Vous êtes sur la page 1sur 25

PLAN HSE

pour l’Unité de Méthanol » .

1 INTRODUCTION ......................................................................................................................... 4
1.1 GENERALITES................................................................................................................................ 4
1.1.1 Description des activités ................................................................................................... 4
1.1.2 Site de construction .......................................................................................................... 5
1.1.3 Client: ................................................................................................................................ 6
1.1.4 Sous-traitant principal: ..................................................................................................... 6
1.1.5 Autres sous-traitants: ....................................................................................................... 6
1.2 STRUCTURE ET RESPONSABILITES...................................................................................................... 6
1.2.1 Organigramme: ................................................................................................................ 6
1.2.2 Rôles et responsabilités :................................................................................................... 6
1.2.3 Politique et objectifs : ....................................................................................................... 6
2 DOCUMENTS DE REFERENCE…………………………………………………………………………………………………..7
2.1 GENERALITES................................................................................................................................ 7
2.2 DOCUMENTS APPLICABLES EN HYGIENE, SECURITE ET ENVIRONNEMENT ...................................................... 7
2.3 EXIGENCES LEGALES ET AUTRES............................................................................................................. 7
3 ABREVIATIONS ET DEFINITIONS………………………………………………………………………………………………7
3.1 ABREVIATIONS .............................................................................................................................. 7
3.2 DEFINITIONS ................................................................................................................................ 7
4 REALISATION…………………………………………………………………………………………………………………………..8
4.1 GENERALITES................................................................................................................................ 8
4.2 PROCEDURE D’URGENCE ................................................................................................................ 8
4.2.1 Conduite à tenir en cas d’accident : .................................................................................. 8
4.2.2 PROCEDURE « EN CAS D’URGENCE» : ............................................................................... 9
4.2.3 Organisation des premiers secours ................................................................................... 9
4.2.4 Suivi médical ................................................................................................................... 10
4.2.5 Lutte contre l’incendie .................................................................................................... 10
4.2.6 Evacuation sanitaire ....................................................................................................... 12
4.3 SANTE, SECURITE AU TRAVAIL ET ENVIRONNEMENT ........................................................................... 12
4.3.1 Système sanitaire ............................................................................................................ 12
4.3.2 Restauration ................................................................................................................... 12
4.3.3 Rangement...................................................................................................................... 12
4.3.4 Equipement de sécurité .................................................................................................. 12
4.3.5 Sécurité routière.............................................................................................................. 13
4.3.6 Environnement ................................................................................................................ 13
4.4 FORMATION, SENSIBILISATION ET COMPETENCE……………………………………………………………………………
4.4.1 Introduction .................................................................................................................... 13
4.4.2 Accueil sécurité ............................................................................................................... 13
4.4.3 Briefings sécurité............................................................................................................. 13
4.4.4 Réunions sécurité sur le site ............................................................................................ 13
4.5 CONSULTATION ET COMMUNICATION ............................................................................................. 14
4.5.1 Consultation .................................................................................................................... 14
4.5.2 Communication ............................................................................................................... 14
4.6 ENREGISTREMENTS...................................................................................................................... 14
4.6.1 Contrôle des operations .................................................................................................. 15
4.6.2 Comptage des effectifs ................................................................................................... 15
4.6.3 Permis de travail ............................................................................................................. 15

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 2 / 25


PLAN HSE EI
Plan HSE EI

4.7 SURETE ..................................................................................................................................... 15


4.7.1 Laissez-passer ................................................................................................................. 15
4.7.2 Zones reserves................................................................................................................. 16
4.7.3 Restrictions sur les objets et les personnes ..................................................................... 16
4.8 MAITRISE DES DOCUMENTS ET DES DONNEES ................................................................................... 16
5 VERIFICATION ET ACTION CORRECTIVE………………………………………………………………………………….17
5.1 MESURE DU RESULTAT ET SURVEILLANCE ......................................................................................... 17
5.2 ACCIDENTS, INCIDENTS, NON-CONFORMITES, ACTIONS CORRECTIVES ET PREVENTIVES ................................. 17
5.3 ENREGISTREMENTS ET GESTION DES ENREGISTREMENTS ..................................................................... 17
5.4 AUDITS...................................................................................................................................... 17
6. ÉVALUATION ET MANAGEMENT DES RISQUES………………………………………………………………………..18
7. DISTRIBUTION……………………………………………………………………………………………………………………….….21

Annexe 1 : Rôles et responsabilités

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 3 / 25


PLAN HSE EI
Plan HSE EI

1 INTRODUCTION
Ce plan Hygiène, Sécurité et Environnement décrit les activités et procédures qui doivent être suivies
durant la réalisation du PLAN HSE EI Projet : « Etude, Fourniture, Installation & Mise en service d’un
Système de Contrôle Distribué (DCS) pour l’Unité de Méthanol » de façon à éviter des accidents qui
pourraient occasionner des blessures au personnel ou des dommages aux équipements ou des dommages
aux installations.
Ce document est commun à Evolutec International et à ses sous-traitants.

1.1 GENERALITES
1.1.1 Description des activité

Engineering de base et de détail (architecture, amélioration contrôle…). Remplacement d’instruments


pneumatiques existants par des instruments « smart ». Ajout de nouveaux instruments et nouvelles
boucles. Fourniture instrumentation du site (transmetteurs, positionneurs…) Fourniture analyseurs de gaz
on line. Démontage et montage instrumentation du site. Fourniture Système numérique de contrôle-
commande. Simulation des boucles de régulation. Formation. Assistance à l’exploitation

