Vous êtes sur la page 1sur 25

ème 

La rotation, 3  pilier de 
l’agriculture de conservation 
Matthieu Archambeaud  Frédéric Thomas

www.agriculture­de­conservation.com 
Composantes de  l’Agriculture de conservation 

Couverture  Semis direct  Rotation 

La rotation des cultures est tout aussi  C’est la troisième 
importante que la minimisation du travail  porte d’entrée et 
du sol ou que le maintien d’une couverture  souvent la dernière 
végétale en surface 
car la plus difficile
www.agriculture­de­conservation.com 
Les éléments du système de production 

Pratiques culturales  Technologie  Management 

Travail du sol  Intrants chimiques et  Articulation dynamique de 


biologiques  l’ensemble des éléments pour 
Rotation 
construire un système 
(produits phytos, produits 
Hygiène 
génétiques, auxiliaires,  Anticiper pour éviter les 
Compétition  bactéries…)  problèmes 
… 
Trouver des solutions pour le 
régler à moindre coût  

D’après Dwaine Beck, South Dakota Research Farm 
http://www.dakotalakes.com

www.agriculture­de­conservation.com 
Qu’est­ce qu’un système de production « moderne » ? 

Pratiques culturales  Technologie  Management 

Il n’y a pas assez de technologies pour contrôler les 
adventices et les insectes (résistance, adaptation…) 
Quand la technologie existe elle est coûteuse 
(herbicides, auxiliaires, maïs hybrides, OGM…) 

Même si elle était efficace et abordable, 
les consommateurs pourraient ne pas en vouloir 

Il est toujours plus facile d’utiliser de 
la technologie que de changer ses 
pratiques culturales ou sa gestion

Le travail du sol doit être remplacé avec d’autres 
pratiques culturales et non avec de la technologie ! 
A CE TITRE LA ROTATION EST EFFICACE 

www.agriculture­de­conservation.com 
Limites de la technologie : vulpin résistant 

«  243 populations de vulpin (116 essentiellement dans le nord­est de la 
France, 127 en Côte­d'Or) ont été analysées à l'aide de tests biologiques de 
sensibilité à des inhibiteurs de l'ACC et de tests moléculaires d'identification de 
résistances de cible. Des résistances ont été identifiées dans 241 des 243 
populations. » 

Ce qui est mineur et 
invisible aujourd’hui peut 
devenir important si l’on 
répète systématiquement 
les mêmes conditions

www.agriculture­de­conservation.com 
Rotation : une gestion différente du salissement 
Densité d’adventices en fonction de la rotation et de la dose d’herbicide 
(Clay et Aguilar, 1998) 

Monocotylédones  Dicotylédones 
5000  200 

Densité d’adventices (NP/m²) 
Densité d’adventices (NP/m²) 

4000  1600 

3000  120 

2000  80 

1000  40 

0  0 
Forte Moyenne Faible  Forte Moyenne Faible  Forte Moyenne Faible  Forte Moyenne Faible 
1993  1994  1993  1994 
Rotation maïs – maïs  Le désherbage masque souvent 
Rotation maïs – luzerne  les problèmes de salissement 
Dose d’herbicide 
Un délai de retour des cultures 
est nécessaire

