Vous êtes sur la page 1sur 96

S E E

IN
Crédits photo : D. Le Lann
B A
& M E. COM

E R S S.I NSE
EC -FR
ANC

S T M AST
ER

MA
E SUR
N
N LIG
E
AT URE
DID
CAN

S E E
CAMPUS PARIS
10, Rue Alibert
75010 PARIS
Tél. +33 (0)1 40 40 24 81

CAMPUS LYON
19, Place Tolozan
CAMPUS BORDEAUX
H18 - Quai de Bacalan - CS 9104
33070 BORDEAUX CEDEX
Tél. +33 (0)5 56 00 73 87

CAMPUS LONDRES
110 Marylebone High Street
I
M
N
INSEEC
A
CAN
S
DID
T E
ATU
R
R
S
E
& MASTERS & MBA
PARIS • BORDEAUX • LYON

EN
L I G NE
SU R MAS
T E•R S.IN
LONDON
S E EC-
M B
FR
A
ANC
E.COM

69001 LYON LONDON W1U 4RY UK


Tél. +33 (0)4 78 27 90 75 tél. +44 (0) 20 74 67 24 22

Établissement d’Enseignement Supérieur Technique Privé Candidature en ligne sur masters.inseec-france.com


SOMMAIRE LE GROUPE INSEEC
EN QUELQUES CHIFFRES :

1 Édito

2 Préparer un programme • 35 ans d’existence


spécialisé à l’INSEEC : un
• 3 implantations en France
choix actif pour acquérir une
(Paris, Lyon, Bordeaux)
expertise professionnelle
• Des locaux d’enseignement à Londres
3 Le conseil stratégique • 8 Écoles en France
du Groupe INSEEC • 10 000 étudiants

4 Une ou deux années pour • 72 millions d’euros de budget


capitaliser expertises et • 450 enseignants permanents et praticiens d’entreprises
expériences en entreprise • 10 000 entreprises partenaires françaises
et internationales
5 Le déroulement des études
• 200 accords internationaux avec des universités
et grandes écoles étrangères
6 L’entreprise : des stages
• 30 000 Anciens Elèves
tremplins pour l’insertion
professionnelle

7 Une Grande École pour


accompagner l’étudiant

8 L’entreprise au cœur de l’école

9 Des étudiants qui capitalisent


leur année à l’INSEEC

10 27 programmes spécialisés
pour acquérir des compétences
poitues et un savoir-faire
reconnu… choisissez, à
l’INSEEC, le programme qui
correspond à votre profil

12 Bordeaux - Lyon - Paris

13 Programme
des Masters & MBA INSEEC

Cette brochure n’est pas contractuelle, la direction se réservant la possibilité de toute adaptation rendue nécessaire par l’évolution des contextes
économique et juridique. Tous droits réservés.
ÉDITO

DES PROGRAMMES SPÉCIALISÉS POUR


ENTRER DE PLAIN-PIED DANS L’ENTREPRISE

Il y a une dizaine d’années, s’appuyant sur l’expertise de son corps professoral


et sur sa notoriété, l’INSEEC a ouvert, d’abord à Paris puis à Bordeaux et à
SERGE
Lyon, des programmes spécialisés de 3e cycle. Objectif : offrir à des étudiants
NICOLAS
venant d’horizons différents (Universités françaises et étrangères, écoles
Directeur des
Masters & MBA d’ingénieur, écoles de commerce) les moyens de préparer efficacement leur
(Paris) entrée dans la vie professionnelle.
Dans un contexte où le marché de l’emploi est « chahuté », les recruteurs ont tendance
à privilégier les étudiants qui leur ont donné satisfaction durant une période de stage
relativement longue. Cela permet aux étudiants d’acquérir une expertise profession-
nelle et de développer de nombreux réseaux.
Qu’il s’agisse de finance, de marketing, de RH, de communication ou encore de com-
LAURENT merce international, chaque programme est construit autour de trois axes :
BERGERUC • un enseignement disciplinaire pointu, qui se renouvelle en fonction des évolutions
Directeur des du monde des affaires ;
Masters & MBA • des expériences longues en entreprise, destinées à confronter l’étudiant aux réali-
(Bordeaux) tés du marché de l’emploi ;
• une formation à la recherche appliquée, pour développer réflexion et esprit de
synthèse, complément essentiel d’une expérience de terrain.
Ces programmes conçus pour être en parfaite adéquation avec les évolutions des mé-
tiers, sont supervisés par des référents professionnels reconnus ainsi que par le Conseil
stratégique du Groupe INSEEC, composé d’acteurs importants de la vie économique.
STEPHAN Vous professionnaliser ou acquérir une double compétence, côtoyer des étudiants du
GALY monde entier dans un environnement de choix, vous vivrez cela au sein des program-
Directeur des mes spécialisés de l’INSEEC. Par ailleurs, en fonction du programme choisi, vous pour-
Masters & MBA rez profiter du campus londonien du Groupe, occasion de donner une réelle dimension
(Lyon) internationale à votre formation.
Nous vous assurons que nous serons au service de la réussite de votre future vie
professionnelle.

Bienvenue !

MASTERS & MBA INSEEC 1


ADMISSION

PRÉPARER UN PROGRAMME SPÉCIALISÉ À


L’INSEEC : UN CHOIX ACTIF POUR ACQUÉRIR
UNE EXPERTISE PROFESSIONNELLE

Si admissibilité :
INSCRIPTION EN LIGNE DÉCLARATION D’ADMISSIBILITÉ ENTRETIEN DE MOTIVATION
sur masters.inseec-france.com par le comité pédagogique • test de langue
et envoi du dossier du programme choisi • test de personnalité
• définition du projet professionnel

CONDITIONS D’ADMISSION
Tous les diplômés des universités, des écoles de commerce ou d’ingénieurs
ayant validé au moins un BAC+3 ou un BAC+4, quelle que soit la filière, peu-
vent s’inscrire. Après examen du dossier de candidature, un jury prononcera
l’admissibilité.

Processus d’admission
Les candidats admissibles passent un Les personnes ayant validé un BAC+3
entretien individuel visant à apprécier et bénéficiant de 5 années d’expé-
leurs motivations et l’adéquation de rience professionnelle dans le secteur
leur projet professionnel avec leur profil de la formation souhaitée peuvent bé-
et leur cursus. néficier d’une dérogation. Les programmes de l’INSEEC représentent
Pour les étudiants qui n’ont pas encore une opportunité réelle pour les étudiants
validé leur diplôme, l’admission est diplômés de l’enseignement supérieur qui,
prononcée sous réserve d’obtention du se sentant trop généralistes ou désirant
diplôme en cours. acquérir une autre compétence, décident
de donner une dimension professionnelle
très spécialisée à leur début de carrière.
Il est donc important de définir un projet
FINANCE/DROIT/ MARKETING/ professionnel, qui sera affiné et validé lors
MANAGEMENT/RH INTERNATIONAL
FISCALITE COMMUNICATION des entretiens d’admission. La diversité des
3es cycles proposés permet à l’étudiant de
Salles de Marché, Métiers Business, Entreprenariat et Marketing, Communication International Business se constituer un programme sur mesure,
Trading et Risk Management Stratégie et Stratégies Commerciales Management (spécialisation : adapté à sa formation initiale et à ses pro-
(spécialisations : Management Développement de Nouveaux
Finance d’Entreprise Gestion des des Marques, Marketing Marchés) jets de carrière.
(spécialisations : Techniques Ressources Humaines International des Secteurs,
Comptables et Corporate et Relations Sociales E-Business et Marketing Asian MBA
Finance) (spécialisations : Management Client, Marketing de la Santé
et Communication Interne, Latin American MBA
Banque et Assurance et de la Nutrition)
Psychologie Appliquée aux Euro MBA
RH, Management des RH à Communication et
Pour répondre au schéma du système
Ingénierie et Gestion de
l’International) Publicité (spécialisations : Wine Marketing & européen LMD et tenir compte des ni-
Patrimoine
Communication Globale, Management veaux de formation « 3-5-8 » l’INSEEC,
Audit et Contrôle de Gestion Ingénierie Commerciale et Communication
Management de Projets Achats Internationaux et propose, à Bordeaux, Lyon et Paris, la
Corporate, Ingénierie
Fiscalité, Droit des Affaires, de la Communication Logistique possibilité d’intégrer un programme de
Management des
Conseil et Gestion d’Entreprise Visuelle, Communication MBA spécialisé après validation d’un
Établissements de Santé Luxury Brand Management,
Institutionnelle, Locale et Food & Wine Bac+3. Ce cycle d’une durée de 2 ans
Management des Activités Territoriale) est organisé sur le mode de l’alternance
Culturelles et Artistiques African MBA
Management, Production et et poursuit les mêmes objectifs d’ex-
Management Immobilier et Promotion des Médias Eastern MBA pertise que les programmes, en 1 an,
Ingénierie Patrimoniale ouverts aux étudiants Bac+4 / Bac+5.
Hospitality Management et
Ingénierie et Management des Marketing des Services
Systèmes d’Information

Management du
Développement Durable
LE CONSEIL STRATÉGIQUE
DU GROUPE INSEEC

Le Conseil stratégique du Groupe INSEEC, composé d’acteurs de la vie économique, se réunit deux fois par an afin de définir des
stratégies à la fois innovantes et en phase avec les attentes du monde de l’entreprise et des nouvelles générations d’étudiants.
Le groupe s’interroge ainsi sur son offre de formations, son développement à l’international, les moyens à mettre en jeu afin d’accroî-
tre sa notoriété et la lisibilité de ses programmes en France comme à l’étranger.

PRÉSIDENT

Madame Françoise GRI


Président Manpower France

MEMBRES

Monsieur Jean-Pierre BOISIVON Monsieur Jean-Christophe GARBINO


Professeur émérite Université Paris II Panthéon-Assas, Directeur général KIABI
Conseiller de l’Institut de l’Entreprise, Conseiller du Président
Monsieur Christian HERRAULT
de la Fondation Nationale pour la Gestion des Entreprises
Directeur Général adjoint, Président de l’activité plâtre Lafarge
Monsieur Guy BONASSI
Vice-Président Directeur Général Business Solutions Madame Mari-Noëlle JEGO-LAVEISSIÈRE
Thales Services SAS, Groupe Thales Directeur Marketing Orange France Télécom

Monsieur Hervé BORESZTEJN Madame Laurence LAIGO


Senior Vice-President, Directeur du développement des Secrétaire Nationale CFDT
ressources humaines et des compétences EADS
Madame Catherine LESPINE
Monsieur Pierre COPPEY Directrice Générale Groupe INSEEC
Président Vinci Autoroutes France
Monsieur Jean MARGERIE
Monsieur Christian DAPILLY Directeur des opérations CRIT Intérim
Directeur adjoint Ressources Humaines, Directeur de la formation
Veolia Environnement Monsieur Michel MORVAN
Directeur scientifique Veolia Environnement Recherche
Monsieur Pierre-Louis DUBOIS
et Innovation
Professeur à l’Université Panthéon-Assas, Professeur
affilié à l’ESCP Europe, Directeur du Centre de Madame Catherine NÉDÉLEC
formation continue et de l’Ecole de Marketing Secrétaire Générale UFICT-CGT Mines Energie
Sorbonne-Assas, Délégué général de la FNEGE
Madame Florence PARLY
Monsieur Serge FENEUILLE Directrice Générale Air France Cargo
Président du Haut Conseil de la Science et de la Technologie
Monsieur Alain REDHEUIL
Monsieur Eric Marie DE FICQUELMONT Président Redheuil et associés
Président du Comité d’Organisation du Concours
« Un des Meilleurs Ouvriers de France », Monsieur Pierre-Olivier ROUAUD
Gérant de société EMFCP Rédacteur en Chef délégué L’Usine Nouvelle

Monsieur Jean-Pierre GABEN Monsieur Alain SIMON


Vice-Président Oliver Wyman Directeur Associé ACG – Ethnologie d’entreprise

MASTERS & MBA INSEEC 2/ 3


ORGANISATION

UNE OU DEUX ANNÉES POUR CAPITALISER


EXPERTISES ET EXPÉRIENCES EN ENTREPRISE

L’alternance Ecole / Entreprise permet une intégration progressive et à haut niveau sur le marché du travail, grâce à des
cours dispensés par des intervenants reconnus dans leur spécialité, apportant la dimension théorique indispensable à
tout cadre d’entreprise.

CALENDRIER

L’INSEEC propose deux rentrées par


an, permettant ainsi davantage de sou-
plesse pour les étudiants ou les salariés
en reconversion qui souhaitent faire un
stage avant la formation ou tout simple-
ment achever un projet personnel.
RENTRÉE SESSION 1 : octobre
• M1 : Paris, Bordeaux et Lyon
• M2 : Paris, Bordeaux et Lyon

RENTRÉE SESSION 2 : février


• M1 : Paris et Bordeaux
• M2 : Paris, Bordeaux et Lyon

ADMISSION BAC+3
octobre novembre décembre janvier février mars avril mai juin juillet août septembre
S E S S I O N O C TO B R E

évaluation
du stage par Cours 3j/semaine - Entreprise 2j/semaine
l’entreprise
Stage professionnel 5 à 8 mois
Ateliers
Conférences Ateliers Séminaire Simulation Session d’exa-
management
métiers informatiques international de cas mens
personnel

ADMISSION BAC+4/5
octobre novembre décembre janvier février mars avril mai juin juillet août septembre
Jeu
Cours 3j/semaine - Entreprise 2j/semaine
d'entreprise Mémoire
Ateliers Stage de spécialité de 5 à 6 mois de recherche
Conférences Ateliers Séminaire Simulation Session appliquée
management
métiers informatiques international de cas d’examens
personnel

ADMISSION BAC+3
février mars avril mai juin juillet août septembre octobre août septembre
SESSION FÉVRIER

Jeu d'entreprise Cours 3j/semaine - Entreprise 2j/semaine (à Paris et Bordeaux uniquement)


Stage de spécialité de 5 à 6 mois
Ateliers manage- Conférences Atelier Séminaire Simulation
Examens
ment personnel métiers Informatique International de cas

ADMISSION BAC+4+5
février mars avril mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre janvier
Evaluation
du stage par Cours 3j/semaine - Entreprise 2j/semaine
l'entreprise Mémoire de
Stage professionnel de 5 à 8 mois recherche
Ateliers appliquée
Conférences Ateliers Séminaire Simulation
management Examens
métiers Informatiques International de cas
personnel
LE DÉROULEMENT DES ÉTUDES

Adopter un comportement même entreprise ou constituer deux et font la part belle au travail en équipe.
professionnel et développer missions distinctes. L’INSEEC accueille, chaque année, de
une culture managériale Les missions sont rémunérées en fonc- nombreux étudiants étrangers au sein
tion du statut décidé entre l’entreprise et de ces programmes, ce qui permet aux
La formation prévoit des ateliers de ma-
l’étudiant. différents participants d’évoluer dans un
nagement personnel visant à dévelop-
environnement multiculturel. Ils appren-
per le comportement professionnel de Le travail de recherche nent à confronter leurs idées et à tirer
l’étudiant et à lui faciliter sa recherche appliquée profit de leurs compétences différentes.
de stage et d’emploi : techniques de né-
Élément essentiel de la validation du di- Les étudiants ont également la possibi-
gociation, rédaction des CV et lettres de
plôme et instrument privilégié de mesure lité d’effectuer un semestre d’études à
motivation, techniques de prise de pa-
du niveau d’expertise atteint par chaque l’étranger, grâce aux nombreux parte-
role et gestion du stress, management
étudiant, il fait l’objet d’une assistance nariats noués avec des universités et
de projets, et préparation à l’entretien de
régulière d’un professeur habilité à faire écoles étrangères (Angleterre, Australie,
recrutement. Ces séminaires permettent
de la recherche. Ce travail, très spécifi- Canada, Chine, Corée, Espagne, Japon,
aux étudiants d’être opérationnels dès
que et rigoureux, permet à l’étudiant de Nouvelle-Zélande…).
leur arrivée en stage.
justifier et de défendre la compréhension
Deux autres périodes sont consacrées d’une problématique professionnelle
à des ateliers professionnels, corres- spécifique, et, si possible, de contribuer
pondant à l’évolution des besoins des à la résolution de problèmes concrets en
étudiants : un atelier de mise à niveau entreprise.
en logiciels informatiques (de la bu-
reautique aux logiciels spécialisés), des Le projet professionnel
conférences métiers, présentées par Afin de rendre les étudiants opération-
des professionnels d’entreprises parte- nels dès leur arrivée en entreprise, mais
naires, des ateliers d’aide à la recher- également pour valider leurs acquis
che d’emploi et un atelier de bilan de théoriques, des projets professionnels
formation, afin de mieux cibler les futu- leur sont proposés à partir de cas réels
res recherches d’emploi, en cohérence d’entreprise.
avec le projet professionnel. Ces projets, réalisés en équipes pluridis-
Les périodes de cours ciplinaires et pluriculturelles, et souvent
Les enseignements font l’objet de modu- mis en compétition (participation à de
les fondamentaux alternés avec des mo- nombreux concours organisés par les
dules spécialisés correspondant à chaque entreprises : L’ORÉAL, SIFE, CARRE-
programme. Les modules fondamentaux FOUR, GLOBAL MANAGEMENT CHAL-
permettent de s’assurer de bases théo- LENGE…), permettent aux étudiants de
riques solides, tandis que les modules s’immerger facilement dans la dynami-
spécialisés permettent de développer la que de l’entreprise.
valeur opérationnelle des étudiants.
L’International
Les périodes en entreprise L’INSEEC accorde une grande impor-
L’INSEEC veut permettre à ses étudiants tance à l’international. Les formations de L’obtention du titre de
une insertion rapide et efficace en en- 3e cycle à dimension internationale sont, MBA spécialisé
treprise en apportant une aide person- en effet, de plus en plus demandées
L’étudiant doit cumuler 60 crédits pour
nalisée dans la définition des missions à dans le contexte actuel d’internationali-
une année d’études, conformément au
mener en entreprise. sation croissante des entreprises. C’est
système de crédits européens (ECTS).
ainsi que l’INSEEC propose plusieurs
La recherche pratique de stage est ef- programmes internationaux. Animées
fectuée conjointement par les étudiants par un corps professoral essentielle-
et l’école. ment anglophone, ces formations propo-
Les 2 périodes (temps plein et alter- sent d’étudier les enjeux internationaux
nance) peuvent se dérouler dans la contemporains sous un angle pratique

MASTERS & MBA INSEEC 4/ 5


EXPÉRIENCE

L’ENTREPRISE :
DES STAGES TREMPLINS
POUR L’INSERTION PROFESSIONNELLE

Véritable immersion en entreprise et tremplin pour l’obtention du premier emploi, le stage est un point majeur des forma-
tions de 3e cycle INSEEC : il permet aux étudiants de mettre en pratique leurs acquis théoriques, de prouver leurs compé-
tences aux professionnels avec lesquels ils travaillent.
Le Département Relations Entreprises de l’INSEEC assure le lien permanent entre les entreprises proposant des missions et
les étudiants. Il s’attache, pour ce faire, à développer les ressources et réseaux professionnels du Groupe. Ainsi, ce service
reçoit et sélectionne de nombreuses offres de stage tout au long de l’année, dont une grande partie concerne des stages
de longue durée. Toutes les offres sont consultables sur le site intranet de l’INSEEC et font l’objet d’une actualisation quoti-
dienne. Les étudiants peuvent accéder à cet espace grâce à des codes de connexion qui leur sont communiqués, une fois
leur inscription confirmée.

Des stages réalisés en France, Domaines d’activité des stages


mais aussi à l’International proposés par le Département Relations
(données 2010) Entreprises INSEEC en 2010

National (67 %) Marketing/Communication (41 %) RH (12 %)


International (33 %) Commercial (22 %) Fiscalité/Droit (3 %)
Finance (18 %) Stratégie (4 %)

CHARLOTTE CENDRA RÉGIS DUTRIEUX


Wine Marketing & Management Gestion des ressources humaines et
relations sociales
US Brand Ambassor
ABK 6 New-York Responsable RH de proximité Renault
Nissan

« Après une formation IEP plutôt généraliste, je recher- « Quand on est à l’Université, on est un peu idéaliste
chais une spécialisation pouvant allier ma passion et sur la manière de gérer les ressources humaines et on
ma volonté d’intégrer rapidement le milieu professionnel. Le parle beaucoup de développement personnel et de gestion
programme Wine Marketing and Management a répondu à de carrière. Quelques mois après l’INSEEC, j’ai été embau-
toutes ces attentes. Actuellement à New York, j’ai en charge ché comme assistant RH rattaché au DAF pour Daewoo
le développement de la marque ABK 6 aux États-Unis, un Electronic SA : une expérience très positive. Les missions
poste qui combine à la fois le marketing, la communication, étaient diversifiées : gestion de la paie et comptabilité, rela-
la relation commerciale et l’international. » tions sociales, plan de formation, conseil en droit social…
ce qui m’a été utile pour la suite de ma carrière. Depuis, j’ai
rejoint le secteur automobile chez Renault Nissan sur le site
de Lardy, composé d’une population de 400 ingénieurs et
de techniciens. »
UNE GRANDE ÉCOLE POUR Temps moyen
ACCOMPAGNER L’ÉTUDIANT de recherche d’emploi*

Le Groupe INSEEC met à la disposition des étudiants tous les moyens facilitant :
• la recherche de stages en France et à l’étranger (réseau des anciens élèves,
accords internationaux, la mise en ligne de leur CV vers les entreprises par-
tenaires…) et la gestion personnalisée de leur formation grâce à l’intranet.
• la réalisation des travaux personnels (salles informatiques en réseau équipées Embauche à l’issue du stage (35 %)
des logiciels professionnels courants, salle multimédia). Durée inférieure à 3 mois (32 %)
Durée comprise entre 3 et 6 mois (24 %)
Autres (départ à l’étranger, poursuite
d’études, recherche d’emploi,…) (9 %)

Tailles et types
d’entreprises *

Multinationales étrangères (54 %)


Grandes entreprises françaises (26 %)
PME (13 %)
Création d’entreprise (6 %)
Autres (1 %)

STEPHAN CHEVALIER Zones


Ingénierie commerciale géographiques *
et management de projets
Ingénieur d’affaires IBM

« Ma formation d’ingénieur m’a donné de bonnes


bases techniques en informatique, mais une fois le
diplôme obtenu, je souhaitais évoluer vers des fonctions
plus commerciales et il me manquait des compétences,
notamment en techniques de vente et management de
France (59 %)
projets. La formation Ingénierie Commerciale et Manage-
Asie (12 %)
ment de Projets m’a permis d’acquérir cette double compé-
Europe (hors France) (11 %)
tence, et donc d’accéder à des postes d’ingénieur d’affaires.
J’utilise tous les jours mes compétences en informatique Amérique du Nord (7 %)
d’autant plus facilement que j’appréhende parfaitement la Afrique (6 %)
relation client et la gestion de projets. » Amérique du Sud (5 %)

MASTERS & MBA INSEEC 6/ 7


OUTILS & MÉTHODES

L’ENTREPRISE AU CŒUR DE L’ÉCOLE

DANS LE CADRE DES Intervention de Samuel de Bentzmann,


Co-Président du Groupe Devoteam,
« MERCREDIS DU CHEF
Diplômé INSEEC promo 1987 sur le thème
D’ENTREPRISE » « Comment développer votre activité par les NTIC ? »

Mercredis du Chef
d’Entreprises
Le Département Relations Entreprises
organise régulièrement, en partenariat
avec l’AGEFOS PME Ile-de-France et
la CGPME 75, des conférences-débats,
le mercredi soir. Les sujets traités abor-
dent les différentes problématiques de
l’entreprise : transmission d’entreprise,
35 heures, intégration des NTIC, for-
mation professionnelle, responsabilité
pénale du chef d’entreprise…

Conférences métiers
L’INSEEC offre aux étudiants l’opportu-
nité de rencontrer des professionnels en
activité dans le secteur qu’ils envisagent
d’intégrer. Ces rencontres ont lieu dans
le cadre de conférences, qui se dérou-
lent tout au long de l’année.

Forum Entreprises Colloques


Chaque année se tient à l’INSEEC un Forum Entreprises, réunis- Des colloques sont organisés tout au long de l’année, en collabo-
sant des professionnels de tous les secteurs. Les étudiants ont ainsi ration avec différentes sociétés et organisations professionnelles,
la possibilité de s’entretenir directement avec les représentants de telles Horizon Croissance (magazine destiné aux entrepreneurs
diverses sociétés afin d’obtenir des éclaircissements sur leurs rôles individuels et investisseurs en capital), TheoFinance (leader mon-
dans l’entreprise et leurs domaines d’activité. Rassemblant environ dial du Credit Management), ANDCP (Association Nationale des
200 représentants d’entreprises de tous les secteurs d’activités, cet Directeurs et Cadres de la fonction Personnel). Ces manifestations
événement permet également aux étudiants d’affiner leur projet de présentent aux étudiants des problématiques actuelles d’entre-
carrière et de nouer des contacts qui pourront leur être utiles pour prise ou de secteur, ainsi que le point de vue de professionnels
leur recherche de stage ou d’emploi. de qualité.
DES ÉTUDIANTS QUI CAPITALISENT
LEUR ANNÉE À L’INSEEC

MARIE LARIQUE EMILIEN MEDAIL


Banque et Assurance Management et commerce international
Chargée de portefeuilles - CIC Bordeaux Chargé de développement - Optima Brand
Design

« Après une licence de Droit à l’université, j’ai réalisé que la faculté ne « Deux des trois sociétés pour lesquelles j’avais travaillé pendant mon
répondait plus à mes attentes de professionnalisation, c’est ainsi que stage en Allemagne m’ont proposé un poste mais j’avais le souhait de
je me suis tournée vers l’INSEEC. En effet, cette école permet d’allier la revenir à Bordeaux pour travailler dans des domaines que j’affectionne
formation théorique et la formation professionnelle ce qui me semble particulièrement, le vin et le design. J’ai été embauché directement
déterminant à un niveau master. Cette année de master 1 en gestion en CDI par Optima Brand Design, une agence de design packaging
de patrimoine me permet d’appréhender des matières importantes tel- spécialisée dans les vins et spiritueux, avec les avantages d’une PME :
les que la finance, le droit, le management, la stratégie d’entreprise, un poste très riche avec de multiples responsabilités. Pour des mar-
la négociation… et bien d’autres qui sont utiles à l’exercice de toute ques comme Diageo, Pernod Ricard, Bacardi Martini, je suis chargé
profession. Je vais effectuer un stage dans un cabinet indépendant du développement sur l’Espagne, avant de m’atteler à l’Allemagne et
de courtage en assurance qui fait appel à mes services pour mettre l’Angleterre. Je travaille aussi pour la communication de grands crus
en place le statut de conseil en gestion de patrimoine indépendant. bordelais, prospecte de nouveaux clients, participe aux salons… Le
J’estime que c’est une chance de pouvoir bénéficier d’une expérience design packaging est un aspect à ne pas négliger dans la commerciali-
professionnelle aussi longue au niveau master 1 et celle-ci va incon- sation et la communication du produit, j’œuvre à mettre en adéquation
testablement enrichir mon CV dans l’optique d’une embauche à la fin la marque et sa cible. C’est une société en plein développement, où
du master 2. Concernant mon avenir professionnel, je souhaite exercer j’ai de belles perspectives de marché à l’international ».
dans un cabinet indépendant et je pense que ma formation juridique
peut être un atout important. En attendant de créer mon propre cabi-
net de gestion de patrimoine… »

GUILÈNE ANDURAND CASSANDRA HARMON


Ingénierie commerciale et Wine Marketing & Management
management de projets
Export manager - Jean-Luc BALDES Wine
FIGEAC Aéro

« A peine mon diplôme en poche, j’ai décroché un poste à FIGEAC « Le Master a été une expérience très enrichissante. Situé au cœur
Aéro. En tant que chargée d’affaires logistique, j’ai un portefeuille de de Bordeaux, capitale mondiale du vin, ce programme est vraiment
clients français et étrangers en Israël, Hollande, Finlande… Je suis res- unique. L’INSEEC organise chaque mois des excursions ciblées sur les
ponsable des délais de livraison des pièces aéronautiques, dont je suis, meilleurs châteaux et entreprises de spiritueux. Les cours sont donnés
pas à pas, les étapes de fabrication pour en informer le client au fur et par des professionnels du monde entier, ce qui est extrêmement inté-
à mesure. Depuis quelques mois, je suis responsable de programmes ressant. J’ai le sentiment que ma formation m’a permis d’acquérir les
et j’ai pu embaucher une technicienne analyste afin de mener à bien outils et les compétences pour réussir dans le monde concurrentiel
toutes les relations avec la clientèle. Le master a clairement joué pour que représente le marché du vin. »
décrocher un poste de manager, et au niveau salaire, il y a une réelle
différence avec un diplôme bac+4.»

ALEXANDRA JEZEWSKI
Marketing, Communication et Stratégies
commerciales
Chef de produit corporate - Air Liquide
Electronics.

« Je suis maintenant chef de produit groupe pour la filiale électronique d’Air Liquide. Travailler dans le milieu des semi-conducteurs nécessite de
s’adapter aux contraintes particulières de ce marché, très réactif et uniquement composé de grands comptes. C’est passionnant, il y a beaucoup à
construire. Je travaille aujourd’hui avec l’Europe et surtout avec l’Asie qui concentre 80 % de ce marché. Après ma formation d’ingénieur, le stage
effectué dans le cadre du Master INSEEC a été décisif pour ma carrière ; en optant pour ce master, j’ai pu atteindre plus rapidement mes objectifs »

MASTERS & MBA INSEEC 8/ 9


PROFILS

27 PROGRAMMES SPÉCIALISÉS POUR


ACQUÉRIR DES COMPÉTENCES POINTUES ET
UN SAVOIR-FAIRE RECONNU…
PROFIL AMBITION SPÉCIALISATION

• Finance d’Entreprise
• Salles des Marchés, Métiers du
Trading et Risk Management
devenez trader, trésorier d’entreprise,
Vous avez un profil de responsable financier, auditeur interne, • Audit et Contrôle de Gestion
financier ou de gestionnaire contrôleur de gestion, gestionnaire de • Ingénierie et Gestion de Patrimoine
patrimoine, responsable financier,…
• Banque et Assurance
• Management de l’Immobilier
et Ingénierie Patrimoniale

Vous êtes juriste de formation


et souhaitez vous spécialiser devenez juriste d’entreprise, conseiller • Fiscalité, Droit des Affaires,
dans un domaine précis juridique et fiscal, avocat d’affaire,… Conseil et Gestion d’Entreprise
du monde des affaires

Vous avez un profil d’ingénieur


• Business, Entreprenariat
ou scientifique et vous souhaitez
et Stratégie
acquérir une véritable culture de
l’entreprise, afin de développer • Ingénierie Commerciale
des compétences managériales et devenez chargé d’affaires, chef et Management de Projets
business de projet, ingénieur commercial,
créateur d’entreprise,… • Ingénierie et Management
Vous envisagez de créer à court ou des Systèmes d’Informations
moyen terme votre entreprise
• Management du
Vous voulez vous préparer à
Développement Durable
manager des projets

• Marketing, Communication
et Stratégie Commerciale - 4
spécialisations : Management des
Marques, Marketing International
des Secteurs, E-business et
devenez chef de produit, planneur
Marketing Client et Marketing
stratégique, chef de publicité,
de la Santé et de la Nutrition
Vous êtes plutôt attiré par le responsable de communication,
commercial, le marketing, la chef de projet web et e-business, • Communication et Publicité - 4
communication et la publicité chef de projet CRM, responsable spécialisations : Communication
marketing client, directeur de Globale, Communication
clientèle, chargé d’études,… Corporate, Ingénierie de la
Communication Visuelle,
Communication Institutionnelle
• Hospitality Management
et Marketing des Services
… CHOISISSEZ, À L’INSEEC,
LE PROGRAMME QUI CORRESPOND
À VOTRE PROFIL
PROFIL AMBITION SPÉCIALISATION

Vous êtes passionné par devenez chef de projet média, • Management, Production et
l’audiovisuel et par l’univers des producteur, scénariste, responsable Promotion des Médias
grands médias : presse, affichage, éditorial, chef de studio, directeur
internet, cinéma et télévision, les artistique, ou cadre dans une • Management des Activités
activités culturelles et artistiques société audiovisuelle,… Culturelles et Artistiques

• Gestion des Ressources


Humaines et Relations Sociales,
devenez responsable des RH, 3 spécialisations : Management et
Vous êtes attiré par les relations
responsable de la formation, Communication Interne, Psychologie
humaines, le management
recruteur, assistant droit social, Appliquée à la RH, Management
et la gestion du personnel
responsable de la mobilité,… des RH à l’International
• Management des Etablissements
de Santé

• Management et
Commerce International
• Euro MBA
• Latin American MBA
Vous souhaitez acquérir une
devenez responsable d’étude, • Asian MBA
dimension internationale grâce
à la maîtrise d’une ou plusieurs chef de produit, manager de filiale • Wine Marketing & Management
langues étrangères, dans les à l’étranger, responsable des • Achats Internationaux
domaines du marketing, du achats, chef de zone export,… et Logistique
commerce et du management • Luxury Brand Management,
Food & Wine
• African MBA
• Eastern MBA

L’INSEEC DANS LE CLASSEMENT SMBG 2010


DES MEILLEURS 3es CYCLES FRANCAIS
En 2010, 16 récompenses sont attribuées à l’INSEEC : • Management, Production et Promotion des Médias :
• Prix de l’innovation : classé 6e - catégorie Management des Médias et de l’Audiovisuel
Ingénierie et Management des Systèmes d’Information • Ingénierie Commerciale et Management de Projets :
• Prix du lancement de Programme : classé 7e - catégorie Management de Projets
Luxury Brand Management, Food & Wine • Fiscalité, Droit des Affaires et Gestion d’Entreprise :
• Wine Marketing and Management : classé 8e - catégorie Droit des affaires et Management
classé 1er - catégorie Management du Vin et de la Gastronomie • Banque et Assurance :
• Management et Commerce International : classé 8e - catégorie Management de l’Assurance
classé 4e - catégorie Commerce International • Master Management des Etablissements de Santé :
• Management des Activités Culturelles et Artistiques : classé 9e - catégorie Management de la Santé
classé 4e - catégorie Management des Entreprises Culturelles • Finance d’Entreprise :
• Hospitality Management et Marketing des Services : classé 9e - catégorie Ingénierie Financière et Finance d’Entreprise
classé 4e - catégorie Management du Tourisme et de l’Hôtellerie • Gestion des Ressources Humaines et Relations Sociales :
• Euro MBA : classé 5e - catégorie Full Time classé 10e - catégorie Gestion des Ressources Humaines
• Ingénierie et Gestion de Patrimoine : • Audit et Contrôle de Gestion :
classé 6e - catégorie Gestion de Patrimoine classé 10e - catégorie Audit Interne et Contrôle de Gestion

MASTERS & MBA INSEEC 10/ 11


ENVIRONNEMENT

PROGRAMMES INTERNATIONAUX

BORDEAUX :
une ville attractive en pleine mutation

Laser, aéronautique, nautisme, vin : la ville a besoin de cadres ! Ces dernières années,
des implantations d’envergure ont illustré l’explosion du tertiaire.
Dans le secteur des services et des SSII, l’emploi progresse plus qu’ailleurs : le CSG
(Unilog), Atos Origin, Cofinoga, la Caisse d’Épargne, le CIC, Cdiscount affichent
d’importants besoins en recrutement et utilisent beaucoup les stages longue durée
pour de la pré-embauche.
Les programmes spécifiques proposés par l’INSEEC à Bordeaux collent aux domaines
MASTE
en expansion dans la région : le marketing des vins et spiritueux, l’ingénierie
commerciale et le management de projets, la banque et l’assurance et, désormais, le
management des établissements de santé.

MME PROGRAMME
ERS DES MASTER LYON :
une capitale européenne aux multiples atouts

Première région française dans les domaines du textile, de la métallurgie, de la


transformation des métaux et de la plasturgie, Lyon occupe la cinquième place
européenne pour son potentiel technologique et scientifique (biotechnologies, chimie,
agroalimentaire, électronique numérique…).
On dénombre 365 000 entreprises en Rhône-Alpes parmi lesquelles de grands noms
(Adia, Aventis Pasteur, Casino France, Renault Trucks…) et une multitude de PME
très performantes.

FINANCE FINANCE FINANC


MANAGEMENT MANAGEMENT MANAGEMENT MANAGEMENT MANAGEMENT MANAGEMENT MANA
DE LA CONFÉRENCE DES GRANDES ÉCOLES ET DU CHAPITRE MARKETING & COMM
PROGRAMMES INTE

PARIS :
un potentiel incomparable d’innovation et de créativité

C’est à Paris qu’ont été lancés les programmes spécialisés de l’INSEEC et qu’ils s’y sont
extraordinairement développés ces dernières années. La concentration d’entreprises
et la qualité des partenariats noués avec elles par l’INSEEC assurent aux étudiants une
large gamme de propositions de stages et d’expériences professionnelles.
Dans cet univers économique très porteur, les étudiants organisent des colloques
thématiques, occasions de contacts privilégiés avec les entreprises ou participent à
des concours (Ford, SIFE, E-Strat de l’Oréal, Business Zone d’Unilever…) où ils font
preuve de professionnalisme et d’expertise en remportant régulièrement des prix qui
font la fierté de leur École !
ERS & MBAINSEEC MASTERS & MBAMASTE

E PROGRAMMES PR
RS DES MASTERS

CE FINANCE FINANCE FINANCE FINANCE FINANCE FINANCE FINANCE FINANCE FINANCE FINANCE FINANCE
AGEMENT MANAGEMENT MANAGEMENT MANAGEMENT MANAGEMENT MANAGEMENT MANAGEMENT MANAG
MUNICATION MARKETING & COMMUNICATION MARKETING & COMMUNICATION MARKETING & COMMUNICATIO
RNATIONAUX PROGRAMMES INTERNATIONAUX PROGRAMMES INTERNATIONAUX PROGRAMMES INTERNATIO

12/ 13
UNE ANNÉE DE PRÉ-PROFESSIONNALISATION

PROGRAMME M1

Le programme M1 à l’INSEEC correspond à une évolu- L’immersion dans le monde de l’entreprise se concrétise par un
tion majeure de l’enseignement supérieur en Europe : stage de longue durée (5 à 6 mois) pour tous les étudiants. Par
la réforme LMD. ailleurs, les étudiants qui choisissent la formule de l’alternance
C’est ainsi que le Département Masters & MBA de l’INSEEC offre sont, pendant les 6 premiers mois, présents 2 jours en entreprise
la possibilité aux étudiants ayant validé un BAC+3 d’opter pour un et 3 jours à l’École. Le rythme peut être adopté sur les 2 ans. Les
programme de spécialité en 2 ans. 6 mois suivants se font à temps plein en entreprise.
Ce programme propose, la première année (M1), de consolider les L’année suivante, en M2, afin d’affiner son projet professionnel,
fondamentaux en matière de gestion, de droit ou de management, l’étudiant pourra continuer dans la même entreprise, en alter-
afin d’acquérir une solide culture « business ». Outre ces ensei- nance ou en CDD, mais pourra également changer d’entreprise.
gnements approfondis, la formation comprend des mises en situa- C’est le comité pédagogique qui aidera l’étudiant à s’orienter en
tion et la maîtrise d’outils tels que l’informatique ou les langues. fonction de ses résultats académiques en tenant compte de sa
L’étudiant aura ainsi acquis les compétences nécessaires pour première expérience professionnelle acquise durant le stage.
suivre en deuxième année (M2) une spécialité pointue, véritable-
ment professionnalisante. Deux rentrées ont lieu chaque année à
Bordeaux et Paris. A Lyon, une seule session annuelle : elle
débute en octobre.