A. Etendue et Consistance
L’étendue de la fourniture objet du présent marché, consiste en l’acquisition de :
1) - Instrumentation du site adaptée au contrôle avancé (transmetteurs de débit, pression, et niveau ;
positionneurs & vannes, analyseurs on line…).
2) - Système numérique de contrôle – DCS - pour l’unité de production de Méthanol.
B. Instrumentation du site
Tous les instruments du site (transmetteurs, vannes, positionneurs, tubes d’impulsion, orifices calibrés,
analyseurs) doivent être remplacés :
Instruments de pression
Transmetteurs de pression. Tubes d’impulsion.
Instruments de niveau
Transmetteurs de pression différentielle. Transmetteurs à déplacement externe (niveau à plongeur). Tubes
d’impulsion.
Instruments de débit
Transmetteurs à pression différentielle. Organes déprimogènes (diaphragme). Tubes d’impulsion.
Instruments de température Thermocouples type « K » de classe 1 pour tubes du four de reforming.
Mesures de température (bulbes/capillaire) des boucles de régulations locales (TC).
Vannes de contrôle et accessoires
Vannes & Positionneurs I/P pour les différents modèles selon spécifications et données annexées. NB : «
Lors de la confirmation de dimensionnement des vannes, si la caractéristique (type, classe…) des brides est
modifiée par rapport à l’existant, le soumissionnaire devra inclure les nouvelles brides (de tuyauterie) dans
son offre, après en avoir avisé le M.O ».
Analyseurs de gaz on line (packages)

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 4 / 25


PLAN HSE EI
Plan HSE EI

Gaz de synthèse (K-401, K-402) : CO, CO2, CH4 et H2. Gaz de fumées (S-201) : O2, CO et CO2. Réduction
catalyseur de synthèse (V-501) : H2
C. Instrumentation pour station de compression
La section 400 est une unité en package composée de : - Un compresseur de gaz de synthèse K-401
entrainé par la turbine à vapeur HP Q-401. - Un compresseur de recirculation de gaz de synthèse K-402
entrainé par la turbine à vapeur MP Q-402. - Equipements et installations pour circuits d’huile d’étanchéité
et d’huile de lubrification pour chaque turbomachine. Un panneau de commande des compresseurs est
installé localement. En plus des différents indicateurs de pression, il comporte les boucles suivantes :
Q/K-401
a) signaux électriques (4 – 20 mA) - Mesure, indication et régulation de vitesse (Foxboro modèle 761). -
Contrôle anti pompage (Foxboro modèle 743). - Mesure, indication et alarmes/déclenchements du
déplacement axial (Bently modèle 3500). b) signaux pneumatiques (3-15 psi) - PIC 402 - dPIC 401 - LIC 401 -
LIC 402
Q/K-402
a) signaux électriques (4 – 20 mA) - Mesure, indication et régulation de vitesse. - Mesure, indication et
alarmes/déclenchements du déplacement axial (Bently modèle 3500).
b) signaux pneumatiques (3-15 psi) - PIC 401 - dPIC 402 - LIC 403 - LIC 404
NB : - Les boucles de régulation de vitesse, de contrôle anti pompage et de mesure de déplacement axial
resteront gérées à part (le contrôle ne se fera pas par DCS), néanmoins les signaux des indications de débit,
de pression, d’ouverture de la vanne…. Devront être dupliqués en salle de contrôle. - Un système de
mesure de vibration relative, avec indication et alarmes en salle de contrôle, est installé sur les deux
turbocompresseurs. - Les alarmes et déclenchements des deux machines sont gérés par l’automate
PROSAFE-RS de YOKOGAWA. - Les boucles de régulation des circuits d’huiles (lubrification & étanchéité)
sont des boucles de régulation locales, et font par conséquent partie du scope du présent cahier des
charges. Néanmoins, vu la criticité de ces machines, toutes les indications devront être dupliquées et
transmises vers un tableau local (à fournir) de manière à ce que l’opérateur puisse suivre « de visu » les
différents paramètres sans qu’il n’ait besoin de contacter la salle de contrôle.
Régulation du four de reforming F-201.
- Température de reforming - Pression de la boite du four - Rapport vapeur / carbone
C. Redondance des boucles critiques (critère de défaillance unique) Une redondance de certaines
boucles de régulation, dont le maintien du paramètre réglé dans des limites tolérables est primordial pour
la sécurité des personnes et des installations sera implémentée. Cette redondance se matérialisera par une
duplication des : - Transmetteurs. - Cartes I/O. - Signaux de sortie. - Alimentations. - Adressages Ci-dessous
le listing des équipements ainsi que les repères des boucles dont la redondance est envisagée : - Four de
reforming F-201 : Régulation du rapport V/C (FRC 101, FRC 102). - Ballon de vapeur F-208 : Régulation du
niveau à 3 éléments (LRC 201, FRC 701A, FRC 701B). - Séparateur V-302 : Niveau condensats (LC 301). -
Séparateur V-502 : Niveau méthanol (LIC 501).
Système de contrôle distribué (DCS)
Le soumissionnaire est totalement responsable pour la fourniture adéquate de l’instrumentation pour un
fonctionnement efficient du système DCS tels que : CPU, carte mémoire, alimentation électrique, mises à la
terre, interface avec les autres sous-systèmes et cartes I/O.
E.Câbles
Câbles de signaux Câbles de contrôle multi paires (site/boite de jonction/salle de contrôle) Câbles
d’alimentation électrique Presse-étoupes pour câbles
1.1.2 Site de construction

Adresse SONATRACH – DCG PEC, Division Exploitation Pétrochimie, COMPLEXE CP1Z, BP 33– Z.I ARZEW
31200 – ALGERIE

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 5 / 25


PLAN HSE EI
Plan HSE EI

Téléphone : (213) 041 68 01 33 – 041 68 01 37 – 041 68 01 39 poste 5010 Télécopieur : (213) 041 68 01 31
– 041 68 01 32
Email : Asekkal@avl.sonatrach.dz; abdelouahab.sekkal@sonatrach.dz
1.1.3 Client:

Nom : SONATRACH – DCG PEC, Division Exploitation Pétrochimie

Langue du contrat : Français

1.1.4 Sous-traitant principal:


Nom : Néant

1.1.5 Autres sous-traitants:


Nom : Néant

Planning

o Attribution du contrat dès la signature de contrat


o Date prévisionnelle de fin de travaux 36 MOIS

Prévisions des besoins en personnel (seulement le personnel correspondant au cahier des charges de EI :

Nombre minimum des personnes

Horaire de travail

Les horaires de travail pour ce projet sont


- 10 heures par jour
- 7 jours/7

1.2 STRUCTURE ET RESPONSABILITES

1.2.1 Organigramme:
Voir document organigramme dans l’offre technique

1.2.2 Rôles et responsabilités :

Voir annexe 1

1.2.3 Politique et objectifs :


La politique et les objectifs sont affichés sur le panneau d’information de la base chantier.

