Vous êtes sur la page 1sur 17

Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis

Compte rendu Mini-projet CAO

Joint de cardan

Réalisé par :

Hadj brahim Amir

2AGM3

Année universitaire : 2019-2020

Page 1
I. Modélisation géométrique des pièces :

1. Pour chacune des liaisons globales L25 et L14, identifier les solutions
technologiques et les liaisons élémentaires prévues.

Liaison Solutions technologiques Liaisons élémentaires


prévues
L25 Deux centrages courts de diamètre PG1 + PG2
14H7
L14 Deux centrages courts de diamètre PG3 + PG4 + AP
10g6 + arrêt axial

Avec :

PG : Pivot Glissant

AP : Appui Plan

2. Identifier pour les pièces (1), (2), (4) et (5) les surfaces fonctionnelles.

Pièce (1) :
S16
S13

S11

S12

S15

S14

Page 2
Pièce(2) :
S23
S21

S22

S24

Pièce (4) :

S42
S41
S43

Page 3
Pièce (5) :
S52
S51

3. Donner les contraintes géométriques à retenir pour ces quatre pièces en tenant
compte des éléments suivants :
- Les axes ∆1, ∆2, ∆4 et ∆5 doivent être concourants et ∆4 et ∆5 sont
orthogonaux.
- Les liaisons globales L25 et L14 sont hyperstatiques dans le cadre des
hypothèses retenues.
- Les clavetages sont soumis à des spécifications normalisées.

Pièce(1) :

∆11

∆12

Page 4
- Les deux axes ∆11 et ∆12 doit être coïncidents
- ∆1 doit être perpendiculaire à ∆11 (à ∆12 aussi donc)

Pièce(2) :

∆21
∆22

- Les deux axes ∆21 et ∆22 doit être coïncidents


- ∆2 doit être perpendiculaire à ∆21 (à ∆22 aussi donc)

Pièce(4) :

- S42 doit être perpendiculaire à l’axe ∆4


- S43 et S44 doivent être perpendiculaires à ∆4

Pièce(5) :

- L’axe ∆51 doit être perpendiculaire à ∆5 ∆51

Page 5
4. Proposer une décomposition en features des pièces (1), (2) et (4).

Pièce (1) :

Fonction Type / Commentaires Résultat


F0 (P1, P2 et P3) 3 plans de référence

F1 Ajout par extrusion


Plan de section P2
P1 et P3 sont des plans
méridiens de F1

F2 Retrait par extrusion


Plan de section P1
(section symétrique
par rapport à P3)

Page 6
F3 Retrait par extrusion
Plan de section P3
(section symétrique
par rapport à P1)

F4 Retrait par extrusion

F5 Chanfrein (1*45°) sur


deux arrêtes

Page 7
F6 Retrait par extrusion
(rainure de clavette)

F7 Trou

F8 Trou

Page 8
F9 Chanfrein (0,3*45°)
sur deux arrêtes

Pièce (2) :

Fonction Type / Commentaires Résultat


F0 (P1, P2 et P3) 3 plans de référence

F1 Ajout par extrusion


Plan de section P2
P1 et P3 sont des plans
méridiens de F1

Page 9
F2 Retrait par extrusion
Plan de section P1
(section symétrique
par rapport à P3)

F3 Retrait par extrusion


Plan de section P3
(section symétrique
par rapport à P1)

F4 Retrait par extrusion

Page 10
F5 Chanfrein (1*45°) sur
deux arrêtes

F6 Retrait par extrusion


(rainure de clavette)

F7 Retrait par extrusion

Page 11
Pièce (4) :

Fonction Type / Commentaires Résultat


F0 (P1, P2 et P3) 3 plans de référence

F1 Ajout par extrusion


Plan de section P2
P1 et P3 sont des plans
méridiens de F1

F2 Retrait par extrusion


Plan de section P2

F3 Retrait par révolution


Plan de section P3

Page 12
F4 Chanfrein (1*45°) sur
une arrête

F5 Chanfrein (0,5*45°)
sur deux arrêtes

5. Construire sur CATIA V5 les modèles géométriques de toutes les pièces du


joint de cadran.

