Vous êtes sur la page 1sur 160

•"

Monique Denyer
Agustin Garmendia
Marie-Laure L.ions-Olivieri

Editions Maison des Langues, Paris


La méthode Version Originale a été conçue en fonction des toutes dernières
évolutions de la didactique des langues-cultures.

En 2001, l e Cadre européen commun de référence pour les langues d é finit ai ns i l a nouvelle«p e rspective
action n e l l e » :

«La perspective privilég iée i ci est [ . . .]d e type a c tio n n e ! en ce qu 'e l l e con sid ère ava n t to ut l'usager et
l'a p p renant d 'u ne l a ng u e co m m e des acteurs socia ux a yant à accom pl ir des tâches (q ui ne son t pas
seul e ment la ng ag ière s) d a ns d es c i rco n stances et u n environ n em en t d on n é, à l 'i ntérie ur d 'un d om a i ne
d 'action particu lier. Si les actes de paro l e se réalisent d a ns des activi tés l a n g a g iè res, ce l l es-ci s 'inscrive n t el les­
m êm es à l 'intérie ur d 'acti o ns e n contexte social qui seu l es l e ur don n e nt le ur p l eine sig niiicatio n . »

Version Originale se situe résolument d a n s la l i g née d e Rond-Point (Ed itio ns Maison d es La n g u es, 2004),
p rem i er cours de FLE à suivre cette n ouvell e perspe ctive . Mai s Version Originale met en p lus à p rofit
l'expérience d e cette pre m ière col le ction ainsi q u e les réflexions et prop osi tions d idactiq ues de ces toutes
d ern ières a nn ées. Les didacticie n s de lang ues-cu l tu res ont pu en e ffet, d e p uis la pub l ication d u Cadre
européen, m ie u x penser les im p l ications concrètes d u passag e de la p ersp ective de l 'agi r com m u nica tionnel à
la nouvel l e p ersp ective de l 'a gi r socia l . El les peuve nt être rés u m ées par les ci n q évol uti ons su iva ntes.

1. De l'un ité de comm unication à l'u n ité'H'action Exemples : « exprimer la quantité », « s'informer sur la
fréquence, l'heu re, le moment et la d u rée », « donner
Da ns l'a pproche com m u nicative, la cohérence de son avis sur la façon de s'habiller».
l'u n ité didactique se situait a u nivea u de l'un ité de
com m u nication donnée par le d ialogue de base, où .. «Nous allons utiliser... »

les mêmes personnages parla ient dans le même lieu · + points de gra m m a i re morphosyntaxique.
d 'un même thème de conversation pendant un temps Exem ples : « les articles définis », « les adjectifs
déterminé. Da ns la perspective action nelle, c'est l 'unité possessifs », « le présent des verbes en -er », « les verbes
d'action. pronominaux ».
· + cham ps lexicaux.
Cette unité d'action est clairement affichée dès la première Exemples : « le lexique de la famille », « le lexique des
page de chaque un ité de Version Originale en termes de a l iments », « les adjectifs de nationalité », « les adjectifs
compétence, c'est-à-d i re de capacité à réa liser une action de couleur ».
déterminée en langue étrangère : .. « Nous allons travailler le point de phonétique suivant. . . ».
Exemples : « le « e» muet»,« la prononciation des nasales».
.. «A la fin de cette unité, nous serons capables de...» +
action.
Exemples : « créer des affiches en français », « présenter
un camarade de classe»,« décrire notre quartier idéa l». 2. De la centration sur l'apprenant à la centration
sur le groupe
C'est en fonction de cette action, pou r y préparer
les apprenants, que sont préalablement travail lés les Le « nous » n'est pas uti lisé par hasa rd dans cette
contenus lingu istiques de l'unité, annoncés eux aussi présentation initiale des unités didactiques de Version
dès cette première page : originale : à la centration s u r l'individu que privilégiait
l'approche com m u n icative, la perspective actionnelle,
.. « Pour cela nous allons apprendre à . . .
» + poi nts de parce que son objectif est la formation d'acteurs sociaux,
grammaire notionnelle-fonction nelle (notions et actes ajoute tout naturellement la centration sur le groupe­
de parole). classe. C'est pou rquoi dans Version originale, à côté des
activités i ndividuelles et des activités inter-individuel les

2 1 deux
(pa r paires), caractéristiques de l'a pproche com m u nicative, de tra itement de l 'information par ra pport à la seu le
appa raissent des activités à faire pa r g roupes de trois ou comm u n ication s'opère méca n iquement dans les tâches
plus, et des activités en grand groupe. propo sé es à la fin de chaque unité di dac tique parce ,

qu'e lles sont complexes. C'est le cas dès l 'U nité 1 :


Exemples : dans l'Unité 1, on demande à la classe de se
d iviser en trois g rou pes pour réal iser trois affiches pour � Pou r réal iser les trois affiches demandées, les apprenants
décorer les murs de la classe. Dans l 'Uni té 3, la consigne sont d'abord invités à sélectionner l 'information, en
de la tâch e finale est la su iva nte : « Par grou pe, imaginez l 'occurrence à choisir« les ph rases et les questions uti les
u n quartier idéal. [. ] Maintenant, dessinez u n plan et
. . en français» ainsi que « les mots im portants pou r [leur]
décrivez votre qua rtier à la classe. Vos camarades peuvent classe ».
poser des questions, car ils vont décider dans quel quartier
i l s aimeraient vivre. » � La com m u n ication est assu rée par l 'affichage sur les
murs de la classe.

3. De la simulation à la convention � La suggestion finale (« Vous allez pouvoir compléter


ces affiches pendant toute l 'année. » correspond bien
L'u ne des évol utions didactiques les plus importa ntes à deux actions sur l'information (préseNation et mise
apparues dans le Cadre européen est le fa it que les à jour) réa l isée a p rès la communication, et à des fins
a pprenants en classe soient désormais considérés comme collectives.
des acteurs sociaux à part entière (voi r citation plus
haut). Dans Version originale, a ussi bien pour les tâches
qu'ils vont réaliser à la fin de chaque unité que pour S. De l'i ntercultu rel au co-culturel
les exercices centrés sur la langue, de la rubrique « À la
découverte de la langue », l 'enseig nant va demander aux Dans l'approche com m u n icative, l'accent éta it mis, en ce
a pprenants d'utiliser le français : mais ceux-ci vont le faire qui concerne la culture, sur les phénomènes de contact,
non pas en fa isant comme s'ils étaient des Francopho�es chez chacu n des apprenants, entre sa culture et la culture
ou comme s'ils pa rlaient à des Francophones - comme cible, c'est-à-dire sur les représentations qu'il se faisait de
on l e leur demandait d anc; lec; c;imul;:itionc; d e l'approche cette c ult u re étrangère. L a perspective d e l'agir social,
com m u nicative - mais en tant qu'apprenants d'une autre parce qu'elle considère les apprenants comme des acteurs
langue maternel le qu i ont convenu entre eux et avec leur sociaux engagés dans u n projet com mun, impose u n enjeu
enseignant de pa rler français en classe parce que cela cultu rel su pplémentaire, celui de l'élaboration en classe
est nécessaire pour leur apprentissage d u français. Cette d'une culture com m u ne d'enseignement-apprentissage,
convention fait partie de ce que l'on a ppelle en pédagogie c'est-à-dire d'un ensemble de conceptions partagées de ce
le contrat didactique, qu i est passé i m plicitement ou que c'est qu'apprendre et enseigner une lang ue-cu ltu re
explicitement entre les apprenants et l'enseignant avant étrangère. Dans l'Unité 5, Version Originale propose ainsi
le début d u cours. une série d'activités de réflexion collective sur les stratégies
d'a pprentissage (p. 74), mais il reviendra à l'enseig nant,
à chaque fois qu'il le jugera opportun, d'insérer ce type
4. De la compétence communicative à la com pétence d'activité au cou rs du travail sur chacune des unités de ce
i nformationnelle manuel.

La « compétence informationnelle », c'est l'e nsemble des Version originale est donc un cou rs de l a n g u e . . .

capacités à agir sur et par l'information en tant qu'acteur original pa rce q u i l a été conçu en fonction de
'

social. Cette compétence exige, comme l'explique J.R. Forest l 'évo l ution actuelle de la d i dactique des lang ues­
Woody Horton dans un document intitulé Introduction à Io cultures. Je ne doute pas qu'il soit de ce fait un
maîtrise de l'information publié en 2008 par l'UNESCO, des i nstru ment efficace aux m a i n s des apprena nts et des
activités aussi bien en amont de la communication (prendre enseig n a nts.
conscience d'un besoin d'information, i dentifier et évaluer la
fiabilité de l'information disponible, sélectionner l'information Christia n Pure n
pertinente, créer l'information manquante .) qu'en aval (savoir
.. Professeur émérite d e l'Université Jean Monnet
éva luer l'efficacité de l'information transmise, préserver (Soint-ttienne, Fronce)
l'information éventuellement nécessaire à d'autres plus tard
en la mettant constamment à jour.. .).
Da ns Version Originale, cette diversification des activités

trois 13
VERSION ORIG I NALE: Cette démarche d'observation, puis de co mpréhe n sion
L'ACTIO N NEL POU R TOUS ! et d'application a pour objectif de faciliter l'apprentis­
s age, tout e n fa vor isan t l 'auto nomie .

Version Originale s'adresse à des 4.0UTI LS


1> Cette page propose une conce ptua l i sation des outi l s
apprenants de Français Langue Étrangère, de l'unité et ser t à vérifier e t redéfi n i r les règ les que
grands adolescents et adultes. l 'a pprena nt a construites.
l> Des explications gra m maticales p lus développées et
classées p ar caté gori es li ngu i sti qu es se trou ve nt aussi
Huit unités pour que l1apprenant se dans le Précis de grammaire, sit ué à la fin du manuel.
lance dans la langue française avec un
5. OUTILS EN ACTION ET. . . TÂCHES
professeur qui l'aide à prendre en main
Une série de tâches i nterméd iaires trè s variées impli­
son apprentissage et à devenir autonome quent l'usage en contexte d'une partie des ressources
pour agir en français. ling u i s tiqu e s travail lées dans l'unité.
l> Ces tâches i nterméd i a i res débouchent sur une tâche
Chaque unité de Version Originale présente la s t ru ct u re finale p l u s globale et compl exe, dans la q u elle l 'ap ­
et les atouts suivants : prenant mobilise les ressources de l'unité en a utono­
m i e. Cette tâche finale met en œ u v re des activités
1. PREM I E R CONTACT langagières telles que la co m préhe n sio n , l'interaction
l> L'. i mage et les documents proposés invitent l 'ap pre­ et la prod u c tio n . Elle exige un travail de coopé ratio n et
nant à un prem ier contact avec certains aspects de la a p our résultat une produc ti on finale.
réal ité française. l> P a ra l l è l em e n t à c ha q ue u n i té de la métho de, le site
l> Il es t mis en rapport avec les prem iers m ots fr�nçais www.ve rs i o n o ri g i n a l e.d ifu s i o n .com pr opo s e des
et les expressions uti les pou r d ésig n er cette réalité . tâches web 2.0 motivantes à forte dimension i nte rc u l ­
l> Il approche la langue française de façon intuitive en tu re l le et permet ainsi aux apprenants d'échanoer et dP
mob i l is ant ses connaissances préala b les dès que ce l a co m m un i q u e r sur Internet avec les autre s u til is ateu rs
es t possib le. de l a mét h ode.
2. TEXTES ET CONTEXTES 6. R EGARDS S U R . . .
l> A pa r tir de documents oraux et écrits, mais aussi à par­ l> Ces d o c um e n ts a p p orte nt u n reg ard actuel sur le monde
tir d 'i l l us tra tio n s o u d 'imag es, l 'a pp re n a nt est a m e n é à de la francophonie et aident à mieux co mp rend re la réalité
réa g ir et à éc h anger avec ses camarade s. culturelle et sociale des pays francophones.
l> Une série de documents (oraux, écrits ou iconiques) 1> La section On tourne! est co n s a c rée au DV D qu i accom­
lui permet de développer p l u s particulièrement les pagne Version Originale et pro p ose des a c t i vité s de
compétences de com préhe n sio n . compréhension et de réflexion interculturelle à pa rtir
1> Grâce à ces documents, il se fam i l iar i se avec une série de reportages sur la vie q uot i d ien n e fra n co p hone
d 'outils linguistiques ( l exi cau x , grammaticaux, tex­ tout en reprenant l es t hématiques dévelo p pées dans
tuels .. .) nécessaires à la réal i s ation de la tâche qui est c h aqu e unité.
l 'obje c t i f de l 'un ité.
P RÉ PARATION AU DELF
3. À LA DÉCOUVERTE DE LA LANGUE Toutes les deux unités, une double page consacrée à la
l> L'.a pprenan t observe d'a b o rd des productions langa­ préparation du DELF Al propose des activités de prépa­
g ières ce nt rées sur une ressou rce l i n g u istique par­ ra t i o n par épreuve. Elle présente aussi les épreuves de
ticu l ière (grammaticale, lexicale o u phon ét i que) en se l'examen et d o n n e des conseils utiles.
co n cen t r a n t sur le sens.
1> Il essaie ensuite de comprendre le fonctionnement JOURNAL D'APPRENTISSAGE
d e cette ressource et de constr u i re une règ le. Ce Toutes les deux unités, l e j ou r nal d'a pprentis sa g e permet
trava i l se fait en coopération avec d 'au tres appre­ à l 'a p p re n ant d'évaluer ses co n n ais sa n ce s et ses compé­
nants ou avec l e profe sse ur. tences acquises au cours des deux unités et de réfléchir à
l> L'.a pp renant applique ensu ite cette règ l e dans des l 'évolu ti o n de son apprentissage.
productions personnel les.

4 1 quatre
Dyn a miq u e d es u n ités

STRUCTU RE DU LIVRE D E L'É LÈVE


• 8 u n ités de 1 2 pages chacune • Un précis gram matical
• 4 doubles pages de préparation au DELF • Des tableaux de conjugaison
• 4 doubles pages de journaux d'appren tissage • Les transcriptions des enregistrements et d u DVD
•Des cartes de la fra ncophonie et de différents pays franco­ • Un index analytique
phones.

LES PAG ES
D'O UVE RTU R E
D E L'U N ITÉ
J'observe et je note.

La tâche/
le projet

Les compétences
développées i------ ... -
--- 0 c
"�

1,.. - 0 c
Les ressources 0 D
.. - 0 0
-... 0 c
.. _

utilisées -- 0 0

Le point de
phonétique étudié

TEXTES ET CO NTEXTES
aPiste OO
Ce pictogramme indique que l'activité
comprend un document audio et donne
le numéro de la piste du CD sur laquelle
Je réagis et j'échange avec mes camarades. est enregistré le document.

Ce pictogramme
indique qu'il est
possible d'utiliser un
dictionnaire. Je peux
construire de manière
autonome mon propre
lexique.
... ,_,.....,.
w.-..-. ... "-'
_.... ....... ..
_

........ ,..... .. ....


...
........... _ _.....,...

�··­
" ...... .. ........ l�

-�·�·�
....._..� .. .....
=-:=:: :..,
� ......... ...

....................
,...,.� ............

Les textes en rouge


sont des échantillons

c c
de productions et
d'interactions orales. c e-
œc.��.,�·
............................ , t' c::""'--
Il s'agit d'amorces c c
c
�Ndla_ • ..._.

qui peuvent m'aider o-­


o-
.,,
pour mes propres
productions.

cinq l S
Dyna miqu e des u nités

l I: · : 1. " I· · " 1 • \l1 ': , •. , I· l 1 1· n ..· ll


A LA D ÉCO UVE RTE 4.WUHJIDAl'AllS S. �AllUM Df GUSTAV! Lf IWH
A.�ll9f0Clt·� .... ,....."" .. '°"""""PN",...... A.Afwftwi'°°"9'a ...... wOYA«.CMt.,.raa.-pt-.4-�"'*"tt'<llll*'
D E LA L A N G U E ... _.....,._, ...... �,
�,.__Dodlr.--..- ................. .._.....�,

Je lis, j obse rv e et
'

je comprends.

C e pictogramme indique
que je vais développer
des stratégies
d'apprentissage.

OUTILS
Je vérifie mes
conna issances.

1· ll J'écoute, je reconnais ou
Je construis ma je prononce des sons.
grammaire.
.. ...._ .. _ -
...
·-
-
-

__ ,..,...
--

�=�
•u•• ..,..•-•.,•to-•ti._
•C'Nll ..

e c..-� ...... ._ .. _
.....
•c...._ .. _ .....

('N_ ... ....


c... .. ..__.. ac_ ... ..._
a. ..........
c. ....... _.. <"Ml_,_ ....
a. .......... .
CM_ ...... ..

···--·- O U T I L S E N ACTI O N . . . ET TACHES


Les textes en bleu sont
Je mets mes con naissances en action
- des échantillons de
avec u n ca marade et n o us constru isons
·-

A llYAll.YA'td productions écrites.


un projet pour le p ré sente r à la classe.
,
,... _._ ....... ..._,., .

• .. . OMIOIJ_/�

':::::. =.!"
•c..•..-•, ............
. - ....

...._.. ...............,,,. a. \IOKI llOTll QUUTIEl I


--

.............
·-..�- ....... --bÎlll'l."'flldie

1---�.,.,..:�..ËJ
h __

�------�u�i..-dit"d-. .,.,...
........ l!ltat ..... flpMpollt .. ......._ ·-r.
••. ,.,. • •/ri

.°""' ....... s).,..

' .. _
......
·­
.....

--·�
. ....

·"-,......_
,...

......... ·•!--
.,M.... ·"'""-

··-

.;;;_.----
•"-......._
·. .

6 j six
. Dyn amiq u e des u nités

REGARDS S U R .•.

Je lis, je regarde,
j'observe et je compare
avec mon pays.

Je regarde
la vidéo et
je réagis.
D..l1......_

............ ,

PR�PARAT I O N À .. ..._.
•l.f" __ .,....
...... , ... _
---·

L'EXA M E N D U D E LF Al
Je m'e ntraîne au DELF .. ,_ -�14'
en travaillant chaque
com pétence.

lntr.iinement a lcxanKn du DELF Al Cornpréhcns1011 de loral

LO!s de ces éf)r«M?S. 'ws allez 1épond,.:. des QWIOŒJ


quo<tionsde�sl�-· ... ...,. ........ ���
queklues documeru auditifs couru aMOnCes vcx:� �'*''"� ........ -..
_,IS__...1111...-aplft� .......
_.

m<»ag« ... �. <Kologuos.,, �•u.>tion. ..c. ,..._......, .. �lin�-- .......


'*"""�"'-�llof9'iducl".bord
2:':�-=-:=�
-

.
.._.,y,.,,. ..!2'" ·t:.· ,
. ,__.. ....... ,. _ _.., ......... t _......_ •

�;).. ·
..... , __ ,... .. .... u ...... --

......_.... .. ......
'

f
-�... .. "' .... -- .. ...

'
·t
- ---·-·--- .-10-. ....... ...

j ., •,, 'T
..
.

,_
"'" � ... ...."' ..... ... •

l '·
-

( 1
- ...
-
1 . 1 �
QWICKll
g!!a:�
,...__.. ... \llfrMIH_...,._.
-· �.,�l .. Ull---. .... ... �--

UMr.,.....,lnQl.lnÔOflf,..
_,tt�•...-niw�)k-.. _,,)�IWOll'IW .... �., .......
pU11.JOVONlifip.9W....,.._�

1.0,.
\JM:ll'abofflll'I�

-
O"f'

,__,
·-
1.i..��

""'WO'I·�-�
_MOI! .. �....... . ...,,,,..
"'"���- ....""'"'-
..

"""''"'OIW•l
....... IPQl'ttJ..
��COlrlU

"'"*'...........
ll:llrldlr..,....,b.&

.,,_
�--'"�

�., .. _..,..... ....


JO U R NAL
D'APPRENTI SSAG E
Je fais mon bil a n.

sept 17
Tabl ea u d es co nte n u s

U N ITÉ TÂCHE TYPOLOGIE TEXTUELLE COMMUNICATION

Créer des affiches utiles pour la classe ·Extrait de dictionnaire· Conversations à la réception • Saluer·Se présenter • Communiquer en classe
de françai s d'un hôtel • D épliant touristique·Horaires de bus • t peler • Di fférenci er le tutoiement du vouvoiement •
• Billet de train • Publicités d'hôtel et de restaurant Consul te r le dictionnaire· Appliquer des stratégies de
• En se ignes • Panneaux d 'i nform ations lecture

·Documents d'identité· Conversations au secrétariat • Se p résente r ou présenter quelqu'un • Dem ander e


d'une école· Post-il· Rches d'identité donner des renseignements personnels
• Liste de classe • Exprimer des obj ectifs·Compter· Se renseigner sur la
nationalité

• Cartes de visite de magas i ns • Article de presse • • Local ise r·Décrire et qualifier une vil le ou un quartier·
Con versations sur les curiosités d'une vil le · Guide Exprimer la quantité
touristique ·Site Internet·Album photos

• Légendes de ph o tos·Articles de magazine • Par le r de ses goûts, de ses intérêts et de ses loisi rs •
• Blog • Messages oraux postés sur un site Parler de la première impre ssion produ ite par q uel qu ' un
• I ntervi ews·Chat·Site de rencontres·Devineues et de son caraaère • P arler de son entourage

Journal d'apprentissage
Faire une e nq uête sur nos habitudes ·Tests·Jeu de connaissances·Ag en da • Conve rsation : Parler de nos hab it ude s·exprimer l'heure
S. Jour après
et remet tre des prix à des cam arades parler d'une journée type de qu elqu 'un · ·Informer sur l'heure, le moment, la fréquence
jour de classe Questionnaire d'enquête • Informations statistiques • Pa rler de sé quence s d 'actions

Modifier le look d'une personne g râ ce ·Site Internet de vente de vêtements· Liste ·Extraits ·S'informer sur un produit·Ache ter et ve n dre un p roduit
6. On fait les
aux achats réalisés au marché de la de magazines de mode·Script d'une scène de film ·Donner son avis su r la Façon de s'habiller
boutiques ? classe • Conver satio ns sur le temps qu'il fait • Conversations ·Parler du temps qu11 fait
sur la tenue vestimentaire

Entraînement à l'examen du DELF : Production orale


Journal d'apprentissage
Créer un menu pour inviter des • Menus·Listes de courses· Conversations de ·Donner et demande r des informa tions sur des plats et
Français chez nous t ransaction dans des restaurants ·Test· Articles de des aliments·Commander et pren dre la commande dans
presse· Extrait de guide touristique un restaurant·Exprimer la quantité· Situer une action
dans le futur

Décrire nos compéten ces et nos savoirs ·Test d'orientation professionnelle· Chapeaux de • Parler de faits passés· Parler de nos ex périences et de ce
pour proposer nos services à nos presse • Extraits de biographies • Articles de presse que nous savons faire
camarades ·Petites annonces·Conversations sur les étapes de
la vie

Entraînement à l'examen du DELF : Production écrite


Journal d'apprentissage
. .
'. 1 . ' '. ' '. 1 ' 1 1 • • • 1 . ' 1 1 .. . ' 1

8 1 huit
Tabl ea u d es co nte n u s

RESSOURCES GRAMMATICALES RESSOURCES LEXICALES PHONÉTIQUE COMPÉTENCES INTERCULTURELLES

• Les pronoms personn els sujets ·Les formules de salutation·Les nombres de • ralphabe t phon étique· La ·Sensibiliser l 'apprenant sur des éléments 10
• ralphabet·Le genre des noms· Les articles 1 à 20 • Le lexique des objets de la classe prononciation de q uel q u es francoph ones (audios el graphiques) déjà connus
indéfinis· Les verbes en -er au présent • Que lq ues pays francophone s voyelles • (lémen ts d'informalion sur la francophonie : fiche
(s 'appeler ) d'identité sur le Canada, la Suisse, la Belgique et la
France. • On ro u m e ! Paris. Un 1our de la Ville Lumière
en images el en musique.

• Etre et avoir au présent·Les verbes en • Le lexique de 1 1denlité • Les adjectifs de • rop position ma sc u tin / féminin ·Que lque s célébr ités franco ph ones · Les prénoms n
-er (travailler) au présent· Les adje ctifs de n ationalité • Q ue lq ues métiers et secteurs des adjectifs francophon es en fonction des époques • On roume !
nationalité· L'in te rrogation professionnels • Le lexique de l 'exp ression Le monde d'Hélène La journée type d'une architecte
des goûts et des intérêts· Les chiffres de
21à100

34

36

•Le présent du verbe v ivre · les a r ti cles défi nis· • Les pré positi o ns de localisation Le lexiq ue ·L' intonatio n· ropposition (<>)
• • Le s différen ts types de logements en France 38
Les quantifiants Il y a/il n'y a pas Les a r ticles des sites, établissements et ser vices d' une
• • et (e) le / les • On tourne! Sur les pas d'Emilie. fm i lie nous fait
définis · Le s prépositions de lieu Les adjectifs
• vi l l e découvrir son quartier
qualificatifs

• Le présen t des verbes en -er • Le présen t du ·Avoir l'air·Le lexique du caractère· Le Prononciation des verbes à une • Les 10 pe rsonne s les plus aimées des Fra nçais 50
verbe fa ire • Les formes de la négati on • Les lexique des loisirs·Faire du/de la /de I' • Le base au présent • O n rourne ! Fon de. . . Micro-trottoir avec des fans de
adjectifs possess ifs lexiq ue de l 'expression des goûts · Le lexiq ue musique
des liens de parenté
62

64

·Les verbes pronominaux au présent · Le • Le le xique des heures·Les moments de la 66


présent des verbes aller et s o rtir· Moi aussi I jour n ée, les jours de la sema ine • Le lexiq u e ·On tourne! Zen au quotidien. Gérard partage sa
moi non plus I pas moi /moi si des actions q u ot idiennes·Les adverbes e1 passion pour le Qi Gong
loc u ti ons de fréq uence

•Les adjectifs int errogatifs · Les a djectifs • Le lexique des vêtements et des objets • Le féminin des adjectifs de • Q uatre exempl es de produits de consommation 78
démonstratifs· Le genre et le nombre des courants· Le lexique des couleurs, de la co u leu r français intempo rels ·On tourne! Chiner à Bruxelles. Le
adjectifs de couleur· Le verbe prendre au taille, de la matière monde de la brocante en Belgique
présent

90

92

• Les pronoms COD • Le futur proche : alle r + ·Le lexiq ue des a l i ments· Le lexique des ·Les v oye lles n a sales ·Les repas des Français . · On roume ! Les seaers du 94
infinitif· Les partitifs q uantités Roquefort. L'univers mystérieux de la fabrication du
R oq uefort

·Le passé composé· Les marqueurs temporels • Le lexiq ue des récits de vie Le lex iqu e
• • L es liaisons • Le mond e des bénévoles en France· On rourne ! là 106
d u passé des savoirs e1 des compétences· Les verbes er là-bas. Témoignage d'un Tunisien installé en France
savoir, pouvoir et connai1 re Les adjectifs
• depuis 40 ans
q ua lificatifs

neuf l 9
P re m ie r co nta ct

1. B I ENVENU E
Vous connaissez des mots
français, n'est-ce pas ?
tl"Jnlt,·c•., Regardez les photos et
Terrine de chèvre frais
OL Ravlollnes au crabe, sauce crustacés à la marjolalne
repérez ces mots.
ou Assiette de 6 huitres creuses de pleine mer 4

C!VaJ., ...

Saumon Irais cuit rosé à l'unilatéral, légumes grillés


Magrtt de canatd aux pkhes. gratin de pites

HEURE LIMITE DE DEPOT


16H30

AUTRES DESTIN

onze l 11
2. BONJOU R TOUT LE MON D E
A.Votre professeur d e français n e vous connaît
pas encore. Présentez-vous.
• BoYl_jovtr MCidCi""'e / Mo"'sievtr,
je ""'' Cippelle lAvtrCi Bosch.
O BoYl_jovtr lAvtrCi . Et vovtS ?
"' BoYl_jovtr MCidCi""'e / Mo"'sievtr,
je ""''Cippe lie H CiVIS .
o Ht:i"'S cotv1""'e"'f ?
"' HCiVIS Zi tv1tv1er""'Ci"'"' .

B. Notez votre prénom sur un


carton et placez-le devant vous.

3. B COMM E B ERNARD
Voici l 'alphabet fra nçais. Connaissez-vous des prénoms ou d'autres mots français
qui commencent par chacu ne de ces lettres ?

a. [a] comme Amél ie j. [3il comme Jul iette s. [es] comme Sophie

b. [ be] comme Berna rd k. [k a] com me Ka rine t. [te] comme toilettes

c. [ el comme Cécile 1. [el] comme Léo u. [ y] comme Ulysse

d. [del com me m.[em] comme v. [vel comme

e. [0"] com me Eugénie n. [ en] comme Nicolas w. [dubl�ve] comme Willy

f. [ef] comme fru its o. [o] comme Ol ivier x. [iks] comme Xavier

g. [3e] com me Gérard p. [pe] comme y. [igRekJ comme Yves

h. [an comme Hélène q. [ky] com me Quentin z. [zed] comme Zoé

i. [i] com me r. [eR] comme

12 1 d ouze
:
.
Textes et co ntextes l 1

S. CHAM BRE N U M É RO 15
Q
4. SÉVE RI N E, STÉ PHANE, MON IQU E
E T P H I L I PPE Voici les ch iffres de 1 à 20.
Q
A. Écoutez-les et
A. Ces q uatre personnes vont v? us P1s1.02 essayez de les reten i r.
Plst•o1 accompagner dans ce manuel. Ecoutez
com ment elles se présentent et notez leurs
noms de fa m i l le. 1 un 8 huit 15 quinze
2 deux 9 neuf 16 seize
3 trois 10 dix 17 dix sept
-

4 quatre 11 onze 18 dix-huit


5 cinq 12 douze 19 dix-neuf
6 six 13 treize 20 vi ngt
7 sept 14 q uatorze

Q B. Les clients de cet hôtel arrivent à la


P1steo1 réception. Quel est leur numéro de chambre ?

2. Séverine .. . .. . . . . .. . . . . . . . . . .

4. Philippe .. . . . . . . . . . . . . .......

B. À votre tou r, dites à vos camarades com ment


vous vous a ppelez et épelez votre nom ou
votre prénom.

• Je m 't1ppe l le ft1bio Cer"'fi , C, f, R. V1, T. I.


treize l 13
1 1 À l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e
7. LA SALLE D E CLASSE
œ œ
6. TRO I S MOTS.IM PORTANTS POU R MOI
A. Pensez à trois mots i m portants pour vous. A. Pouvez-vous nommer les objets de la classe ?
Savez-vous les d i re en français ? Cherchez dans Si besoin, aidez-vous d u dictionnaire. En
le dictionna i re ou demandez à votre professeur. français, tous les noms ont u n genre : mascu l i n
ou fém i n i n (m. ou f. d a n s le dictionnaire).

book
Cadeira
n.m. livre
n. f· chaise

PAPE LERA

n. f CORBEILLE

Dans notre classe, il y a ..•

Masculin sing ulier

un [Œ] • • Ji.v.r:�. . . . ............. u n .............................. .


un . . . ... . . . .. . . . . . . . . . . .... . . . . . . u n . . . ... .. . . . ... . . .. . . . .... ... .. .

Fémi nin singulier

u ne [yn] . . �9-���!!!�....... une . ..... .. . . ... . . . .... ........ . .

u ne .. ...... ... . .. . ... . .. ... . . . . . . une ... . .... . . .. . . . .. . . ....... .. . .

Pluriel

des [de] . .�.�f!!?�.L ...... des Jl� .V.�?.................... .


des .J.i.v:r:�L .................... des - ���!�:.L ................ .
B. Présentez vos m ots a u reste de la classe.
• Vo :i o. 5 er, tiMOIAr, M5 eV1f.
o Ar5 eV1t, q._.'esf-ce q.... e ço. ve .... t dire ? fm B. Essayez de compléter la règle suivante.

LES MOTS PO U R AG I R · En généra l, pour former le p l urie l d'un nom,


Com men t on dit « ciao » e n fran çais ? on ajoute la lettre

• Com men t ça s'éc


rit ?
d. 7
• « Ami », qu'e st-c
e que ça veu t ire .

14 1 q uatorze
À l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e l1
8. TROIS CROISSANTS, S'I L VOUS PLAÎT 9. VOUS POUVEZ M E TUTOYER
A. En français, il y a deux façons de s'adresser
DES SONS ET DES LETTRES à quelqu'un. Les personnes suivantes utilisent
a
Pisteo4
A. Voici quelques mots et leur transcription
phonétiq ue. Écoutez et essayez de repérer
des formes différentes pour se saluer. Quelles
différences observez-vous ?
la prononciation de certaines voyelles.

classe [kla ] norma lement le e final Bonjour, comment


a l lez-vous ?
page [pa3] ne se prononce pas.
table [tahl]

douze [duz] ou est prononcé


vous [vu] normalement .
bonjour [b53uR] Bonjour
Patrick,
vous allez
tableau [tablo] eau est prononcé
bien?
château Uato] normalement • ... . . .• ..

eau [o]

croissa nt [kRwasa] oi est prononcé


•"
trois [tRwa] normalement Ça va,
bonsoi r [b5swaR] et vous?

s'il vous plaît [silvuple] ai est prononcé


français [fRase] norma lement

B. Essayez maintenant de prononcer les


noms et p rénoms suivants. Comparez avec
Ça va,
u n ca marade. et toi ?
Salut Julie,
. ,,. •

�u1se
tu vas bien?
4iUJne
�madou �arceau �urélie
"l.,piseau �uguste

ccédle C)\.enée
B. Da ns votre langue, comment imaginez-vous
ces situations ?
C. Connaissez-vous d'autres mots contenant
ces combi naisons de voyel les ? C.Pour parler entre vous, allez-vous uti liser le tu
ou le vous ? Et pou r parler à votre professeu r ?

qui nze l 15
1 1 À l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e
1 0. VOUS COM PRE N EZ DÉJÀ B I E N
A. Observez ce docu ment. Quel est son
sujet ? Com p renez-vous certa ins mots ? • comQuels
B. aspects vous ont a idé
prendre le texte ?
à m ieux

Entou rez-les. Com p arez vos résu l tats avec


� Reconnaître le type de texte
ceux d'un ca marade.
� Les images
�Le sujet
� La tra nsparence de certains mots

De l'Atlantique à F
abuleuse histoire que la construction du Canal du
Midi, réalisée par Pierre-Paul Riquet à la fin du XVII•

la Méditerranée,
siécle, et auquel vint s'ajouter, en 1856, le Canal Latéral à la
Garonne aujourd'hui appelé Canal de Garonne.

naviguez sur les Cette jonction permit de créer la grande voie commerciale
tant attendue au sud de l'Europe, entre l'Atlantique et la

terres du Sud.
Méditerranée. Les rivières, en partie navigables, le Lot et la
Baïse, au cours tantôt sauvage, tantôt majestueux, viennent
compléter ce vaste réseau fluvial. Aujourd'hui, avec de
nouvelles embarcations, mais avec autant de charme, les
Rivières et Canaux du Midi n'en finissent pas d'étonner les
plaisanciers avides de découvertes hors des sentiers battus.

Ce réseau navigable offre la garantie de vacances riches,


tranquilles et originales, alliant la diversité et la beauté
des paysages à la chaleur et la complicité des gens du Sud.
Les secteurs de navigation présentés dans cette brochure
conviennent parfaitement au tourisme fluvial. D'autres
rivières, en partie navigables, comme la Dordogne, l'Isle,
l'Adour, le Tarn et l'Agoüt, ainsi que L'Estuaire de la
Gironde, le plus vaste d'Europe méritent aussi qu'on y fasse
escale.

RIVIËRES ET CANAUX DU MIDI, MAISON DE LA FRANCE

Bienvenue sur les rivières


et canaux du Midi !

Les curiosités touristiques

f!I Cave ou vignoble

Musü

� Ville, village ou bastide à visiter

• Piste cyclable

� Église, cathédrale

1 6 1 seize
O uti l s l1
.... ÉPELER .... VERBE EN -ER

v.
h. [aD o. [o] S'APPELER [apd] / [apaJ)
a . [a) [ve]
b. [be] i. [iJ p. [pe] w. [dublave] je m 'a ppe lle n o u s nous a p pelons
c. [se] j. [3i] q. [ky] x. [iks] tu t 'a p p e l l es vou s vou s a p pe l ez
d. [de] k. [ka] r. [e R] y. (ig Rck) il / e l l e / on s'a p p e l l e i l s / el les s'a p p e l l ent
1. [el] z.

a
e. [0] s. [es] [zcd]
f. [ef] m . [cm] t. [t e] Les formes colorées ont la même p rononciation .

g. [3e] n . [en] u. [y] [apel]

Les n o m s des l ettres sont mascu l i n s.


• l e a, le e...
.... SALU ER

• Bonjou r, (Madame / Monsieur) .


o Bonjour, comment a l l ez-vous ?

• Salut (J u l ie n), com ment vas-tu ?


o Ça va, et toi ?

• Salut (Isa}, ça va ?
o Ça va, et toi ?

a En fra nçais, la forme de politesse e st vous


(deuxième personne d u pluriel ).

• Vous vous appelez comment ?


o Aug ustin D u p ré. Et vous ?

• Tu t'a ppelles com ment ?


o Sylvie, et toi ?

• Ca h ier .
.... LES ARTICLES I N DÉFI N I S
o Com ment ça s'écrit ?
SINGULIER PLURIEL
• Avec u n h entre le a et l e i : C, A, H, 1, E, R.
MASCULIN un cah i e r des cah iers
Fi;MININ une t a b l e des tables

.... LES PRON OMS


..,,,. RESSOU RCES PO U R LA
TONIQUE SUJETS PRONOMINAUX
COM M U N ICATI O N E N CLASSE
moi je / j' m e / m'
to i tu te / t' • Comment on dit « G uten Tag » en français ?
l u i / elle i l / elle se / s' o Bonj o u r.
nous nous nous
VO U S vou s vous • Qu'est-ce que ça veut d i re, « élève » ?
o «
eux / e l l es ils / elles se / s ' Student ».

d ix-se pt 117
• 1 1 . DOCUMENTS ET STRATÉG I ES
A.Observez ces docu ments trouvés
àMontpel lier. De q uel type de
docu ments s'ag it-il ?

Q u ne carte de v s t i ie

Q u n billet de tra i n l'.hôtel de channo


COnlp l!m orain d'Aigues­

Q un plan de la vi l e
Mortes donrnint sur la
coulée verte du ennui de
Sàto au Rhclne. 25 chamb res
climatisées, re,,_, ponton

Q une publ icité


d'hôtel
pnvatif, parl<ing. A 5 minutes
6 pied dos divers reslll u rants
dans; fes ·,..mpart:: ...

Q
Chèques vacances acceptés.

des horai res de bus

Ü les horai res de ! 'Office d u Tourisme

B. En fonction du type de documents,


pouvez-vous comprendre certains mots ?
Parlez-en avec vos camarades.

C. Que savez-vous mai ntenant sur Montpellier ? Doaa 19r QVAL T l P&ge 1/l
Pa rtagez ces i nformations avec vos camarades.

12. QU'EST-CE QU E C'EST ?


Vous allez écouter des sons qui évoquent
des lieux ou des objets. Lesquels ?

1 8 I d i x- h u i t une rue
et tâ c h es l 1

13. LE M U R DE LA CLASSE "'- Déco u v rez les activités 2 .0 s u r


A. Vous allez élaborer des affiches pour � vers i o n o r i g i n a le.emd l .fr
décorer les m u rs de la classe.
� la liste des élèves
� les phrases et les questions utiles en fra nçais
� les mots i m portants pour notre classe
� autres idées ...

B . Vous allez pouvoir


compléter ces affiches
pendant toute l'a nnée.

dix-neuf l 19
1 1 Reg a rd s s u r...
LE FRANÇAIS DANS LE MONDE
Le français n'est pas parlé uniquement en France.
Il e st présent dans le monde entier.

MEM BR ES DE L'O IF
56 ÉTATS ET GO UV ER NE MENTS
OB SE RVATEURS

14. I LS PARLENT TOUS F RANÇAIS


A . Trouvez dans les d ifférents textes : B. A quoi correspondent les
ch iffres su ivants ?
la capita le de la Belgiq ue :

le jour de la fête nationa le su isse :

7 581 520 : .. . . . . . . . .. . . . . .. . . . .... . . . . . . . . . . . . ... . . . . . . . .

la monnaie d u Canada :

C. A votre tou r, présentez votre pays.


une spécia lité française :

20 1 vi ngt
! Reg a rd s s u r. . . 11 :;
,

CANADA SUISSE

l+I D
Capitale : B erne
Capitale : OttB:wa
Population : 33 576 126 hab. Population : 7 581 520 hab.
Langues parlées : français, Langues parlées : fr ançais ,
allemand, italien , romanche
anglais
Monnaie : le dollar canadien Monnaie : le franc suisse
Plus grandes villes : Toronto, Plus grandes villes : Zurich ,
Genève, Bâle, Lausanne,
Montréal, Vancouver, Calgary,
Ottawa, Edmonton, Québec . Berne . . .
Fête nationale : 1er août
. .