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES


Pratiques mises en place pour faciliter et accélérer l’intégration • Ateliers informatiques :
de l’étudiant dans le milieu professionnel : Power Point, Excel, Access
• Workshop : Business English • Études de cas :
• Jeu d’entreprise Compétitions à partir d’un cas d’entreprise
• Conférences métiers par spécialité Les cours se déroulent sur 3 jours consécutifs par semaine et
sont ponctués par des séminaires pratiques favorisant l’exper-
• Outils RH et coaching
tise de l’étudiant dans la spécialité choisie et son insertion pro-
Rédaction de CV et de lettres de motivation, techniques d’en-
fessionnelle.
tretien de recrutement pour la recherche de stage, mana-
gement de projet professionnel, management d’équipe et
conduite de réunion, méthodologie du mémoire profession-
nel, prise de parole et gestion du stress.

POUR VALIDER L’ANNÉE ACADÉMIQUE M1, L’ÉTUDIANT DOIT AVOIR TOTALISÉ 60 CRÉDITS :

COURS 20 CRÉDITS

CONTRÔLE CONTINU (JEU D'ENTREPRISE, SIMULATION DE CAS) 20 CRÉDITS

STAGE 20 CRÉDITS

Le passage en M2 est conditionné par l’obtention d’une moyenne générale égale ou supérieure à 10/20 ; les crédits non obtenus en
première année devront être repassés en deuxième année. La réussite au Master est subordonnée à l’acquisition de 120 crédits.
PRÉSENTATION DES COURS
COURS FONDAMENTAUX

Chaque étudiant devra suivre l’ensem- planifier et de mettre en œuvre la straté- Anglais
ble des cours fondamentaux et choisir gie pour contribuer au bon fonctionne- Parfaire les techniques de compréhen-
une des 4 options parmi les cours spé- ment de l’entreprise. sion et de communication en langue
cialisés. anglaise dans un contexte plus étendu
Stratégie d’entreprise que le domaine de l’anglais commercial.
Gestion budgétaire Une méthodologie précise d’analyse Les étudiants devront préparer pour
et tableaux de bord des besoins des clients, de la structure l’examen final le TOEIC.
L’objectif est d’acquérir les compétences des marchés et de la dynamique des
clés en terme de gestion budgétaire et de concurrents pour identifier les oppor- Informatique
reporting. L’accent sera donné notam- tunités et les menaces de l’environne- Ce module a pour objectif l’approfondis-
ment sur : l’architecture budgétaire, ment, est présentée. sement des compétences des étudiants
avec la mise en oeuvre des documents en informatique : à la fois sur les bases
de synthèse, le contrôle de gestion des Marketing techniques, architecture type d’un sys-
projets et son lien avec la gestion bud- Ce module abordera les trois dimen- tème informatique, d’un système d’ex-
gétaire, la réalisation et le pilotage des sions du marketing : études, stratégie ploitation, et sur les outils bureautiques
tableaux de bord. et marketing opérationnel. L’objectif est (Excel, Access, PowerPoint).
de comprendre l’importance du mar-
Business plan keting dans l’entreprise, de s’initier aux Business Game
et création d’entreprise démarches marketing et à leur mise en Le jeu d’entreprise s’effectue à l’aide
Ce module a pour objectif d’apprendre pratique, de mieux connaître le consom- d’un simulateur de gestion. Des groupes
la réalisation d’un Business Plan ou plan mateur final à travers notamment l’étude d’étudiants ont la responsabilité de gérer
d’affaires : conception de projet chiffré de son comportement et d’approfondir une entreprise en temps réel. Toutes les
de création ou de développement d’en- des nouveaux concepts tels que le mar- grandes fonctions de l’entreprise sont
treprise. Plusieurs étapes sont abor- keting sensoriel du point de vente et la abordées. Les étudiants prendront des
dées : étude de faisabilité, ciblage des personnalité de marque. décisions dans le but de maximiser la
marchés, opportunités et risques, forces rentabilité de l’entreprise.
et faiblesses, communication, plan de Négociation
financement et rentabilité. Ce séminaire est centré sur une négo-
ciation dans un contexte national et
Management et Leadership international. Il faudra notamment pren-
La mise en pratique des grandes théo- dre en compte la dimension culturelle et
ries stratégiques de l’entreprise est abor- définir son impact dans une négociation
dée. Études de cas stratégique, conseil internationale. La négociation nationale

Ce document n'a pas de valeur contractuelle et peut être amené à évoluer en fonction de l'actualité
et organisation en entreprise. Dévelop- sera centrée sur le processus de vente
pement de la nécessité d’organiser, de au moyen de jeu de rôle.

COURS SPÉCIALISÉS

MASTER 1

MANAGEMENT/
FINANCE/DROIT/ MARKETING/
RH/STRATÉGIE/ INTERNATIONAL
FISCALITÉ COMMUNICATION
SANTÉ

Analyse financière Marketing B To B Marketing B to B Marketing B to C


Finance d’entreprise Fiscalité et droit Marketing B to C International business law
Fiscalité et des affaires International International marketing
droit des affaires International business law marketing Commerce international
Contrôle de gestion GRH Communication Achats internationaux
Audit Droit social Droit commercial et logistique
Finance de marché Comptabilité des sociétés International Advertising Géopolitique et relations
internationales

PROGRAMME M1 14/ 15
Programme Master & MBA INSEEC

SALLES DES MARCHÉS,


MÉTIERS TRADING ET RISK
MANAGEMENT
L’objectif du programme est de former des professionnels polyvalents sur l’ensemble FRANÇOIS
des métiers de la finance de marché. ASSEMAT
• Des cours fondamentaux leur permettent d’acquérir une maîtrise très approfondie Directeur du
de l’organisation, du fonctionnement et des mécanismes de formation et d’évo- programme
lution des cours des grands véhicules d’investissement boursier : actions, obliga-
tions, produits dérivés, ainsi que marché des matières premières.
• Des cours spécialisés leur donnent une vision très professionnelle de l’utilisation
« Acquérir ce niveau académique dans
de ces produits financiers recouvrant la gestion d’actifs financiers d’une part et
une grande école est un gage de sérieux.
les métiers de trading de l’autre.
Il permet d’intégrer facilement l’entre-
Les étudiants sont sensibilisés aux technologies les plus récentes des métiers de la prise et garantit surtout ensuite une
bourse et sont régulièrement mis en situation à partir de cas réels, notamment grâce véritable évolution de carrière », Le Mas-
à la présence d’une salle de marchés au sein de l’école. ter compte à son programme 18 matiè-
Les étudiants sont recrutés essentiellement dans la banque, en salle des marchés, en res, afin d’acquérir les compétences qui
sociétés d’investissements… Les métiers exercés le plus fréquemment sont : opéra- feront de vous un excellent cadre : « des
teur de marché (trader, sales…), contrôleur des risques de marché, gérant d’OPCVM, compétences techniques, relationnelles,
analyste financier, chef de plateau front office, middle office commercial… organisationnelles, sociales et de veille.
Et complément essentiel à l’expérience
de terrain, nous apportons une formation
à la recherche appliquée pour développer
esprit de synthèse et réflexion ».
PARTENAIRE ENTREPRISE
Le comité Référent est la garantie de
la qualité des enseignements. Chaque
BLOOMBERG : numéro 1 de • au réseau Bloomberg, possibilité de re- comité est composé de 6 personnes : un
l’information financière mondiale chercher dans le monde entier les utili- enseignant chercheur, un ancien diplômé,
Les étudiants du site parisien ont accès à sateurs, dans tous les secteurs d’activi- une entreprise, un professeur, un profes-
l’ensemble des bases de données Bloom- tés et étoffer son carnet d’adresses ; seur délégué et un administratif. « Ces
berg et également : • aux offres de stages et d’emplois dans le comités donnent du sens à chaque mas-
secteur économique, avec la possibilité ter en proposant une offre pédagogique
• à la Bloomberg Academy : école en li-
d’entrer en contact avec les recruteurs adaptée aux besoins du marché ».
gne qui permet de se former à l’utilisa-
tion de la station Bloomberg et qui pré- et de diffuser leur CV. Le cursus est essentiellement tourné vers
pare à la « certification Bloomberg », un Le Master « SMT – Salle de Marché et les meilleures pratiques professionnelles,
sésame pour travailler dans n’importe Trading » est la seule formation en France permettant de former gestionnaires de
portefeuille, traders, Hedge Fund Mana-
quel secteur bancaire ou économique à proposer à la fois et sur le même site les
gers, sales et analystes.
dans le monde entier ; outils GL TRADE et BLOOMBERG.
L’enseignement aborde le socle de la
finance moderne mais aussi les derniers
MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES développements de sa rénovation : finance
comportementale, modèles quantitatifs,
Management personnel : rédaction de Conférences métiers : présentation des System Trading, fractales.
CV, techniques d’entretien de recrute- métiers du secteur par des professionnels. La salle de marchés au sein de l’école,
ment pour la recherche de stage, mana- Bilan de compétence et coaching, fina- permet une mise en situation encadrée par
gement de projet professionnel, manage- lisation du cv et techniques de recher- des enseignants-chercheurs et des pro-
ment d’équipe et conduite de réunion, che d’emploi, mémoire de recherche fessionnels de la finance de marché. Les
méthodologie de l’article de recherche. appliquée. partenariats et les conférences organisées
Ateliers techniques professionnels : dans le cadre du Master (banques, ges-
techniques de négociation, analyse tran- tions, fonds…), facilitent la recherche de
stage et l’insertion rapide des étudiants à
sactionnelle et PNL, prise de parole et
l’issue de la formation.
gestion du trac, techniques de manage-
ment et leadership.
FINANCE

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Institutions boursières Analyse financière et Marchés des matières
et marché des actions stratégique de l’entreprise premières
Connaître le rôle, l’organisation et le fonc- Maîtriser les concepts fondamentaux du Présenter les caractéristiques principa-
tionnement de la bourse et des sociétés diagnostic financier afin de mener une les des marchés de matières premières,
cotées en bourse. Organisation de la analyse globale de l’entreprise et d’éta- ainsi que leur mode de fonctionnement.
bourse : organismes de tutelle, Euronext, blir des prévisions financières. Sources Relations et interactions entre les mar-
intermédiaires boursiers, compartiments d’information, analyse sectorielle, ana- chés de matières premières et l’écono-
du marché financier ; fonctionnement lyse de la performance économique et mie mondiale ; le fonctionnement des
du marché boursier : cotation et ordres financière, analyse de la structure finan- marchés physiques de matières pre-
de bourse, règles de négociations ; les cière et du mode de financement, élabo- mières, des marchés à terme et le rôle
actions : caractéristiques, opérations ration de prévisions. des intervenants et opérateurs sur ces
sur titres, offres publiques ; les sociétés marchés ; les opérations de trading sur
cotées : introduction en bourse, évolu- Anglo-American les marchés de matières premières et la
tion du cours des actions, catégories de Financial Accounting gestion des risques ; les systèmes d’in-
valeurs cotées ; bases de la gestion d’un This course is designed to familiarize formation et d’aide à la décision pour le
portefeuille d’actions. participants with the Anglo-American trader.
approach to financial accounting and
Marchés monétaires with the use of financial statements in
et obligataires business management and decision-
Comprendre les principaux produits trai- making.
tés sur les marchés monétaires et obli-
gataires ; acquérir les bases de la ges- Financial English
tion des produits de taux. Titres d’état Le module, animé par un financier, est
à court terme ; titres à court et moyen destiné à rendre les étudiants opération-
terme privés, titres d’état à long terme ; nels en anglais financier, devenu indis-
obligations privées et bases de la gestion pensable quel que soit le type de poste
obligataire ; obligations convertibles. occupé.

COURS SPÉCIALISÉS
GESTION D’ACTIFS
Évaluation d’entreprises de financement ; analyse approfondie des Analyse technique et chartiste
Réflexions préalables à l’approche d’une principaux modes de financement à taux L’analyse technique classique : supports
valorisation ; méthodes d’évaluation : fixe et à taux variable et étude de produits et résistances, les tendances, les figu-
valeur patrimoniale, valeurs de rende- spécifiques (TSDI, TP, TSR…). res, les indicateurs mathématiques ; les
ment, goodwill, capacités distributives, vagues d’Elliott, les bougies japonaises.
méthodes basées sur les flux, sur la Gestion collective
création de valeur, méthodes composi- Étude de l’environnement de la gestion Pricing d’actifs financiers et
tes, méthodes sectorielles ; de la valeur collective ; notions clés : gestionnaire, dis- contrôle des risques de marché
au prix, facteurs internes et externes aux tributeur, valeur liquidative, cotation, nota- Les risques des opérations de marché et
acteurs de l’opération. tion ; attribution de la performance d’un la définition des limites de risques ; fac-
OPCVM ; multigestion ; styles de gestion : teurs de risque et sensibilité ; modélisa-
Gestion d’un portefeuille indiciel, alternatif, éthique, sectoriel. tion des risques ; le contrôle des risques
d’actions du point de vue règlementaire ; pricing
Les outils à la disposition de la gestion : Fondements macro- d’une option et d’un swap de taux.
analyse financière et analyse technique ; économiques
les différents types de gestion : gestion de la gestion de portefeuille
active, passive, benchmarkée, quanti- Savoir maîtriser l’interaction des prin-
tative, alternative ; l’efficience des mar- cipales variables économiques sur les
chés ; la mesure de la performance. marchés financiers : croissance, inflation,
politique monétaire, politique budgétaire ;
Gestion obligataire savoir appréhender l’environnement éco-
Étude des outils de gestion d’un porte- nomique international dans une gestion
feuille obligataire et maîtrise du fonction- de portefeuille ; le business model.
nement des obligations structurées. Rap-
pel de notions élémentaires de calculs
financiers ; analyse en amont des besoins

SALLES DES MARCHÉS, MÉTIERS TRADING ET RISK MANAGEMENT 16/ 17


PROGRAMME MASTER & MBA INSEEC

MÉTIERS TRADING ET GESTION DES RISQUES FINANCIERS


Organisation et Trading sur options et futures : com- swaps, Cap, Floor, Collar, Fra, contrats
fonctionnement prendre en situation réelle la cotation et Euronotionnel et Euribor ; dérivés de
d’une salle des marchés la négociation des options et des futu- crédit.
Comprendre le fonctionnement d’une res : pricing, négociation, maîtrise des
salle des marchés : trading, sales. Maî- indicateurs. Back et Middle office
triser l’ensemble de la chaîne d’inter- Le back office titres ; gestion back
Stratégies trading sur cash et futures :
médiation : front office, middle office et office des opérations de marchés et
négociation pour compte propre : suivi,
back office des activités de marché. des dérivés actions ; maîtriser la gestion
optimisation du «profit and loss» ; cou-
des opérations sur titres ; systèmes de
Trading multimarchés verture des positions cash et dérivés ;
règlement livraison.
spéculations sur actions et futures.
Trading sur actions warrants
et obligations : apprendre en situation Excel VBA
Gestion du risque de taux, de
réelle les règles et pratiques du trading change et des dérivés de crédit Création de fonctions financières per-
sur actions, warrants et obligations sonnalisées ; importation de données
(optimiser la négociation d’un ordre, Étude de la position de taux d’une entre-
depuis une application externe ; échan-
maîtriser le carnet d’ordres), avec le prise ; gestion actif-passif du risque de taux ;
ges de données informatisées.
logiciel GLwin trader. savoir couvrir le risque de taux d’intérêt :

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS
Projet d’entreprise : résolution d’un cas d’entreprise ou d’une application professionnelle donnant lieu à soutenance devant l’entre-
prise et l’équipe pédagogique :
• Création d’un fonds d’investissement éthique pour la FIDH. • Participation au concours boursier CAPITAL.
Ce projet, pluri-disciplinaire, a été réalisé avec des équipes • Constitution et gestion d’un portefeuille titres fictif
du programme Communication et Publicité. utilisant l’outil GL Win pour le pilotage et le suivi des positions.

STAGES ET 1re EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE


DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Andréa AGRIGOROAE Hassan DALCI Adrien LUCISANO


Assistante analyste ABS - AXA IMP Middle office, salle des marchés Analyse et surveillance des
emprunt - SOCIETE GENERALE marchés - BNP Paribas
Laurent JACQMIN
Analyste en investissement - IONIS GIE Thi The Van HO Gaëlle LUISSINT
Assistante analyste de marchés Assistante analyste de
Julien CERLE
- ACOFI GESTION SA marchés - CREDIT AGRICOLE
Middle office plateau Bred Direct ASSET Management
Bourse - BRED BANQUE POPULAIRE David CHAZE
Ingénieur d’affaires - SUNGARD GL TRADE M. MOULAI-SOUIGA
Serge RATSIMBAZAFY
Optimisation du process existant
Middle office commercial - CREDIT Yann CARRE
de reporting - CREDIT AGRICOLE
LYONNAIS ASSET MANAGEMENT Suivi des portefeuilles - GROUPAMA CORPORATE INVESTMENT BANK
ASSET MANAGEMENT
Mickaël DE LA CRUZ
Front Office - UBS

EXEMPLES DE TRAVAUX DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• Stratégie de couverture par les produits dérivés de taux • Comment les gérants des fonds éthiques choisissent-ils et
• Évaluation et gestion du risque de change contrôlent-ils les entreprises dans lesquelles ils investissent ?
• La communication financière d’une société cotée • Quels sont les différents risques associes aux stratégies de
trading sur le marché pétrolier ? Et comment les marchés
• L’introduction en bourse et ses risques d’échecs
financiers peuvent-ils modéliser, valoriser et gérer le risque sur
• La titrisation : instrument de gestion des risques le marché pétrolier ?
• En quoi un investissement court terme est-il plus intéressant, • Peut-on affirmer que le marché boursier subsaharien est un
en terme de rendement, qu’un investissement à long terme ? nouvel eldorado financier ?
• Emprunt toxique : comment mesurer le risque encouru par ce
type d’opération ?
FINANCE

Programme Master & MBA INSEEC

FINANCE D’ENTREPRISE

Les étudiants de cette formation devront maîtriser tous les en sociétés de conseil, et dans les services financiers des
domaines de la finance et de la trésorerie afin de prendre les grandes entreprises… Les métiers exercés le plus fréquem-
bonnes décisions concernant : ment sont : en banque, chargé de clientèle, responsable de
• tous les aspects de la gestion de trésorerie, des techniques financement, originateur, analyste de crédit, gestionnaire ac-
de financement et de gestion des risques de taux et de tif/passif ; analyste financier ; directeur financier ; conseiller
change, financier ; gestionnaire de portefeuille.
• le montage d’opérations de LBO, de capital risque, fusions-
acquisitions et transmissions d’entreprises. Partenaire de la formation :
le magazine Horizon Croissance, maga-
Les études de cas leur permettent de mettre en œuvre les
zine d’information et du financement de
acquis théoriques, et d’en prendre la dimension stratégique.
l’entreprise.
Les étudiants sont recrutés essentiellement dans la banque,

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Conférences métiers : présentation des
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- métiers du secteur par des professionnels.
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et Bilan de compétence et coaching, fina-
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage- lisation du cv et techniques de recher-
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership. che d’emploi, mémoire de recherche
méthodologie de l’article de recherche. appliquée.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Droit des affaires Analyse financière et Corporate Finance
Aperçu général sur le droit de l’entre- stratégique de l’entreprise Theory and practical approach to key
prise et présentation du droit des obliga- Maîtriser les concepts fondamentaux du financial topics related to corporate and
tions. Contrats et responsabilité profes- diagnostic financier afin de mener une investment decision-making : corporate
sionnelle ; classification des contrats ; le analyse globale de l’entreprise et d’éta- capital structure, dividend sharing deci-
Tribunal de Commerce ; le contentieux blir des prévisions financières. Sources sion, risk management, investment, etc.
et l’action en justice ; les modes privés d’information, analyse sectorielle, ana-
de résolution des litiges. lyse de la performance économique et Comptabilité approfondie
financière, analyse de la structure finan- La réglementation comptable en France.
Fiscalité des affaires cière et du mode de financement, élabo- Les opérations sur le capital :
Étude des grands principes de la fis- ration de prévisions.
• les augmentations de capital,
calité des entreprises : l’imposition des • la réduction du capital social,
bénéfices réalisés par l’entreprise ; la Anglo-American Financial
• les rachats d’actions propres.
gestion des déficits fiscaux des sociétés Accounting
Les comptes consolidés.
soumises à l’IS ; l’imposition des bénéfi- This course is designed to familiarize
La gestion des résultats dans une SA.
ces distribués par l’entreprise. participants with the Anglo-American
approach to financial accounting and
with the use of financial statements in
business management and decision-
making.

FINANCE D’ENTREPRISE 18/ 19


PROGRAMME MASTER & MBA INSEEC

COURS SPÉCIALISÉS
INGÉNIERIE FINANCIÈRE
Évaluation d’entreprises Droit du financement et des
Réflexions préalables à l’approche d’une marchés financiers
valorisation ; méthodes d’évaluation : va- Acquérir et maîtriser les principales règles
leur patrimoniale, valeurs de rendement, juridiques applicables au financement des
goodwill, capacités distributives, méthodes entreprises et aux marchés financiers. Titri-
basées sur les flux, sur la création de valeur, sation, CMCC, affacturage ; l’introduction en
méthodes composites, méthodes sectoriel- bourse, les OPA/OPE, les pactes d’action- CHRISTIAN
les ; de la valeur au prix, facteurs internes et naires, les garanties de passif ; le portage MARTY
externes aux acteurs de l’opération. d’actions, le capital risque, les OPCVM, les Directeur du programme
TCN.
Gestion fiscale et comptable
des groupes Montage et négociation d’une
opération de fusion-acquisition
Les métiers de la finance d’en-
La comptabilité des groupes : les comptes
consolidés ; l’optimisation fiscale dans un Les intervenants directs et leurs motiva-
treprise offrent de nombreuses et
groupe ; la fiscalité des fusions. tions ; l’environnement, le déroulement et le fortes opportunités liées aux exi-
montage d’une opération de fusion-acqui- gences accrues dans les domai-
Financements structurés et sition ; les différents modes de financement nes de l’analyse financière, de la
leverage buy-out et la fiscalité.
comptabilité, du financement, de
Présentation d’un LBO ; les leviers du LBO ; la gestion du risque et de la straté-
les financements structurés d’un LBO ; Transmission d’entreprise
étude de cas. Analyse du marché et des acteurs de gie des entreprises.
la transmission d’entreprise ; étude des
Le Master de finance d’entreprise de
Capital risque et valorisation contraintes juridiques, fiscales, financières
l’INSEEC répond à cette mutation en pro-
des sociétés innovantes et sociales d’une transmission d’entreprise ;
posant une formation reposant sur trois
L’environnement du capital risque ; l’ana- approfondissement des cas particuliers des
axes :
lyse d’un dossier de capital risque et les entreprises familiales et des entreprises en
difficulté ; étude de cas. • Maîtrise du socle de la finance d’entre-
principales caractéristiques du montage prise (droit du financement et des affai-
du dossier ; les acteurs en présence ; res ; comptabilité approfondie, anglo
étude de cas. Etude du financement de saxonne ; gestion prévisionnelle et suivi
projets : le cas des start up. de trésorerie ; gestion du risque de taux
et de change ; évaluation d’entreprise…)
• Appréhension des innovations et trans-
GESTION DE LA TRÉSORERIE formation des pratiques professionnelles
(analyse financière et stratégique, fusion
Gestion prévisionnelle Gestion de trésorerie au sein acquisition, financement structuré et
et suivi de trésorerie d’un groupe LBO, normes comptables internationa-
les, dérivés de crédit…)
Élaborer un diagnostic de trésorerie au Comprendre les enjeux de la consolida-
sein d’une entreprise ; la gestion opé- tion de la trésorerie ; apprendre à utiliser • Développement des techniques desti-
rationnelle propre à la trésorerie et ses les différentes méthodes mises en œu- nées à maîtriser les contraintes managé-
contraintes financières ; le fonctionne- vre au sein des trésoreries centralisées ; riales d’animation d’équipes et de com-
ment des outils de couverture. connaître les différentes organisations de munication.
trésorerie consolidées. Cette triple approche permet l’insertion
professionnelle rapide des étudiants à l’is-
Relation banque-entreprise et
sue de la formation
techniques de financement Crédit management et gestion
Appréhender l’ensemble de la relation du BFR
banque-entreprise sous ses aspects régle- Les enjeux et les techniques du crédit
mentaires, commerciaux, techniques et management ; savoir élaborer et conduire
juridiques. Cadre institutionnel de l’activité une politique de gestion du crédit client,
bancaire ; principaux organismes finan- de réduction des risques et du BFR ;
ciers ; contraintes financières ; approche étude de cas.
bancaire de la clientèle entreprise ; traite- Gestion de trésorerie multide-
ment des flux financiers ; financement des vise et gestion du risque de
entreprises ; placement des entreprises. change et de taux
Position de change d’une entreprise ;
gestion actif-passif du risque de change ;
couverture du risque de change, Swaps
de devise, options de change, contrats à
terme, contrats COFACE.
FINANCE

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS
Projet d’entreprise : résolution d’un cas d’entreprise ou d’une application professionnelle donnant lieu à soutenance devant l’entre-
prise et l’équipe pédagogique.
• Évaluation et transmission d’une PME*. • Organisation d’un colloque professionnel avec le magazine
• Centre Hospitalier de Saint Denis : amélioration de la per- d’information financière HORIZON CROISSANCE.
tinence et de la cohérence des indicateurs de tableaux de
bord financiers.

STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE


DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Laura BOUKHERMA Hubert GIORDANI Sabrina BELLARBI


Analyste financière - PEPSI CO France Assistant responsable de la Contrôle de gestion et administration
Division Financement Corporate des ventes - SITA NEGOCE
Mylène COLIN
- TECHNIP France
Contrôle des risques financiers Alexandra BOULEY
- COFACE HOLDING Nathalie COLLET Middle office - NATIXIS
Assistante contrôle des risques de
Papa Sidy GUISSE Christelle FANGEN
crédit - NATEXIS BANQUE POPULAIRE
Assistant responsable Risk Analyste crédit - SOCIETE GENERALE
Management - HSBC Private Bank Rabii MOULINE
Christian TANON
Trésorier - GROUPE ETAM
Rosine KAYUMBA Analyste Crédit - BANQUE
Assistante back office trésorerie - Hélène HARTMANN INTERNATIONALE POUR LE
VALEO Management Services Responsable trésorerie, cash COMMERCE ET L’INDUSTRIE
manager - FAURECIA
Gergana KOSTADINOVA
Gestion de trésorerie - Chèque Déjeuner Aboubakar BAKAYOKO
Analyste financier et conseil
Maeva CHAVIHOT
entreprise - SOCIETE GENERALE
Conseil en stratégie et fusion
acquisition - EQUALIS CAPITAL

EXEMPLES DE TRAVAUX DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• La transformation du système bancaire œuvre d’une fusion-acquisition de développement et l’utilisation


dans les pays en transition : le cas influent-elles la création de valeur ? de la micro-finance.
particulier de la Bosnie Herzégovine • L’évaluation financière au service de la • Les dérivés de crédit : nouvelle
• The project financing stratégie du manager : enjeux et limites source d’instabilité financière ?
• La gestion communale vers une • Enjeux de la nouvelle • Comment les agences de
privatisation des modes de gestion réglementation bancaire et notation ont-elles contribué à
• Enjeux et développement du impacts sur le secteur bancaire la crise financière actuelle ?
marché des dérivés de crédits • Recherche sur le développement
• En quoi les modalités de mise en économique des pays en voie

* Les entreprises avec qui nous avons travaillé souhaitent garder leur anonymat, pour des raisons de confidentialité.

FINANCE D’ENTREPRISE 20/ 21


Programme Master & MBA INSEEC

BANQUE ET ASSURANCE

Cette formation en Banque et Assurance est un cursus pluridisciplinaire. Sa finalité est de former les responsables opé-
rationnels ou administratifs d’établissements financiers exerçant des activités internationales. Le programme prépare
aux métiers d’opérateur de marchés, de gestionnaire de portefeuilles, d’analyste financier, de gestionnaire de trésorerie,
de conseil en stratégie financière, de chargé de clientèle grande entreprise, de chargé d’études en risques de marché et
d’agent général d’assurance.

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, du mémoire de recher-
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage- che appliquée.
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), anglais des affaires sous
forme de workshops.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Institutions boursières tion des produits de taux. Titres d’état liés à la mise en œuvre d’un plan stra-
et marchés actions à court terme ; titres à court et moyen tégique ; décoder l’identité d’une organi-
Connaître le rôle, l’organisation et le fonc- terme privés, titres d’état à long terme ; sation et analyser les composantes de la
tionnement de la bourse et des sociétés obligations privées et bases de la gestion culture d’une entreprise.
cotées en bourse ; organisation de la obligataire ; obligations convertibles.
bourse : organismes de tutelle, Euronext, Évaluation d’entreprises

Ce document n'a pas de valeur contractuelle et peut être amené à évoluer en fonction de l'actualité
intermédiaires boursiers, compartiments Analyse financière Approcher la valorisation d’une entre-
du marché financier ; fonctionnement et diagnostic prise à travers la bonne compréhension
du marché boursier : cotation et ordres Analyse financière et information finan- de l’entreprise et de son environnement,
de bourse, règles de négociations ; les cière : connaître les utilisateurs, les sour- et à la maîtrise des méthodes d’évalua-
actions : caractéristiques, opérations sur ces d’information, informations comp- tion et de leur utilisation.
titres, offres publiques ; les sociétés cotées : tables et contenu des états financiers ;
introduction en bourse, évolution du cours outils de l’analyse financière. Négociation
des actions, catégories de valeurs cotées ; Savoir analyser les fondamentaux et la stra- et technique de ventes
gestion d’un portefeuille d’actions. tégie de l’entreprise ; analyser les comp- Appréhender les différentes techniques
tes : croissance, structure industrielle et de négociation et de vente. Collecter et
Anglo-American financière de l’entreprise, investissements analyser l’information client pour mieux
Financial Accounting et financements, résultats et rentabilité. le connaître. Simulation, jeux de rôles et
This course is designed to familiarize cas pratiques.
participants with the Anglo-American Direction et
approach to financial accounting and with Stratégie d’entreprise
the use of financial statements in business Intégrer la démarche stratégique pour
management and decision-making. comprendre et préparer le dévelop-
pement à long terme de l’entreprise ;
Marchés monétaires faire un diagnostic global de l’entreprise
et obligataires et de son environnement en sachant
Comprendre les principaux produits trai- apprécier ses capacités à faire face et à
tés sur les marchés monétaires et obli- s’adapter aux changements ; analyser et
gataires ; acquérir les bases de la ges- comprendre les problèmes de structure
FINANCE

COURS SPÉCIALISÉS
BANQUE-FINANCE
ERIC LEFUR
Gestion de patrimoine Relation banque-entreprise
et techniques de financement Directeur
L’activité de conseil du gestionnaire de pa- du programme
trimoine, l’exécution du mandat de gestion, Cadre institutionnel de l’activité bancaire ;
le contenu du conseil de gestionnaire en principaux organismes financiers ; contrain-
matière de régimes matrimoniaux ; la mise tes financières ; approche bancaire de la
en place d’un cabinet de gestion de patri- clientèle entreprise ; traitement des flux
moine ; approche fiscale de la notion de pa- financiers ; financement des entreprises ; Cette formation en Banque et
trimoine, de capital, de revenu ; les risques placement des entreprises. Assurance est un cursus pluridis-
liés à l’internationalisation du patrimoine et à ciplinaire.
la délocalisation ; les risques liés à la consti- Fiscalité des placements
tution du patrimoine ; les risques liés à l’éva- et du patrimoine Elle a pour principal objectif de former
luation et à la transmission du patrimoine ; des responsables opérationnels.
Impôt de solidarité sur la fortune ; fiscalité
les protections à mettre en place : règles de Le contexte d’ajustement de la pyramide
des revenus fonciers et des capitaux mobi-
procédures et standards, les risques liés aux des âges avec une moyenne d’un peu
liers ; fiscalité de transmission : plus-values,
obligations du banquier dépositaire de titre ; plus de 50 ans pour les cadres bancai-
droits de succession et de donation.
les règles juridiques et fiscales applicables res en France nous incite à penser que
aux contrats d’assurance vie. les perspectives de carrière dans les sec-
Techniques financières teurs de la banque et de l’assurance sont
internationales extrêmement favorables. De plus, la déli-
Gestion collective
Appréhender les besoins et risques liés cate conjoncture internationale de ces
Étude de l’environnement de la gestion col- derniers mois requiert pour les sociétés
aux opérations de commerce internatio-
lective ; notions clés : gestionnaire, distribu- de recruter des collaborateurs possédant
nal courantes ; acquérir les bases tech-
teur, valeur liquidative, cotation, notation ; de réelles capacités d’adaptation.
niques indispensables ; savoir choisir et
attribution de la performance d’un OPCVM ;
utiliser les meilleurs outils dans une ap- Ainsi, cette formation spécialisée de 12
multigestion ; styles de gestion : indiciel, al-
proche concrète. mois s’appuie sur un programme qui asso-
ternatif, éthique, sectoriel.
cie des stages et des périodes d’ensei-
Marketing des produits gnement où la majorité des intervenants
Gestion d’un portefeuille
financiers sont des professionnels de compagnies
d’actions d’assurances, de la banque de réseaux
A l’origine d’un concept produit ; définition
Principes de gestion ; gestion indicielle ou et d’affaires. La formation est réalisée en
du mix produit ; lancement d’un nouveau
gestion passive ; gestion active, market ti- alternance Ecole/entreprise, ce qui per-
produit ; vie du produit.
ming et stock picking. met à nos étudiants de professionnaliser
leur cursus.

ASSURANCE
Droit des assurances Théorie et pratique de la
Assurance de dommages ; assurance de réassurance
personnes ; responsabilité civile approfon- Les fonctions d’un réassureur ; les services
die ; responsabilité et assurance en droit im- aux cédantes ; les techniques de la réassu-
mobilier de la construction ; responsabilité rance (le traité de réassurance proportion-
administrative ; procédure civile et pénale. nel et non proportionnel les facultatives) ; la
réassurance et les produits financiers (mar-
Économie du courtage chés dérivés, swap).
d’assurance
Le marché de l’assurance (Sociétés d’assu- Risk Management
rance, Agents généraux, Courtiers, Risk-ma- Différenciation entre risques spécula-
nagers) ; les principales techniques d’assu- tifs et risques purs ; interrelations entre
rance (le contrat d’assurance, les méthodes stratégie générale et risk management ;
de fixation des valeurs, les pénalités encou- ingénierie des risques et systèmes cap-
rues par l’assuré, les responsabilités, la pro- tifs de réassurance ; réassurance finan-
tection du cash-flow, la protection sociale) ; cière ; outils de contrôle interne et tech-
la négociation avec l’assureur ; le panorama nique des risques ; outils de transfert des
des différents produits d’assurance. risques ; programmes d’assurance au
niveau national et international ; présen-
tation de spécificités sectorielles.

BANQUE ET ASSURANCE 22/ 23


PROGRAMME MASTER & MBA INSEEC

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS
STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE
DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Christophe GRAND Philippe PERROT Thomas ALBERT


Adjoint du directeur d’agence Auditeur - Crédit Mutuel Bordeaux Conseiller professionnel - LCL
- SOCIETE GENERALE
Mamadou CISSOKO Serigne NDIAYE
François DESCHAMPS Consultant - SOCIETE GENERALE Assistant contrôleur financier,
Chargé de clientèle - AXA Investment Corporate Banking optimisation de la trésorerie et du
crédit, identification des risques
David SALINE Christophe SIMON
financiers - ALTEP SAS
Auditeur financier - SOCIETE Stage de préembauche à la SOCIETE
GENERALE Luxembourg GENERALE en tant que e-business sales Julie ZAI
Analyste financier et montage de
Jean-François PELTIER Alfred BOUCAH
dossier - CIC SOCIETE BORDELAISE
Risk manager - Crédit Chargé des opérations sur titre - BNP
Agricole Aquitaine PARIBAS SECURITY SERVICES Ingrid IMMER
Assistante chargée d’affaires
Olivier DAUREL Claire Marie DESPLANQUES
professionnelles - BNP PARIBAS
Middle office - ING Chargée de dossiers, pôle
entreprises - CCSO

EXEMPLES DE TRAVAUX DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• Le LBO et ses modes de financement • Le blanchiment d’argent : quels • Impact de la prospection commerciale
• Impact de la nouvelle réglementation enjeux pour les banques ? De l’aspect dans le secteur bancaire
bancaire sur le financement des PME financier à la réponse juridique • Gestion du risque de contrepartie :
• Les accords du comité de BâLE • Le financement des besoins collateral management
II ont-ils amélioré l’analyse à court terme des PME • L’effet à cout terme des augmentations
du risque de crédit ? • Les outils disponibles pour la détection de capital sur le cours du titre
• En quoi le contrôle de gestion du risque de défaillance des entreprises • La financiarisation de l’immobilier :
bancaire est-il un support de pilotage • La transmission d’entreprise dans le de la SCPI à l’OPCPI
pour la banque de particulier ? cadre de la gestion du patrimoine
Exemple du Crédit Lyonnais • Art et patrimoine de prestige, quelles
• élaborer une offre bancaire à opportunités de placement ?
destination des créateurs d’entreprises • Les opérations de type LBO : l’analyse
• L’efficacité commerciale d’un et le financement par la banque
réseau bancaire : rôle de la • L’assurance vie, ses pièges
direction fonctionnelle et ses astuces
FINANCE

Programme Master & MBA INSEEC

INGÉNIERIE
ET GESTION DE PATRIMOINE

Ce programme forme l’étudiant à la maîtrise des techniques Les métiers exercés le plus fréquemment sont :
financières, juridiques et fiscales, afin qu’il participe pleine- • gestionnaire de patrimoine,
ment à l’élaboration du diagnostic patrimonial attendu par
• asset manager (gestion de fonds),
ses clients et qu’il puisse apporter des solutions individua-
lisées à leur problématique patrimoniale. • les métiers de la banque : chargé de clientèle, gestionnaire
de patrimoine, directeur d’agence,
Au-delà de ces aspects théoriques, la formation met forte-
ment l’accent sur la nécessaire démarche relationnelle et • administrateurs de biens,
commerciale que doit entreprendre le professionnel de la • courtier.
gestion de patrimoine, à travers des ateliers pratiques de
négociation commerciale, communication interpersonnelle
et des études de cas.

