Vous êtes sur la page 1sur 3

TP 3

Notes préliminaires

Sauvegardez une trace de votre travail dans un document TXT en


exécutant au début de chaque séance la commande spool nomFichier.txt
sous SQL*PLUS. Cette commande permet de garder une copie des sorties
écran dans le fichier nomFichier.

SQL*PLUS possède de nombreuses commandes pour mettre en forme les


sorties écran des SELECT. Utilisez la commande COLUMN...FORMAT...
pour donner la largeur des colonnes des SELECT pour qu'elles ne soient
pas trop larges. Exemples :

{ Largeur de 12 caractères pour la colonne table name :


COLUMN table_name FORMAT A12
{ Largeur de 5 positions numériques pour la colonne bytes :
COLUMN bytes FORMAT 99999

Utilisez la commande DESCRIBE nomTable (ou nomVue) pour afficher la


liste des attributs de nomTable (de nomVue)

SQL> describe dictionary;


Nom NULL ? Type
------------ ------- ---------------
TABLE NAME VARCHAR2(30)
COMMENTS VARCHAR2(4000)
TP 3

Exercices

Gestion du remplissage des blocs


1. Créez les tables EMP et DEPT ci-dessous.
EMP(EMPNO :NUMBER, ENAME : VARCHAR, EADR : VARCHAR, DEPTNO : NUMBER)
DEPT(DEPTNO : NUMBER, DNAME VARCHAR, LOC VARCHAR)

2. Le dictionnaire de données est un ensemble de vues et de tables accédées


en lecture seule, créées et maintenues par le système et contenant toutes les
informations de toutes les composantes logiques et physiques du serveur de
base de données. Parmi les vues du dictionnaire, user_tables est celle qui
permet de consulter les informations sur les tables possédées par un utilisateur
donné.

1. Utilisez la commande DESCRIBE pour lister les attributs de la vue user tables

2. Donnez la requête SQL permettant d'afficher pour les tables EMP et DEPT
les valeurs par défaut de PCTFREE et de PCTUSED

3. Modifiez les valeurs par défaut des paramètres PCTFREE et PCTUSED des tables
EMP et DEPT en tenant compte des indications suivantes.

1. L'ensemble des mises à jour augmentent la taille des tuples de la table


EMP de 20% et de la table DEPT de 5% en moyenne par rapport à leurs
tailles initiales.

2. Pour un bloc stockant des tuples de la table EMP, il n'est pas souhaité que
plus de 60% de l'espace du bloc soit inutilisé

3. En supposant que la taille initiale d'un tuple de la table DEP T corresponde


a 1% de celle d'un bloc, il est souhaite que lorsque les insertions sont
interdites au niveau d'un bloc, celles-ci sont autorisées a nouveau au bout
de la suppression de 10 tuples en moyenne.

4. Modifiez la valeur de PCTFREE et de PCTUSED de la table EMP, en


supposant que les mises-à-jour doublent la taille des tuples de cette table et que
les insertions ne sont autorisées à nouveau dans un bloc que si trois-quarts des
tuples qui y apparaissent ont et supprimes.
TP 3

Création d'un tablespace


5. Créez un tablespace T S_EMP en respectant les spécifications suivantes :

Le tablespace utilise deux fichiers f1.dbf et f2.dbf de taille respective 5 M et


10 M

La taille de f1.dbf augmente automatiquement de 1 M chaque fois qu'il est


saturé. La taille maximale de f1.dbf est de 40 M;

La taille de f2.dbf augmente automatiquement de 1 M chaque fois qu'il est


saturé. Il n'y a pas de limite imposée sur la taille que peut atteindre f2.dbf

Les extensions sont gérées par le système

La gestion des blocs libres se fait via des bitmaps

La taille d'un bloc est celle par défaut (utilisez la commande show
parameter db_block_size pour trouver la valeur par défaut)

Consultation des informations sur les tablespaces


6. ORACLE fournit un certain nombre de vues dans son dictionnaire de données
pour consulter l'organisation physique d'une base. Les principales informations
sur les tablespaces sont accessibles via les vues suivantes du dictionnaire.

La vue sys.dba extents donne la liste des extensions;

La vue sys.dba segments donne la liste des segments;

La vue sys.dba free space permet de mesurer l'espace libre au sein des ta-
blespaces;

La vue sys.dba tablespaces donne la liste des tablespaces;


La vue sys.dba data files donne la liste des fichiers.

En vous aidant de la commande DESCRIBE pour consulter les attributs des


différentes vues et de la commande COLUMN...FORMAT... pour l'affichage des
résultats, donnez les requêtes SQL qui permettent de trouver :

1. Le chemin d'accès (file_name), la taille en octets (attribut bytes), le nombre


de blocs (attribut blocks) et la taille maximale (attribut maxbytes) de chacun
des fichiers du tablespace TS_EM P (utilisez la vue sys.dba_data_files).
Pour les attributs taille et taille maximale, affichez les résultats en méga
octets

2. Les différents paramètres du tablespace T S EM P (utilisez la vue sys.dba tablespaces)