Fête nationale : 1er juillet


Spécialité : le sirop d ' érable Spécialité : la fondue
Domaine Internet : .ca Domaine Internet : ch .

BELGIQUE FRANCE

I l
Capitale : Bruxelles
1 1
Capitale : Paris
Population : 10 666 866 hab. Population : 65 073 482 hab.
Langues parlées : français, Langues parlées : français
néerlandais , allemand
"
Monnaie : l 'euro
Monnaie : l 'euro Plus grandes villes : Lyon,
Plus grandes villes : Anvers , Marseille, Lille, Toulouse,
Bruges, Bruxelles , Charleroi, Nice, Bordeaux, Nantes . . .

Gand, Liège, Namur. . . Fête nationale : 14 juillet


Fête nationale : 2 1 juillet Spécialité : la b aguette
Spécialité : les moules frites Domaine Internet : .fr
Domaine Internet : .be

PARIS
A. Relevez les mots que vous voyez dans la vidéo.
taxi jazz B. Choisissez
restaura nt croissant 4 photos pour
présenter la
bar boutique capitale de
boulangerie téléphone votre pays.

métro théâtre

Poste Trocadéro
parisien Cëlfé

v i n g t et u n l 21

ÜN IV:R s 11i
o:; LYON

-$'
Carte d'é tu
dia nt
1. I D E NTITÉS
O bservez les photos et les documents
et complétez les textes su ivants.

• Chr i stia n Brenot travaille dans le bâtiment. Il a 35 ans


et il est fra nçais. Son courriel est

. . . . . . . . . · �· · ..

est étudiante. Elle a 2 2 ans e t elle


est chin0ise.

• Ahmed travaille dans un resta u rant. Il est


et-i l a 55 a n s.

• Ëric est guide tou ristiq ue su r· u n bateau-mouche.


.
Il a a n s et il est français.

vingt-trois 1 23
1
2 Textes et co ntextes

2. QU I EST-CE ?
A. I l s sont célèbres et ils parlent tous français : pouvez-vous relier
chaque photo à la p rofession et la nationalité correspondantes ?

C'est un cha nte u r,


il est a l gérien.

C'est un dessinateu r de B D
(Titeuf), i l est suisse.

C'est un joueur de basket,


i l est fra nça i s.

C'est une actrice,


elle est belge.

C'est une actrice,


elle est française.

C'est une écriva i n e,


elle est française.

C'est une chanteuse,


elle est q uébéco ise.

B. Con naissez-vous d'a utres célébrités


francophones ? Dites leurs noms : vos
ca marades doivent préciser leur profession et
leur nationalité.
• Johvw1 :i H'1 l l:id1:1 :i .
o Ce5f IA VI c.h1:1 vife1,.1 r ; i l e5f be f 5 e .
• Novi , i f e,+ fr'1viç1:1i5 !

24 1 vingt-qu atre
Texte s et co ntextes l2

3. POU RQU O I ÉTU D I E R LE F RAN ÇAIS ?


sont- elles ?
A. Voici 8 raiso ns poss i bles d'étu dier le franç ais. Quel les

pour voyager
pou r lire en fra nça is

pour le trava il
· · · · · · pou r vivre e n Fra nce

pour étudier en Fra n ce

� B. Et vous , pourquoi étud iez-vous l e franç a is ? po u r parler avec des a m is


'ili Aidez-vou s d u d iction naire . pour le C.V
• Moi , po1A r voljCl 5 er . po u r le plaisir
O Ef ..... oi , . . .

vingt-ci nq 1 25
2 I À l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e
4. DAN S LA MODE
A. Rega rdez ces personnes. Associez une phrase à chacune d'elles.

Je travail le dans le tou risme. S. M I CH E L EST FRANÇAIS


Je travail le dans l 'e nseig nement. • . . ... . . . . . . . .. . . . . . .......... . . DES SONS E T DES LETTRES

Je trava i l l e dans la mode. . . . ... . . . . . . . . . . . . . . . ..... . . . . . .


a
Pist• 07
A. Écoutez les phrases suivantes.
Parle t-on d'un homme ou d'une femme ?
Je trava i l l e dans les affai res. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ... . . . . . . . .
.
Je travaille dans le bâtiment. • . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ... . . . . . . . . . d 9 ?
1. Claude
J e travaille dans l'informatique. • . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . .
2. Michel / Michelle
Je travail le dans l'a udiovisuel. • . . . . . . . . . . .. . . . . . . . ...... . . . . . . 3. Frédérique
4. Daniel / Danièle
Je fais des études d'archéologie. • . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . .
S. Dominique
6. Pascal / Pascale
a
Pis10 06
B. Écoutez la conversation entre le guide et la
réceptionniste et vérifiez vos réponses. B. A deux, préparez cinq phrases sur le
modèle su ivant. Lisez-les à vos camarades qui
œ C. Et vous ? devront deviner si vous parlez d'u n homme
ou d'u ne fem m e .
• EJ VOIAS, q1..< 'est-ce q\Ae VOIAS fa.ifes da.VIS la. vie ?
o Je fra.va.i lle da.VIS la. Mode . • C 'est 1..< V\ e ét1..< d ia.V1te a. l leMa.Vlde .
o C'est \AV\€ feMMe.
26 1 vingt-six
À l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e 12

a
6. VI N GT, TRE NTE , QUARANTE ...
A . Observez lesnombres de 21 à 1 00. Écrivez ceux qui manquent
P1mos et écoutez ensuite l'enregistrement pour vérifier.

fll 21 vingt et un 37 trente-sept S3 cinquante-trois 69 soixante-neuf 8S quatre-vingt-cinq


22 vingt-deux 38 trente-huit S4 cinquante-quatre 70 86 quatre-vingt-six
23 vingt-trois 39 trente-neuf SS cinquante-cinq 71 soixante et onze 87 quatre-vingt-sept
24 .x i��f-.qyAfr.� . .... 40 quarante 56 cinquante-six 72 soixante-douze 88 quatre-vingt-huit
25 vingt-cinq 41 quarante et un S7 cinquante-sept 73 soixante-treize 89 quatre-vingt�neuf
26 vi ngt six 42 quarante-deux 58 . . . .. .. . . .. .. . . 74 . .. . . . . . . .. .. . .. .. 90 ... . .

27 vin gt-sept 43 quarante-trois S9 cinquante-neuf 75 soixante-quinze 91 q uatre -vi n g t onze


-

28 vingt-huit 44 quarante-quatre 60 soixante 76 soixante-seize 92 quatre-vingt-douze


29 . . . . . .... .
. . . . .. . . .. .. . . . .
45 . . .. .. . . . .
.. .. . . . . . . ..
61 soixante et un 77 soixante-dix-sept 93 quatre-vingt-treize
30 trente 46 quarante-six 62 soixante-deux 78 soixante-dix-huit 94 .. . . ... . . . . . . . .
. . . . .

31 .... . .. . ... . . ..
. . . . .. . . .. .. . 47 quarante-sept 63 soixante-trois 79 soixante-dix-neuf 9S quatre-vingt-quinze
32 trente-deux 48 quarante-huit 64 soixante-quatre 80 quatre-vingts 96 quatre-vingt-seize
33 trente-trois 49 quara nte-neuf 6S . . . . . . .. . . .
. .. . . . . . . . . . . . 81 .. .... . . ... .............. 97 quatre-vingt-dix-sept
34 trente-quatre SO cinquante 66 soixante-six 82 quatre-vingt-deux 98 quatre-vingt-dix-huit
3S trente-cinq 51 .. . .. .. ...
. . . .. . . .. . . .. . . . .. . 67 soixante-sept 83 ...... . . . . . .... . .. . ...... 99 quatre-vingt-dix-neuf
36 . ... . .. . . .
. . . . . . . . . . . . . . . S2 cinquante-deux 68 soixante-huit 84 quatre-vingt-quatre 100 cent

B. Qu'est-ce-qui vous su rprend ?

Nu 1\1, � <!.() ,,, pte


a
o

P1s10 0 9
c. Écoutez les enregistrements suiva nts
et com plétez ces post-it avec les n u méros
lo�e
manq uants. 01 3 1 't�k�3
t'K3o '1'1453
- - - -
- - - -

- - - -
- - - -
- - - -
- - - -

----·
'"1... t\ ..
T ,.c.,,
- -
-

- - -
- - - -
- - -
- - - - -

v i n g t-sept / 27
7. AU SECRÉTARIAT
a A. Trois étudia nts su ivent un cou rs d u soir.
Pis1e 10 La secrétai re de l 'école leur demande des


renseignements person nels. Complétez les
fiches su ivantes ·
·····

·····

B. À votre tou r, répondez aux q uestions suiva ntes.

Com ment vou s appelez-vous ?

Quel âge avez-vous ?

Que fa i tes vo u s dans


- la vie ?

Quelle est votre adresse électronique ?

Quel est votre numéro de téléphone ?

Quelle est votre nationalité ?

œ C. Posez ces q uestions à u n ca marade et


rem plissez sa fiche.

28 1 vingt-huit
O uti l s l2
� DEMAN DER ET DON N E R DES � ÊTRE ET AVO I R
RENSEIGN EMENTS PERSO N N ELS À L'ORAL
ËTR E AVO I R
LE NOM / L E PRËNOM
• Vous vous appelez comment ? je suis j 'a i
o Je m'appelle Lau ra Ag n i . tu es tu as
il / e l l e / on est il / elle / on a
L A PROFESSION
nous sommes nous avons
• Qu'est-ce que /kesk<i/ vous faites dans la vie ?
vo u s êtes vous avez
oJe travaille dans le tou risme. i l s / elles sont i l s / el les ont
Je suis étudia nte.
Je suis au chômage. .Jfl'h vou �tes nous avons vous avez i ls o nt
\..../ -1 \..../
U rilz51
Je suis à la retraite.
[vuu:t] [nuzav:> [vuzave]

� VERBES
LE NUMËRO DE rtŒPHONE
EN - E R
• Quel est votre n uméro de téléphone ?
o (C'est le) 06 34 62 35 41 .
TRAVA I LLER [tRavaj]

LE COURRIEL / L'ADRESSE ÉLECTRONIQUE j e trava i l l e nous trava i l lons


• Quel est votre cou rriel ? t u trava i l l es vous trava i l lez
o (C'est) sophie80@version.vo.
il / e l l e / on trava i l l e i l s / el l es trava i l lent

L'AGE
• Vous avez quel âge ? a (t Ravaj)
o J'ai 1 8 a ns.

� EXPRI M E R DES OBJECTIFS


LA NATIONALITË
•Quelle est votre national ité ?
o Je s u i s française, d 'origine maroca i n e. pour + VERBE À L1I N F 1 N 1 T 1 F I l étudie le frança is p o u r voyager.

.Jfl'h Dans u n texte écrit ou d a n s u n reg i stre soutenu, o n


pour + NOM
U u t i l i se l ' i nversion d u s ujet p o u r poser des q u estion s .
Il étudie le français pour le travai l .

• Quel âge avez-vous ?


• Ëtes-vous étudiante ?

� LES ADJ ECTI FS D E NATIO NALITÉ


MASCULIN TERMINË PAR FËMININ : -E
UNE CONSONNE

fra nçais fra nçaise

MASCULIN TERMINË EN -IEN FÉMININ : -IENNE

ita l ien ita l i e n n e


canadien canad i e n n e

4 1 -t quarante et u n ...
MASCULIN TERMINÉ EN -E FtMININ : NE CHANGE PAS

a
2 1 -t v i n g t et u n 31 -t trente et u n
s u isse 81 ... quatre-vingt- u n 91 ... quatre-vingt-onze
belge

a a l lemand [a l mâ]
fra n ça i s [fRâse)
...
...
a l lemande [almâd]
fra nçaise [fRâsez]
a En Belgique,
70 : septa nte
En Suisse,
70 : septa nte
80 : q uatre-vingts 80 : h u itante
m a roca i n [maR:>kC] ... maroca i n e [maR:>ken]
90 : nona nte 90 : nonante
ita l i e n [italjc] ... ita l ienne [italjen]

v i n g t-n e u f 1 29
2 1 O uti l s e n acti o n ...

8 . LOTO !
A. Voilà votre carton pour jouer a u Loto.
Ëcrivez d 'abord les nombres en toutes lettres.

Q B. Maintenant vous allez jouer. Élaborez votre


P i •t• n propre carton : choisissez onze nombres parmi
les seize proposés. IL"" l'Z\..
Il'!»-�..;....;..:.�..;;;;:

9. LE PREM I E R JOUR D E CLASSE


Q �· Séverine raconte son premier jo � r de cou rs. B. Réécoutez : quelles i nformations

.
P1 110 12 Ecoutez-la et entou rez le nom des etudia nts de apprenez-vous sur les camarades de
sa classe. Séverine ?

-0 markp lus
École de Mark eti ng
D'1v i d es+

... . . . . . • . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ...... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

es+ . . . . .. . . . . . . . . . . . . ...... ... . . . . . . ...... . . . . . . . . . .. . .

Prem ière anné e

A l i ce Anton io
�����::::::::-::::::::::::�:::::: :
Éli � Mama dou

-- - - ---- ----- --- ---


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Kei ko A n d rea
H a n ae Kare n - -
- - - - - -
- - - - - - - - - - -

C l au d i a
30 1 t rente
et tâ c h es l2
10. LE PORTRA IT D E ...
A. I nterroge z u n camarad e que vous ne B. Réalise z maintenant son portra it. Vous
con naissez pas bien et notez les informat ions pouvez ajoute r une photo ou une carica tu re.
recuei l l ies sur le modèle de la fiche suivante .

lAri fid e c.c.i .


f',,_ Déco uvre z l e s activ ités 2.0 s u r
El l e s'(Â pp el! e L"' � vers i o n o r i g i n a l e.e m d l .fr
.
E ll e est it&\ l ie V\ V\e
El le &\ 17 &\ V\ S.
V\te .
E l l e es t é tlA di&\ oV\ -v o .it .
o .
V\1 qlA e es t l &\ lAr&\fi de c.c.i @ versi
dr
So V\ "' dr esse éle
V\t;. &\iS p olA r. . .
Ell e étlAdie le frtJ\

�1Jl.:±����G\a:ru�;taf1rrî·d;eccl@ vevs\an_-vo. \t
iaAWLridttci If�

C. Affichez ce portrait a u mur de la classe et présentez votre ca marade .

trente et u n 1 3 1
2 I Rega rd s s u r...

LES PRÉNOMS DANS LES


PAYS FRANCOPHONES
Certains prénoms ont marqué les époques :

Dans les années 40 et 50 ...

Robert, Charles, Gérard,


Jac queline et Monique.

Dans les
années 70 ...

Valérie et
Marie-Franc e et Jean-Lu c. Stéphanie.

LE MON DE D'H É LÈ N E
A. Que pouvez-vous voir dans le burea u d'Hélène ?

u n téléphone des ord i nateurs u n e lampe

u n client des l ivres du éafé

un plan une plante des croissants

B. Quel est le métier d'Hélène ?


cha ntewse actrice dessihatrice

arch itecte écrivaine professe u re

32 1 trente-deux
Dans les années 80 . . .
Vanessa, Jessica et
Stéphane. En 2009, les 10 prénoms à la
mode en France et au Québec
France
Filles Garçons
Emma Mathis
Clara Mathéo
Maëlys Enzo
Louane Nathan
Jade Noah

Dans les années


Québec (Canada)
90 . . .
Antoine, Théo,
Camille et Coline. Filles Garçons
Léa Thomas
Florence William
Rosalie Gabriel
Laurence Samuel
Emma Alexis

SO U R C E : PAR E N T.FR - BABYNA M E S .COM

1 1 . ET CH EZ VOUS ?
Quels sont les prénoms les plus à la mode
dans votre pays ...
> actuellement ,
Dans les années 2000 . . .
> chez les personnes de votre âge.
Léa, Léo, Inès et Lola.

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

C. Com ment s'appel le. . . D. Observez et écoutez Hélène. E . Et vous, com ment
sa luez-vous . . .
� le collègue d'Hélène ? tutoie

C1 J . B . vouvoie � des collègues de travai l ?

C1 Gi lles dit « Ça va ? »
(à) ses col l èg ues
C' Gi l bert dit « Bonjou r » � des cl ients ?
� l 'amie d'Hélène ? Hélène (à) son client
dit « Salut tout le monde ! »
C Maria nne (à) son a m i e
d it « Est-ce que vous
C M a r ion voulez un café ? »
� des amis ?

C1 Mado dit « Salut »


t rente -trois 1 33
E ntraîn e m e nt à l 'exa m e n d u D E L F A1

Lo rs de ces é p re u ves, vo u s a l l ez ré p o n d re à des


q u esti o n s d e co m p ré h e n s i o n s i m p l es q u i p o rte nt
s u r d es d o c u m e nts co u rts re l atifs à l 'i d e ntifi catio n
d e perso n n es.
25 poi nts

Q U E LQ U E S CO N S E I LS P O U R L'EXAM E N

� I l existe p l u s i e u r s genres de ce la, observez sa présentation : demandent de trouver une


e l l e s vous
d o c u m e n ts qui donnent des format, orga n i sation des mots sur la information bien précise et seulement
i nformations sur l ide ntité de ' page, titre s . . . cette i nformation-là. Ne vous occupez
personnes : essayez d 'a bord � Pour ne pas perd re de tem ps, l isez pas du reste.
de recon naître quel genre de d 'a bord attentivement les questions � Pour sa voir quelle i nformation la
d o c u m e nt o n vous propose puis le document l u i - m ê m e question vous dema n d e de trouver,
(carte de visite, c arn et d'ad resses, détectez le m ot-clé de la quest i o n :
.

� En g énéra l les questions ne vous


,

docu ment administratif. ). Pou r . . demandent pas de tout comprendre ; q u i, où, quel + nom, comb ien . . .

EXE RCICE 1
Observez le document su ivant et répondez aux q uestions ci-dessous.

28 I DEMOULIN
DENAIS Nicolas DEVELI N Lucie
DEMOULIN Sophie
04 66 48 56 65 87 rue du Torrent 04 66 48 SS 43
04 66 47 08 33 6 chemin de cuges .
. . .
6 place du 14 juillet .. . . . ......... .. ......... . . . . . . . . . .. .
. ................. .. . . ......
............ . ................

DENANT J u l i e n DEWITTE Charles


DEMO U LI N Antoine
04 66 47 96 45 77 bis bd Gambetta .. 04 66 47 67 86
235 rue de la Liberté . . . . 04 66 47 14 28 67 r u e B e l a i r . .. . . ..
............ ..............
... ................ ........ ...... ....
.. ...... ..... ............ .

DE NANT Vincen t Dl CARO Alexa ndre


DEMOULIN Vincent
04 66 47 33 33 2 rue des Capucines 04 66 47 43 09
04 66 47 55 09 67 bd Gambetta
. .. . .
14 bd du Général de Gaulle .. . . . . . . . .... ... . ......... .. ...
................... .. .. ... .....

DENNER Vi ncent DIALLO Camille


DEMUS Al bert
04 66 47 02 43 1 rue Vidor Hugo 04 66 47 34 OO
,
. . 04 66 48 67 33 29 rue de la Liberté
. . .
6 rue des Fleurs .. .. .. . . . ............ .... ..... ..........
....... ............ ... ......
. . ........ ................. ...

DENOIS Caroline DICAIRE Bertra nd


DEMUS Caroline
. 04 66 47 46 65 33 rue du Torrent . . . . 04 66 48 S4 7S
04 66 47 02 24 5 rue du marché
.
15 impasse du Couvent . . ... ........... .......... .. ... .
................. .
.................
...... ....................

DENOIS Coryse DI LLOM Léo


DEMY Serge
04 66 47 99 4S 3 place Marcel Pagnol 04 66 47 89 56 9 rue de la Banque . 04 66 47 14 11
3 bd Robespierre . . . .
..... ...... . .
.. ....
.... . . . .
... .. .. ............
.... . . . . . . . . . . . . .... . ......... . .

.. . .........

1 Cette page est. . .


• 3. Quelle est l'adresse de Madame Demou lin 7
D une page d'u n c a r n et d 'ad resses.
O une page d u n a n n uaire téléphonique.
'

D une page de d ictionnaire.


. . . . . .. . . .. . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . .. .. . . . .. .
. .
4. Qu i habite rue des Ca p uc i nes ?
. . . . . . . .. . . . . .. . .. .. . . . . . . . . . .

2 . Quel est le n u méro de télép h o n e d e M o ns i e u r De my ?

. .. .. .. . .. . .. .. . . . . .. . . . . . . .. . . . . . . .. . . .. . . . . .. .. . . . .. . . . . . . . .. . .. .. . . . . . . .. .. .. .
.. . . .. . . . .. .. ..

34 I trente-quatre
Co m p ré h e n si o n d es éc r i ts

EXE RCICE 2
Observez le document suivant et répondez aux questions ci-dessous.

Cla � l' :

FLE c - Al

1 . Ce texte est. . . 3. Retrouvez :


W iste des amis d'un élève. > q u i travaille dans la construction. · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · • •

Ga e l iste du secrétariat d'une école.


re:lcarnet d'ad resses d 'un élève. C'est

> q u i t ravaille dans l a p ress e . . . • . . . . . • . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . • .

2. Aidez Maryse Dufresne, professeur de français de cette


classe, à fa i re quelques statistiques. Écrivez en toutes lettres: C'est

> Com bien y a t-i l d'élèves 7 •• • • • •• • • • • • • • • • •••.•••• . • • • • ••• > q u i travaille dans la musique . • • .. • • • . . . . .. . . . . • . . . . . . • . • • .

> Com bien y a t-i l d hom mes (H) et de femmes (F) ? :


' C'est

H > q u i est l'élève le p l u s jeune.

> Combien y a t-i l de nationalités différentes ? > q u i est l 'é lève le plus âgé.

4. Complétez le ta bleau suivant.


Vra i Fa ux Justification
Le p rén om de Monsieur Chen est Haruki .
Madame Antoniu vit avenue d u Châtelain.
Mesdames Smith, Borodine et Pa rk sont
fonction naires européennes.
Yoko Tim isu est avocate.
Esmeralda Garcia Garcia ne trava il l e pas.
Vineta Borod ine est moldave.

trente-cinq 1 35
J o u rn a l d 'a p p re ntissa g e

AUTOÉVALUATION
1 . Com péten ces Je suis J'éprouve Je ne suis
visées d a n s les capable des pas en core Exe m p l es
de ... d ifficu ltés capa ble de ...
u n ités 1 et 2 à ...

saluer quelqu'un

me présenter avec
s'a p p e l e r

présenter quelqu'un
avec s'a pp e l e r, c'est...

demander les
coordonnées de
quelqu'un

épeler

compter

com m uniquer
en classe

2 . Co n n a i ss a n ces vi sées Je con n a i s mais


Je con nais et Je n e co nnais
d a n s les u n ités 1 et 2 j 'uti l ise facilement . . .
n 'uti l i se pas
pas encore ...
facilement ...

l'alphabet

les a rticles indéfinis : un, une, de s

le présent du verbe s'a pp e l e r et des verbes en -er

le présent des verbes être et avo i r ,,

le fém i n i n des adjectifs de nationa lité

le lexique des obj ets de la classe

le lexique de l'identité
U n ités 1 et 2

B I LAN
Mon usage actuel d u fra nça i s
0 ()..
� ••
q uand j e l i s

quand j 'é coute

quand je parle

quand j 'é cris

quand je réa lise les tâches

Ma con na issa n ce actu e l l e 0 ().. � ••


de la gra m m a i re

d u voca bulaire

de la prononciation et de l'o rthogra phe

de la c u l t u re

À ce stade, wies fOikts fol'fs sokt : . . .. . . . . . . . . . . . . .


. . . . ... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . .. .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. .. . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . .. . .. . . . . . . . . . · · · · · · · . . . . . . . . . .

À ce stade, wies diff/cuttis sokt : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ... . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . ... . . . . .... .. . . . . . . . . . . . . . . . .

· · · · · · . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . .. . . . . . . .. . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . .. . . . .. . .. . . .. . . . . . . . . .. . . . . . . . . .. .. .. . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . .. . . . . . . . .. . . .. . . . .. . . . . . .

Des idées pour améliorer en classe à l'extérieur (chez moi, dans la rue ... )

mon voca bulaire . . . . . . . . . . . .. . .. . . .. . .. .. . . . . . . . . . . . .. . .. . . . . .. .. . .. . . . . . .. . . . . .. . .. ... . .. .. . .. . .. . . . . . . . .. . . . . . . .. . .. . .. . .. · · · · - . . .. .. . . . .. .. . ..

ma gra m m a i re . .. .. .. .. .. . . . .. . . . .. .. . .. .. .. . . . . . . . . .. .. . . .. . .. . .. . . . . . . .. . . . .. . .. . . . .. . . .. . . . . . . . .. . . . . .. . . . . . . .. . . . . . . . . .. .. .. . . . . . . . . . . . . .

ma prononciation et mon orthog raphe . . .. . . . . . .. . . . . . .. .. . . . .. . . . . . . . . . .. . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . .. .. .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . .. . . . . . . . .. . . . .. . . . .. .. . . . . . . . . .

ma pratique de la lect u re . . . . . . .. . .. . .. .. . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . .. . . . . .. .. .. . .. . . . . .. .. . . . . . .. . . . . . .. . . . . . .. .. . .. . .. . .. . .. .. .. .. . ..

ma pratique de l 'é coute . . .. . . . .. . .. . . . . .. . .. . .. . .. . . . . . . .. . . .. .. . . . .. .. . . . . .. . . . . .. . . .. . . .. . . . . . .. . . . . . .. .. . .. . .. .. . . . .. . .. . .. .. .. . .. . . .. . . . . . . . .. .. . . . . . .

mes prod uctions orales . . .. . . .. . ... . . . . . . . . . . .. .. . . . .. . . . .. . .. . . . . . . . . . . . . .. . . . . . .. . . . . . ... . . . . . . .. .. . . . . . .. .. . . . . . . .. . .. . . .. . . . . . . ... . .. . . . . . . . . .

mes prod uctions écrites


. .. . .
t
. . . . . . . . .. .. . . . . . . .. . . . . . . . . . .. . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . .. . . .. . . . . . . . . . .

Si vous le souha itez, discutez-en avec vos ca marades.

trente-sept I 37
A. Qu'y-a-t-il dans ce quartier ?

I l y a ... 0 1,1i_ Non

une pha rmacie.


1
0 0
u n restaura nt. 0 0
un p a rc. D D
L!n fleuriste. 0 0 ,,
des bars. 0 0
des magasins. 0 0

B.Observez les cartes de visite :


com ment s'écrit l'adresse en français ?

trent � -neuf 1 3 9
2. OÙ VIT-ON LE M I EUX ?
A. Selon une étude récente, les trois villes de
France où on vit le mieux sont Nantes, Tou louse
et Lyon. Avec un ca marade, pouvez-vous les
situer sur la ca rte ?

B.Que disent les habitants de ces vi l les ? Lisez


leurs avis et en grou pe, choisissez trois adjectifs
Th om as, 18
pour décri re chaque ville. an s To ulo use
est un e ville cu
lt urelle, très
_
dyn a miq u e et il y a de
la
m usi qu e pa rto
u t : de la
m usiq ue cla ssi
N AN TE S
qu e, du jazz
an s du rock.. .
av1' d 35 et 38
·

Pa sc ale et 0 11 e.
'

Nantes, c'est
v ille tran qw
un e
cs �
Cla ir , 42 an
s Tou louse, c'e
in s et d es p ar
n y a d es ja rd ' st
u ne Ville très
pe tit es � e� o u belle, p as très
u ve, de
p rès du fle gran de m ais
ne à pied ou
a velo . an im ée. Il y a
o n se pra m e·
,
des mo n u m en
40 k m de � 1 ts h is to riqu es
et elle est à
ce an
pa rto ut, des
v ille p ou r m a iso ns très
C'est un e
Atla nt iq ue. be lles... Et on
bea u co up de
a du so le il
'
la fa mi lle. so leil f

s C'e st u ne pe
M anon , 17 an
t ite
1
.

t 1o n a e
s in ter na
vil le m a is t rè
ya d es 1
et, d a ns le ce nt re, i l
pa r e
re s tos ou· on
café s et de s
c o u tu rc. Alexandre et Pauline, 28 ans
ch in ois , g re
Lyon est u n e g ra nde ville.
On y tro u ve tout : des ba rs,
bea uco up de restas, des

œ
m agasins, des m usées, des
C. Laquelle des trois villes préférez-vous ? théâtres. C 'est u n e ville très

Ensemble, établissez le classement de la dyn a m iq u e.

classe. Aidez-vous du dictionnaire.


Léa, 21 ans Lyon, c'est u n e

• Moi , je préfère To..,. !o..,.s-e ptïrce q..,. ' i l ':1 tï de g ra n de ville, elle est tou t près
des A lpes et pas très loin de la
ltï MIAS'iq..,.e ptïr+o..,. + . . .
Méditerra née. C 'est u n e ville
0 r� . . , [,
• 1 0 1 , je prerere . . . très bien située.

40 1 q u a ra n te
Tex tes et co n te xtes l 3

3. LA POI NTE ROUGE OU LE VI E UX PORT ?


A. Voici la p résentation de trois quartiers de Marseil le.
Selon vous, dans quel quartier vit-on le m ieux ?

.(çs quartiers de Q)r{arseille

La P o i nte Ro u g e est u n bea u Le Vieux Port est l e p o rt La p l ace Caste l l a n e m a rq u e


q u a rtier d u se a rro n d i sse m e n t h i st o ri q u e de M a rse i l l e . O n l e d é b u t d u s u d d e M a rse i l l e o ù
d e M a rsei l l e , s i t u é a u S u d d e t ro u ve d e s resta u ra nts, d e s se t ro u v e n t d e s q u a rt i e rs p l u s
l a v i l l e . Da n s ce q u a rt i e r, b a rs et d e s l i e u x t o u risti q u es : c h i cs a vec l e u rs g ra n d es a l l ées,
i l y a u n t rès g ra n d p o rt d e l e Pa l a i s de l a Bo u rse, L' H ôte l l e u rs b e l l es m a i s o n s , l e u rs
p l a i s a n ce , u n e b e l l e p l a g e ( l a de V i l l �, l 'é g l i s e de N ot re ­ b u re a u x et l e u rs p l a g e s .
p l a g e d e l a Po i nte Ro u g e ) , d e s D a m e - d e - l a - G a rd e , « l a m aison Auto u r d e l a fo nta i n e Ca n ti n i ,
resta u ra nts, d e s cafés e t d es d e Ca b re » et l a M a i s o n o n t ro u ve d e s resta u ra nts et
c l u b s . C'est u n q u a rti e r très D i a m a ntée ( m usée d u V i e u x d es cafés . D a n s ce q u a rt i e r,
a n i m é , s u rto u t en été . G râ ce M a rse i l l e ) . S u r l e q u a i d e s v o u s p o u r rez v i s i t e r l e m u sée
a u x t ra n s p o rts p u b l ics, l e B e l g es , o n p e u t p re n d re l e Ca nti n i , l a Préfect u re , l e Pa l a i s
centre-v i l l e d e M a rse i l l e s e m étro à l a stati o n V i e u x - Po rt ­ d e J u stice, l e q u a rti e r d e s
tro u v e à m o i n s d e 1 5 m i n u tes . H ôtel d e Vi l l e p o u r a l l e r d a n s Ant i q u a i re s , l 'ég l ise S a i nt­
d i ffé re nts l i e u x d e l a v i l l e . N i co l a s - d e - M y re .

a B . Jean-Pierre vit à
Marseil le. Écoutez sa conversation
Pisto u avec une am ie. Da ns quel q uartier habite-t-il ?

C. Réécoutez la conversation de Jean-Pierre.


Que dit-i l de son quartier ?

C'est u n q u a rtier... Da ns son quartier, i l y a ...

O agréable. D des bars.


O tranquille. 0 des restaurants.
O viva n t . 0 un métro.
O bruyant. 0 un marché.
0 un cinéma.
0 une laverie.
0 une école.

q uaran te et un 1 41
3 1À l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e

4. WEEK- E N D À PARIS
A. Une agence d e voyages vous propose ces trois formu les pour passer
un week-end à Paris. Laquelle choisissez-vous ?

fm B. Maintenant, observez les noms de lieux DES SONS ET DES LETTRES

a

et complétez le tableau des articles défi n is. C. Ëcoutez maintena nt la prononciation
Pl<IP 14 des articles définis au masculin. Pouvez-vou<;
MASCULIN FÉM I N I N différencier le [l:;}] et les [le] ?

marché cathédra le [fa] [le] singulier plu riel


S I N G U LI E R D ejean
Arc de
Not re Da m e
-

p lace de la
1
2
Le boulevard
Le marché
� Les marchés
X
Triomphe Co n co rd e
3 Le métro Les métros
Le5 q uais de galeries 4 Le quartier Les quartiers
PLU R I E L
Se i n e Lafayette 5 Le musée Les musées

42 1 q u a ra nte-d eux
À l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e l 3

S. L'ALBUM DE GUSTAVE LE NAI N


A. Après u n voyage à Montréal, au Québec, Gustave colle ses photos dans u n album et écrit des
légendes. Pouvez-vous l'aider à terminer son travail en uti l isant les légendes ci-dessous ?

À Motif�al,
JattS li' Mif°l'O.

....
.....
. . .

Deva nt la b as il i q ue Notre-Dame, sur la place d'A rmes.


f8

B. Maintenant, essayez d'écrire les lieux qui
peuvent suivre les prépositions suivantes.
Au bord du fleuve Salm-Lau rent, à côté t.lu fJUnt.
Sur
Dans la rue Saint-Den is, derrière u n arbre.
Dans
Sur le b o ul eva rd Saint-Laurent, dans l e quartier chinois.

Près de l a ppa rei l photo.


' Au bord d e

Loi n de l 'appareil photo. À . . . . . . . · · · · ·· · · · · · · · · · · · · · · · · · ·

q u a ra nte-tro i s 1 43
3 1À l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e

6. LE CENTRE-VI LLE
A . Voici le centre d'une ville
fra nçaise typique. Les ph rases
su ivantes sont-elles vra ies ?

Vrai Faux
Il n'y a pas d'école.
Il y a un hôpita l.
l i y a u n e ga re.
li y a un bureau de tabac.

Il y a un parking.
Il y a un cinéma.
I l y a u n arrêt de bus.
li y a une station de métro.

Il y a une pharmacie.
l i y a des bou langeries.
I l y a u n supermarché.
. Il y a un restau ra nt.

Il n'y a pas de rues piétonnes.


li y a des hôtels.
I l y a u n m usée.
li n'y a pas d'ég l ise.

� B. Observez les 7. I L Y A U N CI NÉMA ?


� constructions avec il y a.
Avec u n camarade, DES SONS ET DES LETTRES
complétez les exem ples
suivants. a
Piste l S
A. Écoutez les phrases suivantes : ce sont des
interrogations ou des affirmations ? Mettez la
B. Indiquez quelle
intonation correspond
ponctuation nécessaire. à chaque phrase.

interrogation affirmation "


ll y a hôpital.
Il y a u n arrèt de bus
dans la rue
gare.
Sur la place, il y a une fontaine
Il n'y a pas de parc dans
boulangeries. le quartier
Dans le centre, il n'y a pas
Il n'y a pas parking. de rues piétonnes
Le quartier est près de la plage
Il n'y a pas école.
C'est un quartier tranquille

44 1 q u a ra nte- q u a t re
O uti l s l3
� L'A RTI CLE D É F I N I � DÉCR I R E / QUALI F I E R

MASCULIN FÉMININ ancien (ne).


SINGULIER le boulevard la rue moderne.
C'est u n q u a rtier riche.
l'arbre l'école
m u lticu ltu re l ( l e).
PLURIEL les boulevards les rues C'est une v i l l e
éléga nt(e).

a
b i e n desservi(e).
a n i mé(e).
\..._/
leB rbres les écoles
[leszarbr] [lezekol] • C'est un q u a rtier assez a g réa ble.
• La place du 14 juillet se trouve à côté de la rue de la Paix. o C'est u n e v i l l e très po l l uée.

a Certa i n s a djectifs se placent deva nt le nom.

� L'EXPRESS I O N DE LA QUANTITÉ MASCULIN FÉMININ


C'est un beau quartier. C'est une bel le vil le.
I l n'y a pas de voitu res.
C'est u n g ra nd quartier. C'est u n e g rande vil le.
C'est u n petit q u a rtier. C'est une petite vil le.
C'est u n vieux quartier. C'est une vieille ville.
Il y a quelques vo itures.

� LES PRÉPOSITI ONS DE LOCALISATION

Il y a beaucoup de voitures.
d evant le
carton

U.IJ \r-U_j
r.k.---t derri è re
l e ca rton

dans
le ca rton

Q_ffi à côté d u
carton

� I L Y A / IL N'Y A PAS I ' ,

sur le ., l o i n du
Pou r expri mer la prése n ce d'u ne person e ou d'un objet, ca rton ca rton
on util ise la forme il y a.

Il y a + ARTICLES INDÉFINIS f QUANTITATIFS


près d u au bord
u n e éco l e. ca rton d u lac
• Da ns le qua rtier, i l y a quelq ues boula ngeries.
É m i l ie.
des bars.

Et pour expri mer l 'a bsence d'une person e ou d'un objet,


� VIVRE
on uti l ise la forme i l n'y a pas. VIVRE [vil / [viv]
Il n' y a pas + DE / D 1 je vis n o u s vivons
tu vis vous vivez
de jard i ns.
i l / el l e / on vit i l s / elles vivent
• Dan s le qua rtier, i l n'y a pas d'éco le.

a
de bru it.
de bars . [vi l
..

q u a ra nte-c i n q 1 45
3 1 O uti l s e n a cti o n ...

Cêst- IM(. tfUAA'tier. ..


8 . VOICI NOTRE QUARTI E R !
À deux, choisissez u n quartier que vous connaissez bien. A l 'aide · ry�.
des phrases su ivantes, préparez sa descri ption. Le reste de la classe · trMjoU.
doit deviner quel est ce quartier et peut poser des questions. . cke-r.
· auez.,trMUfuü/,e.

DMU 1f.,(J'fre 1� Ü J a.. . .


DMU 1Ulf:re aUAA'tier, ü ff.)'
, a. 'f>M...
. I '

tMU � de -métro.
· M. YY� fiéttnuce>.

. � de cM-� ·
. u bM'f et de! reftMM'M!;tr �qwt.
· tk �.
· M. uiétro.
UAt jYMf.,{f, pa+'C.
· tk �.

. de! yu,eç �ÇMfA:e!.

• Notre q1.-1tirfier, c 'e5f VI VI q1.-1t1rfier ti55ez frt1111 q1.-1i l le .


Il e5t prè5 d1.-1 f1e1.-1ve et. . .
o Il e5t prè5 d .... ce111 fre ?

9. I L Y A U N E PLAG E À PARIS ?
A. Pensez-vous q u e l 'on trouve ces différents
éléments à Pa ris ?

� des vignes � u n téléphérique


� des plages � des pistes de ski
� une pyra mide � âes g ratte-ciel

a B. Écoutez Stéphane et Monique qui parlent


Pis1e 1 6 de Paris et vérifiez avec un camarade si l'on y
trouve les éléments de l'activité A. Si c'est le
cas, précisez où ils se trouvent.

46 I q u a ra nte- s i x
et tâ c h es l3

10. NOTRE QUARTI E R I DÉAL f"'... Découvrez les activités 2.0 s u r

A. Pa r g rou pe, imagi nez u n quartier idéal : i l peut être réel, t..iS ve rsio n o ri g i n a l e.e m d l .fr

imaginaire ou u n mélange des deux. I nspirez-vous de la


fiche suivante.

_
B. Maintenant, dessinez un plan et décrivez
votre quartier à la classe. Vos camarades peuvent
poser des q uestions, car ils vont décider dans
quel quartier ils aimeraient vivre.
• Notre qVletrfier idéc tl s 'eippe l le le Pc.reidis vert.
C'est VI VI beeiVI qVleirfier � côté de lei MOV1fo 5 V1e .
Il � ei des pistes c�deibles , des rV1es piéfoMes . . .

