Vous êtes sur la page 1sur 4

NUMÉRO 3 • OCTOBRE 2012 www.cofrend.

com

Focus
Conférence mondiale
sur les Contrôles
non destructifs
>> Plus d’informations sur : www.wcndt2012.org.za
La dix-huitième Conférence mon- proches de ceux des stands envi-
diale sur les Contrôles non des- ronnants.
tructifs (WCNDT) qui s’est dérou- En magnétoscopie et plus préci-
lée du 16 au 20 avril 2012 à sément dans les flux de fuite (Flux
Durban a accueilli des profession- leakage) des développements en
nels du monde entier autour de terme de capteurs GMR (Giant Grâce à son investissement sans qui privilégie la séparation entre
plus de 400 conférences. Certaines Magneto Resistors), de nouveaux relâche, Patrick Fallouey, Président du la certification de personnel et la
Comité de Certification Cofrend, a reçu
d’entre elles ont particulièrement types de capteurs très sensibles l’ICNDT Award 2012 dans la catégorie qualification des procédés. Une
suscité l’intérêt des participants. qui, mis en réseau, permettent Havercroft Award, récompense pour la approche contraire aux préconisa-
Dans le domaine des ultrasons, il d’améliorer le rapport signal sur contribution de la Cofrend à la formation tions de l’ISO/TS 11774:2011 qui
et à la certification dans les CND.
faut signaler les nombreuses bruit et de réaliser des contrôles vise une certification « globale »
conférences sur les multi-élé- que l’on peut par le biais des simu- tique induit par un courant alter- personne-procédé. Les débats sont
ments matriciels (Matrix Phased lations mieux expliquer. natif (“Alternating Current Field toujours en cours ●
Array system). On peut également Dans les techniques dérivées des Measurement”, technique dite Compte-rendu réalisé avec le concours de Bernard
noter la forte présence de la Chine courants de Foucault, la technique ACFM.) prend de plus en plus de Bisiaux (Vallourec) et d’Etienne Martin (chargé
des Affaires internationales, Cofrend)
avec des produits souvent très de la mesure du champ magné- place dans les techniques de CND
que l’on peut déployer, entre
autres, avec l’utilisation de cap-
Édito teurs en réseau sur circuits impri- Dans ce numéro
Renouveau et évolutions més qui peuvent s’adapter à l’en-
vironnement de contrôle.
01 Focus
Conférence mondiale sur
La Cofrend a voté en janvier dernier une importante les Contrôles non destructifs
À noter également plusieurs confé-
révision de ses statuts, qui consolide les fondations de 02 La Cofrend en région
rences sur la Probabilité de détec-
l’association en impliquant davantage les comités sectoriels et les régions. Le Groupe Régional
L’équipe de la Cofrend a été profondément renouvelée pour donner une
tion (Probability of Detection, POD) Rhône-Alpes
nouvelle dynamique à la poursuite de notre mission et à la reconnaissance très déployée dans le secteur aéro- Vie de la Cofrend
de notre confédération auprès des instances nationales et internationales. nautique. Le CACT se régénère
Ce renouveau nous permet d’engager l’évolution de notre organisation pour Du côté normatif, signalons le International
mieux répondre aux exigences de notre mission et aux besoins de nos « lancement » de l’ISO 9712:2012 Congrès annuel de la DGZfP
adhérents en renforçant notre représentativité auprès de l’industrie et des sur la certification de personnel et 03 L’avis du spécialiste
Les ultrasons en multi-éléments
pouvoirs publics. les débats entre les visions euro-
04 Nouvelle dynamique
Ce n° 3 de CND Infos est l’occasion de vous informer de ces évolutions ● péenne et nord-américaine sur la Consolidation de l’équipe
Jean-Pierre GUSTIN Président de la Cofrend question. Il s’agissait ici pour la de permanents de la Cofrend
France de défendre une position 02 L’agenda CND