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage- le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des mé-
Mises à niveau : logiciels bureautique tiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Institutions boursières et tion des produits de taux. Titres d’état Environnement patrimonial
marché des actions à court terme ; titres à court et moyen Le métier de conseil en gestion de patri-
Connaître le rôle, l’organisation et le fonc- terme privés, titres d’état à long terme ; moine ; la notion de patrimoine ; les objec-
tionnement de la bourse et des sociétés obligations privées et bases de la gestion tifs patrimoniaux ; l’environnement patri-
cotées en bourse. Organisation de la obligataire ; obligations convertibles. monial ; les facteurs clés de succès de la
bourse : organismes de tutelle, Euronext, gestion de patrimoine.
intermédiaires boursiers, compartiments Gestion collective
du marché financier ; fonctionnement Étude de l’environnement de la gestion Négociation commerciale
du marché boursier : cotation et ordres collective ; notions clés : gestionnaire, dis- Développer et maîtriser les outils de la
de bourse, règles de négociations ; les tributeur, valeur liquidative, cotation, nota- négociation commerciale ; simulations
actions : caractéristiques, opérations tion ; attribution de la performance d’un et mises en situations pratiques visant à
sur titres, offres publiques ; les sociétés OPCVM ; multigestion ; styles de gestion : développer les réflexes de la négociation
cotées : introduction en bourse, évolu- indiciel, alternatif, éthique, sectoriel. commerciale.
tion du cours des actions, catégories de
valeurs cotées ; bases de la gestion d’un Marketing des produits
portefeuille d’actions. financiers
Place et rôle du marketing dans les
Marchés monétaires et organisations financières ; la démarche
obligataires marketing ; l’évolution de la distribution
Comprendre les principaux produits trai- des produits financiers ; l’exemple d’une
tés sur les marchés monétaires et obli- grande banque française.
gataires ; acquérir les bases de la ges-

INGÉNIERIE ET GESTION DE PATRIMOINE 24/ 25


PROGRAMME MASTER & MBA INSEEC

COURS SPÉCIALISÉS
JEAN-YVES
DROIT ET FISCALITÉ LEFEVRE
Directeur
Fiscalité des personnes Droit patrimonial de la famille du programme
Imposition des revenus fonciers ; imposi- Connaître les incidences des différents
tion des plus-values des particuliers (im- types de régimes matrimoniaux sur l’or-
mobilier et mobiliers) ; gestion fiscale du ganisation du patrimoine des clients afin
Ce Master en Ingénierie et Ges-
patrimoine (détaillée) ; ISF ; les droits de de les conseiller judicieusement ; droit
succession. des libéralités et des successions ; droit tion de Patrimoine forme des
des régimes matrimoniaux. conseillers en gestion de patri-
Fiscalité pratique moine qui rejoignent des cabinets
Mise en application des règles fiscales ; la Droit des sociétés
indépendants ou le secteur ban-
« 2042 » (rappel des règles, foyer fiscal, Rappels des différents types de sociétés
rattachement, salaires, pensions, rente) ; classiques ; les conventions réglementées caire après une formation alliant
la 2044 et 2072 (revenus fonciers et SA et SARL ; la défense des actionnaires les aspects juridiques, fiscaux et
SCI) ; la 2049 et 2074 ; la 2042 (report minoritaires ; les organes de gestion en financiers.
revenus foncier et mobilier, l’IFU les di- SA ; les nouvelles formes de sociétés :
vers déductions et le calcul de l’impôt) ; SAS, SASU, SELAS. Le secteur bancaire et les compagnies
la déclaration ISF. d’assurance recherchent des profils qua-
lifiés pour remplacer leurs collaborateurs
expérimentés partant à la retraite et ren-
MARCHÉS FINANCIERS, ASSURANCE VIE forcer leur compétitivité dans le domaine
Gestion d’un portefeuille savoir appréhender l’environnement éco- de la gestion patrimoniale.
d’actions nomique international dans une gestion Ce programme basé sur 3 piliers - le droit,
de portefeuille ; le business model. la fiscalité et la finance – répond à ce
Les outils à la disposition de la gestion :
besoin. Il permet d’acquérir l’ensemble
analyse financière et analyse technique ;
Assurance et patrimoine des compétences nécessaires à l’élabora-
les différents types de gestion : gestion ac- tion du diagnostic patrimonial.
tive, passive, benchmarkée, quantitative, Le contrat d’assurance vie : définition, élé-
ments financiers, spécificités du contrat Le Master accueille des étudiants venant
alternative ; l’efficience des marchés ; la
multisupport ; la construction du contrat des filières juridiques, commerciales et
mesure de la performance.
d’assurance vie : les parties, la clause financières en leur apportant une forma-
Fondements macro-économiques bénéficiaire, la gestion du contrat ; la fis- tion polyvalente venant compléter leurs
de la gestion de portefeuille calité de l’assurance vie ; le dénouement acquis. Les étudiants renforcent leur
du contrat. expertise dans les domaines de la fiscalité
Savoir maîtriser l’interaction des principa- du patrimoine, de la finance de marché et
les variables économiques sur les mar- du droit de la famille tout en développant
chés financiers : croissance, inflation, leur capacité relationnelle et leur pouvoir
politique monétaire, politique budgétaire ; de négociation.
La formation d’une durée de 12 mois
INGÉNIERIE PATRIMONIALE s’appuie sur un cursus pédagogique qui
Économie et ingénierie Approche patrimoniale client allie des périodes d’enseignement où
la majeure partie des intervenants sont
immobilière Analyse du patrimoine et contraintes de des professionnels du secteur, avec une
Approche économique : actifs, marchés détention ; évolutions des orientations du période de stage de longue durée qui per-
et intervenants ; environnement juridi- patrimoine ; connaissance pointue des met la mise en pratique des acquis. La
que : pleine propriété, indivision, usufruit objectifs client ; argumentation client. formation peut être réalisée en alternance
et détentions spécifiques ; optimisation Ecole/Entreprise, ce qui permet à nos étu-
fiscale : TVA, ISF, et cessions ; montages Gestion patrimoniale et niches diants de professionnaliser leur cursus.
patrimoniaux. fiscales A la sortie, la plupart des étudiants tra-
Le régime fiscal spécifique des œuvres vaillent dans le secteur bancaire et dans
Diagnostic et communication d’art ; le régime juridique des œuvres les compagnies d’assurance, en tant que
patrimoniale d’art : authenticité, droits incorporels de gestionnaire de patrimoine. Certains intè-
Introduction à la relation patrimoniale ; l’œuvre d’art, assurance et exportation grent le secteur de l’immobilier et d’autres
mener un entretien de découverte pa- des objets d’art. Gestion de patrimoine se lancent dans l’aventure de Conseiller
trimoniale ; préparer une étude patri- et investissement forestier. Les produits en Gestion de Patrimoine Indépendant.
moniale ; entretien de présentation des spécifiques : FCPI, FIP, SOFICA.
préconisations mises en lumière par
l’analyse préalable ; savoir répondre aux Transmission d’entreprise
questions et aux objections ; le compor- Approche du chef d’entreprise dans
temental en rendez-vous contribue à la gestion de patrimoine ; techniques
l’établissement d’une relation de qualité de transmission d’entreprise ; comptes
avec un client (les règles fondamenta- courants d’associés ; optimisation du
les) ; mises en situation. système de rémunération pour les diri-
geants d’entreprise ; ingénierie patrimo-
niale des immobiliers professionnels ; les
opérations d’OBO (owner buy out).
FINANCE

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS
Projet d’entreprise : résolution d’un cas d’entreprise ou d’une application professionnelle donnant lieu à soutenance devant l’entre-
prise et l’équipe pédagogique.
• Défiscalisation : opportunités et contraintes (projet mené • Réalisation d’une étude patrimoniale complète (patrimoine
avec la Chambre des Indépendants du Patrimoine). professionnel et privé) pour un chef d’entreprise dans le
• Étude de marché sur la problématique de la diffusion domaine du textile.
des produits d’assurance « dépendance » par le réseau
bancaire français.

STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE


DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Robin GOUELIBO Kalaisylvie RAGOU Marion CABOS


Conseiller en gestion de patrimoine Conseiller en Patrimoine Gestionnaire de patrimoine
Junior - CIC Banque Privée Financier - BNP Paribas - BGP Indosuez
Matthieu ROSSET Marina MARQUET Vincent REMIGEREAU
Middle office commercial - Edmond Conseillère en gestion de Etudes Patrimoniales et
de Rothschild Financial Services patrimoine - HSBC France commercialisation de produits financiers
- SARL MONTAIGNE PATRIMOINE
Fabien ROLLAND Fanny MARTIN
Consultant gestion de patrimoine Analyste patrimonial de la David LOUISET
- JP MORGAN FLEMING banque privée - LCL Patrimoine Développement
commercial - ASF PATRIMOINE
Antoine POPULAIRE Florent MEURTIN
Conseiller en gestion de Gestionnaire de patrimoine Kelly LACAILLE
patrimoine Junior - AGF Vie - ODDO & Cie Conseiller financier - ALLIANZ
FINANCE CONSEIL
Jeannette SERRUYA Aude TAORMINA
Gestionnaire de patrimoine Gestionnaire de patrimoine - ABN AMRO
- CREDIT AGRICOLE

EXEMPLES DE TRAVAUX DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• L’assurance vie et la • Opportunités et contraintes du marché • Comment la crise financière


transmission de patrimoine français de l’art face aux USA a-t-elle modifié l’octroi des
• La valeur ajoutée des • La banque privée, véritable opportunité crédits aux entreprises ?
établissements “haut de gamme” pour une banque de réseau • Les dérivés de matières premières
en gestion de patrimoine • Introduction en bourse des dans la gestion sous mandat
• Les paradis fiscaux et les sociétés entreprises françaises • Le caractère insaisissable
offshore dans l’économie mondiale • Création d’une clientèle en gestion de l’assurance vie
• L’art de la gestion de patrimoine de patrimoine par la technique
• L’intégration de la fiscalité dans du marketing relationnel
la définition d’une stratégie
patrimoniale d’un chef d’entreprise

INGÉNIERIE ET GESTION DE PATRIMOINE 26/ 27


Programme Master & MBA INSEEC

AUDIT ET CONTRÔLE
DE GESTION
L’objectif du programme est de permettre aux étudiants rédactionnelles, relationnelles et une compétence techni-
d’acquérir une formation adaptée aux attentes des orga- que lui permettant la mise en œuvre d’études financières,
nisations en matière de contrôle de gestion et d’audit la conception des tableaux de bord, ou les relations avec
interne. les actionnaires.
L’étudiant devra savoir prendre ses décisions à partir Les métiers exercés le plus fréquemment sont : auditeur
d’une analyse en profondeur des états financiers de toute interne, auditeur financier, contrôleur de gestion, consul-
organisation ; il devra maîtriser les outils adéquats pour tant en gestion d’entreprise, en affaires, en systèmes
l’évaluation du fonctionnement et des performances d’un d’information, en organisation et management.
service de gestion ; enfin, il saura montrer des qualités

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage- le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Droit des affaires Financial English Cash management
Étude des principaux éléments de la Le module, animé par un financier, est Les missions du trésorier ; gestion de tré-
réglementation de la vie commerciale ; destiné à rendre les étudiants opération- sorerie au quotidien ; maîtriser la négo-
étude des différents statuts juridiques nels en anglais financier, devenu indis- ciation bancaire ; gestion de trésorerie
d’une société ; étude des règles juridiques pensable quel que soit le type de poste et prévisions. ; mise en place d’un cash-
propres à un groupe de sociétés. occupé. pooling ; contrôle de BFR, de la liquidité,
des risques et des placements ; choisir
Fiscalité des affaires Comptabilité approfondie les bons financements à court terme.
Étude des principes de la fiscalité des La réglementation comptable en France.
sociétés (TVA, impôt sur les sociétés, pro- Les opérations sur le capital : les augmen-
cédures contentieuses) ; incidence de la tations de capital ; la réduction du capi-
fiscalité dans les décisions de gestion. tal social ; les rachats d’actions propres.
Les comptes consolidés. La gestion des
États financiers et diagnostic résultats dans une SA.
Diagnostic du processus de création de
valeur d’une entreprise : analyse des per-
formances économiques et financières ;
analyse des risques d’exploitation et finan-
ciers. Études de cas.
FINANCE

COURS SPÉCIALISÉS
AUDIT
ZOUHAIR
Audit comptable, fiscal et Audit et contrôle interne BENBRAHIM
financier Études des outils et des enjeux organisa- Directeur du
Étude des outils spécifiques à l’audit fis- tionnels du contrôle interne. Création d’un programme Bordeaux
cal, comptable et financier ; procédures rapport sur le contrôle interne.
et contentieux fiscaux ; audit de la comp- MARTIN
tabilisation des dettes à long terme et des Audit de groupe
immobilisations financières ; audit de la KAMGUEN
Finalité de l’audit interne appliqué à un
comptabilisation des actifs incorporels et de groupe ; étude des outils spécifiques à Directeur du
la valorisation des stocks. l’audit interne ; cas de l’audit de filiales dans programme Paris
le cadre d’une stratégie de groupe.

Signe des temps, mais aussi formida-


ble opportunité, les métiers du contrôle
CONTRÔLE DE GESTION ET PILOTAGE D’ACTIVITÉ de gestion et de l’audit se portent de
mieux en mieux, malgré -ou grâce- à des
Contrôle de gestion et calcul Contrôle de gestion des tendances de fond qui transforment de
des coûts activités de services façon conséquente les pratiques et les
Étude des différentes méthodologies Étude des outils du contrôle de gestion techniques : nouvelles normes interna-
de calcul des coûts : méthode du coût spécifiques du secteur des services ; pi- tionales, exigence de transparence finan-
complet, méthode des coûts partiels, lotage d’activités ; études de cas. cière accrue, développement de la com-
imputation rationnelle, méthode ABC, Construction des tableaux de bord so- munication financière, complexification
méthode UVA. ciaux : gestion des effectifs, audit social, des systèmes d’information…
La gestion budgétaire - construction des recrutement, formation, rémunération. Autant de nouvelles approches qui
tableaux de bord sociaux : gestion des nécessitent des compétences pointues,
effectifs, audit social, recrutement, for- Contrôle de gestion bancaire mais aussi la capacité à les animer au
mation, rémunération. sein d’une entreprise.
Étude des outils du contrôle de gestion
spécifiques au secteur bancaire ; pilo- Le programme spécialisé en Audit et
Contrôle de gestion et tage d’activités ; cas pratiques. Contrôle de Gestion de l’INSEEC insiste
reporting stratégique donc sur l’apport des dernières méthodes
et techniques, mais aussi sur le savoir-
Maîtrise des outils de reporting à partir Contrôle de gestion industriel
être des étudiants, qui doivent désormais
de cas concrets. Étude des outils du contrôle de gestion savoir manager, communiquer, prendre
Utilisation du reporting comme outil de spécifiques au secteur de l’industrie ; pi- des initiatives et montrer une véritable
pilotage des activités. lotage d’activités ; cas pratiques. implication dans l’entreprise qu’ils intè-
Balanced scorecard. greront. C’est donc par le biais d’ateliers
Mise en place de tableaux de bord. de management personnel, de conféren-
ces métiers, et de véritables projets pro-
fessionnels menés avec des entreprises
qu’ils pourront développer ces qualités.
REPORTING FINANCIER
Supply chain management validation des business plans ; validation des ventes, frais de R&D, impairement
et ingénierie des systèmes de la révision des business plans ; vali- du goodwill, immobilisations corporelles,
comptables/progiciels ERP dation de la segmentation du segment employees and benefits plan accounting,
Étude de la synchronisation des flux d’in- reporting ; validation du contenu des retirement benefits plan accounting, crédit
formation en terme de production des états impôts différés ; validation des transfer bail, dettes financières à long terme.
financiers ; analyse du système d’informa- pricing ; validation de la structure des
tion comptable de l’entreprise : gestion des états financiers ; vérification du routage Normes internationales
bases de données ; intranet, groupware. analytique des écritures comptables.
Approfondir les connaissances sur la pra-
Appréhender le lien entre la production des tique des normes IFRS ; comprendre le
états financiers et la communication finan- Reporting financier
référentiel et le cadre normatif appliqué au
cière via un progiciel intégré ; présentation French gaap vers IFRS : tables de cor- niveau international.
des fonctionnalités d’un ERP (entreprise, respondance sur la forme sur les 4 états
ressource planning, études de cas). financiers de base, retraitements IAS 2 Mieux connaître les techniques et procédu-
stocks, IAS 16 immobilisations corporelles, res recommandées par les normes en ma-
IAS 17 crédit bail, IAS 36 impairment, IAS tière comptable et financière ; élaborer et
Certification et commissariat
19 prestations au personnel, IS 39 instru- analyser les états financiers de synthèse.
aux comptes groupe
ments financiers/instruments de marché. Etudier et réaliser des études de cas des
Principes généraux de certification des
comptes, contrôle interne et révision des French gaap vers US gaap : tables de cor- applications du référentiel.
comptes, pistes d’audit et techniques de respondance sur la forme sur les 4 états
circularisation, spécificités de régles de ré- financiers de base, retraitements : im-
vision comptable en normes IFRS : pôts différés, stocks, coût de production

AUDIT ET CONTRÔLE DE GESTION 28/ 29


PROGRAMME MASTER & MBA INSEEC

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS
Projet d’entreprise : résolution d’un cas d’entreprise ou d’une application professionnelle donnant lieu à soutenance devant l’entre-
prise et l’équipe pédagogique.
• Aide à la refonte du système de contrôle de gestion du • Organisation d’un colloque sur le credit management en
département METRO de la RATP. partenariat avec Theofinance, leader mondial du credit
• Création des indicateurs du service RH de l’hôpital management.
de Saint Denis. • Réalisation de missions de credit management au sein de
PME par des étudiants sous la tutelle de Theofinance.

STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE


DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Héléna ANTONIADIS Justine BILLON Youssef LAKRATACHE


Contrôleur de gestion - LVMH Assistante contrôle de Contrôle de gestion, suivi budgétaire
gestion - SOGETI IDF - ORANGE France SA
Simon DUHAMEL
Auditeur financier - MAZARS Louis-Philippe DE JAHAM Nicolas BLANC
Contrôleur de gestion Junior - Gestion budgétaire - THALES AVIONICS
Kelly ALI
ALSTOM Management SA
Contrôleur de gestion Junior Laurent SLONIM
- PRISMA PRESSE Evgeny KURININ Aide à l’élaboration de budgets et
Consultant - Ernst and Young prévisions, réalisation de tableaux de
Franck MORISSET
bord, audit interne - GSM Europe
Assistant directeur controlling - Mickaël DUNOYER
DAIMLER-CHRYSLER FRANCE Auditeur Interne - Alstom
Power Conversion
Deborah ATTAL
Contrôleur de gestion Fanny TABUREL
Junior - RENAULT SAS Audit interne - LASER COFINOGA
Jacek BIELSKI
Assistant contrôle de gestion -
AXA investment managers

EXEMPLES DE TRAVAUX DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• Audit financier et Audit opérationnel • Le contrôle de gestion : nouvel outil constituer un risque pour un groupe
• Le rôle du contrôleur de gestion d’évaluation du management de dimension internationale ?
dans le système d’information d’une • La méthode des coûts par les • Evolution et mutation du contrôle
entreprise juridique marocaine activités, tableaux de bord et de gestion : les nouveaux
• La politique du risque clients indicateurs d’activité dans un enjeux de cette fonction
contexte de consolidation • L’interprétation des états financiers au
• Exercice de la mission de
commissariat aux comptes dans • Le contrôle de gestion dans service d’une bonne gouvernance
le nouvel environnement les collectivités territoriales
• La spécificité de la consolidation dans • Dans quelle mesure la séparation des
les groupes cotés à Paris et à New York responsabilités de contrôle peut-elle
FINANCE

Programme Master & MBA INSEEC

FISCALITÉ, DROIT DES


AFFAIRES, CONSEIL ET
GESTION D’ENTREPRISE
Les métiers liés au droit des affaires et à la fiscalité ont prise ou tout type d’organisation, avec les contraintes mana-
évolué ces dernières années : une internationalisation in- gériales et financières qui en découlent.
contournable, la prédominance du modèle anglo-saxon des À l’issue de cette formation diplômante, les étudiants
affaires, et une forte demande de profils plus polyvalents, s’orientent majoritairement vers les métiers du droit tels
qui oblige les écoles à élargir le champ des connaissances que conseil juridique et/ou fiscal, avocat d’affaires (pour les
et des savoir-faire de leurs étudiants. titulaires du CAPA) et juriste d’entreprise. Exceptionnelle-
Le programme a comme objectif de parfaire la formation des ment, certains se réorientent vers le secteur des ressources
étudiants en droit des affaires et en fiscalité en proposant, humaines, de l’audit et du marketing.
d’une part, des perfectionnements, et d’autre part, en ini-
En partenariat avec le Master Fusions et Acqui-
tiant les étudiants à des matières nouvelles.
sitions de l’Université d’Evry Val d’Essonne.
Il convient de donner aux étudiants les outils théoriques et
Possibilité d’obtenir le double diplôme.
pratiques qui leur permettront de s’intégrer dans une entre-

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, manage- gestion du trac, techniques de manage- le monde anglo-saxon, préparation à la
ment d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Gouvernance Comptabilité et analyse Management et communication
et stratégie d’entreprise financière Ce séminaire ambitionne de communiquer
Le cours propose d’intégrer la démarche Ce cours généraliste présente le plan avec efficacité, de structurer et transmet-
stratégique de l’entreprise afin de com- comptable général, la procédure compta- tre un message. Il permet par ailleurs de
prendre et préparer son développement ble et étudie les différentes étapes ; étude définir les attitudes d’écoute, de préparer
à long terme. Faire un diagnostic global de la TVA ; mobilisation des créances ; un entretien et de conduire des réunions.
de l’entreprise et de son environnement rapprochements bancaires ; les écritures
en sachant apprécier ses capacités à faire d’inventaires ; soldes intermédiaires de
face et à s’adapter aux changements, gestion ; tableau de financement.
analyser et comprendre les problèmes de
structure liés à la mise en œuvre d’un plan États financiers anglo-saxons
stratégique ; décoder l’identité d’une orga- Il s’agit d’appréhender la spécificité de la
nisation et analyser les composantes de la comptabilité anglo-saxonne. Lecture et
culture d’une entreprise. analyse des comptes anglo-saxons à partir
d’études de cas.

FISCALITÉ, DROIT DES AFFAIRES, CONSEIL ET GESTION D’ENTREPRISE 30/ 31


PROGRAMME MASTER & MBA INSEEC

Intelligence économique Gestion budgétaire et tableaux


L’intelligence économique (IE) se fixe de bord
pour but d’organiser la collecte, l’ana- La problématique de la gestion budgé-
lyse, la diffusion et la protection de l’in- taire ; l’architecture budgétaire avec mise
formation dans l’entreprise. en oeuvre des documents de synthèse ;
Le cours vise à présenter les acteurs, le contrôle de gestion des projets et son
les techniques et les méthodes de l’IE ; lien avec la gestion budgétaire. Pilotage
démontrer, à partir de travaux pratiques, des tableaux de bord et reporting.
la rentabilité et les difficultés d’une RÉMY CHALLE
démarche d’IE en entreprise. Directeur
du programme

COURS SPÉCIALISÉS
DROIT Ces dernières années, les métiers
Droit des Sociétés will be focused on the institutions of the liés au droit des affaires et à la
Ce cours a pour objectif de donner un European Community. Legal principles fiscalité ont connu une véritable
contenu concret à l’expression « Fusions- will be analyzed in terms of their founda-
tions in social policy and their practical mutation : l’internationalisation des
Acquisitions » que les étudiants lisent
tous les jours dans la presse, de leur faire applications in business relations. échanges, la prédominance du
étudier des opérations du début à la fin modèle anglo-saxon des affaires
au moyen d’exemples concrets. Il s’agit Droit anglais des affaires et la forte demande de profils
enfin de leur faire comprendre la place de Le cours a pour objectif d’initier les étu- polyvalents obligent aujourd’hui les
la fiscalité dans le droit des affaires. diants aux grandes notions du droit an-
glais (les contrats, les torts, les trusts)
écoles et les universités à élargir le
Par ailleurs, ce séminaire ambitionne de
faire maîtriser des points particuliers du ainsi que de la procédure anglaise (le champ des connaissances et des
droit adaptables à des situations concrè- contentieux judiciaire et les ADR). savoir-faire de leurs étudiants.
tes, telles que la défense de l’actionnaire
minoritaire, les nouvelles formes de so- Droit de l’arbitrage Le programme de l’INSEEC a pour ambi-
ciétés et les effets de la loi N.R.E. sur les et de la médiation tion de remplir ce double objectif, d’une
sociétés commerciales. part en proposant aux étudiants des per-
L’arbitrage est devenu un mode ordinaire
fectionnements dans certaines matières
de résolution des litiges en droit interne
Droit des financements « classiques » de droit des affaires et de
et international. La France, à l’instar de
fiscalité (droit judiciaire interne et interna-
Les autorités bancaires et financières ; nombreux pays, a introduit des solutions
tional, techniques contractuelles, fusions
titrisation, affacturage et CCMC ; APE, in- flexibles et libérales pour régler les diffé- acquisitions, droit de la concurrence…),
troduction en bourse, nouveau marché ; rends du commerce international de ma- ainsi qu’une initiation à des matières
OPA/OPE, portage d’actions, épargne nière conforme à la volonté des parties. « nouvelles » (droit anglo-américain des
salariale ; capital risque, les OPCVM, les Le cours propose un exposé commun, affaires, droit de la médiation et de l’ar-
titres de créance négociables. autant qu’il est possible, du droit interne bitrage, droit du financement et des mar-
et du droit international de l’arbitrage. Le chés financiers, fiscalité des groupes…),
Techniques contractuelles cours est, par ailleurs, destiné à examiner d’autre part en donnant aux étudiants les
Ce cours appréhende le droit des contrats les solutions apportées aux principales clefs pour maitriser les contraintes mana-
– tant la théorie générale que les régimes questions que soulève toute procédure gériales ou financières liées à leur intégra-
spéciaux – dans une perspective prati- d’arbitrage : validité de la convention d’ar- tion dans la vie professionnelle.
que. L’approche de la matière est celle du bitrage, constitution du tribunal arbitral, C’est le sens donné à des enseignements
conseil qui intervient en amont, lors de la procédure devant les arbitres, droit ap- tels que l’intelligence économique, l’ana-
négociation et de la rédaction du contrat, plicable au fond, annulation et exécution lyse financière, l’analyse économique du
avec la mission de satisfaire les intérêts qui des sentences. droit ou encore la gouvernance d’entre-
lui sont confiés. Ce rôle implique parfois prise, ainsi qu’aux expériences profession-
de concilier des antagonismes. Il exige Droit de la propriété industrielle nalisantes telles que le stage de longue
durée ou les projets réalisés en partenariat
que l’accord soit opérationnel, et qu’il pré- Ce cours propose des clefs de compré- avec des cabinets d’avocats ou des ser-
vienne autant que possible des différends, hension des brevets d’invention, dessins vices juridiques de grandes entreprises.
par essence coûteux. et modèles, marques de fabrique, de Enfin, la diversité des enseignements
commerce ou de service aussi bien du dispensés en anglais (financial english,
European Business Law point de vue du droit français qu’interna- oral communication, Anglo-Saxon accoun-
This course is aimed at training students tional. ting…) permet de doter les étudiants du
to anticipate the impact of law on their vocabulaire technique nécessaire à l’ap-
European business activities. Attention préhension d’un contexte international.
Depuis quatre ans déjà, le Master INSEEC
propose un double diplôme en partena-
riat avec le master professionnel Fusions
Acquisitions de l’Université d’Evry Val
d’Essonne.
FINANCE

FISCALITÉ
Fiscalité des groupes Fiscalité internationale mobiliers), à la transmission (plus-values
Le cours aborde les différentes aspects Il s’agit d’énoncer et d’étudier les contrain- des particuliers, droits de succession et
de la fiscalité des groupes : distribution de tes et opportunités en matière d’IR/IS, de donation).
dividendes, optimisation fiscale dans un les moyens d’évasion fiscale, la riposte
groupe, la notion de fiscalité différée. de l’administration fiscale et d’établir un Venture capital et business plan
panorama des paradis fiscaux. Ce cours offre des clefs de compréhen-
Fiscalité nationale sion aux aspects juridiques des fusions,
Ce séminaire aborde les principes ap- Fiscalité du patrimoine et des au régime fiscal des fusions, à l’évalua-
plicables en droit interne, les principaux placements tion des sociétés et enfin au traitement
moyens d’évasion fiscale des entrepri- Ce cours a pour finalité de définir la fis- comptable.
ses, les moyens légaux de lutte contre calité du patrimoine et des placements
l’évasion ainsi que les incidences des liée à la possession (ISF), aux revenus
conventions fiscales. (revenus fonciers, revenus de capitaux

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS
Projet d’entreprise : résolution d’un cas d’entreprise ou d’une application professionnelle donnant lieu à soutenance devant l’entre-
prise et l’équipe pédagogique.
• Conseil juridique (droit de la propriété littéraire et artistique) • Conseil juridique (droit des sociétés, droit de la propriété
à une start-up. industrielle) pour une entreprise de textile.
• Simulation d’arbitrage dans le cadre d’un rapport contrac-
tuel entre une société française et anglaise.

STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE


DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Nicolas MENNEQUIN Julie BENEL Marie-Alix CELHAY


Juriste en droit financier et boursier - Assistante au département Fiscalité et Assistante responsable juridique -
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE Fusions-Acquisition - ALERION société Ligue Nationale de Rugby
d’Avocats
Emmanuelle DISCOURS Amja GUNTHER
Assistante directeur juridique - Éric MATONDO Analyste en fiscalité personnelle et
MOËT HENNESSY Fiscaliste en optimisation fiscale - d’entreprise - SOCIETE GENERALE
ALMA CONSULTING GROUP
Christine CITADELLE Xavier COLARD
Juriste au département juridique - Édouard PEDRO Conseiller juridique & fiscal -
LVMH Consultant fiscaliste - DIANE CONSEIL TAJ Sté d’Avocats
Matthieu Nicolas HASSEN Remy BRUN Emilie FLEISCH
Conseiller juridique et fiscal - UNOFI - Conseiller en droit français et de la Suivi comptable et fiscal clientèle TPME
UNION NOTARIALE FINANCIERE concurrence - MFP Michelin et PME - Perspectives Office de Gestion

EXEMPLES DE TRAVAUX DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• Protection de la clientèle et • La TVA communautaire et le • La mise en application de la loi


le droit de la concurrence commerce électronique NRE dans les entreprises
• La protection de la marque en • Les stock-options • Les risques de la fonction
droit européen et dans le monde • La société par actions simplifiée et de dirigeant de société
• La détermination de la nationalité l’organisation contractuelle du pouvoir • Le risque pénal en droit du travail
des sociétés : un enjeu stratégique • La nécessaire réforme de la
• Quels sont les enjeux des sociétés profession de commissaire
d’exercice libéral aujourd’hui ? aux comptes

FISCALITÉ, DROIT DES AFFAIRES, CONSEIL ET GESTION D’ENTREPRISE 32/ 33


Programme Master & MBA INSEEC

BUSINESS, ENTREPRENARIAT
ET STRATÉGIE
Cette formation s’adresse à des étudiants ayant de pré- Ce cursus viendra donner une véritable valeur ajoutée de
férence un profil scientifique et/ou d’ingénieur, et qui généraliste à une formation technique ou scientifique.
souhaitent acquérir une vision stratégique et managériale C’est également un programme intégrant une dynamique
de l’entreprise. Elle répond ainsi aux exigences de poly- entreprenariale, destinée à permettre une future création
valence et de prises de décisions globales des entreprises d’entreprise ou une carrière en PME/PMI.
vis-à-vis de leurs cadres.

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- gestion du stress, techniques de mana- le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, gement et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Direction et stratégie decisions even when lacking information, Human ressources
d’entreprise and how to defend a strategy in front of management
Intégrer la démarche stratégique pour stakeholders, etc. Provides an overview of legal issues affec-
comprendre et préparer le développe- ting human resources management. The
ment à long terme de l’entreprise. Stratégies marketing, course is designed to increase the parti-
Faire un diagnostic global de l’entreprise commerciales et communication cipants’ awareness of laws for employees
et de son environnement en sachant La réflexion stratégique dans l’entreprise ; in international organizations, recognition
apprécier ses capacités à faire face et à comprendre ses clients ; approche mar- of legal problems and their impact on hu-
s’adapter aux changements. ket-in vs approche product-out ; géné- man resource decisions. Topics include
Analyser et comprendre les problèmes rer des actes d’achat, les facteurs qui laws, regulations and labor management
de structure liés à la mise en œuvre d’un influent la décision ; comprendre son relations in an international environment.
plan stratégique. marché, le délimiter : définir son métier ;
Décoder l’identité d’une organisation et concurrence et sources de profit ; mettre Négociation
analyser les composantes de la culture ses outils de mesure en phase avec la dé- Jeux de rôles et simulation. Identifier les
d’une entreprise. limitation du marché ; mettre les activités comportements à chaque étape du cycle
de l’entreprise en phase avec sa straté- d’achat et de vente.
International Strategic gie ; stratégie marketing ; plan stratégique
L’utilisation d’outils et de comportements
Management de marque ; de la stratégie au marketing-
adaptés pour le suivi d’une stratégie.
mix ; objectifs et indicateurs, guides dans
The pace of business is getting faster and la mise en œuvre ; valider sa stratégie, Techniques de vente et ventes
more complex. International managers chiffrer sa stratégie, vendre sa stratégie complexes
need a framework in order to develop dans l’entreprise, en fonction des inter- Maîtriser les techniques d’approche et
clear and effective strategies in the area locuteurs ; contrôle et évaluation de la de préparation à la négociation avec les
of marketing, management, operations, stratégie ; aspects financiers ; aspects grands comptes. Collecter et analyser l’in-
finance and human resources strategies. marketing et commerciaux ; tableaux de formation client pour mieux le connaître.
This course shows participants how to bord de suivi et de pilotage stratégique. Identifier les parties prenantes dans le
think strategically, how to take effective Marketing B to B. processus de décision.
MANAGEMENT

Supply chain management Intelligence économique


Fonction achat dans l’entreprise et les Présenter le contexte de l’émergence de
grandes stratégies achats. Sourcing et l’IE et les grands axes théoriques ; appren-
e-sourcing. Gestion de la production. Lo- dre à traiter l’information avec rigueur ;
gistique et développement international démontrer la rentabilité de la démarche
Pilotage de la chaîne logistique. IE ; proposer une vision opérationnelle
et méthodologique de l’IE à partir de cas
concrets.

COURS SPÉCIALISÉS
BUSINESS, GESTION ET FINANCE
Comptabilité et analyse Venture capital
financière et business plan HOUCINE
Présentation du plan comptable général ; Généralités : aides publiques, emprunts, AKROUT
procédure comptable et études des dif- fonds propres, définition du capital-ris-
Directeur
férentes étapes ; étude de la TVA ; mobi- que, business model des fonds d’inves-
du programme
lisation des créances ; rapprochements tissement : levée de fonds (taille, durée,
bancaires ; écritures d’inventaires ; sol- structure juridique…), frais de gestion,
des intermédiaires de gestion ; tableau politique d’investissement, carried inte-
Le programme Business, Entreprenariat
de financement. rest… Le capital immatériel et la chaîne
et Stratégie de l’INSEEC est destiné
de la valeur dans l’innovation. Le déve-
en priorité à des scientifiques ou ingé-
Gestion budgétaire et loppement d’une start-up. Le cycle de
nieurs qui souhaitent développer des
tableaux de bord décision d’un investisseur : analyse, due
compétences managériales, commercia-
La problématique de la gestion budgé- diligence, processus de décision et sta- les ou entreprenariales, pour compléter
taire ; l’architecture budgétaire avec mise tistiques, montage juridique et financier, et valoriser leur profil.
en œuvre des documents de synthèse ; problème de la dilution ; exercices sur la
dilution. Cette formation ouvre à des postes tels
le contrôle de gestion des projets et son que ingénieur technico-commercial,
lien avec la gestion budgétaire. Pilotage Les capitaux-risqueurs en France : les consultant en organisation et stratégie,
des tableaux de bord et reporting. structures, les équipes, les spécificités, chef de projet ou chargé d’affaires. Elle
les centres de recherche et les sujets qui offre également une vision entreprena-
Financement de l’innovation intéressent les VCs, les montants… riale pour ceux qui souhaiteraient créer
et création d’entreprises L’analyse d’un dossier à partir d’un Busi- leur entreprise après une expérience
Étude du financement de projets, cas de ness Plan : pré-étude, due diligence, co- professionnelle conséquente.
start-up. Les acteurs du capital risque, mité d’investissement (note d’investisse- L’intérêt de ce programme est également
montage d’un dossier de capital risque : ment), valeurs mobilières et négociation, de rassembler des profils très variés,
business plan, viabilité et renégociation. montage (durée, processus : term-sheet, avec une logique de travail en réseau
Techniques de financement bancaire. contrat d’investissement, closing, pacte multiculturel très enrichissant.
d’actionnaires…), suivi, sortie. Exemple
Fiscalité des affaires d’un montage.
L’imposition des bénéfices réalisés par
Stragégie et organisation
l’entreprise : les produits imposables,
les charges déductibles, le paiement de Approche concrète et pragmatique des
l’impôt ; la gestion des déficits fiscaux stratégies d’organisation et réorganisa-
des sociétés soumises à l’IS : déficit tion des entreprises ; analyse des pro-
ordinaire, carry-back ; l’imposition des blématiques, de préconisations, de solu-
bénéfices distribués par l’entreprise : la tions et de plans d’actions dans le cadre
société distributrice est soumise à l’IS ; le d’une réorganisation d’entreprise.
régime des sociétés mères et filiales.