0 Il � ei VIVI MCtrChé ?
• ÔV1i , i l � ei VI VI ..., ei rché de prodV1ifs biolo 5 iqV1eS
� côté de lei rivière .

C. Choisissez dans quel quartier vous


aimeriez vivre.
\ '\\.
'
\ \.
l 47
.

q u a ra nte-sept
VILLE OU VILLAGE ?
Les logements en Franc
�:�� �\
ve etre de di fférents typ es .

E n ville ou à l a c ampag
:� f��{s�
' est variée et
s'a d apte au style de vie de se a� t

ment
« J'habite un app arte
da ns La Cit é radi eu se à
Ma rse ille , con stru ite par
r de
Le Corbusier l ' inventeu
tion '" ou du
« l ' Unité d'habita
ctif. Ce so nt
logement colle
des bâti men ts aux forme s
(zig- zag, gra tte- ciel . . .) avec
s et des piè c es peintes
lièr es
,

par ticu
des faç ades , des couloir
.
de couleurs différentes
ville à la ver ticale
La Cité radieus e est une
sur 18 étages ! l.'.ar chite cte a même prévu
ôtel et, sur le toit,
des commerce s , un h
erne lle , un gymnase et
une école mat
une piscine ! "

de la France . Dan s mon


dans un village du �ud
« J' habite une maison aux fenêtres et on tro
uve
ru es sont étroit es , il y a des gér aniums été,
pour alle r acheter son
villa ge , les pain ou des fruits fr ais . L'
de petits commerces com me nte nt leur s j our née s .
ant leur por te et
les gens s'as soient dev , l' éc ole primaire et le
il y a une églis e , un café
Sur la pla ce du village , uvent . . La vie au villa ge
est
es es générations se retro
boulodrome où tout l se parl e . »
se connaît, se salue et
paisible , tout le mon de
Le Viala
Mic hel Le cocq, 56 ans,

B. À votre avis, le quartier d'Ém i l ie, est...

un théâtre. des arbres. Oui / Non Pou rquoi


un cinéma. Ufl UU!>. bea u

U lll bar. u n métro.


romantique
une boucherie. une boulangerie.

une ég l ise. un restaurant. bruyant

une pharmacie. un hôtel.


a gréa ble
des fleurs. une dame à sa fenêtre.

48 1 q u a ra nte- h u i t
Reg a rd s s u r. . . 13
« J'habite un appartement dan s «] ' h abite dans un lotissement de la b anlieue
?�
le qu a rt i� r m e rn e d 'A n tigon e à de Nantes, dans une petite maison entourée de
Mor;itpelh� r: J ai tout à portée de mai n : petits jardins. Mon lotissement est assez éloigné
la v�e fam ih� l� et la vie professio nne du c ent re -v ille , il y a peu de com me rce , un p etit

lle.
A nt �gon e a e e c or;i s tr u it il y a tren te parc avec des balançoires et un toboggan pour les
ans
envi ron par l arc h itec te Rica rdo Bofi enfants . . . Les gens se connaissent bien, s'entraident
ll
Dan s ce qua rtier, les références à et les enfants jouent et grandissent ensemble. "

la ·

Ph i l i ppe Gasset, 38 a n s, Na ntes


Grèce ant que sont nombreu ses
: s t atu es
myt hol ogiqu es , colonne s, font aine
. s où
�e ba iwie nt d ie u x e t dé esse s . . . M a is
l a rchitecte a auss i pen sé à c on s
tr ui re
un ce�tre c o mm erci al , une pisc ine
olympique, U I 1e biblioth èqu e, des
com merces , des bar s, des rest
aur ants et
des bure au x. ,,
Luc ie Loit, 3 1 a ns, Mon tpel lier

1 1 1 1 1 1 1 1 1

C. Pouvez-vous répondre ? D. Et vous . . .


� C o mme nt Émilie se présente-t-elle ? � L e quartier d ' É m i l i e
ressemble-t-il à un q ua r tier q u e
vo us co nnaissez ? Le q u el ?
� Q ue boit-el l e à la te r rasse d u café des Da mes ?

� Que fa it-el l e à la terrasse d u café ?

� Aimeriez-vous habiter dans


� Qu'achète-t-el le chez le fleuriste ? ce quartier de Paris ?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . .. . .. . . . . . . . . . . . . · · · · · · · · · · ·
·
. . . . . . . . . . .. , . .. . . .
. . . . . . .. . .
. . . . . . . ... . .
.

quara nte-neuf 1 49
Mon frè:re
et �ot' ,JW-
� p�ce � Ma UJIM/ne
lap i'tol-e a ef 1µ0/ devan f
Toulowe le Sacré-tœw
E
1 . LE MO N DE D E LU CIL
d e Lu cil e.
A. Re ga rd ez -l es ph ot os
nifi e ...
À votre av is, qu e sig

� m es pareRtS

� ma m eill eure a mie

� m on frère

� ma co usi,n e

� mon petit a mi

vo s
B. Et vo us, co m m en t s'ap p ell ent
m eill eu rs am is ?
s'a pp ell e
M on m eille u r am i
a mie s'a p pe lle
Ma meille u re

A vélo, avel �a
Avel liAel paren f.J JiAeiU.ew-e aliA/e
dev«n f Nofre ­
DaliAe de Pari./
I
4 Textes et co ntextes

2. B I E NVE N U E CH EZ DANY BOON !


A. Un magazi ne propose u n q u iz sur le comédien Dany Boon dans ses pages
loisirs. À deux, trouvez les bon nes réponses.

• S"1:1 feMMe 5 '1:1ppe l le D1:1V1ielle ?


o NoVI , c 'e5f le p réV10M de 51:1 Mère .

� B. À votre tou r, écrivez cinq informations


'illi1 sur vous-même autour de l 'étoile et
échangez-la avec celle d' u n camarade.

C.Mai ntenant, d ites au reste de la classe


deux choses i ntéressantes que vous
pouvez déd u i re sur votre camarade.
• B1:1 rce loV1e e5+ 11:1 vi lle préférée de 50V1i1:1 .
o NoV1 , c 'e5t MOVI lie1..1 de V1'1i55t:1V1ce .

52 1 ci n q u a n te-deux
.._. Textes et co ntextes l4
Prénom : . . . . . . . .... . . .. . . . . . . . . .. Âge : . . . . . . . ..
3. RECH E RCH E CORRESPO N DANT .

A.Sur ce site, des étudiants en lang ues laissent Vi l l e : ... . . . . . . . . . ........ . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . .

des messages pour rencontrer des correspondants .


I l aime : . . . . . . . . . ...... . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . .
Rem pl issez une fiche pour chaque personne.

� Q.· Google 0
L...--------------------c:"""I-=�----
...,,. ............-------------==-�

. TROUVEZ UN CORRESPONDANT ! DÉJÀ INSCRIT(E) ? ...... �


Sujet : Je cherche un correspondant Sujet : )e cherche un correspondant Sujet : Je cherche un correspondant
Aute u r : Mark Aute u r : Christophe Auteu r : Philippe
Date : 2 3/09 Date : 2 5/09 Date : 2 5/09

-
Salut ! Je m'a pp e l le Ma rk. Je s u i s
à Fort-de­
m a rti ni q uais et j ' h a bite
[� S alu t à to u s ! Je suis de Nîmes.
j 'ai 2 8 ans et je m 'appelle C h ri stophe.
-� B o nj o u r de B o rdea u x !
J e m'a p p e lle P hi li p pe, je travai lle
Fra n ce. )'ai 26 a n s, j e s u i s p ro fe sse u r d e Je pa rle l'a n g lais et l'italien et j'appre n d s le d a n s l'i nfo rmati q u e et j'ai 24 a n s. j e pa rle
m usiq ue e t j 'a d o re a p p rend re des l a n gues. chi nois. ]'aime le ci né et le théâtre, j'a d o re l'a n g lai s et l'esp a g n o l et j'a p pre n d s
) é t u d i e l'a n g lais, l'e s pag n o l et j e pa rle l'ita lie n . ) 'ai me la n atati o n , le vé lo, l e s k i e t
'
lire et je prati q u e des sports d'hiver ( j 'ado re
q uelq ues mots d'ita lie n . J 'ai me aussi la passer des week-ends à la monta g n e ! ) . le te n ni s ... b ref, je suis très s p o rtif. ) 'adore
cuisi n e, so rti r avec mes a m i s mais ma ] 'a i m e a ussi sorti r l e soi r avec mes copains. voyager et j e fais aussi de la p h otog ra phie
g ra n d e passi o n est la m usi q u e. À bie n tôt ! Écrivez- moi ! et de la vidéo.

ré ondez ici ! répond�z ici ! rép_ondez ici !

Q B.Ces trois personnes ont aussi posté des C.Maintenant que vous les connaissez mieux,
P1s1. 1 1 messages audio sur ce site. Ëcoutez-les. que pensez-vous de ces person nes ?
Qui parle dans chaque cas ?
I l a l 'a i r sym pa :
1
I l est (très) bea u :
2
I l a l'a i r ti m ide :
3

D. Avec qui aimeriez-vous corresp ondre ?


• Moi , t1vec Chrisfophe .

c i n q u a n te-trois 1 53
4 IÀ l a d éco uve rte d e l a l a n g u e

4. J E SUIS FAN !
A. Afi n de mieux con naître les goûts de ses lecteu rs, u n magazi ne demande à
quelques personnes quels sont leurs a rtistes préférés. Lisez leurs réponses. Qui
dans la classe connaît ces artistes ?

Quel est � acteur français préféré 7 Quel est � acteur préféré 7 Quel est � acteur préféré 7
L o u i s de F u n ès . J 'a d o re t o u s ses fi l m s !
- � a c te u rs préférés s o n t W i l l S m i t h J u d e Law.

Et !!!!!! actrice préférée 7 et J a m e l D e b bo u ze . Et � actrice préférée 7


C a t h e r i n e D e n e uve. Et � actrice préférée 7 A u d rey Ta u to u .

� groupe français préféré 7 Angelina Jolie. � groupe préféré 7


J e n ' a i pas de g ro u p e p référé. Et !!!!. groupe préféré 7 Tryo. J e s u i s fa n !
Mals vous avez un cha nteur ou une Les B B B r u n e s . Et �chanteur ou chanteuse préf6r6(e) 7
chanteuse préférée 7 Et !! chanteuse préférée 7 �c h a nteur p référé est Béna bar.
Oui, � cha n t e u s e p référée est Barba r a . D i a m's. J 'adore� style et�vo ix.

B. Les mots soulig nés dans le texte sont des C.Le journaliste s'adresse+il de la même façon
possessifs. Complétez le tableau. aux trois personnes ? Que remarquez-vous ?

LES POSS ESS I FS D.Et vous, quels sont vos goûts ?


MASC U L I N F ÉM I N I N Com parez-les avec ceux d'un camarade.
S I N G U LI E R S I N G U L I E R PLU R I E L

1 •• P E R S . S I N G . "";'�V\

(J E) c h a nteu r cha nteuse g rou pes Quel est vot re / ton acteur préféré ?
p r éfé ré p réfé rée p référés

2• P E R S . S I N G .
(TU) chante u r cha nteuse g ro u pes Et votre / ton actrice préférée ?
p référé p référée p réfé rés

3• PERS. S I N G .
( I L I ELLE) c h a nte u r cha nteuse g rou pes Votre / Ton groupe préféré ?
p référé p référée p réfé rés

VO U S DE . . . . . . . . .. . . . . . . . . .�?L . . .
Et vot re / ton chanteur préféré ?
. . . . . . . · ·· · · · ·

POLITESSE chante u r cha nteuse g rou pes


p référé p référée p référés

54 1 c i n q u a n te-q u a t re
À l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e l4
S. COMBIEN DE LANGUES PARLEZ-VOUS ?
A.Lors d'un chat, Fatima commente avec une ••
B. Soulig nez les d ifférentes formes du verbe
«cyberamie » espagnole les lang ues qu 'elle parler dans le chat précédent puis complétez
connaît. Combien de lang ues parle-t-el l e ? le tableau.

PARLER
je pari français.

tu pari espagnol ?

i l / el l e / on pari allemand.

nous pari polonais.

vous pari ang lais ?

ils / elles pari italien.

C. Et vous, quelles langues parlez-vous dans


votre famille ? Et avec vos amis ?

• A ICi mCii)o n , MIAS" pCirlonS" Ci l lemCind et eS"pCi 5 nol .


0 MCi mère es-t e5pCi 5 nole et MOn père est Ci l lemCind ,
Bibi75 : je cherche quelq u'u n pour pratiquer
MCiiS" i l pt:irle frès- bien es-pCi 5 nol . . .
le français ...
Fatima : Cool, je suis belge, de Bruxelles.
Bibi75 : Alors tu parles fra nçais !
DES SONS ET DES LETTRES
Fatima : O ui et je parle a ussi néerla n d ais.
Bibi75 : Tu étudies le néerla ndais à l'école ? a
Pis1, 1 s
D. Écoutez maintenant la prononciation des
six formes. Il y en a quatre qui se pronon­
Fatima : O ui et l'a n g lais aussi.
cent de la même façon [em]. Lesquelles ?
Bi bi7 5 : Mais à la maison , q uelle la n g u e Entourez-les.
pa rlez-vous ?
Fatima : Ben, mes parents sont marocains.
]'aime
Avec moi, ils pa rlent a rabe.
Tu aimes
Bi bi75 : Alors vous pa rlez a rabe à la
maison ? Il aime

Fatima : Oui mais, avec mon frère, nous Nous aimons


parlons a ussi fra nçais. Vous aimez
Bi bi75 : Intéressa nt...
Ils aiment

c i n q u a nte-c i n q 1 55
4 I À l a d éco uve rte d e l a l a n g u e
6. J'ADORE SORTI R AVEC M ES AMIS
A. Sonia s'inscrit s u r un site de rencontres.
Marquez avec un © les activités qu 'elle
aime fa i re et avec un ® celles qu'elle
n'aime pas fai re.
I nscrivez-vous sur notre DÉJÀ JNSCR!T(EJ?
site de re ncontres 1 1 votre pseudo

Prénom : Sonia ������___....


'---'-��
Âge : l._2_s��������--'•J·
)'adore : le ski
'----------�� ·
)'aime beaucoup : chanter
'-------· �
j'a ime : ._
l la_,p_is_cin_e
_______ __,

Je n'aime pas : l ta télévision, fai re du jardinage


Je déteste : 1 faire du brico lage
1 je fais de l'escri me, et de la g uita re

• B. Observez la structu re je n'aime pas. C. Faites-vous ces activités ?


Que remarquez-vous ? Commentez avec
votre professeu r la formation des ph rases oui non
négatives. de la m uscu lation. 0 0
de la g u ita re. 0 0
�Je ne pa rle pas anglais. de la danse . 0 0
�Je n'aime pas le ski. Moi, je fais du vélo. 0 0
� Il n'étudie pas le français . d u piano. 0 0
du jard inage. D D
LA N ÉGATIO N d u rug by. 0 0
d u bricolage. 0 0

œ
Je parle
D. Faites-vous d'autres activités ?
Je aime Com ment se nomment-el les en fra nçais ?
Aidez-vous du dictionnaire.
• Moi , je fo.i5 de l 'e5co. lo.de . J 'o.dore ço. !

56 1 c i n q u a nte-s i x
O uti l s l4
� PARLER D U CARACTÈRE
1
� VERBES EN - ER

A I M E R [cm]
g e nti l ( le).
o I l / elle est (très) i nte l l igent(e). j a i me
' nous a i mons
d rô le . tu a i mes

1
vous aimez
il / elle / on aime i l s / el les a i ment
o I l / elle est (un peu / très) t im ide.
biza rre.
a
a
[cm)
Il est genti l / i nte l l i gent / sympath i q ue.
� FAI R E
� PARLER DE LA PR E M I ÈRE I M PRESS I O N FAI RE [fr:)
sym pa. je fais nous faisons
i ntel l i ge nt(e). tu fa is vous fa ites
• Il / el l e a l a i r
' d rô l e. i l / elle / on fait ils / elles font

a
genti l(le).
t i m i de.
[fr: ]

� M O N E NTOU RAG E

� LES GOÛTS

Mon trava i l À la ma ison


M o n / ma col l è g u e Mes voi s i n s
Mon / m a chef Mes col ocat a i res

aiilll8FI�·�
Mé 1 an ie
mon a m ie Mélanie

� PARLER DE SES ACTIVITÉS NOM


AIMER l a da nse.
Je fa is de la natation e t de l 'e s c rime. +

1
J 'a i m e I N FI N ITIF
I l fait d u piano et de la g u itare .
d a nser.

+ J'adore danser.
� LA N É GATION
J'aime bea ucoup l'éq u itation.
J'aime bien fa i re de la g u ita re.
I l a i me. H I l n'aime pas.
Je n'aime pas trop jard i ner.
Je suis timide. H Je ne suis pas timide.
Je n'aime pas bricoler.
Je n'aime pas d u tout cuisine r.
SUJET + ne + VERBE + pas
- Je déteste la m usique class ique .

c i nq u a n te-se pt 1 57
4 I O uti l s e n a cti o n ...
!'
v\1vi,je 5Ui5...
7. J E SUIS QU E LQU'U N D'ASS.EZ TIMIDE • Je su is q uelq
u 'u n de très /
un pe u / ...
A. Uti l isez cette fiche pou r vous aider et écrivez sur • Pe nda nt mo
n te mps lib re,
une feui l l e votre propre description. je fa is ...
M on ac te u r /
c ha nteur pré

féré est. ..
• Mo n act nce
; ma cha nte use
B.
·

préférée es t. ..
Maintena nt, votre professeu r ramasse toutes
• J'a i m e.. / je
les feui l les et les redistri bue. Lisez la description .
déteste...

que vous avez reçue. De qui s'agit-il ?

Q
8. C'EST U N HOMME ...
A. Écoutez Ïe g roupe d'a m is qui jouent au B. À vous de jouer ! Prépa rez la description
P1si. 19 jeu des devi nettes. De quel les célébrités d 'une célébrité ou d 'u n personnage de fiction.
parlent-ils ? Ensu ite, lisez-la à vos camarades : ils doivent
deviner de q u i il s!agit. Ils peuvent vous poser
des q uestions.
1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ; . . . . . ... .... . . . . . . . . . . .

2 . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . ...... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . .
Ces+ "'"" ho..., ..., e de 3 0 4VIS" eV1viroV1 . Il es-f

fr4 VIÇ4iS" d 'ori 5 iV1e 4Vlfi l l4iS"e . Il es-+ be41-1 et il 4
3 . . . . . . . . . . .. . . . . .. . . ... . ..
..... . ., . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . .
l '4 i r frès- S"lj ""p4 . C :es-f 1-1V1 s-porfif COV1V11-1
.

o Il f�if d1-1 foot ?


• Ô1-1i !
o C :es-f Thierr'j He"'r 'j !

Asté ri x

Aud rey Ta uto u

Rafael Na dal M ad o n n a

LES MOTS PO UR AG I R
un pet it g a rçon
une petite fille
u n jeun e hom me
une jeu ne fem me
un hom me
une fem me

58 1 c i n q ua nte-huit
et tâ c h es l4

9. J'A I M E RAIS CON NAÎTRE ... ["\._ Déco uvrez l es activ ités 2 .0 su r
A. I magi nez que vous pouvez i nviter en classe quelqu'un de � ve rsi o n o r i g i n a l e.emd l .fr
votre entourage ou u n personnage de fiction de votre choix .
Préparez sa description.
: _:.�·.· ,,.
-
· .

.
. . . . . . .

.
. · . . ''·.· . .
. . .. .

. : ·· ·: : · · .·:��- -- · .
. .
..
. .

Personne choisie
.. ... ·.
..

.\
... - · . .. . .. •. ·· · - · 1

,: :,,- - "";> . '

.
'
.

1
0
·
'

. - · - .

·.
· . . .. . • • • • , <A · . , ·
o_ . ·· ei o · ..

/ 1\ : ··. " ·- . . . . . . . . .
· . .. .... . . . ·
1 .

' '

_ .7 ·.

... .. . . . .. .,.t.\::
. . . : - · . .. . .. .
. ... - · ··

-
·" ' ..

.. , .. .. .. .

.
. ,.. ·

'.;.\
'

. ... . ... .. �-� . '.'·'


.. ..
. . . " . .

"1,
.. . � . . .. ·
.. . .

r, é::iO . .
'•

.
. ..
• ,

-
\i •

,-
B. : ;
' ' .. . .. ... .. .... ..

Maintenant, décrivez votre invité à la classe. Pu is, écoutez les


.-
." .. .. .. . ..

>-: · descriptions de vos camarades pour choisir, parmi les personnes


'
...... ..... ..

.. .

// \ décrites, celle que vous aimeriez connaître. Prenez des notes. Si


'

)
!
.
.

nécessaire, posez � es questions.


. .

.
. . .
·..

• MoY\ Ï Y\vité s 'o.ppe l le S'O.Mlole l . C'est MOY\ ..., e i l lelolr O.Mi .


Il o. 3 0 O.V1S' et i l est professelolr de do.Y\S'e do.Y\S'
lo!Y\e école . C 'est lo!Y\ ho..., ..., e très s�""P°' ·
Il o, i ..., e 6eo.l.ICOlol p vo�o. 5 er et . . .
o Il est 6et1lol ?
·

• Ôloli . . .

C . Chaque élève d e l a classe doit


expliquer quel est l 'i nvité de son choix,
en plus d u sien, et pourquoi.
• J 't1i ..., e rt1iS' COY\ V1t1îfre Jt1co6, le frè re de Ullol rO. .
Il " l 't1ir 5 eY\ti l ; i l est sporti f CY\ p ilots , i l fo.it dlol
vélo, COM Me MOÏ , et il o,i..., e le CiY\éM O. -
c i nqua nte-neuf J 59
4 I Reg a rd s s u r. ..

:1
Yannick Noah D any Baon (Daniel Hamidou) Zinedine Zidane né en 1971 à
né en 1960 à Sedan, France. né en 1966 à Armentière s , Marseille, France.
Ex-j oueur de tennis et chanteur. France. Comédien. Ex-footballeur:

fa ,
.
'
Nicolas Hulot
né en 1 9 55 à Lille,
France. Reporter, '
)
., Mirnie Mathy
&- née en 19!r7 à Lyon,
France. Humoriste,
Sœur Emmanuelle
(Madeleine Cinquin)
) née en 1908 à Bruxelles,
'
1119! Charles Aznavour
(Shahnourh Varinag
Aznavourian) né en 1924
écolo gi ste et écrivain . actrice et chanteus e . Del gique ( décédée en à Paris, France. Chanteur
2008 ) . Religieuse. et compositeur.

l ( ) f)
I I
Fr anci s Cabre! Jean Reno Ouan Renaud {Renaud
né en 1953 à Astaffort, Moreno) né en 1948 Séchan) né en 1952 à
France. Chanteur et ' à Casablanca , Maroc. Pari s , France. Chanteur
compositeur. Acteur. et compositeur.

----- · -

CLASSEMENT ËTA B L I PAR LE J D D EN 2008 VIA SONDAGE I FOP.

1 0. LES PLUS AIMÉS


A. Con naissez-vous ces 1 0 person nes ? B. La personne la plus aimée des Français se
Observez la l iste et repérez : décrit el le-même comme « métis(se) ».
•le nombre d'hommes et de femmes, Le concept « de métis(se) » vous est-il
•les métiers les plus représentés, fa m i l ier ? Y a-t-il dans votre pays ou dans
•les lieux de naissance et les âges de ces votre vi l l e beaucoup de cas de métissage ?
personnes.
Connaissez-vous d'autres célébrités françaises ?

60 J soixa nte
FAN D E ...
A. Où se trouvent les personnes qui
sont i nterviewées ? (pou r vous aider :
rue, magasin, sal l e de concert)

B. Dans quel ord re les personnes


sont-elles i nterrogées ?

. . . • . • . une femme avec des boucles d 'oreil le ro u g es

La personne la. plus populaire de . . . • . . . un jeune homme avec des lunettes blanches

cette liste est Yannick Noah, ancien . . . . .. . u n e j e une fe mm e ave c u n e é c h ar p e rou g e


j oueur de tennis , ex-capitaine de
l'équipe de France et chanteur. La . . . ..• • u n jeune homme avec u n e barbe
famille de Yannick Noah est un .. ..• . . une femme avec une casq uette et des lunettes
exemple de famille multiculturelle :
il est le fils d'un ancien joueur de C. De q u i parlent-el les ?
football d'origine camerounaise et
d'une enseignante française. Joh n ny Hallyday Patricia Kaas
Dans ses chansons, Yannick Noah
Cha rl es Aznavo u r Michel Sardou
parle souvent de ses origines ,
comme dans la célèbre « S aga Jean-Sébastien Bach Berl ioz
Africa '» sa première c h a n s o n ou
Mozart Rachmàninov
dans « Métis (se) ».

Eddy M itchell M ichael Jackson

Et vous ? Connaissez-vous un de ces artistes ?


(( Jt SIAÎS Mifis, !Ali Milall"f dt C01A(t1Al'S oh oh
Oh i.tifis, 'tlAi vit11s d'ici tt d'ailltlAl'S D. Que provoque la m usique en eux ?
Jt SIAiS Mifis, !Ali Mila11"t dt COIA(t!Al'S oh oh
Oh i.tifis, jt vit11s d'ici tt d'ai((t!Al'S oh oh » oui non oui non
E l l e les Elle leur donne
Yan nick Noah et Disiz la Peste
transporte. de l é n erg ie.
'

E l l e les fa it Elle leur fait


dorm i r. passer le temps.
Elle les fa it Elle les ren d
bouger. e u phorique.

C. Et chez vous ? Par g rou pes de deux ou


trois, d ressez le Top 1 0 des person nes q u i, E.Aimez-vous la musique frança ise ?
selon vous, sont les plus ai més dans votre Quelle musique est à la mode dans votre pays
pays. Indiquez leur date et l ieu de naissance en ce moment ? L'ai mez-vous ?
ainsi que leur profession.

soixa n te et un 1 61
Lo rs d e ces é p re u ves, vo u s a l l ez répo n d re à d es
q u esti o n s d e co m p ré h e n s i o n s i m p l es p o rta nt s u r
q u e l q u es d o c u m e nts a u d itifs co u rts : a n n o n ces voca l es,
m essa g es s u r ré po n d e u r, d ia l og u es en situati o n , etc.
25 poi nts

� L'annonce vocale est une annonce � Dans l'exercice de compréhension du � Dans l'exe rcice de dia l ogue en
similaire à celles qu'o n entend dans message sur répondeur vous devez
, situation, on vous demande quelques
une gare ou un aéroport. Lors de cocher les réponses correctes dans u n infor m ations très simples : où se
l'exarnen, on vous la passera deux fois. question naire à choix multiples. Vous déroule le dialogue et ce qu'on
devez comprendre les informations demande dans ce dialogue.
� Da n s l'exercice d'association dialogue­ principales et, parfois, identifier des
image, vous devez associer des chiffres .

extraits de dialogues à des images.

Q EXE RCICE 1 Q EXE RCICE 2


P1.r.10 Vou s a l l ez ente n d re 2 fo i s u n d o c u m e nt. Vo u s P1st. 21 Vo u s a l l ez ente n d re 2 fois u n d o c u m e nt. Vo u s
a u rez 15 secondes de pause entre les 2 écoutes, a u rez 1 5 secondes de pause entre les 2 écoutes,
puis 30 secondes pour vérifier vos réponses. puis 30 secondes pour vérifier vos réponses.
Lisez d'a bord les questions. Lisez d'abord les questions.

Vou s êtes d a n s u n a é ropo rt. 1 . Q u i té l é p h on e ?

1 • Le message a n nonce ... 0 Ph i l i ppe.


D Fe rd i n a n d .
D u n avion à desti nation de Montréa l . D Fa bien.
D u n avion à destination de Ma rsei l l e.
D u n avion à desti n ation de M a n c h ester. 2 . L'.éco l e se trouve...

D d a n s la rue de la Mai rie.


2 . On p rie l e s passagers de se d i r i g e r... D s u r la place de la M a i rie.
D d a n s la m a i rie.
D ve rs la po rte 12.
D vers la porte 2.

D vers la porte 1 1 2. 3. L'.éco l e se t rouve ...

D près de l 'a rrêt de b u s .


D l o i n d e l'a rrêt d e bus.
D p rès de l a g a re ro u t i è re.

62 1 soixante-deux
Co m p ré h e n s i o n d e l 'o ra l

Q EXERCICE 3
P1stt 22 Vous a l lez entendre p l usieurs petits dialogues
correspondant à des situations d ifférentes. Vous
a u rez 15 secondes de pause après chaq ue dialogue,
puis vous entendrez à nouveau les dialogues et vous
pourrez compléter vos réponses. Regardez d'abord
les images. Associez chaque situation à u n dialogue.
Attention : i l y a 5 i mages, mais seu lement
4 dia logues.

Q EXERCICE 4
P1s1e 2l Vous a l lez entendre p l usieu rs petits dialog ues correspondant à des situations
différentes. Vous aurez 15 secondes de pause après chaque d ialogue, puis vous
entend rez à nouveau les dia logues et vous pou rrez compléter vos réponses. Lisez
d'a bord les questions.

Situation 1 Situation 2 Situation 3 Situation 4

Où est-ce ? Qu'est-ce q u'on demande ? Où est-ce ? Qu'est-ce q u'on dem ande ?


D En classe. D L'acteur préféré. D Dans une s ta t ion de métro. D Les lang ues qu'o n pa r le.
D Da n s un restau rant. D L'actrice préférée. D À l'aéroport. D L'a dres se.
D Dans une station de métro. D La chanteuse préférée. D Dans le b u s. D Le num éro de télép hone.
-

so ixan te-tro i s 1 63
J o u rn a l d 'a p p re ntissa g e

AUTO ÉVALUATION
1 . Com péte nces Je s u i s J'é prouve Je ne suis
vi sées d a n s les ca pa b l e des pas enco re Exemples
de . . .
u n ités 3 et 4
d ifficu ltés ca pable de . . .
à ...
exprimer l'existence et
l'absence avec il y a ... . .. . .. . .
. . . . . . . . . . . . . . . ... .
. . . . . . . .
. . . .. . . . . . . . . . . . . . . . ... . . .. . . .

exprimer la loc a l isa ti on avec


être et se trouver . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..

décri re et qualifier une


ville ou un quartier avec
.. .. . ... .. . . . . . . . . .. . .. . . . .. ..
c'est u n (e) + nom + adjectif,
· - · . . .. .. .. . . .. . . .. .. . . . . . . . .. . . . . .. . . . .. .
.

c'est u n (e) + a dj ecti f + nom .. .. . . . . .. . . . . . .. . .. . .. .. .. ..


. . . . .
.. . .. . . .. . . . . . . .
. . . . .. .. . .. . . . . . .. . . . .. .. . . .

exprimer des goûts et des


intérêts avec a i mer . . . .. . . . . .. . . .. .. . . . . .. . .. .. .. .
. . . . . . . . . .. . . . . .. . . .. .. .. . ..
. . . . . . . .. .. .. . . .. .
. . .

parler de la première
impression que fait quelqu'un
. . .. .. . .. . .. . .. .. .. . . .. . . . .. .. .. .. . . . .. .. . .. .. . .. .. .. .. . . .. .. .. . .. .. . . . . .. .. . . . . .
avec avoir l'air et du caractère
. . . . . . . .

avec être + adj ectif . . . . . . .. . . .


. . . . .. .. .. . . . ..
. . . .. . . .. . .
. . . .
. . . .. . . . . . . . . . .. . .. . . . . .
. . .

parler des personnes de mon


entourage avec les possessifs . . . .
.. . . . . .. .. . .. . .. .
. . . . . .. . . . .. . . . . .. .. . .. .. . .. .. .. .
. . . . . . .. . . . . .. .. .. .. . . .. . .
. .

présenter et décrire des


person nes . .. . . . . . .. . .
. . . . . . . .. ..
. . . . . . . . . . . .. .
. . .. . . .. . .
. . . .. .. . . . .. . . . . . .. .. .
. . .

2. Con na issa n ces visées Je con n a i s m a i s


Je con nais e t j'uti l ise Je ne con nais
d a n s les u n ités 3 et 4 n'uti l ise pas
fac1 1 emen t . . .
facilement... .
pas encore ...

les a rticles définis : l e, la, I ', les


les quantitatifs : deux, trois ... , plusieurs, beauco u p ...
les prépositions de l ieu : dans, sur, à côté ...
les adjectifs qu a l ifi c ati fs pour parler des vil les et d es
q ua rt iers

le présent des verbes en -er : h a b iter


l'intonation des phrases affi rmatives et que l q ues
i nterrogatives
les adjectifspossessifs : ma, ta, sa ...
le lexique des liens de parenté
le lexique des activités de loisir
les formes de la négation
le présent des verbes en -er : parler
U n ité s 3 et 4

B I LAN
M o n usage actuel d u fra n ça i s
0 Ga. � .. .
quan d je lis
quand j'écoute
quan d je p ar l e
quand j'é cris

quand je réalise les tâches

Ma co n n a i ssance actu e l l e 0 Ga. � .. .

de la grammaire
du vocabulaire
de la prononciation et de l'o rthographe
de la culture

À Ci' sfadi', Mi'S fDif1fs for1s sof1f : . . . . . . . . • . . . . . . . . . . ...... . . . . . . . • . . . . . • . . . • . . . . . . . . . . .. . . . . . . . • . . . . . . . . . . . . . . . . . . • . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . • . . •

. . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . · · · · · · · · . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . · · · · · · · · · · · · · · · . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . .. .. . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . .. . . . . . . . . . . . .. . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . .. . . · · · · · · · . . . . . . . . .. .

À Ci' sfadi', Mi'S d if{icultis sof1f : . . . . . . . • . . . . . . . . . . . . . • . . . . . . . . . . . . . . • . . . . . • . • • . . . . . . . . . . • . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . • . . • . • . . . . . . . . . •.. • . . . . . . . . . • . . • . • . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . .. . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . · · · · · · . . .. .. . .. . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . · · · · · · · · · · · · · · · · · · · . . . . . . . . . · · · · · · .. .. .. . . . . . . .

Des idées pour améliorer en classe à l'extérieur (chez moi, dans la rue... )

mon vocabulaire . . . . .
.. . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . .. . . . .. . . . . . .. .. . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . .. .. . .. . . . . . . . .

ma grammaire . . . .. . .. .. .. . . . .. . . .. · · · · · . . . . .. .. .. .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . .. . . . . .. . . . . .

ma prononciation et mon orthographe . . . . . . . . . . . . . .. . . .. . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . .. . .. . .. . .. . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . .. .. .. . . . . . . .. .. .. . . . . . . . . . . . . . .

1 ma pratique de la lectu re . .
. . . .. . . . .
. . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . .. .. .. . . . . . . . . . . .. . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . .. . . . . . . . .

ma pratique de l'é coute . . . . . . . . . . .. .. . . . . . . . . . . . . . . . .. . .. . .. . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . .. . . . . .. .. . .. . . . . .. . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

mes productions orales . .. . . .


.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . .. . . . . . . .. .. . . . . .. . . . . . . ... . . . . . . . . . .. . ... . . .. . . . . .. . . . .. . . . . .
.. . . . . . . . . . . . . . .

mes productions écrites :1


'
. . .. . . .. . . .. .. . . . . .. .. . . · · · · · · · · · · · .. . . . .. . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . · · · · · · . . . . . . . . . . . . . . . ... . . . . . . . . . · · · · · ·

Si vous l e sou haitez, d i scutez-en avec vos ca marades.

soixa nte-cinq 1 65
1 . tES M E I Ll!E U RS MOME NTS
DE LA SEMAI N E
A. Voici les meilleurs moments de la
semaine de sept persor:mes. Faites-vous
aussi ces activités ? Quand ?
• Moi 41ASSi , je . . .

l e lundi le vendredi

l e m a rd i le samedi

le mercredi le week-end

le jeudi le d imanche

B . E t vous,
quel est votre moment
pré�éré éJe la semaine ?
• Mo"' tv10tv1e"'t préféré, c ' est le
v�"'dredi soi r q1At:1"'d je . . .
5 f Te xtes et co ntex te s

2. VO TR E IM AG E ET VO US
A. Le mag azin e Toi pub lie ce test . Rép ond ez en tou te sinc
érité.

B. Par pet its gro upe s,


com parez vos rép ons es.
Qui est le plus sou cieu x
de son ima ge ?
• t'Yl oi , j 'tii 1.1"'e ""aj orifé
d e répo "'S'eS' A , et vo 1.15 ?
o Mo i . . .
68 1 soix a nte- h uit
3. LE PLUS GOU RMAN D
A. Connaissez-vous le monde des a n imaux ? Associez l'an imal avec le texte
q u i l u i correspond.

mange entre 1 0 à 2 0 kg de
bambous parjour.

se lave environ 20fois


parjour. /
Lafourmi

peut courir à une vitesse


de 100 km à l 'heure.

soulève cinquantefais son propre poids


et trentefais le volume de son corps.

vit dans une communauté très


structurée où chaque groupe
réalise un travail déterm iné.

aime beaucoup la chaleur et


dort pendant les mois d 'hiver,
d 'octobre à avril.

. • • . . . • . .. . . . •. . .. . . . . . . . . . . . . . . • . • • . .. • est l 'a nimal le plus paresseux. . . . . .. . . .. . . . . . .......... . . . . . . ... . . . . . . est l 'a n imal leplus gourmand.

est l'an imal le plus propre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . est l 'a nimal le plus organisé.
est l'animal le plus rapide. . . . . . . . . •. . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . • . • . . • . est l'animal le plusfort.

œ
/)
B.Et vous ? Que dit-on de vous ? Discutez-en avec
votre voisin. Aidez-vous du dictionnaire . LE S M OTS PO U
R AG IR
Il es t ra re d'attribu er
Mes parents pensent que je suis . •. . . .. . . . .. . . . .
. . . . . . . . .... a djectif à q ue lqu 'un
un san s
. . .

nu a ncer avec (pas) très, (p


as) assez, p lutôt, trop ...
Mes amis pensent que je suis . .............. ..... . . . . ... . . . ... .. • Martin est très ba var
d.
.

o Tu crois ? Moi, je le tro


uve plu tôt tim ide...
Mes collègues pensent que je suis

Mes professeurs pensent que je suis

soixa nte-neuf J 69
5 1 À l a d éco uve rte d e l a l a n g u e
4. QU ELLE H E U RE EST· I L ?
A. Observez comment on dit l'heure en français et complétez les heures manquantes.
Il est...

:e
-
-
µa

dix heures dix sept heures moins le quart cinq heures et quart

onze heures vingt- c i n q cinq heures moins dix onze heures et demie

m idi / minuit moins le quart

dix heures six heures moins vingt-cinq

a B.Ëcoutez l'enregistrement et indiquez dans a C. Maintena nt, écoutez ces autres enregistre­
Pis10 24 quel ord re vous entendez les heures suiva ntes. Pim2s ments où l'on indique quatre heures différentes
selon un code numérique. Écrivez-les.

1 3

2 . . . ... . . . . . . . . . . . . . . ....... . . . . .. 4 .... . . . . . . . . . . . . . . . ........ . . . . . .

D. A votre tou r de donner l 'heure. Vous allez


représenter une heure avec vos bras et laisser vos
ca marades deviner quelle heure vous marquez.

LE S MO TS PO UR
AG IR
On peu t a ussi d i re l'h
eure selon u n code qui. correspon d a,
/'h or1oge n u m e. n. q u e.
1 2:3 o .. douze he ures tre nte
6: l 5 • six heu res quin ze
8:45 ., hu it heures quara nte
-cin q
20:55 ..
• Il e5f ciVlq he1.o1 re5 .
v ingt he u res cinq ua nte
-cinq
o Ô 1.o1i , rn�i) i l pe1.o1f êfre �1.o1))i midi vi V15f-ci V1q.
70 1 soixante-dix
·

À l a d éco uve rte d e l a l a n g u e


15

S. TO US LES JO UR S
A. Reg ard ez l'ag end a éle ctro niq ue 07.45 1 8.00-1 9.00 07.45 1 8.00-19.00 marché 1 2.00

de Vin cent. Com me nt vou s yoga anglais yoga anglais déjeuner


chez
l'im agi nez-vo us ? 20.00
musculation
1 9.00 1 9.00
2 1 .00
dîner avec
maman

V\ O V\ ?
ViV1Ce V1t e5f frè5 5porfif ,
ciné avec rugby
Luc et
• Aurélie
Jean- Pierre

1 8 .00-19.00 07.45 1 8 .00-19.00 07.45 18.00-19.00 20.00 1 2.00


anglais yoga anglais yoga anglais diner avec déjeuner
Mathias chez
20.00 20.30
1 9.00 maman
musculation anniversaire
rugby
Aurélie

1 8.00-19.00 07.45 1 8.00-19.00 07.45 1 8.00-19.00 1 9.30 1 2 .00


anglais yoga anglais yoga anglais anniversaire déjeuner
Sophie chez
20.00 21.00
1 9.00 maman
musculation dîner avec
rugby
Luc et 15.00
Jean- Pierre match de
rugby

1 8.00-19.00 07.45 1 8.00-1 9.00 07.45 1 8.00-19.00 1 9.30 1 2 .00


anglais yoga anglais yoga anglais ciné avec déjeuner
Mathias chez
20.00 2 1 .00
1 9.00 maman
musculation diner avec
rugby
Luc et 16.00
Jean-Pierre rollers
avec mes

LES MOTS POUR AG I R


I l fait du foot une / deux ... fois par semaine / mois / an.
Il fait souvent du foot.
li fait du foot le lundi (matin / midi / après-m idi / soir).

