Vous êtes sur la page 1sur 15

ISCAE

Cycle d’expertise comptable 2014-2015


eme
2 année

EPREUVE DE GESTION FINANCIERE


2éme SESSION
Durée 5 heures

Matériel autorisé :
Calculatrice de poche à fonctionnement autonome et sans imprimante

Le sujet se présente sous la forme de trois dossiers indépendants :

PREMIER DOSSIER : OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT : ANC- DCF- VALEUR BOURSIERE

DEUXIÈME DOSSIER : OFFRE PUBLIQUE D’ACHAT : LES MULTIPLES- VALEUR LIQUIDATIVE- VALEUR
BOURSIERE

TROISIEME DOSSIER : PRICE EARNING RATIO

Le sujet comporte les annexes suivantes :

DOSSIER 1 :

ANNEXE I : le bilan de la SCE au 31/12/2012.


ANNEXE II : les informations complémentaires sur le bilan
ANNEXE III : les prévisions du Résultat Net et de l’ANCC sur 5 ans.
ANNEXE IV : les titres de participation détenus par la SCE.
ANNEXE V : PREVISIONS D’EXPLOITATION ET INVESTISSEMENTS
Annexe VI : ANALYSE DE L’EVOLUTION DES COURS DE L’ACTION SCE

DOSSIER 2 :

ANNEXE 1 : COMPTES DE PRODUITS ET CHARGES MEDIACO SA


Annexe 2 : Informations complémentaires

AVERTISSEMENT
Si le texte du sujet, de ses questions ou de ses annexes, vous conduit à formuler
une ou plusieurs hypothèses, il vous est demandé de la (ou les) mentionner
Explicitement dans votre copie.

Barème :

2ème
1er Dossier : 9 points 8 points 3ème Dossier : 3 points
Dossier :
Question 1 2 Question 1 2 Question 1 1
Question 2 1 Question 2 2 Question 2 1
Question 3 2 Question 3 2 Question 3 1
Question 4 2 Question 4 2
Question 5
1
Question 6
1

Page 1 sur 15

ISCAE
Cycle d’expertise comptable 2014-2015
eme
2 année

Dossier 1 :

OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT1

La SCE est une entreprise industrielle opérant dans les secteurs de la chimie et des
engrais. Ses produits sont utilisés comme matières premières pour diverses industries
opérant dans différents secteurs d’activité tels que les détergents, peinture, bois,
traitement de l'eau, la cosmétique, etc. SCE dispose de processus industriels à la
pointe de la technologie pour la fabrication et la commercialisation de produits tels
que l'acide sulfonique, les silicates, le sulfate d'alumine, l'acide sulfurique et d'autres
produits...
La Société Chérifienne des Engrais a pour activité la production et la vente de divers
produits chimiques utilisés dans différents secteurs d’activité. La société, à travers sa
filiale Agri Trade Maroc opère également dans le secteur des Engrais chimiques.

Le Conseil d’Administration de SCE, qui s’est tenu le 12 août 2013, a décidé le


principe de la radiation des titres de SCE de la cote de la Bourse de Casablanca.
Ledit Conseil a pris acte du fait que ladite radiation entraîne l’obligation pour les
personnes physiques ou morales, détenant seules ou de concert, la majorité du
capital de la société, à leur propre initiative et préalablement à la radiation
effective, de procéder à une offre publique de retrait conformément aux
dispositions de l’article 20 bis, du Dahir n°1-04-21 portant promulgation de la loi n°26-
03 telle que modifiée et complétée par la loi 46-06.
L’Assemblée Générale des Associés de Holichem tenue en date du 12 août 2013 et
après avoir pris acte de la décision du Conseil d’Administration de SCE de
demander la radiation de ses titres de la cote de la Bourse de Casablanca.
Cette radiation entraîne l’obligation pour Holichem, en sa qualité de principal
actionnaire avec 92,42% du capital, de procéder à une Offre Publique de Retrait
conformément aux dispositions de l’article 20 bis de la loi N° 26-03 telle que
modifiée et complétée par la loi 46-06.

