Vous êtes sur la page 1sur 10

Église néo-apostolique

Église néo-apostolique
www.nak.ch
Brève histoire
de l’Église

Ses débuts
Au début du XIXe siècle, des
chrétiens ont prié en vue
d’une intensification de
l’activité du Saint-Esprit. Des
prophéties se sont manifes-
tées, et c’est par la prophétie
que, jusqu’en 1835, douze
apôtres ont été appelés
à leur ministère. L’Église
apostolique-catholique a vu
le jour et s’est rapidement
propagée.

Sa naissance
En 1863, à la suite de
divergences d’opinions,
l’Église apostolique-catho-
lique a prononcé l’excom-
munication de sa paroisse
de Hambourg. Celle-ci est
cependant restée soudée
et s’est vue dotée d’un apôtre
en la personne de Carl Preuss
qui y exerçait précédem-
ment le ministère de prêtre.
Ainsi est née l’Église
néo-apostolique.

Son développement
À partir de celle de Ham-
bourg, de nombreuses nou-
velles communautés ont vu
le jour. Actuellement, l’Église
néo-apostolique compte
60 000 communautés de
par le monde, totalisant
environ neuf millions de
membres.
Jésus
et l’apostolat

Jésus
En Jésus-Christ, Dieu s’est
révélé comme étant le
Rédempteur : « Il n’y a de
salut en aucun autre ; car
il n’y a sous le ciel aucun
autre nom qui ait été donné
parmi les hommes, par
lequel nous devions être
sauvés » (Actes 4 : 12).

Les apôtres
Les apôtres dirigent l’Église
néo-apostolique, tant sur le plan
spirituel qu’organisationnel,
et proposent aux hommes
– c’est là leur tâche première
– le salut en Jésus-Christ.
C’est en son nom qu’ils
enseignent et qu’ils dispensent
les sacrements. Ils sont
soutenus dans leur tâche
par des ministres qui
œuvrent à titre bénévole.

L’apôtre-patriarche
L’apôtre-patriarche est le
chef spirituel de l’Église
néo-apostolique. Il exerce le
ministère pétrinien.
Jean-Luc Schneider est
investi du ministère
d’apôtre-patriarche depuis
le 19 mai 2013.
Les trois
sacrements

La sainte cène
Le corps et le sang ainsi
que le sacrifice de Jésus-
Christ sont réellement pré-
sents dans la sainte cène.
La célébration de la sainte
cène constitue le moment
fort du service divin.

Le saint
baptême d’eau
Le saint baptême d’eau est
la première communication
sacramentelle et fonda-
mentale d’une grâce de
Dieu. Il constitue le premier
pas vers la rédemption
complète de l’être humain
qui, en le recevant,devient
chrétien et est intégré dans
l’Église de Christ.

Le saint-scellé
Le saint-scellé est dispensé
par des apôtres. Par cet
acte, le chrétien reçoit le
don du Saint-Esprit. Ainsi
s’achève ce qui a débuté
par le saint baptême d’eau :
la régénération d’eau et
d’Esprit. La vie reçue par
ce biais se nourrit avant
tout de la sainte cène.
Évangile et
pastorale

Le service divin
Le service divin est la ren-
contre de Dieu et de
l’homme. Sur tous les conti-
nents, des croyants y en-
tendent parler de la Bonne
Nouvelle de la grâce et du
retour de Jésus.

La pastorale
Les ministres de l’Église
aident les fidèles à se pré-
parer en vue du retour de
Jésus. À cette fin, ils leur
offrent un accompagnement
pastoral personnalisé, à
travers toutes les situations
de leur existence.

Les prières
Outre les prières communes
prononcées dans le cadre
des services divins et des
visites pastorales, les
chrétiens néo-apostoliques
mènent une vie de prière
personnelle. Ils font ainsi
l’expérience que Dieu est
présent, qu’il les écoute et
leur répond.
La vie de nos
communautés
La communion
fraternelle
Le vivre ensemble est un
élément important au sein de
nos communautés.

Dans beaucoup de
communautés, il y a des
formations chorales et
instrumentales ainsi que des
rencontres destinées aux
jeunes et aux aînés.

Les valeurs de la foi


chrétienne sont transmises
aux enfants pendant les
cours de l’école du
dimanche, de religion et de
catéchisme.