Sel on son age nda , à que lle fré que


nce
B.
?
pra tiq ue-t-il ses différe nte s act ivit és

C Et vou s que fait es-vou s pen dan7 t


o I

vos lois irs ? Et à que lle freq u enc


e'
·

soix ant e et onz e 1 71


5 IÀ l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e ·

6. MOI N O N PLUS
A. Nous sommes tous différents. Retrouvez qui est... prétentieux/-euse

travailleu r/-euse dé s o rd o nné (e)

Je fais du sport
presque tous Pas m o i . Je
n'ai pas le Dis donc, tu
les jours.
ne ra n g es pas
Je travaille plus Je n'ai pas
de 50 heures temps. beaucoup de elles
M o i si, souvent ta
succès avec m'adorent chambre.
Moi a u ssi !
les filles.

-- �

B. Observez dans les dia logues les façons 7. J E N E M E RASE PAS !


d'exprimer les ressemblances et les différences
DES SONS ET DES LETTRES
a
et complétez le tableau.
A. Parfois, en fra nçais, la lettre « e » [g] ne
Ressembla nce P1s1e 26 se prononce pas. Écoutez attentivement
(affi rmation) ces phrases et entou rez les e que vous
Moi tilA>>i . n'entendez pas.
Phrase affirmative
Je fa is d u sport.
Différence 1 . Je ne me rase pas !
(négation)
2 . Souvent, je me couche avant dix
heures du soir.
3 . Ce soir, on se couche tôt parce que
Ressemblance
demain on se lève à 6 heures .
(affi rmation)
4 . Tu me dis toujours tout ce que tu
Phrase négative
penses ?
Je ne fa is pas de sport.
Différence S. Je me lave les dents après chaque repas.
(négation)

B. À votre tour, prononcez ces mêmes phrases.

72 I soixante-douze
l5
' .

, O uti l s

� EXPR I M E R L' H E U R E � ALLER I SORTI R

1. Cinq heures � C i nq heures et demie ALLER SORTI R [ OR)


< Cinq heures cinq ,. Six heures moins vingt-cinq
< Cinq heures d i x
je vais je sors
.., Six heures moins vingt
-r C i n q heures e t q u a rt --, Six heures moins le q ua rt tu vas tu sors

... Cinq heures vi ngt Six heures moins d i x il / elle / on va on sort


il / e l l e /

Cinq heures vingt-cinq Six h e u res moins c i n q nous a l l ons nous sortons
vo us allez vou s sortez
1 Midi / Minuit vont
i l s / elles i l s / el les sortent
O n uti l ise a u s s i l a fo rme n u méri q u e, q u i i n d i q u e l e s
h e u res et l e s m i n utes s a n s les m o t s et, moins, q uart
a ( OR)
o u demie.
IM�j Treize heures quarante-cinq
� VERBES PRO N O M I NAUX

� (S') I N FO R M E R S U R L' H E U RE, S E LEVER Oev] / Q;iv] SE COUC H E R [kuD


LE M O M E NT, LA FRÉQ U E N C E
je me lève je me couche
• (Excu sez- m oi,) Quelle heure est-il ? tu te lèves tu te couches
o I l est c i n q h e u res et d e m i e . il / e l l e / onse lève i l / e l l e / on se couche
nous nous l evons nous nous co uchons
• A quelle heure co m m e n ce l e cou rs ? VO U S VOU S l evez vous vous couchez
o A h u it h e u res et q u a rt. i l s / e l l es se lèvent i l s / e l l e s se couchent

jour Les verbes com m e se maquiller, se doucher, se


• Combien de fois par s e m a i n e s vas-tu a u c i n é ? raser ... se conjuguent de la même façon. Le sujet
mois est acco m pagné d'u n pronom personnel (me, te,
o Deux fo i s pa r m o i s . se, nous, vous, se).

• Tu v a s souvent à l a p i s c i n e ?
O u i , le j e u d i . � EXPRESSION D E LA RESS E M B LANCE
o O u i, l e wee k-e n d . OU D E LA D I F F É R E N C E
Non, jamais.

PHRASE AFFIRMATIVE RESSEMBLANCE ÜIFFËRENCE


• Est-ce - q u e t u fa i s d u s port ? J 'a i m e ça. Moi aussi. Pas moi.
O u i , le d i ma nc h e, je joue a u foot.
o Oui, le matin, q u a n d je me lève. PHRASE NEGATIVE
Non, jamais . . . Je n'a i m e pas ça. Moi non pl us. Moi si.

L A JOU R N É E

�ati n · - le midi l'après-m id i le soir

lundi, mardi, mercred i,


Les j o u rs de la sem a i n e :
jeudi, vend red i, samedi, dima nche, le week-end
···· 5 1 O uti l s e n a cti o n ... · ·� ·�, , .:�. , . · _.,.;·._.

8. U N JOU R COMM E U N AUTRE


A. Com ment imaginez-vous la journée de B. I nterrogez votre professeur pour vérifiez
votre professeu r ? À deux, com plétez les vos hypothèses.

a
phrases suivantes.
r C. Maintenant, écoutez Claire, une professeure
Il / elle se lève à . . . . . . . . .. . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . • . . . . . . . . . . . . . .. P1ste 21 de lycée, qui décrit sa journée habit uelle. Puis,
comparez son emploi du temps avec celui de
Il / elle commence à travailler à . ...... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . votre professeur. Qu'est ce qui vous étonne ?
• El l e V1e freivei i l le peis le me rcredi eiprès- tv1id i ,
Il / elle déjeune à
q\Ae l le c.h&ince !
. . . • . . . . . . . . . • . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Il / elle finit d e travailler à . . . ..... ............. ...... . . ... . . . . . . . . .

Il / elle dîne à . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..... . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . ..

Il / elle se couche à . . . .: .. . . . . . . . . .. ..... .. . .. . . . . .. . . . . . . . .. . . .. .

• Je crois qvt 'il se lève èt sept he<-1res et q<-1eirt . . .

9. D'ABORD, J E PRE N DS U N CAF É 1 0. L'ÉTU D IANT MODÈLE


a A. Philippe parle d e ce qu'il fait l e mati n a u � A. Voici les stratégies de quelques étudiants pour
'- améliorer leur niveau de français. Utilisez-vous les
P1ste 2 s réveil. Écoutez-le et notez dans q uel ord re i l
fa i t les a c t i on s s u iva ntes. mêmes ? Ensu ite, comparez vos réponses avec
celles de votre voisin.
Moi non plus l§®'liffj11\,]i
� Je lis des journaux en français . .....: • • • •• • • •• • •

� Quand je lis en français, je ne cherche pas à tout


comprendre. • • • • • • • • • • • • • • 1 .. . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . .

:::::9 � Parfois, je vais voir des films en français au cinéma.

� Je ne cherche pas tous les mots que je ne connais


B. Et vous, que faites-vous le matin au réveil ? pas dans le dictionnaire . .. ............. ........ ... ......... . .

Parlez-en avec: votre voisin.


� Je che rc h e des informations en français sur Internet
et je visite des sites en français. . . . . . . . . . . . . .. .. . ... .. •

� J'utilise toujours un correcteur avant de rendre mes


C. Etle week-end ? Vos journées sont-el les

a français.
organisées de la même manière ?
Manu raconte ce q u'il fait pou r améliorer son
B.
D. Votre camarade ·a -t-i l des habitudes qui vous Plne 29 Soul ignez, dans l'activité A, ce qu'il fait.
sem blent curieuses ?
. . C. Et vous, avez-vous d'autres stratégies pour
• Il VIe preV1d peis de petit déje<-1V1er le tv1eitiV1 .
amél iorer votre français ?
74 1 soixante-quatorze
·; et tâ c h es 15

1 1 . ET LE PRIX EST ATTRI BU É À ... ["\,,_ Découvrez les activités 2.0 s u r


� A . A deux, vous al lez remettre l'un des prix suivants à u n � vers i o n o rig i n a l e. e m d l .fr

'ili1 camarade de classe ; vous pouvez égalemen t en proposer u n


autre. Observez d'abord les dessins puis cherchez la significat ion
des adjectifs associés. Décidez ensuite quel prix vous vou lez offrir.

paresseux/-eu se

trava i l leur/-euse

inte lle ct ue l(l e)

sportif/-ve

fétard(e)

écol o

gourmand(e)

co quet(te)

casanier/-ière

désordo nné(e)

u u" "�u
B.Préparez u n question naire pour savoir
f' f,/
Prk c/[,( / Sf'4ressef,/)(
à q u i vous a l lez remettre le priX. Pu is, Combien À q uell e
posez ces questions à certains camarade s d 'heures heure te souvent
tra vailles-tu lève s-tu le
de classe. par jour ? du sport ?
wee k-end ?
• C.oMbie"' d 'ke... res- dor5-J.,. V10rMaleMe v.t ? Paol o rh30
o S'ep+ ke ... res- et de,..., i e .

• Et a q... elle ke... re te lèves--+... ? B i rgit 6 o'"' 'Th


e l'lvr ro "' j'i n.. t.1 iS-,
C.Ensuite, en fonction des réponses Yo u r i
obtenue s, décidez du va inqueur et
9� À midi H1r(oi).
remettez le prix. David

• No.,.5 reMetfo v.5 le prix d.,. p l.,.5 pMeS"S"e1A x S a rah


a . . . Bï r5ït ! ! ! félicifofio v.s- Bïr51t !

soi x a n te-q u i nze 1 75


Le métro de Paris est l 'un
�-.. des plus anciens du monde.

Aujourd 'hui, le réseau parisien DODO


compte seize lignes, 214 km, 300 Selon l ' Institut National français
stations, 3,8 millions de voyages de Prévention et d 'Éducation
par jour et presque 1,4 milliard de pour la Santé (INPES) , les
voyages par an ! Français de 25 à 45 ans dorment
mal à cause du travail , du stress,
À Montréal, au Québec, le métro des enfants , des loisirs , du
est très pratique car il est relié à temps de transport ou encore de
la ville souterraine. De nombreux mauvaises habitudes précédant
immeubles où les gens habitent l 'heure du coucher (boissons
11•1 et travaillent ont un accès direct excitantes, télé, Internet . . .) .
im:CZ:I aux stations et les habitants Alors, pour mieux dormir, ils
sont ainsi protégés des basses BOULOT prennent des psychotropes, des
températures de l 'hiver. La France a une population active tisanes ou des médicaments
---:".':=".2::11..--, de28 millions de personnes, homéopathiques .
ce qui représente 64% des

Français entre 15 et 64 ans.


En plus de ces 28 millions de

personnes actives, 2,4 millions


travaillent moins de 30 heures
par semaine.

Parmi les pays européens . le


Danemark a le plus fort taux
de population active (77,1% des
personnes entre 15 et 64 ans) et
Malte, le plus faible (55,7%) .
Z E N AU QUOTI D I E N
A. Qu'est-ce que le Qi Gong ?

un sport
une philos ophi e
ul'le gymnastique occidenta le

une gy mnastique chino i s e


un art martial

B. Que fa ut-il faire pour « rester zen


a u quotidien » ?
Q vivre tendu O dormir mal
O régular i ser son énergie O rouler à vélo
O manger macrobiotique O être en contact avec
la n a ture
O courir tout le temps O m an g e r trop
rapidement
Autres propositions : . . . . . . • • . . . . . . . . . . . . • .. . • . • . . . . . . . . . . . . . . . . . • •

C. Le matin, que fa it Gérard ?


7 h30 : · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · ·· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · ·

9h :

9h40 : ...... . . . . . . . . . .. . . . ........... . . . ..... . . . .. .. ................. . .. .

D. Et vous, que fa ites-vous pour rester zen ?


Et vos amis ?

. .... .. . . . . .. . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

soixa nte-d ix-sept 1 7 7


1. FABRIQUÉ E N FRANCE
A. Que représente cette photo ? Que
savez-vous cle la mode fra nçaise ?

B. Connaissez-vo1:1s ·des marques


françai�es (mode, cosmétique,
a 1 .1 mentat1on...) 7.
.

C.Achetez-vous des produ its français ?


Lesquels ?

· produits de beauté et parfums


vêtements et accessoires
produits alimentaires
vins et liqueurs
\
voitures
autres ...

• Moi , je V\ 'eichète jtiMt.1iS' de prod1Aifs


frt.1V1ÇCt iS'. .
o Moi , j '1:1chHe s-o .... ve"'+ des- vê+e ..... e"'+> .de
Mt1 rq1Ae fre1 V1Çetis-e .
2. CLIQU EZ ICI
a A. Stéphane veut acheter des vêtements sur B.Maintenant, choisissez u n a rticle pour vous,
P111. 10 I nternet. Séverine l u i donne son avis. Écoutez un pour un camarade de classe et un pour . . .
leur conversation. De quels articles parlent­ votre professeur !
ils ? Quels vêtements Stéphane achète-t-il
• Po1Ar MOÏ , le ptïll\fo loll\ V10ir eV\ velo1Ar5 ;
fi nalement ?
po1A r AltïVI , le pt:1V1fo loV1 èt fle1Ar5 . . .

� BOUTIQUE
\tttttttf EN LIG N E

chemise en lin à
manches cou rtes 20 €

pull vert 28 €

C. Et vous ? Quels produ its achetez-vous sur I nternet ?

0 des livres � 0 des vêtements /1 C1 des entrées de spectacles � 0 autres :


Q des DVD � 0 des produits de beauté 0 des billets d'avion / train / bus �
80 I quatre-vi ngts
. .

. : Textes et co ntextes l6
3. U N E SEMAI N E À SAI NT-TRO PEZ
A. Géraldine va passer une semaine à Saint-Tropez,
à la fin du mois de juin, chez sa cousine. Que savez­
vous de Saint-Tropez ?

Q B. Écoutez leur conversation téléphonique.


p1s1e J1 Quel temps fait-il à Saint-Tropez ?

{@°} i l fait très beau


�.� *
'' il fait froid .r/iR il neige
·: .. ��·
"

il pleut {�. il fait chaud


;,�

C. Observez le contenu de la valise de Géraldine.


Connaissez-vous le nom des objets qu'elle emporte ?

' t'\.
• des tee-shirts • un maillot de bain rose • un lecteur MP3

'I \:
• un pantalon rouge en toile • des petites culottes · du dentifrice
'I · deux robes • un soutien-gorge · une brosse à cheveux
· un jean une g rande serviette de de la c rè m e solaire
1
• •

• un bonnet en "'laine ba i n · du shampoing


· un gros pull en laine · un livre • un sèche-cheveux
• des sandales noires en cuir · des lunettes de soleil

œ D. À votre avis, emporte-t-el le les objets nécessaires ?


Manque+il quelque chose ?
quatre-vi ngt-un 1 8 1
6 I A l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e

4. J U L I E FAIT DU SHOP PI NG
A. Ju lie doit achete r trois tenues pour trois circons tances
d ifféren tes.
Que lui conseil lez-vou s ? Parlez- en avec un camara de.

r Pour aller en cours I au travail

Quel sac ? le s�c en c1.1ir Pour aller en week-e nd à la campagne


Quelle jupe ? Po ur aller à un ma riage Quel sac ?
Quels bas / collants ? Qu el sac ? Quelle jupe ?
Quelles chaussu res ? Qu elle jup e ? Quels bas / collants ?
Qu els ba s / col lants ? Quelle s chauss ures ?
(",
r Qu elle s cha uss ures ?

82 1 q uatre-vingt-deux
.:; À l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e l6
"'1) B. Observez, dans les fiches de la page 82, les S. ELLE EST PAS MAL CETTE J U PE !
� adjectifs i nterrogatifs en gras. Placez-les dans Des adjectifs démonstratifs en g ras apparaissent
le tableau . dans le dialog ue. Placez-les dans le tableau.

MASCU LIN FÉM I N I N


MASCU LIN FÉM I N I N
SINGULIER Q..,.el sac ? robe ?
anorak
PLURIEL collants ? chaussures ? SINGULIER jupe
pu l l

PLURIEL collants chaussures

g•
c. Repérez dans le docu ment de la page 82 les
formes des adjectifs rouge et vert. Placez-les
dans le ta bleau.

MASCULIN FÉM I N I N
SINGULIER Le sac ver+ La jupe
PLU RIEL Les collants Les chaussures

MASCULIN FÉMININ
SINGULIER Le sac La jupe
PLURIEL Les collants ro1.15e5 Les chaussures

DES SONS ET DES LETTRES


• Tu a i mes cette jupe ? • Comment tu trouves

a
Piste 32
o. Écoutez la prononciation des quatre adjectifs
dans les phrases suivantes. Combien de formes
o EIJe est affreuse ! ce p u l l ?
o Pas ma l !
différentes entendez-vous ?

1 . Un s ac gris Des sacs gris


Une chemise grise Des chemises grises

2. Un bonnet vert Des bonnets verts


Une robe verte Des robes vertes

3. Un manteau rouge Des manteaux rouges


Une jupe rouge Des jupes rouges

4. Un pull noir Des pulls noirs


Une chemise noire Des chemises noires
• Et ces chaussures ? • Cet a norak, i l te plaît ?
o Ellessont sym pas. o Wa hou, il est super !

q u atre-v i n g t-tro i s 1 83
6 fÀ l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e

6. C'EST POU R MA COPI N E


A . Voici l e scénar io d'une scène d e fi l m . Que veut achete r G régory ? L'achèt e-t-il ? S i oui,
à quel prix ?

SÉQ UE�CE�-
0 4._
I N_ N E_P_A RF U_M_E_R�
T/J��� U _ -----·---·- --·-- -·- -·-..- ---- - -·-·- -- -----

Grégory en tre dans une parfumerie,


il se dirige directement vers le ven deur.

G R ÉG O RY G R É G O RY
B o nj o u r. B o n , d 'a ccord, j e p re n d s É c l a t .

LE V E N D E U R LE V E N D E U R
B o nj o u r M o n s i e u r. Vo u s avez b i e n rai s o n . J e vo u s fai s u n
Q u e d é s i rez-vo u s ? p a q u et c a d e a u ?

G R É G O RY G R É G O RY
Je vo u d ra i s un p a r fu m . O u i , s'i l vo u s p l aît.

LE VENDEUR LE V E N D E U R
C'est p o u r v o u s ? Vo u s payez co m m e n t ?

G R É G O RY G R É G O RY
N o n , c'est p o u r ma c o pi n e . C'est p o s s i b l e p a r c a rte ?

LE V E N D E U R LE VEN DEUR
E l le a i m e q u e l g e n re d e p a rf u m ? Les O u i , bien s û r.
p a rfu m s fra i s . . . le s pa rfu m s i n t e n s e s ?
G R ÉG O RY G R É G O RY
G R É G O RY Ah oui, ça c'est très chouette ! Il coûte Te nez, voi l :i . . _
N o n , p l u tôt les p a r f u m s frais . . . combien ?
Le ven deu r prend la car te banca ire
LE V E N D E U R LE V E N D E U R et enca isse.
E h b i e n , j'ai, p a r e x e m p le, E a u d e 8 5 e u ro s .
Poi s s o n , v o u s v o u lez l e s e n t i r ? LE V E N D E U R
G R ÉG O RY M e rc i e t b o n n e j o u rn é e .
Il lui fait sentir. Et l'a u t re, i l coûte c o m b i e n ?
G R É G O RY
G R É G O RY LE V E N D E U R M e rc i à vo u s . Au revoi r.
E u h , c'est u n p e u fo r t . L'a u t re, i l est à 7 0 e u ro s .
LE V E N D E U R
LE VEN D E U R G R É G O RY A u revoi r.
O u q u e lq u e c h o s e d e p l u s j e u n e a lo r s , C'est u n p e u c h e r. . .
É c l a t , Éclat d e Li o r.

B. Relevez les formu les uti lisées par


C. À vous de jouer ! À deux, mettez en scène
le client (C) et le vendeur (V) pour... cette séquence. Vous pouvez donner une
ca ractéristique à vos personnages.
• accuei l l i r u n cl ient (V)
• demander un prod u i t (C) G régo ry le vendeur
• demander un prix (C) · ti m i de peu patient

d o n n e r le prix (V) in déc i s


·
· sympa
• i nformer sur la décision d'achat (C) • qui a peu d'a rgent · ma ladroit

84 I q u at re-v i n g t- q u a t re
l6
,..

� O uti l s

..4 ADJ ECTIFS I NTERROGATIFS ..4 F ÉM I N I N E T PLU R I E L DES


ADJ ECTI FS D E COU LE U RS
MASCULIN FEMININ
MASCULIN SG. FÉMININ SG. MASCULIN PL. FÉMININ PL.
SINGULIER Quel sac ? Quelle robe ?
vert verte verts vertes
PLURIEL Quels bas ? Quelles chaussures ? g ris g rise gris g rises
noir n o i re n o i rs n o i res
bleu bleue bleus bleues
Les adjectifs i nterrogatifs acco m pag nent u n nom et
servent à poser u n e q uestion p o u r d istig uer un ou des beige beiges
o bjets (ou i n d ivid u s) parmi d 'autres. jaune jaunes
rouge rou g es
• Quel sac tu préfères ? (= i l y a plusieurs sacs) rose ro ses
o Le p l u s petit.

a Orange et marron sont i nva riables.


_.. ADJ ECT I F S DÉMON STRATI FS
MASCULIN FEMININ
Cet anorak Cette jupe Une chem ise
SINGULIER
Ce pull verte à fleurs et un
PLURIEL Ces pu l l s Ces chaussures pa nta l o n o ra n g e
à ca rre a u x ! Tu va s
• Cette j u pe est vra i ment sympa, je l 'achète !
sort i r com m e ça ?

..4 FA I R E D E S CO U RS E S

Le vendeur Le c l ient

Accuei l l i r Bonjour Bonjou r


Sa l u e r Vou s
dési rez . .. ?

Pou r Je cherche • . .

demander u n J e vou d rais


..4 P R E N D R E
. • .

p rod u i t Vous avez . . . ?


PRENDRE [p Râ] / [p R::m] / [pRen]
Pou r i nformer Nous avons . . .
sur le p ro d u it Voici . . . je prends nous prenons
tu prends vou s prenez
i l / elle / on prend i l s / el les prennent
Pou r C'est com bien ?
demander u n Combien coûte . . ?
a
.

prix [pnâ ]

E n quelle
� PARLER DU TEMPS QU'I L FAIT
Pou r
demander des ta i l l e ?
i nformations
s u r l e p ro d u it
En quelle
poi ntu re ? {@}
"1 • .
-•
i l fa it très bea u /;;;:·\
\.,..
il fa it (très) chaud

il pleut .� i l neige
Pou r expri mer Je prends . . . . .. ·

la décision i l fa it (très) froid


d 'achat

q u a t re-vi ngt-c i n q I 85
I
6 O uti l s en a ctio n ...

7. POU R SORTI R LE SOI R ... 8. QU E L STYLE !


Changez-vous de look en fonction des A. Regardez ces manneq u i ns et demandez à
circonstances ? Commentez votre réponse avec vos ca marades ce qu'ils pensent des d ifférents
un ca marade. vêtements.

Au travail / Pour sorti r


avec mes amis
• Moi , J 'tii ..... e bievi I� robe ro1A 5 e MtiiS' je vi 'tii""e ptiS'
en cours
les- cht11AS'S'1Are5 à fti loil\S' .
"
• Moi , polAr ti l ler evi Co1A r.s- , je ..... ets- lA vi jetivi et lAvi B. Pouvez-vous définir le style vestimenta i re
plA l l et je vie ..... e ""tiqlA i l le ptiS' MtiiS' le s-oi r . . . de quelq ues camarades ? Classiq ue, sportif,
o M oi , . . . à la dernière mode ou p l utôt excentrique ?
Com mentez-le a u reste de la classe.
AGI R ,,
LE S M OT S PO U R
• Je croiS' qlAe L1Acit1 t1 lAVI S'f�le pllAfôt excevifriqlAe ptirce
nt on s'h ab ille
Po u r dire co m me . qlA 'elle tii ..... e leS' cht1 1AS'S'1Are5 bltivicheS' à fo loviS'.
/ acces so ire
mett re + vête m ent
. 7
m ets ce soir .
Qu' est-c e qu e je

e.
•M ets ta ro be n oir

86 1 q uatre-v i n g t-six
f et tâ c h es 16
' I

9. LE MARéH É DE LA CLASSE
A. Divisez-vous en « acheteurs » et en « vendeurs » ["\,,_ Déco uvrez les activ ités 2 .0 s u r
pour organ iser le marché de la classe. ·.
� versio n orig i na l e.e md l .fr

't'î:li ii'hf ·�-----· . '9 U1•1 i'' iftl1.


Vou s dev ez cha nge r le « loo
k » d'u ne
rez,
....... . -. a
per so n n a l ité o u , si vo u s l e p réfé Ra sse m blez le pl us
de vêtem ent s et
o nta i re.
d'u n cam arad e de clas se vol d 'acce sso ires po
ssib le s à ven dre . Av
ec ce
urs son t p rêts ,
Qua nd les éta lage s des ve nde q u e vo us avez réu
n i, p rép a rez u n sta nd
et
ntio n : vo u s
pa rtez fa i re vos cou rses . Atte affi ch ez vos prix
su r les a r tic les. Att
n d e 1 00 eu ros.
en tion :
disp ose z d 'u n bug et max i m u vo s cli en ts dis po
s ent d 'u n b ud g e t
tota l de
1 00 eu ros .

• Bo aj oV1r ! B.Après les courses, chaque acheteur


o BoV1joV1 r MoV1S'ieV1r . décrit le nouveau « look » de son client.
• Je peVlx voV1S' c.ider ? � N 'ou bliez pas de s a l uer et de Les vendeurs donnent leur avis.
0 BeV1 , je voV1drc.is VI VI tee-shi rt. prendre congé.
• C 'est poV1 r voVI S ? � Ne soyez pas trop d i rect pou r
• PoVl r Gérc.rd , je propose cette echc.rpe
0 NoV1 , c 'est po V1 r VIVI€ i:irnie . demander quelque chose en rn&1V1ve et VI VI€ cc.sqVlette eVI cofoV1 bic.VIC . . .
• CVI qV1e l fe te.i f le ? français : o Je troV1ve qVle l 'écheirpe rn0.VIV€ est 5'j rnpc. .
0 38. �-t je vou d rais rnc.is c.vec Io. cc.sqVlette , c 'est c.ffreV1x !

q u a t re-vi ngt-sept 1 87
6 I Reg a rd s s u r...
P�OQUITS FRANÇAJS pE
GENERATION EN GENERATION
Les temps changent, les techniques évoluent, les
entreprises se mond ialisent... Mais certains produits de
consommation français résistent au temps et passent
de génération en génération . . .

Ce biscuit à quatre coins


est depuis 1850 le goûter
classique des grands et Tous les enfants (et même les
des petits. adultes ! ) ouvrent avec gou rmandise
Le petit LU est même cette papillote j aune aux bords roses
devenu un objet de et blancs de 8 c m de long nommée
décoration sous forme de « Carambar ». Pourquoi ? Pour
dessous-de -plat, de plat à trouver un cara mel de 10 g mais
tarte, de tasses et sous­ aussi, depui s 1969, une devinette ,
tasses . . . un rébus ou une charade . . . Un
bonbon à déguster entre amis et
dans la b onne humeur !

CH I N E R À BRUXE LLES

A. Avez-vous de la mémoire ?
Quels objets avez-vous repérés
sur le marché ?

B. Quel les sont les particularités d u marché aux


puces de Bruxelles ? I l est :

très a ncien. le seu l ouvert tous les jou rs.

n0.uvea u. le seul ouvert le dimanche.

rare. spécial isé dans u n style.

88 1 quatre-vi n g t- h u it
Vous partez en randonnée ou
en pique-nique ? Surtout n'oubliez
pas votre opinel ! Depuis 1897, ce petit
couteau pliable au m anche en bois se glisse
dans n'importe quelle poche. Et il sert à
tout ! En 1989, Larousse l 'a introduit dans
son dictionnaire.

10. ET CH EZ VOUS ?
On roule toujours avec les Dans votre pays, pouvez-vous citer
fameux pneus Michelin, quelques p roduits i ntem porels ?
nés en 1889 à Clermont-
Ferrand et rendus célèbres
par le célèbre " Bonhomme Michelin »

ou " Monsieur Bibendum » sur les


publicités. Michelin, c'est aussi
des cartes routières, d.€s guides
gastronomiques et touristiques .

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
.
C.Com plétez la fiche descri ptive du métier D.Dans la boutique, choisissez un objet et
de Stéphane Carette. expliquez comment vous pouvez le recycler.
� Son métier : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ...
. . . . . . ..

� Son rôle : vendre des . . . . . . .... . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . ....... .


Avez-vous déjà essayé de recycler des objets
rechercher . . . . . . ... . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . .... .. . . anciens ? Lesquels ? Comment ?

. . . . . . .......... . . . . . . . . . . . . . • • . • la va leur m a rchande

avoi1· l 'œ i l
E. Et dans votre ville, y a-t-il un marché aux puces ?
Où et quand a-t-il lieu ? Avez-vous déjà acheté ou
vendu des objets sur ce marché ? Lesq uels ?
. . . . . . . . .. .. . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . .. . . .. . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . .. . . . . . . . .

. . . . . .. .. . . . . . .
. . . .. . . .. .. . . . .. . .. . .. . . . . . .. . . .. . . . .. . . . . . . . . . . . . .
.. . . .. . . . . . . . . . . .

. .
. .. . . . . . . . . . . . .
.. . . .. . . . . . .. . .. . . . .. . . . .. . . . . .. . . . .. .. . . . . . . .. . .. .. . .. .. .

q uatre-vi ngt- n e u f 1 89
1

Entraîn e m e nt à l 'exa m e n d u D E LF A1

Lé p re u ve d e p rod u ct i o n o ra l e co m po rte t ro i s pa rties :


1 . l 'entretien d i ri g é
2. l 'échange d'i nformations
3. l e d ia l o g u e si m u lé
25 poi nts l 1 0 m i n de préparatio n j 5 à 7 m i n d 'épreuve

� Lors de l'entretien d irigé, � Lors de l'échange d'i nformations, � Dans le dialogue simulé, l'examinateur
l'examinateur va vous poser des vous devez poser des questions va vous expliquer une scène ou vous
questions auxquelles vous devez à votre examinateur. Vous devez proposer des cartes qu i prése ntent
répondre. Les questions portent construire ces q uest ions à partir des mots À partir de cette scène ou
.

sur vous, votre famille et vos goûts. de m ots c lés concernant la vie
- de ces mots, vous devez interagir avec
!.'.examinateur doit vous poser les quot idienne (domicile, nom, ville, l'examinateur pour obtenir un objet ou
questions lentement et clairement, et sports, etc.). un seNice. Ce sont des achats ou des
vous pouvez lui demande r de répéter. interact io n s simples comme acheter
,

une baguette, un livre, un billet d'avion


ou de train, etc .

EXE RCICE 1
A. Voici une série de mots-clés q u i peuvent vous aider à préparer les q uestions
que vous devez poser et auxquelles vous devez répondre lors des trois pa rties de
l 'épreuve de prod uction ora le. Avec un camarade, écrivez les q uestions que vous
i nspirent ces mots et préparez vos réponses (chacun ses propres réponses).

B. À deux, posez-vous les questions et répondez-y.

90 1 q u atre-vi ngt-dix
P rod u cti o n o ra l e

EXE RCICE 2
Avec u n camarade, l isez les questions suivantes et préparez vos réponses
(chacun ses propres réponses). Pu is, à tou r de rôle, jouez le rôle de
l'exa mi nateur et du ca nd idat en répondant oralement.

� Comment vous appelez vou s ?


- � Quelles langues parlez-vous ?

� Quel est votre â ge ? � Quels sont vos chanteurs et vos acteurs préférés ?

� Que fa ites-vous dans la vie ? � Quels sports pratiquez-vous ?

EXERCICE 3
A. Àdeux. L'u n joue le rôle du vendeur, l 'autre du client.
Vous pa rtez en vaca nces à la montag ne. Ava nt votre départ, vous al lez acheter
dans une boutique les vêtements dont vous avez besoin.

B. Créez d'autres dia logues et jouez-les.

� Vous achetez un jean noir dans une boutique.


� Vous achetez un billet de TGV Paris Lyon au service clients d'une g a re.
-

q uatre-vingt-o nze 1 91
AUTOÉ VALUATION

1 . Com péten ces Je suis J 'éprouve Je ne s u i s


vi sées d a n s les capa b l e des pas enco re Exe m ples
de ... d ifficu ltés capable de ...
u n ités 5 et 6 à ...
informer sur l'heure, le
moment, la fréquence, la
durée . . . . . . . .. . . .. . . .. . . . . . . . . .. .. .. . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . .. .. . . . . . . .. . . .. .. . . . . ..

découper Je te m ps et p lacer
dans le temps
. . . .. . . . . . . .. . . . . . .. .. . . .. . .. . .. .. .. . .. ... . . .. .. .. . . .. . .. . .. . . . .. . .. ... . . · · · · ·

exprimer l a ressembla nce ou


la différence avec aussi, non
p l u s ... . .. . .. . . . . .. . .. . . . .. . . . . .. .. . . . . . . .. . . .. . . . . .. . .. . . . . .. . .. . . .. . .. . . .. .. .. . .. . . ..

demander à quelq u'u n de


d istinguer un ou plusieurs . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . .. .. . . . . .
. . . . . . . . . . . .. . .. . . . . .. .. . . .. . . . . . ..

objets ou individus avec


q u e l/le/s/les . .. . .. . . . .. . . .. .. . . .. . . . .. .. .. .. . .. . .. . . . .. .. . . . . . .. . . .. .. · · - · · . .. . . . .. .. . . . . . . .. .

faire d e s courses
_,,,,
. . . .. . . . . .. . . .. . .. .. .. . . . .. . .. . . .. . . .. . .. .. . .. . . .. . .. . . . . .. .. . . .. .. . . . . .. . .. . . . . . .

parler d u temps
qu'il fait . . .. . .. . . .. . . . . . .. .. ... .. . . . . . .. . .. . . .. . .. . .. . . . . .. . . . . .. . .. .. . .. . .. . .. . . .. . .. .. .

2 . Con n a issa n ces visées Je con n a i s mais


Je connais et Je ne connais
d a n s les u n ités 5 et 6 j'util ise facilement...
n'uti l ise pas
pas encore: ..
faci lement ...

les moments de la journée

les jours de la semaine

les verbes a l l e r et sortir


:

les verbes pronominaux se coucher


:

et se l ever

les adjectifs interrogatifs : q u el/le/s/les


les adjectifs démonstratifs ce, cet, cette, ces
:

le fém i n i n et le p l u riel des adjectifs de couleur

les verbes prendre et vivre


:

la prononciation d u fém i n i n des adjectifs


U n ités 5 et 6

B I LAN
M o n u s a g e actu e l d u fra n ça i s
0 G-- � .. .
q ua n d je l is

quand j'écoute

quand je pa rle

q ua n d j'écris

q u a n d je réa l i se les tâches

M a co n n a i ssance actu e l l e 0 G-- � .. .


de la gra m m a i re

d u voca bulaire

de la prononciation et de l'orthog ra phe il

de la culture

1 À cf sfadf!, MfS fDÏftfs fot'fs softf : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..... . . . . . • . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

À Cf sfadf!, MfS d ifficultis softf : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . • . . ... . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Des idées pour améliorer en classe à l'extérieur (chez moi, dans la rue...)

mon voca bulaire

ma g ra m m a i re

ma prononciation et mon orthogra phe

ma prati q u e de l a lectu re

ma pratique de l 'écoute

mes p rod uctions ora les

mes p rod uctions écrites . .


.. . . . . . . . .. .. . . . . . .. . . .. .. . . .
. . . . . . . . . . . .... . . . . . . . ..
. . .
· · · · · · · · · · · · · · · · · · · · · ······· · · · · · · · ···· · · · · · · · ·· ·· Il
Si vous le souha itez, d iscutez-en avec vos ca ma rades.

q u atre-v i n g t-treize J 93
ll DU PAIN
Nom de PlodUll po1d pn

llJ\G l!1T1I
BJ\G EITE l'OlmI!:
BAGUETTE DE n.umo.
P 1N

BAT BD
PAIN COJIPLliT
BJ\Glll!ITE AI CÙÉAW
FICEUJl 1llJJ ctatu.r.s
PAJl� AUX CÛUUS
PAIN D sol.EL
1 . DU PAI N, DU VI N .
ET DU FROMAG E
A.Connaissez-vgus les produ its q u i
apparaissent sur ces photos ? Pouvez­
vous les identifier avec un camarade ?

Ça, c 'est d u chocolat.


Ça, c'est des huîtres.
Ça. c'est du pain.
Çe, c e st d u vin.
'

Ça, c'e st d u champagne.


Ça, c'est des cerises.
,

Ça, c e s t d u
' fromage.
Ça, c es t des olives:
'

• Ço. , c 'e s+ dlA cho.mpo.5ne , non ?


o Ô1Ai ef . . .

B . Avez-vous déjà conso mmé


ces produits ?
• J 'o.i dé}� blA dlA cho.mpo. 5V1e .

q u atre-vi n gt-q u i nze 1 95


7 I Textes et co ntextes

2. CRÊ PE R I E TV BRE IZH


A. Savez-vous ce que sont les crêpes ? Voici le menu d 'une crêperie. Con naissez-vous
tous ces ingrédients ? Pouvez-vous trouver les i mages correspondantes sous le menu ?

· � _ _ � Crêperie TY Breizh 2-� •

Les salées Les sucrées


Fro m a g e 4,50 € Laïta 8,30 € S u c re 3,00 €
Saumon fumé, crème fraîche, citron
Œuf 4.50 € Beu rre et s u c re 3,00 €
Berger 8,30 €
4,50 € Miel 4,50 €
Fromage de chèvre chaud,
Jambon

Popeye 6,30 € salade, tomates C h ocolat 4,50 €


tpinards, crème fraîche, œuf 8,50 €
Péri g o u rd i n e Chantilly 4,50 €
Printan ière 6,30 € Foie gras, salade, tomate
Confiture au c h o i x 4,50 €
Salade, œuf. tomate C h a rleston 9,50 € Fraise, myrtille, orange, framboise
Ty Breizh 6,30 € Pommes de terre, fromage, jambon,
œuf, sa/ade Noix 4,50 €
Saucisse, fromage
9,50 € B a n a n e, c h ocolat 5,50 €
Harpe 8,30 € Cam pag n a rd e
Roquefort, beurre, noix Œuf, champignons, oignons, B a n a n e, c h ocolat, c h a n t i l l y 6,00 €
crème fraîche, salade
Crêpe M a i s o n 6,30 € S u p p lément B o u l e de g lace 2,00 €
Jambon, fromage, champignons

B. I magi nez que vous êtes dans cette crêperie. � C. On peut accompagner les crêpes d'une infinité
Quelle crêpe voulez-vous goûter ? Com mandez­ 'ili1 d'1ngréd1ents. Vous aussi, vous pouvez en inventer
la à votre professeu r. une. Avec quels ingrédients ? Donnez-lui un nom et
affichez la recette.
• BoVl_jo1A r . VolAS' dé5i rez . . .
o Po1A r ..., o i , 1AV1e crêpe t:l lA }:4..., bol'I .
• D '4ccord et po1Ar MOV1S'ie1Ar ?
o t'Vlw. ..., , q1A 1 es+-ce q1Ae c 'es-f le foie �; rC\S'?
Y\i\,ev �Q_,
l�1v : 1)�u'\,(/,/
l11�ÎA-1�: llULiiiuA;,
��Q/ �u;,, � & WAM�
96 1 q uatre-v i n gt-s e i ze
Textes et co ntex tes l7

3
3. ET POU R MADAME ?
A. 1 1
est midi et les tables des resta urants
1s1 e n se rem p l issent. Lisez le menu du Café des
Dames et notez ce que choisissent, comme
entrée et comme plat principal, Ana et Sergio,
deux tou ristes espagnols en vacances à Paris .

.. - - - .. -

P l at p ri n ci p a l

B. Qu'est-ce qu'il y a comme entrée d u jour ?


Et comme plat du jour ?