BUSINESS, ENTREPRENARIAT ET STRATÉGIE 34/ 35


PROGRAMME MASTER & MBA INSEEC

ENTREPRENARIAT

Transmission et reprise moines ; expansion de l’entreprise ; pro- Droit de la propriété industrielle


d’entreprise tection sociale du dirigeant ; imposition Brevets d’invention, dessins et modèles,
Analyse du marché et des acteurs de fiscale ; transmission de l’entreprise. marques de fabrique, de commerce ou
la transmission d’entreprise ; étude des Distinction entre les sociétés de capitaux de service.
contraintes juridiques, fiscales, financiè- et les sociétés de personnes : les sociétés
res et sociales d’une transmission d’en- de personnes, les sociétés de capitaux. Auto entreprise
treprise ; modes de financement d’une Distinction entre les sociétés civiles et Statut entrepreneur. Le régime fiscal de
transmission ; reprise d’entreprise, cas des les sociétés commerciales : les sociétés la micro entreprise. Réalisation d’une
transmissions familiales ; études de cas. commerciales, les sociétés commercia- étude de cas sur la création d’une micro
les par la forme, les sociétés commercia- entreprise.
Droit des sociétés les par l’objet ; les sociétés civiles. Choix
Distinctions entre l’entreprise indivi- du statut ; répertoire des métiers, registre
duelle et la société : séparation des patri- du commerce, lieu d’implantation…

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS
STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE
DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Alexandre GALLAIS Olivier BEISSON Alexandre GALLAIS


Assistant chef de projet Ingénieur en planification - Réalisation d’un Benchmark complet -
réorganisation - LEROY SOMER Alstom Power Service PEUGEOT CITROEN Automobilies SA
Diane GANAN Benjamin DUVEAU Diane GANAN
Assistante chef de produit Mustela Attaché commercial des grands Veille et analyse de marché -
Monde - Laboratoire Expanscience comptes - Epson France Laboratoire Expanscience
Jeremy MANDRON Gladys LACEMON Astrid BARTHELEMY
Chef de secteur - Coca Cola Gestionnaire des communications Chef de secteur - Kellogg’s
techniques - Jaguar Land Rover France
Sylvain PICARD Rémi BICHOT
Assistant Marketing - Gérardo NUNEZ Cadre Commercial - FERMOB
Zodiac International Analyste financier - Microsoft
Diane DEMOULIN
Mathieu FRANCO Jean-Baptiste LEGUAY Back-Office - CYCOS FRANCE
Chef de projet Marketing Cadre Commercial - AGIR GRAPHIC
Stratégique - THALES AVIONICS

EXEMPLES DE TRAVAUX DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• Le marketing durable : consommer • Identité visuelle : ses enjeux


et Produire autrement et son évolution dans la
• Conduite du changement stratégie d’entreprise
• L’innovation : une arme contre la crise • Innovation et exportation :
deux remèdes à la crise
• Comment l’hôtellerie française
pour les PME françaises
doit-elle répondre aux nouveaux
comportements et besoins de sa • SSII en France : comment
clientèle frappée par une crise peuvent-elles faire face à la
économique et financière ? crise des « subprimes » ?
MANAGEMENT

Programme Master & MBA INSEEC

INGÉNIERIE COMMERCIALE
ET MANAGEMENT DE
PROJETS
Cette formation s’adresse non seulement à des étudiants désireux de compléter leur formation technique ou commer-
ciale, mais aussi à des professionnels souhaitant valoriser leur expérience. Le but est de former des ingénieurs d’affaires
et des chefs de projet maîtrisant les techniques de vente et d’achat de biens et services industriels et de management
de projet dans un contexte international.

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage- le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Direction et Stratégie Particularités et importance stratégique International Methods
d’entreprise du marketing international. of Management
Comprendre les enjeux de la démarche Environnement international : Europe, This course will help students gain essen-
stratégique pour assurer la pérennité de Amérique, Asie/Chine. tial, and strategic, knowledge of current
l’entreprise dans un environnement ris- Planification et organisation du marketing trends facing HR professionals in the field
qué et en perpétuelle évolution. international. of international HRM. Working in teams,
Analyser l’identité, l’organisation, les res- participants will learn to analyze data and
Stratégies de pénétration des marchés.
sources de l’entreprise en vue de la po- transform HR strategy into plans of action.
sitionner dans la voie du développement Stratégie des grands comptes
durable. Droit international des affaires
Avoir une approche centrée sur le client ;
Effectuer un diagnostic de l’environne- Exploiter les principales conventions
aspect psychologique d’une décision
ment de l’entreprise en sachant apprécier applicables au droit des affaires inter-
d’achat ; jeux de rôles et simulation ; iden-
ses capacités à faire face à la concur- nationales.
tifier les comportements adaptés à cha-
rence et à s’adapter aux évolutions du que étape du cycle d’achat ; l’utilisation Encadrer juridiquement les investisse-
monde des affaires. d’outils et de comportements adaptés ments réalisés à l’étranger.
Définir et mettre en œuvre des avantages pour le suivi d’une stratégie. Assurer la protection des droits de pro-
concurrentiels. priété intellectuelle dans un contexte
Supply chain management international.
Stratégies marketing Fonction achat dans l’entreprise et les Résoudre des litiges dans le cadre d’af-
internationales et commerciales grandes stratégies achats. faires internationales.
Auditer la stratégie commerciale afin de Sourcing et e-sourcing. Appréhender les principaux éléments
prendre des décisions pertinentes. du droit des contrats.
Gestion de la production.
Établir un plan marketing et commercial
en tirant parti des avantages concurren- Logistique et développement international.
tiels de l’entreprise. Pilotage de la chaîne logistique

INGÉNIERIE COMMERCIALE ET MANAGEMENT DE PROJETS 36/ 37


PROGRAMME MASTER & MBA INSEEC

COURS SPÉCIALISÉS DIDIER


COUTTON
INGÉNIERIE COMMERCIALE
Directeur du
Ingénierie client Management de la force de programme Bordeaux
Mettre en place une organisation orien- vente
tée client.
MICHEL
Déterminer une organisation efficace de
Implanter des outils de CRM. la force de vente. CHALMANDRIER
Établir un plan d’action commerciale. Mesurer et piloter les résultats. Directeur du
Sélectionner et répondre à un appel Évaluer et motiver la force de vente. programme Paris
d’offres.
Bâtir une stratégie de négociation. Coûtenance et estimation Ce Master s’adresse non seule-
Ingénierie d’affaires Sélectionner et appliquer la méthode ment à des étudiants désireux de
d’estimation des coûts la plus adaptée.
Mise en place d’une étude de cas compléter leur formation techni-
Mesurer les coûts en fonction de l’avan-
transversale sur la gestion d’un projet. que ou commerciale, mais aussi
cement du projet.
Définir les principales missions de à des professionnels souhaitant
Piloter le projet par les coûts.
l’ingénieur d’affaires.
Décrire les outils qui permettent de
Décider de réaliser ou de sous-traiter. valoriser leur expérience.
développer des actions commerciales. La promotion est donc composée à parts
Marketing industriel, marketing
Construire une proposition écrite liée à égales d’ingénieurs ou de scientifiques
des achats venant acquérir des compétences com-
un appel d’offres.
Spécificités du marché B to B merciales et managériales et d’étudiants
Ventes complexes Produits et services industriels issus d’écoles de commerce venant cher-
Typologie des marchés cher une spécialisation en ingénierie d’af-
Maîtriser les techniques d’approche et
faires.
de préparation à la négociation avec les Fixation du prix et élasticité
Ce programme de formation répond à une
grands comptes. Trade marketing
forte demande des entreprises confrontées
Collecter et analyser l’information client Communication industrielle à une concurrence toujours plus agressive.
pour mieux le connaître. Achat industriel Avec la baisse de la durée de vie des pro-
Construire un réseau relationnel grands Contrôle et mesure de performance duits, elles sont condamnées à innover.
comptes. Le B to B et les TIC. Avec la concurrence accrue des pays à
Identifier les parties prenantes dans le bas coûts, elles sont contraintes à réduire
processus de décision. leurs coûts. Avec la multiplication de l’of-
fre de produits et de services à forte valeur
ajoutée, elles doivent développer une force
MANAGEMENT DE PROJET commerciale qualifiée et experte pour ven-
Management de Projet Réduire les délais. dre des projets, souvent complexes, en
Lisser les ressources. France et à l’étranger.
Définir et négocier les objectifs de
coûts, qualité et délai. Utiliser le logiciel MS Project. L’agilité et la flexibilité de leur organisa-
tion est donc vitale. Pour y répondre, les
Décomposer un projet (WBS, PBS).
Financement de projet entreprises s’organisent en « mode pro-
Mettre en place une ingénierie
jet » avec à la tête du projet, un directeur
concourante. Établir et suivre un budget et un plan de de projet, véritable chef d’orchestre. La
Organiser un projet (OBS). financement. performance commerciale de l’entreprise
Définir les tâches et responsabilités. Mettre en place une comptabilité ana- est essentielle.
Piloter un projet et gérer les ressources lytique. Pour réussir, elles ont besoin de profils
humaines et financières. Calculer la rentabilité d’un projet. « hybrides » à l’aise dans la technique et
Analyser un dossier à partir d’un busi- dans la négociation commerciale. C’est le
Planification ness plan. métier de l’ingénieur d’affaires. Notre but
Découper un projet en tâches. est donc de former des ingénieurs d’affai-
Mise en place d’une pré-étude pour
res et des chefs de projets aussi bien aux
Établir un planning PERT et GANTT. aboutir au comité d’investissement.
techniques de vente et d’achat de biens et
services industriels, qu’au management de
projets dans un contexte international.
La formation, dispensée en alternance sur
une période de 12 mois, fait appel à des
professionnels expérimentés et renommés
pour l’enseignement des différentes matiè-
res et sollicite le réseau d’anciens élèves
pour le stage en entreprise.
MANAGEMENT

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS
STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE
DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Fayçal MABROUK Alexandre TINCRES Mélissa SAUZER


Ingénieur commercial - NESTLE Stage de pré-embauche en tant Développement et mise en
PURINA PETCARE que Coordinateur Siège Force place d’un outil de chiffrage
de Vente - GENERAL MILLS automatique - TURBOMECA
Cedric LEBOSSE
Consultant en organisation Gaël RATTI Cédric PLAT
- Cap Gemini Ingénieur commercial - AIR LIQUIDE, Ingénieur commercial junior
embauché à l’issue de son stage prospections démonstrations
Daphnée ROLLIER
événementiel - CEGID
Chargée de projet - CDISCOUNT, Vincent Pierre ROMAIN
embauchée pendant son stage Chef de projet - SNECMA Thomas HONORE
PROPULSION SOLIDE Service commercial - KARCHER
Rajae SEGHIR
Management de projet industriel Aurélien CRAM
- RIO TINTO ALCAN Analyse et proposition des gammes
de produits - DECATHLON
Jean-Laurent FOUCASSIE
Chef de projet - CNB Nicolas PRUNET
(groupe BENETEAU) Ingénieur d’affaires - ALTEP Ingénierie
Laurent GHOUGASSIAN Charlotte LANDEAU
Chef de projet - EADS ASTRUIM Assistante Export Négociation avec
Chine - GROUPE LANDEAU/SPEEDCOOL

EXEMPLES DE TRAVAUX DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• Quels sont les facteurs contributifs • Le management de projet comme • Enjeux et répercussion des
à la réussite du développement facteur clé de succès chez Airbus « méthodes agiles » dans
international d’une PME ? • Les outils de gestion relations une perspective de conduite
• Optimiser le capital client fournisseurs dans les services achats, de projet informatique.
par une démarche orientée effet de mode ou réel avantage • Le management de projets et
marketing relationnel concurrentiel pour les entreprises ? le développement de produits
• Outils et méthodes de mise en • Offrir aux clients industriels nouveaux : une analyse du
place d’une cellule de veille une réponse unique à l’échelle cas Armand Thiery
stratégique au sein d’une PME européenne, théorie et réalité • Comment faire face aux risques
• Le Knowledge Management d’un marketing-mix européen liés à la sous-traitance dans les
associé à la gestion de la relation • Les enjeux du e-commerce marchés publics de construction ?
client : un tandem gagnant pour en France : problématique • Quels sont les facteurs de succès
une fidélisation optimale ? de la gestion transactionnelle et d’échec dans l’implantation d’un
• Comment les relations entre à la gestion relationnelle projet CRM au sein d’une PME/PMI ?
distributeurs et industriels • Comment les relations entre • Comment redéfinir le lien entre
évoluent-elles au cœur des distributeurs et industriels donneur d’ordre et sous-traitant
nouveaux enjeux logistiques ? évoluent-elles au cœur des dans le secteur aéronautique ?
nouveaux enjeux logistiques ?

INGÉNIERIE COMMERCIALE ET MANAGEMENT DE PROJETS 38/ 39


Programme Master & MBA INSEEC

MANAGEMENT IMMOBILIER
ET INGENIERIE PATRIMONIALE

Cette formation en Management immobilier et Ingénie- teur annuellement). Les étudiants qui choisissent ce sec-
rie patrimoniale est un cursus pluridisciplinaire où les teur trouveront un emploi aux postes suivants : directeur
aspects économiques, juridiques, fiscaux et financiers d’agence, administrateur de biens, manager de syndic,
seront abordés. Exigeant des qualités de management, directeur de co-propriété, conseil et audit en immobilier,
les métiers de l’immobilier offrent de nombreuses pers- gestion de patrimoine d’entreprise, conseil en gestion de
pectives professionnelles (6000 cadres intègrent ce sec- patrimoine privé…

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES


Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- prise de parole en public, techniques de le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, management et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Fiscalité des affaires Gestion de patrimoine financements bancaires (hypothécaire,
Étude des principes de la fiscalité des so- L’activité de conseil du gestionnaire de CB, foncières), financements structurés et
ciétés (TVA, impôt sur les sociétés, pro- patrimoine, l’exécution du mandat de ges- montages, gestion des actifs immobiliers
cédures contentieuses) ; incidence de la tion, le contenu du conseil de gestionnaire
fiscalité dans les décisions de gestion. en matière de régimes matrimoniaux ; la Assurance et patrimoine
mise en place d’un cabinet de gestion de Le contrat d’assurance vie : définition, élé-
Fiscalité immobilière patrimoine ; approche fiscale de la notion ments financiers, spécificités du contrat
Imposition des revenus fonciers ; imposi- de patrimoine, de capital, de revenu ; les multisupport ; la construction du contrat
tion des plus-values des particuliers (im- risques liés à l’internationalisation du pa- d’assurance vie : les parties, la clause
mobilier et mobiliers) ; gestion fiscale du trimoine et à la délocalisation ; les risques bénéficiaire, la gestion du contrat ; la fis-
patrimoine (détaillée) ; ISF ; les droits de liés à la constitution du patrimoine ; les calité de l’assurance vie ; le dénouement
succession. La 2042 (report revenus fon- risques liés à l’évaluation et à la trans- du contrat.
cier et mobilier, l’IFU, les divers déductions mission du patrimoine ; les protections à
et le calcul de l’impôt) ; la déclaration ISF. mettre en place : règles de procédures et Comptabilité appliquée à
standards, les risques liés aux obligations l’immobilier
du banquier dépositaire de titre ; les rè-
Droit patrimonial de la famille Comptabilité générale ; comptabilité man-
gles juridiques et fiscales applicables aux
Connaître les incidences des différents dants : administration de biens, la gestion
contrats d’assurance vie.
types de régimes matrimoniaux sur l’or- locative, la co-propriété.
ganisation du patrimoine des clients afin Finance et immobilier
de les conseiller judicieusement ; droit Team building et management
des libéralités et des successions ; droit Comprendre les principaux produits trai-
Etre capable de gérer et d’animer des
des régimes matrimoniaux. tés sur les marchés financiers, expertise
équipes dans un environnement national
de l’immobilier, choix d’investissement,
et international.
MANAGEMENT

COURS SPÉCIALISÉS
MANAGEMENT IMMOBILIER
JEAN-LOUIS MARTINEZ
Marché de l’immobilier (national mise en oeuvre d’un plan stratégique ;
Directeur du programme
et international) décoder l’identité d’une organisation et
Statistiques, tendances et opportuni- analyser les composantes de la culture
tés du marché mondial de l’immobilier. d’une entreprise.
Le Master Management immobilier et ingé-
Spécificités locales et nationales. Socio- nièrie patrimoniale (MIIP) s’adresse à des
économie de l’immobilier. Les marchés Négociation et technique de
étudiants ayant suivi des formations scien-
et les produits ; les métiers et les acteurs ; ventes
tifiques, juridiques ou commerciales et
la conjoncture et l’immobilier. Appréhender les différentes techniques souhaitant - pour compléter et valoriser leur
de négociation et de vente. Collecter et profil - développer des compétences immo-
Direction et Stratégie analyser l’information client pour mieux bilières et patrimoniales. Cette formation
d’entreprise le connaître. Simulation, jeux de rôles et vise à donner une véritable valeur ajoutée à
Intégrer la démarche stratégique pour cas pratiques. une formation technique et commerciale.
comprendre et préparer le développe- Le programme MIIP intègre des ensei-
ment à long terme de l’entreprise ; faire Marketing des services et gnements fondamentaux et spécialisés
un diagnostic global de l’entreprise et de de l’immobilier nécessaires au renforcement de l’outillage
son environnement en sachant apprécier Principes et missions du marketing des conceptuel et méthodologique de l’étu-
ses capacités à faire face et à s’adapter services ; spécificités du marketing dans diant et répondant à la fois aux exigences
aux changements ; analyser et compren- l’immobilier ; segmentation du marché et académiques et de polyvalence dans les
dre les problèmes de structure liés à la insight de la cible. domaines de l’immobilier et de la gestion
de patrimoine.
Il propose également un dispositif d’en-
GESTION IMMOBILIERE seignement professionnalisant pour ren-
Gestion locative Promotion immobilière dre l’étudiant rapidement opérationnel
et pour favoriser l’esprit d’entreprise
Marché de la gestion locative ; les baux Montage et gestion d’une opération im- notamment chez les étudiants porteurs
commerciaux ; les engagements du mobilière, la gestion de projet immobi- d’un projet de création ou chez ceux
mandataire vis-à-vis du bailleur ; les lier, maîtrise d’ouvrage, le choix d’une ayant déjà une expérience profession-
contentieux ; les contrats d’assurance. structure juridique, contrat de gestion et nelle conséquente et qui souhaiteraient
contrat de commercialisation, montage créer leurs propres entreprises.
Co-propriété d’un lotissement. Les techniques immobilières et patrimo-
Marché de la co-propriété ; l’assemblée niales intégrées dans cette formation per-
générale ; le syndic de co-propriété et Ingénierie patrimoniale mettent à l’étudiant d’envisager la création
le conseil syndical ; les travaux et la co- Economie et ingénierie immobilière. d’une agence immobilière ou d’un cabinet
propriété ; les contentieux ; les employés Diagnostic et communication patrimo- conseil en gestion de patrimoine.
des immeubles ; les contrats d’assurance niale. Approche patrimoniale du client Celui qui veut régner sur le monde doit
immobilière ; l’entretien du patrimoine et contraintes de détention. Approche d’abord apprendre à régner sur lui-même
collectif ; techniques du bâtiment. du chef d’entreprise dans la gestion de Johannes LINNANKOSKI
patrimoine. Ingénierie patrimoniale des Combat éternel 1903
produits immobiliers professionnels.

PROJETS, STAGES ET PARCOURS PROFESSIONNELS

STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE


DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Ryan BEAUBOIS Clara PEYRE Abbès BELKAHIA


Stratégie commerciale - EMPIRE WEB Conseillère en gestion de patrimoine Commercial - AXIONS
Junior - IFB Patrimoine GOODWILL INVEST
Raïssa-Laurette BANZOUZI
Conseillère financière - Carine TRIBONDEAU Marc-Stephan RAJAOFERA
BOOMRANG COURTAGE Gestionnaire immobilier - Conseiller en gestion de
Immobilière DASSAULT patrimoine - IFB
Manuel HEBRARD
Conseiller en biens d’investissement
immobilier locatif - HIKODO

MANAGEMENT IMMOBILIER ET INGENIERIE PATRIMONIALE 40/ 41


Programme Master & MBA INSEEC

MANAGEMENT DES
ACTIVITÉS CULTURELLES
ET ARTISTIQUES
L’objectif de ce master est de former des cadres capables nication et mécénat culturel des grandes entreprises. Le
d’assumer des postes à responsabilité dans les structures programme vise à faire connaître les caractéristiques de
culturelles publiques et privées (programmation, direc- l’environnement, de l’offre et des produits culturels, les
tion, gestion et développement du patrimoine culturel), spécificités de la gestion des institutions et des entrepri-
de médiation (organisation de manifestations, mise en ses culturelles et les grandes industries culturelles (édi-
synergie des différents acteurs du secteur de la culture tion, disques, cinéma) et l’impact des nouvelles techno-
- artistes, producteurs, techniciens - avec le public, la logies dans leur développement.
presse, les élus, le marché) et dans les services commu-

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES


Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- prise de parole en public, techniques de le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, management et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Sociologie, institutions et hension des brevets d’invention, dessins de l’AFAA, du ministère de la Culture, de
économie de la culture et modèles, marques de fabrique, d’œu- l’Alliance Française de l’AGEC, de l’IF-
Économie des arts du spectacle, soutien vres littéraires ou artistiques, sur le plan CIC ; accueil des cultures étrangères en
public/privé aux arts ; aspects économi- national et/ou international. France ; évènements internationaux : col-
ques de l’activité de l’artiste, le marché loques, forums, rencontres, expositions ;
de l’art ; les industries culturelles ; culture Gestion budgétaire et les cultures du multimédia et des nou-
et développement ; le patrimoine culturel ; financière velles technologies ; échanges culturels
la création culturelle comme facteur de Gestion prévisionnelle ; définition des musicaux.
développement économique ; les œuvres plans et budgets ; élaboration des docu-
d’art et la fiscalité ; le développement du ments prévisionnels ; bilans et comptes English for Culture and the Arts
mécénat ; la politique culturelle de l’état de résultat. Cours d’anglais spécialisé dans la culture.
français. Lecture d’ouvrages spécialisés, conversa-
Echanges culturels européens tions autour de l’art : musique, cinéma,
Gestion des contrats et des Coopération culturelle et développement ; multimédia, télévision, musées…
droits de propriété intellectuelle réseaux et acteurs des échanges euro-
Ce cours propose des clés de compré- péens et internationaux : rôle et missions

COURS SPÉCIALISÉS
Les industries culturelles et L’offre culturelle européenne Le patrimoine culturel français
artistiques Spectacle vivant, théâtre, cinéma, mu- L’art français (peinture, sculpture, lit-
Typologie des industries culturelles et sique, opéra, danse, festivals et création térature), l’architecture, le cinéma, le
artistiques ; stratégies financières et d’événements, patrimoine, musées, mo- spectacle vivant (les festivals, le théâtre),
industrielles ; libéralisation du secteur numents historiques, arts plastiques, la musique. Les grandes époques, le
public ; mutations économiques et tech- édition, numérique, presse : panorama rayonnement international de la culture
nologiques ; consommation et sociologie des différentes cultures artistiques. française ; les perspectives de dévelop-
de produits culturels. pement de la culture française.
MANAGEMENT

La presse culturelle Promotion & relations publiques Techniques radiophoniques


européenne Démarche stratégique des relations pu- Conception, élaboration d’une radio (pro-
Le marché ; les acteurs ; spécificités bliques ; les relations presse, mesures et grammes, commercialisation, business
nationales et titres internationaux ; les li- tendances ; réalisation de communiqués plan, communication) et réalisation d’une
gnes rédactionnelles ; les cibles ; tendan- et dossiers presse ; connaissances des tranche d’émission d’une heure.
ces et perspectives ; Internet et la culture acteurs des relations publiques ; média
européenne. training ; les techniques de promotion Economie du PAF
des produits culturels. Comprendre les mécanismes qui sous-
Production audiovisuelle tendent l’audiovisuel français ; montrer les
La télévision en France et en Europe, orga- Partenariats, mécénat et répercussions des décisions politiques et
nisation et fonctionnement ; la production recherche de financements économiques sur les programmes.
documentaire, exemple d’une production Mécénat et parrainage ; dispositifs juridi-
culturelle, de son mode de production, de ques et fiscaux ; les formes de mécénat Propriété littéraire et artistique
réalisation et de diffusion. dans le spectacle vivant ; développement Identification juridique des oeuvres et des
des actions croisées culture/solidarité auteurs, prise en compte des droits et obli-
Marketing des arts et de la et ouverture à de nouveaux territoires gations de chacun des partenaires.
culture culturels. Rôle des entreprises dans le
Principes de l’économie de la culture, mécénat ; les fondations d’entreprise :
analyse économique de l’offre et de la financements, statuts et rôle. Les finan-
cements privés et les musées.
demande, intervention publique et insti- ANNE
tutions culturelles ; financements publics THOUMYRE
et privés de la culture, culture et déve- Productions culturelles,
loppement local, marketing des produits produits et innovation Directrice
et des services culturels, distribution, technologique du programme
prix, communication, le commerce de Le capitalisme culturel ; créativité et ren-
produits culturels sur internet. tabilité ; le droit culturel et l’innovation ;
convergence et uniformité culturelle versus
L’arrivée des NTIC dans les années 90
Gestion d’un projet culturel et diversité et différenciation des produits ;
a consacré l’avènement du marché de
artistique les nouvelles technologies de l’information
la Culture. Ce Master en Management
Spécificité de la gestion d’une entreprise en question : art ou technologie ? des Activités Culturelles et Artistiques
culturelle, finance et contrôle de gestion, se propose d’investir ce marché d’une
gestion des équipements, droit et statuts, manière concrète et exhaustive, depuis
droits des contrats, gestion du personnel. une connaissance des produits culturels
Management de projet (cahier des charges, via la maîtrise d’un patrimoine artistique,
devis, animation, tenue des délais…). jusqu’à leur communication sur le mar-
ché. Sont alors abordées les différentes
industries culturelles, audiovisuelles et
PROJETS, STAGES artistiques dans leur aspect aussi bien
marketing, juridique et financier, qu’évè-
ET PARCOURS PROFESSIONNELS nementiel et politique. La production
culturelle, au centre de ce Master, est
ainsi traitée à ses différentes étapes d’éla-
STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE boration : recherche de financement (par-
DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME tenariat, mécénat) et gestion budgétaire,
connaissance du marché et communica-
Florence JARVIS Anne BEZIER tion, production concrète d’un évènement
culturel par le Festival MACAsso. La for-
Chargée de conseil et de Assistante chef de projet - mation de ce Master, d’une durée de 12
développement - Carat Culture CASABLANCA agence conseil mois, allie un enseignement dispensé
en communication cinéma majoritairement par des professionnels du
Marie FUGIER
Jessica DUPUIS secteur privé et public, et une période de
Assistante du responsable stage, permettant aux étudiants d’affron-
copyright - Universal Music Coordinatrice et assistante - APC ter directement le marché des industries
Eléonora GRZENKOWICZ Capucine GOLICHEFF culturelles. A leur sortie, les étudiants
travaillent dans le secteur de la communi-
Chargée des relations internationales Attachée de presse - cation culturelle, médiation culturelle, ou
et de la communication - Mairie Ladilafé Productions plus spécifiquement dans la production
de Boulogne-Billancourt culturelle et artistique du secteur public
Marie KALAGHABIAN
Marine FOUCAUD ou privé. Un accent particulier sur l’inter-
Agent artistique Junior - IMG Artists
national leur permet enfin de maîtriser les
Agent artistique Junior -
Madeleine DIAZ divers outils marketing et politique de ces
CLB MANAGEMENT
Chargée de la réalisation des activités culturelles et artistiques.
Assia DAHMAN documents de communication
Assistante service de - Mairie de Suresnes
presse - FPR Editions

MANAGEMENT DES ACTIVITÉS CULTURELLES ET ARTISTIQUES 42/ 43


Programme Master & MBA INSEEC

INGENIERIE
ET MANAGEMENT DES
SYSTEMES D’INFORMATION
Cette formation s’adresse à des étudiants ayant des bases en informatique et souhaitant acquérir des compétences
managériales leur permettant de répondre aux exigences pluridisciplinaires de la gestion, de l’organisation et de l’évolu-
tion d’un système d’information de grande envergure.
Elle répond aux besoins des entreprises qui recherchent des managers de systèmes d’information maîtrisant toutes les
dimensions d’une entreprise qui souhaite s’adapter à un marché en constante évolution.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Direction et stratégie Management et communication
d’entreprise Communiquer avec efficacité ; trans-
Intégrer la démarche stratégique pour mettre un message. Définir les attitudes
comprendre et préparer le développe- d’écoute ; préparer un entretien ; diriger
ment à long terme de l’entreprise. des réunions.
Faire un diagnostic global de l’entreprise
et de son environnement pour appréhen- Coûtenance et estimation
der ses capacités à faire face et à s’adap- Sélectionner et appliquer la méthode ALAIN
ter aux changements. d’estimation des coûts la plus adaptée. TURBY
Analyser et comprendre les problèmes Mesurer les coûts en fonction de l’avan-
Directeur
de structure liés à la mise en oeuvre cement du projet. Piloter le projet par les
du programme
d’un plan stratégique. coûts.
Décoder l’identité d’une organisation et Décider de réaliser ou de sous-traiter.
analyser les composantes de la culture
Le master Ingénierie et Management des
d’une entreprise. Management de projet
Systèmes d’Information prône une dou-
Définir et négocier les objectifs de coûts, ble culture : technique et managériale.
Human Resources Management qualité et délai.
Les entreprises percevaient jusqu’alors leur
To provide an overview of legal issues Décomposer un projet (WBS, PBS). système d’information comme un coût et
affecting human resources mana- Mettre en place une ingénierie concou- non un investissement susceptible d’amé-
gement. The course is designed to rante. liorer leur marge et leur fonctionnement.
increase the participant’s awareness of Organiser un projet (OBS).
laws for employees in international orga- Elles intègrent désormais dans leurs stra-
Définir les tâches et responsabilités. tégies tous les supports permettant la
nizations, recognition of legal problems
Piloter un projet et gérer les ressources gestion des flux d’information. La maîtrise
and their impact on human resource
humaines et financières. des Systèmes d’Information occupe donc
decisions. Topics include laws, regula-
une place centrale dans la réussite com-
tions and labor management relations in
Planification merciale et financière d’une organisation.
an international environment.
Découper un projet en tâches. Depuis sa création, le groupe INSEEC
Supply Chain Management Établir un planning PERT et GANTT. adopte des programmes innovants pour
répondre aux différentes mutations écono-
Fonction achat dans l’entreprise et les Réduire les délais.
miques, technologiques et organisationnel-
grandes stratégies achats. Sourcing et Lisser les ressources. les de l’entreprise. En collaboration avec
e-sourcing. Utiliser le logiciel MS Project les principaux éditeurs ERP du marché, ce
Gestion de la production. Logistique et master fournit les outils nécessaires pour
développement international. Intelligence économique gérer un projet aussi bien sur les phases
Pilotage de la chaîne logistique. Opportunités et risques pour l’entreprise ; le de maitrise d’ouvrage que de maitrise
risque politique ; les ressources de l’entre- d’œuvre, et permet d’acquérir une vision
Négociation commerciale prise : humaines, financières et technologi- globale de la gestion des SI.
Développer et maîtriser les outils de la ques ; la production : production, commer- Ce master s’adresse aux jeunes diplô-
négociation commerciale ; simulations cialisation, logistique ; la gestion financière ; més ayant une formation commerciale et
et mises en situation pratique visant à la communication ; les résultats de l’entre- scientifique qui désirent s’orienter vers
développer les réflexes de la négociation prise ; l’identité, le management, les straté- des postes de chef de projet, maitrise
commerciale. gies ; risques de défaillance de l’entreprise ; d’ouvrage, manager des systèmes d’in-
l’entreprise et son environnement ; les af- formation, consultant ERP…
frontements informationnels.
MANAGEMENT

COURS SPÉCIALISÉS
TECHNOLOGIES INFORMATIQUES & TELECOMS
Informatique décisionnelle Environnement UNIX/Linux Télécom et Réseaux
Le développement de l’informatique et Ce module prépare à l’intégration d’un Réflexion stratégique autour des ré-
le développement de Progiciels de Ges- système libre client/serveur aux possibi- seaux informatiques :
tion Intégrée ont permis l’émergence lités étendues des systèmes d’informa- Topologie des réseaux, évolution des tech-
des Systèmes Informatiques d’Aide à tion de nouvelle génération. nologies réseau, Wifi et évolution des tech-
la Décision. Maîtriser ces outils, c’est Gérer, contrôler et automatiser les outils nologies wireless, liaisons infra-rouge.
comprendre leur intérêt pour les diffé- du système. Implantation stratégique des Télécoms
rentes dimensions d’une organisation. Créer, modifier et rechercher des fichiers en entreprise :
Concepts fondamentaux. et répertoires. Télécom : VOIP, serveur numérique,
Méthodes ELECTRE, « Goal-program- Limiter l’accès au système de fichiers en sécurisation des échanges, technologie
ming ». contrôlant les permissions et droits de fibre, utilisation de lignes spéciali-
Présentation des SIAD. Exploiter les fonctions pour améliorer sées, liaisons multi-sites.
Fiabilité des composants des systèmes l’interface.
Paramètres de la sûreté de fonction- Exécuter des tâches multiples au moyen
nement. de scripts.

OPTIMISATION DES SYSTEMES D’INFORMATION


Audit & analyse des Systèmes Missions de l’équipe de conduite du multisite) fonctionnant dans des environ-
d’Information changement. nements informatiques hétérogènes.
Modélisation des processus : L’implication des utilisateurs et des diffé- Utilisation de Dreamweaver : insertion
Méthode Merise : modélisation du niveau rents niveaux de management. de tableaux, de calques, d’images, de
conceptuel, structurel et physique d’une Identifier les responsables opérationnels médias extérieurs ; utilisation de com-
organisation ou des différents processus et les utilisateurs clés. portements javascript (roll-over, popup) ;
qui permettent son fonctionnement. Les différents outils et les conditions de utilisation des scénarios ; règles d’archi-
leur mise en œuvre. tecture ; règles de navigation ; règles de
Méthode UML : approche objet ; cas
La planification du projet de conduite design ; le langage Web ASP ; le langage
d’utilisation et scénarios ; la modélisation
du changement. PHP ; l’intégration MYSQL.
du cycle de vie des objets ; la modélisa-
tion des activités. Son intégration dans le projet SI global. PC Soft WebDev : les tables de program-
mation ; utilisation des timers pour le
Développement et intégration Les Progiciels de Gestion rafraîchissement d’informations ; envoi
d’applications dans un ERP Intégrée ou ERP de fichiers au serveur (Upload) ; récupé-
ration de fichiers sur le serveur (Down-
Ce module permettra de découvrir l’en- Intérêt du PGI, critères de choix d’un load) ; gestion des destinations (chan-
vironnement de développement Windev PGI, optimisation de la solution, déploie- gement dynamique de destination) ;
de PCSOFT, de plus en plus incontour- ment des solutions, évolution, conduite combinaison de traitement Client et
nable dans le secteur du développement du changement. Serveur ; utilisation et création de com-
logiciel, et intégrera la technologie JAVA, Séminaire SAP : navigation dans les posants ; les états.
multiplateforme dont l’ergonomie a fait systèmes ; architecture de l’environne-
ses preuves. ment ; communication et technologie Aspects juridiques et financiers
L’environnement de développement. d’intégration ; les différents aspects de
Loi Informatique et Libertés, propriété
La compilation. l’outil ; maintenance.
intellectuelle, propriété industrielle
L’installation de l’exécutable. Oracle / Peoplesoft : Middleware (Java,
Impacts financiers des choix stratégi-
Les fenêtres : ergonomie, menu système, Business Intelligence), Siebel, Hyperion,
ques d’organisation du Système d’Infor-
barre de titre, styles. Virtualization, …
mation.
La programmation : le WLangage. Séminaire SAGE et Cegid : paramétrage
Aspects juridiques des T.I.C. et finance-
des fonctions ; les utilisateurs et leurs
ment.
Conduite du changement autorisations ; le requêteur ; les statisti-
Les projets SI sont au cœur de l’innova- ques.
tion de l’entreprise et provoquent géné-
Développement d’applications
ralement une rupture des processus
métier et une modification des pratiques Web (Intranet, Extranet)
des utilisateurs. Maîtriser les rouages des langages de
La conduite du changement vise à facili- serveurs web (ASP/PHP/MYSQL/APA-
ter l’acceptation des changements induits CHE) pour le développement d’applica-
par la mise en œuvre d’un nouveau projet tifs reposant sur un environnement Web
et à réduire les facteurs de rejet. (Intranet, Extranet, Application de gestion

INGENIERIE ET MANAGEMENT DES SYSTEMES D’INFORMATION 44/ 45


Programme Master & MBA INSEEC

MANAGEMENT DES
ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ
Le programme prépare les étudiants à occuper des pos- dans toutes les autres structures, publiques ou privées,
tes de cadres de direction dans les établissements de associatives ou dépendant de collectivités territoriales.
santé ou de services à la personne. L’obtention d’un 3e Le programme s’adresse à deux types de publics : des
cycle spécialisé dans le domaine de la santé permet d’ob- étudiants titulaires d’une formation en économie, gestion
tenir une équivalence au CAFDES (Certificat d’Aptitude ou droit et des professionnels du secteur de la santé qui
aux Fonctions de Directeur d’établissement de Santé). veulent valider un master pour prétendre à des fonctions
Il ouvre les portes à des fonctions de cadre de direction de direction.

