ronds lisses : 235 MPa
Module de Young : E=200 000 MPa

4.4.3 Tubes du rideau principal, palplanches du rideau avant et arrière

Les calculs seront menés avec la configuration tubes-palplanches retenue pour l’exécution des
ouvrages. Les éléments composant le rideau de quai sont :

• Tubes circulaires métalliques


• Palplanches intercalaires
• Serrures de connexion des tubes et palplanches seront soudés le long des tubes.

Les dimensions et nuances selon la demande du Maître d’œuvre seront précisées dans les Notes
justificatives des rideaux.
Le module de Young de toutes les parties métalliques du rideau est pris à : E=210 000 MPa
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 12 / 30

4.4.4 Liernes du rideau arrière

Les liernes du rideau arrière seront de type HEB, Module de Young : E=210 000 MPa

4.4.5 Tirants

Les tirants projetés sont des tirants refoulés, Module de Young : E=210 000 MPa
Le diamètre et la limite élastique seront précisés dans les Notes de Calculs justificatives des
rideaux.
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 13 / 30

4.5 ACTIONS ET SOLLICITATIONS

4.5.1 Action permanente


Pour le calcul du poids propre de la poutre on prend une masse volumique du béton de 2.5t/m3.

4.5.2 Actions variables

4.5.2.1 Surcharge d’exploitation SUR


La surcharge d’exploitation sur terre-plein a pour valeur 4 t/m2 , uniformément repartie.
En zone de transfert (3 zones de 50m de long) cette charge aura pour valeur 6t/m2.
L’emplacement des zones de transfert a été précisé par le Maître d’œuvre et sera visualisé sur les
plans BE1-PGE-035 et 036.

4.5.2.2 Effort d’amarrage AM


On considère un effort de 2 fois 100t soit 200t pour le bollard double.
Pour le calcul l’effort de 200t sera ramené au ml de quai, on linéarise sur 32.70ml (espacement
entre bollards) soit 200/32.7=6.10 t/ml.
La longueur de linéarisation de cet effort et son niveau d’application seront justifiés dans les
notes de calculs justificatives des rideaux.
Prise en compte d’une inclinaison entre 0 et 45° par rapport à l’horizontale.
La charge d’amarrage est à 30 cm au dessus de l’arase supérieure de la poutre de couronnement. E
4.5.2.3 Charges routières CR
Il s’agit des surcharges routières type Bc, Br et Bt. Ces surcharges ne sont pas
dimensionnantes par rapport à une surcharge de 4 t/m².
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 14 / 30

4.5.2.4 Charges de la grue sur rail avant GRU

En service : 80t/ml vertical et 8.0 t/ml horizontal (rail coté mer dans l’axe des pieux)
Hors service : 85t/ml vertical et 8.5 t/ml horizontal (rail coté mer dans l’axe des pieux)
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 15 / 30

4.5.2.5 Charges Gotwald GOT

• HMK 260 :
180t /
patin

1m mini

• HMK 280 :

229t / patin
double

1m mini
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 16 / 30

4.5.2.6 Elévateur EFO :

0.40 50t

1.10

1.36

1m mini

4.5.2.7 Accostage AC
En service : Nous considérons un effort d’accostage de 250t ramené au ml du quai : 250/12 = 20
t/ml
Nota : L’effort d’accostage sera à confirmer par le choix du produit de défense ; les
caractéristiques du navire sont données au CCTP.

4.5.3 Actions accidentelles

4.5.3.1 Accostage accidentel


Nous considérons d’accostage accidentel de 300t ramené au ml du quai : 300/12 = 25 t/ml.

4.5.3.2 Rupture d’un tirant


La rupture d’un tirant fait partie d’une étude à l’état limite accidentel.
Les efforts dans les tirants voisins sont calculés en introduisant une phase de rupture de tirant
comme succession à une phase de service rares. (Hypothèse que la rupture a lieu quand les
sollicitations sont les plus pénalisantes)
Les calculs se font avec les mêmes caractéristiques du sol que pour les vérifications ELS.
La contrainte des tirants adjacents est vérifiée.