Abonnement gratuit sur : www.cofrend.com/header/cndinfos


Créée en 1967, la Cofrend est l’organisme de référence dans le domaine des contrôles non destructifs en France. Confédération multisectorielle
et interprofessionnelle, elle rassemble l’ensemble des acteurs du CND : industriels, établissements et services publics, associations
professionnelles, agents certifiés, organismes de recherche, formateurs, prestataires de services, constructeurs et distributeurs de matériels.
La Cofrend en région

Le Groupe Régional Rhône-Alpes


>> Informations sur le Groupe Régional Rhône-Alpes : rhone-alpes@cofrend.com

Le groupe régional Rhône-Alpes Michel repas de midi, moment convivial


couvre un territoire vaste, car il MANSIER et apprécié de tous. Ces journées Groupe Régional
s’étend environ de Valence à
25 années
permettent également aux parti- Rhône-Alpes
de présidence
Dijon et de Grenoble à Clermont- du Groupe cipants d’échanger sur notre pro- Journée technique
Ferrand. Très actif depuis plus de Régional fession et de se rassembler autour du 25 octobre 2012
Rhône-Alpes. La prochaine journée technique
vingt ans, le groupe organise régu- de sujets communs.
aura lieu le 25 octobre 2012 à
lièrement deux journées tech- visite technique d’entreprise ou En 2008, le groupe s’est beau- Clermont-Ferrand, avec la visite
niques par an, auxquelles partici- d’ateliers de CND. Une participa- coup impliqué dans la prépara- du musée Michelin. Toutes
les personnes intéressées seront
pent en général de 30 à 40 per- tion est généralement demandée, tion des Journées Cofrend à
les bienvenues.
sonnes. Ces journées s’articulent permettant de couvrir les frais Beaune, journées qui furent un
>> Contact
autour de conférences et d’une d’organisation de la journée et le réel succès ● Michel Mansier, Président
michel.mansier@yahoo.fr

Vie de la Cofrend

Le CACT se régénère
Mis en place il y a onze ans par le de la publication des articles et presse des journées nationales site Internet, publications, etc.). Il
Conseil d’Administration du 16 dossiers d’experts sur les END. et la collaboration avec le comité est animé par Mireille Rapin.
octobre 2001, le Comité pour • La validation des textes et de sélection des conférences. • Un Comité Scientifique et
l’Animation et la Coordination des de la structure du premier site • Le suivi des Groupes de Travail Technique chargé d’animer les
Travaux (CACT) de la Cofrend www.cofrend.com mis sur Internet et la publication des Cahiers Groupes de Travail, d’arbitrer les
s’est donné une structure « en en 2004. Techniques, fruits de leur activité. communications des journées
râteau » pour pouvoir créer des • L’organisation d’une douzaine nationales et internationales et
groupes indépendants chargés de journées de conférences tech- Compte tenu de l’organisation de d’établir la liaison avec l’ensei-
des actions de diffusion des tech- niques, notamment sur la thermo- la Cofrend en trois pôles, récem- gnement et les labos. Il aura aussi
niques, de normalisation, de com- graphie, l’étanchéité, l’ausculta- ment mise en place, le CACT se à mettre en place un réseau d’ex-
munication, etc. tion du béton armé, la radiographie trouvait à cheval sur deux pôles. perts capables de répondre aux
Parmi ses réalisations, numérique, la magnétoscopie, la Aussi, il a été décidé de le rem- questions techniques des adhé-
on peut citer : modélisation des CF, la justifica- placer par deux comités : rents. Bernard Bisiaux (vice-pré-
• Le lancement de la revue tion / remplacement de la gamma- • Un Comité Éditorial qui prend en sident) en organise la création ●
Contrôles Essais Mesures avec graphie, etc. charge le suivi de toute l’activité de Joseph SAMMAN
Qualité références, puis le suivi • La préparation des dossiers de communication (revue, newsletter, Président du CACT