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES VINCENT


CHAGUE
Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels :
Directeur
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- du programme
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage-
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership.
méthodologie de l’article de recherche. Le programme Management des établisse-
Conférences métiers : présentation des
ments de santé prépare les étudiants à des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
fonctions de direction d’établissements
(powerpoint, excel, access et logiciels Bilan de compétence et coaching, fina- sanitaires et sociaux, publics et privés. Il
professionnels), comptabilité, fiscalité, lisation du cv et techniques de recher- permet à ses titulaires de satisfaire à la
marketing, droit du travail. che d’emploi, recherche d’emploi dans condition de niveau de qualification fixée
le monde anglo-saxon, préparation à la aux articles D.312-176-6 et D.312-176-7
soutenance du projet professionnel. du code de l’action sociale et des familles
pour diriger un établissement ou service
social ou médico-social. En effet, il fait
partie de la liste donnée par l’Arrêté du
COURS TRANSVERSAUX 1er mars 2007 du Ministère de la santé et
ET FONDAMENTAUX des solidarités.
Le programme proposé s’adresse à des
étudiants titulaires d’une formation en
Gestion prévisionnelle des Comptabilité et analyse
gestion, économie, droit ou autres discipli-
emplois et évaluation des financière nes scientifiques et aux professionnels du
pratiques professionnelles Organisation comptable et comptes an- secteur qui souhaitent valider leurs acquis
Le concept de GPEEC et ses spécificités nuels ; calculs commerciaux et taxe sur et expériences afin d’obtenir un diplôme
appliquées aux établissements de santé. valeur ajoutée. Outils d’aide à la décision ; de niveau I. Il répond à une offre impor-
Les différents types d’outils, la cartogra- analyse financière de l’entreprise ; gestion tante de postes de direction dans le sec-
phie des emplois et des compétences, les prévisionnelle. teur des services à la personne à pourvoir
référentiels génériques. Les outils institu- dans les quinze prochaines années.
tionnels de la GPEEC et les étapes de la Audit social Le contenu du programme allie le savoir-
démarche GPEEC. La mise en œuvre de la Connaître les logiques d’organisation et faire d’une grande école de commerce à
GPEEC dans les établissements de santé : leurs conséquences au niveau du Mana- l’expertise de professeurs et de profession-
le diagnostic métier dans l’établissement gement et de la Gestion des RH ; la na- nels de la santé, directeurs d’établisse-
de santé, l’appropriation du répertoire des ture des changements organisationnels ments pour la plupart. Tous les domaines
métiers hospitaliers, la mise en place de et leurs implications ; observer, décrire et nécessaires aux fonctions de directeur sont
tableaux de bord. L’élaboration de fiches analyser le fonctionnement d’une organi- abordés : analyse et gestion financière,
de mission. sation en utilisant les outils de diagnos- management, droit, gestion des risques,
hygiène et sécurité, qualité… Un stage
tic socio-organisationnel ; développer les
Gestion des conflits d’un minimum de quatre mois complète
démarches, méthodes et outils liés aux
et gestion des relations sociales la formation et prépare les étudiants à être
changements organisationnels.
opérationnels dès la fin du programme.
Nature des conflits ; conflits collectifs et
conflits interpersonnels ; la grève ; tech-
niques de négociations et de résolutions
des conflits.
MANAGEMENT

États financiers et diagnostic Audit qualité


Diagnostic du processus de création de Maîtriser les outils d’une démarche qualité
valeur d’une entreprise de santé : analyse au sein d’une entreprise : mise en place
des performances économiques et finan- et suivi ; étude des outils spécifiques d’un
cières ; analyse des risques d’exploitation audit qualité.
et financiers. Études de cas.
Contrôle de gestion
Audit et contrôle interne des activités de service
Études des outils et des enjeux organi- Maîtrise des dépenses dans les établis-
sationnels du contrôle interne. Création sements. Étude des outils du contrôle de
d’un rapport sur le contrôle interne. gestion spécifiques du secteur des servi-
ces ; pilotage d’activités ; études de cas.

COURS SPÉCIALISÉS
QUALITÉ ET GESTION DES RISQUES
Démarche qualité Présenter les plans de prévention pour Hygiène et sécurité
et accréditation l’environnement et la santé. Présenter les Présenter l’intégration de la sécurité
Présenter les cadres réglementaires différents risques environnementaux hos- dans les objectifs stratégiques prioritai-
de mise en place de démarche qualité pitaliers. Conduire un programme de ges- res des établissements de santé. Mise
dans le secteur de la santé et fournir tion du risque. Élaborer une politique de en évidence des différents risques et
aux auditeurs les outils et méthodes gestion des risques. Organiser le dispositif mise en place de protocoles. Le rôle et
permettant de mettre en place ces dé- selon le contexte de l’établissement. la fonction, les missions du responsable
marches afin d’aboutir à un système Évaluer l’efficacité du dispositif avec des Santé, Hygiène, Sécurité, Environne-
d’amélioration continue de la qualité, à outils appropriés. Améliorer le service ment. Les composants de l’environne-
une accréditation ou à une certification. rendu à l’usager. ment industriel et les différents acteurs.
Définir la politique qualité des établis- Les contraintes administratives, finan-
sements de santé, mettre en place la Marché du service à la cières et environnementales. Étude des
structure d’assurance qualité et plani- personne et de la cohésion différents risques majeurs : incendie,
fier la procédure d’accréditation. Mise sociale restauration, infections nosocomiales…
en place d’outils de communication. Le plan de cohésion sociale ; les métiers
du social et du service à la personne ;
Gestion des risques les différents contrats d’insertion (CAE,
Présenter les différents acteurs de cette CNE, CJE, CIE,…); les chèques emploi
gestion des risques et les différentes services ; la problématique des séniors
modalités de réponses compatibles à la
fois d’un point de vue sanitaire, environ-
nemental, économique et sociologique.

SPÉCIFICITÉS ENVIRONNEMENTALES ET RÉGLEMENTAIRES


Droit des usagers Principales réformes de de bord adaptés. Les principaux indica-
L’objectif est de maîtriser la réglementa- la santé et système social teurs de gestion pour les établissements
tion relative à l’information et aux droits français de santé.
et devoirs du patient hospitalisé. Les Évolution des systèmes de santé natio-
textes législatifs des droits du citoyen nale. Benchmarking du système français Socio-économie
face au système de santé, les droits in- avec les autres systèmes communautai- du vieillissement
dividuels et collectifs issus de la Loi du res et extra-communautaires. Analyse Les grands courants de l’économie de
4 mars 2002, le secret professionnel des systèmes de protections sociales. la santé. Impact macro-économique
et accès au dossier, les garanties des Typologie des établissements de santé ; du vieillissement de la population sur
droits des patients. Définition du rôle problématique public/privé. les dépenses d’assurance maladie en
de la commission de conciliation des France. Les conséquences du vieillisse-
établissements de santé. Analyse de la Outils de gestion ment démographique sur l’emploi et les
charte liste les droits des usagers (droit et de financement retraites.
à une prise en charge individualisée, à
L’objectif est de maîtriser la mise en place
l’information, au respect des liens fami-
d’indicateurs de gestion spécifiques aux
liaux, à l’exercice des droits civiques, à
établissements de santé. Apprendre à
la pratique religieuse…).
construire et à interpréter des tableaux

MANAGEMENT DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ 46/ 47


PROGRAMME MASTER & MBA INSEEC

PROJETS, STAGES ET PARCOURS PROFESSIONNELS

STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE


DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Sophie KLAY Fanny PARENT Pierre-Yves GADENNE


Participation à l’amélioration de Assistante Qualité - CYBELE SANTE Management, gestion de planning,
la démarche d’assurance qualité mise en place de la certification -
Stéphanie CORCOLES
- HOPITAUX SUD Marseille ORPEA LES CHARDONS BLEUS
Chargée de pharmacovigilance
Maylis PEDOT - JANSSEN CILAG Valérie DOYLE
Embauchée en tant que responsable Participation à l’élaboration du
Asim RAZOULI
qualité gestion des risques - projet d’établissement - JARDIN DE
GROUPE MEDI PARTENAIRE Médecins sans frontière, gestion CYBELE RESIDENCE CAVALERIE
de projet humanitaire en Irak
Cyril BABA Sophie POUYTES
Anaïs GOLDGEWICHT
Embauché en tant que directeur Gestion des projets Direction
d’EHPAD - groupe AUVENCE Contrôleur de gestion - - Clinique Saint Pierre
Polyclinique Bordeaux
Julie CLOS Rui Pedro DA SILVA
Alain COSTES BARBOSA
Service Achat, gestion des appels
d’offre et suivi des marchés - Participation à l’élaboration du projet Étude de marché sur la
Direction générale des Hôpitaux d’établissement et démarche qualité concurrence ORPEA - RESIDENCE
- EHPAD Les Balcons de Tivoli LA CLAIRE FONTAINE
Vénusia NGUEMA NGOUA
Qualification d’une HPLC - SANOFI
WINTHROP INDUSTRIE

EXEMPLES DE MÉMOIRES DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• La démarche qualité et • Perspectives d’avenir pour les • Exemple de la reprise d’une


le renouvellement d’une établissements de soins privés dans pension de famille par un groupe
dynamique en EHPAD les groupements publics privés privé de maison de retraite
• L’amélioration et l’optimisation • Organisation et développement • La vie quotidienne ou Pratiques
des recettes de l’hôpital de la chirurgie ambulatoire et Représentations en EHPAD
• La pertinence du plan blanc • Etude de la satisfaction vis-à- • Rendre l’adulte en situation de
en cas de crise dans les vis d’un établissement de soins handicap mental acteur de son
établissements de santé privés de suite et de réadaptation projet de vie dans un ESAT
• Convention tripartite et • Impact d’un nouveau mode de
mode de management management sur le personnel

ADMISSION POUR LES PROFESSIONNELS


Être titulaire d’un bac+4 (droit, écono- • chefs de services éducatifs…
mie, gestion, sciences, médecine, phar- Les infirmières, sages-femmes et autres
macie…) professions paramédicales, les édu-
Ou par validation des acquis de l’expé- cateurs spécialisés et les travailleurs
rience : sociaux peuvent préparer un Master 1
• cadres de santé et cadres supérieurs Management des établissements de
de santé. santé (bac+4) à l’INSEEC pour intégrer
ensuite le Master 2 (bac+5).
• cadres et cadres de direction du
secteur sanitaire et social.

FORMATION DIPLÔMANTE DE NIVEAU I À TEMPS PARTAGÉ


Pour les professionnels, les séminaires se Chaque participant doit réaliser une mission
déroulent sur 2 jours tous les vendredis et d’expertise dans le cadre de son propre
samedis. établissement ou d’une autre structure.
MANAGEMENT

Programme Master & MBA INSEEC

GESTION DES RESSOURCES


HUMAINES ET RELATIONS
SOCIALES
Le programme en Gestion des Ressources Humaines Les postes proposés à l’issue de la formation sont : chargé
insiste autant sur l’acquisition des concepts et des outils d’études, responsable/directeur des RH, responsable de
de la GRH que sur la capacité de l’étudiant à compren- la formation, responsable de la paye, conseil en recru-
dre la nature des relations sociales dans l’entreprise et à tement, responsable de la communication interne, res-
savoir s’y intégrer. ponsable de la gestion prévisionnelle des emplois et des
La formation est largement orientée sur le développement carrières…
des qualités relationnelles, managériales et psycho-com- Profils requis : titulaires d’une maîtrise, diplômés d’une
portementales de l’étudiant. C’est une formation très école de gestion/commerce/management.
complète et exigeante qui forme des étudiants opération-
nels, dès leur arrivée en entreprise.

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage- le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Politique sociale Contrôle de gestion appliqué Contexte juridique : mensualisation, SMIC,
Piloter efficacement les Ressources aux RH le bulletin de paie ; le haut de la feuille de
Humaines et acquérir une vision stra- Gestion budgétaire ; construction des paie : salaire de base, heures supplémen-
tégique et opérationnelle de la fonction tableaux de bord sociaux : gestion des taires, repos compensateur, avantages,
RH. Comprendre le rôle et les missions effectifs, audit social, recrutement, for- primes, absences ; les cotisations socia-
de la DRH pour animer et accompagner mation, rémunération. les : plafond de la sécurité sociale, coti-
les changements de l’entreprise. sations, net fiscal/net versé… ; les autres
Gestion prévisionnelle de la masse sa- charges liées à la paie : formation profes-
lariale : élaboration d’un modèle de ges- sionnelle, taxe d’apprentissage.
Audit social tion sur Excel.
Connaître les logiques d’organisation
Politique et ingénierie de
et leurs conséquences au niveau du Système d’information RH et
formation
Management et de la Gestion des RH ; fiche de paie
comprendre la nature des changements Comprendre l’intérêt de la formation
Familiariser les étudiants avec les princi- dans le déroulement de carrière des sa-
organisationnels et leurs implications ; pes d’un système d’information ; dresser la
observer, décrire et analyser le fonction- lariés et comme moteur de l’innovation
cartographie des principaux progiciels de et de la motivation dans l’entreprise.
nement d’une organisation en utilisant gestion des RH sur le marché ; fournir les
les outils de diagnostic socio-organisa- Contexte juridique, politique de forma-
clés de la prise de décision dans le choix tion, plan de formation.
tionnel ; développer les démarches, mé- d’un SIRH par des futurs décideurs.
thodes et outils liés aux changements Analyse et application de la réforme de
organisationnels. la formation professionnelle continue.

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES 48/ 49


PROGRAMME MASTER & MBA INSEEC

GPEEC échelle des salaires ; la qualification ; de la protection sociale en France


Comprendre les objectifs et les enjeux de individualisation de la rémunération ; Les fondements de la sécurité sociale ; les
la place de la GPEEC dans l’entreprise ; intéressement, participation et épargne mécanismes de retraite ; l’assurance col-
la GPEEC comme outil de management salariale ; maîtrise de la masse salariale ; lective et l’assurance prévoyance ; optimi-
des RH. informatique appliquée aux RH. sation de la rémunération des salaires.
Présentation de l’outil privilégié de ges-
Gestion des relations avec les International Methods
tion des carrières : l’entretien d’évalua-
tion, outil de progrès ; importance du rôle partenaires sociaux of Management
de manager dans l’utilisation de cet outil. Comprendre, analyser et cerner l’impor- This course will help students gain
tance des relations collectives dans l’en- essential and strategic knowledge of
Politique et méthodologie de treprise (institutions représentatives du current trends facing HR professionals
recrutement personnel, comité d’entreprise, délégués in the field of international HRM. Wor-
Les techniques de recrutement : analyse du personnel, crédits d’heures, conflits king in teams, participants will learn to
des demandes de recrutement, études collectifs, négociation collective). analyze data and transform HR strategy
de poste et définition du profil de poste, into plans of action.
Droit social et Droit européen
méthodologie de recrutement et outils
(entretiens, épreuves de groupe, tests). Utiliser et gérer les Ressources Humai-
Sélection des candidats et intégration nes en respectant le droit du travail.
dans l’entreprise (adéquation profil de Se repérer dans la hiérarchie des tex-
poste/profil homme). tes : droit européen, constitution et trai-
Place du recrutement et de la GPE dans tés, lois et règlements, conventions et
la stratégie RH de la Direction Générale. accords collectifs, règlement intérieur et
code du travail.
Politique de rémunération et
gestion de la masse salariale Organismes sociaux et
systèmes de retraite
Elaboration et définition d’une politique
de la rémunération ; les composantes ; Appréhender les principaux mécanismes

COURS SPÉCIALISÉS
SPÉCIALITÉ 1 :
MANAGEMENT ET COMMUNICATION INTERNE

Communication interne et Communication de crise Communication orale et conduite


management opérationnel Intégrer la communication de crise comme de réunion
L’entreprise dans sa relation à l’homme, outil de management stratégique pour Communiquer avec efficacité. Structurer
la communication interne comme outil favoriser l’appréhension des zones de et transmettre un message. Les attitudes
du management, le projet d’entreprise, fragilité, de vulnérabilité et de sensibilité d’écoute. L’écoute active. Préparer un
la culture et les rites d’entreprise, les des firmes exposées à un environne- entretien : les objectifs.
conflits internes et la gestion de crise, ment instable. Réussir ses entretiens. Les aspects de
élaboration du plan de communication l’entretien. L’entretien comme une co-
interne. Le management de proximité ; La reconnaissance comme outil création : l’attitude gagnant-gagnant.
ligne hiérarchique et implications com- de motivation Les situations difficiles.
municationnelles. Théories de la motivation, jeux de rôles, Savoir définir les objectifs de la réu-
étude de cas. nion ; préparer sa réunion. Les étapes.
Conduite du changement Les types de réunions. Application des
Établir un diagnostic socio-organisa- techniques d’animation aux types de
tionnel des entreprises, analyser les réunions. Points clés pour transmettre
stratégies liées aux conduites du chan- et recevoir un message.
gement ; évaluation des modifications
des représentations et appréciations des
enjeux des différents acteurs.
Mener des fusions-acquisitions, des res-
tructurations ou des plans de licencie-
ments dans les meilleures conditions.
MANAGEMENT

SPÉCIALITÉ 2 :
MANAGEMENT DES RH À L’INTERNATIONAL

Mobilité internationale et profils attendus. Les agences de recru-


gestion des expatriés tement et leurs stratégies ; sélection des
Gestion administrative : immigration, ré- profils ; contraintes règlementaires et Directeurs
sidence, modification des contrats de culturelles. du programme
travail, primes, formalités de départ ; sou-
tien aux expatriés : logement, formalités Gouvernance d’entreprise EUGÈNE ELBAZ
administratives, soutien familial, intégra- Les principes de gouvernance d’entre- JULIEN DEPAUW
tion ; impatriation ; immigration française ; prise ; droit des société et gouvernance
fiscalité ; politique de relocation. Manage- d’entreprise ; transparence et comptabi-
ment interculturel. lité ; institutions, gouvernance et dévelop- Créé en 1999, le programme Gestion des
Rémunération à l’international. pement ; principes directeurs pour les en- ressources humaines et relations sociales
treprises multinationales : sensibilisation de l’INSEEC intègre les savoirs et savoir-
Corporate Social Responsibility aux risques (mauvaises pratiques, déficit faire classiques et indispensables aux
de gouvernance, respect des instruments ressources humaines : audit social, poli-
Topics dealt within this course include internationaux, etc.). tique de formation, contrôle de gestion
sustainable development, the social res- appliqué aux RH, politique et méthode
ponsibility of firms, working conditions, de recrutement, gestion des carrières et
International et nouvelles
human rights, fair salary policies, prac- des emplois, droit social et européen…
technologies
tical implementation of CSR strategies.
Intégration des NTIC dans les RH : recru- Afin de répondre aux besoins de plus en
Case studies will be used to provide stu-
tement, formation, gestion des carrières plus pointus des entreprises, l’INSEEC
dents with concrete examples.
et information ; politique internet, extranet propose depuis 2004 trois spécialités :
et internet. management et communication interne,
Recruter à l’international psychologie appliquée aux RH, et mana-
Le marché de l’emploi à l’international ; gement des RH à l’international. Le bilan
caractéristiques du recrutement et des des promotions passées montre que ces
spécialités sont une véritable valeur
ajoutée sur un marché du travail très
SPÉCIALITÉ 3 : concurrentiel dans lequel les entreprises
cherchent à optimiser durablement les
PSYCHOLOGIE APPLIQUÉE À LA GRH
ressources humaines.
Techniques du coaching et du Nature des conflits ; conflits collectifs et Les principes pédagogiques de l’INSEEC
management personnel conflits interpersonnels ; la grève ; tech- s’attachent tout particulièrement à la
niques de négociations et de résolutions pratique professionnelle des ressources
Acquérir les fondements théoriques et
des conflits. humaines. Les cours intègrent des étu-
pratiques du coaching. Développement des de cas, des mises en situation et la
du potentiel relationnel individuel ; dé- réalisation d’outils concrets. Des problé-
couverte des ressorts de la motivation et Psychopathologie du travail
matiques opérationnelles sont abordées
du dynamisme ; mieux se connaître pour Analyser les conditions et les échecs de la comme la valorisation des compétences,
mieux comprendre l’autre ; les peurs, les santé mentale en situation de travail. la motivation des salariés ou la gestion
croyances, les valeurs, les perceptions, Travail et peur ; stratégies de défense ; des conflits.
les excuses ; le leadership fédérateur ; travail et souffrance ; travail et maladie ;
techniques de coaching et de médiation méthodologie d’observation et d’inter-
pour cultiver des comportements positifs prétation.
individuels et collectifs.
Anthropologie sociale
Psychologie appliquée au
recrutement Évolution de l’organisation du travail et des
relations sociales ; la relation au travail ; la
Les différents tests de recrutement, la transformation du statut de l’emploi ; les
morpho-psychologie, la graphologie. nouvelles formes de travail (NTIC, temps
partagé, temps partiel…).
Négociation et gestion des
conflits
Appréhender le conflit dans toutes ses
dimensions et négocier lors de situations
conflictuelles.

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES 50/ 51


PROGRAMME MASTER & MBA INSEEC

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS
Projet d’entreprise : résolution d’un cas d’entreprise ou d’une application professionnelle donnant lieu à soutenance devant l’entre-
prise et l’équipe pédagogique.
• Réflexion sur le harcelement moral pour une grande banque • Audit social de la société SYNALIA (Julien d’Orcel, Heures
française. et Montres, La Guilde des Orfèvres) dans une problémati-
• Aide à la réalisation du schéma directeur des Ressources que de transmission d’entreprise.
Humaines du département METRO de la RATP. • Gestion de la « Tool Box » RH de l’INSEEC (création d’une
• Audit social HOPITAL DE SAINT-DENIS. base d’outils RH concrets demandés par les professeurs et
les entreprises).

STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE


DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Florent DOUTY Lamia ANABARI Mélanie TRANCHARD


Responsable mobilité professionnelle Chargée d’études RH - élaboration paies et charges
- THALES SYSTEMES AEROPORTES SOCIETE GENERALE sociales ; formation professionnelle
- GENEVIEVE LETHU
Clara CHAVAS Régis DUTRIEUX
Assistante Recrutement et Responsable RH - RENAULT NISSAN Delphine GOUVERNEL
Formation - DIESEL France SA Coordination du processus de
Eric ROSSIGNOL
recrutement Interne - ADECCO
Virginie BUCHETON Assistant Administration du personnel
Chargée de recrutement-emploi, - groupe VOLKSWAGEN France Paul-Michel LEHEUP
embauchée en CDI à l’issue Etudes comparatives au sein de
Bruno GIRODENGO
de son stage - CARGLASS la Direction des affaires sociales
Responsable Ressources COMPAGNIE DE SAINT- GOBAIN
Laure GUILHAS Humaines - UNILOG
Responsable Projet GPEC Sandrine TIRANT
Benjamin BESNIER
- Hôpital Gouin Mise en place des plans d’action
Assistant GRH - CULTURA seniors - GT LOGISTICS
Audrey NICAUD
Vincent ROUCHUT
Assistante de formation - HAAGEN DAZS
Compensation & Benefits - International
Jeanne MBOMA transfer - NESTLE France SAS
Assistante service du développement
et de la formation - AXA France

EXEMPLES DE MÉMOIRES DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• Communication interne et performance • Le congé individuel de formation : • La prévention des risques


individuelle : quel impact de l’e- un droit en perte de vitesse professionnels émergents, les
communication sur les performances ? • La valise RH : ensemble risques psychosociaux : rôle
• Knowledge management et GRM d’outils d’analyse et de gestion et efficacité du CHSCT
• Quel avenir pour le système (maquettes - grilles…) • E-learning : une autre approche de
de retraites en France ? • Comprendre la GPEC du point de la formation en entreprise « Situation
vue des acteurs de l’entreprise actuelle et perspectives »
• La place des salariés de plus de 50 ans
dans l’entreprise privée de demain • La gestion des seniors dans les • Harmonization of HR processes
entreprises : un enjeu majeur des in a european context within
• L’individualisation des rémunérations
politiques de GRH devenu une a multinational company
• La transmission des compétences
nécessité légale par l’obligation de • L’impact du management sur
au sein de l’entreprise
négocier un accord ou un plan la motivation des salariés
• Le rapport cognitif et affectif des
• L’évaluation de la formation.
individus à leur poste de travail
MANAGEMENT

Programme Master & MBA INSEEC

MANAGEMENT DU
DÉVELOPPEMENT DURABLE
Au-delà d’un simple effet de mode, et bénéficiant d’un consommateurs et des collaborateurs, et développer leur
effet crise indéniable qui a durablement ébranlé nos capacité d’innovation, le tout en renforçant leur compéti-
modèles économiques et financiers dominants, les tivité sur le plan économique.
contraintes environnementales, sociales et sociétales, Le contenu du programme allie le savoir-faire d’une
sont en train de s’imposer comme des enjeux majeurs grande école de management à l’expertise de professeurs
pour les entreprises du XXIe siècle. et de professionnels issus de différents secteurs forte-
Le master « Management du Développement Durable » ment impliqués dans cette révolution en marche : « bio-
est un programme qui vise à préparer les futurs managers tech », « cleantech », énergies renouvelables, ONG.
sur lesquels s’appuieront les entreprises pour faire évoluer
leur culture, mieux appréhender les nouveaux besoins des

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- prise de parole en public, techniques de le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, management et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche.. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Direction et stratégie International Methods of Supply Chain Management
d’entreprise Management Fonction achat dans l’entreprise et les
Intégrer la démarche stratégique pour Mastering current trends facing HR pro- grandes stratégies achats. Sourcing et
comprendre et préparer le développe- fessionals in the field of international e-sourcing. Gestion de la production.
ment à long terme de l’entreprise. Faire HRM.Crosscultural and team. Manage- Logistique et développement internatio-
un diagnostic global de l’entreprise et de ment Transforming HR strategy into plan nal. Pilotage de la chaîne logistique.
son environnement en sachant apprécier of action. Human capital and sustaina-
ses capacités à faire face et à s’adapter ble development. Intelligence économique
aux changements. Analyser et compren-
dre les problèmes de structure liés à la Veille technologique, concurrentielle, en-
Management de projet
mise en œuvre d’un plan stratégique. vironnementale et politique. Analyse : af-
Définir et négocier les objectifs de coûts, frontement informationnel, optimisation
Décoder l’identité d’une organisation et qualité et délai. Décomposer un projet
analyser les composantes de la culture des ressources de l’entreprise (humaine,
(WBS, PBS).Organiser un projet (OBS). financière et technique), construction de
d’une entreprise. Définir les tâches et responsabilités. Pi- l’identité et de la culture de l’entreprise.
loter un projet et gérer les ressources Décision et mise en œuvre : supply chain
Finance d’entreprise et humaines et financières. management, propriété industrielle et
décisions d’investissement
intellectuelle (marques), lutte contre la
Diagnostic financier : sources d’information, Planification contrefaçon et politique d’innovation.
analyse sectorielle, analyse de la perfor- Répartir un projet en tâches. Établir un
mance économique, analyse de la struc- planning PERT et GANTT. Réduire les
ture financière et du mode de financement. délais et lisser les ressources.
Evaluation d’entreprise. Décisions d’inves-
tissement et outils de base (VAN, TIR ...). Maîtriser les principaux logiciels de pla-
Tableaux de bord : mise en place et suivis nification.
d’indicateurs de performances (financiers,
non financiers – quantitatifs et qualitatifs...).

MANAGEMENT DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 52/ 53


Histoire et Géopolitique du Droit, Réglementations, Normes mentaires, mutli-culturels et d’image.
Développement Durable et Développement Durable Mondialisation et compétitivité sociale.
Rapport BRUNDTLAND et matrice du déve- Droit social. Droit de l’environnement.
loppement durable. Stockholm(72), Rio(92), Santé publique. Sécurité industrielle. Problématiques
Kyoto(97), Johannesburg(02), Copenhague REACh,… environnementales
(09) : l’histoire d’une prise de conscience Réchauffement climatique. Energies
mondiale. Le cas de la France : Loi NRE, RSE (Responsabilité Sociale de non renouvelables. Gestion de l’eau et
Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Dé- l’Entreprise) et Ethique des ressources naturelles.
veloppement durable et de la Mer, Grenelle Responsabilité sociale et sociétale : la Transport durable. Gestion des déchets.
de l’environnement. La place et le rôle de place de l’homme dans l’entreprise, la Réduction et bilan carbone…
l’entreprise et du monde économique. Poids place de l’entreprise dans la société.
et rôles des autres acteurs : Etats, Institutions
régionales et internationales, ONG,… Ethique et entreprise : enjeux régle-

COURS SPÉCIALISÉS
Audit du Développement Projets et processus de transformation. Etudier les risques et opportunités d’une
Durable Différenciation compétitive et transfor- communication DD.
Approches méthodologiques. Principaux mation durable. Elaborer les messages et savoir choisir et
acteurs et principaux indicateurs du utiliser les différents vecteurs.
développement durable. Management et La communication produit et service :
accompagnement du reconnaître les besoins et les attentes des
Conduite de projet appliquée. Concilier
performance économique et développe- changement consommateurs.
ment durable. Sociologie des organisations. Manage- Mettre en place des moyens de commu-
ment et leadership : donner un sens à nication durables et responsables ONG,
Gouvernement d’entreprises et l’action et construire une « vision » à associations et mécénat : un secteur peu
citoyenneté (éco-citoyenneté) faire partager ; engager les changements lisible à l’influence grandissante.
Les enjeux du gouvernement d’entre- et faire évoluer les systèmes ; définir des
prise : la création de valeur pour qui ? objectifs clairs ; responsabiliser. Eco-conception et green
Les acteurs du gouvernement d’entre- Le rôle de la formation et le rôle des marketing
prise : actionnaires, dirigeants, autres « leaders ». Nouvelles tendances de consommation
stakeholders…Les modèles de gouver- et consommation responsable. Les 3R :
nement d’entreprise. Les sources de Communication et Reduce, Reuse, Recycle.
conflits entre stakeholders. Les méca- Développement Durable : les Anticipation des futures règlementations.
nismes de discipline des dirigeants. Les impacts sur la communication Eco Design. Labels.
« bonnes pratiques » de gouvernance et les médias
d’entreprise : l’entreprise en tant que Comment intégrer la communication dans Eco-innovation et Eco-
citoyenne responsable. une démarche globale de développement entrepreneurship : les
durable ? opportunités de marché
Stratégie et Développement La communication interne : les initiati- Energies renouvelables : solaire, éolien,
Durable : d’une approche ves pour impliquer les collaborateurs. biomasse,… Biotech, Nano technolo-
défensive à une logique Les différents leviers : sensibilisation, for- gies, thérapies géniques et cellulaires
d’innovation et de mation, mobilisation, intégration au sys- Green tech : recyclage, transport…Bio
différenciation tème de management : méthodes et pra- et agriculture raisonnée. Audit et consul-
Veille réglementaire et technique. tiques « inspirantes ». ting spécialisé,…
Knowledge Management, Charte d’En- La communication externe : comment par-
treprise et formation. ler à un public plus large que les experts ?

CONFÉRENCES
(un cycle de conférences de 3 heures) invités à animer ces débats et à présenter • Les 3R : Reduce, Reuse, Recycle.
Tous les mois, sont réunis pour un débat leurs propres réflexions et travaux. • Gestion du stress et souffrance au
professeurs, professionnels et experts. • Eco-design : au-delà de l’effet marketing. travail.
Ils viennent présenter leurs recherches et • Greentech, solaire, bio-énergies : le • Matières premières et gestion des
leurs réflexions autour d’un thème pré- rôle des fonds d’investissement et les ressources naturelles dans les PVD.
défini et très complémentaire des ensei- débouchés.
gnements proposés. Les étudiants sont

PROJETS EXTRA-ACADEMIQUES ET ASSOCIATIFS


(1 jour par semaine de novembre à mars) La mission leur permet de mettre en
Entre novembre et mars, les étudiants perspective les acquis théoriques avec
travaillent, à temps partiel (1j/semaine) la réalité professionnelle. Elle offre aux
sur une mission de conseil soit en entre- étudiants l’opportunité de montrer leur
prise, soit dans le cadre d’un engage- capacité à analyser, à dresser des dia-
ment associatif. gnostics et à faire part de créativité.
MARKETING/COMMUNICATION

Programme Master & MBA INSEEC

COMMUNICATION
ET PUBLICITÉ
Cette formation se veut à la fois généraliste par le profil des étudiants qui l’intègrent (littéraires, juristes, économistes,
linguistes, marketeurs…) et très pointue sur un marché qui s’est fortement segmenté ces 15 dernières années. La for-
mation permet d’offrir à nos étudiants des postes de généralistes de la communication chez l’annonceur, et des profils
plus techniques en agence de publicité ou en agence média.
Le point commun aux trois spécialités proposées est de répondre aux besoins très évolutifs d’un marché de plus en plus
exigeant, qui vise à recruter des profils de plus en plus polyvalents.

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES


Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage- le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Stratégies publicitaires Média-planning et connaissance pratique des RP. Mesure des relations
Comprendre les différentes stratégies de des médias presse et grandes tendances ; connaissan-
l’entreprise afin de mener des plans de Savoir établir un plan média performant et ces des acteurs et des métiers des RP.
communication cohérents et performants. économique, grâce à une connaissance
précise des différents médias. Études et recherche marketing
Psychologie du consommateur appliquées à la communication
et stratégies de persuasion International Advertising Panorama des études, collecte et organi-
Connaître toutes les tendances actuelles This course involves three main areas of sation des données, élaboration de l’étude
de consommation permettant de définir study : de marché, dispositifs d’enregistrement,
au mieux les cibles de communication. tests et post-tests.
The international advertising environment
and its global players (advertisers, invest-
Brand Management Contrôle de gestion appliqué à
ments, agency networks, media, regula-
tory and consumer organisations). la communication
Understanding brands and brand equity ;
building brands and developing strate- Major international trends in marketing La gestion budgétaire : montage et gestion
gic brand advantages. Brand extension, communications. des budgets commerciaux.
consolidation, co-branding, financial va- La gestion des coûts commerciaux : ana-
International advertising strategies, levels lyse et réorientation statistique.
luation and consumer-oriented measures
of standardization/adaptation in a dispa- Analyse des écarts associés à la respon-
of brand equity.
rate but fast-converging global context. sabilité commerciale : suivi des états de
Création publicitaire marge et de CA.
Méthodologie de la Étude de la rentabilité produit : direct cos-
Savoir juger et évaluer une création pu- recommandation d’agence ting simple, évolué et marge.
blicitaire à partir des éléments du brief de
Savoir lire et répondre à un brief ; les élé-
l’annonceur.
ments constitutifs de la recommandation
d’agence ; simulation et études de cas.
Psycho-sociologie et sémiologie
de la communication
Relations presse et relations
Savoir décrypter les signes émis par l’en- publiques
treprise à travers les rites, les mythes et
Comprendre la démarche stratégique et
l’imaginaire collectif.

COMMUNICATION ET PUBLICITÉ 54/ 55


PROGRAMME MASTER & MBA INSEEC

COURS SPÉCIALISÉS
SPÉCIALITÉ 1 :
COMMUNICATION GLOBALE & CROSS MÉDIA
FREDERIC
Profils de postes types : responsable de Sponsoring, parrainage et DOSQUET
clientèle en agence de publicité, chef de mécénat Directeur du
publicité, planneur stratégique, chargé Responsabilité sociale, fiscale et juridi- programme Bordeaux
d’études, média-planneur, responsable que des entreprises en matière de par-
de la communication publicitaire chez rainage et mécénat ; la communication
l’annonceur, responsable du marketing environnementale ; les objectifs d’une
YANN
opérationnel, attaché de presse… politique de parrainage en interne ; TOURNESAC
applications pratiques. Directeur du
Stratégies de marque programme Paris
Consolidation et évaluation du capital de E-pub
marque ; pilotage de la relation marques/ Définir le rôle d’internet dans la stratégie Le Master Communication et Publicité
consommateurs ; construction de mar- de communication. a réussi le difficile dosage entre forma-
que ; démarche stratégique ; synthèse et Internet comme média, espace com- tion généraliste d’une part (en réponse
produits dérivés. mercial, support publicitaire, et outil de à des étudiants ayant des profils très
marketing relationnel ; comment élabo- différents) et enseignements techniques
Buzz Marketing rer un dispositif de communication sur avec une forte spécialisation. En effet,
Comprendre les principes du buzz mar- internet ; définir la/les cible(s), les objec- les métiers de la communication étant
keting et être capable d’en apprécier les tifs, choisir les outils de communication, par nature d’une grande diversité, notre
qualités et les limites. Marketing viral, définir le plan d’action. Concevoir les approche pédagogique s’inscrit dans des
street marketing et marketing alternatif ; éléments stratégiques et tactiques d’un logiques de communication globale, de
les moyens du buzz marketing. dispositif : l’identité visuelle, la person- communication corporate et d’ingénie-
rie de la communication visuelle. Notre
nalisation, le message, la signature.
Management objectif est donc de former des profils
Piloter la communication interactive : le aussi divers que ceux d’un responsable
et communication de crise référencement, la gestion de contenus, de clientèle en agence de publicité, d’un
Recenser et étudier tous les vecteurs les outils de mesure. chef de publicité, d’un chargé de com-
inhérents et extrinsèques à l’entreprise munication externe/interne, etc. La for-
susceptibles de déclencher une crise. Integrated Marketing mation d’une durée de 12 mois s’appuie
Instaurer une organisation efficace et Communications sur un programme qui associe des sta-
efficiente pour gérer et surmonter la This course introduces participants to ges et des périodes d’enseignement. Une
crise ; élaborer une stratégie optimale de the growing demand for cost-effective, grande partie des enseignants sont issus
communication de crise ; apprendre à consistent, through-the-line communi- d’agences de communication ou sont en
maîtriser la communication médiatique cation packages and their design. postes chez l’annonceur.
en période sensible.