Questions :
1. Calculer l’Actif Net Comptable Corrigé en tenant compte de la fiscalité. (IS :
28,5%).
2. Calculez le cout de capital de la SCE SA.

3. Déterminer la valeur de l’entreprise selon la méthode patrimoniale après avoir


calculer le Goodwill sur la base d’actualisation d’une rente déterminé à partir
de l’ANCC. (actif net comptable corrigé).
4. Calculez la valeur de l’entreprise par la méthode DCF sachant que la valeur
terminale (VT), représentant la valeur de l’entreprise au terme de l’horizon

1 Cas inspiré de la note d’information publiée par le CDVM sur son site relative à l’offre
publique de retrait visant les actions SCE non détenues par HOLICHEM en vue de la radiation
de la SCE de la cote.

Page 2 sur 15

ISCAE
Cycle d’expertise comptable 2014-2015
eme
2 année

2013- 2017 est déterminée sur la base de la méthode de Gordon


Shapiro par capitalisation à l’infini du dernier flux de trésorerie tenant
compte d’un taux de croissance g de1%.

5. Quelle est la valeur de la société SCE selon la méthode des cours


boursiers (post distribution).

6. En retenant des pondérations suivantes pour les trois méthode utilisées,


quelle est la valeur moyenne de l’action SCE.

Méthodes (en MAD) Pondération


Méthode DCF 40%
Méthode des Cours Boursiers 35%
Méthode Patrimoniale 25%
Moyenne Pondérée 100%

Page 3 sur 15

ISCAE
Cycle d’expertise comptable 2014-2015
eme
2 année

ANNEXE I : BILAN AU 31/12/2012


ACTIF EXERCICE N EXERCICE N-1

BRUT AMORT ET NET NET


PROV
IMMOBILISATIONS EN NON VALEURS (A) 2 434 282,56 1 470 325,88 963 956,68 1 401 317,89

Frais préliminaires
Charges à repartir sur plusieurs exercices 2 434 282,56 1 470 325,88 963 956,68 1 401 317,89
Primes de remboursement des obligations
IMMOBILISATIONS INCORPORELLES (B) (1) 14 404 510,24 1 404 510,24 13 000 000,00 13 000 000,00

Brevets, marques, droits et valeurs similaires 1 404 510,24 1 404 510,24


Fonds commercial 13 000 000,00 13 000 000,00 13 000 000,00
Autres immobilisations incorporelles
IMMOBILISATIONS CORPORELLES (C) 239 346 695,30 137 410 140,39 101 936 554,91 89 544 405,71
Terrains (2) 33 503 831,22 4 363 112,79 29 140 718,43 10 191 741,82
Constructions (3) 64 617 538,63 14 456 071,36 50 161 467,27 12 077 226,53
Installations techniques matériel et outillage (4) 127 165 341,88 107 834 907,38 19 330 434,50 17 552 650,36
Matériel transport (4) 2 251 777,67 1 532 919,94 718 857,73
Mobilier matériel de bureau et aménagements (4) 10 673 874,33 8 907 444,92 1 766 429,41 1 904 707,27
Autres immobilisations corporelles 315 684,00 315 684,00
Immobilisations corporelles en cours 818 647,57 818 647,57 47 818 079,73
IMMOBILISATIONS FINANCIERES (D) (5) 109 908 687,27 37 971 789,40 71 936 897,87 68 883 525,68
Prêts immobilisés 707 329,07 707 329,07 915 418,61
Autres créances financières 464 761,54 464 761,54 534 299,81
Titres de participation 108 736 596,66 37 971 789,40 70 764 807,26 67 433 807,26
Autres titres immobilisés
ECARTS DE CONVERSION -ACTIF (E)
Diminution des créances immobilisées
Augmentation des dettes financières
TOTAL I (A+B+C+D+E) 366 094 175,37 178 256 765,91 187 837 409,46 172 829 249,28
STOCKS (F) (6) 53 346 473,90 1 306 156,21 52 040 317,69 35 251 179,16
Marchandises 27 171 189,59 9 535,48 27 161 654,11 7 313 700,58
Matières et fournitures consommables 16 177 479,09 868 597,93 15 308 881,16 19 632 174,38
Produits en cours
Produits intermédiaires et produits résiduels
Produits finis 9 997 805,22 428 022,80 9 569 782,42 8 305 304,20
CREANCES DE L'ACTIF CIRCULANT (G) (6) 224 602 255,20 9 885 023,60 214 717 231,60 190 709 769,63
Fournis débiteurs avances et acomptes 40 498,00 40 498,00 744 807,03
Clients et comptes rattachés 93 918 118,60 9 885 023,60 84 033 095,00 70 305 614,84
Personnel 298 196,86 298 196,86 288 231,86
Etat 27 548 811,26 27 548 811,26 24 207 582,40
Comptes d associés
Autres débiteurs 96 782 611,09 96 782 611,09 85 384 072,51
Comptes de régularisation – Actif 6 014 019,39 6 014 019,39 9 779 460,99
TITRES VALEURS DE PLACEMENT (H)
ECARTS DE CONVERSION-ACTIF ( I ) Eléments 1 004,85 1 004,85
circulants
TOTAL II ( F+G+H+I ) 277 949 733,95 11 191 179,81 266 758 554,14 225 960 948,79
TRESORERIE-ACTIF (7) 10 322 958,26 10 322 958,26 7 374 248,45
Chèques et valeurs à encaisser 6 057 416,43 6 057 416,43 2 186 085,70
Banques, TG et CCP 3 985 352,20 3 985 352,20 4 189 668,16
Caisse
Régie d avances et accréditifs 280 189,63 280 189,63 998 494,59
TOTAL III 10 322 958,26 10 322 958,26 7 374 248,45
TOTAL GENERAL I+II+III 654 366 867,58 189 447 945,72 464 918 921,86 406 164 446,52

