Vous êtes sur la page 1sur 4

INTRODUCTION

Le système éducatif au Cameroun est régi par la loi numéro 98/004 du 14


avril 1998, il comporte trois types d'enseignements : Enseignement de base,
enseignement secondaire et enseignement supérieur. Le Cameroun est un état
d'Afrique centrale et occidentale, situé au confluent du le golfe de Guinée sur la
façade occidentale de l'Afrique. Avant la période coloniale, les habitants ne
formaient pas un seul groupe homogène et présentaient plusieurs formes
d’organisation sociale allant de royaumes structurés à des ethnies nomades. Le
pays a ainsi connu plusieurs vagues de conquêtes et d’occupations portugaises,
espagnoles, allemandes ; avant de connaitre son indépendance sous la tutelle
de la France et de la Grande Bretagne en 1960. La particularité du système
éducatif au Cameroun est le bilinguisme, en effet, on peut étudier en français
et en anglais et obtenir des diplômes équivalents. L'éducation au Cameroun est
encadrée par deux principaux types d'enseignement :L'enseignement public:
qui relève du domaine de l'État ;L’enseignement privé : constitué du privé (laïc
et confessionnel).Dans le déroulement de notre exposé il sera question pour
nous de décrire les politiques éducatives, les objectifs, finalités leur mode d
organisations, leur fonctionnement, les dispositifs de certifications de chaque
de chaque système mise en place par chaque colonisation (français, allemande,
britannique) et faire la comparaison entre les trois pays.
LES POLITIQUES EDUCATIVES
L’expression politique éducative est souvent utilisée pour faire référence
à un certain nombre de choix fondamentaux qui guident l’éducation. Le cadre
d’action défini par la politique éducative peut avoir une portée très générale
lorsqu’il concerne un pays tout entier ou plus limitée lorsqu’il s’applique à une
entité locale (canton, district ou commission scolaire). Certains aspects de ce
cadre sont permanents et assurent une continuité au sein du système éducatif ;
d’autres pourront évoluer selon les conditions sociales, économiques et
politiques du moment.
La politique éducative est étroitement ancrée dans les valeurs qui
caractérisent une nation. Parmi ces valeurs, certaines ont un caractère
universel, d’autres ont une portée plus locale et reflètent les spécificités d’une
culture ou d’un mode de vie qui peuvent évoluer avec le temps. Certains choix
en matière de politique éducative seront directement liés aux valeurs qu’on
choisira de privilégier.

LES OBJECTIFS

   Le système éducatif,  pour jouer son rôle et atteindre sa mission, se fixe


des objectifs à atteindre à la fin de chaque cycle d'enseignement  ce qui permet
aux enseignants de canaliser leurs  actions  et  enseignements  en  fonction  du 
type  de citoyen  camerounais qu'on veut obtenir pour la société  de  demain.
Nous prenons l exemple du système éducatif camerounais. Au  Cameroun, le
système éducatif est régi par la loi numéro 98/004 du 14 Avril 1998 article17
d'orientation de l'éducation. Il y figure différents niveaux d'enseignement. 
L'enseignement  secondaire est précédé de l'enseignement primaire qui a une
durée de six ans et est  sanctionné par l'obtention du CEP (Certificat d'Etudes
Primaires).  Qui ouvre les portes de l'enseignement secondaire aux apprenants
méritants. Ce niveau d'étude se subdivise en deux cycles on note le premier
cycle qui a une durée de quatre ans ; la sortie est sanctionnée par le diplôme
BEPC (Brevet d'Etudes du Premier Cycle) qui  ouvre les  portes  au second cycle.
Le second cycle a une durée de trois ans d'études sanctifié par l'obtention du
Baccalauréat  qui est le passeport pour les études supérieures : l'université.
L'enseignement  se fait dans ce système en respectant les objectifs qui lui sont
attribués.
MODE D ORGANISATION

Cameroun, l'État est au cœur du système éducatif, à ce titre: il définit et


encadre la politique de l'enseignement ; il arrête les programmes et les
manuels scolaires officiels ; donne les autorisations d'ouverture de
fonctionnement des établissements et institutions privées ; le contrôle de la
conformité des établissements et instituts privés

Chaque type d'enseignement est placé sous l'autorité d'un ministère


avec des services centraux représentés dans les régions par des délégations
régionales. À ce titre 4 ministères encadrent le système éducatif au
Cameroun :

o Le Ministère de l'éducation de Base


o Le Ministère des enseignements secondaires
o Le Ministère de l'enseignement supérieur
o Le ministère de l'emploi et de la formation professionnelle

FONCTIONNEMENT
Cependant l’espoir demeure, notamment quand on constate au milieu
de tous ces dysfonctionnements, que une sous catégorie de l’éducation,
notamment l’éducation anglophone arrive à garder un taux de continuité de
l’éducation plus forte que la moyenne, et que de part ce cursus moins
généraliste donne un regain qualitatif à la formation des enfants.

FINANCENEMT

L’ouvrage
Depuis 1960, le gouvernement camerounais a donné une grande impulsion à
l’enseignement primaire public. Cette étude analyse la structure et l’évolution
globale, le financement des dépenses et la structure des coûts de
l’enseignement du premier degré au Cameroun oriental ainsi, que les
problèmes et les perspectives de la demande - sociale et du financement de cet
enseignement. Elle souligne, en outre, les raisons historiques et les conditions
dans lesquelles l’enseignement privé s’est développé, le rôle qu’il a joué et qu’il
continue de jouer.
L‘auteur
André Labrousse (France) après avoir participé en qualité d’expert
stagiaire au programme de formation de 1’IIPE (1968/1969) a servi au
Cameroun en tant qu’expert de 4 l’Unesco en planification de l’éducation de
1969 à 1973. Fonctionnaire au siège de l’Unesco à Paris de 1973 à 1974, il
exerce présentement les fonctions d’expert de l’Unesco en Tunisie.