Vous êtes sur la page 1sur 54

CHOIX D’UN DESINFECTANT

Dr Bendeddouche Badis
Maitre de conférences en HIDAOA
DIRECTIVE BIOCIDE

Directive 98/8/CE du 16 février 1998


GROUPES

4 GROUPES ET 23 TYPES DE BIOCIDES

 Groupe 1 :désinfectants et biocides grx.


 Groupe 2 :produits de protection.
 Groupe 3 :produits antiparasitaires.
 Groupe 4 :autres biocides.
DESINFECTANTS

 Type 1: biocides d’hygiène humaine.


 Type 2: biocides de la santé publique.
 Type 3: biocides d’hygiène vétérinaire.
 Type 4: désinfectants en contact avec les
denrées alimentaires.
AMMONIUMS
AMMONIUMS
QUATERNAIRES
QUATERNAIRES
 Chlorure de benzalkonium

 Chlorure de cétylpyridium

 Chlorure de cétrimonium

 Chlorure de didécyldiméthylammonium
Ammoniums quaternaires Avantages Inconvénients

- Bactéricide - Non sporicide


- Fongicide - Spectre virucide non
- Algicide uniforme
- moussants
- Stabilité
- Rinçabilité difficile
(à la t° et au pH)
- sensibles aux matières
-Tensio-actif naturel organiques.
-Bon pouvoir mouillant - inhibés par les agents
-Non corrosif anioniques
- seules certaines molécules
-Bon pouvoir mouillant
sont autorisées en laiterie
-Peu être utilisé en milieu - risque d’accoutumance
acide, neutre ou alcalin.
Ammoniums quaternaires
 Utilisations :

Détergent désinfectant pour


sols,surfaces,équipements,
matériel...
AMPHOTERES
AMPHOTERES
 Chlorhydrate d'Amino-acides

 Polyalkylamines

 Alkylamines

 Alkylaminoalkylglycine
etc...
Avantages Inconvénients

- Spectre bactéricide et
fongicide - Activité liée au Ph.
- Bon pouvoir mouillant
- Réactivité avec certains
- Peu toxique aldéhydes
- Non virucides
- Non corrosif
- Moussants
- Peu sensible aux matières - Action lente
Amphotères

organiques - Accoutumance
- Activité rémanente
- Biodégradables
 Utilisations :

Désinfectant pour sols, surfaces,


matériels...
Amphotères
FORMALDEHYDE
FORMALDEHYDE
 Formol
 Aldéhyde Formique
 Méthanal

H
C O
H
Avantages Inconvénients

- Bon spectre - Odeur désagréable et


bactéricide lacrymogène
- Non corrosif - risques toxiques par
Formaldéhyde

- Peu sensible aux inhalation.


matières organiques - Action très lente.
- Bonne rinçabilité - Peu efficace à basse
- Principe actif majeur T°.
pour la désinfection - Formation de résidus
par voie aérienne durs.
 Utilisations :

 Désinfection des surfaces

 Désinfection par voie aérienne


Formaldéhyde

 Désinfection des déchets

 Désinfection des circuits


GLUTARALDEHYDE
GLUTARALDEHYDE
 Pentanedial 1 - 5

 Aldéhyde glutarique

H O
C - CH2 - CH2 - CH2 - C
O H
Avantages Inconvénients
- Spectre large
Bactéricide - Odeur caractéristique
Fongicide - Fixation des protéines
Glutaraldéhyde

Virucide - Sensible aux variations


Sporicide de pH
- Action rapide - Sensibilisant
- Actif à faibles
concentrations - Mise en formulation
- Bonne rinçabilité délicate pour obtenir
- Peu corrosif des solutions stables
- Peu toxique
 Utilisations :

 Désinfection des sols et


surfaces
Glutaraldéhyde

 Désinfection totale à froid de


l'instrumentation thermosensible

 Désinfection des déchets

 Désinfection des circuits


DERIVES
DERIVES DU
DU CHLORE
CHLORE
 Eau de Javel : hypochlorite de sodium

NaOCl

Extrait de Javel Solution de Javel


48° Chlorométrique 12° Chlorométrique
12,51% Chlore actif 3,61% Chlore actif
Les composés chlorés

 Les hypochlorites alcalins: le plus connu


est l’hypochlorite de sodium.

 Les phosphates trisodiques chlorés.

 Les acides chlorocyanuriques.