Page 4 sur 15

ISCAE
Cycle d’expertise comptable 2014-2015
eme
2 année

EXERCICE N EXERCICE N-1


PASSIF
CAPITAUX PROPRES (A) 294 981 075,78 262 013 589,71
Capital social ou personnel 61 644 800,00 61 644 800,00
Moins : actionnaires, capital souscrit non appelé capital
appelé dont versé.......
Prime d'émission, de fusion, d'apport 849 226,11 849 226,11
Ecarts de réévaluation 50 000,00 50 000,00
Réserve légale 6 164 480,00 6 164 480,00
Autres réserves 106 189 068,50 106 189 068,50
Report à nouveau 77 869 295,10 65 832 360,22
Résultat nets en instance d'affectation
Résultat net de l'exercice 42 214 206,07 21 283 654,88
CAPITAUX PROPRES ASSIMILES (B)
Subvention d'investissement
Provisions réglementées
DETTES DE FINANCEMENT ( C) 31 733 270,86 20 062 092,77
Emprunts obligataires
Autres dettes de financement 31 733 270,86 20 062 092,77
PROVISIONS DURABLES POUR RISQUES ET CHARGES (D) 19 448 873,21 23 754 124,38
Provisions pour risques 6 848 873,21 8 604 350,52
Provisions pour charges 12 600 000,00 15 149 773,86
ECARTS DE CONVERSION-PASSIF ( E)
Augmentation des créances immobilisées
Diminution des dettes de financement
Total I (A+B+C+D+E) 346 163 219,85 305 829 806,86
DETTES DU PASSIF CIRCULANT (F) 111 750 582,82 93 167 606,29
Fournisseurs et comptes rattachés 91 212 615,47 60 900 404,66
Clients créditeurs, avances et acomptes
Personnel 1 003 221,29 977 221,29
Organisme sociaux 875 300,57 827 309,87
Etat 15 230 482,79 16 846 185,41
Comptes d'associés 216 797,85 216 932,21
Autres créanciers 2 329 575,04 13 041 903,10
Comptes de régularisation passif 882 589,81 357 649,75
AUTRES PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES (G) 1 004,85
ECARTS DE CONVERSION-PASSIF (Eléments circulants) (H) 35 836,81
Total II (F+G+H) 111 751 587,67 93 203 443,10
TRESORERIE-PASSIF 7 004 114,34 7 131 196,56
Crédits d'escompte
Crédits de trésorerie
Banques de régularisation 7 004 114,34 7 131 196,56

