Vous êtes sur la page 1sur 8

REACTIONS ACIDE-BASE……….

RAPPEL

• Définition des acides et des bases selon Brönsted.


· Un acide est une entité chimique, électriquement chargée ou non, pouvant céder un ion
hydrogène H + au cours d’une réaction chimique.
· Une base est une entité chimique, électriquement chargée ou non, pouvant capter un ion
hydrogène H + au cours d’une réaction chimique.
• Couple Acide/Base
· Un couple Acide / Base est constitué d’un acide et de sa base conjugué .

Equation formelle : Acide ← → Base conjugée + H +
Couple Equation formelle
-
AH/A 
AH ← → A- + H +

BH+/B 
→ B+H
BH + ←

+

• Réactions acide base.


· Une réaction acide base consiste en un transfert d’ion H+ entre un donneur d’ion H+ (acide)
et un accepteur d’ion H+ (base).
- Couples mis en jeu : A1/B1 et A2/B2
- Equation chimique de la réaction : A1 + B2 ← → A 2 + B1

• Ionisation propre de l’eau


L’ionisation de l’eau pure met en jeu les deux couples de l’eau H 3O + / H 2 O et H 2 O / OH − ;
elle conduit à un équilibre dynamique :

→ H 3O + + OH -
H 2 O + H 2 O ←

• Produit ionique de l’eau.
Dans toutes les solutions aqueuses :
Ke = [H 3O + ][OH − ]
A une température de 25°C : Ke =10-14.

• Définition du pH.
L’acidité d’une solution dépend de sa concentration en ion hydronium.
 H 3O +  = 10− pH
EQUILIBRE ACIDE-BASE
Soit la réaction acide base :

→ A 2 + B1
A1 + B2 ←

Loi d’action de masse


• La fonction des concentrations
Π= 2
[ A ].[ B1 ]
[ A1 ].[ B2 ]
• Constante d’équilibre
o À l’équilibre dynamique : Π = K .
o La constante d’équilibre ne dépend que de la température, elle est indépendante de la
composition initiale.
x
o Le taux d’avancement final τf = f , dépend de la constante d’équilibre et de l’état
x max
initiale du système.

La valeur de la constante d’équilibre renseigne sur la tendance d’évolution d’une réaction


dans le sens direct ou indirect :
* K très élevée : La réaction directe est pratiquement totale , la réaction inverse est
pratiquement impossible.
* K très faible : La réaction directe est pratiquement impossible , la réaction inverse
est pratiquement totale.
• Evolution spontanée
La comparaison de la fonction des concentrations Π à la constante d’équilibre K permet de
prévoir le sens d’évolution spontanée du système.
* Π <K : le système évolue spontanément dans le sens direct.
* Π >K : le système évolue spontanément dans le sens indirect.
* Π =K : le système est à l’état d’équilibre dynamique.

CLASSIFICATION DES ACIDES ET DES BASES


La constante d’acidité Ka.
• Un acide AH réagit avec l’eau en perdant un ion hydrogène (H+) :
AH + H 2 O H 3O + + A −
La constante d’équilibre de cette réaction est appelé constante d’acidité .
 H 3O +   A − 
Ka =  pK a = − log K a ⇔ K a = 10 − pK a
[ AH ]
La constante de basicité Kb.
• Une base B réagit avec l’eau en gagnant un ion hydrogène (H+) :
B + H2O BH + + OH −
La constante d’équilibre de cette réaction est appelé constante de basicité .
 BH +  OH − 
Kb = pK b = − log K b ⇔ K b = 10− pK b
[ B]
Relation entre Ka et Kb d’un même couple acide base.

Ka .Kb=Ke ⇔ pKa+ pKb= pKe


A la température de 25°C :
Ka .Kb=10-4 ⇔ pKa+ pKb= 14

Classification des acides et des bases.


• Comparaison de deux acides
À l’acide le plus fort correspond la constante d’acidité Ka la plus grande, soit le pKa le plus
faible.
Un acide est d’autant plus fort qu’il réagit plus complètement avec l’eau en donnant des ions
hydronium H3O +.

