Vous êtes sur la page 1sur 14

III.

2 LES CIRES
 Cires animales
Cire blanche : cire d’abeille.

Cire de cachalot : blanc de baleine.

Lanoline = lanoléine = graisse de laine:


graisse qui imprègne la laine de mouton.

Emploi: Pour augmenter la consistance des pommades

1
II.2 - Les cires :

III.2 LES CIRES

 Cires végétales
Cire de carnauba : obtenue à partir
des feuilles d'un palmier

Emploi: lustrage
des comprimés dragéifiés

 Cires fossiles: (cires d’origine minérale) et certaines


proviennent du pétrole.

 Cires synthétiques.

2
III.2 LES CIRES
Enrobage des comprimés par dragéification
Turbine d’enrobage

Comprimés drageifiés

3
III.2 LES HYDROCARBURES ET
SILICONES
- Les huiles de vaseline (fluide et épaisse)
- Vaseline
- Paraffine

Obtenues par traitement approprié de certaines fractions d'un


pétrole brut convenable et présentent un intérêt commun:
- Inertie chimique
- Grande stabilité.

4
III.2 LES HYDROCARBURES ET
SILICONES

Paraffine

5
III.2 LES HYDROCARBURES ET
SILICONES

Emplois:
a)- Les huiles de vaseline (fluide et épaisse) :
 Servent à diminuer la consistance des préparations trop fermes
 Entrent dans la préparation des émulsions.
 Possèdent des propriétés laxatives par voie orale.

b)- La vaseline
Préparation des pommades: consistance onctueuse qui permet de
l'employer seule.

c)- La paraffine : consistance solide, sert à ajuster celle des


préparations trop fluides.

6
III.2 LES HYDROCARBURES ET
SILICONES

d)- Les silicones :


• Huiles de silicones,
• Graisses" de silicones,
• Résines de silicones,
• Caoutchoucs" de silicones.

Emploi:
Excipients pour diverses pommades protectrices hydrophobes et
comme matériaux de conditionnement.

7
III.4 - Sucres, dérivés des sucres et
macromolécules hydrophiles :

a)- Le saccharose ou sucre blanc officinal :


- Diluant (malgré son inconvénient d'être hygroscopique)
- Edulcorant dans diverses formes solides et liquides (voie orale).

 Les solutions diluées constituent un milieu favorable pour le


développement des micro-organismes et leur conservation est
donc délicate. Inversement,
 lessolutions concentrées ne permettent pas le développement
des micro-organismes et se conservent bien.

8
III.4 - Sucres, dérivés des sucres et
macromolécules hydrophiles :

b)- Le lactose ou sucre de lait :


- Diluant (Pas hygroscopique)
- Dans la préparation de poudres antibiotiques destinées à être
appliquées sur les plaies (le lactose se dissout dans les liquides de la
plaie, permettant la diffusion rapide de l'antibiotique).

9
Remplissage des gélules

 P.A……..100mg
 Excipient…qsp…1gélule taille « 1 »
 Préparer 10 gélules

 10 X 100 mg= 1g

Numéro de Volume
la gélule en ml

000 1,37
00 0,95
0 0,68
1 0,50
2 0,37
3 0,30
4 0,21
5 0,13

10
Gélulier

11
III.4 - Sucres, dérivés des sucres et
macromolécules hydrophiles :

c)- Le glucose liquide :


solution aqueuse, purifiée et concentrée, obtenue par hydrolyse
ménagée de l'amidon alimentaire.

Emploi: entre dans la composition des pâtes officinales


auxquelles il permet de rester molles.

d) - D-fructose ou sucre de fruit :


Édulcorant pour diabétiques.

12
III.4 - Sucres, dérivés des sucres et
macromolécules hydrophiles :

e)- Le sorbitol :

 Surtout utilisé en solution comme édulcorant.

 Il peut remplacer le saccharose chez les diabétiques


(inconvénient : légèrement laxatif.

 Il entre dans la composition de différentes préparations


galéniques:
- Les pâtes officinales (maintenir molles plus longtemps).

- La composition des enveloppes des capsules molles.

13
II.4 - Sucres, dérivés des sucres et
III.4
macromolécules hydrophiles
- Sucres, dérivés des sucres et:
macromolécules hydrophiles :

f)- Les amidons : à la Pharmacopée, sont inscrits


• L'amidon de blé,
• L'amidon de maïs,
• L'amidon ou fécule de pomme de terre.

Poudres blanches très fines

Insolubles dans l'eau à froid,

Gonflent dans l'eau au-dessus de 80°C pour donner une sorte


de gelée: l'empois d'amidon

14