Total III 7 004 114,34 7 131 196,56


TOTAL GENERAL I+II+III 464 918 921,86 406 164 446,52

Page 5 sur 15

ISCAE
Cycle d’expertise comptable 2014-2015
eme
2 année

ANNEXE II : INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES SUR LE BILAN

(1) Ce poste est constitué exclusivement du Fonds de commerce pour un total de 13


MDH et a été repris à sa valeur historique. Il ne sera pas donc éliminé du calcul de
l’actif net corrigé.
(2) Le détail de ce poste est ventilé comme suit :
Ø Terrain non opérationnel situé à Ain Sebâa et inscrit au bilan pour une
valeur de 185 KDH. Ce terrain a fait l’objet d’une expertise immobilière
en date du 15 juillet 2013 et la valeur réévaluée ressort à 111 771 KDH.
Ø Terrain Med Zed situé à Jorf Lasfar acquis le 30 décembre 2011 par la
SCE pour une valeur de 14 183,7 KDH. Ce terrain n’a pas fait l’objet de
réévaluation vu sa récente acquisition.
Ø Aménagements du terrain BLED SIDI ABDELLAH BEN HAJ. Ces
aménagements ont été repris à leur valeur nette comptable.
(3) Ce poste correspond aux constructions édifiées sur le terrain BLED SIDI ABDELLAH
BEN HAJ. Dans une optique de cession du terrain concerné, ces constructions ont
une valeur nulle.
(4) La maintenance ainsi que les investissements réalisés ont permis de maintenir les
ITMO, le matériel de transport ainsi que le mobilier de bureau en état d’exploitation.
Ces postes ont été retenus à leur Valeur Nette Comptable.

(5) Les immobilisations financières correspondent aux participations de la SCE.


L’hypothèse retenue est la VNC à fin 2012 pour toutes les participations mis à part
ZRE filiale à hauteur de 40% (achetée pour raison de plus-values potentielles sur le
foncier) et ATM filiale à hauteur de 89,44%.

Ø ZRE dispose d’un terrain situé à Zénata et inscrit au bilan pour une
valeur de 70 000 KDH. Ce terrain n’étant toujours pas payé, une dette
du même montant augmentée des intérêts figure au passif pour un
total de 74 800 KDH. Le terrain a fait l’objet d’une expertise immobilière
en date du 15 juillet 2013 et la valeur réévaluée ressort à 100 350 KDH.
Etant donné que la société n’a pas d’activité, la valorisation retenue
pour les titres ZRE correspond à la quotte part de l’écart de
réévaluation déduction faite de la dette.
Ø La valorisation retenue pour les titres ATM correspond à la valeur des
fonds propres d’ATM, calculée par DCF, résultant du business plan soit
une quotte part de SCE de 61 370 KDH.

(6) Le poste « Autres débiteurs » est principalement constitué des dividendes non
encore réglés par la filiale ATM pour un montant de 21 331 231,60 DH. Les
évaluateurs ont estimé sur la base des informations dont ils disposent que cette
créance peut être compromise en raison des difficultés de la filiale ATM.

(7) La trésorerie Actif a été considérée à sa valeur au bilan à fin 2012.

(8) Le nombre d’actions de la SCE est de 616 448.


(9) Les dividendes distribués en 2012 sont de 15 Dh/action.