International

Congrès annuel de la DGZfP


>> En savoir plus : www.dgzfp.de

Le congrès de la DGZfP(1) s’est tenu Foucault de tubes en acier). nications aussi sur l’utilisation des
cette année à Graz en Autriche les Environ quatre cents personnes ultrasons en multi-éléments (en
17 et 18 septembre derniers. ont assisté aux 135 conférences linéaire, quasi rien en matriciel) et
Représentant la Cofrend, Bernard et aux 60 poster sessions. À noter sur la description d’installations
Présentation de Bernard Bisiaux,
Bisiaux a présenté les travaux cette année, les conférences tou- UT, ET, MT (flux de fuite) et EMAT.
représentant la Cofrend, à la DGZfP.
du groupe de travail Cofrend sur la jours très nombreuses du Bunde- Sans oublier une conférence très
1. La DGZfP (Deutsche Gesellschaft für Zerstö-
modélisation en courants de Fou- sanstalt für Materialforschung und intéressante du Fraunhofer sur la rungsfreie Prüfung) est l’organisation « sœur » de
cault avec application sur les tubes –prüfung (BAM), du Fraunhofer fabrication de capteurs multi-élé- la Cofrend en Allemagne. Elle organise des confé-
rences qui se tiennent en Allemagne, en Suisse
(Comparaison de deux méthodes Institute et de l’Université de ments dont la fréquence peut et en Autriche. La prochaine édition se tiendra
de simulation des courants de Stuttgart. Beaucoup de commu- atteindre 500 MHz ! ● en 2013 à Dresde en Allemagne.

LA LETTRE D’INFORMATION DES PROFESSIONNELS DES CONTRÔLES NON DESTRUCTIFS NUMÉRO 3 – OCTOBRE 2012 – PAGE 02
L’avis du spécialiste

Les ultrasons en multi-éléments


Par Olivier CASULA, animateur d’un groupe de travail Ultrasons en multi-éléments de la Cofrend

a) Focalisation à 0° b) Focalisation à 45°


Application
successive de 3 jeux
Sonde de lois de retards
multiélément

Impulsions Impulsions
électriques électriques
retardées [ns] retardées [ns]
Sonde Sonde
multiélément multiélément

