Vous êtes sur la page 1sur 2

DÉFINITIONSIMPRIMER

 Aliénation

Du latin alienus,  devenir autre. Désigne l’état d’asservissement d’une personne qui ne


possède plus la maîtrise de son existence ou d’un domaine de sa vie. On peut être aliéné par
un travail asservissant, par une passion dévorante, par une relation de domination avec un
autre individu.

 Ascèse

Du grec askesis,  exercice. Discipline de vie consistant à renoncer aux plaisirs charnels et à


renforcer la maîtrise de soi par la volonté. Cet exercice, qui vise au rétablissement d’une
stricte hiérarchie entre les parties de l’âme, est défendu par Platon, les Stoïciens et les
Épicuriens.

 Ataraxie

Du grec a-taraxia,  absence de trouble. Tranquillité de l’âme, principe du bonheur dans la


pensée stoïcienne, épicurienne et le scepticisme. Il s’agit d’éliminer les « désirs inquiets » et
de trouver des moyens thérapeutiques pour y parvenir.

 Besoin

Manque d’ordre physiologique, dont l’assouvissement est nécessaire à la survie (manger par
ex.). Il faut distinguer les besoins, d’ordre instinctifs, des désirs conscients de l’individu, sans
caricaturer cette différence : la satisfaction des besoins est souvent indissociable de
marques de culture.

 Conatus/appétit

Terme technique en philosophie qui ne renvoie pas aux besoins, mais aux désirs. Il traduit le
mouvement qui nous porte à désirer une chose (Hobbes), ou plus généralement la force
motrice essentielle à tout être, un élan de vie, un « effort à persévérer dans son être » selon
Spinoza.

 Eros/érotisme

Dieu de l’amour dans la mythologie grecque, Eros est le fils de Pénia (La pauvreté) et
de Poros (L’inventivité). Cela nous révèle que l’amour est du côté du manque mais aussi de la
ruse pour combler ce manque. Le mot érotisme désigne l’attraction physique ou la
sensualité que dégage une personne.
 Passion

Du latin patior,  souffrir, subir. Terme ambigu qui peut avoir une connotation négative
(désigne un désir trop intense qui aveugle et aliène l’homme qui l’éprouve passivement),
mais peut aussi être neutre et synonyme de désir. En ce dernier sens, il y aurait de bonnes et
de mauvaises passions.

 Plaisir

Le plaisir est le sentiment agréable que l’on ressent lorsque l’on a obtenu la chose désirée. Il
marque à la fois la satisfaction du désir et sa fin, son terme.

 Reconnaissance

Acte d’accorder ou de respecter le statut ou les attributs d’une personne. Peut désigner la
reconnaissance affective, la reconnaissance politique des droits de chacun, la
reconnaissance intersubjective (du statut d’homme, de mon égal, ou au contraire de mon
maître).

 Volonté

Faculté ou partie de l’âme gouvernée par la raison, qui permet d’effectuer des choix libres et
non guidés seulement par les impulsions. Cette instance s’oppose parfois à la spontanéité
des désirs, et peut les contrer, en tant qu’elle est la manifestation de l’exercice du libre-
arbitre de chacun.