Vous êtes sur la page 1sur 3

RIHANI MAHMOUD CENTRAL TERMOELECTRIQUE

Le traitement des eaux de chaudières


Introduction :
La STIR utilise l’eau pour divers usages tel que les besoins sanitaires le
refroidissement et l’alimentation des chaudières pour la production de la vapeur.

C’est l’eau de SONEDE, c’est une eau potable qui contient des sels minéraux sous
formes de des anions et des cations qu’il faut éliminer pour le bon fonctionnement des
chaudières.

NB : On utilise l’eau de mer pour le refroidissement et le réseau anti incendie.

 Bute de traitement des eaux

Les eaux de production de vapeur à haute pression doivent présenter des


caractéristiques physiques et chimiques aboutissant à la bonne utilisation du matériel,
notamment de la chaudière et de ses différents composants. C’est pour cela que des études
expérimentales ont été effectuées pour fixer les paramètres qu’il faut respecter

 Le traitement :
L’eau brute provenant de SONEDE contienne des impuretés de différentes natures dissoutes
ou en suspension d’où la nécessité d’un pré traitement qui permet d’éliminer la dureté
temporaire de l’eau.

En vue de la modernisation du système de traitement de chaudière, le pré traitement à la


chaux a été remplacé par l’unité d’osmose inverse

Unités d’osmose inverse :

Définition :
L’osmose inverse est un procédé physique d’élimination des matières minérale, il met en
œuvre des membranes semi perméable retenant les différents sels.

Principe
L’application d’une pression hydrostatique supérieure à la pression osmotique entraîne un
écoulement d’eau épurée en sens inverse, les sels sont retenus par les membranes.

1
RIHANI MAHMOUD CENTRAL TERMOELECTRIQUE

Une membrane semi-perméable retienne 90 à 99% de tous les éléments minéraux dissous, 95
à99% des éléments organiques.

Procédés de traitement des eaux par l’osmose inverse


Stérilisation 
La stérilisation est un traitement qui permet d’éviter la croissance biologique. Cette opération
se produit par injection d’hypochlorite de sodium dans l’eau brute cette injection est assurée
par une pompe.

Oxydation de fer et de manganèse


Cette opération se fait dans le bac de contact par introduction dans le système, d’air aspiré à
l’aide d’un éjecteur. Elle a comme but d’éliminer le fer et le manganèse présent dans l’eau
brute.

Neutralisation du chlore:

Le chlore peut agir sur les membranes d’osmose et les détruits pour cette raison on
neutralise, l’excès de chlore par injection du métabisulfite de sodium avant l’entré dans la
section de filtration.

2
RIHANI MAHMOUD CENTRAL TERMOELECTRIQUE

Section de filtration :
La section de filtration a pour rô le d’éliminer les particules en suspension comme
l’hydroxyde de fer présent dans l’eau oxydée et le chlore résiduel

On distingue deux types de filtrations :

* filtres à sable

* filtres à charbon

filtration à sable 
Ce type de filtration a pour but de retenir les particules en suspension, elle consiste à faire
passer l’eau à travers une matière poreuse (silice) qui retienne de haut en bas par
absorption les matières colloïdales contenus dans l’eau.

Deux filtres à sable sont installés lorsque l’un entre en service l’autre entre en contre
lavage, chaque filtre fonctionne durant 24h.

Filtration à charbon actif


L’eau sortant du filtre à sable va être soumise à une seconde filtration sur filtre à charbon
qui sert à éliminer le chlore résiduel et les matières inorganiques.

Le milieu filtrant est constitué par plusieurs couches de charbon actif et de gravier.

Comme le filtre à sable, lorsque l’un est en service l’autre est en contre lavage. Chaque
filtre fonction durant 72h.

 Le sens du flux d’eau pendant le contre lavage est de bas en haut.