Entrée du jour

Sa lade de fromage de chèvre chaud

Salade printanière

Salade la ndaise

Plat du jour

Filet de sau mon g ri l l é


Filet de col i n sur un lit de pommes de terre

Filet de bœuf aux petits oignons


7 IÀ l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e

4. SO I R É E COUSCOUS S. L'ADDITION, S'I L VOUS PLAÎT


A. Soph ie, Léa et Amandine prépa rent u n e Lisez ces frag ments de dialogues. Qui prononce
soi rée couscous. Lisez cette conversation et ces phrases : le serveur (S) ou le cl ient (C) ?
rem plissez la fiche avec leurs décisions.

S - On peut fai re la soirée chez toi, Léa ?


L Oui, mes pa rents vont fêter leur a n niversaire de
-

mariage au resto. Mais ils vont sû rement rentrer tôt.


A On peut la fa i re chez moi. Samedi, je vais être toute
-

seule à la maison.
s - Cool ! Et qui va faire le couscous ?
L Mmm, ben, moi.
-

S - Toi, tu vas fai re le couscous ?


L Bien sûr, je fais u n couscous délicieux.
-

S Ah bon ! Génial... Et qui est-ce que nous allons inviter ?


-

A On peut i nviter Thi baut, Quentin ...


-

L - Quentin, c'est pas possible, il va passer le week-end à Paris.


S On va être quatre a lors !
-

Bonjour Monsieu r. Bonjour. c.

Lieu : .•.... . . • Vous me donnez la ca rte ? Oui, bien sûr. La voici.

Jour : . . . . . . . .
Excusez-moi, le potage du jour, il est à quoi ? Aux tomates.
I nvités : . . . . . . .

« Chef » : . . . . . . . . . •
Excusez-moi, qu'est-ce que C'est une salade à base
c'est le tabou lé ? de semou le, tomates,

fm
concombres ...
B. Observez dans la conversation une nouvelle

forme verba le, formée d u présent d u verbe Alors. . . vous avez Oui. Comme entrée, je vais
a l l e r + l'infin itif. Complétez le tableau. choisi ? prendre un potage du jour.

ALLER + I N F I N ITIF
Et comme Comme plat, je vais prendre un steak au
je fêter plat ? poivre.

tu être
Saignant, à poi nt, bien cuit ? A point, s'il vous plaît.
il / elle / on . . fa i re
+
nous • ... . • . . . .�l[�VI?.. . .... . . . . . passer Et comme boisson ? De l 'eau.

vous 13H�� ........ rentrer


Plate ou gazeuse ?
. . . . . • . • . . • • . • • .

Plate.
i l s / el les . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . i nviter

Cette forme verbale, le futur proche, sert à exprimer Vous a l lez prendre un dessert ? Oui, une g lace.
des i ntentions et des actions futures.

Pouvez-vous me donner Tout de suite,


C. Et vous, qu'allez-vous faire ce week-end ? l'addition, s'il vous plaît ? Monsieur !

98 I q u a t re-vi ngt-d i x- h u i t
À l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e 1 7

6. VOTRE SANTÉ ET L'ALIMENTATION


A. Avez-vous une alimentation équ i l i brée ?
Pou r le savoir, indiq uez avec quelle
fréquence vous consommez les a l i ments
de la pyramide de l'alimentation.
Puis, faites le test suivant.

TEST DE SANTÉ
I NG R É D I ENTS / ALIMENTS ? c

Des fruits 2 à 3 fois par jour

Des lég u mes 2à 3 fois par jour


Du poisson 2 à 3 fois par sem a i n e

Des œufs a ucun 3à 5 fo i s par se mai n e


De la viande rouge 2 à 4 fo i s par semaine 1 fois par semai n e

Des sucreries 1 ou 2 fois par semaine

D u lriit d u lait dem i-écrémé d u lait écrémé


Du pain / du riz 1 ou 2 fois par jour 4 fois par jour

Maj orité en colo n n e A . B. Consu ltez les résultats : qu'en pensez-vous ?


Attenti o n ! Vo u s consommez trop d 'a l i m e nts
caloriques et contenant du cho lestéro l. Un
consei l : rem p la ce z les sucre r i es par des


C. Observez maintenant les déterm inants

fruits, la via n d e e t l e s œ u fs p a r d u poisson .


marqués en gras dans le test : ce sont les partitifs.
E t n'oubliez pas les féc u lents. Comprenez-vous comment ils fonctionnent ?
Complétez le tableau.
M ajorité e n colo n n e B.
Pa s m a l ! Vou s consommez assez d e f r u i t s
Les articles partitifs servent à parler de qua ntités :
e t lég u m es, d e p o i s s o n et d e céré a les ;
mais s u rvei llez votre co n s o m mation d e déterminées. indéterminées.
via n d e e t d e s ucreries !
Ils s'accordent en genre et en nombre avec le nom.
M ajorité en co lo n n e C .
B ravo ! Vou s conso m mez to u s l e s a l i m e nts MASCULIN SINGULIER FIËMININ SINGULIE R
nécessaires à votre sa nté et e n b o n n e s chocolat crème
q u a ntités . M a i s n'o u b li e z pas : m a nger est
poisson eau
a u ssi un plaisir.
PLURIEL
légumes (masc.)
sucreries (fem.)

q u a t re-v i n g t-dix-ne u f 1 9 9
7 IÀ l a d éco uve rte d e l a l a n g u e

7. CHACU N SES PRÉ F É R E N CES


œ
8. U N BON VI N B LANC
A.Quels sont vos goûts a l i mentai res ?
DES SONS E T DES LETTRES
Soulig nez ce que vous préférez.

· plate. a
Pist• 3•
A. Écoutez la prononciation de ces mots et
faites attention aux voyelles nasales. Ensuite,
L'eau vous l'a i m ez . . . · gazeuse. répétez chaque série.
· fra iche.

· entier. 1 . restaurant (RcstoRa) piquant (pi ka)


Vous préférez le lait •
demi-écrémé. saignant (scJlâ) santé (sate)
· écrém é.
2 . vin (vë) romarin (RomaRë)

}-
· noir.
tatin (tatê)
(
pain (pë)
• avec d u lait.
Le café, vous le p renez . . .
avec ou sans sucre.
3 . boisson {bwasô) melon (malô)

• décaféi né.

}- bon (bô) saumon ( omô)

.
· avec de l'hu ile.

[ a
Vous assaisonnez la
· avec de la B.Écoutez mai ntenant ces séries de trois mots.
sa lade. . .
�-------� vi naig rette. Piste 35 Dans quel ordre écoutez-vous les mots de
chaque série ?
· en sauce.

. ..
Votre viande, vous l a · g ri l lée.
mangez . . . saignante, à poi nt, :J. peine 3 pa i n .L paix

.. .... .

bien cu ite.
bon . . bonne beau
· à l a coq u e. taux .... thon . .. to n n e

. ... . ..
• •

Vous mangez les œufs . . . · d u rs.


an . Anne a

.... ... ...


· au p lat.

-
ses sain sa i n e

..
Quand vous mangez · à la va peur.
des lég umes, vou s l es · frits. rei n e rei n s ra ie
prépa rez . . . · crus.

• B. Observez les pronoms COD (complément a


Piste 36
C. Mai ntena nt, écoutez ces ph rases et répétez .
· Vou lez-vou s d u pain ?
d'objet d i rect) marqués en g ras et les noms · Vou lez-vou s d u vin blanc ?
COD (marq ués en rouge). Comprenez-vous · Vou l ez-vous d u poisson ?
comment ils fonctionnent ? Complétez le tableau .

LES PRONOMS COMPLÉMENTS D 'OBJET DIRECT

MASCULIN SINGULIER FtMININ SINGULIER

PLURIEL

1 OO 1 cent
., O uti l s l7
� COMMAN D E R ET P R E N D R E � EXPR I M E R LA QUANTITÉ
LA COM MAN D E DE FAÇON INDÉTERMINÉE - LES ARTICLES PARTITIFS
S ERVEUR (LIENT
LA
Les a rticles partitifs sont o b l i g atoi res devant les noms
POUR PRENDRE COMMANDE POUR COMMANDER
n on-com pta bles.
• Et pour ces messieurs / o Comme entrée / plat /


dames ?
Alors, vous avez choisi ?
dessert, je vais pre n dre
du café une thermos de café �
• Et comme e n trée / plat / ��
c!J;
_
une tasse de café
dessert ?
• Vo u s a l lez p rend re u n e



des bols de café
entrée / un d e ss e rt ?
- : �-

1 m
POUR PAYER

o Co m b i e n je vous dois ? de l 'eau un l it re d ea u


'

o Pouvez-vous me donner
l'addition ?

d'eau ljJ
une ca<afe d'eau
o L:add i t i o n , s'il vous p l aît .

des verres

� DEMAN D E R ET DON N E R DES


I N FORMATI O N S S U R U N PLAT
DE FAÇON DÉTERMINÉE
DEMANDER DONNER

• o
(Excusez-moi), la soupe Aux tomates. l rois boites de . . . 1 00 g ra m m es de . . .
du jou r, e ll e est à q u oi ? De u x paquets de . . . Un de m i kilo de . . .

• (Exc u sez moi), qu'est ce


- - o C'est une recette avec des Une bouteille de . . . Un kilo de . . .
que c'est la raclette 7 pommes de terre, de la char­ Dix tranches de . . . U n kilo et demi de . . .

cu terie et du fromage fondu. Deux tablettes de . . .


Cinq pots de . . . Un dem i l i tre de . . .
-

Confitu re de fraises Crêpe au beu rre Deux sachets de . . . Un litre de . . .

Soupe à l o i g n on
' Omelette aux U n l it re et dem i de . . .

Sa lade d 'endives cham pi g no n s


Sandwich ja m bon-beu rre
� LES PRO N O M S COM PLÉ M E NTS
D'O BJ ET D I R ECT (CO D)
� S I T U E R U N E ACTI O N DAN S LE FUTU R
Le pronom COD rem p lace u n nom déjà i ntrod uit dans le
Aller + i nfi n itif (le futu r p roche) sert à présenter des d i scours. I l s'a ccorde en genre et en no mbre avec le nom
i ntentions et des actions futu res. qu'il repre n d .

• Ce week end je vais al ler à la mer.


- , MASCULIN SINGULIER FÉMININ SINGULIER
• La sema ine procha i ne, je va is commencer à étudier
• Comment prépare + i l • Comment prépares tu -

sérieusement.
le poulet ? la via nde ?
ALLER + I N F I N I T I F o l i le cuisine avec d u v i n . o Je la fa is au fou r. Je
I l l'aime a i n s i . l'aime b i e n cu ite .

je va i s a l ler nous a l lons acheter


PLURIEL
tu vas pa rti r vous a l l ez manger
• Co m m ent mangez-vous les fraises ?
il / e ll e / on va a rriver ils / elles vont boire
o Je les m a n ge avec d u sucre.

cent u n l l ül
7 1 O uti l s e n a cti o n ...
I

9. DES AM IS À DÎN E R
A. Monique reçoit des amis à dîner ce soi r. Lisez s a liste
et observez ses achats : a-t-elle oublié quelque chose ?

- 1 �t th � U!­
. 1 FM
F v:JM
. 25 0 � th c,�MM- lu\l\,Î,-loiA1tWvl-
LIM-

2 boLV� th vu., b� l'��


. t-Om� · 1 1;,A;�
. o �MM- . .) fM,� th � owla,j �
� . 100 � th !\,or4 oivt
.) p-o� � o Uw- OLV � �
·

. 1 tii,bf.t,ttt, th choe-0W .

. 1 �� th bwJtM- .�
. 1 F t th e;Û,M.t- b�

Q B. Pou r vérifier, écoutez Moniq�e qui


Piste 37 ra nge ses courses.

1 0. U N REPAS DE B I E NVE N U E
A. U nguide de voyage explique la relation des Français à la nourriture et �onne des
conseils précieux aux étrangers en vacances en France. Lisez-les et repérez avec un
camarade les ressemblances et différences avec votre pays.

En Fra n ce , on parle de cu isin e même q u a n d . . . En Fra nce, la nou rriture c'est une affaire
on ma nge ! sérieuse qui s'éva l u e : messieurs Gault et
M i l l a u sont les fon dateu rs d'un gu ide
En Fra nce, les journaux parlent tout le temps de gastronomique aussi célèbre que le Guide
régime d'ama igrissement, de q u a l ité nutritive Michel i n . Chaque a n née, ces guides
des aliments . . . On mange bien , m a l , trop ou pas attribuent d es éto i l es a ux resta u ra nts.
assez, il s'agit toujours de . manger !
.. Pou r un restaurateur, recevoir une étoile
de p l us c'est comme recevoi r le prix Nobel
En France, il y a des superm a rchés immenses q u i pour u n scientifique.
proposent des centa i n es de produits a l i mentai res :
d es d izaines de fromages, des centa ines de vins,
une grande variété d e charcuterie, des fruits et des
légumes variés, sans parler d u foi e gras ou des
h uîtres ... Aujourd'h u i , on trouve même des repas tout
prêts, sous vide, cuisinés par les plus gra nds chefs !

1 02 1 cent deux
.: e t tâ ch es l 7

B. Mai ntenant, l isez les conseils à suivre si vous recevez des


Français chez vous ou si vous êtes i nvité chez des Français.

C. Maintenant que vous en savez plus sur les D. En petits g roupes, choisissez le menu de ce
Français, vous allez recevoir un groupe de repas. Notez les ingrédients dont vous avez
professeurs de françqis qui visitent votre ville. VÇ>us besoin.
allez leur offrir un repas de bienvenue. En groupe,
décidez de l'heure, de la durée et du type de
repas que vous voulez leur" proposer. Sa{ad<' d<' pottt tt<'t s J<' f<'tttt<'
1,5 k'J J<' fDM M('S J<' t<'t't'('
1 COt'hiC�Oh
� u n brunch du dimanche
� u n pique-nique dehors 1 oi'J hOh
� u n repas complet i nternational 1 pot cl<' wta� Oh hais<>
� u n repas typiq ue de votre pays
� un repas végétarien
S('(, fOiVt'('
� u n buffet
� u n goûter
� ...
E. Présentez votre menu au reste de la classe.
Attention, tout le monde doit com prendre � e
quoi i l s'agit.
• Nol.AS' , VIOi.AS' propoS'OVIS' IA V\ piq1Ae- V1iq1Ae . CoMMe
e111 frée , 111 0 1.AS' p ro p oS'OVIS' 1AV1e sct lctde ct l leMct V1de .
o C 'est fCiif Mec q1Aoi ?

f".,,_ Décou vrez les activités 2 .0 su r


� ve rsio no r i g i na l e.e m d l .fr

cent t ro i s 1 1 03
7 1 Reg a rd s s u r...

..

LES FRANÇAIS ONT LA REPUTATION


,

D'ÊTRE DE FINS GOURMETS.


EST-CE UN MYTHE OU UNE REALITE
, ,

?
Selon Francoscopie, les choix alimentaires des Français ont beaucoup évolué depuis les années 60. En
2009, ils consomment trois fois plus de volaille, moins de légumes frais mais plus de légumes surgelés,
plus de tomates et de compotes, moins de baguette. Ils achètent aussi beaucoup plus de yaourts
aromatisés et de desserts lactés. Les plats cuisinés surgelés ont beaucoup de succès . Pour ce qui est des
boissons, ils boivent plus de jus de fruits, de bières et de cocktails et enfin plus d 'eaux minérales.

LES REPAS DES FRANÇAIS Certains mangent aussi


debout pour gagner du
Petit déjeuner
temps : en faisant leurs
Le petit déjeuner a évolué et la trilogie pain-beurre­ courses, leur shopping
confiture est souvent complétée ou remplacée par un et même en revenant
bol de céréales accompagné d 'un fruit ou d 'un jus de du sport ! C 'est ce qu'on
fruit. Les adultes boivent un thé ou un café (avec ou appelle le " nomadisme
sans lait) et les plus jeunes un chocolat au lait. alimentaire ».

Déjeuner Dîner
Au déjeuner, quatre Français sur dix mangent à Les Français passent-ils des heures dans leur cuisine
l 'extérieur : pour privilégier les repas en famille ? Cela dépend . . .
• ceux qui sont scolarisés mangent à la " cantine "·
--��

Si manger est considéré comme une corvée


40% des demi-pensionnaires ne sont pas satisfaits de supplémentaire, après une longue journée de travail,
cette formule et les collégiens donnent la note très le repas risque d ' être de style « malbouffe '" fait
moyenne de 12/20 à leur cantine (sondage Ifop, janvier d 'aliments trop gras et trop sucrés, pauvres en
2008) . Pourtant, huit ados sur dix estiment y passer un nutriments, vite avalé devant la télévision.
moment plutôt ou très agréable. Vive les copains, donc 1
Si manger est considéré comme un plaisir, le repas
• les adultes , sera de style " slow food ,, avec des légumes achetés au
eux, mangent marché bio, cuits dans un " wok » , une viande ou un
r aux restaurants
�,a...il!: ï poisson grillé. Le repas se terminera par des fruits. La
d 'entreprise ou dans famille prendra le temps de l 'apprécier et de discuter de
des restaurants qui sa journée tout en mangeant.
proposent des plats
du j our. Ils achètent
aussi leurs repas
dam; tles snacks ,
des boulangeries
ou encore chez le
traiteur ou dans des
distributeurs automatiques . Certains prennent la peine
de préparer un petit repas à la maison et l 'apportent au
bureau. Le repas se prend alors rapidement pour partir
plus tôt ou s'avancer dans son travail.

1 04 1 cent q u atre
1 1 . À TABLE ! LES SECRETS DU ROQU EFORT
A. Depuis les années 60, A. Pendant la visite, on voit... (mettez
les propositions dans l 'ord re, en les
les Français consomment moins de : classant de 1 à 6) :

les fromages · la cave


. . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . .. . . . . . .. . . . . .. . . .

les Français consomment plus de : un. enfant la g u ide

le vi l lage les fleurines

B. Pou r fai re un bon roq uefort, i l fa ut :


B. Donner la défi n ition de :
un taux d'humidité de :

la malbouffe quand manger est une : une tem pérature de :

u n champignon q u i s'appelle : .. . . . . . . . . . ... . . . .. . . . . . . . . ... . . . . . .. . . . . . .

Les trois étapes de la fabrication sont : . . ... .. . ... . . . . . . ... . . . . . . . . . . . . .

le slow food : quand manger est un

C. Si vous avez déjà goûté ce fromage, dites


C. Et chez vous ? com ment vous le trouvez.

Y a-t-il des cantines ou des restaurants d'entreprise dans C doux

votre pays ? C fort

C' sans save u r

Sinon, où mangent les enfants ?


C bon

C horrible

Et vous ? Où mangez-vous à midi ? Que mangez-vous ?

Où l'achetez-vous ?
O. Dans votre pays ou dans votre rég ion, existe-t-il
u n fromage typique ? Quel est son nom ? Où est-il
fa briqué ?

. .. .. . . . . . . ... . . . . .. .. .. .. . . .. . .. .. . .. . . . . . . . .. .. . . .. . . . . .. . . . .. . .. .. .. . .. . .. . . .. . .. . . . . . . . . . . .

· · · · · · . . .. .. .. . .. . .. . . .. .. .. .. .. .. . .. . . . .. . . . . .. . . .. . . . . . .. . . . . . .. . . .. .. . .. .. .. . .. . . . . .
..

cent c i n q 1 1 OS

Je 14-fonfe vaJ 14-fev.blel. Vous QÎme.z. IQ le.dun mQÎS vous QVt.z.
l/eront'c.a de.s ro�lime.s dt. vue. ?
r
06 16 J ) 2..1 99 Je. lis our vous.
e
S lvie. Ob 18 18 33 ll
j

Je. é}"'-'"k volre. c.�L



So��


Voùs tJ�res PAS BïUCO.t.e<m ?
Je !>€MON'fé VOS ROB!tJéfS.
î'HIJ.Jt>Pé
t>.t..2000®VéRSIOtJ.VO

Vot� jar'dik t>st jutt" lt> ?!


Ukt'

Affi'(('�-MOi J
î'it>r'r'('
05 18 48 38 1.8
P re m i e r co nta ct

1. QU I FAIT QUOI ?
Jaf'ohaise de 30 a11s, 5 a11s
A. Ces persori nes a ppartien nent à une
J� FM� '\/o� �oi..uz.%� .:l'e)<!f'irÎe11ce .:la11s ('e11sei,1teMe11t,
association d 'échange de services. Voici
o��.,t..a. e11sei,11e le jaf'o11ais.
leur tableau d'affichage. Rel iez chaque
o(Q e-r- 4-'f 2� oo ':loko �oko-jafo®versio11.vo
photo à son annonce.

• Je crois qlAe !t1 photo A représeV1te Osci:1r


qlAi (i:1it les covi rs es . -

"�e� f'� te pe�.._u be eo"b"i� 1


':/e 110"� eo"b"u oii 110"� 110"�· B! Yçi+il 'u n service q ui vous intéresse ?
�llette (J� 14 'J1 28 '}9 Lequel ?

• Le service d 'A"' "'ick rn ' i "'t�resse pti rce


J'aiaf vos fkfa.,ts à qvie je svi iS' très 5 ovi rrnt1V1d et qvie je "' 'tii
fait"f lful's Jfvoit's. pti.S le ternpS' . . .
Sft'"f
06 58 40 30 20

cent sept l 1 07
B I Textes et co ntextes

2. U N B I LAN DE COMPÉTE N CES


A. U n bilan de com pétences peut être uti le pou r prendre une décision
sur notre avenir professionnel. Voici u n de ces tests d 'orientation et les
réponses de Ca m i l le, une jeune fille de 18 ans qui doit décider quel les
études et quel métier fa i re. Défi n issez sa personnal ité.
· communicative · généreuse · aventurière · cu ltivée · pratique

BILAN DE COMPÉTENCES
Nom : t...t:6' rZ.,Art.JD
:
P ré n o m c,4f...{1 U,..€

Avez-vous déjà voyagé à l'étranger ? Vos vacances idéales . . .


'\i'O u i , j'adore déco u v r i r d ifférentes c u l t u res. � partir avec u n e association h u m a n ita i re à
0 Non, j e préfère rester chez moi. l 'étra n ge r.
0 Oui, pou r l e t rava i l / mes études. 0 u n t re k k i n g a u N é p a l .
O Autre . 0 u n e visite orga n isée d e s châtea u x d e l a Loire.
O A ut re.
Avez-vous déjà pratiqué un sport à risque ?
0 O u i , j 'a i sa uté en p a rach ute / fa it de la p l o n gée Avez-vous déj à travaillé en équipe ?
s o u s- m a ri n e / fa it d e l 'esca l a d e . . . '\lZ'.l O u i et j 'a d o re !
°'0'J e n 'e n a i j a m a i s eu l 'occa s i o n , m a i s j 'a i merais b i e n . 0 O u i , m a i s se u le m ent si je s u i s le chef.
0 N o n , je déteste p re n d re des r i s q u e s . 0 N o n , je p réfè re trava i l l e r de m a n i è re i n d ivid u e l l e .
O Autre. O A u t re.

Avez-vous déjà repeint votre maison / votre Avez-vous déjà aidé des amis à résoudre
chambre ? un problème personnel ?
'\i'O u i , j 'a i m e b i e n bricoler. � Souvent, l e s a m i s sont là p o u r ce l a .
0 N o n , les trava u x m a n u e l s , c'est pas m o n truc. 0 S e u l e m e n t q u a n d i l s me l 'ont d e m a n d é .
0 Oui, m a is j e p réfère contacter u n p rofession n e l . D Ja mais.
O A ut re. O Autre .

Combien de livres avez-vous lu cette année ? Vous préférez . . .


'2l" Aum o i n s 1 0 l i v res, j'adore la lectu re . 0 vo u s occ u pe r d u j a rd i n .
0 De 2 à 10. '\A' gard e r d e s enfa nts.
0 Aucu n , je n e l i s j a m a is. 0 o rga n i ser une fête.
O Aut re. D Aut re.

Parlez-vous des langues étrangères ? Avez-vous déjà joué dans une pièce
'2(O u i , j'ad ore com m u n iq u e r et j 'a p p re n d s des de théâtre ?
l a n gues fac i l e m e n t . 'Zf O u i , j e fa i s partie d ' u n gro u pe.
O j 'a i étu d i é p l u s i e u rs l a ngues, m a i s j'ai e n core d u 0 U n e fois, i l y a des a n nées.
m a l à m'ex p ri mer. O J a m a i s . j e s u i s trop t i m i d e .
0 N o n , je ne s u i s pas doué p o u r les l a n gu e s . O Autre.
O Autre.

1 08 1 cent h u i t
i
Textes et co ntextes l8
a B. Pour avoir plus d'informations sur les goûts et G1J c. A deux, avec
les informations que vous avez,
Pi•te 1s les compétences de Camille, écoutez maintenant décidez quel métier est le plus adapté pour Cami l le.
l'entretien qu'elle a eu avec un conseil ler d'orientation.
O I n fi rm ière
En cours, ses matières préférées sont O Professeure
0 Assista nte socia le
Elle aime 0 Bibl iothécai re
0 Comme rce i nternational
- -

E l l e n'aime pas 0 Autres : le (s) q uel (s) ?

• Je crois- q1/ e l le po1.1 rrt1if être t1S"S"iS"ft1 V1fe s-ocitl l e ,


Elle est douée pou r
pt1 rce q1.1 ' e l le tl i Me tlider les- 5 eV1S" et q1.1 'elle S"t1if
frMtli ller eV1 éq1.1 i pe . . .
o MMM , je V1 °eV1 S"1.1iS" pt1S" cerft1iV1e . . .
E l l e s e voit comme u n e personne

œ D. A votre tou r, répondez d e .!:!@Dière


ina1v1 ue e. a1:1 bilan, puis transformez les
phrases de l 'exercice B et complétez-les pour
parler de vous.

cent n e u f 1 1 09
8 1À l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e

3. PO ISSONS D'AVR I L, VACH ES ET AVI ONS


A. E n Fra nce, le premier avril, les médias glissent u n e i nformation
fausse dans leur jou rna l, u n « poisson d'avri l ». Parmi ces chapeaux
de presse, une seu le i nformation est fausse, laquelle ?

Q B. Pou r vérifier, écoutez les infos G O. Com ment se forme le passé com posé ?
Pist• 39 radiophoniques du lendema in. Essayez de compléter la règ le.

• C. Tous ces cha peaux sont écrits au passé PAS S É COM POSÉ :
com posé, un tem ps verba l qu i sert à rapporter
des événements passés. Relisez les textes et ou AU PRËSENT + PARTICIPE PASSt

sou lignez les formes de ce tem ps. DU VERBE

1 10 1 cent dix
·:��!: À l a d éco u ve rte d e l a l a n g u e l8
4. PARCO U RS D E VI E
A. Ces trois personnes se sont distinguées chacune dans u n domai ne.
Attri buez à chacune d'elles les six phrases qui leur correspondent.

([1 11 est né en 1 952 à Bagneux, où il a 0 À Lyon, il a conti n ué son apprentissage


vécu une enfa nce modeste. chez Eugénie Brazier où, en plus de faire
la cuisine, il a entretenu le jard in potager
� Il est né à Bruxelles de parents et fait la p l on g e du restaurant.
frança i s.

rr:i 0
En 1 974, il a lancé sa p remière
Il est né en 1 926 près de Lyon, dans collection au Pa lais de la Découverte
une famille de cuisin iers depu is le à Paris.
xv1 1· siècle.
0 Pendant la 2" guerre mondiale, il a quitté
la France et s'est réfug ié à New York .

0
Très jeune, sa g rand mère lui a
app r is à coudre.
- •
0 En 1 942, il est entré comme appre nti 0 Dans les années 40, i l a travaillé dans
un prestigieux resta u rant de
dans un restaurant de Lyon où il a la place de la Madeleine à Paris.
a ppris à faire le marché.

O Il s'est i nsta l lé au Brésil, où il a


0 Du début des an nées 1 960 au début
des a n nées 1970, il s'est consacré à
ensei gn é la sociologie à l'université l'étude des mythes.
de Sâo Paulo de 1 935 à 1 938.
D sEnh i r 1t983, i l a lancé la mode du tee-
à 1 ayu 1 es .

• •
0 À 18 ans, il s'est engagé dans l armée '

de libération du Général de Gaulle


En 1997, i l a créé les costu mes d u fi l m
.

0 Il a en voyé ses croq uis à Pierre 0 le Cinquième élément de Luc Besson.


Cardin et, le jour de ses 1 8 ans, il est
entré dans cette maison de couture .
0 En 1 987, il a créé u n concours mondial

O En 1 938, il a t ra versé l e Brésil, où il a


de cu isi ne .

rencontré les indiens Nambikwa ra,


les M u ndé et les Tu pi Kawa h i b.
0 En 2008, i l a eu 1 OO ans.

B.Maintenant, observez les formes verbales œ D. À votre tour, notez par écrit ce que vous
employées. Relevez les verbes qui se construisent considérez comme les étapes de votre
avec l'auxiliaire être et ceux qui se construisent parcours : naissa nce, formation, travai l et vie
avec l'auxiliaire avoir. personnel le.

Avec être : e Je S'IAÏS' Vlé a yV)IAVliCh . J '&ii f&iif de<; éflAde<; de


Biolo 5 ie a l 11A V1 iversifé HIAMbo ldf de Berli VI .
Avec avoir : . . .. . . . . Je ""e <;1AiS' M&irié eV1 :.200 3 . . .
. ... . . . . .. . . . . .. .. . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . .

C.Rel isez le texte et sou l ig nez les indicateurs


tem porels.
cent o n ze J 1 1 1
S. LIAISO NS DAN G E REUSES 6. CE SOI R, J E N E PEUX PAS
A. Lisez le texte de cette conversation,
DES SONS E T DES LETTRES puis répondez aux questions.
a
Plste 40
A. La liaison est la prononciation d'une
consonne m uette à la fi n d'un mot quand • Tu sai s fai re la q u iche lorra ine ?
le mot su ivant commence par une voyel le. o Oui, pou rq uoi ?
Écoutez ces formes verbales et indiq uez les • Tu en fa i s u n e ce soir ?
l iaisons. Quel son entendez-vous ? o Ah non, ce soi r, je ne peux pas .
• Tu d i s ça parce que tu ne sais pas la . fa i re...
o Mais si, je sais. Mais ce soir, je ne peux pas, je n'a i pas le
j' ai fait je suis venu temps.
tu as fait tu es venu
a fa it est venu
nous avons fait nous sommes venus
Savez-vous cuisiner un plat français ?
Pouvez-vous donner la recette à vos
vous avez fait vous êtes venu s
ca marades ?
ils ont fait ils sont venus

B. M a i nte n a nt, à d e ux, co m p l étez avec je

a
Piste 41
B. Mai ntena nt, qu'entendez-vous
ils sont ou ils ont ?
: peux o u j e sais.

.... . . . . . . . .. . nager depuis l 'âge de trois ans.


1 . ils venus 4. i l s acheté J 'ai appris avec mon père.

2. elles appris 5. elles restées


a l ler fa i re les cou rses, si tu veux.
3. ils partis 6. elles déjeuné
rester avec les enfants ce soir,
si tu veux sortir.
Vous avez déjà
terminé /a . . . . . . . . . . . . . . jouer du piano et d u viol o n .
réunion ?
J'ai fait 1 2 ans d'études au conservatoire.

boire un verre d'eau ? J'a i soif.

pourquoi Al ice n 'est pas venue ce mati n.

ven i r avec vous a u cinéma ?

parler trois langues étra ngères.

2 1 cent do u ze
O uti l s l8
� PARLER D E FAITS PASSÉS Les adverbes
Quelques adverbes se placent entre l 'a u x i l i a i re et le
L E PASS� COMPOS� participe passé.

AUXILIAIRE AVOIR OU ËTRE


+ PARTICIPE PASSt DU VERBE AUXILIAIRE + ADVERBE + PARTICIPE PASSt
AU PRtSENT
Tu a s déjà goûté ce fromage ?
Nous avons bien / mal mangé ce m i d i .
j' ai je suis J 'a i toujours a i m é voyag e r.
tu as tu es parti(e) Vous êtes encore a rrivés en retard !
i l / elle a étudié i l / elle est
nous avons nous sommes La négation au passé composé
VO U S avez VOU S êtes parti(e)(s)
ils /el les ont i l s / elles sont NE + AUXILIAI RE + PAS/JAMAIS. . . + PARTICIPE PASSË

Le choix de l'auxiliaire • Je n'a i jamais étu d i é l e ru sse.


� Avec avoi r, tou s les verbes sauf :
- les verbes pronominaux. LES MARQUEURS TEMPORELS OU PASS�
• Hier, je me suis couché(e) de bonne h e u re.
En 1 984 .. .
- les 1 5 verbes suiva nts i n d i q u a nt u n changement
A 1 8 ans .. .
de l i e u ou d 'état : Depuis le XIX• siècle / j u i n / 1 999...
aller retourner partir De 2006 à 2009...
arriver rester sortir Pendant les vaca n ces ...
entrer apparaître mourir Dans les années 40 ...
naître tomber descendre H i e r, avant-hier...
monter venir revenir La sema ine dernière, le mois dernier...

Victo r l l u g o est né en 1 802 et i l est m ort en 1 885.


• • • •

I l y a 3 ans... Aujourd ' h u i . ..


Le participe passé
� Les verbes en -er -+ é �
trava i l l é, étudié, voyagé, joué, cuisiné . . .

� Les verbes en - i r -+ -i � PA RLER D E SES SAVO I RS


fi n i, g ra ndi, sorti , dormi...
ET D E S E S COM PÉTE NCES
� Les autres verbes :
participe passé en -u : reçu, l u, tenu, cru, d û, pu, su . . .
:
participe passé en -is pris, m i s .. . al ler a u c i n é m a
participe passé en -it : fait, dit, écrit ...
c e soir.

Je peux g a rd e r les enfa nts


Dans les constructions su iva ntes, les participes passés (+ ve rbe) "----i ce week- e n d .
acco m pa g n és de l 'a u xi l i a i re avoir restent i nva riables et
ceux accompagnés de l 'auxi l l i a i re être s'accordent en te p o s e r une
g e n re et en n o m b re avec le s ujet. q u estion ?

• J 'a i regard é la télé.


• Nous avons rega rdé la télé.
• Jean est monté et i l s'est couché. co n d u i re
• Ma rtine est montée et e l l e s'est couchée. un camion.
• Les enfa nts sont montés et se sont couchés.
n a g e r.

cent t re i ze 1 1 13
I
7. P H I L ET SÉVE RI N E
Q �· Phil et Séverine veu lent se connaître m ieux.
P1s1e 42 Ecoutez leur conversation et notez ce que vous
a pprenez de nouveau sur eux.

B.Par groupes de deux ou trois, préparez des


questions pour en savoir plus sur vos camarades .

• Alors , De1111 i ele , tlA t.\S fovtjo<ArS véC<A Rome ? a


0 No111 , je S<A iS 111 é près de Nt.i p les et j 'e1i démé111 t.i 5 é a
r ·a 5 e de 1 5 (.\Il\$ . . ,

8. CE POSTE M;I NTÉRESSE-


A. Voici trois petites annonces d'emploi. Choisissez celle qui vous intéresse
et expliquez à vos camarades pourquoi ce poste est fait pour vous.

llà RES TAU RATIO N


Ag e n c e d e voy a g e s re c
herche u n Y/I P e t i t res ta u r a n t s y m p a s u r ta C ôte
i e u r s la n g u e s . d .A z u r re c h e rc h e n o u v e a u
acc om pag nat eur p a r l a n t p l u s cui sin ier
Le g u i d e d o i t a c c o m p a g
n e r d e g ro u p e s� p o u r L ' ét é _ Vo u s a i m e z c
u i s i n e r vo u s
_ '
entes reg 1 o n s ê t e s i n ve n t i f d a n s vot re
d ' ét r a n g e rs d a n s d i ffé r c u i s i n e e t vo u s
vo u le z p a s s e r l ' été p rè s
tra n c a i s e s . d e N ice ?

C o n a i ss a n ce s d e La Fr
a n c e s o u h a i t a b le s . C o n t a c te z - n o u s !
ire.
E x p é r i e n c e n o n o b li g a t o

a M ISSI O N EN AFR I Q U E
9 Vo u s d i s p o s e z d ' u n e ex p é r i e n c e p rofe s s i o n n e l l e d a n s Le
m o n d e de La s a n t é , L ' é d u c a t i o n , L ' i n fo r m a t i q u e ou L e s a f f a i re s .
Vo u s avez p l u s d e 2 4 a n s , vo u s avez d e s c o n n a i s s a n c e s d e
b a s e e n f r a n ç a i s e t vo u s ê t e s d i s p o n i b l e p o u r d e s m i s s i o n s d e
9 à 1 2 m o i s . N o u s re c h e rc h o n s d e s coopéra nts p o u r t rava i l l e r
d a n s d i ffé r e n t s p a y s d 'Af r i q u e _

• Moi , l e poste d 1(.\CCompt.i 5 111 (.\ fe1Ar m ' i 111 féresse . J e COVI Vlt.\ÏS \A li\ pe<A
lt.i frt.\111 C e ; je pt.irle· t:i r lemt.ill\d , Ci111 5 le1i5 et j 't.ii des COV1 111 t.i iSSe1111 c e5 e111
frt.i 111 ç e1is. Et p<AiS, j 'e1dore vo 'j e1 5 er . . .

B. Dans votre classe, q u i est l e candidat idéa l pour chacun d e ces postes ?

1 14 1 cent q u ato rze


·�·'.. et tâ c h es 18
9. LA BANQU E D U TEMPS
A. Savez-vous ce que c'est qu'u n SEL ? Lisez ces C. Vous allez créer un SEL dans votre classe.
titres de presse et faites des hypothèses. Chacun d'entre vous va afficher une petite
annonce. Pou r cela, vous devez faire un bilan de
vos compétences : pensez à vos savoirs, à ce que
Les SEL en France vous savez bien faire ... et mettez en valeur vos
inventent un monde expériences dans ce domaine.

sans argent

SANS €, J'ACHÈTE
ET JE VENDS

Le SEL remplace l'euro

B. Lisez cet a rticle et commentez-le avec vos


ca m a rades. Les SEL vous sem b l e n t- i l s u ne ·
bonne idée ?

cJe- 5ti/5 c;'�


� les-jCJU1é
t{,� c/e, 18 �'te.>.

D. Parm i les services proposés par vos


ca marades, lequel vous i ntéresse le plus ?
Prenez contact avec ce ca marade et essayez de
vous mettre d'accord sur u n échange.

f".... Découvre z les activités 2 .0 s u r


� ve rsionorig i n a le.emd l .fr

cent q u i nze 1 1 15
8 1 Reg a rd s s u r...

LE MONDE DES BÉNÉVOLES


Aujourd 'hui, e n Franc e, plus de 14 millions d e bénévoles sont engagés d ans
une association. Qu'ils soient jeunes ou vieux, étudiants ou chômeurs, a,ctifs
ou retraités, beaucoup de ces bénévoles mettent leurs compétences et leur
temps au service des personnes en d ifficulté. Voici les portraits de certains
d 'entre eux.

Véronique, 52 ans, mariée,


Germain, 62 ans, marié,
deux enfants scolarisés, grand-père deux petites­
filles de 8 et 10 ans,
sans emploi.

dresseur de chevaux
Auparavant, Véronique était
professeure de français langue
Germain est impliqué depuis
étrangère, mais depuis qu'elle est
très longtemps dans l 'aide aux
mère au foyer, elle s'est inscrite
personnes handicapées. Il y
a 15 ans, il a réussi à réunir
comme bénévole dans deux
Au Secours populaire, elle a aidé
associations .
à organiser le Vitality Tour, ses deux centres d ' intérêt
qui a pour objectif de favoriser dans une association : 1 'aide
Trois fois p a r semaine, elle aide
l 'accès au sport et aux loisirs de aux handicapés et son amour
la Croix-Rouge dans sa lutte contre
900 enfants défavorisés, âgés des chevaux. Avec l 'aide
l 'illettrisme. Elle donne des
de 8 � 12 ans. Ça leur permet des éducateurs , donc il fait
monter à cheval des enfants
cours de français aux adultes qui
de vivre des moments heureux
ont des difficultés à lire, écrire,
et de partir en vacances. handicapés afin de développer
comprendre et parler le français .
leur autonomie et de leur donner
Ces deux expériences lui confiance en eux.
apportent beaucoup de Germain est heureux de
s atisfaction et elle y tient constater les progrès et le

croix-rouge française +
beaucoup. bonheur de ces enfants .

ICI ET LÀ- BAS


A. Complétez les informations su ivantes sur Gaspard :

son n o m : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . .

sa nationalité : . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . ... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . .. . .. . . . . . . . ... . . .

le l ieu de na issa nce de sa mère : . .. . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . .. . .. . .. . . . . .. . . . .

le lieu de naissance de son père : . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . .. . . . . . . .. . . . .. . . . . ... . . . .