Ondes
propagées
Point focaux
Ondes propagées Point focal
Point focal

> Qu’entend-on par ultrasons teurs mono-élément. La technique multi- plus complexe que celle du mono-élé-
en multi-éléments ? élément est plus rapide, plus précise et ment, nécessite une formation et une qua-
Les ultrasons sont des vibrations méca- offre des possibilités plus larges d’utilisa- lification spécifique des opérateurs.
niques émises par des capteurs dont la fré- tion. En effet, les capacités de reconfigu- Compte tenu de ces développements et
quence se situe au-delà des fréquences ration des appareils électroniques per- du gain apporté par les techniques multi-
audibles. Pour le contrôle non destructif, mettent, par exemple, de contrôler des éléments, l’évolution des textes est néces-
la fréquence est choisie pour que la lon- pièces de géométries irrégulières (avec, saire pour répondre aux nouveaux besoins
gueur d’onde soit équivalente à la dimen- entre autres, le développement de cap- et pratiques des utilisateurs. Sous l’im-
sion caractéristique des défauts recher- teurs multi-éléments flexibles) ou de pulsion de la Cofrend, des groupes de tra-
chés dans les structures. Par exemple, la rechercher des défauts d’orientations vail ont été formés pour rédiger des docu-
recherche de défauts de l’ordre du milli- diverses, ou encore, de simplifier l’inté- ments de normalisation qui sont transmis
mètre dans l’acier se fait à des fréquences gration des machines d’inspection. Ainsi, par l’AFNOR au Comité Européen de Nor-
de l’ordre du MHz. la vitesse d’inspection peut être accrue et malisation (CEN).
La technologie des ultrasons en multi- autoriser le contrôle de grandes surfaces Ainsi, un glossaire normalisant la termi-
éléments consiste à mettre en œuvre des à coûts réduits. nologie employée par les utilisateurs de la
capteurs composés de plusieurs éléments technologie multi-éléments a été publié
actifs dont chacun va engendrer une onde > Les grandes évolutions de ces (EN-16018) et trois documents décrivant
ultrasonore. La focalisation des ondes est dernières années la vérification des appareils et des cap-
alors assurée et maîtrisée par l’appareil de On assiste, aujourd’hui, à l’arrivée d’ou- teurs multi-éléments ainsi que celle de
pilotage électronique. On peut donc, à tils logiciels de plus en plus sophistiqués l’équipement complet sont en cours d’ex-
l’aide d’un seul capteur multi-éléments, (tels que CIVA) pour aider au développe- pertise au niveau européen.
focaliser l’énergie dans plusieurs direc- ment des méthodes spécifiques à cette 1. RCCM : Règles de Conception et de Construction
tions remplaçant ainsi l’utilisation de plu- technologie. des Matériels Mécaniques.
RSEM : Règles de Surveillance en Exploitation des Maté-
sieurs capteurs mono-élément. La tendance est également à l’implé- riels Mécaniques.
Les premières mises en œuvre de cap- mentation d’algorithmes avancés dans les ASME : American Society of Mechanical Engineers.
teurs multi-éléments pour le CND datent appareils de contrôle pour imager en
de la fin des années quatre-vingt. « temps réel » des composants complexes
et simplifier l’interprétation des défauts. Olivier CASULA
> Quels sont les avantages des Il faut noter que les ultrasons en multi-élé- Chef du Laboratoire d’Instru-
mentation & Capteurs du
« multi-éléments » ? ments sont progressivement intégrés dans CEA-LIST développant des
Aujourd’hui, les capteurs multi-éléments les textes tels que les règles RCCM, technologies multi-éléments
sont incontournables et on les retrouve RSEM, ASME(1). pour le contrôle non destruc-
tif. Animateur du groupe de
dans l’ensemble des domaines industriels travail normalisant la vérification des appareils
(ferroviaire, automobile, aéronautique, > De nouveaux textes de contrôle ultrasonore multi-éléments.
aérospatiale, métallurgie...) pour lesquels de normalisation
ils tendent d’ailleurs à remplacer les cap- La pratique de cette nouvelle technologie,

LA LETTRE D’INFORMATION DES PROFESSIONNELS DES CONTRÔLES NON DESTRUCTIFS NUMÉRO 3 – OCTOBRE 2012 – PAGE 03
Nouvelle dynamique
Consolidation de l’équipe LES 9 GROUPES DE TRAVAIL
de permanents de la Cofrend DE LA COFREND
• Groupe Normalisation multi-
Sous l’impulsion de Nadia Becke- éléments système. Loïc de Roumilly
rich, directeur de la Cofrend, • Groupe Capteurs
l’équipe de permanents de la multi-éléments. Philippe Dumas
Cofrend a été consolidée. En mai • Groupe Appareils Ultrasons
2012, Sophie Birkener, respon- multivoies. Olivier Casula
sable Certification et Qualité, a • Groupe TOFDT. Anne-Marie Roy
rejoint le groupe qui comprenait • Groupe Modélisation en ET.
déjà Nadia Beckerich et Stépha- Léa Maurice
nie Jacob, assistante. Puis au • Groupe Tomographie.
mois d’août, le nouveau respon- Christian Thierry
sable Communication et Relation • Groupe Radiographie
Statutaire, Franck Semczak a été numérique. Thomas Bonin
recruté. • Groupe Robotisation.
Patrick Louviot
Les permanents sont importants • Groupe Alternatives à la
pour la Cofrend car ils assurent la Le Président de la Cofrend, Jean-Pierre Gustin, avec l’équipe des permanents. Gammagraphie. Joseph Samman
De gauche à droite : Stéphanie Jacob, Jean-Pierre Gustin, Nadia Beckerich,
gestion quotidienne de la confé- Franck Semczak, Sophie Birkener
dération et la pérennisation des
actions décidées dans ses mée et événementielle, ainsi que
diverses instances (Conseil d’ad- des adhésions. Le nouveau bureau de la Cofrend
ministration, comités, Groupes de Stéphanie Jacob, quant à elle, Jean-Pierre GUSTIN Pierre HUSAREK
Président Trésorier
Travail, Groupes Régionaux, etc.). s’investit dans la partie réalisation
Patrick AUGE Valérie KOEHL SARTORI
Nadia Beckerich dirige l’équipe des cartes de certification ainsi Vice-président Pôle Certification Secrétaire & Animateur Régional
et assure la gestion quotidienne que dans les relations avec les Bernard BISAUX Etienne MARTIN
de la confédération, ainsi que sa Centres. Vice-président Pôle Technique Président du CAI
représentation extérieure (rela- Cette équipe donnera une nou- et Expertise Patrick FALLOUEY
tions publiques). velle dynamique à la poursuite Anne-Marie ROY Président du CDC
Vice-président Pôle Joseph SAMMAN
Sophie Birkener est en charge de de la mission de la Cofrend et à la Communication & Evénementiel Président du CACT
la certification. reconnaissance de la confédéra- Nadia BECKERICH
Franck Semczak s’occupe de la tion auprès des instances natio- Directeur
communication numérique, impri- nales et internationales ●