 Les chloramines.
 Données physico-chimiques
Instabilité à la température
Instabilité en présence d ’éléments
minéraux (Fe, Cu, Co, Ni)
Dérivés du Chlore

préférer l ’eau osmosée


Instabilité aux rayons ultra-violets
pH optimal : 4,0 à 6,0
Non moussant

 Incompatibilités avec
acides forts / alcalins forts
 Mécanisme d'action

 Destruction des protéines


Dérivés du Chlore

structurales

 Bloquage de l'activité enzymatique

NaOCl + H2O HOCl + Na+ + OH-

HOCl H+ + ClO-
 Spectre d'activité

Extrait de Javel à 48°Cl


Dérivés du Chlore

NF T 72-151 NF T 72-171
E. coli 0.003% 25%
P. aeruginosa 0.005% 25%
St. aureus 0.010% 50%
E. hirae 0.010% 50%

(25% = 12°Cl)
 Corrosion

Potentiel oxydant fort


Dérivés du Chlore

Responsable de
- corrosion généralisée
- corrosion par piqûre
Avantages
Inconvénients
- Large spectre - Sensibilité aux matières
- Action rapide
organiques
Dérivés du Chlore

- Faible toxicité
- Risques de corrosion en
présence de chlorures
- Peu / non moussant
- Corrosion sur inox à pH < 8,0
- Bonne rinçabilité
- Peu coûteux - Instabilité
(t°, UV, minéraux)
- Action à froid.
- Perte d’efficacité au
- Utilisation en milieu stockage
alcalin, favorable au - Irritants .
nettoyage. - Risque d’accidents en cas
de mélange aux acides
 Utilisations :
Dérivés du Chlore

 Désinfection des sols et surfaces

 Désinfection de l'instrumentation
(totalement déconseillée)
ACIDE PERACETIQUE

Formule développée :

CH3-COOH + H2O2 CH3-COOOH + H2O


acide peroxyde acide eau
acétique d’hydrogène peracétique

Concentration variable : < 1%


2,5%
5%
> 10%
Avantages Inconvénients

• Bactéricide • Risques de corrosion


Acide peracétique

• Fongicide ( si non maîtrise de la


compatibilité avec les
• Virucide matériaux de synthèse
• Action rapide et les métaux) surtout
le laiton, bronze et
• Non moussant cuivre.
• Bonne rinçabilité • Instables à plus de
• S’utilise en milieu 40°c.
acide, facilite le • Corrosif en présence
détartrage. de chlorures.
LES PRODUITS IODES
AVANTAGES INCONVENIENTS

 Grande activité ( × 3 ) à faible  Instables à la lumière.


dose.  Instables à la T°c:
 Spectre large. sublimation à 43°C.
 Faible toxicité.  Corrosifs.
 Action à froid.  Coloration des matériaux.
 Bonne mouillabilité.  Sensibles à la dureté de
l’eau.
 Inefficaces à Ph › 8
 Rinçage difficile car
moussants.
Avantages Inconvénients
 Action rapide
 Peuvent être • Spectre incomplet (non
sporicide)
Alcools

employés comme
vecteur ou solvant de
principes actifs • Inflammables
insolubles • Produits coûteux
 Incolores
 Ne laissent pas de
résidus sur les surfaces
du fait de leur
volabilité
SOUDE / POTASSE
NaOH et KOH

Effet saponifiant :
CH2-O-COR
3 NaOH + CH-O-COR C3H5(OH)3 + 3 RCOONa
CH2-O-COR glycérine savons « mous »

Tension de surface élevée : 70 mS/cm

Carbonatation :
Précipitation des sels alcalino-terreux de l ’eau (carbonates
et bicarbonates de Ca et Mg)
Soude Potasse Avantages Inconvénients

Effet saponifiant Tension de surface


élevée
Faible coût
NaOH + TA

Moussant
Pas d ’action
désinfectante
Corrosion (aluminium)
ACIDES

 acide nitrique
– HNO3
– titre : 45%

 acide phosphorique
– H3PO4
– titre :
67%
Avantages Inconvénients
Elimination des
souillures H3PO4 : coût élevé
Acides

minérales Pas d ’action


Action rapide désinfectante
HNO3 : faible coût Tension de surface
H3PO4 : compatible élevée
avec Cu, Al et Toxicité par contact
entretien de et inhalation
l ’inox
Disinfectant selection

vu ct.

es
s
ge

ur
ba
.

.
ct

s
ct
ha

ss
re
ba

ba
ru
t.p

si
or
vi

-
ac

oi
Le
r.

r.

