Vous êtes sur la page 1sur 17

Premiers pas avec Java EE

Mr. Riadh BOUHOUCHI


Plan du cours

I. Qu'est-ce que Java EE


II. Le modèle MVC
Qu'est-ce que Java EE (1)

Le terme « Java EE » signifie Java Enterprise Edition était


anciennement raccourci en « J2EE ». C’est une extension de la
plate-forme standard. Autrement Java EE est construite sur le
langage Java et la plate-forme Java SE et elle y ajoute un grand
nombre de bibliothèques.

L'objectif de Java EE est de faciliter le développement


d'applications web qui seront robustes et distribuées et on peut les
déployées et exécutées sur un serveur d'applications.

1
Qu'est-ce que Java EE (2)

Pourquoi on dit que JAVA EE est une plateforme standardisée ?

La plateforme JAVA EE est constituée de plusieurs spécifications ou


des APIs définis par un groupement d’organisations reconnu
mondialement et par exemple : Enterprise Java Beans (EJB), Java
Persistence API (JPA), Java Message Service (JMS) etc.
Ces spécifications ou APIs sont implémentés par les différents
fournisseurs (GlassFish, Oracle Weblogic, Apache Tomcat)

2
Qu'est-ce que Java EE (3)

La plateforme JAVA EE contient des différents conteneurs de diffèrent


types d’applications .

Un conteneur peut être vu comme étant une partition logique/ virtuelle.


Chaque conteneur supporte un ensemble de spécifications/APIs définis
par la plateforme Java EE.
Ceci fourni un environnement de démarrage aux applications
qu’héberge le serveur.

3
Qu'est-ce que Java EE (4)

le serveur Java EE contient une liste de quatre types de


conteneurs tel que :

Un conteneur Web


Un conteneur EJB
Un conteneur d’application Client
Un conteneur d’applet

4
Qu'est-ce que Java EE (5)

5
Qu'est-ce que Java EE (6)

Un conteneur n’est que l’interface entre l’application déployée et


le serveur d’application.
Le conteneur fournit une liste de services fournis par exemple :

Persistence : Offert par la Java Persistance API (JPA) qui fournit


un Mapping Objet-Relationel (ORM) et une abstraction aux
opérations avec la base de données.

JNDI : permet l’accès à des services de nommage ou d’annuaire


(LDAP par exemple)
6
Qu'est-ce que Java EE (7)

Messaging : Offert par la Java Message Service (JMS) qui


fournit un transfert de messages asynchrones entre les différentes
parties de l’application.
Web Services (JAXRS et JAXWS) offre le support des
architectures web-service REST et SOAP.
Transaction : Offert par la Java Transaction API (JTA) et fourni
tous les outils nécessaires pour la gestion des transactions dans
l’application.
Les applications JAVA EE sont construites par différents
composants ces derniers sont supportés par leur ‘conteneurs‘
correspondants.
7
Qu'est-ce que Java EE (8)

Les applications d’Enterprise :Elles utilisent les spécifications


EJB, JMS, JPA etc, et sont exécutées au sein d’un conteneur
EJB ;
Les applications web :Elles utilisent API Servlet, JSP, JSF etc et
sont supportées par le conteneur Web
L’application cliente :Elles sont exécutées au niveau client. Elles
nécessitent un conteneur d’application client Container qui
contient un ensemble de librairies exécutes dans l’environnement
Java SE ;
Les applets – Ce sont des applications graphiques exécutées dans
un navigateur.
8
Qu'est-ce que Java EE (9)

Comment les applications Java EE sont structurées ?

Les applications JAVA EE récentes sont souvent développées


suivant une architecture n-tiers ou multi niveaux, généralement
on parle de l’architecture 3-tiers.

9
Qu'est-ce que Java EE (10)

L’architecture trois tiers, 3-tiers, à trois niveaux ou architecture à


trois couches est logiquement divisée en trois niveaux ou couches :

 Couche présentation : correspondant à l’affichage, la restitution


sur le poste de travail, le dialogue avec l’utilisateur
 Couche métier : correspondant à la mise en œuvre de
l’ensemble des règles de gestion et de la logique applicative.
 Couche accès aux données : correspondant aux données qui
sont destinées à être conservées sur la durée

10
Le modèle MVC (1)

Le modèle MVC décrit une manière d’architecturer une application


informatique en la décomposant en trois sous-parties :
La partie Modèle : qui concerne le traitement, le stockage et la
mise à jour des données de l'application doit être contenu dans la
couche nommée "Modèle" (le M de MVC)
La partie Vue : qui concerne l'interaction avec l'utilisateur et la
présentation des données (affichage) doit être contenu dans la
couche nommée "Vue" (le V de MVC)
La partie Contrôleur : qui concerne le contrôle des actions de
l'utilisateur et des données doit être contenu dans la couche
nommée "Contrôle" (le C de MVC).
11
Le modèle MVC (2)

12
Le modèle MVC (3)

Principe de fonctionnement de l’architecture MVC:

1. le client envoie une requête HTTP à destination d’une servlet

2. le servlet récupère les données transmis dans une requête HTTP


et délègue les traitements avec/sur ces données a des
composants EJB et/ou JavaBean

3. Selon les traitements à effectuer les composants EJB et/ou


JavaBean peuvent accéder à des sources de données
13
Le modèle MVC (4)

Principe de fonctionnement de l’architecture MVC:

4. Une fois les traitements termines les composant rendent la main


à la Servlet en lui retournant un résultat. La servlet stocke ce
résultat dans un contexte (session, requête)
5. La servlet transmet la suite du traitement de la requête vers un
JSP
6. La JSP récupère les données stockées par la servlet dans un des
contextes et génère la réponse HTTP
7. La réponse HTTP est renvoyée au client
14
Merci pour votre attention