Page 6 sur 15

ISCAE
Cycle d’expertise comptable 2014-2015
eme
2 année

ANNEXE III : PREVISIONS ACTIFS NETS ET RESULTATS

(En KDH) 2013p 2014p 2015p 2016p 2017p

Résultats nets 34 085 30 287 29 739 29 965 23 357

ANCC Post
310 137 344 222 374 508 404 248 434 213
Distribution

ANNEXE III INFORMATIONS BOURSIERES ET FINANCIERES SCE

• Le coût de la dette SCE SA est de 6,25%


• La prime de risque marché des actions 6,09%
• Le taux sans risque r e t e n u s o i t 5 , 3 7 % correspond au taux des bons de
Trésor 10 ans sur le marché secondaire au 17 juillet 2013.
• Compte tenu de la situation morose du marché boursier au Maroc durant ces deux
dernières années, une hypothèse de neutralisation de l’effet volatilité de l’action SCE
par rapport au marché a été retenue.
• La rémunération de l’actif économique (ANCC post distribution) est basé sur le taux
n e t d ’ I S des bons de Trésor 10 ans sur le marché secondaire.
• Le taux de croissance perpétuelle retenu pour le calcul de la valeur terminale est de
1%. Le taux de croissance de 1% est expliquée par une difficulté de développement
d'activités chimiques au Maroc. A noter que le taux de croissance moyen du CA de
SCE ressort à -1,2% sur la période prévisionnelle.

ANNEXE IV : TABLEAUX DES TITRES DE PARTICIPATION

Page 7 sur 15

ISCAE
Cycle d’expertise comptable 2014-2015
eme
2 année

Raison sociale Capita Partici- Prix Valeur Extrait des derniers états Produits
de la l pation d'acquisitio comptab de synthèse de la société inscrits
société émettrice social au n global le nette Date Situation
émettrice résultat au
capital de nette net C.P.C
% 4 5 clôtur 7 8 de
2 3 e 6 l'exer
M.P.A 100 000,00 50% 50 000,00 1,00 cice
Lorilleux 10 000 000,00 50% 2 162 296,66 2 162 296,66 31/12/2012 14 730 068,42 826 255,09 9
Sicopar 37 000 000,00 1% 300 000,00 1,00

Cepagri 200 000,00 99,85% 199 700,00 1,00


ATM 45 000 000,00 89,44% 104 625 000,00 67 471 907,60
31/12/2012 78 482 371,87 30 863 300,14 21 332 341,00

ZENATA REAL 1 000 000,00 40% 400 000,00 230 000,00


31/12/2012 552 525,24 -28 934,95

SCE CHIMIE 1 000 000,00 99,96% 999 600,00 900 600,00


31/12/2012 923 520,20 -28 493,76

TOTAL 108 736 596,66 70 764 807,26 94 688 485,73 31 632 126,52 21 332
341,00

ANNEXE V : PREVISIONS D’EXPLOITATION ET INVESTISSEMENTS

1. PREVISIONS D’EXPLOITATION

Les valeurs retenues pour les postes constitutifs du BFR sur la période prévisionnelle
ressortent comme suit :

• Stocks Marchandises : 75J/Achats contre 78 J en moyenne sur la période 2010-2012


• Ratio de matières et fournitures consommables : 36J/Achats contre 36 J en

(En KDH) 2012 2013 2014 2015 2016 2017


CA 335 833 363 465 322 163 306 841 311 381 315 988
CA HORS NEGOCE 209 616 276 083 278 577 260 098 262 445 264 823
Résultat d'exploitation 22 058 22 341 20 521 15 186 14 961 14 469
EBE 32 405 32 209 31 336 25 452 25 138 24 749
Investissements - 22 500 7 025 7 725 4 925 4 925
Achat De Marchandises 47 950 32 833 24 815 25 559 26 326 27 115
Achat Conso De Matières Et
170 688 229 491 232 319 221 559 224 380 227 267
Fournitures
moyenne sur la période 2010-2012
• Produits Finis : 20 J/CA hors négoce contre 19 J en moyenne sur la période 2010-
2012
• Clients : 80J/CA contre 81 J en moyenne sur la période 2010-2012
• Autres débiteurs : 30J/CA contre 29 J en moyenne sur la période 2010-2012
• Fournisseurs, avances et acomptes : 94J/achats contre 94 J en moyenne sur la
période 2010-2012
• Autres passifs circulants : 24J/CA contre 24 J en moyenne sur la période 2010-2012
• TVA : 20%

Page 8 sur 15

ISCAE
Cycle d’expertise comptable 2014-2015
eme
2 année

2. PREVISIONS D’INVESTISSEMENT

Les principaux changements du bilan prévisionnel sont liés aux investissements


prévues par la SCE sur la période prévisionnelle tel que détaillés ci-dessous :