www.agriculture­de­conservation.com 
Intérêt économique des rotations diversifiées 
en non­labour (essai de Boigneville, Arvalis) 
La rotation est davantage 
nécessaire en non labour 
Monoculture de blé  Rotation* (moyenne pois­ 
Le travail du sol, en tant qu’outil  (moyenne de 1997 à 2002)  blé­orge de 1999 à 2002) 
de désherbage masque  Semis  Semis 
également le salissement Labour  TCS  Labour  TCS 
direct  direct 
Blé  82  75  81  89  92  96 
Rendements 
Pois  ­  ­  ­  54  53  52 
(en qx/ha) 
Orge  ­  ­  ­  75  73  75 
Charges d’intrants  €/ha  365  445  448  387  407  408 
dont herbicides**  €/ha  33  95  95  24  33  33 
Marge brute  €/ha  787  647  699  851  826  842 
Charges de 
€/ha  273  263  236  310  290  245 
mécanisation*** 
Marge nette 
€/ha  177  74  137  198  195  244 
hors main d’œuvre 
Temps de travail  h/ha/an  3,9  3,3  3,1  4,1  3,3  2,7 
dont en octobre  h/ha/an  1,6  0,7  0,5  0,6  0,4  0,3 
* Betterave, orge de printemps, pois de printemps, blé 
** Monoculture sans labour : 2 herbicides spécifiques contre le RG 
*** Calculées à partir des valeurs d’amortissement d’achat de tous les outils neufs 
www.agriculture­de­conservation.com 
Gestion classique du salissement

Exemple d’une rotation sur 2 ans en labour  : maïs – blé ; tournesol – blé ; colza – blé … 

Blé 
Maïs 

Stock  Retournement 
d’adventices  du sol 
du maïs 
Stock 
d’adventices 
du blé 

Année 1  Année 2  Année 3  Année 4 

En conventionnel, 
le labour joue sur 
la dilution du stock  … les retournements 
de graines  successifs ramènent  … Dans l’exemple choisi, 
adventices …  des graines de  le stock de graines 
l’antéprécedent …  spécifiques de la culture 
est ramené en surface 
chaque année 
www.agriculture­de­conservation.com 
Semences et travail du sol 

Graines de setaria viridis  
survivantes après 2 ans en 
fonction de leur position dans 
le sol (profondeur en cm)  55% 
(Beck, SDRF, USA) 

28% 

11% 
0 cm  5 cm  10 cm 

Plus on se rapproche de la 
surface plus le taux annuel de 
décroissance augmente pour 
Exemple du colza : un travail du sol après récolte 
toutes les adventices… 
enfouit les graines qui pourront gêner les cultures 
Cela signifie qu’il faut parvenir à laisser la  suivantes pendant des années ; à l’inverse en 
totalité du stock semencier en surface : la  laissant toutes les graines en surface on se 
moindre perturbation du sol conduit à la  débarrasse aisément des repousses. 
conservation du stock semencier.

www.agriculture­de­conservation.com 
Un positionnement différent du stock semencier

Distribution des semences dans le sol en fonction du travail 
du sol sur culture de maïs (Swanton et Shrestha, 2001, Canada) 
3 000 
Banque de semences d’adventices 

Profondeur du stock 
d’adventices 
37% 
2 000  0 à 5 cm 
(graines/m²) 

5 à 10 cm 
10 à 15 cm 
25% 
61% 
1 000  33% 

23%  45%  74% 


38% 
9% 
16%  22%  18% 

Charrue à  Chisel  Billonnage  Semis direct 


versoirs 

www.agriculture­de­conservation.com 
Allongement, un principe de base

Stock d’adventices du colza 

Stock d’adventices du blé 
Exemple d’une rotation maïs – blé – colza en TCS 
Stock d’adventices du maïs 
Blé 
Maïs  Colza 

Année 1  Année 2  Année 3  Année 4 

En TCS, la rotation est essentielle et elle est plus efficace : 
les adventices du précédent restent inoffensives et la plupart 
des graines vont disparaître avant le retour de la culture 

www.agriculture­de­conservation.com 
Délai de retour des cultures 

Maïs  Maïs

120  Germination d’adventices sur l’année en fonction du délai 
de retour de la culture (Beck, SDRF)  TCS 
Semis direct 
100 
100 
Germination adventices (en %) 

88 

80 

Semences d’adventices en surface 
60  (semis direct ou enterrées entre 2 et 
8 cm (TCS) ; les germinations sont 
comptées chaque année pendant 
40  3 ans (4 essais, diverses espèces 
végétales) 