4.5.3.3 Séisme
La justification au séisme de la structure du quai est effectuée par un calcul dynamique non
linéaire transitoire (utilisation du code Dynaflow).
Le séisme est considéré comme une action accidentelle. La Note de Calculs au séisme précisera
les paramètres et hypothèses de calcul sismique.
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 17 / 30

4.6 COMBINAISONS D’ACTIONS

4.6.1 Coefficients partiels et concomitances

Nous considérons la concomitance entre les actions avec les valeurs de Ψ0,i comme suit :

AC AC AM AM SUR SUR SUR GRU GRU GOT GOT EFO EFO CR CR


AC 1,00 1,00 - - 0,77 - - 0,77 - 0,77 - 0,77 - 0,77 -
AM - - 1,00 1,00 - 0,77 0,77 - 0,77 - 0,77 - 0,77 - 0,77
SUR 4t/m² 0,77 0,77 0,77 0,77 1,00 1,00 - 0,77 0,77 0,77 0,77 0,77 0,77 - -
SUR 6t/m² - - - - - - 1,00 - - - - - - - -
GRU 0,77 - 0,77 - - - - 1,00 1,00 - - - - 0,77 0,77
GOT - 0,77 - 0,77 - - - - - 1,00 1,00 - - - -
EFO - - - - - - - - - - - 1,00 1,00 - -
CR - - - - - - - - - - - - - 1,00 1,00
n° comb 1 2 1 2 3 3 4 5 5 6 6 7 7 8 8

Nota
AC Accostage
AM Amarrage
SUR 4t/m² Surcharge de terre plein de 4t/m²
SUR 6t/m² Surcharge de terre plein de 6t/m²
GRU Charge de grue hors service 85 t/ml Vertical et 8,5 t/ml Horizontal (cf description cas de charges élémentaires)
GOT Portique HMK 260 (cf description des cas de charges élémentaires)
EFO Charge d'élévateur
CR (non dimensionnante par rapport à des surcharges de terre plein de 4t/m²)

Pas de concomitance entre GOT et GRU, ces 2 charges ne peuvent pas se trouver au même
endroit.

Pour les combinaisons au séisme on considère de l’application de 50% des surcharges


d’exploitation (40kN/m²/2=20kN/m²) sur l’ensemble du quai sans action variable
d’accompagnement.

La surcharge de 60kN/m² est concomitante uniquement avec 0.77xAmarrage

Les valeurs des coefficients partiels sur les actions variables seront prises à :
Ψ2 valeur
Actions variables γQ (ELU) Ψ1 valeur fréquente quasi-permanente
Accostage AC 1,5 0,5 0
Amarrage AM 1,3 0,2 0
Surcharge terre-plein SUR 1,3 0,5 0,2
Charges routières CR 1,2 0,5 0
Grue mobile GOT 1,2 0,66 0
Elévateur à fourche EFO 1,2 0,5 0
Charge sur rail de roulement GRU 1,2 0,5 0
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 18 / 30

Signification/ Les combinaisons étudiées sont de type :

ELS rares :

Ceci nous conduit aux combinaisons suivantes (cf tableau des concomitances ci avant) :
pp + {Ac ou Am} + 0,77 Sur4 + 0,77 Gru
pp + {Ac ou Am} + 0,77 Sur4 + 0,77 Got
pp + Sur4 + 0,77 {Ac ou Am}
pp + Sur6 + 0,77 Am
pp + Gru + 0,77 Sur4 + 0,77 {Ac ou Am}
pp + Got + 0,77 Sur4 + 0,77 {Ac ou Am}
pp + Efo + 0,77 Sur4 + 0,77 {Ac ou Am}

ELS fréquent et quasi-permanent


Ces combinaisons d’action serviront à la justification de la portance des tubes métalliques.
(A titre informatif)

ELU fondamental :

G + {1.50Ac ou 1.30Am} + 0.77* 1.30 Sur 4 + 0.77*1.20 Gru


G + {1.50Ac ou 1.30Am} + 0.77*1.30 Sur 4 + 0.77*1.20 Got
G + 1.30 Sur 4 + 0.77* {1.50Ac ou 1.30Am}
G + 1.30 Sur 6 + 0.77* 1.30 Am
G + 1.20 Gru + 0.77* 1.30 Sur 4 + 0.77 {1.50Ac ou 1.30Am}
G + 1.20 Got + 0.77* 1.30 Sur 4 + 0.77 {1.50Ac ou 1.30Am}
G + 1.20 Efo + 0.77* 1.30 Sur 4 + 0.77 {1.50Ac ou 1.30Am}

La masse volumique du sol (G dans les combinaisons ELU) reste non pondéré aux ELU
spécifiques au calcul des rideaux, cf extrait ROSA 2000 ci après (fascicule « Actions du terrain »)