De multiples possibilités
d’intégration sont offertes
aux fidèles de tous les âges.

Les bénédictions
Dans l’Église néo-aposto-
lique, des bénédictions sont
dispensées à l’occasion de
la confirmation, des fiançailles,
du mariage et de certains
anniversaires de mariage.
Lors des cérémonies
funèbres sont prodiguées
assistance et consolation.
Des chrétiens
parmi les chrétiens

L’Église de Christ
L’Église de Christ s’est
déployée avec l’effusion du
Saint-Esprit (à la Pentecôte).
Actuellement, elle se révèle
dans la communauté de
ceux qui sont baptisés, qui
croient en Jésus-Christ et
qui le professent. Les chré-
tiens néo-apostoliques font
partie de l’Église de Christ.

La confession
de foi
La confession de foi des
chrétiens néo-apostoliques
s’exprime à travers dix ar-
ticles. Elle ne trace aucune
limite excluant les autres
chrétiens du salut.

L’œcuménisme
L’Église néo-apostolique a
conscience du devoir qui lui
incombe au sein de la chré-
tienté : elle adopte une position
d’ouverture à l’égard du
mouvement œcuménique,
en adhérant à la devise de
l’unité dans la diversité ré-
conciliée et la conservation
de l’identité de chaque Église.
Financement et
aide humanitaire

Le financement
L’Église néo-apostolique ne
perçoit pas d’impôt cultuel ;
elle se finance à l’aide des
offrandes et des dons libre-
ment consentis par ses fidèles.
Grâce à ces moyens, elle
construit et entretient des
églises et soutient ses com-
munautés dans le monde
entier.

L’engagement
social
L’Église néo-apostolique est
tenue de respecter l’Évangile
et les commandements de
l’éthique chrétienne. En pra-
tiquant concrètement l’amour
du prochain, elle vient en aide
à des gens qui sont confrontés
à des situations de détresse.

Des organisations
d’aide
Dans le but de réaliser des
projets à l’échelle nationale
et internationale, l’Église
néo-apostolique entretient
des organisations d’aide qui
opèrent en partenariat avec
d’autres organisations com-
pétentes.
Notre foi
et nos actes

Notre foi
Notre foi se fonde sur
Jésus-Christ dont l’envoi est
attesté en Jean 3 : 16 : « Car
Dieu a tant aimé le monde
qu’il a donné son Fils unique,
afin que quiconque croit en
lui ne périsse point, mais
qu’il ait la vie éternelle. »

Notre vision
Une Église dans laquelle
les fidèles se sentent bien,
sont emplis du Saint-Esprit
et de l’amour pour Dieu,
conforment leur vie aux
exigences de l’Évangile de
Jésus-Christ et se préparent
de la sorte en vue de son
retour et de la vie éternelle.

Notre mission
Aller au-devant de tous les
hommes, pour leur enseigner
l’Évangile de Jésus-Christ
et les baptiser d’eau et du
Saint-Esprit. Offrir des soins
pastoraux et cultiver une
communion des cœurs,
dans laquelle chacun connaît
l’amour de Dieu et la joie de
servir Dieu et autrui.
Découvrir l’Église
néo-apostolique

L’Église néo-apostolique est une


Église chrétienne au rayonnement
international. Le fondement de sa
doctrine est la Sainte Écriture. Issue,
en 1863, de l’Église apostolique-
catholique, elle est dirigée par des
apôtres, comme l’avaient aussi été
les communautés chrétiennes
primitives.

Au cœur de la doctrine de la foi


néo-apostolique,
il y a le retour de Christ en vue
d’enlever ceux qui s’y seront laissé
préparer. L’Église néo-apostolique
tient à ce que ses membres agissent
de manière respon- sable. L’individu
est responsable devant Dieu de sa
conduite. L’Évangile de Christ et
l’échelle des valeurs qui se déduit
des Dix commandements offrent des
repères clairs à cette fin.

L’Église néo-apostolique est


indépendante et politiquement
neutre. Elle se finance au moyen des
dons librement consentis par ses
membres.

Dans le monde entier, plus de dix


millions de chrétiens se réclament
actuellement de l’Église néo-
apostolique..

Église néo-apostolique
www.nak.ch

Vous aimerez peut-être aussi