20 


www.agriculture­de­conservation.com 
Délai de retour des cultures

Maïs  Soja  Maïs 

120  Germination d’adventices sur l’année en fonction du délai 
de retour de la culture (Beck, SDRF)  TCS 
Semis direct 
100 
100 
Germination adventices (en %) 

88 

80 

60 
48 

40  32 

20 


1  2 

www.agriculture­de­conservation.com 
Délai de retour des cultures

Maïs  Soja  Blé d’hiver  Maïs 

120  Germination d’adventices sur l’année en fonction du délai 
de retour de la culture (Beck, SDRF)  TCS 
Semis direct 
100 
100 
Germination adventices (en %) 

88 

80 

60 
48 

40  32  33 

20 


1  2  3 

www.agriculture­de­conservation.com 
Alterner cultures d’hiver et de printemps pour 
bénéficier d’un contrôle naturel des adventices 
Problèmes d’adventices 
de printemps 
= cultures d’hiver 
= 95% de contrôle  D. Beck

Foxtail   ­­­­­­ ( E ) ­­­­­­  ** ( F ) **  Green Foxtail 


(setaria viridis) 

Maïs  semis  

Blé d’hiver  X X X 

avril  mai  juin  juil.  août  sept.  oct. 


www.agriculture­de­conservation.com 
Période de croissance des adventices 

Adapter son action à la 
biologie des adventices

Période de levée préférentielle 
Productivité  J  F  M  A  M  J  J  A  S  O  N  D 
Profondeur de germination (en cm) 
8000  7000  6000  5000  4000  3000  2000  1000  0  5  10  15  20 
vulpin des champs 
folle avoine 

brome stérile 
ray­grass 
40 000  20 000 

coquelicot 
pâturin annuel 
renouée des oiseaux 
moutarde des champs 
stellaire intermédiaire  profondeur de 
levée optimale 
gaillet gratteron  profondeur de 
Source Acta  véronique des champs  levée maximale 

www.agriculture­de­conservation.com 
Bénéficier d’un contrôle naturel des adventices
Évolution de la densité de vulpin après le semis, avant et après 
désherbage, en fonction du travail du sol (INRA, Arvalis) 
TS avec Smaragd, semis retardé de 26 jours, un seul désherbage à l’isoproturon 

Blé 
1376 
Sans labour (04/10/2000) 
706 

102  Efficacité herbicide : 49% 
Avec labour (04/10/2000) 
11 
Efficacité labour : 92% 
556 
Sans labour (30/10/2000) 
58 
Efficacité retard semis : 60% 
Avec labour (30/10/2000)  172 
10 

51 
Sans labour (26/03/2001) 

Efficacité  Avant désherbage 

Avec  labour (26/03/2001)  changement 
1  culture : 96%%  Après désherbage 
Orge de printemps  Nombre de plantes / m² 

www.agriculture­de­conservation.com 
L’arme fatale : la rotation 2/2 
Maïs / tournesol / 
pois / féverole…

Soja ­ colza ­ blé ­ maïs 
Dicotylédones  Monocotylédones 

Cultures été  Cultures hiver  Cultures été 

L’objectif peut être d’enchaîner : 
2 cultures de printemps et 2 cultures d’été 
2 monocotylédones et 2 dicotylédones 

www.agriculture­de­conservation.com 
Repenser la rotation

Pois  Blé 
Bl 
Problème de 
é  gestion des pailles, 
de limaces, de faim 
d’azote, de 
repousses et 
difficultés de semis 

Blé  Colza 

www.agriculture­de­conservation.com 
Réduction du risque de 
salissement par les 
dicotylédones 
(2 ans avant retour) 

Suppression des 
problèmes de 
paille, d’azote, 
de limaces… 

Pois  Colza 

Réduction du risque de  Réduction du risque de 
salissement hiver  salissement été 
(2 ans avant retour) (2 ans avant retour) 