La pondération des sols ELU se fait par une dégradation des caractéristiques des sols, on utilisera
un coefficient γm,fond = 1.20 sur l’angle de frottement du sol (conformément aux
recommandations ROSA 2000) :
tan(φ’ELU)= tan(φ’ELS)/1,20
(cf paragraphe § 4.2)
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 19 / 30

ELU accidentel :
E
Format général ELU accidentel :
Seisme : 1.00*G + 1.00*Seisme + 0.50*Sur 4 t/m²
Rupture de tirant : cf § 4.5.3.2
Accostage accidentel : G + Accostage Acc. + {0.50 Gru ou 0.66 Got} + 0.20 Sur 4 t/m²
G + Accostage Acc. + 0.50 Sur 4 t/m²

Nota général :
Les combinaisons décrites ci-dessus permettent les vérifications propres aux rideaux.
Les vérifications du béton et de la portance des pieux seront menées conformément aux fascicules
62 titres I et V.

4.6.2 L’application des combinaisons dans le cadre de l’étude et du


dimensionnement des rideaux

L’étude de flexion des rideaux est menée sous 4 types de combinaisons :


(1) ELS rares
(2) ELU fondamental
(3) Cas accidentel : Séisme
(4) Cas accidentel : Cas de rupture d’un tirant
Les combinaisons d’actions aux ELS et ELU sont définies au paragraphe précédent.

4.7 CRITERES DE VERIFICATION

4.7.1 Contraintes admissibles des parties métalliques

Les contraintes dans l’acier des rideaux de palplanches sont limitées aux valeurs données dans le
tableau suivant.

élément type de combinaison


calcul ELU
accidentel
calcul ELU (rupture
calcul ELS fondamental tirant,séisme)
rideaux de palplanches σ < σe /1.50 σ < σe/1.10 σ < σe/1.00
rideaux mixtes σ < σe /1.50 σ < σe/1.10 σ < σe/1.00
tirants et boulons section courante σ < 0.57 σe σ < 0.90 σe σ < 0,90 σe
liernes σ < σe/1.50 σ < σe/1.10 σ < σe/1.00

4.7.2 Contraintes admissibles des parties béton

Calcul des armatures en fissuration très préjudiciable, limitation de la contrainte des armatures
HA à 200MPa à l’ELS
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 20 / 30

Enrobage minimal 5.0 cm pour toute partie de l’ouvrage, portée à 6.00cm mini pour des parties
exposées aux chocs (poutre d’accostage en particulier)
Contrainte limite des aciers aux ELU fondamentaux = 434 MPa
Contrainte limite des aciers à l’état limite accidentel = 500 MPa

Contraintes maximales du béton selon B.A.E.L., on note que, pour rester conforme au principe
ROSA, pour les cas ELU on se sert des efforts venant directement du calcul du rideau (passage
ELU ou accidentel).

4.7.3 Connexion tubes-poutre de quai


On considère que l’adhérence complète entre le bouchon béton à l’intérieur des tubes métalliques
et les tubes métalliques peut être admise. Il est généralement admis que pour une longueur du
bouchon béton à l’intérieur du tube supérieur à 3 diamètres soit environ 4.50m il n’y a pas besoin
de connecteurs pour assurer la liaison métal-béton.

4.7.4 Vérification des soudures


Les soudures des clés sur les tubes seront vérifiées selon l’Eurocode 3. E
On tiendra compte de l’épaisseur réduite des cordons de soudure suite à la corrosion (cf
paragraphe 4.1.5)
La résistance de la soudure d’angle sera suffisante si les 2 conditions suivantes sont satisfaites :
fu f
[σ ⊥ + 3.(τ ⊥ + τ // )]0.50 ≤ σ⊥ = u
2 2 2
;
β w .γ M 2 γ M2

Avec fu = résistance ultime à la traction nominale de la pièce la plus faible assemblée


γM2 = 1.35 Coefficient partiel pour les assemblages soumis à de la fatigue Eurocode 3 E
βw = 0.90 Facteur de corrélation approprié

4.7.5 Coefficients de sécurité stabilité externe

condition/ coefficient de
type de vérification type de combinaison sécurité
calcul de la fiche des (butée mobilisable /mobilisée)
palplanches ELS >= 2,00
ouvrages définitifs
(rideaux principaux et (butée mobilisable /mobilisée)
rideaux d'ancrages) ELU >= 1,20
Stabilité de Kranz ELU η > 1,50
Stabilité Grand Glissement Coefficient globaux, ELS η > 1,50
Stabilité Hydraulique
Renard ELU η > 1,25
Boulance ELU η > 1,00
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 21 / 30

Nota : Stabilité de Kranz, on vérifie la stabilité d’ensemble du massif de sol compris entre le
soutènement principal, le rideau d’ancrage et la ligne de rupture potentielle (LRP par la méthode
de Méthode de Kranz).