Sp

M
B

G
Hot water + + + + + + +
Active chlorine ++ ++ ++ ++ + ++ +
Iodophores + + ++ ++ + ++ ++
Hydrogen + + ++ ++ + + +
peroxide
Peracetic acid ++ ++ ++ ++ ++ ++ +
Quartenary
ammonium - - ++ + - ++ +
compounds
Aldehydes + + + + + + +
CRITERES

 Efficacité.
 Concentration .
 Non toxique.
 Temps de contact.
 Non corrosif.
 Température.
 Compatible alim.
 Dureté de l ’eau.
 Traçable.
 Du pH.
 Rinçage facile.
 Du type de surface.
 Stable en stockage.
 Du nombre et des
 Non agressif. espèces de micro-
 Biodégradable. org.
CODE TITRE
NF T 72-150 Activité bactéricide, méthode par dilution
NF T 72-151 Activité bactéricide, méthode par filtration
NF T 72-170 Activité bactéricide, en présence de substances
interférentes, méthode par dilution
NF T 72-171 Activité bactéricide, en présence de substances
interférentes, méthode par filtration
NF T 72-190 Activité bactéricide, fongicide et sporicide, méthode des
portes germes
NF T 72-200 Activité fongicide, méthode par dilution
NF T 72-201 Activité fongicide, méthode par filtration
NF T 72-230 Activité sporicide, méthode par dilution
NF T 72-231 Activité sporicide, méthode par filtration
NF T 72-281 DSVA, bactéricide, fongicide et sporicide
NF T 72-180 Activité virucide
NF T 72-181 Activité virucide vis-à-vis des bactériophages
NF T 72-300 Efficacité des produits sur micro organismes en
conditions pratiques d’emploi, par dilution
NF T 72-301 Efficacité des produits sur micro organismes en
conditions pratiques d’emploi, par filtration
Concentration du désinfectant

 La puissance de chaque désinfectant


contre des pathogènes en suspension
particuliers repose sur une concentration
minimale du produit.
 la concentration est toujours plus forte si
les contaminants ont séché sur la surface.
Formulation du désinfectant

 Deux produits peuvent avoir les mêmes


concentrations nominales d’ingrédients
actifs mais être d’une efficacité relative
différente en raison des autres éléments
qui entrent dans leur formulation.
Microorganisme(s) cible(s)

 La résistance des pathogènes aux


germicides varie beaucoup; même si l’on
observe des chevauchements entre les
catégories suivant l’organisme et le
produit, l’ordre de résistance reconnu est
généralement le suivant :
 spores bactériennes > virus non
enveloppés = mycobactéries >
champignons > virus enveloppés =
bactéries végétatives
Temps de contact

 La durée de l’application des désinfectants


devrait au moins correspondre à la durée
recommandée sur l’étiquette du produit,
puisque le fabricant l’a validée
Température
 L’efficacité de la désinfection augmente
généralement en fonction de la
température; par conséquent, il est
important de respecter les températures
minimales recommandées sur l’étiquette .
 D’autres produits ont des limites de T° à
ne pas dépasser car ils deviennent
instables.
Dureté de l’eau

 L’eau dure peut affecter l’efficacité du


produit; consulter l’étiquette ou le
fabricant à ce sujet .
 Plus l’eau est dure plus la concentration
du produit doit être élevée.
Souillure

 Les souillures, organiques ou non, qui


demeurent sur les surfaces peuvent
interagir et neutraliser partiellement le
désinfectant et protéger les contaminants
microbiens du contact avec le produit
Films biologiques

 Les surfaces qui sont continuellement ou


fréquemment mouillées ou humides sont
propices à l’apparition de films
biologiques qui opposent une forte
résistance aux désinfectants.
Microtopographie de la surface

 Même les surfaces d’apparence lisse


présentent beaucoup d’irrégularités
microscopiques qui peuvent prévenir le
contact des microorganismes avec le
désinfectant; des agents mouillants entrent
souvent dans la formulation des
désinfectants pour faciliter ce contact.
Nettoyage préalable

 Il faut vérifier la compatibilité du nettoyeur


et du désinfectant, principalement dans le
cas des composés d’ammoniums
quaternaires .
pH

 L’efficacité optimale des désinfectants est


habituellement fonction d’un pH
spécifique.
 Produits acides, alcalins et neutres.
Humidité relative

 L’humidité relative d’un local nuit à la


pénétration du désinfectant dans les
matériaux secs.
Compatibilité

 Certains types de désinfectants sont


incompatibles avec certaines surfaces.
 Aluminium, cuivre, zinc, laiton et certains
plastiques.
Méthode d’application

 La quantité de désinfectant atteignant la


cible varie selon qu’il est appliqué par
immersion, irrigation, brossage ou
essuyage,
 la nature de l’applicateur doit en outre
être compatible avec le type de
désinfectant,
 l’applicateur doit être propre afin de ne
pas neutraliser le désinfectant utilisé.
Fréquence d’application

 Le rapport entre la contamination et le


désinfectant utilisé est important, surtout
en présence de souillures,
 la quantité de désinfectant appliquée par
unité de surface est habituellement
spécifiée par le fabricant
Âge du produit

 Les désinfectants devraient toujours être


entreposés selon les directives du
fabricant,
 Les désinfectants devraient toujours être
utilisés pendant la durée limite
d’entreposage spécifiée par le fabricant .