Immobilisations 2 013 2 014 2 015 2 016 2 017

Investissements Med Zed


Aménagement de Terrain 6 000 700 4 000 0 0
Construction 10 000 2 600 0 0 0
Installations techniques matériels et outillages 4 000 3 725 3 725 3 725 3 725
Total Investissements Med Zed 20 000 7 025 7 725 3 725 3 725

Investissements de Maintien SCE


Aménagement de Terrain 500 0 0 200 200
Installations techniques Mat et Out 2 000 0 0 1 000 1 000
Total Investissements de Maintien 2 500 0 0 1 200 1 200

Total Investissements 22 500 7 025 7 725 4 925 4 925


Annexe VI : ANALYSE DE L’EVOLUTION DES COURS DE L’ACTION SCE

La valorisation retenue est le cours moyen pondéré des volumes sur le dernier mois,
les 3 derniers mois, les 6 derniers mois et les 12 derniers mois glissants au 01 août
2013.
La valeur des fonds propres selon la méthode des cours boursiers présentée ci-
dessous s’entend après distribution de dividendes.

SCE En MAD/action
Cours au 01.08.2013 300
CMP 1 mois 284,46
CMP 3 mois 285,27
CMP 6 mois 283,65
CMP 1 an 313,11
Dividendes au titre de l’exercice 2012 15
Nombre d’actions 616 448

Page 9 sur 15

ISCAE
Cycle d’expertise comptable 2014-2015
eme
2 année

Dossier 22

OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT VISANT LES TITRES DE MEDIACO MAROC NON DETENUS PAR
AFRIQUE LEVAGEEN VUE DE LA RADIATION DE LA COTE DE MEDIACO MAROC
A L’INITIATIVE D’AFRIQUE LEVAGE
MEDIACO Maroc est une société spécialisée dans la gestion des ressources
matérielles pour le compte de grandes entreprises. La société réalise son chiffre
d’affaires avec trois types d’activité :
• La location de matériels de manutention :
• La réalisation de travaux de manutention
• La gestion de flottes de camions bennes

MEDIACO Maroc, filiale de « Afrique levage » a été introduite à la Bourse de


Casablanca en 2006.

Durant les 3 dernières années, la société a vécu une situation financière difficile
traduite par un manque de visibilité par rapport à son activité et son incapacité
à honorer ses engagements vis-à-vis de ses créanciers. Cette situation s’est
reflétée sur le cours boursier du titre qui a perdu plus que 90% de sa valeur
depuis sa date d’introduction le 12 Juin 2006 au prix de 495 Dh

Dans ce contexte, la société a initié une procédure de redressement judiciaire qui


a été rejetée par le tribunal motivée par l’atteinte d’un niveau de capitaux propres
inférieur au trois quart du capital social.

La société a fait également l’objet d’une procédure judiciaire de cession de


fonds de commerce initiée par les banques créancières en date du 20 Mai 2014.
Cette procédure est actuellement en cours.

Afin d’offrir une opportunité aux actionnaires minoritaires d’apporter leurs titres
préalablement à la radiation des titres MEDIACO Maroc de la cote, le principal
actionnaire de MEDIACO Maroc, AFRIQUE LEVAGE, a initié une offre publique de
retrait.

Afrique Levage a donc décidé d’initier la procédure d’offre publique de retrait


des titres de MEDIACO Maroc consécutivement à la décision de radiation des
titres de cette dernière de la cote de la Bourse de Casablanca.

Cette offre portera sur l’acquisition de tous les titres non détenus par l’Initiateur, soit
99 188 titres représentant 23.13% du capital et des droits de vote de la société.