Voir les modèles géométriques de toutes les pièces du joint de cadran dans le dossier nommé
« Hadj brahim Amir 2AGM3 Mini-projet CAO ».

Pour la pièce (1) : nommée « Fourche1 »

Pour la pièce (2) : nommée « Fourche2 »

Pour la pièce (3) : nommée « Croisillon3 »

Pour la pièce (4) : nommée « Axe4 »

Pour la pièce (5) : nommée « Axe5 »

Pour la pièce (6) : appel du catalogue du logiciel CATIA V5R21 nommée


« ANSI_B27_7M_3AM1_10_STEEL_EXTERNAL_BASIC_DUTY_RETAINING_RING »

Page 13
II. Modélisation géométrique de l’assemblage :
On rappelle qu’on suppose des modèles de solides rigides et des liaisons parfaites.

1. Identifier pour chaque couple de composants les liaisons élémentaires dont


l’association permet de réaliser la liaison globale.

L13 : Appui Plan : 2 couples de surfaces planes AP1 et AP2

L23 : Appui Plan : 2 couples de surfaces planes AP3 et AP4

L25 : Pivot Glissant : 2 couples de surfaces cylindriques de révolution (centrage court) PG1
et PG2

L35 : Pivot Glissant : 1 couple de surface cylindrique de révolution (centrage long) PG3

L14 : Pivot : 2 couples de surfaces cylindriques de révolution (centrage court) PG4 et un arrêt
axial AP5

L34 : Pivot Glissant : 1 couple de surface cylindrique de révolution (centrage long) PG5

L45 : Pivot Glissant : 1 couple de surface cylindrique de révolution (centrage court) PG6

L46 : Pivot : 1 couple de surface cylindrique de révolution (centrage court) PG7 et un arrêt
axial AP6

2. Proposer une chronologie pour l’insertion des composants dans le modèle


d’assemblage.

Fourche (2) Croisillon (3) Axe (5)

Anneau
Axe (4) Fourche (1)
élastique (6)

Page 14
3. Donner les contraintes géométriques qui traduisent les liaisons élémentaires
retenues en Ⅰ.1.

- Coïncidence entre l’axe ∆2 du Fourche (2) et l’axe ∆3 du Croisillon (3)


- Coïncidence entre S21 et S31 avec normales extérieures opposées

S31

- Coïncidence entre l’axe ∆2 du Fourche (2) et l’axe ∆5 du l’axe (5)


- Coïncidence entre l’axe ∆3 du Croisillon (3) et l’axe ∆5 du l’axe (5)
- Coïncidence entre S16 et S32 avec normales extérieures opposées

S32

- Coïncidence entre l’axe ∆1 du Fourche (1) et l’axe ∆4 du l’axe (4)

Page 15
- Coïncidence entre S15 et S42 avec normales extérieures opposées
- Coïncidence entre l’axe ∆6 de l’anneau élastique (6) et l’axe ∆4 du l’axe (4)
- Coïncidence entre S61 et S43 avec normales extérieures opposées

S61

4. Construire sur CATIA V5 le modèle géométrique de l’ensemble joint de


cadran.

Voir le modèle géométrique de l’ensemble joint de cadran nommé « Assemblage Joint de


cadran » dans le dossier « Hadj brahim Amir 2AGM3 Mini-projet CAO ».

Page 16
III. Simulation du comportement cinématique :

1. Créer des pièces représentant deux arbres et un bâti simplifiés en prévoyant un


angle de 20° entre les axes ∆1 et ∆2. Compléter l’assemblage en prévoyant une
liaison pivot arbre1-bâti et une liaison pivot glissant arbre2-bâti.
2. Dans l’atelier DMU Kinematics, créer un modèle mécanisme et commander
l’arbre 1 en rotation à vitesse constante.
3. Simuler le mécanisme et tracer l’évolution de la vitesse de rotation de l’arbre 2
en fonction de la position angulaire de l’arbre 1.

Voir l’essai de la simulation du comportement cinématique nommé « Simulation Joint de


cardan » dans le dossier « Hadj brahim Amir 2AGM3 Mini-projet CAO ».

Page 17