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 6 / 25


PLAN HSE EI
Plan HSE EI

2 DOCUMENTS DE REFERENCE

2.1 GENERALITES
Chaque sous-traitant émettra un plan HSE pour les activités sous-traitées. Ces plans HSE respecteront les
règles mentionnées ci-dessus.

Tous les sous-traitants devront respecter les règles et procédures applicables au projet.

2.2 DOCUMENTS APPLICABLES EN HYGIENE, SECURITE ET ENVIRONNEMENT

o Le Manuel Hygiène, Sécurité et Environnement : HSE-PM-104


o Les procédures applicables d’Hygiène, Sécurité et Environnement.

2.3 EXIGENCES LEGALES ET AUTRES


Réglementation interne du client (visites médical, circulation des véhicules, HSE……)

3 ABREVIATIONS ET DEFINITIONS

3.1 ABREVIATIONS

HSE Hygiène, Sécurité et Environnement


EPI Equipment de Protection Individuelle
PTW Permis de travail
QHSE Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement
TQC Tel Que Construit

3.2 DEFINITIONS

Accident
Evénement imprévu entraînant la mort, une détérioration de la santé, des lésions, des dommages ou autre
perte. (OHSAS 18001).

Drill
Mise en pratique de procédures de routine comme l’utilisation des tuyaux, la création d’un mur d’eau,
l’évacuation d’un bâtiment.

Exercice
Mise en pratique de procédures de routine en simulation de conditions d’urgence avec l’introduction de
paramètres destinés à tester et améliorer la réaction des intéressés.

Danger
Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 7 / 25
PLAN HSE EI
Plan HSE EI

Source ou situation pouvant nuire par blessure ou atteinte de la santé, dommage à la propriété, à
l’environnement du lieu de travail ou une combinaison de ces éléments. (OHSAS 18001).
Incident
Evénement ayant entraîné un accident ou qui aurait pu entraîner un accident.
NOTE : Un incident n’entraînant pas une détérioration de la santé, des lésions, des dommages ou autre
perte est également appelé « presque-accident ». Le terme « incident » couvre la notion de « presque-
accident ». (OHSAS 18001).

Santé et sécurité au travail


Conditions et facteurs ayant une influence sur le bien être des employés, des travailleurs temporaires, du
personnel détaché par un fournisseur, des visiteurs et de toute autre personne présente sur le lieu de
travail. (OHSAS 18001).

Risque
Combinaison de la probabilité et de la (des) conséquence(s) de la survenue d’un événement dangereux
spécifié. (OHSAS 18001).

Risque acceptable
Risque qui a été réduit à un niveau tolérable pour un organisme en regard de ses obligations légales et de
sa propre politique de santé et de sécurité au travail. (OHSAS 18001).

4 REALISATION

4.1 GENERALITES
Ce paragraphe donne les mesures à prendre en matière d’Hygiène, de Sécurité et d’Environnement pour
éviter les accidents.

4.2 PROCEDURE D’URGENCE ET PLAN DE SECURITE

En cas d’urgence à l’intérieur de l’usine, le personnel doit agir promptement et appliquer la méthode
d’évacuation définie par la procédure du client.

4.2.1 Conduite à tenir en cas d’accident :


Ne jamais aggraver une situation dangereuse pour la victime mais se mettre soi-même et les autres
personnes en position de sécurité.
Il est essentiel de:
• Signaler immédiatement la présence de la personne blessée au personnel le plus proche. Délimiter
la zone dangereuse et si possible, en interdire l’accès par une protection (en cas de chute) ou en
coupant le courant (accident électrique). Ne vous mettez pas vous-même en danger ; pensez
toujours à votre propre sécurité et santé (par exemple en cas de fuite de gaz)
• En cas de fuite de gaz, évacuer immédiatement la zone,
• Avertissez les services de premier secours ou demandez à quelqu’un de le faire. Avertissez le
Responsable du site et l’Ingénieur sécurité,

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 8 / 25


PLAN HSE EI
Plan HSE EI

• Pendant l’attente de l’assistance, assurez-vous que la victime est sous surveillance constante et
procurez-lui tout le confort nécessaire,
• Ne laissez jamais une victime boire quelque liquide que ce soit et ne la déplacez pas sauf nécessité
absolue.
4.2.2 PROCEDURE « EN CAS D’URGENCE» :
• Les numéros de téléphone à utiliser en cas d’urgence sont affichés sur le panneau d’affichage,
• Faites le numéro et précisez votre identité, votre emplacement exact, le nombre de blessés, leur
état et un numéro de téléphone ou vous pouvez être joint.
• Préparez l’arrivée des services d’urgence.

IMPORTANT

NE RACCROCHEZ JAMAIS LE PREMIER

TOUJOURS ATTENDRE QUE LE SERVICE D’URGENCE RACCROCHE LE PREMIER

Tout le personnel sera familiarisé sur sa zone de travail avec :


• L’emplacement des téléphones,
• Les numéros d’appel d’urgence,
• L’utilisation des masques,
• Les issues de secours
• Les points de rassemblement,
• Les différentes sirènes et signaux lumineux utilisés.
L’ingénieur sécurité, à l’aide de présentations d’accueil et de discussions sur le site, fournira une formation
pour réagir à n’importe quelle situation d’urgence.

Un véhicule sera toujours disponible pour transporter un blessé à l’hôpital le plus proche.

NUMEROS D’URGENCE

NUMEROS D’URGENCE ET PERSONNEL A CONTACTER

En cas d’accident ou d’incident, les numéros suivants doivent être utilisés:


Chef de projet du client Mr.
Chef de projet EI Mr
Ingénieur sécurité Mr. Heurmi charef eddine + 213 7 80 34 82 39

4.2.3 Organisation des premiers secours

Le management du site organisera les équipes de telle façon qu’il y ait au moins un assistant premier
secours par groupe de 20 personnes.

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 9 / 25


PLAN HSE EI
Plan HSE EI

Ces assistants premiers secours devront avoir le diplôme premier secours. Un kit premier secours devra
être disponible.
La liste du personnel disposant de la qualification premier secours sera affichée sur les panneaux
d’information. Tous les assistants premiers secours seront reconnaissables par une bande verticale (rouge
ou verte) sur l’arrière de leur casque de sécurité.
Tous les sous-traitants travaillant sur le projet doivent respecter cette règle.