2
Cas inspiré de la note d’information publique publiée par le CDVM sur son site relative à
l’offre publique de retrait visant les titres de MEDIACO MAROC non détenus par AFRIQUE
LEVAGE
 en vue de la radiation de la cote de MEDIACO MAROC

Page 10 sur 15

ISCAE
Cycle d’expertise comptable 2014-2015
eme
2 année

L’assemblée générale du 15 Juillet 2014 de la société Afrique Levage a décidé de


lancer une offre publique de retrait sur les titres en circulation de la société
MEDIACO Maroc en vue de leur radiation de la bourse de Casablanca et donne
au CA les pouvoirs les plus étendus à l’effet de piloter et réaliser l’opération
relative au retrait des titres en circulation cotées à la bourse de Casablanca de la
société MEDIACO Maroc. Ce mandat a été ratifié par l’assemblée du 26
Septembre 2014.

Dans le cadre de la présente opération, le cabinet chargé de l’évaluation a


procédé à des travaux de valorisation de MEDIACO Maroc sur la base des
méthodes suivante :
• L’analyse du cours boursier du titre MEDIACO Maroc;
• La méthode des comparables boursiers ;
• La valeur liquidative.
L’adoption des méthodes des flux futurs (Discounted Cash Flows ou DCF) et de l’Actif
Net réévalué ont été écartées de la valorisation de la société MEDIACO Maroc.

Les multiples retenus dans le cadre de la présente évaluation multicritère sont :


• Price/Sales ratio
• Price/EBE
D’autres multiples notamment le Price/Equity et le Price/Benefice ont été écartés
compte tenu des capitaux propres et des résultats négatifs de la société.

En l’absence de sociétés cotées à la bourse de Casablanca exerçant la même


activité que MEDIACO Maroc,
L’échantillon retenu concerne :

Titre Date Secteur Chiffre EBE capitalisation


d’Introduction d'affaires au
(MAD) 31/12/2013

SRM 12/12/2006 Distribution 435 000 000 20 040 040 83 200 000

TIMAR 17/07/2007 Transport 222 000 000 16 602 130 82 155 938

STROC INDUSTRIE 30/06/2011 Industries 577 000 000 42 520 600 93 638 625

STOKVIS 03/12/2007 Distribution 750 000 000 27 696 600 367 622 097

Le choix de l’échantillon est motivé par les raisons suivantes :


SRM: Outre l’appartenance au même secteur d’activité « BTP », il s’agit d’une
société comparable en termes de capitalisation boursière et de date
d’introduction en bourse.

Page 11 sur 15

ISCAE
Cycle d’expertise comptable 2014-2015
eme
2 année

TIMAR: Société comparable en termes de capitalisation boursière et de période


d’introduction en bourse.

STROC: Appartenance au même secteur d’activité “BTP” et existence d’une


ligne d’activité comparable.

Stockvis: Outre l’appartenance au même secteur d’activité “BTP” et


l’existence d’une ligne d’activité comparable, il s’agit d’une société
comparable en termes de période d’ouverture de capital.

Pendant l’année 2013, le cours moyen des transactions sur les actions MEDIACO
était de 32,27 MAD avec un volume de 7 542.

Les problèmes financiers de la société ont beaucoup pesé sur le cours de l’action
pendant le premier semestre 2014, il a enregistré une baisse moyenne de 9,08% par
rapport au cours de 2013 avec un volume de titres échangés, lui aussi en baisse, de
l’ordre de 4 302 titres.
STOCKVIS: Outre l’appartenance au même secteur d’activité “BTP” et
l’existence d’une ligne d’activité comparable, il s’agit d’une société
comparable en termes de période d’ouverture de capital.

La valeur économique des actifs immobilisés est estimée à 175 MDH, à dire d’experts.
S’ajoute à cela des actifs circulants à déprécier d’un montant de 40 MDH selon le
rapport des commissaires aux comptes 2013.Le passif hors redressement fiscal et
indemnités de licenciement du personnel en cas de liquidation est estimé à 343 MDH.

Questions :

1. à votre avis pourquoi l’évaluateur a écarté les méthodes du DCF et de l’actif


net réévalué.

2. Calculez la valeur des fonds propres de la société en retenant la moyenne


des deux valeurs de P/sales et P/EBE.

3. Calculez le boni de liquidation éventuel pour les actionnaires de MEDIACO


Maroc et déterminer la valeur liquidative de l’action.