Maïs  Blé 
ou 
Réduction du risque de 
Blé  salissement par les 
graminées 
(2 ans avant retour) 

www.agriculture­de­conservation.com 
L’arme fatale : la rotation 2/2 
Nbre  Concept de rotation 
d’adventices  (12 de SD avec herbicide, puis étude sans herbicide) 
/ m 2  1/1  2/2  Comp. 
TCS  225  44  / 5 
SD  94  7  / 13  Dates de semis : 
97% des adventices contrôlées  Source : Anderson 2004  Blé d’hiver : fin septembre 
par la rotation et le SD !  Blé de printemps : fin mars 
Pois : fin mars 
100  94 
Maïs : début mai 
Adventices (en pl./m²) 

80  Pois chiche : début mai 
Soja : fin mai 
60 
Tournesol : début juin 
40 
40  Millet début juin 

20  1/1 : TCS ­  blé d’hiver / millet 


7 SD ­  Blé d’hiver / pois chiche 
0  2/2 : TCS ­ Blé d’hiver / blé de pr. / maïs / 
1/1  Blé / maïs /  2/2  tournesol 
pois chiche  SD – pois / blé d’hiver / maïs / soja 

www.agriculture­de­conservation.com 
Soigner la « période de précarité » 
Il est préférable de tourner  Une fois que le problème 
avec une pression faible  de salissement est réglé, 
qu’une pression forte  encore faut­il rester à un 
d’adventices  niveau acceptable sous 
peine de se créer de 
nouveaux soucis
Risque de salissement 

Temps 
• Limiter les risque de débordement et les perte rendement/économique 
• Limiter la création de résistance 
• Limiter les coûts et les passages 
• Tranquillité d’esprit 
www.agriculture­de­conservation.com 
Développer une approche multistratégies 

Pour rester dans la « zone basse de 
salissement » il est nécessaire de 
Conception de la  combiner les stratégies : 
rotation (2 : 2)  1. Rotation 
2. Réduction du travail du sol 
3. Occupation de l’espace et de la 
période végétative 

Banque 
Variation et  de graines 
Non labour 
interruption 
des cycles  
(alterner cultures d’hiver et  ADVENTICES 
de printemps, graminées 
et dicotylédones)  Production  Germination 
de semences  et installation 

Maintien des résidus 
Biomasse aérienne des  de culture en surface 
cultures compétitive 
D’après Anderson, 2004  Fertilisation localisée, semis 
sous couvert 
Associations de cultures …
www.agriculture­de­conservation.com 
Une vision à long terme 

COURT TERME  LONG TERME 

Conventionnel  Dynamique cohérente de l’approche 
(travail intensif) 
Conservation et amélioration du rendement 
Gestion « facile » des  agronomique, économique et 
systèmes de culture  environnemental : 
réflexion et stratégie  les solutions aux problèmes rencontrés sont 
sur l’année ou sur la  avant tout liées à  l’organisation et à 
durée de  la rotation  l’optimisation du système 

Techniques simplifiées, 
Semis direct Dégradation des rendements 
agronomiques, économiques et 
Gestion « complexe »  environnementaux : 
des systèmes de culture 
les solutions aux problèmes rencontrés sont 
réflexion et stratégie sur  toujours externes, réductrices et 
la rotation au minimum  augmentent les coûts de production 

Les techniques simplifiées participent d’une 
réflexion sur le long terme : DURABILITÉ 
www.agriculture­de­conservation.com 
Les plantes et le semis direct : 
les précurseurs de la lutte intégrée

Ingénierie  Agriculture de 
écologique  Conservation 

Utilisation 
occasionnelle 
Gestion raisonnée des 
ravageurs, développement des 
couverts et du semis direct  Mécanisation, 
Main d’œuvre 
Engrais 
Produits phytosanitaires 
Agriculture traditionnelle 
intensive et exploitante  Utilisation 
massive 
Importantes attaques 
Agriculture  parasitaires 
Situation de crise 
traditionnelle et  Problèmes de fertilité 
diversifiée  Pollutions, érosion… 

www.agriculture­de­conservation.com