1 16 1 ce nt seize
··
f
M Reg a rd s s u r . . . l8
Max, 35 ans, célibataire, informaticien et ancien
joueur de rugby
10. J'OFFRE MON TEM PS
A. Relevez les noms des associations
Max a beaucou p de temp s libre, alors il est bénévole au
" Rugby club ,, de son village les mardis et vendredis
nommées dans le texte.
soirs : il entraîne les enfants de 8 à 10 ans. Il les
accompagne aux matchs le week-end et, bien sûr,
organise des fêtes quand ils gagnent ! Les lundis et jeudis
soirs, il aide les enfants en difficulté à faire leurs devoirs
dans une des associations de son village qui s'appelle " Le
club 2 10 "· Chaque progrès est un véritable cadeau pour
Max.

M a r 0 11
27 ans, étudiant B. Retrouvez q u i fait quoi.
cvcl1st

et bénévole
a ide les
handicapés a11ec es
cheva ux
ax
aide les
Germai n i l l ettrés

·
uel bén v
aide les
Et vous, enfa nts e n

z-vous
d ifficulté
?

C. Et dans votre pays, est-ce cou rant


d'être bénévole ? Dans quelles
associations ?
Il

. g o u v. f r
w w w. a ss o c i a t i o n s
R e n d e z-v o u s s u r

JOURNÉE
INT ERN AT I O N ALE
DE S BÉN ÉVO LES

B . Retracez les différentes O. Connaissez-vous des person nes étrangères


éta pes du voyage de q u i vivent depuis longtem ps dans votre pays ?
Gaspard. Pouvez-vous raconter leur histoire ?

C.Quelles sont les questions


que vous a i meriez poser à
Gaspa rd ?

cent d i x-sept 1 1 17
Entraîn e m e nt à l 'exa m e n d u D E L F A1

Lors de cette épreuve de p rod uction écrite, vous devrez com p l éter
u ne fiche ou u n form u l a i re, réd iger u n e ca rte posta le ou u n e
l égende q u i portent s u r des sujets de l a vie q u otidien n e.
25 poi nts

Q U E L:Q U E S CO N S E I LS POU R L'EXA M E N

Quand vous complétez une fiche o u Quand vous rédigez une carte postale : Quand vous rédigez des légendes de
un formulaire : > n'oubliez pas les formules de salutation photos, de dessins, etc. :
> vous pouvez vous inventer une identitf> : (cher(e)(s)
. . . + virgule) et de prise de .- ne donnez pas de détails in u ti le s ;
personne ne pourra vérifier si vous congé (à bientôt, bises, bisous . . .)
. répondez simplement aux questions :
donnez des informations réelles. > rien ne vous oblige à raconter la vérité : qui ? quoi ? où ? quand ? qui recouvrent
> n'oubliez pas de mentionner votre ville personne ne pou rra vérifier. généralement l'information donnée par
ou votre pays en français, s'il existe une > utilisez les ressources que vous l'image.
traduction. connaissez bien. > exprimez-vous en phrases courtes,
> ne donnez que les informations > respectez les consignes de longueur. simples mais claires.
demandées : vous éviterez ainsi de vous > donnez l'information demandée dans
tromper. la consigne.
> ne confondez pas les rubriques (ex : > restez tout le temps dans le Moiement ou
nom / prénom). le vouvoiement, selon votre choix initial.
> ne cherchez pas à compliquer : faites
des phrases courtes.

EXE RCICE 1
Une revue réa l ise une enquête sur l 'a l i mentation des jeu nes Eu ropéens.
Rem p lissez les deux pa rties du form u la i re suivant.

Les habitudes des Europ éens

J'ai

J 'a i

J'ai

1 18 1 cent d i x- h u i t
'�, P rod u cti o n écrite

EXERCICE 2
Sur u n site I nternet de recherche d'empl oi, vous posez votre ca ndidature à u n
poste professionnel su périeur au vôtre ; réd igez u n bref cu rricu l u m vitae mettant
en évidence vos capacités et vos expériences antérieures.

.1
Nouveau •l Ob Trouvez u n nouvel emploi
en un seul clic !

Rédigez votre curriculum vitae ici

Nom :

Prénom : Âge :
- - - ' -
-
_ ... - -:- � - · - - · ··· - �-- ��- .

Profession actuelle :

Parcours :

EXERCICE 3
Écrivez une ca rte posta le à u n(e) ami (e), q u i voudrait su ivre vos cou rs de frança is,
dans laquelle vous l u i décrivez ce que vous avez fait cette année.

cent dix-neuf 1 1 19
J o u rna l d 'a p p re ntissa g e

AUTOÉVALUATION
1 . Co m péten ces Je suis J 'épro uve Je ne suis
visées d a n s les capable des pas encore Exemp les
de ... difficu ltés capa b l e de ...
u n ités 7 et 8 à ...

demander et donner des


informations sur des plats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . .. . . .. . . .. . . . . .. . . . . .. . . . .. . . . . . . .. .. . . . .. . . .

commander dans u n
resta u ra nt . . . .. . . . . .. .. . . . . .. .. .. ..... .. . . . .. . . .. . . . . . . .. . .. . . . . . . . . . .. .. .. . . . . . .. . . .. . .

expri mer d e s intentions avec


a l l e r + infin itif
.. . . .. . . ... . . . . . .. .. . .. . . . . . . . . .. . . . .. .. .. . . . . . . . .. . . .. .. .. . . . . . . . · · · · ·

raconter des événements


passés
. . . . . . . .. .. . . . .. . . . . .... . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . .. . . . . .. . . . .. . ... . .. ....

2 . Con na i ssances vi sées Je connais mais


Je connais et Je ne con nais
d a n s les u n ités 7 et 8 j 'util ise facilement ...
n'uti l ise pas
pas encore ...
facilement ..•

les pronoms COD : l e / la / les

l e verbe : a l ler + infinitif

les a rticles partitifs : du, de I ', de la

le lexiq ue des a l i ments

l e lexique des quantités

le lexique des « contena nts »

la morphologie du passé com posé

la morpholog ie des partici pes passés

la négation et les temps composés

les marqueurs tem porels du passé

les verbes pouvoir, savo i r et connaître


:
U n ités 7 et 8

B I LAN
Mon usage actuel d u fra n ça i s
0 � � .. .
quand je l i s

q u a n d j 'é coute

q u a n d je par l e

q u a n d j'é cris

q ua nd je réa l ise les tâches

Ma co n n a i ssa n ce actu e l l e 0 � � ...


de la g ra m m a i re

d u voca b u l a i re
1
de la prononciation et de l orthog raphe '

1 de la culture

1 À Cf! sfadf!, Mf!S fOihfs forts SOhf : . .... . . . .. . . . . . . . . . ...... . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . .......... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ......... . . . . . . . .... . . .

. .
t · · · · · · . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . .. . . . .. . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . ........ . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

À Cf! sfadf!, Mf!S dif/ico.tf-és SOhf : . . . . . .


r
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ...... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . ... . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . .

Des idées pour améliorer en classe à l 'extérieur (chez moi, dans la rue ... )

mon voca b u l a i re . . .... ..


. . . . . . . . . . . . . . .. . .. . . . .. . . . . . . . . .. .. .. .. . .
. . . . . . . . . . . .. .. ..
. . . . . . . . .. ....
. . . . . .. . . . .. ..
. . . . . . . . . . .. ..
. . . . . . . . . .

ma gra m m a i re

ma prononciation et mon orthog raphe . . . . . . . . . .


. . . . . . . . . . . .. . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ''

ma pratiq ue de la lect u re

ma pratiq ue de l'écoute . . . . . .. . . .. . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . ........ . . . . . . . . . .. . . . . . . . .. . . :•

mes production s ora l es

mes p rod uctions écrites . . . . . .. .. . . . . . . . .. . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . ..


. . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . .

Si vou s l e souha itez, d iscutez-en avec vos camarades.

cent v i n g t et un 1 1 21
� Précis d e g ra m m a i re
� Ta b l ea ux de co nj u g a ison
� Tra nscri ptions des e n registrements et du DVD
� Ca rtes .,,,
� I n d ex a n a l ytiq u e

1 22 1 cent vi ngt-deux
cent vi ngt-tro i s 1 1 23
Q U E LQ U E S CO N S E I LS PO U R B I E N L'ACC E N T A I G U n
P RO N O N C E R L E F RA N ÇA I S Il se place seule m ent sur le « e ».
Dans ce cas, il faut le p rononcer [e].
L E S CO N SO N N E S E N POS I T I O N F I N A L E café [ k a fe ]
En généra l, on ne prononce p a s l e s consonnes en fin m usée [myze]
de mot. poésie [poezi]
g ra n.lf' [g Ra)
pet1V [p�t i ] L'ACC E N T G RAV E f)
sou r� [suri] I l se place sur le « e », le « a » et le « u ».

S u r le « a » et sur le « u », i l sert à d istingue r u n mot


d'u n a utre :
LE « E » E N POSITI O N F I NALE
En général, on ne prononce pas le « e » en fin de a (verbe avoi r) / à (préposition)
syl labe ou en fi n de mot . Il a un chien. / Il habite à Toulouse.
Nous a pp e lons le docte u r. [nuzaJ?l6l�doktœR]
1'
la tabl e [latabl] la (a rt icle défi n i ) / là (adverbe de l ieu)
1'
La sœur de Cédric / Mets-le là.
Le « e » final permet de p rononcer la consonne q u i le
précède. ou (conjonction de coord i nation) / où (pronom relatif
g rand [gRâ] / g rande [ gRâ d] et i n terrogatif)
Blanc ou noir 7 / Tu habites où ?

Sur le « e », i l i n d ique que cette voyelle est ouverte : [e].


mère [meR]
passer l'a i r par le nez . C o m m e pou r i m iter u n e mystè re (m i s t C R]
personne enrhu mée.
ja rd i n [3aRdê] 1 L'ACCE N T C I RCO N FLEXE (A)
maison [mez5] I J se place sur toutes les voyelles sauf le « y ».
grand [gRâ] Comme pou r l'accent g rave, il sert parfois à éviter la
bru n [bR&] confusion entre certains mots :
s u r (préposition) / sûr (adjectif)
i n , a i n , a i m , e i n , e i m se prononent [ë] Le livre est sur la table. / Tu es sûr qu'il vient ?
a n , a m , en, em se p ro n o n cent [â] Le « e » avec u n accent c i rconflexe se prononce (e].
.
o n , om se p ro n o n cent [5] fenêtre [fanet R]
-
'

tête [tet]
Quelques mots d'usages fréquents :
fête, hôtel, hôp i tal, tâche ...
L E S ACC E N TS
LE T R É M A (°)
En fra nçais on peut t rouver deux ou trois accents sur
, On trouve le tréma Cl sur les voyel les « e » et « i »
u n seul mot. pou r indiquer que la voye l l e q u i les précède doit être
tél éphone [telef:m] pro n on cée séparé men t :
préférée [pRefeRe] canoë [kanoe]
él ève [elev] égoïste [ e g oi t]

1 24 1 cent v i n g t-q u a t re
LE ARTICLES LE

I N DÉ F I N I S LE G E N R E
E n fra nçais, tous les noms com m u n s ont u n genre. Le
SINGULIER PLURIEL genre est toujours indiqué dans le dictionna i re et, dans
MASCULIN un cahier des cahiers l usage marqué par l 'a rticle et l adjectif.
' , '

FÉMININ une table des tables


La rue de la Paix est très longue.
A l 'oral, devant u n nom com mença nt par une voyelle,
on fa it la liaison. Rue SUBST. FËM .

un d 1 IJ 1 e une avenue des a r·bres Voie de circu lation bordée de maisons

[â:narbr] [ynavny] [deszarbr]


dans une agglomération.

LE N O M B R E
SINGULIER PLURIEL
Le - s est généra lement la marque d u p l u riel des noms.
MASCULIN le bou l eva rd les bouleva rds / arbres
l 'arbre SINGULIER PLURIEL

FÉMININ la rue les rues / églises un cahier des ca h iers


l ég l ise
'
u n arbre des arbres
une maison des maisons
Devant un nom commençant par une voyelle, l articJe '
une rue des rues
défi n i sing u l ier est toujours I'.
Mais, i l y a des exce ptions : pa r exemple, les noms
Quand les prépositions à et de sont deva nt le ou l es, masculins term i nés en -ea u et en -a l.
e l l es se contractent avec l u i.
à + le • au Tu vas souvent au théâtre ? SINGULIER PLURIEL
à + les • aux Parle aux enfants ! u n tableau des tablea ux
de + le • du Je viens du Québec. u n a nima l des animaux
de + les • des Où sont les livres des élèves ?

/"" PA RTITI FS

SINGULIER
MASCULIN du pain de l 'a i r
FÉMININ de la via nde de l 'eau
Ces tableaux
son t
magnifiques !

Et de /a
viande
rouge ?

cent vi ngt-c i n q l 1 25
L E S A DJ E C T I F S Q U A L I F I CAT I F S COM PTE R D E O 2000 ET AU- D E L
0 zéro 7 8 soixante-dix-hu it
L'.adjectif qualificatif s'accorde toujours e n genre et
1 un 79 soixante-dix-neuf
en nombre avec le nom q u'il qualifie. Le féminin se
2 deux 80 quatre-vingts
marque généralement par l'ajout d'un -e à la forme d u
3 trois 81 quatre-vingt-un
masculin, s a u f s i le masculin e s t déjà terminé p a r u n -e.
4 quatre 8 2 quatre-vingt-deux

5 cinq 83 quatre-vingt-trois
u n homme i ntelligent une femme intelligente
84 quatre-vingt-q uatre
un étud iant suisse une étudia nte su isse 6 six
85 quatre-vingt-ci nq
7 sept
86 quatre-vingt-six
Le p l u riel se m a rque généralem ent par l'ajout d 'u n -s à 8 h u it
87 quatre-vingt-sept
la forme d u singulier, sauf si le sing u l ier est déjà terminé 9 neuf
88 quatre-vingt-hu it
par un -s ou un -x. 1 0 dix
89 quatre-vingt-neuf
11 onze
90 quatre-vingt-dix
une femme inte l l igente des femmes intelligentes 1 2 douze 91 quatre-vingt-onze
un quartier merveilleux des quart iers merveilleux 1 3 treize 92 quatre-vingt-douze
un vin français des vins français 1 4 quatorze 93 quatre-vingt-treize
1 5 quinze 94 quatre-vingt-quatorze
1 6 seize 95 quatre-vingt-qu i nze
1 7 dix-sept 96 quatre-vingt-seize
MASCULIN MASCULIN
PLURIEL SINGULIER 1 8 dix-hu it 97 quatre-vingt-d ix-sept

bruns brun 1 9 dix-neuf 98 quatre-vingt-d ix-huit


g ra nd s g rand 20 vingt 99 quatre-vingt-d ix-neuf
petits petit 21 vingt et un 1 00 cent
fra nçais fra nça is fra nçaise 101 cent u n
22 vingt-deux
bleus bleu bleue 1 1 0 cent d i x
23 vingt-trois
200 deux cents
fatig ués fatigué fatig uée 24 vingt-quatre
20 1
sportifs sportif s portive 25 vingt-cinq
etc.
menteurs menteur menteuse 26 vingt-six
mervei l l eux merve i l leux merveil leuse 2 7 vingt-sept
1 000 mille
ita l iens ita l ien ita l ienne 28 vingt-h uit 1 00 1 mille un
jeu nes jeune jeune 29 vingt-neuf •
2 000 deux mille
sympath iques sympath iq ue sym pathiq ue 30 trente etc.
40 quarante
50 cinquante
60 soixante
En Belgique :
70 soixante-dix
70 : septante
F�MININ PLURIEL 71 soixante et onze 80 : quatre-vingts
72 soixante-dou ze 90 : nona nte
brunes fatig uées ital ien nes 73 soixante-treize
g randes sportives jeunes 74 soixante-qua torze
petites sym path iques En Suisse :
menteuses 75 soixante-qu i nze
fra nça i ses 70 : septa nte
merveill euses 76 soixante-seize 80 : hu ita nte
bleues 77 soixante-dix-sept 90 : nonante

1 26 1 cent v i ngt-six
FOR DES NO BRES L E S ADJECT I F S P O S S E S S I F S

L a c o njoncti o n et appa raît entre les dizaines et 1 (u n) U n possesseu r


ou 1 1 (o n ze) .
21 : vingt et un 31 : t rente et u n 41 : qua rante et u n MASCULIN FËMININ
PLURIEL
6 1 : soixa nte e t onze, etc., sauf 8 1 : q uatre-vingt- u n et
SINGULIER SINGULIER

91 : q uatre-vingt-onze. 1"' PERSONNE mon père ma mère mes pa rents


Un tra it d'u n ion (-) apparaît entre les diza i nes et l es 2' PERSONNE ton père ta mère tes parents
u n ités (a utres que 1 et 1 1 ). 3' PERSONNE son père sa mère ses parents
22 : vingt-deux 29 : vi ngt-neuf 70 : soixa nte-d ix, etc.
les d izaines 70 et 90, soixa nte-dix et quatre-vingt­
dix, sont formées sur la di zaine d'ava nt et donc
Ses parents sont en voyage.

ajoutent 1 1 , 1 2, 13 etc., au lieu de 1, 2, 3. Mon père travaille dans une banqu e.

80 prend s final quan d i l n'est pas s u ivi .


80 : quatre-vi ngts mais 83 : q u atre -v i n gt-trois
Plusieurs possesseurs

MASCULIN OU FËMININ PLURIEL

D�F I
SINGULIER
L E S A DJ ECTI FS 1 1
, .. PERSONNE n otre père / mère nos pa rents

l
2' PERSONNE votre père / mère vos parents
3' PERSONNE leur père / mère l e u rs parents
-�- --�
·--�
- -
-�

a u c u n e b outei l l e / Nos parents viennent déjeuner demain.


pas de boute i l l e Mon frère s 'appelle Léa.
Mon père travaille dans une banque.

p l u s i e u rs boutei l l es bea u co u p de boute i l l es

L E S A DJ ECT I F S I N TE R ROGAT I F S

L'adjectif i nterrogatif accompagne u n nom avec leq u e l i l


s'accord e et sert à demander à quelqu 'u n de dis t i n g u er
u n ou pl usieurs objets o u i n dividus parmi d 'a utres.

SINGULIER PLU R I E L

MASCULIN FËMININ MASCU LIN FËMININ

Quel sac ? Quelle robe ? Quels sacs 7 Que l l es robes ?

• Quel sac tu préfères ? (= il y a pl usieurs sacs)


o Le plus petit.
• Et q uelle montre ?

• Quels musées de Paris tu préfères ? (= il y a plusieurs musées


à Paris et on demande d'en choisir quelques uns)

cent v i n gt-sept 1 1 27
L E S A DJ ECT I F S D É M O N STRAT I F S LE VERBE

SINGULIER PLURIEL Les formes verbales com p ren nent u n radical relativement
MASCULIN F�MININ MASCULIN F�MININ sta ble et une terminaison i ndiquant la personne. On
ce sac cette robe ces sacs obtient le radical en supprimant les terminaisons -er,-ir,
cet anorak ces robes -oir, -re de l'infinitif.

• li te plaît, cet anorak ? AIMER : AIM -+ rad ica l ER -+ term i na ison


o Oui, il n'est pas mal. Ce manteau est chouette aussi.
a i mer fi n i r recevo i r prend re

L E S P RO N O M S P E R SO N N E L S
LE PRÉSENT
ATONES
VERBES EN -ER
TONIQUES Les verbes en - e r présentent le plus souvent u n radical
COMPLÉMENTS COMPLÉMENTS
SUJETS
RÉFLÉCH IS D 'OBJET DIRECT sta b l e et les term i na isons suivantes.
j e / j' me / m ' me / m' moi
tu te / t' te / t' toi
i l / elle se / s' le / la I l' lui / elle AIMER TRAVA I LLER
nous nous nous nous [em] [t Ravaj]
vou s vous vou s vous
j'aim e je trava ille
ils / elles se / s ' les eux / e l l es
[eml [t Ravajl
tu travai l l es
n fra nça is, les pronoms sujets sont obligatoires deva nt tu aimes
[t Ravaj]
le verbe. [em]
il / el l e / on trava i l l e
je, te, se, le / l a deviennent j', t', s', I' devant une [t Ravaj]
forme verbale com mençant par une voyelle.
n o u s travai l l ons
j'adore nous a i m o n s
[t Ravaj5]
il t'aide [em5]
elle s'appelle \70us travai l lez
je l'aime vous a imez
[eme] [t Ravaj e]

Les formes ton iques des pronoms s'uti lisent après une . ' i l s / elles trava illent
i l s / elles a i ment ,!
préposition. - ,1. [t Ravaj]
[eml
avec moi
après lui
devant eux
Au présent, ces verbes ont une seule base phonétique qui
Quand on veut mettre en relief u n p ronom sujet ou se répète à toutes les personnes. Ainsi, quatre des six formes
l'opposer à un autre, on uti l ise une forme tonique de ces verbes (toutes sauf les formes de nous et de vous)
d evant le p ronom sujet. ont la même prononciation.
Moi, je n'aime pas trop ce professeur, et toi ?
Tu parles très bien l'anglais, mais moi, je parle très bien
le russe.

1 28 1 cent v i n g t-h u i t
• �.. . .
.�....... .{ -,.� -
,,
'. •i
. •1'
'

. ·',..
.

-··
. � .
.

"'

V E R B E S À PLU S I E U R S BASES V E R B E S E N -RE


Les verbes se conjug uent avec 1 , 2 ou 3 bases Les verbes en -re présentent généra lement t rois bases
phonétiques. phonétiques.
base 1
base 2 PRENDRE
base 3
[pRé] / [pR;:ine] / [pRen]

je pren ds [pRa]
Les verbes en -é/er et e/er présentent une modification tu prends [p Rii]
de l 'accent d u radical aux personnes je, tu, i l / elle / on
et i l s / el les ; ils ont donc deux bases. il I elle ! on prend [pRa]

nous p re n ons [pR;:in5]


PRÉFÉRER ACH ETER
[pRefeR] I [pRefeR] [afet] / [af;:it) vous prenez [pR;:ine]

je p réfère [pRefeR] j'achète [afet] ils ! el les pren nent [pRcn]


. .
tu préfères [pRefeR] tu achètes [afet] l - • • 1 1 .. . ...
� .� ' �' .-
BO I R E 1 \
il / elle / on préfère [bwa] / [byv] ! [bwav] ...._:
• •·
. -=-
·L ·: .. - - :&... - ... -
il / elle / on achète [afet]
(pRefeR)
je bois [bwa]
nous préférons [pRefeR5] nous achetons [af;:it 5]
tu bois [bwa]
vous préférez [pRefeRe] vous achetez [af�te]
ils / elles préfèrent
i l s / elles a c hètent [afet]
(pRefeR)
nous buvons [byv5]

vous buvez [byve]


.,.
VERBES EN -IR
ils ! elles boivent [bwav]
Les verbes en - i r présentent généralement deux bases
phonétiques. 1)1

VERBES EN -OIR
Les verbes en - o i r présentent généra lement trois bases
F I N I R [fi ni] / [fi nis] PA RTI R [paR] I [paRt] phonétiques.
...

.._
je fi n is [fini] je pars [paR] DEVO I R
[dwa] / (d;:iv] ! [dwav]
tu fi n is [fini] tu pars [paR]
je d o is [dwa]
i l ! elle I ur 1 fi n i l [fini] il ! elle I 0 11 p a rt [pa K]
tu d ois [dwa]

nous finissons [f i n i 5] nous partons [paRt5] il / elle / on d oit [dwa]

vo us fi n issez [finise] vous partez [paRteJ nous d evons [d;:ivô]

ils ! el les fi n issent [finis] i l s ! el les pa rtent [paRt] vous d evez [d;:ive]

i l s ! elles do ivent [dwav]

cent vi ngt-neuf l 1 29
LE PAS S É CO M POS É LE PARTI C I P E PAS S É

étud ié, ai mé, dan s é, p réfé ré, la vé


Ce temps est formé pa r le p rés e nt des verbes avoir
Verbes en -er : ,

ou être + le part i c i p e passé d u verbe.


-+ é
- p répa ré déj e u né, c u i s i né
, . . .

Verbes en -ir : -+ - i fi n i, menti, sorti, dorm i


ÉTU D I E R PARTI R
A u t res : -u reç1.1, l u, tenu, cru, d û, pu, su, ten u,
j ai
' je suis vu, vou l u ...

-is pris, m i s ...


tu as tu es pa rt i (e) -it fa it, d it, écrit...
il / elle / o n a étudié il / elle / on est etc.

nous avons nous sommes

vous avez vous êtes pa r t i (e)(s) L'ACCO R D DU PART I C I P E PAS S É


En règle générale, les pa rtici pes passés accompag nés d e
i l s / elles ont i l s / elles sont
l'a uxilia i re avo i r restent i nvaria bles ; les pa r tici pes passés
a cco m pag n és de l a uxi l ia i re être s acco rdent en genre et
' '

en nom bre avec le sujet.


S E LEVE R

je me suis • Marie a regardé la télé, mais Martine et Madeleine ont lu


un peu et ontjoué.
tu t'es
• Martine est montée au deuxième étage à 19h00, Martine et
il / elle / on s'est
Madeleine sont restées en bas, puis, toutes les trois se sont
couchées à 20h00.

vous vous êtes

ils / elles se sont J . LE F U T U R PROCH E


t ••
ALLE R + I N F I N ITI F
La maj ori té des verbes forment leur passé co m posé
avec l'auxi l iaire avoi r ; seu ls les verbes p ronominaux et La form e verba le a l ler + i nfi n itif sert à expr i me r des
15 verbes i n d i q u a n t un change m e n t de lieu ou d 'état intentions et des actions fut u res.
constr u i s en t l eur p assé co m posé avec l'a u x i l ia i re être. •
1
je va i s
aller ven i r rester arriver partir
appa raître entrer sortir naître m onter
t u vas
descendre mourir tomber reto u rner reve n i r
être
il / el l e / on va
faire
+ passer
nous a l l ons
Non,
vo u s
cest ma a l lez
première
fois.
Vous avez ils / elles vont
déjà é té à
Paris ?

• Qu'est-ce que tu vas faire cet été ?


o Je vais rester en ville, je n'ai pas de vacances.

1 3 0 1 cent t r e nt e
A DV E R B E S

LA N ÉGATI O N
D E F R ÉQ U E N C E
En français, la négation d e s verbes est exprimée par
deux particules. jamais
ne ... pas ne ... jamais ne ... rien ne ... plus Je ne vais jamais au théâtre.

\ Dans les temps sim ples, ces deux mots se placent


pa rfois
Je vais parfois au cinéma.
a utou r du verbe. de temps en temps
Je vais de temps en temps à la salle de sport.
Je n e mange pas de légumes. souvent

Tu ne viens jamais a vec nous à la plage. Je vais souvent courir.


/1 ne voyage plus en avion, il a peur. toujours
Je vais toujours manger dans ce restaurant.
Da ns les tem ps com posés, ces deux mots se placent
autour de l'auxi l iaire. D'I NTE N S ITÉ

Aujourd'hui, je n 'ai pas mangé de légumes. trop


Tu n 'es jamais venu avec nous à la plage. Marcel est trop timide.
Après ses 70 ans, il n 'a plus voyagé en Europe. très
/1 est très gentil.
assez
C L I SAT I O Ce gâteau est assez cu it.
p lutôt
P R É POSITI O N S
Je le trouve plutôt froid.
u n peu
Ce potage est un peu fade.
d a n s le à côté d u peu
carton ca rton /1 regarde peu l a télévision.

· D E QUANTITÉ ,.

trop (de)
Ce matin, il a mangé trop de sucreries.
bea u coup (de)
Elle a mangé beaucoup de chocolat.
assez (de)
p rès d u loin d u /1 y a assez de sel dans cette soupe.
carton carton u n peu (de)
Nous avons aussi un peu de fromage.
peu (de)
Cet enfant mange peu de viande.

à gauche rien
à d roite
d u carton Ce matin, il n 'a rien mangé.
du carton

cent trente et u n 1 131


LA P H R A S E 1 T E R ROGAT I V E

L' I NT E R ROGATION TOTALE utiliser u n mot interro g atif et l'i nversion verbe-sujet.
C'est la forme p référée du reg istre soutenu (écrit et
Pour poser une question totale, à laquelle on répond oral formels).
par oui ou non on peut :
Où vas-tu ?
uti l iser seu lement l'i ntonation montante ; c'est la Quand a rrives- tu ?
forme préférée d u registre standard ou familier Pourq uoi ne viens-tu pas ?
(ora l conversationnel et écrits non formels
-cou rriels, B. D. etc-). Les mots interrogatifs peuvent être :
q u i : interroge sur l 'agent de l 'action.
Tu parles français ? ___/ Qui u volé l'u1on9e ?

uti l iser la form u l e typique de l 'i nterrogation, est-ce que : interroge sur l 'objet de l 'action.
q ue, avec l 'intonation montante. Que veux-tu faire ?

Est-ce q ue tu parles français ? ____/ com ment : interroge sur la manière.


Comment as-tu voyagé ?
uti l iser l'inversion verbe-sujet avec i ntonation
monta nte ; c'est la forme préférée du reg istre quand : interroge sur le moment de l'action.
soutenu (écrit et oral formels). Quand es-tu parti ?

Parlez-vous français ? ____/ pourquoi : interroge sur la ca use de l 'action.


Pourq uoi es-tu parti ?

combien : interroge sur la quantité, le prix.


Combien ça coûte ?
L'I N T E R ROGATION PA RTI E LLE

Pou r poser u n e q uestion partielle, à laquel l e on répond


où : i nterroge sur le lieu.
par u n e i nformation de temps, de lieu, d e cause, etc.,
Où allez-vous en vacances ?
on peut :

�·'
util iser seulement un mot i nterrogatif.
pourquoi
quand
�........
.. ...
Que faites­
-
où '.l......
vous dans
etc., :.-. :-,· la vie ?

Les mots i nterrogatifs sont placés en début ou en


fin d e phrase avec une intonation montante. C'est la "" . •
forme préférée d u registre fam ilier.

Où tu vas ?
Tu vas où ?

uti l iser u n mot interrogatif avec est-ce que :

Où est-ce q ue tu vas ?
Quand est-ce que tu arrives ?
Pourquoi est-ce qu'il ne vient pas ?

1 32 1 cent trente-deux
GRAMMAIRE DE L
CO M M U N I CAT I O N PA R L E R D E S G0 0TS

D E MA N D E R E T D O N N E R J'adore le jard i nage.


D E S R E N S E I G N E M E NTS J'a i m e bea ucoup la m usique frança i se.
J'a i m e bien le bricolage.
Pour demander : Pour donner : Je n'a i m e pas trop le cinéma européen.
Je n'a i m e pas la cu isine moderne.
Le nom Comment vous (Je m'appelle)
appelez-vou s ? La u ra Agni. Je n'a i me pas d u tout le foot.
Je déteste les grandes vil les.
La Quelle est votre Ita l ienne.
nationa l ité national ité ? • Toi, tu aimes le rugby, Manu ?
o Oui, j'adore. Et toi ?
La Quelle est votre (Je suis) • Pas trop...
profession profession ? étudia nte.
Que fa ites-vous
dans la vie ? Je trava i l le I N FO R M E R S U R LA D I STA N C E
dans la mode.
E T LA S ITUAT I O N
Quelle est votre (Mon a d resse
ad resse ? est) 9 rue de • Le parc est l o i n d 'ici ?
la Fonta ine. o l i est à 20 m i n utes (d'ici) (en métro, en bus,
en tra i n, en voiture, à pied).
Le numéro Quel est votre (Mon n u m éro
200 mètres, k i l om ètres ... (d'ici).
de n u méro de de téléphone
téléphone téléphone ? est l e) . . .
• C'est loin d'ici ?
L'.adresse Quelle est (Mon a d resse o Non, non, c'est (tout, assez) près.
électronique votre adresse électro n i q u e
él ectronique ? est) a g n i @ • li est où, mon portable ?
o I c i / l à ; là-bas.
version.v a.

L'.âge Quel âge avez- (J 'ai) 1 8 a ns.


vous ? • Où se tro uve l 'école ?
o Dans la rue d u Tem ple / dans l 'avenue de la Pa ix, sur le
bouleva rd de l a Mer / sur l a place Castellane, a u coi n de
l a rue Gam betta.

PA R L E R DU CARACT È R E ET D E Tu es où ? Je
LA P R E M I È R E I M P R E S S I O N

Ëtre + adjectif

• Elle est sympa, ta prof de français ?


o Oui, elle est très sympa, mais très sérieuse, aussi.


Avo i r l 'a i r + adjectif ....... ...

• Il a l'air intelligent, ton nouveau camarade de classe. . .


o Oui, il est très intelligent.

cent t rente-tro i s 1 1 33
(S') I N FO RM E R S U R L'H E U RE, LE M O M E N T, D É T E R M I N AT I O N D U T E M P S
LA F R É Q U E N CE
L a jou rnée
Quelle heure est-il ? Il est cinq heures trente.
le mat i n
Excusez-moi, avez-vous
le m i d i
l'heure ?
l'après-midi
A q uelle heure A huit heures et quart. le soir
commence le cours ?
la nu it
Queljour (de la semaine) Mercredi.
sommes-nous ? L e matin je m e lève à 7h.

Le combien sommes­ Le 15 octobre. Le samedi soir, je sors avec mes omis.


nous ?

Le 3 novembre, à deux
La sema i n e
Quand arrives-tu ?
heures. lundi
mard i
J'arrive mardl vers une heure.
mercredi
Combien de fois par Une, deux, . . . fois parjour jeudi
jour / semaine I mois I I semaine / mois / an. vendred i
an . . .
Tous les jeudis / soirs / . . . samedi
dimanche
j ie week-end
Le jeudi, le soir. . .
"'
Jamais / parfois / Le samedi, je me couche assez tord.
de temps en temps /
souvent / toujours
Les mois de l 'année jui llet

EXPRI M E R L'H E U R E
ja nvier

�_,}t r�.
août
'��·
... ;�,,�
février septembre
� -- - . �'.
fit.'�"" ... . ,,,.. r·
mars octobre
. ....- ' -
avr i l
1
� '
novembre
..1 �-�
� ;R
it
deux heures dix deux heures vi ngt-cinq mai décem bre
..

:�
quatorze heures d ix quatorze heures vingt-cinq
llllj1
juin
'

Je pars en vacances en juillet.

deux heures quarante deux heures cinqua nte J'ai visité les ttats-Unis en décembre 2006.
quatorze heures quarante quatorze heures cinquante
ou trois heures moins vingt ou trois heures moins dix Les saisons
le printemps

r l 'été
l'a utom ne
deux heures et q uart deux heures et demie
deux heures quinze ou deux heures trente ou l'hiver
q uatorze heures quinze quatorze heu res tren te
Au printemps, il fait beau.
En été, il fait chaud.
En automne, il pleut.
deux heures moins le quart douze heures, En hiver, il fait froid.
une heure quara nte-cinq ou m idi, minuit
treize heures quarante-cinq

1 34 1 cent trente-q uatre


E X P R E S S I O N D E LA R E S S E M B LA N C E FAI R E D E S CO U RS E S
O U D E LA D I F F É R E N C E
Le vendeur Le client
Phrase affirmative Ressem blance
J'aime ça. Moi aussi. Accuei l l i r Bonjour. Bonjour.
Vous désirez ?
Différence Et pour vous ?
Pas moi.

Phrase négative Ressemblance Pou r Je cherche . . .


Je n'aime pas ça. Moi non plus. demander un Je voudrais . . .
rmrl u i t Vous
Différence avez . . . ?
Moi si.
Pou r informer Nous avons . . .
sur le prod u it Voici. . .

LES M A RQ U E U R S T E M P O R E L S DU PAS S É Pou r C'est


demander un com b i en ?
En 1 984, .. . prix k. -
Combien
A 1 8 a ns, .. . 1 coûte . . . ?
Depuis le XIX• siècle / j uin / 1 999, . . .
Po u r En q u e l l e
De 2006 à 2009, ..
demander ta i l l e ?
Pendant les vaca nces, ... des En quelle
Dans les a n nées 40, ... informations poi ntu re ?
Hier, ava nt-hier, ... sur le prod uit
La semaine dernière, le mois dern ier, ...

P O U R I D E NTI F I E R ET CARACTÉ R I S E R

Pour identifier :
Je me suis
couché trop tard
C'est + nom propre C'est Laura.
hier soir. ..

+ déterm inant C'est un acteur.


et nom C'est le
professeur.

" ...,.; .
'"-� ...
Pou r caractériser :

JI / elle est + adjectif JI / elle est


belge.

+ nom (sans JI / elle est


déterm inant) professeur(e).

cent trente-c i n q l 1 35
Les pa rtici pes passés fi gurent entre pa renth èses sous l 'infi n itif
L'.astérisq u e * à côté de l'i nfin itif i n d i q u e q u e ce verb e se conjugue avec l 'a uxil iaire ËTRE.

ERBES U I ll I RES

AVO I R
I
présent

j'ai
passé composé

j'a i eu
J · Avoir indique la possession.
C'est aussi le principal verbe
(e u) tu as tu a s eu
auxiliaire aux temps composés :
i l / el l e / on a il / elle / on a eu j'a i parlé, j'ai été, j'ai fait...

n ous avons nous avons eu

vous avez vous avez eu

ils / elles ont ils / e lles ont eu

ÊTR E je suis j'ai été • Être est aussi le verbe


(été) auxiliaire aux temps
tu es tu as été
composés de tous les verbes
i l / el le / on est i l / e l l e / on a été pronominaux : se lever, se taire,

"'
etc. et de certains autres verbes :
nous sommes no u s avons été venir, arriver, partir, etc.
VO U S êtes vous avez été

i l s / elles sont ils / el les ont été

ERBES SE 1- u I ll RES
- --
présent passé composé

ALLER* je vais je suis allé(e) • Dans sa fonction de semi­


(a l l é) auxiliaire, aller + infinitif
tu vas tu es a l lé(e)
permet d'exprimer un futur
il / elle / on va i l / elle / on est allé(e) proche.

nous al lons nous sommes a l lé(e)s

vou s all ez vous êtes a l l é (e) (s)

ils / elles vont ils / el les sont a l lé(e)s

VE N I R* je viens je suis venu (e) • Dons sa fonction de semi­


(venu) auxilioire, venir de + infinitif
tu viens tu es venu(e)
permet d'exprimer un passé
i l / elle / on vient i l I elle / on est ven u (e) récent.

nous venons nous som mes venu(e)s

vous venez vou s êtes venu(e)(s)

i l s / elles viennent i l s / elles sont venu(e)s

1 36 1 cent trente-s i x
présent passé composé
_ I.___
j
S'APPE LER* je m'appelle je me suis appelé(e) · La plupart des verbes en -eler
(a ppelé) tu t'es a ppelé(e) doublent leur I aux mêmes
tu t'appel les
personnes et aux mêmes temps
il / elle / on s'appelle il I elle I on s'est appelé(e)
que le verbe s 'appeler.
nous nous appelons nous nous sommes appelé(e)s
vous vous appelez vous vous êtes appelé(e)(s)

,
i l s / elles s'a ppel lent __
ils I elles �t appelé(e)s

1
S E LEVER* je me lève je me suis levé(e)
( l evé) tu te lèves tu t 'es levé(e)
i l I elle I on se lève i l / e l l e / on s'est levé(e)
nous nous levons nous nous sommes levé(e)s
vous vous levez vou s vous êtes levé(e)(s)
ils / elles se lèvent ils / elles se son.!..l evé(e)s
SE CO UCHER* je me couche je me suis couché(e)
(cou ché) tu te couches tu t'es couché(e)
i l / elle / on se couche il I elle I on s'est couché(e)
nous nous couchons nous nous sommes couché(e)s
vous vou s couchez vous vous êtes couché(e)(s)
ils / elles se couchent _J ils I el les se sont couché(e)s

Ces verbes ne se conjug uent qu'à la troisième personne du sing u l ier avec le pronom sujet il.

présent passé com posé


FALLO I R (fa l l u) l i l fa ut il a fal l u
PLEUVO I R ( p l u) il pleut il a p l u • La plupart des verbes qui
se réfèrent aux phénomènes
météorologiques sont
impersonnels : il neige, il vente ...