L’agenda des CND 22 novembre 2012 Du 1er au 3 octobre 2013


25 octobre 2012 Journée organisée par la SFEN 10th international conference on
Journée régionale du Groupe
Du 7 au 10 octobre 2012 (Société Française d’Energie NDE in relation to structural inte-
Rhône Alpes, Clermont-Ferrand. nucléaire) : Le soudage : maîtrise, grity for nuclear and pressurised
IEEE International Ultrasonics
Tomographie en aéronautique simulation et contrôle, Paris components, Cannes
Symposium, Dresden, Allemagne
et certification. Visite du musée www.sfen.fr/22-novembre-2012
www.ieee.org/conferences_events/conf
Michelin Du 8 au 10 octobre 2013
erences/conferencedetails/index.html?
Du 20 au 25 mai 2013 ESOPE 2013, Paris
Conf_ID=17736
Du 13 au 15 novembre 2012 13th International Symposium on www.afiap.org/esope.php
Du 23 au 25 octobre 2012 4e Symposium International sur les Nondestructive Characterization of
Septembre 2013
Salon Mesurexpovision, CND dans l’aérospatiale, Augsburg, Materials, Le Mans, France
Journée Niveau 3 COSAC à l’occasion
Porte de Versailles, Paris Allemagne 23 mai 2013 de la sortie de l’A350, Toulouse
Les 19 et 20 novembre 2012 Anniversaire : Les 10 ans du CIFM,
25 octobre 2012
Rencontres acheteurs Instruments Maison des Arts et Métiers, Paris
Journée régionale du Groupe
Est, Metz. Energie sous contrôle de mesure et contrôle non destructif,
et certification. Visite Budapest, Hongrie
de la centrale de Cattenom Retrouvez l’agenda complet sur www.cofrend.com

CND Infos est une publication de la Cofrend – Confédération française pour les essais non destructifs.
1 rue Gaston Boissier - 75724 PARIS cedex 15 - France - Tél. : + 33 (0)1 44 19 76 18 – e-mail : cofrend@cofrend.com – www.cofrend.com © Cofrend 2012 – Dépôt légal à parution. ISSN : 2112-3268.
Numéro 3 – octobre 2012 – imprimé en France. Directeur de la publication : Jean-Pierre Gustin. Comité éditorial : Mireille Rapin, Nadia Beckerich, Bruno Bruez, Pierre Calmon, Pierre Chemin, Marie-Anne
De Smet, Patrice Jardet, Patrick Lamarque, Robert Lévy, Laurence Mizrahi, Anne-Marie Roy, Joseph Samman, Christian Thiéry. Rédaction, conception et mise en page : Lexitis – Martin de Halleux.

GRATUIT : téléchargez CND Infos ! www.cofrend.com/header/cndinfos

Vous aimerez peut-être aussi