Vous êtes sur la page 1sur 2

PARTIE AGIR CH20 PILES ET OXYDOREDUCTION

TP PILES ET OXYDOREDUCTION

Objectifs : Pratiquer une démarche expérimentale pour réaliser une pile et modéliser son fonctionnement.
Relier la polarité de la pile aux réactions mises en jeu aux électrodes.
Notions : Polarité aux électrodes, réactions aux électrodes. Oxydant réducteur, couple oxydant réducteur, réaction d’oxydo-réduction.
Modèle par transfert d’électrons.

I / PILE DANIELL
On réalise une pile à l’aide d’une plaque de cuivre dans une solution de sulfate de cuivre et une plaque de zinc dans une solu-
tion de sulfate de fer reliés par un pont salin.
1°) La tension indiquée par les voltmètre est U= 1.05 V. Les dispositif est un générateur qui fournit une
tension (différence de potentiel entre les deux plaques). La borne positive est l’électrode de cuivre. La borne né-
gative l’électrode de zinc.
2°)On remplace le voltmètre par une résistance branchée en série avec un ampèremètre. L’intensité du
courant varie suivant les montage de 0.09mA à 0.7 mA. Si on supprime le ont salin, il n’y a plus d’intensité dans
le circuit. Il permet une circulation des charges entre les deux béchers. Il assure également l’électro neutralité
de la solution, les ions Na+ se dirigent vers là ou les ions Cu2+ sont consommés et les ionts Cl-vers là ou il se forme
des ions Zn2+
3°) Le sens du courant électrique dans l’ampèremètre, va de la borne mA à la borne Com, soit de la borne
positive (Cuivre) vers la borne négative (Zinc). Les porteurs de charge en mouvement dans le circuit extérieur de
la pile sont les électrons. Ils se déplacent dans le sens inverse du sens conventionnel du courant.
4°) A l’intérieur de la pile, le courant circule de l’électrode de zinc vers l’électrode de cuivre. Les porteurs
de charge en mouvement dans le circuit intérieur de la pile sont les ions : les ions Cu2+ , Zn 2+ , Na+ se déplacent
dans le sens du courant électrique, les ions SO4 2- , Cl– se déplacent dans le sens inverse du courant électrique.
5°) Au niveau de la plaque de cuivre, des électrons sont captés par les ions Cu2+ et forment un dépôt de
cuivre. Au niveau de l’électrode de Zinc, des électrons sont arrachés à la plaque de Zinc solide et les ions Zn 2+
passent en solution.
6°) Polarité de cette pile et réactions qui se produisent aux électrodes.
Le pôle + (cuivre) est les siège d’une réduction (gain d’électrons)
Cu2+ (aq) + 2e- = Cu(s)
Le pôle - (zinc) est les siège d’une oydation (perte d’électrons)
Zn(s)= Zn2+ (aq) + 2e-
Equation bilan
Cu2+ (aq) + Zn (aq) = Cu(s) + Zn2+ (aq)

7°) Porteurs de charge et leurs sens de déplacement.

Na+

sodium
Couples Demi équation Equation bilan Observation
2+
Bécher 1 Fe /Fe Fe(s)= Fe2+ (aq) + 2e- Cu2+ (aq) + Fe (aq) = Cu(s) + Fe2+ (aq) La solution bleue se décolo-
Fe Cu 2+ / Cu Cu2+ (aq) + 2e- = Cu(s) re, et on observe un dépôt
Cu 2+ +SO42- rougeâtre de cuivre solide
Becher 2 Aucune réaction.
Cu
Fe2+ (aq)
Bécher 3 Ag+/Ag Zn(s)= Zn2+ (aq) + 2e- 2Ag+ (aq) + Zn (aq) = 2 Ag(s) + Zn2+ (aq) La plaque de zinc diminue
Zn Fe2+/Fe Ag+ (aq) + e- = Ag(s) de volume et on observe un
Ag+ + NO3- dépôt d’argent au fond du
becher

Dans le becher 2 il n’y a pas de réaction spontanée. Les réactions ne sont possibles que dans certaines conditions.

Un réaction d’oxydo reduction est donc un transfert d’électrons entre deux couples oxydant / réducteur notés Ox/Red (couple redox).
Une pile est l’association de deux demi-piles reliées par un pont salin. Le pôle positif est le siège d’une réduction et le pôle négatif est le
siège d’une oxydation.

Vous aimerez peut-être aussi