ERBES E ·ER (PRE I ER G ROU PE)


présent passé composé
-------.
PARLER je parle 1 j'ai parlé • Les trois personnes du singulier
et la 3e personne du pluriel se

1
(parlé) tu parles tu as parlé
prononcent [pari] au présent de
i l / elle / on pa rle i l / elle / on a parlé
/'indicatif. Cette règle s'applique
nous parlons nous avons pa rlé à tous les verbes en -er.
vous parlez vous avez parlé A ller est le seul verbe en -er qui
ne suit pas ce modèle.
i l s / el les parlent ils / elles ont parl é

cent t re nte-sept 1 1 37
FORMES P RTICULIERES DE CERTAI S ERBES E -ER
____
_
__
_

ACH ETER
(acheté)
__ Œ résent

j 'achète

tu achètes
passé com posé

j'a i acheté

tu as acheté
r · Les trois personnes du singulier
et la 3• personne du pluriel
portent un accent grave sur le è
et se prononcent [c}. La 7'• et la
il / elle / on achète il / el l e / on a acheté
2' du pluriel sont sans accent et
nous acheton s nous avons acheté se prononcent [0}.

vous achetez vous avez acheté

ils / el les achètent i l s / elles ont acheté

APPELER j'appel l e j'a i a ppelé • La plupart des verbes en -eler

(a ppelé) doublent leur I aux mêmes


tu a ppel les tu a s appelé personnes et aux mêmes temps

il / elle / on appe l l e il / elle / on a appelé 1 que le verbe appeler.

n o u s a ppelons nous avons appelé

vous appelez vous avez appelé

1
i l s / elles a ppel lent ils / el les ont appelé

COM M E N C E R je com mence j 'ai commencé • Le c de tous les verbes en -cer

(commencé) devient ç devant a et o pour


tu com mences tu as com m encé maintenir la prononciation [s}.

i l / elle / on com mence i l / e l l e / on a com m encé

nous commençons nous avons com mencé

vous commencez vous avez commencé

i ls / el les com mencent i l s / el les ont com mencé

MANGER je mange j'a i mangé • Devant a et o, on place

(ma ngé) un e pour maintenir la


tu manges tu as mangé prononciation [3} dans tous les

i l / el l e / on a mangé verbes en -ger.


il / elle / on mange

nous mangeons nous avons mangé

vous mangez vous avez mangé

ils / elles ma ngent ils / elles ont mangé

PRÉFÉRER je préfère j'a i p référé • Pour les trois personnes du

(préféré) singulier et la 3• personne


tu p réfères tu as p référé
du pluriel, le e se prononce

i l / elle I on a préféré [-e-c-} ; la I" et la 2' du pluriel


i l / elle / on préfère
[-e-e-}.
nous préférons nous avons préféré

vous préférez vous avez préféré

ils / elles préfèrent ils / elles ont p référé

1 38 I cent t rente-h u i t
... :· 1
l -

'
l·. '!·.:,.,
' '�- JI t
-

• ' •
l

R
Ces verbes sont rassem blés pa r fa m i l les de conj uga ison en fonction des bases
phonétiq u es et non en fonction de leurs g rou pes (deuxième et troisième).

2 ba es

présent passé co mposé


CROI R E je crois j 'ai cru
(cru) tu crois tu as cru
il I e l l e / O il croit il / elle / O il a cru

nous croyons nous avons cru

vous croyez vous avez cru


ils / elles croient i l s / elles ont cru
VO I R je vois j'a i vu
(vu) tu vois tu as vu

il / elle / on voit i l / el l e / on a vu

1
nous voyons nous avons vu
vous voyez vous avez vu
"'
i l s / el les voient ils / e l l es ont vu
CHOISIR je choisis j'd i d 1 ui::.i · Les verbes finir, grandir,
(choisi) maigrir .. se conjuguent sur
tu choisis tu a s choisi
ce modèle. Dans l'approche
il / elle / on choisit il / elle / on a choisi classique, ils sont appelés verbes
du è groupe.
nous choisissons nous avons choisi

J
vous choisissez vous avez choisi

-{
i l s / el les choisissent i l s / elles ont choisi
CO N NAÎTRE je con nais j 'a i con n u • Tous les verbes en -aÎtre se
(co n n u) conjuguent s u r ce modèle.
tu connais tu as connu

i l / elle / on connaît il / elle / on a connu


nous conna issons nous avons connu
vous connaissez vous avez connu
ils / elles con naissent i l s I elles ont con n u

DIRE j e dis j 'ai d i t


(d it) tu dis tu as dit
i l / e lle / on dit il / elle / on a dit
nous d isons nous avons dit
vous dites vous avez d it
ils / el les disent i l s / elles ont dit

cent trente -neuf l 1 39


présent passé com posé
ÉCR I R E · j é c ris
' j'a i écrit
(écrit) tu écris tu as écrit

il / e l l e / on écrit il / elle / on a écrit


nous écrivons nous avons écrit
vous écrivez vous avez écrit
i l s / elles écrivent ils / elles ont écrit
FAI R E je fa is j'a i fait • L a forme - a i dans nous
faisons se prononce [e].
(fa it) tu fais tu as fa it
il / elle / on fait il / elle / on a fait
nous fa isons nous avons fait
vous faites vous avez fa it
i l s / elles font ils / elles ont fait
LIRE je lis j 'ai lu
( l u) tu l i s tu a s l u
i l / elle / on l i t i l / elle / on a l u
nous l isons nous avons lu
..,,
vous l i sez vous avez l u
ils / elles l i sent ils / elles ont lu

PARTI R* je pars je suis parti(e) • Le verbe sortir se conjug ue sur

(pa rti) ce modèle.


tu pars tu es parti(e)
A ttention au verbe auxiliaire :
i l / elle / on part il / e l l e / on est parti(e) sortir + COD = J'a i sorti mon
l ivre de mon sac à dos.
nous partons nous sommes parti(e)s
vous partez vous êtes par t i (e)(s)
ils / el les partent ils / el les sont parti(e)
SAVO I R j e sais j'a i su
(su) tu sais tu as su
il / elle / on sait il / elle / on a su
nous savons nous avons su
vous savez vous avez su
ils / elles savent ils / elles ont su
VIVRE je vis j 'ai vécu
(vécu) tu vis tu a s vécu
il / elle / on vit il / elle / on a vécu
nous vivons nous avons vécu
vous vivez vous avez vécu
ils / elles vivent ils / elles ont vécu

1 40 1 cent q u a ra n te
3 bases

BOI R E
présent
je bois
- --
passé com posé
j 'ai bu

)
(bu) tu bois tu as bu
il / elle / on boit i l / elle / on a bu

---
nous buvons nous avons bu
vous buvez vou s avez bu
i ls / e l l es boivent i l s / elles ont bu
DEVO I R j e dois j 'a i d û
(dû) tu dois tu as d û

(
i l / elle / on doit il / elle / o n a dû
nous devons nous avons dû
vous devez vou s avez dû

POUVO I R
(pu)
i l s / e l l es doivent
je peux
tu peux
r i l s / elles ont dû
j'a i pu
tu a s pu
• Dans les questions avec
inversion verbe-sujet, on utilise
la forme ancienne de la 7"
i l / elle / on peut il / elle / on a pu personne du singulier : Puis-je
nous pouvons nous avons pu vous renseigner ?

vous pouvez ... vous avez pu


ils / elles peuvent i l s / el les ont pu
PRENDRE je prends 1 j'a i pris
(pris) tu prends tu as pris
i l / e l l e / on prend i l / elle / on a pris
nous prenons nous avons pris
vous prenez vous avez pris

j
i ls / el les prennent i l s / el les ont pris
VOU LO I R je veux j'a i voul u
(vo u l u )

1
tu veux tu as vou l u
il / elle / on veut i l / elle / on a vou l u
nous vou lons nous avons vou l u
vous vou lez vous avez vou l u
i l s / elles veulent i ls / e l les ont vou l u

ce � t q u a ra nte et u n / 141
Tra n sc ri pti o n s d es e n reg istre m e nts et d u DVD

TRANSCRIPTIONS DES Piste 4 - 8A


classe - page - table
EN REGISTREM ENTS douze - vous - bonjour
tableau - châtea u - eau
U N ITÉ 1 croissant - trois - bonsoir
s'il vou s plaît - français
P i ste 1 - 4A
• Ah bonjou r ! Piste 5 - 12
o Bonjou r. 1 . une classe
• Vous êtes, vous êtes Philippe, non ? 2 . un parc
o Oui, Philippe, Philippe Bonnino. 3. un tramway
• Ah oui, d'accord. Et ben moi, c'est Monique, Monique 4. une revue
Sentier. 5. une gare
o Ah ! Monique Santier ? Santier avec un A, c'est ça ?

• N on, non, non, non, non, avec un E : S-E-N-T-1-E-R.


o Bonjou r ! U N ITÉ 2
o Bonjou r !

• Bonjour. Piste 6 - 4B
o Moi, c'est Séverine. Réceptio n n iste :
o Ah ! Séverine, q uel joli prénom ! • Alors, tu as la l iste du nouveau g roupe ?
o Merci. Et vous ? Guide :
• Ben, moi c'est Moniq ue. o Oui, oui. . . alors . . . attends, dans l'ord re alpha bétique :

o Et moi, c'est Phili ppe, Phil ippe Bonni no. Blanc, Vincent ; il travaille dans l'informatique.
o Bonnino ! Ça s'écrit comment ça ? Puis Durand, Philippe ; il est dans les affa i res.
o Bien Bonnino ! B-0-N-N-l-N-O. Garnier, Loïc ; il est étudiant en a rchéologie.
o Alors moi, c'est Séverine Roussaud, R-0-U-S-S-A-U-D. Puis Magne, Régis ; i l est dans l'enseignement.
• Ah bon ! A- U-D. Royer Lau rent ; il travaille dans la construction.
o A-U-D. En effet. Et voilà mon copa in, Stéphane. Saugnier, Léo ; il est dans l'aud iovisuel.
• Encha ntée. Et enfi n Solers. Cathy ; elle travail le dans la mode.
o Bonjou r !

• Salut ! Moi, c'est Stéphane, Stéphane Lenoir. Piste 7 - SA


o Lenoir en un mot, hein ! L-E-N-0-1-R. Claude, c'est une actrice suisse.
• Ah d'accord ! Michel est un acteur français.
o D'accord . Frédérique est u ne jeune étudiante en informatique.
• Enchantée Stéphane. Danièle, c'est une Québécoise de ma classe.
• Enchanté. Dominique est professeu r de français.
Pascale est guide touristiq ue.
Piste 2 - 5A
Un, deux, trois, q uatre, cinq, six, sept, hu it, neuf. d ix, onze, Pi ste 8 - 6A
douze, treize, q uatorze, quinze, seize, dix-sept, dix-h u it. dix­ Vingt-neuf. trente et un, trente-six, quara nte-cinq, cinquante
neuf, vingt. et un, cinquante-huit, soixante-cinq, soixante-dix, soixante­
q uatorze, quatre-vingt-un, quatre-vingt-trois, q uatre-vingt-d ix,
Piste 3 - 5 B quatre-vingt-q uatorze.
- Bonsoir, pouvez-vous me donner la clé de la chambre de
Monsieu r Pages, la chambre 12 s'il vous plaît. Piste 9 - 6C
- Bonjour ! Je suis Monsieur Bou let et j'occupe la chambre 3. 1.
Vous me don nez ma clé ? Al ors, le n u m é ro d e Maman . .
. C'est l e 06 84 63 7 2 47. . . Voilà !
- Bonjour, je suis Monsieur Legra nd. La clé de la chambre 6, je
vous prie. 2.
- Bonsoir ! Vous me donnez la clé de la 1 0, s'il vous plaît : • Jacq ues ! Le nu méro du Samu ?
je suis Mademoiselle Fil bas. o C'est le 1 5.

- Bonsoir, la clé des Dumas, s'il vous plaît, la 9. • Et le n u méro des pom piers ?
- Bonjour ! Vous allez bien ? Je suis à la cham bre 2 : Madame o Le 1 8.

Lopez. Je peux avoir ma clé, s'il vous plaît ?


- Bonsoir, je crois que j'ai la chambre 7. . Madame Roland ; oui,
. 3.
c'est ça, la 7. • Bon . . . a lors . . . le livre de Jérôme, il coûte combien ?
- Bonsoir, la clé numéro 4 c'est pour moi . . . Je crois 1 o Euh . 45 . . . 50 eu ros . . . ? Non ! 64 euros !!!
. .

1 42 1 c e n t q u a ra nt e - d e u x
• Eh ben, dis donc !!! o Je suis français.
• D'a ccord Cette fois-ci, c'est bon. Merci. Au revoir.
.

4. o Au revoir.
• Sophie ! Quel est ton numéro de compte ban ca i re ?
o Euh ! Alors . . . C'est le 0934 9883 7830 4753 6632. 3.
• Attends, attends, je note : euh . . . 0934 9883 7830 4753 et. . . ? • Bonjou r !
0 6632. o Bonjour, euh . . . c'est pour le cours de dix-huit heures.

• Ok merci, c'est noté ! • D'accord, on va remplir une fiche d'inscription. Quel est
votre nom de famille ?
5. o N'Diouf.

Alors le mail de Léa . . . euh . . . ha oui : • Vous pouvez l'épeler, s'il vous plaît ?
Lea 1 3@version.vo o Oui, bien sûr, N' D-1-0- U-F

• N'Diouf ; ok, et votre prénom ?


Piste 1 0 - 7A o Séréna.

1. • Séréna, de q uelle nati ona l ité êtes-vous ?


• Bonjour Madame ! o Je suis française.

o Bonjou r ! • Fra nçaise. Votre âge ?


• C'est pour m'i nscri re pour le cou rs de 1 8h. o Euh . . . 39 a ns.

o Oui, dites-moi votre no m . • 39 ans. Un téléphone ?


• Je m'a ppelle Thérèse Rapon. o Euh . . . oui. Alors c'est le 06 12 53 24 22.

o Rapon ; R-A-P-0-N ? • D'accord . Et une ad resse électron ique ?


• Oui et m on prénom, c'est Thérèse. o Oui. Alors c'est, serena.2000@version.vo.

o D accord . . . Thérèse . . et votre nationalité ?


' . • .vo. Et quelle est votre profession ?
• Je suis su isse. o Je suis professeure au collège.

o D'accord. Et votre âge ? • Bon, ben, ça i ra comme ça. Merci mada me. Au revoir.
• 56 ans. o Au revoi r !

o Un numéro de téléphone ?

• Oui, c'est le 06 87 38 29 30. Piste 1 1 - 88


o Et en fi n une ad resse électron ique ? Alors on c o m m e n œ il jot 1Pr, v r n 1 s êtes prêts. c'est pa rti !
• Non, je n'en ai pas. 92
o Bon, ce n'est pas g rave, voilà, vous êtes i nscrite. Ce sera tout. 6
Merci. 14
• Merci. Au revoir. 44
27
2. 5
• Bonjour ! 11
o Bonjour ! 26
• C'est pou r une i nscription ? 60
o Oui, c'est ça. 83
• Quel est ton nom ? 37
o Sanvicens.

• Sa nvicens 7 Piste 1 2 - 9A
o Oui, S-A-N -V-1-C-E-N-S. o Alors Séverine, ce cours de marketing ? Comment ça se
• Sanvicens, ok 1 Et. . d is-moi ton prénom.
. passe ?
o Thomas. o Vrai ment très bien. J'su is très contente.
• Thomas . Quel âge as-tu ?
. . o Oui, et le g roupe est sympa ?
o 1 7 élns. o Ouais sympa ! En fait, on esl u r 1 peli l y r uu pe, un est onze et
• Tu es étudiant ? puis euh . . . il y a pl usieurs nationalités Alors il y a David qui
.

o Oui. Ëtudiant. est anglais et on a même deux Japonaises.


• Et tu as un numéro de téléphone ? o Deux Ja p o n a i ses !
o Oui c'est le 06 83 46 28 3 8.
, o Oui, Keiko et Hanaé.
• Une adresse électronique ? o Et euh . . . vous avez eu h tous le même âge à peu près ?
. . .

o tomy@version.vo o Oui, plus ou moins. I l y a Alice qui a 25 ans comme moi. Et


• Alors, on a dit tomy, T-0-M-Y ? @version.va ? il y a a ussi Antonio, a lors l u i il est u n p'ti peu plus âgé, il a
o Oui, c'est ça. environ 35 ans. Et, euh . . . il travaille dans la mode.
• Très bien. Merci . . . Ah non, j'ai oublié . . . euh . . . de quelle o Ah ! Dans la mode. C'est inté ress a nt.
national ité es-tu ?

cent quarante-trois 1 1 43
Tra n sc ri pti o n s d es e n reg ist re m e nts et d u DVD

U N ITÉ 3 c'est typiquement belge.


• C'est vrai. C'est même typiquement bruxellois. Mais tu vois,
Piste 1 3 - 3 8 y'a pas tout à Paris.
• Où tu habites, toi, Jean-Pierre ? • Ah ! Bien sûr que non ! Mais presq ue tout !

o Moi ? J'habite dans le Sud de Ma rseille.


• Ah bon ! C'est super, près de la plage, a lors ?
o Oui ; il y a même pl usieurs plages. U N ITÉ 4
• Oui je sais . . . : t'habites près d u port ?
o Non, pas vraiment, moi je suis pl utôt à côté du pa lais de Piste 1 7 - 3 8
justice. 1 . Sa l ut ! Je me présente : pou r être content. je dois nager, skier,
• Ah d'accord. Eh bien, dis donc, c'est bien chic comme parcourir le monde à vélo . . . a lors si vous aimez le sport et les
end roit. c'est u n quartier génial, non ? voyages, écrivez-moi . . . nous partirons ensemble 1
o Oui, c'est un quartier super agréable et très vivant ; et juste

à côté de chez moi y'a un super cinéma et un marché 2. Bonjour ! Aimez-vous écouter ? Ëcouter les langues du
Et
énorme. pour aller au ce n tre, i l y a u n métro tout près. Tu monde ? Écouter les cha nsons de tous l e s pays ? Éco ute r
sais, c'est près de la place Castellane . . . les musiques du monde ? Alors vous êtes comme moi : u ne
grande oreil le q u i adore toutes les musiques. Écrivez-moi !
Piste 1 4 - 4C
1 . Les bou levards 3. Salut ! Moi, j'aime tout et tout le monde ; vous êtes sportif. je
2. Le marché vous aime ! Vous êtes artiste, je vous a ime ! Vous êtes un g rand
3. Le métro lecteur, je vous aime 1 Vous a i mez la fête, je vous aime !. . .

4. Les q ua rtiers Donc écrivez-moi tous . . .


5. Les musées
Pi ste 1 8 - 5 0
P i ste 1 5 - 7A j'aime
Il y a un arrêt de bus dans la rue ? tu aimes
Sur la place, il y a une fontaine. il aime
Il n'y a pas de parc dans le quartier ? nous aimons
Dans le centre. il n 'y a pas de rues piétonnes. vous aimez
Le quartier est près de la plage. ils aiment
C'est un q uartier tranquille ?
P i ste 1 9 - SA
Piste 1 6 - 98 o Bon ben . . . Comme on sort pas ce soir, on pou rrait peut-
• Alors, toi, Stéphane, tu habites à Paris ? Il paraît que c'est être faire q uelque chose quand même.
super Paris ? J'connais pas, moi ! • Ben . . . On pourrait peut-être jouer à un jeu ?
• Ouais, moi, j'adore Paris. Il y a de tout dans cette ville. C'est o Moi j'en connais u n super amusant.
vraiment super. C'est une ville moderne, avec des, des • Ah !
g ratte-ciel dans le q uartier des . . . des affaires à la Défense. o En fait, tu penses à une personne célèbre et les a utres te
Mais a ussi une ville avec beaucoup de pa rcs et même des posent des q uestions pour deviner à qui tu penses.
vignes dans le qua rtier de Montmartre. • Ah 1 Mais j e con nais ce jeu, c'est le jeu des devinettes.
• Arrête ! Des vignes à Paris ? o Voilà, le jeu des devinettes.
• Je te jure. On fait même du vin dans cette vil le. • Humm. .
• A h ! Ben ça alors, c'est vraiment incroyable, hein ! • Bon !
• Et, en été, pour les gens qui ne peuvent pas partir en o Euh, j'commence si vous voulez ?
vacances, on a une plage : Paris plage, c'est à côté de la • D'accord, d'accord .
Seine. o Donc, ça y est, j'ai une personne.
• tcoute, je crois que tu vas finir par me d i re q u'en hiver, vous o /\lors . . . c'est u n homme ou une femme J
avez aussi des pistes de ski. o Une femme.
• Non, non. Des pistes de ski, ça non, pas encore. On n'a pas • Âgée ?
encore de pistes de s ki Mais, tu sais Paris, c'est su rprenant.
. o Non 1 Elle est plus très jeune, mais bon elle est pas âgée non

On a même une pyramide ! plus.


• Une . . . u ne pyramide ? • Elle est de quelle national ité ?

• Ben ouais, la pyramide du m usée du Louvre. o Elle est américaine.

• Ah ! Oui. Évidemment, ça d'accord. Mais, mais attends . . . à o Hum . . . et. . . c'est une actrice ?

Paris vous n'avez sûrement pas de . . . de . . . de Manneken Pis o Non, c'est une chanteuse.

tiens, comme chez moi. • Ah 1 Je sais.

• A h ça non ! Ça non, il n'y a pas de Manneken Pis à Paris, ça o Alors, vas-y essaie !

1 44 1 c e n t q u a ra n te - q u a t re
• Madonna. PRÉPARATION À L'EXAMEN DU DELF
o Ouais, c'est ça.
COMPRÉH ENSION DE L'ORAL
• Hummm . . .
o Alors, en fa it, celui qui a trouvé fait deviner les a utres

maintenant. Pi ste 20 - Exercice 1


• Hum, hum . . . 1.
• Bon. Le vol BA839 d e British Airways à destination d e Manchester
o Tu as q uelqu'un ? effectuera l'embarquement porte S.
+ Oui. 2.
o Alors, c'est un homme ou une femme ? Les passagers du vol AF9 1 5 d'Air France à destination de Paris
• C'est un homme. sont priés de se présenter à la porte 1 2 .
• Français ?
• Très français. Piste 21 - Exercice 2
o Hum, hum . . . et c'est un . . . person nage réel ? 1.
• Non, c'est un personnage de fiction. Bonjour Fabien. C'est Philippe Dumont. Tu vas bien ? On joue
o Ah d'accord. D'un livre ou d'une BD ? bien au tennis demain soir ? Bon, je te rappelle, hein . À plus. . .

• Une bande dessinée.


o Une ba nde dessinée. Ah, je sais qui c'est ! C'est Astérix. 2.
• Ouais, très bien. • Excusez-moi Madame . . . je cherche l 'é cole des trois tilleu ls.
o Oh ! Phil t'es trop fort. Bon, al lez, vas-y, c'est à toi. o L'école des trois tilleuls . . . Ah oui ! C'est tout près . . . là-bas . . .

o D'accord. Bon ben, c'est bon, je l'ai. vous voyez, a u bout de la rue . . . sur la place de la Mairie.
o Alors si c'est Phil, j'suis sûre que c'est une femme. • Ah oui, oui, oui, je la vois. Merci beaucoup !
o H u m 1 Oui, oui. C'est, c'est une fem me.

• Elle est jolie ? 3.


o Oh oui 1 Elle est. . . c'est une jolie fi l le. • Pardon, vous pouvez m'indiquer où se trouve la piscine ?
• Très jolie fille ? o MMMMhhh ! Vous voyez l'arrêt de bus, là-bas 7

o Ou i et célèbre ! • Oui. . .

o Ah ouais ! Elle est actrice ou chanteuse ? o Eh bien, vous prenez la première à d roite après l'arrêt et

o C'est une actrice. Une actrice qui est connue dans le monde vous marchez 5 minutes ; la pisci ne est à droite, dans cette
entier. rue ; mais c'est loin . . .
• Elle a joué dans un film . . . francophone ? • Ah ! Bien, d'accord ; merci. Au revoir.
o H u m . . . oui. Un fi l m qui se passe à Montmartre.

• Attends ! Je sais. Qui . . . se passe à Montmartre, euh . . Amélie


. Piste 22 - Exercice 3
Poulain, euh . . . Aud rey Tautou. 1.
o Très bien, très bien. À toi, Monique. • Bonjour, euh, j e prends ce livre-ci.
• Bon, à moi, attendez. Euh . . . oui ça y est j'en ai un. o Oui . . . alors . . . Notre-Damede Paris . . Victor Hugo . . . Vous
.

o Alors c'est un homme ou une femme ? pouvez le garder pendant 15 jours.


• U n homme. • Oui, oui, je sais.
o U n homme, eu h . . . o Voilà et bonne lectu re.

o C'est un chanteu r ? • Merci ! Au revoir.


• Non, pas du tout.
• Un politique ? 2.
• Non plus. • Alors . . . Prenez votre livre à la page 1 3, exercice 12.
o Un sportif ? o Pardon Monsieur, quel exercice 7

• Oui. • L'.exercice 1 2, Sonia. Ah ! Vous n'écoutez pas, Mademoiselle !


o Et il fait du basket ! • Marie, tu lis la première consig ne, je te prie . . .
• Non. o Oui, Monsieur . . .

o Du tennis ?

• Oui. 3.
o Federrer ! • Bonjour. Je peux vous poser une question ? C'est pour une
• Non. I l est pas suisse, il est espagnol. enquête.
o Rafael Nada!. o Mmmh . . .

• Ah ! Voilà ! • Quel est votre chanteur préféré ?


o Oh ! C'est encore Philippe qui a gagné ? o Un chanteur français ?

• Ouais, bravo ! • Oui.


o Bravo. o Moi, j'aime bien Bénabar.

• Et vous avez quel âge ?

c e n t q u a ra n te-c i n q l 1 45
Tra n scri pti o n s d es e n reg ist re m e nts et d u DVD

o 32 a ns. o Je suis belge.


• D'accord, merci. • Et votre langue maternelle est donc ? . . .
o C'est tout ? o Le français, le français.

• Oui, ou i, c'est tout. • Vous parlez aussi d'a utres langues ?


o Ah bon, ben, au revoir. o Oui, néerlandais et anglais.

• Couramment ?
4. o Oui, oui, néerlandais cou ramment et anglais assez bien.

• Alors . . . la personne suiva nte, s'il vous plaît ? • Bon, très bien.
o C'est moi. o Alors, c'est tout ?

• Bonjour. Quel est votre nom ? • Oui, c'est tout. On vous a ppellera .
o Da Silva. o Ah bon ! Ah bon ! Merci. Au revoir.

• Et votre prénom ?
o Jessica.

• D'accord ! Euh . . . votre adresse 7 U N ITÉ 5


o 75 rue des Fleurs, à Paris.

• D'accord, vous avez un téléphone ? Piste 24 - 4B


o Oui. 06 76 89 42 34. 1 . Trois heures vingt-cinq.
• Et une ad resse électronique ? 2. Neuf heures cinq.
o Euh . . . Je m'en souviens plus . . . 3. H u it heures moins le quart.
• Bon, ce n'est pas grave, ne vous inquiétez pas ! 4. Neuf heures moins cinq.
Ah, j'ou blie . . . vous êtes portugaise ? 5. Six heu res vingt.
o Oui. 6. Cinq heures et quart.
• Voilà ! Votre fiche est en ordre. Au revoir. 7. Deux heures moins dix.
o Au revoir.

Piste 25 - 4C
Pi ste 23 - Exercice 4 1 . Vingt et une heures quarante-cinq.
1. 2. Treize heures trente-cinq.
.,,.
• Pardon Madame, com ment dit-on « plaza » en français ? 3. Huit heures quarante.
o Al lons , David ! Vous savez ça, non ? Bon, qui le sait ? 4. Dix-sept heures trente.
o Moi, Madame ! « Plaza », c'est place en français.

o Bravo, Elsa ! Allez, au travai l maintenant ; vous avez cinq Pi ste 26 - 7A


minutes pour terminer l'exercice. 1 . Je n'me rase pas.
2. Souvent, j'me couche ava nt dix heures du soir.
2. 3. Ce soir on s'couche tôt pa rc'q u e dema in on s'lève à six
• Super ce fi lm, tu trouves pas ? heures.
o Ouais, pas mal, mais, je n'aime pas Daniel Auteuil. 4. Tu m'd is toujours toutc'que tu penses ?
• Ah bon ! Ah, c'est marrant tiens ! Moi, je l'adore. Mais c'est 5. J'me lave les dents après chaque repas.
qui alors ton acteur préféré ?
o Ben, Johnny Depp. Pi ste 27 - BC
• Ah bon ! Bof ! Bonjour, je m'appelle Cla i re et je suis professeu re de lycée.
En général, je me lève vers 7h00 pou r être au lycée à 8h00. Les
3. cou rs commencent à 8hl0 et d u rent jusq u'à 1 2h30.
• Bonjour, votre réservation et votre passeport, s'il vous plaît. Tous les jou rs, je déjeune à la cantine du lycée entre 1 2h30 et
Vous allez où ? 1 3h30 et, si j'a i cou rs l'après-midi, je recommence déjà à 14h00.
o À Tou lon ! Dans ces cas-là, je termine à 1 6h30, sauf le mercredi après-midi
• Bien Madame. Vous préférez fenêtre ou couloi r ? où personne n'a cou rs.
o Cou loir, si c'est possiblP. À la m.:i ison, on dîne vers 20h00 et je vab 1 1 1 e wucher vers
• Voilà ! Embarquement à l l h20, porte A. Bon voyage, 23h00.
Mada me !
o Merci 1 Piste 28 - 9A
Alors ! Qu'est-ce que je fais le matin au réveil. Et bien, euh . . .
4. alors d'abord mon réveil sonne à 6h00 et la toute première
• Alors votre nom, s'il vous plaît ? chose que je fais, c'est allumer la radio et préparer mon petit
o Manier. M-A-N-1-E-R. déjeuner. Eu h . . . après, euh . . . donc je vais dans la salle de ba in
• Et. . . votre prénom ? et euh . . . j'me rase, j'me lave les dents et j'prends une douche
o Alors, mon prénom, c'est Sandrine. et puis j'm'habil le. Et voilà et puis je pars au travail. Et voilà !
• Vous êtes de quelle nationalité ?

1 46 1 ce n t q u a ra n te-six
Piste 29 - 1 08 blanche en lin qui coûte 20 euros . . . pas chère . . . et. . . pour
• Dis donc, Manu, tu parles déjà bien le français ! Tu fais le pul l . . . le pul l . . . fuff. . . je sais pas moi . . . avec les fleurs . . .
com ment ? le vert . . . c'est bien, c'est comme da ns la natu re . . . le pull
o Ben . . . Je lis le plus possible en français. vert oui. . . c'est bien pour l 'été . . . En plus il est pas cher non
• Tu lis q uoi ? pl us, 28 euros. Donc, ça nous fait a u tota l : 28 + 20, 48 . + . .

o Euh . . . tout, euh . . . des revues, des journaux ; et puis j'écoute 28 pour le pull . . . 76, 76 euros . . . ça va non ? Ok ! Donc je
aussi la radio, je rega rde la télé, des films . . . clique ici et ça y est. . .
• Et tu comprends tout ?
o Ah non ! Mais je n'essaie pas de tout comprendre : si je Piste 3 1 - 3 8
comprends le sens général, c'est bien ; c'est le but au début ! • Allô, Sophie ?
• Donc tu ne cherches pas les mots que tu ne comprends pas o Oui ?
dans le dictionnaire ? • Sal ut ! C'est Géraldine.
o Mais non, si je comprends le sens général, chercher dans le o Ah, salut Géra. Tu arrives demain, non ? À q uelle heure ?

dictionnaire me fait perdre du temps et j'oublie ce que j'ai lu • Oui demain ; j 'a rrive à la gare à 19h30.
; c'est idiot ! o Bon, ben on vient te chercher.

• Ah bon ! Je vais essayer. • D'accord merci ; c'est très gentil. Mais dis-moi, là, je suis en
tra i n de faire ma va lise : il fait quel temps à Saint Trop ? Il fait
beau ?
U N ITÉ 6 o Ouais, il fait super beau !

• Bon, parce que tu sais à Paris, il pleut et il fait 1 5 degrés.


Piste 30 - 2A o Oh, ici, i l fait près de 30 degrés.

• Regarde Séverine toutes les fringues que je trouve sur le • Pou r moi, c'est super ! Et qu'annonce la météo ?
net. . . o La météo annonce du beau tem ps pour la semaine

o Ah, pas mal ! Et qu'est-ce que tu vas acheter ? prochai ne, il va faire très chaud.
• Ben . . . j'crois que j'ai plus de pantalon, plus de pantalon • Alors j'emporte mon maillot, mes petites robes et mes
d'été. Regarde ce pantalon à fleurs . . . I l est génial et pas cher lunettes de soleil. . .
en plus. o Et n'oublie pas ta crème solaire.

o Attends Stéphane . . . mais tu vas pas porter un panta lon à • Non, d'accord . . . À demain !
fleu rs quand même ! o À demain, Géra. Bisous.

• Ben pourquoi ? Regarde le g ris et le noir, c'est pas possi ble • Bisouououou.
pour l'été, c'est trop sombre.
o Bon d'accord, le gris et le noir mais rega rde le blanc c'est Piste 32 - 4D
bien, le bla nc c'est une couleur d'été. 1.
• Mmmh . . . le blanc. . . ben c'est trop classique. U n sac gris des sacs g ris
o Ah c'est sûr, c'est plus classique que le pantalon à fleu rs, en Une chemise g rise des chem ises grises
tout cas.
• Oui peut-être, mais moi, j'aime bien les fleurs . . . 2.
o Mais regarde . . . euh . . . si tu mets une chemise noire sur le Un bonnet vert des bonn ets verts
panta lon blanc et ben je sa is pas moi, t'es très élégant. Une robe verte des robes vertes
• Et tu ai mes ça, toi, les garçons élégants ?

o Eh ben oui !. . . Moi j'aime bien que tu t'habilles bien de 3.


tem ps en temps. Et puis en pl us, tu vois cette chemise noire, Un manteau rouge des manteaux rouges
elle a des manches courtes. Donc, tu n'vas pas avoir chaud Une jupe rouge des jupes rouges
et puis euh . . . elle est pas chère.
• Bon et je mets quel pull avec tes vêtements éléga nts ? 4.
o Ben, je sais pas. Regarde, tu en as quatre ici, tu peux choisir Un pull noir des pulls noirs
n'importe lequel. Une chemise noire des chem ises n o i res
• Le pull rouge à capuche, je suppose ?
o Ben oui, pourq uoi pas !

• Ëcoute Séveri ne, tu exa g è res 1 D'u n côté euh . . . tu m'dis U N ITÉ 7
d'acheter u n pantalon et une chemise élégante et il faut
que je m'achète un pull ridicule, à capuche en plus ; et q u i Piste 33 - 3A
est très cher. . . • Et pou r ces messieurs-dames ?
o Oh, écoute, zut à la fi n . . . Tu m'demandes mon avis et tu o M m m , comme entrée, j'hésite . . . Quelle est l'entrée du jour ?
m'écoutes pas. Vas-y, achète c'q ue tu veux . . . • Aujourd'hui, nous vous proposons une salade au fromage
• Bon eh bien, j'me décide tout seul. Je vais donc prendre le de chèvre chaud.
pantalon à fleurs, oui à fleu rs, 28 euros . . . plus la chem ise o Eu h . . . d'accord . . . ben je vais plutôt prend re le foie gras !

c e n t q u a r a nte-sept 1 1 47
Tra n s c ri pti o n s d es e n reg ist re m e nts et d u DVD

o Eh bien, moi, les esca rgots, comme cela nous pourrons U N ITÉ 8
goûter les deux . . .
• Très bien : u n foie gras et des escargots . . . et comme plat ? Piste 38 - 2 8
o Alors, d ites-moi, c'est quoi la blanquette de veau ? • Bonjour Madame!
• Ah, c'est de la viande de veau avec des champignons de o Bonjour! J'ai lu votre bilan de compétences et j'aimerais vous
Paris dans u ne sauce blanche ; c'est délicieux, Monsieur. poser quelques questions supplémentaires.
o Et le steak tartare ? • D'accord !
• C'est une viande de bœuf hachée et crue, servie avec u n o Vous avez fait des études littérai res, n'est-ce pas ?

œuf, d e s petits oignons, d e s herbes e t de la mayonnaise . . . • Oui, tout à fait !


et vous préparez votre plat vous-même. o Et q uel les sont les matières que vous a ppréciez ?

o Ah, de la viande crue, non merci. • Le français, l'histoire et les langues. Par contre, je d éteste les
o Et bien moi, je vais goûter. Pou r moi, un steak tartare. mathématiques !
o Et moi, je ne sais pas trop . . . o Ah ! Et que faites-vous dans votre temps libre ?

• Je peux vous proposer notre plat du jou r, c'est du poisson, • J'aide ma mère, je m'occu pe de mes petits frères, je suis
d u filet de colin a u fou r sur u n lit de po mm es de terres. i n s c r i te a u club de théâtre d u vil lage et j'adore ça !
o Allez, je vais prendre le poisson, je va is goûter ! o Et les nouvel les technologies ? Vous passez du temps sur

• Bien ! Un plat du jour et un tarta re. Et comme boisson ? U n Internet ?


petit verre de v i n ? • Ah non ! Moi, ce qui m'intéresse, c'est le contact avec les
o Oui, bien sûr, un bon petit vin français. gens. Je ne com prends pas ces gens q u i s'enferment des
• Un vin rouge, u n vin blanc ? heures devant un ordinateur. . . Je préfère voyager, découvrir
o Bon, avec les escargots et le foie g ras, nous prend rons un d 'autres cultures . . .
verre de Bou rgogne ; puis avec le plat, euh . . . pouvez-vous o Vous parlez plusieurs langues alors ?

nous apporter un Bordeaux ? • Ah oui ! Je suis plutôt douée pour les langues. Je parle
• Bien sûr, Monsieur. Une bouteille ? cou ram ment ang lais et espagnol.
o Non, une demi-bouteille, s'i l vous plaît. o Et si vous deviez vous défi nir en 3 mots ?

• Très bien, messieurs-da mes. • Ben . . . sociable, généreuse et assez organisée.


o Ah, d'accord, très bien. Une dernière question . . .

Piste 34 - SA
1 . restaurant - piq uant - saiqnant - santé Piste 39 - 3 B
2. vin - romarin - pain - tatin Mesdames et messieu rs, bonsoir.
3. boisson - melon - bon - saumon Au sommaire de notre journal de ce soir. . .
- Pas de victimes lors de l'atterrissage de l'Ai rbus A320 hier soir
Piste 35 - 8 8 sur l'eau g lacée de la rivière Hudson ;
1 . paix - peine - pain - Pas de problèmes non plus pour les deux pilotes a mateurs
2. beau - bonne - bon q u i ont atterri dans un pré anglais pou r déjeuner ;
3. taux - tonne - thon - En revanche, condam nation des deux personnes a rrêtées
4. A - anne - an par la police du Valais pour le vol de trente-deux cloches de
S. ses - saine - sain vaches ;
6. raie - reine - reins - Fête au vil lage de Daniel Bocuze qui est entré dans le livre
des records, hier.
Piste 36 - SC Mais avant de d évelopper ces informations, signalons que le
1. Voulez-vous du pa in ? projet a n noncé par la SNCF h ier soi r de fai re payer les toilettes
2. Voulez-vous du vin blanc ? dans les trains n'était q u'u n . . . poisson d'avril !
3. Vou lez-vous du poisson ? Passons donc mai ntenant aux nouvel les sérieuses . . .
Pas de victimes donc. . .
Piste 37 - 9B
• Uff. . Eh ben, c'est lourd h e i n . . . toutes ces cou rses. /\lions, on
. Piste 40 - SA
va ranger ça. Voyons si j'ai tout pour mon entrée . . . Oui, ok ! j' ai fait je suis ven u
Tout est sous contrôle pour l'entrée, tout va bien. Alors, mon tu as fait tu es venu
p l at principal . . . Ah non, non, n o n non, c'est pas vrai, faire un
. il a fa i t il est ve n u
poulet maringo sans poulet. J'ai oublié le poulet ! Mais tu es nous avons fa it nous sommes venus
vraiment stupide, hein, ma fille. Alors, voyons, tant qu'on y est, vous avez fait vous êtes ven us
tant qu'on y est. voyons si j'ai tout pour le dessert. Eh ben non ils ont fait ils sont ven us
! Et ben, y'a pas de crème fraîche et y'a pas de sucre. Donc, j'ai
aussi oublié la crème fraîche et j'ai aussi oublié le sucre. Donc, Piste 41 - S B
pas d'poulet, pas de crème fraîche et pas d'sucre. Bon, ben, 1 . ils sont venus
zut hein . . . je redescends au su permarché. 2. elles ont appris

1 48 1 cent q u a ra nt e - h u it
3. ils sont partis - Ça va, ça va.
4. ils ont acheté - Ouais . On peut regarder euh . . . ensemble ce euh . plan . .