4.2.4 Suivi médical

Tous les employés doivent subir un examen médical avant leur affectation sur le site. Cet examen est
obligatoire et aucune exception ne pourra être tolérée.

4.2.4.1 Trousse de premier secours


Pour les accidents mineurs, une trousse de premier secours sera disponible pour le personnel dans le
bureau du Responsable du site ou dans celui de son assistant responsable de la sécurité.
La trousse de premier secours sera vérifiée et complétée à intervalles réguliers par l’Ingénieur sécurité. Un
tableau récapitulatif de son utilisation sera tenu à jour.
Le contenu minimum d’une trousse de premier secours doit être suffisant pour tout le personnel du site
jusqu’à un maximum de 50 personnes. Son contenu est le suivant :
• Gants en vinyle,
• Dose individuelle de solution physiologique,
• Compresses bactériennes,
• Compresses stériles,
• Rouleau de bande adhésive,
• Bandage,
• Bandage adhésif,
• Echarpe triangulaire,
• Lotion oculaire,
• Médicament analgésique,
• Emulsion calmante,
• Tablettes de sel.
Le nombre d’articles sera spécifié à l’intérieur de la trousse et un tableau récapitulatif tenu à jour à chaque
endroit où une trousse est placée. La liste ci-dessus est un minimum.

4.2.4.2 Compte rendu et enregistrement des cas de premier secours


Les utilisations des trousses de premier secours sont répertoriées dans un tableau récapitulatif, signalées à
la Direction et analysées. Elles figurent dans les statistiques hebdomadaires et mensuelles fournies au
CLIENT SONATRACH.

4.2.5 Lutte contre l’incendie

Pour être prêt à combattre un incendie, les règles suivantes doivent être respectées :
• Les règles en cas d’incendie doivent être affichées de façon claire et concise,

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 10 / 25


PLAN HSE EI
Plan HSE EI

• L’équipement incendie et les issues de secours doivent être affichées en indiquant les détails et la
disponibilité de l’équipement,
• Tout le personnel doit être familiarisé avec le maniement des extincteurs et de ne pas utiliser les
moyen du client SONATRACH sauf si nécessaire.

4.2.5.1 Prévention incendie


Le risque d’incendie est présent partout et la prévention est préférable à la réparation. La plupart des
incendies peuvent être évités par l’application des règles simples suivantes :
• Le respect strict de la procédure de « permis de feu » et des recommandations écrites sur le permis,
• Le respect des zones « non fumeur »,
• L’utilisation des téléphones portables et des récepteurs d’appels est strictement interdite,
• Le stockage correct des produits inflammables,
• Une zone spécifique doit être réservée pour les produits inflammables tels que les solvants, les
peintures, le gazole et équipée d’un extincteur approprié,
• Les cylindres de gaz doivent être stockés debout et retenus par une chaîne dans une zone couverte
et séparée où les différents gaz seront séparés et clairement identifiés. Les cylindres pleins et vides
seront aussi séparés et le stockage sera équipé d’un extincteur approprié
• Chaque cylindre de gaz ne sera utilisé qu’avec un détendeur approprié,
• Les ballons et les réservoirs contenant des hydrocarbures inflammables seront mis à la terre,
• Tous les outils électriques seront antidéflagrants et mis à la terre. Ils seront vérifiés régulièrement
par une personne compétente. Seuls les équipements parfaitement sûrs seront utilisés,
• Le lieu de travail sera maintenu rangé et propre ; l’évacuation adéquate des bidons d’hydrocarbures
vides, des vêtements et objets contaminés par les hydrocarbures et obligatoire.

4.2.5.2 Causes d’incendie


Les sources suivantes peuvent enflammer les produits inflammables :
• Une flamme nue : cigarettes, allumettes, briquets, équipement de chauffage à combustion,
• Des étincelles d’outils mécaniques et manuels (par exemple : meules),
• Le soudage,
• Les équipements électriques,
• Une combustion spontanée : un tissu imprégné d’hydrocarbure peut s’enflammer spontanément. En
conséquence, les bonnes pratiques de rangement et de nettoyage doivent être respectées.

AUCUNE SOURCE D’INFLAMMATION NE DOIT ETRE INTRODUITE DANS LES ZONES


CONTROLEES SANS LE PERMIS DE TRAVAIL A CHAUD
CORRESPONDANT

4.2.5.3 Moyens de lutte contre l’incendie


Pour être prêt à combattre un incendie, les règles suivantes doivent être respectées :
• Les règles en cas d’incendie doivent être affichées de façon claire et concise,
• L’équipement incendie et les issues de secours doivent être affichées en indiquant les détails et la
disponibilité de l’équipement,
• Tout le personnel doit être familiarisé avec le maniement des extincteurs.
Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 11 / 25
PLAN HSE EI
Plan HSE EI

4.2.6 Evacuation sanitaire


Le Responsable du site établit un plan d’évacuation sanitaire avant le début des travaux.

4.3 SANTE, SECURITE AU TRAVAIL ET ENVIRONNEMENT

4.3.1 Système sanitaire


SONATRACH engagera de mètre dans le cadre du projet à la disposition de nos équipes des WC conforme
qui répondant aux exigences applicables (hygiène, disponibilité d’eau….etc)
Les WC doivent êtres disponibles dans toute la durée de la réalisation du projet.
Les équipements d’hygiène et les sanitaires doivent être gardés propres.
De l’eau potable sera fournie dans les zones de travail.

4.3.2 Restauration

Notre personnel sera pris en charge par SONATRACH le client.

4.3.3 Rangement

Le bon rangement et un accès sûr pour les hommes et les véhicules sont des pré requis dans les zones de
travail.
Les standards de rangement doivent être établis sur le site et tout le personnel doit en être informé.
4.3.4 Equipement de sécurité
Le personnel du site recevra un équipement incluant :
• Des lunettes de sécurité à porter en permanence sur le site,
• Un casque de sécurité avec sangle,
• Des chaussures et/ou des bottines de sécurité.

4.3.4.1 Equipement de protection individuelle

En fonction du type de travail, l’équipement suivant sera fourni :


• Protège tympan,
• Gants de travail,
• Masque de meulage ou de sciage.

