Vous êtes sur la page 1sur 3

MINISTERE DU PLAN ET DU DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE DE CÔTE D’IVOIRE

---------------------- -----------------
Union-Discipline-Travail

-----------------------

SESSIONS MINISTERIELLES,
SECTORIELLES ET THEMATIQUES
SUR LES DIAGNOSTICS
-----------------------------
ELABORATION DU PLAN NATIONAL
DE DEVELOPPEMENT
(PND) 2021-2025

TERMES DE REFERENCE

Février 2020

1
1. Contexte et justification
Pour donner une nouvelle impulsion à son élan de développement, le Gouvernement ivoirien
a décidé, dès 2011, de renouer avec la tradition de planification de notre pays et la mettre
au cœur de l’action publique. Cette volonté s’est matérialisée par l’élaboration d’un Plan
National de Développement (PND) pour la période 2012-2015 avec l’ambition de faire de la
Côte d’Ivoire, un pays émergent à l’horizon 2020.
Avec ce Plan, la Côte d’Ivoire est parvenue à réduire significativement l’impact de plusieurs
décennies de crises. En effet, sa mise en œuvre a permis de restaurer un climat social
propice au développement et de renouer avec une croissance économique forte d’environ
9% en moyenne sur la période 2012-2015, avec un taux d’investissement qui est passé de
moins de 3% du PIB en 2011 à près de 8% en 2015.
Dans l’élan de la poursuite de ses efforts, le Gouvernement a formulé un second Plan
National de Développement pour la période 2016-2020, en vue d’accélérer la marche du
pays vers l’émergence. Ce second Plan finissant, a permis d’enregistrer d’importants
résultats aux niveaux social et économique.
Dans la perspective de poursuivre sa trajectoire de développement et consolider sa tradition
de planification, le Gouvernement entend élaborer le PND 2021-2025.
Cet exercice d’élaboration du prochain Plan intervient dans un contexte qui nécessite
d’appréhender les nouvelles évolutions, d’analyser les dynamiques survenues et en cours,
tant au niveau central, sectoriel que local. Cela permettra d’identifier les défis résiduels et de
décliner les axes prioritaires pour éclairer les orientations stratégiques.
Aussi, du 27 Juillet au 02 Août 2019, s’est tenu l’atelier de revue globale du PND 2016-2020
qui a permis d’appréhender les acquis, assortis de recommandations dans les différents
secteurs. De plus, un atelier de consolidation des diagnostics sectoriels a été organisé du 04
au 07 février 2020, à N’SA hôtel de Grand-Bassam. Cet atelier a permis d’examiner et de
renforcer les diagnostics sectoriels à travers les outils de planification stratégique.
Dans l’optique de disposer de diagnostics stratégiques sectoriels affinés, le Ministère du
Plan et du Développement, à travers la Direction Générale du Plan, organise des sessions
Ministérielles, sectorielles et thématiques sur les diagnostics.

2. Objectifs
2.1 Objectif Général
L’objectif général de ces sessions est d’affiner les travaux sur le diagnostic tout en en
assurant leur appropriation par les différentes parties prenantes.
2.2. Objectif spécifiques
De façon spécifique, il s’agira de :
(i) Renforcer les diagnostics sectoriels ;
(ii) Assurer l’appropriation desdits diagnostics par les parties prenantes ;
(iii) Lancer les réflexions sur les stratégies sectorielles découlant des problèmes et défis
identifiés ;
(iv) Présenter les outils de planification pour les prochaines étapes et ;
(v) Entreprendre les analyses structurelles au niveau du secteur.

3. Résultats attendus

(i) Les diagnostics sectoriels sont renforcés ;


(ii) Les parties prenantes s’approprient lesdits diagnostics ;
(iii) Les réflexions sur les stratégies sectorielles découlant des problèmes et défis
identifiés sont lancées et ;
(iv) Les outils de planification pour les prochaines étapes sont présentés et ;
(v) Les analyses structurelles au niveau du secteur sont entreprises.
2
4. Déroulé des travaux
Les sessions seront articulées autour des points suivants :
 Mot de bienvenue du représentant du Ministère d’accueil
 Présentation des délégations
 Mot du représentant du Ministère du Plan
 Présentation du canevas de rédaction du diagnostic par le Ministère du Plan
 Présentation (PowerPoint) du diagnostic sectoriel concerné par un représentant du
Ministère d’accueil
 Observations et Echanges sur le diagnostic
 Validation technique des points d’amélioration et de finalisation du diagnostic
 Présentation des outils pour les prochaines étapes
 Mot de fin du Ministère d’accueil

La présentation (PowerPoint) du diagnostic sectoriel par le représentant du Ministère


d’accueil devra suivre l’articulation ci-après :
I- BILAN
I-1- Généralité sur le secteur
- Vision et/ou engagements du Gouvernement
- Identification des sous-secteurs composant le secteur
I-2- Réalisations
- Résultats (qui doivent êtes sous-tendus par des évidences les plus récentes et
intégrer d’éventuelles comparaisons avec d’autres pays)
- Facteurs favorables
- Contraintes, Difficultés et Goulots
I-3- Les principales leçons apprises
II- ANALYSE SOUS-SECTORIELLE
II-1- Problème central sous-tendu par des évidences
II-2- Manifestations du problème central (Générales, genre et équité)
II-3- Causes (5 principales causes stratégiques qui pourraient servir de levier pour des
solutions durables au problème central)
II-4- Risques/Menaces
II-5- Opportunités
III- DEFIS

5. Date et lieu
Les sessions se tiendront du 25 Février au 04 Mars 2020. Les Ministères accueilleront les
sessions qui les concernent, selon l’agenda.

6. Participants
Chaque Ministère prendra en amont les dispositions idoines pour assurer la participation
effective de l’ensemble des services et structures sous tutelle, des Organisations de la
Société Civile et acteurs privés intervenant dans le secteur, à la rencontre.
Outre l’équipe technique de coordination du Ministère du Plan et du Développement, ces
sessions verront la participation des représentants des Institutions de la République, des
Partenaires Techniques et Financiers (PTF), des Structures techniques spécialisées, des
Centres de Recherche ainsi que celle des faitières du Secteur Privé, de la Société Civile et
des Collectivités.