Vous êtes sur la page 1sur 2

EQUATIONS DIFFERENTIELLES

I Equations linéaires du premier ordre


1.Définition et propriétés : soit a une fonction dérivable sur un intervalle I
La solution d’une équation différentielle dite homogène du type y’(t) + a(t)y(t) = 0 est
y ( t ) =ke− A (t ) avec A(t) une primitive de a(t) et k un nombre réel

Exemple : Résoudre l’équation homogène (Eh) y’+ 0,01y = 0


Une primitive de a(t)=0,01 est A(t) = 0,01t
Les solutions de (Eh) sont de la forme y(t) = ke-0,01t avec k un nombre réel
Soient a,b deux fonctions dérivables sur un intervalle I avec b une fonction ne s’annulant pas
sur I. La solution d’une équation différentielle dite homogène du type b(t)y’(t) + a(t)y(t) = 0
a(t )
est y ( t ) =ke− A (t ) avec A(t) une primitive de et k un nombre réel
b(t )
Exemple : Résoudre l’équation homogène (Eh) ty’+ 2y = 0 sur I = ¿ 0 ;+ ∞¿.
2
Comme t≠ 0 , on divise (Eh) par t et on obtient y’ + y = 0
t
2
Une primitive de a(t)= est A(t) = 2ln(t)
t
Les solutions de (Eh) sont de la forme y(t) = ke-2ln(t) avec k un nombre réel
−2
ln ⁡( t ) 1
On simplifie e-2ln(t) = e =t −2=

k
Les solutions de (Eh) sont de la forme y(t) = avec k un nombre réel

Soient a,c deux fonctions dérivables sur un intervalle I


La solution d’une équation différentielle avec second membre du type y’(t) + a(t)y(t) = c(t) est
y ( t ) =ke− A (t ) + y s (t) avec A(t) une primitive de a(t) , k un nombre réel et y s (t) une solution
particulière de l’équation différentielle.

Exemple : Une solution particulière de l’équation différentielle (E) y’+ 0,01y = 4,5 est une
constante C
donc ys(t) = C et y’s(t) = 0. On remplace dans (E)
0 + 0,01xC = 4,5. On en déduit que C = 4,5/0,01 = 450
La solution générale de l’équation différentielle (E) est y(t)= ke-0,01t+ 450

2. Solution vérifiant une condition initiale


Propriété : il existe une et une seule solution de l’ équation différentielle avec second membre
du type y’(x) + a(x)y(x) = c(x) vérifiant une condition initiale donnée.

Exemple : condition initiale : y(0) = 5400


On résout l’équation d’inconnue k : ke0 + 450 = 5400 D’où k = 5400 – 450 = 4950
La solution de l’équation différentielle (E) vérifiant la condition initiale est
y(t) = 4950e-0,01t + 450

Exercices A1p181 : Résoudre y’ + ty = 0


A2p181 : Résoudre 2y’ – 3y = 0
A3p181 : Résoudre les équations différentielles
1 '
1) –y’ + y = 0 2) 2y’ + 3y = 0 3) y −5 ty=0
2
A4p181 : Résoudre les équations différentielles I = ¿ 0 ;+ ∞¿.

1
1) 5ty’– y = 0 2) 2ty’+ 3y = 0

Ex5 p 191 Résoudre les équations différentielles


1) 2y’– 5y = 0 2) y’+ y = 0
Ex6 p 191 Résoudre les équations différentielles I = ¿ 0 ;+ ∞¿.
1) ty’+ 2y = 0 2) t²y’– y = 0
Ex7 p 191 Résoudre les équations différentielles
2) ty’- (1+t)y = 0 I = ¿ 0 ;+ ∞¿. 2) sin(t)y’+ cos(t)y = 0 I = ¿ 0 ; π ¿.