4.7.6 Limitation de la déformation des rideaux

On vérifie que sous la combinaison « 1.00 x Amarrage + 0.77 x surcharge (4t/m²) », en cycle de
chargement-déchargement, le déplacement en tête du rideau n’excède pas 30mm.

4.7.7 Portance des pieux

Les pieux sont fondés dans le Cailloutis de Crau. La Note de Calculs vérifiera la portance selon
les prescriptions du fascicule 62 titre V, notamment sous cas de charge de grue (rail axé sur le
rideau)

4.7.8 Tableau récapitulatif des vérifications (« Coefficients de modèles » - « Trame E


ROSA 2000 »)
Coefficient de
Type de vérification Eléments Etats limite Pondération sol modèle Type de calcul
Stabilité Tubes ELS 1.00 σ < σe/1,50 RIDO
interne Palplanches ELS 1.00 σ < σe/1,50
Tirants ELS 1.00 σ < σe / 1,75
Liernes ELS 1.00 σ < σe/1,50
Tubes ELU tanφELU= tanφ/ 1.20 σ < σe/1,10 RIDO
Palplanches ELU tanφELU= tanφ/ 1.20 σ < σe/1,10
Tirants ELU tanφELU= tanφ/ 1.20 σ < σe/1,10
Liernes ELU tanφELU= tanφ/ 1.20 σ < σe/1,10
Tubes ELU acc 1.00 σ < σe/1,00 RIDO
Palplanches ELU acc 1.00 σ < σe/1,00 DYNAFLOW (séisme)
Tirants ELU acc 1.00 σ < σe/1,10
Liernes ELU acc 1.00 σ < σe/1,00
Béton ELS 1.00 BAEL 91, rev 99 Utilisation résultats RIDO
Armatures BA ELS 1.00 BAEL 91, rev 99 + combinaisons méthode
Béton ELU tanφELU= tanφ/ 1.20 BAEL 91, rev 99 classique BAEL
Armatures BA ELU
PROJET FOS 2XL

tanφELU= tanφ/ 1.20 BAEL 91, rev 99


DU RIDEAU MIXTE

Béton ELU acc 1,00 BAEL 91, rev 99 classique BAEL


Armatures BA ELU acc 1,00 BAEL 91, rev 99
Stabilité externe
NOTE D’HYPOTHESES GENERALES

Stabilitée de butée Rideaux ELS 1.00 α < 1 / 2,00 Rido - rapport butée
ELU tanφELU= tanφ/ 1.20 α < 1 / 1,20 mobilisée / mobilisable
Stabilité au séisme Rideaux Séisme 1,00 η < 1,10 Bishop : Talren
Stabilité de Kranz Ouvrage définitif ELU tanφELU= tanφ/ 1.20 η < 1,50 Calcul LRP
Grand Glissement Ouvrage définitif ELS 1,00 η < 1,50 Bishop : Talren
Stabilité hydraulique Ouvrage définitif ELU tanφELU= tanφ/ 1.20 η < 1,25 (R); 1,00 (B) Calcul Renard + Boulance
Déformation en tête Ouvrage définitif ELS combi AM 1,00 f < 30 mm RIDO, cycle
charg/décharg.
Révision E

ELS, ELU fond, Acc


Page 22 / 30

Portance Tubes
BE1 NOH 0005

cf Fascicule 62 V cf Fascicule 62 V Calcul descente de charge


PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 23 / 30

5. DESCRIPTION DU MODELE DE CALCUL

5.1 MODELISATION ET PHASAGE

La modélisation du rideau mixte s’effectue à l’aide du logiciel RIDO.

Le phasage modélisé dans les calculs RIDO suit le phasage principal des travaux, il prend
notamment en compte :
- les différents niveaux d’eau (rabattement de nappe, delta d’eau darse/ nappe phréatique),
- les différentes étapes de terrassement,
- La corrosion des éléments du rideau mixte,
- Les surcharges d’exploitation et de chantier.

