Vous êtes sur la page 1sur 4

Terminologie

PS
Pour savoir ou est le C.O.D on peut utiliser la formule suivante : « Participe passé +
Qui/ Quoi ? »

Exemple : – « Ce magicien, surprenant les spectateurs reçut une ovation de leur
part (homophone TCF) » (Spectateurs « C.O.D » de surprenant)

Extravagants = motahawir

Ils protestent contre l’état de délabrement d’une école de l’armée où ils devaient passer une période de stage

...Suite : https://www.yabiladi.com/articles/details/68713/rabouni-partie-gendarmes-polisario-rebiffe.html

Ps : La question ici sur la nature du Participe passé ne débouche pas sur des applications
orthographiques puisqu’il y a l’accord dans les trois cas.

L’accord 

Pour les verbes pronominaux purs et les verbes avec un sens passif L’accord se fait avec
le sujet ; Ils suivent l’accord avec l’auxiliaire être en genre et en nombre avec le sujet (Ici
le pronom n’a pas de fonction grammaticale ; Il fait partie du verbe)

Exemple : – « La cigogne s’est envolée » – « Les cigognes se sont envolées »


Exemple : – « L’oiseau s’est égosillé » – « Les oiseaux se sont égosillés »
Exemple : – « Ils se sont souciés des fautes »
Exemple : – « Elle s’est absentée plus d’un mois »
Exemple : – « Les canaries se sont évadés de leur volière » (Verbe essentiellement
pronominal)
Exemple : – « Ma mère s’est attendue à la visite de la police » (Verbe pronominal à sens
passif)
Exemple : – « La pièce s’est jouée avec succès » (à sens passif)

Pour les verbes parfois pronominaux : La règle d’accord est la même que celle d’un
verbe conjugué avec « avoir »au lieu de « être »

Exemple : – « Ils se sont nui » (Ils ont nui à qui ? à eux mêmes (C.O.I pas d’accord)
Exemple : – « Ils se sont écrit » (Ils ont écrit à qui ?) à eux mêmes C.O.I pas d’accord)
Exemple : – « Les groupes qui se sont succédés » (Ils ont succédé à qui ? à eux mêmes
C.O.I Pas d’accord)

Pour savoir si le verbe accepte un C.O.D On pose la question : Verbe + Qui/ quoi ?
Exemple : – « Elle s’est lavée » (Elle lavé quoi ? elle même C.O.D existe (se) (accord)
Exemple : – « Elle s’est lavé les mains » (C.O.D après le participe passé Pas d’accord)
Exemple : – « Elles se sont parlé » (Elles ont parlé qui ? ou Quoi ? La question est
impossible Pas d’accord)
Exemple : – « Elles se sont embrassées » (Elles ont embrassé qui ? L’une l’autre Accord
Exemple : – « La belle et la bête se sont aimées »
Exemple : – « Ma sœur s’est blessée » (C.O.D avant le participe passé)
Exemple : – « Ma mère s’est donné la peine d’aider ces enfants » (C.O.D suit le participe
passé Pas d’accord)
Exemple : – « Les fiancés se sont écrit pendant de longs mois » (Pas de C.O .D pas
d’accord)
Exemple : – « Ils se sont aperçu de leur erreur »
Exemple : – « Ils se sont lavés »
Exemple : – « Ils se sont battus »
Exemple : – « Les mains qu’ils se sont lavées » 
Exemple : – « Les lettres qu’ils se sont écrites »
Exemple : – « Les billets qu’ils se sont répartis » (distribuer / partager)
Exemple : – « Ils se sont lavé les mains »
Exemple : – « Ils se sont écrit des lettres »
Exemple : – « Ils se sont réparti tous les billets »

Rappel Du C.O.I

Le participe passé ne s’accorde pas lorsque le verbe pronominal réfléchi ou réciproque


admet un C.O.I

Les participes passés des verbes suivants sont donc invariables : Se plaire – Se
complaire (trouver son plaisir à faire quelque chose) – Se déplaire – Se rire (de
quelque chose) - Se convenir (Se plaire) – Se nuire – Se mentir – S’en vouloir – Se
ressembler – Se sourire – Se suffire – Se survivre – Se succéder – Se parler

Attention : Parmi les verbes essentiellement pronominaux ; un seul verbe ne s’accorde


pas si le C.O.D précède le participe passé « S’arroger » (S’attribuer quelque chose)

Exemple : – « Ils se sont arrogé de nombreuses prérogatives. »

Mais si le C.O.D est avant le participe passé Ils s’accordent :


Exemple : – « Les fonctions que cet employé s’est arrogées le dépassent. »

Les locutions verbales pronominales : Se faire mal, Se faire tort, Se faire peur, Se
rendre compte, Se donner rendez-vous, se faire injure (offenser) , se faire
honneur…etc.

Se rendre compte
 
La locution verbale se rendre compte signifie « s’apercevoir, prendre conscience, comprendre ».
 
Exemples :
 
- Pierre vient de se rendre compte qu’il a mis son chandail à l’envers.
- C’est en sortant d’un bar que l’on se rend compte de la beauté du silence.
 
Aux temps composés, le participe passé rendu demeure toujours invariable dans cette locution. Selon
la règle d’accord des verbes occasionnellement pronominaux, le participe passé ne s’accorde qu’avec
un complément direct placé devant le verbe. Or, dans se rendre compte, ce qui tient lieu de
complément direct est le nom compte, toujours placé après le verbe, d’où l’invariabilité du participe
passé.

Se Faire / se laisser suivi d’un infinitif sont toujours invariable :


Exemple : – « Ils se sont fait féliciter »
Exemple : – « Elles se sont laissé séduire. »

a) Le participe passé avec un verbe impersonnel  

Ici le participe passé s’accorde avec un pronom personnel (donc il ne remplace rien ; il
est invariable)

Exemple : – « Il a plu toute la nuit »


Exemple : – « De ces livres, il s’est vendu des milliers d’exemplaires. »

Exemple : – « Les négociations qu’il a fallu pour aboutir à une entente sont multiples »

b) Le participe passé suivi d’un verbe à l’infinitif :

Le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le complément d’objet sous 2


conditions :

1- Le C.O.D placé avant le verbe


2- Le C.O.D doit faire l’action exprimée par le verbe à l’infinitif.

Pour trouver le nom ou pronom qui exerce la fonction de C.O.D pour l’accorder il faut
poser deux questions : 1- Sujet de l’auxiliaire + auxiliaire avoir + participe passé + qui /
quoi ?

2-Est-ce que + C.O.D + fait / font l’action du verbe + verbe à l’infinitif

Exemple : – « Les femmes que j’ai entendues chanter avaient de belles voix. »

1- J’ai entendu qui ?


2- Est-ce que les femmes font l’action de chanter.

Donc il y’a l’accord.

Exemple : – « Ce sont des histoires que j’ai entendu raconter souvent. »
1- J’ai entendu quoi ? (des histoires)
2- Est-ce que les histoires font l’action de raconter : Non !!! Donc pas d’accord

Exemple : – « Elle s’est vu interdire l’accès au musée »

1- « s » remplace « elle » (C.O.D placé avant le participe passé)

2- « elle » ne fait pas l’action d’interdire (Pas d’accord).

Exemple : – « Hanane et Maria se sont senties crouler sous la pression »

1- « se » est un C.O.D qui remplace Hanane et Maria


2- « se » est placé avant le participe passé et fait l’action de crouler (accord)

Exemple : – « Ce sont les maisons que nous avons fait construire. »

(raje3 dik lmarji3 f l favoris dyal les verbes pronominaux)