SPÉCIALITÉ 2 :
COMMUNICATION CORPORATE

Profils de postes types : chargé de com- rapport annuel, l’assemblée générale, Relations publiques et
munication externe, chargé de commu- les relations avec la presse, les supports Lobbying
nication interne, DIRCOM, conseiller en d’information, applications pratiques. Comprendre la démarche stratégique et
communication politique, responsable pratique des RP. Mesure des relations
clientèle en agence corporate, responsa- Stratégies de communication presse et grandes tendances ; connaissan-
ble de la communication dans les ONG sociale ces des acteurs et des métiers des RP.
ou en collectivités territoriales… Problématique de la communication Lobbying et entreprises ; lobbying et poli-
sociale ; psycho-sociologie et comporte- tique ; les outils du lobbying ; lobbying et
Communication corporate ment des cibles vis-à-vis de leur santé ; relations avec les médias.
Contexte, acteurs et organisation de la applications pratiques et études de cas.
communication corporate, le développe- Communication des ONG
ment durable et l’éthique d’entreprise ; Communication culturelle
Présenter les acteurs et les principes de
la communication de recrutement ; la Acteurs, marché et structure du marché ; l’action humanitaire, les objectifs d’une
communication publique et la commu- spécificités des stratégies et des tech- activité stratégique pour les ONG huma-
nication politique ; le plan de commu- niques. Présenter et défendre un projet nitaires ; le marketing humanitaire ; la
nication institutionnelle, les cibles et les auprès des différents partenaires. Com- communication humanitaire.
moyens. Enjeux du corporate. munication et cinéma ; communication
des musées ; communication et édition.
Communication financière Politique de mécénat, stratégie de mécé-
Panorama, contraintes juridiques, enjeux nat ; fiscalité du mécénat ; les fonda-
de l’information financière, les cibles, le tions ; mécénat et communication.
MARKETING/COMMUNICATION

SPÉCIALITÉ 3 :
INGÉNIERIE DE LA COMMUNICATION VISUELLE

Profils de postes types : chargé de commu- Connaissance de la fabrication traditionnelle et numérique).


nication externe, responsable d’édition, d’une oeuvre audiovisuelle • Techniques postprint (façonnage
chef de publicité, directeur de création, • Pré-production (écriture de Scénario, et transformation des documents
directeur artistique, chef de projet mul- Découpage technique, Storyboard, imprimés…).
timédia, concepteur de sites internet/in- Repérages, Casting…).
tranet, (designer graphique), concepteur Conception de site et
• Réalisation (Fiction, Publicité, Vidéo
multimédia, manager de pôle éditique, scénarisation sur le web
d’entreprise…).
directeur de la communication. • Techniques de prise de vue Photo et Gestion et adaptation des contenus,
convention de nommage et arbores-
Vidéo.
Identité visuelle et charte cence, choix des technologies (Flash,
• Postproduction (Film et Vidéo). php/MySQL…), définitions de charte gra-
graphique • Maitrise de logiciel de Montage Vidéo phique. Tests et validation.
Réalisation d’une charte d’identité vi- (Final Cut Pro).
suelle à partir des besoins de l’entreprise ; • Connaissance de la fabrication et de Infographie et maîtrise des
le logotype ; la signalétique d’entreprise. la chaîne graphique logiciels professionnels du
• Conception et création (maquet- multimedia
Techniques éditoriales tes, chemin de fer, rough…) ; les Photoshop, X-press/indesign, Illustrator,
Compréhension des spécificités graphi- différentes étapes de réalisation d’un Acrobat.
ques des différents supports de la com- document imprimé. Logiciels de conception de site (Dreamwea-
munication interne et externe. Affichage, • Techniques du prépresse (composi- ver, Fireworks, Flash…). Logiciels de créa-
publicité presse… Journaux d’entreprise, tion, PAO, compogravure, épreuves tion de Cdrom (Director…). Découverte de
plaquette commerciale et institution- de contrôle). la programmation (Dhtml, javascript, action
nelle… Mailings et PLV… • Techniques du print (impression script, php et les bases de données).

SPÉCIALITÉ 4 :
COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE ET TERRITORIALE

Identité de territoire Relations publiques, Politique de mécénat, stratégie de mécé-


Identité visuelle, discours matriciel, événementiel et lobbying nat, fiscalité du mécénat, les fondations,
signalétique, territoire de transforma- Comprendre la démarche stratégique et mécénat et communication.
tion, communication par l’image. pratique des relations publiques, connais-
sance des acteurs et outils des relations International communication
Communication institutionnelle publiques, événementiel (organisation, This course will provide students with
Les principes de la communication publi- message, créativité) et relations presse. the tools necessary to implement effec-
que, contexte, acteurs et organisation Lobbying et entreprises, lobbying et poli- tive internal communication strategies.
de la communication institutionnelle, la tique, les outils du lobbying, lobbying et It will also introduce them to the idea of
communication institutionnelle à l’inter- relations avec les médias. corporate culture, the management of
national, la communication politique. internal conflicts as well as crisis and
Communication culturelle change management.
Communication publique et Acteurs et structure du marché, spécifi-
sociale cité des stratégies et des techniques.
Stratégies de communication, objectifs, Présenter et défendre un projet auprès
cibles, messages et outils, étude de cas. des différents partenaires.

COMMUNICATION ET PUBLICITÉ 56/ 57


PROGRAMME MASTER & MBA INSEEC

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS
Projet d’entreprise : résolution d’un cas d’entreprise ou d’une application professionnelle donnant lieu à soutenance devant l’entre-
prise et l’équipe pédagogique.
• Réflexion sur la communication produit de Suzi Wan ; par- • Aide à l’élaboration du plan de communication corporate du
ticipation au concours PRESSPACE (Syndicat de la presse CRESIF (Centre Régional d’éducation pour la Santé d’Ile de
magazine) : l’INSEEC a remporté les 1er et 2e prix. France).
• Réflexion autour de la création d’un produit partage pour • Création d’un événementiel pour la FIDH ; participation au
la FIDH (Fédération Internationale des ligues des Droits de concours développement durable de la SNCF.
l’Homme) ; participation au CAS FORD avec d’autres grandes • Réalisation du plan de communication de l’ANAFA, orga-
écoles (sujet : la sécurité routière). nisme professionnel des avocats français.

STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE


DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Thibault FERRALI Marie BERGAMASCHI Baptiste LASSALLE


Assistant planneur stratégique - Assistante planning Réalisation plan de
TEQUILA, embauché en CDI comme stratégique - TBWA Paris communication - DACIA
Planneur stratégique à l’issue du stage
Florent CHARRIER Pauline BOUVET
Marguerite BRAIN Assistant CRM et Internet - UNILEVER ST GEORGES
Assistante parlementaire Assistante chef de projet web - RTL NET
Nabila BEN HASSEN
chargée de la communication à
l’Assemblée nationale, embauchée Attachée de presse corporate
en CDI à l’issue du stage - AXA FRANCE

Stella ANTONIADIS Sophie LOYER


Assistante relations presse et Chargée d’études média - CARAT
événementiel - SEPHORA S.A. Alix COTONNEC
Olivia BASTIAN Account Management - work with
Assistante de Communication - L’Oréal Team - chef de produit de
BNP Paribas Personal Finance publicité junior - PUBLICIS SINGAPORE

Anne-Gaëlle BARTOUCHE Alice COLIN


Chef de projet PLV - gestion et optimisation de la
BOUYGUES TELECOM plateforme - DOLIST.NET

Agathe DE CORDOUE Jean-Christophe TEYSSIER


Chef de projet - EURO RSCG Assistant chef de publicité - DDH

EXEMPLES DE MÉMOIRES DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• C-Une planète, une campagne : quel • La presse quotidienne et • De la communication des jeux
avenir pour la publicité internationale ? le média Internet aux jeux de la communication
• Publicité corporative : l’élément • Les enjeux de l’élaboration • Les stratégies de provocation
artistique, culturel et social d’une identité visuelle en publicité
influençant dans la publicité • Les tribus urbaines : faits de • La communication externe des maisons
• La publicité et les nouveaux sociétés ou création marketing ? de couture : entre tradition et modernité
médias : réalité et enjeux de • Rôle et place des agences
la publicité sur internet d’événements
MARKETING/COMMUNICATION

Programme Master & MBA INSEEC

MANAGEMENT, PRODUCTION
ET PROMOTION DES MÉDIAS

Aujourd’hui, l’univers des médias compte de nombreux sion n’ont pas recruté suffisamment de spécialistes, alors
techniciens de l’image, du son, mais également des que ces métiers sont en large développement, d’autant
juristes, commerciaux… chacun étant chargé d’un des que l’arrivée de la TNT engendre de nouveaux besoins.
maillons de la chaîne de production. Le secteur, en plein Il s’agit de former des candidats maîtrisant tout ou par-
développement, manque de candidats qualifiés, au croi- tie de la production et de la promotion. L’objectif n’est
sement de tous ces métiers, qui sachent gérer un projet pas de former de purs techniciens, mais des managers
média du début à la fin. De ce constat est née l’idée de connaissant les bases fondamentales nécessaires pour
créer une formation pluridisciplinaire pour apporter une mener des projets audiovisuels ou éditoriaux.
réponse sur-mesure aux besoins des maisons de produc- Métiers préparés : chef de projet média, producteur, scé-
tions, chaînes de radio, télévision… Dans les médias, nariste, responsable éditorial, chef de studio, directeur
l’externalisation des métiers a fait apparaître un besoin artistique, directeur de production ou plus largement
croissant de compétences rares. Les chaînes de télévi- cadre dans les sociétés de production audiovisuelles.

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage- le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Creative producing conception des décors et le choix de la Le marché de la radio
Elément essentiel des écoles de cinéma musique. Histoire de la radio ; radios locales pri-
nord-américaines, les cours de CREA- Art hautement autoréférentiel, le cinéma vées et radios publiques ; parts de mar-
TIVE PRODUCING regroupent tout l’as- ne peut se concevoir sans la connais- ché de la radio.
pect culturel de l’enseignement cinéma- sance de son histoire et des œuvres qui
tographique et télévisuel. ont jalonné les 100 et quelques années Produire pour l’audiovisuel
Un tel enseignement illustre bien la de son existence. Les sociétés de production ; les différents
nécessité pour les métiers de la pro- programmes audiovisuels ; les étapes du
duction audiovisuelle de maîtriser des Network et TV processus de production en fonction des
connaissances dans les domaines aussi Le marché de l’audiovisuel, en France et types de programme ; les partenaires
variés que la littérature, le cinéma, le à l’étranger ; le secteur de l’audiovisuel (auteurs, co-producteurs, fournisseurs,
théâtre, la musique, l’architecture… dans l’économie ; industrie et artisanat ; distributeurs, intermittents du spectacle,
toutes connaissances indispensables à le produit audiovisuel : types de pro- financiers, presse, institutionnels, chaî-
celui qui se doit de participer à toutes grammes, contenus, nature, pluralisme, nes tv, secteur de l’édition).
les étapes créatives d’un projet audiovi- diversité, standardisation ; relations télé-
suel depuis le choix du sujet jusqu’à la vision/cinéma.

MANAGEMENT, PRODUCTION ET PROMOTION DES MÉDIAS 58/ 59


PROGRAMME MASTER & MBA INSEEC

Droit de l’audiovisuel régime fiscal de l’audiovisuel ; le droit de ting strategies ; strategic aspects of mar-
et de l’édition la propriété intellectuelle et littéraire ; les keting function.
Cadres juridiques généraux ; structu- droits d’auteur.
res audiovisuelles (organismes d’état, Marketing et médias
professionnels, sociétés de diffusion International Tendances et évolutions des grands
publique, privée, nationale ou locale) ; Marketing & Advertising médias ; profils et attentes des consom-
les différents contrats (d’auteur, de sala- Consumer and organizational purcha- mateurs en matière de médias ; médias
riat, de co-production, de distribution, sing behaviour, market segmentation, internationaux ; marketing de la presse,
d’exploitation, de diffusion…) ; le régime market share, distribution systems, mar- de l’affichage, de la radio et du cinéma,
social des intermittents du spectacle ; le keting mix and development of marke- « Média-planning ».

COURS SPÉCIALISÉS
Création artistique circuits de financement en France et en Plateau TV
L’écriture et les différents types de sce- Europe ; élaboration du plan de finan- Conception d’une émission, élabora-
narii (court métrage, long métrage, té- cement et du plan de trésorerie ; élabo- tion d’un conducteur, préparation et
léfilm, documentaire, spot publicitaire, ration du devis ; comptabilité générale, réalisation d’un direct. Les techniques
clip) ; connaissance de la dramaturgie ; comptabilité de la société de produc- de tournage (prises de vues, prise de
de l’écriture traditionnelle à l’écriture fil- tion, comptabilité du programme. son, décor…).
mique ; les différentes étapes jusqu’au
scénario final ; scénario original ou Promotion – distribution – Tournage fiction
adaptation d’une œuvre préexistante ; diffusion
À partir des travaux en atelier de pro-
la réalisation (langage de l’image et du Le rôle du distributeur en France et à duction : découpage technique, story
son, musique, direction d’acteurs, pré- l’étranger ; diffusion en salle, dvd, vidéo ; board, plan de travail, repérage des dé-
paration, découpage technique, story diffusion sur les chaînes de télévision cors, autorisation, direction de produc-
board, plan de tournage…). hertziennes, cryptées, thématiques, tion, devis, constitution équipe techni-
nationales, locales, sur le câble, sur le que, feuille de service et tournage.
Techniques de production satellite, françaises ou étrangères ; les
audiovisuelle différents marchés de l’audiovisuel ; les Son et musique
Les moyens techniques pour l’image, la festivals nationaux ou internationaux.
La prise de son et les moyens techni-
lumière, le son, le montage et les effets ques. Composition musique, musique
spéciaux. Les différents supports : film, Atelier de production
pré-existante, mixage.
vidéo, numérique, broadcast. Exercices collectifs d’écriture et de réa-
lisation d’un programme audiovisuel ; Montage
Financement et gestion exercices collectifs de création print.
du cinéma Desrushage, montage, mixage (musi-
Court métrage ; long métrage ; pro- ques, sons, voix off, bruitages…), PAD.
Les différentes sources de financement gramme court (film publicitaire, clip) ;
selon les programmes ; les différents documentaire ; reportage ; émission.

PROJETS, STAGES ET PARCOURS PROFESSIONNELS

STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE


DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Anne TARABORRELLI Clotilde PARENT Mathilde BAKER


Stage chez Fox International Channels Assistante attachée de presse et Promotion et production des médias
France puis embauchée comme relations publiques - SONY MUSIC audiovisuels - ARTLINE FILMS
Attachée de Presse par la chaîne
Noémie SALAUN Laure CONTANT
parlementaire LCP- Assemblée Nationale
Chef de projet - AEGIS MEDIA Directrice de Production -
Florence FERRE FRANCE (groupe CARAT) HLC PRODUCTION
Stage Assistante de Production
Cyrielle COHEN Alizée JANVIER
- AB Productions.
Assistante de programmation Assistante service de presse/pôle
Olivier BELONCLE - STUDIOCANAL information - Le Public Système Cinéma
Chargé de production, journaliste et
Eve GOTTENBERG Stella CRESPEL
rédacteur - Paris Première (groupe M6)
Assistante de direction Assistante chef de projet - BAC FILMS
Tiphaine LA BERGERIE juridique - groupe NRJ
Chargée d’événementiels -
Ronan BREHINIER
Universal Pictures INTL France
Assistant de direction - CGR CINEMAS
MARKETING/COMMUNICATION

Programme Master & MBA INSEEC

HOSPITALITY MANAGEMENT
ET MARKETING DES SERVICES

Le tourisme en France représente près de 6,5 % du PIB et un CA de 25,6 milliards d’euros. Ce secteur d’activité
requiert des cadres de haut niveau ayant des compétences poussées en Marketing et en Management. Les jeunes diplô-
més exerceront ce type de compétences au sein de grands organismes liés au tourisme et aux loisirs : groupes hôteliers,
agences de voyage, tours operators, compagnies de transport, management du sport…

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage- le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Direction et Stratégie keting direct ; stratégies de fidélisation du Merchandising
d’entreprise consommateur et nouveaux outils. Types de merchandising ; le comporte-
Intégrer la démarche stratégique pour ment du consommateur comme clé de
comprendre et préparer le développe- Contrôle de gestion appliqué voûte du merchandising ; analyse quanti-
ment à long terme de l’entreprise ; faire au marketing tative d’un rayon : optimisation, valeur, lo-
un diagnostic global de l’entreprise et de La gestion budgétaire : montage et ges- giques d’implantation, assortiment ; impli-
son environnement en sachant apprécier tion des budgets commerciaux. cations de l’euro sur le merchandising.
ses capacités à faire face et à s’adapter La gestion des coûts commerciaux : ana-
aux changements ; analyser et compren- lyse et réorientation statistique. Stratégies marketing et
dre les problèmes de structure liés à la commerciales
mise en œuvre d’un plan stratégique ; Analyse des écarts associés à la respon-
sabilité commerciale : suivi des états de Comprendre une situation marketing
décoder l’identité d’une organisation et ou commerciale et savoir prendre les
analyser les composantes de la culture marge ; de CA.
décisions les plus pertinentes en fonc-
d’une entreprise. Etude de la rentabilité produit : direct
tion des choix qui s’offrent à l’entreprise.
costing simple, évolué, marge.
Lancement de nouveau produit. Métiers
Psychologie du consommateur du chef de produit.
et stratégies de persuasion Études et recherches
marketing Connaissance approfondie du compor-
Connaître toutes les tendances actuelles tement du consommateur.
de consommation permettant de définir Connaître la typologie des études ; en-
quêtes par sondage ; études qualitatives, Connaître toutes les tendances de
au mieux les cibles marketing.
études explicatives, prédictives et causa- consommation permettant de définir au
les ; études descriptives ; panels. mieux les cibles marketing.
Marketing opérationnel et
techniques de fidélisation
Stratégies, techniques et outils du mar- Lancement et gestion
keting direct ; mailings, ISA, phoning, call de nouveaux produits
centers ; PLV, réductions de prix, essais, Connaître les bases concrètes des mis-
échantillonnage, jeux/concours, mise en sions du chef de produit dans la gestion
place d’une campagne promotionnelle ; et le lancement de nouveaux produits.
les facteurs clés d’une opération de mar-

HOSPITALITY MANAGEMENT ET MARKETING DES SERVICES 60/ 61


PROGRAMME MASTER & MBA INSEEC

Marketing relationnel et CRM and promotions. Students are expected to


Connaître et savoir développer la gestion de make presentations, analyze cases. They
la relation client. Mise en place d’une stra- learn to design a basic international mar-
tégie CRM ; applications opérationnelles. keting business plan.

International marketing
The objective of this course is to unders-
tand the principles which govern marke-
ting activities in a global environment. The
course covers international market entry,
product launches, marketing strategies

COURS SPÉCIALISÉS
ERIC
Marketing du tourisme et des Droit du tourisme
loisirs CASTELNAU
Acteurs et institutions du tourisme public.
Etude du marché et diagnostic de la Leur rôle et les obligations légales en Directeur
situation française et internationale. Les matière de tourisme. du programme
entreprises du tourisme et des loisirs en Les contrats de vente, les forfaits touris-
France. Tourisme endogène et tourisme tiques ; préparation, exécution, consé-
exogène. Segmentation du marché. quences et litiges afférents. Droit de la L’objectif du Master est de former
Opportunités et menaces. consommation.
des généralistes aux différents
Règlementation des bibliothèques,
Management des activités musées, sites protégés ; règlementation métiers du tourisme et de l’hôtel-
hôtelières des fouilles, classements des châteaux lerie. Les facteurs clés du secteur,
Les hôtels et leurs stratégies marketing et sites historiques, etc. sont décryptés à travers ses diffé-
et commerciales. Structure et organi- Régime particulier de la TVA des agences rents acteurs.
sation des chaînes hôtelières. Manage- de voyage ; assurance et caution APS ;
ment des salariés de l’hôtellerie ; spéci- licence des agences de voyage et nou- Le corps professoral est constitué par de
ficités managériales de l’hôtellerie et de velles législations. Transports aériens et nombreux professionnels du secteur.
la restauration. mesures relatives à la sécurité. Nous souhaitons préparer nos étudiants
aux nombreux métiers d’encadrement
Tourisme et stratégies Pricing des activités de loisirs du secteur : Chef de produits (agence de
commerciales et du tourisme voyage Tour Opérator, Responsable de
Le marché du tourisme d’affaire en Fixation des prix et concurrence : stra- secteur ou directeur d’exploitation restau-
France : les cibles, entreprises et CE. tégie des low cost, stratégies haut de ration commerciale ou collective), Chef
Les grandes tendances. Contrats, bud- gamme. Tourisme de masse et tourisme d’agence ou de réceptif dans une compa-
gets et litiges. elitiste. Impact du prix sur la concur- gnie aérienne ou un tour opérator, Chef de
projet événementiel - Tourisme d’affaire
Le marché des seniors : typologie et seg- rence et le chiffre d’affaires.
ou spécialisé (Senior, luxe, croisière…),
mentation ; le tourisme et les loisirs des
Responsable d’exploitation dans l’hôtel-
seniors ; CA et statistiques de prévision ;
lerie (Commercial, banquet, Front office,
le pouvoir d’achat, les motivations et les Directeur d’office de tourisme.
freins.
Entertainment des familles : typologie
de la famille ; segmentation des loisirs ;
marché des vacances en France. Moti-
vations, comportement d’achat et pro-
cessus de prise de décision.
MARKETING/COMMUNICATION

Le marketing des services Congrès, salons et festivals matérielle, accueil des congressistes,
Motivations et réticences des clients ; internationaux coûts et méthodes de promotion. Les
missions du prestataire de service ; défi- Typologie des évènements internatio- festivals : un atout économique et cultu-
nitions, caractéristiques et spécificités ; naux, logistique, coût, économie des rel pour les régions ; tourisme et festival ;
qualité et satisfaction ; typologie des pres- salons. Organisation, marketing et rela- promotion des festivals en France et à
tations de service. tions clients. Organisation d’un congrès l’étranger.
ou d’un salon : recherche de finance-
ments et de partenaires, organisation

PROJETS, STAGES ET PARCOURS PROFESSIONNELS

STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE


DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Marie LEPRINCE Florence RORPACH Jingjing DU


Organisation des formations inter intra Assistante en développement Commercial/marketing -
entreprise - DEVELOPMENT INSTITUTE commercial - BIARRITZ TOURISME CHINACO TRAVEL
Flora JACOMINO Jérémie BEAUMANOIR Christèle HEMART
Assistant développement des Développement de la marque Asie du Chargée de production - 2LO
Partenariats internationaux - Sud-Est - BEAUMANOIR GARMENTS
Asma MOUJAHID
EUROPCAR INTERNATIONAL
Feiyan WU Elaboration d’un cahier des charges
Isabelle CAMPS-CHAMBON Conseillère de voyage - et d’un plan de marketing pour une
Chargée du développement MANDARIN VOYAGES plateforme e-tourisme - JASSP SAS
commercial - CITY ONE
Xueyin JIANG Jiani XU
Elodie CAUCHEBRAIS Assistante responsable Participation à la rédaction des stratégies
Service d’études/marketing et de projets - TIENKUNG en marketing du service - HAVI TRAVEL
promotion suisse - MAISON Communication internationale ICS B.V
DE LA FRANCE
Hua ZHAO
Gestionnaire - ARIANE TOURS

EXEMPLES DE MÉMOIRES DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• Quel avenir pour un tourisme auprès de sa clientèle business ? • Le tourisme d’affaires à l’heure du
de luxe durable ? • Le marketing territorial : un outil développement durable : enjeux et
• Comment optimiser la vente de de promotion pour une région défis de cette nouvelle tendance
produits touristiques écologiques ? déjà attractive ou un moyen • De quelle manière les médias sociaux
• Processus de développement de développement touristique sont-ils utilisés dans l’e-tourisme ?
d’un tourisme solidaire au service et donc économique ? • Tourisme marocain : comment
du développement local • La participation directe des concilier une vision d’Etat avec
• Compte tenu de l’environnement clients dans le management de une réalité de marche ?
actuel (économique, concurrentiel, l’innovation dans l’hôtellerie
environnemental), comment une • Processus de développement
compagnie aérienne comme Air France d’un tourisme solidaire au service
peut-elle maintenir une marque forte du développement local

HOSPITALITY MANAGEMENT ET MARKETING DES SERVICES 62/ 63


Programme Master & MBA INSEEC

MARKETING,
COMMUNICATION ET
STRATÉGIES COMMERCIALES
Cette formation accueille des étudiants issus d’univers variés et se veut une formation généraliste au marketing. Cepen-
dant, la forte segmentation du marché et la concurrence accrue ont rendu les recruteurs de plus en plus exigeants.
Aussi la formation propose-t-elle 4 spécialités qui permettent aux étudiants, en fonction de leurs acquis et de leur projet
professionnel, d’acquérir une réelle valeur ajoutée sur un marché où il faut se distinguer. Les postes visés seront donc
très larges, à la fois dans des profils généralistes et d’autres plus pointus.

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage- le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Direction et échantillonnage, jeux/concours, mise en Lancement et gestion
Stratégie d’entreprise place d’une campagne promotionnelle ; de nouveaux produits
Intégrer la démarche stratégique pour les facteurs clés d’une opération de mar- Connaître les bases concrètes des mis-
comprendre et préparer le développe- keting direct ; stratégies de fidélisation sions du chef de produit dans la gestion
ment à long terme de l’entreprise ; faire du consommateur et nouveaux outils. et le lancement de nouveaux produits.
un diagnostic global de l’entreprise et de
son environnement en sachant apprécier Contrôle de gestion appliqué au Merchandising
ses capacités à faire face et à s’adapter marketing
Types de merchandising ; le comporte-
aux changements ; analyser et compren- La gestion budgétaire : montage et ges- ment du consommateur comme clé de
dre les problèmes de structure liés à la tion des budgets commerciaux. voûte du merchandising ; analyse quan-
mise en œuvre d’un plan stratégique ; La gestion des coûts commerciaux : ana- titative d’un rayon : optimisation, valeur,
décoder l’identité d’une organisation et lyse et réorientation statistique. logiques d’implantation, assortiment ;
analyser les composantes de la culture implications de l’euro sur le merchan-
d’une entreprise. Analyse des écarts associés à la respon-
sabilité commerciale : suivi des états de dising.
marge ; de CA.
Psychologie du consommateur Marketing des réseaux
et stratégies de persuasion Etude de la rentabilité produit : direct
costing simple, évolué, marge. de distribution
Connaître toutes les tendances actuelles Appréhender les différentes évolutions
de consommation permettant de définir tant sur le plan économique que culturel
au mieux les cibles marketing. Études et recherches
marketing et juridique de la distribution ; les acteurs
majeurs de la distribution ; les MDD.
Marketing opérationnel et Connaître la typologie des études ; en-
techniques de fidélisation quêtes par sondage ; études qualitatives,
études explicatives, prédictives et causa-
Stratégies, techniques et outils du mar-
les ; études descriptives ; les panels.
keting direct ; mailings, ISA, phoning, call
centers ; PLV, réductions de prix, essais,
MARKETING/COMMUNICATION

Stratégies marketing et Connaître toutes les tendances de International marketing


commerciales consommation permettant de définir au The objective of this course is to unders-
Comprendre une situation marketing ou mieux les cibles marketing. tand the principles which govern marke-
commerciale et savoir prendre les déci- ting activities in a global environment. The
sions les plus pertinentes en fonction des Marketing relationnel course covers international market entry,
choix qui s’offrent à l’entreprise. Lance- et CRM product launches, marketing strategies
ment de nouveau produit. Métiers du Connaître et savoir développer la gestion de and promotions. Students are expected
chef de produit. la relation client. Mise en place d’une stra- to make presentations, analyze cases.
Connaissance approfondie du comporte- tégie CRM ; applications opérationnelles. They learn to design a basic international
ment du consommateur. marketing business plan.

COURS SPÉCIALISÉS
SPÉCIALITÉ 1 :
MANAGEMENT DES MARQUES

Profils de postes types : chef de pro- Stratégies design tation ; la contrefaçon ; preuve de la
duit, responsable clientèle en agence de Stratégies de marque, identité visuelle et contrefaçon.
publicité, chargé d’études, sémiologue, logo, design et packaging, design indus- La publicité comparative ; incidence de
consultant, directeur de marque… triel, design star, architecture commer- la loi Evin sur le droit des marques ; les
ciale, PLV. droits d’auteur.
Management de la marque
Comprendre la logique de marque pour Marketing et médias Communication et marque
la positionner clairement et la rendre Tendances et évolutions des grands La marque, principal objet de la com-
performante. médias ; profils et attentes des consom- munication ; de la stratégie marketing à
mateurs en matière de médias ; médias la stratégie de communication ; la créa-
Sémiologie de la marque internationaux. tion, choisir sa campagne ; produire et
Logiques du discours de la marque et tester sa campagne ; travailler dans la
identité de la marque à travers les signes Droit de la marque communication.
émis par l’entreprise ; analyse des codes Marque et protection ; atteintes au droit
linguistiques, symboliques et visuels. de la marque ; publicité et réglemen-

SPÉCIALITÉ 2 :
MARKETING INTERNATIONAL DES SECTEURS

Profils de postes types : chef de produit Marketing bancaire Tourism Marketing


secteurs de la banque, du luxe, du sport, Spécificités du marketing bancaire ; les et Sport Marketing
de l’industrie ou des services, responsa- produits et les services ; politique de This course provides an overview of
ble marketing à l’international. communication du produit bancaire. international tourism and sport marke-
ting. Students are introduced to the main
Marketing et globalisation Luxury Brand Management market segments : tour operators, travel
Incidence de la globalisation sur le mar- The luxury pyramid ; characteristics and agencies, hotels and caterers, leisure
keting de l’entreprise internationale ; paradoxes ; french luxury paradigm ; Ame- and social markets, inbound and out-
identification des indicateurs de la glo- rican luxury brands ; luxury service sector. bound markets, etc. The key differences
balisation et exploitation dans le cadre in terms of management and marketing
d’une stratégie mondiale ; développe- Marketing industriel strategies are also discussed.
ment d’un mix-marketing global. Sports industry, players ans opportuni-
Spécificités du marché B to B ; produits
et services industriels ; typologie des mar- ties ; designing and controlling events
Marketing des services logistics ; providing hospitality at sports
chés ; fixation du prix et élasticité ; trade
Motivations et réticences des clients ; marketing ; communication industrielle ; events ; negotiations and contracts ;
missions du prestataire de services ; l’achat industriel ; contrôle et mesure de event marketing.
définitions, caractéristiques et spécifi- la performance ; le B to B et les TIC.
cités ; qualité et satisfaction ; différentes
prestations de service, services auprès
des particuliers.

MARKETING, COMMUNICATION ET STRATÉGIES COMMERCIALES 64/ 65


PROGRAMME MASTER & MBA INSEEC

SPÉCIALITÉ 3 :
CRM ET E-COMMERCE

Profils de postes types : responsable mar- Gestion de l’information client


keting client, responsable CRM, respon- et bases de données ALEXANDRA
sable fidélisation ou recrutement, respon- SGBD (SQL, Access, SYBASE, INGRES…) ; VIGNOLLES
sable service clients... Directrice du
technologies du data mining ; management
du système d’information clients ; principes programme Bordeaux
Politique et techniques de
statistiques ; indicateurs de fidélité, durée
fidélisation
de vie des clients (fidélogramme) ; chaîne
Analyse de la satisfaction client ; études de traitement de l’information. ALAIN ZALMAN
de satisfaction ; variables de la satis-
Directeur du
faction client : le client et ses besoins, E-commerce programme Paris
le réseau de vente et la concurrence ; Stratégies et techniques de vente sur inter-
élaborer une stratégie de fidélisation ; net ; réflexion globale sur l’opportunité d’in-
segmentation et fidélisation ; stratégies tégrer une stratégie e-business dans l’en- Le Master Marketing, Communication et
de conquête du client. treprise ; acteurs du marché ; Stratégies Commerciales donne une vision
stratégies commerciales et déploiement globale du marketing aujourd’hui en
Segmentation du marché France et à l’international. Le programme
géographique des cybermarchés ; e-com-
Comprendre le comportement de merce et PME ; développement du pay- est amélioré chaque année permettant
consommation de l’enfant : la psycho- per-call ; e-commerce et stratégies export ; d’enseigner les dernières techniques du
logie de l’enfant, le rôle des agents de stratégies de prix et paiement en ligne, paie- marketing et de s’adapter à la fois aux
socialisation. ment sécurisé ; logistique et distribution tendances et aux attentes du milieu pro-
La cible enfantine en stratégie marketing : fessionnel.
les différents marchés s’intéressant à la E-pub et cyberacheteur L’encadrement par des enseignants-cher-
cible enfantine, les fondamentaux d’une Marché de la publicité sur le web ; inves-
cheurs et des professionnels montre la
stratégie de produit enfant ; le marketing complémentarité et la nécessité de maî-
tissements publicitaires et acteurs du mar-
mix ; les limites éthiques du marketing triser les fondamentaux pour ensuite les
ché ; le cyberacheteur : comportement et
ciblant les enfants et les réglementations. appliquer à des situations concrètes.
motivation, socio-profil ; stratégie de créa-
Approche critique des différents modes de tion sur le web ; pilotage de la communi- Au-delà des savoir et des savoir-faire, la
segmentation utilisés en Europe, aux USA cation interactive : référencement, gestion curiosité et la diversité des profils des
et au Japon ; influence des effets d’âge, de de contenu et outils de mesure. étudiants est aussi riche pour eux que
génération et de contexte sur la consom- pour nous.
mation des seniors ; besoins, attentes et Conception de site et
motivations des nouvelles générations de scénarisation sur le web
seniors par univers de consommation ;
Création sur le web, merchandising, ges-
mix marketing qui réponde aux besoins,
tion et adaptation des contenus, conven-
aux valeurs et au mode de vie des diffé-
tion de nommage et arborescence, choix
rentes générations de seniors.
des technologies (Flash, php/MySQL…),
définitions de charte graphique, tests et
validation.