5. elles sont restées pu isqu' i l y a le client q u i vient tout à l 'heure Tu peux me .

6. elles ont déjeuné m ontrer ce q u i a changé . . . du nouveau . . des dern iers .

éléments.
Pi ste 42 - 7A - D accord
' .

o Alors, comme ça, tu es d'Pa ris, toi aussi ? - Bon ben merci. À tout à l'heure.
o Non, moi je n'suis pas de Paris, euh . . . je suis bretonne.

o Tu es bretonne ! - Bonjour, Hélène. Vous allez bien ?


o Be n , oui, j'suis bretonne. Pourquoi ? - Et vous ?
o Oh, moi aussi ! - Oui, très bien, merci.
o C'est pas vrai. - Est-ce q ue vous voulez un café ?
o Oui, oui. Tu es d'où ? - Avec pla isir.
o Alors moi en fait. je suis née à Fougères. - Oui ?
o À Fougères, a h, moi je suis né à Vannes. - Avec pla isir.
o Ah ben ! On est plus ou moins voisin 1 - Bon, je vais le chercher. Je vous la isse vous installer .

o Oui, presq ue. Et tu as étudié où comme ça 7 Je vous ai sorti le plan, vous pouvez le consulter déjà
o Alors en fa it, j'a i étudié à l a fac de Rennes, euh . . . j'y suis
.

restée pendant q uatre ans. - Super.


o Ah ! D'accord Ben, moi aussi, j'ai fait mes études à Renn es .
. . . - Je vous raccompagne ?
o Hum, hum . . . - Non, ça va a l ler.
o Pendant q uatre ans aussi. Et après, je suis parti à Londre s. - Ça va a l ler ?
o Et ben, moi aussi. - Merci beaucoup.
o C est pas vrai !
' - Ben de rien, au revoir.
o Je suis partie à Londres penda n t un an. - Merci.
o Et bien, comme moi. Et a près je suis parti à Madrid. - Je vous souhaite une bonne journée.
o À Madrid ! Eh bien, tu vois, moi l Espagne je n'co np ais pa s
' - Merci, merci, au revoir.
du tout. Je n'y suis jamais allée . - Merci, au revoir. À bientôt !
o Ah ! Bien. écoute . . . je vais souvent en Espag ne . . . tu veu x . . .

enfi n . . . on . . . peut aller ensemble là-bas si tu veux pour les - Salut Marion.
vacances. - Salut !
o Ah ben ! C'est gentil ! Ben, j'va is demander à mon copai n, - Ça va ?
Stéphane, et puis on pourrait y aller tous les trois. Ça - Ouais et toi 7
pourrait être sympa ! - Ouais.
o Euh . . . oui, bien sûr. Oui, oui, oui. - T'as passé une bonne jou rnée ?
- Fatigante. Beaucoup de travail, mais très bien. Et toi ?
Bien, fatigant a ussi.

U N ITÉ 3
S u r les pas d ' Ém i l i e
TRANSCRIPTIONS DU DVD
Bonjour, je m'appelle É milie j'habite à Paris et je vais vous
,

U N ITÉ 2 présenter mon q ua rtier.


Le monde d ' H é l ène Je viens souvent dans ce café pour écrire des cartes posta les
et après je vais à la Poste qui est juste à côté et je les mets
- Sa l ut tout le monde . dans la boîte aux lettres.
- Salut Romain ! Le métro est derrière moi entre le café où j écris mes ca rtes
, '

- Salut Hélène ! postales et la rue commerçante où je fais mes courses et où i l


- Ça va ? y a u n e très très bonne boula ngerie.
- Ouais et toi 7 Ça va faire du bruit 1
- Ouais. Tu as passé une bonne soirée ? Il y a beaucoup de bou langeries dans mon quartier, mais cel le­
- Ça va, ouais . ci c'est la meil leure chouquette.
- Bien Euh
. . . .
Il y a de très belles fleurs chez le fleu riste en bas de chez moi.
- Et toi ? Je lui achète souvent des roses .

- Ben oui écoute, ça va. Après avoir vu un bon fi l m au cinéma. c'est agréable d'être au
Ça va JB ? bord de l eau
' .

c e n t q u a ra n te - n e u f j 1 49
Tra nscri ptio n s d es e n reg istre m e nts et d u DVD

U N ITÉ 4 le sla m, j'adore, j'adore, vrai ment ! C'est-à-dire que ces


Fa n d e musiques-là, ça . . . ça va dépendre des moments. Ça va
dépendre des moments ça va dépendre des gens avec
. . .

- Rock, car euh . . . c'est une musique qu i déménage et une qui je serai, ça va dépend re de ce que je vais fa i re aussi, de
musique où on peut s'amuser tous ensemble. ce que je va is être en train de fai re.
- Oui, euh . . . moi, je préfère la musique classique à la musique - Le rock and roll.
rock, c'est ce que j'écoute. - Rock.
- Ben ! J'aime bien le rock, voilà ! Parce q u e y'a plein de styles - Le jazz et la musique classique.
différents, parce que ça bouge, pa rce que c'est sympa ! - Ou la variété fra nçaise.
Parce que j'aime bien, voilà ! - Le jazzet le classique.
- J'adore Michel Sardou ! - La musique russe.
- J'aime toutes les musiq ues mais le . . ., euh . . . vraiment la - La musique fra nçaise.
musique que j'aime, c'est Johnny Hallyday, mais, a utrement - Le rock and roll.
j'aime bien tout. J'suis jeune.
- M i c he l est pl us, euh . . . i l est moins rock and roll q uoi ! On va
d i re. U N ITÉ S
- Alors, ce que j'aime en musiq ue, j'aime beaucoup la musique Zen au quotidien
russe, j'adore Rachmaninov ! J'adore l 'opéra ital ien, u n peu
l'opéra français quand i l s'agit, par exemple, de Carmen. Je suis Géra rd Geisler, j'habite dans le q u i nzième
- Moi, je suis très hétéroclite en ce qui concerne la musique, a rrondissement à Pa ris et. . . je travaille, dans la, dans
mais je suis très musique française, très musique an nées 80, l 'enseignement du Qi Gong, donc c'est un a rt euh . . . pas u n
très Johnny Hallyday, très Eddy Mitchell, toutes ces chansons­ a rt ma rtia l m a i s c'est une sorte, une forme de gym nastique,
là, mais je ne m'i nterdis aucune, aucune m usiq ue. J'écoute euh . . . chinoise, hein, mais q u i est différente de la
toutes . . . toutes sortes de musiques. gymnastique occidentale, c'est-à-dire qu'elle prend en compte
- Rock, pop, jazz et classique. la nature, elle prend en compte une philosophie chi noise à
- Moi, j'a i pas de style musical préféré, mais si je parla is d'un . . . l'intérieur de cette gymnastique et qui permet d'éq uilibrer
d'un compositeur préféré, je parlerai de Jean Sébastien Bach. le corps, qui permet d'enlever toutes les tensions de la vie
i<
- Oh ! Je suis un g ros fa n de Berlioz ! moderne.
- Et la musique que j'aime bien, ben, ça serait la cha nson Alors les élèves, euh . . . j'essa ie euh . . . de, simplement de leur
française et pas la variété française, et euh . . . je sais pas, le fai re ressenti r leur corps. Parce que le Qi Gong c'est q uoi, c'est
rock, voilà ! un a rt de sensation, hein, euh . . . on cherche pas à atteindre un
- Vous êtes obl igés de bouger, c'est. . . c'est. . . ça rentre dans but en fait. On essaie d'é couter son corps au maximum, d'être
votre corps, et. . . et ça vous fait rem uer. ouvert sur son corps.
- Ah ! Moi, ça me transporte. Je pense que . . . on se . . . on se sent Ce qui est important, c'est de pouvoir aider les personnes à
capable quand les gens chantent bien . . . on se sent capable régula riser leur énergie. Souvent, les gens, à cause de la vie
d'être transporté par eux et on pense qu'on chante aussi. moderne, euh . . . ils sont tendus, ils dorment mal, euh . . . ils
- L'élévation et la . . . la force, l'énergie, l'eu h . . . l'euphorie. mangent trop rapidement, euh . . . ils courent tout le temps
- J'aime pas vraiment le rap. et y'a un gros problème c'est. . . ils ont trop d'informations, ils
- Ah ! Ouais . . . la musique que je déteste en fa it, c'est le ra p reçoivent beaucoup trop d'informations.
q uoi, parce que je comprends rien à ce qu'ils disent. Ah ! En général, je me lève vers 7h30, euh . . . je vais à la cu isine
- Alors, je ne supporte pas tout ce q u i est rock, comme pour prépa rer le petit déjeuner macrobiotique parce que nous
Johnny Hallyday, par exem ple. sommes . . . nous uti lisons la macrobiotique au niveau des
- La m usique que je supporte pas, euh . . . non y'en a pas non aliments. En général, vers 9h00, je, je commence à faire euh . . .
plus que je supporte pas mais j'aime pas beaucoup la variété des exercices de yoga de façon à assouplir particul ièrement
fra nçaise. Voilà ! mon bassin. Donc je fais du yoga à peu près pendant 40
- La va lse ! minutes, tous les jours. Ensuite, généralement, je sors euh . . .

- Moi, la musique que je ne su pporte pas, ça serait le hard soit dans un pa rc, soit pour fa i re des courses. J 'Jchète touj o u rs
rock et euh . . . la variété fra nçaise vraiment nul le, mais des légumes et des fruits locaux cultivés à côté de là où on vit
comme la variété nulle d'ailleurs. parce que la macrobiotique demande qu'on ait des fruits et
- Je n'a i m e pas le hard rock, je ne com prends pas cette des légumes q u i sont proches de l'endroit où on vit.
m usiq ue, je ne comprends pas les paroles de cette musique, J'utilise le vélo parce que c'est un moyen écologique, c'est un
je ne m'identifie pas à cette musique. moyen q u i ne pollue a bsolu ment pas la ville et j'ai vraiment
- Je n'aime pas la musique techno. Non, j'aime pas. Tous ces l'impression de protéger les parcs, de protéger les arbres de
bruits métall iq ues et. . . trop, trop speed. Non ! C'est pas moi. Pa ris q uand je rou le en vélo.
- J'aime toutes les musiq ues. Euh . . . les gens euh . . . devraient plus rouler en vélo pa rce que
- J 'aime toutes les m usiques en fait. ça permettrait de, de rendre la vie plus belle. Donc, c'est une
- Même le hard rock, même la techno, même le dub, euh . . . façon pou r. moi d'embellir un peu la vie de prendre mon vélo.

1 50 1 c e n t c i n q u a nte
U N ITÉ 6 Et c'est g râ ce à ces conditions qu'un champig non a pu se
Chiner à Bruxelles développer, le Penicillium Roq ueforti, qui viendra tra nsformer
l e simple caillé de brebis en roq uefort.
- On est au marché aux puces de Bruxelles, vieux marché, très Mais les caves doivent obl igatoirement se situer dans cette
a ncien, un des ra res, si pas le seul à être ouvert, je crois, tous commune de Roquefort-sur-Soulzon, dans u n périmètre
les jours de l'an née. bien déterminé, fixé par l'appellation d'origine contrôlée, soit
- Mon métier est de vendre des objets anciens, qui seulement deux kilomètres de long, trois cents mètres de
quelquefois sont des antiq u ités, q uelquefois se rattachent large et trois cents mètres de profondeur. En dehors, c'est
plus à la broca nte. strictement interdit. Tout ce qui concerne la m ise en forme
- Alors justement. comment est-ce qu'on doit vous appeler 7 du fromage se fait en laiterie, ce qui consiste à faire le cail lé,
- On hésite, on balance entre antiquaire et broca nteur, l'égouttage et le salage. Ensuite, transfert du fromage en cave
quelquefois décorateu r quand les objets qu'on pa rvient à à Roq uefort pour l'affi nage.
trouver ne rentrent ni dans une catégorie ni dans l'autre
- Qu'est-ce que, vous, vous rec h erc h ez en particulier dans ce
.

genre d'endroit ? U N ITÉ 8


- Euh . . . tout et rien, tout et rien, euh . . . on doit avoir l'œil Ici et là-bas
i ntéressé et euh . . ça peut être u ne lampe, ça peut être une
.

table . . . Vrai ment, on essaie de repérer ce qui a une certaine Je m'a ppelle Valente Gaspa rd et je suis né à Tunis et. . . mes
valeu r marchande dans ce g rand . . . dans ce grand fatras. parents . . ., mon père était sicilien, donc il venait de Marsala,
Les objets ont des vies mu ltiples. Oui, oui, oui, oui. Elles et ma mère est d'origine grecque. J'ai . . . j'ai, j'ai passé mon
vi . . el les . . . elles sortent du marché aux puces pour al ler
. enfance à Tunis dans . . . dans un m ilieu frança is, euh . . . j'a l lais
en général dans des magasins qui sont en général aux à l'école française et. . . ma foi jusqu'à l'âge de 1 6 ans, et puis
alentou rs. On peut fa i re un petit tour. Je peux vous montrer comme j'aimais pas tel lement l'école, j'ai q u itté l'école à l'âge
si vous vou lez . . . Alors là, on est chez mon a m i Stépha ne, de 16 ans pour essayer de trava iller. Donc, j'étais rentré dans
spécial isé en objets de décoration, en détournement d'objet u n endroit pour apprendre euh . j'étais apprenti dans un
. .

pu isqu'i l, euh . . . il va, disons, recycler des objets, qui étaient magasin de, de rad io, donc je faisais le tech nicien rad io, ma foi
normalement destinés à être un peu oubliés, en objets de et. . . au bout de q uelque temps, je me suis retrouvé encore
décoration. Comme, par exemple, ces bacs de rangemei'it au chômage et puis là, j'éta is là et il fa l lait que je fasse quelque
ou bien ces vieilles motos ou encore des seaux de pompier chose et. . . et j'ai passé un examen, u n examen psycho ­

a nciens et ça peut prendre un peu toutes les directions. technique et q u i m'a permis de venir en France à une école
Tout ce que l'on a chez soi peut u n jour avoir sa place peut­ française, euh . . . dans le nord.
être chez moi. Oui, oui, oui, oui, bien sûr. Alors mes parents, le jour d u départ, sont venus me conduire,
- La clientèle est belge en majorité, mais les gros clients sont y'avait tout le monde, y'avait mes parents, mes parents, mon
souvent américains, japonais et nouvellement coréens Ils . père, ma mère, mes sœu rs . . . sont venus me cond u i re au
cherchent tous des objets et des meubles très différents. bateau.
Le métier a donc encore de beaux jours devant lui ! Euh . . . une fois que je suis allé vers Marseille, euh . . . j'ai attendu
ma corresponda nce et j'ai pris le train pour Paris, pour aller
dans le nord parce que j'a i . . . j'al lais dans une école à Amiens.
U N ITÉ 7 J'a i passé, euh . . tout. . . pendant six mois euh . . . le tem ps de
.

Les secrets du Roquefort mon stage euh . . à a pprendre monteu r en chau ffa g e
. .

J'ai q uitté euh . la maison de Montereau chau ffage, euh . . . la


. .

Messieu rs-dames, bonjour, bienvenus chez Société pour firme et euh . . c'était pour travail ler sur les métros et ma foi,
.

la visite de nos caves. Je m'appelle Chantal, je vais vous j'ai appris le métier de . dans les chantiers, de . . . de faire des
. .

accompagner sur cette visite où j e vais vou s faire découvrir le installations, des . . des immeu bles, des . . . ça fait que je suis
.

roquefort. monté en grade. Et petit à petit, ma foi ma vie, elle a évolué


Alors, vous devez vous demander : à Roquefort et pourquoi et j'ai gagné plus d'arg ent, j'ai eu des promotions, euh . . .
pas a i l leurs. Eh bien tout IP my�tf>rP ri'�irlP rl;m� œtte. euh . . . je me suis marié, j'ai créé un e famil le, j'ai, j'ai trava illé
montagne. énormément avec ma femme pour essayer de construire
I l y a u n mil lion, un million cinq cent mille a ns, la montagne quelque chose, hein . . Bon . On a construit quelque chose
. . .

s'est affaissée, ce qui a donné naissance à un immense chaos et puis ma foi, euh . . . maintenant ma vie est ici, je ne pourrais
et, dans ce chaos, vous allez avoir tout un système de fa i lles, plus m'adapter ailleurs, du fait quand même que ça fait quand
que l'on a ppelle ici des Fleurines. Alors ces Fleu rines vont même plus de 60 ans que je suis là.
commun iquer avec le flanc de la montagne, nous sommes
plein nord. Lorsqu'il pleut, le calcaire laisse pénétrer l'eau,
c'est ce qui va donner un taux d'humidité consta nt, 90 à
95% d'hygrométrie dans ces caves, toute l'a nnée et une
température fraîche, soit 8 à 1 0° C quelle que soit la saison.

c e n t c i n q u a n t e et un 1 151
V1
N

()
([)
::::>
.....

o.
::::> 58 ÉTATS ET G O U V E R N E M E NTS M E M B R ES DE L' O I F
.D
c
(li
O B S E RVAT E U R S
::::>
([)
.....

6.
([)
c
X

St-Pfemt.
al-Miquelon (Fr.)

Seychel les

Comores
!Myotto (Fr.)

Polyr6s!o
!ronqalao (Fr.)

L'Organisation internationale de la Francophonie Elle rassem b le 56 États et gouvernements membres et ORGANISAT I O N


I NTER NAT I O N A L E DE
est une institutiai fondée sur le partage d 'une langue , 14 observateurs totalisant une pcpulation de 870 millions.
le français, et de valeurs co m m un es . On recense 200 millions de locuteurs de français dans le monde. la francophonie
ALLEMAG N E

..

SUISSE

OCÉA N
A TL A N TIQUE

ITALIE

LA FRANCE
MÉTROPOLITA I N E
�· d·�ias
Llmll• dl r6gion
Ll'nite de dipt;rlemenl ESPAG N E
• Clooœ MER
• Qwt.leu de réSJIOn
OMl...u de d4pltttmen 1 MEDITERRANÉE

'"''"'
SARDAIGNE
(ITALIE)

fSSOllE

ÎLE-DE-FRANCE
cent c i n q u a n te-trois l 1 53
Ca rtes

()
Bal�d'Ungmll

\
\
'
'

� ,
t, I

GASPESIE-

,
ÎLf SJ)� Îles !Je11a
MADELEI NE

- - - - Mafleleine

��T-LAURENT
""- '
BAS.S

ri- �- \
'
\
cJ��
AP
uo1�RE­
CHES
\
·1

M Québec
i>
./'" Limite d'Etat

,
}
E s RJE Limite de province

Limite de région

• Capllale de province

Chef-lieu de région

.. ..
)
.. ..
ÉTATS-UNIS
d'AMÉRIQUE
• 100
tchelle: -

1 54 1 cent c i n q u a n te - q u atre
S u isse ALLEMAGNE
l.knlte <ftr.l
Umlt• de c.nloo
. .,..,...,.
cap.tale du eanton

0 20 'O km
&l.lc. -

A U T RI C H E

FRANCE

r TA L I E

M E R D U NORD
PAYS-BAS

, ,

FRANCE

Belgique
Umi.. lf�I
Umlla d• t6;1on
Lltftile d4I PtOYince
. -
c-.i. oe �

.LUXEM. BOURO

. ..
- --

cent c i n q u a nte-c i n q l 1 55
I n d ex a n a l yti q u e

A B F
Absence (indi q uer I ') 44, 45, 46 Bénévole 1 1 6, 1 1 7 Fa ire 57
Accents 1 24 But (indiquer le) 25, 29 Fa i re des cou rses 85, 1 35
Accord en genre et en nombre des Francophonie 20, 2 1 , 32, 33
adjectifs 85, 1 25
( Fréq uence (expri mer la) 68, 7 1 , 73
Accord d u participe passé avec avoir Futu r proche 98, 1 01 , 1 30
Ça 95
/ être 1 3
C'est 24, 1 35
Acheter 85
Activités (parler de ses) 53, 56, 57, 71
Chiffres 23, 27, 29, 30 G
Choix de l'auxil iaire a u passé composé Genre (accord en) 1 4, 1 25
Adjectifs (accord des) 85
111 Goûts (parler de ses) 53, 54, 56, 57
Adjectifs de couleur 82
Com mander dans u n restaurant 1 01
Adjectifs de nationa l i té 28, 29
Compétences (parler de ses) 1 1 2, 1 1 3,
Adjectifs démonstratifs 83, 85, 1 28 1 1 4, 1 1 5
H
Adjectifs interrogatifs 83, 85, 1 27 H a bitudes (parler de ses) 68, 7 1
Complément d 'objet d i rect (pronom)
Adjectifs indéfinis 1 27 1 01 Heure (i ndiquer I ') 70, 7 3 , 1 34

Adj ectifs possessifs 52, 54, 1 27 Com pter 1 3, 27, 29, 30


Adjectifs q ualificatifs 40, 41 , 45, 46, Con naître 1 1 2
53, 57, 69, 1 26 Coordonnées 29, 1 33 Il est 1 35
Adverbes de fréquence 68, 7 1 , 73, l l y a / i l n'y a pas de 40, 41 , 44
131
D I nformer sur l'heure, le moment, la
Adverbes de qua ntité 45, 1 0 1 , 1 3 1 fréquence 1 3 4
Deg rés d ' i ntensité 57
Adverbes d'intensité 57, 1 31 I ntensité (adverbes d ' ) 5 7
Demander et donner des
Âge (demander / i n d iquer I') 23, 28, I ntentions (exprimer des) 98, 1 0 1
coordonnées 1 29, 1 33
29, 30
Demander et donner des i nformations I nterrogatifs 85, 1 27
Aimer 57 sur u n plat 1 01 I nterrogation (intonation de I ') 44
Alimentation 99, 1 01 Demander l'heure 73 I nterrogation parti e lle 1 32
Aller 73 Demander u n prix 84, 85, 1 3 5 I nterrogation tota le 1 32
Alphabet 1 2 Démonstratifs (adjectifs) 8 3 , 85, 1 28
Alpha bet phonétique 1 2 3 Différence 1 35 J
Année 1 34 Donner un prix 84, 85 Jours de la sema i n e 67, 73, 1 34
Articles contractés 125
Journée (moments de la) 73, 1 3 4
Articles défi n i s 44, 45, 1 25
E
Articles i ndéfinis 1 7, 1 25
Entou rage 57 L
Articles partitifs 95, 99, 1 25
Épeler 1 3, 17
Aux i l ia i re a u passé com posé (choix de
Langue 55
Ëtre 29
I ') 1 1 1 , 1 1 3 Lia ison 29, 45, 1 1 2
Exis tence (indiquer I') 44, 45, 46 Liens d e pa renté 5 1 , 57
Avoir 29
E xpériences (pa rler de ses) 1 1 4 Lieux u rbains 39-42, 43, 44, 47
Exprimer l a quantité 1 01 Localiser 41 , 43, 45
Exprimer ses i ntent i ons 1 1 5 Loisirs (parler de ses) 53, 56, 57, 71
Exprimer une préférence 55

1 56 1 cent c i n q u a nte-si x
Parler de ses habitudes 68, 7 1
M R
Parler de s o n histoi re 1 1 2, 1 1 3, 1 1 4,
Marque 79, 88 Ressemblance 1 35
115
Marqueurs temporels du passé 1 1 , Ressou rces de la com m u n ication 1 7
Parler d u ca ractère et d e l a première
1 1 3, 1 35
im pression 1 33
Météo 8 1 , 85
Pa rticipe passé (formation du) 1 1 0, s
Moi aussi 72, 73, 1 35 1 1 3, 1 30 Saison 1 34
Moi non plus 72, 73, 1 35 Pa rticipe passé (accord avec avoir : Saluer 1 2, 1 7
Moi si 72, 73, 1 35 règ l e générale) 1 1 3
S appeler 1 7
'

Mois 1 34 Participes passés (accord avec être)


113 Se coucher 73
� usique 54, 61
Se lever 73
Partitifs (a rticles) 95, 96, 1 25
Pas moi 72, 73, 1 35 Semai n e 1 3 4
N Situer u n fa it d a n s l e futur 1 01
Passé com posé 1 1 0, 1 1 1 , 1 1 2, 1 1 3,
Nationa l i té (demander / donner la) Situer u n fa it dans le passé 1 08-1 1 3
1 30
23, 24, 29, 30
Possessifs (adjectifs) 52, 54 Style 86
Ne . . . jamais 56, 57
Pour (but / objectif) 25, 29 Sujets (pronoms personnels) 1 7
Ne . . . pas 56, 57
Prendre 85
Négation a u présent (place de la) 56,
57, 1 3 1 Prendre la commande 1 01 T
Négation au passé composé (place d e Prénom 1 2, 1 3 , 28, 32, 33 Tem ps (parler du) 8 1 , 85
la) 1 1 3, 1 3 1 Préposition de l ieu 43, 45, 1 3 1 Travailler 29
Nom bre (accord en) 1 4, 1 25 Présence (ind iquer la) 44, 45, 46 Tutoiement 1 5, 54
N o m brec; 1 3, 27, 29, 30, 1 26, 1 27 Présenter 1 2
Noms de fa m i l l e 1 2, 1 3, 28, 29 Prix (demander / donner u n) 84, 85 u
Noms de profession 23, 24, 26, 28, Profession 23, 24, 26, 28, 29, 30 Util iser le dictionna i re 1 4
29, 30
Pronoms COD 1 7, 1 00, 1 01
Pronoms personnels sujets 1 7, 1 28
V
0 Pronoms personnels toniq ues 1 7, 1 28
Verbes à u ne, deux ou trois bases 57,
Objectif (indiquer I') 25, 29 Prononciation 1 24 1 28, 1 29
Orga nisateu rs d u discours : d'a bord, Verbes en -er 1 7, 26, 54, 57, 1 28, 1 29
ensu ite . . . 74
Q Verbes en -ir 1 29
Oui, non, si 72, 73, 74
Qual ifier (un lieu) 40, 41 , 45, 46 Verbes en -re 1 29
Verbes en -oir 1 29
p
Qualifier (une personne) 53, 5 7, 69,
1 26 Verbes pronominaux 68, 73
Parler 55 Quantité (exprimer la) 45, 1 01 Vêtements 81, 82
Parler de s e s activités e t l o i s i rc; 53, 56, Qu<Jrtier 47, 48, 4 9
Villdye 48, 49
57, 59, 1 08, 1 09, 1 1 4, 1 1 5
Question (poser u ne) 4 4 Ville 48, 49
Parler d e ses com pétences 1 1 2, 1 1 3,
1 1 4, 1 1 5 Vivre 45
Pa rler d e ses expériences 1 1 2, 1 1 3, Vouvoiement 1 5, 54
1 1 4, 1 1 5
Parler d e ses goûts 53, 54, 56, 57, 1 33

cent c i n q u a nte-sept l 1 57
Version Orig i n a l e • Méthode de Français
Livre de l 'él ève · N ivea u 1

Auteurs D o c u m e ntation
Monique Denyer, Agustln Garmendia, Ma rie-Laure Llo ns-Olivie ri (Parties Gema Ba l lesteros, Camille Bauer, Luc i l e Lacan
Regards sur.. . et On courne n Enregistrements
Comité de l ecture et révision pédago g i q u e Coordination : Coryse Calend l n l, Lucile Lacan
C h ristian Puren Studios d'enreg istrement : Blind Records
Corinne Royer DVD
Neus Sans Di rection éditoriale : Katia Coppola, Lucile Lacan
Coord i nation éditoriale Réa l i sation : Mass i m i l iano Vana LADA mm
Lucile Lacan Assistante de réalisation : Lyuba D i m l t rova LADA mm
Rédaction Auteurs : Katia Coppola, Martin Geisler. Lucile Lacan
Gema Ballesteros, Coryse Calend i n i, Lucile Lacan D i recteur de produ ction : Martin Geisler
Correction Prod uction exécutive : Karus Productions
Sa rah B i llecocq Remerciements
Conception g r a p h i q u e, m i s e e n page et couverture Nous tenons à remerc ier toutes les personnes q u i ont contribué par leurs conseils et
Besada+Cukar leurs révisions à la réa l i sati o n de ce manuel, notamment Katia Coppola, Philippe Liria,
I l l u strati o n s Christian Oll iv ie r et Detlev Wag ner.
Pere Virgili
Roger Zanni

C Photographies, images et textes.


Couve r t u r e Lyuba Dimitrova LADA film, Garcia Ortega. Céline/flickr. Office d u tourisme du Québec, Mircea Ostoia/flickr, Andy Wrighllfllckr, Alex De Carvalho/flickr ; Unité 1 p. 1 0- 1 1 Garcia Ortega, André
Moura ux/flickr, Lyuba Dimitrova LADA film, Dan Taylor/flickr, Marja van Bochove/fl lckr ; p. 12 Garcia Ortega ; p. 1 3 Lyuba Dimitrova LADA film ; p. 16 Javier Andrade, Rivières et canaux du Midi- Maison de la
France ; p. 18 Garcia Ortega, Brailea n/Oreamsti me.com, Ol ivier Bruchez/flickr. nico75/Fotolia.com, Sab/Fotol ia.com ; p. 20 Organisation I nternationale de la Francophonie, Office du tourisme sdu Québec,
afloresm/flickr, Ha rshil Shah/flickr, Mircea Ostoia/flic kr ; Unité 2 p. 22 Gregory Costanzo/Geny I mages. Thomas Barwick/Getty I mages ; p. 23 Lyuba Dimitrova LADA film, p. 24 Bernard Senant 0 Barclay-un
label d 'Universal Music France, Valery Hache/AFP/Geny Image, Rocky Widner/ NBAE/Geny I mages. François Guil lot/AFP/Geny Images. Fred Dufou r/AFP/Geny Images. Franck Danielson/Wirelmage, Attila

Kisbenedek/AFP/Getty I mages ; p. 25 Lyuba Dimitrova LADA film. Patrizia Tilly/Fotolla.com, Elnur/Fotolia.com, Lyuba Dimitrova LADA film, Eray Haclosmanoglu/Fotolia.com, claudio/Fotolia.com, Carlito/
Fotolia.com, Al bachia raa/Fotolia.com, Dave Nagel/Geny Images ; p. 28 Lyuba Dlmltrova LADA film ; p. 30 Maril6/Fotolia.com ; p. 32 Cha rles Hewitt/Strlnger/Hulton Archive/Getty Images, Charles Edridge/
Cont r i b u tor/Huhon Archive/Geny Images, Ed Clark/Contributor/Time & Life Pictures/Geny Images ; Lyuba Dimitrova LADA film, l magno/Contributor/Hulton Archive/Geny Images. Don Smetzer/Stone/
Getty I mages, Lyuba Dimitrova LADA fil m Unité 3 p. 38·39. Martin Gesler, Lyuba Dimitrova LADA film ; p. 40 sylaf/flickr, Mypouss/flickr, Marc Lacoste/flickr, Marvelfrance/flickr, Stéphane Gallay/flickr, Thomas

Nicholls /flickr, ElinB /flickr ; p. 4 1 Henrik Molt ke/flickr, Andy Wright /fl ickr : p.42, Garcia Or tega. Olivier Bruchez/flickr, jon gos/flickr. G u ilhem Vellut/flickr. soypocholapan tera/flickr ; p. 43 Rene Ehrhardt /flickr.
Agustin Garmendia, Kimon Berlin/flickr, Office du tourisme du Québec. Sam/fllckr, camdoc3/Fotolia.com ; p. 46 Ch ristian l lelndel/flickr, Jean·David et Anne-Laure/flickr, Mircea Ostoia/fllckr, Mike Knell/fllckr,

Arnaud Malon/flickr, p. 48 Cé l i n e/flic k r, Bryce E d wa rds/ F l ickr, dynamosqui1o/fllck, Tilio & Paolo/Foto lia .com, Gilles Paire/Fotolia.com. Lyuba Dimitrova LADA film : U n ité 4 p. 52 Lucile La c an , Jea n-Claude Lother
; p. 53 Mark Aplel/Fotolia.com. Coka/Fotolia.com, grekopict/Fotolia.com p. 54 Lyuba Dlmillt>va LADA film ; p. 56 photodlsc, p. 58 Joe Corrigan/Getty Images. D. Lipp i t l/Ei nstein/Getty I mages. Hogan/Getty

Images ; p. 60 Tony Barson /Wirelmag/Getty Images, David Hecker/ Geny I mages, Denis CharlellAFP/Getty I mages. 2008 Tony Barson/Wlrelmage, Valéry Hache/AFP/Get ty Images, Francois Durand/Get ty
Images. François Guillot/Geny Images, Pascal Pava n VAFP/Geny I mages, AFP/Getty I mages, Corbis/Cordon Press ; Entraînement à l'examen du DEL F Al p. 63 Lyuba Dimitrova LADA film, Cooper/Fotolia.com,
Karin Muller/sxc.hu, Lucile Lacan ; U n i té 5 p. 66- 67 Lyuba Dimitrova LADA film, Bongarts/Geny I mages , Katia Coppola, Virgile Olivieri, 5kogas/Fotolia.com : p. 68 olly/Fotolia.com, p. 70 Lacroix/Fotolia.com,

Bennlwolf/Fotolla.com, g ladkova/Dreamstime.com, Tuulum/Dreamstime.com, Nath Photos/Fotolia.com. lc hard Villalon/Fotolia.com. Alain Rapoporl/Fotolia.com. BérengèreH/Fotolia.com, Ykn u ps/Fotolia.com,
Le3emeOeiVFotolia.com, Chris Gaillard/Fotolia.com, Bru no Bernier/Fotolia.com. Alex De Carvalho/flickr. Drob/Fotolla.com, Julien Roussel/Fotolia.com. Sylvaine Thomas/Fotolia.com ; p. 74 Lyuba Dimitrova

LADA fi lm, fotodisc ; p. 76 Endostock/Fotolia .com. Omar Bârcena/flickr. Chlorophylle/Fotolia.com, purestockx, edwin. 1 1/flickr, Mike Fleming/flickr ; p. 77 Lyuba Oimltrova LADA fi l m ; Unité 6 p. 78 Prestige/

Getty Images ; p. 80 Garcia Or tega, lmagerymajestic/Drea mstlme ; p. 81 Sébastien Garcia/Fotolia.com : p. 82 Garcia Ortega, Quayside/Fotolia.com ; p. 86 Collec t ion Spring and Summer 2009 and Collec t ion
Fall and Winter 2009/2010 - Dan iel Hechter Paris ; p. 88 Nimbus/Fotol ia.com, xell42/flickr.com, Lyuba Dimitrova LADA film : p. 89 OPINEL, Ets fondés en 1890 par Joseph Opinel, Mark Thompson/Geny Images :
Entraînement à l 'examen du DELF Al p. 91 Evaletova/Dreamstime.com, kameeVFotolia .com. Leonid Nyshko/Fotolia.com, Vadim Ponomarenko/Fotolia.com, Afa lrusta/Fotolia.com, Robert lerich/Fotolia.com ;
U n ité 7 p. 94 Danielle Bonardelle/Fotolia.com, Lyuba Dimitrova LADA film : p. 95, marVflickr. Lyuba Dimitrov a LADA film, Monica Arellano·Ongpin/flickr, Savagecallflickr ; p. 96 Losif Szasz-Fabian/Fotolia.

corn, Yana/Fotolia.com, Tomboy2290/Fotolia.com. Darren Hester/Fotolla.com, foto.fred/Fotolia.com, Olga Langerova/Fotolia.com, Yong Hian Lim/Fotolla.com. zuchero/Fotolia.com, Fotif/Fotolia.com. caries
Restrepo/Fo tolia.com, ca ries Restrepo/Fo1olia.com, Aleksey Zaharov/Fotolia.com, Nikola Bilic/Fotolia.com, Zee Stranger/Fotolia.com, guy/Fotolia.com, David Marescaux/Fotolia.com, milosluz/Fotolia.com.
Olga Shelego/Fotolla.com, dinostock/Fotolia.com, Photoeyes/Fotolia.com, Ekfin Muratovic/Fotolia.com, guy/Fotolia.com, Giraldil la/Fotolia.com ; p. 97 Lucile Lacan, Lyuba Dimitrova LADA film; p. 98 Lyuba

Dim i t rova LADA film. Merc u re/F oto l ia . co m : p. 99 Olga Lyubkin/Fotolia.com, Gleb Semenjuk/Fotolia.com. Pac/O ream st im e.co m, Galam/Fotolia.com, Corn Evolution/Fotolia.com, Yann Layma/Getty Images
OGü n ter Beer, p. 99 Christophe Kirsch ; p. 1 04 Lyuba Dimitrova LADA film, Kentannenbaun/Dreams1ime.com ; p. 1 05 Nimbus/Fotolia.com ; U n i té 8 p. 1 06 iofoto/Fotol ia.com, Lyuba Dimitrova LADA film, SzefeV

Dreamstlme.com, Auremar/Fotolia.com, Charles Lan1enois/Fotolia.com, E rnest Prim/ Fotolia.com. carmeta/Fotolia.com. enkedco/Dreamstime.com, Lucile lacan ; p. 108 Garcia Ortega, p. 109 Garcia Ortega ;

p. t t 1 Archive Photos/Hulton Archive/Geny Images, Arnaldo Magna ni/Geny Images Entertainment, Francois Durand/Geny Images ; p. 1 1 4 Lyuba Oimitrova LADA film ; p. 1 1 5 photodisc : p. 1 1 6 Croix Rouge
Française, Secours Populiare Français, Lyuba Dimiirova LADA film ; p. 1 1 7 Direc t ion de la jeunesse, de l'éduca1ion populaire et de la vie associative ; Entrainement à l'examen d u DELF Al p. 1 1 9 Serge RamellV

Fotolia.com ; Ca rtes p.152 Organisation lnterna1ionale de la Francophonie ; p. 1 53-1 54-1 55 Digiat las
N.B : Toutes les photographies provenant de www.flickr.com, sont soumises à une licence de Creative Commons (Paternité 2.0 et 3.0)

Cet ouvrage est basé sur l 'a pproch e didactique et méthodologique mise en place par o Les a u teurs et Difusi6n, Centre de Recherche et de Publications de Langues. S.L. 2009
l e s auteurs de Aula (Difusiôn)
Tous les textes et documents de cet ouvrage ont fait l'objet d'une autorisation préalable de ISBN édition i nternationale : 978-84-8443-560-0
reproduction. Malgré nos efforts. il nous a été impossible de trower les ayants droit de cer­ Dépôt légal : B-1 1 076-201 1
taines œuvres. Leurs droits sont réservés à Difusiôn, S. L Nous vous rem ercions de bien vou­ I m primé dans l'U E
loir nous signaler toute erreur ou omission ; nous y remédierions d an s la prochaine édition. Réimpression : mars 201 1
Les sites Internet référencés peuvent avoir fait l'objet de changement. Notre maison Toute fo r me de reproduction, distribution, communication publique et t ransformation
d'éd ition décline toute responsabilité concernam d'éventuels changements. En aucun de cet ouvrage est I n terdite sans l'autorisation des titulaires des d roits de propriété
cas, nous ne pou rrons être tenus pour responsables des contenus de l iens vers des i ntellectuelle. Le non- respect de ces droits peut constituer un délit contre la propriété
tiers à part i r des sites indiqués . intellectuelle (art. 270 et suivants du Code pénal espagnol).


www.e m d l .fr
.
Ve rsion Orig i n a l e propose :

-" u n a pp rentissage p ro g ressif a d a pté à c h a q u e n ivea u


-" des séq u e n ces d i d a cti q u es conçues spécifi q u em e n t po u r
m e n e r à l a tâ c h e fi n a l e
-" u n trava i l i n d u ctif d e l exi q u e e t de g ra m m a i re po u r re n d re
l 'a p pre n a nt acte u r de son a p p rentissage
-" des co m p ré h e n s i o n s o ra l es a uthenti q u es : d iversité d 'a ccents
et d e situati o n s, i nto n a t i o n s n a t u re l l es
u n e vidéo pa r u n ité spéci a l e m e n t c o n ç u e po u r Ve rs i o n O r i g i n a l e

u n e p répa rat i o n rig o u re u se a u D E L F


u n j o u r n a l d 'a p p rentissage co m m e l e p réco n ise l e C E C R
-" des tâ c h es a ut h e n t i q u e s co m p l é m e nta i res e n l i g n e po u r to u s
les uti l i sate u rs s u r l e s ite d e Ve rs i o n O ri g i n a l e

Pou r chaque n ivea u, l 'en sem b l e pédagog i q u e com p rend :

.-' le l ivre de l 'é l ève (+ CD et DVD)


-" l e ca h i e r d 'exe rc ices (+ CD)
-" l e CD-ROM g u i d e péd a g o g i q u e
-" d u matériel m u l t i m é d i a p o u r TBI e t vidéoproj ecte u r
-" d e s acti vités e n l i g n e