4.3.4.2 Equipements spéciaux

Des équipements spéciaux seront fournis au personnel chargé de travaux particuliers comme :
• Harnais ou ceinture de sécurité pour le travail à des hauteurs de plus de 2m,
• Respirateurs et ligne de vie pour la pénétration dans des espaces confinés,
• Détecteurs individuels de radiation pour le travail avec des sources radioactives (pendant les essais)

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 12 / 25


PLAN HSE EI
Plan HSE EI

4.3.4.3 Equipements de sécurité collectifs


• Extincteurs classe A, B ou C,
• Equipement de sécurité électrique différentielle,
• Ecran de protection de soudage.

4.3.5 Sécurité routière

Tout le personnel et les sous-traitants respecteront la procédure du SONATRACH

4.3.6 Environnement

Tout le personnel et les sous-traitants respecteront la procédure du SONATRACH

4.3.7 Induction sensibilistation

Voir la procédure HSE-PF-202 Formation sécurité


Avant le début des travaux ou de visites sur le site, une formation est dispensée pour informer et
sensibiliser le personnel.
Les réunions sécurité sont un moyen efficace de réduire les dangers en développant la réflexe sécurité à
tous les niveaux du personnel, par la discussion.

4.3.8 Accueil sécurité

Une induction ou sensibilisation à la sécurité est obligatoire avant d’aller sur le site.
Chaque personne participe à une sensibilisation à la sécurité et reçoit une plaquette sécurité.
Les visiteurs reçoivent une sensibilisation plus limitée car ils ne sont pas autorisés à se rendre seuls sur le
site. Ils doivent être accompagnés en permanence.

4.3.9 Briefings sécurité

Les briefings sécurité, doivent être tenus journellement par les Superviseurs en présence du représentant
de la sécurité. Ils sont tenus de mettre au courant le personnel de n'importe quel risque concernant le
travail à exécuter pendant la journée. Ces réunions doivent être tenues avant le démarrage des travaux.

4.3.10 Réunions sécurité sur le site

Des réunions sécurité doivent être tenues hebdomadairement et exceptionnellement en cas d’accident
grave ou quand un incident qui aurait pu occasionner un accident, s’est produit.
Cette réunion est animée par le Responsable du site, avec la participation de l’Ingénieur sécurité, des
Responsables techniques et des superviseurs. D’autres personnes peuvent être convoquées
individuellement si leur présence est jugée bénéfique pour la réunion.
L’ordre du jour doit comprendre :
• Statistiques sécurité actuelles,
• Actions en suspens des réunions précédentes,
• Accidents et incidents concernés et retour d’expérience,
• Propositions, nouvelles règles qui peuvent améliorer la sécurité,
• Conditions de travail dangereuses,
Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 13 / 25
PLAN HSE EI
Plan HSE EI

Un compte rendu de réunion doit être établi et porté à la connaissance de tout le personnel par affichage
sur le tableau d’affichage.

4.4 CONSULTATION ET COMMUNICATION

4.4.1 Consultation

Le Responsable du Département Hygiène, Sécurité et Environnement organise régulièrement des réunions


pour dialoguer avec le personnel et améliorer le système.

4.4.2 Communication

Une communication régulière est maintenue à tous les niveaux de l’organisation du projet.
Les éléments clés de la communication et de la motivation est l’introduction de la Politique Sécurité de la
Direction au niveau des opérationnels, par la sensibilisation et la formation, les réunions, les discussions sur
le site, les analyses des incidents et des accidents, le tableau des indicateurs, etc.
Toute l’information sécurité est affichée sur les panneaux d’information :
• Les politiques Qualité, et Hygiène, Sécurité et Environnement,
• La politique en cas de consommation de stupéfiants,
• Les règles internes Evolutec international,
• En cas d’urgence
• Autre…

4.5 ENREGISTREMENTS

Le Responsable du site tient à jour plusieurs tableaux :

A. tableau du personnel :
Ce tableau donne des informations sur le personnel présent sur site et qui a été présent sur le site. Il
indique aussi:
❑ Les autorisations,

❑ Le personnel premier secours,

❑ Le contrôle médical,

❑ Etc.

B. tableau sécurité
Ce tableau donne des informations sur les équipements relatifs à l’Hygiène, la Sécurité et l’Environnement
et leur suivi.

C. tableau premier secours


Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 14 / 25
PLAN HSE EI
Plan HSE EI

Le tableau d’utilisation des équipements premiers secours doit être tenu à jour,

Le tableau d’utilisation des trousses premières secours doit être tenu à jour

D. A enregistrer dans un tableau récapitulatif :


❑ Les anomalies,
❑ Les presque accidents.
4.5.1 Contrôle des operations

En fonction de la nature des travaux, les procédures suivantes seront respectées (voir la liste des
procédures sécurité)

4.5.2 Comptage des effectifs

Il est essentiel que le nombre total et l’identité des personnes présentes sur le site soit connu à tout
moment. Cette information est vitale en cas de situation d’urgence.

4.5.3 Permis de travail

Les procédures de permis de travail sont une exigence du Maître d’ouvrage et la mise en place d’un
système de permis de travail est donc une obligation sur les zones de travail du Maître d’ouvrage.
La responsabilité globale de mise en application et de surveillance du système de permis de travail
appartient au donneur d’ordre.
Avant de demander un permis de travail, une évaluation des risques de chaque tâche à accomplir doit être
réalisée.
La base du système de permis de travail est qu’une autorisation écrite soit demandée avant le début de
tout travail. L’autorisation écrite est donnée sous forme d’un permis de travail.

4.6 SURETE

4.6.1 Laissez-passer

4.6.1.1 Personnel

Toute personne doit être en possession d’un laissez-passer en cours de validité et d’un badge
d’identification, qui doit être présenté au contrôle d’entrée sur le site et qui doit être montré ou présenté à
la demande, tout au long de la visite sur le site. Les personnes démunies d’un laissez-passer en cours de
validité ou d’un badge d’identification se verront refuser l’entrée sur le site.

4.6.1.2 Sous-traitants ET consultants

Les sous-traitants et les consultants obtiendront leurs laissez-passer pour leur personnel, leurs véhicules à
moteur et leurs équipements, en accord avec les règles et lois du pays. Ceci leur sera précisé au moment de
l’attribution du contrat. Aucun sous-traitant ou consultant ni leurs employés n’obtiendra l’accès au site
sans être en possession d’un laissez-passer en cours de validité.

