Vous êtes sur la page 1sur 2

L’Organisation de Libération de la Palestine

L’Organisation de Libération de la Palestine a été créée lors du sommet de Caire qui a eu


lieu le 17 janvier 19641 et elle est une organisation palestinienne politique et militaire qui,
initialement, s’est présentée comme un mouvement de résistance armée représentant les
Palestiniens2. Au début, l’OLP a été vue par les autorités israéliennes comme une organisation
terroriste, mais après la signature des accords d’Oslo, l’OLP est devenue un partenaire
diplomatique et un partenaire des négociations afin de régler le conflit israélo-palestinien.

L’OLP a été fondée par le Conseil National Palestinien et, présidée par Ahmad Shuquairy,
l’organisation se dote d’une charte qui prévoie que l’union de deux rives du Jordan ne sera pas
mise en cause et aussi d’une armée régulière- l’Armée de libération de la Palestine. Dans ses
premières années d’existence, l’organisation se radicalise et prend son indépendance à partir de la
guerre de six jours, en 1967. En 1968, l’OLM modifie la Charte en mettant accent sur la
destruction d’Israël, sur la libération totale de la Palestine et de développement de la lutte armée.
L’activité de l’OLP est concrétisée par ses interventions en Syrie, en Jordanie, en Liban et, en
1973, lors de la victoire de la IVème guerre israélo-arabe, l’organisation modifie sa stratégie en
devenant plus modérée et se prononce sur l’établissement d’un Etat palestinien en Cisjordanie et
à Gaza. A la suite de ce changement, il y aura une forte dissidence au sein de l’OLP, dissidence
qui prendra fin en décembre 1977.3

1
http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/eve/87.html

2
http://www.monde-diplomatique.fr/cahier/proche-orient/territoires-olp

3
http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/OLP/136841
En 1973, lors de la conférence arabe d’Alger, l’OLP est reconnue comme le seul
représentant légitime du peuple palestinien et en 1976 réussit d’être admise dans la Ligue Arabe.
En 1983 ; au sein de l’organisation se manifeste une autre dissidence sous la forme d’une
offensive contre Yasser Arafat et ses partisans. Les principales réussites de l’OLP sont ces de
1988 quand est proclamé l’Etat de Palestine et de ce moment-là l’OMP a siégé à l’ONU en tant
qu’observateur permanent. De plus, en 1996 ont été abolies les articles de la Charte de l’OMP qui
niaient l’existence de l’Etat d’Israël.4

Aujourd’hui, l’OLP regroupe plusieurs organisations palestiniennes comme Fatah, le


Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) et le Front démocratique pour la libération de
la Palestine (FDLP) et même si Yasser Arafat avait déclaré que l’OLP a renoncé définitivement
au terrorisme, l’organisation est vue même des nos jours comme étant composée par des
mouvements peu disciplines qui font usage des moyens illégales.5

4
Idem3
5
http://www.globalterrorwatch.ch/?p=800