SPÉCIALITÉ 4 :
NUTRITION ET MARKETING PHARMACEUTIQUE

Marché de la nutrition et de la Marketing des prescripteurs Etudes de marché dans le


santé Spécificités de la cible et techniques secteur de la santé et de
Importance de la sécurité alimentaire ; d’approche ; typologie des marchés ; l’industrie pharmaceutique
la nutrition comme argumentaire mar- fixation des prix et élasticité ; trade mar- Nouvelles tendances et valeurs ; innova-
keting ; équilibre alimentaire ; comporte- keting ; communication industrielle ; tion santé et R&D ; génération de nou-
ment alimentaire ; science du goût ; for- contrôle et mesure de la performance. veaux produits ; études qualitatives ; étu-
mulations nutritionnelles spécifiques en des quantitatives ; méthodologie et outil
fonction des cibles ; veille nutritionnelle. Marketing et communication de d’évaluation dans le secteur de la santé
la nutrition et de la santé et de la nutrition.
Cadres réglementaires et Enjeux et comportements du consom-
législatifs du secteur de la mateur ; stratégie marketing santé ; stra- Pharmacie et le secteur de la
nutrition et de la santé tégie de communication ; territoire de santé et de la nutrition
Mieux connaître les différents cadres communication ; enjeux du CRM ; spéci- Nouveaux circuits de distribution ; leviers
de réglementation et de législation et ficités du marketing de la santé ; spécifi- marketing et trade marketing dans l’in-
comprendre les impacts sur les leviers cités marketing de la nutrition. dustrie pharmaceutique. Les centrales
marketing ; profils nutritionnels AFSSA ; d’achats et le secteur pharmaceutique.
évaluation et gestion des risques ; ris-
ques émergents ; gestion de crise.
MARKETING/COMMUNICATION

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS

STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE


DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Myriam ROBIN Nadège GRIMAL Lauriane BERGOGNON


Responsable marketing & Assistante chef du projet “Ville Assistante responsable
communication - groupe FLO Orange” - ORANGE FRANCE achats - QUIKSILVER
Amélie MURAT David FAUROUX Sigrid DUSSOULIER
Assistante Marketing Client Assistant chef de produits Food Chargée d’étude - STRATEGIR SA
International - CLARINS Service - BARILLA HARRY’S France
Florent NAULLEAU
Benjamin PONS Alexandra JEZEWSKI Direct marketing evénement/
Chargé d’études marketing, embauché Chef de produit corporate communication - FRANCK
en CDI à l’issue du stage - CAISSE - AIR LIQUIDE PROVOST Paris Australia
NATIONALE du CRÉDIT AGRICOLE
Laurence RIVA Jean-Marie YVERNOGEAU
Ophélie MULNER Assistante responsable e-mailing Assistant chef de produit - Laboratoire
Assistante Category Management - CARAT INTERACTIVE GABA société COLGATE/PALMOLIVE
- YOPLAIT France
Sandrine PERDEREAU
Chef de produit - PRINTEMPS

EXEMPLES D’ARTICLES DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• Influence de l’Internet sur le marketing • L’automobile, le service de demain ? peut-il s’implanter en Chine ?
de l’industrie pharmaceutique • Les seniors français nécessitent-ils • Peut-on vendre un candidat
• Innovation et promotion des ventes des produits touristiques spécialisés ? comme on vend un produit ?
sur le marché du sucre : un moyen de • Dans quelle mesure le e-marketing • Comment optimiser l’action des
recruter de nouveaux consommateurs peut-il remplacer le marketing forces de ventes supplétives ?
• Comparaison entre les consommateurs traditionnel pour une PME ? • L’alliance de l’art et du
français et latino-américains en matière • L’affiliation : un outil indispensable marketing en publicité
de comportement d’achat de vin dans la stratégie webmarketing • Les cosmétiques conventionnels
• Aide à la réflexion stratégique pour d’un site marchand vs les cosmétiques biologiques
une PME française souhaitant • Culture événementielle, vers
exporter ses parfums en Russie un nouveau marché ?
• L’implication des odeurs de la • Comment le leader français
mémoire olfactive dans le marketing de l’habillement pour motard

MARKETING, COMMUNICATION ET STRATÉGIES COMMERCIALES 66/ 67


Programmes internationaux

COMMERCE INTERNATIONAL /
INTERNATIONAL BUSINESS
MANAGEMENT
L’étudiant sera capable d’évoluer dans des environne- Les étudiants pourront choisir de suivre un cursus franco-
ments complexes, pluri-sociaux et multilingues, que ce phone ou anglophone.
soit dans une relation import/export ou dans la collabo- Les métiers exercés le plus fréquemment sont : respon-
ration avec des équipes pluri-culturelles. La formation lui sable des ventes export, attaché technico-commercial,
permettra d’acquérir une bonne connaissance des grands ingénieur commercial, assistant export, acheteur import/
marchés étrangers et des techniques du commerce inter- export, représentant export, chef de zone import/export,
national, tout en lui permettant de travailler son compor- chargé d’affaires internationales, responsable des achats,
tement managérial et commercial. responsable marketing, chef de produit…

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage- le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Stratégies et techniques du cial legal problems which arise in negotia- Comptabilité et analyse
commerce international ting, concluding and executing contracts in financière
Comprendre le processus d’internationali- an international context. International tran- Organisation comptable et comptes an-
sation de l’entreprise : analyser les étapes sactions may involve contracting parties nuels ; calculs commerciaux et taxe sur
d’internationalisation de l’entreprise et leurs from several nations and/or the execution valeur ajoutée. Outils d’aide à la décision ;
effets sur l’organisation et les stratégies. of contractual obligations in several diffe- analyse financière de l’entreprise ; gestion
rent nations. Special emphasis is given to prévisionnelle.
Définir les modalités d’internationalisa- the question of choice-of-law. The question
tion de l’entreprise : de l’exportation indi- of the legal implications of e-commerce is
recte aux contrats de transfert de savoir- Direction et
also discussed.
faire. Politique de paiement ; politique de Stratégie d’entreprise
transport. Intégrer la démarche stratégique pour
International Accounting
comprendre et préparer le développe-
International Marketing Introduces participants already familiar with ment à long terme de l’entreprise ; faire
the principles of French accounting to the un diagnostic global de l’entreprise et de
The objective of this course is to unders- rules prescribed by the Generally Accep-
tand the principles which govern mar- son environnement en sachant apprécier
ted Accounting Principles used in Anglo- ses capacités à faire face et à s’adapter
keting activities in a global environment. American countries (the US, UK, etc.) and
The course covers international market aux changements ; analyser et compren-
spheres of influence. dre les problèmes de structure liés à la
entry, product launches, marketing stra-
tegies and promotion. Students are ex- mise en œuvre d’un plan stratégique ;
Géopolitique et relations décoder l’identité d’une organisation et
pected to make presentations, analyze
internationales analyser les composantes de la culture
cases and develop international marke-
ting business plan. Principaux types de rapports de force. d’une entreprise.
Les hiérarchies et les jeux d’influence à
International Business Law l’échelle planétaire ; la géopolitique et la
This course introduces students to the spe- conquête des marchés.
INTERNATIONAL

COURS SPÉCIALISÉS
Incoterms International Negotiation
et moyens de paiement Introduces students to the different BILL MOORE
Incoterms is an abbreviation of « Interna- negotiation techniques with an eye Directeur du
tional Commercial Terms » published by to the cultural context (Europe, USA, programme Bordeaux
the International Chamber of Commerce. North Africa, Asia and Latin America).
Participants are introduced to this set of Participants learn how to use a win/win
rules established for the interpretation of approach and appreciate the impor- NOELLE RENOSI
the most commonly used trade terms in tance of gaining a sound knowledge of
Directrice du
foreign trade which parties to a contract the profile of buyers. The course also
programme Paris
can agree upon to avoid misunderstan- stresses the importance of learning and
dings, disputes and litigation. analyzing the key points needed to suc-
ceeded in negotiation. Dans un contexte économique
Techniques financières
Supply chain management
de plus en plus tourné vers la
internationales
Fonction achat dans l’entreprise et les
mondialisation des échanges, le
Appréhender les besoins liés aux opé-
rations de commerce international cou- grandes stratégies achats. Sourcing et commerce international ne se
rantes ; acquérir les bases techniques e-sourcing. Gestion de la production. limite pas aux simples échanges
indispensables ; savoir choisir et utiliser Logistique et développement internatio- économiques.
les meilleurs outils dans une approche nal. Pilotage de la chaîne logistique.
concrète ; identifier les risques et optimi- Au-delà des problématiques purement
ser leur gestion. International Methods commerciales interviennent aussi de façon
of Management de plus en plus présentes les notions de
Financement des grands cultures, d’environnement, de géopolitique
This course will help students gain et de stratégies. L’objectif de ce master en
contrats exports essential, and strategic, knowledge of management et commerce international est
La gestion des appels d’offres, la mise current trends facing HR professionals de former des futurs cadres capables d’évo-
en place des cautions et garanties sur in the field of international HRM. Wor- luer dans des environnements complexes,
marché ; les financements moyen et king in teams, participants will learn to pluri-sociaux et multilingues, que ce soit
long terme ; les opérations de compen- analyze data and transform HR strategy dans une relation import/export ou dans la
sation et les montages complexes. into plans of action. collaboration avec des équipes pluri-cultu-
relles. Cette formation permet d’acquérir
American Markets to enter the Japanese market. Partici- une bonne connaissance des grands mar-
This course deals with the economic, pants also gain familiarity with the history chés étrangers et des techniques du com-
social and political context of business and macroeconomics of Japan, as well as merce international, tout en permettant à
activities throughout North and South the Japanese distribution system. l’étudiant de travailler son comportement
America. Special attention is paid to the managérial et commercial.
factors that shape the business environ- Marché chinois Ce master est enseigné principalement en
ment. Identifier les principaux pôles du com- anglais et est centré sur l’étude de marchés
merce en Chine ; pouvoir approcher et spécifiques (américain, japonais, chinois,
European Markets appréhender les influences socio-cul- africain et celui de l’Europe centrale et
turelles et politiques de la Chine sur la orientale). Le cursus prévoit également la
This course aims to familiarize partici-
scène économique mondiale ; avoir une possibilité d’effectuer un stage de longue
pants with all aspects of Western Euro- durée à l’étranger.
pean markets. By the end of the class, vue synthétique sur les perspectives
students will have a firm grasp of the d’évolution.
potential of each national and regional
market, of the major language, cultural, Marché africain
social and behavioral differences, and of L’Afrique du sud, Titan de l’Afrique ; enjeux
the projected growth and expansion of pétroliers et hydrauliques ; la France en
the European Union. Afrique ; investissements en Afrique.

The Japanese
and Corean Markets
Introduces participants to the difficulties
foreign companies encounter and the
requirements they need to meet in order

COMMERCE INTERNATIONAL / INTERNATIONAL BUSINESS MANAGEMENT 68/ 69


PROGRAMMES INTERNATIONAUX

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS

STAGES ET PARCOURS PROFESSIONNELS

Weijia DONG Farah JIVA Vincent MACARY


Assistante marketing et Assistante Zone Export - Mise à jour du guide de
commerciale - Gucci Francare Industries répertoire - UBIFRANCE
Jean-Philippe POTEREAU Brianne ELLIOP Ramona TANCAU
Assistant cellule achats et Product manager - EUROPCAR Organisation d’un salon
logistiques - Bouygues INTERNATIONAL et développement réseau
Italie - TURBOFONTE
Jérôme SUIBON Aymeric EGNELL
Coordinateur développement Market analyst - OBERTHUR Adeline HUMEAU
Europe - JANSSEN-CILAG CARTE SYSTEME Assistante Export - LACTALIS
INTERNATIONAL
Audrey AGOULOYE Laurent MORIN
Assistante Service Commercial Responsable commercial Sabrina FINANCE
- CARLERSON GE Export - ESPRIT Assistante marketing
opérationnel - ESSILOR
Sophie FAZILLEAU Mathilde SAINT-LO
Consultante marketing Responsable Administration des Ventes Andréa LOPEZ-PEREZ
international - NIELSEN - CARL ZEISS VISION ESPAGNE Etudes de marchés - BULL CSB

EXEMPLES D’ARTICLES DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• Stratégie d’approvisionnement • En quoi le management interculturel ethical document as a code of


du marché textile peut-il être utile pour réussir en Chine ? conduct in the international trade ?
• L’importance du réseau de soutien à • Analyse des opportunités d’exportation • More Value Less Quantity -
l’exportation des PME-PMI françaises des vins français en Russie : Developement strategies of a small
• What will be the impact of the cas du groupe Bernard Margez footwear importer in the paradox of
new ecological policies on the Grands Vignobles Propriétaires globalisation and protectionism
confectionery packaging market ? • Comment un fabricant de • What are the key success
• Aménagement du lac Zegrzinski : chaussures d’enfants peut-il factors of internationalization
une opportunité pour les approcher le marché chinois ? for a small-sized company ?
entreprises françaises ? • La mise en place d’une stratégie • How can French SME that exports
• Adaptation ou standardisation des de développement international White Goods best cope with Risky
produits : les enjeux socio-culturels pour une PME française Countries, and particularly during
• Pooling of investisment a global economic crisis ?
• Les stratégies des constructeurs
automobiles chinois pour ouvrir le • How to introduce non traditional • The stakes of E-business
marché aux consommateurs and sustainable materials in the and Internet sector within an
Western European apparel market ? emerging country : India
• Sourcing Opportunities for
EADS ASTRIUM in India • What is the impact of implementing
INTERNATIONAL

Programmes internationaux

WINE MARKETING
& MANAGEMENT
This master welcomes students from diverse backgrounds work as highly qualified executives in the wine sector.
(university or management school graduates), but also Firmly based in the professional world, this program will
professionals from the wine industry. This program is enable the students to master the necessary methods and
offered in Bordeaux, the wine capital of the world, and tools for the management of a sector. The following are
has a strong international orientation. France is the lea- the types of positions that our graduates will be trained
ding producer, consumer and exporter of wine. for : regional export manager, product manager, purcha-
The objective of this master’s program is to equip the stu- sing manager, marketing manager, communication mana-
dents with the business and technical skills in order to ger and manager of a wine firm.

CORE COURSES

Personal Development • making a global diagnosis of the firm and Distribution Policy
Workshops and Seminars its environment while taking into consi- Learn the different trends, economic,
deration its capacity to adapt to changes cultural or legal, affecting distribution ; the
Practical seminars aimed at facilitating
the integration of the student into pro- • analyzing and understanding structural major players of distribution ; chain-store
fessional life : problems linked to the setting up of a brands, the new channels of distribution
strategic plan (internet).
• company visits
• pinpointing the identity of an organiza-
• information technology and the multi-
tion and analyzing the components of the International Advertising
media (Excel, Powerpoint applications)
company culture. This course will cover the following key
• performance building and individual
coaching (practical exercises) : prepa- aspects :
An in-depth approach to
ring a professional résumé • the sources of information
Consumer Behaviour
• recruitment methods • the roles played by all the players in inter-
The objective of this course is to unders- national advertising (advertisers, agen-
• public speaking tand consumer trends in order to better cies, media, consumer lobbies)
• negotiation techniques define marketing targets.
• global trends affecting advertising today
• conferences on current topics and issues and tomorrow (political, economic, tech-
Marketing Studies
nological, socio-cultural, etc)
International Marketing and Research
• the various socio-cultural and manage-
The objective of this course is to unders- To understand the typology of studies : ment factors that have to be taken into
tand the principles which govern marke- surveys, qualitative studies, explanatory, consideration when researching, plan-
ting activities in a global environment. The predicative and causal studies, descriptive ning and implementing international ad-
course covers international market entry, studies. vertising campaigns.
product launches, marketing strategies
and promotion. Launching and Managing
Financial Management
Students are expected to make presenta- New Products
Choices regarding investment and financial
tions, analyze cases and develop interna- How product directors manage and launch means…
tional marketing business plan. new products.
Financial analysis and financial informa-
tion : knowing the users and the sources of
Management Merchandising information, mastering the tools of financial
and Company Strategy Types of merchandising ; consumer beha- analysis.
This course will cover the following : viour as the keystone of merchandising ;
• integrating the strategic approach in or- quantitative analysis of a line : optimization,
der to understand and prepare the long- value, reasons to set up, product range.
term development of the firm

WINE MARKETING & MANAGEMENT 70/ 71


PROGRAMMES INTERNATIONAUX

SPECIALIZED COURSES
The International Wine Logistics and purchasing
Economy The following aspects will be treated :
This course examines the international and • logistics and e-business JEAN-FRANCOIS
French wine sectors, the business of wine
• setting up and partnership strategy LEY
(knowing the market, the demand statis-
tics, the control of the marketing activity), • distribution and logistics strategy Directeur
as well as the characteristics of supply. • customs systems du programme
• storage and wine transport
A comparative approach to the
• specificities linked to purchasing in
legislation affecting the Wine
the wine business, the role of wine L’objectif est de former des cadres opé-
and Spirits Industry merchants rationnels qui seront dotés d’une double
This courses covers such areas as : • the purchasing of related materials. compétence sectorielle approfondie, à la
• legislation inside and outside Europe fois dans le domaine commercial mais
International Negotiation aussi technique.
• regulations pertaining specifically to
the market (planting, reorientation of Le Master 2 Wine Marketing & Manage-
To know and master the different ne-
the production, market operations) ment, très ancré dans le monde profes-
gotiating techniques according to the
sionnel, est dispensé en anglais, avec
• rules governing the sale and presenta- cultural context. To negotiate with a win-
pour finalité de maîtriser les méthodes
tion of products, the naming of wines, win approach. To know the personality of
et les outils nécessaires à la gestion de
the brand or its labelling and the pro- the buyers. To know the behavior of the la filière viti-vinicole. Il destine nos étu-
motion of the product main players in negotiations. diants à des postes divers au sein des
• consumption and legislation regarding services commerciaux, export, marketing,
fraud Professional Workshops achat, communication et exploitation…
• agricultural, wine, business, consumer, These workshops will be carried out in La promotion accueille chaque année
international and European Union laws collaboration with our partners (wine des profils très variés, provenant d’une
• concrete cases which put the world of merchants, growers, wine associations, douzaine de pays différents (Américains,
wine within its legal environment appellation associations). Chinois, Italiens, Indiens, Canadiens…),
qui souhaitent valider leurs acquis théori-
• administrative constraints. ques par une expérience professionnelle.
Oenology
The following themes will be dealt with Aujourd’hui, plus que jamais, nous
International Strategy of the
in this course : savons apporter à tous ces acteurs une
Brands in the Wine and Spirits réponse adaptée, proche des réalités de
Sector • the techniques linked to chemistry l’entreprise.
Consolidation and evaluation of brand and biochemistry
Le programme associe des périodes d’en-
equity ; guiding the relationship between • vinification methods and the ageing seignement où la majorité des intervenants
brands and consumers, brand building of the wines sont des professionnels issus de la filière
and the strategic approach. • chemical and sensory analysis et des périodes de stage en entreprise.
• quality and traceability in wine firms.
Packaging-Design
Brand strategy, visual identity, design Wine tasting
and packaging, industrial design, sales
The different steps of the tasting pro-
and marketing architecture.
cess (visual, olfactory and gustative).
Tasting certainly implies a methodology
Development of the sensory analysis but also offers the
of foreign markets pleasure of using words to describe this
To familiarize students with all aspects of wonderful product.
the international markets.
By the end of the program, students will
have a firm grasp of the potential of each
national and regional market, of the ma-
jor language, cultural, social and beha-
vioral differences.
Three principal geographical zones will
be examined :
• the Asian markets
• the European markets
• the New World markets (North and
South America, Australia, New Zea-
land, South Africa).
INTERNATIONAL

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS
STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE
DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Mathieu LUNEAU Gersendre DE MURARD Daniel VU


Développement commercial - Assistante commerciale - CORDIER Export Manager, Domaine
SARL ROLLAND COLLECTION MESTREZAT GRANDS CRUS Chandon & Newton Vineyard
en Californie - groupe LVMH
Bertrand DEMONTOUX Christine SCHARRER
Responsable commercial export - Embauchée pendant son stage Melina BERTOCCHI
groupe Jaillance, N.Y. - États-Unis en tant que Responsable zone Développement communication
export Allemagne, Autriche, Suisse, - ASIANA EXPORT
Johanna DABRIGEON
Danemark - MAHLER-BESSE
Assistante Communication - Clémence FABRE
SYNDICAT DU CONSEIL DES Guillaume CHAPALAIN Assistante de communication - CIVB
VINS DE ST EMILION Chargé de communication pour
Yuan WANG
les domaines Jean Michel Cazes
Camille LHOMMEAU Brand Ambassador junior
et chargé de l’organisation des
Responsable Export Europe évènements autour de Thierry Marx - LES VINS SKALLI
- GABRIEL MEFFRE
Gérard SPATAFORA Gersende DE MURARD
Thomas JOREZ Suivi de l’activité des commerciaux -
Internet Marketing Manager- MILLESIMA
Assistant Marketing et communication CORDIER MESTREZAT GRANDS CRUS
- CHÂTEAU PALMER

EXAMPLES OF STUDENTS’ THESIS

• What do French and Australian wines • The future of the wine • The strategic launch of a caution brand
need to do to consolidate their positions promotion in France • Business Plan of a wine bar
of leaders on the chinese market ? • Chinese wine Marketing Strategy concept : The Frenchy
• Strategy of Château Haut Grelot to • The InterSud creation and the • Biodynamic and organic wine on
be a success in United Kingdom « Sud de France » umbrella brand the US market : the new trend ?
• How to seduce Millenium launching as vector of development • The Rosé : a new Eldorado
Generation in France ? for Languedoc Roussilon Wines for French wine ?
• The future of French wines • Organic Wine in France • The current popularity of rosé
on the chinese market • How to convert a visitor into a buyer ? globally and the opportunities
• American baby boomers • The future of Borderaux for the New Zealand rosé in
and their wine habits Wines in United States domestic and export market
• The Indian wine revolution-Is it for real ? • Bordeaux versus New World Wines in • How can Australian wines succed in
• French wine-making industry Asia : are their strategies adapted ? the higher end on-trade in Europe ?

WINE MARKETING & MANAGEMENT 72/ 73


Programmes internationaux

LUXURY BRAND
MANAGEMENT, FOOD & WINE

No longer the rarified domain of a privileged few, today’s dimensions of luxury with practical courses on different
international luxury industry is truly global in scope. More industry segments and extensive analysis of existing and
and more companies are looking for specialists to manage emerging consumers and markets.
and grow luxury brands in an increasingly complex busi- Splitting their time between INSEEC’s Paris and Bordeaux
ness environment. campuses, students participate in a variety of seminars
This program, taught entirely in English, provides the taught by industry leaders, workshops run by recognized
necessary skills to become a leader in international luxury experts, and visits to leading companies. They develop a
management. Highly international, the program welcomes thorough understanding of both hands-on management
participants from around the world and immerses them in tools as well as exclusive brand strategies across a broad
the spirit and practicalities of all aspects of luxury. range of luxury sectors. This comprehensive program is
The course is organized around two recognized axes of designed to equip students with the necessary global
prestige : Paris - epicenter and birthplace of luxury, and outlook, specialist understanding and management skills
Bordeaux - world capital of fine wine. needed to become the future leaders of an exciting and
The program combines in-depth insights into the cultural increasingly global industry.

CORE COURSES
The MBA Luxury Brand Management provides a broad business education as well as
specialist instruction in unique aspects of managing in a luxury environment :

PERSONAL DEVELOPMENT WORKSHOPS AND SEMINARS

A range of Workshops and Seminars is networking skills


offered to facilitate participants’personal information technology
and professional development. Topics interview skills and self presentation
include : company visits
presentation skills and individual coaching and career
report development development advice
resume preparation seminars on current affairs
networking skills and business trends
information technology
resume preparation

LUXURY BRAND MANAGEMENT

Introduction to prestige and Luxury and the response to the challen-


luxury ges of premiumization
Understanding the history and deve-
lopment of luxury in France, Italy and International marketing and
beyond brand management
Analyzing the social, artistic and crea- Managing creativity and innovation
tive dimensions of luxury Importance of existing versus emerging
Decoding the unique spirit and semio- markets for luxury goods
tics of luxury and prestige International brand positioning and
Examining the role of heritage, inno- competitive analysis
vation and exclusivity in luxury brand Market entry strategies and brand
management development
INTERNATIONAL

Communication strategies in a Consumer behaviour :


global environment an in-depth approach
Brand positioning and consumer Mapping the changing profile of global
targeting luxury consumers
Luxury advertising and public relations Targeting the luxury consumer in
programs mature and emerging markets
Sponsorship and celebrity endorsement Understanding social, cultural and beha-
strategies vioral characteristics of consumers
Managing international pricing policy, Examining luxury retail concepts and
exclusivity and brand image the development of new distribution
channels

CORE BUSINESS SKILLS


IN THE LUXURY INDUSTRY
Financial management and Organization and human PAUL
strategic planning resources management DAWSON
Financial planning and budgeting Human factors in the luxury industry Directeur du
Cost controls Organizational behavior and design programme
Mergers and Acquisitions strategy Management and training issues in an
Brand equity and return on capital international environment
employed
Corporate planning and the business cycle International negotiation Ce programme a pour vocation
strategy d’apporter aux étudiants les com-
Supply chain management Preparing and implementing a negotia- pétences nécessaires pour deve-
Raw materials sourcing and supply tion strategy
nir les futurs leaders de ce secteur
Production processes and controls Mastering different negotiating techniques
Cultural, social and behavioral aspects
attrayant, dynamique et en perpé-
Quality assurance systems
of negotiation tuelle évolution.
Application of new technologies
Controlling the distribution network Identifying successful ‘win-win’ strategies Entièrement dispensé en anglais, le mas-
ter couvre les différentes activités du
Legal and regulatory issues luxe avec un focus sur la gastronomie et
Product licensing, contracts and control les vins et spiritueux.
of brand image Dispensé sur deux villes, Bordeaux,
Protection of intellectual property capitale mondiale du vin, et Paris, ville
emblématique de l’industrie du luxe, les
Counterfeit and parallel imports
étudiants sont ainsi au cœur de cette
International regulatory and tax environment industrie.
CHAMPAGNE, WINE AND SPIRITS MARKETING De nombreuses visites professionnelles
et des présentations d’entreprises jalon-
Strategies of leading Champagne, Wine And Spirits nent ce master, et permettent d’illustrer
champagne, wine and spirits Marketing les apports théoriques abordés lors des
brands Product life cycles and new product différents séminaires.
The role of the independent family- development Différents partenariats ont en effet été
owned business Balancing innovation and heritage in mis en place avec de grands chefs, des
Brand portfolio planning in international brand development maisons de champagne, des grandes mai-
drinks companies Understanding the markets of Europe, sons de couture, pour permettre aux étu-
Managing international distribution Australasia and the Americas diants de se rendre sur le terrain afin de
mieux comprendre les enjeux du secteur.
partnerships Designing an international marketing plan
Growth strategies in mature and emer- L’année est organisée autour de différents
ging markets Packaging Design For séminaires dispensés par des profession-
Champagne, Wine And Spirits nels de l’industrie du luxe, qui permet-
Developing an international strategic plan
tent notamment de mieux connaître les
Brand identity and visual design in secteurs tels que la mode et la haute
Field trips packaging development couture, les parfums et cosmétiques,
Visits to leading wine chateaux, cham- Managing new product development les montres, la joaillerie, le tourisme de
pagne and cognac houses projects luxe, l’hôtellerie…
Technical instruction on œnology Developing line extensions, visual mer-
Biochemistry and art of vinification, chandizing and promotional materials
blending and ageing Practical seminars led by international
Tasting sessions : visual, olfactory and brand champions
gustative elements

LUXURY BRAND MANAGEMENT, FOOD & WINE 74/ 75


PROGRAMMES INTERNATIONAUX

KEY SECTORS IN THE LUXURY INDUSTRY

Fashion and Haute Couture Luxury Accessories Luxury Hospitality, Travel


The role of haute couture in defining Democratization and exclusivity in per- and Gastronomy
ultimate luxury fumes, cosmetics and accessories Brand positioning and development in
Managing an international fashion Global trends in watches, fine jewelry the prestige hotel industry
business and leather goods Trends in luxury travel and tourism
Understanding the role of creativity in a Managing the paradox of uniqueness Trends in luxury spa and wellness
luxury brand and accessibility in the luxury business concepts
Successful international pricing policies Art, heritage and tradition in the luxury Destination marketing, gastronomy and
for luxury brands product mix the role of the celebrity chef
Developments in gourmet food retailing

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS
STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE
DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Xiyin CHEN Shan LIN Marjorie GALLIANO


Assistante des ventes - BALENCIAGA Merchandising Assistant - BURBERRY Project manager E-Business
- CHRISTIAN DIOR
Fanny LARRECHE Loubani SARA
Marketing Assistant - Assistante marketing - FBL CONSEIL Stéphanie BIABAUT
BULGARI BENELUX Marketing & communication manager -
Jean-Bruno MARTIN
HOTEL PARK HYATT PARIS-VENDOME
Yu LEI Assistant marketing - JDI Fashion
Real Estate Agent - AVKS Marie-Julie BOYER
Lin SHAN
Sales manager - CHLOE
Vanessa MACHADO Assistante marketing - INTERNATIONAL
Assistante marketing - BURBERRY France
V.MANE FILS S.A

EXEMPLES DE MÉMOIRES DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• Development of the global spa • The luxury financial service • Analysis of a strategic development
industry and future trends brand equity research of a men’s fashion brand in China
• Culture impact and the • The Limitation Luxury Bag • The Feast of the rich ?-The investigation
consumption phenomenon in Chinese Market of Chinese luxury exhibition
towards luxury goods in Taiwan • Magazine Advertisement in • The crisis in the luxury industry
• Obvious and non obvious paradoxes on the Luxury Industry
the rare & prestigious violin art market • The attempt of luxury fashion second
• How does French luxury wine brands operate in west China
develop in Chinese market ? • The CSR policies of leading
• The Martinican Rum NEISSON luxury brands and their eventual
and the Spirits Luxury Sector implementation in China
• The present market of Chinese • E-luxury, a threat or an opportunity
cloisonné and its prospect in the future of distribution for luxury brands ?
INTERNATIONAL

Programmes internationaux

ACHATS INTERNATIONAUX
ET LOGISTIQUE
Le Master Achats internationaux et Logistique aborde les problématiques liées à l’achat et au sourcing, les grandes ten-
dances du Management, et toutes les grandes questions relatives à la Supply Chain. Il intègre des approches fondées
sur le low cost country sourcing, supplier Relationship Management, les flux logistiques, la volatilité des matières pre-
mières et des devises dans un souci d’impacter la performance des entreprises.

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage- le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


International Negotiation Définir et mettre en oeuvre des avantages ting, concluding and executing contracts in
Introduces students to the different nego- concurrentiels. an international context.
tiation techniques with an eye to the cultu- International transactions may involve
ral context (Europe, USA, North Africa, Marketing industriel et achats contracting parties from several nations
Asia and Latin America). Participants learn • Spécificités du marché B to B and/or the execution of contractual obliga-
how to use a win/win approach and appre- • Produits et services industriels tions in several different nations.
ciate the importance of gaining a sound Special emphasis is given to the question
knowledge of the profile of buyers. The • Typologie des marchés
of choice-of-law. The question of the legal
course also stresses the importance of lear- • Fixation du prix et élasticité implications of e-commerce is also dis-
ning and analyzing the key points needed • Trade marketing cussed.
to succeeded in negotiation.
• Communication industrielle
Direction et Stratégie • Achat industriel
d’Entreprise • Contrôle et mesure de performance
Comprendre les enjeux de la démarche • Le B to B et les TIC.
stratégique pour assurer la pérennité de
l’entreprise dans un environnement risqué Gestion budgétaire et tableaux
et en perpétuelle évolution. de bord
Analyser l’identité, l’organisation, les res- La problématique de la gestion budgé-
sources de l’entreprise en vue de la po- taire ; l’architecture budgétaire avec mise
sitionner dans la voie du développement en oeuvre des documents de synthèse ; le
durable. contrôle de gestion des projets et son lien
Effectuer un diagnostic de l’environnement avec la gestion budgétaire.
de l’entreprise en sachant apprécier ses
capacités à faire face à la concurrence et International Business Law
à s’adapter aux évolutions du monde des This course introduces students to the spe-
affaires. cial legal problems which arise in negotia-

ACHATS INTERNATIONAUX ET LOGISTIQUE 76/ 77


PROGRAMMES INTERNATIONAUX

Intelligence économique ciales et financières de la contrefaçon lyze data and transform HR strategy into
Opportunités et risques de l’entreprise ; sur la marque et la propriété intellec- plans of action.
le risque politique ; les ressources de tuelle. Les modes de protection contre
l’entreprise : humaines, financières et la contrefaçon. Comptabilité et analyse
technologiques ; la production : produc- financière
tion, commercialisation, logistique ; la International Strategic Présentation du plan comptable général ;
gestion financière ; la communication ; Management procédure comptable et études des dif-
les résultats de l’entreprise ; l’identité, le This course will help students gain es- férentes étapes ; étude de la TVA ; mobi-
management, les stratégies. Risques de sential, and strategic, knowledge of cur- lisation des créances ; rapprochements
défaillance de l’entreprise ; l’entreprise rent trends facing HR professionals in bancaires ; écritures d’inventaires ; sol-
et son environnement ; les affrontements the field of international HRM. Working des intermédiaires de gestion ; tableau
informationnels ; les incidences commer- in teams, participants will learn to ana- de financement.

COURS SPÉCIALISÉS
Fonction achat dans grés pour la gestion de leurs ressources progrès (Kaizen, Push/Pull, 5S, 6Sigma).
l’entreprise (ERP). L’E-Sourcing est devenu incon-
L’organisation et le management des tournable dans un processus d’achat Logistique et développement
achats. Les rapports clients/fournisseurs. global dans une entreprise. Définition et international
Les différents types d’organisation. La mise en place de la stratégie E-sourcing Définir une stratégie de développement,
mise en place d’un plan d’amélioration dans les grands groupes industriels. de partenariat et d’implantation à l’étran-
des performances fournisseurs. Mise en place des enchères inversées et ger. Répondre à des appels d’offres inter-
des cahiers des charges. nationaux.
Les aspects juridiques internationaux.
Importance de la fonction achat dans Mettre en place un circuit logistique.
Fonction achats et le sourcing
l’entreprise et son évolution (audit des Définir et mettre en œuvre une stratégie
dans les llcc and ullcc
fonctions achat et logistique). logistique et les moyens associés.
Les compétences métiers, les outils de L’organisation et le management des Gérer les risques financiers : le risque
l’acheteur. achats. de change et les solutions. Les crédits
L’internationalisation des achats, la Les différents types d’organisation et les documentaires et les autres moyens de
politique achats. missions dévolues aux achats. paiements internationaux. Les garanties
Les stratégies de sourcing en grands financières.
Les stratégies achats comptes et PME-PMI.
Les outils propres à la stratégie des Les critères de sélection et d’évaluation Pilotage de la chaîne logistique
achats. Obtenir les meilleurs conditions des fournisseurs. L’objectif est d’acheminer les produits
de qualité, coût, délai et source, les pro- Le calcul du coût total d’acquisition ou dans le respect des délais, des coûts et
cessus achats : TCO et son optimisation ; l’amélioration de la sécurité.
• Etudes de marché liées à la fonction de la chaîne de valeur ; la gestion des La disponibilité des produits passe par
achat indicateurs de performance pour la mise une gestion des approvisionnements et
• Externalisation de la fonction achat en place d’un plan d’amélioration des des stocks.
prestations fournisseurs. Le module couvre la gestion des inven-
• Analyse « Make or Buy »
L’internationalisation des achats ; la poli- taires et notamment l’utilisation de la
Achats sectoriels (par type tique des achats, la mise en place des méthode ABC.
d’activités) cahiers des charges et appels d’offres. Prévision de la demande, le PIC, le PDP
La contractualisation de l’acte achat et et le DRP, le MRP I et II, système de ges-
Le module traite de l’ensemble des :
les clauses juridiques. tion des stocks.
• Achats hors production et des services
• Achats de frais généraux The Sustainable Financial Incoterms
• Achats industriels par secteur d’acti- Impact of Purchasing
Incoterms is an abbreviation of « Interna-
vité et type d’achats This module examines how to deve- tional Commercial Terms » published by
• Achats Grande Distribution lop Key Performance indicators (KPI’s) the International Chamber of Commerce.
• Achats de prestations intellectuelles which capture the purchasing impact Participants are introduced to this set of
• Achats publics on both Top line (Sales) and Bottom rules established for the interpretation of
• Achats et sous-traitance line (Cash) Growth. Principle concepts the most commonly used trade terms in
• Achats de matières premières et de include : Total Cost of Ownership, Out- foreign trade which parties to a contract
matières spéculatives sourcing, Insourcing and Supplier Deve- can agree upon to avoid misunderstan-
lopment strategies. dings, disputes and litigation.
Nouvelles technologies liées a
l’achat et e-sourcing Gestion de la production
Le système d’information est décisif pour Commande et entreposage (WMS, CRM
le pilotage efficace de la chaîne d’appro- et SRM), le tracing (RFID, code barre),
visionnement et logistique. Les entre- le transport (l’emballage de la marchan-
prises ont recours à des progiciels inté- dise), la qualité (définition et norme), le
INTERNATIONAL

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS

STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE


DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME MARIE-ANNICK
SOUBISE
Kamélia MADAOUI Evelyne MADELEINE Directrice du
programme
Assistante des achats/gestionnaire Assistante Service Achats -
administrative - Croix Rouge Française LA CROISSANTERIE
Le Master Achats Internationaux et logis-
Astrid SERVIOUS Christina ILAS
tique traite des problématiques liées aux
Assistante des achats - Assistante Directeur financier - AXIOS politiques achats internationaux et supply
ARVAL SERVICE LEASE chain dans des contextes matières premiè-
Lucie RIBREAU
res, produits industriels, High Technology,
Mathieu SOUCHON Améliorer la chaîne d’approvi- biens de consommation et prestations de
Assistant logistique industrielle sionnement - LEROY SOMER services. La dimension des achats éthiques
- GEMEY Paris et durables ainsi que l’impact du dévelop-
Thomas TRIKI
Fuda WANG pement durable et de la réduction de l’em-
Audit service achat - preinte carbone y sont également abordés.
Assistante des achats fournisseurs ICELANDIC France SA
Il a pour objectif de perfectionner les étu-
- La Chaise Longue
Anne ABHARI diants sur la stratégie de pilotage d’équipes
Alexandra DENOUAL Assistante achats - Thermor Pacific fournisseurs à distance, de s’approprier les
fondamentaux des techniques de sourcing
Assistante Achat - EADS SODERN
Lionel BARRACHIN et politiques des achats en Europe, ainsi
Arnaud CRENN Assistant chef de projet - MAPED que dans les zones LCC et ULCC. Les étu-
Gestion des dossiers de diants seront capables à l’issue de ce cur-
Linda CHERRABEN sus de mettre en place une réelle stratégie
flux de marchandises - SDV
LOGISTIQUE INTERNATIONAL Analyste référentielle H1 globale d’achats internationaux et de maî-
- Air Liquide EPS triser les politiques et coûts engendrés par
Paule MAKEMBA une supply chain rationalisée et optimisée.
Kheira DJEDDAOUI KHEIRA Le programme délivre des modules pointus
Move Coordination - THE LASER
TRANSPORT GROUP PTY South Africa, Pilotage de projet - LUXE en Achats, Supply Chain, Achats secto-
ART BEAUTE LAB SAS riels en énergies renouvelables et matières
Eric MAILLOT premières, produits industriels, biens de
Assistant Manager Achat - CDISCOUNT consommation, prestations de service avec
une orientation sur la réduction du panel
fournisseurs, la meilleure maîtrise des
cahiers des charges et des normes en déve-
loppement durable, environnementales et
EXEMPLES DE MEMOIRES DE RECHERCHE REALISES sociétales. L’équipe pédagogique composée
PAR LES ETUDIANTS de professionnels en exercice et consultants
experts, outre des cours fondamentaux et
techniques abordent de nombreux cas pra-
• Dans quelle mesure les achats le secteur de l’industrie automobile tiques.
peuvent-ils prendre en compte • Les spécificités des politiques Le cursus prépare aux fonctions de respon-
l’éthique tout en assurant la achats chinoises en comparaison sable des achats, acheteur à l’international,
performance et en accompagnant avec les politiques globales responsable Supply Chain, logisticien tant
la conduite du changement? d’achats à l’international en PME – PMI que dans l’environnement
des Grands Comptes avec une ouverture
• Les pratiques achats et logistiques • Comment optimiser le SRM dans aussi bien sur les métiers industriels, biens
des entreprises françaises le secteur prestations de services de consommation, services que sur les nou-
dans les pays du Golfe
• Comment les entreprises s’organisent- veaux secteurs porteurs tels que le développe-
• Le management des risques dans elles pour s’inscrire dans une ment durable et les énergies renouvelables.
les achats : un levier de compétitivité démarche d’achats responsables ?
pour les entreprises à l’international
• L’exportation et la diffusion de
• Le rôle de la technologie produits alimentaires français sur
dans le pilotage de la fonction le territoire des Etats Unis.
achat et la supply chain.
• Comment instaurer une Green Supply
• Impact du développement durable Chain dans la grande distribution ?
sur le supply chain management dans

ACHATS INTERNATIONAUX ET LOGISTIQUE 78/ 79


Programmes internationaux

ASIAN MBA
Cet enseignement pluridisciplinaire construit autour de la L’Asian MBA est un programme international bilingue
connaissance approfondie des marchés asiatiques vise à se déroulant sur au moins deux continents. Il comporte
préparer aux fonctions d’encadrement, d’administration, trois parties :
de négociation dans les services commerciaux ou finan- • La première partie de cours a lieu à Paris, d’octobre à
ciers d’entreprises à vocation internationale (entreprises décembre.
industrielles et commerciales, de négoce, de transport, • La deuxième partie des cours comporte 4 à 5 mois
de tourisme, banques et compagnies d’assurance). d’enseignement en anglais notamment à la SHANGHAI
UNIVERSITY.
• La troisième partie s’articule autour d’un stage de 5 à
6 mois en France ou en Asie.