• Comparaison de deux bases


À la base la plus forte correspond la constante de basicité Kb la plus grande, soit le pKb le plus
faible.
Une base est d’autant plus forte qu’elle réagit plus complètement avec l’eau .

• Force d’un acide et de sa base conjuguée

Plus un acide et fort plus sa base conjuguée est faible et inversement.

• Couple de référence
Pour comparer les forces des couples acide/base entre eux , il est plus commode de les
comparer à un même couple pris comme référence soit H 3O + / H 2 O .

Constante d’acidité et taux d’avancement final .

Equation chimique AH + H 2O H 3O + + A-
État du Avancement
système volumique Concentration en (mol.L-1)
pKe

initial y=0 C excès
10 2 0
− pH
final yf C – yf excès 10 = H3O+  yf

yf
τf =
C
 H 3O +   A −   H 3O +  τf
Ka = =  .
[ AH ] 1 − τf
pH DES SOLUTIONS AQUEUSES
On désigne par C la concentration molaire initiale de la solution aqueuse d’un monoacide ou
d’une monobase.

Définition du pH
Le pH d’une solution aqueuse est :
pH= -log[ H 3O + ]

pH d’une solution aqueuse d’acide fort


pH = -log C ⇔ C =10-pH
Cette expression est valable quand on pourra négliger les ions dus à l’ionisation propre de
l’eau.

pH d’une solution aqueuse de base forte

pH = pKe + log C ⇔ C =10pH-pKe


Cette expression est valable quand on pourra négliger les ions dus à l’ionisation propre de
l’eau.

pH d’une solution aqueuse d’acide faible


AH + H 2 O H 3O + + A −
1
pH = (pK a - log C) ⇔ C = 10 (pKa -2 pH)
2
Cette expression est valable quand on pourra faire les approximations suivantes :
* négliger les ions dus à l’ionisation propre de l’eau devant les ions provenant de
l’acide.
* négliger [A-] devant [AH] soit [AH]=C pour un acide faiblement dissocié en
solution aqueuse diluée. Soit τf <0 ,05

pH d’une solution aqueuse de base faible


B + H2O BH + + OH −
1
pH = (pK e +pK a +log C) ⇔ C = 10 (2 pH -pKa -pKe)
2
Cette expression est valable quand on pourra faire les approximations suivantes :
* négliger les ions dus à l’ionisation propre de l’eau devant les ions provenant de la
base.
* négliger [BH+] devant [B] soit [B]=C pour une base faiblement dissociée en
solution aqueuse diluée. Soit τf <0 ,05
Pour une solution d’acide ou de base, les relations suivantes permettent de calculer le
pH si on connaît la concentration molaire C de la solution et réciproquement

Comparaison des acides et des bases

Comparaison d’un acide fort et d’un acide faible

Acide fort Acide faible


La réaction avec l'eau est totale: La réaction avec l'eau n'est pas totale:
AH + H 2 O → H 3O + + A − AH + H 2 O H 3O + + A −

[H3O+]=C [H3O+]<C
pH = - log C pH > - log C
Le taux d’avancement final Le taux d’avancement final
xf  H 3O +  xf  H 3O + 
τf = = =1 τf = = <1
x max C x max C
τf augmente quand C diminue
Comparaison d’une base forte et d’une base faible

Base forte Base faible


La réaction avec l'eau est totale: La réaction avec l'eau n'est pas totale:
B + H 2 O → BH + + OH − B + H2O BH + + OH −
[OH-]=C [OH-]<C
pH =pKe+ log C pH < pKe+log C
Le taux d’avancement final Le taux d’avancement final
xf  OH −  xf OH − 
τf = = =1 τf = = <1
x max C x max C
τf augmente quand C diminue

Comparaison de deux acides faibles

Pour comparer la force de deux acides faibles A1H et A2H de même concentration C :
o l'acide le plus fort possède le taux d’avancement final τf le plus grand
o l'acide le plus fort donne une solution de pH plus petit
o l'acide est d'autant plus fort que son pKa est petit ( ou que son Ka est grand)

Si les deux acides faibles A1H et A2H ont des concentrations différentes : les valeurs des pKa
permettent de les comparer.

