Vous êtes sur la page 1sur 20

Plan du devoir :

_ Introduction
_ Types d’arbres fruitiers
_ Création d’un verger
_ Techniques utilisées
_ Outils utilisés
_ Périodes et zones de culture
_ Lexique
_ Conclusion

Introduction
Au Cameroun, l’arboriculture (arboriculture) ou la culture des arbres fruitiers est un secteur
d’activité qui attire de plus en plus les populations suite à sa demande sur le marché qui croit
chaque année. En effet, les fruits possèdent de nombreux bienfaits pour notre organisme et
de ce fait, constitue un bon rendement pour l’économie du pays. Toutefois la mise en place
des vergers se faisait dans l’Antiquité et s’est accentuée au 19 e siècle dans les pays d’Asie,
d’Amérique et d’Europe avant d’être expérimenté en Afrique ; cultivé spécialement pour son
fruit comestible, la culture d’un arbre fruitier revêt aussi un intérêt économique.
Les types d’arbres fruitiers
Les arbres fruitiers sont répartis dans différentes catégories à savoir :
 Les arbres fruitiers à grain ou à pépin (grape or seed fruit trees) : dont le
mandarinier, le l’oranger, le citronnier, le goyavier
Mandarin Mandarin

GOYAVIER GOYAVES

Lemon tree Lemon


 Les arbres fruitiers à noyau (stone fruit trees) : ici, on retrouve le manguier, le
safoutier, l’avocatier

MANGO TREE MANGO


THE SAFOUTIER THE SAFOU

AVOCADO AVOCADO
 Les arbres fruitiers secs ( Dry fruit tree ) : nous avons le noisetier

HAZEL TREE NOIX

Création d’un verger


Avant de créer un verger, on procède à la collecte des rejets d’arbre fruitier qu’on va traiter
dans une solution appelée pralin composée de nématicide insecticide pour débarrasser les
rejets acquis de nématode et de charançon. Nous laisserons les plants à l’ombre pendant 1 à
2 jours avant de les mettre dans un germoir à l’ombre où ils prendront un mois pour germer.
Nous ferons sortir les plants au bout de la 40eme semaine pour la mettre en pépinière à fin
que la plante puisse s’adapter à l’environnement extérieur. Au bout de 2à3 semaines nous
retirerons les plantes de la pépinière pour les semis sur le lieu préalablement préparé pour
accueillir les arbres fruitier.
NB : d’autres agriculteurs, en fonction des objectifs de production ne font pas germer leur
plante dans un germoir conventionnel ; ils préfèrent passer par le greffage ou par le
marcottage

EXEMPLES DE PEPINIERE

Les techniques utilisées


La mise en place d’un verger nécessite la connaissance d’un certain nombre de technique
 L’irrigation (irrigation) : qui consiste à apporter artificiellement de l’eau aux végétaux
 L’arrosage (watering) : technique consistant à donner à la plante suffisamment d’eau
pour sa croissance
 L’élagage (pruning) : technique qui consiste à tailler un arbre en orientant sa
croissance
 L’émondage (pruning) : il s’agit ici de couper les branches latérales d’un arbre voire
sa cime pour développer la croissance du feuillage et des rejets
 L’écimage (topping) : action de couper la cime du végétal d’un arbre et ceci ne
permet pas le bouturage
 L’étêtage (topping): action de couper la tête ou la cime d’un arbre et ce qui permet
le bouturage
 L’abattage (slaughter) : consiste à abattre ou éliminer les arbres malades et infecter
 L’essouchement (stump)
 Le semis (planting)
 La sélection (selection) : consiste à prélever les meilleures semences afin d’avoir de
bon rendement
 Le bouturage (cutting) : admet le prélèvement d’un jeune pousse sur la plante à
reproduire afin d’obtenir un nouvel arbre qui est le clone du premier
 Le greffage (grafting) : action d’insérer le greffon sur une plante appelée porte greffe
 Marcottage (cayering) : consiste à enterrer la branche d’un végétal pour en produire
un nouveau
Pour maintenir un arbre en bonne santé, il est important de faire un traitement
phytosanitaire.

Outils utilisés
 un émondoir (lopper) : sert à émonder les arbres
 une perche d’élagage (breeding perch) :
 une scie (saw) : pour couper les arbres
 une tronçonneuse (chain saw)
 un sécateur (secator): pour tailler petites branches et arbustes

 les gaules (gaul) : pour faire tomber les fruits


 les filets de ramassage (picket) : pour récolter les fruits facilement sans les
endommager

 les échelles (ladders) :


Les périodes de culture et zones de culture
Généralement, les arbres fruitiers se plantent durant toute l’année ; cependant, il faut éviter
les périodes de forte pluie. Toujours est-il que les mois de MARS, AVRIL, Mai sont favorable à
la culture du citronnier, du noisetier, du pamplemoussier, de l’oranger, du safoutier…
cependant, la durée du cycle avant récolte est de 3 à 4 ans en particulier pour les agrumes.
L’arboriculture se pratique un peu partout au Cameroun ; mais les principales zones
culturales sont le centre, le sud, le littoral et la région de l’ouest Cameroun Demande sur le
marché.

Lexique
verger : espace réservé à la plantation des arbres fruitiers
fruit : aliment propre à la consommation
botaniste : scientifique qui se propose d’étudier les végétaux
agrume : fruit provenant des arbres de la famille des rutacées du genre citrus
greffon : fragment d’une plante qu’on va greffer à un porte greffe
arbuste : c’est une plante ligneuse d’une taille allant de 4 à 7m à l’état Adulte
cime : extrémité supérieure et le plus souvent pointue des arbres
la souche : partie souterraine courte et verticale de la tige de certaines plantes vivace

Conclusion
En définitive, l’arboriculture renvoie à un attachement à long terme à un territoire en raison
de la lente maturation des arbres avant de donner des fruits. Cependant elle constitue une
importante source de revenu pour l’économie à cause de sa forte demande