Le phasage de réalisation du rideau sera décrit dans les notes de calculs justificatives.

Les passes de dragage ne seront pas dimensionnantes. Un additif spécifique à la Note de calculs
pourra être émis sur ce sujet particulier à un stade d’études plus avancé (coordination avec
l’entreprise de dragage)

5.2 MODE DE CALCUL DES CARACTERISTIQUES DU RIDEAU PRINCIPAL

Les caractéristiques du rideau principal seront calculées comme suit :

- détermination des caractéristiques mécaniques (section, inertie,…) pour 1 module


tubes+palplanches (situations avant et après corrosion). On prendra en compte le passage
du rideau mixte au pieux seuls dans les caractéristiques du rideau.
- linéarisation sur 1 ml pour calcul par tranches

L’exploitation des résultats (sollicitations) des calculs par tranches se fera par redistribution des
résultats par ml sur les parties tubes et palplanches, en prenant en compte le rapport d’inertie
entre tubes et palplanches :

- moment repris par les tubes = par pourcentage de l’inertie apporté par le tube d’un module
par rapport à l’inertie totale d’un module « tube-palplanches »
- moment repris par les palplanches = par pourcentage de l’inertie apporté par les
palplanches d’un module par rapport à l’inertie totale d’un module « tube-palplanches »
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 24 / 30

6. CONCLUSION

La présente note donne les hypothèses des calculs justificatifs du projet FOS 2XL.
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 25 / 30

7. ANNEXE A
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 26 / 30

Nous donnons ci après un extrait d’une note de GDS qui nous a conseillé pour les caractéristiques
de terrain court terme :
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 27 / 30
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 28 / 30
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 29 / 30

Précisions sur le calcul précédent


Objet : Réponses aux questions formulées par le CETE sur notre note de détermination des
caractéristiques court terme lors de la réunion études du 26 juillet 2007.

1/ origine de la formule donnant le cohésion non drainée en fonction de l’état de contraints et du


rapport de surconsolidation OCR.

Cu = 0.22 ( OCR )0.8 σ v′

Ce type de normalisation résulte des nombreux travaux expérimentaux réalisés tant au MIT (Ladd
et al) qu'au Norwegian Geotechnical Institute (Bjerrum et al).
La meilleure référence publique est l'article suivant:
"New Design Procedure for Stability of Soft Clay", C.C. Ladd & R. Froot, Journal of
Geotechnical Engineering Division, ASCE, Vol 100, N°GT7 , July1974, pp763-786

L'article ne fait pas explicitement mention de l'équation ci dessus mais celle ci peut être rétablie
aisément. A cette fin je joins deux figures d'un rapport de recherches du MIT qui représentent les
résultats expérimentaux qui ont servi à la mise au point de la corrélation.
Pour lire ces figure (essentiellement la deuxième, il faut connaître le Cu pour un matériau
normalement consolidé, donné ici d'après les résultats pénétrométriques par 0.22 σ'v et le rapport
de surconsolidation explicité ci-dessous.
Le rapport de surconsolidation, comme explicité dans ma note résulte de l'excavation de la cote
+1.5 à -19 et le remblaiement par une couche d'enrochement de -19 à -18. La couche de limon
concernée a 2m d'épaisseur et est située entre les cotes -19 et -20. On calcule les contraintes en
milieu de cette couche:

- avant travaux σ vi′ = 1.5x19.2 + 19x 9.2 + 1x 9.2 = 213kPa


- après travaux σ v′ f = 1x10 + 1x 9.2 = 19.2 kPa

σ vi′ 213
Le rapport de surconsolidation vaut donc OCR = = ≈ 11
σ v′ f 19.2
Dans ma note par mesure de simplification je n'avais pas considéré les différences de masses
volumiques entre les différents matériaux et avait considéré que toutes les couches étaient sous
l'eau (hypothèse conservative). Le rapport de consolidation est alors égal au rapport de la hauteur
de terrain avant travaux située au dessus du milieu de la couche de limons, soit 21.5m, à la même
quantité après travaux, soit 2m. C'est l'origine de ma formule

1.5 − ( −20 ) 21.5


OCR = = ≈ 10
2 2
PROJET FOS 2XL BE1 NOH 0005

NOTE D’HYPOTHESES GENERALES Révision E


DU RIDEAU MIXTE
Page 30 / 30

Vous aimerez peut-être aussi