Comparaison de deux bases faibles

Pour comparer la force de deux acides faibles B1 et B2 de même concentration C :


o la base la plus forte possède le taux d’avancement final τf le plus grand
o la base la plus forte donne une solution de pH plus grand
o la base est d'autant plus fort que son pKa est grand ( ou que son Ka est petit)

Si les deux acides faibles A1H et A2H ont des concentrations différentes : les valeurs des pKa
permettent de les comparer.

REACTION D’UN ACIDE AVEC UNE BASE

• Doser la solution d’un acide ou d’une base revient à déterminer la concentration


molaire initiale C de cette espèce.
• La réaction servant de support à un titrage acido-basique doit être considérée comme
totale ( τ = 1 ) et rapide.
A1 + B2 → A 2 + B1
• Le suivi de l’évolution du pH du mélange réactionnel permet de repérer le point
d’équivalence acido-basique.
• L’équivalence acido-basique est l’état où les quantités de matière d’acide et de base
sont mélangées en proportions stoechiométriques
nA = nB CAVA=CBVB
Zone où il n’ya plus
réaction acide base , mais
pH une simple dilution
14

pH à l’équivalence
Point d’équivalence :
E correspond à la fin de la
pHE réaction acide base

pH initial

VB ajouté
0 VBE
Volume de base ajouté
à l’équivalence
Zone où a lieu la réaction
acide base

• Un indicateur coloré convient pour un dosage acide base si sa zone de virage contient
le pH du point d’équivalence.

Dosage d’un acide fort par une base forte :

o Equation simplifiée la réaction :


H 3O + + O H - → 2 H 2O pH
o À l’équivalence on obtient une solution neutre
formée des cations et des anions indifférents.
Le pH de cette solution est celui d’une solution pHE = 7 E
neutre : La courbe présente
un seul point
pHE =7 d’inflexion E
[H3O+]E = [OH-]E VB
VBE

pH

Dosage d’un acide faible par une base forte : pHE


E
7 La courbe présente
deux points
o Equation simplifiée la réaction : I d’inflexions E et I
− pKa
AH + O H → H 2O + A
-
VB
o À l’équivalence on obtient une solution basique formée 0 VBE VBE
des ions A- et des cations indifférents 2
Le pH de cette solution est celui d’une solution basique :
Les entités chimiques présentes en solution obtenue à l’équivalence sont :A-, Na+,OH-, H3O+.
L’ion sodium Na+ est indifférent.
L’ion A- apporté par l’acide régit avec l’eau en tant que base faible :
A-+H2O<=> AH +OH-.
Par suite [OH-] devient supérieure à [H3O+] ce qui justifie le caractère basique de la solution
à l’équivalence[H3O+]E <[OH-]E pHE >7

v BE
o À la demi équivalence ,quand v B = , [ AH ] =  A −  soit pH=pKa
2

Dosage d’une base faible par un acide fort : pH


I
o Equation simplifiée la réaction : pKa
B + H 3O + → B H + + H 2 O
o À l’équivalence on obtient une solution acide formée des ions 7
BH+ et des anions indifférents E
Le pH de cette solution pH est celui d’une solution acide :
VA
Les entités chimiques présentes en solution obtenue à l’équivalence
sont :BH+, Cl-,OH-, H3O+. 0 VAE VAE
-
L’ion chlorure Cl est indifférent. 2
+
L’ion BH apporté par la base régit avec l’eau en tant qu’acide faible :
BH++H2O<=> B + H3O+.
Par suite [H3O+] devient supérieure à [OH-] ce qui justifie le caractère acide de la solution à
l’équivalence[H3O+]E >[OH-]E pHE <7

v AE
o À la demi équivalence ,quand v A = , [ B] =  BH +  soit pH=pKa
2

Une solution tampon est une solution dont le pH varie peu:


- lors de l'addition d'une quantité modérée d'acide ou de base.
- lors de l'addition d'une quantité modérée d'eau (dilution).
Une solution tampon est constituée d'un mélange équimoléculaire d'un acide faible et de sa
base conjuguée.
Dans ces conditions, le pH de la solution tampon sera égale au pKa du couple acide-base
faible choisi.