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 15 / 25


PLAN HSE EI
Plan HSE EI

4.6.1.3 Personnel et Véhicules

Tous les employés doivent posséder à tout moment un laissez-passer valide, dès qu’ils se trouvent sur les
installations du SONATRACH. Les employés n’ont accès qu’aux zones de travail propres au projet.
Seuls les véhicules possédant un laissez-passer valide seront autorisés à entrer et à transporter des
employés aux installations du SONATRACH.
Tous les employés et ceux des sous-traitants devront se comporter à tout moment de manière courtoise
relativement aux agents de sécurité du site et devront coopérer pleinement avec les instructions qui leur
seront données.

4.6.2 Zones réserves

Lorsqu’il a reçu l’autorisation d’entrer, l’employé, le sous-traitant, le consultant ou le visiteur est libre de se
déplacer sur l’ensemble du site. L’accès aux zones réservées (classées réservées ou dangereuses) est
soumis à des règles complémentaires :
• Les personnes entrant dans une zone réservée pour la première fois doivent recevoir des
instructions de la part du Département sécurité, environnement et incendie sur les dangers
potentiels et les précautions de sécurité relatives à cette zone,
• Aucune source d’inflammation ne doit pas être introduite de quelque façon que ce soit dans une
zone réservée, à moins qu’un permis de travail approprié ait été délivré,
• Les véhicules ne sont pas autorisés à entrer dans une zone réservée à moins qu’une autorisation
d’entrée ait été donnée ou que le véhicule soit approuvé par le Département sécurité,
environnement et incendie pour utilisation dans les zones réservées.

4.6.3 Restrictions sur les objets et les personnes

Les objets et personnes suivantes ne sont généralement pas admis sur le site :
• Appareils photos ; ils ne peuvent être amenés qu’avec l’autorisation de la Direction et du
Département sécurité, environnement et incendie,
• Stupéfiants et alcools ; ils sont interdit être amenés au chantier. L’entrée sera refusée aux
personnes intoxiquées,
• Les enfants et les mineurs ne sont pas autorisés sur le site.

4.7 MAITRISE DES DOCUMENTS ET DES DONNEES

Tous les documents contenant des informations relatives à l’organisation, aux instructions de travail ou aux
données techniques, qu’ils soient d’origine interne ou externe, sont sujets à des vérifications garantissant la
validité de leur contenu, quelles ont été diffusées et que seules les éditions pertinentes sont utilisées.
Les procédures générales d’organisation spécifient les précautions générales pour :
• Identifier, numéroter,
• Présenter,
• Editer,
• Vérifier,
• Approuver,
• Diffuser,

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 16 / 25


PLAN HSE EI
Plan HSE EI

• Modifier,
• Et classer les documents.
Un titre, un numéro, une référence et date identifient tous les documents révisables utilisés dans un projet.
Les références des données d’entrée utilisées pour cette création sont conservées. Une liste des documents
applicables au projet est tenue à jour et diffusée à chaque intervenant.

5 VERIFICATION ET ACTION CORRECTIVE

5.1 MESURE DU RESULTAT ET SURVEILLANCE

Tous les équipements électriques, les outils isolés, gants en caoutchouc, tapis et écrans doivent être
inspectés et testés à intervalles réguliers et remplacés s’ils sont endommagés ou défectueux.
Un tableau récapitulatif des équipements provisoires, outils, rallonges électriques, etc. doit être tenu à
jour. Tous les équipements doivent être certifiés et étiquetés avec la date de la dernière inspection avant
son introduction sur le site.
Les extincteurs seront inspectés visuellement chaque semaine et complètement chaque mois.
Une copie de ces comptes rendus sera conservée sur le site.

5.2 ACCIDENTS, INCIDENTS, NON-CONFORMITES, ACTIONS CORRECTIVES ET PREVENTIVES

Enquête d’accident et compte rendu

Tous les accidents et « presque accidents » doivent être rapportés à l’Ingénieur sécurité immédiatement.
Celui-ci préparera un compte rendu donnant les détails de l’accident et le soumettra au Responsable de
site et au Chef de projet dans les 24 heures. Ce compte rendu sera aussi détaillé que possible.
Toutes les formalités obligatoires seront accomplies et l’accident sera enregistré dans le Tableau
récapitulatif des accidents du site.
L’accident sera analysé pour en identifier les causes (action dangereuse, conditions dangereuses,
événement naturel, …) et corriger les déficiences (formation, motivation, remplacement d’équipement
défectueux, …) pour en minimiser les conséquences sur les délais et les coûts et pour en éviter la
récurrence.
En cas d’accident fatal, celui-ci doit être immédiatement rapporté aux autorités locales (la Police), la
victime ne devant pas être bougée et aucun élément de preuve ne devant être retiré de la scène de
l’accident.

5.3 ENREGISTREMENTS ET GESTION DES ENREGISTREMENTS

5.4 AUDITS
Voir la procédure HSE-PM-102 Guide d’Audite de Sécurité
Des audits seront préparés pour évaluer les éléments clés du plan HSE.
Le programme d’audit sera préparé, revu et commenté par l’Ingénieur sécurité et le Responsable du site. Il
sera approuvé par le Responsable du département QES.
EI s’assurera que les systèmes appropriés sont en place pour réaliser les actions correctives identifiées par
les audits.

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 17 / 25


PLAN HSE EI
Plan HSE EI

Le suivi des actions correctives sera réalisé par l’Ingénieur sécurité et les personnes responsables des
actions respectives.

6. ÉVALUATION ET MANAGEMENT DES RISQUES


Les risques sont maîtrisés par l’application des procédures :
• Voir la procédure QES – SOP 501 Analyse des dangers au travail
• Voir la procédure QES – SOP 502 Identification des dangers et évaluation des risques.
QES – SOP 501 : L’analyse des dangers au travail est utilisée pour tous les dangers/risques associés à une
tâche ou un travail et pour mettre en œuvre les mesures appropriées de maîtrise.
QES – SOP 502 : L’identification des dangers et l’évaluation des risques décrit un processus formel à mettre
en œuvre pour toute activité du projet. Ce processus de Maîtrise des risques implique de :
– Identifier les dangers,
– Evaluer les risques,
– Identifier les mesures appropriées,
– Enregistrer les résultats des 3 activités précédentes,
– Mettre en œuvre des activités de contrôle sur le site,
– S’assurer que les risques résiduels sont aussi faibles que possible.

