Vous êtes sur la page 1sur 3
LES PRONOMS RELATIFS Liaccord du verbe en berbére dépend de la fonction grammaticale du pronom relatif. Si celui-ci est sujet (exprimé ou non), te verbe revét la forme participiale ; s'il est complément, il se conjugue normalement. 1, LES PRONOMS RELATIFS FONCTION SUJET a(d), ay, ag, elli, n, enna, din quid netta ag syin aserdun, c'est iui qui a acheté le mulet. d Yetqu ag illan td-sent, c'est Yettu qui est avec elles. irgazen-a ara iruhen azekka, ce sont ces hommes gui partiront demain. afrux elli yenyan ajdid, le gargon qui a tué loiseau, ayazid n yettazien x tayazit, le cog qui poursuit ia poule. imehter enna yerzin talwiht, V'éleve qui a cassé l'ardoise. tafruxt din yeddan, la fille qui est venue, ~ Si I'antécédent du pronom relatif est un démonstratif nous avons : rea, wali, wanna ccluiql wen iin ad sd yeten celui qui a mangé, quil ten, ta-lli, ta-nna celle qui ta-lla iskren tameyra a teddu iberdan nes, celle qui se marie qu'elle s'en aille chez elle. in, wi-lll, wi-nna = ceux qui wi-nna isten tira a t inin, ceux qui savent écrire qu'lls le disent. tin, G-Hi, ti-nna celles qui fi-nina. ara yesnewen imensi ad krent, celles qui prépareront le diner, quelles se event, - Si 'antécédent du pronom relatif est un pronom neutre nous avons : ma, mayen, ay-lli, ay-nma_ ce qui, ce que pnan-iyyi ma gellan, on m'a dit ce qu'il ya. snex ay-enna yejran, je sais ce qui est artivé. 2. LES PRONOMS RELATIFS EN FONCTION COMPLEMENT ay, ag, elli, n, enna, din qui d aserdun eg sya, c'est le mulet qu'il aacheté, alum elli mejrey, le foin que jial fauché. d Hadde 2 ya yemlec, c'est Hadda quill épousera. abrida ay netfer, c'est cette route. que nous avons suivie. Hef n yemya iwser qbala, le sanglier quill a tué est trés vieux. aksum din tesyit yebsel, la viande que tu as achetée est fade. amyar enna yezra d baba, le vieillard quil a vu est mon pére. ma, mayen, ay-lli, ay-nna ce qui, ce que youraay-un tegen, ila vu ce quelle a ‘ait. aul ay-lli tennid, j'ai dit ce que tu as it. Remarque importante : dans certains parlers berbéres, le pronom relatif n'est pas toujours exprimé ; la simple juxtaposition d'un nom ou d'un pronom et d'un verbe suffit pour avoir un rapport relatif entre eux, Exemple ; aksum tesyam la viande que vous avez achetée. tamettut yeyrin la femme qui a appelé. awtul temyam Ie lievre que vous avez tué. aftux yetturaren fe gargon qui joue