Vous êtes sur la page 1sur 5

Evaluation

d’entreprise
Sommaire :
SECTION 1 : Evaluation par le patrimoine de l’entreprise.............................................................................3
I. L’actif net comptable.........................................................................................................................................3
II. L’actif net comptable réévalué..........................................................................................................................3
III. L’actif net comptable corrigé.........................................................................................................................3
IV. Applications..................................................................................................................................................3
A. Actif net comptable.................................................................................................................................................................4
B. Actif net comptable réévalué..................................................................................................................................................4
C. Actif net comptable corrigé.....................................................................................................................................................4

SECTION 2 : L’approche dualiste..................................................................................................................5


I. L’approche fondé sur le capital économique.....................................................................................................5
II. La méthode des praticiens................................................................................................................................5
III. Les méthodes de rente de « goodwill ».........................................................................................................5
IV. Applications..................................................................................................................................................5
SECTION 1 : Evaluation par le patrimoine de l’entreprise
I. L’actif net comptable

L’actif net comptable (ANC) ou situation nette comptable est la différence entre le montant de l’actif et l’endettement
total. Cette méthode ne donne qu’une estimation peu réaliste du capital susceptible d’être récupéré. En effet, elle se
fonde sur des valeurs comptables historiques parfois fort éloignées de la réalité économique.
L’ANC se calcule de la façon suivante : Capitaux propre + ECP – Actifs fictifs ou bien Actifs réels - Dettes
Remarque  : Il ne faut jamais prendre en compte les actifs fictifs  !!! Les actifs considérés comme fictifs sont les suivants  :
- Capital souscrit non appelé  (compte 109) ;
- Frais d’établissement  ;
- Charges à répartir  (plus que pour les frais liés aux emprunts obligataires aujourd’hui)  ;
- Prime de remboursement des obligations  ;
- Frais de recherche et de développement  ;
- Écart de conversion actif  : en principe il y a une provision pour risques et charges donc on ne fait pas le
retraitement.

II. L’actif net comptable réévalué

Cette méthode dérive de la précédente et se propose de corriger les effets de l’évolution nominale des prix par
l’affectation d’indices aux valeurs comptables d’origine. Elle peut, par le biais d’indices arbitraires, donner des
évaluations fort éloignées de la réalité. Il s’agit donc d’affecter aux valeurs nettes de l’actif un coefficient lié au taux
moyen d’inflation des dernières années.

III. L’actif net comptable corrigé

L’actif net comptable corrigé appelé communément « valeur intrinsèque » est le montant du capital qu’il serait
actuellement nécessaire d’investir pour reconstituer le patrimoine utilisé dans l’entreprise dans l’état où il se trouve. Il
s’agit de tenir compte d’une valeur de marché et non plus seulement d’une valeur comptable.
La détermination de cet actif net corrigé consiste à reconstituer l’actif réel et le passif exigible réel qui seront
substitués à l’actif et à l’endettement comptable de la première méthode exposée ci-dessus. Il pourra être tenu le cas
échéant de la fiscalité différée, parfois de la fiscalité latente sur les plus values dégagées.

IV. Applications

Bilan de la société SA Marina au 31/12/N & tableau des immobilisations :

Frais d’établissement 5200 Capital 100000


Concessions, brevets 21000 Réserve légale 8000
Droit au bail 8000 Autres réserves 96000
Fonds commercial 30000 Résultat de l’exercice 16000
Terrains 40000 PPHP 14500
Constructions 90000 Amortissements dérogatoires 15000
Matériel industriel 70500 Subvention d’investissement 10000
Autres immobilisations 19000 Provisions pour perte de change 3000
Titres immobilisés 23000 Emprunts 150000
Stock et en cours 94000 Fournisseurs 107000
Clients 96000 Autres dettes 27700
Autres débiteurs 24000
Disponibilités 16500
Ecart de conversion actif 4000
Charges à répartir 6000
Totaux 547 200 547 200
Valeur actuelle des immobilisations :

Concessions, brevets 45000 Constructions 120000 Matériel de bureau 18000


Droit au bail 16000 Matériel 1 30000 Mobilier 8000
Fonds commercial 40000 Matériel 2 55000 Titres immobilisés 23000
Terrains 60000 Matériel de transport 24000

Eléments Valeur d’acquisition Date d’acquisition Taux d’amortissement


Concessions, brevets 30000 1.1.N-2 10 %
Droit au bail 8000 1.1.N-5 -
Fonds commercial 30000 1.1.N-5 -
Terrains 40000 1.1.N-5 5%
Constructions 120000 1.1.N-4 10 %
Matériel 1 50000 1.1.N-5 20 %
Matériel 2 60000 1.1.N 20 %
Matériel de transport 30000 1.1.N-3 20 %
Matériel de bureau 20000 1.1.N-2 20 %
Mobilier 10000 1.1.N-4 10 %
Titres immobilisés 24000 1.1.N-2 -

A. Actif net comptable

B. Actif net comptable réévalué

C. Actif net comptable corrigé


SECTION 2 : L’approche dualiste
I. L’approche fondé sur le capital économique

II. La méthode des praticiens

III. Les méthodes de rente de « goodwill »

Les méthodes de rentes de goodwill évaluent l’entreprise comme étant la somme de l’actif net comptable corrigé et de
la valeur actualisée des rentes de goodwill.
La rente de goodwill est le superbénéfice au-delà de la rémunération au taux de marché k d’une valeur patrimoniale
ou économique de l’entreprise (VPE).
Plusieurs méthodes de calcul de la rente de goodwill peuvent être utilisées :
- La rente est la différence entre le bénéfice net de l’entreprise et la rémunération de l’actif net comptable
corrigé ;
- La rente est la différence entre un résultat économique généré par l’actif net comptable corrigé d’exploitation
(soit un résultat après impôt ne tenant pas compte des charges et produits exceptionnels sur opérations de
capital, ni des charges et produits provenant des actifs hors exploitation) et la rémunération de l’actif net
comptable corrigé d’exploitation ;
- La rente est ka différence entre un résultat économique généré par la valeur substantielle brute (soit un
résultat après impôt calculé comme le résultat généré par l’actif net comptable corrigé d’exploitation, mais ne
tenant pas compte des charges financières calculées sur les ressources externes à long terme et à court terme)
et la rémunération de la valeur substantielle brute ;
- La rente est la différence entre un résultat économique généré par les capitaux permanents nécessaires à
l’exploitation (soit un résultat après impôt calculé comme un résultat généré par l’actif net comptable corrigé
d’exploitation ne tenant pas compte des charges financières à long terme).

IV. Applications