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 18 / 25


PLAN HSE EI Projet : « Etude, Fourniture, Installation & Mise en service d’un Système de Contrôle
Plan HSE EI pour le projet : Fourniture et installation de deux
Distribué systèmes
(DCS) de gestions
pour l’Unité et de» contrôle des mélanges des huiles finies, et de
de Méthanol
deux systèmes de comptages d’expédition des produits finis.

Risques généraux sur le site


ACTIVITE : PROJET: REF PROCEDURES:

Exigences générales de sécurité Exigences de sécurité spécifiques


1. EPI 4. Zones de travail à accès contrôlé 7. Isolation électrique 10. 13.
2. Procédure à établir 5. Permis de travail 8. Signalisation / barrières 11. 14.
3. Formation spécifique 6. Isolation mécanique 9. Supervision 12. 15.

Etape 1 Etape 2 Etape 3 Etape 4 Etape 5 Etape 6

Qu’est-ce qui est Quantification


Description de l’activité Identification du danger Actions correctives recommandées Risque résiduel
exposé ? (ou qui ?) du risque

Equipement de protection individuel + vêtement


Marquage – Mise à l’arrêt
Electrification / Electrocution
Protection différentielle – Mise à la terre
D’ordre électrique Chute Vérification d’absence de danger
Incendie Extincteur à poudre
Utilisation d’équipements de classe 2
Equipement de protection individuel
Chute de personne
Installation de protections collectives
Chute d’équipement
Travail en hauteur Marquage
Blessures corporelles diverses
Harnais de sécurité et lignes de vie
Contusions
Propreté du site et rangement
Equipement de protection individuel
Manipulation Chute d’objets Marquage des zones de manipulation
Interdiction de stationnement sous les charges
Incendie
Equipement de protection individuel
Brûlures
Soudage Ecrans de protection
Projection of particules
Protection différentielle – Mise à la terre
Electrification / Electrocution
Equipement de protection individuel
Incendie Ecrans de protection
Brûlures Protection différentielle
Travaux de coupage et de meulage
Projection of particules Utilisation d’équipements de classe 2
Electrification / Electrocution Extincteur à poudre
Permis de feu

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 19 / 25


PLAN HSE EI Projet : « Etude, Fourniture, Installation & Mise en service d’un Système de Contrôle
Plan HSE EI pour le projet : Fourniture et installation de deux
Distribué systèmes
(DCS) de gestions
pour l’Unité et de» contrôle des mélanges des huiles finies, et de
de Méthanol
deux systèmes de comptages d’expédition des produits finis.

Etape 1 Etape 2 Etape 3 Etape 4 Etape 5 Etape 6

Qu’est-ce qui est Quantification


Description de l’activité Identification du danger Actions correctives recommandées Risque résiduel
exposé ? (ou qui ?) du risque

Equipement de protection individuel


Installation de protections collectives
Marquage
Projection of particules
Ancrage / perçage Propreté du site et rangement
Electrification / Electrocution
Protection différentielle
Utilisation d’équipements de classe 2
Equipement de protection individuel
Contusions Installation de protections collectives
Tirage de câbles / connections hors tension Blessures corporelles Marquage
Coupures Propreté du site et rangement
Utilisation d’outils adaptés
Collision
Respect de la signalisation routière
Circulation routière Contusions
Respect des instructions spécifiques définies par le client
Blessures corporelles
Procédure QES – SOP 1003
H2S Détecteur de H2S
Travail en espace confiné
Explosion Masque respiratoire avec cartouches appropriées

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 20 / 25


PLAN HSE EI Projet : « Etude, Fourniture, Installation & Mise en service d’un Système de Contrôle Distribué
(DCS) pour l’Unité de Méthanol »

7. DISTRIBUTION

Ce document sera distribué :


• Au SONATRACH pour approbation.
• En interne à EI :
– Aux signataires
– Au Responsable du Département Construction
– Au Responsable de site
– A l’Ingénieur qualité site
• Aux sous-traitants

Il ne sera pas mis à jour avec les documents TQC ni inclus dans le dossier final.

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 21 / 25


PLAN HSE EI Projet : « Etude, Fourniture, Installation & Mise en service d’un Système de Contrôle Distribué
(DCS) pour l’Unité de Méthanol »

Annexes

Annexe 1 : Rôles et responsabilités

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 22 / 25


PLAN HSE EI POUR LE PROJET : Prestation d'assistance Technique au groupement GTFT

Annexe 1 : Rôles et responsabilités

Responsable d’affaire
Le Responsable d’Affaire est responsable de la mise en œuvre du plan HSE et de toutes ses
conséquences. Ses responsabilités sont de :
• S’assurer que le plan HSE est compris par tout le personnel d’encadrement,
• S’assurer que les dispositions adéquates pour satisfaire au plan HSE sont prises,
• S’assurer que les résultats en termes de sécurité sont surveillés,
• Participer aux réunions sécurité tenues chez le SONATRACH,
• Revoir régulièrement l’efficacité du plan HSE et d’attirer l’attention de la Direction sur les
changements et modifications nécessaires,
• Revoir régulièrement l’efficacité du personnel sous sa responsabilité et directement en charge
de différents aspects du système HSE.

Responsable du site
La responsabilité du responsable de site et de s’assurer de l’application du Plan HSE sur le site. Il rend
compte au Responsable d’Affaire de cette mise en place sous tous ses aspects. Ses responsabilités sont
de :
• S’assurer que le Plan HSE est compris par l’encadrement et les employés sur le site,
• S’assurer que les dispositions adéquates pour satisfaire au plan HSE sont prises,
• S’assurer que les résultats en termes de sécurité sont surveillés,
• Conseiller sur les actions appropriées sont prises pour maintenir un haut degré de sécurité,
• Revoir régulièrement l’efficacité du personnel sous sa responsabilité et directement en charge
de différents aspects du système HSE,
• Revoir les propositions d’amélioration relatives aux procédures d’urgence et d’imprévus,
• Favoriser les échanges d’idées et la bonne communication en animant les réunions
hebdomadaires sur le site avec le personnel,
• Participer aux réunions sécurité tenues chez le SONATARCH,
• S’assurer que la politique et les règles Sécurité du Maître d’ouvrage sont comprises et intégrées
dans le Plan Sécurité de EI.