4. Quelle est la valeur moyenne de l’action MEDIACO en combinant les trois


!
résultats déterminés ci dessus en retenant un coefficient de pondération de "
(un tiers).

ANNEXE 1 : COMPTES DE PRODUITS ET CHARGES MEDIACO SA

Page 12 sur 15

ISCAE
Cycle d’expertise comptable 2014-2015
eme
2 année

En KMAD Var
2011 2012 2013 13/12

Produits d'exploitation 39 900 33 473 71 215 113%

Ventes de marchandises 581 298 - -100%

Ventes de biens et services produits 35 944 33 175 41 946 26%

Chiffre d'affaires 36 525 33 473 41 946 25%

Reprise d'exploitation 3 375 - 29 268 -

Charges d'exploitation 141 614 57 912 58 329 1%

Achats revendus de marchandises - 458 2 880 -

Achats consommés de mat. & fou. 12 491 10 761 9 353 -13%

Autres charges externes 20 914 11 339 10 984 -3%

Impôts et taxes 674 534 545 2%

Charges de personnel 23 397 14 776 14 901 1%

Dotations d'exploitation 84 138 20 044 19 666 -2%

Résultat financier -13 135 -15 489 -2 361 -85%

Résultat non courant -3 296 112 -27 320 -

IS 180 166 210 27%

Résultat net -118 325 -39 982 -17 005 -57%

ANNEXE 2 : INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

1. L’inventaire physique des immobilisations effectué au second semestre 2013


fait ressortir des écarts importants par rapport aux montants inscrits au bilan,

Page 13 sur 15

ISCAE
Cycle d’expertise comptable 2014-2015
eme
2 année

évaluant ainsi le matériel de transport à 19 MMAD au lieu de 63 MMAD en


2012 et le matériel Outillages à 132 MMAD au lieu de 162 MMAD en 2012,
2. la société ne dispose pas actuellement de contrats de manutention signés et
pouvant garantir la pérennité de son activité. Le chiffre d’affaires actuel est
réalisé uniquement sur des opérations ponctuelles et non récurrentes.
3. Le capital social de MEDIACO s'élève à 42 875 000 MAD, divisé en 428
750 actions, entièrement libérées, d'une valeur nominale de 100 MAD.
4. La répartition des ventes de biens et services produits par activité se présente
comme suit :

TCAM
ACTIVITE/ANNEE 2011 2012 2013
(2011-2013)

Travaux de manutention 32 964 697 29 956 861 38 182 618 7,6%

Location de matériels 2 979 673 3 218 017 3 763 754 12,4%

Total (MAD) 35 944 369 33 174 878 41 946 372 8,0%

Dossier 3

LE PRICE EARNINGS RATIO

Page 14 sur 15

ISCAE
Cycle d’expertise comptable 2014-2015
eme
2 année

Alu Maroc, un groupe industriel Marocain, a décidé de revendre sa division


Plastique de manière à se recentrer sur ses métiers de base. Le bénéfice anticipé de
la division pour l’année prochaine est de 210 millions dh. Le PDG du groupe, se
demande à quel prix cette division sera vendue. Il constate que :
• Les actions d’autres sociétés cotées du secteur ont actuellement un PER de
14. Ces sociétés distribuent 40 % de leur bénéfice en dividendes, et elles ne
sont pas endettées.
• La rentabilité attendue des actions du secteur plastique est égale à 12,2 %. Le
PDG voudrait avoir une visibilité sur cette opération à travers ces questions.

Questions :
1. Quelle serait la valeur de la division Plastique d’Alu Maroc si cette dernière
distribuait 40 % de son bénéfice tout en n’ayant aucun avantage
concurrentiel lui permettant de réaliser des investissements à VAN positive ?
2. A Quel PER aurait lieu la transaction ? Comment expliquez-vous la différence
avec celui observé sur le marché ?
3. Si 40 % du bénéfice est distribué, quelle devrait être la rentabilité des capitaux
réinvestis par la division Plastique pour que la vente se fasse au Price Earnings
Ratio du marché ?

FIN DU SUJET

Page 15 sur 15