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage- le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Stratégies du commerce International Strategic Cross-Cultural Management
international Management A course designed to help participants
Comprendre le processus d’internatio- The pace of business is getting faster and understand different cultures and to learn
nalisation de l’entreprise : analyser les more complex. International managers how to bring these cultures together for
étapes d’internationalisation de l’entre- need a framework in order to develop better company performance.
prise et leurs effets sur l’organisation et clear and effective strategies in the area
les stratégies. of marketing, management, operations, Managerial Accounting
Définir les modalités d’internationalisa- finance and human resource strategies. Introduction to accounting principles and
tion de l’entreprise : de l’exportation in- This course shows participants how to concepts : absorbing and variable costing
directe aux contrats de transfert de sa- think strategically, how to take effective systems, cost-volume profit analysis and
voir-faire. decisions even when lacking information, accounting for decision-making.
and how to defend a strategy in front of
International Business Law stakeholders, etc.
Trade Finance
This course deals with the main conven- Approche financière de l’entreprise dans
International Négotiation
tions applicable to international business un contexte d’internationalisation : identifi-
law, legal management of investments Introduces students to the different ne- cation des risques ; choix et utilisation des
abroad, international protection of in- gotiation techniques with an eye to the meilleurs outils ; identification des enjeux.
tellectual property within the scope of cultural context (Europe, USA, North
international business. The course will Africa, Asia and Latin America). Parti-
also clarify advertising and ethical issues cipants learn how to use a win/win ap-
in terms of international business law. proach and appreciate the importance of
Participants will gain knowledge of the gaining a sound knowledge of the profile
structure and regulations applicable to of buyers.
American companies, and the settling of The course also stresses the importance
claims in international business. of learning and analyzing the key points
needed to succeeded in negotiation.
INTERNATIONAL

COURS SPÉCIALISÉS
Histoires, religions et Doing Business in Asia
institutions asiatiques The course highlights the differences
Principaux facteurs contextuels influant between management and corporate
le développement des entreprises à structures in Asia and the West. It also
l’étranger ; ampleur des différences outlines the skills needed for successful
géographiques en Asie (distances, cli- management in the Asian environment.
mat…) ; histoire régionale et facteurs Other topics include guidelines for ma-
ethniques ; impact des croyances, re- nufacturing and sourcing, tips for the
ligions, traditions et attitudes culturel- successful export of products to Asia.
les ; les comportements économiques The teacher will also provide students
(consommation et épargne, éducation, insight from recent trips to Bangkok,
individu et société) ; le rêve d’une mon- Phnom Pen and Ho Chi Minh City.
dialisation heureuse et la réalité des ten-
sions politiques et sociales. Cours de chinois (mandarin)
Présentation des pays asiatiques (déve-
loppant dans l’ordre les principaux fac-
teurs contextuels : géographie, histoire, RANI PATOUT
ethnies, attitudes culturelles, religions, Directrice
niveau de développement, habitudes de du programme
consommation, cadre légal et rapports
de pouvoirs actuels) ; la Chine, l’histoire
d’un empire ; le Japon, puissance tech-
nologique et financière (vieillissante…) ;
la Corée, un tigre très raffiné ; Taiwan, The Asian MBA offers you an interac- success stories of international com-
mythes politiques et réalité économi- tive learning environment allowing you panies entering this challenging area.
que ; Singapour, la cité de l’ordre et de to get good insights and understanding Thanks to your strong interest and attrac-
l’argent ; la Thaïlande, un surprenant of various Asian markets. It should have tion for this region of the world market
royaume ; les Philippines, l’interminable expanded your perspective and ability to place, you can now develop and nego-
réveil d’une ex-colonie ; l’Indonésie, l’im- better understand and face various chal- tiate projects, and culturally understand
prévisible archipelago multiculturel ; la lenges of these emerging markets. businesses practices in these countries.
Malaisie, un surprenant succès écono- This Master programme also gives you
mique ; le Vietnam, la lente émergence ACADEMIC VISION
some business field knowledge, such as
hors de la guerre et du communisme ; This MBA, taught in English and French, Chinese language, as well covers various
l’Australie, à cheval entre deux mon- focuses on the analysis of specific Asian subjects of international trade, such as
des ; la Nouvelle Zélande, une greffe de markets, namely Japanese and Chinese. financing of operations, import-export
la vieille Europe ; les autres pays d’Asie It also prepares you to learn how to legislation, intercultural negotiations,
du Sud Est (Birmanie, Laos, Cambodge, manage and operate in a “so-called” customs legislation and international
Brunei, Timor…) ; last but not least, similar environment while appreciating marketing in Asia.
l’Inde ou le réveil de l’éléphant. the specificity of each market on various
aspects (historical, political, legal, finan- EMPLOYMENT OPPORTUNITIES
La dynamique des échanges régionaux ; de cial and cultural).
la ruée vers le marché américain à la dé- On the professional level, you will be
couverte des marchés régionaux ; la rivalité Theories altogether with applied able to use and experience the tools and
Chine/Japon et les résistances nationalis- knowledge, through success stories of keys in your hands to appreciate all the
tes des autres pays ; le rôle déterminant de companies doing business in Asia, are widely extended opportunities offered by
introduced and analyzed. Asian markets.
la diaspora chinoise ; l’impact des multina-
tionales occidentales et asiatiques : déloca- With the Asian MBA, you have the oppor-
lisation en série ; la finance sans frontière et tunity to study on two continents :
Employment opportunities range from
les leçons de la crise de 2008. 1/ in Paris for three months (October to becoming international entrepreneurs
December), in different Asian countries, in the area
Chinese, Japanese and Corean 2/ then in China (Beijing) from three to of importing and exporting or as trade
market four months being offered Chinese researchers and in Asian business deve-
Difficulties and requirements to enter classes and Management courses in lopment and logistics. There are also
the Asian market for a foreign company ; English, international career opportunities in mar-
historic points, Japanese, Chinese and 3/ Remaining in Asia or coming back keting, sales, purchasing, distribution of
Corean society ; macro economics as- to Paris for the purpose of your goods, trade consulting or as an Asian
pects ; distribution system and the Asian internship. project manager. There are also oppor-
consumer. tunities in international institutions such
PROGRAM GOAL as WTO, OECD and APEC for candidates
You gain specialized skills and practical like you with high-level knowledge in
knowledge in Asian markets with a focus Asian markets.
on in-depth analysis of case studies and

ASIAN MBA 80/ 81


PROGRAMMES INTERNATIONAUX

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS
STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE
DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Guillaume MERCIER Alexandre GAUTHON


Responsable Qualité - EASY BIKE Responsable Marketing - FRASIA
GOLF TRAINING CENTER (Shanghai)
Caroline DALMASSO
Consultant Financier - FINANCE + Marion HERETE
Assistante commerciale - HMR Trading
Marie-Jessica LIN IZU PANG
& Consulting - EOC INTERNATIONAL
Assistante de direction -
SOCIETE GENERALE Jean-Philippe LECOCQ
Travels sales consultant
Pei ZHAO
- UNKNOWNCHINA
Marketing Assistant CCTV - CHINA COMPAGNY LILMITED
CENTRAL TELEVISION
Fleur RICHARD
Arsène BAZIE SANLAVILLE
Assistante marketing -
Assistant Back Office - BIAC CBIP groupe ROSTAING VN
Martin DAVID
Marketing manager assistant
- COMIN ASIA

EXEMPLES DE MÉMOIRES DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• Impact of China’s entry • Vietnam : external economic


on textile industry relations 15 years after
• What can asia learn from Europe • Silk forever : the study of the silk
about MBA education ? trade between China and Europe
INTERNATIONAL

Programmes internationaux

EURO MBA

The INSEEC Euro MBA, taught in English, enables par- In addition to standard courses, participants will attend
ticipants to understand the complex aspects of compa- a seminar in personal management aimed at developing
nies operating in a multicultural, European context and their interview skills when seeking employment with top
to develop skills allowing them to fill top management European companies and at enhancing their skills in pro-
positions. It is aimed at both students (with a four-year ject management and teamwork. The seminar will also
postsecondary degree) and professionals. provide students with advice on writing résumés and
The curriculum includes core courses in marketing, managing business meetings.
law, finance and general business practices. In addition A number of visits to companies are scheduled throu-
to core courses, the participants are required to choose ghout the academic year. Participants will also be invited
a field of concentration (finance or marketing). Great to conferences given by prominent European managers.
emphasis is placed on cross-cultural management issues Courses are also available in Excel and Power Point
and on recent or emerging trends in the European busi- applications.
ness environment.
Finally, participants may attend language courses in
French, Japanese, Spanish, German or Italian.

The program also offers two workshops on personal


and managerial development :

WORKSHOPS - PERSONAL AND MANAGERIAL


DEVELOPMENT – 2 PHASES :

I. The basic skills II. Working with teams Partnerships with international
• summaries • negotiation skills universities and business
• recruitment methods • leadership and management
schools
• project management • group dynamics French students can go abroad for a period
• MBTI • running successful meetings
of 4- to 6-months. Some international pro-
grams offer dual degrees.
• public speaking • career development
• thesis methodology • job hunting
Our partners are Escuela de Administra-
cion de Empresas (Barcelona), University
• career conferences
of Ballarat (Australia), University of Balla-
rat - Shenzen (China), Mc Rae Institute of
International Management (Vancouver).

CORE COURSES
International Strategic sions even when lacking information, International Economics
Management and how to defend a strategy in front of A course designed to provide students
The pace of business is getting faster stakeholders, etc. with the knowledge of economics needed
and more complex. Managers need a to understand the general environment
framework in order to develop clear and Human Resource Management in which companies operate to develop
effective strategies in the area of marke- Decision-making, organization and and improve their profitability.
ting, management, operations, finance environment, planning and forecas-
and human resource strategies. This ting, techniques of labor supply and
course shows participants how to think methods of recruitment, employee
strategically, how to take effective deci- training development.

EURO MBA 82/ 83


PROGRAMMES INTERNATIONAUX

Cross-Cultural Management International Business Law Analyzing and Understanding


A course designed to help participants This course deals with the main conven- Foreign Markets
understand different cultures and to learn tions applicable to international business Today’s market realities are forcing me-
how to bring these cultures together for law, legal management of investments dium- and large-size companies to expand
better company performance. abroad, international protection of internationally in order to meet growth ob-
intellectual property within the scope jectives demanded by investors. Internatio-
Managerial Accounting of international business. The course nal expansion can take place in two sectors
Introduction to anglo-saxon accounting will also clarify advertising and ethical of business : production and/or sales. This
principles and concepts, and the interpre- issues in terms of international business course will provide an introduction to the
tation of financial statements for business law. Participants will gain knowledge of tools and processes used to make sound
management for decision-making. the structure and regulations applicable business decisions when expanding into
to American companies, and the sett- foreign markets and will thus help to ana-
ling of claims in international business. lyze the most pressing issues in this area.

CONCENTRATIONS (4 SPECIALIZED COURSES)


FINANCE CONCENTRATION
Managerial Accounting capital structure, dividend sharing deci- International Tax Optimization
Familiarizes participants with the principles sion, risk management, investment, etc. This course aims at improving the
of managerial accounting and their appli- knowledge of tax management in an
cation to management control and deci- Financial Management international setting in order to optimize
sion-making in a changing environment. of International Business competitiveness. Participants will also
The course will help students understand Financial markets : currencies, money study the different levels of taxations in
cost behavior and cost allocation and how markets, bond markets, equity mar- major developed countries.
to make decisions using this knowledge. kets, forward deals, futures, options and
Other topics discussed include planning, swaps : everything one must know about Business Plan
budgeting, responsibility accounting and international markets. Familiarisation with rhe purpose, structure
performance reporting. and contents of business plans, including
Exchange Market and business model definition, focus on stra-
Financial Accounting Exchange Rate Risk tegy, marketing plans, SWOT and value
and Financial Analysis Management chain analyses.
Introduces participants to financial repor- Exchange markets, estimation of future
ting under “Generally Accepted Accoun- exchange rates, exchange rate risks. Company Valuation
ting Principles” (US). The course also Practical application of financial techni-
deals with the use of financial statements Risk Management ques to the valuation of unquoted com-
to measure the financial health of a busi- Identifying the scope of risks faced by the panies, expansion projects, outsourcing,
ness. The measurement and valuation company and the tools used to assess the planning for reorganisation, downsizing…
of assets and liabilities, financial instru- scope of risks in the company. Financial
ments (debt and equity) and the measu- risks, operational risks, new emerging Entrepreneurship in Europe
rement and presentation of cash flows. risks. addressing and managing those The purpose of this course is to offer stu-
risks. Internal discipline, market disci- dents a quick overview, with a mix of theory
Corporate Finance pline, instruments used to hedge financial and real-life principles, of the various
Theory and practical approach to key risk. Other techniques used to cover risks. aspects involved in building a business.
financial topics related to corporate and Specific regulations for risk management.
investment decision-making : corporate

MARKETING CONCENTRATION
Brand Management International Marketing Sports Marketing
Understanding brands and brand equity ; Consumer and organizational purcha- The sports industry, the players and
building brands and developing strate- sing behavior, market segmentation, opportunities ; designing and control-
gic brand advantages. Brand extension, market share, distribution systems, mar- ling events logistics ; providing hospita-
consolidation and co-branding. Finan- keting mix and development of marke- lity at sports events ; negotiations and
cial valuation and consumer-oriented ting strategies ; strategic aspects of the contracts ; event marketing.
measures of brand equity. marketing function.
International Trade
International Advertising Luxury Brand Management This course is designed to give students
Sales promotion and advertisement, Knowledge of the luxury-brand specifi- a look at the day-to-day side of doing
advertising decisions. Overview of all the city in relation to an international marke- business across international borders. It
methods used by marketing communi- ting approach and communication. Stra- will focus on the whys, the hows and the
cation professionals. Case studies. tegy, pricing policy, distribution policy structures of global trade.
and communication.
INTERNATIONAL

Customer Relationship Tourism Marketing


Management This course provides an overview of
ROBERT
Unlike most marketing classes that focus international tourism marketing. Stu-
heavily on acquiring new customers, this dents are introduced to the main market OLORENSHAW
course focuses exclusively on maintai- segments : tour operators, travel agen- Directeur
ning and enhancing existing customer cies, hotels and caterers, leisure and du programme
relationships. The concepts and practi- social markets, inbound and outbound
ces covered in this course can apply to markets, etc. The key differences in
both business-to-customer (B2C) and terms of management and marketing The proliferation of MBA courses
business-to-business (B2B). strategies are also discussed.
has meant that it is becoming
increasingly difficult to differenti-
SPECIALIZED COURSES ate between the various programs
offered by universities and mana-
INTERNATIONAL HUMAN
RESOURCES MANAGEMENT
gement schools throughout the
world.
Corporate Social Responsibility Internal Communication Students wishing to pursue an MBA
Topics dealt with in this course include sus- This course will provide students with the course must be able to choose the pro-
tainable development, the social responsi- tools necessary to implement effective gram that best fits their requirements
bility of firms, working conditions, human internal communication strategies. It will as well as their personal profile. At
rights, fair salary policies, practical imple- also introduce them to the idea of corpo- INSEEC, the EURO MBA program, even
mentation of CSR strategies. Case stu- rate culture, the management of internal if it remains broadly general on an aca-
dies will be used to provide students with conflicts, as well as crisis and change demic level, meets three objectives. First
concrete examples. management. it trains students to be fully operational
managers in a wide variety of business
American Planning Recruiting Organizational Management sectors, enabling them to work anywhere
Methodology in the world and to head a multidiscipli-
Organizational management, as a field
nary team, Second, it instils the qualities
This course introduces participants to the of study, focuses broadly on developing
of adaptability, mobility and leadership
entire spectrum of recruiting methods the art and science of getting things done
around a highly diversified approach
and techniques used by US companies. through individual action, or with a team.
to business. Third, we have a distinct
Topics include the philosophy of recruiting, Effective managers must have a compre-
international dimension with teachers
understanding profiles, recruiting sources hensive understanding of organizations of different nationalities (American, Bri-
and recruiting plans. and an appreciation of how various busi- tish, French Spanish…) and we can offer
ness functions (marketing, finance, human students the chance of obtaining a dual
International Human Resources resources management and development) diploma from a stay abroad either on an
Management : legal aspects come together. They must also have mas- exchange basis or in an internship (Aus-
Provides an overview of legal issues affec- tered analytical skills, technical competen- tralia, New York, London, Barcelona).
ting human resource management. The cies, and the interpersonal and group skills
Taken together, these features mean that
course is designed to increase the partici- needed to function effectively in an organi-
students will be equipped for a wide
pant’s awareness of laws for employees in zational setting.
variety of professional situations on an
international organizations, recognition of international level.
legal problems and their impact on human Management of Human
resource decisions. Topics include laws, Relationships
regulations and labor management rela- This course is designed to enhance the
tions in an international environment. participant’s interpersonal communication
skills and his/her appreciation for interper-
Management and Leadership sonal styles and how they affect others.
This course introduces participants to key Various strategies for adapting communica-
topical management issues. It takes a prac- tion to co-workers and company employees
tical approach and focuses on building are discussed. Participants also learn the
managerial skills necessary for credibility skills needed for dealing with conflict and
and increased performance in middle and aggression.
top management positions.

LUXURY

Introduction to luxury goods is required for continuing success in a management control, while successfully
and services rapidly changing world. pursuing a strategy of growth.
This course provides an introduction to Students acquire the skills and specialist
the social, artistic and creative history of Management of luxury tools that are necessary to operate in a
luxury, and lays out the defining charac- products and brands luxury environment.
teristics of luxury and prestige. This course focuses on brand mana-
It gives students an understanding of gement and planning processes in the Luxury marketing and
how to decode the traditional semio- luxury industry. It examines the techni- communication
tics of this unique industry and of what ques required to balance creativity and This course presents the skills required

EURO MBA 84/ 85


PROGRAMMES INTERNATIONAUX

to successfully develop a consistent Sales and customer relations issues, and master financial terminology
and high quality brand message in the This course provides an in-depth review of and techniques in the luxury sector.
luxury industry. methodologies used to analyze and target
Examples of effective luxury advertising, international luxury consumers. Human factors in the luxury
promotions, other channels of consumer It presents techniques for maintaining and industry
communication, and the keys for suc- enhancing customer relationships, and This course introduces organizational
cessful local and global communication tools for exploring the social, cultural and issues and presents the specific chal-
campaigns are evaluated. behavioral characteristics of consumers. lenges faced by human resources exe-
Traditional sales channels are compared cutives in the luxury industry.
Distribution and supply chain Students examine the cultural, social
with emerging trends in the luxury shop-
in the luxury industry ping experience. and behavioral aspects of managing an
The sourcing and use of top-quality international organization, and analyze
materials is critical to the luxury indus- Financial Management and recruitment, training, career develop-
try. This course examines elements of Strategic Planning ment and other human resource issues
supply chain management, purchasing, This course provides a foundation in in a global multicultural environment.
and the production process. financial management methodology.
It looks at how new technologies can be Legal and regulatory issues
Specific issues relating to the luxury
applied in an industry where hand-craf- industry are presented alongside the This course provides a technical unders-
ting is pre-eminent, and analyzes the core principles of accounting, cost tanding of legal issues relating to contracts,
stringent quality control issues faced by control, audit and the budgeting cycle. licensing and control of brand image.
luxury brands. Students are acquainted with industry- Specific challenges relating to pirating,
specific Mergers and Acquisitions acti- counterfeit and parallel imports are ana-
vity, shareholder value and brand equity lyzed, and a global view of industrial and
anti-trust policy is presented.

PROJETS, STAGES
ET PARCOURS PROFESSIONNELS
STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE
DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME

Chloé GANSOINAT Duc Kien NGUYEN Delphine FORLANI


Responsable Marketing - Contrôleur de gestion - Cadre Commercial - KALITIS
SOFITEL DALAT PALACE GIRAUD International
Jihane H’MIDOUCHE
Sylvie PAROCI Liliya RESHETNYAK Assistant marché financier
Assistante chef de produits Human Resources Assistant - FORTIS BANK
marketing - AXA France - MASTERCARD EUROPEAN
Emilie LE BON
HEADQUARTERS
Theologia NIKOU Assistant Commercial - NOVELSKIN
Assistant RH - FAIRMONT Yie QIAN
Valerio PASQUALINI
MONTE CARLO Assistante chef de projets -
VALEO Management Services Chef de projet - FUTURIA Production
Anne-Cécile COLLIOT
Nishajinee SELLADURAI Alejandra SANCHEZ
Chef de marché Junior -
MORELL
TOTAL LUBRIFIANTS Assistant du directeur des marques
- Omnicom Média Group Assistant marketing - Bufete
Jie JU del Rio Pardo SLP
Marketing Assistant - NESTLE Noor Ahmad ATCHIA
China Subsidiary Contrôleur de Gestion -
DIMENSION DATA FRANCE

EXEMPLES DE MÉMOIRES DE RECHERCHE RÉALISÉS PAR LES ÉTUDIANTS

• The deciding and operating • An Investigation into the Modern


of the Monetary Policy under Cultural Milieu of Jewellery Industry
the Global economic crisis • An analysis of how wind
• Is multiculturalism a strategic energy companies market
competitive asset in the Human themselves in Asia Pacific
Resources Management ?
INTERNATIONAL

Programmes internationaux

LATIN AMERICAN MBA


Cet enseignement pluridisciplinaire construit autour de la Il s’agit d’un programme international bilingue
connaissance approfondie des marchés latino-américains de 15 mois se déroulant sur au moins deux continents.
vise à préparer aux fonctions d’encadrement, d’adminis- Il comporte trois parties :
tration, de négociation dans les services commerciaux ou • Le premier semestre de cours a lieu à Paris, d’octobre à
financiers d’entreprises à vocation internationale (entre- décembre (programme détaillé ci-dessous).
prises industrielles et commerciales, de négoce, de trans- • Le deuxième semestre des cours comporte 4 à 5 mois
port, de tourisme, banques et compagnies d’assurance). d’enseignement en anglais et en espagnol dans les plus
grandes universités d’ Amérique latine (Mexique, Chili,
etc.).
• La troisième partie s’articule autour d’un stage de 5 à 6
mois en France ou en Amérique du Sud.

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage- le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


Stratégies de développement International Strategic Cross-Cultural Management
international Management A course designed to help participants
Comprendre le processus d’internatio- The pace of business is getting faster and understand different cultures and to learn
nalisation de l’entreprise : analyser les more complex. International managers how to bring these cultures together for
étapes d’internationalisation de l’entre- need a framework in order to develop better company performance.
prise et leurs effets sur l’organisation clear and effective strategies in the area
et les stratégies. Définir les modalités of marketing, management, operations, Managerial Accounting
d’internationalisation de l’entreprise : de finance and human resource strategies. Introduction to accounting principles and
l’exportation indirecte aux contrats de This course shows participants how to concepts : absorbing and variable costing
transfert de savoir-faire. think strategically, how to take effective systems, cost-volume profit analysis and
decisions even when lacking information, accounting for decision-making.
International Business Law and how to defend a strategy in front of
stakeholders, etc.
This course deals with the main conven- Trade Finance
tions applicable to international business Approche financière de l’entreprise dans
law, legal management of investments International Negotiation
un contexte d’internationalisation : identifi-
abroad, international protection of in- Introduces students to the different nego- cation des risques ; choix et utilisation des
tellectual property within the scope of tiation techniques with an eye to the cultu- meilleurs outils ; identification des enjeux.
international business. The course will ral context (Europe, USA, North Africa,
also clarify advertising and ethical issues Asia and Latin America). Participants
in terms of international business law. learn how to use a win/win approach and
Participants will gain knowledge of the appreciate the importance of gaining a
structure and regulations applicable to sound knowledge of the profile of buyers.
American companies, and the settling of The course also stresses the importance
claims in international business. of learning and analyzing the key points
needed to succeeded in negotiation.

LATIN AMERICA MBA 86/ 87


PROGRAMMES INTERNATIONAUX

COURS SPÉCIALISÉS
Histoires, religions et The Brazilian and Mexican
institutions d’Amérique Latine Market
Principaux facteurs contextuels influen- Difficulties and requirements to enter the
çant le développement des entreprises Brazilian market for a foreign company ;
à l’étranger ; ampleur des différences historic points, Brazilian society ; macro
géographiques en Amérique du Sud (dis- economics aspects ; distribution system
tances, climat…) ; histoire régionale et and the Brazilian consumer.
facteurs ethniques ; impact des croyan-
ces, religions, traditions et attitudes cultu- Doing Business in Latin
relles ; les comportements économiques American area
(consommation et épargne, éducation, The course highlights the differences
individu et société) ; le rêve d’une mondia- between management and corporate
lisation heureuse et la réalité des tensions structures in South America and the West.
politiques et sociales ; présentation des It also outlines the skills needed for suc-
pays Latino-Américains (développant dans cessful management in the Latin Ameri-
l’ordre les principaux facteurs contextuels : can environment. Other topics include gui-
géographie, histoire, ethnies, attitudes delines for manufacturing and sourcing,
culturelles, religions, niveau de développe- tips for the successful export of products
ment, habitudes de consommation, cadre to South America.
légal et rapports de pouvoirs actuels) ; le
Mexique, le Brésil, le Chili, l’Argentine, le MARINA
Cours d’Espagnol avancé
Venezuela, etc. La dynamique des échan- MOUCHEZ
ges régionaux ; de la ruée vers le marché
Directrice
américain à la découverte des marchés
du programme
régionaux ; la rivalité Mexique/Brésil et les
résistances nationalistes des autres pays.
L’impact des multinationales occidentales :
délocalisation en série ; la finance sans OBJECTIF DU MASTER
frontière et les leçons des crises. L’objectif principal du Latin American
MBA est de former aux métiers ayant
trait aux échanges
commerciaux ou financiers et à la coo-
PROJETS, STAGES pération internationale avec l’Amérique
Latine . Il forme des professionnels por-
ET PARCOURS PROFESSIONNELS teurs de projets qui souhaitent dévelop-
per des partenariats avec l’Amérique
latine. Leur réalisation dépendant d’une
STAGES ET 1e EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE connaissance approfondie des modes de
DES ÉTUDIANTS DU PROGRAMME fonctionnement et des réalités latino-
américaines, la formation s’appuie sur la
pluridisciplinarité et la professionnalisa-
Audrey DERONNE tion avec :
Assistante chef de produit tourisme - • des apports de connaissances sur les
VOYAGE INEDIT/AGENCE L’HOTEL aspects culturels (pratiques, spécifi-
cités nationales, etc.), institutionnels
Guillaume HUREL
et juridiques (législations, cadre poli-
Assistant Marketing - SC. tiques), économiques et commerciaux
BUSINESS CONSULTING CEO (droit et normes, marché, intégration
Anaïs RAMBAUD régionale, etc.) des contextes latino-
américains ;
Assistante commerciale -
• la mise au point du projet profession-
APEX INTERNATIONAL
nel grâce à trois types d’actions péda-
gogiques complémentaires :
- le suivi individualisé du projet,
- un stage d’une durée minimale de
12 semaines à effectuer en Amérique
latine ou dans une structure fran-
çaise ou européenne en relation avec
l’Amérique latine
- et un travail d’expertise collectif
(Atelier).
INTERNATIONAL

Programmes internationaux

AFRICAN MBA
Cet enseignement pluridisciplinaire, construit autour de L’African MBA est un programme international en fran-
la connaissance approfondie des marchés d’Afrique de çais, de 15 mois, se déroulant sur les deux continents.
l’ouest et du nord, vise à préparer aux fonctions d’enca- Il comporte trois parties :
drement, d’administration, de négociation dans les servi-
• La première partie de cours a lieu à Paris d’octobre à
ces commerciaux ou financiers d’entreprises à vocation
décembre (programme détaillé ci-dessous) ;
internationale (entreprises industrielles et commerciales,
de négoce, de transport, de tourisme, banques et compa- • La deuxième partie de cours comporte 4 à 5 mois d’en-
gnies d’assurance…) seignement dans les plus grandes écoles/universités de
Casablanca et de Dakar ;
Une initiation à l’arabe littéraire est proposée sur Paris et
en Afrique. • La troisième partie s’articule autour d’un stage de 5 à 6
mois en France ou en Afrique.

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage- le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


International Strategic of intellectual property within the scope ble costing systems, cost-volume profit
Management of international business. The course will analysis and accounting for decision-
The pace of business is getting faster also clarify advertising and ethical issues making.
and more complex. International mana- in terms of international business law.
gers need a framework in order to deve- Participants will gain knowledge of the Stratégies de développement
lop clear and effective strategies in the structure and regulations applicable to international
area of marketing, management, opera- American companies, and the settling of Comprendre le processus d’internatio-
tions, finance and human resource stra- claims in international business. nalisation de l’entreprise : analyser les
tegies. This course shows participants étapes d’internationalisation de l’entre-
how to think strategically, how to take International Negotiation prise et leurs effets sur l’organisation
effective decisions even when lacking Introduces students to the different et les stratégies. Définir les modalités
information, and how to defend a stra- negotiation techniques with an eye d’internationalisation de l’entreprise : de
tegy in front of stakeholders, etc. to the cultural context (Europe, USA, l’exportation indirecte aux contrats de
North Africa, Asia and Latin America). transfert de savoir-faire.
Cross Cultural Management Participants learn how to use a win/win
A course designed to help participants approach and appreciate the impor- Trade Finance
understand different cultures and to tance of gaining a sound knowledge of Approche financière de l’entreprise
learn how to bring these cultures together the profile of buyers. dans un contexte d’internationalisation :
for better company performance. The course also stresses the importance identification des risques ; choix et utili-
of learning and analyzing the key points sation des meilleurs outils ; identification
International Business Law needed to succeeded in negotiation. des enjeux.
This course deals with the main conven-
tions applicable to international busi- Managerial Accounting
ness law, legal management of invest- Introduction to accounting principles
ments abroad, international protection and concepts : absorbing and varia-

AFRICAN MBA 88/ 89


PROGRAMMES INTERNATIONAUX

COURS SPECIALISÉS
Histoires, Religions et cessful management in the Africa envi-
Institutions Africaines ronment.
Présentation des pays Africains déve- Other topics include guidelines for manu-
loppant dans l’ordre les principaux fac- facturing and sourcing, tips for the succes-
teurs contextuels : géographie, histoire, sful export of commodities (oil, petrol).
ethnies, attitudes culturelles, religions, The teacher will also provide students
niveau de développement, habitudes de insight from recent trips to Casablanca,
consommation, cadre légal et rapports de Alger...
pouvoirs actuels.
La dynamique des échanges régionaux ; Marchés Africains
l’influence de la France dans la zone Afri- Identifier les principaux pôles du com-
que ; l’impact économique des investisse- merce en Afrique ; pouvoir approcher et
ments chinois dans la zone Afrique. appréhender les influences socio-cul-
turelles et politiques de l’Afrique sur la
Doing Business in Africa scène économique mondiale ; avoir une
The course highlights the differences vue synthétique sur les perspectives
between management and corporate d’évolution.
structures in Africa.
It also outlines the skills needed for suc- Cours d’arabe littéraire
INTERNATIONAL

Programmes internationaux

EASTERN MBA
Ce programme international oriente sa pédagogie sur la L’Eastern MBA est un programme international en fran-
maitrise des marchés de l’Europe de l’Est. Les objectifs çais et anglais de 15 mois.
sont multiples et visent à former des cadres spécialistes Il comporte trois parties :
de ces marchés ouverts vers l’Union Européenne et le
monde entier. • La première partie de cours a lieu à Paris d’octobre à
décembre (programme détaillé ci-dessous). ;
Les étudiants seront amenés à visiter les différents pays
de cette région afin de mieux maitriser les spécificités • La deuxième partie des cours comporte 4 à 5 mois
slaves de ces nouveaux marchés. La Russie sera le pays d’enseignement dans les plus grandes écoles/universi-
d’accueil de cette formation haut de gamme dans le tés de Russie ;
domaine du management. • La troisième partie s’articule autour d’un stage de 5 à 6
Une initiation au russe est proposée sur Paris et en Russie. mois en France ou en Russie.

MÉTHODES ET PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Management personnel : rédaction de Ateliers techniques professionnels : Bilan de compétence et coaching, fina-
CV, techniques d’entretien de recrute- techniques de négociation, analyse tran- lisation du cv et techniques de recher-
ment pour la recherche de stage, mana- sactionnelle et PNL, prise de parole et che d’emploi, recherche d’emploi dans
gement de projet professionnel, mana- gestion du trac, techniques de manage- le monde anglo-saxon, préparation à la
gement d’équipe et conduite de réunion, ment et leadership. soutenance du projet professionnel.
méthodologie de l’article de recherche. Conférences métiers : présentation des
Mises à niveau : logiciels bureautique métiers du secteur par des professionnels.
(powerpoint, excel, access et logiciels
professionnels), comptabilité, fiscalité,
marketing, droit du travail.

COURS TRANSVERSAUX ET FONDAMENTAUX


International Strategic ness law, legal management of invest- Managerial Accounting
Management ments abroad, international protection Introduction to accounting principles
The pace of business is getting faster of intellectual property within the scope and concepts : absorbing and varia-
and more complex. International mana- of international business. The course will ble costing systems, cost-volume profit
gers need a framework in order to deve- also clarify advertising and ethical issues analysis and accounting for decision-
lop clear and effective strategies in the in terms of international business law. making.
area of marketing, management, ope- Participants will gain knowledge of the
rations, finance and human resources structure and regulations applicable to Stratégies de développement
strategies. companies, and the settling of claims in international
This course shows participants how to international business. Comprendre le processus d’internatio-
think strategically, how to take effective nalisation de l’entreprise : analyser les
decisions even when lacking informa- International Negotiation étapes d’internationalisation de l’entre-
tion, and how to defend a strategy in Introduces students to the different prise et leurs effets sur l’organisation
front of stakeholders, etc. negotiation techniques with an eye et les stratégies. Définir les modalités
to the cultural context (Europe, USA, d’internationalisation de l’entreprise : de
Cross Cultural Management North Africa, Asia and Latin America). l’exportation indirecte aux contrats de
A course designed to help participants Participants learn how to use a win/win transfert de savoir-faire.
understand different cultures and to approach and appreciate the impor-
learn how to bring these cultures together tance of gaining a sound knowledge of Trade Finance
for better company performance. the profile of buyers. Approche financière de l’entreprise
The course also stresses the importance dans un contexte d’internationalisation :
International Business Law of learning and analyzing the key points identification des risques ; choix et utili-
This course deals with the main conven- needed to succeeded negotiation. sation des meilleurs outils ; identification
tions applicable to international busi- des enjeux.

EASTERN MBA 90/ 91


PROGRAMMES INTERNATIONAUX

COURS SPECIALISÉS
Histoires, religions et tern Europe environment. Other topics
Institutions d’Europe de l’Est include guidelines for manufacturing and
Présentation des pays d’Europe de l’Est sourcing, tips for the successful export of
développant dans l’ordre les principaux products to Eastern Europe. The teacher
facteurs contextuels : géographie, histoire, will also provide students insight from
ethnies, attitudes culturelles, religions, recent trips to Moscow, St Petersburg,
niveau de développement, habitudes de Budapest…
consommation, cadre légal et rapports de
pouvoirs actuels. Marchés de l’Est
La dynamique des échanges régionaux ; Identifier les principaux pôles du com-
l’influence politique et économique de merce en Europe de l’Est ; pouvoir ap-
la Russie sur l’Europe de l’Est ; balkani- procher et appréhender les influences
sation et développement économique ; socio-culturelles et politiques de l’Europe
analyse du phénomène de délocalisation de l’Est sur la scène économique mon-
industrielle de l’Europe de l’Ouest vers diale ; avoir une vue synthétique sur les
l’Europe de l’Est. perspectives d’évolution.

Doing Business in Eastern Cours de russe


Europe
The course highlights the differences
between management and corporate
structures in Eastern and Western Eu-
rope. It also outlines the skills needed
for successful management in the Eas-
SOMMAIRE LE GROUPE INSEEC
EN QUELQUES CHIFFRES :

1 Édito

2 Préparer un programme • 35 ans d’existence


spécialisé à l’INSEEC : un
• 3 implantations en France
choix actif pour acquérir une
(Paris, Lyon, Bordeaux)
expertise professionnelle
• Des locaux d’enseignement à Londres
3 Le conseil stratégique • 8 Écoles en France
du Groupe INSEEC • 10 000 étudiants

4 Une ou deux années pour • 72 millions d’euros de budget


capitaliser expertises et • 450 enseignants permanents et praticiens d’entreprises
expériences en entreprise • 10 000 entreprises partenaires françaises
et internationales
5 Le déroulement des études
• 200 accords internationaux avec des universités
et grandes écoles étrangères
6 L’entreprise : des stages
• 30 000 Anciens Elèves
tremplins pour l’insertion
professionnelle

7 Une Grande École pour


accompagner l’étudiant

8 L’entreprise au cœur de l’école

9 Des étudiants qui capitalisent


leur année à l’INSEEC

10 27 programmes spécialisés
pour acquérir des compétences
poitues et un savoir-faire
reconnu… choisissez, à
l’INSEEC, le programme qui
correspond à votre profil

12 Bordeaux - Lyon - Paris

13 Programme
des Masters & MBA INSEEC

Cette brochure n’est pas contractuelle, la direction se réservant la possibilité de toute adaptation rendue nécessaire par l’évolution des contextes
économique et juridique. Tous droits réservés.
S E E
IN
Crédits photo : D. Le Lann
B A
& M E. COM

E R S S.I NSE
EC -FR
ANC

S T M AST
ER

MA
E SUR
N
N LIG
E
AT URE
DID
CAN

S E E
CAMPUS PARIS
10, Rue Alibert
75010 PARIS
Tél. +33 (0)1 40 40 24 81

CAMPUS LYON
19, Place Tolozan
CAMPUS BORDEAUX
H18 - Quai de Bacalan - CS 9104
33070 BORDEAUX CEDEX
Tél. +33 (0)5 56 00 73 87

CAMPUS LONDRES
110 Marylebone High Street
I
M
N
INSEEC
A
CAN
S
DID
T E
ATU
R
R
S
E
& MASTERS & MBA
PARIS • BORDEAUX • LYON

EN
L I G NE
SU R MAS
T E•R S.IN
LONDON
S E EC-
M B
FR
A
ANC
E.COM

69001 LYON LONDON W1U 4RY UK


Tél. +33 (0)4 78 27 90 75 tél. +44 (0) 20 74 67 24 22

Établissement d’Enseignement Supérieur Technique Privé Candidature en ligne sur masters.inseec-france.com