Ingénieur sécurité
L’Ingénieur Sécurité est chargé de mettre en œuvre le Plan HSE et de rendre compte quotidiennement
au Responsable de Site sur le sujet. Ses responsabilités sont de :
• S’assurer que le Plan HSE est compris par tous les employés sur le site,
• Conseiller le Responsable de site et tous les employés sur tous les sujets relatifs au HSE,
• Inspecter tous les lieux de travail pour s’assurer que des systèmes sûrs sont utilisés en accord
avec la législation en cours et de faire les comptes rendus de ces inspections,
• Conseiller sur les actions appropriées à prendre pour maintenir un haut degré de sécurité,

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 23 / 25


PLAN HSE EI POUR LE PROJET : Prestation d'assistance Technique au groupement GTFT

• Analyser les accidents et faire des recommandations pour en éviter la répétition,


• Soumettre un compte rendu hebdomadaire de sécurité comportant les statistiques d’accident et
de presque accident,
• S’assurer que les instructions écrites sur les procédures d’urgence sont tenues à jour et
complètes,
• Participer aux différentes réunions sécurité, y compris les réunions mensuelles et celles DU
SONATRACH, pour garantir un échange suffisant et efficace d’information sur le HSE,
• Diriger des exercices de simulation et de s’assurer de la sensibilisation du personnel au Plan HSE
et à ses règles,
• Mettre en œuvre le Plan HSE.

Ingénieurs site
Tous les ingénieurs sont responsables de la mise en œuvre du Plan HSE dans leur domaine de
responsabilité tel que défini par le Responsable de site. Ils participent aux réunions de sécurité
hebdomadaires sur le site. Leurs responsabilités sont de :
• S’assurer que les superviseurs sont conscients de leurs responsabilités vis-à-vis du HSE,
• S’assurer que les superviseurs sont familiers avec les dispositions relatives à leur zone de travail
spécifique,
• S’assurer que les superviseurs sont encouragés à adopter des pratiques de travail sûres et
respectent en permanence les règles de sécurité,
• Rendre compte des étapes mises en place pour atteindre les objectifs du Plan HSE,
• Proposer au Responsable de site des méthodes pour garantir une application efficace et correcte
du Plan HSE,
• D’appliquer ces méthodes dans son domaine de responsabilité,
• S’assurer une surveillance adéquate des activités site,
• Participer aux réunions sécurité,
• Favoriser les échanges d’idées et la bonne communication avec les superviseurs.

Superviseurs
Les Superviseurs sont responsables de l’application au quotidien du Plan HSE et des dispositions
spécifiques à chaque activité. Leurs responsabilités sont de :
• S’assurer que leurs collaborateurs connaissent les règles de sécurité,
• S’assurer que leurs collaborateurs sont au courant des dispositions spécifiques à leurs zones de
travail,
• S’assurer que leurs collaborateurs sont encouragés à adopter des pratiques de travail sûres et à
respecter en permanence les règles de sécurité,
• Rendre compte des actions mises en place pour atteindre les objectifs du Plan HSE,
• S’assurer que des méthodes de travail sûres pour les activités de leur responsabilité sont
préparées et utilisées,
• Surveiller les activités de travail, rendre compte au management des dangers potentiels, des
pratiques dangereuses et des accidents / incidents,
• Participer aux réunions de sécurité hebdomadaires sur le site,
• S’assurer d’une bonne communication avec les ingénieurs et les collaborateurs,
• S’assurer que les employés dont ils sont responsables comprennent les instructions de sécurité,
permanentes et d’urgence et les procédures opérationnelles et d’urgence,

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 24 / 25


PLAN HSE EI POUR LE PROJET : Prestation d'assistance Technique au groupement GTFT

• Tenir des réunions de sécurité sur le tas, pour expliquer à chaque employé les activités, les
dangers associés et les moyens de contrôle.

Employés
C’est le devoir de chaque employé de prendre soin de sa propre sécurité et de celle des autres qui
pourraient être affectés par ses activités ou ses oublis sur le lieu de travail. Les responsabilités des
employés sont de :
• Prendre soin, dans l’accomplissement de son travail d’éviter les blessures pour soi-même et pour
ses collègues et les dommages pour les biens de EI et du Maître d’ouvrage,
• Comprendre les dangers potentiels et leurs effets possibles,
• Rendre compte immédiatement de tout accident / incident à son superviseur,
• Rendre compte de toute situation ou pratique dangereuse à son superviseur,
• Porter et utiliser ses équipements de protection individuels comme demandé par le superviseur,
• Prendre soin de ses équipements de protection individuels et éviter leur détérioration,
• Garantir une bonne communication avec leur superviseur et suggérer des manières d’éviter les
dangers,
• S’assurer qu’ils respectent avec les procédures de sécurité, permanentes et d’urgence pendant le
travail sur une installation en fonctionnement,
• Eviter l’improvisation et les raccourcis qui induisent des risques inutiles,
• Rendre compte de défauts dans les équipements,
• Mener quotidiennement une inspection pour :
– Identifier les zones et les situations à risque avant de commencer le travail,
– Vérifier et faire vérifier que toutes les précautions nécessaires ont été prises par chaque
personne concernée, en particulier pour :
❑ La compréhension des ordres,

❑ Le manque de protection (protection correcte = équipement de sécurité + vêtements),

❑ Les équipements de manipulation ne correspondant pas aux charges,

❑ Equipements, outils, grues et équipements de levage non sûrs ou inappropriés,

❑ Locaux sales, sans éclairage temporaire (rangement),

❑ Zones avec des dangers potentiels.

• Déterminer les actions appropriées pour éliminer les risques d’accident,


• Détruire tout outil, matériel, en non-conformité avec les règles,
• Organiser et suivre les inspections techniques de sécurité,
• Connaître les règles de sécurité spécifiques du Maître d’œuvre,
• Revoir les exigences sécurité avec le personnel EI avant le début de n’importe quel travail.

Doc Number: HSE-PM-100Rev 00 Page : 25 / 25